Accueil

Zainab Alkhawaja: We’re living in a country where the criminals are the most powerful people

Laisser un commentaire

Dandelion Salad

Dandelion Salad

democracynow on Feb 28, 2014

Untitled Image by Al Jazeera English via Flickr

democracynow – We go to Bahrain to speak with human rights activist Zainab Alkhawaja, just after she was released from prison by the Bahraini government. « One year in prison is nothing, » Alkhawaja says of her time behind bars. « Because it’s nothing compared to what we’re willing to sacrifice for our goals, for democracy in our country. »

View original post 160 mots de plus

Advertisements

Russian Air Force Drills Ukraine Attack Plan!

Laisser un commentaire

Socio-Economics History Blog

Russian_fighter_jet_Sukhoi_30MK
  • Russian Air Force Drills Ukraine Attack Plan
    by Paul Joseph Watson, www.Infowars.com 
    Russian combat pilots are training to attack “enemy” forces in search and destroy missions as tensions continue to build, with Ukraine’s interim government complaining of a Russian military invasion after armed men seized control of an airport in Crimea.

    Following President Vladimir Putin’s decision to order a snap combat readiness drill on February 26, troops and aircraft that were based in the western and central military districts of Russia have been redeployed to operational airfields as far as 500 kilometers away from their permanent bases.

    “Crews will participate in search and rescue operations in the designated areas. In the training, pilots will also search for and destroy “enemy” forces and armoured objects on unfamiliar grounds,” reports ITAR-TASS.

    The nature of the drills clearly suggests that Russia is prepared to invade Ukrainian territory…

View original post 332 mots de plus

Recherches paranormales:Les incubes et les sucubes ,les démons du sexe

16 commentaires

Tout à propos de ces créatures infernales  qui attaquent  les hommes et les femmes durant la nuit  afin de  les pervertir, de voler et de tuer votre énergie sexuelle dans le lit.
Introduction:
C'est dans notre sommeil que les esprits de la nuit cherchent à nous influencer.

C’est dans notre sommeil que les esprits de la nuit cherchent à nous influencer.

Bien que la tradition judéo-chrétienne et d’autres cultures monothéistes ont considérés les incubes et les succubes comme des êtres maléfiques,de  monstrueuses  projections de  nos convoitises et de nos  travers, des métaphores de  fantasmes alarmistes qui provoquent des rêves humides ou la paralysie du sommeil, les théories modernes les  ont  exclu, les qualifiant de fraudes ou (comme dans le cas de Jung)  les relient directement à l’archétype de «l’âme».
D’autre part, il y a des théories laïques qui voient les démons lubriques comme des êtres qui peuvent maîtriser et utiliser pour atteindre des formes supérieures de plaisir sexuel et les états altérés de la conscience. William Burroughs est l’un des rares écrivains modernes qui redéfinissent et qui a traité le sujet dans ses livres, des articles et des interviews. Dans son roman The Place of Dead Roads (1984), un personnage de Burroughs parle  des esprits japonais, des démons capables de prendre n’importe quelle forme (homme, femme ou enfant) pour séduire leurs victimes et, dans une conversation avec Victor Bockris l’écrivain lui-même dit:
 
 « Le cauchemar et le succube peut être nocif et destructeur. Comme dans toute situation sexuelle, le danger dépend de comment vous manipuler. Toute activité  sexuelle  est potentiellement dangereuse, parce que nos sentiments sexuels nous rendent vulnérables. Combien de personnes ont été ruinés par un amant? Le sexe  implique un point d’invasion de l’esprit et du corps ,et ainsi , les  succubes et les  incubes tout simplement,nous font  intensément prendre conscience  de cela. (…) Le sexe est physique. S’il était possible pour quiconque d’appuyer sur un bouton pour faire apparaître un incube ou une succube, je pense que la plupart des gens préfèreraient avoir des rapports sexuels avec un de ces démons pervers que d’entreprendre  d’ ennuyeuses copulations  avec des personnes réelles. « 
Nos cauchemards sont des portes ouvertes,des tentatives  de communications entre ces entités et notre esprit.

Nos cauchemards sont des portes ouvertes,des tentatives de communications entre ces entités et notre esprit.

Invoquer les succubes et les incubes

Dans l’école tantrique Kaula, ce sont des rituels compliqués pour  invoquer ce type de démons sexuels. Toujours dans le monde de la magie, il y a des rituels pour attirer l’ incube et le succube, par exemple à travers la gnose liminal (un état intermédiaire entre le sommeil et la raison dans laquelle vous pouvez contrôler l’action et  un onirique voyage astral), les pratiques  du chamanisme (dans certaines tribus africaines, là ,il y a des  sorciers capables d’invoquer des démons lubrifiant dans un miroir, puis les exterminer) ou une évocation érotique (accumuler de l’énergie sexuelle et de  l’imagination à travers la pornographie, la masturbation sans orgasme et d’autres techniques, se concentrant sur la création d’une forme mentale d’ombre pour faire l’amour).
 
