V: La série Annulée d’Invasion Alien 2009 méritait une conclusion correcte

 

En 1983, V a fait ses débuts en tant que mini-série. Il raconte l’histoire de visiteurs extraterrestres qui arrivent sur Terre dans des vaisseaux mères; ils nous ressemblent, ils parlent comme nous et ils disent qu’ils sont de paix. Un groupe d’humains apprend leurs véritables projets – et leur peau de reptilienne dissimulée – et mène une résistance contre eux. Des années après la fin de cette série, je l’ai regardée sur DVD plusieurs fois avec ma sœur. En tant que jeune fan de science-fiction, j’ai adoré le concept.

En 2009, ABC a redémarré l’émission. Vingt-neuf vaisseaux mères descendent du ciel, et Anna ( Morena Baccarin ) annonce l’existence d’une vie extraterrestre au monde. Comme toujours , ils viennent en paix. La série suit l’agent du FBI Erica Evans ( Elizabeth Mitchell ), qui apprend la vérité sur les visiteurs dès le début et en recrute d’autres pour aider à mener une résistance méthodique contre Anna.

Bien qu’elle ait quelques lacunes, j’aime cette nouvelle incarnation de V. Malheureusement, elle a été annulée par ABC après sa deuxième saison. La finale de la saison deux n’a pas correctement conclu la série, car de nombreux intrigues étaient laissées en suspens. C’est toujours décevant lorsqu’une émission dans laquelle vous êtes investi est annulée avant que les scénaristes ne puissent la terminer.

J’ai revu V pendant que j’avais un peu de temps pendant cette pandémie, et il était tout à fait évident pour moi que cette émission méritait une conclusion appropriée. En regardant les longs métrages des coulisses des deux saisons, il est clair que les scénaristes ne savaient pas qu’ils seraient annulés. Ils se préparaient pour de nombreuses autres saisons. Cependant, il y avait aussi de grandes raisons pour lesquelles V n’était plus financièrement viable pour ABC; des décisions créatives ont été prises sur le pilote qui l’ont peut-être condamné dès le départ.

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui rend V aussi fort qu’il est, à mes yeux, c’est que c’est une guerre entre deux mères. Alors qu’Erica travaille au sein du FBI et secrètement dans le groupe de résistance connu sous le nom de Cinquième Colonne, elle fait tout ce qu’elle peut pour protéger son fils Tyler ( Logan Huffman ). Anna, cependant, attire Tyler de plus en plus près d’elle. Elle a tiré les ficelles pour que Tyler tombe amoureux de sa fille, Lisa ( Laura Vandervoort ), dans le cadre de son plan directeur.

Au fur et à mesure que la série avance, cependant, vous voyez une intersection dans leurs arcs de caractères. Les V ne sont censés ressentir aucune émotion humaine, car Anna le perçoit comme une faiblesse évolutive. De son temps avec Tyler, Lisa développe des émotions humaines et est attirée par Erica en tant que figure maternelle qu’elle n’a pas. En raison de son amour pour les V, Tyler devient de plus en plus éloigné d’Erica et considère Anna comme davantage de sa famille. Dans le processus, il devient plutôt dépourvu d’émotion.

C’est à travers cela que la série explore ce qui nous rend fondamentalement humains. Qu’est-ce qui nous sépare des humains de tous les autres animaux de la planète? Comme le dit l’émission, c’est notre profonde capacité d’émotion; ressentir, faire preuve d’empathie et exprimer son amour. Cela nous rend plus puissants que les V ne pourraient jamais l’être, et c’est la vraie guerre qui se déroule.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

V n’est pas un spectacle parfait. À le regarder cette fois-ci, une grande partie des dialogues se révèle plutôt maladroite et remplie d’expositions. Certains problèmes logistiques n’ont pas beaucoup de sens.

L’agent Evans et Kyle Hobbes, qui est l’homme le plus recherché du pays, travaillent ensemble dans la cinquième colonne, et la couverture d’Evans ne peut pas être soufflée. Alors pourquoi diable traîneraient-ils ensemble en public pour que quiconque puisse le voir, surtout quand le visage de Hobbes est partout dans les nouvelles? Pourquoi les V, qui ont une technologie très avancée, ont des drones qui ne capturent que des images infrarouges au lieu de capturer des séquences vidéo réelles, ce qui leur permet de ne pas connaître les visages des membres de la cinquième colonne? Pourquoi les V parlent-ils l’anglais en privé et non leur langue maternelle?

Il y a un tas de petites choses comme celle-ci qui enlèvent la vraisemblance de la série. C’est malheureux, car la série prend beaucoup de mesures pour ancrer la série dans le réalisme. Il adopte une approche postérieure au 11 septembre, Anna utilisant les médias pour peindre la Cinquième Colonne comme une organisation terroriste. À bien des égards, cela ressemble à ce qui se passerait dans notre monde réel si des extraterrestres descendaient sur nous de cette manière. Ensuite, il se passe quelque chose de petit qui n’a aucun sens et qui ruine le réalisme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

V construisait et construisait pendant deux saisons, révélant lentement tous ces détails qui commençaient tout juste à nous donner une idée de ce qu’est le plan directeur des V. Ensuite, le spectacle a été annulé sans aucune résolution. En fin de compte, V n’obtenait pas suffisamment de notes pour justifier le coût de sa fabrication, et c’était une émission coûteuse à faire. À l’époque, c’était l’une des plus grandes émissions d’effets visuels à la télévision.

Si vous regardez les fonctionnalités des coulisses, elles expliquent à quel point la série implique des infographies. Ce qui a finalement condamné le spectacle, je crois, est une décision créative qu’ils ont prise avec le pilote. Ils ont décidé qu’au lieu de construire des décors pratiques pour l’intérieur des vaisseaux mères, ou d’utiliser une combinaison de décors pratiques et de CGI, ils utiliseraient des écrans entièrement verts. Au moins la moitié de chaque épisode a lieu sur le vaisseau mère. Dans les caractéristiques, ils plaident en faveur de cette décision, principalement parce qu’elle leur a donné la flexibilité de visiter de nombreuses parties différentes du navire.

Je comprends la décision, mais ce que cela signifie, c’est que les coûts des effets visuels ont augmenté de façon exponentielle. S’ils avaient construit des ensembles pratiques au début et les avaient améliorés avec CGI, le coût serait principalement initial. Ils auraient ensuite ces ensembles à utiliser pour toute la série. Avec eux utilisant exclusivement des écrans verts, ils ont dû créer les mêmes lieux à chaque épisode et payer une somme d’argent extraordinaire pour animer ces scènes. Une fois que V a décidé d’aller avec tous les écrans verts, ce n’était pas quelque chose sur lequel ils pourraient revenir plus tard.

La quantité d’effets visuels dans la série l’a finalement coulé. Il est vrai que si l’émission avait eu beaucoup plus de téléspectateurs, le coût des effets aurait été justifié, mais le showrunner et les producteurs devaient être réalistes pour maintenir le coût des effets dans des limites raisonnables. Le spectacle est devenu plus cher à produire, et avec la taille et la portée du spectacle augmentant de façon exponentielle au cours de la deuxième saison, il est devenu clair qu’il n’allait pas être plus petit. Sans le temps de terminer correctement l’émission, ABC l’a annulée.

 

 

 

 

 

 

Les choses n’ont peut-être pas été différentes, mais je pense qu’il aurait pu y avoir une chance pour V d’avoir au moins une troisième saison pour tout conclure correctement si les coûts des effets avaient été réduits. Si le spectacle avait investi tôt dans des décors pratiques, de nombreux coûts ultérieurs auraient été considérablement atténués. L’émission n’a peut-être pas duré quatre ou cinq saisons comme le pensaient les scénaristes, mais elle leur a peut-être valu une troisième saison. Avec une troisième saison, sachant dès le début que ce serait la dernière, les scénaristes auraient pu créer une conclusion satisfaisante pour une émission qui a certainement des fans du monde entier.

V est une émission qui est sortie à une époque de transition à la télévision. Aujourd’hui, il y a beaucoup d’émissions qui ont le même budget que V , sinon même plus. Cependant, beaucoup de ces émissions sont sur des services de streaming, car avec les paiements mensuels entrant dans ces services, ils ont plus d’argent à dépenser en programmation que les stations de câble. V aurait prospéré en tant que série Netflix , mais comme elle est sortie sur ABC, elle n’était tout simplement pas durable.

J’espère qu’à un moment donné, nous reverrons V sous une forme ou une autre. Je pense que V fonctionnerait très bien en tant que film, puisque nous l’avons déjà vu à plusieurs reprises à la télévision. Là, vous auriez plus de ressources et la capacité de faire les effets correctement. En attendant que ce moment arrive, au moins nous avons la mini-série originale et le redémarrage de 2009 à regarder et à revoir.


VOICI MON CADEAU D’AUJOURD’HUI

 

 


PROFITEZ EN POUR VISITER NOTRE NOUVELLE BOUTIQUE EN LIGNE:

VINTAGE par MICHEL

 

 

 

Le film musical du mois:Jésus Christ Superstar

Jesus Christ Superstar est un opéra-rock d’Andrew Lloyd Webber (musique) et Tim Rice (paroles) qui s’intéresse aux derniers jours de la vie de Jésus de Nazareth tels que les relate le Nouveau Testament. Il est sorti sous la forme d’un album-concept en 1970 avant d’être porté sur scène à Broadway l’année suivante, puis au cinéma en 1973. La comédie musicale a connu de nombreuses interprétations.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


LE FILM

 


MON ÉVALUATION

Ce film  m’a intensément fait méditer sur la vie en général.Il aura changé ma vision du divin en y ajoutant  une mélodie de bonheur et de courage!

 

Instagram dit que «l’art» du génocide blanc est complètement casher

 

 

 

Tout d’abord, je tiens à m’excuser auprès de tout le monde de vous avoir tous soumis à cette hideuse «œuvre d’art» de deux «queenz» africaines obèses avec les têtes coupées de Blancs dans leurs mains.

C’est dégoûtant, mais c’est apparemment complètement casher sur Instagram.

Par exemple, «l’artiste» qui a peint le portrait officiel d’Obama adore peindre des femmes blanches décapitées par des femmes noires.

EN COMPLÉMENTAIRE

Le peintre que Barack Obama a choisi pour son portrait a vraiment peint une femme noire décapitant une blanche

Lundi 12 février 2018, l’ancien couple présidentiel Barack et Michelle Obama ont dévoilé leurs portraits officiels pour la National Portrait Gallery de Washington. Monsieur a choisi d’être peint par l’artiste Kehinde Wiley tandis que Madame a été représentée par Amy Sherald.

Today, @KehindeWiley and @ASherald became the first black artists to create official presidential portraits for the Smithsonian. To call this experience humbling would be an understatement. Thanks to Kehinde and Amy, generations of Americans — and young people from all around the world — will visit the National Portrait Gallery and see this country through a new lens. They’ll walk out of that museum with a better sense of the America we all love. Clear-eyed. Big-hearted. Inclusive and optimistic. And I hope they’ll walk out more empowered to go and change their worlds.

Une publication partagée par Barack Obama (@barackobama) le 

As a young girl, even in my wildest dreams, I never could have imagined this moment. Nobody in my family has ever had a portrait – there are no portraits of the Robinsons or the Shields from the South Side of Chicago. This is all a little bit overwhelming, especially when I think about all of the young people who will visit the National Portrait Gallery and see this, including so many young girls and young girls of color who don’t often see their images displayed in beautiful and iconic ways. I am so proud to help make that kind of history. But the fact is that none of this would be possible without the extraordinary artist and woman behind this portrait, @asherald. Thank you, Amy – it was a joy to work with you and get to know you.

Une publication partagée par Michelle Obama (@michelleobama) le 

Suite à cette présentation, plusieurs personnes et médias se sont plongés dans les oeuvres produites par les deux peintres.

Dans le cas de Kehinde Wiley, l’extrême-droite a créé une polémique en déterrant deux tableaux du peintre où l’on voit une femme noire décapitant une blanche. Il s’agit des peintures Judith and Holofernes achevées en 2012 et qui sont disponibles sur le compte Instagram de l’artiste : 

 

Il s’agit d’une réinterprétation d’une scène issue du Livre de Judith : la décapitation du général Holopherne par la veuve Judith. Cet épisode a souvent été peint durant la Renaissance, notamment par les peintres italiens Le Caravage et Giovanni Baglione (ci-dessous). 

On remarquera qu’à la différence de Baglione ou de l’épisode narré dans le Livre de Judith, le peintre américain a choisi de représenter Judith sous les traits d’une femme noire et Holopherne comme une femme blanche. 

Parti à la recherche d’explications sur ces peintures, le site américain, expert dans la vérification de rumeurs, Snopes.com a retrouvé des critiques publiées lors de leurs présentations. Selon le critique d’art Walter Robinson et selon une analyse du Musée d’Art de Caroline du Nord, il s’agirait pour l’artiste de dénoncer les idéaux de beauté des blancs et de mettre en avant les corps de femmes noires, pas assez mises en avant dans l’histoire de l’art. 

Cette restitution peut avoir plusieurs niveaux d’interprétations, y compris l’identité raciale et de genre et l’inégalité, la représentation des femmes dans l’histoire de l’art, et les idéaux de beauté de la société. Selon les mots de Wiley, «Je peins les femmes pour en finir avec les représentations du genre dans le contexte de l’histoire de l’art. Il faut élargir la conversation… Cette série d’oeuvres tente de réconcilier la présence de stéréotypes de femmes noires qui entoure leur présence et/ou leur absence dans l’histoire de l’art, et les notions de beauté, spectacle et du « grand » dans la peinture». 

Il faut remettre ces peintures en regard de l’art prôné par le peintre qui est, selon Le Monde, «réputé pour ses portraits d’Afro-Américains peints dans des postures triomphantes»«Kehinde élève ceux qui sont souvent hors champ et montre qu’ils méritent d’être au centre la société américaine», a d’ailleurs précisé Barack Obama. Dans une interview retrouvée par Snopeson entend d’ailleurs Kehinde Wiley expliquer que «au mieux, ce que fait l’art c’est de provoquer».

«Non seulement les Obama représentent le premier couple présidentiel afro-américain à être inscrit dans la collection, mais les peintres qu’ils ont choisi (…) sont eux aussi Afro-Américains», a expliqué le New York Times. Kehinde Wiley, 40 ans, a acquis une notoriété dans les années 2000 grâce à ses «portraits en taille réelle de jeunes afro-américains habillés en style hip-hop, mais dépeint à la maniète des grands maîtres des portraits royaux européens. Plus récemment, il a élargi son répertoire pour y inclure des sujets féminins, tout comme des modèles brésiliens, indiens, nigérians et sénégalais, créant ainsi une image collective d’une aristrocratie noire mondiale». 

En résumé, le peintre qui a réalisé le portrait de Barack Obama a bien produit deux réinterprétations de Judith décapitant Holopherne, où Judith est une femme noire et Holopherne une blanche. Cela s’inscrit dans le parcours artistique du peintre…qui banalise le meurtre des blancs et à plus long terme « Le Grand Remplacement »!

 

Réseau pédophile de l’Élite Mondiale:voici 3 vidéos sécurisées sur notre site mettant en vedette Joe Biden

Première vidéo:

Joe Biden dit qu’il veut voir des filles danser quand elles auront 4 ans de plus

Dans une autre déclaration étrange, Joe Biden a dit à certaines filles qu’il voulait les voir danser quand elles auront 4 ans de plus.

“La bonne nouvelle pour moi, c’est que je suis là”, a déclaré Joe Biden à certaines de ses victimes à Miami lundi. “La mauvaise nouvelle pour vous, c’est que je reviens. Et je veux voir ces belles jeunes filles, je veux les voir danser quand elles auront quatre ans de plus”.


Deuxième vidéo:

UNE COMPILATION D’ATTOUCHEMENTS DE JOE BIDEN SUR DE JEUNES FILLES

 

Il semble que Biden ait un souci, probablement à cause de divers rituels auxquels il participe et qui impliquent la danse de petits enfants.

Quoi que vous pensiez de cela, vous devez penser au fait que cet homme touche constamment des enfants.

Les Etats-Unis sont évidemment dirigés par des dégénérés.

 


TROISIÈME VIDÉO:

LES PIRES GAFFES DE TOUS LES TEMPS COMISES PAR JOE BIDEN

 

Comment peut on être assez imbéciles pour élire un pareil danger public?

 

 

 

 

Art et diversité:Renée Wilkin répond à ses détracteurs et dévoile un clip célébrant la diversité corporelle

y a de cela quelques semaines, Renée Wilkin était la cible de commentaires d’une méchanceté inouïe, tout cela pour avoir porté des vêtements ajustés lors d’une superbe performance à Bonsoir Bonsoir le vendredi 25 septembre dernier. La chanteuse n’avait alors pas hésité à répondre à ses détracteurs en témoignant qu’en aucun cas, elle n’accepterait de se faire insulter gratuitement et dicter ce qu’elle peut ou ne peut pas porter.

Elle avait également indiqué qu’elle allait sous peu dévoiler un tout nouveau clip qui risquait de bien davantage choquer ces mêmes personnes qui s’en étaient pris à elle. Cependant, loin de la décourager, leur haine lui a reconfirmé pourquoi elle était si fière de l’avoir fait. On comprend mieux la raison d’une telle fierté en visionnant Elle est belle, un clip résolument actuel qui prône la diversité corporelle.

Alors que le débat sur le sujet fait rage depuis le lancement d’OD Chez nous suivant la présence de la voluptueuse Julie, le clip de Renée Wilkin vient appuyer la candidate de la téléréalité et son souhait d’une plus grande ouverture d’esprit face aux différents corps qui composent notre société.

« Je voudrais que le jugement des corps ne soit pas le premier réflexe. Sachant que les standards de beauté irréalistes que nous dicte la société sont souvent profondément ancrés, je souhaite que mon clip suscite des conversations. Des conversations sur le peu de place laissé aux gens qui ne cadrent pas dans lesdits standards. Je veux clamer haut et fort que tous les corps sont valides. Je veux qu’on me voie dans mon élément, souriante, heureuse, assumée et sexy. J’espère donner envie à d’autres d’accepter et de chérir leur corps », a expliqué Renée Wilkin au magazine Véro.

Le résultat est frappant et d’un bonheur contagieux. C’est une Renée Wilkin pleinement assumée, souriante et sexy à souhait qu’on y voit, et on en veut plus, ça c’est certain!

Ça tombe bien, car elle sera de retour à Bonsoir Bonsoir pour discuter des derniers événements et célébrer la sortie de sa nouvelle chanson Elle est belle.

 

 

 

 

Disparition de Jimi Hendrix le 18/09/70 – Retour sur une mort suspecte

 

Déclaration de James Marshall Hendrix à propos de son interprétation de l’hymne étatsunien The Star Spangled Banner à Woodstock en 1969 en pleine guerre du Vietnam :

« On ne cherche pas à dénigrer les États-Unis. On reflète l’ambiance des États-Unis aujourd’hui. C’est un peu électrique ».

Jimi Hendrix considéré comme un élément subversif, proche des (ou instrumentalisé par les) Black Panthers, militant antiguerre et fiché par le FBI (Cointelpro[1]a été retrouvé suicidé le 18 septembre 1970 à Londres. Il fut kidnappé peu avant sa mort par la mafia (puis relâché) sous la supervision d’un de ses agents, Michael Jeffrey, lié au MI6.

 

En 1969, Jimi Hendrix subit la pression politique des autorités étatsniennes en pleine guerre du Vietnam qui lui reprochent son interprétation de Star Spangled Banner lors du concert de Woodstock

 

Jimi Hendrix : la thèse de l’assassinat relancée

…Si cette nouvelle version peut surprendre, elle vient tout de même corroborer certains doutes qui planaient déjà autour de la mort du virtuose de la guitare électrique. D’abord, le témoignage de la fameuse Monika, qui, selon les enquêteurs, est toujours restée très évasive sur cette fameuse nuit du 18 septembre 1970. Et qui, de surcroît, était absente au moment où l’ambulance est arrivée. Mais aujourd’hui, impossible d’en savoir plus sur elle : l’ancienne petite-amie du chanteur s’est donnée la mort en 1996.

Plus troublant encore, le récit de John Bannister, le chirurgien qui a tenté de sauver Jimi Hendrix à son arrivée à l’hôpital. Ce dernier a toujours trouvé étrange que le taux d’alcool dans son sang ne soit pas compatible avec la quantité de vin retrouvée dans son estomac lors de l’autopsie.

Reste qu’en 2000, déjà, la journaliste Alex Constantine racontait dans un livre, « The covert war against rock », la même version que James Tappy Wright. Selon elle, le manager du chanteur aurait confié au producteur Alain Douglas être « impliqué » dans la mort de Jimi Hendrix, deux jours seulement après sa mort…

————-

Lire également :

 

 

 

 

 

 

[1] Cointelpro était un programme du FBI (de 1956 à 1971) visant à « discréditer, surveiller, neutraliser » les dissidents aux Etats-Unis notamment les individus ou les organisations jugées dangereuses qu’elles soient violentes ou pacifiques. Selon l’historien Ward Churchill, 27 Black Panthers furent ainsi assassinés entre 1968 et 1976 ainsi que 69 membres de l’American Indian Movement (AIM). Hendrix était fiché par le FBI, voir les documents du FBI sur la surveillance de la star du rock psychédélique et la vidéo plus bas sur le programme du FBI et du Cointelpro ainsi que l’implication de son manager Mike Jeffery, membre du MI6).

source : http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com

 

 

 

Le film d’animation artistique de la semaine:La planète sauvage

 

Synopsis

Sur la planète Ygam vivent les draags, une espèce d’humanoïdes mesurant douze mètres de haut. Ils ont atteint les plus hauts sommets de la connaissance. Leur existence s’écoule lentement, tout entière tournée vers la méditation.

Les enfants des draags raffolent de minuscules animaux familiers, les oms, ramenés d’une lointaine planète dévastée, Terra. Peu de draags envisagent les oms comme des créatures intelligentes, même s’ils sont doués d’une faculté d’adaptation certaine. Certains draags considèrent même cette espèce comme nuisible, car si les oms de luxe font la joie des petits, les spécimens qui s’échappent et retournent à l’état sauvage tendent à proliférer dans les parcs et volent des biens appartenant aux Draags.

Terr est un bébé dont la mère, une oms sauvage, meurt lorsque des enfants draags s’amusent. Tiwa, la fille de Sinh, est attendrie par le bébé et le recueille. Un collier est placé au cou de celui-ci . Le collier peut être activé par Tiwa, il ramène alors l’om à la manière d’un aimant.

Terr grandit, il devient un adolescent, alors que Tiwa reste une adolescente : le développement des draags est plus lent que celui des oms. Tiwa utilise un outil qui ressemble à un serre-tête, et qui permet d’apprendre toutes sortes de connaissances. Cet outil fonctionne aussi sur Terr, qui apprend ainsi l’écriture des draags.

Terr décide un jour de s’échapper. Il part avec le serre-tête. Lorsque Tiwa s’aperçoit de la disparition, elle active le collier. Terr est irrémédiablement attiré, mais une om sauvage le croise, et détache le collier avec un couteau. Elle le mène dans sa tribu, qui est établie dans l’arbre d’un parc draag abandonné.

Il se fait accepter par la tribu, et le serre-tête est utilisé par différents membres de la tribu, ce qui permet aux oms de progresser. Un jour, le parc est « désomisé ». Une partie des oms arrive à s’enfuir, mais deux draags les aperçoivent et se mettent à en écraser un certain nombre. Les oms réagissent, ils tuent un draag, l’autre s’enfuit. Les oms mettent le cap sur un entrepôt de fusées abandonné.

Quinze ans passent, les oms construisent des fusées, pour essayer de vivre sur la « Planète sauvage » en orbite autour de Ygam. Ils y arrivent et mettent en danger la civilisation draag, car cette planète est vitale à leur processus de méditation. Une paix est signée, et les deux civilisations vivent en harmonie.

 

 

 

 

 

Artiste québécois:Il y a 30 ans maintenant Gerry Boulet nous quittait

Le 18 juillet 1990, le Québec apprenait la mort du chanteur rock Gerry Boulet. Nos archives témoignent de l’héritage de ce pilier de la chanson québécoise.

 

« C’était une voix unique dans la chanson francophone, une voix qui savait hurler le rock et pleurer le blues. C’était la voix de Gerry Boulet, le plus grand rocker du Québec. »

Paul Toutant

C’est ainsi que le journaliste Paul Toutant décrit le chanteur Gerry Boulet à l’annonce de sa mort au Téléjournal du 18 juillet 1990.

Gerry Boulet a rendu l’âme à 44 ans, après avoir lutté contre un cancer fulgurant.

 

 

Il faut y aller au boutte, comme il a été lui-même, exprime à son tour Plume Latraverse qui a partagé la scène avec Gerry Boulet en plus d’écrire pour lui.

À la tête du groupe Offenbach, Gerry Boulet est parvenu à faire sonner le rock en français en y mettant toute son âme.

Sur une musique percutante, il a chanté les plus grands paroliers et il l’a fait en québécois.

Le plus grand rocker du Québec n’est plus, affirme le journaliste Paul Toutant, mais il laisse en héritage un répertoire de chansons qui passeront l’épreuve du temps.

La voix et le rythme d’Offenbach

Offenbach a été d’une grande importance dans l’histoire de la chanson québécoise.

En 1980, il a notamment été le premier groupe francophone à monter sur la scène du Forum de Montréal, traditionnellement réservée aux artistes étrangers.

Gerry Boulet chante avec Offenbach durant seize ans.

Le multi-instrumentiste enregistre avec le groupe quatorze albums qui comprennent des succès tels que Câline de bluesAyoyePromenade sur Mars ou Seulement qu’une aventure.

Enregistré au moment du concert d’adieu du groupe, ce reportage diffusé à l’émission En tête du 1er novembre 1985 revient sur le phénomène Offenbach.

On est des gens de la rue. C’est une musique populaire. C’est des histoires qui peuvent arriver à n’importe qui, explique Gerry Boulet sur le succès du groupe. C’est pour ça qu’ils se collent à nous autres.

Le journaliste Mario Masson souligne pour sa part la qualité des textes qui accompagnent la musique haute en couleur d’Offenbach.

Des textes étonnants de paroliers qui ont choisi de travailler la langue québécoise.

Pierre Harel, Gilbert Langevin, Michel Rivard et Plume ont écrit pour Gerry Boulet qui a aussi chanté du Piaf et du Jean Genet.

On a été chanceux de rencontrer ces poètes-là, ces auteurs-là. Ça a toujours bien adonné, exprime Gerry Boulet dans le reportage.

Gerry Boulet joint à ces paroles en québécois son grand talent de mélodiste et, surtout, sa voix unique.

Il a une voix de rocker, mais il chante du blues. C’est très personnel, son style. Et il est beau comme un dieu!

Monique Mercure

Une voix brûlée par l’alcool et les cigarettes. Une voix prenante. C’est peut-être la plus belle corde sensible des Québécois, déclare l’animateur Gaston L’Heureux.

Il [le groupe Offenbach] aura aussi laissé, qu’on le veuille ou pas, une façon unique de faire valser la langue française, conclut le journaliste Mario Masson alors que le rideau se ferme pour le groupe.

L’album testament de Gerry Boulet

En 1988, Gerry Boulet offre l’album solo Rendez-vous doux.

Cet album sera aussi son dernier, car le chanteur rock se sait atteint d’un cancer.

Rendez-vous doux deviendra l’un des succès commerciaux les plus importants de l’industrie musicale au Québec.

Je me découvre sous un autre angle, confie Gerry Boulet au journaliste Claude Deschênes le 11 mars 1989, au moment de la tournée de spectacles qui suit la sortie de son album solo.

Diffusé dans le cadre du bulletin de nouvelles Ontario ce soir, cet extrait de Vidéo Club nous laisse aussi entrevoir des extraits de la chanson Toujours vivant.

Une chanson qui, avec Les yeux du cœur, permet à Gerry Boulet de rejoindre un large public.

Le rocker se serait-il assagi? lui demande le journaliste.

Il y a des choses plus tendres qui sont sorties dans cet album-là, confirme Gerry Boulet. Le temps change tout.

À l’automne 1989, Gerry Boulet devra interrompre la tournée de Rendez-vous doux pour se concentrer sur ses traitements contre le cancer.

Au Gala de l’ADISQ, il monte sur scène pour récolter deux Félix : album rock et spectacle de l’année.

Gerry Boulet s’éteint à son domicile de Longueuil le matin du 18 juillet 1990.

Vous m’avez monté un beau grand bateau
Vous m’avez fait de bien grandes vagues

Refrain de la chanson « Un beau grand bateau »

Son dernier Félix pour la chanson la plus populaire de l’année, Un beau grand bateau, lui sera remis à titre posthume l’année suivante.

 

 

 

 

Poésie:Rêves Célestes

 

 

 

J’ai attrapé tes rêves

Cette nuit tout simplement

Ils s’étaient posés sur mes lèvres.

Sans faire de bruit tendrement

Je les ai caressé.

Ils m’ont emmené

Sur une page blanche

Où la plume d’un ange

Dessinais de cette encre

Venue du fond du coeur

..une fleur..

Tatouée sur mon ventre!

De toute l’humanité,

J’ai rêvé…

De tous les humains,

J’ai vu demain

L’amour intérieur

D’infinies grandeurs!

L’Empire édifié

Sur valeurs passées,

Bientôt piétiné

Par peuples opprimés!

Déesse venue du Ciel

Vivra Lune de Miel

D’un Prince fait fort

Enfantera Nouvel Âge d’Or!

(Par Michel Duchaine)