USA. Le FBI interroge un garçon présumé victime de viol par Bill Clinton; Détails glaçants sur les agressions sexuelles et les rituels sataniques sur un yacht

Les enquêteurs du bureau du FBI à New York sur la traite des enfants à des fins de trafic sexuel ont interviewé une victime d’un viol par Bill Clinton. Il a  fourni des détails glaçants sur le viol qu’il a subi sur un yacht en Nouvelle-Angleterre alors que la victime était un jeune garçon.

Bill Clinton faisant un salut illuminati bien connu.

« Nous le traitons comme une victime », a déclaré à True Pundit un responsable du FBI à New York avant son entretien avec le FBI.

De hauts responsables du FBI ont organisé l’entretien avec la victime, qui a déclaré avoir été violée par Bill Clinton alors qu’il n’avait que huit ans. L’interview a été menée par le groupe de travail du FBI chargé d’enquêter sur des plaintes pour agression sexuelle et trafic de personnes à caractère sexuel liées à Jeffrey Epstein et à ses associés et complices . Ce groupe de travail, également rattaché à la NYPD, reste actif même si Epstein se serait suicidé dans un centre de détention fédéral il y a quelques semaines à peine. 

Goulnora Islamova et Bill Clinton

« Nous avons encore du travail à faire ici et c’est ce que nous faisons« , a déclaré un responsable du FBI à ce journaliste.

L’entretien et les accusations contre Clinton sont à la fois détaillés et troublants. Nous avons décidé de publier la vidéo du récit de la victime dans ses propres mots, qui contiennent des détails explosifs de l’agression présumée et bien plus encore. Les agents fédéraux et moi-même connaissant le cas pensons que la victime est crédible.

Au crédit du FBI, le Bureau a traité la victime avec respect et dignité pendant l’entretien. J’ai personnellement escorté la victime au siège du FBI à Manhattan. Même si j’ai été un critique acharné du FBI, j’ai été impressionné par la façon dont ils ont traité la victime, qui a maintenant vingt-cinq ans. Créditons dons le FBI ici pour savoir écouter et enquêter.

Bill Clinton nu recevant un massage par une très jeune femme.
L’origine de la photo serait lié à des dossiers archivés par Jeffrey Epstein.

Mais le chemin qui a été suivi n’a pas été sans intrigues ni tragédies.

En juillet 2018, j’avais interviewé la victime avec la journaliste Jen Moore. La victime avait fourni des détails sur Bill Clinton et d’autres politiciens d’élite à des spécialistes de la traite des enfants du DHS (Département de la sécurité intérieure) et du FBI en train d’enquêter sur les allégations de l’homme de 26 ans qui, en tant que jeune garçon, aurait été agressé sexuellement par Bill Clinton et a été prostitué au cours de relations sexuelles privées auxquelles participaient d’autres élites de Washington DC .

Mais Moore et la victime traumatisée voulaient contacter Homeland Security et le FBI en premier pour savoir s’ils ouvriraient une procédure pénale contre Clinton avant de publier les informations.

Quatre semaines après avoir contacté les autorités fédérales, Jen Moore a été retrouvé morte dans une chambre d’hôtel à Washington DC. Moore serait morte d’une « attaque cardiaque », mais sa mort reste suspecte, surtout compte tenu du moment de cette mort. Après la mort de Moore, la victime, craintive pour sa propre vie, a décidé de ne pas divulguer cette interview au public.

Maintenant, il raconte son histoire. Et c’est ce qu’il a fait devant le FBI.

Lors de son séjour à New York, la victime a fourni des renseignements à des agents fédéraux, confirmant notamment avoir été témoin de maltraitance sexuelle et physique d’enfants et d’autres nombreuses personnes lors de plusieurs «fêtes en bateau», auxquelles participaient des élites de la classe politique de DC . .

Avant la mort de Jen Moore, j’avais discuté avec elle en juillet de l’idée que nous devions simplement publier les accusations portées contre Clinton sans avertir les fédéraux. La victime à ce moment-là a accepté d’utiliser son nom complet et son identité. Il s’est dit prêt à faire face à tout éventuel retour de manivelle. Mais Jen Moore a déclaré qu’elle souhaitait inciter d’abord les fédéraux à interroger la victime. Elle a décidé de faire cela. Voir sa vidéo , où elle décrit de manière obsédante sa frustration à l’égard du gouvernement fédéral quelques jours avant sa mort.

Le plan ultime était que, si les agents fédéraux ne poursuivaient pas les allégations de la victime ou n’enquêtaient pas sur ces allégations, nous en publierions les détails. Mais nous attendrions pour voir ce qui se passe.

Maintenant, la boucle est bouclée.

Nous revenons à ma stratégie initiale aujourd’hui et c’est ce que nous faisons.

J’espère que Jen serait fière. La victime ici mérite un crédit pour nous avoir permis de publier ces détails. Certains détails fournis par la victime ont été retenus cachés car ils pourraient avoir une incidence sur l’enquête en cours, mais ils pourraient être publiés au fur et à mesure de l’évolution du dossier. Quoi qu’il en soit, le récit de la victime reste tout à fait inquiétant et fournit un compte rendu de première main avec des détails glaçants des rituels sataniques entourant l’exploitation et les agressions sexuelles d’enfants.

Encore une fois, il s’agit d’un avertissement et mise en garde. La victime craint pour sa vie mais pense que travailler avec le FBI lui a offert une protection. J’espère qu’il a raison. Encore une fois, il mérite d’être félicité pour nous avoir donné le feu vert de la publication de cette interview et j’espère que cela l’aidera à accélérer son processus de guérison.

En tant que journalistes, nous devons faire la lumière sur de telles atrocités et, au besoin,  mettre notre tête sur le billot. Et c’est ce que nous faisons ici aujourd’hui… tout en réglant un vieux compte pour la défunte Jen Moore.

Voici la vidéo de l’interview:

Source :

GRAPHIC WARNING: FBI Interviews Alleged Boy Rape Victim of Bill Clinton; Chilling Details of Sex Assaults & Satanic Rituals on Yacht (Video)

 

 

 

 

Publicités

4 commentaires sur “USA. Le FBI interroge un garçon présumé victime de viol par Bill Clinton; Détails glaçants sur les agressions sexuelles et les rituels sataniques sur un yacht

  1. Bill CLINTON , accusé de pédophilie cela ressemble à François HOLLANDE, accusé par 3 parties civile de Monsieur Emmanuel VERDUN,concernant sa fille Laureen VERDUN,4 ans,décédée en 2004 des suites de viols en réunion où a été filmé LANG,nu se faisant une fellation par Laureen avinée en présence de MOSCOVICI et HOLLANDE en caleçon.Vidéo transmise par Monsieur Emmanuel VERDUN à notre Direction de la justicequi a classé sans suite les trois constitution de partie civile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.