En outre, il y a des experts spiritualistes, comme Burroughs, qui ont parlé de l’utilisation et du contrôle des incubes et succubes, c’est à dire prendre le diable par les cornes de l’utiliser à leur avantage, que ce soit pour l’exploration de soi, pour le plaisir ou de confier certaines actions soit sur le plan psychique (de la divination, les mystères de résolution, etc.) ou dans le physique (l’attribution de certaines tâches).
 
Cependant, toutes ces pratiques sont  imprudentes  pour les individus qui  n’ont  pas d’expériences  sur les batailles magiques et spirituelles . L’invocation et le fait  de jouer avec une succube ou un incube peut être très nocif pour la santé physique  et  mentale, non seulement parce que les relations avec l’entité sucent beaucoup d’énergie (parce que le corps absorbe et parce que le travail dans certains états de conscience est fatigant), mais parce que  le plus grand plaisir sexuel atteint peut  prendre une nouvelle tournure,une nouvelle dimension :l’appelant pourrait  générer une unité qui  créerait un «couplage» de copulation avec le diable, et vous faire  glisser vers un état d’épave physique et mentale.
 
Personnellement, je vous suggère de NE JAMAIS  faire ou participer à des  rituels sataniques avec  une telle entité comme étant potentiellement dangereuse  comme un démon et c’est la souche la plus basse,et elle  peut causer des dommages sérieux  aux humains .Une pareille entité condamne les gens qui sont autour de lui ,à un véritable enfer.
……………………………………………………………………………………………………………….

sucube 001

LES INCUBES

Son nom vient du latin incubare – «mentir» – c’est le nom de ce démon, ce qui signifie « Je m’allonge sur vous. »
C’ est un démon  de sexe masculin qui s’attaque aux femmes la nuit, dans leur  lit, généralement pendant le sommeil. L’apparition de l’incube n’est pas forcément intéressante, car il  ne cherche pas la séduction,ni de  réveiller sa victime, mais réveiller  les instincts sexuels les plus bas et primordiaux. Selon les pays, l’incube  est parfois représenté comme un nain ventru, d’autres comme un monsieur grand, maigre et velu, parfois comme un beau jeune homme, d’autres bien habillés ou  encore comme un reptile,un lézard. Dans tous les cas, il est toujours muni d’un attribut sexuel  de grande taille.
Les plus connus sont: Zabulon, Leviathan, ou Alpiel Belaam Efelios et bien qu’il existe plusieurs théories à ce sujet, il est supposé que les  succubes soient  les descendants de Nefelines, anges tombés en disgrâce,des anges déchus  qui ont  engendré une race dégénérée.
L’incubus se faufile dans l’esprit et à la naissance du  désir féminin, causant des rêves humides, des pensées  lubriques , déviantes ou exagérées afin  de la pervertir avant d’attaquer. Après plusieurs nuits de préchauffage, le cauchemar peut  se matérialiser et les femmes accouplées  avec un sauvage et agréable  partenaire  auront des relations humaines qui meubleront leurs nuits  en mille orgasmes, parfois entrecoupées de moments de clarté qui  résulteront ,à la fin, dans une véritable horreur. Le lendemain matin, les victimes rassasiées des incubes ne vont retenir presque rien, juste qu’elles ont  eu un rêve humide et brutal  et tellement bizarre que, à en juger par la quantité de sperme et de sang  en elles (ou en eux),cela n’a pas été une simple  expérience surréaliste. La victime se sent gagner par  la faiblesse et le découragement, comme si  le cauchemar avait  commencé à retirer son énergie érotique à travers les rapports sexuels.
L’attaque des cauchemars se fait sur  toutes sortes de femmes, indépendamment de l’âge, l’état matrimonial ou l’apparence physique: il n’a pas d’importance pour eux,les incubes et les succubes,ils ne font pas de différence entre  ce qui est beau ou laid, grand ou petit, veuves, célibataires ou mariées, les femmes enceintes ou infertile, malades ou en bonne santé, nymphomanes  ou anorgasmiques: le fait est que d’être une femme et avoir une énergie sexuelle faible pour le nourrir, lui enlever nuit après nuit, de sorte que le démon est de plus en plus forte et que sa victime (qui, accrochée  au plaisir, est capable de quitter son mari et tout pour se consacrer au  diable) est progressivement affaiblie, conduisant parfois à des crises cardiaques ou des  morts  violentes causées  par le plaisir sexuel intense que votre corps  a déjà consommé, mais  pas pris  en charge.
Si la victime est enceinte, elle peut donner naissance à des bébés morts ou handicapés mentaux, mais aussi des avortements aspect moyen moyenne humaine et animale, déformé, et penchant particulièrement pervers pour des créatures maléfiques.
Il est dit que l’Antéchrist pourrait être très engendré par un démon lubrique, mais il y a des théories que ces êtres aberrants peuvent aller des rapports sexuels avec des pouvoirs magiques incroyables: il n’est pas surprenant, il y a des experts qui ne jurent que Merlin était le fils d’un incube et une prostituée.
Dites-moi où vous vivez et je vais vous dire votre nom
Représentation d'artiste de Trauco.

Représentation d’artiste de Trauco.

