5 novembre 1605-5 novembre 2022:Commémoration du complot des poudres et l’héritage inoubliable de Guy Fawkes

Aujourd’hui, le Bonfire Night est connu comme le jour où les anglais tirent les feux d’artifice les plus spectaculaires de l’année!

Mais il y a une riche histoire derrière l’une des fêtes les plus populaires au monde, qui est principalement due à un seul homme .un courageux  héros: Guy Fawkes.


Vidéo commémoratif du 5 novembre 2022

 

 

 

Le 5 novembre 1605, Guy a été déjoué alors qu’il complotait pour détruire les chambres du Parlement lors de l’ouverture de l’État et tuer tous ceux qui s’y trouvaient – y compris le roi.

C’est ce qu’on a appelé le complot des poudres (ou Gunpowder Plot…en anglais).

INTERVIEW- Bernard Bourdin et le droit divin de Jacques VI-Ier d'Angleterre  – Un souffle d'histoires
Jacques 1 d’Angleterre et sa femme.

Qui était Guy Fawkes ?

Il est né le 13 avril 1570 à Stonegate à York, et a fait ses études à la St. Peter’s School à York, préférant s’appeler Guido Fawkes.

Enfant, il a vécu près de York avec son père Edward et sa mère Edith.

Son père était protestant et travaillait comme avocat au tribunal religieux de l’église. Cependant, en 1579, il mourut et trois ans plus tard, sa mère se remaria avec un homme appelé Denis Bainbridge, un catholique. Alors le jeune Guy s’est converti.

Pourquoi la conversion au catholicisme était-elle importante ?

Se convertir au catholicisme à cette époque était une grosse affaire, car la religion dominante était l’Église d’Angleterre, qui ne tolérerait pas le catholicisme romain.

C’était incroyablement difficile d’adorer, alors les fidèles ont été poussés à la clandestinité – et c’est de cette oppression que le complot est né.

Il y a eu des rumeurs selon lesquelles Guy a rencontré et épousé Maria Pulleyn en 1590 – mais il n’y a pas de registres paroissiaux pour le montrer, donc c’est sujet à controverse.

Les croyances religieuses de Guy étaient si ferventes qu’il a d’abord choisi de quitter l’Angleterre protestante et de s’enrôler dans l’armée espagnole en Hollande pendant la guerre de quatre-vingts ans.

Là, il a acquis une réputation de grand courage et de détermination froide et c’est là qu’il a acquis de l’expérience avec les explosifs, et aussi où il a décidé de s’appeler Guido – probablement parce que cela sonnait espagnol.

En 1604, à Ostende, Guy rencontra un autre Anglais du nom de Thomas Winter, qui avait également été en Espagne pour tenter de mobiliser des soutiens pour les catholiques anglais.

Alors que les deux retournaient à Londres, Thomas a dit à Guy que lui et ses amis – dont les Yorkshiremen John et Christopher Wright, de Welwick, et Robert Catesby – allaient agir, mais avaient besoin de l’aide d’un militaire qui ne serait pas reconnu. par les autorités.

Comment l’intrigue a commencé

Guy n’était pas le cerveau derrière le complot malgré sa renommée ultérieure – c’était Robert Catesby, né dans le Warwickshire, fils d’un catholique persécuté.

Catesby, un homme riche, connaissait la plupart de ses co-conspirateurs grâce à un réseau d’amitiés avec diverses familles catholiques romaines.

L’exception était Guy, qu’il a probablement rencontré lorsqu’il a été brièvement employé comme valet de pied par Anthony Browne, 2e Lord Montague – une famille dans laquelle la sœur de Catesby s’était mariée.

La « Lettre de Monteagle »

Le 18 octobre 1605 est une date cruciale en ce qui concerne le complot, car c’est lorsque les conspirateurs ont discuté de la manière dont les pairs catholiques pourraient être épargnés par l’explosion prévue.

Cela a conduit à la célèbre «lettre de Monteagle» écrite le 26 octobre au député catholique William Parker, le 4e baron de Monteagle, l’avertissant de ne pas s’approcher de Westminster.

Le complot des poudres 

Les conspirateurs du 5 novembre 1605

Afin de se rapprocher suffisamment de leurs cibles, une cave sous les chambres du Parlement a été louée par les membres du complot, qui était remplie de 36 barils de poudre à canon.

Arrestation de Guy Fawkes

Il y en avait assez pour détruire complètement le bâtiment et endommager les autres bâtiments dans un rayon d’un mile de celui-ci.

Le complot a été déjoué lorsque la lettre anonyme envoyée au baron de Monteagle, l’avertissant de ne pas se rendre à la Chambre des lords, a été rendue publique.

Cela a conduit à l’ordre de perquisitionner le palais de Westminster et aux premières heures du 5 novembre, Guy a été découvert en train de garder et préparer les explosifs.

Au départ, il a fait semblant d’être un serviteur et a déclaré que le bois appartenait à son maître Thomas Percy, mais lorsque cela a été signalé au roi et que Percy était catholique, le roi a ordonné une deuxième recherche. La poudre à canon a été retrouvée et Guy a été arrêté.

Au cours de son implication dans le complot des poudres à canon, Fawkes avait dit  s’appeler John Johnson  lorsqu’il a été arrêté et invité à donner son nom, c’est le nom qu’il a donné.

Peu de temps après avoir été retrouvé tôt le matin du 5 novembre, le Conseil privé s’est réuni dans la chambre du roi et Fawkes a été placé sous garde et on lui  a demandé pourquoi il voulait le tuer et faire sauter le Parlement.

Il répondit qu’il considérait le Roi comme une maladie puisqu’il avait été excommunié par le Pape.

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il avait besoin d’une telle quantité de poudre à canon, il a apparemment répondu: « Pour vous renvoyer, vous les mendiants écossais, dans vos propres montagnes natales! »

 

Envoyez-le à la tour !

Guy a été envoyé à la Tour de Londres. Le roi Jacques 1 a indiqué dans une lettre du 6 novembre que « les tortures les plus douces doivent lui être d’abord utilisées, et ainsi progressivement au pire, et ainsi Dieu accélère votre bon travail ».

Et au cours des quatre jours suivants, il a été interrogé et torturé sur le « rack » et a finalement avoué et donné les noms de ses conspirateurs.

Sa signature sur la confession écrite après la torture, qui est toujours détenue par les Archives nationales, était très faible , et une autre prise quelques jours plus tard était beaucoup plus audacieuse indiquant à quel point il devait être affaibli par la torture.

Le procès…

Fawkes et les autres personnes impliquées ont été jugés le 31 janvier 1606, puis condamnés à être pendus, tirés au sort et écartelés dans l’Old Palace Yard à Westminster.

Le procureur général Sir Edward Coke a déclaré au tribunal que chacun des condamnés serait tiré en arrière jusqu’à sa mort, par un cheval, la tête près du sol.

Ils devaient être « mis à mort à mi-chemin entre le ciel et la terre comme indignes des deux ».

Leurs organes génitaux seraient coupés et brûlés sous leurs yeux, et leurs entrailles et leurs cœurs seraient enlevés.

Ils seraient alors décapités et les parties démembrées de leurs corps exposées afin qu’ils puissent devenir « la proie des oiseaux de l’air ».

Torture et exécution de Guy Fawkes

…et l’évasion

Mais Guy a échappé à ce destin horrible, car juste avant son exécution, il a sauté de l’échafaud où il devait être pendu et s’est cassé le cou, évitant ainsi l’agonie de la mutilation.

Il n’a pas non plus fait distribuer ses parties de corps aux «quatre coins du royaume», pour être affichées comme un avertissement à d’autres traîtres potentiels.

Bien qu’il soit impliqué dans ce qui est essentiellement un complot terroriste, Guy Fawkes a été nommé le 30e plus grand Britannique dans un sondage réalisé par la BBC en 2002.

Alors pourquoi brûlons-nous le « mec » ?

Aujourd’hui, le mot « gars » est utilisé pour désigner un homme, mais à l’origine, c’était un terme pour une « personne laide et répugnante » en référence à Fawkes.

Les effigies de paille faites de Guy Fawkes et jetées sur des feux de joie pour se souvenir du complot des poudres à canon étaient également connues sous le nom de « gars » et au fil du temps, la signification s’est estompée.

Suite à l’échec du complot, les Londoniens ont été encouragés à célébrer l’évasion du roi de l’assassinat de Guy Fawkes,en allumant des feux de joie et cette tradition se poursuit aujourd’hui.

Lanterne ayant appartenu à Guy Fawkes

 

 

 

Philosophie:Pourquoi les âmes qui vibrent haut ont de la difficulté à trouver une relation de couple stable ?

Pourquoi les âmes qui vibrent haut ont de la difficulté à trouver une relation de couple stable ?
Les vieilles âmes (hommes ou femmes) ne veulent pas avoir une relation juste pour avoir un compagnon/une compagne ; elles ont besoin d’un amour pour grandir ensemble.
Ce sont des Âmes qui ont vécu de nombreuses expériences passées et qui veulent donc utiliser cette incarnation sur Terre pour évoluer, elles n’aiment pas perdre leur temps.
Les vieilles âmes viennent dans ce monde avec un but, une mission et pensent souvent qu’un amour pourrait les distraire de l’accomplissement de cette tâche, avant de chercher l’amour d’un couple, elles privilégient leur évolution personnelle et la compréhension de leur mission de Vie.
Comme un amour exige beaucoup d’attention et de dévouement, elles finissent par mettre de côté les relations amoureuse les plus banales, à moins qu’il ne soit le compagnon de route idéal, complémentaire et proche du but à manifester.
Dans ce cas, la rencontre se produit par l’Alchimie Divine.
Les vieilles âmes ne s’adaptent pas bien aux rencontres conventionnelles, pour elles, tout cela est très superficiel, elles aiment les vraies rencontres, les gens qui se connaissent profondément, se montrent, se connectent à l’âme, et ont des énergies similaires.
Elles voient le sexe comme un acte sacré.
Malheureusement, ce genre de rencontres de nos jours ne sont pas fréquentes, les gens parlent généralement via des applications, des plateformes de rencontres, et cela ne plaît pas aux vieilles âmes et augmente la difficulté à trouver l’amour même si elles savent que ce qui doit être sera.
La vieille histoire d’egos : « J’attendrai qu’il m’appelle, je n’appellerai pas » ou « je ferai semblant de ne pas m’intéresser » est quelque chose que les vieilles âmes n’aiment pas vraiment, elles ne supportent pas les personnages, elles sont très sensibles et vraies, elles n’aiment pas la posture, elles sont transparentes, directes, avec l’âme à poil et ça fait peur à beaucoup de gens.
Les vieilles âmes ne rencontrent pas n’importe qui, juste pour avoir de la compagnie ou combler des vides ; si elles pensent que la personne n’en vaut pas la peine, elles ne se dérangent même pas, beaucoup de gens finissent par dire qu’elles sont « trop exigeantes », mais la vérité est que les vieilles âmes veulent quelqu’un avec qui partager leur vie.
Elles s’offrent et en équilibre par amour de soi elles attendent une synergie de la même nature, elles décident de miser sur quelqu’un de très spécial à avoir à leurs côtés sinon elles préfèrent être seules.
Les vieilles âmes ont des blessures émotionnelles de cette vie et d’autres, normalement ces âmes sont renforcées par l’expérience, mais ne trouvent pas une vie facile dans cette incarnation, elles ont de nombreux défis à relever, certains très douloureux, c’est pourquoi elles sont très prudentes, car elles ne veulent plus souffrir, et honorent l’accompagnement mutuel de qui sait ce que chacun traverse et ce qu’il suppose.
Pour avoir une relation avec quelqu’un, elles ont besoin de sentir que la personne est assez mature pour comprendre son chemin et son évolution.
Les vieilles âmes ont besoin d’un/une accompagnant qui souhaite être à leurs côtés, qui les respecte et les comprend, elles ne peuvent pas être avec des gens qui trompent, possèdent, ou les limitent, et ne comprennent la relation que depuis la liberté.
Elles savent qu’une relation ne peut avancer que s’il existe une vraie communication du cœur, une pure compréhension entre eux, un dévouement et une honnêteté, si leur partenaire ne les accompagne pas au rythme ou résonne la fréquence vibratoire elle-même après avoir essayé de servir de stimulus à la croissance de l’autre, elles détectent que c’est le bon moment et que ça devient infructueux. « 
Cette vision peut nous faire remonter à la plus haute antiquité!
Alejandro Jodorowsky

La Prophétie du Grand Sage amérindien Bison Blanc

La Prophétie du Grand Sage amérindien Bison Blanc
Dessin représentant Bison Blanc,le Grand Sage
En 1919, Bison Blanc, un grand Sage amérindien, eut cette vision du futur qu’il partagea avec ses enfants. Cette Prophétie fut transmise de génération en génération dans le plus grand secret. Selon son arrière-petit-fils, qui souhaite garder l’anonymat, il est temps désormais que cette prédiction soit traduite dans le langage courant, et révélée au monde avant qu’il ne soit trop tard pour l’avenir de notre humanité :
« Lorsque les dates du calendrier qu’ils nous ont imposé seront de nouveau en position de miroir, les hommes auront oublié cette première grande guerre qui aura versé tant de sang.
Les souvenirs des horreurs qu’ils ont traversées s’effaceront de leur mémoire, et les esprits s’endormiront de nouveau. Les cœurs se fermeront les uns aux autres, chacun s’isolant dans son propre univers, coupé du sens de la solidarité.
Tels des loups solitaires, les humains se croiront libres d’aller là où bon leur semblera, et d’agir à leur guise sans tenir compte des autres. Ils ne réaliseront pas à quel point, sans la protection de sa meute, un loup isolé est d’autant plus vulnérable…
C’est alors que, aux quatre coins de la Terre, débutera une nouvelle guerre, la plus grande de toute. Une guerre sans fusils et sans canons. Une guerre redoutable contre notre Mère la Terre, dans le but de la maîtriser et de contrôler chacun de ses soupirs.
Une guerre viscérale qui exploitera toutes ses richesses et causera l’extinction de nombreuses espèces, tant animales que végétales. Une guerre sournoise qui anéantira le lien même des hommes avec la Nature, et le grand cycle de vie dont ils font partie.
L’esprit endormi des hommes, coupé de sa reliance avec le grand Tout, ne verra rien venir lorsqu’il deviendra la prochaine cible de cette soif absolue de contrôle de ces envahisseurs.
Ultime conquête, le cerveau humain sera une proie de choix sur leur tableau de chasse. Et ils n’auront besoin d’aucune arme pour asservir les hommes : il leur suffira simplement, pour les réduire à néant, de leur insuffler la peur.
Tel un loup solitaire traqué par un chasseur sans merci, l’humain isolé de ses semblables ne trouvera aucune aide, aucun soutien, aucun répit, ni aucun terrier pour se réfugier lorsque débutera cette guerre de terreur et d’effroi.
L’homme sera confronté à ses propres peurs, à sa solitude.
Il sera traqué jusque dans sa propre maison. Assailli jour et nuit par des images terrifiantes, les mémoires de ses ancêtres oubliés, il craindra de sortir de chez lui.
Son cœur, coupé de sa lignée et endurci par des années de solitude intérieure, en viendra à se méfier de ses voisins, de ses amis, et même de sa propre famille. Ce sera le début de la fin pour cette humanité sans âme et sans vision commune.
Seuls ceux et celles qui ont nourri le lien à la Terre, qui ont gardé leur cœur ouvert et leur esprit éveillé, sauront qu’il est temps de se lever et de quitter le confort de leur foyer pour se regrouper sur de hauts lieux sacrés afin d’invoquer la clémence des Astres, des Anciens et des Esprits.
Ceux et celles qui prendront le temps de laver leur âme du sang versé par leurs ancêtres, et de purifier la Terre entachée par tant de massacres, auront la possibilité de survivre à cette guerre impitoyable.
Ceux et celles qui créeront des havres de paix, des communautés solidaires et unies par le Cœur, sauront résister à l’épreuve du feu qui embrasera les cerveaux terrifiés par la peur.
Aux quatre coins de la planète, toutes ces âmes, rassemblées dans un même Esprit d’Amour absolu, sauront retrouver le chemin qui mène à la Paix.
Ensemble, elles s’uniront aux Astres, aux Anciens et aux Esprits, pour réactiver la grande Roue de Médecine universelle, le Cercle de la Création Éternelle, afin d’y bercer la Terre-Mère et tous ses habitants, en faisant tomber le voile de l’oubli et les éveillant à leur véritable Nature unifiée.
Ce sera le début d’une Ère nouvelle où, enfin, tous les humains seront frères et feront UN avec la Nature, les animaux, les plantes, les Anciens et les Astres. Alors, mes enfants, nous pourrons en toute conscience quitter cette Terre et redevenir nous-mêmes des Étoiles. »
Bison Blanc
Bison Blanc

La Grande Crise Économique Mondiale est déjà commencée

Il semble de plus en plus probable que plusieurs pays, dont le Canada, entreront bientôt en récession. Mais ce choc ne devrait pas être trop violent et déboucher rapidement sur une embellie, pensent des experts. Du moins, ils l’espèrent.

Le ralentissement économique viendra en grande partie de la guerre que les banques centrales livrent à l’inflation à coups de hausses des taux d’intérêt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Invité mardi à prononcer un discours devant des étudiants de l’Université de Waterloo, le sous-gouverneur de la Banque du Canada, Paul Beaudry, n’a pas voulu estimer les risques que la hausse rapide des taux d’intérêt des derniers mois réussisse si bien à freiner l’élan des consommateurs et des entreprises qu’elle finisse par faire basculer l’économie canadienne en récession. Le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, ne l’a pas dit non plus le lendemain, mais c’était tout près. « Les chances d’un atterrissage en douceur diminuent », a-t-il admis après avoir augmenté les taux d’intérêt d’un autre 0,75 point de pourcentage, dans sa lutte sans trêve contre l’inflation. « Personne ne sait si ce processus conduira à une récession et, si c’est le cas, quelle sera la gravité de cette récession. »

La Banque d’Angleterre, quant à elle, n’a pas pris de détour au moment d’annoncer, jeudi, une septième hausse d’affilée de son taux directeur, en ajoutant que l’économie britannique était vraisemblablement déjà en récession. « Il y a une forte probabilité que Hong Kong enregistre une croissance négative du PIB cette année », a aussi fait savoir de l’autre côté du globe son secrétaire aux Finances, Paul Chan, a rapporté l’Agence France-Presse.

La récession qui vient

Plusieurs autres suivront, a indiqué mardi Ben May, directeur de la recherche à la firme d’analyse Oxford Economics. En fait, sur 25 économies développées analysées, au moins 14 devraient entrer en récession d’ici la fin de l’année ou le début de 2023, dont les États-Unis, la plupart des pays européens et le Canada.

On entend souvent dire que la définition technique d’une récession est la présence de deux trimestres consécutifs de croissance économique négative. À ce compte-là, l’économie américaine serait déjà en récession depuis le début de l’année, son recul en rythme annualisé étant de 1,6 % au premier trimestre et de 0,6 % au deuxième. Mais une véritable récession est plus que cela. Elle vient aussi avec un recul important de l’emploi, une baisse marquée des revenus, ainsi qu’un repli de la production, des ventes et de l’investissement, rappelait cette semaine l’Associated Press. Les États-Unis n’en sont pas encore là.

Dans le cas présent, le ralentissement économique viendra en grande partie de la guerre que les banques centrales livrent à l’inflation à coups de hausses des taux d’intérêt, mais pas seulement, expliquait dimanche l’économiste britannique Adam Tooze aux abonnés de son infolettre. Il vient du fait qu’elles en font beaucoup trop et beaucoup trop vite parce qu’elles n’ont pas su se coordonner dans leur action et que cela s’accompagne en même temps d’une réduction tout aussi brutale des dépenses des gouvernements.

Au Québec

Au Canada, la récession commencera vraisemblablement dans les prochaines semaines, a prédit mardi Tony Stillo, un autre analyste d’Oxford Economics. Elle sera notamment causée par l’incidence de la hausse des taux d’intérêt sur des Canadiens plus endettés aujourd’hui (1,82 $ pour chaque dollar de revenu disponible) que ne l’étaient les Américains au moment de la dernière crise financière. Elle viendra aussi de leur perte de pouvoir d’achat causée par l’inflation et des répercussions du ralentissement économique mondial sur leurs exportations.

Une multitude d’entreprises ont déjà fermées leurs portes à Montréal,dont surtout des restaurants!

La contraction de l’économie canadienne serait toutefois relativement modérée et devrait prendre fin au milieu de l’année prochaine, pour un recul total de 1,8 % du produit intérieur brut, estime l’économiste. Ce serait moins élevé que la moyenne des récessions des 50 dernières années (-2,5 %), et beaucoup moins que les crises de 1981-1982 (-5,4 %), de 2008-2009 (-4,4 %) et que les six premiers mois de la pandémie de COVID-19 (-13 %).

Les économistes du Mouvement Desjardins s’attendent, eux aussi, à une « légère récession » durant la première moitié de l’année prochaine, ont-ils fait savoir jeudi dans la mise à jour de leurs prévisions économiques. Le Québec devrait, pour sa part, parvenir à s’en tirer, mais tout juste, avec une activité économique « presque neutre jusqu’à la mi-2023[, mais] la ligne sera mince entre une très faible croissance et un léger recul du PIB réel ». À seulement 4,5 % le mois dernier, le taux de chômage devrait ainsi approcher les 6 % dans un an, mais restera relativement bas en raison de la pénurie de main-d’oeuvre.

Comme la plupart des économies développées ne présentent pas de grands déséquilibres ou de grande vulnérabilité, elles ne devraient pas trop accuser le coup de leurs modestes récessions en plus d’en ressortir largement débarrassées de leurs problèmes d’inflation et d’embouteillage dans les chaînes d’approvisionnement, pense Ben May. D’un autre côté, avec toutes les tuiles qui leur sont tombées dessus dans les derniers mois, il n’est pas impossible que d’autres malheurs s’abattent sur elles.

Note électorale

Dans son Rapport préélectoral contrôlé par la vérificatrice générale, le ministère des Finances du Québec avait prévu une « provision pour risques économiques » de 2 milliards par année, pour un total de 10 milliards sur cinq ans, dans l’éventualité d’un choc économique comme une récession. Dans leurs cadres financiers, le Parti libéral du Québec et le Parti québécois ont éliminé cette provision, alors que la Coalition avenir Québec a réduit son total de deux milliards pour la fin de la période visée et que le Parti conservateur du Québec et Québec solidaire l’ont laissée essentiellement telle quelle.

 

 

 

 

 

 

 

La Criminelle Arnaque du Covid-19: Des composés métalliques toxiques trouvés dans tous les échantillons de vaccin COVID

Un groupe de scientifiques allemands indépendants a trouvé des composants toxiques – principalement métalliques – dans tous les échantillons de vaccin COVID-19 qu’ils ont analysés, « sans exception » en utilisant des techniques de mesure médicales et physiques modernes.
Le groupe de travail pour l’analyse des vaccins COVID indique que certains des éléments toxiques trouvés à l’intérieur des flacons de vaccins AstraZenecaPfizer et Moderna 
n’étaient pas répertoriés dans les listes d’ingrédients des fabricants.

Les éléments métalliques suivants ont été trouvés dans les vaccins :

  –  Métaux alcalins : césium (Cs), potassium (K)
–  Métaux alcalino-terreux : calcium (Ca), baryum (Ba)
–  Métaux de transition : cobalt (Co), fer (Fe), chrome (Cr), titane (Ti)
–  Métaux de terres rares : cérium (Ce), gadolinium (Gd)
–  Groupe minier/métal : aluminium (Al)
–  Groupe de carbone : silicium (Si) (en partie matériau de support/glissière)
–  Groupe oxygène : soufre (S)

Ces substances, en outre, « sont visibles au microscope à fond noir sous forme de structures distinctes et complexes de différentes tailles, ne peuvent être expliquées que partiellement par des processus de cristallisation ou de décomposition, [et] ne peuvent pas être expliquées comme une contamination due au processus de fabrication,  » ont découvert les chercheurs.

Ils ont déclaré que  leurs conclusions sont préliminaires.

Les résultats « s’appuient sur les travaux d’autres chercheurs de la communauté internationale qui ont décrit des résultats similaires, tels que le Dr Young, le Dr Nagase, le Dr Botha, le Dr Flemming, le Dr Robert Wakeling et le Dr Noak« , a déclaré le Dr. Janci Lindsay, Ph.D., une toxicologue non impliquée dans l’étude, a déclaré à Epoch Times.
« Le nombre et la cohérence des allégations de contamination à elles seules, associées au silence inquiétant des organismes mondiaux de sécurité et de réglementation, sont gênantes et déconcertantes en termes de ‘transparence’ et d’allégations continues de ces organismes selon lesquelles les vaccins génétiques sont ‘sûrs’« , a ajouté Lindsay.

 

La comparaison des cristaux dans le sang et dans le vaccin; à gauche, des formations cristallines se trouvent dans le sang des sujets testés vaccinés avec Comirnaty (BioNTech/Pfizer), les images de droite montrent que ces types de cristaux se trouvent également dans les vaccins Comirnaty.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Helena Krenn, la fondatrice du groupe, a soumis les conclusions aux autorités gouvernementales allemandes pour examen.

« Nous l’avions soumis aux participants du gouvernement et à d’autres adresses de journaux avec la plateforme open-debate.euuniquement en Allemagne, en Autriche et en Suisse », a déclaré Krenn à Epoch Times.

Deux autres découvertes importantes étaient que les échantillons de sang des vaccinés présentaient des « changements marqués » et que davantage d’effets secondaires étaient observés proportionnellement à « la stabilité de l’enveloppe des nanoparticules lipidiques« .

Une nanoparticule lipidique est une particule extrêmement petite, une membrane liposoluble qui est le cargo de l’ARN messager (ARNm).

Méthodologie

« En utilisant un petit échantillon d’analyses de sang vivant provenant d’individus vaccinés et non vaccinés, nous avons déterminé que l’intelligence artificielle (IA) peut distinguer avec une fiabilité de 100 % le sang des vaccinés et des non vaccinés. Cela indique que les vaccins COVID-19 peuvent affecter des changements à long terme dans la composition du sang de la personne vaccinée sans que cette personne soit consciente de ces changements ”, indique l’étude.

Les découvertes de changements physiologiques aigus et chroniques dans le sang des personnes inoculées avec les vaccins, systématiquement discernées via un logiciel d’IA, « fait également écho aux découvertes de nombreux autres chercheurs et soutiennent les affirmations de contamination et/ou d’adultération« , a déclaré Lindsay.

« Nous avons établi que les vaccins COVID-19 contiennent systématiquement, en plus des contaminants, des substances dont nous ne sommes pas en mesure de déterminer le but« , indique leur étude.

Le groupe est composé de 60 membres, dont des médecins, des physiciens, des chimistes, des microbiologistes et des praticiens de la santé alternative, soutenus par des avocats et des psychologues.

Objets anormaux dans le vaccin vectoriel Janssen de Johnson & Johnson. Il est à noter que des objets de ce type n’ont pas été retrouvés dans tous les échantillons.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les scientifiques affirment que leurs résultats ont été confirmés à l’aide des techniques de mesure suivantes : « Microscopie électronique à balayage, spectroscopie à rayons X à dispersion d’énergie, spectroscopie de masse, analyse de plasma à couplage inductif, microscopie à fond clair, microscopie à fond noir et diagnostic d’images de sang vivant, ainsi que l’analyse d’images à l’aide de l’intelligence artificielle. ”

Les analystes expliquent qu’ils ont coopéré avec d’autres groupes dans différents pays qui ont mené des enquêtes similaires et ont obtenu des résultats conformes aux leurs.

« Les résultats de notre analyse des vaccins peuvent, par conséquent, être considérés comme validés de manière croisée« , indique le rapport de synthèse de leurs conclusions.

« Il faut reconnaître bien sûr que [le travail du groupe de travail allemand] est décrit comme des «résultats préliminaires», non encore publiés dans une revue à comité de lecture et cette chaîne de responsabilité ainsi que l’identité de bon nombre de ces scientifiques sont inconnues.

« Cependant, dans ce climat fortement chargé et censuré en ce qui concerne les défis à la » sécurité et à l’efficacité « des vaccins génétiques, je peux moi-même attester des difficultés à mener la recherche fondamentale, et encore moins à publier cette même recherche chez une revue à comité de lecture, afin de répondre à ces questions et de diffuser les résultats ”, a déclaré Lindsay.

Le vaccin Comirnaty de BioNTech/Pfizer présente
une diversité et un grand nombre d’objets insolites.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le grand nombre de plaquettes et de formes cristallines peut difficilement être interprété comme des impuretés. Ils apparaissent régulièrement et en grand nombre dans tous les échantillons. Crédit photo : Helen Krenn

Astra ZenecaModernaPfizer et J&J n’ont pas répondu à une demande de commentaire.

Source: The Epoch Times


 

UNE INVITATION À VISITER NOS BOUTIQUES EN LIGNE

Passez une bonne journée,mes ami(e)s!

 

 

Vidéo et article historique:L’affaire Sacco et Vanzetti : quand la justice américaine faisait le crime

Bartolomeo Sacco (à gauche) et Nicola Vanzetti (à droite), à la Cour Suprême de l’État du Massaschussets, en 1923. Sacco en était à son 23e jour de grève de la faim.

 

 

 

 

 

 

 

   IIl y a plus de 95 ans maintenant,le 23 août 1927, au terme d’une bataille juridique de sept ans, deux anarchistes italiens sont exécutés aux Etats-Unis malgré une mobilisation internationale. L’occasion, pour les auteurs du Figaro, d’une réflexion féconde sur le temps de la justice.

Moins célèbres que les époux Rosenberg, Sacco et Vanzetti forment un autre duo emblématique de «l’hystérie rouge» dont l’Amérique fut régulièrement saisie au cours du XXème siècle. Condamnés à mort en 1921 au terme d’une procédure judiciaire hasardeuse, les deux anarchistes passeront sur la chaise électrique six ans après, dans la stupeur générale. Quatre-vingt-dix ans plus tard, retour sur cette insurrection internationale de l’été 1927.

Des individus douteux…

L’histoire commence en décembre 1919, à Bridgewater, et se poursuit en avril 1920, à South-Braintree. Dans ces deux villes du Massachussets ont lieu des braquages à main armée, dont le second se solde par la mort de deux hommes.

Nicola Sacco et Bartolomeo Vanzetti se rendant à leur exécution, à Boston (Massachusetts), en 1926.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 5 mai 1920, deux Italiens sont interpelés par la police. Il s’agit de Nicola Sacco, 29 ans, ouvrier cordonnier, et de Bartolomeo Vanzetti, 32 ans, vendeur de poisson ambulant. Convaincus qu’on les arrête pour des raisons politiques, les deux activistes produisent des témoignages évasifs et inexacts pour protéger leurs camarades anarchistes. La police ne tardera pas à faire le lien entre ces individus douteux (suspicious characters) et les attentats non élucidés.

…Dans une Amérique paranoïaque

S’ensuit alors une première juridiction, à Plymouth, qui innocente Sacco et condamne Vanzetti à quinze ans d’emprisonnement. Un second procès a lieu à Dedham au printemps 1920, dans une Amérique en proie aux psychoses xénophobe et antirévolutionnaire (c’est la période de la Red Scare, la «peur rouge»). Dans ce contexte, Sacco et Vanzetti sont les coupables idéaux. Immigrés, anarchistes et favorables au terrorisme révolutionnaire, «ils font partie de ces rats moraux (moral-rats) qui grignotent les fondements de l’ordre établi» (Henri Guernut).

« Ils font partie de ces rats moraux qui grignotent les fondements de l’ordre établi »

Henri Guernut, Secrétaire général de la Ligue de Droits de l’Homme, le 10 août 1927.

Malgré les fausses déclarations et les conclusions hâtives que comporte le dossier, les suspects sont déclarés coupables en juillet 1921. La défense demande un sursis et des comités de soutien se mobilisent un peu partout dans le monde. Six ans plus tard, le 9 avril 1927, après cinq pourvois rejetés et un refus de révision de la Cour suprême de l’État du Massachussets, Sacco et Vanzetti sont condamnés à la peine capitale.

L’embrasement de l’été 1927

À l’annonce du verdict, les manifestations et les grèves se multiplient à Berlin, Sydney, Moscou, Londres, Amsterdam, Bruxelles, Stockholm, Saint-Domingue… À Johannesburg, on brûle même un drapeau américain sur le parvis de l’hôtel de ville. L’activité terroriste s’intensifie dans plusieurs villes des États-Unis et des bombes éclatent à Buenos Aires et à Montevideo, en août 1927.

Manifestation en faveur de Sacco et Vanzetti, à Londres, en 1921.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En France, l’été 1927 est marqué par de nombreuses manifestations de soutien à Sacco et Vanzetti. Les deux hommes sont exécutés dans la nuit du 22 au 23 août, entraînant de violentes émeutes sur tout le territoire. Si L’Humanité se félicite d’un «Paris ouvrier maître du pavé», proclamant «Montmartre et le centre en état de siège», Le Figaro s’inquiète, dans son édition du 25 août, de ce qui ressemble à une «répétition du Grand Soir».

Dans ses colonnes politiques, en revanche, cette condamnation tardive amène certains éditorialistes à solliciter la clémence à l’égard des deux condamnés. Pour preuve cette tribune du juriste Henri Vonoven…


Le temps et la justice

En France,le gouvernement a décidé d’interdire, aujourd’hui, toute manifestation sur la voie publique à l’occasion de l’affaire de Sacco et Vanzetti. Il serait, en effet, inouï de permettre aux anarchistes et aux communistes de se réconcilier, pendant un jour, pour soulever l’émeute à Paris sous prétexte que le gouverneur de Massachussetts a refusé leur grâce aux condamnés. Il y a d’autres moyens de protester contre une décision de justice. Les cortèges à hurlements et à placards injurieux, les bousculades et les bagarres, en attendant les bombes comme à New-York, sont des procédés intolérables en un pays où la presse jouit d’une liberté sans limite et où l’opinion, par tous les moyens légitimes, fait connaître son sentiment et poursuit son effort.

Ces deux hommes sont-ils coupables? La ligue des Droits de l’Homme va jusqu’à jurer qu’ils sont innocents. Pousser jusqu’au serment l’expression de la certitude née de l’étude d’un dossier, c’est beaucoup… Mais l’affaire dépasse la question de fait.

Supposons les deux anarchistes coupables. Voilà près de sept ans qu’ils sont condamnés, sept ans que la justice laisse traîner ses procédures et recommence ses enquêtes. Elle a dépassé les bornes de la boiterie permise. Tant pis pour elle si elle s’est laissée manœuvrer par la défense. Elle a trop tardé. Ce n’est point là principe nouveau. Beccaria l’a formulé dans son traité des Délits et des peines: «le châtiment doit suivre de près le crime si l’on veut qu’il soit un frein utile contre les scélérats». Et Faustin Hélie, commentant le passage, ajoutait que l’horreur du crime paraît s’affaiblir en même temps que le temps amène avec lui l’oubli et la miséricorde. Il ajoutait que la peine trop longtemps attendue, prend quelque chose de cruel, et même d’injuste. C’est une des raisons d’être de la prescription pénale. Sept années d’attente, c’est ce chiffre biblique qui, dans le crime de South Brainttree, d’abord frappe la foule et la prévient en faveur des condamnés. La justice du Massachusetts, par sa lenteur, a dressé contre elle le sentiment mondial et le droit de punir, de punir de mort surtout, n’est point tel qu’il puisse se dispenser de l’appui du consentement général.

Ces raisons font, peut-être du cas de Sacco et Vanzetti, «une affaire de tous les honnêtes gens». Mais elles ne justifient pas du tout la promenade révolutionnaire à travers nos rues, des admirateurs de la justice russe et de ses assassinats.



Sacco et Vanzetti (le film)

Sacco et Vanzetti (Sacco e Vanzetti) est un film francoitalien, réalisé par Giuliano Montaldo, et sorti en 1971. Il retrace l’histoire de l’affaire Sacco et Vanzetti survenue dans les années 1920.

Le film a été présenté en  au Festival de Cannes.

C’est avec plaisir que je vous l’offre aujourd’hui,car pour moi,c’est un chef-d’oeuvre important!

 


UNE INVITATION À VISITER NOS BOUTIQUES EN LIGNE

Passez une bonne journée,mes ami(e)s!

 

 

 

Alerte scandale politique:Deux meurtres sexuels du président français Macron à Berlin en 1996/1997

Dans la maison voisine n ° 5, il y avait un appartement de l’association « Freie Hilfe e.V. », qui, selon les observations, était utilisé depuis un certain temps par le membre du Bundestag, Peter Altmaier, comme une sorte de bordel pour des orgies macabres. Avec l’actuel « président » français Emmanuel Macron, qui était sa prostituée à l’époque, des personnes sans défense y ont été torturées et tuées.

Depuis septembre 1996, en tant qu’étudiant, je vivais dans un petit appartement à Gethsemanestraße n° 6 à Berlin Prenzlauer Berg. Mes amies Julia et Leia savaient que la porte d’entrée était juste une question de tourner la poignée pour « entrer par effraction » et elles venaient me rendre visite la nuit et riaient de deux jeux de cartes différents que j’avais scotchés au mur au-dessus de mon lit et que j’avais un signe égal dessus ou à propos de lettres d’amour idiotes d’un agent israélien que j’ai affichées dans le couloir. « En guise de punition », Julia a alors placé une annonce dans le « BZ » avec mon numéro de téléphone et pendant des semaines j’ai reçu des appels de personnes qui voulaient du sexe par téléphone.

Dans la maison voisine n ° 5, il y avait un appartement de l’association « Freie Hilfe e.V. », qui, selon les observations, était utilisé depuis un certain temps par le membre du Bundestag, Peter Altmaier, comme une sorte de bordel pour des orgies macabres. Avec l’actuel « président » français Emmanuel Macron, qui était sa prostituée à l’époque, des personnes sans défense y ont été torturées et tuées.

Ces individus ont été achetés auprès d’un délinquant sexuel officiellement emprisonné qui y avait une sorte de refuge et y a officiellement emménagé le 23 décembre 1996. Avant cela, à l’automne 1996, il y avait eu le meurtre spectaculaire d’une étudiante dans la cage d’escalier deux maisons plus bas, qui a été brutalement abattue au couteau par le juif Macron parce qu’elle observait les activités des messieurs et qu’il aimait ça. Macron  a avoué à Leia le lendemain.

La chose a fait sensation, la télévision était là, et j’ai donné une courte interview dans laquelle j’ai dit que je connaissais un peu l’étudiant et que j’avais vu la cage d’escalier ensanglantée. Cela devrait encore avoir des conséquences.

En janvier 1997, il est devenu clair pour le juif Altmaier qu’une autre voisine avait également fait des observations. Cette voisine, jolie étudiante en psychologie, m’avait déjà rendu visite plusieurs fois la nuit avec Leia pour des raisons érotiques. Macron l’a tuée au couteau le 19 janvier 1997 pour la faire taire, mais aussi pour luxure, selon les résultats de l’autopsie. Il se trouve que Julia a été témoin de ce meurtre de ses propres yeux, depuis mon appartement, mais elle n’a rien pu dire car sinon elle aurait été tuée elle-même.

On peut lire sur ces événements, quoique avec le prisonnier libéré le 23 décembre comme « auteur », dans une description de cas qu’une certaine Marion Unger a publiée dans sa thèse (page 60f.). A l’époque, Julia espionnait ce milieu pour nous, et Macron lui a demandé où j’habitais exactement pour qu’il me tue aussi, car il m’avait vu à la télé puis brièvement dans la rue. Je l’avais rencontré plusieurs fois et je peux attester de sa présence le jour du crime.

Puis elle l’a envoyé « par erreur » dans l’appartement d’un voyou polonais juste en face de moi, et Macron a pris une raclée. Il a ensuite quitté Berlin, le trottoir est devenu trop chaud pour lui. Julia et Leia ont réussi à continuer d’espionner les environs d’Altmaier, elles étaient considérées comme inoffensives. Altmaier a également commis des meurtres incroyablement bestiaux dans les années qui ont suivi, comme nous le dit Unger (page 74f.), bien qu’un autre auteur ait également été condamné ici.

Un témoin du groupe de travail du NSU a pu l’observer à nouveau à ce moment-là. Le dicton « Je pue et je porte un bonnet de viande sur la tête » a fait le tour de la radio berlinoise. C’est Altmaier qui est apparu dans ce meurtre (dans la forêt) pour effrayer la victime avant qu’il ne soit empalé et poignardé par l’homme de la CDU en costume de boucher.

(Photos anonymes, mémoire de Mme Unger : « Homicides à motivation sexuelle à Berlin 1990-2010 », Berlin 2013)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source


EN COMPLÉMENTAIRE

[Vidéo] Exclusif!!! Emmanuel Macron accusé de viols en réunion sur enfants mineurs par un père de famille…Blackout total dans les médias officiels !!!

 

Je viens de prendre connaissance d’une vidéo dans laquelle un père de famille accuse nommément Emmanuel MACRON, le président de la République Française et le roi Philippe VI d’Espagne de viols en réunion répétés sur ses garçons mineurs depuis 2017, en sa présence et sous la protection d’hommes en armes. Les faits reprochés à E. Macron sont d’une telle abjection qu’ils dépassent l’entendement humain…Toutes les plaintes déposées par le plaignant ont été classées sans suite…et pour cause. Quant aux médias officiels, le black-out mis sur cette affaire est total.

C’est dans une vidéo tournée devant le tribunal pénal international et publiée sur Facebook ce vendredi 04 juin 2021, que Joseph Nfongang Achou explique son calvaire et son indignation face à l’injustice dont il est victime depuis le 17 mai 2017, date à laquelle, selon ses dires, ses fils ont été enlevés et violés en réunion par le roi Philippe IV d’Espagne, avant que ce dernier ne les offre en cadeau à E. MACRON, à la condition que les viols multiples soient perpétrés en présence du père et sous la protection des forces de l’ordre.Il explique :

Mes fils ont subi, en ma présence, plus de 1000 fois des violations sexuelles, des tortures, les tabasses, les électrocutions à coups de taser,…depuis le 17 mai 2017. (…) Chaque fois que mes fils sont violés, c’est filmé car le roi doit voir. », explique t’il.

 

Difficile de ne pas vomir lorsque l’on écoute le discours d’Emmanuel Macron du 23 janvier 2021 où il déclarait à propos des viols sur mineur.e.s :

« Il nous faut entendre, recueillir les témoignages des victimes, même des années, des décennies après. Il nous faut les accompagner. Il nous faut punir les criminels pour leurs actes passés, et pour empêcher toute récidive »

Ainsi tandis qu’il saluait « le courage de milliers de victimes témoignant de leur vie brisée », le président de la république française était-il en train de se livrer à ces actes d’une cruauté abyssale, « dans le sanctuaire de leur chambre d’enfant, de leurs enfances volées, lors de vacances en famille, ou de moments qui auraient dû être innocents, et ont conduit au pire » ? Quelle ironie du sort !

 

 

 

 



UNE INVITATION À VISITER NOS BOUTIQUES EN LIGNE

Passez une bonne journée,mes ami(e)s!

 

 

 

 

Divulgation choc:Michelle Obama a voté en tant qu’homme en 1994

L’ancienne Première Dame Michelle Obama a été inscrite pour voter en tant qu’homme de 1994 à 2008, selon des documents officiels obtenus auprès du Conseil des élections de l’État de l’Illinois.
Les documents officiels révèlent également que Michael a officiellement changé son sexe en femme en 2008, la même année où « son mari » se présentait à la présidence.  Par pur hasard.

Les documents officiels ont été obtenus de l’État de l’Illinois par le réalisateur de documentaires Joel Gilbert qui explique qu’il a décidé « d’adopter une approche sérieuse » pour en savoir plus sur les antécédents de Michelle Obama parce que les médias grand public refusent d’aborder le sujet. Mais il ne s’attendait pas à trouver la preuve qu’elle s’était inscrite pour voter en tant qu’homme pendant quatorze ans.

Barack Obama avec ce qui était Big Mike…à l’époque!

 

 

Gilbert a été stupéfait lorsqu’il a reçu les cartes d’électeur officielles de Michel Obama de 1994 et 2008. Décrivant le processus de démêlage de « l’identité sexuelle changeante » de « Michelle Obama », Gilbert écrit :

« Ayant récemment obtenu des documents officiels de l’État de l’Illinois, voici ce que je peux dire avec assurance : j’ai trouvé la preuve dans des documents officiels que Michelle Obama s’est inscrite pour voter en tant qu’homme en 1994. J’ai également la preuve officielle qu’après 14 ans de votant en tant qu’homme, Michelle Obama a changé son sexe en 2008 d’homme à femme. Ce n’est plus une bêtise sur les réseaux sociaux, c’est un fait. J’ai obtenu les documents du Conseil des élections de l’État de l’Illinois la semaine dernière seulement. Voici la carte d’électeur officielle de Michelle Obama de 1994 lorsqu’elle s’est inscrite pour voter en tant qu’homme. La lettre M est encerclée sous Sexe.« 

« Puis, le 14 juillet 2008, alors que son mari était sur le point d’être nommé par les démocrates à la présidence, elle a brusquement changé son sexe d’homme en femme. »

Un timing remarquable, je suis sûr que vous en conviendrez.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et avant d’accuser Joel Gilbert d’avoir conspiré pour piéger Michelle Obama et de la qualifier faussement de transgenre, il y a un fait que vous devez garder à l’esprit. Bien qu’il ait découvert que Michelle Obama s’est inscrite pour voter en tant qu’homme en 1994, Gilbert ne croit toujours pas qu’elle est né mâle. Il croit charitablement qu’elle a dû «cocher la mauvaise case» et s’est accidentellement inscrite pour voter en tant qu’homme. Il explique :

« Son inscription sur les listes électorales en tant qu’homme était probablement une erreur d’écriture commise lorsque Michelle a rempli son formulaire d’inscription sur les listes électorales de 1994. Elle n’a dû le remarquer qu’en 2008 et l’a corrigé de manière appropriée. »

Ouah. Certaines personnes veulent vraiment croire ce qu’on leur dit.

Depuis les premiers jours de l’administration Obama, des citoyens de tous bords ont étudié des vidéos et des photos de Michelle Obama et ont déclaré qu’elle était un homme. En 2014, la comédienne Joan Rivers a alimenté les deux rumeurs en répondant à un journaliste de TMZ qui lui a innocemment demandé si les États-Unis éliraient jamais un président gay.

« Nous l’avons déjà avec Obama, alors calmons-nous« , a déclaré Rivers, avant d’ajouter : « Vous savez que Michelle est une transsexuelle. »

Les commentaires de Rivers ont alimenté les publications sur les réseaux sociaux de photos suggérant que Michelle est vraiment un homme. Il y avait aussi des vidéos au ralenti en gros plan d’elle dansant sur The Ellen DeGeneres Show prétendant montrer quelque chose qui pointait dans son pantalon.

Michelle Obama

 

Moins de deux mois plus tard, Rivers est décédé brusquement des suites de ce qui était censé être une intervention mineure à la gorge. Inutile de dire que sa mort inattendue a alimenté la rumeur, et même la propre famille de Barack Obama a alimenté la rumeur. Sur Twitter, le frère aîné de Barack, Malik, a laissé entendre qu’il connaissait la vérité. Puis Malik a dû se taire soudainement, a supprimé le tweet original et a  refusé de confirmer ou de nier les allégations concernant « BIG MIKE ».

Remarquablement, Barack Obama lui-même s’est trompé plusieurs fois et l’a appelée « Michael »… encore et encore. Hmm… Avez-vous déjà rencontré un homme qui appelle accidentellement sa femme par un nom d’homme ?

La furtivité est au cœur de la stratégie à long terme des Obama depuis le premier jour. Barack et ses co-conspirateurs ont préparé Michael/Michelle à se présenter à la présidence depuis 2016. Dans un premier temps, le couple puissant a signé une offre de 65 millions de dollars pour écrire leurs mémoires respectives dès leur départ de la Maison Blanche.

Un autre indice révélateur des plans des démocrates pour Michelle est survenu lorsqu’ils lui ont décerné le rôle convoité de conférencier principal à la Convention nationale démocrate de 2020. Parallèlement, Barack a été le conférencier principal du congrès en 2004, quatre ans avant d’être nommé candidat en 2008.

Lors de la dernière vérification, Michelle comptait plus de 18 millions d’abonnés sur Facebook, 20 millions sur Twitter et près de 50 millions sur Instagram. Quand elle tweete, généralement avec une orientation politique, les démocrates écoutent.

Mais elle sera une candidate vulnérable car elle a tant à cacher. Joel Gilbert, le cinéaste qui a obtenu ses cartes d’électeur, dit « Seule la vérité peut l’arrêter ». La vérité n’est pas la meilleure amie de Michael/Michelle.

Elle fait semblant d’être quelque chose qu’elle n’est pas depuis qu’elle est apparue pour la première fois sur scène à l’échelle nationale.

Un gros calin de Barack à Michael /Michelle.

Source

 


EN COMPLÉMENTAIRE

HALLOWEEN 2009

 

La Maison Blanche a « couvert » la fête d’Halloween d’Alice au pays des merveilles de Tim Burton

La Maison Blanche a "couvert" la fête d'Halloween d'Alice au pays des merveilles de Tim Burton
La Première Dame Michelle Obama déguisée en léopard en 2009 lors d’un événement à la Maison Blanche…On voit bien les traits du visage de Big Mike.

La Maison Blanche a couvert une fête d’Halloween sur le thème d’Alice au pays des merveilles organisée par le réalisateur Tim Burton et l’acteur Johnny Depp de peur de créer une mauvaise impression pendant une récession, selon un nouveau livre sur les Obama paru à la même époque.

Johnny Depp a accueilli les invités dans le costume qu’il avait porté dans une version cinématographique de l’histoire de Lewis Carroll publiée à peu près à la même époque par Burton, qui a eu carte blanche pour transformer la salle à manger officielle en un thé du Chapelier fou dans « son effrayant-comique style »….

 

 

 


EN COMPLÉMENTAIRE

Mai 2010,pourquoi tout le monde regarde les genoux de Michelle Obama ?

 

 

 

 

 

 

La scène était le dîner des correspondants de la Maison Blanche de la semaine du premier mai 2010. Une foule se rassemble pour regarder les genoux de Michelle Obama.

Notre théorie sur ce qu’ils regardent est expliquée ci-dessous.

C’est assez bien connu que Michelle porte le pantalon à la Maison Blanche. Maintenant, nous pensons savoir pourquoi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


delphineangie2008, Sasha, Malia and Michelle Obama | | napavalleyregister.com

 

Certaines sources pensent que les filles Obama, Malia et Sasha, ont été secrètement adoptées hors du Maroc ou qu’elles sont des enfants de substitution comme les jumeaux de Bassett. Ils affirment qu’il n’y a pas de photos ou d’enregistrements de Michelle Obama enceinte ou avec un nouveau-né. Et, Malia et Sasha n’ont pas d’actes de naissance publics.Elles sont nées avant que Barrack Obama ne devienne président des États-Unis.


EN DEUXIÈME COMPLÉMENTAIRE

UNE INCROYABLE ENQUËTE CITOYENNE SUR  LE COUPLE MACRON -TROGNEUX (L’ENQUÊTE PLESSIBUS)

 

 #brigittegate, le dossier Pressibus, l’enquête citoyenne
Vous pouvez télécharger toute ce dossier au format pdf (17 Mo) – Version 24.0
De Jean-Michel à Brigitte Trogneux, mensonges à l’Elysée

Sommaire général

  1. Introduction : ce n’est pas une rumeur mais un solide dossier
  2. L’intime conviction du généalogiste
  3. La lignée Trogneux : des chocolatiers à Amiens
  4. La « légende » de Brigitte Trogneux mariée avec Emmanuel Macron
  5. Deux journalistes d’investigation : Xavier Poussard et Natacha Rey
  6. La famille où a grandi Jean-Michel Trogneux
  7. Brigitte avant 1990, selon la « légende »
  8. De Jean-Michel à Brigitte, leur ressemblance
  9. André-Louis Auzière, le mari fantôme de Brigitte
  10. La mère biologique des trois enfants Auzière, première hypothèse
  11. Les deux familles de Jean-Michel Trogneux
  12. Brigitte Macron, née Jean-Michel Trogneux, a 77 ans en 2022…
  13. Elle a l’ossature d’un homme…
  14. 1977-1990, Jean-Michel Trogneux et le pasteur Joseph Doucé
  15. 1991-1992, Brigitte à Amiens, sa rencontre avec Emmanuel
  16. 1993-2007, les débuts du couple Brigitte-Emmanuel
  17. La famille où a grandi Emmanuel Macron
  18. Emmanuel Macron et l’homosexualité
  19. Un dangereux psychopathe dirige la France
  20. Une « légende » truffée de mensonges pour médias diligents
  21. Macron l’emmerdeur instaure un apartheid en France
  22. Les inversions accusatoires du couple pervers de l’Elysée
  23. Interrogations sur l’enfance d’Emmanuel Macron
  24. Brigitte Trogneux, mariée Macron, a-t-elle une existence légale ?
  25. Joseph Doucé pourrait-il être le père biologique d’Emmanuel Macron ?
  26. Interrogations sur les trois enfants Auzière
  27. Jean-Michel Trogneux et Jean-Louis Auzière, grands copains à Alger ?
  28. D’Alger à Truchtersheim, l’autre copain Jean-Marc Uhrweiller
  29. Le tour de magie des deux Brigitte Auzière
  30. Conclusion : secrets de famille, vies imbriquées et pactes du silence
  31. Tableau récapitulatif des hypothèses, index
  32. Annexes A : documents complémentaires
  33. Annexes B : comparaisons complémentaires
  34. Annexes C : Macron et Covid
  35. Annexes D : évolution de la situation, le #brigittegate

Source


UNE INVITATION À VISITER NOS BOUTIQUES EN LIGNE

Passez une bonne journée,mes ami(e)s!

 

 

 

 

La Sexualité Sacrée:Aimez-vous les uns sur les autres

Saviez-vous que faire l’amour profite tant à la santé que cela devrait être prescrit par nos thérapeutes.

Tout cela est très sérieux, et d’éminents scientifiques se sont penchés sur la question.

Ils ont découvert qu’une femme qui fait l’amour produit un certain degré d’hormones oestrogènes, ce qui a comme conséquences de lui donner des cheveux luisants et une peau douce.

Ils nous apprennent aussi qu’il faut faire l’amour lentement, et tendrement, car cela réduit les problèmes de peau, de grains de beauté, les démangeaisons.

Si, en préliminaire à vos ébats amoureux, vous décidez de vous offrir une bonne table bien garnie, avec chandelles et champagne comme il se doit, lorsque ensuite vous ferez l’amour vous allez éliminer plus de calories que celles que vous avez accumulées lors de ce repas d’amoureux.

On pourrait même affirmer sans sourire que la pratique du sexe peut être assimilée à celle d’un sport.

A quand l’amour comme discipline olympique ?

En effet, faire l’amour étire et raffermit chaque muscle de nos corps.

Vous êtes dépressifs ?

Le psychologue américain, Stuart Brody préconise de faire l’amour au lieu de prendre des antidépresseurs.

En effet, la pratique sexuelle génère des endorphines qui, en coulant dans vos veines, vous procureront une sensation de bien-être et d’euphorie, et provoqueront un état de relaxation favorable au sommeil, en combattant le stress.

Faire l’amour est dix fois plus efficace que l’absorption de valium, car le sexe est le tranquillisant le plus sécuritaire au monde.

Embrasser votre partenaire, outre le plaisir que cela procure, a d’autres effets : cela éloigne le dentiste, car la salive nettoie et fait diminuer le niveau d’acide responsable des caries, et prévient contre la plaque dentaire.

De plus, faire l’amour soulage toutes les pressions dans les vaisseaux sanguins du cerveau : c’est donc la réponse idéale que l’on puisse faire à une femme qui prétextant un mal de tête, refuserait une proposition amoureuse.

Faire l’amour a d’autres effets : cela facilite l’écoulement nasal, et c’est efficace contre le rhume des foins et l’asthme.

D’après le Pr Ebrahim, les hommes qui ont au moins trois rapports par semaine, et pendant dix ans, courent deux fois moins de risques d’avoir une attaque cérébrale ou une crise cardiaque.

Cela permettrait de réduire de 15 % le risque de développer un cancer de la prostate.

Pour la femme, la stimulation des tétons et l’orgasme libèrent une hormone appelée ocytocine, bénéfique pour le sein.

Faire l’amour, c’est aussi un excellent exercice pour le muscle cardiaque qui a besoin de travailler pour bien se porter. Pendant les ébats amoureux, les pulsations passent de 75 à 180 à la minute au moment de l’orgasme !

Les ébats amoureux seront-ils un jour remboursés par la Sécurité sociale ?

Et pour ceux qui n’ont pas de partenaires pour célébrer le printemps, je n’ai qu’un conseil : pratiquez l’amour le plus souvent possible car plus vous le ferez, plus on vous fera d’offres.

En effet, les personnes sexuellement très actives sécrètent de grandes quantités de phéromones, et l’odeur dégagée rend l’humain fou de désir, homme autant que femme.

Et puis n’y a-t-il pas meilleur lieu pour soigner une convalescence qu’un grand lit, surtout quand on s’y trouve à deux ?

On vous le disait dès Mai-68 : « Faites l’amour, pas la guerre ».

Car comme disait un vieil ami africain : « Là où le cœur est, les pieds n’hésitent pas à y aller ».


 

UNE INVITATION À VISITER NOS BOUTIQUES EN LIGNE

Passez une bonne journée,mes ami(e)s!

 

 

La tyrannie sanitaire…l’histoire continue

Les GUERRES des FOUS, sociopathes-psychopathes,  des tyrans  CONTRE les PEUPLES
Celà pourrait être le Titre d’un livre dans l’Histoire de l’Humanité.

Que l’on remonte à l’Antiquité, en passant par les Romains, L’Eglise ses croisades et son INQUISITION ses guerres pour des CROYANCES contre les cathares, la guerre de 30 ans, plus récemment le Stalinisme, le Nazisme, le Djihad, les CROYANCES entretenue sont à l’origine de ces guerres.

 » NOUS SOMMES EN GUERRE COÛTE QUE COÛTE « , est le dernier épisode de ces FOUS d’une Secte contre les peuples par cupidité et soif de pouvoir.

En Ukraine on a condamné un jeune de 20 ans qui n’a rien demandé dans cette guerre par procuration de l’OTAN contre la Russie, pour CRIME DE GUERRE.
Les vrais criminels ne sont jamais poursuivis, Je m’explique :

La guerre COÛTE QUE COÛTE actuelle est le summum du délire humain contre un ennemi FABRIQUÉ, de synthèse par des FOUS, un morceau d’ARN génétiquement modifié par des ciseaux à ADN ou ARN (CRISP Cas 9), appelé  » VIRUS ».  En fait un morceau de CHAROGNE d’ARN de chauve souris avec insertion de fragments de CHAROGNES d’ARN humain ou de primate, que depuis le début du XXème siècle grâce à Rockefeller, on appelle  » VIRUS » du latin poison. Rockefeller s’est  inspiré de l’ESCROQUERIE, du  HOAX de Pasteur sur son vaccin contre la Rage ou le vaccin contre le Charbon (l’Anthrax), qui n’a jamais fonctionné, et de son père, un charlatan vendant des remèdes. Mais passons sur l’incroyable histoire des vaccins, que des historiens ont parfaitement décrit.

Un  » VIRUS » est un TOXIQUE, mais n’appartient  pas au monde du vivant, il ne peut pas se reproduire, il n’a pas la mécanique cellulaire pour cela, pour exemple pas de ribosomes pour transcrire l’ARN ou l’ADN et pour fabriqué quoi que ce soit. En réalité c’est un morceau MORT de charogne d’ADN ou d’ARN, parfois libre, parfois encapsulé comme une spore en sommeil (et pourquoi pas dans permafrost mais sans vie), son enveloppe probablement fabriqué lors d’une intoxication d’un organisme vivant par ses défenses immunitaires: les phagocytes, macrophages, globules blancs de l’immunité innée. Autrement dit, des débris de cellules mortes pour une raison ou une autre.
Pour exemple, la Poliomyelite n’est pas due à un virus, mais à des TOXIQUES, le DDT et autres ou métaux lourds, qui comme par hasard ont été massivement produits par Rockfeller dans l’industrie chimique IG Farben Bayer Monsanto. Pourtant on continue à VACCINER depuis contre un virus inexistant, c’est  » PROMETTEUR » mais pas pour les vaccinés INUTILEMENT.

Idem pour le Charbon qui a l’origine des expériences vaccinales provenait d’animaux morts, de la CHAROGNE qui n’a jamais été transmise à d’autres animaux qu’en y ajoutant des morceaux de tissu en décomposition. Une imposture de plus.

La fausse pandémie du COVID 19 permet à des politiciens néolibéraux d’augmenter leurs pouvoirs de contrôle sur le peuple…comme une vraie dictature.
Ici,les premiers ministres François Legault du Québec et Justin Trudeau du Canada.

De l’importance des mots dans les CROYANCES :

Dire que l’on utilise des virus morts ou atténués, alors qu’au départ ils n’ont jamais été vivants, est un canular, une manipulation mentale entretenue par le Marketing ou la PROPAGANDE jusque dans les universités de médecine, faut-il le rappeler, mises en place par Rockefeller aux États-Unis, pour FORMATER les étudiants, tout en brevetant tous les remèdes existants donc RENTABLES, et en détruisant toutes les écoles de médecine conventionnelle utilisant des remèdes non brevetables.

La  » grippe  » espagnole a été inventé par le co-fondateur de la fondation de Santé Rockefeller, ça ne s’invente pas, Frederick Taylor Gates, le  » VIRUS  » de cette  » grippe » n’a jamais été à l’origine des 50 millions de morts, confère l’article publié par le Patron du système de Santé américains depuis 40 ans, le Dr Anthony FAUCI lui même en 2008, les 50 millions de décès étaient dû à des infections bactériennes sur une population au terrain immuno-déprimé par 4 années de guerre mondiale dans les tranchées et une population carencée en tout. C’est pour eux le TERRAIN qui a tué, comme aujourd’hui dans la Covid l’âge, l’immuno-dépression acquise ou génétique (plus rarement), par le diabète, l’obésité, l’HTA…., l’isolement, le confinement, la carence en vitamine D (un prix Nobel)  essentielle pour réguler notre système immunitaire, la carence en antioxydants, la vit C (un prix Nobel) pour exemple, les confinements étant par ailleurs immuno-dépresseurs et responsable de stress oxydatif, comme l’absence de vie sociale est responsable de dépressions, elle même d’Immuno-depression, et cerise sur le gâteau on a interdit les antibiotiques (consensus médical professionnel dans les pneumopathies atypiques), on a interdit tous les traitements actifs mais non rentables, pour exemple l’Ivermectine ( un prix Nobel) , l’hydroxychloroquine ( voir #LancetGate), l’Artrmisia, au départ même les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les stéroïdiens corticoïdes et bien d’autres (voir  #TraitementsCovid préventifs et précoces), non RENTABLES en leurs préférant des traitements  » PROMETTEURS  » très RENTABLE mais soit pouvant être mortels comme le Remdesevir ou CONTRE INDIQUÉ en cas d’infections, comme les anti IL6 Tolicizumab.

La démission récente d’Horacio Arruda devient un sérieux aveux d’échec très gênant pour François Legault qui continue de rêver à trois mandats successifs.Il ne s’agit plus,depuis le début,d’une crise sanitaire mais d’un opportunisme politique pour le système corrompu à la merci de ces malades mentaux!

En fait ce sont les CRIMINELS de la Secte donnant les ordres aux chefs d’états complices, ils ont tout fait pour un #CRIMECONTRELHUMANITE (Cliquez), jusqu’à autoriser les dépresseurs respiratoires pour achever les handicapés ou les personnes âgés, sans même souvent un avis médical.

Concernant la grippe espagnole, elle est au départ secondaire à un essai clinique d’un vaccin contre la méningite bactérienne sur des militaires américains en 2017 par la fondation Rockefeller, ce sont ces militaires probablement immuno-déprimés qui ont été malades en diffusant ensuite leurs pneumopathies bactériennes.

Les dits  » virus  » n’ont été décrit qu’en 1933 et voir un morceau de débris organique, n’en fait qu’un corps étrangers. La représentation aujourd’hui n’est que l’aspect au microscope électronique avec des colorants métalliques et une image par reconstruction numérique.

CONCLUSIONS

La Secte du WEF de Davos du Club Bilderberg (voir #RokefellerGatesHomoDavos & Co,) mène une guerre contre des fragments d’organismes morts appelés  » VIRUS  » (poison), fabriqué en laboratoire en coopération Chine États-Unis-Europe (peut-être Ukraine), nous ont vendu des traitements  » PROMETTEURS  » RENTABLE et mortels, en attendant des  » vaccins ARN  » fragments de Spike génétiquement modifié de SYNTHESE ou morceaux de fragments de charogne de cellules organiques, qui non seulement provoqué un SIDA Vaccinal, autrement dit un déficit immunitaire acquis s’accentuant au fil des doses (7 étaient déjà prévues sur Ameli Pro), mais favorise les variants, notre système IMMUNITAIRE favorisant les mutations sous la pression immunitaire de ces morceauc de corps étrangers morts appelés  » VACCINS ARN  » maintenant avec des MORTS en masse chez les personnes en parfaite santé, même des grands sportifs sans aucune lésion endovasculaire préalables comme chez les obèses , les diabétiques , les hypertendus, les athéromateux…, les mêmes causes provoquant les mêmes effets en pire par la multiplication des doses, alors que la Covid donne une IMMUNITE naturelle ABSOLUE dans 97 % des cas contre une IMMUNITÉ négative des dits  » VACCINS ARN « .
Alors ce jeune soldat russe inconscient est condamné pour CRIME de GUERRE, les responsables de millions de MORTS dans des CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ tout entière depuis plus d’un siècle contre des fragments d’ARN , d’ADN de CHAROGNES (voir #ScandaleDesVaccins ), sont toujours en liberté, poursuivent leurs méfaits pire que tous les FOUS précédents, sauf peut-être Tamerlan en Asie centrale (Ouzbékistan) qui a son époque a  éliminé environ 20 % de la population environnante, mieux que les Kmehrs rouge, Staline , les Nazis ou l’Eglise catholique en mission pour EXTETMINER des civilisations entière au Caraïbes, en Amérique Centrale, en Amérique du Sud jusqu’aux Etats-Unis avec les indiens au nom d’une CROYANCE !

On n’a pas entendu les Papes, pas même sous les Nazis, par contre aujourd’hui Poutine serait le Diable en personne à les entendre, mais je n’ai pas vu de symbole de Moloch, de Baphomet de Satan dans son bureau ou ailleurs, contrairement à nos chefs d’Etats, dans certains pays dont les États-Unis des statuts, ou chez les francs maçons l’Oeil inversé de la Providence de Dieu ou symbole satanique dans les brevets américains du contrôle Social WO2020/060606 ou le brevet américains des  » vaccins  » à l’hydroxyde de graphène avec son 666, un copier-coller du brevet chinois.

NB Vous pourrez toujours me qualifier de  » complotiste antivaxx… » à la différence des comploteurs du COMPLOT PERMANENT pour le pouvoir l’argent et le c…, j’ai une Morale, une Éthique, une Conscience fait un Serment à la différence de la Secte qui veut  gouverner le Monde sans Foi ni Loi hors la LEUR, sans Morale ni Éthique d’ailleurs toutes violées durant la Covid  » PROMETTEUSE  » pour EUX, mortelle pour les autres, certains lanceurs d’alertes  » complotistes » sont même morts dans des circonstances INEXPLIQUÉS !

Au contraire du FUCK-CHECKING tous les FAITS sont vérifiables, les preuves ont été publiées sous les  » #ScandaleDesVaccins ou #CrimeContreLhumanite « .

SOURCE: le rédacteur désire garder l’anonymat!


UNE INVITATION À VISITER NOS BOUTIQUES EN LIGNE

Passez une bonne journée,mes ami(e)s!