Publicités
Accueil

L’exploration du cratère qui a provoqué l’extinction des dinosaures va commencer

2 commentaires

Le cratère de Chixculub renferme l’un des plus grands mystères de la planète. Des scientifiques ont décidés de le percer… dans tous les sens du terme !

Les dinosaures ont-ils oui ou non été exterminés par la chute d’un astéroïde ? C’est très probable mais les scientifiques n’ont jamais été en mesure d’apporter une réponse définitive. Alors, pour en avoir le coeur net, une équipe de spécialistes a décidé d’explorer l’immense cratère causé par la chute d’un astéroïde tombée sur Terre il y 66 millions d’années ! Un projet génial qui laisse rêveur…

Dessin d'artiste illustrnt bien les proportions des lieux.

Dessin d’artiste illustrnt bien les proportions des lieux.

Ce cratère, qui fait 180km de diamètre, se situe dans la péninsule du Yucatan, au Mexique. On l’appelle le cratère de Chicxulub. C’est à cet endroit précis que serait tombé l’immense projectile de 10km de diamètre fortement suspecté d’avoir causé la perte de nos amis les dinosaures à la fin du Crétacé.

 

Mais puisqu’il n’est pas bon d’accuser sans preuve, une expédition hors-norme va être lancée sur site pour y rechercher des indices. Cette mission, financée conjointement par  l’International Ocean Discovery Program (IODP) et l’International Continental Scientific Drilling Program (ICDP) consistera en un gigantesque forage…

Dès la fin de ce mois, un navire atteindra la zone, située à 30km des côtes. A son bord : une équipe chargée d’installer une plateforme à l’aide de trois pylônes.

Géographie des lieux:centre du cratère.

Géographie des lieux:centre du cratère.

Quand cette plateforme sera opérationnelle (en principe, dès le 1er avril), la partie forage pourra alors commencer. Premier objectif : atteindre les 500m sous terre. C’est à partir de cette profondeur que les scientifiques espèrent récolter des indices. Ensuite, des carottes de 3m de long seront extraites jour et nuit jusqu’à atteindre, deux mois plus tard, les 1 500m !

Commencera alors la partie la plus passionnante de l’opération : l’étude de ces carottes. Que contiendront-elles ? Quels changements de roches vont-elles révéler ? Y trouvera-ton des fossiles ? Nous offriront-elles des traces d’ADN ?

Chicxulub entrant dans l'athmosphère:il y a 65 millions d'années!

Chicxulub entrant dans l’athmosphère:il y a 65 millions d’années!

Il faudra encore patienter un peu avant d’obtenir toutes les réponses à ces questions. Mais elles devraient enfin prouver que les dinosaures ont bel et bien disparu de la surface de la Terre après avoir croisé le trajet d’un astéroïde.

Une aventure passionnante dont on a hâte de connaître l’issue !

 

 

 

Publicités

Au Québec un arbre vaut moins qu’un paquet de gomme !

Laisser un commentaire

lesindignesduquebec

Pierre-Jacques RatioPierre-Jacques Ratio

À l’heure où le gouvernement Couillard bafoue la démocratie en matière de consultation publique et de Plans d’aménagement forestier intégré, les actions citoyennes et municipales se multiplient dans la région de Lanaudière. À Chertsey la population et son conseil municipal s’opposent aux coupes à blanc et aux politiques rétrogradesde ce gouvernement libéral.

À Saint-Donat, le maire Joé Deslaurierss’oppose également à « ce qu’il se fasse des coupes à blanc à Saint-Donat, ni à Chertsey ni nulle part ailleurs». Dans cette période d’obscurantisme où ce gouvernement autoritaire nous répète ad nauseam que nous devons nous serrer la ceinture, les arbres du Québec se vendent ente 39¢ et 2,01$ l’unité. Pour Nicholas Mainville, porte-parole de Greenpeace «il va falloir que le gouvernement nous explique comment il peut justifier qu’on vende nos dernières grandes forêts vierges. Ç’est moins qu’un paquet de gomme»…

ARBRES DONNÉS              …

View original post 20 mots de plus

Nouvel Ordre Mondial:L’avion du vol FlyDubai a été abattu en Russie par des missiles turcs

Laisser un commentaire

Un sinistre rapport du Service fédéral russe de sécurité (FSB) circulant au Kremlin  aujourd’hui dit que l’enquête sur l’accident mortel du vol Flydubai-981 de ce samedi (19 Mars), qui a eu lieu à l’aéroport de Rostov-sur-le-Don, révèle qu’il s’agit d’une «affaire criminelle spéciale », car des preuves matérielles d’un attentat délibéré ont été trouvées. L’avion a été abattu par deux missiles portables américains fabriqués en Turquie. La bande vidéo de surveillance prouve que l’avion était en train d’exploser avant son atterrissage.

 

Une multitude de débris jonchaient le sol.

Une multitude de débris jonchaient le sol.

Comme nous l’avions  vérifié, les premières constatations ont révélé des «découvertes choquantes» (voir  plus bas dans l’article) :

 

  • Il y avait sur ce vol un responsable de la CIA de haut niveau voyageant avec un faux passeport anglais en utilisant le nom Larisa Allen,
  • L’avion  transportait 27 millions $ en espèces cachés dans une  malle métallique blindée.

 

La mallette du parfait agent de la CIA.

La mallette du parfait agent de la CIA.

Quant à la cause de l’explosion de cet avion, qui a laissé des débris sur plus de 1,7 kilomètres (1 mile), les analystes du FSB disent quel’avion a été touché par deux missiles portables Stinger FIM-92. Le FIM-92 Stinger est un lance-missile sol-air américain à courte portée utilisé pour atteindre les hélicoptères ou les avions de combat à basse altitude. En phase d’atterrissage, le missile peut atteindre un avion de ligne comme le Boing abattu. Ce missile est du type « tire et oublie ». Le missile est autodirecteur à infrarouge. Les missiles utilisés ont été identifiés par leur «signature chimique» spécifique, utilisant un explosif de forte puissance.

Bien que ces missiles soient fabriqués par le géant américain de la défense Raytheon, l’explosif puissant utilisé dans l’attaque sur FlyDubai Vol 981 a été tracé comme venant du fabricant d’armes turques Roketsan qui fabrique ces Stinger sous licence.

La « sophistication de l’attaque » par ces missiles est  également à noter, car l’avion a été  « presque simultanément » frappé dans sa section de l’aile gauche (ce qui a causé la principale explosion du carburant du jet) et dans section arrière où sont situés les enregistreurs de vol, ou  » boîtes noires ». Ce qui explique pourquoi ces enregistreurs de vol sont très endommagés. Les enquêteurs de l’IAC disent qu’il faudra plus d’un mois pour récupérer leurs données, le cas échéant.

Porochenko ey Erdogan en discussion.

Porochenko ey Erdogan en discussion.

En ce qui concerne la motivation de cet acte terroriste, il semble que cela viendrait du président turc Recep Tayyip Erdogan et du président Ukrainien Petro Porochenko. Les deux ont publiquement exprimé leur haine extrême de la Russie. Ainsi, lors de leur réunion du 9 Mars à Ankara, ils ont formé leur «Axe de la Mer Noire  » contre la Fédération de Russie.

Le service de renseignement extérieur (SVR) a noté que Porochenko a transféré 7 millions $ à Erdoğan, et que ce transfert a été immédiatement suivi par le chargement sur l’avion de Porochenko de 5 caisses « fortement blindées » dont le contenu pourrait très bien être ces missiles FIM-92 Stinger, fabriqués par Roketsan et utilisés pour détruire l’avion FlyDubai Flight 981.

Le système de  tir de roquettes tel que décrit dans l'article.

Le système de tir de roquettes tel que décrit dans l’article.

 

Quant à savoir pourquoi Porochenko voulait attaquer la Russie de façon si vile, cela viendrait de sa tentative de vouloir échanger son espionne terroriste ukrainienne Nadiya (Nadezhda) Savchenko qui , en dépit de l’attentat délibéré contre le vol FlyDubai 981, vient d’être, tôt ce matin, reconnue coupable du meurtre de deux journalistes russes en 2014. Pour convaincre la cour et la faire condamner, le FSB avait utilisé dans le procès de nombreux courriels « ultra top secret» de l’ancienne secrétaire d’État américaine Hillary Clinton, obtenus par le renseignement russe de l’ordinateur non sécurisé de la Clinton.

Le FSB examine  également d’autres «scénarios terroristes»  de cet attentat, y compris un lien éventuel avec l’Etat islamique, avec des gouvernements occidentaux, ou avec des éléments du crime organisé, qui ont tous montré, et depuis longtemps,  peu ou pas de respect pour la vie humaine.

Source :  Sorcha Faal
http://www.whatdoesitmean.com/index2016.htm 

 


 

L’avion FlyDubaï transportait un haut responsable de la CIA et 27 millions$

 flydubai-crash-avion-comapgnie-tragique-morts-rostov-sur-le-don-causes-mauvaises-conditions-atterrissage-infos-maintenant-net

L’enquête préliminaire du Service Fédéral de Sécurité russe (FSB) concernant l’avion  FlyDubai Vol FZ 981, qui s’est écrasé ce 19/03/2016 à Rostov-on-Don, montre que cet avion avait à son bord un responsable de haut niveau de la CIA. Il voyageait sous un faux passeport anglais, utilisant le nom de Larisa Allen, et qu’il y avait à bord de cet avion une somme d’argent en liquide de 27 millions $. Cet argent sale et clandestin a été « lavé » à Dubaï, il appartient soit à la CIA (qui veut financer une « révolution de couleur » en Russie), soit à la mafia russe, soit aux filières terroristes, l’enquête le déterminera.



Cet avion Boing 737-800 de la compagnie FlyDubai Boeing avait décollé de l’aéroport de Dubaï et a explosé ce matin à environ 3:50 heure de Moscou (00h50 GMT) lors de son atterrissage à l’aéroport de Rostov tuant les 55 passagers et les sept membres d’équipage à bord.

 

Le Boeing 737, qui dispose d’une capacité maximale de 180 passagers, n’était rempli qu’au tiers. Il y avait 62 personnes à bord, 55 passagers (18 hommes, 22 femmes et 4 enfants) et 7 membres d’équipage ont péri dans la catastrophe. Les victimes sont 44 ressortissants russes, 8 Ukrainiens, 2 Indiens et un Ouzbek. L’équipage était composé de deux Espagnols, un Russe, un Colombien, un Chypriote (le capitaine de l’appareil), un Kirghize et un citoyen des Seychelles.

 

Les vols de Dubaï vers la Fédération de Russie sont courants, car beaucoup de jeunes femmes russes travaillent dans cette ville, la plus peuplée des Émirats arabes unis (EAU) en tant que «danseuses» (à savoir les prostituées) et de nombreuses entreprises de publicité vantent leurs «services».

 

La majeure partie de ces «danseuses» sont contrôlées par la Mafia russe du crime organisé. Comme Dubaï est devenu un centre mondial de financement du terrorisme et de blanchiment d’argent (argent de la drogue et argent de la mafia), la CIA aurait soupçonné que des fonds terroristes soient détournés vers la Russie. Telle serait l’explication la plus probable donnée par la CIA pour expliquer la présence de son haut fonctionnaire à bord de cet avion.

 

Quant à savoir comment les 27 millions $ en liquide sont venus dans la soute de cet avion, dans des conteneurs « métal / aluminium »,  le FSB soupçonne le pilote chypriote de cet avion car des liens connus depuis longtemps existent entre les banques chypriotes et la criminalité organisée de la Fédération de Russie.

 

Avec l’IAC publiant une déclaration publique qu’ils ont pris le contrôle de cette enquête, et en raison de la mort de cet agent officiel de « niveau élevé » de la CIA, ainsi que des millions-de-dollars trouvés à bord, le président Poutine, a autorisé les services de renseignement américains, français et émiratis à se joindre à l’enquête.