Comme le « Trauco » est également connu dans la province chilienne de Chiloé dépeint comme un nain qui séduit les jeunes filles à la puberté, parfois Trauco est utilisé pour expliquer les grossesses non désirées soudaines ou, en particulier chez les femmes non mariées.
Ancienne statue hongroise représentant Liderc.

Ancienne statue hongroise représentant Liderc.

En Hongrie, il est appelé « Liderc » et peut être un amant satanique qui vole la nuit et apparaît comme une lumière de balayage ou un oiseau de feu.
Au Paraguay est connu comme « Kurupí », un être mythologique avec un pénis gigantesque, enlevant les femmes au viol.
Au Guatemala, il est connu comme « Le Vieil Homme Sombrerón », un être de taille moyenne, galant, qui s’habille en noir, utilise de minuscules bottes et un grand chapeau (d’où son nom), séduit les jeunes femmes, enamorándolas avec de belles chansons.
Au Brésil, il est connu comme « Boto » être jeune et belle, costume blanc, chaussures blanches et sa marque chapeau blanc cherche à couvrir une partie de la face et le trou dans le haut de sa tête.
En El Salvador, il est connu comme « Cipitio » nain bedonnant qui aiment les femmes.
Dans la mythologie guarani, « la Pombero » bas-homme, maigre, villosités-enlèvements abondantes et viole les femmes qui laisse habituellement enceinte.
Succubus
C’est une créature démoniaque qui prend la forme d’une belle femme, cette légende comme celle de Incubus origine au Moyen Age. La succube prend cette forme pour séduire les hommes dans leur sommeil, en particulier les jeunes et les religieux, est introduit dans les rêves comme une femme très attirante et persuasive. Ce personnage a des nuances d’une femme vampire.
Son apparition est variable, la seule constante: il est toujours une belle et sensuelle femme. Bien qu’ils sont décrits toujours belle, avoir une beauté démoniaque, parfois décrit avec des ailes, ou des caractéristiques démoniaques comme des cornes, queue, yeux de serpent, et même avec un serpent enroulé autour du corps.Une autre caractéristique est que semble toujours nu, la victime ne peut pas oublier, même pour se réveiller.
Les théories sur ses motivations:
Je ne cherche pas à susciter des succubes, la raison de leurs actions est d’éliminer l’énergie et la vitalité de leurs victimes, comme ce flux. Les victimes, après une rencontre avec un succube avec des déficiences physiques et spirituelles, y compris pour atteindre la mort.
Il y a aussi la version que le succube recueille le sperme de leurs victimes, puis générer d’autres femmes, dont les enfants qu’ils auront à gérer des actions démoniaques.
Selon le Malleus Maleficarum  ou Marteau des sorcières (le guide de chasse les plus importants de la Renaissance sorcières) les succubes  ne renversent pas  le sperme de leurs victimes, mais plutôt vont le recueillir et ensuite l’utiliser  pour imprégner les femmes et créer des monstres.
Dans d’autres textes contemporains on précise que les succubes, lors de la réception du sperme à l’intérieur d’elles (un succube est surtout féminin),  vont développer un pénis et devenir incubes afin de réinjecter plus tard, le  même  sperme sur des victimes de sexe féminin.
Les théories sur ses motivations:
Je ne cherche pas à susciter des succubes, la raison de leurs actions est d’éliminer l’énergie et la vitalité de leurs victimes. Certaine  victimes, après une rencontre avec un succube,se retrouvent  avec des déficiences physiques et spirituelles, suscitant des problèmes pouvant aller jusqu’à la mort.
Il y a aussi la version que le succube recueille le sperme de leurs victimes, puis générer d’autres femmes, dont les enfants qu’elles auront ,serviront à gérer des actions démoniaques.
Et le dernier  élément important de cette affaire est que les démons sont incapables de se reproduire de sorte  que le sperme de succube  qu’elle a  obtenue de  sa victime ,lui fait prendre  alors la forme d’un homme.Cette masse de sperme (une succube peut faire de nombreuses victimes mâles avant de devenir incube)  embarrassera  une femme avec le sperme de ses  anciennes victimes et cela  produira un enfant .Ce processus  de grossesse serait plus susceptible d’être possédé par des démons, et  l’on pourrait  voir apparaître des signes qui servent à déterminer ce qu’il pourrait avoir comme défauts physiques dans l’enfant ou un retard mental.
Comme dans les temps anciens les personnes ayant un retard mental, le syndrome de Down ou malformations ont été cachés, afin que personne ne puisse savoir  que vos parents avaient copulé avec les démons.
C’est en utilisant le sperme de leurs victimes pour se reproduire que le succube devient  Incubus (la contre partie mâle).
succubus
Il existerait  une succube très célèbre qui vivrait  à  l’est de l’Europe  dans des pays  musulmans , appelée  «um à duwayce ». Elle apparaît comme une belle femme  ,très parfumée  errant dans le désert, elle séduit les hommes, mais a l’dentée vagin, du pénis et commence ses victimes et Laissé pour mort dans le désert. Et l’autre est la  célèbre succube Lilith, personnage de folklore juif qui  aurait été la première femme d’Adam.
Représentation de um al Duwayce ,la succube musulmane...Elle serait proche de l'idée de djinn qu'on se fait.

Représentation de um al Duwayce ,la succube musulmane…Elle serait proche de l’idée de djinn qu’on se fait.

Um al Duwayce apparaîtrait aux hommes du désert.

Um al Duwayce apparaîtrait aux hommes du désert.

Il y a beaucoup de démons qui s’attaquent sexuellement aux hommes et aux femmes, peut-être les plus fascinant incubes et succubes en sont. Quel est ce mystère ?
Indépendamment de la religion ou de place dans le monde que vous demandez, il y a différentes versions mais toujours en conservant ses caractéristiques et qui certainement peuvent empoisonner votre esprit.L’énergie sexuelle et spirituelle extravertie,démoniaque, rend fou  au contact d’ effrayants  plaisirs, et si vous ne trouvez pas un   remède  ,vous pouvez même perdre  votre vie pour vous envoyer tout droit en enfer, ou subir des  épreuves sans ménagement.
Malheureusement les hommes sont excités par la vue et tombent plus facilement au pied d’une fille sexy.
C’est une chose  scientifiquement prouvée  que, bien que l’homme résiste consciemment, inconsciemment votre corps subit une série de changements (agitation respiratoire, augmentation du rythme cardiaque, la dilatation des pupilles des yeux, etc.) et à travers  les sens l’excitation sexuelle (érection , peau hyper-sensible, accroître la séparation de la salive, etc.) qu’il est impossible de tout  maîtriser.
Les attaques des  succubes se font sur toutes sortes d’hommes, mais elles  ont une préférence pour le plus spirituel, en particulier les artistes et  les religieux. Il y a plus à jeter un oeil à  un classique de la  littérature  romaine  gothique : » Le Moine » ,écrit par Matthew Gregory Lewis en 1796, dans lequel un prêtre se retrouve en enfer à cause d’un démon déguisé sous la forme d’une belle femme.
La succube Lilith et … les vampires
Dans la tradition judéo-chrétienne, en particulier dans les anciennes éditions des manuscrits de la Bible et  de la Tora des juifs, dans l’Ancien Testament de la Bible, en particulier dans la Genèse et le livre de Job, il est un personnage qui a été caché par le Vatican, Lilit est considérée comme la première femme d’Adam, qui, en refusant d’être dominé par l’homme a été expulsé du paradis et vouée à donner naissance pour toute  l’éternité et tous ses enfants sont nés morts.
Lilith est l'un des noms d'Ishtar la déesse venue des Étoiles dans la tradition babylonnienne.

Lilith est l’un des noms d’Ishtar la déesse venue des Étoiles dans la tradition babylonienne.

Selon certaines interprétations ,Lilith est le serpent qui tente Eve de manger du fruit défendu et à être  dominé par les hommes de leur misère.
Lilith,peinture par John Collier.La présence de serpents est représentative du personnage.

Lilith,peinture par John Collier.La présence de serpents est représentative du personnage.

Lassée  de  voir naître  ses enfants morts,elle  a fait un pacte avec Lucifer et a obtenu le pouvoir d’absorber la vie des hommes et le  droit de redonner  cette vie à ses nouveaux enfants, selon certaines interprétations les enfants de Lilith sont des vampires, des succubes et des incubes, mais  cela ne permet pas de maintenir cette vitalité  qui serait très longue :ils se doivent  d’être énergivore  de sang  humain.
Les succubes dans la magie noire
La magie noire de l’Europe est basée sur les rituels magiques pour invoquer des démons, de sorte que les succubes qui sont invoqués ,le sont   pour atteindre des objectifs différents, y compris le vol de  l’énergie humaine, la conception de grossesse extra  conjugales  ou provoquer une personne à être moins démoniaque par l’intervention des  succubes .Il est  donc plus facile de convoquer et de contrôler une succube qu’un démon ,c’est pourquoi  elles ont été très recherchées  pour servir dans les sortilèges et les rituels  ou les demandes sont nombreuses.
Un autre objectif de l’invocation des succubes est de transformer un homme en quelque chose de complètement inutile, comme étant visité chaque nuit par le diable, il devient  accro et dépendant  etil finira par  laisser  toute sa vie pour cela, ainsi il ne lui reste plus d’énergie pour rien d’autre, se dirigeant dans certains cas,tout droit vers la mort.
Beaucoup de sorcières ont été brûlées à l’Inquisition pour avoir été accusé d’être possédé par des succubes, mais pas seulement, car de nombreuses prostituées ont chuté sur le bûcher pour le même «crime».
Y a-t-il une solution?
« Permettez – moi de quitter cette peau et ces os!Je voudrais mourir! »
Qui n’a jamais entendu cette phrase: au  lieu de cela, demandez vous «pourquoi» vous allez disparaître,mourir, trop souvent cette phrase a été répétée par nos ancêtres et des anciens. Cet état de malheur repose sur l’existence de ces démons, mais mal appliquée à la vie quotidienne.
Selon les différentes religions et les chercheurs de la démonologie, seule  l’exorcisme peut libérer ce démon sexuel.
Cependant, il doit être accompagné d’un peu plus de choses pour être efficace:
Il est extrêmement difficile de se débarrasser d’ un démon lubrique, d’abord parce qu’une volonté forte est nécessaire: tout le monde est doux-amer et les orgasmes multiples se répètent avec les  copulations avec ces êtres surnaturels qui  sont bien la première étape qui consiste à déterminer et à se décider de se débarrasser du démon à tout prix.Ce qui rend leurs oreilles sourdes aux  sirènes et le rejet de ses offres sexuelles.
Ensuite, vous devez installer un piège pour les arrêter les rites  spirituels en  l’enfermant  dans une bouteille, un verre ou un triangle, ce qui nécessite une connaissance assez avancée de la magie.
Il est également possible de se débarrasser de ces démons en utilisant la gnose liminale afin  de résorber les qualités propres de l’organisme et le nom de l’entité, l’élimination de toute association érotique, quoique la glace ,les douches froides permettent un contrôle sur les les organes génitaux. Bien que cela semble étrange,ce n’est pas si différent que cette technique est souvent utilisée pour exorciser les amateurs chair.
 Curiosités
Parmi notre culture de divertissement sont logés beaucoup de personnages démoniaques. Certains  peuvent passer la rampe  et d’autres moins.
Les  succubes célèbres 
Ce caractère influençant les x-men, n’est ni plus ni moins  que celui d’une succube, cachée  derrière la peau d’une  mutante,elle  est capable de changer de forme et elle est  à l’aise pour obtenir ce qu’elle  veut.Elle utilise cette compétence pour séduire quelques-uns des personnages de la série, y compris le célèbre carcajou.
Est-ce une coïncidence ou une succube est certainement caché dans ce personnage?
Morrigan, également connu sous le nom de  Morrigu, est la déesse celtique de la mort et la destruction. Elle est généralement représentée avec une armure et des armes. Morrigan est présente   dans toutes les guerres, prenant la forme d’un corbeau ou d’une corneille. Son rôle dans la guerre est d’inculquer aux soldats la force (et la colère) et la volonté de se battre. Son nom signifie « grande reine » ou « reine spectrale ». Morrigan peut aussi être traduit par Carrie ou trouver écrit ou Carrigan.
Morrigan est la déesse de la guerre, et donc la mort. Mais il représente également le renouvellement, la mort en donnant naissance à une nouvelle vie, l’amour et le désir sexuel. Vie et mort sont très proches dans le monde celtique.
Selon CAPCOM et Darkstalkers,les créateurs de  jeu:
…ou l’influence des démons dans les jeux vidéo
Morrigan Aensland ,vue  ainsi dans une création artistique moderne.

Morrigan Aensland ,vue ainsi dans une création artistique moderne.

Morrigan Aensland (Succubus, d’origine écossaise) Morrigan, est née  en 1678 en Ecosse, a été choisie  par Bélial de  la famille Aensland, pour gouverner le Makai à la mort des propriétaires . Elle est une succube puissante,de  Classe S, pour cette raison, ses pouvoirs Belial séparés en trois parties, un mensonge dans Bélial, Morrigan autre partie, et le dernier dans une zone étanche. Morrigan ne le savait pas , pas même que la  zone de  ses pouvoirs ont été scellés pour se  matérialiser et viennent à la vie comme Lilith.Ella souvent s’ennuie dans son château, le château Aensland, c’est pour cette raison qu’elle fréquente le monde humain afin  de chercher un autre type de divertissement, jusqu’à ce qu’un jour, vous vous sentez une énergie étrange envahir le monde des humains (cette énergie était Pyron), alors il décide de visiter le monde des humains ,une fois de plus .Après  la mort de son père adoptif, elle devrait se prononcer sur  le Makai ,mais elle a  toujours évité de  prendre leurs responsabilités  et suit sa vie comme avant en ce que Felicia rencontre dans une ruelle avec quatre mauvaises personnes qui firent  pleuvoir les coups  sur Morrigan,avant  qu’elle puisse se  défendre. Elle dut subir  quatre défaites, Morrigan  pour reprendre possession de son château.Pour enfin, se réunir avec Lilith  quand celle-ci  répondit à son aide, les deux succubes se réunirent ensemble,formant un couple.

L’éloge de la paresse

Laisser un commentaire

Les banques d'alimentations,au Québec,manquent souvent de nourriture.Pendant ce temps,les politicards capitalistes  affirment,tout comme Jean Chrétien l'affirmait que nous sommes dans le meilleur pays au monde.

Les banques d’alimentations,au Québec,manquent souvent de nourriture.Pendant ce temps,les politicards capitalistes affirment,tout comme Jean Chrétien l’affirmait que nous sommes dans le meilleur pays au monde.

 

Sans cesse le savant nous crée de nouveaux besoins sans nous fournir le moyen de les satisfaire. La science vulgarisée, l’instruction, que l’on répand à profusion, est cause de la détresse sociale : elle engendre le progrès matériel et la cheminée d’usine, ce monstrueux phallus en permanente érection, éjacule de la suie sur les plus verdoyants paysages.

La chimie frelate nos boissons, falsifie nos aliments ; de cette sophistication résultent d’innombrables maladies. Quand nous sommes complètement démolis par l’ingestion des produits chimico-nutritifs, on nous en fait absorber d’autres sous formes de remèdes.

Il ne nous reste plus, alors, qu’à rédiger notre testament[…] Ces insensés fatiguent la terre par leurs procédés de culture intensive, par leurs engrais artificiels. Un jour viendra où notre planète ne produira plus rien : la science sera responsable de sa stérilité.

Voilà le crime abominable : pervertir des êtres simples ; les ravaler au rôle de salariés; importer, en pleine nature vierge, cette honte de la civilisation: le travail !

Les prêtres médiévaux, qui brûlaient les hérétiques après les avoir soumis aux plus effroyables tortures, étaient atteints d’hystérie mystique : en martyrisant ceux qui ne partageaient pas leurs croyances, ils s’imaginaient agir pour leur plus grand bien. S’ils tenaillaient et brûlaient les chairs de leurs victimes, c’était pour faciliter l’évasion de leur âme. Nos modernes agités ne leur sont pas inférieurs en fanatisme : sectateurs de la religion du travail, ils sont, eux aussi, des sectaires ; ils veulent imposer leur foi. S’ils osaient, ils dresseraient de nouveaux bûchers pour les paresseux qui refusent de se convertir.

Déjà la plupart des gouvernements européens ont institué un ministère du Travail. Pourquoi n’établissent-ils pas aussi un ministère de la Paresse ? Les paresseux ne sont-ils pas citoyens tout comme les travailleurs ? En cette qualité n’ont-ils pas droit, comme eux, à la sollicitude de l’État ?

Non : les dirigeants s’appuient sur la masse électorale des travailleurs ; les paresseux sont en minorité ; ils ne sont pas syndiqués et ne professent, pour la politique, qu’indifférence ou mépris ; aussi attendront-ils longtemps la création d’un ministère de la Paresse.

Si tu veux vraiment agir et non plus t’agiter, si tu tiens à faire quelque chose pour les autres, commence par t’occuper de toi : transmue ta vie en une œuvre d’art ; modèle toi-même ta propre statue.

Retouche-la chaque jour, pendant des années, jusqu’à ce qu’elle approche de la perfection. Alors tu la montreras à tes congénères : elle sera pour eux un exemple vivant.

C’est la plus riche aumône que tu puisses leur offrir ; c’est la meilleure façon de leur venir en aide.

II n’y a rien à tenter sur le plan social : depuis que le monde existe, ou plutôt depuis que la civilisation a pris naissance, les hommes ont essayé de nombreuses formes de gouvernement, toutes basées sur l’autorité, aucune sur l’entente, de sorte que l’homme est resté un loup pour l’homme.

C’est dans l’inaction que l’on agit efficacement ; c’est la Pensée qui est la « force forte de toutes forces » et non pas le Mouvement.

La Pensée ne peut prendre son essor que dans l’oisiveté : en cet état elle jouit de l’indispensable recueillement. Le bruit et le tumulte l’effarouchent, la contraignent à se recroqueviller sur elle-même et l’empêchent de s’envoler. Penser c’est paresser physiquement, mais agir mentalement, abdique toute agitation si tu veux agir.

Les véritables hommes d’action ne sont pas les coureurs, les boxeurs et les aviateurs, mais ceux qui émettent et répandent des idées : les artistes, les poètes et les penseurs, en un mot les paresseux.

Entends hurler les fous ! Regarde-les s’agiter, se précipiter, s’exterminer : leurs guerres causent d’innombrables deuils, engendrent des révolutions, ruinent vainqueurs et vaincus, occasionnent un malaise général. N’est-ce pas le déluge ? Ils travaillent, suent, s’échinent et détruisent leur santé pour gagner de l’argent. Quand ils sont en possession de cette galette, ils la dépensent pour soigner leur santé.

Cette intelligente combinaison ne leur réussit pas toujours ; alors ils meurent de fatigue.

S’ils n’ont pas souci de leur santé, ils font la ribouldingue et finissent par en crever.

Encore le déluge !

Ils grimpent sur des machines qui les transportent à toute vitesse sur terre, sur mer, dans les airs, au fond des eaux ; ces machines sautent et eux avec.

Toujours le déluge !

Et dans les usines d’autres machines tournent, virent, trépident, saisissent des ouvriers et les déchirent dans leurs engrenages ; elles éclatent et font de nouvelles victimes.

Malgré qu’elle revête des apparences bien modernes, cette extermination multiforme n’en ressemble pas moins au cataclysme final, au vrai déluge.

Les insensés ! Ils courent après Mammon sans deviner qu’il les entraîne à l’abîme. Ils ont tant sacrilégié la nature qu’elle se fâche et se venge.

Ils ne s’aperçoivent pas de leur folie ces déments qui traitent de fous les sages.

Ce n’est que le commencement de la fin : pour que la palingénésie soit intégrale, il faut que s’intensifie le machinisme, que les guerres deviennent plus effroyables et l’empoisonnement scientifique plus destructif.

Alors la mort, ayant passé sa faulx sur toute la surface du globe, notre planète sera débarrassée de sa grouillante vermine et connaîtra enfin le repos.

L’Humanité se divise en deux catégories : les actifs et les spéculatifs. A tout cerveau lucide il appert, d’irréfragable façon, que l’activité n’est qu’un besoin physiologique, une fonction basse des agités. Pourquoi prétendent-ils l’imposer à ceux qui sont pourvus d’une complexion différente? Parce qu’ils se figurent que le bonheur consiste à se démener. Ils n’admettent pas l’immobilité ; l’indolence leur paraît un péché, presque un crime.

Cependant ils sentent confusément leur infériorité ; honteux, ils cherchent à se disculper : « Nous voudrions bien nous reposer, nous aussi, concèdent-ils ; mais primum vivere : il nous faut gagner de l’argent pour subvenir à nos besoins matériels ».

Ces besoins pourquoi ne les restreignent-ils pas ? Si vraiment ils estimaient qu’un peu d’idéalisme vaut mieux que leurs jouissances sensuelles, ils cesseraient de se passionner pour « le labeur dur et forcé » ; ils ne lui accorderaient que le temps indispensable à l’obtention du pain quotidien ; quelques heures leur suffiraient pour se procurer la pâtée ; ils seraient libres ensuite de se livrer aux douceurs du farniente.

Mais ils ne sauraient se replier sur eux-mêmes : cela exige un long entraînement et ceux qui abandonnent les affaires après fortune faite ne tardent pas à mourir de consomption.

Le travail n’est pas sacré, ami : on a toujours menti en le prônant comme tel et les hommes sont victimes de cette supercherie.

Le travail (je précise) qui a pour but le gain, est une servitude imposée par la civilisation ; c’est une atteinte à la dignité humaine ; c’est une des multiples formes du mal ; il nous empêche de vivre en beauté.

Il faut lui arracher son auréole : jamais on ne flétrira, comme elle le mérite, cette torture que nous inflige l’enfer social.

L’aberration des agités est telle qu’ils en sont arrivés à considérer la sublime paresse comme la mère des vices alors que seul le travail procure de quoi les satisfaire tous : on ne trime que pour gagner de l’argent et c’est avec l’argent que se paie la débauche.

La Société prétend condamner le paresseux au travail forcé : « Qui ne travaille pas ne mange pas », ose-t-on dire aujourd’hui. Les flemmards admettent, pour les autres, le droit à la fatigue ; pourquoi leur refuse-t-on le droit au repos ? C’est que les agités ne raisonnent pas : comme tous ceux qui répudient la Pensée, ils n’ont d’autre argument que la violence : ils imposent leur vice par la Force.

D’après eux le désœuvrement pousse l’homme au vol et à l’assassinat. Mais les plus grands laborieux ne sont-ils pas les pires gredins ? Les Hautes-Crapules du commerce, de l’industrie et de la finance se font-elles scrupule de nous réduire à la misère ? Et les guerres exterminatrices ne sont-elles pas fomentées par ces fanatiques de l’activité ? N’est-ce pas pour favoriser leurs malpropres micmacs que l’on envoie les troupeaux humains à l’Abattoir ? De la paresse ou du travail quoi donc transforme les hommes en damnés ?

Le travail c’est le Mal Suprême, c’est la désolation, c’est la folie. N’a-t-il pas fallu que les hommes fussent atteints de démence pour créer une vie anti-naturelle et pour tout sacrifier à cette existence enfiévrée ? Plus de repos, plus de joie, plus de liberté ! Pour travailler ils renoncent à tout ; ils remuent, ils suent, ils tuent.

Afin d’unir leurs efforts, ils se sont rassemblés en troupeaux et, comme tout troupeau ne peut se passer de bergers et de chiens, ils se sont donnés des maîtres.

Pourtant l’Homme est né libre et la Terre lui appartenait. Aujourd’hui l’individu n’est plus qu’un minuscule boulon de la gigantesque machine sociale […] Le travail est quelque chose de très bas. En refusant de t’avilir, en te réclamant de la Sainte Paresse, tu rompras, du même coup, avec la malpropreté universelle ; tu te placeras au-dessus de la tourbe.

Aie donc l’orgueil d’être un homme ; débrouille-toi ; trouve une combinaison pour lâcher ton usine, ton magasin ou ton bureau ; repousse, de toutes tes forces l’abrutissement obligatoire ; gagne ta vie librement.

Et quand tu seras un Homme, tends à devenir un Surhomme. C’est pour cette besogne interne que tu es sur la Terre, non pour te fatiguer.

Voici venus les temps de rendre un culte à la Paresse. Accourez tous, vous qui êtes éreintés : elle vous procurera le repos.

Accourez humains et sous-humains fourbus par le travail ; venez : la Divine Paresse vous appelle tous.

Vous, les grossiers et les turbulents, vous qui vous croyez incapables de vivre hors du tintamarre et sans bouger, vous pouvez, si vous le désirez sincèrement, devenir des paresseux. Combien vous seriez fautifs de ne pas essayer.

Accourez et nous instaurerons la religion de l’Oisiveté, religion sans clergé qui répudiera tout intermédiaire entre la Divinité et vous : chaque fidèle sera son prêtre ; il officiera lui-même et prendra son cœur pour autel.

Votre brûlant désir de vous la couler douce ardera vers l’Inertie Suprême ; d’En-Haut descendront sur vous le Repos et la Paix.

Priez donc de la sorte :

« Ô Divine Paresse qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié ! Que Votre Règne arrive sur la terre comme au ciel ! Octroyez-nous, sans fatigue, notre croûte quotidienne. Surtout, ne nous induisez pas en la tentation du travail ; mais délivrez-nous de cette calamité. Ainsi soit-il ».

La Paresse, ami, est la plus belle hypostase de l’Âme Universelle. Prépare-toi à La recevoir.

C’est dans ton cœur que tu lui offriras l’hospitalité ; il faut y allumer une grande flambée d’amour.

Quand elle sera en toi, tu comprendras qu’Elle fait partie de toi-même, qu’Elle est toi-même.

Alors tu seras un adepte.

Il te restera à devenir un initié.

Frère, te voici éveillé ! A ton tour d’éveiller tes frères ! Tire-les de leur infernal sommeil ; sors-les du cauchemar ; arrache-les à la honte du travail.

Ils te réciteront leur antienne : « Il faut bien travailler pour vivre ».

Tu leur apprendras que l’existence qu’ils mènent n’est pas la vraie vie ; tu leur montreras que l’acquisition des richesses, l’ascension à la gloire, aux honneurs, ne leur procureront que satisfactions éphémères. Tu leur diras que la véritable félicité est en eux : ils n’ont qu’à vouloir pour la trouver.

Qu’ils abandonnent tout pour cela ! Les initiés de jadis et ceux d’aujourd’hui, tous les mages, tous les sages sont unanimes pour enseigner qu’il faut se détacher de tout.

Henri Gustave Jossot   » l’Evangile de la paresse  »  1939  édité en 2011 chez Finitude.

Source : http://gustave.jossot.free.fr/page_auteur.html , Les Chroniques de Rorshack

 

Israël : dans sa bulle de négations de la réalité, par Jonathan Co ok

Laisser un commentaire

Raimanet

La visite de 24 h en Israël, cette semaine, de la chancelière allemande Angela Melkel intervient au moment où les relations entre les deux pays sont au plus bas. Selon un article paru dans le magazine Der Spiegel la semaine dernière, Merkel et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ont eu des mots très durs lors de leur discussion par téléphone à propos du processus de paix chancelant.

En dépit de leurs sourires devant les caméras au cours de la visite, la tension derrière les décors avait monté jusqu’à une engueulade diplomatique en début de ce mois quand Martin Schulz, président du Parlement européen, et lui-même allemand, a prononcé un discours devant le Parlement israélien.

http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2014/02/28/israel-dans-sa-bulle-de-negations-de-la-realite-par-jonathan-cook/

lien source et suite article

View original post

Ukraine has not experienced a genuine revolution, merely a change of elites by (traduction suite)

Laisser un commentaire

histoireetsociete

svobodaphoto-55e00 Ukraine has not experienced a genuine revolution, merely a change of elites

The new rulers in Kiev, with links to the right, will never tackle the root cause of corruption in Ukraine: poverty and inequality

Volodymyr Ishchenko

theguardian.com, Friday 28 February 2014 15.32 GMT

Two popular labels are being ascribed to events in Ukraine: it was either a democratic – or even social – revolution, or it was a rightwing – or even neo-Nazi – coup. In fact, both characterisations are wrong. What we have have seen is a mass rebellion, overwhelmingly supported in western and central Ukraine without majority support in the eastern and southern regions, leading to a change of political elites. But there are no prospects for democratic, radical change, at least under the new government.

Why was it neither a social, nor democratic revolution? Some of the demands of the Maidan movement have been implemented. For…

View original post 1 609 mots de plus

Une prière venue du fond des âges

Laisser un commentaire

Les morts ne sont pas mort! Je rejoindrai la lumière de Ra, je deviendrai ancêtre au coté des ancêtres, je continuerai a veiller sur les miens car même au dela de la mort, je ne suis pas mort, je vis encore et brille plus fort! Jusqu'a la réincarnation de l'esprit dans un coprs nouveau que Amon Ra aurait choisi pour moi l'élu(e) moi "le mort" JE NE LE SUIS PAS, l'ame immortelle, je vivrai éternellement en tant que fervent défenseur de la loi divine Maat auprès du créateur Amon RA et ses enfants.

Les morts ne sont pas mort!
Je rejoindrai la lumière de Ra, je deviendrai ancêtre au coté des ancêtres, je continuerai a veiller sur les miens car même au dela de la mort, je ne suis pas mort, je vis encore et brille plus fort! Jusqu’a la réincarnation de l’esprit dans un coprs nouveau que Amon Ra aurait choisi pour moi l’élu(e) moi « le mort » JE NE LE SUIS PAS, l’ame immortelle, je vivrai éternellement en tant que fervent défenseur de la loi divine Maat auprès du créateur Amon RA et ses enfants.

Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :