La Grande Arnaque du COVID 19:La farce et l’agenda illuminati diabolique d’un «verrouillage universel»

 

 

Vient d’abord la farce, un gouvernement (presque) universel ment autour du globe à propos d’un virus mortel, l’OMS  l’a nommé COVID-19. La décision d’un verrouillage mondial – littéralement de l’effondrement de l’économie mondiale – a déjà été prise lors de la conférence du  Forum Économique Mondial à Davos, du 21 au 24 janvier 2020. Le 30 janvier, l’OMS a déclaré COVID-19 une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI) ). À cette époque, il n’y avait que 150 cas connus de COVID-19 en dehors de la Chine. Aucune raison de déclarer une pandémie. Le 11 mars, le Dr Tedros, DG de l’OMS, a transformé la PHEIC en pandémie. Cela a donné le feu vert au début de la mise en œuvre du « Plan ».

La pandémie était nécessaire comme prétexte pour arrêter en faisant  effondrer l’économie mondiale et le tissu social sous-jacent.

Il n’y a pas de coïncidence. Il y a eu un certain nombre d’événements préparatoires, tous pointant dans la direction d’une catastrophe historique mondiale monumentale. Cela a commencé il y a au moins 10 ans – probablement beaucoup plus tôt – avec le tristement célèbre rapport Rockefeller 2010, qui a peint la première phase d’un plan monstrueux, appelé le scénario « Lock Step ». L’événement 201, qui s’est tenu à New York le 18 octobre 2019, a été l’une des dernières mesures préparatoires à la « pandémie ».

L’événement était parrainé par le Johns Hopkins Center for Public Health, la Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF) et le World Economic Forum (WEF), le club des riches et des puissants qui se réunit chaque mois de janvier à Davos, en Suisse. Y ont participé un certain nombre de produits pharmaceutiques (groupes d’intérêt sur les vaccins), ainsi que les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis et de la Chine.

L’un des objectifs de l’événement 201 était une simulation informatique d’une pandémie de virus corona. Le virus simulé était appelé SARS-2-nCoV, ou plus tard 2019-nCoV . Les résultats de la simulation ont été désastreux, tuant 65 millions de personnes en 18 mois et plongeant la bourse de plus de 30% – provoquant un chômage et des faillites incalculables. C’est précisément le scénario dont nous vivons maintenant le début.

Le scénario Lock Step prévoit un certain nombre d’événements ou de composants horribles et inquiétants du Plan à mettre en œuvre par le soi-disant Agenda ID2020, une création de Bill Gates, entièrement intégré dans les objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU – date cible d’achèvement – 2030 (également appelé Agenda 2030, l’agenda caché inconnu de la plupart des membres de l’ONU), la même date cible pour l’achèvement de l’Agenda ID02020.

Ici, juste les éléments clés en tant que précurseur de ce que le monde vit maintenant et de ce qui est à venir, si nous ne l’arrêtons pas – pour montrer comment ce simulacre entièrement criminel a été planifié. Certaines parties du scénario sont les suivantes:

  • Un programme de vaccination massif, probablement par le biais de la vaccination obligatoire – le rêve et l’idée de Bill Gates vaccinent 7 milliards de personnes.
  • Une réduction massive de la population, un plan eugénique – en partie grâce à la vaccination et à d’autres moyens (Réf. Bill Gates, « si nous faisons un bon travail de vaccination, nous pouvons réduire la population mondiale de 10% à 15% ». Voir « Innover pour Zero! « , Discours prononcé lors de la conférence annuelle TED2010, Long Beach, Californie, 18 février 2010).

Bill Gates prône depuis des années la nécessité d’une réduction massive de la population – et en effet, les plus de 20 ans des vastes programmes de vaccination du BMGF en Afrique, en Inde et ailleurs dans le monde ont connu un record de stérilisation involontaire des femmes âgées de 14 à 14 ans. 49 ans. Voir En 2014 et 2015, le Kenya a mené un vaste programme de vaccination contre le tétanos, parrainé par l’OMS et l’UNICEF.

  • Une pièce d’identité électronique pour chaque personne sur la planète – sous la forme d’une nanopuce, éventuellement injectée avec la vaccination obligatoire. Cette nano-puce peut être téléchargée à distance avec toutes les données personnelles.
  • De l’argent numérisé, plus d’argent.
  • Déploiement universel de la 5G, suivi plus tard de la 6G.

Cela conduit à un contrôle total de chaque individu sur la planète. Il est vendu au public sous le nom d’Internet des objets (TIT), c’est-à-dire des voitures autonomes, des équipements de cuisine robotisés, de l’intelligence artificielle (IA) pour la production et la livraison de tout. Ce que l’argument de vente ne dit pas, c’est comment les humains seraient marginalisés et réduits en esclavage. Pour faire avancer ce plan directeur, des ondes électromagnétiques à haute fréquence sont nécessaires. Par conséquent, le déploiement de la 5G est un must, quel que soit l’impact sur la santé des humains, de la faune et de la flore – et quelle que soit la manière dont il peut influencer les infections virales, comme peut-être le COVID19 actuel.

 

L’OMS reste silencieuse, bien qu’elle admette qu’aucune étude officielle indépendante n’a été menée sur les dangers de la 5G – et des champs électromagnétiques en général.Est-ce à dire que l’OMS est cooptée par les Grands et les Puissants dans ce spiel mortel? Qu’il suffise de dire que contrairement à d’autres agences des Nations Unies, l’OMS a été créée en 1948 par la Fondation Rockefeller (RF) – voir The Lancet . Il convient également de noter qu’environ la moitié du budget de l’OMS provient de sources d’intérêt privées, principalement l’industrie pharmaceutique, mais aussi d’autres, comme les géants des télécommunications.

C’est un précurseur pour comprendre comment les choses sont planifiées. Cela peut aider à relier les points pour ce qui s’en vient.

Cela peut également nous aider à comprendre ce qui se passe en ce moment, dans la première phase du scénario Lock Step. Il dépeint de couleurs vives la nature criminelle de l’État sombre profond.

Peu importe le krach boursier – c’est un syndrome de spéculateur, les risques des riches, car le marché boursier est une invention occidentale pour jouer avec le capital et les gains en capital au détriment des travailleurs, dont la vie dépend du fonctionnement de ce capital. Ils sont les premiers à partir, lorsque Big Money appelle à une fusion – ou à une faillite.

Désormais presque universel et justifié par la quarantaine RIEN, le verrouillage total de toutes les entreprises, petites ou grandes – restaurants, construction, tourisme, petites et grandes quincailleries, boulangeries, lignes aériennes, transports – chaînes d’approvisionnement interrompues – usines, transformation des aliments – et continue encore et encore.

Dans le Grand Nord, jusqu’à 90% des transactions commerciales émanent de petites et moyennes entreprises (PME). Presque tous sont fermés maintenant. Deux tiers ou plus d’entre eux peuvent ne plus jamais s’ouvrir. Les employés et les travailleurs sont mis à pied ou sont réduits à un travail à temps partiel, ce qui signifie un salaire à temps partiel – mais doivent encore subvenir aux besoins de leur famille. La pauvreté et le désespoir s’installent et deviennent endémiques. Aucun avenir en vue. Les taux de suicide augmenteront – voir la Grèce lors de la crise de 2008/2009 – et jusqu’à dix ans plus tard – familles brisées, saisies, familles expulsées des appartements locatifs car elles ne peuvent plus payer leurs loyers. La mendicité dans la rue devient normale, sauf qu’il ne reste plus personne pour épargner un centime.

En Europe, au moins un tiers à peut-être 50% ou plus de la main-d’œuvre – selon le pays et la structure de la main-d’œuvre – devrait être au chômage ou sera réduit à un travail à temps partiel. Et ce n’est que le début. Aux États-Unis, les chiffres officiels du chômage dépassent actuellement 23 millions de personnes – et devraient, selon les prévisions de la FED, Goldman Sachs, Bloomberg – atteindre entre 32% et 40% au cours du prochain trimestre. Les faillites peuvent devenir incontrôlables.

Le FMI prévoit pour 2020 une contraction économique mondiale de seulement 3% – et un faible taux de croissance dans la dernière partie de 2021. Quelle ridicule! – Sur quelle planète sont ces gens? Qui essaient-ils de tromper, et pourquoi? Peut-être pour encourager les pays à emprunter d’énormes quantités de devises à ces institutions prédatrices de Bretton Woods, au FMI et à la Banque mondiale – pour s’endetter profondément, pensant avec les prévisions du FMI qu’elles iront bien? – Asservissement supplémentaire par tromperie?

Il s’agit du Nord global – qui dispose d’une sorte de filet de sécurité sociale, quelle que soit sa fragilité – il y a une lueur d’espoir de secours. Une autre lueur d’espoir est construite sur les prémisses que l’humanité créera constamment – travaillant ingénieusement en inventant – se déplaçant vers l’avant comme un fleuve vers de nouveaux horizons, créant de nouvelles dynamiques, de nouveaux emplois … oui, c’est ce que l’humanité peut faire – et dans notre réconfort nous avons oublié cette vertu – une vertu essentielle à la survie – la survie de la crise corona.

Le Sud global – ou pays en développement – présente une histoire plus sombre. Dans des circonstances normales, un tiers à la moitié de l’économie est informelle, ce qui signifie qu’elle n’est conforme à aucune norme d’organisation formelle ou légale. Ce sont des travailleurs à court terme, des ouvriers journaliers et horaires – vivant de la main à la bouche, pas d’épargne, pas de filets de sécurité – et dans la plupart des cas pas de couverture sanitaire. Ils sont laissés aux caprices du « marché », littéralement. Maintenant, le marché s’est effondré.

Il ne reste rien. Pas de travail, pas de revenus, pas d’argent pour payer la nourriture, le loyer, les médicaments – et le gouvernement leur ordonne, aux pauvres démunis, de rester «à la maison» – «verrouillage» en quarantaine – pour se protéger contre un virus, une loi imposée virus que personne ne voit, mais le gouvernement et les médias s’assurent que vous êtes conscients – et effrayés – de ses dangers,

Confinement à la « maison »? – Où est la maison? La maison est partie. Pas d’argent pour payer le loyer. Gardez une distance sociale – ne vous réunissez pas. Restez à l’écart. L’infection pourrait se propager. La peur est essentielle.

Prenez une ville comme Lima, au Pérou. La population totale du Pérou est d’environ 30 millions d’habitants. Lima, environ onze millions – dont environ 3 à 4 millions vivent en marge ou en dessous – dans des bidonvilles, ou pire. Ouvriers journaliers ou horaires. Ils vivent parfois à des heures de leur lieu de travail. Maintenant, il n’y a plus de lieu de travail. Ils n’ont pas d’argent pour payer la nourriture, le transport ou le loyer – les propriétaires les mettent dans les rues, les expulsent de leurs propriétés. Comment peuvent-ils rester en détention? Comment peuvent-ils prendre soin d’eux-mêmes par mise en quarantaine – verrouillage – sans abri, sans nourriture – cherchant désespérément à gagner juste assez d’argent pour survivre un autre jour – et peut-être à partager avec leur famille? Ils ne peuvent pas.

La protection contre le verrouillage (sic-sic) est réservée aux riches. Les pauvres meurent de faim avec les enfants et les familles – et très probablement avec la maladie corona. Ils vivent dans des cercles de pauvreté et de misère, où il n’y a rien à épargner. Personne n’a rien. Pas même par solidarité. Il n’y a tout simplement rien. Privation totale, causée par un blocage économique total – imposé au monde et en particulier aux pauvres par des hommes mauvais – et peut-être aussi des femmes mauvaises.

Ces 3 à 4 ou 5 millions de personnes, elles sont toutes venues à un moment ou à un autre des provinces rurales, pour lesquelles le gouvernement ne fait rien, ou pas assez pour les y maintenir. Ainsi, à la recherche d’une vie meilleure, ils abandonnent leurs «  çhacras  » (petites parcelles de terrain) et se déplacent vers la Grande Ville – au paradis – où ils sont relégués pour vivre dans plus de misère que dans leurs maigres colonies provinciales. Ils perdurent – toujours avec espoir. Maintenant, cela – la crise corona provoquée par l’homme – a rendu la vie encore pire, bien pire pour eux. Il n’y a pas ou pas assez de documents gouvernementaux – ou ils arrivent trop tard ou se perdent dans la corruption.

Par solidarité, ils se rassemblent. Ils ont besoin de retourner à leurs origines provinciales, à leurs çhacras, à leurs familles – où ils trouveront un abri et de la nourriture, où ils pourront à nouveau se sentir « chez eux » et aimés ou du moins bienvenus.

Un gouvernement de style militaire dictatorial les empêche de partir – pour des raisons de sécurité, bien sûr – ils peuvent infecter d’autres personnes, – la farce continue. Et personne ne dit peep. Personne n’ose, de peur d’être enfermé.Violence policière – bâtons, gaz lacrymogènes – répression – retour à aucun abri – pas de nourriture. Jusqu’à ce que le gouvernement tout-puissant central décide «d’organiser» le rapatriement – par bus, mais il n’y a pas assez de capacité, ni d’organisation – le chaos émerge – et le sort empire – et à quel point peut-il s’aggraver? La famine frappera, les rendra de plus en plus faibles, plus sujets aux maladies et à mourir – pas de COVID19, mais de la famine. Mais comme les statistiques disparaissent, DOIVENT disparaître, sur ordre des Maîtres, de tels décès seront automatiquement attribués à la pandémie corona. Naturellement. Cela se fait ailleurs, dans le Grand Nord. Pourquoi pas dans le Sud Global?

Lima n’est qu’un exemple – son représentant probablement pour la majeure partie de l’Amérique latine, à l’exception du Venezuela, du Nicaragua et de Cuba – où, au milieu de la misère, il y a toujours un sentiment de solidarité qui unit le peuple – où le gouvernement se tient avec le les gens, pourtant, où les gens souffrent plus gravement, à cause des sanctions occidentales – ils sont littéralement assassinés par les sanctions occidentales – avant tout les États-Unis d’A. Une nation génocidaire.

Le New York Times (22 avril 2020) rapporte: «Au lieu du coronavirus, la faim nous tuera». Une crise alimentaire mondiale se profile. Le monde n’a jamais fait face à une telle urgence de la faim, disent les experts. Il pourrait doubler le nombre de personnes confrontées à une faim aiguë à 265 millions d’ici la fin de cette année.

Aussi, par le NYT –

« A Kibera, le plus grand bidonville de Nairobi, au Kenya, les habitants vivent déjà dans une extrême pauvreté. Désespérés de manger, une bousculade s’est déclenchée lors d’un récent concours de farine et d’huile de cuisson, faisant des dizaines de blessés et deux morts. »

« En Inde, des milliers de travailleurs font la queue deux fois par jour pour du pain et des légumes frits afin de lutter contre la faim. »

«Et partout en Colombie, les ménages pauvres accrochent des vêtements et des drapeaux rouges à leurs fenêtres et à leurs balcons pour montrer qu’ils ont faim.»

Cela rappelle la tristement célèbre citation de Kissinger des années 1970 sur la famine,

contrôler la nourriture
contrôler la nourriture

« Qui contrôle l’approvisionnement alimentaire contrôle les gens – la citation continue en disant:

 » Qui contrôle l’énergie peut contrôler des continents entiers; qui contrôle l’argent peut contrôler le monde. « 

Kissinger, comme les Gates, les Rockefeller sont » bien intentionnés « : ils n’ont jamais caché leur désir de réduire la population mondiale dans un format qui rappelle l’eugénisme, en » éradiquant la pauvreté  » « , par exemple par la vaccination – en commençant en Afrique.

Gates a récemment suggéré d’essayer son nouveau vaccin corona en Afrique – contre lequel même son ami, le Dr Tedros, directeur général de l’OMS, a protesté.

La pandémie de coronavirus a entraîné la pauvreté et la famine de millions de personnes dans le monde. Et il n’y a pas de fin en vue.

Au contraire, il semblerait que presque tous les gouvernements soient cooptés ou tacitement contraints d’adhérer aux « directives ».

C’est à la fois diabolique et au-delà de la compréhension. Pourquoi? Les «élites mondiales» croient vraiment qu’elles contribuent à l’avenir et au bien-être de l’humanité. Pourtant, leurs actions ont entraîné une misère abjecte, le chômage et le désespoir.

Sans de telles mesures coercitives, il est difficile d’expliquer pourquoi presque tous les gouvernements de la planète se soumettent à cet horrible programme social et économique – et mentent, mentent, mentent abjectement – à leur peuple. Les personnes mêmes qu’elles sont censées protéger contre le chômage, la famine et le désespoir.

Dans des circonstances «normales» de l’inégalité prédatrice de notre planète, quelque 9 millions de personnes meurent chaque année de faim et de maladies liées à la famine. Ce chiffre peut maintenant exploser de façon exponentielle. Peut-être dans les dizaines de millions ou plus.

La famine et les décès dus à la famine pourraient être davantage affectés par des pénuries alimentaires artificiellement provoquées, ou par des sécheresses ou des inondations – résultant de changements climatiques délibérément provoqués par l’homme – non pas à cause de l’augmentation de température provoquée par le CO2 ridiculement vantée – mais par le système HAARP avancé de l’US Air Force (HAARP = Programme de recherche aurorale active à haute fréquence).

« Pendant la guerre du Vietnam, des techniques d’ensemencement des nuages ​​ont été utilisées,à partir de 1967 au titre du projet Popeye, dont l’objectif était de prolonger les voies d’approvisionnement de la saison de la mousson et ennemi de bloc le long de la piste Ho Chi Minh ». Aujourd’hui , le système HAARP a été mis au point et militarisé. A elon le document US Air Force AF 2025 final Rapport, modification des conditions météorologiques (à usage militaire):

« offre au combattant un large éventail d’options possibles pour vaincre ou contraindre un adversaire …

«La modification des conditions météorologiques fera partie de la sécurité nationale et internationale et pourrait se faire unilatéralement … Elle pourrait avoir des applications offensives et défensives et même être utilisée à des fins de dissuasion. La capacité de générer des précipitations, du brouillard et des tempêtes sur terre ou de modifier la météo spatiale … et la production de conditions météorologiques artificielles font toutes partie d’un ensemble intégré de technologies [militaires]. « 

Dans le cadre du programme proposé de vaccination forcée de la Fondation Gates – ceux qui refusent la vaccination peuvent, par exemple, ne pas pouvoir voyager.

La misère abjecte qui est délibérément imposée à l’humanité devient de plus en plus visible. Mis à part l’anéantissement des actifs des gens et des entreprises, c’est la pauvreté et la famine …

Il n’y a aujourd’hui aucun tribunal de type Nuremberg, honnête, éthique et suffisamment puissant pour tenir les élites mondiales responsables et les traduire en justice.

Nous, le peuple, devons prendre le contrôle de ce changement de paradigme en cours.

Nous, les gens, devons sortir de cet atroce verrouillage.

Pas de confrontation, mais avec sagesse et savoir-faire. Laisser les forces féroces de l’ennemi renforcer notre faiblesse – et nous faire vaincre.

Un bon général n’aime pas l’agression

Un bon guerrier ne connaît pas la haine

Si vous voulez vaincre votre ennemi, ne l’affrontez pas.

Mettez-vous en dessous de lui

C’est ce qu’on appelle le pouvoir de ne pas se battre

C’est d’utiliser la capacité des hommes

Cela s’appelle depuis les temps anciens, pour être en harmonie avec le ciel,

Et c’est le plus grand pouvoir qui soit (Tao 68)

 

Publicités

La Grande Arnaque du COVID 19: le COVID 19…un pétard mouillé

Cela fait longtemps que les gens ont cédé à la psychose médiatique. Les récents événement ne font qu’amplifier ce phénomène.

Les commentaires sur les réseaux et plate-formes vidéos appellent au meurtre des joggeurs ou des gens qui se baladent seuls, sans parler à personne.

AMENDE SALÉE – Une Romaine de 60 ans voulait que son animal prenne l’air, comme elle l’a expliqué aux carabiniers
« Les carabiniers du quartier de Centocelle (Rome) ont sanctionné une femme de 60 ans surprise en dehors de son domicile sans motif justifié », en dépit des mesures de confinement​ en vigueur pour endiguer le coronavirus, a annoncé ce mardi le service de presse des carabiniers dans un communiqué. Celle-ci « se promenait à pied avec sa tortue ».

Des policiers qui te font la morale, juges de ce qui est bon d’acheter ou non, des professionnels du procès verbal, des zélés de l’amende.

Je savais que le monde était comme cela, mais les gens avaient encore une certaine retenue dans leur cynisme stalinien.

Et ce n’est pas finit, le devin Bill Gates parle déjà de la pandémie numéro deux, qui cette fois ci, sera une bio attaque terroriste. Ceci n’est qu’un brouillon mes amis.

Regardez aussi la cérémonie d’ouverture des JO de Londres, la programmation prédictive n’est pas un fantasme, les événements sont organisés bien en avance.

 « Dans une société en grande crise humaine, spirituelle, relationnelle, sociale et économique, la question du mal commence à se poser de nouveau face à la cruauté (si ce n’est la barbarie), mais aussi face à l’absurde et au non-sens du quotidien, pesant de plus en plus sur les personnes bienveillantes, enthousiastes et sensibles qui n’ont pas renoncé à être humaines. »

Saverio Tomasella  (1)

Du matin au soir, les chiffres ont beau être martelés, assénés, à répétition, en rafale, dans les couleurs les plus sombres, sur fond sonore de film d’épouvante et commentaires apocalyptiques, la désinformation ne peut rien changer : 1 + 1 = 2…

La réalité est incontournable.

Réjouissons-nous : le « Coronatrucmuche » fait pschitt !…

La grippe saisonnière n’a provoqué aucune surmortalité significative par rapport aux années précédentes. Tant en France que dans les autres pays.

Ouf !… Les millions de morts annoncés par les propagandistes de la Terreur ne sont pas là.

Le Professeur Didier Raoult le confirme, dans son Bulletin d’Information Scientifique audiovisuel du 21 avril 2020. 

 

 

Les statistiques publiées par l’INSEE(2), compilant le nombre de décès mensuels (toutes causes confondues) recensés à partir des certificats établis par les communes pour les années 2018 – 2019 – 1er trimestre 2020, corroborent les analyses de tous les observateurs, un tant soit peu lucides.

L’évolution du 1er trimestre 2020, si elle dépasse légèrement 2019, reste inférieure à l’année 2018 :

« Au niveau national, le nombre de décès totaux enregistrés à la date du 10 avril 2020 et survenus entre le 1er et le 30 mars 2020 est supérieur à celui enregistré sur la même période en 2019 : 57.441 décès ont été enregistrés en 2020 en France contre 52.011 en 2019. Ce nombre reste néanmoins inférieur au nombre des décès enregistrés sur la même période en 2018 (58.641 décès en France), année où la grippe saisonnière était encore virulente au mois de mars. »  (3)

Dans sa dernière publication (24 avril 2020), l’INSEE enregistre une augmentation des décès entre le 1er mars et le 13 avril donnant une moyenne journalière de 2130/Jour ; encore inférieure au maximum enregistré lors de la grippe de 2017 : 2200/Jour. (4)

Sur ces chiffres globaux, qu’en est-il de l’impact réel, ou direct, de la grippe ?… On ne sait pas exactement ; et, on ne le saura jamais. Moins par mauvaise foi que, du fait des maîtrises techniques encore limitées en ce domaine, par inexistence d’instruments de mesure ou d’investigation fiables.

Cécile Thibert dans un article du Figaro – Santé, qu’elle n’aurait jamais pu publier en cette période d’hystérie collective, nous étions en 2017, s’était interrogée sur le manque de précision ou de certitude sur le nombre des décès imputés au virus de la grippe :

« Des chiffres variés circulent, mais il est en réalité impossible d’estimer de manière précise le nombre de victimes du virus. »   (5)

Un décompte de la mortalité de la grippe 2020 s’établit aux environs de 20.000 décès. L’équivalent du nombre de morts annuels dus aux « accidents de la vie courante », c’est le terme technique, dont 12.000 accidents domestiques ; auxquels s’ajoutent annuellement une moyenne de 4,5 millions de personnes blessées… (6)

Quel que soit le résultat final, rien ne justifie l’hyperviolence de nos oligarchies qui se sont livrées, dans nos sociétés occidentales tout particulièrement, à une frénésie d’orchestration d’une psychose collective et de répression, sur fond de colossale désinformation, allant jusqu’au sabordage de nos économies et de nos systèmes sociaux ; subitement transformés en « Etat-Policier ».

Ce qui m’a frappé dans cette débauche de sauvagerie, c’est le culte de la « pulsion de mort », cette traque contre tout ce qui pouvait apparaître comme porteur d’une énergie positive, optimiste, un hymne à la vie, à la joie, au soleil…

Dans tous nos pays, un acharnement dans la poursuite et la culpabilisation de tous ceux qui n’obéiraient pas, dans la plus obséquieuse des soumissions, aux diktats exigeant le volontariat du « goulag personnel ». Jusqu’à des hélicoptères surveillant des endroits déserts ou des sentiers de montagne. (7)

Les médias de la propagande, abjects de servilité, se comportant en auxiliaires zélés de l’appareil répressif, diabolisant ceux qui ne partageaient pas l’hystérie collective, suscitant les délations :

 « … Le sadisme moralisateur, la cruauté accusatrice et la surveillance menaçante font partie de notre quotidien comme une pratique « normale », comme un cynisme auquel nous devrions nous accoutumer, sans percevoir que la véritable folie est là, insensée et déshumanisante, dans l’invective, l’humiliation et l’exclusion… »  (8)

Le « Coronatrucmuche » fait pschitt… Alors, célébrons La Vie !…

Je vous propose, pour nous affranchir un instant de ces forces obscures, la chanson de Dame Arbalète :La Complainte des Templiers . Ce que j’aime, dans cette vidéo, c’est cette énergie pleine de force positive et de joie, dans une formidable abnégation face  à la mort.

Car, nous ne devons pas seulement nous « laver les mains », comme on nous le trompette dès le lever du jour mais, avec encore  plus de soin, « laver notre âme » des souillures postillonnées en permanence par les satanistes qui souhaitent nous réduire en esclavage…

Face  aux assauts de la Mort que nous réserve le Nouvel Ordre Mondial,inspirons nous du courage des Templiers de jadis et…de maintenant!

————————–

  1. Saverio Tomasella,La Folie Cachée, Albin Michel, 2015, p. 113

N.B. : Un des ouvrages récents et majeurs, dont je recommande la lecture, pour prendre la mesure de la profonde pathologie, au prisme des relations interpersonnelles qui, au-delà de l’économique et du social, ravage nos sociétés dites « développées »…

  1. Pr. Didier Raoult – Directeur de l’IHU Méditerranée Infection,Bulletin d’Information Scientifique de l’IHU, 21 avril 2020, https://www.youtube.com/watch?v=HrJBppuSEmk
  2. INSEE – Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques,Nombre de décès quotidiens par département, publication du 10 avril 2020
  3. INSEE,Nombre de décès quotidiens par département, publication du 24 avril 2020, https://www.insee.fr/fr/information/4470857
  4. Cécile Thibert,Le Figaro – Santé, 23 janvier 2017, https://sante.lefigaro.fr/article/combien-de-gens-meurent-reellement-de-la-grippe-/
  5. https://fr.wikipedia.org/wiki/Accident_de_la_vie_courante
  6. A ma connaissance, le record du monde de cette stupidité policière se situe dans l’île deTasmanie (Fédération d’Australie) où un hélicoptère est venu pourchasser un couple dans un camping-car isolé dans un parc naturel de plusieurs milliers d’hectares…
  7. Saverio Tomasella, Op. Cit., p. 65

Source : Coronatrucmuche fait Pschitt : Viva La Vida !…

 

 


EN COMPLÉMENT

 

Corrélation entre les périodes de crise et les épidémies

 

Je sais qu’il existe une forte (mais pas parfaite) association entre les périodes de crise et les épidémies . La question est de savoir à quel point cette corrélation est forte.

Le fléau des Philistins à Ashdod. Peinture à l’huile de Pie Wellcome
Voici un tableau que j’ai établi à partir des données que j’ai trouvées. Il ne s’agit pas d’un test définitif de l’hypothèse selon laquelle les grandes épidémies ont tendance à frapper pendant les périodes de discorde. La comparaison n’est pas assez systématique, elle est trop qualitative, et il existe un biais eurocentrique certain (ou, du moins, un biais vers l’Eurasie occidentale). Néanmoins, il s’agit de mon blog, et non d’un article académique qui exige une rigueur beaucoup plus grande (et nous ferons un travail adéquat lorsque nous aurons terminé la construction de Seshat, la base de données sur les crises).

En tout cas, voici ce que j’ai trouvé jusqu’à présent.

Périodes de crise Épidémies et Pandémies
Effondrement de la fin de l’âge du bronze (XII-XIe siècle av. J.-C.) Méditerranée orientale et Proche-Orient Fléaux de l’Égypte
Peste chez les Achéens à Troie
Crète dépeuplée par la peste
Peste philistine
Peste en Israël et en Judée
Guerre du Péloponnèse (V siècle av. J.-C.) Méditerranée orientale et centrale Peste d’Athènes
Peste récurrente à Rome
Crise du principauté romaine (II-III siècles)  Empire Romain Pestes Antonines
Le fléau de Cyprian
Crise de l’Antiquité tardive (VI siècle) Empire romain d’Orient Peste Justinienne (1ère pandémie de peste)
Chute du califat omeyyade (VIII siècle) Moyen-Orient et Méditerranée 2nd vague de pestes Justiniennes (pic en 746-747)
Période turbulente de Nara (VIII siècle) Japon Épidémie de variole japonaise de 735-737
 Crise du XIVe siècle Afro-Eurasie Peste noire (2nd pandémie de peste)
Crise générale du XVIIe siècle  Monde 2ème vague mondiale de peste noire (y compris les grandes pestes de Londres et de Vienne) La bourse colombienne : dépeuplement des Amériques ; épidémie de syphilis en Europe
Ère des révolutions (1789-1919 : le « long » XIXe siècle)  Monde Pandémies de choléra
3ème pandémie de peste
Grippe espagnole
Source:Peter Turchin

 

 

 

 

 

 

La Grande Arnaque du COVID 19:Quand le porte-parole de Trump pour la santé épingle Soros et Rothschild

Le mois dernier, Michael Caputo a qualifié Soros de « véritable virus derrière tout », et la famille de banquiers Rothschild de « vouloir tout contrôler »

L’homme que le président américain Donald Trump a nommé la semaine dernière pour parler au nom du ministère de la Santé a accusé George Soros et la famille Rothschild de chercher à exploiter la pandémie de coronavirus pour la contrôler et pour faire avancer leurs intérêts.

Michael Caputo

Michael Caputo, qui a conseillé la campagne de Trump pour 2016, est devenu le porte-parole du ministère de la Santé et des services sociaux, en partie à cause du mécontentement de Trump quant à la façon dont le secrétaire du ministère, Alex Azar [1], a géré la communication pendant la crise.

Connu pour sa rhétorique pugiliste, le nouveau membre de l’administration a supprimé des dizaines de milliers de tweets juste avant la nomination. CNN a découvert jeudi des dizaines de tweets incendiaires, dont des attaques contre les Chinois teintées d’images à connotation raciale, des accusations selon lesquelles les démocrates voulaient que les gens meurent pour que Trump ne soit pas réélu et des dénigrements des médias.

« Des millions de Chinois sucent le sang des chauves-souris enragées comme apéritif et consomment ensuite les postérieurs des fourmiliers« , a-t-il dit dans un tweet profane du 12 mars. Caputo a alors demandé à une personne: « N’avez-vous pas une chauve-souris à manger?  » Il a dit à un autre: « Tu es très convaincant, Wang. »

Ces tweets font référence à une théorie non prouvée selon laquelle le coronavirus s’est propagé des chauves-souris aux humains, éventuellement avec un autre animal comme les fourmiliers comme intermédiaire.

Le 17 mars, en réponse à David Rothschild , un économiste qui critique souvent Trump et l’accuse de « vouloir assassiner » des gens pour rester au pouvoir, Michael Caputo a déclaré que Rothschild « est un sphincter élitiste inné dont la famille a soif de contrôle. C’est une des raisons pour lesquelles il ment constamment au sujet du président Trump ».

 

Jack Prosobiec

Le 15 mars, Michael Caputo a répondu à une figure d’extrême droite, Jack Prosobiec, qui se demandait sur Twitter pourquoi le « philanthrope » juif libéral George Soros  était prêt à donner à ses causes politiques favorites, mais pas aux efforts pour combattre le coronavirus.

 

« Vous plaisantez ? L’agenda politique de Soros EXIGE une pandémie », avait alors réagi Michael Caputo.

 

…en plus que de financer les dangereux Antifa,Soros contrôle financièrement la panoplie d’entreprises que vous voyez ici.
Il est le 26 ième homme le plus riche au monde.
C’est le financier de la gogauche mondialiste!

Le 27 mars, il a tweeté une photo de ce dernier avec pour légende « Le vrai virus derrière tout », accompagnée de têtes de mort.

CNN a indiqué qu’elle n’avait pas pu obtenir de commentaires de l’administration Trump ou de Caputo.

Plusieurs membres démocrates du Congrès appellent à l’éviction de Michael R. Caputo

Cet avis a été, naturellement, qualifié d’antisémite par les suspects habituels.

Caputo « devrait être licencié immédiatement », a tweeté la sénatrice Tammy Duckworth de l’Illinois.

« Le bigot anti-asiatique et le raciste Caputo doivent être licenciés aujourd’hui », a tweeté le représentant Jamie Raskin du Maryland.

« Ces tweets dégoûtants sont disqualifiants pour tout emploi au sein du gouvernement, sans parler de la secrétaire adjointe aux affaires publiques du HHS », a tweeté la représentante Jackie Speier de Californie. « CAPUTO DOIT ÊTRE VIRÉ IMMÉDIATEMENT. »

La représentante Barbara Lee de Californie a appelé à la démission de Caputo et le représentant Brad Schneider de l’Illinois a déclaré que Caputo devrait être licencié.

Quant à Jonathan Greenblatt, PDG de la Ligue anti-diffamation(ADL ), à demander des excuses, et le rabbin Jonah Pesner, directeur du Centre d’action religieuse du judaïsme réformé, à tweeter: « Il ne devrait y avoir aucune place pour les individus qui propagent une telle haine dans notre gouvernement. »

Et lorsqu’on a demandé à Caputo s’il voulait commenter, il a répondu: « Non ».


NOTE

1- Alex Azar, d’origine libanaise, a été nommé Secrétaire de la santé par le  président Donald Trump.  Âgé de 50 ans, il a été président de Lilly USA, la plus grande filiale du groupe américain pharmaceutique Eli Lilly, de 2012 à janvier 2017.

Donald Trump, en campagne et depuis son élection, a souvent pris pour cible le secteur pharmaceutique en raison du prix des médicaments, se plaignant que les médicaments étaient plus chers aux États-Unis que dans d’autres pays du monde. En janvier dernier, il avait déclaré que le secteur agissait en toute impunité et avait « beaucoup de lobbyistes, beaucoup de pouvoir ».


EN COMPLÉMENT

 

La Connexion Rothschild dans les attentats israéliens du 11/9

 

Les Rothschild, la famille fondatrice de l’état israélien sioniste, sont étroitement liés à divers aspects de l’atrocité terroriste du 11 septembre. Les livres Solving 11/9 présentent certaines de ces connexions, qui sont généralement cachées et difficiles à voir. La connexion Lauder / Rothschild, en revanche, est à la fois évidente et centrale dans l’opération 11/9.

 

 

Lord Jacob Rothschild avec Ronald Lauder, président du Congrès juif mondial, après avoir reçu le prix WJC (World Jewish Congress) Theodor Herzl au nom de sa famille, le 7 novembre 2018 (Crédit photo: Shahar Azran / WJC)

Le crime terroriste du 11 septembre 2001 a nécessité beaucoup de préparation, notamment la privatisation du World Trade Center, initialement propriété de l’Autorité portuaire de New York et du New Jersey. Pour les conspirateurs juifs, il était nécessaire d’obtenir le contrôle des tours jumelles pour que les équipes de démolition puissent accéder aux bâtiments et y déposer des matériaux explosifs. Cela aurait été impossible si les tours restaient entre les mains de l’autorité portuaire.

La privatisation du World Trade Center impliquait Ronald Lauder, un sioniste de choc et de haut niveau étroitement lié à la famille Rothschild, dont l’un des membres a servi au plus haut niveau de la Direction du renseignement militaire israélien.

Ronald Lauder dirigeait les deux commissions placées sous l’autorité du gouverneur George Pataki qui ont plaidé en faveur de la privatisation du World Trade Center: la Commission de la privatisation de l’État de New York et le Conseil de la recherche de l’État de New York sur la privatisation. Lauder a été le moteur des efforts de privatisation du World Trade Center, qui a abouti à ce que Larry Silverstein, un autre juif sioniste, obtienne le bail de 99 ans des Twin Towers en juillet 2001.

Ronald S. Lauder est le président du Congrès juif mondial (World Jewish Congress).

David de Rothschild est président du conseil d’administration du Congrès juif mondial. Il est également président exécutif du groupe Rothschild.

David de Rothschild (à gauche) est président du conseil d’administration du WJC; Ronald Lauder (troisième à gauche) est président du WJC. Jacob Rothschild (deuxième en partant de la gauche) a reçu un prix du WJC, novembre 2018. (Source: WJC)

Ronald Lauder a fondé la Lauder School of Government, diplomatie et stratégie au Centre interdisciplinaire d’Herzliya (Israël) en 1999.

Le général de division Daniel Rothschild (retraité de l’armée israélienne) est à la tête de l’Institut de politique et de stratégie (IPS) de la Lauder School of Government, du Centre interdisciplinaire (IDC). Il est également président de la série annuelle de conférences Herzliya et membre du conseil consultatif de la Banque centrale d’Israël.

Danny Rothschild, directeur de l’Institut de politique et de stratégie (IPS) de la Lauder School of Government, diplomatie et stratégie de l’école du Mossad, le Centre interdisciplinaire (IDC).

 

En 1984, Rothschild a été nommé assistant du chef d’état-major de l’armée israélienne. Il a été promu au grade de brigadier général en 1985 et nommé commandant des unités de Tsahal au Sud-Liban.

Rothschild a ensuite occupé le poste de directeur adjoint de la Direction du renseignement militaire, l’organe central de renseignement militaire des forces israéliennes. Rothschild était directeur du département de la recherche, où il était responsable de la recherche et de l’analyse stratégiques (politiques et militaires) à l’échelle nationale, y compris avant et pendant la première guerre du Golfe.

En 1991, Rothschild fut promu au grade de général de division (Aluf) et fut nommé coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires palestiniens occupés, poste qu’il occupa jusqu’à sa retraite en 1995.

Des Américains réclament la vérité sur le 11/9(2007)

Source: 11/9: The Lauder/Rothschild Connection

 

 

 

 

 

Le film de la semaine: V pour vendetta

Cette semaine mes ami(e)s,je vous présente un film que j’aime  passionnément:V pour vendetta.


Histoire du film

Dans une Angleterre futuriste sous la coupe d’un régime totalitaire, un homme masqué mène une révolution contre la tyrannie et l’ordre établi. Une nuit, la jeune Evey est sauvée d’une agression par ce mystérieux héros, connu sous le nom de « V ». Elle devient son amie et disciple, sans rien savoir de son passé et sans même connaître son nom. Evey lutte aux côtés de son sauveur pour rétablir la liberté et la justice.

 

La Grande Arnaque du COVID 19:Les crimes de l’OMS passés sous silence une vidéo et divers liens de recherches

 

 

 

 

 

Tedros Adhanom a été ministre des affaires étrangères en Éthiopie,alors gouvernée par une dictature marxiste très sanguinaire!

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, M. Tedros Adhanom, a corrompu la Chine avec des millions de cendriers. Cet homme est le représentant de la Chine à W.H.O. et c’est évident maintenant. Son crime qu’il a commis lorsqu’il était ministre de la Santé et ministre des Affaires étrangères en Éthiopie dans le cadre d’un parti marxiste-terrosiste aurait dû le mettre en prison pour le reste de sa vie, mais ce qu’il a vécu comme un criminel pour avoir couvert une pandémie de choléra sous le nom de diarrhée aqueuse aiguë, pour le génocide systématique sur le groupe ethnique Amharas donnant des médicaments stérilisants et d’autres nombreuses mauvaises actions bizarres (vous pouvez regarder le documentaire complet qu’il a fait à partir de ce lien: https://youtu.be/KK8Bj14bqu0) était tous considéré comme le meilleur CV pour avoir une clé poste à l’OMS Cet homme est un criminel et quelle que soit l’excuse qu’il apporte et joue les victimes, il doit non seulement démissionner de W.H.O mais il doit être exécuté légalement. Sources : Tedros Adhanom de l’OMS devrait être jugé pour des crimes contre l’humanité | par John Martin https://www.youtube.com/watch?v=I9Wb0… Plus de vidéos sur ce TEDROS Adhanom et W.H.O. , consultez les liens suivants: https://www.youtube.com/watch?v=KK8Bj… https://www.youtube.com/watch?v=JNLh2… https://www.youtube.com/watch?v=oUVWx… https://www.youtube.com/watch?v=famve… #OMS #WHO #TedrosAdhanom

 

 

Le directeur du NIH, le Dr Francis S. Collins (à gauche) et le directeur de Fogarty, le
Dr Roger I. Glass (à droite), ont rencontré le nouveau
directeur général de l’ OMS , le Dr Tedros, lors de sa visite aux États-Unis,en juillet 2017.
On les voit ici ,faire le signe maçonnique du pouce levé.


 

 


ENCOMPLÉMENT

En 2015,le ministre éthiopien des Affaires étrangères Tedros Adhanom pris dans un scandale de 20 millions de dollars de prix pour les adolescents.

Le ministre des Affaires étrangères de l’Éthiopie avait été pris dans un réseau explosif de mensonges avec une écolière alors que le gouvernement de l’Australie et la Fondation Rotary ont nié avoir donné 20 millions de dollars australiens à un adolescent de 14 ans, que le « haut de la nation » diplomate »a publiquement loué et endossé le titre de« philanthrope exemplaire »et a affirmé qu’elle était la gagnante d’un« prix international »sans nom.

La fille éthiopienne-australienne, Beritu Jaleta Ahmed, a affirmé lors d’une conférence de presse conjointe avec le Dr Tedros Adhanom dans son propre bureau qu’elle était prête à construire une école en Éthiopie avec les 20 millions de dollars australiens qu’elle avait gagnés lors d’un concours étudiant tenue à son école à Melbourne. Selon elle, le prix en argent a été financé conjointement par le gouvernement australien et le Rotary Club of Australia [sic].

Mais la direction du Baden Powell College, qui ne savait rien du concours ou du prix, a déjà renvoyé l’affaire à la police de Victoria pour enquête, a appris Addis Voice. L’école publique qui emmène les élèves de la prépa à la 9e année est dominée par les élèves issus de familles immigrées. Il compte environ 1800 étudiants, 180 employés et 50 bénévoles. Il reçoit un budget annuel d’environ 12 millions de dollars australiens des coffres du Victoria Department of Education.

Étrange mais vrai!


AUTRES INFORMATIONS

Le Rotary Club et le Lion Club : deux avant-postes Illuminati et francs-maçons

 

Ribaat : Voici le Logo du Rotary Club International et bien planter en Algérie, ce logo cache le symbole de la Franc Maçonnerie Luciférienne.

 

Le Rotary a vu le jour à Chicago, Illinois, aux États-Unis le 23 février 1905. C’est à cette date que son fondateur, Paul P. Harris, avocat, tint la première réunion, en compagnie de trois amis, Silvester Schiele, négociant en charbon, Gustavus H. Loehr, ingénieur des mines et Hiram E. Shorey, tailleur. Ils étaient d’origine allemande, suédoise, irlandaise, américaine et représentaient les confessions protestante, catholique et israélite. Deux des quatre fondateurs étaient Franc-maçons, P. Harris et Gustavus E. Loehr, qui d’ailleurs ne restera membre que très peu de temps avant de retourner à laFranc-maçonnerie. Hiram E. Shorey quittera également très vite le Rotary, pour, semble-t-il, des raisons professionnelles.

 

http://www.rotaryclub-tunis-belvedere.org/html/ralgerietxt.htm

http://www.rotaryclub-tunis-belvedere.org/html/membres.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rotary_International#Rotary_et_franc-ma.C3.A7onnerie

http://www.sergegouteyron-rotary.org/rotaryenfrance.htm

 

Melvin Jones, créateur le 7 juin 1917 du Lions Clubs, est né le 13 janvier 1879 à Fort Thomas dans l’Arizona aux États-Unis. Devenu propriétaire d’une compagnie d’assurance, il adhère au Business Circle de Chicago dont il devient le secrétaire. Il était aussi Franc-maçon. Il est mort le 1er juin 1961.

 

Pour savoir qui dirige la Franc-maçonnerie du haut de la pyramide maçonnique :

 

Albert Pike, Discours prononcé en France en 1889 et adressé aux hauts degrés de la maçonnerie de «Rite Palladique », publié par la revue anglaise « The Freemason » dans son numéro du 19 janvier 1935 (cf. Epiphanius in « Maçonnerie et sectes secrètes : le côté caché de l’histoire », pp. 508-509) :

 

 

« Voilà ce que nous devons dire aux foules : “ Nous adorons un Dieu, mais c’est le Dieu qui s’adore sans superstition ”. A toi, Souverain Grand Instructeur Général, nous disons ceci, que tu peux répéter aux Frères des 32°, 31° et 30° ème degré: “ La Religion maçonnique devrait être maintenue, par nous tous initiés de hauts degrés, dans la pureté de la doctrine luciférienne. Si Lucifer n’était pas Dieu, Adonaï (le Dieu des chrétiens) dont les actions prouvent sa cruauté, sa perfidie, sa haine pour l’homme, sa barbarie et sa répulsion pour la science, l’aurait-il calomnié avec ses prêtres ? Oui, Lucifer est Dieu, et malheureusement Adonaï est aussi Dieu. Par la loi éternelle selon laquelle il n’y a pas de lumière sans ombre, de beauté sans laideur, de blanc sans noir, l’absolu peu seulement exister comme deux Divinités : l’obscurité étant nécessaire à la lumière pour lui servir de contraste, comme le piédestal est nécessaire à la statue et le frein à la locomotive… La doctrine du Satanisme est une hérésie ; et la véritable et pure religion philosophique est la foi en Lucifer, l’égal de Adonaï ; mais Lucifer, Dieu de lumière [avec l’une de ses orgueilleuses devises : Post tenebras lux] et Dieu du bien, lutte pour l’humanité contre Adonaï, le dieu des ténèbres et démon ”. »

 

http://www.lionsclubalgerie.org/

http://www.lionsclubs.org/FR/lci-foundation/about-us/lions-lcif-mission.php

http://www.lionsclub-algerzhira.org/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lions_Clubs

 

Dans la vidéo suivante, à 3 :27, un membre lors de son serment dit ce qui suit :

 

« [J’accepte] avoir conscience de représenter ma profession auprès de vous et d’en être ainsi l’ambassadeur, je vous en présenterais les données actuelles et ultérieurement son évolution »

Et s’il s’agissait d’un membre du gouvernement?

 

http://www.dailymotion.com/video/x9u9zf_naissance-du-rotary-club-montpellie_news

 

Dans cette autre vidéo ci-dessous, pensez vous que le peuple algérien a besoin de ce genre de futilités ?

 

http://www.dailymotion.com/video/x5ubll_rotary-club-montpellier-et-son-proj_news

 

5/ Les clubs maçonniques en Algérie…

 

http://www.webalgerie.com/les-clubs-maconniques-en-algerie%E2%80%A6

 

Le quotidien Echorouk aurait appris que l’association dite Lions Club qui est une branche du mouvement mondial maçonnique a commencé à restructurer ses bureaux dans différentes wilayas. L’épouse d’un des ambassadeurs arabes à Alger s’est déplacée incognito, il y a quelques mois, à Médéa pour inaugurer personnellement les activités du bureau local du Lions Club. Immédiatement après son installation, ce bureau a procédé à la distribution d’aides au profit d’un centre de handicapés à Chlef.

 

Le Lions Club, tout comme le Rotary, est considéré comme l’un des plus importants vecteurs dumouvement maçonnique. Il se base sur l’action caritative en direction des franges pauvres et vulnérables, d’où cet intérêt pour les wilayas qui avaient été affectées par le terrorisme (Ribaat : Créer de toute pièce par l’état apostat, en massacrant les musulmans pour ensuite le mettre sur le compte des moudjahidines. BUT : Rendre Haineux les populations face à l’Islam et stopper sa monter au pouvoir, preuves : http://les-tyrans-de-ce-monde.over-blog.com/article-bilan-historique-reel-de-l-algerie-de-1988-a-2009-0-6-38196178.html,  http://les-tyrans-de-ce-monde.over-blog.com/article-34448887.html).

 

La création de ces clubs dans les pays arabes a suscité une vive consternation au regard des objectifs douteux de l’association dont les activités sont liées à la franc-maçonnerie qui est une société secrète dirigée par les juifs dans le monde. Ce mouvement est largement présent dans les pays arabes, notamment le Liban où les francs-maçons activent ouvertement et accueillent quelque 100 mille libanais.

Le siège principal du Lions Club se trouve dans l’Etat de l’Illinois aux États-Unis, et Lions fait référence aux gardiens du temple; allusion équivoque au fondement maçonnique de ces clubs. Les maçonniques veulent ressusciter le temple de Soliman. L’action caritative n’est qu’une couverture pour servir en toute quiétude le mouvement sioniste, à l’instar des autres associations maçonniques.

NDLR: avant de publier cette info, nous avons courus à la bibliothèque de la ville se procurer un livre de référence sur la Franc Maçonnerie « La Franc-Maçonnerie sous l’éclairage biblique » publié aux éditions Contrastes. »

 

nous pouvons y trouver le serment : Avant d’être admis le futur maçon doit jurer: « au cas où je transgresserais dans la plus petite mesure mon serment, que mon cou soit coupé, que mon cœur mes dents et mes entrailles soient arrachés et jetés au fond des mers, que mon corps soit brulé et mes cendres dispersées dans les airs pour qu’il ne reste rien de moi et de ma pensée parmi les hommes et les frères maçons ». (p 66)

 

ou encore en page 72 : Les « Rotary club » et « Lion’s Club » sont à la fois des pépinières de maçons et la manifestation publique de leurs préoccupations caritatives. Une très forte proportion (jusqu’à 80% selon les pays) des membres du Rotary sont également maçons. Ce sont les cours extérieures du temple. (p 72)


…AU QUÉBEC,FRANÇOIS LEGAULT REÇOIT  UN APPUI TOTAL DU ROTARY CLUB ET DU LION CLUB: LA PUISSANCE FINANCIÈRE DES FRANCS MAÇONS

 

Voici des visages ,des gestes et des dates:

Un membre influent du Lion club.
Ici,Claude Dagenais fait une donnation.
Clément Dion, vice-président de la Maison, Sylvain Perreault, président sortant du Club Lions la Seigneurie, Yvon Poirier, membre du Club Lions, Jean-Louis Legault, président de la Maison Adhémar-Dion, Claude Dagenais, membre du Club Lions, Gilbert Cadieux, directeur général de la Maison, Claude Laurent et Lucie Lafortune, membres du Club Lions.
Scott McKay en compagnie de Chantale Deschamps,la mairesse de Repentigny,depuis plus de 16 ans et membre de la CAQ.Elle était candidate de la CAQ contre Scott McKay,en 2012.

 

Les « personnalités » appuyant Scott McKay en 2012.
Voici ce que dit cette photo de 2012:REPENTIGNY – Plusieurs personnalités de la région dont Nicolas Dufour, Claude Dagenais, Ani Müller, Rollande Dulong et Christian Morrissonneau, ont donné leur appui au candidat du Parti québécois dans Repentigny Scott McKay.

Voir notre article sur cette période pour mieux comprendre cette histoire de favoritime péquiste: Lien important

 

La Grande Arnaque du COVID 19 :Au Québec,Alexis Cossette-Trudel prouve le complot néolibéral en 3 vidéos

Alexis Cossette-Trudel anime depuis un certain temps,la chaîne Radio-Québec sur le web.

Aujourd’hui,je vous présente 3 vidéos qui témoignent de la Grande Arnaque  de la COVID-19 imposée au peuple québécois par un système politique  corrompu ,suivi dans son sillage par un système médical  dévoué à la cause mondialiste et néolibérale.

Alexis Cossette-Trudel par son travail et son courage aura mis ce système social  anachronique…au pied du mur.

Prenez le temps de les écouter et vous comprendrez  qu’une fois  que l’on a entendu la vérité,le son du mensonge et de la manipulation des masses ne résonnent plus de la même manière:

 

 

 

 

 

 

 

Alexis Cossette-Trudel

 

Le logo de Radio-Québec

Espérons qu’Alexis Cossette-Trudel vivra longtemps encore…suffisamment longtemps pour voir le Québec enfin libéré des chaînes du fédéralisme centralisateur actuel et du néolibéralisme qui nous tient en  esclavage dans la dernière colonie survivante de l’Empire Britannique:le Québec!

Voici le lien vers la chaîne You Tube d’Alexis Cossette-Trudel:  lien

La Grande Arnaque du COVID 19: L’UE VA-T-ELLE OUVRIR LA VOIE À UNE SURVEILLANCE GENERALISEE PAR ISRAEL?

La pandémie du coronavirus est une opportunité considérable pour les gouvernements et les entreprises d’espionnage d’étendre leur portée, y compris dans la vie privée des individus. Nous évoquions dans notre article précédent la firme de Sécurité israélienne NSO. Le ministre israélien de la Défense, Naftali Bennett, espère maintenant que d’autres pays achèteront un système de repérage du coronavirus fabriqué par cette entreprise d’espionnage impliquée dans l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi …

(AGENCE MÉDIA PALESTINE/THE ELECTRONIC INTIFADA, 16 04 2020)
Extraits : “Les autorités de santé publique affirment qu’un tracking efficace sera essentiel pour mettre fin à de longs confinements et mettre rapidement un stop à de nouveaux rebonds du virus, au moins jusqu’à ce qu’un vaccin soit développé. Cela signifie que les technologies de surveillance qui promettent d’identifier rapidement quiconque est exposé au virus peuvent certainement trouver un marché mondial. Le danger étant que ce genre de surveillance intrusive devienne permanent. Le célèbre NSO Group est l’une des entreprises qui cherche à tirer parti de cette opportunité. C’est la société qui produit le logiciel malveillant appelé Pegasus qui peut discrètement s’insérer dans le téléphone portable d’une cible. Il peut ensuite être utilisé pour renvoyer presque toutes les informations privées à ceux qui espionnent, y compris les enregistrements, les captures d’écran, les mots de passe, mails et textes. “
L’INDUSTRIE TECHNOLOGIQUE TANT VANTÉE D’ISRAËL A DES LIENS PROFOND AVEC L’APPAREIL MILITAIRE ET D’ESPIONNAGE DU PAYS
“L’industrie technologique tant vantée d’Israël a des liens profond avec l’appareil militaire et d’espionnage du pays, qui utilise les Palestiniens sous occupation armée comme d’involontaires cobayes pour des systèmes qui sont maintenant mis en vente pour d’autres pays. Et on découvre maintenant que les gouvernements européens sont prêts à profiter de cette structure abusive et oppressive, au prétexte de combattre la pandémie.
Pegasus du Groupe NSO, qui n’est vendu qu’à des gouvernements, a été abusivement utilisé contre des journalistes et des militants des droits de l’Homme dans des dizaines de pays. Parmi les utilisateurs suspectés, il y a le Maroc, le Mexique, les Émirats Arabes Unis, le Bahreïn et le Kazakhstan. Pegasus a également été impliqué dans l’assassinat de Jamal Kashoggi, le journaliste saoudien attiré dans le consulat de son pays en 2018 à Istanbul et sauvagement assassiné et dépecé (…) Facebook intente également un procès à NSO Group pour avoir compromis sa plate-forme de messagerie WhatsApp afin d’aider des gouvernements à espionner environ 1.400 personnes. Aujourd’hui, les experts de la vie privée et pour les droits humains s’inquiètent du fait que NSO Group soit à la pointe d’un effort de surveillance du coronavirus sponsorisé par le gouvernement israélien qui pourrait être adopté dans d’autres pays.
Le ministre israélien de la Défense, Naftali Bennett, s’est vanté le mois dernier que son ministère et l’armée israélienne aient travaillé avec NSO Group au développement d’un système qui permette de donner aux Israéliens une évaluation de la probabilité qu’ils avaient d’être infectés par le nouveau coronavirus. D’après le journal financier israélien Globes, « ce système collectera des informations sur les Israéliens, les mettra à jour en temps réel et attribuera à chaque Israélien un ‘taux d’infection’ sur une échelle de un à 10 ».

 

Vice.com a fait des recherches sur la technologie de NSO Group.
Le site décrit le système fabriqué par NSO Group, et un système semblable développé par l’entreprise italienne Cy4Gate, comme « essentiellement des outils de surveillance de masse qui aideraient les gouvernements et les autorités de santé à garder la trace des mouvements de chaque citoyen et à rester en contact avec eux ».
Dans ce but, selon Vice.com, NSO Group a « adapté l’interface utilisateur et l’outil analytique qu’il avait déjà développés pour pouvoir l’utiliser parallèlement à son puissant logiciel malveillant connu sous le nom de Pegasus, qui peut pirater les téléphones portables et en extraire des données comme les photos, les messages et les appels téléphoniques ».

Ce nouveau système, appelé Fleming, « permet aux analystes de dépister où vont les gens, qui ils rencontrent, combien de temps, et où ». Les individus sont censés se voir attribuer un numéro d’identification secret pour protéger leur vie privée, mais une source de NSO Group a affirmé à Vice.com que le gouvernement peut enlever l’anonymat « lorsque nécessaire ».

EN RÉALITÉ, C’EST DU PIRATAGE EN TEMPS RÉEL.

« Il s’agit d’une tentative extrêmement cynique de la part d’une célèbre entreprise de logiciels espions pour se lancer dans la surveillance de masse », a affirmé John Scott-Railton, chercheur à Citizen Lab de l’université de Toronto, à Vice. Citizen Lab a joué un rôle juridique essentiel en dévoilant comment le logiciel malveillant de NSO Group a été détourné de son usage à travers le monde. « Chaque citoyen dans le monde veut revenir à la normale dès que possible. La ruée vers l’or de la technologie de surveillance pourrait facilement signifier qu’il y a une attente normale de vie privée à laquelle il nous sera très difficile de revenir », a ajouté Scott-Railton.

Comme le fait remarquer Vice, les détenteurs de mobiles dans des pays comme l’Italie, l’Allemagne, l’Autriche, l’Espagne, la France, la Belgique et le Royaume Uni « partagent déjà l’emplacement de leurs courses avec leurs gouvernements respectifs dans un effort pour dépister l’expansion du virus ». Alors qu’il n’y a aucun rapport fait par ces gouvernements qui utilisent les systèmes du NSO Group, il existe des signes troublants selon lesquels l’Union Européenne et ses membres cherchent à adopter la technologie de surveillance de masse sous couvert de lutte contre le COVID-19. Lundi, l’ambassade des Pays Bas à Te-Aviv a déclaré dans un tweet qu’elle « cherchait des sociétés hollandaises qui voudraient s’associer à un partenaire israélien afin de soumissionner pour une offre unique de solutions numériques intelligentes au Corona par le ministère de la Santé des Pays Bas.

BENNETT, LE MINISTRE ISRAÉLIEN DE LA DÉFENSE, A CLAIREMENT AFFIRMÉ QU’IL VOULAIT EXPORTER LE SYSTÈME DE SURVEILLANCE DU CORONAVIRUS

D’après Giaufret, l’UE a affecté environ 150 millions de dollars de son programme scientifique Horizon 2020 « au financement d’équipes scientifiques à travers l’Europe ainsi que dans des pays partenaires, dont Israël, pour aider à trouver rapidement un vaccin contre le COVID-19 ». Il ajoute que le but de cet effort, « c’est d’améliorer les diagnostics, les préparatifs, la gestion clinique et les traitements ». Ces activités sont suffisamment vastes pour y inclure les efforts de financement de la surveillance, surtout quand Horizon 2020 a déjà servi ces dernières années à financer Elbit Systems, entre autres sociétés de l’industrie guerrière d’Israël. Elbit, qui fait actuellement sa promotion en tant que fournisseur de technologie pour combattre la pandémie.

Bennett, le ministre israélien de la Défense, a clairement affirmé qu’il voulait exporter le système de surveillance du coronavirus de NSO Group. Et Sky News a rapporté au début du mois que NSO Group a « contacté quantité de pays occidentaux pour leur envoyer son logiciel de dépistage du coronavirus ».

TESTÉ SUR LES PALESTINIENS

La maltraitance israélienne sur les Palestiniens, y compris sur ses propres citoyens, pendant la pandémie a poursuivi le même schéma de racisme, de violence et de négligence qui sont fondateurs de cet État. Les travailleurs palestiniens de Cisjordanie occupée n’ont pas d’autre choix que de travailler pour des employeurs israéliens s’ils veulent nourrir leurs familles. Quand ils sont en Israël, ils sont exposés au virus qu’ils risquent alors de rapporter dans leurs propres communautés.

Mais l’indifférence systématique d’Israël pour la santé et la sécurité des Palestiniens ne l’a pas empêché de les obliger à être des sujets d’expérience pour ses technologies de contrôle et de surveillance. « Les Palestiniens qui cherchent à vérifier si leurs permis de séjour en Israël sont encore valides ont reçu l’instruction par Israël de charger une application qui permet à l’armée d’accéder à leurs téléphones portables », a rapporté la semaine dernière le journal de Tel-Aviv Haaretz. « L’application permettrait à l’armée de pister la localisation du portable des Palestiniens, ainsi que d’accéder aux avis qu’ils reçoivent, aux fichiers qu’il chargent et sauvegardent, et à la caméra de l’appareil. »

Haaretz n’explique pas comment un accès aussi indiscret a quoi que ce soit à voir avec le combat contre le virus, et il ne dit pas non plus qui a fabriqué cette application particulière. Mais les médias israéliens ont confirmé que la branche de guerre informatique de l’armée israélienne, Unité 8200, est impliquée dans le projet de dépistage du coronavirus de NSO Group. En 2014, des vétérans de l’Unité 8200 ont révélé que « la population palestinienne sous régime militaire est entièrement exposée à l’espionnage et à la surveillance du renseignement israélien ». Les agents israéliens ont avoué que les informations qu’ils ont aidé à collecter et à stocker « nuisent à des gens innocents ». « On s’en sert pour des persécutions politiques et pour créer des divisions à l’intérieur de la société palestinienne en recrutant des collaborateurs et en montant des parties de la société palestinienne contre elle même », ont-il ajouté.

MAINTENANT, LE RESTE DU MONDE PEUT SUBIR LE TRAITEMENT INFLIGE AUX PALESTINIENS

« Ce qui se passe en Palestine ne reste pas en Palestine », note le groupe de recherche Who Profits sur un nouveau site internet consacré à la surveillance de la façon dont la crise du COVID-19 se développe dans le contexte de l’occupation israélienne. « Une raison essentielle pour laquelle Israël cherche perpétuellement à diversifier son arsenal de répression est qu’il peut ensuite le transformer en profit économique et en gains politiques. »

La pandémie du coronavirus est l’opportunité parfaite pour Israël de mettre son espionnage sur le marché de cette façon. Et tout indique que l’Union Européenne – en conformité avec son record sans faille de complicité – est prête à aider Israël à répandre sa surveillance partout dans le monde.

Traduction : J. Ch. pour l’Agence Média Palestine
Source : The Electronic Intifada

* Lire aussi sur la firme NSO Luc Michel sur :
Israël comme modèle de surveillance ?
http://www.palestine-solidarite.org/analyses.luc_michel.160420a.htm

___________________________

# LUC-MICHEL-TV

La chaîne du Géopoliticien Luc MICHEL :

Sur https://vimeo.com/lucmicheltv

RAPPEL 

C= Certificate

O= Of

V=Vaccination

ID=Identification

1= A (Première lettre de l’alphabet)

9= I (Neuvième lettre de l’alphabet)

Certificat de Vaccination et d’Identification grâce à l’Intelligence Artificielle

 

Il y a 7,5 millions de juifs aux USA, soit 2% de la population. AUX USA, un juif a : 1900 fois plus de chances qu'un non juif de faire partie de la Cour Suprême, 700 fois plus de chances qu'un non juif de devenir milliardaire, 500 fois plus de chances qu'un non juif d'accéder aux Universités prestigieuses.... C'est ce qu'on appelle l'égalité des chances en Occident. Le fait de le constater s'appelle de l'antisémitisme
Il y a 7,5 millions de juifs aux USA, soit 2% de la population. AUX USA, un juif a : 1900 fois plus de chances qu’un non juif de faire partie de la Cour Suprême, 700 fois plus de chances qu’un non juif de devenir milliardaire, 500 fois plus de chances qu’un non juif d’accéder aux Universités prestigieuses…. C’est ce qu’on appelle l’égalité des chances en Occident. Le fait de le constater s’appelle de l’antisémitisme

 

 

 

 

 

Nouvel Ordre Mondial:Selon Henry Kissinger: « L’échec de l’établissement d’un nouvel ordre mondial post-COVID pourrait « mettre le feu au monde »

Henry Kissinger, 96 ans, était le conseiller à la sécurité nationale et le secrétaire d’État des présidents Richard Nixon et Gerald Ford. Pendant le reste de sa longue carrière, il a été conseiller auprès de dirigeants politiques et d’entreprises. Le vendredi 6 avril, le Wall Street Journal a publié la réponse de ce penseur politique emblématique à l’urgence sanitaire internationale.
Henry Kissinger
Kissinger a déclaré que « le monde ne sera plus jamais le même après le coronavirus » et que le gouvernement des États-Unis devra maintenir « la confiance du public ».

Cependant, Kissinger a fait allusion au leadership américain dans cette entreprise mondiale en citant à la fois le Plan Marshall, qui a aidé à reconstruire l’Europe occidentale après ses ravages de la Seconde Guerre mondiale, et le Projet Manhattan, qui a battu l’Allemagne nazie dans la course à la production des premières armes nucléaires.

« Tirant les leçons du développement du Plan Marshall et du Projet Manhattan, les États-Unis sont obligés d’entreprendre un effort majeur dans trois domaines », a écrit Kissinger.

« Premièrement, renforcer la résilience mondiale aux maladies infectieuses », a-t-il poursuivi.

« Nous devons mettre au point de nouvelles techniques et technologies de lutte contre les infections et des vaccins adaptés à de vastes populations. Les villes, les États et les régions doivent se préparer en permanence à protéger leur population contre les pandémies par le stockage, la planification coopérative et l’exploration aux frontières de la science ».

Kissinger a ensuite demandé aux États-Unis de « s’efforcer de guérir les blessures de l’économie mondiale » qui, selon lui, « ne ressemblent à rien de connu dans l’histoire ».

« Les programmes devraient également chercher à améliorer les effets du chaos imminent sur les populations les plus vulnérables du monde », a-t-il ajouté.

Enfin, le conseiller en politique étrangère a imploré les États-Unis de ne pas abandonner « les principes de l’ordre mondial libéral », affirmant que « la prospérité dépend du commerce mondial et de la circulation des personnes ».

Kissinger estime que « les démocraties du monde doivent défendre et soutenir leurs valeurs des Lumières ».

« Un recul mondial de l’équilibre entre le pouvoir et la légitimité entraînera la désintégration du contrat social, tant au niveau national qu’international », a-t-il déclaré.

« Pourtant, cette question millénaire de la légitimité et du pouvoir ne peut pas être réglée en même temps que l’effort pour surmonter le fléau de Covid-19. La retenue est nécessaire de tous côtés – tant en politique intérieure qu’en diplomatie internationale ».

Kissinger a averti que l’échec de la conquête du coronavirus ou de la construction de l’ordre mondial post-coronavirus pourrait conduire à une catastrophe mondiale.

« Le défi historique pour les dirigeants est de gérer la crise tout en construisant l’avenir », a-t-il conclu.

« L’échec pourrait mettre le monde en feu ».


Henry Kissinger: un criminel de guerre génocidaire
Des crânes sont exposés après la découverte d’une fosse commune au sud de Phnom Penh.

Henry Kissinger, l’éminence grise ointe du syndicat du syndicat du crime de la politique étrangère impériale américaine, a averti dans un éditorial qu’aucun gouvernement – pas même son hégémon bien-aimé – ne peut vaincre CoViD-19 seul, ce qui implique que le nouvel ordre mondial qu’il a toujours prêché doit suivre .

Si les États-Unis ne conjuguent pas leurs efforts pour reconstruire leur propre économie, avec les premiers pas vers la création d’un gouvernement mondial, « l’humanité est condamnée », a écrit Kissinger dans le Wall Street Journal, éditorial.

Le livre «Le procès d’Henry Kissinger» de Christopher Hitchens (1949 –2011) examine son rôle en Indochine, au Bangladesh, au Chili, à Chypre et au Timor oriental. Le documentaire sous le même nom et utilisant le matériel de Hitchens est recommandé à regarder pour tous ceux qui cherchent un réveil et la vérité.

En 1970, le prince Sihanouk du Cambodge a été évincé en raison d’un coup d’État militaire de droite soutenu par les États-Unis. Un Sihanouk aigri a riposté en se joignant à Pol Pot, son ancien ennemi, pour s’opposer au nouveau gouvernement militaire du Cambodge. La même année, les États-Unis ont envahi le Cambodge pour expulser les Nord-Vietnamiens de leurs campements frontaliers. Au lieu de cela, cela les a poussés plus profondément au Cambodge, où ils se sont alliés aux Khmers rouges.

De 1969 à 1973, les États-Unis ont bombardé par intermittence l’est du Cambodge, tuant jusqu’à 200.000 paysans et civils cambodgiens. En conséquence, les paysans se sont enfuis de la campagne par centaines de milliers et se sont installés dans la capitale du Cambodge, Phnom Penh.


EN COMPLÉMENT

Le documentaire: L’incontournable Henry Kissinger

 

 

 

Les États-Unis ont utilisé leur méthode standard de bombardement terroriste [voir: Base historique et factuelle de la haine de la Corée du Nord vers l’Amérique] contre la population cambodgienne en 1973. Il y a eu une accélération majeure après les accords de Paris de janvier 1973 sur le Vietnam. Sous prétexte de stopper une attaque des Khmers rouges contre Phnom Penh, les forces américaines ont effectué 79.959 sorties officiellement confirmées avec des bombardiers B-52 et F-111 contre des cibles à l’intérieur du Cambodge, larguant 539.129 tonnes d’explosifs. Les bombardements ont été largement aveugles et la plupart de ces bombes sont tombées sur les sections les plus densément peuplées du Cambodge, y compris la campagne autour de Phnom Penh.

Au cours des quatre années du bombardement américain B-52 du Cambodge (1969-1973), les forces khmères rouges sont passées de peut-être mille guérilleros à plus de 200.000 soldats et miliciens [source]. Entre 1969 et 1973, le Cambodge est devenu l’un des pays les plus bombardés de l’histoire. Plus que le tonnage largué sur le Japon pendant la Seconde Guerre mondiale.

Tous ces événements ont entraîné une déstabilisation économique et militaire au Cambodge. Henry Kissinger en tant que secrétaire d’État décline toute responsabilité quant au résultat. En réalité, Kissinger (comme Nixon) était un costume pompeux, surfait et vide qui n’avait fait preuve d’aucune prévoyance de cause à effet. Si son incompétence était en cause, son cul désolé discrédité aurait dû être licencié.

Mais la malveillance et le chaos étaient le véritable objectif, alors Kissinger est resté et est devenu plus puissant que jamais. Ses véritables missions étaient d’utiliser des munitions pour provoquer une grande «dépopulation». En cela, il a réussi. Ce reptile tordu et diabolique a même passé une quantité démesurée de son horaire de travail à planifier et à sélectionner les attaques aériennes secrètes contre le Cambodge sous les noms de «petit déjeuner», «déjeuner», «collation», «dîner» et «dessert».

Après avoir détruit le Cambodge et construit les Khmers rouges, les États-Unis laissent un vide.

En 1975, les États-Unis avaient retiré leurs troupes du Vietnam. Le gouvernement du Cambodge, en proie à la corruption et à l’incompétence, a également perdu son soutien militaire américain. Profitant de l’occasion, l’armée khmère rouge de Pol Pot, composée de jeunes guérilleros paysans, est entrée à Phnom Penh. Le 17 avril, ils ont effectivement pris le contrôle du Cambodge.

Ce qui nous intéresse maintenant, c’est l’attitude de Kissinger qui lèche le cul du lézard maléfique partisan du meurtre de masse, de l’esclavage et du génocide qui a découlé de son échec abject au Cambodge. Cela a duré jusqu’au 7 janvier 1979, lorsque le Vietnam a décidé d’intervenir pour stopper le génocide abject, Phnom Penh est tombé et Pol Pot a été déposé.

Toutes les villes du Cambodge ont été évacuées de force en 1975. À Phnom Penh, sur une période de deux jours seulement, 2 millions d’habitants ont été rassemblés à pied dans la campagne sous la menace des  armes. Pas moins de 20.000 personnes sont mortes en cours de route de fatigue, de faim et de trorures infliqgées par les khmers rouges.

Des millions de Cambodgiens, habitués à la vie urbaine, ont été contraints au travail forcé dans les «champs de mise à mort» de Pol Pot, où ils ont rapidement commencé à mourir de surmenage, de malnutrition et de maladie, et à survivre avec un régime alimentaire d’une boîte de riz (180 grammes) par personne tous les deux jours.

Les journées de travail dans les champs ont commencé vers 4 heures du matin et ont duré jusqu’à 22 heures, avec seulement deux périodes de repos autorisées pendant cette journée de 18 heures de travail, le tout sous la surveillance armée de jeunes soldats khmers rouges désireux de tuer quiconque pour la moindre infraction. Il était interdit aux affamés de manger les fruits et le riz qu’ils récoltaient. Après la récolte du riz, des camions khmers rouges arrivaient et confisquaient la totalité de la récolte.

Dix à 15 familles vivaient ensemble avec un chef à la tête de chaque groupe. Toutes les décisions de travail sont prises par les superviseurs armés sans la participation des travailleurs à qui on a dit: «Que vous viviez ou décédiez n’a pas une grande importance.»

Toute personne soupçonnée de déloyauté envers Pol Pot, y compris éventuellement de nombreux dirigeants khmers rouges, a été abattue avec une hache.

«Ce qui est pourri doit être enlevé», proclamait un slogan khmer rouge.

Près de 2 millions de la fine fleur du potentiel du Cambodge a péri entre les mains des bouchers khmers rouges.

L’un des principaux bourreaux était le camarade Duch, chef du complexe pénitentiaire de Tuol Sleng (S-21) et ancien instituteur. Duch a supervisé un département précis de la mort. Ses gardes ont consciencieusement photographié les prisonniers à leur arrivée et les ont photographiés à la mort ou presque, que leurs gorges soient fendues, leurs corps mutilés ou si maigres par la torture et la famine qu’ils étaient au-delà de la reconnaissance. Les photographies faisaient partie des dossiers pour prouver que les ennemis de l’État avaient été tués.

Duch a même réservé des jours spécifiques pour tuer différents types de prisonniers: un jour, les épouses des «ennemis»; un autre jour, les enfants; un autre jour, «les ouvriers d’usine», a écrit Elizabeth Becker, auteur de «Quand la guerre était finie».

Alors que cela était bien avancé et dans une large mesure connu, Kissinger se léchait ses lèvres de lézard a tenu des pow-wows avec d’abord le ministre des Affaires étrangères de Thaïlande, puis avec le président Suharto d’Indonésie. Aucun de ces criminels ne semblait le moins du monde préoccupé par ce qui se passait sur le terrain au Cambodge.

En ce qui concerne les Cambodgiens, l’expression «plus jamais ça» n’était même pas dans le vocabulaire du juif germano-allemand Kissinger.

Dans ce document déclassifié du Département d’État le 26 novembre 1975, le lézard-lécheur Kissinger discute des « Cambodgiens » avec le ministre thaïlandais des Affaires étrangères. Présentant une sociopathie étrangement détachée, Henry ne désigne jamais les coupables meurtriers comme étant les Khmers rouges. Tout cela ne représente pour lui qu’une carte de realpolitik sur le mur de honte tordu d’Henry.

Dans un autre document déclassifié du Département d’État, Kissinger discute du Cambodge avec le président indonésien Suharto, Jakarta, 5 décembre 1975. Il a également donné le feu vert à l’invasion meurtrière par l’Indonésie du Timor oriental deux jours plus tard, qui a tué environ 100.000 civils non armés. Pour Henry, 100.000 morts non juives n’étaient qu’une erreur d’arrondi.

L’ancien conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, Zbigniew Brzezinski – un autre connard juif réfugié «plus jamais» du «nazisme» importé d’Europe – était également mauvais sur les Khmers rouges, ramassant la balle échappée de la lèvre du lézard à son départ en 1977.

«J’ai encouragé les Chinois à soutenir Pol Pot. Pol Pot était une abomination. Nous ne pourrions jamais le soutenir, mais la Chine le pourrait », a-t-il dit.

Selon Brzezinski, les États-Unis ont «fait un clin d’œil semi-public» à l’aide chinoise et thaïlandaise aux Khmers rouges (1979).

Les crimes des lèvres de lézard sont aussi bien documentés, peut-être plus que tout autre maniaque génocidaire du XXe siècle. Pourtant, il s’attarde, offrant des conseils aux autres reptiliens installés dans son sillage.

 

Source : Henry Kissinger Is a Genocidal War Criminal


Russ Winter(Winter Watch)

Suède: les migrants en situation irrégulière ont une plus grande priorité pour les soins de santé que les personnes âgées autochtones

En vertu des nouvelles directives élaborées pour faire face à la pandémie de coronavirus (COVID-19), les migrants illégaux en Suède pourraient bénéficier d’une priorité plus élevée en matière de soins de santé que les personnes âgées de la population indigène du pays.

 

Le Conseil national de la santé et du bien-être social a publié des directives à l’intention du personnel médical qui stipulent spécifiquement que les patients doivent être traités en fonction de leur santé – et donc des chances de guérison – plutôt qu’en fonction de leur nationalité suédoise ou de leur statut juridique, selon un rapport de Nyheter Idag.

Dans la pratique, cela signifie que les personnes âgées, ou celles qui ont des problèmes de santé préexistants, parmi la population indigène de Suède pourraient se voir accorder une priorité plus faible que les migrants illégaux car l’épidémie fait des ravages.

Un porte-parole du Health Board a déclaré que ces directives étaient nécessaires pour arrêter la propagation du virus.

Nyheter Idag a déjà signalé que le gouvernement avait déjà des plans en place pour trier les patients au cas où l’épidémie submergerait les services de santé. Si cela se produit, ces directives peuvent en effet être mises en pratique – avec des conséquences potentiellement fatales pour certains Suédois.

Et le spécialiste des infections Staffan Sylvan a déclaré à Expressen le mois dernier que le système médical suédois n’était absolument pas préparé à une épidémie majeure.

La communauté d’immigrés de Suède est déjà affectée de manière disproportionnée par le virus, avec un nombre élevé de cas signalés dans la communauté somalienne, comme indiqué précédemment par Voice of Europe. Les migrants ont également éternué et toussé sur les gens comme une «farce» dans les efforts pour les effrayer et potentiellement propager le virus.

Combiné avec le fait que la Suède, à la différence du reste de l’Europe, n’a pratiquement pas imposé de restrictions sur les interactions sociales jusqu’à présent, le pays peut être dans une période difficile à venir.

 

 

La Grande Arnaque du COVID 19: LE DESSOUS DES CARTES

Pendant des semaines, je me suis réveillé chaque matin en espérant me retrouver dans le monde normal, au lieu de cette réalité alternative. Le monde normal dans lequel les hommes peuvent parcourir les collines, prier dans l’église, aller travailler, rester au bord de la mer, écouter un concert, visiter des musées, socialiser avec des amis, flirter avec des filles, envoyer des enfants à l’école; en bref, avoir les petits plaisirs que les gens avaient eu même sous Staline ou sous  Hitler. Au lieu de cela, je me réveille constamment pour jouer un rôle dans un film dystopique réalisé par Stephen Soderbergh, qui, sans surprise, a été nommé à la tête du comité Hollywood Corona. Je présume que c’est ce comité qui gère nos vies en ces moments, et non pas les présidents et les premiers ministres élus.

Ils ont joué très près du scénario du film Contagion: le virus aurait été créé par la proximité de chauves-souris et d’autres mammifères sur le marché humide chinois; il s’est rapidement répandu dans le monde entier; il y a eu un verrouillage très long pendant que les gens attendent leur salut, le vaccin; en attendant, il existe des solutions bon marché et disponibles fournies par des hacks corrompus; finalement le vaccin est livré et les vaccinés reçoivent une bande de certification à porter au poignet comme preuve qu’ils sont sûrs d’entrer dans l’avenir. Tout cela a été fait; le rôle du hack corrompu avait été joué par le docteur Didier Raoult, médecin français de Marseille; et maintenant nous sommes censés attendre que le Dr Bill Gates  fournisse le vaccin de sauvegarde pour tamponner ceux qui le méritent avec un tampon indélébile lisible en infrarouge par les Smartphones. Ajoutez à cela la nouvelle application de traçage de Google et Apple, la fille du traceur du Mossad-ShinBet, et le nouvel ordre mondial sera réalisé!

Oups! Le coronavirus n’est pas suffisamment meurtrier pour justifier le verrouillage et la panique massive, sans parler de la vaccination, du traçage et de la pose du tampon indélébile sur votre bras. Ce n’est pas grave, décident les Producteur/Réalisateurs. Tous nos médias travaillant à l’unisson peuvent fournir suffisamment d’horreur et de panique même sans virus mortel . Rappelez-vous, nous avons organisé la guerre contre le terrorisme alors que les terroristes islamiques étaient un petit corps de bandits créés et élevés par la CIA dans les grottes d’Afghanistan. Nous pouvons amener les gens dans l’hystérie, devenant  désireux du vaccin (de Gates et Co) simplement en transformant nos médias en canal pour les nouvelles sur les virus. Nous les renommerons The Corona GuardianNew York CoronaLe Monde de Corona, (TF1 Corona, Euronews Corona, etc.). Les gens l’ont accepté; ils se sont enfermé dans leurs maisons et ont tremblé de peur. Et cela a fonctionné – pendant un certain temps.

Mais Trop c’est Trop

Les gens sont généralement dociles et obéissants, jusqu’à ce que quelque chose se brise, puis ils brisent le joug de leur cou. Le joug était mondial, et le mouvement pour le briser est également mondial. Le dimanche de la résurrection nous a donné le signe: la mort est vaincue! Et tout de suite, le président Trump a applaudi les rebelles du Michigan; les Danois et les Autrichiens envoient leurs enfants à l’école; les Norvégiens ont ouvert les jardins d’enfants et les Italiens  leurs magasins; le président brésilien a adressé avec enthousiasme une protestation anti-quarantaine. En Israël, qui a connu le verrouillage le plus brutal et le plus total de la planète, les gens ont voté avec leurs pieds et les festivités ont éclaté au bon moment lorsque le gouvernement de M. Netanyahou a reculé et leur a permis de marcher à une centaine de mètres de leur domicile et d’entrer dans les magasins munis de tapis avec des contrôles de température. Les gens avaient abandonné le verrouillage et nous ne pouvons pas repousser la pâte dans le tube, a déploré Haaretz, le journal libéral israélien.

Les médias ont senti le changement dans l’air et ont répondu immédiatement – à l’exception des journaux libéraux inconditionnels. La télévision israélienne Israeli TV a vivement soutenu le verrouillage; mais hier, ils ont invité l’ancien chef du ministère de la Santé, le professeur Yoram Lass, qui était un dissident franc de Corona et «persona non grata» dans les studios d’interview télévisés. Dans son point de vue précédemment tabou, les gouvernements ne peuvent pas arrêter les virus et le verrouillage tuera plus de personnes dépressives que le virus. Non seulement il a été autorisé à exposer son point de vue, mais même les autres membres du panel semblaient le soutenir. Le changement était global. Même moi, j’ai été invité à exprimer mon point de vue sur la chaîne Russian Channel One, même si quelques jours plus tôt, la pensée précédente même ne pouvait pas être entretenue.

C’est ainsi que fonctionnent les médias. Ils n’ont pas d’opinion propre; mais quand le vent tourne, ils changent avec le vent. Il existe un bon précédent historique des journaux français en 1815 rapportant le départ de Bonaparte d’Elbe, sa progression à travers la France et son entrée à Paris de la manière suivante:

*.  9 mars, le Cannibale a quitté sa tanière

*· 10 mars, l’Ogre corse a atterri au Cap Juan

*· 11, le Tigre est arrivé à Gap

*· Le 12, le Monstre a dormi à Grenoble

*· Le 13, le Tyran est passé par Lyon

*· Le 14, l’Usurpateur dirige ses pas vers Dijon.

*· Le 18, Bonaparte n’est qu’à soixante lieues de la capitale.

*· Le 19, Bonaparte avance à pas rapides, mais il n’entrera jamais à Paris

*· Le 20, Napoléon sera, demain, sous nos remparts

*· Le 21, l’Empereur est à Fontainebleau

*· Le 22, Sa Majesté Impériale et Royale est arrivée hier soir aux Tuileries, au milieu des acclamations joyeuses de ses sujets dévoués et fidèles.

Pourtant, ce n’est pas définitif. Le New York Times et le Guardian et leurs journaux sœurs appellent toujours à plus de verrouillage, « sinon nos chers vieux mourront tous« . Mais ils sont accueillis par leurs adversaires.

En Suède, la télévision d’État avait diffusé un dialogue entre un ancien médecin suédois Johnny Ludvigsson, partisan de l’actuelle politique de non-verrouillage, et une jeune et riche juive Katrin Zytomierska qui bosse pour le lobby du virus. Les Juifs sont généralement de fervents partisans du verrouillage, du traçage, de l’impression et d’autres vertus virales. Habituellement, ils s’arrangeaient pour battre un adversaire convenablement faible (comme des gamins palestiniens armés de lances-pierres); mais cette fois les adversaires n’étaient pas arrangeurs et leur envoyée a été blackboulée. Malgré leurs objections (à l’image de tout l’Occident, les Juifs gouvernent les hautes sphères des médias libéraux suédois), les Suédois soutiennent la politique suédoise de liberté.

En France, le puissant combattant contre le verrouillage est également un ennemi majeur du lobby juif. C’est Alain Soral  qui a découvert le lien entre la promotion des virus PR et d’autres politiques visant à l’assujettissement de l’homme.

Alain Soral

Alain Soral a de nouveau été condamné lundi 15 avril par le tribunal correctionnel de Paris à un an de prison ferme assorti d’un mandat d’arrêt, pour contestation de l’existence de la Shoah.

 

 

 

Maintenant, cela dépend du peuple souverain. Si nous soutenons l’esprit de liberté, nous serons libres. Si nous soutenons l’esprit d’esclavage, nous resterons esclaves et nos enfants grandiront dans l’esclavage. Le danger est présent et immédiat, car de nombreux groupes de personnes puissantes veulent nous garder enfermés.

Le verrouillage n’était pas nécessaire d’un point de vue médical, car le virus n’est pas bien pire qu’une grippe forte.

Heureusement, le Producteur/Réalisateur n’a pas déclenché sur nous un fléau vraiment mortel, en supposant que le mannequin fera l’affaire. Des mesures extrêmes n’étaient donc pas nécessaires.

Il y a la double preuve de la Suède et de la Biélorussie: des mesures très douces appropriées pour une forte épidémie de grippe ont été suffisantes. Les deux pays européens qui ont refusé de placer leurs citoyens en résidence surveillée, s’en sont plutôt bien sortis. Certains Suédois et Biélorusses sont morts, mais ils n’étaient pas immortels avant même l’arrivée du corona. Le grand total des décès (y compris par le corona) n’a pas dépassé le total habituel. D’ailleurs, en mars 2018, il y a eu plus de Suédois sont morts qu’en mars 2020 (10.089 en mars 2018 et 8261 en mars 2020) et en 2018, personne n’a proposé d’enfermer la population en Suède.

Neil Ferguson, directeur de l’Imperial College de Londres

 

L’Angleterre a accepté le mode de verrouillage après que le professeur Neil Ferguson, directeur de l’Imperial College de Londres, ait prédit 500.000 victimes de corona à moins qu’un verrouillage ne soit mis en place. Cette estimation avait été rétrogradée à 20.000 victimes de corona («parce que nous avons fait ce que nous avons fait»), alors qu’il y a une nouvelle estimation de 150.000 victimes – de confinement. Oui, vous avez bien lu: 150.000 hommes et femmes anglaises risquent de mourir parce qu’ils n’ont pas pu obtenir d’aide médicale, ou parce qu’ils ont perdu leurs revenus, ou succombent au désespoir et à la solitude, conduisant au suicide. Si l’Angleterre devait éviter de s’enfermer, les Britanniques ne souffriraient pas et la somme totale des décès resterait à peu près la même, car le virus tue principalement des personnes qui, de toute façon, ne verront probablement pas le prochain Noël.

À cette fin, nous devons essayer de déchiffrer pourquoi nos dirigeants nous ont déchaîné cette terrible persécution. Je ne parle pas du virus, qui est, après tout, une force naturelle (même si cette force naturelle avait été forgée dans un laboratoire infernal, américain, israélien ou chinois). La persécution est la réponse des autorités qui était totalement disproportionnée à la menace. Les meilleurs hommes ont été obligés de le faire; Le président Trump et le président Poutine ne voulaient pas de cet enfermement, mais ils ont dû se soumettre. De même, rappelons-nous que les trois empereurs ont été forcés d’entrer dans la Première Guerre mondiale, mais aucun d’entre eux ne la voulait.

Tsar Nicolas II

 

Tout comme en 1914, il y a toute une série de raisons. Le Réalisateur semble être un Bill Gates générique qui veut vendre le vaccin et créer le nouvel ordre mondial navigable uniquement par ceux estampillés du timbre indélébile, le monde de l’aliénation, de l’assujettissement, de la dépendance totale, de l’éradication de l’individualité. Mais il y a une méta-raison de l’événement.

Le monde était au bord d’une crise terrible, une crise naturelle pour le système mondial capitaliste. Habituellement, ces crises sont guéries par une grande guerre. La Première et la Seconde Guerre mondiale sont venues pour traiter une telle crise, et elles l’ont fait, faisant des millions de morts.

Imaginons que les Maîtres de l’Univers, ces individus très puissants envisageaient une guerre mondiale factice qui détruirait les capacités excédentaires, enfermerait les consommateurs inutiles et nous conduirait à une nouvelle Yalta des victimes du virus. Les dirigeants de nos États devront accepter les règles du jeu ou se retrouver en dehors du nouveau système de partage du pouvoir.

Prenons l’exemple de l’Inde. L’Inde, avec ses 1,4 milliard d’habitants, a perdu 500 (cinq cents) vies à cause du Corona. C’est infiniment moins que l’Inde n’avait perdu contre une autre maladie enregistrée, comme la tuberculose (220.000) ou même le manque d’eau potable. Des millions de personnes meurent de faim, mais les classes supérieures de l’Inde ont allumé des bougies en signe de leur lutte contre le corona. La population indienne  est entrée en détention forcée pour cause de corona, créant ainsi l’exode le plus douloureux des travailleurs temporaires – à pied car il n’y avait pas de transport, ils ont marché à travers le sous-continent. Des centaines sont morts – mais l’Inde a rejoint les grandes nations dans la lutte contre Corona. L’Inde britannique a participé aux deux guerres mondiales, mais l’immense pays était une colonie, de sorte qu’elle n’a jamais atteint le statut de membre permanent du Conseil de sécurité. Or, on ne veut pas d’eux à nouveau. Donc, dans le cas de l’Inde, l’explication du verrouillage est son désir d’appartenir à la ligue dirigeante des vainqueurs de la guerre de Corona.

La Russie est un cas similaire. Les Russes ont très, très peu de victimes Corona; Au cours des premières semaines, le président Poutine et ses médias se sont montrés sarcastiques face à la menace virale. Son outil médiatique externe, RT, fait toujours de la publicité pour les dissidents de Corona. Mais les médias internes russes infiltrés jusqu’à saturation par des adeptes de l’ordre occidental, formés et entraînés aux États-Unis, sont devenus Corona Pravda, comme dirait notre bon éditeur Ron Unz. Apparemment, le président Poutine a finalement été persuadé d’accepter le scénario des Réalisateurs de la guerre factice par la promesse d’un siège au nouveau Yalta. Les efforts de Gordon Brown ont porté leurs fruits, car l’ancien Premier ministre britannique a décrit le monde futur dirigé par un gouvernement mondial temporaire (!) composé de vainqueurs du virus du G20. Il a été secondé par Henry Kissinger  qui a conservé un canal de communication avec l’oreille de Poutine. Non, Poutine ne pouvait pas manquer pas une telle opportunité d’entrer lui-même et sa Russie dans la nouvelle élite mondiale.

Et maintenant, nous arrivons aux États-Unis et à la Chine. Ces deux États sont les principaux protagonistes et antagonistes du monde. La guerre contre le virus factice est venue au lieu de la vraie guerre américano-chinoise. La Chine et les États-Unis ont fait face au choix: une véritable guerre avec des frappes nucléaires détruisant et brûlant notre civilisation, ou l’acceptation de la guerre factice comme un moindre mal. Le choix a été proposé par l’État profond américain; il a été accepté par les Chinois qui ont suivi le script, y compris les chauves-souris et autres mammifères sur le marché humide et les verrouillages pour des millions de leurs citoyens. Douloureux, mais toujours moins douloureux qu’un holocauste nucléaire.

Un méta-script pour un tel programme avait été présenté dans la production de la BBC de A Study in Pink, une variation du premier livre de Sherlock Holmes, où le méchant fait à ses victimes une offre qu’ils ne peuvent pas refuser: jouer à la roulette russe (pipée) ou être abattu. Ils acceptent, jouent et meurent. L’US Deep State a déjà procédé à de tels jeux. En 1990, ils ont offert le jeu à M. Gorbatchev; il a joué et détruit son pays. Dans les années 90, le Japon a eu le choix entre être présenté comme l’ennemi principal des USA ou jouer le jeu. Les Japonais ont accepté et leur économie a plongé pendant trente ans, suivie d’une stagnation. C’est maintenant le tour de la Chine.

Bien que les Chinois aient accepté le rôle et l’ont joué à la perfection, ils s’en sont sortis légèrement atteints. Leur adversaire veut pressuriser la Chine au maximum; les Chinois sont poursuivis pour des milliers de milliards de dollars pour leur rôle dans le jeu. Le plus grand journal allemand a demandé au président chinois: Pourquoi vos laboratoires de toxicité ne sont-ils pas aussi sûrs que vos prisons pour les prisonniers politiques? Dans l’article intitulé Ce que la Chine nous doit, le Bild a déclaré que la Chine devait 149 milliards d’euros à l’Allemagne pour les dommages causés par le coronavirus. Les Chinois comprendront-ils qu’ils ont été couillonnés?

Les Russes se sont fait avoir car le prix du pétrole est devenu négatif dans le monde des coronavirus (on vous paie plus de 300 $ le baril si vous acceptez de le prendre !). Comprendront-ils leur erreur, ou insisteront-ils pour jouer pour le Yalta-2 promis? Le peuple américain entrera-t-il dans le Big Game et déjouera-t-il l’intrigue des Masters? Que se passera-t-il en Europe, qui n’est autre que l’objet et le prix de la guerre sino-américaine?



Le vieux monde deviendra-t-il jamais un sujet de relations internationales? Nous en parlerons dans le prochain numéro.

Source :

Enough is Enough

By Israel Shamir on April 22, 2020

 The Unz Review.

Israel Shamir

Israel Shamir est un écrivain russo-israélien acclamé et respecté par la critique. Il a beaucoup écrit et traduit Joyce et Homer en russe. Il vit à Jaffa, est chrétien et c’est un critique franc d’Israël et du sionisme.Il représente la résistance interne du peuple juif.