Alerte pandémie mondiale:Une nouvelle souche mortelle de la grippe aviaire menace de devenir une pandémie mondiale, préviennent les responsables de la santé

Une nouvelle souche mortelle de la grippe aviaire menace de devenir une pandémie mondiale, préviennent les responsables de la santé.

Jonathan Van-Tam, directeur médical adjoint de la Grande-Bretagne, estime que cette souche, qui a déjà tué un tiers des patients infectés en Chine, pourrait être la maladieredoutée X , un agent pathogène inconnu qui pourrait provoquer une crise sanitaire internationale.

Le virus de la grippe aviaire H7N9 a infecté 1 600 personnes et en a tué plus de 600 en Chine depuis octobre 2016. La plupart des personnes infectées sont entrées en contact avec de la volaille contaminée, a annoncé l’ Organisation mondiale de la santé .

Le virus n’a pas infecté les humains avant 2013, quand il a été découvert en Chine. Après des épidémies sporadiques sur cinq ans, sa propagation a atteint une masse critique: les Centers for Disease Control ont déclaré qu’il a «le plus grand potentiel de provoquer une pandémie» de tous les virus humains.

Dans certains pays asiatiques,l’hygiène n’est pas comparable a celle de l’occident et les risques d’épidémie sont grands.

EN COMPLÉMENT

Virus de la grippe aviaire de la lignée asiatique A (H7N9)

Grippe A H7N9 vu au microscope électronique. Les deux filaments et les sphères sont observés sur cette photo.

Contexte

Des infections humaines avec un virus de la grippe aviaire A (H7N9) de la lignée asiatique («H7N9 asiatique») ont été signalées pour la première fois en Chine en mars 2013. Des épidémies annuelles d’infections humaines sporadiques avec des virus H7N9 asiatiques ont été signalées en Chine. La Chine connaît actuellement sa 6ème épidémie d’infections humaines H7N9 en Asie. Depuis le 1er octobre 2017, il n’y a eu qu’une seule infection humaine signalée.

Au cours de la cinquième épidémie, du 1er octobre 2016 au 30 septembre 2017, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a signalé 766 cas d’infection humaine par le virus asiatique H7N9, ce qui en fait la plus grande épidémie de H7N9 à ce jour. Au 7 décembre 2017, le nombre cumulé total d’infections humaines avec la lignée asiatique H7N9 déclarées par l’OMS depuis 2013 est de 1565. Au cours des épidémies 1 à 5, environ 39% des personnes confirmées par l’infection par le virus H7N9 asiatique sont décédées.

Épidémiologie

La plupart des infections humaines par des virus de l’influenza aviaire, y compris le virus asiatique H7N9, surviennent après une exposition à de la volaille infectée ou à des environnements contaminés. Les virus H7N9 asiatiques continuent de circuler dans la volaille en Chine. La plupart des patients ayant une infection par le virus H7N9 ont eu une maladie respiratoire grave (p. Ex. Une pneumonie). De rares cas de propagation limitée de ce virus de personne à personne ont été identifiés en Chine, mais il n’y a pas de preuve de propagation soutenue de personne à personne. Certaines infections humaines avec le virus H7N9 asiatique ont été signalées en dehors de la Chine continentale, à Hong Kong ou à Macao, mais toutes ces infections sont survenues chez des personnes ayant voyagé en Chine avant d’être malades. Les virus H7N9 asiatiques n’ont pas été détectés chez les personnes ou les oiseaux aux États-Unis.

Évaluation des risques CDC

Alors que le risque actuel pour la santé publique posé par le virus H7N9 asiatique est faible, le potentiel pandémique de ce virus est inquiétant. Les virus de la grippe changent constamment et il est possible que ce virus puisse se propager facilement et durablement parmi les humains, déclenchant une épidémie mondiale de maladie (pandémie). En fait, parmi les nouveaux virus de la grippe A qui préoccupent particulièrement la santé publique, le virus de la lignée asiatique H7N9 est considéré par l’ outil d’évaluation du risque de grippe  comme le plus susceptible de causer une pandémie et de présenter le plus grand risque de sévère. impact sur la santé publique si elle devait assurer une transmission interhumaine durable.

Il est probable que des infections humaines sporadiques avec le virus H7N9 asiatique associées à une exposition à de la volaille infectée continueront à se produire en Chine. Il existe également une possibilité de propagation du virus asiatique H7N9 à la volaille dans les pays voisins et des infections humaines associées à l’exposition de la volaille peuvent être détectées dans les pays voisins. Les infections à H7N9 asiatiques peuvent continuer à être détectées chez les voyageurs revenant de pays où ce virus est présent. Cependant, tant qu’il n’y a pas de preuve d’une propagation continue de personne à personne, l’évaluation des risques pour la santé publique ne changerait pas substantiellement.

Réponse du CDC

Le gouvernement des États-Unis appuie la surveillance internationale des virus grippaux saisonniers et nouveaux chez les humains, y compris le virus H7N9 asiatique. Le CDC collabore avec des laboratoires cliniques et de santé publique situés dans les 50 États américains et dans plus de 100 pays. Aux États-Unis, les laboratoires de santé publique effectuent régulièrement des tests de détection de la grippe sur des échantillons respiratoires humains et rapportent chaque semaine ces résultats aux CDC. Tout nouveau virus grippal A suspecté, y compris un virus H7N9 asiatique, détecté dans un laboratoire de santé publique américain, est envoyé aux CDC pour des tests de confirmation.

Le CDC suit de près la situation en Asie du H7N9 et coordonne avec des partenaires nationaux et internationaux. Le CDC prend des mesures de préparation de routine pour contrer les menaces pandémiques lorsqu’elles sont identifiées, y compris le développement de virus vaccinaux candidats  (CVV) à utiliser pour la production de vaccins en cas de besoin de vaccin.CDC a préparé une évaluation des risques du virus H7N9 asiatique. D’autres activités de préparation de routine incluent l’examen continu de nouveaux virus et séquences de virus pour évaluer leurs propriétés génétiques et antigéniques ainsi que leur susceptibilité antivirale. Cette information informe un processus continu d’évaluation des risques , qui guide d’autres actions.Le CDC a également publié des lignes directrices à l’intention des cliniciens et des autorités de santé publique  des États-Unis, ainsi que des informations pour les personnes se rendant  en Chine. Le CDC fournira des informations à jour dès qu’elles seront disponibles.


Une femme passe devant des poulets à vendre dans un marché de Dakar, au Sénégal, le 4 mai. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti qu’un nouveau virus transmis par des volailles contaminées pourrait causer la prochaine épidémie mondiale
Diagramme d’origine pour l’éducation des masses

Les cas de propagation de personne à personne sont extrêmement rares jusqu’à présent, mais le CDC a averti qu’il se propagerait probablement à d’autres pays si les voyageurs entrent en contact avec des volailles porteuses de l’infection en Chine. Les organisations des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture ont déjà détecté trois cas importés, un en Malaisie et deux au Canada en 2018.

Aucun cas n’a été signalé aux États-Unis, mais on ne sait pas à quelle vitesse le virus se propage. Van-Tam a déclaré à The Telegraph que H7N9 a un taux de mortalité plus élevé que tout autre virus causant une pandémie.

La République démocratique du Congo a signalé trois foyers de grippe aviaire hautement pathogène H5 chez des volailles dans la province d’Ituri, dans le nord-est du pays, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE).
Le virus a été détecté chez des canards et des poules dans trois villages près de la frontière avec l’Ouganda, a indiqué l’OIE, citant un rapport du ministère congolais de l’Agriculture.
La souche H5N8 de la grippe aviaire était présente en Ouganda, a ajouté l’OIE, sans préciser quel type de grippe aviaire H5 avait été détecté au Congo.Cette situation pourrait faciliter énormément la progression du virus A h5n9 en Afrique qui deviendrait incontrôlable.

AUTRES FAITS

Un patient H7N9 de la grippe aviaire soigné dans un hôpital de Wuhan, dans la province du Hubei en Chine centrale

TAIPEI – Un résident de Taïwan est mort du virus de la grippe aviaire H7N9 lundi soir, 23 jours après la confirmation de l’infection, a annoncé mardi l’agence locale de contrôle des maladies.

L’homme, 69 ans, a contracté le virus le 4 février et est mort à l’hôpital le 27 février après l’échec du traitement médical, selon l’agence.

L’homme, originaire de Kaohsiung, s’est d’abord senti malade le 23 janvier alors qu’il visitait la province du Guangdong pour affaires. Il est retourné à Taïwan le 25 janvier mais a été testé négatif à la grippe aviaire dans un hôpital.

Le patient a ressenti des symptômes tels que de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires le 29 janvier et a reçu un diagnostic de pneumonie. Il a été hospitalisé le 1er février et confirmé avoir le virus de la grippe aviaire trois jours plus tard.

L’homme a été le premier résident de Taiwan et la deuxième personne à mourir de H7N9 sur l’île, où un total de cinq cas humains H7N9 ont été confirmés, selon les médias locaux.

La première personne à mourir du virus à Taiwan était un résident du continent. PNA / Xinhua

Alors que les épidémies se poursuivent en Europe, cette carte montre les 14 pays où la souche H5N8 a été trouvée chez les oiseaux sauvages morts au cours du mois dernier.

Depuis le 3 novembre 2017, des cas ont été confirmés en France, Allemagne, Autriche, Pays-Bas, Danemark, Finlande, Suède, Croatie, Suisse, Hongrie, Pologne, Roumanie, Ukraine et Russie.

La série d’éclosions a touché les oiseaux de ferme ainsi que la sauvagine sauvage, comme les canards touffus, les pochards communs, les goélands, les oies sauvages et les cygnes sauvages. 

Aucun cas de grippe aviaire n’a encore été découvert au Royaume-Uni et Public Health England affirme que la menace pour la santé humaine reste «très faible». 

Mais M. Gibbens a prévenu: « Nous surveillons de près la situation à travers l’Europe et avons intensifié la surveillance en réponse au risque accru.

Il y a quelques jours dans une élevage de canards en Allemagne…le virus A h5n9 détecté!

«Par mesure de précaution, et pour laisser du temps aux éleveurs de volailles et d’oiseaux captifs pour mettre en place des mesures de biosécurité appropriées, nous avons déclaré une zone de prévention de 30 jours pour réduire le risque d’infection par les oiseaux sauvages.

«Même lorsque les oiseaux sont hébergés, il existe un risque d’infection qui doit s’accompagner d’une bonne biosécurité – par exemple, désinfecter les vêtements et l’équipement, réduire le mouvement des volailles et minimiser les contacts entre la volaille et les oiseaux sauvages.

Si la grippe aviaire est détectée dans une ferme, l’ensemble du troupeau doit être réformé afin de prévenir la propagation de la maladie.

Il n’y a actuellement aucun projet d’imposer une zone de prévention en Irlande du Nord, mais il est en place au Pays de Galles, en Écosse et en Angleterre. 

 

Un agrandissement et une coloration du virus!

 


MA CONCLUSION SUR CETTE MENACE SÉRIEUSE

Arthur Porter ,le brillant médecin franc maçon du 33 ième dégré a travaillé en Afrique a l’élaboration d’une arme bactériologique a partir du virus ebola. Il s’est fait passé pour mort en 2015 avec l’appui de ses bons amis libéraux,au Québec. Il travaille actuellement aux ile Caymans.

J’estime fort sérieusement qu’il n’y a plus aucun doute dans mon esprit que le programme mondial de dépopulation humaine est en marche…et il fonctionne très bien!

Les fondations des familles oligarchiques financent un programme criminel de dépopulation mondiale

« La fondation Rockefeller est le premier sponsor des relations publiques pour le programme de dépopulation
drastique des Nations Unies. Les preuves en possession d’un nombre croissant de chercheurs en Amérique, Angleterre et Allemagne, démontrent que la Fondation et ses associés industriels, médicaux et politiques,
ont organisé le programme de meurtres de masse de l’Allemagne nazie », écrit Anton Chaïtkin.
« D’autres milliardaires ont commencé à financer des parties du mouvement eugéniste.
Bill Gates, l’homme le plus riche du pays, et George Soros, le financier,
ont commencé à mettre leur argent dans des projets de contrôle démographique »,
écrit John Cabanaugh-O’Keefe dans The Roots of Racism and Abortion: An Exploration of Eugenics.
« Les firmes pharmaceutiques ont fourni des fonds et des lobbyistes à Washington pour exécuter des tâches eugénistes. Aujourd’hui, les firmes de biotechnologie rejoignent ce groupe. […] Les sommes apportées en faveur des programmes eugénistes au début du XXIe siècle sont énormes. […] Ted Turner est devenu milliardaire en développant la chaîne de TV CNN. Il donne un milliard de dollars aux Nations Unies,
distribués au compte-gouttes sur 10 ans par l’intermédiaire de sa fondation.
Une grande partie de cet argent est destiné au contrôle démographique.
Warren Buffet veut créer une fondation qui emploiera son argent après sa mort pour réaliser deux objectifs :
la paix mondiale et le contrôle démographique. »

Ce sont les mêmes David Rockefeller Sr, Bill Gates, George Soros, Ted Turner, Warren Buffet,
qui avec le maire de New York Michael Bloomberg, Eli Broad et Oprah Winfrey,
se sont réunis au mois de mai 2009, peu avant la rencontre du Groupe Bilderberg dont ils font partie,
pour envisager la façon dont leur richesse pourrait être utilisée pour ralentir la croissance de la population mondiale.

le 1er juillet 2009, la Fondation Rockefeller annonçait qu’elle lançait des initiatives pour
« booster les systèmes de santé en Afrique et en Asie »… l’accent sera mis sur la vaccination !