 

Sources: http://www.whatdoesitmean.com/index2015.htm

 

 

 

 

 

 

Nouvel Ordre Mondial:soutenir le pouvoir néolibéral par le chaos contrôlé dans tout l’Occident chrétien

3 commentaires

Dans un excellent article, le journaliste Christian Rioux s’interroge sur la vague migratoire actuelle. Il évoque la difficulté pour les peuples de distinguer entre l’immigrant économique et le réfugié. Pour la droite, il suffirait «de faire comprendre au bon peuple que l’immigration est bonne pour l’économie» (nous attendons encore les résultats!) Et pour la gauche, «qui confond la politique et les bons sentiments», se donner bonne conscience résume l’argumentaire des Québec solidaire et autres bobos. D’un côté, le motif d’augmenter l’immigration est bêtement sentimental. De l’autre, bêtement économique. D’aucun ne voit derrière le rideau.

De nombreuses relations qui montrent son attachement à la foie islamique.

De nombreuses relations qui montrent son attachement à la foie islamique,font de Justin trudeau ,un destructeur  invétéré de l’état-nation.Le seul motif qui fait vibrer le petit Trudeau est la formation d’un « melting pot » à l’américaine afin d’assimiler ,puis de détruire définitivement la nation québécoise.Justin Trudeau semble être de religion islamique!Une autre espèce de Quisling comme fut Jean Chrétien avant lui.

Le but occulte des élites est celui de mettre fin à l’État-nation de manière chaotique et non ordonnée. Ainsi, la mondialisation en cours est conçue par une élite, le 1% de gauche ou de droite, et pour ses seuls intérêts, dont au premier chef ceux des Américains.

Les intentions de la guerre n’ont rien à voir avec la justice, l’éthique et le respect de la démocratie; quand la fin justifie les moyens, le diable n’est jamais bien loin.

En slovénie,les migrants syriens et irakiens arrivent par milliers.

En Slovénie,les migrants syriens et irakiens arrivent par milliers.

Dans tout l’Occident,on utilise les immigrants à des fins politiques et économiques, même ici, au Québec. Rien d’humanitaire dans l’intention d’origine des gouvernements. Quand j’ai voulu obtenir plus détails sur les faits, Monsieur H. a refusé d’aller plus loin. Comme s’il ne voulait plus connecter avec une douloureuse mémoire. Il avait aussi refusé d’être la source d’un journaliste à The Gazette. Monsieur H. veut la paix. Il est fonctionnaire à la ville.

Cet été 2015, j’ai trouvé certaines réponses. Dans cet article de Manlio Dinnuci, «Ces paras sur nos têtes», il explique que l’OTAN, «dont le Commandant suprême allié en Europe est toujours nommé par le président des États-Unis et dont les autres commandements clé sont aux mains des USA – sert à maintenir l’UE dans la sphère d’influence états-unienne.».

Autrement dit, les États-Unis feront tout pour garder l’Union européenne affaiblie. La migration humaine fait partie de cette stratégie: créer un chaos grâce à l’arrivée massive d’humains dont la gestion sera impossible. Et pendant que les peuples souverains s’enliseront dans un chaos quotidien, les oligarchies garderont mainmise sur tous les leviers d’enrichissement des peuples, ses institutions.

Stratégie politique: un chaos planifié pour solliciter nos bons sentiments

Dans cet autre article, «Goldman Sachs – Otan’ corp.», Manlio Dinucci explique comment la Goldman Sachs finance les opérations de l’OTAN qu’exploitent les USA, en citant en exemple le cas de l’exode lybien. «Cet exode sert d’arme de guerre psychologique et de pression économique pour démontrer la nécessité d’une « opération humanitaire de paix », visant en réalité l’occupation militaire des zones stratégiquement et économiquement les plus importantes de la Libye. Tout comme l’OTAN, Goldman Sachs est fonctionnelle à la stratégie de Washington qui veut une Europe assujettie aux États-Unis.»

Voici la nouvelle démocratie exportée par les États-Unis en Lybie.Dans quelques secondes après la prise de cette photo,l'homme qui a le pistolet sur la tempe ,mourra...Pour la gloire des terroristes et du 1% qui contrôle les richesses du monde.

Voici la nouvelle démocratie exportée par les États-Unis en Lybie.Dans quelques secondes après la prise de cette photo,l’homme qui a le pistolet sur la tempe ,mourra…Pour la gloire des terroristes et du 1% qui contrôle les richesses du monde.

La banque Goldman Sachs porte dorénavant trois chapeaux: financier, politique et militaire. Ainsi elle financerait à la fois les crises (militaire) et la migration (politique) vers l’Europe. «Les peuples européens sont traînés dans une dangereuse et coûteuse Guerre froide contre la Russie, et dans des situations critiques, comme celle du dramatique exode de réfugiés provoqué par les guerres USA/OTAN en Libye et Syrie.»

Hillary Clinton est cette politicienne américaine qui a particulièrement aidé à l'instauration de la "Pax Americana" en Lybie.On la voit ici,le 19 octobre 2011,faisant son signe illuminati de la victoire,entourée des mercenaires terroristes qu'elle a grassement payé pour éliminer le Grand Guide Lybien Khadafi et mettre ce pays en ruines.

Hillary Clinton est cette politicienne américaine qui a particulièrement aidé à l’instauration de la « Pax Americana » en Lybie.On la voit ici,le 19 octobre 2011,faisant son signe illuminati de la victoire,entourée des mercenaires terroristes qu’elle a grassement payé pour éliminer le Grand Guide Lybien Khadafi et mettre ce pays en ruines.

Manlio Dinucci est l’un des rares Européens à faire la lumière sur la manière dont les USA ont créé la crise libyenne avant de détourner les fonds souverains que la Libye avait investis dans la Goldman Sachs. La banque a provoqué un placement baissier catastrophique pour le fonds souverain libyen, causant la perte du pays. La Goldman Sachs est la ressource complice de toutes les guerres menées par l’élite américaine dont profitent seulement quelques oligarchies mondiales. Jamais les peuples.

Marine Le Pen en visite au Québec a eu le mérite et le courage de nous avertir même si nos petits politiciens néolibéraux et véreux ne veulent rien entendre...sutout pas la vérité!

Marine Le Pen en visite au Québec a eu le mérite et le courage de nous avertir même si nos petits politiciens néolibéraux et véreux ne veulent rien entendre…sutout pas la vérité!

Christian Rioux pointe du doigt les donneurs de leçons britanniques, mais ce pourrait englober le Commonwealth: «C’est dans ces pays où l’on préfère généralement les immigrants riches, jeunes et instruits que l’on semble le plus prompt à faire la leçon aux Européens».

Ce n’est donc pas par hasard si Philippe Couillard sollicite aujourd’hui les sentiments des bons chrétiens québécois (majorité constituant le peuple) pour leur demander d’ouvrir les bras aux réfugiés.

Il doit être très aux fait du programme. Le premier ministre, supporté par la puissante machine des services secrets, des banques et oligarchies, fera tout pour en finir avec l’esprit nationaliste du Québec. Par amour pour un Canada uni? Non, pour faire partie des privilégiés qui soutirent la richesse aux peuples.

Et le Québec dans tout ça?

L’aristocratie anglaise a agi exactement de la même manière après la conquête du Canada français. Diviser pour régner et donner des leçons pour cacher la réalité des faits. Le projet souverainiste du Québec est contrecarré depuis ses débuts par cette même stratégie (lire aussi cet article) qui force à fédérer les peuples là où il y a le plus de résistance identitaire. Une propagande haineuse et réductrice envers la nation souveraine sert à affaiblir le peuple sur le plan de son identité afin de lui enlever confiance en lui. Ensuite, on peut facilement remplacer son élite de souche par une autre, sans scrupules car sans appartenance (incluant des immigrants non intégrés), commanditée par des forces souterraines. Ces pions facilitent l’accès du 1% à la richesse du peuple.

Avec notre argent, le 1% achète encore plus de pions ou les intimide, voire les élimine. C’est ce cercle vicieux qui entretient la corruption dans nos institutions.

L'espion canado-saoudien ,Philippe Couillard,franc maçon ami d'Arthur Porter et responsable de la poursuite du système politique néolibéral actuel...un système bâti sur la corruption et la collusion politique.

L’espion canado-saoudien ,Philippe Couillard,franc maçon ami d’Arthur Porter et responsable de la poursuite du système politique néolibéral actuel…un système bâti sur la corruption et la collusion politique.

Lorsque nous lisons les événements autrement que par le prisme des bons sentiments ou de l’insécurité économique, nous voyons clairement qu’un détournement de nos richesses est en train de se produire à travers le Parti libéral.

Soutenu par la richesse souterraine (M. Couillard doit en avoir appris beaucoup sur la stratégie Goldman Sachs/OTAN lors de son passage au Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) et en Arabie saoudite), le PLQ a placé ses pions dans les Conseils d’administration de nos plus grandes institutions (Caisse de dépôt, Hydro-Québec, CHUM, Université de Montréal) et les privatisera pour mieux contrôler leur orientation vers les oligarchies. Ainsi, on tue les peuples.

Ces crimes contre l’humanité resteront impunis tant que les bons chrétiens de la gauche et les absolutistes du libre-marché refuseront de regarder le diable dans les yeux. Ajoutons à cette naiveté, une immigration de remplacement ou de «chaos commandité», et le combat des peuples est perdu d’avance.

 


 

HORS TEXTE

L’origine de cette politique du chaos contrôlé remonte à l’Empire de Babylone,dont voici un bref historique:

 

Cité du pays d’Akkad (en Iraq).

Ville de Mésopotamie dont les ruines se trouvent à 90 km au sud de Bagdad (près de l’actuelle Hilla), Babylone fut la capitale d’une vaste région de Mésopotamie. Arrosée par le Tigre et l’Euphrate, elle connut l’une des plus brillantes civilisations du monde antique, qui se développa pendant près de douze siècles.

La ville de Babylone existe dès le xxiiie siècle avant J.-C., au temps de la splendeur d’Akkad.Le premier texte cunéiforme qui mentionne le nom de Babylone date du règne du roi d’Akkad Sharkali-sharri (v. 2185-2160 avant J.-C.).Son entrée dans l’histoire ne débute véritablement qu’avec l’arrivée des Amorrites, ces Sémites occidentaux qui, à la fin du xxe siècle, submergent les pays de Sumer et d’Akkad. Parmi ces envahisseurs, un certain Sumou-aboum s’installe à Babylone et y fonde une dynastie qui régne pendant trois siècles (1894-1595).

Toutefois, cette première dynastie babylonienne ne devient une puissance que sous le règne de son sixième roi Hammourabi (1793-1750), qui en fait la capitale de son empire. Hammourabi, connu surtout pour son œuvre de législateur, est aussi un grand conquérant. Sous son règne, la Babylonie (pays de Sumer et d’Akkad unifiés) tient le devant de la scène mésopotamienne. Ses successeurs tentent en vain de refaire l’unité de l’Empire mais en 1595, les Hittites s’abattent sur Babylone.

À la faveur de ce raid hittite, d’autres envahisseurs, les Kassites, descendus des montagnes de l’Est et du Nord-Est, s’emparent à leur tour de Babylone et y fondent leur propre dynastie. Tout comme leurs prédécesseurs, les Kassites adoptent la culture suméro-akkadienne et tentent de rendre à Babylone tout son prestige. Vers 1530, les Kassites récupèrent Sumer ; la Babylonie à nouveau reconstituée retrouve sa suprématie d’autrefois.Mais, à partir du xive siècle, harcelé par l’Assyrie, le royaume babylonien décline ; en 1203, le roi d’Assour Toukoulti-Ninourta Ier prend Babylone.

