L’Antarctique vient de voir sa journée la plus chaude de tous les temps

Les températures en Antarctique auraient atteint 69,35 degrés Fahrenheit la semaine dernière, quelques jours seulement après avoir établi un nouveau record de 64,9 F.

température-en-hausse
température-en-hausse

 

Antarctique vient de connaître sa journée la plus chaude jamais enregistrée, atteignant un maximum de 69,35 degrés Fahrenheit (20,75 degrés Celsius) le 9 février, a rapporté une équipe de chercheurs argentins.

C’est la première fois que la température sur le continent dépasse 20 degrés C (68 F), ont déclaré les chercheurs au site d’information AFP.com , mais ce n’est pas la première fois que le continent enregistre un nouveau record ce mois-ci. Le 6 février, une station de recherche sur la péninsule Antarctique (la pointe nord-ouest du continent, la plus proche de l’Amérique du Sud) a signalé un maximum de 64,9 F (18,3 C) – dépassant le précédent record de 63,5 F (17,5 C), établi en mars 2015 .

Dans le même temps, la perte annuelle de glace de la calotte glaciaire antarctique a plus que sextuplé. Alors que l’océan environnant se réchauffe, d’énormes morceaux de glace se brisent et pénètrent dans la mer, diminuant lentement la côte glacée du continent. Si un glacier recule plus rapidement que de la nouvelle glace ne peut se former pour le remplacer, ce glacier pourrait s’effondrer, déversant potentiellement des milliards de tonnes de glace dans l’eau et contribuant à l’élévation du niveau de la mer. Selon la NASA, les deux glaciers de l’Antarctique qui rétrécissent le plus rapidement – le glacier Pine Island et le glacier Thwaites – contiennent suffisamment de glace vulnérable entre eux pour élever le niveau de la mer de 4 pieds (1,2 mètre).

La nouvelle température record s’adapte également au réchauffement climatique tendances du cours de la dernière décennie. Selon l’ONU, 2010 à 2019 a été la seule décennie la plus chaude jamais enregistrée, 2019 se classant comme la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée (la plus chaude étant 2016). 

La tendance au réchauffement se poursuit déjà dans la nouvelle année: janvier 2020 a été classé comme le mois de janvier le plus chaud du record climatique de 141 ans. 

Un iceberg glisse dans l’eau de la péninsule Antarctique.

Le «  panache du manteau  » presque aussi chaud que le supervolcan de Yellowstone fait fondre la calotte glaciaire antarctique

 

 

L’Antarctique devient un peu chaud sous le col.

Une  étude a  révélé que juste sous la friche gelée du continent le plus froid du monde se trouvent des roches très chaudes, qui aident à faire fondre sa calotte glaciaire et à créer des lacs et des rivières .  

Comment chaud? Essayez 1800 degrés. La chaleur produite par les roches chaudes brûlantes – officiellement connue sous le nom de panache du manteau – a été mesurée à 150 milliwatts par mètre carré. Ce n’est pas loin de la chaleur produite dans le parc national de Yellowstone, qui est mesurée à environ 200 milliwatts par mètre carré.

L’étude est parmi les premières à dire qu’un panache de manteau existe sous Marie Byrd Land, une partie de l’Antarctique occidental. L’auteur principal de l’étude,  Helene Seroussi, du Jet Propulsion Laboratory de la NASA, pensait que c’était « fou » que ce soit là: « Je n’ai pas vu comment nous pourrions avoir cette quantité de chaleur et avoir encore de la glace dessus », a-t-elle déclaré .

 

Le but de l’étude était de comprendre comment la calotte glaciaire pouvait rester gelée avec un panache de manteau aussi chaud en dessous et de déterminer la quantité de chaleur fournie par le panache à la base de la calotte glaciaire.

Bien que la source de chaleur ne soit pas une menace nouvelle ou croissante pour la calotte glaciaire de l’Antarctique occidental, elle pourrait aider à expliquer pourquoi la calotte glaciaire s’est effondrée rapidement il y a environ 11000 ans et pourquoi elle est si instable aujourd’hui, a déclaré Seroussi.

En outre, il est important de comprendre les sources et l’avenir des eaux de fonte sous l’Antarctique occidental pour estimer le taux auquel la glace pourrait être perdue dans l’océan à l’avenir, a-t-elle ajouté.

Cette étude n’est pas liée au récent événement de mise bas des icebergs à Larsen C ou au changement de la glace de mer en Antarctique, a déclaré Seroussi.

Le panache du manteau est présent dans cette région depuis plus de 50 millions d’années, il existait donc avant le début de la calotte glaciaire antarctique. « Cependant, la présence du panache est importante, car elle suggère que la glace est plus vulnérable dans cette zone: cette chaleur supplémentaire réchauffe la glace, ce qui suggère une plus grande faiblesse face aux changements environnementaux futurs et passés », a-t-elle ajouté. 

 

 

 

Publicités

Vidéo:dessin-animé de 1931 :l’initiation de Bimbo (messages subliminaux et sociétés secrètes)

Bimbo’s Initiation est un dessin animé sorti en 1931, créé par les studios Fleischer et mettant en scène Bimbo, le soupirant de la célèbre Betty Boop. Piégé, intimidé, menacé (et torturé ?), Bimbo se retrouve forcé d’entrer dans une société secrète : L’Ordre Mystique du Koo-Koo-Ma-Hatcha…

Bimbo’s Initiation est le dernier cartoon à avoir été animé par le créateur original du personnage, Grim Natwick.


LE DESSIN -ANIMÉ:

 

 

 



EXPLICATIONS:

Bimbo’s Initiation est un dessin animé sorti en 1931. Il a été créé par les studios Fleischer et met en scène Bimbo, le soupirant de Betty Boop. Bimbo est un jeune personnage qui se retrouve forcé d’entrer dans une société secrète : L’Ordre Mystique du Koo-Koo-Ma-Hatcha. Piégé, intimidé, menacé, torturé et abusé, l’initiation de Bimbo se terminera avec la possibilité (l’obligation ?) d’avoir un rapport sexuel avec Betty Boop. Ce dessin animé est le témoignage d’époque d’un système de compromission, de trafic sexuel et de pédocriminalité déjà bien établi à Hollywood en 1931.

 

LES SYMBOLES

Les haches sont un symbole (notamment) maçon. En langue des oisons, Kubelis en grec (la hache) consonne avec Kubê (la tête) et kaballus (la kabbale). On retrouve ce symbole dans les confréries de « coignée », dont les haches croisées sont un symbole. La hache est un signe d’initiation à l’ordre maçon et à la quête alchimique de la pierre philosophale, censée donner à l’homme le pouvoir de Dieu (précisons que cette quête peut être faite pour des raisons d’élévation, toutes opposées, comme le sont Magie Noire et Magie Blanche).

Il y a  une démarche initiatique dans de ce dessin animé. La descente dans les profondeurs, la corde qui fait le tour de la pièce et qui forme en même temps un fil à plomb (si on pousse vraiment…), le concept « tout ce qui est en haut est en bas », l’aspect inquiétant des membres qui sondent l’âme de l’impétrant, le côté masqué rappelant le secret et le bandeau, l’allumette qui est la source de lumière et qui jaillit sur une lumière montrant la réalité et fait apparaitre le piège au complet… Par contre mention spéciale pour la porte avec le crâne donnant sur le miroir… Là on est sur une symbolique très forte visible en loge durant l’initiation… La symbolique du 13 ensuite qui aboutit au point d’interrogation me faisant penser au « doute » empirique, celui qui permet à tout à chacun d’évoluer sans rester sur ses acquis en remettant en question les choses et pour les croyants l’ordre établit divin qui sait?! Le tout se conclut sur un état de choc du personnage qui sera dans une illusion et deviendra l’esclave sexuel convoité par la société secrète. J’y vois la métaphore de chaque humain naissant dans ce monde ultra-libéral où la matière prime sur le reste, où l’argent et le pouvoir sont des fins en soit pour ces adolescents pulsionnels se prétendant adultes et responsables pour diriger le monde. Notre système est basé sur le sexe. Tout passe par ce biais de manière insidieuse. La consommation est à mon sens organisée autour.

 

à 1:05:ils prennent dans le piège seulement ceux qui sont susceptible d’y tomber (même si personne n’est à l’abri)

à 1:42:allégorie de la caverne, va droit dans le mur, pensant que c’est la réalité

à 2:02: la maison représentait ses valeurs, elles sont inversées

à 2:10: pratique sodomite forcéeLorsque son ombre se dissocie

! Ca parle clairement du MK ultra !!! Et la fin lorsqu’il voit qu’après toute ces tortures il dit non, il y a Betty boop avec ses oreilles de chèvres et ses cheveux en corne qui va chanter et danser devant lui pour lui faire changer d’avis un peu comme l’industrie de la musique et la il accepte, mais en fait elle est le diable !!

Exactement ce qui se passe à la TV:des messages subliminaux 

Donc, je reconnais que je pourrais en parler pendant des heures il y a beaucoup de pas d’y aller beaucoup à décrire… J’ai donc choisi, pour participer, d’attirer l’attention sur la bougie posée sur la tête de chacun des membres. Cela montre de toute évidence, que ce groupe secret est d’essence spirituelle, le feu est souvent une façon de représenter l’esprit, mais ici on peut aussi comparer avec le jugement dernier où chacun d’entre nous, face au Seigneur, aura au-dessus de sa tête une lumière qui montrera à tous, la force de notre âme, c’est-à-dire à aimer et connaitre Dieu. Ainsi, Bimbo est bien ici dans une société spiritualiste probablement opposée à une autre spiritualité, décrite juste avant, puisque apparemment les membres ont choisi d’avoir déjà leur lumière en ce bas monde, sur leur tête. Il s’agit là d’un inversement parmi les nombreux inversements présents dans ce court-métrage. Mais alors, si les membres de ce groupe occulte vivent d’un esprit, lequel est-il ? L’exemple le plus parlant que nous ayons serait le passage sous le bandeau en maçonnerie, où le jeune initié est éclairé par le porteur de lumière ( certains initiés en franc-maçonnerie d’ailleurs, rapportent de leur primo-initiation avoir ressenti et vu une lumière spécifique venir vers eux au moment de la levée de bandeau, c’est le porteur de lumière, Lucifer, qui transfère sa lumière à son nouveau fils, recevant sa volonté, il deviendra fils de la veuve). Je peux donc, pour conclure ainsi via le symbole que l’initiation de bimbo est une initiation très probablement luciférienne.

 

 

 

Le coronavirus:une pandémie ,la propagande communiste chinoise et le programme illuminati de dépeuplement mondial en oeuvre

Des habitants portent des masques protecteurs à la gare de Shanghaï, le 10 février 2020.

 

Le coronavirus 2019-nCoV continue de faire de nouveaux malades et de nouvelles victimes en Chine. Si l’on en croit les chiffres officiels, le nombre de nouveaux cas enregistrés quotidiennement commencerait toutefois à diminuer tant dans le Hubei, province la plus touchée, que dans le reste du pays. Malgré cette tendance, la Chine reste confrontée à une situation sanitaire mais aussi politique compliquée.

L’OMS parle de stabilisation de l’épidémie due au coronavirus. N’est-il pas encore trop tôt pour utiliser ce terme ?

Le directeur général de l’OMS qui, depuis sa visite à Pékin le 28 janvier — où une photo le surprend en train de faire une génuflexion devant Xi Jinping — n’a pas manqué de couvrir la Chine d’éloges, semble en effet faire preuve de davantage de prudence. Il n’exclut pas, qu’au niveau international, « nous ne voyons que la partie émergée de l’iceberg ». Ce qui est une expression tout sauf rassurante. J’étais au Laos, il y a deux semaines. Officiellement, aucun cas de coronavirus n’y a été relevé. Pourtant, personne n’y croit. Idem en Afrique: comment ne pas penser au manque de moyens de dépistage pour expliquer l’absence de cas ?

Coronavirus : la semaine où tout peut basculer

Le bilan des décès et des contaminés en Chine n’est-il pas sous-estimé ?

Si autant de personnes doutent des chiffres officiels, c’est que la Chine a perdu la bataille de la communication… Et c’est ce qui est en train de se produire pour trois raisons. La première est que la Chine a, durant plus de trois semaines, nié l’importance voire l’existence de la crise. La deuxième est qu’elle fait taire ceux qui veulent enquêter ou attirer l’attention sur des situations difficiles. La troisième raison est que les moyens déployés sont tels – notamment la mise en quarantaine de la province du Hubei mais aussi les restrictions imposées aux déplacements quotidiens dans nombre de villes du sud du pays – que beaucoup de gens se demandent ce que tout cela cache. Même s’il n’y a peut-être rien à cacher…

« Ici, c’est très bien gardé » : dans le Zhejiang, les villes se barricadent pour enrayer la progression du coronavirus

Il y a un autre raison de se méfier des chiffres: les autorités ne sont sans doute pas non plus au courant de la situation réelle, car nombre de Chinois, en ce moment, hésitent à se rendre à l’hôpital. Il est tout à fait possible que, dans le Hubei notamment, des décès ne soient pas attribués au coronavirus alors que celui-ci en est la cause. Malgré tout, en raison de la pression internationale et de l’observation du comportement du virus dans d’autres pays, la Chine ne peut pas non plus produire des données trop éloignées de la réalité.

Cette crise sanitaire peut-elle être utilisée à des fins politiques par le président chinois Xi Jinping ?

Bien sûr. D’ailleurs, pour le moment le discours chinois consiste à dire : « Vous pouvez remercier la Chine, nous contribuons à améliorer la santé dans le monde en ayant partagé toutes les informations sur le virus, en construisant un hôpital à Wuhan dans un temps record et en mettant en quarantaine près de 60 millions de personnes pour éviter la propagation du virus. » Sous-entendu : « La Chine sacrifie une de ses provinces pour sauver le monde. »

La station de ski de Contamines-Montjoie, en Haute-Savoie, un foyer potentiel du coronavirus

D’ailleurs, au journal télévisé, les Chinois découvrent, tous les soirs, les messages de remerciements et de félicitations venus du monde entier, et les ambassadeurs chinois sont très présents, tant sur les réseaux sociaux que dans les médias des pays où ils sont en fonction. Mais s’il ne faut évidemment pas être dupe de ce discours, il n’est pas interdit de penser qu’il y a aussi une exploitation politique de cette crise par certains, notamment aux Etats-Unis. La crise du coronavirus est aussi une guerre de communication.

Quels sont les risques politiques concrets pour les autorités chinoise ? Jusqu’où le citoyen chinois peut-il remettre le système en question?

Il ne le peut pas mais il est faux de croire que le Parti ne tient pas compte de l’avis de la population. C’est toute l’ambiguïté de ce régime. Les dirigeants savent très bien que l’harmonie à laquelle ils aspirent – et qui leur assure de rester au pouvoir – ne peut être trouvée qu’en répondant à certaines demandes de la population. Significativement, les quelques intellectuels qui s’expriment depuis le 7 février, s’appuient sur la Constitution pour réclamer davantage de liberté d’expression.

Le pangolin a-t-il pu servir d’hôte intermédiaire au coronavirus ?

La colère provoquée par la mort de Li Wenliang, le jeune médecin lanceur d’alerte sur le coronavirus, peut-elle déstabiliser le pouvoir chinois?

Cette mort contribue à mettre le pouvoir en porte-à-faux vis-à-vis de son opinion. Elle renforce les critiques à son égard et elle donne un visage à cette épidémie. Elle lui donne aussi un martyr. Mais, pour le moment, je ne vois pas d’autre remise en question. Il est intéressant de noter que les quelques voix courageuses qui s’élèvent actuellement réclament surtout plus de libertés, et non que des têtes tombent. Il y a sans doute un bon nombre de Chinois qui pensent, qu’en ces temps difficiles, seul un pouvoir fort a les moyens de résoudre rapidement cette crise. C’est d’ailleurs le discours que véhicule la propagande.


 

La mort de Li Wenliang


Le Dr Li Wenliang, décédé du coronavirus le 7 février, avait été réprimandé par le gouvernement chinois, avec sept autres médecins, pour l’avertissement de l’épidémie de décembre. Il a été accusé de « propagation de fausses rumeurs » et de « perturbation de l’ordre social » et, pour ses efforts courageux, a été brièvement détenu et interrogé. Sur la photo: une veillée pour pleurer Wenliang le 7 février à Hong Kong.

 

En apprenant que le Dr Li Wenliang était décédé du coronavirus le 7 février, des habitants de Wuhan, dans le centre de la Chine, ont ouvert leurs fenêtres et pleuré . D’ autres sont descendus dans les rues pour souffler les sifflets pour le dénonciateur. Le chagrin et la colère, exprimés dans les rues et les balcons de la Chine et les plateformes de médias sociaux, ont atteint des niveaux presque sans précédent ces derniers jours.

Le Dr Li Wenliang a pris un selfie de lui-même avant de mourir.

Li, réprimandé avec sept autres médecins pour avoir averti de l’épidémie en décembre, a été accusé de « propagation de fausses rumeurs » et de « perturbation de l’ordre social » et, pour ses efforts courageux, a été brièvement détenu, interrogé et forcé de signer une « notice d’avertissement » .  » Li a sans aucun doute contracté le virus en traitant des patients à l’hôpital central de Wuhan.

La première annonce officielle de sa mort, jeudi soir, a déclenché l’indignation en ligne. Les médias d’État, peut-être pour apaiser l’opinion publique, ont ensuite déclaré qu’il était vivant mais gravement malade. Lorsqu’il a été déclaré mort pour la deuxième fois, l’annonce a été suivie d’un tumulte chauffé à blanc. Les censeurs chinois ont effacé des millions de publications sur les réseaux sociaux soutenant le jeune médecin. Li avait 34 ans.

HONG KONG, CHINA – 2020/01/30: Residents seen wearing surgical masks while crossing the road in order to prevent the spread of the Wuhan corona virus. The World Health Organization called a meeting of its Emergency Committee Thursday to consider issuing a global alarm as the death toll from the spreading coronavirus rose to 170 and the number of cases jumped to over 7000.

 

Certains disent que, alors que la mémoire de la maladie flétrit dans la chaleur de l’été à venir, le système politique chinois sera en mesure de résister au changement. Au contraire, la maladie qui ravage le pays pourrait être, comme on le dit maintenant, « Tchernobyl » en Chine, la dissimulation d’une catastrophe qui a finalement conduit à la chute du régime.

L’ancien Premier ministre australien, Kevin Rudd, est fermement installé dans le camp sans Tchernobyl. « Xi détient un pouvoir politique quasi absolu sur l’État marxiste-léniniste chinois », écrit- il dans une colonne du 8 février. Il est « certain », assure-t-il, « que la crise, une fois résolue, ne changera pas la façon dont la Chine sera gouvernée à l’avenir ».

L’argument de Rudd est que les priorités de Xi, qu’il appelle «dix ensembles de cercles concentriques émanant du centre du parti», resteront les mêmes. Au premier rang de ces priorités figure le maintien du système politique du pays. Comme le note Rudd, aujourd’hui président de l’Asia Society Policy Institute, << Depuis son arrivée au pouvoir en 2012, Xi a renforcé l’emprise du Parti communiste et développé un programme national complet à partir duquel tout le reste – y compris la gestion des crises intérieures – doit suivre. « 

Xi est-il si fort? Il a défié les attentes et accumulé une puissance inégalée depuis l’époque de Deng Xiaoping, le successeur astucieux de Mao. Certains analystes comparent sa position à celle de Mao lui-même. Politiquement, Xi semble avoir « neuf vies ».

Il est presque certainement en train de préparer le terrain pour que son adversaire, le Premier ministre Li Keqiang, soit blâmé lorsque les choses tournent mal. Li, notamment, a été chargé de coordonner la réponse de Pékin à la maladie.

Le 26 janvier, le Parti communiste a annoncé que Li présiderait le groupe de travail chinois, le Central Leading Small Group for Work to Counter the New Coronavirus Infection Pneumonia Epidemic. Xi a également emprunté une tactique à Mao et s’est retiré des projecteurs en disparaissant largement des médias officiels au cours de la dernière semaine de janvier.

Pourtant, aussi intelligent que Xi ait été, il y a des raisons pour lesquelles il ne peut échapper à ses responsabilités. Tout d’abord, son grand pouvoir entraîne une responsabilité, et il semble se rendre compte qu’il y a des occasions où il doit reconnaître sa primauté. Dans la lutte contre l’épidémie, M. Xi a déclaré lors d’une réunion à Beijing le 28 janvier à Beijing avec le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, « J’ai moi-même dirigé et organisé le travail ».

Deuxièmement, l’économie chinoise, en raison de l’épidémie et d’autres raisons, semble se contracter, non seulement d’un trimestre à l’autre, mais d’une année à l’autre. La demande de pétrole chinoise est maintenant en baisse de 20% par rapport à la même période l’an dernier. De nombreuses usines et magasins restent fermés, bien après la fin des vacances du Nouvel An lunaire. La session de printemps de la Foire de Canton, prévue pour avril, a été annulée . Les compagnies aériennes ont supprimé les vols vers la Chine; de nombreux itinéraires ont été indéfiniment suspendus.

Cette urgence survient alors que l’économie ralentissait déjà, augmentant en réalité d’environ 2% avant l’épidémie, et alors que des défaillances se produisaient.

De nombreux analystes s’attendent à ce que Pékin stimule l’économie, mais la relance ne fonctionne que s’il y a une activité économique sous-jacente. Avec une grande partie de l’économie fermée, il n’y a pas grand-chose à stimuler. Une économie morte est une crise existentielle pour un régime dont la principale légitimité est la fourniture continue de la prospérité.

Troisièmement, le peuple chinois, comme en témoigne la réaction à la mort de Li Wenliang, ne sera pas influencé par les manœuvres internes du Parti communiste de Xi. D’une part, les responsables locaux ont fait sauter la couverture de Pékin. Le 27 janvier, le maire de Wuhan, Zhou Xianwang, a déclaré publiquement qu’il ne pouvait pas divulguer l’épidémie de coronavirus au public parce qu’il attendait l’autorisation des hauts responsables. Cette accusation n’a rendu personne à Pékin beau.

Le peuple chinois, en partie à cause des pointages du doigt de Zhou, est furieux et, contrairement aux épisodes antérieurs de malversations de Pékin, il parle maintenant de questions fondamentales et exige des droits fondamentaux . Le refrain maintenant entendu à travers la Chine est: « Nous voulons la liberté d’expression! » Les gens de cette société en difficulté, comme ceux qui recherchent la liberté à Hong Kong, ont adopté comme hymne la chanson politiquement percutante des Misérables , « Entendez-vous le peuple chanter? »

La mort du Dr Li survient après qu’un professeur de droit de l’Université de Tsinghua, Xu Zhangrun, ait publiquement qualifié la semaine dernière Xi Jinping de « pas très intelligent » et lui ait demandé de démissionner. À peu près au même moment, Xu et huit autres personnes ont signé une lettre ouverte au Congrès national du peuple, intitulée «Le droit à la liberté d’expression commence aujourd’hui».

L’audace des demandes récentes montre qu’en raison de l’épidémie, le peuple chinois commence à perdre sa peur de Xi et du Parti communiste. Rudd et les propagandistes chinois disent que le Parti résistera à cette crise, mais quand les gens n’ont plus peur, tout peut arriver.

Quand les gens perdent la peur, ils pensent qu’ils peuvent tout faire ou ils ne se soucient tout simplement pas des conséquences. C’est souvent le moment où les systèmes politiques à l’apparence puissante s’effondrent.

Xi doit se préparer pour le début de l’été, après les pics de virus en avril et mai dans les principaux centres de population en dehors de la province du Hubei, l’épicentre actuel. Ensuite, le peuple chinois parlera sérieusement de qui est à blâmer.

À l’heure actuelle, Xi se concentre davantage sur le contrôle du récit national que sur la fin de la maladie. La composition du groupe restreint central de neuf membres décrit ci-dessus est particulièrement inquiétante. Il n’y a qu’un seul responsable de la santé publique sur la liste, qui regorge de hacks politiques et de responsables de la propagande. Le tsar de propagande du Parti, Wang Huning, est vice-président. « Le maintien de l’intégrité du régime dictatorial de Xi Jinping est de toute évidence le principal objectif du Groupe pilote », a déclaré à Gatestone le surveillant chinois Charles Burton de l’Institut Macdonald-Laurier d’Ottawa.

Xi Jinping, cependant, a déjà perdu la bataille sur le récit. Son effort de propagande entrave sa capacité à éradiquer la maladie. Le secret et la suppression d’informations n’aident pas.

En tout état de cause, une femme ne permettra pas aux autorités de supprimer les informations pour longtemps. « S’ils ne nous donnent pas d’explication, nous n’abandonnerons pas », a déclaré Lu Shuyun, la mère du Dr Li Wenliang, demandant à savoir pourquoi la police de Wuhan l’a harcelé alors qu’il tentait de sauver des patients.

Une femme peut-elle résister à l’homme fort Xi Jinping? Dans ce concours, misez sur la mère. Après tout, elle a environ 1,4 milliard de personnes en colère de son côté.


EN CONCLUSION     

VEUILLEZ CONSIDÉRER CET ÉNONCÉ:

PANDÉMIE CORONAVIRUS: un complot criminel international de proportions épiques

CORONAVIRUS, CHEMTRAILS, VACCINS, & 5G : les  schémas de dépopulation dans l’histoire du monde les plus prémédités et les mieux organisés. La Pandémie de coronavirus de Wuhan est une MISE EN SCÈNE destinée à couvrir la crise de santé publique causée par le déploiement intensif de la 5G à Wuhan en 2019.

QUESTION: La pandémie de coronavirus bio-conçue se propage-t-elle délibérément à l’échelle mondiale afin de faciliter davantage le déploiement militaire de la 5G dans le monde?

La réponse à cette question critique est d’une importance primordiale pour chaque personne sur la planète en raison de la force avec laquelle le mastodonte 5G se déplace à travers les pays.

Nous savions tous qu’ils allaient faire quelque chose de grand – TRÈS GRAND!

Mais le scénario de dépopulation qui se déroule rapidement et qui utilise le coronavirus de Wuhan, la 5G, les vaccinations forcées et les chemtrails est assez ambitieux à tous points de vue.

Déploiement 5G

Il n’y a rien de plus sacré pour la mise en œuvre du programme du NWO (Nouvel Ordre Mondial) – DANS LE MONDE ENTIER – que le déploiement militaire fulgurant de la 5G et le développement ultérieur de l’Internet des objets (Internet of Things IoT).

Vraiment, ce projet absurdement impossible représente la pierre angulaire du complot néfaste de NWO pour inaugurer furtivement un gouvernement mondial unique.

Néanmoins, la cabale mondialiste NWO est devenue complètement folle et ses agents essaieront tout ce qu’ils peuvent pour mettre en place leur matrice de contrôle mondial planifiée depuis longtemps, qui nécessite un réseau énergétique 5G pleinement opérationnel comme condition préalable à un Internet des objets pleinement fonctionnel.

La ville de Wuhan a été établie comme zone de démonstration 5G officielle en 2019.

Le gouvernement chinois prévoyait d’utiliser cette grande métropole comme vitrine de tous les avantages «éblouissants» qu’un réseau énergétique 5G est censé offrir aux utilisateurs informatiques sans fil. Ils ont ensuite prévu de faire de la ville de Wuhan un fleuron urbain de l’Internet des objets.

La ville de Wuhan devrait avoir 10000 stations de base 5G en service d’ici la fin de 2019

Ne vous y trompez pas: l’activation d’un grand réseau énergétique 5G dans une mégalopole comme la ville de Wuhan aura inévitablement d’énormes impacts sur la santé et l’environnement.

La seconde où ils ont actionné l’interrupteur sur la 5G à Wuhan, toute la population a été immédiatement exposée à des fréquences électromagnétiques extrêmement nocives et à des rayonnements micro-ondes.

En fait, les gammes spécifiques de signaux radiofréquences et la sortie de rayonnement micro-ondes nécessaires pour alimenter un réseau électrique 5G fonctionnel sont bien connues pour être excessivement dangereuses pour la santé humaine. Comme suit:

Un rapport MILITARY INTEL prouve que le gouvernement sait que les gammes de radiofréquences 5G et les rayonnements hyperfréquences sont nocifs pour la santé humaine

Non seulement l’armée américaine a documenté scientifiquement les effets néfastes sur la santé associés à la 5G (ainsi qu’à la 4G et à la 3G), mais il existe maintenant des preuves tangibles qui prouvent que le gouvernement fédéral américain a sciemment menti sur ces nombreux risques pour la santé pendant des décennies. Comme suit:

Des preuves tangibles prouvent que les États-Unis ont menti sur la 5G. Le rapport de recherche de la Marine confirme de nombreux dangers pour la santé.

Ce qui nous amène à l’aspect le plus périlleux du déploiement militaire de la 5G – ZONES MORTELLES.

Toutes les preuves scientifiques disponibles dans le domaine public indiquent maintenant que partout où l’infrastructure 5G est située dans la plus grande concentration générant les CEM (Champs électromagnétiques) et les micro-ondes les plus puissants, ces super-points chauds 5G fonctionneront efficacement comme des zones de mort. Comme suit:

5G Super-Points chauds: vous feriez mieux de savoir où se trouvent les «zones de mort»!

Afin de saisir pleinement le potentiel hautement destructeur et mortel de ces super-points chauds 5G émergents, la vidéo suivante présente un scénario où les «armes à énergie dirigée» les plus puissantes seront situées dans ces zones de mort 5G.

ARME 5G: La technologie de rayonnement micro-ondes est déployée comme guerre de dépopulation, domination à spectre complet et contrôle humain total (vidéo)

ISRAËL: Siège mondial pour le déploiement de la 5G

Maintenant, c’est là que l’intrigue se corse.

Le gouvernement sioniste d’Israël s’est donné pour mission mondiale de réquisitionner le déploiement militaire de la 5G dans la communauté mondiale des nations.

Parce que la future capitale du futur gouvernement mondial unique est Jérusalem, les sionistes au pouvoir savent qu’ils doivent contrôler l’ensemble du déploiement de la 5G, tout comme ils le font actuellement (et illégalement) aux États-Unis. Il n’y a pas de plus grand promoteur de la 5G que le président Donald Trump, c’est pourquoi il a même déclaré avec une grande fierté qu’il ne pouvait pas attendre la 6G aux États-Unis!

Tout ce développement enragé de la 5G et le développement de l’IoT supervisé subrepticement par Tel-Aviv exigent une réponse pour expliquer pourquoi la 5G n’est pas autorisée en Israël.

Réponse: voici pourquoi la 5G n’est PAS autorisée en Israël où elle a été développée

Il n’y a qu’une seule façon de comprendre correctement le rôle central qu’Israël joue dans le nouvel ordre mondial naissant. Israël, cet État voyou criminel et d’apartheid, a été littéralement créé comme quartier général mondial du haut commandement de la mafia Khazarienne [1]. Ce qui amène à poser la question:

Comment, exactement, Israël a-t-il été établi et habilité au cours du XXe siècle?

Voici comment!

Par le biais du Génocide arménien, de la Première Guerre mondiale, du Génocide causé par la grippe espagnole [2], de la Grande Dépression, de la Seconde Guerre mondiale, l’Holocauste, les Attentats terroristes du 11 septembre, et la guerre contre le terrorisme

tous ont une chose en commun.

Le sionisme israélien

Il est tout à fait vrai que: « Chacun des cataclysmes énumérés ci-dessus a été furtivement réalisé pour créer l’État d’Israël moderne et / ou pour faire avancer considérablement le projet clandestin du Grand Israël. » (Source: le programme secret derrière le plan de paix Trump au Moyen-Orient)

Huawei

Lorsque vous suivez le GRAND fric derrière Huawei, il devient clair que la plus grande entreprise technologique multinationale chinoise est réellement détenue et exploitée par International Banking Cartel (IBC)

Il est essentiel de comprendre que «Huawei a déployé ses produits et services dans plus de 170 pays. Huawei a dépassé Ericsson en 2012 en tant que plus grand fabricant d’équipements de télécommunications au monde, et a dépassé Apple en 2018 en tant que deuxième fabricant de smartphones au monde, derrière Samsung Electronics ».

Les sociétés cotées en bourse de la taille de Huawei ne sont autorisées à acquérir autant de parts de marché qu’avec la bénédiction de l’International Banking Cartel (IBC). L’IBC est à son tour supervisé par la mafia khazare dont le siège se trouve à Tel-Aviv. C’est précisément la raison pour laquelle la Chine a obtenu le contrat du port israélien de Haïfa en 2019, ce qui obligera en fait la sixième flotte américaine à accoster ailleurs. Voir: Comment la Chine a-t-elle remporté le contrat du port de Haïfa d’Israël sur les États-Unis?

La situation relativement cachée des affaires entre la Chine et Israël a obscurci la profonde influence que Tel-Aviv exerce sur Pékin. Cette relation bien cachée s’est développée à la suite de la libération de la Chine des affres de la révolution culturelle qui s’est terminée en 1976, lorsque la transition vers une économie de marché a été autorisée par International Banking Cartel.

    « Depuis l’introduction des réformes économiques en 1978, l’économie chinoise est l’une des plus dynamiques du monde avec des taux de croissance annuels constamment supérieurs à 6%. »

L’accord que la Chine a conclu avec ses maîtres secrets à Londres et à New York est assez similaire à celui que le président Boris Eltsine a conclu avec les mêmes banquiers (IBC) qui ont secrètement approuvé la chute du mur de Berlin. Les présidents Gorbatchev et Eltsine n’ont pu faciliter la libération de la Russie du régime communiste installé par l’Occident qui régnait sur l’Union soviétique qu’en acceptant une nouvelle forme de «règle des oligarques» – des oligarques sous contrôle occidental. Sauf que Vladimir Poutine a pratiquement renié ces accords de pillage dans l’intérêt de «protéger la Russie». Voir: L’histoire secrète révélée – Poutine a joué un rôle essentiel après l’effondrement planifié de l’URSS

Cependant, dans le cas de la Chine, ce qui a été imposé par les banquiers occidentaux était une nouvelle forme d’esclavage imposé par les capitalistes prédateurs après que le joug du communisme a été supprimé par le IBC. C’est pourquoi il y a tant de magasins de sueur dans toute la Chine aujourd’hui. C’est aussi pourquoi la 5G a été déployée dans certaines des plus grandes villes chinoises sans un iota de tests de sécurité. De puissantes sociétés transnationales (comme Huawei) se sont vu accorder le pouvoir de propriétaire d’esclaves par l’IBC pour gérer des plantations d’entreprises dans toute la Chine.

Source : STAGED CORONAVIRUS PANDEMIC: An International Criminal Conspiracy of Epic Proportions

State of the Nation

—————————————————

La Suisse arrête le déploiement de la 5G en raison de problèmes de santé et d’une opposition publique généralisée

« La Suisse, l’un des leaders mondiaux dans le déploiement de la technologie mobile 5G, a imposé un moratoire indéfini sur l’utilisation de son nouveau réseau en raison de problèmes de santé« , rapporte le Financial Times.

La Suisse est relativement avancée en Europe dans l’adoption de la 5G. Le riche pays alpin a construit plus de 2000 antennes pour mettre à niveau son réseau au cours de la dernière année seulement, et ses fournisseurs de télécommunications ont promis une couverture 5G imminente à leurs clients pendant la majeure partie de l’année écoulée.

Cependant, une lettre envoyée fin janvier par l’agence suisse pour l’environnement, Bafu, aux gouvernements cantonaux du pays, a désormais mis en arrêt l’utilisation de toutes les nouvelles tours 5G, ont déclaré des responsables qui ont vu la lettre au Financial Times.

[…] L’Association médicale suisse a conseillé la prudence sur la 5G, faisant valoir que les principes juridiques les plus stricts devraient être appliqués en raison de questions sans réponse sur le potentiel de la technologie à endommager le système nerveux, voire à provoquer des cancers.

Il n’y a eu aucune étude majeure sur les effets de la 5G sur la santé.

D’un autre côté, il y a des tonnes d’études montrant que le WiFi sous sa forme actuelle peut avoir une multitude d’effets négatifs sur notre santé, ils sont généralement simplement ignorés par nos gouvernements et les médias (le Royaume-Uni est récemment allé jusqu’à interdire un avertissement publicitaire sur les dangers de la 5G).

Voici une autre étude d’il y a quelques mois seulement.

D’après BioNews, 7 mai 2019, « Les appareils WiFi affectent le sperme, suggère une étude« :

Une petite étude réalisée par des chercheurs au Japon a indiqué que l’exposition au WiFi peut avoir des effets néfastes sur la fonction des spermatozoïdes.

L’étude a évalué l’effet des ondes électromagnétiques (EM) des appareils WiFi sur le sperme humain. Elle a constaté que de plus longues périodes d’exposition directe à un routeur WiFi portable diminuaient le taux de motilité et augmentaient le taux de mortalité des spermatozoïdes provenant d’échantillons humains.

[…] Les échantillons de sperme analysés ont été prélevés sur 51 hommes en traitement de fertilité, comme une insémination artificielle, à la clinique.

Les échantillons ont été testés dans différentes conditions; aucune exposition à l’EM, protégé par un bouclier et exposition complète.

Les échantillons exposés ont été placés près d’un routeur WiFi de poche – semblable à la façon dont un téléphone portable pourrait être transporté dans la poche d’un pantalon pour homme. Après deux heures, les spermatozoïdes de tous les groupes avaient diminué : santé et la motilité atteintes, mais l’effet le plus important a été observé sur le sperme avec une exposition complète aux ondes EM. La différence de santé des spermatozoïdes entre les groupes a été observée encore plus clairement après 24 heures d’exposition.

« À en juger par les résultats de la présente étude, il est juste de supposer que plus l’exposition est longue, plus le risque d’effets négatifs potentiels est p élevé« , a déclaré Nakata à NewsGP. «Et ce que je veux dire par une exposition plus longue n’est pas seulement quelques jours, semaines ou mois – nous parlons d’années. Donc, en regardant des milliards de personnes au cours des prochaines décennies, l’impact pourrait être énorme en ce qui concerne les taux de fertilité. »

Les tours 5G sont exponentiellement plus résistantes que les appareils WiFi actuels et elles se trouvent dans les quartiers afin que tout le monde puisse y accéder, et à quelques dizaines de mètres des maisons des gens pour une efficacité maximale.

Félicitations au peuple suisse pour s’être élevé contre cette folie, plus de gens devraient leur  emboîter le pas.

Source : Switzerland Halts 5G Rollout Due to Health Concerns, Widespread Public Opposition

 

 

 

Réchauffement climatique:Des glaciers de grande taille se sont détachés de l’Antarctique

 

Le premier iceberg a une superficie de 6 000 km carrés et pèse plus de 1 000 milliards de tonnes. En comparaison, celui-ci a une superficie supérieure à l’Île-du-Prince-Édouard, qui a une surface totale de 5 600 km carrés.

L’imposant iceberg, nommé A68, s’était séparé du continent une première fois en 2017. À l’heure actuelle, il se dirige vers les eaux libres. Il est prévu qu’il se rompe en raison de la houle océanique et des températures des eaux plus chaudes.

Le double (!) de Washington

Un second iceberg du double de la superficie de Washington s’est aussi détaché dans les derniers jours. Celui-ci faisait partie du glacier de l’île du Pin et est le glacier qui fond le plus rapidement sur le continent. Il est en effet responsable de 25 % de la perte de glace de l’Antarctique.

Depuis les deux dernières décennies, les épisodes de vêlage sont beaucoup plus fréquents sur ces deux glaciers.

 

La photo du Jour /Picture of the day: Hiver 1941la Légion des Volontaires Français arrive près de Moscou /Winter 1941 The Legion of French Volunteers arrives near Moscow

Une unité des soldats francais de la legion allemande des volontaires tenant un drapeau francais en  Russie,hiver 1941.

 


UN PEU D’HISTOIRE

 

La Légion des volontaires français contre le bolchévisme —  dite Légion des volontaires français ou LVF et pour sa partie combattante au sein de la Wehrmacht, et plus particulièrement de la Heer, Infanterie Regiment 638—, est créée le , 15 jours après le déclenchement de l’invasion de l’URSS par l’Allemagne. Cette naissance est portée par une galaxie de partis collaborationnistes français, notamment le Rassemblement national populaire de Marcel Déat, le Parti populaire français de Jacques Doriot, et le Mouvement social révolutionnaire d’Eugène Deloncle. En juin 1942, le gouvernement de Vichy tente de la récupérer en la transformant en Légion tricolore sous son contrôle, mais abandonne en décembre 1942 face à l’opposition catégorique des Allemands. En septembre 1944, sa partie combattante, l’Infanterie Regiment 638, est dissoute sur décision des Allemands et ses effectifs sont principalement intégrés à la Division SS Charlemagne. La LVF utilisait comme étendard le drapeau tricolore français.


Philatélie et histoire-les timbres de la Légion des Volontaires Français

 

Cet ensemble de cinq timbres est émis par le régime de Vichy en octobre 1942. Ils sont connus comme la série « Borodino », le nom russe de la bataille de Moscou. La première bataille de Borodino a eu lieu en 1812… et la seconde en 1941.

1) Timbre gris. Sous le titre et l’écusson de la LVF, le détachement est appuyé par des chars lourds. Au fond dans la neige, des villages sont en flammes.
2) Timbre violet. Un légionnaire observe dans ses jumelles les effets d’un tir d’artillerie sur de superbes tours (le Kremlin ?).
3) Timbre vert. Toujours dans un paysage enneigé, un obusier (vraisemblablement un obus de 105 de la Heer) et les artilleurs de la LVF.

 

4) Timbre carmin. La LVF se retire lentement sur des pistes enneigées et impraticables. On peut deviner une pièce d’artillerie tirée par chevaux. La majeure partie de l’unité n’est pas motorisée.
5) Timbre azur. Les légionnaires poursuivent leur bataille politique. La Vieille Garde de Napoléon les accompagne dans cette direction.

 

Il s’agit de timbres de bienfaisance :
1.000.000 de séries « Borodino » ont été éditées… Malgré une côte pas très élevée cette série n’est pas des plus faciles à trouver… Ces timbres existent aussi avec vignette :

 

Il existe également deux autres timbres (un avion et territoire de l’URSS) ainsi que la même série surchargée. De plus, pour le bloc de l’ours, il est possible d’acheter des faux car le prix est très élevés.  D’autres vignettes existent pour la Belgique et quelques timbres pour la Croatie.

voici les 2 timbres de 1941 (450.000 paires):

 

Et la même paire surchargée l’année suivante (300.000 paires)

Il existe également un bloc-feuillet très rare de 1941 dont je ne connais pas le tirage…


UN PEU DE MUSIQUE ET DE VIDÉO SUR LA LVF

 


Le chant du diable

 

Couplets:

SS marchons vers l’ennemi

Chantant le Chant du Diable

Car dans les cœurs, des gars hardis

Souffle un vent formidable !

Qu’importe que l’on nous acclame

Ou nous damne le monde entier

Nous l’entraînerons dans les flammes

Et nous en rions volontiers !

Là où nous passons que tout tremble

Et le Diable y rit avec nous !

Ha,ha,ha,ha,ha,ha,ha !

Nous luttons pour l’Europe et la liberté

Notre Honneur s’appelle Fidélité !

 

 


 

 

 

 

 

Réseau pédophile de l’Élite:Les garçons et les filles vendus pour le sexe vingt fois par jour

«Les enfants sont chaque jour ciblés et vendus à des fins sexuelles en Amérique.» – John RyanNational Center for Missing & Exploited Children

Il ne peut y avoir qu’un seul gagnant sortant de l’affrontement du Super Bowl LIV de cette année entre les 49ers de San Francisco et les Chiefs de Kansas City, mais les plus grands perdants seront les centaines de jeunes filles et garçons – certains aussi jeunes que neuf ans – qui seront achetés et vendus pour le sexe au cours du grand match.



Il est courant de parler de cette pratique perverse, qui est devenue l’entreprise du crime organisé qui connaît la croissance la plus rapide et la troisième marchandise la plus lucrative, commercialisée illégalement, après la drogue et les armes à feu comme le trafic sexuel d’enfants, mais ce dont nous parlons vraiment est le viol.

Aux États-Unis, des adultes achètent des enfants pour des rapports sexuels au moins 2,5 millions de fois par an.

Mais ce ne sont pas seulement les jeunes filles qui sont vulnérables à ces prédateurs.

Selon un rapport d’enquête de USA Today, «les garçons représentent environ 36% des enfants pris dans l’industrie du sexe aux États-Unis – environ 60% sont des femmes et moins de 5% sont des hommes et des femmes transgenres».

Considérez ceci toutes les deux minutes, un enfant est exploité dans l’industrie du sexe.

Rien qu’en Géorgie, on estime que 7.200 hommes – dont la moitié dans la trentaine – cherchent à acheter des relations sexuelles avec des adolescentes chaque mois, soit en moyenne 300 par jour.

En moyenne, un enfant peut être violé par 6.000 hommes au cours d’une période de cinq ans.

On estime qu’au moins 100.000 enfants – filles et garçons – sont achetés et vendus à des fins sexuelles aux États-Unis chaque année, avec jusqu’à 300.000 enfants menacés de traite chaque année. Certains de ces enfants sont enlevés de force, d’autres sont des fugueurs et d’autres encore sont vendus sur le marché par des proches et des connaissances.


Le viol des enfants est devenu une grande industrie aux USA

C’est une industrie qui tourne autour du sexe bon marché à portée de main, avec des jeunes filles et des femmes qui sont vendues à 50 hommes chaque jour pour 25$ pièce, tandis que leurs proxénètes gagnent 150.000$ à 200.000$ par enfant chaque année.

Ce n’est pas un problème que l’on retrouve uniquement dans les grandes villes.

Cela se produit partout, juste sous notre nez, dans les banlieues, les villes et les villages du pays.

Comme le souligne Ernie Allen du National Center for Missing and Exploited Children«la seule façon de ne pas trouver cela dans une ville américaine est simplement de ne pas le chercher.»

Ne vous y trompez pas en croyant que cela ne concerne que les communautés à faible revenu ou les immigrants. Ce n’est pas le cas.

On estime qu’il y a de 100.000 à 150.000 travailleuses du sexe qui sont des enfants mineures aux États-Unis. Ces filles ne se portent pas volontaires pour être esclaves sexuelles. Elles sont attirées, forcées, victimes de la traite. Dans la plupart des cas, elles n’ont pas le choix. Chaque transaction est un viol.

Afin d’éviter la détection – dans certains cas aidés et encouragés par la police – et pouvoir répondre à la demande des acheteurs masculins pour des relations sexuelles avec différentes femmes, les proxénètes, les gangs et les syndicats du crime pour lesquels ils travaillent ont transformé le trafic sexuel en une entreprise très mobile, où les filles, les garçons et les femmes victimes de la traite sont constamment déplacés d’une ville à l’autre, d’un État à l’autre et d’un pays à l’autre.

Par exemple, la région de Baltimore-Washington, appelée The Circuit, avec son autoroute I-95 parsemée d’aires de repos, de gares routières et d’arrêts de camions, est une plaque tournante pour le commerce du sexe.

Aucun doute à ce sujet : il s’agit d’une entreprise de trafic sexuel très rentable, très organisée et hautement sophistiquée qui opère dans les villes, grandes et petites, récoltant jusqu’à 9,5 milliards de dollars par an aux États-Unis uniquement en enlevant et en vendant des jeunes filles à des fins sexuelles.

Chaque année, les filles achetées et vendues sont de plus en plus jeunes.

L’âge moyen des victimes de la traite est de 13 ans. Pourtant, comme l’a souligné le chef d’un groupe de lutte contre la traite : «Réfléchissons à ce que signifie la moyenne. Cela signifie qu’il y a des enfants de moins de 13 ans. Cela signifie des enfants de 8, 9 et 10 ans.»

«Pour 10 femmes secourues, 50 à 100 femmes supplémentaires sont amenées par les trafiquants. Malheureusement, elles n’ont pas 18 ou 20 ans», a noté une victime de la traite, âgée de 25 ans. «Ce sont des mineures aussi jeunes que 13 ans qui sont victimes de la traite. Ce sont des petites filles. « 

C’est le sale petit secret de l’Amérique.

Mais qu’est-ce qui motive ce mauvais appétit pour la chair fraîche ? Qui achète un enfant pour le sexe ?

Indifféremment, des hommes ordinaires de tous horizons. «Ils pourraient être votre collègue, votre médecin, votre pasteur ou votre conjoint»écrit le journaliste Tim Swarens, qui a passé plus d’un an à enquêter sur le commerce du sexe en Amérique.

Les églises catholiques et protestantes ont été particulièrement distinguées ces dernières années pour avoir abrité ces prédateurs sexuels. Vingt ans après que le scandale des abus sexuels commis par le clergé a secoué l’Église catholique, des centaines de prédateurs sexuels – prêtres, diacres, moines et laïcs – continuent de se voir confier des tâches à proximité des enfants. Dans de nombreux cas, les abus se poursuivent sans relâche.

Bien que beaucoup moins médiatisés, les crimes sexuels au sein de l’Église protestante n’en ont pas été moins flagrants. Par exemple, une récente exposition concernant des dirigeants de l’Église baptiste du Sud, présentée par le Houston Chronicle documente plus de 700 enfants victimes de violences sexuelles «qui ont été agressés, ont envoyé des photos ou des textes explicites, ont été exposés à la pornographie, photographiés nus ou violés à plusieurs reprises par de jeunes pasteurs. Certaines victimes, dès l’âge de 3 ans, ont été agressées ou violées dans les études des pasteurs et les salles de classe de l’école du dimanche.»

Et puis vous avez des événements sportifs nationaux tels que le Super Bowl, où des trafiquants sexuels ont été surpris en train de vendre des mineurs, certains dès l’âge de 9 ans. Pourtant, même si le Super Bowl n’est pas exactement une «aubaine» pour les trafiquants sexuels comme certains le prétendent, il reste une source lucrative de revenus pour l’industrie du trafic sexuel d’enfants et une attraction pour ceux qui sont prêts à payer pour violer de jeunes enfants.

Selon l’enquêteur judiciaire Marc Chadderdon, ces «clients» – les hommes dits «ordinaires» qui stimulent la demande de relations sexuelles avec des enfants – représentent un échantillon représentatif de la société américaine : chaque âge, chaque race, chaque milieu socio-économique, flics, enseignants, agents correctionnels, pasteurs, etc.

Et puis il y a les hommes extraordinaires, tels que Jeffrey Epstein, le milliardaire des fonds spéculatif / pédophile en série condamné qui a été arrêté pour avoir agressé, violé et trafiqué des dizaines de jeunes filles, pour finalement mourir dans des circonstances très inhabituelles.

On pense qu’Epstein exploitait son propre réseau de trafic sexuel personnel non seulement pour son propre plaisir, mais aussi pour le plaisir de ses amis et associés en affaires. Selon le Washington Post«plusieurs des jeunes femmes… disent qu’elles ont été offertes aux riches et célèbres en tant que partenaires sexuels lors des soirées d’Epstein.» À plusieurs reprises, Epstein a transporté ses amis dans son avion privé, surnommé le « Lolita Express. »[1]

Des hommes comme Epstein et ses copains, qui appartiennent à un segment de l’élite puissante et riche de la société, qui fonctionne selon ses propres règles, se baladent impunément en profitant d’un système de justice pénale qui se plie aux caprices des puissants, des riches et de l’élite .

D’où vient cet appétit pour les jeunes filles ?

Regardez autour de vous.

Les jeunes filles sont sexualisées depuis des années dans des clips, sur des panneaux d’affichage, dans des publicités télévisées et dans des magasins de vêtements. Les commerçants ont créé une demande de chair fraîche et un approvisionnement d’enfants prêts-à-porter sur-sexualisés.

«Dans un marché qui vend des talons hauts pour les bébés et des strings pour les préadolescentes, il ne faut pas être un génie pour voir que le sexe, sinon le porno, a envahi nos vies»écrit Jessica Bennett pour Newsweek«Que nous l’accueillions ou non, la télévision l’apporte dans nos salons et le Web l’apporte dans nos chambres. Selon une étude de 2007 de l’Université de l’Alberta, jusqu’à 90% des garçons et 70% des filles de 13 à 14 ans ont accédé au moins à un contenu sexuellement explicite.»

C’est ce que Bennett appelle la «pornification d’une génération».

En d’autres termes, la culture prépare ces jeunes à être la proie de prédateurs sexuels.

Les médias sociaux rendent tout cela trop facile. Comme l’a rapporté un média d’actualités : «Trouver des filles est facile pour les proxénètes. Ils regardent… les réseaux sociaux. Avec leurs assistants ils rodent dans les centres commerciaux, les lycées et les collèges. Ils viennent les chercher aux arrêts de bus ou de tramway. Le recrutement de filles par le bouche a bouche se produit parfois.» Les foyers d’accueil et les maisons d’hébergement pour jeunes sont également devenus des cibles privilégiées pour les trafiquants.

Ces filles se livrent rarement à la prostitution volontairement. Beaucoup commencent comme des fugueurs ou des fuyards, seulement pour se trouver finalement piégés par des proxénètes ou des réseaux sexuels plus vastes. D’autres, persuadées de rencontrer un étranger après avoir interagi en ligne via l’un des nombreux sites de réseaux sociaux, se retrouvent rapidement initiées à leur nouvelle vie d’esclaves sexuelles.

Debbie, une étudiante hétéro, très bien notée, qui appartenait à une famille soudée de l’Air Force vivant à Phoenix, en Arizona, est un exemple de ce commerce de chair. Debbie avait 15 ans lorsqu’elle a été draguée dans son allée par un ami de connaissance. Forcée dans une voiture, Debbie a été ligotée et emmenée dans un endroit inconnu, maintenue sous la menace d’une arme à feu et violée par plusieurs hommes. Elle a ensuite été placée dans un petit chenil et forcée de manger des biscuits pour chiens. Les ravisseurs de Debbie ont annoncé ses services sur Craigslist. Ceux qui ont répondu étaient souvent mariés, ont des enfants, et l’argent que Debbie «gagnait» par le sexe était remis à ses ravisseurs. Le viol collectif s’est poursuivi. Après avoir fouillé l’appartement où Debbie était captive, la police l’a finalement trouvée fourrée dans un tiroir sous un lit. Son épreuve a duré quarante jours.

Alors que Debbie a eu la chance d’être secourue, d’autres n’ont pas autant de veine.

Selon le Centre national pour les enfants disparus et exploités, près de 800.000 enfants disparaissent chaque année – environ 2.185 par jour.

Avec une demande croissante d’esclavage sexuel et un nombre immense de filles et de femmes susceptibles d’être victimes d’enlèvement, ce n’est pas un problème qui disparaîtra de si tôt.

Pour ceux qui sont victimes de la traite, c’est un cauchemar du début à la fin.

Ceux qui sont vendus à des fins sexuelles ont une espérance de vie moyenne de sept ans, et ces années sont un cauchemar vivant de viol sans fin, de drogues forcées, d’humiliation, de dégradation, de menaces, de maladies, de grossesses, d’avortements, de fausses couches, de torture, de douleur et toujours la peur constante d’être tué ou, pire, de voir ceux que vous aimez blessés ou tués.

Peter Landesman dépeint toutes les horreurs de la vie des victimes du commerce du sexe dans son article du New York Times «The Girls Next Door» :

Andrea m’a dit qu’elle et les autres enfants avec lesquels elle était détenue étaient fréquemment battus pour les garder déséquilibrés et obéissants. Parfois, ils ont été filmés pendant qu’ils étaient forcés d’avoir des relations sexuelles avec des adultes ou entre eux. Souvent, dit-elle, on lui a demandé de jouer des rôles : la patiente thérapeute ou la fille obéissante. Sa cellule de trafiquants sexuels offrait trois tranches d’âge de partenaires sexuels – des tout-petits à 4, 5 à 12 ans et des adolescents – ainsi que ce qu’elle appelait un «groupe de dégâts»«Dans ce groupe, ils peuvent vous frapper ou faire tout ce qu’ils veulent», a-t-elle expliqué. « Bien que le sexe fasse toujours mal quand vous êtes petit, il est toujours violent, tout était beaucoup plus douloureux une fois que vous étiez placé dans le groupe des dégâts. »

Ce qu’Andrea a décrit ensuite montre à quel point certaines parties de la société américaine sont devenues dépravées. « Ils vous affameraient pour vous entraîner » à avoir des relations sexuelles orales.  » Ils ont mis du miel sur un homme. Pour les plus petits, il fallait leur apprendre à ne pas vomir. Et ils poussaient des choses en vous pour que vous vous ouvriez mieux. Nous avons appris des attitudes. Comme être sensuels, sexy ou effrayés. La plupart d’entre eux voulaient que vous ayez peur. Quand je serais plus âgé, j’enseignerai aux plus jeunes comment se laisser dériver pour que les choses ne fassent pas mal. »

Les agents d’immigration et les douaniers du Cyber​​Crimes Center de Fairfax, en Virginie, rapportent qu’en matière de sexe, l’appétit de nombreux Américains a changé. Ce qui était autrefois considéré comme anormal est désormais la norme. Ces agents notent une tendance claire de la demande de pornographie plus hard sur Internet. Comme l’a fait remarquer un agent : « Nous sommes devenus insensibles aux trucs mous ; maintenant nous avons besoin de choses de plus en plus dures. »

Cette tendance se reflète dans le traitement que nombre de filles reçoivent aux mains des trafiquants de drogue et des hommes qui les achètent. Peter Landesman a interviewé Rosario, une Mexicaine victime de la traite à New York et maintenue en captivité pendant plusieurs années. Elle a déclaré : «En Amérique, nous avions des emplois spéciaux . Le sexe oral, le sexe anal, souvent avec de nombreux hommes. Le sexe est maintenant plus aventureux, plus difficile. »

Un fil conducteur tissé à travers les expériences de la plupart des survivants est d’être forcé de vivre sans sommeil ni nourriture jusqu’à ce qu’ils aient atteint leur quota sexuel d’au moins 40 hommes. Une femme raconte comment son trafiquant l’a fait allonger au sol, face contre terre alors qu’elle était enceinte, puis lui a littéralement sauté sur le dos, la forçant à faire une fausse couche.

Holly Austin Smith a été enlevée à l’âge de 14 ans, violée, puis forcée de se prostituer. Son proxénète, lorsqu’il a été jugé, n’a été condamné qu’à un an de prison.

Barbara Amaya a été échangée et vendue à plusieurs reprises entre des trafiquants, maltraitée, frappée, poignardée, violée, kidnappée, trafiquée et emprisonnée avant l’âge de 18 ans. «J’avais un quota que j’étais censé remplir tous les soirs. Et si je n’avais pas cette somme d’argent, j’étais battue, jetée dans les escaliers. Il m’a battu une fois avec des cintres en métal, du genre à accrocher des vêtements, il l’a redressé et tout mon dos saignait.»

Comme David McSwane le raconte dans un article effrayant pour le Herald-Tribune «À Oakland Park, une banlieue industrielle de Fort Lauderdale, des agents fédéraux ont trouvé en 2011 un bordel exploité par un couple marié. À l’intérieur de ‘The Boom Boom Room’, comme on l’appelait, les clients payaient, recevaient un préservatif et une minuterie, et étaient laissés seuls avec l’un des huit adolescents du bordel, des enfants dès l’âge de 13 ans. Un enfant de 16 ans, qui était là en famille d’accueil, a témoigné qu’il agissait comme gardien de sécurité, alors qu’une jeune fille de 17 ans a dit à un juge fédéral qu’elle avait été forcée d’avoir des relations sexuelles avec jusqu’à 20 hommes par nuit.»

Un réseau de trafic sexuel particulier s’adressait spécifiquement aux travailleurs migrants employés de façon saisonnière dans les fermes des États du sud-est, en particulier en Caroline, Nord et Sud, et en Géorgie, bien qu’il s’agisse d’une entreprise florissante dans tous les États du pays. Les trafiquants transportent les femmes de ferme en ferme, où les travailleurs migrants font la queue devant des cabanes, jusqu’à 30 à la fois, pour avoir des relations sexuelles avec elles avant d’être transportées dans une autre ferme où le processus recommençait.

Ce fléau croissant est au grand jour

Les enfants victimes de la traite sont présentés par annonces sur Internet, transportés sur l’autoroute et achetés et vendus dans des hôtels chics.

Malheureusement, comme je le dis clairement dans mon livre Battlefield America: The War on the American People, la guerre du gouvernement contre le trafic sexuel – tout comme la guerre du gouvernement contre le terrorisme, la drogue et le crime – est devenue une excuse parfaite pour infliger plus d’État policier – points de contrôle de la police, fouilles, surveillance et sécurité renforcée – sur un public vulnérable, tout en faisant peu pour protéger nos enfants des prédateurs sexuels.

 

 John W. Whitehead
Titre d’origine : Les plus sales petits secrets américains …

Avocat constitutionnel et auteur, fondateur et président du Rutherford Institute. Son nouveau livre Battlefield America: The War on the American People est disponible sur http://www.amazon.com. Whitehead peut être contacté à johnw@rutherford.org.


NOTES:1

USA. William Barr a des liens inquiétants avec Epstein

Le procureur général William Barr s’engage à enquêter sur le « suicide » d’Epstein, mais lui et sa famille ont des liens de longue date avec le pédophile agent du Mossad, ce qui est un autre signe qu’Epstein pourrait être en Israël. 

D’autre part, quel est le lien entre Epstein et la série de massacres que prédit Barr? Après que M. Barr ait déclaré « un incident majeur pourrait bien survenir à tout moment et susceptible de galvaniser l’opinion publique », et que le directeur du FBI, Wray, ait déclaré: « Les menaces les plus persistantes pour la nation sont les extrémistes violents du terrorisme national, les terroristes de chez nous … » des fusillades en masse ont été faites par trois Blancs les 28 juillet, 3 et 4 août, suivis par les appels à davantage de contrôles des armes à feu et d’Internet.

Jamais auparavant, nous n’avions vu une «information» officielle aussi immédiatement rejetée car majoritairement jugée non crédible, comme le prétendu «suicide» de Jeffrey Epstein dans un centre de détention fédéral américain.

Par exemple, le site financier mondial ZeroHedge, a rapidement publié des documents citant des professionnels de la prison expliquant comment le « suicide » d’Epstein en tant que prisonnier actuel le plus célèbre des États-Unis était pratiquement impossible:

https://www.zerohedge.com/news/2019-08-10/jeffrey-epstein-dead-apparent-suicide
https://www.zerohedge.com/news/2019-08-11/former-mcc-inmate-says-its-impossible-epstein-have-killed-himself

La « nouvelle » officielle semble absurde: Epstein « avait déjà tenté de se suicider » quelques jours plus tôt, manifestement sous surveillance spéciale … Et des dessins d’Epstein (lui ressemblant très peu) devant le tribunal …

Le ‘corps sur le chariot-brancard’ semblant avoir un nez, des oreilles, etc. différents, il n’est même pas évident qu’Epstein soit jamais allé en prison, après la fausse ‘arrestation’, alors que la police «enfonçait la porte» du manoir de 27.000  pied carré avec de nombreux domestiques d’Epstein vivant là 24/24 et 7/7, décrits dans les deux articles précédents sur « Opération Epstein »:

https://www.henrymakow.com/2019/07/epstein-arrest-is-mossad-operation.html
https://www.henrymakow.com/2019/07/what-behind-epstein-arrest-now.html

Ces articles parlaient de la probabilité que Jeffrey Epstein soit sur une plage en Israël en train de s’amuser comme un fou, ce que beaucoup pensent actuellement.

Le chantage d’Epstein au service du Mossad, qui aurait filmé d’innombrables personnalités politiques américaines et mondiales dans des situations compromettantes avec des adolescentes mineures, est probablement l’un des projets les plus réussis du Mossad au cours du dernier quart de siècle.

Israël serait non seulement reconnaissant envers Epstein, mais désireux de montrer aux agents actuels et futurs du Mossad qu’ils seront protégés … d’où l’évidence flagrante d’un « suicide » si faux et si  incroyable. C’est un message pour tous les collaborateurs du Mossad … Le Mossad prendra soin de vous … même au point de s’embarrasser, comme le mème de  4chan : « Sloppy Job, Mossad! »

Gordon Duff de Veterans Today écrit, souscrivant à l’opinion de Robert David Steele sur le thème « En route vers Tel-Aviv« :

« Epstein est un héros en Israël et ils feraient n’importe quoi pour le sauver … Les fichiers de chantage personnels d’Epstein … plus de 2000 noms y sont, vidéo, ADN, beaucoup d’ADN, le plus grand  » piège à miel « de l’histoire de l’espionnage. … son énorme chantage sur Trump, a conduit le procureur général William Barr, travaillant avec ses partenaires de longue date de la CIA et des services de renseignement israéliens, à mettre Epstein en sécurité. « 

https://www.veteranstoday.com/2019/08/11/intel-drop-the-truth-on-epstein-emerging-where-are-his-massive-blackmail-files/
https://www.veteranstoday.com/2019/08/10/epstein-short-and-sweet-an-intel-drop/

Remarque: le procureur général des États-Unis, William Barr, était officier de la CIA de 1973 à 1977 … Le cabinet d’avocats Barr, Kirkland Ellis, représentait Epstein … Donald Barr, le père de Bill Barr, est né juif et s’est converti au catholicisme. Il était agent de l’OSS (ancêtre de la CIA) durant la deuxième guerre mondiale … Don Barr a engagé Epstein pour enseigner avec lui aux adolescentes de 1973 à 1975 … Don Barr était aussi fasciné par l’esclavage sexuel qu’Epstein, Barr publiant un roman sur ce sujet en 1973, « Space Relations« .

L’opération Epstein a été lancée le 28 novembre 2018, le Miami Herald publiant un «journalisme d’investigation» sorti de nulle part et portant sur l’accord douteux conclu par Epstein dix ans plus tôt en 2007-08 … Cet article a été publié en plein milieu de 3ème population juive des États-Unis, ciblant une personne (Epstein) ayant des liens politiques avec des hommes importants du top des USA, et ayant des liens apparemment profonds entre le Mossad et un milliardaire juif, dans un important média … cette attaque médiatique contre Epstein a manifestement été « approuvé » les plus hauts niveaux, car le Miami Herald connaissait fort bien le pouvoir illimité des juifs sur les médias

https://www.miamiherald.com/news/local/article220097825.html

D’autres médias ont repris le flambeau et d’étranges événements anti-Epstein se sont produits, tels qu’Alan Dershowitz, ancien avocat d’Epstein, ayant poursuivi et remporté gain de cause devant un tribunal fédéral américain, pour obtenir la divulgation de ses documents personnels. Il était évident que le marteau était en train de tomber, mais le perspicace Epstein utilisait son jet privé pour voler de la France non pas vers Israël, mais vers les États-Unis, où une foule lui aboyait pour son scalp. Et maintenant, Jeffrey Epstein a, comme le dit plus précisément lady Aangirfan au Royaume-Uni, « disparu »:

http://aanirfan.blogspot.com/2019/07/jeffrey-epstein-comments.html

Le but réel de neuf mois d’action médiatique et judiciaire en cours, l’arrestation d’Epstein, puis sa disparition rapide pour «suicide», est de faire comprendre que les élites gouvernementales américaines possèdent les fichiers Epstein et probablement des bandes vidéo … sur peut-être des milliers de hautes personnalités des États-Unis et du monde. Ces fichiers restent, même si Epstein lui-même est «parti», que ce soit dans l’au-delà ou sur le front de mer de Netanya.

La manière exacte dont ces fichiers sont et seront utilisés reste à découvrir. Ces fichiers sont beaucoup plus importants qu’Epstein lui-même … Donc, confier l’homme Epstein au Mossad et Israël serait une partie bien comprise d’un « accord » CIA-Mossad.

L’ancien officier de la CIA, Robert David Steele, reste l’un des espoirs de la révolution Trump et reste optimiste sur le fait que les « casques blancs » peuvent utiliser et utiliseront les fichiers Epstein, peut-être discrètement, pour éliminer du pouvoir certains méchants. Certaines personnes pensent que les fichiers ne concernent pas Trump, mais le collègue de Steele chez Veterans Today, Gordon Duff, affirme que ses sources lui disent que les dossiers Epstein impliquent Trump.

TRUMP

 

Cela mène à une autre grande école de pensée sur Trump, qui est finalement un personnage terrorisé par le chantage, menacé par le Deep State de ne pas tenir ses promesses de campagne de 2016 … le chantage étant la raison pour laquelle Trump est un serviteur obéissant d’Israël, signe des budgets sans argent pour le mur des frontières, permet aux entreprises technologiques de censurer les propres partisans de Trump, et soutient désormais la confiscation des armes à feu après les récentes « fusillades » … en effet, le « chantage de Trump » est un thème puissant:

Jeffrey Epstein, le réseau de connexions brièvement évoqué ici, est décrit de manière plus détaillée dans le récent journalisme de Mme Whitney Webb sur Mint Press, qui décrit un gigantesque triangle entre un groupe de gangsters souvent juifs en Amérique du Nord, qui existe depuis un siècle, les agences de renseignement américaines et israéliennes et leurs partenaires; et un groupe toujours renouvelé de présumés maîtres-chanteurs souvent juifs, de Meyer Lansky à Roy Cohn à Jeffrey Epstein. Ses articles, y compris sa série Epstein en plusieurs parties, peuvent être trouvés ici:

https://www.mintpressnews.com/author/whitney-webb/

L’un des nombreux liens curieux tirés de l’écriture de Webb est que l’affaire Epstein est également liée au récent trio de «fusillades à grande échelle», qui avaient été quelque peu prédites par le procureur général américain Bill Barr et le directeur du FBI Christopher Wray, le même jour, le 23 juillet.

Barr a déclaré « qu’un incident majeur pourrait bien se produire à tout moment, susceptible de galvaniser l’opinion publique« , tandis que Wray a déclaré: « Les menaces les plus persistantes pour la nation sont les extrémistes violents originaires du pays, les terroristes nationaux … »

Ces « avertissements » ont été rapidement suivis par des fusillades en masse par trois hommes blancs les 28 juillet, 3 août et 4 août, suivies d’appels pour davantage de contrôles des armes à feu et d’Internet

Pour «aider à mettre fin aux tirs de masse», une réponse est fournie par «Carbyne911», une société liée au Mossad dirigée par les contacts privilégiés d’Epstein, Ehud Barak et Nicole Junkermann, la Chine utilisant déjà un produit de surveillance de type Carbyne. Bénéfice et contrôle accru garantis pour le Mossad et Israël, après Epstein, après tout.

Ce n’est pas facile de dire ce qui va se passer ensuite … mais le Mossad est peut-être heureux de voir que la moitié de l’auditoire se rend compte que « les infos sont fausse » concernant Jeffrey Epstein et que, pourtant, on ne peut rien faire à ce sujet … pendant que le barbu Jeffrey Epstein en Israël raconte peut-être ses incroyables histoires vraies à un public enthousiasmé du Mossad.

 

Source : William Barr has Disturbing Ties to Epstein

Jeffrey Epstein exilé en Israël ?La  « terre promise » des malfrats

Ou alors dans la suite présidentielle de la base militaire souterraine profonde (DUMB) dans la zone 51?

 

MISE À JOUR 1: Le masque de la CIA en stand-in ou en train de se reposer?

Des experts médicaux nous disent que cet homme est très vivant ou qu’il porte l’un de ces beaux masques théâtraux qu’il a faits de son vivant et qu’ils ont commis une erreur: ils ont oublié de fournir la couleur blanche à un homme vraiment mort.

 

Regardons encore cette photo:

 

Il est à noter qu’il n’est pas dans un sac mortuaire. Cela a été mis en scène.

Les suicidés surveillés qui ont déjà tenté de se suicider ne meurent simplement que si un prix très élevé a été payé pour leur mort OU – plus probablement – telle est la stratégie de sortie convenue. « Crémation » ce soir.

La complicité de la CIA et du FBI dans une fuite de l’agent du Mossad constituant une trahison ou faisant partie d’un accord laissant le président Trump triomphant.

NOUVELLE POSSIBILITÉ: un double corporel sera incinéré ce soir et au lieu d’aller en Israël, Epstein est maintenant dans un refuge spécial nous disant ce que nous ne savons pas: ce que chaque personne soumise au chantage a fait pour Israël, en détail, avec les délais.

Mon précédent rapport en préparant cette fausse histoire:

2019/07/25 Epstein en route pour Israël? MISE À JOUR 35 de la deuxième plus grande histoire jamais racontée2019/07/25  Epstein On Way to Israel? UPDATE 35 to the Second Greatest Story Ever Told

Vue d’ensemble de l’opération présidentielle des opérations sionistes / CIA / FBI:

2019/07/26 SPÉCIAL: Le sionisme en Amérique – Piégeage meurtrier de pédophilie – Les neuf voiles du mal [Le point 36 de l’histoire de Mossad-Epstein] 2019/07/26 SPECIAL: Zionism in America – Murderous Pedophilia Entrapment – The Nine Veils of Evil [Update 36 to the Mossad-Epstein Story]

Le Mossad – Maxwell – Histoire d’Epstein (Deuxième plus grande histoire jamais racontée):

2019/07/09 Tom Luongo: Marais au sommet de l’Epstein? Frappe sioniste 44 UPDATE 50 Epstein n’est pas mort sur le chemin d’Israël? 2019/07/09 Tom Luongo: Epstein Peak Swamp? Zionist Strike 44 UPDATE 50 Epstein Not Dead On Way to Israel?

À la une des médias – Des sacs de merde couchés dont vous n’avez aucune idée…

Epstein mort? @ Recherche Google Epstein Dead? @ GoogleSearch

Jeffrey Epstein ne s’est pas suicidé

«J’avais été incarcéré en attente de jugement dans une prison de comté à New York, très semblable à la situation de Jeff Epstein. Pour des raisons qui sont trop longues à expliquer ici, la prison m’a mis sous surveillance préventive, car mon cas était énorme à l’époque. Ils me surveillaient si étroitement que je ne pouvais même pas faire pipi dans la toilette de ma cellule sans que tout le personnel de la prison surveille chacun de mes mouvements. Non seulement cela, mais ils m’ont dépouillé de tous les moyens possibles de me tuer. Ils ne me laisseraient même pas avoir un petit fil de soie dentaire après avoir mangé. Les courroies étaient hors de question, de même que l’argenterie en plastique. Regardez, je n’étais certainement pas un «Jeffrey Epstein» et pourtant, les gardiens de la prison, les infirmières et les autres administrateurs planaient autour de moi comme des mouches volantes. Chaque instant passé sous surveillance était comme vivre le cauchemar du spectacle Truman. À quoi ça sert? Epstein ne s’est pas suicidé. Soit il a été assassiné par le personnel pénitentiaire, à l’instar du personnel médical, autorisé à être assassiné par un groupe d’assassinats furtifs de la CIA, soit il a été emmené en Israël où il poursuivra son psyop de Pedogate sous la couverture sombre du Mossad. Affaire flippin ’fermée! ! !

 

– Soumis à SOTN par un ancien détenu de la prison de New York

 

Ce qui est drôle, c’est que les mensonges sont arrivés si rapidement et furieusement que très peu de gens gobent le «suicide», même parmi les moutons de Panurge. Ainsi, peu importe la situation et peu importe s’il y aura une enquête ou non, les gens apprennent lentement à penser comme Deep State et à anticiper ses actions.

Il sera de plus en plus difficile de les forcer à faire tout ce qu’ils ne veulent pas, y compris payer des impôts ou rendre leurs armes sans se battre. Et en lisant les réactions du personnel pénitentiaire, l’application de la loi prend un énorme coup de massue sur la tronche par rapport à ce qu’elle croyait depuis le début de son rôle dans la société.

Donc… même si Deep State semble gagner à la surface, il est en train de perdre face à un peuple de plus en plus cynique de jour en jour.

Cela rend simplement plus probable qu’il finira par prendre de plus en plus du poil de la bête  et deviendra éventuellement violent.

Ils ne toucheront ni Clinton, ni Wexner, ni Trump, ni Ehud Barak, ni le Prince Andrew, ETC. ni quiconque d’importance internationale quelconque. Trop d’intérêts en jeu sur la scène internationale. Si des têtes tombent, elles seront strictement domestiques et assez mineures. Personne ne touche à Uranium One, au trafic de la drogue ou au trafic d’êtres humains. Bien trop rentable et toute l’économie de la Terre repose sur ces trafics.

 

 

 

 

 

Justin Trudeau appelé «l’homme le plus dangereux de l’histoire politique canadienne» pour son plan de réglementation des nouvelles en ligne

 

Les avertissements se multiplient à propos du rapport «  fou  » que le gouvernement libéral utilise pour faire pression pour la réglementation des fournisseurs de contenu multimédia Internet.

L’importance de le mettre dehors!

 

 

 Les avertissements continuent de se multiplier à propos du rapport «fou» et «invasif» qui recommande au gouvernement libéral du Canada d’enregistrer et de réglementer les fournisseurs de contenu multimédia Internet.

Un certain nombre de commentateurs au Canada et à l’étranger ont dénoncé le rapport du comité d’examen de la radiodiffusion et des télécommunications (BTLR) publié la semaine dernière comme un plan «à couper le souffle» et sans précédent pour réglementer Internet.

Le groupe d’experts en radiodiffusion réuni par le gouvernement et présidé par Janet Yale a été chargé de conseiller les libéraux sur la révision des lois sur la radiodiffusion prétendument obsolètes du pays. 

Son rapport recommandait une expansion massive du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) sous le nom de Commission canadienne des communications.

« Une recommandation clé était d’étendre les licences actuellement accordées aux stations de radio et de télévision à tous les contenus médiatiques, ainsi qu’un régime de conformité beaucoup plus strict », a noté John Ivison du National Post .

En effet, ce projet est si strict que deux anciens membres du CRTC sont parmi les critiques les plus féroces du rapport.

 

L’ancien vice-président des télécommunications du CRTC, Peter Menzies, a écrit dans le Globe and Mail que, dans une «expansion à couper le souffle de la portée et de l’orgueil bureaucratique» et «une série de recommandations invasives et injustifiables», le comité a plaidé pour une série d’interventions radicales qui soumettre tous les médias en ligne – des sites en ligne tels que Rabble à Rebel News et dans n’importe quelle langue – à la réglementation gouvernementale. »

Cela a été repris par l’ancien commissaire du CRTC, Timothy Denton, qui, dans un éditorial du Financial Post, a écrit que le rapport préconise «une prise de pouvoir sans précédent pour le gouvernement fédéral et le CRTC» visant «rien de moins qu’une contre-révolution d’État contre Internet . « 

Cela a été repris par le célèbre expert et commentateur politique canadien Andrew Coyne .

Le rapport est «à couper le souffle – une prise de pouvoir réglementaire sans précédent, que ce soit au Canada ou dans le monde démocratique», a noté Coyne dans le Globe and Mail.

« Personne ailleurs ne propose quelque chose comme ça, et pour une bonne raison: parce que c’est fou. » 

Mais ce que le gouvernement libéral fera, reste une question cruciale après que le ministre du Patrimoine, Steven Guilbault, a provoqué une tempête de feu en semblant d’abord approuver l’idée de licences gouvernementales pour les sites d’actualités Internet, puis en inversant sa position le lendemain.

Dimanche, Guilbault a déclaré à CTV News: «Si vous êtes un distributeur de contenu au Canada… nous demanderions qu’ils aient une licence, oui.» Lundi, le ministre et le premier ministre ont tous deux insisté sur le fait que les libéraux n’autoriseraient pas Internet nouvelles ou réglementer les nouvelles sur Internet.

Mais ce n’est pas vraiment rassurant étant donné que le rapport recommande que «les entreprises diffusant du contenu médiatique par le biais d’Internet soient tenues de s’inscrire auprès de la nouvelle Commission canadienne des communications» et qu’il ne mentionne «ici aucune exemption pour les organismes de presse», a noté Ivison.

Et bien que les «implications du rapport pour la liberté de la presse soient évidentes – si évidentes que l’on s’attendrait à ce que l’ensemble de l’industrie de la presse se lève comme une seule et la rejette», il contient également une offre de «goodies» pour ce secteur assiégé, a observé Coyne.

En effet, même si les critiques allèguent que le «renflouement des médias» de 595 millions de dollars du gouvernement Trudeau annoncé dans son dernier budget compromet les anciens médias du Canada, le rapport décrit plus de façons «le gouvernement pourrait aider les médias» à perdre face aux concurrents numériques, le Globe and Mail signalé.

Il recommande aux fournisseurs de contenu médiatique en ligne de s’inscrire auprès du CRTC et de verser des fonds pour soutenir certains organismes de presse canadiens, a-t-il indiqué.

Les journaux «seraient admissibles à des subventions payées sur les taxes sur les agrégateurs et les partageurs, qui seraient également obligés de créer des liens» vers les sites de nouvelles canadiens que le CRTC juge «exacts, fiables et fiables», a expliqué Coyne.

« Allons-nous vraiment mordre la main qui nous nourrit, maintenant ou dans le futur? », A-t-il ajouté.

Les libéraux et leurs bénéficiaires croient qu’ils « sauvent un journalisme de qualité », a noté Ivison, « alors que tout le monde pense que c’est un pot-de-vin transparent. » 

Cela est repris par Jack Fonseca, directeur des opérations politiques de Campaign Life Coalition, le groupe national de lobbying pro-vie et pro-famille du Canada.

Le renflouement libéral des médias grand public privés était un pot-de-vin pour garantir que les principaux médias deviendront dépendants du gouvernement, et donc ne rapporteraient rien de critique à propos de Trudeau, ou autre, a-t-il déclaré à LifeSiteNews.

Cela ressemble aux «nouvelles règles du gouvernement libéral pour museler les soi-disant annonceurs tiers au moment des élections, y compris de simples informations affichées sur des sites Web canadiens», a-t-il dit.

Fonseca soutient que ces règles ont été «conçues pour démanteler toutes les petites voix conservatrices qui pourraient critiquer les politiques libérales, y compris celle de Campaign Life Coalition. En fait, nous avons dû fermer notre Guide des électeurs pro-vie pendant des mois pendant les élections, puis restreindre massivement son accès. »

Justin Trudeau avec l’une de ses idoles:le chef communiste chinois Xi Jin Pin.
Les Trudeau ont toujours aimé les dictateurs communistes.

Les Canadiens devraient considérer le récent rapport controversé sur la radiodiffusion dans le contexte de ce qu’ils savent des libéraux, et en particulier du Premier ministre, qui en mai 2014 a exprimé son admiration pour la «dictature fondamentale de la Chine», a-t-il souligné.

«Nous devons croire Trudeau au mot et ne pas simplement rire de lui comme s’il était une sorte de blague. Il était mortellement sérieux. Une dictature de base est ce qu’il admire. Et il semble assez clair que c’est là qu’il essaie de diriger le pays, avec un plan clair dans son esprit », a déclaré Fonseca.

La possibilité que les libéraux puissent «créer un« registre des médias »et commencer à octroyer des licences aux médias Internet et aux médias sociaux est le dernier d’une série de signes avant-coureurs que Justin Trudeau est l’homme le plus dangereux de l’histoire politique canadienne», a-t-il ajouté.

De plus, si les libéraux vont de l’avant avec ce plan, il est raisonnable de supposer que «des sites Web comme mon site « Michelduchaine.com » seraient obligés de fermer parce que le gouvernement libéral refuserait de leur accorder une licence», a averti Fonseca.

« En bref, les libéraux auront un contrôle total sur Internet et le pouvoir de bloquer toutes les voix dissidentes. »

 

Informations de contact:

L’honorable Steven Guilbeault – ministre du Patrimoine canadien
15, rue Eddy, 12e étage
Gatineau (Québec) K1A 0M5
Téléphone: 819-997-7788
Courriel: hon.steven.guilbeault@canada.ca

Députée conservatrice Michelle Rempel Garner
Ministre fantôme de l’industrie et du développement économique
Suite 115, 70 Country Hills Landing NW 
Calgary, AB T3K 2L2 
Téléphone: 403-216-7777 
Courriel: Michelle.Rempel@parl.gc.ca

Justin Trudeau – Cabinet du Premier ministre
80, rue Wellington
Ottawa, ON K1A 0A2
Télécopieur: 613-941-6900
justin.trudeau@parl.gc.ca 
https://pm.gc.ca/fr/connect/contact

 

 

 

Alerte climatique:une température de 18,4 dégrés enregistrée en Antartique…la fonte s’accélère!

L’Antarctique a connu une journée de chaleur record, jeudi,le 6 février 2020. La base argentine Esperanza a enregistré 18,4 °C.

La base argentine Esperanza, en Antarctique, située sur la pointe nord-ouest du continent, a connu sa journée la plus chaude depuis le début des relevés. Vers le milieu de la journée, le mercure a atteint 18,4 °C. Le précédent record de 17,5 °C remontait au 24 mars 2015. N’oublions pas que, pour l’hémisphère sud, le mois de février se trouve au cœur de l’été.

La décennie 2010 à 2019 a été la plus chaude jamais enregistrée sur Terre. L’année 2019, rappelons-le, se classe au deuxième rang après 2016 en ce qui a trait au réchauffement de la température globale. Il ne faut pas se surprendre que 2020 poursuive la même tendance. Le réchauffement des calottes glaciaires de l’Antarctique et du Groenland devient particulièrement inquiétant étant donné les conséquences dramatiques d’une telle fonte massive. Le niveau des océans grimpe au fur et à mesure que des milliards de tonnes glace fondent. De fait, l’avenir de millions de personnes habitant dans les zones côtières en dépend.

Selon l’Organisation météorologique mondiale, les températures en Antarctique ont augmenté de 3 °C depuis 50 ans. De plus, pas moins de 87% des glaciers de la côte ouest ont perdu du volume. Depuis 12 ans, la fonte semble s’accélérer.

En juillet dernier, l’Arctique canadien a établi un record de chaleur avec une température de 21 °C.

 

Si tous les glaciers de la Terre fondaient, le niveau des océans grimperait de plusieurs mètres, ce qui modifierait considérablement la géographie de notre planète.

 


EN COMPLÉMENT

Changement synchrone du CO 2 atmosphérique et de la température antarctique pendant le dernier réchauffement déglaciaire

 

 

 

Les changements dans la concentration de CO 2 atmosphérique et la température de l’air de surface sont étroitement liés. Cependant, la température peut aussi bien influencer le CO 2 atmosphérique . Des études sur les carottes de glace polaire ont conclu que les augmentations de température pendant les périodes de réchauffement rapide ont précédé les augmentations de CO 2 de centaines d’années. Parrenin et al. (p. 1060 ; voir la perspective de Brook ) présente une échelle d’âge révisée pour la composante atmosphérique des carottes de glace antarctique, basée sur la composition isotopique du N 2 qu’ils contiennent, et suggère que la température et le CO 2 changé de façon synchrone sur quatre intervalles de réchauffement rapide au cours de la dernière déglaciation.

À Talos Dome , Frédéric Parrenin coupe une carotte de glace avant de l’emballer.

Comprendre le rôle du CO 2 atmosphérique lors des changements climatiques passés nécessite une connaissance claire de la façon dont il varie dans le temps par rapport à la température. Les carottes de glace de l’Antarctique conservent des enregistrements très résolus du CO 2 atmosphérique et de la température de l’Antarctique au cours des 800 000 dernières années. Ici, nous proposons une échelle d’âge relative révisée pour la concentration de CO 2 atmosphérique et la température de l’Antarctique pour le dernier réchauffement déglaciaire, en utilisant les données de cinq carottes de glace de l’Antarctique. On déduit le phasage entre CO 2concentration et la température de l’Antarctique à quatre reprises lorsque leurs tendances changent brusquement. Nous ne trouvons aucune asynchronie significative entre eux, indiquant que la température de l’Antarctique n’a pas commencé à augmenter des centaines d’années avant la concentration de CO 2 atmosphérique , comme cela a été suggéré par des études antérieures.

le carottier avec une carotte de glace toute fraîche.

L’augmentation de température en Antarctique durant la dernière déglaciation (il y a 20.000 à 10.000 ans) se serait produite en même temps que l’augmentation de la concentration en dioxyde de carbone (CO2). Cette découverte a été effectuée par une équipe européenne à partir de l’analyse de glaces issues de cinq forages en Antarctique. Elle vient contredire de précédents travaux qui indiquaient un retard de la hausse du taux de CO2 par rapport à celle des températures antarctiques. Ces nouveaux résultats suggèrent donc que le CO2 pourrait être une cause possible de ce réchauffement. Ils ont été publiés le 1er mars dans la revue Science.

Les calottes polaires forment une excellente archive des variations passées de l’atmosphère et du climat polaires. Les carottes extraites jusqu’à présent couvrent 800.000 ans d’histoire en Antarctique et permettent de mieux connaître les variations passées du climat. Un lien a été mis en évidence entre les températures antarctiques et la teneur en COdans le passé : de manière générale, les températures étaient élevées durant les périodes à forte teneur en CO2 atmosphérique et vice versa. Mais, l’effet de serre dû au CO2 aurait-il provoqué un réchauffement ? Ou bien est-ce l’inverse ?

Les bulles de gaz plus jeunes que la glace

Pour avancer sur cette problématique, les chercheurs ont tenté de déterminer qui du CO2 ou de la température variait en premier lors d’une hausse ou d’une baisse commune. La question est complexe, car on ne lit pas la température et la teneur en CO2 d’un âge donné au même niveau dans une carotte de glace : la température est enregistrée à la surface des calottes polaires, tandis que les gaz atmosphériques comme le CO2 sont piégés à environ 100 m de profondeur, là où les bulles se forment (cette profondeur étant dépendante des conditions climatiques). Autrement dit, les bulles de gaz sont toujours plus jeunes que la glace qui les entoure.

Jusqu’à présent, cette profondeur de piégeage ainsi que le décalage temporel entre CO2 et température étaient déterminés à partir de modèles de tassement de la neige. De précédents travaux avaient ainsi montré que la hausse du CO2 en Antarctique lors de la fin du dernier âge de glace (de 20.000 à 10.000 ans) avait commencé 800 ans après celle de la température.

Variations de température et de CO2 simultanées

Une équipe de scientifiques pilotée par deux laboratoires français, le Laboratoire de glaciologie et géophysique de l’environnement (LGGE, Grenoble) et le Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE, Paris), a mis en place une autre technique afin d’estimer ce décalage temporel : les scientifiques ont déduit la profondeur de piégeage des gaz à partir de l’isotope 15 de l’azote des bulles d’air. En effet, cet isotope est enrichi par gravitation proportionnellement à la profondeur de piégeage. Ils ont également appliqué une méthode statistique innovante pour déterminer la température en Antarctique et son déphasage par rapport au CO2.

Selon leurs résultats, le CO2 et la température antarctiques ont varié en même temps à la fin du dernier âge glaciaire, à 200 ans près. Cette découverte rend maintenant probable l’hypothèse selon laquelle le CO2 a été responsable, au moins en partie, du réchauffement en Antarctique à la fin du dernier âge glaciaire. Cependant, de nouvelles données et de nouvelles simulations seront nécessaires pour déterminer précisément les différentes contributions à ce réchauffement climatique passé. Les scientifiques ont d’ailleurs prévu d’étudier d’autres périodes et d’analyser d’autres carottes avec ces mêmes méthodes.

 

Le Canada sous la gérance des Illuminati:Justin Trudeau veut des «pénalités importantes» pour le «discours de haine» sur les médias sociaux

L’épisode de la « Blackface » va continuer de hanter le politicien caméléon qu’est le franc maçon Justin Trudeau.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau, récemment rendu tristement célèbre au sujet de photos refait surface, a chargé ses ministres de créer une nouvelle loi visant à lutter contre le «discours de haine» sur les médias sociaux.

La lettre de mandat , envoyée au ministre du Patrimoine canadien, appelle à l’élaboration d’une loi imposant des «sanctions importantes» aux sociétés de médias sociaux qui ne suppriment pas les soi-disant discours de haine dans les 24 heures.

La lettre mentionne le «discours de haine» pour une attention particulière, avant de passer à d’autres éléments comme l’exploitation des enfants et le terrorisme.

Créer de nouvelles réglementations pour les plateformes de médias sociaux, en commençant par l’exigence que toutes les plateformes suppriment le contenu illégal, y compris les discours de haine, dans les 24 heures ou encourent des sanctions importantes. Cela devrait inclure d’autres préjudices en ligne tels que la radicalisation, l’incitation à la violence, l’exploitation des enfants ou la création ou la diffusion de propagande terroriste.

Le gouvernement Trudeau semble suivre l’exemple d’États européens comme l’Allemagne, qui inflige déjà des amendes pouvant aller jusqu’à 50 millions d’euros aux entreprises technologiques qui ne parviennent pas à supprimer rapidement le soi-disant «discours de haine». Les législateurs français ont même envisagé d’emprisonner des responsables d’entreprises technologiques. qui ne répondent pas aux demandes de suppression de contenu «haineux».

Le Canada est l’un des signataires de l ‘«Appel à l’action de Christchurch», une demande collective de divers États-nations pour que les sociétés de médias sociaux répriment «l’extrémisme». Les États-Unis ont publiquement refusé de signer, invoquant des problèmes de liberté d’expression.

Il n’est pas clair si les photos au visage noir publiées sur les médias sociaux seront qualifiées de «discours de haine» en vertu de la loi canadienne prévue.

 

 

Un intellectuel français condamné à 2 mois de prison pour avoir qualifié l’immigration de masse d ‘«invasion»

Obligé de verser 1800 euros à des organisations antiracistes pour son crime d’opinion.

Reynaud Camus entouré de supporteurs lors d’un rassemblement l’an passé.

L’intellectuel français Reynaud Camus a été condamné à 2 mois de prison avec sursis pour avoir déclaré que l’immigration massive en Europe représente une «invasion».

Camus ne pourra éviter la prison qu’en versant 1800 euros à deux organisations «antiracistes», SOS Racisme et la LICRA (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme).

L’homme, qui est l’auteur du Grand Remplacement (The Great Replacement), a été inculpé «d’incitation publique à la haine ou à la violence sur la base de l’origine, de l’ethnie, de la nationalité, de la race ou de la religion».

La condamnation découle d’un discours prononcé en novembre 2017 à Colombey-les-deux Eglises devant le Conseil national de la résistance européenne dans lequel Camus a déclaré: «L’immigration est devenue une invasion».

« La colonisation irréversible est la colonisation démographique, par le remplacement de la population », a déclaré l’auteur, ajoutant: « La substitution ethnique, le grand remplacement, est l’événement le plus important de l’histoire de notre nation depuis son existence; comme pour les autres, si l’histoire continue, ce ne sera pas celle de la France. »

Camus a également appelé à un «consensus national de résistance» pour s’opposer à l’islamisation dans «la lutte pour le salut de notre civilisation commune, celtique, slave, germanique, gréco-latine, judéo-chrétienne».

Reynaud Camus:un homme de réflexions sur notre avenir collectif!

La partie du discours de Camus qui a spécifiquement attiré l’attention des juges était lorsqu’il a parlé du remplacement des Européens.

Camus a déclaré que l’immigration de masse «est la substitution, la tendance à tout remplacer par son émulateur, normalisé, standardisé, interchangeable: l’original avec sa copie, l’authentique avec son imitation, le vrai avec le faux, les mères avec les mères porteuses, la culture avec du temps libre et du divertissement. « 

La France subit des attaques terroristes islamiques sur une base tellement routinière que ce n’est même plus un sujet d’actualité important. Beaucoup de ces terroristes sont radicalisés par des mosquées qui échappent à tout contrôle policier, mais Camus doit être puni pour son crime d’opinion.

Et voila. La liberté d’expression est désormais un crime en France.

EN CONCLUSION

Ce qui arrive en France,s’intègre hypocritement dans la société québécoise,mon pays,une petite île dans l’océan menacé de l’Occident Chrétien!

Lentement mais surement,l’idée fait son chemin dans ce qui sert de cervelle à Justin Trudeau,premier-ministre  libéral du Canada.Nous avons vu récemment l’utilisation de la vieille méthode déjà éprouvée lors du dernier référendum sur la souveraineté du Québec,en 1995.Il s’agit de  financer des  petits groupes,corrompre  le plus possible,sans que l’on apparaisse dans le portrait…et ça marche!

La loi 21 sur la laïcité au Québec,est une loi qui peut protéger au minimum nos institutions nationales,mais pour les fédéralistes,c’est inacceptable!Pour Justin Trudeau,comme pour jadis,son père,il est intolérable que le Québec  cherche davantage à se protéger de son sacro-saint multiculturalisme,surtout face aux musulmans très radicaux qui sont déjà anglicisés et qui prêchent comme lui,l’élimination de toute « colonne vertébrale » venant du peuple québécois et de son gouvernement,même s’il s’agit d’un nationalisme mou!Dans le futur,vouloir devenir un Québec fort,va être catalogué comme étant du racisme,de l’antisémitisme du fascisme,etc,etc,etc

Je pense sérieusement que Reynaud Camus vient de nous montrer une voie sérieuse pour combattre et revendiquer notre liberté d’opinion.Son appel à un «consensus national de résistance» pour s’opposer à l’islamisation dans «la lutte pour le salut de notre civilisation commune, celtique, slave, germanique, gréco-latine, judéo-chrétienne» résonne très fort dans mon esprit et m’interpelle ,ici-même,au coeur de mon beau pays du Québec.

Vivement organisons notre résistance nationale face à l’oppression de la gauche agenouillée devant l’Islam!Ne nous laissons pas « remplacer » par ces fanatiques dociles!

Vive la France et vive  le Québec Libre!

Vive Reynaud Camus!