Cette brève analyse historique de l’OMS a montré que, dès le lendemain de la Seconde Guerre mondiale,
les familles oligarchiques à la tête des cartels industriels américains et européens,
ont mis en œuvre des « outils politiques » qui, finalement, leur permettent de régner sur le monde.
Il y a bien sûr l’OMS, mais encore l’OMC, le FMI, la FAO, la Banque mondiale, l’OTAN et… le Codex Alimentarius.

Nous avons pourtant été averti et combien de gens sont encore endormi?
Publicités

Le boom démographique en Afrique: une menace pour l’avenir de l’Europe et de tout l’Occident

 

Nous parlons des problèmes de migration de la Syrie et du Moyen-Orient. Nous parlons de la possibilité pour la Turquie de rejoindre l’Union européenne, ouvrant les portes de l’Europe à des millions de Turcs. Néanmoins, la véritable migration aura son origine en Afrique.

 

En 1980, seulement 477 millions de personnes vivaient en Afrique. Comparez cela aux 1,2 milliards d’aujourd’hui et vous voyez qu’il a presque triplé dans les années 1980 à 2018

Combien de personnes vivent en Afrique aujourd’hui? Pas même 1,3 milliard. Et d’ici 2050? Eh bien, 1,3 milliard de plus. Un total de 2,5 milliards de personnes vivraient en Afrique. Bien que la croissance démographique en Europe soit purement due à l’immigration, la population de l’Afrique doublera grâce à ses taux de fécondité élevés. Quelles seront les conséquences?C’est le continent qui a maintenu des taux de natalité élevés, en dépit des prévisions selon lesquelles il deviendra plus bas.

Les statistiques

Est-il choquant et interdit de dire  que la population en Afrique a doublé en un peu plus de trois décennies? En 1980, seulement 477 millions de personnes vivaient en Afrique. Comparez cela aux 1,2 milliard aujourd’hui et vous voyez qu’il a presque triplé dans les années 1980 à 2018.

Dans le même temps, l’Allemagne est passée de 78 millions à 82 millions. La prédiction est que l’Afrique atteindra 3,4 milliards d’ici la fin du siècle.

La part africaine de la population totale passera de 17% à 40% en ce siècle

La prédiction pour 2100 est encore plus impressionnante. On s’attend à ce que l’Afrique croisse de 3,2 milliards de personnes. Ce nombre est seulement la croissance – ce qui signifie que la population totale serait de 4,5 milliards. La population mondiale totale devrait augmenter de seulement 3,8 milliards d’ici 2100.

Cela signifie que la population totale devrait être la population actuelle de 7,6 milliards, plus 3,8, soit un total de 11,4 milliards. La part africaine de la population totale passera de 17% à 40% en ce siècle.

Le taux de fécondité de l’Afrique est un énorme 4,7, contre une moyenne mondiale de 2,5. Dans l’UE, c’est un maigre 1,5! Cela signifie que la femme africaine moyenne donne naissance à 4,7 enfants; et c’est la source de leur croissance démographique.

Le cas du Niger

Le Niger a un PIB par habitant de seulement un dollar par jour. Leur taux de fécondité, dû ou non, est supérieur à 7. Bien que le pays ne compte aujourd’hui qu’une population de 20 millions d’habitants, il devrait en avoir 72 millions en 2050.

La projection pour 2100 les place déjà à 209 millions. Cependant, cette projection suppose que le taux de fécondité du Niger chutera à 2,5 enfants d’ici à 2100. Néanmoins, le taux de fécondité est resté stable au cours des 60 dernières années. Probablement cela fait plus de 60 ans, mais nous n’avons que les données jusqu’en 1960.

La projection pour 2100 avec un taux de fécondité inchangé place le Niger à 960 millions de personnes. Oui, tu l’as bien lu. On s’attend à ce que le Niger passe de 20 millions aujourd’hui à près d’un milliard en un peu plus de 80 ans.

Il faut dire que ces prédictions sont également dues à une baisse attendue de la mortalité infantile et à une augmentation de l’espérance de vie. Les taux de mortalité infantile et de fécondité vont bien sûr de pair, car les parents veulent éviter le risque que tous leurs enfants meurent dans l’enfance.

Le contre-mouvement consiste simplement à avoir plusieurs enfants. Il en va de même pour la pauvreté, où les parents ont plusieurs enfants comme filet de sécurité pour la vieillesse. Selon cette logique, les 960 millions au Niger à eux seuls en 2100 mentionnés dans l’article de Guardian semblent plutôt incroyables.

La prévision de 72 millions d’ici 2050 prend cependant toutes ces variables en compte déjà. C’est une prédiction fiable faite par l’ONU elle-même.

Pourquoi le taux de fertilité ne baisse-t-il pas?

Le monde a connu une baisse de la fécondité d’une moyenne de 5 à une moyenne de 2,5 depuis 1960. Nous avons attribué la plus grande partie de cela à une augmentation de la richesse et à une réduction de la mortalité infantile. À mesure que nous devenions plus riches, les enfants n’étaient plus nécessaires comme filet de sécurité.

De plus, comme les enfants étaient susceptibles de survivre, il y avait moins de raisons d’en avoir plusieurs. L’Afrique est un peu différente. En dépit de devenir plus riche, il est encore pauvre. Mais il est pauvre en ayant accès à des médicaments nouvellement découverts et en recevant de l’aide sous forme de nourriture du monde occidental.

Ainsi, tout en étant pauvres, ils vivent plus longtemps et meurent moins souvent dans leur enfance. Non seulement plus d’Africains survivent à la vieillesse, plus d’entre eux atteignent l’âge de la reproduction et lancent la génération suivante.

Cependant, toute l’Afrique n’est pas pauvre, et même les parties pauvres sont moins pauvres qu’avant. Alors, qu’est-ce qui explique les taux de fécondité élevés?

Les explications varient d’une appréciation culturelle d’une famille nombreuse à une réticence à utiliser des contraceptifs. La raison la plus frappante est peut-être celle de l’incertitude. Les parents européens ont échangé la qualité contre la quantité. Oui, ils pourraient avoir plus d’enfants, mais ils se concentrent plutôt sur deux. De cette façon, ces deux-là pourraient se permettre de fréquenter de bonnes écoles et d’être pris en charge.

En Afrique, ce compromis peut ne pas exister. Les systèmes éducatifs n’ont pas rattrapé le baby-boom. L’avenir d’un point de vue économique est incertain et les gouvernements ne sont pas fiables dans de nombreux pays. Dans l’ensemble, cela signifie que les Africains pourraient avoir trop peu confiance en l’avenir. Ils n’ont aucune confiance dans le filet de sécurité sociale prétendument fourni par le gouvernement et la société dans son ensemble, donc ils continuent à préférer créer leur propre filet de sécurité sous la forme d’enfants.

Capture de l’Afrique-22

Cela pourrait signifier que l’Afrique est dans un piège 22. Un catch-22, pour ceux qui ne le savent pas, est une référence au roman portant le même nom. Dans le roman, le protagoniste voulait quitter l’armée, mais il ne pouvait quitter l’armée que s’il pouvait prouver qu’il était fou. Depuis qu’il a voulu quitter l’armée, il a prouvé qu’il n’était pas fou, parce que chaque personne sensée veut quitter la guerre.

Et l’Afrique? L’Afrique veut réduire son taux de fécondité. Mais pour réduire son taux de fécondité, il doit acquérir stabilité et confiance. Pourtant, en raison de la population en plein essor, les gouvernements ne peuvent pas suivre. Le chômage diminue la stabilité.

La croissance démographique exerce une pression sur les prix des logements et les prix des terrains. Le système scolaire ne peut pas faire face aux grandes quantités d’étudiants. Dans l’ensemble, le système se brise sous la pression. Et, alors que les femmes voient que le système se brise, elles continuent d’avoir un nombre élevé d’enfants.

Les prédictions ci-dessus par l’ONU sont sous l’hypothèse que le taux de fertilité va baisser. Même avec ces taux réduits, la population doublera d’ici 2050. Mais ces taux vont-ils vraiment baisser si l’Afrique est prise dans un piège? Jusqu’à présent, les données montrent que les taux de fécondité en Afrique stagnent et que, dans l’ensemble, les réductions ont été beaucoup plus lentes que prévu.

Un avenir meilleur à l’étranger

Depuis 2010, un million d’Africains subsahariens ont déménagé en Europe. Le président du Parlement européen, Antonio Tajani, a déjà averti que des millions d’autres viendront dans les cinq prochaines années si l’Europe n’agit pas.

La plupart des gens sont conscients que même si la vie en Afrique s’est améliorée, ce n’est toujours pas génial. Et certainement pas aussi confortable que l’Europe. C’est aussi la raison pour laquelle les Africains donnent pour vouloir aller en Europe. L’Europe a ouvert une nouvelle voie pour la contrebande de personnes lors du bombardement de la Libye. Le pays est toujours dans un état de demi-anarchie, ce qui est parfait pour les marchands d’esclaves et les passeurs de personnes.

À quoi l’Europe devrait-elle s’attendre au cours des prochaines décennies, avec un boom démographique aussi important à sa frontière sud? L’ONU semble accueillir le développement comme une opportunité pour contrer le déclin de la population en Europe. Le rapport des Nations Unies étudie la possibilité de combler les lacunes de la population européenne par des «migrations de remplacement» dans les zones qui connaissent une croissance démographique; notamment l’Afrique.

Le résultat peut aller de « Forteresse Europe » à « Eurafrique ». La première option semble peu probable car elle est jugée moralement inacceptable, tandis que la deuxième option signifiera la fin des États-providence européens et de la culture.

Selon Emmanuel Macron, le président de la France, « le phénomène migratoire auquel nous sommes confrontés sera historique ». Nous pouvons nous entendre là-dessus, mais nous devons agir pour garantir l’avenir de l’Europe.

 

 

 

 

 

La guerre commerciale menace: un conseiller de Trump dit que Trudeau mérite une «place spéciale en enfer» pour avoir critiqué les tarifs américains

Donald Trump et ses conseillers ont fustigé le premier ministre Justin Trudeau pour avoir déclaré que le Canada ne se ferait pas «pousser» par le président des États-Unis à régler le différend tarifaire sur l’acier et l’aluminium.

Un M. Trump furieux a qualifié le premier ministre de « très malhonnête et faible » sur Twitter samedi, menacé d’imposer des tarifs sur les automobiles et a dépêché les meilleurs assistants aux émissions du réseau américain dimanche pour qualifier M. Trudeau de « backstabber » qui méritait place en enfer. « 

Dans la foulée de la confrontation, les dirigeants du G7, les opposants politiques de M. Trudeau au pays et un certain nombre de politiciens américains se sont rassemblés autour du premier ministre

M. Trudeau a évité les médias dimanche, mais la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a déclaré aux journalistes à Québec qu’Ottawa ne s’engagerait pas dans une guerre des mots avec l’administration Trump. Mme Freeland s’est entretenue dimanche avec le représentant américain au commerce, Robert Lighthizer, et devrait le rencontrer mercredi à Washington.

« Le Canada ne mène pas sa diplomatie par des attaques ad hominem. Nous ne pensons pas que ce soit une manière utile ou productive de faire des affaires « , a déclaré Mme Freeland.

Donald Trump et Justin Trudeau.

Mais elle a dit qu’Ottawa ne sera pas victime d’intimidation et qu’elle ripostera avec 16 milliards de dollars de droits de rétorsion si les États-Unis n’annulent pas leurs pénalités sur l’acier et l’aluminium imposées la semaine dernière.

«Nos tarifs de représailles entreront en vigueur – parfaitement réciproques, parfaitement mesurés, une réponse dollar pour dollar – le 1er juillet, qui est la fête du Canada, peut-être pas inapproprié», a-t-elle dit.

Donald Trump et Emmanuel Macron

M. Trump a poursuivi lundi ses attaques sur Twitter contre le premier ministre, affirmant que «Justin a été blessé lorsqu’il a été appelé.» Le président américain a également prétendu que le Canada s’était vanté de faire «près de 100 milliards de dollars de commerce» avec les États-Unis. pour spécifier quel document il citait.

M. Trump a également ciblé les efforts commerciaux du G7, tweetant lundi « Le commerce équitable doit maintenant être appelé commerce fou s’il n’est pas réciproque », en disant aussi « Désolé, nous ne pouvons plus laisser nos amis, ou ennemis, profiter du commerce . Nous devons d’abord servir le travailleur américain! « 

Le conseiller économique de M. Trump, Larry Kudlow, a déclaré à CNN dimanche que le président était furieux après avoir quitté le sommet du G7 et appris que M. Trudeau avait dit lors d’une conférence de presse que le Canada ne serait pas « poussé ».

Dans une attaque extraordinaire contre l’un des plus proches alliés de l’Amérique, M. Kudlow a accusé le Premier ministre de trahir le président américain et de le rendre faible à la veille du sommet historique avec la Corée du Nord.

«Il nous a en quelque sorte poignardé dans le dos», a déclaré M. Kudlow en soulignant que le président «ne laissera pas un premier ministre canadien le repousser. … Il ne permettra aucune démonstration de faiblesse lors d’un voyage pour négocier avec la Corée du Nord. … Kim ne doit pas voir la faiblesse américaine. « 

M. Trudeau, avec d’autres dirigeants du G7, avait approuvé le pari du président de dénucléariser la Corée du Nord.

Quelques centaines de manifestants ont marché dans les rues de Québec…devant un dispositif de sécurité de 8,000 policiers.

Le conseiller commercial de la Maison Blanche, Peter Navarro, était encore plus sévère, affirmant à Fox News qu’il y avait une place spéciale en enfer pour tout dirigeant étranger engagé dans une diplomatie de mauvaise foi avec Donald J. Trump, puis essayant de le poignarder dans le dos. à la porte et c’est ce que Justin Trudeau a fait. « 

Dans son tweet de samedi, M. Trump a menacé d’imposer les mêmes droits rigoureux sur les exportations d’automobiles du Canada et de l’Europe – ce qui paralyserait l’industrie automobile canadienne. Les conseillers de M. Trump ont averti que l’accord de libre-échange nord-américain était également menacé.

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

Based on Justin’s false statements at his news conference, and the fact that Canada is charging massive Tariffs to our U.S. farmers, workers and companies, I have instructed our U.S. Reps not to endorse the Communique as we look at Tariffs on automobiles flooding the U.S. Market!


Donald J. Trump

@realDonaldTrump

PM Justin Trudeau of Canada acted so meek and mild during our @G7 meetings only to give a news conference after I left saying that, “US Tariffs were kind of insulting” and he “will not be pushed around.” Very dishonest & weak. Our Tariffs are in response to his of 270% on dairy!


«Ce fut l’une des pires erreurs politiques de l’histoire du Canada», a déclaré M. Navarro, tandis que M. Kudlow a ajouté: «Combien de fois le président a-t-il dit:« Si tu me frappes, je te frapperai. « 

Un haut fonctionnaire canadien a déclaré que l’éclatement de M. Trump est sorti du champ gauche, puisque M. Trudeau avait déjà annoncé des tarifs réciproques la semaine dernière. Le Canada ne sait pas si le différend pourrait mener à une guerre commerciale et il est particulièrement préoccupé si les États-Unis imposent des droits de douane sur les automobiles canadiennes, ce qui, selon le responsable, serait désastreux pour les deux pays.

D’ultimes négociations ont eu lieu avant le départ de Trump…mais en vain!

Mme Freeland a balayé les tirades de la Maison Blanche et a écarté la menace que l’ALENA soit morte.

M. Trump a déclaré samedi qu’un accord était « proche » d’une clause de temporisation qui rouvrirait l’ALENA après cinq ans, mais M. Trudeau a ensuite réfuté le président, affirmant que le Canada ne pourrait jamais accepter cette disposition.

«Un accord commercial avec une clause de temporarisation n’est pas un accord commercial et, par conséquent, nous n’accepterons pas une clause de temporisation de cinq, dix ou quelque durée que ce soit proposée par le président», a déclaré M. Trudeau.

Le désaccord entre les États-Unis et le Canada a éclaté après que M. Trump ait quitté le sommet du G7 pour se rendre à sa rencontre très attendue avec le dictateur nord-coréen Kim Jong-un.

Lors d’une conférence de presse, M. Trudeau a condamné les actions du président en matière d’acier et d’aluminium comme destructrices et même illégales. M. Trump était sur Air Force One en route pour cette réunion à Singapour samedi quand il a tiré deux tweets torrides.

Il a ordonné aux responsables américains de se retirer d’un communiqué conjoint du G7 qui parlait d’un commerce juste et équilibré et leur a dit d’examiner l’imposition de droits de douane sur les automobiles étrangères entrant sur le marché américain.

«Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a agi de manière si douce et si douce lors de nos réunions du G7 pour donner une conférence de presse après mon départ en disant que les tarifs américains étaient insultants et qu’il ne serait pas contrarié. « M. Trump a tweeté.

Le haut responsable canadien a déclaré que d’autres dirigeants du G7 se sont ralliés derrière M. Trudeau. Les principaux politiciens américains et les opposants politiques canadiens soutiennent également le premier ministre.

La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que le retrait de M. Trump du communiqué du G7 « via Twitter est bien sûr dégrisant et un peu déprimant » et a averti que l’Europe irait de l’avant avec des tarifs réciproques comme le Canada.

Le bureau du président français Emmanuel Macron a déclaré: « La coopération internationale ne peut pas être dictée par des crises de colère et des remarques inconsidérées ».

La sénatrice démocrate américaine Diane Feinstein a qualifié l’éclatement de M. Trump de « grosse erreur », tandis que le sénateur républicain John McCain a déclaré que le comportement du président à l’égard de ses alliés du G7 était erroné.

Apparaissant sur Fox News dimanche, l’ancien premier ministre Stephen Harper a exhorté M. Trump à cesser de se livrer à des batailles commerciales avec le Canada et à unir ses forces pour pousser la Chine à ouvrir ses marchés.

« Nous nous disputons nos relations commerciales alors que les Chinois ont un déséquilibre de quatre contre un avec nous deux, à mon avis, n’est pas la bonne priorité », a-t-il dit.

Le manoir ou a eu leu le G7 est l’illustration de la déconnexion des dirigeants avec la réalité du peuple!

Le député néo-démocrate Charlie Angus a qualifié M. Trump d ‘«homme à l’esprit borné et inadapté à la fonction publique». »Le premier ministre conservateur de l’Ontario, Doug Ford, a déclaré qu’il« se tenait côte à côte »avec M. Trudeau, tout comme le chef du Parti conservateur unifié de l’Alberta, Jason Kenney.

M. Trump, qui est arrivé en retard et a quitté le sommet du G7 à La Malbaie, au Québec, tôt, n’a pas été touché par des efforts concertés pour le persuader d’annuler ses tarifs. Il a averti que les tarifs réciproques canadiens et européens visant les biens et services américains seraient assujettis à de nouveaux prélèvements.

Donald Trump a émis des tweet terribles et négatifs afin de se dissocier de l’accord final,faisant tourner le G7 au fiasco!

« Nous sommes comme la tirelire que tout le monde vole et cela finit », a déclaré M. Trump aux journalistes samedi.

Avant de partir pour Singapour, M.Trump a de nouveau appelé à la réintégration de la Russie dans le G7.

M. Harper, qui a mené l’accusation pour chasser la Russie du G7 en 2014 après son annexion de la Crimée, a déclaré que le président Vladimir Poutine ne devrait pas être autorisé à revenir dans une alliance de démocraties libérales.

« C’est un homme qui tue ses adversaires politiques. Il n’y a pas de place autour d’une table alliée pour un homme comme ça « , a-t-il dit.

Ensuite Trump va rencontrer Kim Jung Un a Singapour.

EN CONCLUSION

Ce G7 marque le début de la fin du néolibéralisme pur et dur  et officialise l’entrée dans la plus grande crise économique de l’histoire moderne!

 

Nouvel Ordre Mondial:55 meurtres en 98 jours et Londres s’effondre dans le cauchemar de la criminalité non-blanche

Le lien racial avec le crime et le fléau du meurtre à Londres a été ouvertement admis par l’ex-chef noir de la «Commission pour l’égalité raciale», d’origine jamaïcaine, Trevor Phillips.

 

 

Dans une interview au Mail on Sunday, Phillips a appelé à «une police plus sévère dans les communautés noires frappées par des crimes de couteau que dans les zones blanches avec moins de violence» et a déclaré: «Ce ne sont pas des garçons blancs à Surrey qui poignardent ou poignardent d’autres personnes.

Phillips a également attaqué les dirigeants politiques « pour ne pas avoir reconnu que la montée du crime de couteau à Londres impliquait la course », a rapporté le journal.

«Nous devons être honnêtes et dire que la question centrale n’est pas que les garçons blancs de Surrey soient poignardés ou poignardent d’autres personnes. Les victimes et les auteurs sont principalement issus d’horizons différents et nous ne devrions pas avoir peur de le dire. Ils viennent généralement de milieux afro-antillais noirs « , a-t-il dit.

Phillips a appelé à la réintroduction du maintien de l’ordre «stop and search», une pratique qui a été stoppée en 2014 suite aux affirmations de la gauche selon lesquelles elle «visait injustement les Noirs et les minorités ethniques».

La vague de criminalité noire enveloppant Londres est souvent capturée sur des caméras mobiles et téléchargée sur des sites de médias sociaux, comme celui des Noirs attaquant et chassant la police d’une rue de la capitale britannique.

Un autre article du Mail a révélé que des Noirs âgés de neuf ans jouent à un jeu malade appelé « Scores » où ils gagnent des points pour avoir poignardé des gens et commis des crimes. Selon le rapport, la compétition «entre les gangs rivaux qui se disputent les uns les autres» est alimentée par les auteurs «se vantant de leur travail horrible sur les médias sociaux».

Un «tarif» informel des crimes va des éléments de bas niveau tels que l’invasion du territoire d’un gang rival à poignarder quelqu’un et finalement jusqu’au meurtre, le rapport a continué, ajoutant que «plus de points sont accordés si le couteau est inséré jusqu’à la poignée ou si la victime est poignardée au visage ou dans une autre zone où une cicatrice sera visible. « 

L’article a également révélé que la «musique préférée» des Noirs, appelée «Drill Rap», se caractérise par «des artistes masqués frappant à propos de drogues, de fusillades et de coups de couteau».

Comme on pouvait s’y attendre de la part de l’establishment, le ministre britannique de l’Intérieur, Amber Rudd, a annoncé un paquet de « nouvelles mesures » le week-end dernier après une semaine d’attaques violentes.

Les nouvelles mesures annoncées par Rudd comprennent des plans visant à rendre illégale la possession de certains types de couteaux et d’acide et à introduire des «ordonnances de restriction des télécommunications sur les drogues» qui permettront à la police de fermer les lignes téléphoniques utilisées par les gangs.

Aucune de ces mesures n’aura le moindre effet, parce que la cause du crime n’est pas l ‘«environnement», comme le croient les négationnistes, mais simplement le fait que Londres est majoritairement non-blanc et a donc une culture qui reflète le la majorité des habitants y vivent maintenant.

La seule «réponse» au «problème de la criminalité» de Londres est le rapatriement de sa population non-blanche importée vers son pays d’origine – tout le reste est une perte de temps.

 

 

 

Nouvel Ordre Mondial:Allemagne: 91% – ou 1,98 million – les «réfugiés» toujours sur l’assistance sociale trois ans plus tard

Les affirmations selon lesquelles l’afflux massif de non-Blancs prétendant être des réfugiés en Allemagne «stimulerait l’économie» ont été réfutées encore une fois.

Un nouveau rapport officiel admettant que 91 pour cent des plus de deux millions d’envahisseurs qui sont entrés dans le pays depuis 2015 sont encore sur l’aide sociale – et que ceux qui travaillent sont pour la plupart dans le niveau de subsistance fausses « emplois » gouvernementaux.

Selon le dernier rapport de l’Institut für Arbeitsmarkt- und Berufsforschung (Institut pour la recherche d’emploi, IAB), un institut de recherche du Bundesagentur für Arbeit (bureau spécial de l’Agence fédérale pour l’emploi, BA), «l’intégration au marché du travail loin . . . pour la plupart des réfugiés. « 

Selon le rapport, « seulement neuf pour cent des réfugiés arrivés en Allemagne en 2015 et 2016 sont employés ».

Plus révélateur encore sont les nouvelles contenues dans le rapport que parmi les «réfugiés» qui ont fait leur chemin en Allemagne en 2013 ou avant, au moins 66% sont encore assistés sociaux.

Selon un autre reportage de la Deutsche Welle, 216 000 «réfugiés» auraient trouvé du travail (bien que ce service de presse n’admette pas que la plupart étaient dans des «apprentissages» sponsorisés par le gouvernement et d’autres faux emplois).

Si ce chiffre est exact, cela signifie qu’il y a environ 2.184.000 faux «réfugiés» non blancs en Allemagne en ce moment, étant donné que seulement 9% ont du «travail», et que 1.968,00 vivent de l’aide sociale subventionnée par les contribuables.

Cela tend à lier avec les chiffres officiels du gouvernement allemand, qui a dit que en Octobre 2017 qu’il y avait 1,6 million de « Hartz IV » les bénéficiaires de l’aide sociale qui étaient « les migrants non-européens, » un chiffre qui « était de 1,36 millions la période précédente de 12 mois. « 

En décembre 2017, l’Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF), chargé de l’administration de la politique allemande en matière de réfugiés, a admis qu’il «manquerait ses propres objectifs d’intégration – parce que les non-blancs refusaient même de participer à cours. »

Le BAMF fait place pour 430.000 « cours d’intégration » en 2017, mais seulement 280.000 des envahisseurs ont pris la peine d’assister aux cours gratuits et de ce nombre, le BAMF dit que 84000 ont pris part à des « cours de soutien linguistique axés sur une carrière en Allemagne. »

 

 

Nouvel Ordre Mondial:Le plan Coudenhove-Kalergi ou le génocide des peuples d’Europe

L’immigration de masse est un phénomène dont les causes sont habilement dissimulées par le système et que la propagande multiculturelle essaye faussement de nous faire apparaître comme inévitable. Dans cet article nous avons l’intention de prouver une fois pour toutes que ce n’est pas un phénomène spontané. Ce qu’on veut nous présenter comme l’issue inévitable de la vie moderne est en réalité un plan conçu depuis des décennies, pour détruire complètement l’apparence de ce continent extraordinaire:l’Europe!

Le pan-européanisme.

Peu de gens savent que l’un des instigateurs du processus d’intégration européenne est aussi celui qui a élaboré le plan du génocide des peuples d’Europe. C’est un personnage sombre, peu connu du public. Cependant les élites le considèrent comme le fondateur de l’union européenne. Son nom est Richard Coudenhove-Kalergi. Son père était un diplomate autrichien du nom de Heinrich von Coudenhove-Kalergi (de la famille byzantine des Kallergis) et sa mère était Mitsu Aoyama, une japonaise. Kalergi, grâce à ses contacts personnels avec les aristocrates et politiciens européens qu’il devait à son père et à son travail de l’ombre, manoeuvra de façon à faire adhérer à son projet les plus importants chefs d’état, ceux-ci devenant des soutiens et des collaborateurs du “projet de l’intégration européenne”.

En 1922, il fonda le mouvement “Pan-Européen” à Vienne, qui avait pour ambition de créer un Nouvel Ordre Mondial, basé sur une confédération de nation dirigées par les Etats-Unis. L’intégration européenne serait la première étape dans la création d’un gouvernement mondial. Parmi les premiers soutiens, on trouve les politiciens tchèques Tomas Masaryk, Edouard Benes et le banquier Max Warburg qui a financé les 60 000 marks de départ. Le chancelier autrichien Ignaz Seipel et le futur président autrichien, Karl Renner, eurent la responsabilité de diriger le mouvement “Pan Européen”. Plus tard, les politiciens français, comme Léon Blum, Aristide Briand, Alcide de Gasperi, etc, proposèrent leur soutien.

Avec la montée du fascisme en Europe, le projet fut abandonné et le mouvement “Pan Européen” obligé de s’auto-dissoudre, mais après la seconde guerre mondiale, Kalergi, grâce à une activité frénétique et inlassable et au soutien de Winston Churchill, de la loge maçonnique juive B’nai B’rith et des grands journaux comme le New York Times, réussit à faire accepter son plan par le gouvernement américain. La CIA achèvera plus tard le projet.

L’essence du plan Kalergi

Dans son livre “Praktischer Idealismus”, Kalergi indique que les résidents des futurs “Etats-Unis d’Europe” ne seraient plus les peuples du Vieux Continent, mais une sorte de sous-hommes, issus du métissage. il expose clairement que les peuples d’Europe doivent se mélanger avec les asiatiques et les races colorées, créant ainsi un troupeau mltinational, sans qualités et facilement contrôlable par l’élite dominante.

Le gouvernement allemand fait la promotion d’une sexualité mixte et encourage le métissage des races.

Kalergi proclame l’abolition du droit à l’autodétermination et ensuite l’élimination des nations grâce à l’utilisation de mouvements séparatistes et des migrations de masse; pour que l’Europe puisse être contrôlée par une élite, il veut transformer le peuple en un mélange homogène de métisses blancs, noirs et asiatiques. Quelle donc est cette élite? Kalergi nous éclaire particulièrement sur ce point:

L’homme du futur sera le produit de différentes races. Les races et classes d’aujourd’hui disparaîtront progressivement par l’élimination des espaces, du temps et des préjugés. La race eurasienne-négroïde du futur, similaire en apparence aux anciens égyptiens, remplacera la diversité des peuples et celle des individus.Plutôt que de détruire le judaïsme européen, l’Europe, contre sa volonté, éduque ce peuple et le conduit à son futur statut de leader de ce processus artificiel. Ce n’est pas surprenant que le peuple qui s’est échappé des ghettos-prisons devienne la noblesse spirituelle de l’Europe.Ainsi cette attention particulière de l’Europe a donné naissance à une nouvelle race d’aristocrates. Cela est dû à l’anéantissement de l’aristocratie féodale européenne qui s’est effondré au moment de l’émancipation des juifs [En raison de la révolution française].

Bien qu’aucun livre d’histoire ne mentionne Kalergi, ses idées sont les principes directeurs de l’Union Européenne. La croyance que les peuples européens devraient être mélangés avec les africains et les asiatiques, pour détruire notre identité et créer une seule race métissée, est la base de toutes les politiques communautaires ayant pour but de défendre les minorités. Non pour des raisons humanitaires, mais à cause de directives édictées par ce régime impitoyable qui organise le plus grand génocide de l’Histoire. Le prix européen Coudenhove-Kalergi est remis tous les deux ans aux européens qui ont excellé dans la promotion de ce plan criminel. Pami ceux à qui a été remis ce prix on trouve Angela Merkel et Herman Van Ropuy.

L’incitation au génocide est aussi la base des demandes constantes de l’ONU, qui demande que soient accueillis des millions d’immigrants pour remédier à la faible natalité en Europe. Comme le dit un rapport publié en janvier 2000 dans “classement de population”, une revue de l’ONU à New York, sous le titre “Immigration de remplacement: une solution contre le déclin et le vieillissement de la population”, “l’Europe aura besoin avant 2025 de 159 millions d’immigrés.”

On pourrait se demander  comment ils peuvent être si précis dans leur estimation du nombre d’immigrés si ce n’était un plan prémédité. Il est certain que le faible nombre de naissances pourrait être inversé grâce à des mesures appropriées pour soutenir les familles. Il est aussi très clair que l’apport de gènes étrangers ne protège pas notre patrimoine génétique mais que cela favorise sa disparition.Le but unique de ces mesures est de déformer totalement notre peuple, de le transformer en en un groupe sans cohésion nationale, historique et culturelle. En gros, les politiques du plan Kalergi étaient et sont toujours à la base des politiques officielles qui visent au génocide des peuples d’Europe, à travers une immigration de masse. G. Brock Chisholm, ancien directeur de l’OMS, prouve qu’il a bien retenu les leçons de Kalergi quand il déclare: “ce que les gens doivent appliquer partout c’est une limitation du taux de natalité et une promotion des mariages mixtes (entre différentes races), dans le but de créer une seule race au monde, cette dernière pouvant être dirigée par une autorité centrale.”

Conclusions

Si nous regardons autour de nous, le plan Kalergi semble se réaliser parfaitement. Nous faisons face à la fusion de l’Europe avec le Tiers Monde. Le fléau des mariages interraciaux engendre chaque année des milliers d’enfants métissés: “Les enfants de Kalergi”. Sous la double pression de la désinformation et de la stupéfaction humanitaire, les Européens apprennent à renoncer à leur origine, à leur identité.

Les serviteurs de la mondialisation essayent de nous convaincre que renier notre identité c’est un acte humanitaire et de progrès, que le “racisme est mauvais”, car ils nous veulent tous comme des consommateurs aveugles. Il est urgent, aujourd’hui plus que jamais, de montrer les mensonges du système pour réveiller l’esprit révolutionnaire des Européens…et par conséquence:les québécois,les australiens,les sud-africains,les américains…tout l’Occident! Chacun doit voir cette vérité: l’intégration européenne s’apparente à un génocide. Nous n’avons pas d’autre choix, l’alternative est un suicide national.

Nouvel Ordre Mondial:Le visage de Londres après 40 ans d’immigration venue du tiers monde

C’est le visage de Londres, en Grande-Bretagne, après 40 ans d’immigration du Tiers Monde: un voyou noir armé d’un couteau de jungle attaquant un automobiliste en plein jour dans la banlieue de West Croydon, filmé par un passant.

 

L’incident, qui a été filmé par une personne inconnue et ensuite partagé sur WhatsApp parmi des milliers d’utilisateurs, montre un véhicule accidentellement renversant un homme noir sur un vélo.

Le mâle noir qui se dégage saute, tire le couteau de  jungle de sa veste et charge le véhicule, qui a ralenti et s’est arrêté.

L’homme noir attaque le véhicule avec le couteau pour tenter de briser les vitres et d’ouvrir les portes, laissant l’occupant terrifié – et réussissant seulement à s’échapper en fuyant lorsque l’attaquant noir se déplace de l’autre côté du véhicule dans un tenter d’accéder.

Le véhicule sans pilote revient ensuite dans la circulation.

Selon un rapport du London Evening Standard, il n’y a pas encore eu d’arrestations liées à l’incident.

À mesure que Londres devenait progressivement non-blanche au cours des décennies – directement à la suite de la promotion de l’immigration du Tiers-Monde par les gouvernements successifs depuis les années 1950 – la métropole s’est progressivement remplie de non-Blancs du monde entier.

Les Blancs ont cessé d’être une majorité dans la ville il y a près de huit ans, et les crimes de toutes sortes ont augmenté de façon spectaculaire, les crimes de couteau étant les plus médiatisés, les voyous noirs de tous âges s’entretuant au hasard.

Comme on l’a vu plus haut, l’invasion du Royaume-Uni par le tiers-monde il y a sept ans a entraîné une augmentation massive des crimes, dont une augmentation de 20% des viols, une augmentation de 33% des meurtres, une augmentation de 40% des vols, et une augmentation de 25% de la criminalité de couteau au cours de la dernière année seulement, selon les dernières statistiques.

Alors que les libéraux refusant la race insistent sur le fait que la criminalité non-blanche – et la criminalité violente comme l’incident ci-dessus – est due au fait que les Noirs ont des taux de schizophrénie beaucoup plus élevés que les Blancs.

En outre, les Noirs ont une prédisposition génétique sous la forme d’une prépondérance de l’allèle 2-répétition du gène MAOA qui «confère un risque accru de comportements de tir et d’agression», selon une étude du Psychiatric Quarterly de septembre 2014.


Les Noirs et la schizophrénie comme moteurs de la criminalité violente

 

Selon un rapport de l’Institute of Psychiatry du Royaume-Uni, les personnes «afro-caribéennes» sont six fois plus susceptibles que les Blancs d’être diagnostiquées schizophrènes. (Inutile de dire que ce rapport blâme le «racisme» blanc pour les taux élevés de schizophrénie noire , même s’il est établi que la génétique joue le rôle dominant dans la cause de cette maladie).

Un rapport officiel du gouvernement, intitulé Aesop («Éthiologie et ethnicité dans la schizophrénie et autres psychoses») mené par des psychiatres et des épidémiologistes de l’unité de psychiatrie sociale de l’Institut de psychiatrie de l’hôpital Maudsley au sud de Londres a révélé que Les communautés caribéennes sont 9 fois plus susceptibles de souffrir de schizophrénie que les personnes de la communauté blanche et l’ont décrite comme une «épidémie».

Un rapport de 2008 dans le British Journal of General Practice a également déclaré que l’incidence de la schizophrénie chez les Caribbéens noirs vivant au Royaume-Uni était considérablement plus élevée que dans la population britannique blanche, mais qu’elle était encore plus élevée chez les Caribbéens noirs de seconde génération.

« La plus grande étude à ce jour a démontré un risque neuf fois plus élevé de schizophrénie chez les Caribéens noirs résidant au Royaume-Uni: des découvertes qui préoccupent les communautés noires des Caraïbes, leurs médecins généralistes et les responsables des services de santé ».

L’article du British Journal of General Practice signalait que ces patients schizophrènes noirs étaient «plus susceptibles d’être sans emploi, d’avoir un dossier de condamnations, et d’être résidents dans des quartiers déshérités du centre-ville».

Ce n’est pas seulement en Grande-Bretagne que cela se trouve: selon un rapport paru en 2007 dans l’International Journal of Epidemiology, les Noirs aux États-Unis sont 200% plus susceptibles de développer la schizophrénie que les Blancs.

Le journal a également annoncé que les «données indiquent [s] des taux considérablement élevés de schizophrénie chez les Afro-Américains en comparaison avec les blancs dans cette cohorte de naissance» et que cette «variance» (de ce qu’ils ne disent pas, bien qu’il soit évident qu’ils moyenne) a également été noté en Grande-Bretagne.

Les Noirs et le gène «Violence» du MAOA

Selon une étude intitulée « L’allèle à 2 répétitions du gène MAOA confère un risque accru de comportements de tir et d’agression », publié dans le Psychiatric Quarterly (2014 sept., 85 (3): 257-65) doi: 10.1007 / s11126-013 -9287-x), l’allèle « 2-repeat du gène MAOA confère un risque accru de comportements de tir et d’agression. »

L’étude a indiqué que «l’allèle à 2 répétitions» peut avoir des effets sur la violence qui sont indépendants de l’environnement. La présente étude s’appuie sur cette recherche et examine l’association entre l’allèle à 2 répétitions et les comportements de tir et de poignardage dans un échantillon de mâles tiré de l’Étude longitudinale nationale sur la santé des adolescents.

« Les analyses ont révélé que les hommes afro-américains qui portent l’allèle 2-repeat sont significativement plus susceptibles que tous les autres génotypes de se livrer à des tirs et des coups de couteau et de signaler avoir plusieurs victimes de tir et d’agression. »

Ceci est alors le résultat de l’immigration de masse du Tiers-Monde: la destruction du Premier Monde blanc, et son remplacement par une société typique des images comme vu ci-dessus.

Ce sera le sort de toutes les nations blanches à moins que l’immigration du tiers-monde ne soit non seulement interrompue, mais renversée – et que le temps s’écoule rapidement pour que cela se réalise.