Dès lors, une dynastie locale prend la relève. Ses deux premiers rois reconduisent la politique de lutte contre l’hégémonie assyrienne. Avec Nabuchodonosor Ier (v. 1127-1105), troisième roi de la dynastie, la ville atteint le faîte de sa puissance. À partir du xie siècle, le royaume babylonien, en butte aux invasions des nomades araméens, entre dans une très longue période d’instabilité. Cette situation est habilement exploitée par les Assyriens qui parviennent, au viiie siècle, à annexer la Babylonie. Au siècle suivant, la ville de Mardouk, alors défendue par les Chaldéens – tribu d’origine araméenne –, est par deux fois saccagée, par les armées assyriennes de Sennachérib (689) puis d’Assourbanipal (648).

Le Chaldéen Nabopolassar (626-605) fonde la Xe et dernière dynastie de Babylone. Allié des Mèdes dès 625, il attaque l’Assyrie, qui s’écroule en 612, rendant ainsi à Babylone son prestige. Son fils, Nabuchodonosor II (605-562) – célèbre pour avoir pris Jérusalem et déporté l’élite juive sur les bords de l’Euphrate –, échoue à s’emparer de l’Égypte mais réussit à dominer toute la Mésopotamie, la Syrie et la Palestine. La Babylonie, désormais maîtresse du couloir syrien et du nord de l’Arabie, détient le monopole du grand commerce. Les revenus considérables de l’empire sont en grande partie consacrés à l’embellissement des cités ; outre Babylone, Our, Ourouk, Nippour, Sippar, Kish, Larsa et Barsippa connaissent une intense activité architecturale.

Parmi les successeurs de Nabuchodonosor, Nabonide (556-539) est le seul qui se maintienne quelque temps sur le trône, mais il ne peut repousser l’attaque du Perse Cyrus II. En 482, Xerxès Ier, irrité par l’esprit « national » de ses sujets babyloniens, démantèle leur capitale et emporte la statue d’or de Mardouk. À partir du ve siècle, écartée du grand commerce, écrasée sous les charges fiscales, la Babylonie connaît un grand marasme économique. Sa situation culturelle est aussi peu brillante : les Perses, accourus en grand nombre sous les règnes de Darios et de Xerxès, imposent dans les vallées du Tigre et de l’Euphrate les divinités iraniennes ; l’araméen, devenu la langue officielle de l’Empire achéménide, achève de supplanter le dialecte babylonien. La culture suméro-akkadienne ne survit que dans les cercles étroits des scribes et des savants.En 331, Babylone, amoindrie, opprimée et appauvrie, acclame Alexandre le Grand, qui en fait la capitale de l’Asie et voudrait lui redonner sa splendeur ; mais il la délaisse pour d’autres conquêtes. De retour neuf ans après, il a tout juste le temps d’y mourir. Dès lors, Babylone continue à courir vers son déclin ; peu après 301, la fondation macédonienne de Séleucie du Tigre lui ravit son statut de capitale. Les Parthes, indifférents à son sort, la laissent décliner. Au premier siècle avant J.-C., le géographe grec Strabon trouva le site désert.

*Voir mon article sur l‘histoire du sionisme,d’Israel et de l’Islam sur ce lien qui est en rapport direct avec cet article.


 

L’État Islamique est une répétition de l’histoire: «La surpopulation et la sécheresse»  conduisirent à  l’effondrement de l’Empire assyrien 

L'Empire assyrien...semble recouper les frontières actuelles de l'état Islamique.

L’Empire assyrien…semble recouper les frontières actuelles de l’État Islamique.

L’effondrement soudain de l’empire assyrien était due à la surpopulation et à la sécheresse,ce qu’un groupe de chercheurs a trouvé.

L’Empire assyrien a été le plus grand empire du Vieux Monde ,tellement qu’on n’avait jamais vu cela avant.Il  fonctionnait comme une «machine militaire puissante » qui a dominé l’ancien Proche-Orient – une région qui est aujourd’hui l’Irak du Nord et la Syrie.

Cependant, il ne fallut  juste que 100 ans, pour que cette civilisation  s’effondre. Les forces babyloniennes et médes alors conjointes ont attaqué et détruit Ninive en 612 avant JC et l’empire n’a jamais  pu récupérer (et  la raison a été longuement débattu depuis des siècles).
Des chercheurs de l’Université de Californie, San Diego, et de l’Université Koç à Istanbul, en Turquie, ont trouvé des preuves qui suggèrent que le changement climatique et la surpopulation ont  conduit à la destruction de l’Empire.
« Les explications traditionnelles du déclin de l’Empire néo-assyrien dans le 7ème siècle avant JC ont mis  l’accent sur le rôle du conflit militaire, et en particulier la destruction de la capitale assyrienne, Ninive, par une coalition de Babylone et les forces médes en 612 avant JC, » selon  les auteurs.
« Cependant, on ne sait pas comment l’état assyrien, la machine militaire la plus puissante de son époque et le plus grand empire du Vieux Monde n’avait jamais vu jusqu’à ce moment-là, a diminué si rapidement. »
Publié dans la revue Climatic Change Springer, les chercheurs ont comparé récemment (et publié) des données sur le climat avec le texte antique trouvé sur une tablette d’argile. Le texte – une lettre écrite au roi par un astrologue de la cour – a dit qu’il n’y avait eu « aucune récolte » cette année.

L’analyse des modèles de dossiers paléoclimatiques de la  météo de la région a constaté que cette sécheresse précise  faisait partie d’une longue période de sécheresse qui a duré plusieurs années.
Adam Schneider, de l’Université de Californie, a déclaré: « Pour autant que nous le savons, la nôtre est la première étude à mettre en avant l’hypothèse que le changement climatique – en particulier la sécheresse – a contribué à détruire l’Empire assyrien. »
Dans le même temps, l’Empire assyrien souffrait de surpopulation. La société a connu une croissance insoutenable grande pendant le règne du roi Sennachérib et l’Empire était «fatalement affaibli».

La population de l'Empire Assyrien était devenue hors contrôle à l'époque du roi Sénachérid.

La population de l’Empire Assyrien était devenue hors contrôle à l’époque du roi Sénnachérib.

Dans les cinq années qui ont suivi, l’Assyrie a été ravagé par les guerres civiles. « Nous ne disons pas que les Assyriens se sont mis  soudainement à mourir de faim ou ont été forcés à errer dans le désert en masse, abandonnant leurs villes », a déclaré Schneider. « Au contraire, nous disons que la sécheresse et la surpopulation ont affecté l’économie et déstabilisé le système politique à un point où l’empire ne pouvait pas résister à l’agitation et à l’assaut des autres peuples. »(comme cela se produit actuellement avec l’État Islamique)!
Les chercheurs ont déclaré que l’effondrement de l’Empire assyrien est comparable à la situation politique actuelle dans la Syrie et le nord de l’Irak. Ils attirent également des parallèles avec des villes comme San Diego et Los Angeles, où ces zones poussent trop rapidement (sur le plan démographique) pour leurs environnements.
« Les Assyriens peuvent être« excusés »dans une certaine mesure pour se concentrer sur des objectifs économiques ou politiques à court terme qui ont augmenté leur risque d’être impacté négativement par le changement climatique, compte tenu de leur capacité technologique et de leur niveau de compréhension scientifique sur la façon dont le monde naturel fonctionne, « écrivent les auteurs.
« Cependant, nous n’avons pas de telles excuses, et nous possédons également l’avantage supplémentaire de voir avec le recul du temps, ce qui nous permet de reconstituer le passé sur ce qui peut aller mal si nous choisissons de ne pas adopter des politiques qui favorisent la viabilité à long terme. »


BABYLONE ET LE CODE D’HAMMURABI

Babylone et le code d'Hammurabi Règne du roi Hammurabi : Les cité-états de Mari, Eshnounna, Larsa et Babylone ne cessent de guerroyer. C’est finalement Babylone qui l’emporte grâce à la ténacité, la prudence et l’habileté d’un Amorrite : Hammurabi, fils de roi. Il devient roi de Babylone et crée l’Empire babylonien grâce à ses capacités diplomatiques et politiques. En moins de 25 ans, il constitue un véritable empire qui n’est pas seulement l’œuvre d’un conquérant, mais aussi celle d’un administrateur et d’un lettré. La centralisation est extrême, bien que les villes gardent leur propre administration. Cependant, Hammurabi gère et contrôle toute l’activité économique du pays : montant des salaires, prix des marchandises, montant des taxes et impôts, etc. Babylone devient la capitale religieuse et culturelle de la Mésopotamie. Hammurabi met en place un code de châtiments destinés aux sujets de son empire qu’il fait graver sur des colonnes en pierre pour que chacun puisse les voir. Ce code de lois est destiné à fournir aux princes à venir un modèle de sagesse. Après sa conception, il fut largement diffusé dans les villes importantes. Le code comprend environ 282 articles regroupés par thème : Vols, coups et blessures, exercice des diverses professions, etc. A chaque délit, le code assigne un tarif précis, selon le rang de la victime : Si un chirurgien pratique une opération qui entraîne la mort de son patient, sa main est tranchée ! – Si un architecte construit une maison qui s’écroule et tue quelqu’un, il est mis à mort. – Un homme qui doit de l’argent à un autre peut lui prêter sa femme comme esclave. – Si quelqu’un casse un membre à un awilou (notable), on lui cassera un membre. S’il crève l’œil d’un moushkenou (simple paysans), ou s’il lui casse un membre, il paiera une mine d’argent. Bien que paraissant barbares, ces châtiments dégagent l’image d’une société d’hommes libres. Propriétaires, paysans, artisans, commerçants, fonctionnaires, prêtres, de classe inférieure (moushkenou), esclaves, prisonniers de guerre, enfants vendus, débiteurs insolvables, etc, chacun est protégé par la loi. Ils peuvent se marier, même avec une femme libre, avoir une famille, exercer un métier, posséder des biens, racheter leur liberté ou être affranchis. La femme apparaît aussi avec son statut juridique. Quand Hammurabi meurt, son empire s’affaiblit.

Babylone et le code d’Hammurabi
Sous le règne du roi Hammurabi :
Les cité-états de Mari, Eshnounna, Larsa et Babylone ne cessent de guerroyer. C’est finalement Babylone qui l’emporte grâce à la ténacité, la prudence et l’habileté d’un Amorrite : Hammurabi, fils de roi. Il devient roi de Babylone et crée l’Empire babylonien grâce à ses capacités diplomatiques et politiques. En moins de 25 ans, il constitue un véritable empire qui n’est pas seulement l’œuvre d’un conquérant, mais aussi celle d’un administrateur et d’un lettré. La centralisation est extrême, bien que les villes gardent leur propre administration. Cependant, Hammurabi gère et contrôle toute l’activité économique du pays : montant des salaires, prix des marchandises, montant des taxes et impôts, etc. Babylone devient la capitale religieuse et culturelle de la Mésopotamie. Hammurabi met en place un code de châtiments destinés aux sujets de son empire qu’il fait graver sur des colonnes en pierre pour que chacun puisse les voir. Ce code de lois est destiné à fournir aux princes à venir un modèle de sagesse. Après sa conception, il fut largement diffusé dans les villes importantes. Le code comprend environ 282 articles regroupés par thème : Vols, coups et blessures, exercice des diverses professions, etc. A chaque délit, le code assigne un tarif précis, selon le rang de la victime :
Si un chirurgien pratique une opération qui entraîne la mort de son patient, sa main est tranchée ! – Si un architecte construit une maison qui s’écroule et tue quelqu’un, il est mis à mort. – Un homme qui doit de l’argent à un autre peut lui prêter sa femme comme esclave. – Si quelqu’un casse un membre à un awilou (notable), on lui cassera un membre. S’il crève l’œil d’un moushkenou (simple paysans), ou s’il lui casse un membre, il paiera une mine d’argent.
Bien que paraissant barbares, ces châtiments dégagent l’image d’une société d’hommes libres. Propriétaires, paysans, artisans, commerçants, fonctionnaires, prêtres, de classe inférieure (moushkenou), esclaves, prisonniers de guerre, enfants vendus, débiteurs insolvables, etc, chacun est protégé par la loi. Ils peuvent se marier, même avec une femme libre, avoir une famille, exercer un métier, posséder des biens, racheter leur liberté ou être affranchis. La femme apparaît aussi avec son statut juridique. Quand Hammurabi meurt, son empire s’affaiblit.

 


 

Attentats sous faux drapeau à Bruxelles. L’opération Gladio 2.0 de l’OTAN suit son cours…

 

Nous sommes une fois de plus, nous les peuples, victimes de la stratégie de la tension exercée par intermittence et depuis environ un an avec plus d’intensité, par une oligarchie financière et industrielle qui pousse toujours plus avant sa volonté de contrôle totalitaire sur nos vies. Les opérations des oligarques sous l’égide de l’OTAN ayant échoué en Syrie et en Ukraine, la décision a été manifestement prise de faire monter de plusieurs crans la stratégie de la tension générée par l’idéologie factice et criminelle néoconservatrice du « choc des civilisations ».
Le but est de faire passer un à un tous les états d’Europe sous régime d’état d’urgence et de loi martiale, renforçant la grille de surveillance sur les peuples au nom de la « sécurité ». Pas à pas nos libertés peau de chagrin sont rognées pour que tout cela finisse dans les geôles et les camps du goulag qui s’annonce. Nous n’en sommes plus loin.


ISIS/Daesh est une création avérée et reconnue des services occidentaux des états de l’OTAN (USA, Turquie, GB, France) + Israël + les monarchies dégénérées du Golfe (Arabie Saoudite, Qatar et EAU en tête) pour le financement, monarchies qui inondent la France et les pays européens de l’ouest de leur pétrodollar corrupteur. Daesh est Gladio 2.0. Daesh est la nouvelle armée (légion mercenaire pseudo-djihadiste) secrète de l’OTAN, payée pour exécuter les basses besognes et les boucheries de la terreur. Les lampistes qui commettent ces atrocités sont des dupes, manipulés par leur nébuleuse hiérarchique qui finit invariablement par se confondre avec les « services » aux sigles connus se planquant derrière celui d’ISIS ou EI ou Daesh ou quelque soit le nom qu’on lui donne ; tout comme l’entreprise mercenaire Blackwater qui change de nom au fil de ses crimes, Daesh fut tour à tour AQI puis AQIL, puis EIIL puis ISIS ou EI (Daesh), comme Blackwater est devenue Xe, puis Academi. L’envers du décors est tapissée des barbouzes de la CIA, MI6, MIT, DGSE, Mossad, GIP et autres… Les connexions des terroristes avec les services de renseignements font toujours surface, qui peut encore s’en étonner ?
L’oligarchie transnationale a déclaré la guerre aux peuples, nous a déclaré la guerre. Le plan est de nous faire mettre à genoux, de nous soumettre et d’implorer que soit appliquer plus de restrictions, plus de contrôles des populations et mouvements des personnes et des biens, cela est déjà bien en marche… Le but est de nous abrutir de violence aveugle et forcenée pour que nous nous soumettions VOLONTAIREMENT à l’arbitraire, la loi martiale et le goulag au nom de notre SECURITE.

La mise sous tutelle de l’UE sous le joug d’un état d’urgence permanent suivi dans la foulée de l’application du traité de partenariat transatlantique (on l’a oublié celui-là hein ?..) et les peuple d’Europe seront verrouillés dans un goulag en forme de continent où toute dissidence sera réprimée au nom de la SECURITE intérieure. Ceux qu’on appelle « Daesh » ou l’EIIL n’est que l’outil, le bras armé du chaos imposé qui mènera à la dictature fasciste supranationale, encadrée par les corporations industrielles et banquières transnationales dirigées depuis la City de Londres et Wall Street.
Bienvenue dans la fin de partie qui vous est offerte par Goldman Sachs, Rothschild, Rockefeller & co…
= = =

Des réactions à chaud

Problème / Réaction / Solution.

 
1- Créer le problème (création / financement / entrainement des groupes terroristes par la Cabale)
2- Réaction des Humains de façon émotionnelle
3- Solution proposée par les pantins de la Cabale pour répondre à la peur provoquée
 
Ou comment faire passer, grâce au Terrorisme, des lois toujours plus limitatives des libertés Humaines, qui n’auraient jamais été acceptées par les Humains si ce problème n’avait pas été créé.

 

 
Voici mon résumé des attentats de Bruxelles qui se sont produit le 22 mars 2016 à 9h11 (911).
 
Attentats signés par la Cabale.
SkullBones322
Attentats effectués le 3/22, soit le 22 mars
comme spécifié sur le logo des
« Skull and Bones »,
société secrète liée à l’OTAN, et
groupe de choc maçonnique de la CIA
———–Les réactions et analyses a chaud sur le net———————————
Du coté des USA :
(L’attentat sous faux drapeau du 22/03 !Gladio frappe Bruxelles pendant les vacances sataniques)
 
Du coté de la Belgique :Vidéo.
Du coté de la France : Vidéo
Réaction d’une éveillée, membre de la Résistance :
 
Discours du criminel Manuel Valls à l’assemblée nationale et décryptage…
 
Citation de Manuel Valls du début de cette vidéo : « Le cœur de l’Europe, le siège de nos institutions Européennes, ont été frappé par le terrorisme Islamiste ».
Traduction de la manipulation mentale :
1- Ouvrez vos émotions (le cœur) / n’utilisez pas votre esprit d’analyse.
2- Réagissez émotionnellement et en tant qu’Européen et non français (nos institutions européennes)
3- Haïssez les Musulmans (terrorisme Islamiste)
 
Notez l’utilisation de la combinaison de mots qui n’ont rien a voir ensemble à l’origine mais dont la combinaison permet d’imprégner une idée négative sur un mot neutre ou positif à l’origine :
 
Terrorisme Islamiste. Terrorisme = mot négatif. Islamiste = mot neutre.
 
Utiliser la combinaison « Terrorisme Islamique » équivaut a inventer des termes comme :
 
  • Bombisme Catholique
  • Sniperisme Judaique
  • Tranchéisme Boudhique
 
La Terreur, est une techniques qui remonte a la nuit des temps.
L’utilisation de la Terreur qui normalement est le vrai langage que nous devrions utiliser, est devenu au fil du temps le Terrorisme (néologisme alliant Terreur et isme).
C’est juste une technique de guerre qui existe depuis toujours sur Terre et qui a été utilisée par tous les peuples de la Terre, quelque soit leur religion.
 
L’envoi de Bombes, que je décris ici par le néologisme Bombisme est une autre technique de guerre, plus récente. Ainsi que le Tranchéisme (prendre position défensive dans des tranchées).
 
Comme vous le voyez dans ces exemples, cela n’a aucun sens si ce n’est que de simplifier les explications de nos dirigeants afin de nous infantiliser et de nous pousser vers la peur, les réactions émotionnelles, plutôt que de creuser le sujet des raisons et des responsables de cette guerre qui utilise la Terreur.
 
Manuel Valls répète sans cesse dans cette vidéo, le mot « Guerre »
 
« Nous sommes en Guerre », « Guerre », « Guerre », « Guerre », « Guerre », « Guerre », « Guerre »,…..
 
Décryptage:
 
« Vous allez mourir », « Peur », « Peur », « Peur »,  « Peur »,  « Peur »,  « Peur »,  « Peur »,  « Peur »,  « Peur », …….
 
Émotions, au lieu de la Réflexion.

Le 18 mars, le président turc Recep Tayyip Erdogan a mis l’Europe en garde contre le risque d’attaques sur son territoire suite aux attentats d’Ankara, rapporte l’AP.

Mais personne n’a voulu donner crédit à Erdogan, qui, en étant quelque peu cinglé, avait révélé ce secret hautement dangereux de l’OTAN, secret dont il était détenteur, comme tous les chefs d’Etat des pays de l’OTAN.

 

Er_and_finger

« Rien n’empêche que la bombe qui a explosé à Ankara n’explose à Bruxelles ou dans une autre vile européenne« , a déclaré le président turc lors de la 101ème commémoration de la bataille de Gallipoli qui s’est tenue à Canakkale. 

Et d’ajouter: « Les serpents que tu mets dans ton lit peuvent te mordre à tout moment ».

De la même manière, les judéo-sionistes new-yorkais avaient prédit, un an à l’avance, que le WTC allait être détruit, et ont agi en conséquence : ce fut le jack-pot du siècle

Comme Erdogan pour l’attentat de Bruxelles, ils étaient bien évidemment « au parfum »  des plans diaboliques de ces attentas sous faux drapeau.

Un journaliste américain avait annoncé

une attaque à Bruxelles entre le 16 et le 23 mars

Le journaliste américain David Chase Taylor, rédacteur en chef du journal de dénonciation Thruther, a annoncé le 16 mars que la CIA a planifié une attaque sous fausse bannière dans la capitale belge entre le 16 et le 23 mars 2016.
 
Ce très controversé journaliste est un dénonciateur de la même trempe que Julian Assange et Edward Snowden. Selon les dernières nouvelles, il aurait demandé l’asile politique en Suisse, mais elle lui serait toujours refusée. 
 
Il dit avoir publié des milliers de rapports dénonçant des « événements sous faux drapeaux » (false flag) perpétrés par la CIA et il croit que les attentats de Paris ont été fomentés par la CIA. Dans l’article ici-bas, publié le 16 mars dernier, il annonce une attaque sur la Belgique entre le 16 et le 23 mars 2016. 
 

Attentats de Bruxelles : le témoin israélien est issu du groupe qui diffusa la photo-choc du Bataclan

INFO PANAMZA. L’Israélien qui captura une vidéo des passagers confinés dans l’aéroport de Bruxelles fait partie d’United Hatzalah, une association -liée au Mossad- qui fut la première à diffuser la photographie du carnage du Bataclan.

Le 25.03.2016 à 16h03
{Avertissement en préambule : les « théoriciens de la coïncidence » ne manqueront pas d’aboyer sur les réseaux sociaux en dénonçant une prétendue « théorie du complot » dans les lignes qui vont suivre…}
Mardi 22 mars 2016, à « 10h00 » heure française, soit deux heures après les explosions survenues à l’aéroport de Bruxelles, un organisme israélien -dénommé United Hatzalah- publiait ce tweet

yeret

Il y est fait état d’une déclaration tenue par Yaakov Yeret, présenté comme un urgentiste (« EMT, emergency medical technician »), qui -présent à l’aéroport de Bruxelles- raconte avait été « en train de prier à la synagogue (quand) nous avons senti l’explosion ».
Auprès d’une chaîne de télévision israélienne, il fitégalement savoir que le bruit de la première explosion lui était « familier » en tant qu’Israélien.

Dans un média de la communauté juive orthodoxe (VIN News), Yeret -présenté comme un « bénévole » de United Hatzalah- précisa que ses collègues et lui, en provenance des États-Unis et à destination d’Israël, ont « assisté les infirmiers venus soigner les blessés ».
Il a d’ailleurs adressé au média en ligne sa propre vidéo capturée depuis le local de rétention des passagers rescapés.
 
L’intérêt singulier de ce témoignage?
C’est la seconde fois que le nom de cet organisme israélien (United Hatzalah, « Ichud Hatzalah » en hébreu, littéralement « Unis dans le secours ») apparaît en relation avec des attentats jihadistes commis sur le sol européen.
La première illustration avait été révélée par Panamza -le 15 décembre- dans une enquête consacrée à l’origine de la diffusion de la photo-choc du Bataclan.
Extraits :
AUCUN média de la presse traditionnelle n’a tenté d’en savoir plus sur l’origine de la photo. Au contraire : de concert avec le gouvernement et la police, la plupart des journalistes encartés et des éditorialistes se sont contentés de dénoncer la diffusion de l’image sans entamer la moindre tentative de décryptage quant à la genèse de sa propagation (…)
Il était pourtant possible d’en retracer le parcours, a fortiori quand on est censé exercer son métier dans le web-journalisme.
Panamza a tenté de percer ce mystère, pas à pas (…)
Nom du compte : « Fil d’actualités d’Israël » animé par « @IsraelHatzolah ».
Ce compte avait été en réalité le premier sur le web à diffuser la photographie.
 
 
Sur sa page d’accueil de Twitter, ce compte -qui a curieusement publié sa photo exclusive sans y apposer son nom, rendant ainsi facile sa récupération par quiconque- indique être « affilié à United Hatzalah« , une ONG israéliennequi collabore pleinement avec l’armée.
Et qui dirige -au niveau international- cette organisation para-médicale?
L’Américain Mark Gerson.
 
Sa spécificité?
Admirateur de l’ex-président républicain George Walker Bush, ce New-Yorkais est unefigure vedette des cercles neoconservateursdont la volonté de domination géopolitique est centrée sur l’axe Washington-Tel Aviv.
Détail-clé : Gerson fut le directeur exécutif d’un célèbre think-tank dénommé Project for a New American Century. Cette organisation ultra-droitière (qui fut présente dans l’Administration Bush et qui avait joué un rôle majeur dans l’instrumentalisation du 11-Septembre contre Saddam Hussein) était elle-même basée sur les grandes lignes d’unmémorandum commandé en 1996 par le Premier ministre Benyamin Netanyahou et destiné à développer une stratégie moyen-orientale en faveur des intérêts israéliens.
Et devinez qui participait -deux jours avant les attentats de Bruxelles- au congrès de l’AIPAC, célèbre rassemblement annuel à Washington de la nébuleuse sioniste internationale
Un certain Mark Gerson, patron neocon d’United Hatzalah, comme l’illustre ce tweet de Dov Maisel, responsable des opérations internationales.  
 
 
Détail à souligner : la page Facebook d’ « Hatzalah France » a rendu un vibrant hommage, le jeudi 17 mars, à « un héros d’Israël, grand soutien d’Hatzalah et membre du comité international de United Hatzalah » : le décédé Meïr Dagan, ancien « criminel de guerre »devenu le patron -de 2002 à 2010- du Mossad.
Rappel : la désignation d’United Hatzalah comme étant l’organisme à l’origine de la propagation de la photo-choc du Bataclan avait conduit l’auteur de ces lignes (HICHAM HAMZA)  à être placé en garde à vue.

 

 

 

 

Illuminati avise bbb

 

 

 

 

 

EN CONCLUSION

La filière turque confirmée depuis le 23 mars 2016

Sur cent réfugiés, vous avez un terroriste islamiste, et sur trois terroristes, vous avez un kamikaze prêt à mourir au signal émis par les Turcs.

Les Forces populaires kurdes opérant aujourd’hui en Syrie ont capturé un haut fonctionnaire du MIT  turc de renseignement (équivalent de la CIA) qui, sous la rubrique «interrogatoires renforcés», a impliqué le Président Erdogan dans les attentats de Bruxelles. Veterans Today a eu accès à des aveux enregistrés qui détaillent le rôle du MIT dans les explosions de Bruxelles ainsi que des plans pour encore plus d’attaques à travers l’Europe. Le «suspect» a avoué son rôle dans la planification de l’attaque de Bruxelles en coordination avec le commandement de Daech ISIS basé à Raqqah.

Le Mossad israélien et le MIT tuc sont deux grands amis collaborateurs dans tout genre de complot contre les peuples.

Le Mossad israélien et le MIT turc sont deux grands amis collaborateurs dans tout genre de complot contre les peuples.

 

 

Les informations précises ayant permis la capture de ce super espion ont été fournies par un signal d’interception russe. On nous dit que les Russes ne seraient pas impliqués dans la capture proprement dite, mais qu’une équipe Spetsnaz était disponible pour le soutien.

L’espionnage turc dirige un centre de planification opérationnelle dans un complexe souterrain à Raqqah, selon notre informateur qui veut rester anonyme. Le centre, construit sous une installation sportive, contient des stocks d’armes chimiques et biologiques, y compris du gaz sarin, la grippe porcine et des tonnes de matériaux pour la production du gaz  moutarde et du chlore gazeux. Les États-Unis ont frappé le centre en Octobre 2014, la coordination avec une unité syrienne « Tiger », ce  qui a conduit à la capture d’officiers qataris, saoudiens et turcs lors d’une demi-douzaine d’opérations conjointes très secrètes.

Les notes d’interrogatoire que nous avons reçues jusqu’à présent du Secrétaire Général , le DR Haissam Bou Said du Département européen pour la sécurité et de l’information (DESI) indiquent que le MIT, service  de renseignement turc , était derrière les attentats suicides jumeaux horribles de Bruxelles et que des cellules terroristes turques à travers l’Europe avaient été prévues depuis des années en coordination avec une infrastructure de la criminalité organisée (traite des personnes, de stupéfiants) et de travailler avec des groupes israéliens et saoudiens pour la mise en scène de d’attaques terroristes sous faux drapeau.

 

 

Selon notre source, Erdogan en personne a veillé à canaliser les cellules terroristes entraînées et formées par le MIT, cachées dans l’afflux soigneusement orchestrée des réfugiés. Il les a  dirigés vers des «couchettes» au sein des communautés de la pègre turque établie depuis longtemps en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas.

 

Des sources de la communauté du renseignement américain notent que le crime organisé turc est centré à Munich attend, depuis plus d’une décennie, le « top départ » pour lancer ses attaques terroristes  contre les États-Unis à la veille de la prochaine élection présidentielle.

 

La Turquie revendique le bain de sang de Bruxelles

Depuis six mois, la Turquie menace la France, la Belgique et l’Allemagne et les somme de l’aider à éliminer le mouvement de libération nationale kurde. Idéologiquement le régime de Recep Tayyip Erdoğan considère en effet que les Turcs sont une « race supérieure » et que les Kurdes doivent obéir ou être éliminés. La France, qui avait pris l’engagement d’aider la Turquie à résoudre la question kurde « sans porter atteinte à l’intégrité de son territoire » (c’est-à-dire en déplaçant les Kurdes turcs en Syrie), mais n’était plus en mesure de tenir sa promesse, fut la première touchée. La Belgique qui donne asile aux Kurdes, a été la seconde cible.

Le quotidien {Star}, organe officieux du régime de Recep Tayyip Erdoğan, ouvre sa "une" du 22 mars 2016 (c’est-à-dire le matin même des attentats de Bruxelles) sous le titre « La Belgique État terroriste ». Le journal reproche à la Belgique d’avoir laissé des familles de victimes kurdes de la guerre civile manifester à Bruxelles pendant le sommet UE-Turquie.

Le quotidien {Star}, organe officieux du régime de Recep Tayyip Erdoğan, ouvre sa « une » du 22 mars 2016 (c’est-à-dire le matin même des attentats de Bruxelles) sous le titre « La Belgique État terroriste ». Le journal reproche à la Belgique d’avoir laissé des familles de victimes kurdes de la guerre civile manifester à Bruxelles pendant le sommet UE-Turquie.

 

Tout terroriste choisissant sa cible, veille à passer un message pour justifier son action. La plupart du temps c’est ce message qui intéresse les terroristes et non pas l’ampleur de la catastrophe que va provoquer leur acte terroriste.

De la sorte, ils parviennent à contourner l’exclusion dont ils font l’objet de la part des médias conventionnels, et se trouvent soudain au centre du débat, sous le feu des projecteurs.
Dans le cas des attentats terroristes de Bruxelles, il pourrait y avoir plusieurs messages, dont un lié à l’existence même de l’UE [1]. Cependant, le message central, qui n’a cessé d’être répété par le gouvernement turc, par des groupes étatiques et para-étatiques et par la presse turque, concernait le soutien de la Belgique et de l’UE à la cause kurde.
Le président Erdoğan en personne, pendant que se tenait le sommet de l’UE avec la Turquie, prononçait une attaque violente contre l’Union européenne accusée d’héberger et de soutenir des organisations du mouvement de libération nationale kurde.
Le quotidien Star, organe officieux du régime de Recep Tayyip Erdoğan, ouvrait sa « une » du 22 mars 2016 (c’est-à-dire le matin même des attentats de Bruxelles) sous le titre « La Belgique État terroriste ». Elle était illustrée de photographies de Kurdes brandissant le drapeau du Rojava, la région autonome du Nord de la Syrie qui sert désormais de base arrière au PKK et constitue une menace majeure pour la Turquie.

 

Le même journal publie les menaces du président Erdoğan envers la Belgique,une journée plus tard.

Une journée plus tard,le même journal turc continue ses attaques contre la Belgique.

Une journée plus tard,le même journal turc continue ses attaques contre la Belgique. « Le serpent que nourrissait la Belgique en son sein l’a mordue », faisant référence au discours prononcé par le président Erdoğan, le 18 mars dernier .

 

L’édition spéciale de Star du 23 mars est intitulée : « Le serpent que nourrissait la Belgique en son sein l’a mordue », faisant référence au discours prononcé par le président Erdoğan, le 18 mars dernier [2].

Dans le second titre du journal turc Akita,on peut lire:« La Belgique supporte les terroristes ».

Dans le second titre du journal turc Akita,on peut lire:« La Belgique supporte les terroristes ».

De plus, le journal islamiste Akita, un des organes du Parti de la Justice et du Développement, du 23 mars reprend le même argument en « une ». Elle est illustrée par des photographies de l’ancien député Zoubair Indar, l’un des dirigeants du mouvement de libération nationale kurde, et de Fehriye Erdal, accusée du meurtre d’Ozdemir Sabanci, tous deux réfugiés politiques en Belgique. Un second titre précise : « La Belgique supporte les terroristes ».
Dans son éditorial d’aujourd’hui intitulé « Celui qui dort avec le terrorisme, se réveille avec lui », Khanty Ozisik, le principal chroniqueur du journal électronique pro-ErdoğanInternethaber.com, écrit mot pour mot :
« Le gouvernement qui dirige ce pays [la Belgique], en dépit des protestations et des objections de la Turquie, autorise et permet au PKK de faire sa propagande. Il n’a pas dit mot lorsque le PKK montait ses tentes et organisait des rassemblements avec ses militants. D’autre part, le gouvernement belge, en soutenant les Forces de défense populaire (YPG) [3], qui sont considérées comme le plus grand ennemi de l’État Islamique en Irak et en Syrie, a agi comme s’il disait aux djihadistes « Venez me mettre des bombes » ».

Il y a d’autres documents et éléments attestant de la responsabilité turque, tout comme il y en a pour les attentats contre la France. Ces derniers ont eu lieu pour faire comprendre à François Hollande qui avait accueilli à Paris, à l’Élysée, les dirigeants du YPG en uniformes militaires, qu’il ne pouvait plus reculer quant à son engagement de créer un faux État kurde [4].
Ne prêtez pas attention à qui étaient les exécutants de ces attentats, ni au groupe dont ils se revendiquent. La Turquie constitue un allié stratégique de l’État Islamique  et est en mesure de passer « contrat » directement avec son équipe dirigeante.
J’espère que le Premier ministre grec et les membres de son gouvernement liront et analyseront tout cela, alors que par leurs actions ils ont livré  de nombreux pays en otage de la Turquie,mais surtout la Belgique. S’ils ne se réveillent pas, nous serons confrontés à des événements inimaginables,même ici au Québec,avec la douce protection de Justin Trudeau et de Philippe Couillard,les grands amis des islamistes dans notre pays.

 

 

 

 

 

 

Sources: Nahaid al-Husseini,chef  de bureau du renseignement du gouvernement légal de Syrie et autre lien

 

 

Les disparitions les plus intrigantes de l’histoire

Laisser un commentaire

Ce n’est pas facile de disparaître complètement sans laisser de trace et ne jamais être retrouvé. Pourtant, des disparitions historiques rappellent que c’est chose possible, parfois même pour un bataillon complet de plus de 250 hommes. Voici les 20 disparitions les plus intrigantes de l’histoire.


 

1-La colonie de Roanoke

 

Au 16e siècle, plus de 100 colons britanniques disparurent de l’île Roanoke, en Caroline du Nord. Le chef de la colonie, John White, devait aller chercher des fournitures en Angleterre. À son retour, aucun signe de sa famille et de sa colonie. Aujourd’hui, les rumeurs veulent que les colons aient été assimilés à une tribu locale, sur une île du cap Hatteras.

Au 16e siècle, plus de 100 colons britanniques disparurent de l’île Roanoke, en Caroline du Nord. Le chef de la colonie, John White, devait aller chercher des fournitures en Angleterre. À son retour, aucun signe de sa famille et de sa colonie. Aujourd’hui, les rumeurs veulent que les colons aient été assimilés à une tribu locale, sur une île du cap Hatteras.

 


 

2-L’équipage du Marie-Céleste

 

En 1872, le bateau quitta le port de New York. Un mois plus tard, le capitaine David Morehouse l’aperçut voguant étrangement. Il envoya des membres de son équipage sur le bateau. Quelle fut leur surprise lorsqu’ils virent que personne n’était à bord, sans signe de bataille et avec des réserves d’eau et de nourriture pour encore six mois. Les rumeurs vont bon train sur cette disparition : piraterie, fantômes et pieuvres géantes font parties des théories...sans oublier  un possible enlèvement par des extraterrestres!

En 1872, le bateau quitta le port de New York. Un mois plus tard, le capitaine David Morehouse l’aperçut voguant étrangement. Il envoya des membres de son équipage sur le bateau. Quelle fut leur surprise lorsqu’ils virent que personne n’était à bord, sans signe de bataille et avec des réserves d’eau et de nourriture pour encore six mois. Les rumeurs vont bon train sur cette disparition : piraterie, fantômes et pieuvres géantes font parties des théories…sans oublier un possible enlèvement par des extraterrestres!


 

3-Benjamin Bathurst

 

En 1809, l’envoyé britannique à Vienne disparut après avoir été rappelé à Londres. Un soir, lorsque son valet alla le chercher dans sa chambre, il ne trouva personne. Des indications démontrent que la santé mentale du jeune Bathurst, 25 ans, était instable et qu’il s’imaginait la cible de complot de Napoléon. Quelques semaines plus tard, deux femmes trouvèrent des pantalons appartenant à Bathurst, avec des trous de balle, mais pas de sang.

En 1809, l’envoyé britannique à Vienne disparut après avoir été rappelé à Londres. Un soir, lorsque son valet alla le chercher dans sa chambre, il ne trouva personne. Des indications démontrent que la santé mentale du jeune Bathurst, 25 ans, était instable et qu’il s’imaginait la cible de complot de Napoléon. Quelques semaines plus tard, deux femmes trouvèrent des pantalons appartenant à Bathurst, avec des trous de balle, mais pas de sang.

 


 

4-Ambrose Pierce

 

À 70 ans, cet auteur disparut. Dans sa dernière lettre du 26 décembre 1913, Bierce affirma qu’il allait rejoindre Pancho Villa et la révolution mexicaine, tout juste quelques jours avant la bataille d’Ojinaga. Après cela, plus jamais de nouvelle de Bierce. Aucun des journalistes américains qui étaient sur les lieux ne parla de sa présence. Certains pensent que Bierce ne se rendit jamais au Mexique, mais qu’il se suicida au Grand Canyon.

À 70 ans, cet auteur disparut. Dans sa dernière lettre du 26 décembre 1913, Bierce affirma qu’il allait rejoindre Pancho Villa et la révolution mexicaine, tout juste quelques jours avant la bataille d’Ojinaga. Après cela, plus jamais de nouvelle de Bierce. Aucun des journalistes américains qui étaient sur les lieux ne parla de sa présence. Certains pensent que Bierce ne se rendit jamais au Mexique, mais qu’il se suicida au Grand Canyon.

 


 

5-Percy Harrison Fawcett

 

Cet aventurier est connu comme étant l’inspiration pour le personnage d’Indiana Jones. Il disparut en 1925, alors qu’il était à la recherche d’une cité perdue en Amazonie avec son fils. Des années après, un homme raconta avoir rencontré un vieil homme blanc, soutenant qu’il s’agissait de Fawcett. Mais après une douzaine d’expéditions pour le retrouver, aucun indice ne fut retrouvé.

Cet aventurier est connu comme étant l’inspiration pour le personnage d’Indiana Jones. Il disparut en 1925, alors qu’il était à la recherche d’une cité perdue en Amazonie avec son fils. Des années après, un homme raconta avoir rencontré un vieil homme blanc, soutenant qu’il s’agissait de Fawcett. Mais après une douzaine d’expéditions pour le retrouver, aucun indice ne fut retrouvé.

 


 

6-Jimmy Hoffa

Le 30 juillet 1975, ce membre de la mafia devait rencontrer deux autres malfaiteurs dans le stationnement d’un restaurant au Michigan. Il n’a jamais été revu après cette rencontre. Pourtant, ses deux supposés interlocuteurs avaient des alibis en béton et ont affirmé que la rencontre n’avait jamais eu lieu. Son corps n’a jamais été retrouvé.

Le 30 juillet 1975, ce membre de la mafia devait rencontrer deux autres malfaiteurs dans le stationnement d’un restaurant au Michigan. Il n’a jamais été revu après cette rencontre. Pourtant, ses deux supposés interlocuteurs avaient des alibis en béton et ont affirmé que la rencontre n’avait jamais eu lieu. Son corps n’a jamais été retrouvé.

 


 

7-Harry Holt

Le 17 décembre 1967, le premier ministre de l’Australie alla nager à la plage. Il n’en revint jamais. Une des plus grosses missions de recherche australienne fut lancée, mais le corps ne fut jamais retrouvé. L’homme de 59 ans souffrait de problèmes au cœur, mais l’absence de corps favorisa la création de légendes. Parmi celles-ci, on le soupçonne d’avoir été enlevé par un sous-marin chinois ou soviétique ou… par des extra-terrestres.

Le 17 décembre 1967, le premier ministre de l’Australie alla nager à la plage. Il n’en revint jamais. Une des plus grosses missions de recherche australienne fut lancée, mais le corps ne fut jamais retrouvé. L’homme de 59 ans souffrait de problèmes au cœur, mais l’absence de corps favorisa la création de légendes. Parmi celles-ci, on le soupçonne d’avoir été enlevé par un sous-marin chinois ou soviétique ou… par des extra-terrestres.

 


 

 

8-Lord Duncan

En 1973, Lord Lucan se sépara de sa femme, Veronica Duncan, tomba dans l’alcool et s’engagea dans une dure bataille juridique pour la garde de leurs trois enfants. En novembre 1974, Veronica entra dans un bar couverte de sang. À sa maison, la police retrouva le corps de sa nounou, battue à mort. Elle affirma que Lucan avait tué la nounou. La police lança un mandat d’arrêt international contre Lucan, mais elle ne le trouva jamais. Depuis, des gens affirment l’avoir vu marchant sur le mont Etna, jouant aux cartes au Botswana ou se changer dans un vestiaire de Vancouver.

En 1973, Lord Lucan se sépara de sa femme, Veronica Duncan, tomba dans l’alcool et s’engagea dans une dure bataille juridique pour la garde de leurs trois enfants. En novembre 1974, Veronica entra dans un bar couverte de sang. À sa maison, la police retrouva le corps de sa nounou, battue à mort. Elle affirma que Lucan avait tué la nounou. La police lança un mandat d’arrêt international contre Lucan, mais elle ne le trouva jamais. Depuis, des gens affirment l’avoir vu marchant sur le mont Etna, jouant aux cartes au Botswana ou se changer dans un vestiaire de Vancouver.

 


 

 

9-Les enfants de la famille Sodder

La nuit du 24 décembre 1945, Jenny et George Sodder crurent perdre leurs cinq enfants dans l’incendie de leur domicile. Pourtant, aucun corps ne fut retrouvé dans les débris. Cette absence de corps et la découverte du fil de téléphone coupé laissèrent croire que les enfants avaient été enlevés avant l’incendie. Mais l’affaire ne fut jamais résolue.

La nuit du 24 décembre 1945, Jenny et George Sodder crurent perdre leurs cinq enfants dans l’incendie de leur domicile. Pourtant, aucun corps ne fut retrouvé dans les débris. Cette absence de corps et la découverte du fil de téléphone coupé laissèrent croire que les enfants avaient été enlevés avant l’incendie. Mais l’affaire ne fut jamais résolue.

 


 

10-Jim Thompson

Espion américain durant la Seconde Guerre mondiale, Jim Thompson s’installa en Thaïlande lorsqu’elle prit fin et y démarra une compagnie de production et d’exportation de soie. En mars 1967, il ne revint pas d’une promenade dans les montagnes malaises. Malgré une chasse à l’homme, aucune trace de l’homme ne fut trouvée. Son passé d’espion laisse croire qu’il aurait été kidnappé, et sa maison à Bangkok est devenue une attraction touristique.

Espion américain durant la Seconde Guerre mondiale, Jim Thompson s’installa en Thaïlande lorsqu’elle prit fin et y démarra une compagnie de production et d’exportation de soie. En mars 1967, il ne revint pas d’une promenade dans les montagnes malaises. Malgré une chasse à l’homme, aucune trace de l’homme ne fut trouvée. Son passé d’espion laisse croire qu’il aurait été kidnappé, et sa maison à Bangkok est devenue une attraction touristique.


 

11-Le Vol 19 au-dessus du Triangle des Bermudes

 

Le vol 19 était constitué de cinq avions torpilleurs de la marine américaine. En décembre 1945, il disparut en volant entre la Floride et les Bahamas. Les États-Unis envoyèrent un hydravion à la recherche des cinq torpilleurs, mais celui-ci explosa en plein vol et aucune trace des avions ne fut trouvée. C’est cette histoire qui est à l’origine de la réputation que cette région connaît maintenant, celle du triangle des Bermu

Le vol 19 était constitué de cinq avions torpilleurs de la marine américaine. En décembre 1945, il disparut en volant entre la Floride et les Bahamas. Les États-Unis envoyèrent un hydravion à la recherche des cinq torpilleurs, mais celui-ci explosa en plein vol et aucune trace des avions ne fut trouvée. C’est cette histoire qui est à l’origine de la réputation que cette région connaît maintenant, celle du triangle des Bermudes.

 

Ce sont  des  bombardiers Avenger qui composaient le fameux Vol 19.

Ce sont des bombardiers Avenger qui composaient le fameux Vol 19.

 


 

12-Emilia Earhart

Amelia Earhart fut la première femme à traverser l’Atlantique en avion en 1928. Elle disparut en tentant d’établir un nouveau record en 1937. Elle et son navigateur ne rejoignirent jamais leur point de ravitaillement sur l’île Howland, dans le Pacifique, ce qui laisse présager qu’ils ont manqué d’essence et sombré au fond de l’océan. Mais les rumeurs veulent qu’elle se déposât en catastrophe sur une petite île ou qu’elle fût capturée par l’armée japonaise.

Amelia Earhart fut la première femme à traverser l’Atlantique en avion en 1928. Elle disparut en tentant d’établir un nouveau record en 1937. Elle et son navigateur ne rejoignirent jamais leur point de ravitaillement sur l’île Howland, dans le Pacifique, ce qui laisse présager qu’ils ont manqué d’essence et sombré au fond de l’océan. Mais les rumeurs veulent qu’elle se déposât en catastrophe sur une petite île ou qu’elle fût capturée par l’armée japonaise.

 


 

13-Louis Aimé Augustin Le Prince

Inventeur français, Louis Aimé prit un train vers Paris en 1890. À l’arrivée du train, aucun signe de lui, même ses bagages avaient disparu. Une recherche de grande envergure fut lancée, incluant même Scotland Yard, mais jamais la vérité ne fut connue. Une théorie veut que Thomas Edison, l’inventeur américain, soit à l’origine de cette disparition, en raison de la concurrence entre les deux hommes pour des brevets d’invention.

Inventeur français, Louis Aimé prit un train vers Paris en 1890. À l’arrivée du train, aucun signe de lui, même ses bagages avaient disparu. Une recherche de grande envergure fut lancée, incluant même Scotland Yard, mais jamais la vérité ne fut connue. Une théorie veut que Thomas Edison, l’inventeur américain, soit à l’origine de cette disparition, en raison de la concurrence entre les deux hommes pour des brevets d’invention.

 


 

14-Frederick Valentich

Le 21 octobre 1978, le jeune pilote contacta la tour de contrôle de Melbourne en affirmant que son Cessna 182 était suivi par un appareil non identifiable. Selon lui, ce dernier projetait une lumière verte et métallique. Mais la conversation s’arrêta soudainement et Valentich et son avion ne furent jamais retrouvés. Les plus imaginatifs attribuent sa disparition aux extra-terrestres.

Le 21 octobre 1978, le jeune pilote contacta la tour de contrôle de Melbourne en affirmant que son Cessna 182 était suivi par un appareil non identifiable. Selon lui, ce dernier projetait une lumière verte et métallique. Mais la conversation s’arrêta soudainement et Valentich et son avion ne furent jamais retrouvés. 

 


 

15-Cynthia Anderson

En 1981, cette jeune secrétaire disparut alors qu’elle se rendait à son travail. En arrivant au bureau, ses supérieurs n’eurent aucun signe de Cynthia, même si sa voiture se trouvait dans le stationnement. Fait étrange : un roman Harlequin racontant l’enlèvement d’une femme fut retrouvé sur son bureau.

En 1981, cette jeune secrétaire disparut alors qu’elle se rendait à son travail. En arrivant au bureau, ses supérieurs n’eurent aucun signe de Cynthia, même si sa voiture se trouvait dans le stationnement. Fait étrange : un roman Harlequin racontant l’enlèvement d’une femme fut retrouvé sur son bureau.


 

16- D.B. Cooper

Célèbre pirate de l’air, D. B. Cooper disparut le 24 novembre 1979, juste après avoir obtenu une rançon de 200 000 dollars. Il reçut cette somme en échange de la libération des passagers d’un Boeing 727. Il sauta alors de l’avion en parachute en plein vol et ne fut jamais retrouvé.

Célèbre pirate de l’air, D. B. Cooper disparut le 24 novembre 1979, juste après avoir obtenu une rançon de 200 000 dollars. Il reçut cette somme en échange de la libération des passagers d’un Boeing 727. Il sauta alors de l’avion en parachute en plein vol et ne fut jamais retrouvé.

 


 

17- Le Bataillon de Norfolk

En 1915, un bataillon de 267 hommes défendait les positions françaises et anglaises contre les Allemands dans la mer Noire, sur la presqu’île des Dardanelles. Un contingent britannique l’observa de loin, alors qu’ils allaient prêter main-forte à un corps d’armée néo-zélandais. Ils virent descendre un gros nuage sur le bataillon et, lorsque le nuage se leva, les 267 hommes avaient disparu.

En 1915, un bataillon de 267 hommes défendait les positions françaises et anglaises contre les Allemands dans la mer Noire, sur la presqu’île des Dardanelles. Un contingent britannique l’observa de loin, alors qu’ils allaient prêter main-forte à un corps d’armée néo-zélandais. Ils virent descendre un gros nuage sur le bataillon et, lorsque le nuage se leva, les 267 hommes avaient disparu.


 

18- L’avion vide de Sibérie

En 1961, quatre hommes assurant la liaison postale en avion n’atteignirent pas une des étapes prévues du chemin. Deux jours plus tard, l’avion fut retrouvé, posé au sol, en ordre, en bon état, avec du carburant. À 100 mètres de là, une trace circulaire parfaitement définie fut découverte. Elle laissait paraître l’herbe roussie et la terre enfoncée, laissant plusieurs imaginer la présence d’un ovni.

En 1961, quatre hommes assurant la liaison postale en avion n’atteignirent pas une des étapes prévues du chemin. Deux jours plus tard, l’avion fut retrouvé, posé au sol, en ordre, en bon état, avec du carburant. À 100 mètres de là, une trace circulaire parfaitement définie fut découverte. Elle laissait paraître l’herbe roussie et la terre enfoncée, laissant plusieurs imaginer la présence d’un ovni.

 


 

19- Easron Beach

Un jour de 1850, des pêcheurs d’Easron Beach, au Rhode Island, virent un navire se diriger droit vers la côte. Lorsqu’il fut échoué sur la plage, ils découvrirent un bateau complètement vide. Pourtant, le café était en train de bouillir, les livres de bord étaient à jour et les instruments de navigation en parfait état, une odeur de tabac régnait encore et un chien était assis seul sur le pont. Aucun corps ne fut retrouvé ou rejeté sur la côte les semaines suivantes.

Un jour de 1850, des pêcheurs d’Easron Beach, au Rhode Island, virent un navire se diriger droit vers la côte. Lorsqu’il fut échoué sur la plage, ils découvrirent un bateau complètement vide. Pourtant, le café était en train de bouillir, les livres de bord étaient à jour et les instruments de navigation en parfait état, une odeur de tabac régnait encore et un chien était assis seul sur le pont. Aucun corps ne fut retrouvé ou rejeté sur la côte les semaines suivantes.

 


 

20- Richey Edwards

En février 1995, le guitariste des Manic Street Preachers, un groupe de punk gallois, disparut. Il aurait été vu pour la dernière fois sortant d’un hôtel londonien. Deux semaines plus tard, son véhicule fut découvert dans le stationnement d’une station-service. Après 13 ans sans que l’homme donne signe de vie, ses parents le déclarèrent mort, mais sa disparition demeure encore aujourd’hui inexpliquée. Évidemment, ses fans estiment qu’il est encore en vie.

En février 1995, le guitariste des Manic Street Preachers, un groupe de punk gallois, disparut. Il aurait été vu pour la dernière fois sortant d’un hôtel londonien. Deux semaines plus tard, son véhicule fut découvert dans le stationnement d’une station-service. Après 13 ans sans que l’homme donne signe de vie, ses parents le déclarèrent mort, mais sa disparition demeure encore aujourd’hui inexpliquée. Évidemment, ses fans estiment qu’il est encore en vie.


…mais ce n’est que la pointe de l’iceberg,car des dizaine de milliers de gens disparaissent à chaque année par le monde!

Une histoire à suivre mes ami(e)s!

 

 

Nouvel Ordre Mondial:La remise d’une médaille maçonnique à René Lévesque

Laisser un commentaire

 

Notez le logo de la défunte loge "Montcalm" ainsi que l'expression O:. de Montréal qui signifie "orient de Montréal". Ceci est un communiqué de la loge Montcalm

Notez le logo de la défunte loge « Montcalm » ainsi que l’expression O:. de Montréal qui signifie « orient de Montréal ». Ceci est un communiqué de la loge Montcalm

 

La source de ce document est le livre « J-Z. Léon Patenaude et l’histoire », écrit par Dominique Godbout. Ce livre a été publié à seulement 25 exemplaires en édition privée mais une copie est conservée à la grande bibliothèque du Québec (366.1092 P2955g 1993) … Patenaude a été initié à la loge « L’étoile polaire » en France en 1963 et il était lui-même membre de la loge Montcalm. Cette remise de médaille a elle eu lieux dans la loge?
Rappelons que la nouvelle de la rencontre entre René Lévesque et le grand maitre du grand orient de France avait été publiée par le Journal La Presse le 9 mai 1985. Par contre la remise de la médaille était demeurée « discrète ». Pourquoi un PM en fonction irait il dans une loge maçonnique recevoir une médaille à moins d’être lui-même maçon?
Fait cocasse: Pierre Des Marais II était un farouche opposant du parti québécois de René Lévesque à un point tel que Camille Laurin l’avait traité de « roi nègre au service des Anglais ».

——————————————-

Communiqué de
J.-Z.-Leon Patenaude
concernant une remise de médaille:
LIBERTE EGALITE FRATERNITE

Loge Montcalm Orient DE MONTREAL.
Le 7 mai 1985
COMMUNIQUÉ
Lors des visites officielles du Grand Maître, Roger Leray, président du Grand Orient de France, accompagne du Secretaire aux affaires exterieures, Jean Le Ray, la médaille du Bicentenaire du Grand Orient de France(1773-1973), sera remise aux personnalités suivantes:

le premier ministre du Québec, M. René Lévesque, le président de la Communauté Urbaine de Montréal, M. Pierre Des Marais II, le ministre des Communautés culturelles et de l’immigration, M. Gérald Godin, le président de Jeunesse Canada-Monde et de Katimavik, le sénateur Jacques Hébert, le Maire de Montréal, Me Jean Drapeau a déjà reçu cette médaille lors de la visite officielle du Grand Maître Jean-Pierre Prouteau à l’hôtel de Ville de Montréal en février 1975.

La médaille a été frappée par la Monnaie de Paris pour le G.O.D.F. avec l’inscription « Liberté – Égalité – Fraternité »

renseignements:
J.-Z.- Léon Patenaude 819-7xxx
—————————————————–

La presse, 9 mai 1985
le Grand Maître du Grand Orient de France rencontre le premier ministre Lévesque

(AFP)-M. Roger Leray, Grand Maître du Grand Orient de France, première obédience maçonnique française, rencontrera aujourd’hui à Québec le premier ministre québécois, M. René Lévesque, et le ministre des Communautés Culturelles, M. Gérald Godin, a-t-on appris hier dans son entourage.
La visite au Québec de M.Leray, qui a déja été reçu mardi par le maire de Montréal, M. Jean Drapeau, s’inscrit dans le cadre des célébrations du dixième anniversaire de la loge maçonnique Montcalm au Québec.
Cette loge regroupe une cinquantaine de personnalités qui conservent l’anonymat.
Dans une interview diffusée mardi soir par Radio-Canada, M. Leray a souligné que les franc-maçons avaient connu dans la province francophone
du Canada « des premiers jours difficiles dans un contexte a priori hostile de préjugés défavorables ».
Intérrogé, par ailleurs, sur la présence de ministres franc-maçons au sein du gouvernement français de M. Laurent Fabius -sept, selon le journaliste de Radio-Canada qui l’intérrogeait- M. Leray a souligné que ces ministres « obéissaient d’abord à leur conscience ».


 

Un grand moment dans la vie de René Lévesque et du PQ:la victoire de 1976. Beaucoup d'espoirs restés sans lendemains!L'histoire ne dira jamais s'il du remercier des francs maçons bien placés pour cette victoire politique.

Un grand moment dans la vie de René Lévesque et du PQ:la victoire de 1976.
Beaucoup d’espoirs restés sans lendemains!L’histoire ne dira jamais s’il du remercier des francs maçons bien placés pour cette victoire politique.

 

LETTRE DE RENÉ LÉVESQUE REMERCIANT DES FRANCS MAÇONS

Gouvernement du Québec, Cabinet du 1er Ministre.
Québec, le 15 Juillet 1983 M. Guy Félix, Montréal. Monsieur,
Le Premier Ministre m’a demandé de vous remercier pour votre lettre du 1er Juin dernier, reçue à notre bureau, avec laquelle vous lui faites tenir un exemplaire de votre bulletin mensuel L’ALLIANCE.
Veuillez agréer, monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs,
Isabelle Demers Secrétaire.
——————————
Rapellons que le premier ministre Lévesque avait reçu une médaille maçonnique à la loge Montcalm de Montréal le 7 mai 1985 et qu’il avait rencontré le Grand Maître du Grand Orient de France le 9 mai 1985. Lévesque était aussi un mondialiste convaincu et un grand admirateur d’Israël:

« le seul avenir possible du monde, c’est d’être un seul pays » (L’Action Catholique, 12 février 1962). Il n’y a pas de pays dans le monde qui puisse se dire résolument indépendant. Nous sommes tous interdépendants. Nous sommes tous citoyens du monde. L’humanité est une seule famille. La Terre est un pays qui s’ignore. », (La Presse, 12-2-62, p.9). Le ministre des Richesses naturelles du gouvernement Lesage se prononça en faveur d’une « sécurité sociale mondiale », que seul le gouvernement d’une fédération mondiale pourrait administrer: « Il faut sortir du cercle vicieux, et reconnaître que le but de l’économie mondiale n’est pas le profit mais l’élimination de la misère, LA FORMATION D’UNE SEULE FAMILLE MONDIALE. »
M. Roger Léger, reporter de La Presse présent lors de l’allocution, résuma ainsi le FINALE du discours de René Lévesque: »M. Lévesque a cité l’exemple de ce nouveau pays, Israël, qui a créé une société où l’on travaille pour l’homme, une société qui respecte l’homme. Une société où l’on a pris l’homme comme base de développement, comme richesse fondamentale. »

A l’échelle mondiale, je suis fédéraliste », déclare M. Lévesque dans « la Passion du Québec », publiée par les Editions Stock.
M. Lévesque précise qu’il croit qu’une forme minimale de fédéralisme à l’échelle mondiale est nécessaire pour éviter le chaos de la famine et de la guerre, ajoutant qu’il ne voit pas de contradiction entre cette prise de position et son nationalisme québécois.
(« La passion du Québec » —Lévesque croit au fédéralisme dans le monde », « La Presse », 16-11-78, p. D-12)

Qui au Québec pourrait penser en 2016 que René Lévesque fut un mythe "fabriqué" ?

Qui au Québec pourrait penser en 2016 que René Lévesque fut un mythe « fabriqué » ?

 

 

Corruption policière et judiciaire 2002-­2005 -­ Montréal et Longueuil

6 commentaires

Dans le domaine de la corruption politique au Québec ,voici un élément de preuve qui nous montre que même la justice et nos policiers ne sont pas neutres  face aux citoyens et au gouvernement néolibéral.Voici le témoignage de mon ami Dominique Dufour:
La plainte déposée en 2004

La plainte déposée en 2004

Savez-vous pourquoi la Direction des Poursuites Criminelles et Pénales garde le silence?
À cause de ceci… le DPCP, c’est la machine corrompue à fabriquer des juges du PLQ!
—————————————————————————————————————–
Corruption policière et judiciaire 2002-­2005 -­ Montréal et Longueuil Dominique Dufour <dominique.dufour303@gmail.com> 14 mars 2016 à 10:54
À : info@dpcp.gouv.qc.ca
Bonjour,
Par la présente, je désire porter des accusations criminelles de corruption policière et judiciaire dans ce dossier.
Vous pouvez entendre mes explications dans la cause 500-01-059915-113 le 14 novembre 2011 devant la juge Louise Villemure à Montréal. Je suis assermenté.
Voici les faits importants:
-le 12 juin, je suis en pied de bas et je lève mon pied au derrière de mon ex-conjointe le jour de notre séparation (aucune marque, aucune blessure). -le 13 juin 2002, je suis accusé de voie de fait simple sur mon ex-conjointe Pascale Charette à Longueuil -14 septembre 2002 : suite à un appel de détresse au 911, je suis victime voies de fait par le policier Sylvain Paquet avec la complicité du policier Jérôme Ste-Marie du SPVM + fabrication d’un faux rapport pour faussement m’accuser de voies de fait sur Jérôme Ste-Marie à Montréal. Le policier Sylvain Paquet m’a battu et torturé dans l’auto-patrouille avec une couverture enroulée autour de ma tête et j’étais menotté aux 4 membres avec les 2 paires de menottes reliées par une chaîne dans mon dos.
-16 septembre : comparution à Montréal pour m’accuser faussement de voies de fait sur un policier du SPVM -16 septembre : je devais me présenter en Cour à Longueuil pour mon procès pour le voie de fait simple sur mon ex-conjointe. Retenu à Montréal cette journée pour me faire faussement accusé de voies de fait sur un policier, la procureur de la Couronne Me Louise Leduc à Longueuil est allé dire à mon ex-conjointe Pascale Charette que j’avais battu un policier à Montréal pour l’influencer, lui faire peur et la monter contre ma personne pour l’obliger à maintenir sa plainte de voie de fait simple contre ma personne (influence de témoin et suspicion). C’est l’amie de Pascale Charette, Sylvie Laurier, qui m’en a informé le 30 octobre 2002.
-7 octobre 2002 : je plaide coupable sur le voie de fait simple à Longueuil, mais la procureur adjointe de Me Louise Leduc (j’ignore son nom), me fait passer auprès du juge pour un « dangereux criminel, un homme extrêmement violent, et un risque sérieux pour la société », prétextant que j’étais accusé de voie de fait sur un policier à Montréal (suspicion).
La lettre envoyée par l'avocat de Dominique qui permet d'établir la preuve des malversations.

La lettre envoyée par l’avocat de Dominique qui permet d’établir la preuve des malversations.

-2003-2004 : acharnement, arrestations et tentatives à Longueuil pour tenter de me faire passer pour un homme dangereux et violent
-18 juin 2004 : Je suis acquitté de la fausse accusation de voie de fait sur un policier à Montréal par les policiers Sylvain Paquet et Jérôme Ste-Marie du SPVM. La procureur Me Louise Leduc et al. à Longueuil se retrouvent tous dans la merde jusqu’au cou suite à mon acquittement à Montréal
-5 juillet 2004 : dépôt de ma plainte contre les policiers Sylvain Paquet et Jérôme Ste-Marie auprès du poste 31 du SPVM
-10 août 2004 : Je suis rencontré au quartier général par la S/D Caty Rivard des affaires internes du SPVM pour une entrevue filmée. Je dénonce à madame Rivard tout ce qui s’est passé entre le 7 juin 2002 et le 19 juin 2004.
-Vers le 5 septembre 2004, je suis arrêté par la Sûreté du Québec, et je suis faussement accusé de menace de mort. avec parjures à la Cour de Longueuil par le S/D Francis Bouffard de la SQ.
-Le 7 septembre 2004, suite aux parjures du S/D Francis Bouffard de la SQ en Cour à Longueuil pour faussement m’accuser de menace de mort sur Louise Leduc, le juge m’envoit en psychiatrie à Pinel pour une évaluation psychiatrique.
En novembre 2004, je communique avec la S/D Caty Rivard des affaires internes du SPVM pour lui demander où en est rendu l’enquête. Elle me demande je suis où, et je lui répond que je suis à Pinel en évaluation. Elle m’oblige à lui donner l’autorisation de prendre possession de l’évaluation psychiatrique du Dr Jacques Talbot de Pinel.
-Vers la fin novembre 2004, je communique à partir de Pinel avec monsieur Jean-Pierre Forgues, directeur à l’époque de la Direction aux affaires policière du ministère de la sécurité publique du Québec. Je lui demande de me faire part par écriit les conclusions du rapport d’enquête interne menée par la S/D Caty Rivard du SPVM. Monsieur Forgues m’a donc envoyé par écrit par la poste les conclusions du rapport à Pinel. Le rapport de madame Caty Rivard conclut : « Tout porte à croire que monsieur Dominique Dufour fut victime de violence policière par le policier Sylvain Paquet ». Monsieur Jean-Pierre Forgues est à la retraite aujourd’hui.
-Vers la fin novembre 2004, j’ai montré au psychiatre devant ses yeux les conclusions écrites du rapport de madame Caty Rivard du SPVM provenant de monsieur Forgues du ministère de la sécurité publique. Le psychiatre Jacques Talbot continuera à me faire faussement passer pour un délirant quand même.
-Le 10 ou le 12 décembre 2004, juste avant de partir pour la Cour de Longeuil, le psychiatre Jacques Talbot m’a menacé en me disant : « Monsieur Dufour, si vous ne reconnaissez pas votre maladie, vous allez rester ici très longtemps ».
-Le 10 ou le 12 décembre 2004, je rencontre mon avocat Me Pierre Bélisle, et je lui demande de dénoncer Me Louise Leduc pour sa suspicion avec la fausse accusation de voie de fait sur un policier depuis le 16 septembre 2002 à Longueuil. Me Pierre Bélisle m’a répondu : » Je ne peux pas dénoncer Me Leduc car c’est ma collègue de travail, et si tu veux faire ça, il va falloir que tu te trouves un autre avocat et que tu le paies très cher ». Donc, on m’a carrément accolé au pied du mur pour me forcer à plaider la non-responsabilité criminel et la délirance à la Cour de Longeuil.
-Le 17 ou 18 janvier 2005, je suis libéré de Pinel.
-Le 2 février 2005, je reçois la lettre du commandant Denis Dubé du SPVM m’annonçant qu’aucune accusation ne serait portée contre les policiers Sylvain Paquet et Jérôme Ste-Marie pour leurs gestes de 2002.
-En février 2005, je communique avec la S/D Caty Rivard, et elle me dit que les affaires internes du SPVM ont fait leur travail, et que je devais m’adresser au procureur de la Couronne Me Jean-Marie Tanguay à Montréal pour savoir pourquoi les accusations n’avaient pas été retenues.
-En mars 2005, je communique avec le bureau du procureur à Montréal, et on m’apprend que Me Jean-Marie Tanguay est parti à la retraite.
– En mai 2005, je demande une révision du dossier d’accusations auprès de la procureur chef adjointe Me Hélène V. Morin. Elle me rappelle à mon travail pour me dire que les accusations n’avaient pas été portées parce que je n’étais pas crédible, puis elle m’a raccroché la ligne au nez.
Conclusion:
La Couronne à Montréal s’est servie du faux rapport de psychiatrie du Dr Jacques Talbot de Pinel, car la S/D Caty Rivard l’a joint au rapport d’enquête du SPVM en 2004. C’est la raison pourquoi il n’y a pas eu d’accusations. De plus, je sais que ce n’est pas surtout les policiers qu’on a voulu protéger, mais bien plus la suspicion de la Procureur de la Couronne Me Louise Leduc à Longueuil, étant donné que je l’avais déjà dénoncée à la S/D Caty Rivard en entrevue filmée le 10 août 2004 au quartier général du SPVM.
Cette affaire est un complot judiciaire en fin de compte. Je fais remarquer que Louise Leduc, Pierre Bélisle et Hélène V. Morin sont tous juges à la Cour aujourd’hui.
Plus tard en 2006, ce sera le capitaine Pierre Scalabrini des affaires internes de la Sûreté du Québec à Montréal qui étouffera ma plainte contre les parjures du S/D Francis Bouffard à la Cour de Longueuil le 7 septembre 2004.
Article et témoignage de Dominique Dufour sur notre système politique et judiciaire corrompu  jusqu’à la moëlle!
Dominique Dufour est comme moi,un homme qui aime la vie et qui communique sa joie!

Dominique Dufour est comme moi,un homme qui aime la vie et qui communique sa joie!

Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :