Sociétés Secrètes Allemandes:les crânes sacrificiels de l’Ahnenerbe seraient d’origine extraterrestre

Le 9 janvier 2016,des officiels du gouvernement russe et de nombreux scientifiques russes présentaient cette étonnante découverte effectuée  dans le Caucase:

Près des cranes,de très étranges documents dormaient là depuis plus de 70 ans.

 

Les cranes ont été retrouvé près d’un dolmen du Caucase.

 

Cette photo dessinée retrouvée dans les objets dans la boite semble être le dolmen recherché (…et retrouvé) par les officiers de l’Ahnenerbe.

 

Dans ce qui ressemble à une scène d’un film d’Indiana Jones, des reportages des journaux russes « Komsomolskaya Pravda » et « Rossiyskaya Gazeta » indiquent qu’un porte-documents et deux crânes ressemblant à des extraterrestres ont été découverts dans les montagnes du Caucase, dans la région d’Adygeya. Dans la mallette, ses trouveurs ont trouvé deux crânes appartenant à une créature inconnue. Ahnenerbe était probablement la société la plus secrète au sein de la SS dédiée à l’étude des forces occultes et surnaturelles sur Terre. Selon les chercheurs, il est probable que les membres des SS s’intéressaient aux mystères des anciens dolmens et aux fortes quantités de radioactivité présentes dans la région connue sous le nom de canyon Kishinski.

Cependant, les chercheurs pensent qu’il est également possible qu’ils recherchent le Kuban Rada d’or, perdu quelque part dans la région pendant la guerre civile russe (1917-1923). (Le Kuban Rada (en russe: Кубанская Рада; en ukrainien: Кубанська Рада) était l’organisation suprême des cosaques du Kouban, qui représentaient tous les chefs de district.


LE KUBAN RADA D’OR PERDU…ÇA POURRAIT ÊTRE CELA

Depuis le début de la construction des sites olympiques,en 2014,, plus d’une douzaine d’expéditions archéologiques ont eu lieu et près de 400 artefacts ont été remis au musée d’histoire de la ville. « La construction des sites olympiques à Sotchi au cours des cinq dernières années a déclenché des fouilles archéologiques de grande envergure jamais réalisées auparavant dans cette ville », a déclaré Alla Guseva, directrice adjointe des recherches au musée.

 


 

 

Parmi les articles, les chercheurs ont également découvert une carte allemande du territoire d’Adygeya qui aurait été créée en 1941. Les experts ont été émerveillés par l’exactitude et l’exhaustivité de la carte.

Les historiens connaissent de nombreux détails de l’opération Wehrmacht Edelweiss qui s’est déroulée au sommet d’Elbrus, la plus haute montagne d’Europe, située dans la république de Kabardino-Balkarie dans le Caucase russe. Cependant, le but exact de cette mystérieuse organisation dans les montagnes d’Adygea reste un mystère profond, de même que la connexion entre le porte-document mystérieux, son contenu et les deux crânes anormaux qui n’ont pas un aspect humanoïde.

L’  Ahnenerbe : une institution mystérieuse aux objectifs mystérieux

La fameuse boîte

 

 

Le symbole de l’Ahnenerbe est bien visible sur la boite

 

 

L’  Ahnenerbe  était un institut développé par le Troisième Reich, chargé de faire des recherches sur l’histoire archéologique et culturelle de la race aryenne. L’institut a mené des expériences et lancé de nombreuses expéditions dans le monde entier pour tenter de prouver que des populations nordiques mythologiques régnaient sur le monde dans un passé lointain. Le nom  Ahnenerbe  signifie «héritage des ancêtres».

Les  membres de l’Ahnenerbe  voulaient tout savoir sur le mystère et l’inconnu de notre planète. Ils firent plusieurs expéditions au Tibet, en Antarctique et dans le Caucase et s’intéressaient énormément au phénomène OVNI, à la recherche du pouvoir ultime et absolu.

Le monde entier sait que l’Allemagne hitlérienne s’emploie activement à mettre au point de nouveaux types d’armes susceptibles de modifier le cours de la guerre. C’est la raison pour laquelle plus de 300 spécialistes de différents secteurs ont travaillé dans l’  Ahnenerbe , tous des esprits brillants et bien éduqués dotés de grandes connaissances scientifiques.

L’un des fameux crânes d’origine inconnue.

 

Il est intéressant de noter que seuls quelques-uns savent que des années avant le début de la guerre, des spécialistes des routes de montagne d’une organisation de construction militaire allemande avaient proposé d’aider l’URSS à construire une route entre Pitsunda et Ritsa (de la côte du Black Seanow en Abkhazie), comme un moyen de coopération internationale.

Une fois les travaux terminés, on a découvert que les spécialistes allemands étaient morts mystérieusement, leur voiture a plongé dans l’espace dans une courbe. Jusqu’à aujourd’hui, les touristes affluent vers le lac Ritsa à travers les tunnels construits par les Allemands.

 

Eau de vie russe

Nous avons appris plus tard que la construction de cette route stratégique avait des raisons très mystérieuses. Il s’est avéré que les hydrologues d’Ahnenerbe ont établi que la composition de l’eau provenant d’une source située dans une grotte sous le lac Ritsa était idéale pour la fabrication de plasma sanguin humain. « L’eau vivante » d’Abkhazie a été transportée dans des conteneurs d’argent d’abord vers la côte, puis par sous-marin jusqu’au fond de Constance et enfin par avion jusqu’en Allemagne « , explique Bormotov, professeur au département d’économie et de gestion de Maikop State Technological Université. Il était même prévu de construire des tunnels pour les sous-marins menant de la mer à Ritsa, mais ces projets ont été interrompus par la guerre.

L’aspect des crânes est vraiment macabre.

 

Il est notoire que le 49e corps montagnard de la Wehrmacht, qui a fait l’ascension au mont Elbrouz, est resté dans la région d’Adygeya. Dans la vallée de la rivière Belaya, près du village cosaque de Dajóvskaya, se trouvait le régiment SS du Westland. Entre les fleuves Pshish et Psheja, des régiments de chars allemands furent installés. À l’automne 1942, l’aéroport de Maikop reçoit la visite du 3e escadron du 14e groupe de reconnaissance, doté d’appareils de reconnaissance bimoteurs baptisés FW-189, équipés des instruments d’espionnage les plus sophistiqués et considérés par beaucoup comme des laboratoires secrets volants.

«C’était plus que suffisant pour protéger les enquêtes secrètes éventuellement menées par les Ahnenerbe dans les montagnes d’Adygea», déclare Bormotov. «Maikop était la ville où la Wehrmacht avait son siège. De là, le commandement de toute la campagne militaire allemande dans le Caucase a été organisé.

En automne 1942, dans les montagnes d’Adygea, il n’y avait pas de ligne de défense militaire définie, et des rapports font état de soldats qui s’interrogent au plus profond de la montagne. La raison pour laquelle des troupes ont été déployées sur le mont Pshekish en août 1944 alors que la ligne de front s’était déjà déplacée loin à l’ouest. Qu’est-ce qui fait que les nazis n’ont pas eu le temps de finir sur le mont Pshekish? Ces mouvements mystérieux peuvent-ils être expliqués et liés aux enquêtes des chercheurs d’Ahnenerbe? », Se demande Bormotov.

Des crânes allongés.

 

Beaucoup de gens supposent que les nazis s’intéressaient aux dolmens, constructions préhistoriques attribuées aux constructeurs atlantes situés dans la région, et «aux portes de mondes parallèles».

 

Même aujourd’hui, les gens parlent encore d’événements inhabituels dans la région. La presse locale a récemment publié un article sur la découverte d’un squelette géant de trois mètres de haut appartenant à une race humaine inconnue dans le canyon de Borjomi.

Les crânes des dieux

Les médias russes ont écrit que les mystérieux crânes avaient été découverts dans une grotte sur le mont Bolchoï Tjach il y a près de deux ans par un groupe d’explorateurs menés par l’ethnographe Vladimir Melikov.

Selon Melikov, la créature de l’un des crânes était différente de tout ce que l’homme sait, et elle marchait sur deux jambes. Melikov affirme que l’absence de voûte crânienne et de mâchoires est l’un des traits les plus mystérieux des crânes. Les orbites sont exceptionnellement grandes et présentent des traits faciaux ressemblant à ceux de l’homme.

Même comparé au crâne d’un ours, il est difficile de croire que vous n’avez pas entre les mains les restes d’une créature extraterrestre, a déclaré Melikov.

Les paléontologues de Moscou n’étaient pas trop excités lorsqu’ils ont reçu des photographies des crânes mystérieux. Ils ont simplement reconnu que les crânes ne ressemblaient à rien de ce qu’ils avaient vu auparavant, ce qui laisse supposer qu’ils auraient pu être submergés et exposés au sable pendant de longues périodes. cela aurait pu modifier la forme des crânes, mais si tel était le cas, comment expliquer les « déformations » presque identiques des deux crânes qui semblent suivre des schémas similaires?

 

Spéculations ou réalité? Les anciens Anunnaki en Russie

Certains chercheurs sont allés aussi loin et ont établi des liens entre les mystérieux crânes et les anciens Anunnaki. Après avoir regardé les images, beaucoup suggèrent que ces crânes mystérieux ont été recherchés par des chercheurs de l’ Ahnenerbe , car ils appartenaient aux visiteurs des étoiles, les dieux et les créateurs de la race humaine, et des chercheurs de l’ Ahnenerbe  savaient exactement ce qu’ils cherchaient pour faire exactement ce trajet.

« Nous pouvons construire toutes sortes de versions et de conjectures, mais la vérité est que les restes trouvés dans les montagnes d’Aguideya vous obligeront à repenser tout ce que vous savez », a déclaré Bormotov à la presse russe.

En conclusion, nous pouvons dire que ces découvertes mystérieuses sont quelque chose qui vous fait certainement vous demander :quoi d’autre?

Cela vous fait penser à d’autres institutions secrètes qui avaient des idées et des plans similaires à ceux de l’ Ahnenerbe . Les crânes et objets découverts en Russie resteront parmi les découvertes les plus mystérieuses de la dernière décennie, et la vérité derrière eux semble bien plus mystérieuse que ce que nous pouvons imaginer.

Un crane d’un soldat allemand avait été revêtu de son casque militaire…près du dolmen!

 

Une bague à l’effigie du Führer.

 

L’arrière des cranes nous laisse songeur:aucune créature terrestre n’a un crane semblable.

 

 

Source, référence et images:

Rossiyskaya Gazeta 
Komsomolskaya Pravda


EN COMPLÉMENT

Les cosaques de Kuban Rada

Des Cosaques de la République de Kuban (vers 1919)

Le Kuban Rada (en russe : Кубанская Рада ; en ukrainien : Кубанська Рада ) était l’organisation suprême des cosaques du Kouban , qui représentaient tous les chefs de district. Cependant, son chef, Nakazny Ataman, a été nommé directement par le tsar. Après la Révolution de février , en avril 1917, la Rada s’est proclamée administration suprême de l’oblast de Kouban. Le 24 septembre 1917, la Rada adopta une résolution sur la formation d’une législature. Après la Révolution d’Octobre , la Rada s’est battue contre le pouvoir soviétique et a proclamé la République populaire du Kouban.le 28 janvier 1918 avec sa capitale à Yekaterinodar .

Le général russe blanc Anton Denikin a aboli la Rada en 1920.

En 1990, une organisation, appelée Rada, a été créée pour administrer l’hôte moderne du cosaque kouban.

Des musiciens cosaques de Kuban photo de 1913

 

L’assassinat des paysans par les communistes,portrait de 1920 env

AUTRE COMPLÉMENT

 

Des structures vieilles de 25 000 ans trouvées en Russie? – Dolmen et mégalithes mystérieux dans le Caucase

 

En Russie, le Caucase, dans les montagnes, non loin de Tzelentzchik, Tuapse, Novorossiysk et Szocs des  centaines de monuments mégalithiques dans les villes. Les Russes les appellent Dolmen. 

Les archéologues russes et étrangers ne savent pas encore quoi utiliser pour ces structures. Selon les informations disponibles, les mégalithes sur les photos et vidéos ci-dessous ont entre 10 000 et 25 000 ans. D’autres archéologues, par contre, estiment leur âge à 4 000 et 6 000 ans.

Ce dolmen a été évalué à 25,000 ans.

Nous connaissons des milliers de souvenirs mégalithiques préhistoriques à travers le monde. Certains des moins connus sont ceux du Caucase. Ces dolmen sont situés des deux côtés du Caucase occidental, soit environ 12 000 kilomètres carrés en Russie et dans la région de l’Abkhazie.

Les dolmen du Caucase sont des représentants uniques de l’architecture préhistorique, avec des blocs de taille cyclopéenne travaillés et assortis avec précision. Les pierres ont été travaillées à exactement 90 degrés ou exactement circulaires selon les besoins. 

Les bâtiments ici ressemblent beaucoup aux mégalithes que l’on trouve dans diverses régions d’Europe et d’Asie, tels que la péninsule ibérique, la France, l’Angleterre, l’Irlande, les Pays-Bas, l’Allemagne, le Danemark, la Suède, Israël et l’Inde. De nombreuses théories ont tenté d’expliquer ces similitudes, mais personne ne les a encore prouvées.

Il existe près de 3 000 structures mégalithiques de ce type dans le Caucase occidental, mais de nouvelles structures apparaissent alors que de plus en plus de personnes meurent. Malheureusement, beaucoup d’entre eux sont aujourd’hui négligés et complètement ruinés, car personne ne les protège des dommages et des forces de la nature. 

Les bâtiments sont principalement carrés et trapézoïdaux, de forme à la fois rectangulaire et ronde. Chaque façade a une ouverture. Le plus commun est la fenêtre ronde, mais ils sont également carrés. On y trouve des poteries en bronze et en fer qui ont permis de déterminer l’âge des bâtiments, ainsi que des restes humains, des outils en bronze, des ornements en argent, en or et en pierres semi-précieuses.

La décoration des mégalithes n’est généralement pas excessive, les irrégularités verticales et horizontales, les lignes en zigzag, les triangles et les cercles concentriques étant les éléments les plus courants.

 

 

 

 


AUTRE COMPLÉMENT

 

Generał_Heinz_Reinefarth des Waffen SS fut reçu avec honneur par les Cosaques de Kuban…en 1941.Il était membre de l’Ahnenerbe,

 

 

 

Publicités

On retrouve les mêmes anciens extraterrestres sculptés dans la pierre à travers le monde antique

Cet article concerne plus que de simples coïncidences fictives sur des extraterrestres venus dans l’Antiquité qui ont dû interagir avec les cultures dispersées sur notre planète  au cours de notre passé.Sérieusement, il y a beaucoup de preuves pour affirmer que ces extraterrestres existaient, mais pas simplement comme un mythe ..même culturel, mais en réalité, cela  s’est produit :des  visiteurs sont venus de l’espace …ou du paradis.

 

Non seulement l’énigmatique «Stonehenge arménien» a été construit il y a des millénaires avant les pyramides et son homologue plus célèbre à Stonehenge, en Angleterre, mais certains des rochers du site représentent des êtres curieux à la tête allongée et aux yeux en forme d’amande.Certaines des roches de Karahunj représentent  (aussi) de mystérieux êtres humanoïdes . Est-il possible que ce soient les anciens astronautes qui ont visité la Terre il y a des milliers d’années?

L’alien des mayas est représenté en relief dans la pierre .On peut très bien le voir également dans un vaisseau spatial extraterrestre :c’est évident avec le feu descendant de ses moteurs. Il a la forme d’un OVNI typique même vu dans les observations d’OVNI d’aujourd’hui et les images d’OVNI anciennes..

L’alien venu conquérir le monde

QUETZALCOATL, il « SERPENTE PIUMATO » adorato dai MAYA 

Cette gravure en relief sur pierre de l’ancienne culture maya représente un homme prosterné devant  quelque chose. Planant sur lui dans l’objet ressemblant à un vaisseau spatial. L’objet est lenticulaire, ce qui signifie qu’il ressemble presque à une lentille et qu’il y a des tentacules, des gaz d’échappement ou des matières organiques telles que des lianes suspendues au bas du véhicule.

L’être à l’intérieur de l’engin semble être en colère, et ses yeux sont grands et en forme d’amande, similaires aux descriptions faciales communes d’un extraterrestre gris. Il porte également un type de gilet avec deux ceintures formant un X sur la poitrine. Certaines personnes croient que cette gravure sur pierre représente peut-être le dieu maya Quetzalcoatl, mais peut-être aussi un type d’extraterrestre. Ou sont-ils les mêmes? Certains chercheurs pensent que les anciens révéraient les êtres des étoiles et les adoraient parfois en tant que dieux descendant sur terre.

 


DES GRAVURES ÉTONNANTES

 

 

Ensuite, nous avons ces étonnantes gravures très fortuites de lieux sur la Terre jamais connectés  entre eux à leur époque, jamais vus sans communication partagée – apparemment? Les similitudes entre deux pièces venues de continents différents  sont assez épiques, mais quatre pièces sont tout simplement « impossible à placer dans le domaine des coïncidences »…comme dirait Jimmy Guieu!

 


TROP DE COÏNCIDENCES?

Ensuite, nous avons les statues avec des sacs à main (comme je les appelle). Ces deux pièces parlent d’elles-mêmes. Elles ont non seulement l’air exactes mais ils ont également la même position.Les mains, le visage, les « sacs à main », les ailes et les jambes sont exactement dans la même position et cela ne peut pas être une coïncidence, n’est-ce pas? J’appelle l’intervention sur celui-ci. Je pense que les extraterrestres qui ont volé au dessus des continents et des mers, sont réellement intervenus dans les deux cultures et les ont grandement influencés.

 

Alors, en quoi croire? Que faire des anciens ancêtres des nôtres? Étaient-ils des « peuples simples » ou intelligents mais imaginatifs? Étaient-ils fous, dites ce que vous voyez ou croyez.

Étaient-ils des dieux, des extraterrestres ou des hybrides? Il y a littéralement des centaines, voire des milliers de cultures différentes qui existaient à un moment ou à un autre, mais qui disait la vérité littérale?

S’agit-il simplement d’exprimer des opinions sur l’espace et les esprits? Vous décidez parce que la vérité est là, il faut que ce soit cela. Vous décidez donc sur quoi vous allez vous installer (au niveau de la conception  ) et le faites vôtre comme nos ancêtres l’ont fait. 

Source 1 Ancient Code . 

Source 2 Quora . 

Source 3 Pinterest .


*Avis important

Ce site web est de plus en plus censuré par Facebook,Tweeter et  Google,en nous partageant avec vos ami(e)s vous allez contrer  cette tendance.

Permettez,s’il-vous-plait,à ce site d’exister afin de présenter une autre version de la Vérité et de la Liberte que ce système politique que sont le Nouvel Ordre Mondial et son allié de fait:les Triades Chinoises!

Aidez-nous  et un jour nos enfants nous remercieront d’avoir resté debout!

Michel Duchaine,votre humble serviteur!

 

 

 

La calotte glaciaire du Groenland menacée par la vague de chaleur

La calotte glaciaire du Groenland est sous haute surveillance.

 

 

La vague de chaleur qui a fait tomber de multiples records en Europe cette semaine constitue maintenant une menace pour la calotte glaciaire du Groenland, affirme l’Organisation météorologique mondiale.

D’après les prévisions – et cela est inquiétant –, le flux atmosphérique va maintenant pousser la masse d’air chaud en direction du Groenland, a déclaré vendredi la porte-parole de l’agence onusienne, Clare Nullis.

Cela va faire monter les températures et par conséquent augmenter la fonte de la calotte glaciaire du Groenland, a-t-elle ajouté lors d’un point de presse à Genève en Suisse.

EIS field assistant, Adam LeWinter on NE rim of Birthday Canyon, atop feature called « Moab ». Greenland Ice Sheet, July 2009. Black deposit in bottom of channel is cryoconite. Birthday Canyon is approximately 150 feet deep.

Si le Groenland n’a pas connu une année météorologique particulièrement hors norme jusqu’en juin, la calotte glaciaire fond désormais rapidement depuis quelques semaines, a poursuivi Mme Nullis, citant les données du Portail polaire, un institut climatologique danois.

Pour le seul mois de juillet, la calotte a perdu 160 milliards de tonnes de glace par la fonte en surface. Cela représente l’équivalent de 64 millions de piscines olympiques.

Clare Nullis, de l’Organisation météorologique mondiale

S’étant développée pendant des milliers d’années, la calotte glaciaire recouvre aujourd’hui 80 % du Groenland. Son volume est estimé à 2,9 millions de kilomètres cubes. Si elle fondait entièrement, le niveau des océans grimperait de sept mètres, souligne le Portail polaire.

La vague de chaleur risque aussi de contribuer à réduire la superficie couverte par la banquise de l’Arctique, qui était déjà proche de son niveau le plus faible jamais enregistré à la date du 15 juillet, a ajouté Mme Nullis.

La porte-parole de l’agence onusienne a aussi noté que les températures record enregistrées en Europe cette semaine ont pulvérisé les anciennes marques par des marges de 2, 3 voire 4 °C, ce qui est absolument incroyable.

Elle n’a pas manqué de souligner que l’intensité et la fréquence des vagues de chaleur sont liées au réchauffement climatique, qui s’explique par les activités humaines.

Le mercure redescend quelque peu en Europe

L’Europe respire pour sa part un peu mieux vendredi, le mercure ayant baissé après une série de records qui l’ont porté jeudi bien au-delà des 40°C en France, en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne.

En France, cet épisode a provoqué d’importants incendies dans les champs moissonnés, grillant des milliers d’hectares de culture, notamment en Normandie. Selon les pompiers, près de 2000 hectares de terres agricoles ont été détruits jeudi dans le nord de la France.

L’alerte rouge canicule a été levée vendredi matin dans les derniers départements et la vigilance orange subsiste dans moins de la moitié des départements concernés (31 contre 60).

Malgré le relatif redoux autour d’une trentaine de degrés, la circulation des trains internationaux Thalys entre les Pays-Bas, la Belgique, la France et l’Allemagne demeurait perturbée vendredi matin.

Les problèmes sont dus aux dommages causés aux infrastructures du réseau par l’extrême chaleur, la température sur les voies excédant de 10 à 15°C celle de l’air. Les convois qui circulent progressent à vitesse réduite et plusieurs trains ont été annulés.

La compagnie ferroviaire nationale SNCF a quant à elle promis un retour à la normale cette fin de semaine. Mais tous les trains Thalys et Eurostar vers Londres, arrêtés quelques heures gare du Nord à Paris, ont repris leurs navettes à la mi-journée.

En Angleterre, le thermomètre est aussi redescendu, mais les trains autour de Londres roulent toujours au ralenti, voire annulés dans certains cas, en raison de feux de broussaille le long des voies.

En Scandinavie, le thermomètre reste calé entre 30 et 35°C notamment en Finlande, où les services météo ont maintenu leur mise en garde pour la fin de semaine. Les habitants se désolent de voir les lacs et principaux sites de baignade envahis par les algues bleues, conséquence de la chaleur.


EN COMPLÉMENT

 

Groenland – L’histoire des Vikings est en train de fondre

 

Le changement climatique est déjà en train de dégrader des sites archéologiques dans l’Arctique et les colonies scandinaves de l’Âge Viking sont en première ligne.

Les fjords du Groenland sont bordés de colonies scandinaves de l’époque viking qui ont prospéré pendant moins de 500 ans avant d’être mystérieusement abandonnées. Et maintenant, cette culture perdue connaît une seconde disparition, déclenchée par le changement climatique.

Selon une nouvelle étude publiée le 11 Juillet 2019 dans la revue Scientific Reports, les établissements vikings sont ceux de tous les sites archéologiques du Groenland qui risquent le plus de disparaître à mesure que l’Arctique se réchauffe. L’étude estime que près de 70% de la matière organique dans ces sites pourrait se décomposer d’ici 2100.

Ce qui sera perdu est un registre unique de matériaux remarquablement préservés: poils, textiles, ossements humains et squelettes d’animaux, bois, fourrures, cuirs. Au fur et à mesure que le sol se réchauffe et que le nombre de jours sans gel augmente, les microbes attaquent ces matières organiques fragiles, les faisant pourrir. 

Les changements se produisent déjà près de la capitale du Groenland, Nuuk, explique Jørgen Hollesen, auteur principal de l’étude et chercheur au Musée national du Danemark. « Nous avons ici des sites où nous savons que beaucoup d’artefacts, beaucoup d’ossements ont été trouvés, il y a 40 ans – mais aujourd’hui, il n’en reste plus beaucoup. Il y avait des ossements auparavant, mais maintenant c’est juste cette bouillie en grain fin. »

« Il s’agit clairement d’un énorme problème dans l’ensemble de l’Arctique« , a déclaré Anne Jensen, archéologue à l’Université de l’Alaska, à Fairbanks, qui fouille des sites sur le versant nord de l’Alaska. Anne Jensen a travaillé avec Jørgen Hollesen sur un article de synthèse publié l’année dernière dans la revue Antiquity à propos des dommages imminents causé par le réchauffement, mais n’a pas participé à la présente étude. Elle affirme que les nouvelles recherches et travaux similaires pourraient aider les archéologues à prendre des décisions difficiles concernant les sites qu’il faut se dépêcher de fouiller, et ceux à laisser de côté.

Une perte irrémédiable pour l’Archéologie d’ici 30 ans

À mesure que l’Arctique se réchauffe, les sites archéologiques font face à de multiples menaces. L’érosion côtière et l’élévation du niveau de la mer peuvent submerger les vestiges. La densité croissante de la végétation peut masquer les traces superficielles de sites archéologiques et les racines peuvent pénétrer dans les couches archéologiques et les brouiller. Enfin, dans un sol plus chaud, les microbes peuvent devenir plus actifs, dévorant une matière organique restée longtemps préservée.

La nouvelle étude se concentre sur ce dernier danger. Jørgen Hollesen et ses collègues ont installé des stations météorologiques automatisées sur cinq sites archéologiques de la région de Nuuk, qui ont recueilli des données pendant deux ans. Ils ont également prélevé des dizaines d’échantillons de sol et de matières organiques dans la terre de sept sites répartis sur une ligne de 120 km allant de la mer à l’est jusqu’à la calotte glaciaire intérieure. Ces prélèvements ne se sont pas limités aux colonies scandinaves, qui existaient entre 985 et 1350 environ; d’autres sites de la culture Saqqaq (de 2500 à 800 avant notre ère), de la culture Dorset (de 300 avant notre ère à 600 de notre ère) et de la culture Thulé (de 1300 de notre ère jusqu’à nos jours) sont également concernés.

Les chercheurs ont soumis ces échantillons à diverses analyses, allant de la porosité à la capacité de conduire la chaleur. Ils ont également testé la rapidité avec laquelle la matière organique des sols se décomposait sous différentes conditions d’humidité et de température. Ils ont ensuite intégré ces informations dans un modèle informatique utilisé normalement pour prédire les changements dans le sol provoqués par la fonte du pergélisol.

Les résultats ont montré que si les températures augmentaient de 2,5°C ou de 5°C, ces sites risquaient de perdre entre 30% et 70% de leurs matières organiques. Et les sites de l’Âge Viking se situaient au sommet de l’échelle car ils sont situés à l’intérieur des terres, où les sols sont secs. Un sol plus sec donne aux microbes un accès à une plus grande quantité d’oxygène, ce qui les rend plus actifs. Les chercheurs estiment que 35% des matières organiques présentes sur les sites vikings pourraient disparaître en seulement 30 ans.

 

Hiérarchiser les priorités

Cette perte sera un coup dur pour la recherche sur les Vikings, a confié Douglas Bolender, un archéologue de l’Université du Massachusetts à Boston, qui a étudié la colonisation de l’Atlantique Nord à l’Âge Viking mais qui n’a pas participé à cette nouvelle étude. Douglas Bolender explique que le Groenland est unique dans le monde viking en qui concerne la conservation des cheveux, des textiles, des os d’animaux et autres matériaux fragiles. Certains de ces matériaux ouvrent des fenêtres sur des aspects de la société qui seraient autrement invisibles, selon lui. Les textiles, par exemple, sont l’un des rares artéfacts durables du travail des femmes.

« Lorsque nous perdons certains types de matériaux, en particulier les produits organiques, nous effaçons en réalité le vécu de certains types de personnes« , a ajouté Douglas Bolender. Des techniques de pointe telles que l’analyse de l’ADN peuvent également révéler une énorme quantité d’informations sur la façon dont les gens se sont déplacés et mélangés. Il s’agit maintenant d’une course contre la montre pour pouvoir appliquer ces moyens aux matières organiques du Groenland.

Cependant, il serait impossible de fouiller les quelques 180 000 sites archéologiques connus du Groenland avant que les dégâts ne soient causés, relève Jørgen Hollesen. Les sites russes, canadiens et alaskiens subissent tous les mêmes pertes, a-t-il précisé. Même si les archéologues pouvaient tout sauver, il n’y aurait pas assez d’espace dans les musées du monde pour tout conserver.

Jørgen Hollesen et son équipe travaillent actuellement à combiner leurs nouvelles informations sur les sols avec des données sur l’érosion côtière et les dommages causés à la végétation afin de produire une évaluation complète des risques pour le Groenland, de sorte que les archéologues puissent commencer à hiérarchiser leurs priorités. Mais parmi les archéologues de l’Arctique, il existe déjà un sentiment de deuil. « C’est le patrimoine culturel des gens, et ils le perdent« ,  a commenté Anne Jensen.


La masse de la calotte glaciaire du Groenland a rapidement diminué au cours des dernières années en raison de la fonte en surface et du vêlage d’iceberg. Une étude basée sur les observations des satellites jumeaux GRACE (NASA / German Aerospace Center), indique qu’entre 2002 et 2016, le Groenland a perdu environ 280 gigatons de glace par an, ce qui a entraîné une élévation du niveau de la mer de 0,03 pouce (0,8 millimètre) ) par an. Ces images, créées à partir de données GRACE, montrent l’évolution de la masse de glace au Groenland depuis 2002. Les nuances orange et rouge indiquent les zones où la masse de glace a perdu, tandis que les nuances bleu clair indiquent les zones qui ont gagné de la masse de glace. Le blanc indique les zones où la masse de glace a peu ou pas changé depuis 2002. En général, les zones de haute altitude situées près du centre du Groenland ont peu ou pas changé. alors que les zones côtières et les zones de basse altitude ont subi une perte de masse de glace allant jusqu’à 13,1 pieds (4 mètres) (exprimée en équivalent de hauteur d’eau; rouge foncé) sur une période de 14 ans. La diminution de masse la plus importante, atteignant 30 centimètres (équivalent d’eau) par an, s’est produite le long de la côte ouest du Groenland. Les lignes de flux moyennes (en gris; créées par l’interférométrie radar satellite) de la glace du Groenland convergent vers les sortie des glaciers, et coïncide avec les zones de forte perte de masse. créées par interférométrie radar satellite) de la glace du Groenland convergent vers les emplacements des grands glaciers de sortie et coïncident avec les zones de forte perte de masse. Télécharger la vidéo: créées par interférométrie radar satellite) de la glace du Groenland convergent vers les emplacements des grands glaciers de sortie et coïncident avec les zones de forte perte de masse. Télécharger la vidéo:https://svs.gsfc.nasa.gov/30879


 

D’après les données des stations GPS et les satellites du programme Grace (Gravity Recovery and Climate Experiment) de la Nasa et de l’agence spatiale allemande (DLR), le Groenland a perdu 280 milliards de tonnes de glace par an entre 2002 et 2016, occasionnant une hausse annuelle de 0,8 millimètre du niveau des océans.


AUTRE COMPLÉMENT

Canicule 2019 : la masse d’air chaud se dirige désormais vers le Groenland et inquiète les experts

 

Des icebergs de la région d’Angmassalik, sur la côté Est du Groenland, en avril 2019

 

Après l’Europe, le grand nord. La masse d’air brûlant qui a enveloppé l’Europe de l’Ouest cette semaine semble désormais se diriger vers le Groenland, a fait savoir l’Organisation mondiale météorologique (OMM), vendredi 26 juillet. Un phénomène qui pourrait entraîner une fonte des glaces importante.

L’agence des Nations unies a précisé que cette masse d’air chaud venue d’Afrique du Nord, qui est à l’origine de la canicule en Europe, avait occasionné des températures jamais enregistrées, certaines régions battant les précédents records de 2 voire 4° C. Soit une marge « absolument incroyable ».

160 milliards de tonnes de glace en moins en juillet

Les experts du climat s’inquiètent donc de la remontée de cet air chaud vers les régions polaires. « Cela va faire monter les températures et par conséquent augmenter la fonte de la calotte glaciaire du Groenland », a expliqué la porte-parole. « Nous ignorons si le record de 2012 sera battu, mais cela se jouera à peu de chose ». Même si le Groenland n’a pas connu une année météorologique hors-norme, la glace font rapidement ces dernières semaines.

Pour le seul mois de juillet, la calotte a perdu 160 milliards de tonnes de glace par la fonte de surface. Cela représente l’équivalent de 64 millions de piscines olympiques. Pour le seul mois de juillet », a déclaré la représentante de l’OMM. En Arctique, la banquise est à son niveau le plus faible jamais enregistré à la date du 15 juillet. 

 

 

 

 

Météo extrême : des conséquences à travers le monde

Dans cette étude publiée le 24 juillet dernier dans la revue Nature, les chercheurs ont analysé les derniers 2000 ans du climat de notre planète. Ils ont utilisé des indicateurs comme les anneaux d’arbres, les carottes de glace, les sédiments des coraux ainsi que des technologies modernes.

Le premier constat présente plusieurs variations climatiques mais qui n’ont ni touché toute la planète en même temps, ni uniformément. L’étude a mis en évidence le petit âge glaciaire (1300 à 1850) qui a d’abord affecté la région Pacifique au XVe siècle, avant de se tourner vers l’Europe et les États-Unis quelques centaines d’années plus tard.

*Source : University of Bern *

La grande différence, c’est que les changements climatiques qu’on observe présentement sont globaaux. Depuis la Révolution industrielle, 98% du globe s’est réchauffé, indique Raphael Neukom, chercheur à l’Université de Bern en Suisse.

Il s’agit également du réchauffement le plus rapide en 2000 ans. Ce réchauffement est difficilement explicable par facteurs naturels et ses conséquences sont marquées à travers le globe.

 

Il est important de faire la distinction entre climat et météo. Cette dernière définit les conditions de l’atmosphère sur une courte période contrairement au climat qui s’étend sur une longue période. Lorsque nous parlons de changements climatiques, nous parlons de changements dans les moyennes météorologiques à long terme.

Les eaux se réchauffent, les glaciers fondent

D’après l’Organisation mondiale de la météorologie (OMM), la partie nordique de la planète est celle qui se réchauffe le plus rapidement. En Arctique, l’écart entre les températures hivernales et la moyenne de saison est de plus en plus marqué, ce qui permet aux glaciers de se détacher et de fondre. La température des océans aux pôles a aussi un rôle à jouer : une nouvelle étude publiée dans la revue Science constate qu’en plus de fondre en raison des températures atmosphériques élevées, les glaciers fondent sous la surface à cause des eaux plus chaudes.

 

Tout ceci aura comme effet de faire monter le niveau des eaux, inondant de nombreuses villes côtières. Cela contribue également à l’acidification des océans et menace des populations animales (dont l’ours polaire).

Les glaces éternelles des montagnes ont aussi perdu de leur caractère perpétuel. En effet, la canicule qui a touché l’Europe en 2003 a réduit le couvert de glace qui retient des pans de roches dans les Alpes. Ainsi, deux ans plus tard, le pallier Bonatti, d’une grosseur de 292 000 mètres carré, s’est effondré, changeant le décor à jamais.

Des températures à l’extrême

Les températures records enregistrées ces dernières décennies sont liées aux changements climatiques. Les canicules, comme celle que vient de vivre l’Europe, seront beaucoup plus fréquentes, sévères et longues d’ici la fin du siècle d’après le dernier rapport du GIEC, dévoilé à la fin de l’année 2018.

Des conséquences de ces épisodes chauds sont déjà observables. Dans la première région piscicole d’étang de France, le niveaux des eaux des 1100 étangs est à son plus bas (moins d’un mètre), limitant la quantité de poissons pêchés. Cet asséchement est aussi dû à des précipitations en-dessous des normales.

Au Canada, ce manque de pluie a déjà affecté les Prairies : en 2018, cette région a seulement reçu de 40 à 60 % de la pluie qui devrait tomber normalement en avril et en mai. Les récoltes ont été très difficiles et le manque de pâturage a affecté le bétail.

Mais attention ! Les vagues de froid et les changements climatiques ne sont pas incompatibles. D’après un article paru en 2017 dans la revue Nature Géoscience, malgré la tendance au réchauffement de la Terre, l’Amérique du Nord a connu des épisodes de froid plus intenses pendant les hivers et les printemps.

Ces évènements sont liés au réchauffement anormal de l’Arctique depuis 1990, permettant à l’air froid du nord de redescendre dans les régions méridionales.

Des précipitations extrêmes

Les évènements pluvieux extrêmes continueront de faire partie de la vie de plus en plus courante dans de nombreuses régions. D’après la NASA, la hausse des températures intensifiera le cycle de l’eau et augmentera l’évaporation. Cette hausse entraînerait davantage de tempêtes, mais contribuerait également à l’assèchement de certaines terres.

 

Là aussi, des conséquences considérables pour les agriculteurs sont à mentionner, eux qui devront s’adapter à ces nouvelles conditions climatiques. Par exemple, les orages violents avec épisodes de grêle pourraient survenir plus souvent. Ces boules de glace peuvent détruire des plantations entières, comme en 2016, alors que d’immenses grêlons de la taille de balles de baseball ont décimé des champs de maïs au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Cet été-là, des agriculteurs du Saguenay, du Bas-Saint-Laurent, de Chaudière-Appalaches et de la Montérégie ont dû recevoir l’aide du gouvernement pour compenser les pertes liées aux phénomènes météo violents.

 

 

 

 

 

 

 

L’élue antisémite démocrate Ilhan Omar accusée de fraudes, de mariage avec son frère, de parjures, d’avoir cachée l’identité de son père criminel de guerre, etc…

 

Ihan Omar

 

 

Tandis que les grands médias passent leur temps à tenter de salir Donald Trump, le journaliste David Steinberg a enquêté sur le passé trouble de l’élue démocrate antisémite Ilhan Omar. Il a mis en évidence qu’elle a contracté un mariage fictif avec son frère en 2009 pour contourner les lois sur l’immigration. Omar a également menti sur sa famille, notamment sur ses frères et soeurs, mais aussi sur le passé de criminel de guerre de son père…

Par ailleurs, une enquête menée par l’État sur des violations du financement de la campagne électorale a montré que la représentante Ilhan Omar avait déposé des taxes fédérales en 2014 et 2015 auprès de son mari actuel, Ahmed Hirsi, alors qu’elle était légalement mariée avec Ahmed Nur Said Elmi, son frère.

La commission des finances de la campagne a découvert qu’Omar avait utilisé à mauvais escient l’argent de la campagne pour payer un avocat afin de régler ses déclarations de taxe.

De nouveaux documents d’enquête publiés par une agence de l’État ont redonné vie à des questions concernant l’histoire matrimoniale de la représentante Ilhan Omar et son éventuelle mariage avec un homme – peut-être son propre frère – pour contourner les lois sur l’immigration.

 

Omar a nié ces accusations dans le passé, les qualifiant de «rumeurs sans fondement», soulevées pour la première fois dans un forum politique en ligne sur la Somalie et défendues par des blogueurs conservateurs au cours de sa campagne de 2016 pour le Minnesota House. Mais elle a peu parlé à ce moment-là ou depuis lors d’Ahmed Nur Said Elmi, l’ancien mari qui a fait irruption dans sa vie en 2009 avant la séparation de 2011.

Les questions ont de nouveau surgi ce mois-ci dans une enquête sur des violations du financement des campagnes électorales montrant qu’Omar avait déposé des taxes fédérales en 2014 et 2015 auprès de son mari actuel, Ahmed Hirsi, alors qu’elle était toujours légalement mariée mais séparée d’Elmi.

Bien qu’elle ait légalement corrigé la différence, elle a refusé de dire comment ou pourquoi cela s’est passé.

 

Les nouveaux documents détaillent également les efforts de la campagne Omar pour préserver l’histoire de son mariage avec Elmi, affirmant qu’une couverture détaillée légitimerait les accusations et envahirait sa vie privée.

Les documents publiés par David Steinberg devraient permettre d’enquêter sur Omar pour huit cas de parjure, de fraude à l’immigration, de fraude au mariage, jusqu’à huit ans de fraude fiscale aux États, de deux ans de fraude de prêt étudiant fédéral et même de bigamie. Steinberg détaille dans cet article toutes les fraudes et mensonges de l’élue démocrate antisémite.

Notamment sur la composition de sa vraie famille, ses vrais frères et soeurs et son père.

Leila Elmi en blanc qui ne serait pas sa soeur, Ilhan Omar en noir et l’étonnante légende d’Ilhan en rouge
un autre élément de preuve établissant que Leila Elmi est la sœur d’Ilhan

Steinberg a publié des preuves vérifiables qu’Ilhan Omar, Sahra Noor et Leila Elmi sont frères et soeurs d’un père appelé Nur Said Elmi.

Le 10 août 2017, Ilhan a juré sous peine de parjure qu’elle n’avait eu aucun contact avec son époux Ahmed Nur Said Elmi depuis juin 2011.

En outre, Ilhan a juré qu’elle ne savait pas où le trouver et qu’elle ne connaissait pas une seule personne susceptible de savoir où il se trouvait. Elle a fait cela pour demander un divorce par défaut d’Ahmed – un divorce où l’un des époux ne peut pas être localisé et servi.

 

Une quantité incroyable de preuves montre qu’Ilhan s’est parjurée huit fois sur neuf réponses  La loi sur le parjure du Minnesota prévoit une peine maximale de cinq ans – pour chaque cas…

Omar a épousé son propre frère Ahmed Nur Said Elmi, portant un autre nom, pour frauder l’immigration mais également pour obtenir des prêts étudiants illégaux.

Quelques mois à peine après leur mariage au Minnesota en 2009, Omar et Ahmed Elmi ont déménagé à Fargo, dans le Dakota du Nord. Ils ont tous deux fréquenté à la North Dakota State University entre 2009 et 2011.

Voir les documents affichés ci-dessus: Au cours de sa procédure de divorce en 2017, la  représentante Omar a juré, sous peine de parjure, qu’elle n’a plus jamais eu de contact avec Ahmed Elmi après juin 2011 . Elle a demandé un divorce par défaut, attestant qu’elle ne pouvait pas localiser Elmi pour lui signer les papiers.

Cependant, la démocrate Omar – selon sa propre déclaration – avait épousé un autre homme, Ahmed Hirsi, lors d’une cérémonie islamique en 2002. Et les registres d’adresses accessibles au public montrent  qu’Ahmed Hirsi a  également déménagé dans le Dakota du Nord de 2009 à 2011.

En fait, tous les trois – Omar, Hirsi et Elmi – vivaient ensemble dans le Dakota du Nord en 2009 à la même adresse. Ils sont ensuite enregistrés comme vivant ensemble lors d’un second discours en 2010-2011 dans le Dakota du Nord.

ilhanmn-ahmednelmi-2015

 

 

Nouvelle preuve de parjure répétée et relation familiale

Après avoir été exposée en 2016, la représentante Omar a supprimé les éléments de preuve de ses comptes de réseaux sociaux qui semblaient montrer qu’elle avait rendu visite à un homme nommé Ahmed N. Elmi à Londres en 2015. Il s’agissait de la preuve qu’elle s’était parjurée en jurant de ne jamais l’avoir contacté. au-delà de juin 2011. Omar a également supprimé les preuves montrant qu’elle le contactait régulièrement sur les réseaux sociaux.

Fraude à l’immigration, fraude au mariage, fraude à un prêt étudiant fédéral, plusieurs cas de parjure, fraude fiscale pour chaque dépôt pendant huit ans, voire fraude sur ses formulaires de divulgation alors qu’elle remplissait les fonctions de représentant de l’État: tout cela pourrait potentiellement faire partie du preuves actuelles.

Ajoutez à cela une enquête ouverte sur les finances de sa campagne.

Et cet antisémitisme assumé d’Ilhan Omar qui déclarait ouvertement :

Le père de la députée antisémite d’extrême gauche et musulmane du Minnesota, Ilhan Omar, ainsi que d’autres auteurs de crimes de guerre somaliens, vivent actuellement illégalement aux États-Unis, révèle The Gateway Pundit, selon les informations d’un lanceur d’alerte.

Selon les informations du Gatteway Pundit, le père d’Omar, Nur Omar Mohamed (alias Nur Said Elmi Mohamed), est lié à l’ancien dictateur Somalien Jaalle Mohamed Siad Barre. Nur et d’autres anciens complices de Barre vivent illégalement aux États-Unis.

Le père d’Omar, Mohamed, vit aux Etats-Unis, écrit Joe Hoft. Lui et d’autres Somaliens comme Yusuf Abdi Ali, qui a tué des milliers de personnes pour Barre, se sont enfuis en Occident et n’ont pas été contrôlés correctement avant leur entrée dans le pays. Le dictateur Barre était lié au dictateur cubain Fidel Castro.

Ali est un criminel de guerre reconnu coupable qui a lui-même commis des meurtres. Ali a travaillé aux États-Unis comme agent de sécurité à l’aéroport international de Dulles et a été chauffeur Uber en 2019. Il aurait vécu à Alexandrie, en Virginie. Ali a été colonel dans la 5e brigade mécanisée de l’armée somalienne en 1987 et a été diplômé du Pentegon’s Program for Foreign Officers en 1986.

Nur, le père d’Ilhan Omar, semble avoir été un propagandiste du parti à l’époque du dictateur et était responsable des aspects « idéologiques » de la révolution rouge-vert. Il travaillait pour le régime marxiste sous les ordres de Barre comme formateur d’enseignants.

 

 

 

Gageons que les grands médias qui prennent la défense d’Ilhan Omar face aux tweets de Donald Trump, ne publieront pas un mot sur les fraudes, escroqueries, parjures, bigamie de l’élue antisémite…

 

 

 

 

L’Inde a enfin décollé vers la Lune

Le lanceur GSLV-MkIII a placé lundi avec succès Chandrayaan-2 sur son orbite définie. L’expédition inhabitée a pour but de poser le 6 septembre prochain un atterrisseur et un robot mobile près du pôle sud de la Lune.

Lancement de Chandrayan 2

 

 

L’Inde a lancé lundi dans l’espace sa mission lunaire destinée à poser un appareil sur le satellite naturel de la Terre, illustrant le regain d’intérêt international pour l’exploration et l’exploitation de la Lune. Une fusée GSLV-MkIII, le plus puissant lanceur de l’agence spatiale indienne ISRO, a décollé à 14H43 (09H13 GMT) du pas de tir de Sriharikota, dans le sud-est de l’Inde, ont constaté des journalistes de l’AFP présents sur place. Au bout d’une vingtaine de minutes, les scientifiques de l’ISRO ont applaudi et se sont tombés dans les bras les uns des autres. « Je suis extrêmement heureux d’annoncer que le GSLV-MkIII a placé avec succès Chandrayaan-2 sur son orbite définie », a déclaré Kailasavadivoo Sivan, le président de l’ISRO. « C’est le début d’un voyage historique pour l’Inde », a-t-il ajouté.

L’expédition inhabitée a pour but de poser le 6 septembre prochain un atterrisseur et un robot mobile près du pôle sud de la Lune, située à quelque 384.000 kilomètres de la Terre, ainsi que de placer une sonde en orbite lunaire.

Si la mission est couronnée de succès, l’Inde deviendrait la quatrième nation à réussir à poser un appareil sur le sol sélénite, après l’Union soviétique, les États-Unis et la Chine. Une sonde israélienne a raté son alunissage en avril et s’est écrasée.

Chandrayaan-2 (« Chariot lunaire » en hindi) devait initialement être lancée le 15 juillet, mais les responsables ont arrêté le compte à rebours 56 minutes et 24 secondes avant le décollage, à cause d’un « problème technique » que l’ISRO n’a pas détaillé officiellement.

Selon la presse locale, il s’agissait d’une fuite dans une bouteille d’hélium du moteur cryogénique de l’étage supérieur de la fusée.

New Delhi a consacré 140 millions de dollars (124 millions d’euros) à Chandrayaan-2 – un montant bien inférieur à ceux des autres grandes agences spatiales pour des missions de ce type -, qui pèse au total 3,8 tonnes.

Ambition et sobriété

 

La lanceur n’étant pas assez puissant pour atteindre directement la Lune, la mission doit se propulser en utilisant la force de gravité. Chandrayaan-2 va tourner autour de la Terre pendant près de trois semaines en élevant progressivement son orbite, de façon à atteindre l’orbite lunaire. Arrivée à ce stade, elle resserrera alors progressivement ses cercles autour de l’astre.

La Lune a été relativement délaissée par l’homme depuis la fin du  pseudo-programme américain Apollo dans les années 1970, les grandes agences spatiales ayant préféré se consacrer à l’étude et à l’exploration du système solaire.

Mais le satellite de la Terre est l’objet d’un regain d’intérêt ces dernières années. L’Homme, qui ne l’a plus foulée depuis 1972, y prépare son retour et vise, à plus long terme, à s’y implanter de façon durable.

Le gouvernement américain a ainsi demandé à la Nasa de renvoyer des astronautes sur le sol sélénite pour 2024. Le retour sur la Lune est vu comme une étape incontournable de la préparation de vols habités vers des destinations plus lointaines, au premier plan desquelles la planète Mars.

Le projet Chandrayaan-2 est la deuxième mission lunaire de l’Inde, qui avait placé une sonde en orbite autour de la Lune au cours de la mission Chandrayaan-1 il y a onze ans.

Le programme spatial indien s’est fait remarquer ces dernières années en alliant ambition et sobriété budgétaire, avec des coûts opérationnels bien inférieurs à ceux d’autres pays, ainsi que par sa progression au pas de charge.

L’ISRO compte d’ici 2022 envoyer un équipage de trois astronautes dans l’espace, ce qui serait son premier vol habité. Ses scientifiques travaillent aussi à l’élaboration de sa propre station spatiale, attendue au cours de la prochaine décennie.

Résultats de recherche d'images pour « Chandrayaan-2 »

 

 

 

 

La Guerre Secrète:L’Iran affirme avoir débusqué 17 « espions » au service de la CIA

 

 

Dix-sept Iraniens recrutés par la CIA ont été arrêtés pour espionnage au cours des derniers mois et certains d’entre eux ont d’ores et déjà été condamnés à mort, affirme le ministère du Renseignement de la République islamique.

Agissant indépendamment les uns des autres, ces espions travaillaient dans des secteurs sensibles liés aux activités militaires ou nucléaires de l’Iran, a affirmé le chef du contre-espionnage du ministère lors d’une conférence de presse à Téhéran.

 Ils avaientreçu un entraînement sophistiqué pour colliger des informations, notamment en installant des dispositifs de surveillance, mais aucun d’entre eux n’a finalement réussi, a argué ce responsable, qui n’a pas été identifié.

Selon lui, les Iraniens recrutés sont tombés dans un piège tendu par la CIA alors qu’ils cherchaient à obtenir un visa pour se rendre aux États-Unis. Certains auraient même reçu une offre d’emploi en échange de leur coopération.

« Certains ont été approchés alors qu’ils faisaient leur demande de visa, d’autres avaient déjà des visas, mais ont été soumis à la pression de la CIA au moment de leur renouvellement. »

(Le chef du contre-espionnage du ministère iranien du Renseignement)

Certaines des personnes arrêtées ont depuis accepté de travailler pour le ministère du Renseignement contre les États-Unis, a affirmé le chef du contre-espionnage iranien.

Ce dernier a aussi remis aux journalistes un disque compact présentant selon lui des images d’une agente de la CIA recrutant un Iranien aux Émirats arabes unis. Ces extraits ont d’ailleurs été présentés à la télévision iranienne.

Le disque contenait également les noms de plusieurs employés des ambassades américaines en Turquie, en Inde, en Autriche et au Zimbabwe, qui auraient été en contact avec les personnes arrêtées.

Le chef du contre-espionnage iranien n’a pas précisé les circonstances des arrestations, n’a donné aucun détail sur les procès ni révélé le nombre exact de condamnés à mort.

« Ceux qui ont délibérément trahi leur pays ont été remis à la justice. Certains ont été condamnés à mort et d’autres à de longues peines de prison. »

(Le chef du contre-espionnage du ministère iranien du Renseignement)

Les Iraniens sont connus pour mentir, rétorque Pompeo

Le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, n’a pas directement commenté les allégations iraniennes, lundi. Le régime est bien connu pour ses mensonges, s’est-il contenté de dire à ce sujet lors d’une entrevue à Fox News.

Ce nouveau développement en Iran survient sur fond de tensions croissantes dans le golfe Persique, qui s’inscrivent dans la foulée du retrait des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien, en mai 2018.

Ce retrait, décidé par l’administration Trump, a été suivi par la réimposition de sévères sanctions qui nuisent à l’économie iranienne. Téhéran met depuis de la pression sur les pays européens pour pouvoir profiter des bénéfices de l’accord.

Depuis quelques mois, au moins six pétroliers ont été mystérieusement attaqués dans le détroit d’Ormuz, point de passage névralgique pour le commerce mondial de pétrole.

L’interception d’un pétrolier britannique par les Gardiens de la révolution iranienne dans le détroit, vendredi dernier, a fait augmenter la pression d’un cran.

L’affaire a toutes les apparences de représailles pour l’arraisonnement d’un pétrolier iranien au large de Gibraltar par la marine britannique deux semaines plus tôt.

Au cours des dernières semaines, Washington et Londres ont augmenté leurs effectifs militaires dans le golfe Persique. Les États-Unis cherchent en outre à former une alliance militaire pour y garantir la liberté de navigation.

 

 

 

Astronomie:L’univers compte 2 000 milliards de galaxies, disent les astronomes

Des images du télescope Hubble depuis l’espace lointain ont été rassemblées pendant 20 ans pour résoudre l’énigme du nombre de galaxies dans le port du cosmos.

Les astronomes ont rapporté récemment  que le chiffre de  2000  milliards de galaxies était vertigineux dans l’univers accessible à la science actuelle,c’est  20 fois plus qu’on ne le pensait. La découverte surprenante, basée sur la modélisation 3D d’images recueillies au cours des 20 dernières années par le télescope spatial Hubble , a été publiée dans Astronomical Journal.
Les scientifiques se sont demandé combien de galaxies le cosmos héberge, du moins depuis l’astronome américain Edwin Hubble, qui avait montré en 1924 qu’Andromeda, une galaxie voisine, ne faisait pas partie de notre propre Voie Lactée. Mais même à l’ère de l’astronomie moderne, il est difficile d’obtenir un décompte précis.

Pour commencer, il n’ya qu’une partie du cosmos où la lumière émise par des objets distants a eu le temps d’atteindre la Terre. Le reste est effectivement hors de notre portée. Et même au sein de cet «univers observable», la technologie actuelle ne nous permet d’apercevoir que 10% de ce qui existe, selon les nouvelles découvertes.

Elle ressemble à un gros microbe de dessin animé, mais elle aimerait qu’on lui montre un peu de respect : GN-z11 est la plus ancienne et la plus lointaine galaxie que l’on ait vue à ce jour. Dévoilée en mars 2016 par l’équipe d’astronomes qui l’a découverte, elle est née il y a 13,4 milliards d’années.

« Il est ahurissant que plus de 90% des galaxies de l’univers n’aient pas encore été étudiées », a commenté Christopher Conselice de l’Université de Nottingham, qui a dirigé l’étude. « Qui sait quelles propriétés intéressantes nous trouverons lorsque nous observerons ces galaxies avec la prochaine génération de télescopes? », A-t-il déclaré dans un communiqué.

 

Loi québécoise sur la laïcité: la ville de Victoria vote une motion pour appuyer une poursuite judiciaire

La mairesse de Victoria, Lisa Helps... (PHOTO CHAD HIPOLITO, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)
La mairesse de Victoria, Lisa Helps…

 

Le conseil de la ville de Victoria, capitale de la Colombie-Britannique, a voté à l’unanimité jeudi en faveur d’une motion pour appuyer en principe la poursuite judiciaire contre la loi sur la laïcité par l’Association canadienne des libertés civiles et le Conseil National des musulmans Canadiens.

La mairesse de Victoria, Lisa Helps, a célébré l’adoption de la motion sur Twitter. « La lutte contre la discrimination EST une question municipale », a-t-elle écrit.

Dans le document remis à ses collègues, le conseilleur de ville derrière la motion, Sharmarke Dubow, écrit que « cette législation, bien que présentée comme promouvant la neutralité religieuse de l’État, est une attaque à peine voilée contre les traditions religieuses et culturelles des minorités religieuses. C’est contraire aux valeurs canadiennes, qui incluent la liberté de religion et l’acceptation de la diversité. »

M. Dubow a voulu souligner au passage le caractère « diversifié » de la ville de Victoria. Une lettre en soutient à la motion a été déposée au conseil de ville par la World Sikh Organisation of Canada.

Cette action fait écho à une initiative similaire survenue il y a quelques semaines dans la ville de Brampton, à une heure au nord de Toronto. Le maire Patrick Brown avait déclaré par voie de communiqué vouloir « envoyer un message clair aux partisans du projet de loi 21 au Québec. Cette loi viole la liberté de religion et ne respecte pas la Charte canadienne. »

Le Premier Ministre du Manitoba, Brian Pallister, a tenté de mobiliser ses homologues des autres provinces au cours des derniers jours, réunis en Saskatchewan pour le Conseil de la Fédération. Il avait qualifié la loi de « dangereuse ». M. Pallister et François Legault ont tenu des échanges à ce sujet, mais rien de concret n’en est sorti.

La loi sur la laïcité a été adoptée à l’Assemblée Nationale le 16 Juin dernier a été contestée devant les tribunaux dès le lendemain par Ichrak Nourel Hak, une étudiante en enseignement qui porte le hidjab, ainsi que par l’Association canadienne des libertés civiles et le Conseil national des musulmans Canadiens. C’est cette même contestation que soutiendra en principe la Ville de Victoria.

Il y a un peuple qui va regretter de ne  pas s’être révolté lors du référendum volé ,en 1995.Si le Québec serait  indépendant aujourd’hui,ce genre de harcèlement et de mépris contre nous serait inexistant!

Quand est-ce que le peuple québécois va -t-il se réveiller contre cette gouvernance des juges,au Canada?

 

 

 

Vidéos souvenir: René Lévesque parle de Pierre Ellioth Trudeau (émission du 29 juin 1984)…et autres surprises historiques

Étant donné  mon engagement actuel en politique avec le Parti Patriote à l’élection fédérale d’octobre 2019,je vous reviendrai  avec  ces vidéos qui nous ferons   rappeler notre combat pour l’indépendance du Québec,depuis plusieurs générations.

Aujourd’hui,je vous présente René Lévesque d’abord,il  nous parle de Pierre Ellioth Trudeau comme il l’a bien connu .Comme le fils est garant du père,cette vidéo nous donnera un peu l’heure juste sur Justin Trudeau,le successeur de son père.


Des moments clés dans la vie de René Lévesque

 


Élection de 1970,Discours de René Lévesque et de Jacques Parizeau

 

…et finalement la démission du chef fondateur du Parti Québécois,en 1985:

 

Sans oublier le plus important:Le Québec isolé en 1981 « La Nuit des longs Couteaux »:

Une citation de René Lévesque…importante!

 

Nous nous trouvons à des années-lumières de ce type de politicien qui rassemblait avec élocution et discipline!

Peu importe le parti politique,il aura été un Grand Guide National!

Le pire événement de la vie de René Lévesque:la Nuit des Longs Couteaux