Snowden et le contrôle électronique du parc humain Par Nicolas Bonnal

Snowden et le contrôle électronique du parc humain L’expression parc humain vient de l’incertain Sloterdjik, néo-penseur allemand des nullissimes nineties, aujourd’hui bien oublié. Elle me paraît pourtant bonne. Pour savoir comment nous avons été domestiqués par le marché et par l’étatisme moderne, on relira les classiques que je n’ai cessé d’étudier ici-même : Debord, Mattelart, Marx, […]

via Snowden et le contrôle électronique du parc humain Par Nicolas Bonnal — Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Publicités

Bonne Année 2019 mes ami(e)s! Happy New Year my friends!Feliz año nuevo 2019 mis amigos!Frohes Neues Jahr 2019 meine Freunde!नव वर्ष 2019 की हार्दिक शुभकामनाएँ!

 

 

 

 

Au nom de tous les Défenseurs de la Terre,de tous les Chercheurs et Diseurs de Vérité,des Lanceurs d’Alerte et des Prisonniers d’opinions ….politiques ou écologiques,

                       je tiens à vous souhaiter une Bonne et Heureuse Année 2019!

Nous sommes et demeurons tous et toutes,les Héritiers de l’Ère Nouvelle!

Au cous de l’année qui va commencer,je vais tâcher avec toutes les personnes qui me conseillent sur notre grand réseau internet,de trouver des solutions pour régler en priorité la menace  fondamentale  qui me préoccupe chaque jour ,soit la Sixième Extinction Massive dans laquelle  nous sommes entrées irrémédiablement.

Je crois que prioritairement ,il nous faudra éliminer les protagonistes  qui soutiennent le Nouvel Ordre Mondial actuel par tous les moyens que nous pourrons.Cette directive  importante touche tous les pays du monde et toutes les nations de notre planète Terre!Il nous faut éliminer tous les gouvernements qui ,néolibéraux,font la promotion de la croissance économique au détriment de la sauvegarde des écosystèmes dont nous dépendons!Éliminons tous les gouvernements capitalistes et néocommunistes qui nous parlent de compétition ,de lutte des classes et de pouvoir économique!Ce sont eux les responsables de la destruction de notre Monde!

Tous les fous qui,comme Donald Trump,Jair Bolosano,Emmanuel Macron ,Justin Trudeau et autres  dictateurs néolibéraux en devenir qui vont nous mentir sur le réchauffement climatique ,sont des criminels contre toute l’humanité et toutes les formes de vie sur Terre!

Le premier combat est politique mais nous devrons l’entreprendre en même temps que la recherche de solutions pour endiguer,stopper la Sixième Extinction Massive voire résoudre le problème par tous les moyens…possibles!

Je vais commencer cette année 2019 en vous invitant  à commémorer le 18 ième anniversaire de la mort de Jimmy Guieu qui fut un grand précurseur dans la recherche et la divulgation de Vérités!

Dès demain,le 2 janvier 2019 vers 12h00 ,heure de votre pays,gardez une minute de silence en mémoire de cet homme et de tous ceux et celles qui ont donné ou risquent leur vie pour  que la Liberté puisse naître ou continuer d’exister!

Le néolibéralisme qui semble triomphant à la surface de notre Monde,nous menace tous sans exception,même ceux et celles qui le défendent!Ces gens  ne se rendront compte de la situation que lorsqu’il sera trop tard…même pour eux!

De nombreuses informations reçues ici,chez moi,mettent en évidence que tout va s’effondrer rapidement autour de nous :le système corrompu actuel se meurt victime de sa trop grande puissance et de son appât du gain,le profit capitaliste à tout prix.

On cherche à  faire taire dans les médias sociaux des hommes et des femmes comme moi,François Harvey,Alex Jones  et les médias cherchent à minimiser l’impact et la force des Gilets Jaunes en France et dans de nombreux pays dans le Monde :Italie,Canada,Irak,Égypte,etc…Aussi ayez à l’esprit qu’il est très important de partager l’information et les actions que nous menons ensemble!

L’année 2019 sera très importante pour le Canada et le Québec ,car nous serons en élection et il faudra faire l’impossible pour enlever Justin Trudeau du pouvoir politique canadien,mais cela ne règlera pas la totalité du problème politique ici,loin de là!

Autant en France qu’au Québec ,au Canada ou n’importe ou dans le monde ,nous avons la responsabilité de faire une Grande Révolution Nationale qui rejoindra une Grande Révolution Mondiale!

Il n’y a personne de petit parmi nous et il n’y a pas de geste trop petit pour aider notre Grande Révolution du Peuple:celle des Héritiers de l’Ère Nouvelle!

L’Ère Nouvelle c’est l’Ère ou vivra l’Humain et ses frères de vie,une fois débarrassé du Nouvel Ordre Mondial,des Triades Chinoises,du crime organisé,des fabricants de guerres ,des vendeurs d’armes et…surtout…après avoir sécurisé les espèces animales en voie d’extinction et de contrôler les causes de la Sixième Extinction Massive !

Nous avons un énorme travail à commencer,mais ce sera un travail qui une fois fait ,nous fera sourire à la vie avec honneur et joie!

Je tends  la main à tous ceux et celles qui de bonne volonté  ,voudront se joindre à nous pour vaincre la Mort qui avance à Grands Pas!

Sous l’oeil du Grand Intervenant,sous l’oeil de Dieu,en pensant au message de Jésus Christ dont nous  venons de célébrer Noel,je tiens à vous donner tout mon amour,mon affection et mon appui afin que l’aventure humaine et celle de toutes les formes de Vie sur Terre puisse se perpétuer  le plus longtemps possible!

Sachez que je serai à jamais avec vous…toujours!

Michel Duchaine

fondateur des Défenseurs de la Terre,du Mouvement Québécois de Désobéissance Civile et promoteur de l’Ère Nouvelle du Québec…et du du Monde!


 

On behalf of all the Earth Defenders, all Researchers and Truth-tellers, Alert Throwers and Prisoners of Conscience …. political or ecological,

I wish you a Happy New Year 2019!

We are and remain all, the Heirs of the New Era!

At the beginning of the year that will begin, I will try with all the people who advise me on our large Internet network, to find solutions to resolve in priority the fundamental threat that concerns me every day, the Sixth Massive Extinction in which we entered irretrievably.

I believe that, as a matter of priority, we will have to eliminate the protagonists who support the current New World Order by whatever means we can. This important directive affects all the countries of the world and all the nations of our planet Earth! We must eliminate all governments that, neoliberal, promote economic growth to the detriment of safeguarding the ecosystems we depend on! Eliminate all capitalist and neo-communist governments that speak to us of competition, class struggle and economic power! of the destruction of our world!

All the fools who, like Donald Trump, Jair Bolosano, Emmanuel Macron, Justin Trudeau and other neoliberal dictators in the making who will lie to us about global warming, are criminals against all humanity and all forms of life on Earth!

The first fight is political but we will have to undertake at the same time as the search for solutions to stem, stop the Sixth Massive Extinction or solve the problem by any means … possible!

I will begin this year 2019 by inviting you to commemorate the 18th anniversary of the death of Jimmy Guieu who was a great forerunner in the search and disclosure of Truths!

From tomorrow, January 2, 2019, around noon, time of your country, keep a minute of silence in memory of this man and all those who gave or risk their lives so that Liberty could be born or continue to exist!

The neoliberalism that seems triumphant on the surface of our world, threatens us all without exception, even those who defend it! These people will only realize the situation when it will be too late … even for them!

Many information received here, at home, highlight that everything will collapse quickly around us: the current corrupt system dies victim of its great power and its lure of profit, capitalist profit at any price.

We seek to silence social media men and women like me, François Harvey, Alex Jones and the media seek to minimize the impact and strength of Yellow Vests in France and in many countries in the world: Italy, Canada, Iraq, Egypt, etc … Also keep in mind that it is very important to share the information and the actions we are doing together!

The year 2019 will be very important for Canada and Quebec because we will be in an election and we will have to do everything possible to remove Justin Trudeau from Canadian political power, but that will not solve the entire political problem here, far from it. !

As much in France as in Quebec, in Canada or anywhere in the world, we have the responsibility to make a Great National Revolution that will join a Great World Revolution!

There is no one among us, and there is no small gesture to help our Great People’s Revolution: the Heirs of the New Era!

The New Era is the era in which the human and his brothers of life will live, once they have been rid of the New World Order, the Chinese Triads, organized crime, war makers, arms salesmen and .. .especially … after securing the endangered animal species and controlling the causes of the Sixth Massive Extinction!

We have a huge job to start, but it will be a job that once done, will make us smile to life with honor and joy!

I reach out to all those of goodwill, will want to join us to defeat Death who is moving forward!

Under the eye of the Great Leader, under the eye of God, in thinking of the message of Jesus Christ of which we have just celebrated Christmas, I wish to give you all my love, my affection and my support so that the human adventure and that of all forms of Life on Earth can be perpetuated as long as possible!

Know that I will be with you forever … always!

Michel Duchaine

Founder of the Defenders of the Earth, the Quebec Movement of Civil Disobedience and Promoter of the New Era of Quebec … and of the World!


En nombre de todos los Defensores de la Tierra, todos los Investigadores y verdaderos, los Lanzadores de Alerta y los Presos de Conciencia … políticos o ecológicos,

Les deseo un feliz año nuevo 2019!

¡Somos y seguimos siendo los herederos de la Nueva Era!

En los cuellos de los años comenzarán, voy a tratar con todas las personas que me aconsejan en nuestra red de Internet más grande, para encontrar soluciones para dar prioridad a la amenaza fundamental que me ocupa todos los días, la sexta extinción masiva en la cual Entramos irremediablemente.

Creo que sobre todo, vamos a eliminar los jugadores que apoyan el actual Nuevo Orden Mundial por todos los medios que pourrons.Cette directiva importante afecta a todos los países del mundo y en todas las naciones de nuestro planeta Tierra! Debemos eliminar todas gobiernos, neoliberal, promover el crecimiento económico a expensas de salvaguardar los ecosistemas de los que dependemos! vamos a eliminar todos los gobiernos capitalistas y neo-comunista que hablan de la competencia, la lucha de clases y el poder económico! son los líderes De la destrucción de nuestro mundo!

Todos los tontos que, como Donald Trump, Jair Bolosano, Emmanuel Macron, Justin Trudeau y otros dictadores neoliberales que se convierten en mentirnos sobre el calentamiento global, son criminales contra la humanidad y todas las formas de vida en la Tierra!

La primera pelea es política, pero tendremos que emprender al mismo tiempo que la búsqueda de soluciones para frenar, detener la Sexta Extinción Masiva o resolver el problema por cualquier medio … ¡posible!

¡Comenzaré este año 2019 invitándolos a conmemorar el 18 aniversario de la muerte de Jimmy Guieu, que fue un gran precursor en la búsqueda y divulgación de Truths!

Mañana 2 de enero, 2019 12:00 horas de su país, a mantener un minuto de silencio en memoria del hombre y de todos aquellos que dieron o arriesgaron sus vidas por la libertad de nacer o seguir existiendo!

El neoliberalismo triunfante que parece en la superficie de nuestro mundo, nos amenaza a todos sin excepción, incluso aquellos que la defienden! Estas personas no se dan cuenta de la situación hasta que es demasiado tarde … incluso para ellos!

Mucha información recibida aquí, en casa, resalta que todo colapsará rápidamente a nuestro alrededor: el sistema corrupto actual muere víctima de su gran poder y su atracción de ganancias, las ganancias capitalistas a cualquier precio.

Buscamos silenciar a los hombres y mujeres de las redes sociales como yo, François Harvey, Alex Jones y los medios de comunicación buscan minimizar el impacto y la fuerza de los chalecos amarillos en Francia y en muchos países del mundo: Italia, Canadá, Irak, Egipto, etc. También tenga en cuenta que es muy importante compartir la información y las acciones que estamos realizando juntos.

El año 2019 será muy importante para Canadá y Quebec, porque vamos a ser la elección y que haremos todo lo posible para eliminar Justin Trudeau poder político canadiense, pero no va a resolver todos los problemas políticos aquí, ni mucho menos !

¡Tanto en Francia como en Quebec, en Canadá o en cualquier parte del mundo, tenemos la responsabilidad de hacer una Gran Revolución Nacional que se unirá a una Gran Revolución Mundial!

No hay nadie entre nosotros, y no hay un pequeño gesto para ayudar a nuestra Gran Revolución Popular: ¡los herederos de la Nueva Era!

La Nueva Era es la era en la que vivirán el ser humano y sus hermanos de la vida, una vez que se hayan librado del Nuevo Orden Mundial, las tríadas chinas, el crimen organizado, los fabricantes de guerra, los vendedores de armas y … ¡Especialmente … después de asegurar las especies animales en peligro de extinción y controlar las causas de la Sexta Extinción Masiva!

Tenemos un gran trabajo por comenzar, pero será un trabajo que una vez hecho, nos hará sonreír a la vida con honor y alegría.

Me dirijo a todos aquellos de buena voluntad, ¡querré unirse a nosotros para derrotar a la Muerte que está avanzando!

Bajo el ojo del Gran altavoz, bajo la mirada de Dios, pensando en el mensaje de Jesucristo, que acabamos de celebrar la Navidad, quiero darle todo mi amor, mi afecto y apoyo para que la aventura humana ¡La de todas las formas de Vida en la Tierra se puede perpetuar el mayor tiempo posible!

Sepa que estaré contigo para siempre … ¡siempre!

Michel Duchaine

Fundador de los Defensores de la Tierra, el Movimiento de Desobediencia Civil de Quebec y Promotor de la Nueva Era de Quebec … ¡y del mundo!


 

Im Namen aller Erdverteidiger, aller Forscher und Wahrsager, Alert Throwers und Gefangener des Gewissens … politisch oder ökologisch,

Ich wünsche Ihnen ein frohes neues Jahr 2019!

Wir sind und bleiben alle, die Erben der neuen Ära!

Zu Beginn des Jahres, das beginnen wird, werde ich versuchen, mit all den Leuten, die mich in unserem großen Internet-Netzwerk beraten, Lösungen zu finden, um die grundlegende Bedrohung, die mich jeden Tag betrifft, vorrangig zu lösen, die Sixth Massive Extinction wir sind unwiederbringlich eingetreten.

Ich glaube, dass wir vorrangig die Protagonisten beseitigen müssen, die die derzeitige Neue Weltordnung unterstützen, und zwar mit allen Mitteln, die wir können: Diese wichtige Richtlinie betrifft alle Länder der Welt und alle Nationen unseres Planeten Erde. Wir müssen alle beseitigen Regierungen, die neoliberal das Wirtschaftswachstum zum Nachteil des Schutzes der Ökosysteme, von denen wir abhängig sind, fördern! Eliminieren Sie alle kapitalistischen und neokommunistischen Regierungen, die uns von Wettbewerb, Klassenkampf und wirtschaftlicher Macht sprechen! der Zerstörung unserer Welt!

Alle Dummköpfe, die wie Donald Trump, Jair Bolosano, Emmanuel Macron, Justin Trudeau und andere neoliberale Diktatoren, die uns wegen der globalen Erwärmung belügen werden, sind Verbrecher gegen die gesamte Menschheit und alle Formen des Lebens auf der Erde!

Der erste Kampf ist politisch, aber wir müssen uns gleichzeitig mit der Suche nach Lösungen beschäftigen, um den sechsten massiven Untergang zu stoppen oder das Problem mit allen Mitteln zu lösen … möglich!

Ich werde dieses Jahr 2019 beginnen, indem ich Sie einlade, an den 18. Todestag von Jimmy Guieu zu erinnern, der ein großer Vorläufer bei der Suche und Offenlegung von Wahrheiten war!

Halten Sie ab morgen, dem 2. Januar 2019, um die Mittagszeit Ihres Landes, eine Schweigeminute zum Gedenken an diesen Mann und all diejenigen, die ihr Leben gaben oder riskieren, damit die Freiheit geboren werden kann oder weiter besteht!

Der Neoliberalismus, der auf der Oberfläche unserer Welt triumphierend zu sein scheint, bedroht uns ausnahmslos, auch diejenigen, die ihn verteidigen! Diese Menschen werden die Situation erst erkennen, wenn es zu spät ist … sogar für sie!

Viele Informationen, die hier zu Hause erhalten wurden, zeigen, dass um uns herum schnell alles zusammenbricht: Das gegenwärtige korrupte System wird Opfer seiner großen Macht und seines Verlockens des Gewinns, des kapitalistischen Gewinns um jeden Preis.

Wir versuchen, Männer und Frauen im sozialen Bereich wie ich, François Harvey, Alex Jones und die Medien zum Schweigen zu bringen, um die Auswirkungen und die Stärke der Gelben Westen in Frankreich und in vielen Ländern der Welt zu minimieren: Italien, Kanada, Irak, Ägypten usw. Beachten Sie auch, dass es sehr wichtig ist, die Informationen und die Aktionen gemeinsam zu teilen!

Das Jahr 2019 wird für Kanada und Quebec von großer Bedeutung sein, weil wir in einer Wahl sein werden und alles tun müssen, um Justin Trudeau von der politischen Macht Kanadas zu entfernen. Dies wird jedoch nicht das gesamte politische Problem hier weit davon entfernt lösen. !

In Frankreich wie in Quebec, in Kanada oder an jedem anderen Ort der Welt haben wir die Verantwortung, eine große nationale Revolution zu schaffen, die sich einer großen Weltrevolution anschließen wird!

Es gibt niemanden unter uns, und es gibt keine kleine Geste, die unserer Revolution des großen Volkes helfen kann: die Erben der neuen Ära!

Die neue Ära ist die Zeit, in der der Mensch und seine Brüder des Lebens leben werden, sobald sie die Neue Weltordnung, die chinesischen Triaden, das organisierte Verbrechen, die Kriegsmacher, die Waffenhändler und .. Vor allem … nachdem die gefährdeten Tierarten gesichert und die Ursachen für das sechste massive Aussterben kontrolliert wurden!

Wir haben einen riesigen Job, den wir beginnen können, aber es wird ein Job sein, den wir erledigen werden, wenn wir ihn mit Ehre und Freude zum Lächeln bringen!

Ich spreche alle guten Willens an und werde mit uns den Tod besiegen, der vorankommt!

Unter den Augen des großen Führers, unter den Augen Gottes, wenn ich an die Botschaft von Jesus Christus denke, von der wir gerade Weihnachten gefeiert haben, möchte ich Ihnen all meine Liebe, meine Zuneigung und meine Unterstützung geben, damit das menschliche Abenteuer und das aller Lebensformen auf der Erde kann so lange wie möglich verewigt werden!

Wisse, dass ich für immer bei dir sein werde … immer!

Michel Duchaine

Gründer der Verteidiger der Erde, der Bewegung für zivilen Ungehorsam in Quebec und Förderer der neuen Ära Quebecs … und der Welt!


 

 

सभी पृथ्वी रक्षकों की ओर से, सभी शोधकर्ता और सत्य-कथनकर्ता, सचेतक थ्रोअर और कैदी ऑफ कॉन्सेंस …. राजनीतिक या पारिस्थितिक,

मैं आपको नव वर्ष 2019 की शुभकामनाएं देता हूं!

हम सभी हैं, और नए युग के उत्तराधिकारी बने रहेंगे!

वर्ष की शुरुआत में, मैं उन सभी लोगों के साथ प्रयास करूंगा, जो मुझे हमारे बड़े इंटरनेट नेटवर्क पर सलाह देते हैं, प्राथमिकता के समाधान को खोजने के लिए मौलिक खतरा जो मुझे हर दिन चिंतित करता है, छठा व्यापक विलुप्त होने का समय हमने बेमतलब प्रवेश किया।

मेरा मानना ​​है कि, प्राथमिकता के रूप में, हमें उन विरोधियों को समाप्त करना होगा जो वर्तमान नई विश्व व्यवस्था का समर्थन करते हैं, जिसका अर्थ है कि हम कर सकते हैं। यह महत्वपूर्ण निर्देश दुनिया के सभी देशों और हमारे ग्रह पृथ्वी के सभी देशों को प्रभावित करता है! हमें सभी को समाप्त करना चाहिए। जो सरकारें, नवउदारवादी, आर्थिक विकास को बढ़ावा देती हैं, हम जिस पारिस्थितिक तंत्र की रक्षा कर रहे हैं, उसकी रक्षा के लिए आर्थिक विकास को बढ़ावा देते हैं! सभी पूंजीवादी और नव-कम्युनिस्ट सरकारों को हटा दें जो हमसे प्रतिस्पर्धा, वर्ग संघर्ष और आर्थिक शक्ति की बात करती हैं! हमारी दुनिया का विनाश!

डोनाल्ड ट्रम्प, जेयर बोलोसानो, इमैनुएल मैक्रोन, जस्टिन ट्रूडो और अन्य नियोलिबरल तानाशाहों की तरह सभी मूर्ख जो ग्लोबल वार्मिंग के बारे में हमसे झूठ बोलेंगे, वे सभी मानवता और पृथ्वी पर जीवन के सभी रूपों के अपराधी हैं!

पहली लड़ाई राजनीतिक है लेकिन हमें उसी समय शुरू करना होगा जब स्टेम के समाधान की खोज, छठे बड़े पैमाने पर विलुप्त होने को रोकना या किसी भी तरह से समस्या को हल करना संभव हो …!

मैं इस वर्ष 2019 की शुरुआत आपको जिमी गुएउ की मृत्यु की 18 वीं वर्षगांठ के अवसर पर आमंत्रित करने के लिए करूंगा, जो सत्य की खोज और प्रकटीकरण में एक महान अग्रदूत थे!

कल, २ जनवरी २०१ ९ से, दोपहर के आसपास, अपने देश का समय, इस आदमी की याद में एक मिनट का मौन रखें और उन सभी को जिन्होंने अपने जीवन को जोखिम में डाला या जोखिम में डाला ताकि लिबर्टी पैदा हो सके या मौजूद रहे!

हमारी दुनिया की सतह पर विजयी होने वाला नवउदारवाद, बिना किसी अपवाद के हम सभी को धमकी देता है, यहां तक ​​कि जो लोग इसका बचाव करते हैं! ये लोग केवल उस स्थिति का एहसास करेंगे जब यह बहुत देर हो जाएगी … यहां तक ​​कि उनके लिए भी!

घर पर यहां प्राप्त कई जानकारी, इस बात पर प्रकाश डालती है कि हमारे आसपास सब कुछ जल्दी से गिर जाएगा: वर्तमान भ्रष्ट व्यवस्था किसी भी कीमत पर अपनी महान शक्ति और लाभ के लालच, पूंजीवादी लाभ का शिकार होती है।

हम सोशल मीडिया के पुरुषों और मेरे जैसे महिलाओं, फ्रांस्वा हार्वे, एलेक्स जोन्स और मीडिया को फ्रांस और दुनिया के कई देशों में येलो वेस्ट के प्रभाव और शक्ति को कम करने की कोशिश करना चाहते हैं: इटली कनाडा, इराक, मिस्र, आदि … यह भी ध्यान रखें कि जो जानकारी और कार्य हम एक साथ कर रहे हैं उसे साझा करना बहुत महत्वपूर्ण है!

वर्ष 2019 कनाडा और क्यूबेक के लिए बहुत महत्वपूर्ण होगा क्योंकि हम एक चुनाव में होंगे और हमें जस्टिन ट्रूडो को कनाडा की राजनीतिक सत्ता से हटाने के लिए हर संभव प्रयास करना होगा, लेकिन इससे यहां की पूरी राजनीतिक समस्या दूर नहीं होगी। !

फ्रांस में क्यूबेक में, कनाडा में या दुनिया में कहीं भी, हमारे पास एक महान राष्ट्रीय क्रांति बनाने की जिम्मेदारी है जो एक महान विश्व क्रांति में शामिल होगी!

हमारे बीच कोई नहीं है, और हमारे महान लोगों की क्रांति में मदद करने के लिए कोई छोटा इशारा नहीं है: नए युग के वारिस!

द न्यू एरा वह युग है जिसमें मानव और उसके जीवन के भाई जीवित रहेंगे, एक बार वे न्यू वर्ल्ड ऑर्डर, चीनी ट्रायड्स, संगठित अपराध, युद्ध निर्माताओं, हथियारों के सेल्समैन और .. से छुटकारा पा चुके हैं। .espately … लुप्तप्राय जानवरों की प्रजातियों को सुरक्षित करने और छठे बड़े पैमाने पर विलुप्त होने के कारणों को नियंत्रित करने के बाद!

हमारे पास शुरू करने के लिए एक बहुत बड़ा काम है, लेकिन यह एक ऐसा काम होगा जो एक बार हो जाने पर, हमें सम्मान और आनंद के साथ जीवन के लिए मुस्कुरा देगा!

मैं सद्भावना के उन सभी लोगों तक पहुंचता हूं, मौत को हराने के लिए हमारे साथ जुड़ना चाहता हूं जो महान को आगे बढ़ा रहे हैं!

महान नेता की आंखों के नीचे, भगवान की नजर में, यीशु मसीह के संदेश के बारे में सोचकर, जिसमें हमने अभी-अभी क्रिसमस मनाया है, मैं आपको अपना सारा प्यार, मेरा स्नेह और मेरा समर्थन देना चाहता हूं ताकि मानव रोमांच और पृथ्वी पर जीवन के सभी रूपों को यथासंभव लंबे समय तक बनाए रखा जा सकता है!

पता है कि मैं हमेशा तुम्हारे साथ रहूंगा … हमेशा!

मिशेल दुचैन

पृथ्वी के रक्षकों के संस्थापक, नागरिक अवज्ञा के क्यूबेक आंदोलन और क्यूबेक के नए युग के प्रवर्तक … और विश्व के!
sabhee prthvee rakshakon kee or se, sabhee shodhakarta aur saty-kathanakarta, sachetak throar aur kaidee oph konsens …. raajaneetik ya paaristhitik,

main aapako nav varsh 2019 kee shubhakaamanaen deta hoon!

ham sabhee hain, aur nae yug ke uttaraadhikaaree bane rahenge!

varsh kee shuruaat mein, main un sabhee logon ke saath prayaas karoonga, jo mujhe hamaare bade intaranet netavark par salaah dete hain, praathamikata ke samaadhaan ko khojane ke lie maulik khatara jo mujhe har din chintit karata hai, chhatha vyaapak vilupt hone ka samay hamane bematalab pravesh kiya.

mera maanana ​​hai ki, praathamikata ke roop mein, hamen un virodhiyon ko samaapt karana hoga jo vartamaan naee vishv vyavastha ka samarthan karate hain, jisaka arth hai ki ham kar sakate hain. yah mahatvapoorn nirdesh duniya ke sabhee deshon aur hamaare grah prthvee ke sabhee deshon ko prabhaavit karata hai! hamen sabhee ko samaapt karana chaahie. jo sarakaaren, navudaaravaadee, aarthik vikaas ko badhaava detee hain, ham jis paaristhitik tantr kee raksha kar rahe hain, usakee raksha ke lie aarthik vikaas ko badhaava dete hain! sabhee poonjeevaadee aur nav-kamyunist sarakaaron ko hata den jo hamase pratispardha, varg sangharsh aur aarthik shakti kee baat karatee hain! hamaaree duniya ka vinaash!

donaald tramp, jeyar bolosaano, imainuel maikron, jastin troodo aur any niyolibaral taanaashaahon kee tarah sabhee moorkh jo global vaarming ke baare mein hamase jhooth bolenge, ve sabhee maanavata aur prthvee par jeevan ke sabhee roopon ke aparaadhee hain!

pahalee ladaee raajaneetik hai lekin hamen usee samay shuroo karana hoga jab stem ke samaadhaan kee khoj, chhathe bade paimaane par vilupt hone ko rokana ya kisee bhee tarah se samasya ko hal karana sambhav ho …!

main is varsh 2019 kee shuruaat aapako jimee gueu kee mrtyu kee 18 veen varshagaanth ke avasar par aamantrit karane ke lie karoonga, jo saty kee khoj aur prakateekaran mein ek mahaan agradoot the!

kal, 2 janavaree 201 9 se, dopahar ke aasapaas, apane desh ka samay, is aadamee kee yaad mein ek minat ka maun rakhen aur un sabhee ko jinhonne apane jeevan ko jokhim mein daala ya jokhim mein daala taaki libartee paida ho sake ya maujood rahe!

hamaaree duniya kee satah par vijayee hone vaala navudaaravaad, bina kisee apavaad ke ham sabhee ko dhamakee deta hai, yahaan tak ​​ki jo log isaka bachaav karate hain! ye log keval us sthiti ka ehasaas karenge jab yah bahut der ho jaegee … yahaan tak ​​ki unake lie bhee!

ghar par yahaan praapt kaee jaanakaaree, is baat par prakaash daalatee hai ki hamaare aasapaas sab kuchh jaldee se gir jaega: vartamaan bhrasht vyavastha kisee bhee keemat par apanee mahaan shakti aur laabh ke laalach, poonjeevaadee laabh ka shikaar hotee hai.

ham soshal meediya ke purushon aur mere jaise mahilaon, phraansva haarve, eleks jons aur meediya ko phraans aur duniya ke kaee deshon mein yelo vest ke prabhaav aur shakti ko kam karane kee koshish karana chaahate hain: italee kanaada, iraak, misr, aadi … yah bhee dhyaan rakhen ki jo jaanakaaree aur kaary ham ek saath kar rahe hain use saajha karana bahut mahatvapoorn hai!

varsh 2019 kanaada aur kyoobek ke lie bahut mahatvapoorn hoga kyonki ham ek chunaav mein honge aur hamen jastin troodo ko kanaada kee raajaneetik satta se hataane ke lie har sambhav prayaas karana hoga, lekin isase yahaan kee pooree raajaneetik samasya door nahin hogee. !

phraans mein kyoobek mein, kanaada mein ya duniya mein kaheen bhee, hamaare paas ek mahaan raashtreey kraanti banaane kee jimmedaaree hai jo ek mahaan vishv kraanti mein shaamil hogee!

hamaare beech koee nahin hai, aur hamaare mahaan logon kee kraanti mein madad karane ke lie koee chhota ishaara nahin hai: nae yug ke vaaris!

da nyoo era vah yug hai jisamen maanav aur usake jeevan ke bhaee jeevit rahenge, ek baar ve nyoo varld ordar, cheenee traayads, sangathit aparaadh, yuddh nirmaataon, hathiyaaron ke selsamain aur .. se chhutakaara pa chuke hain. .aispataily … luptapraay jaanavaron kee prajaatiyon ko surakshit karane aur chhathe bade paimaane par vilupt hone ke kaaranon ko niyantrit karane ke baad!

hamaare paas shuroo karane ke lie ek bahut bada kaam hai, lekin yah ek aisa kaam hoga jo ek baar ho jaane par, hamen sammaan aur aanand ke saath jeevan ke lie muskura dega!

main sadbhaavana ke un sabhee logon tak pahunchata hoon, maut ko haraane ke lie hamaare saath judana chaahata hoon jo mahaan ko aage badha rahe hain!

mahaan neta kee aankhon ke neeche, bhagavaan kee najar mein, yeeshu maseeh ke sandesh ke baare mein sochakar, jisamen hamane abhee-abhee krisamas manaaya hai, main aapako apana saara pyaar, mera sneh aur mera samarthan dena chaahata hoon taaki maanav romaanch aur prthvee par jeevan ke sabhee roopon ko yathaasambhav lambe samay tak banae rakha ja sakata hai!

pata hai ki main hamesha tumhaare saath rahoonga … hamesha!

mishel duchain (Michel Duchaine)

prthvee ke rakshakon ke sansthaapak, naagarik avagya ke kyoobek aandolan aur kyoobek ke nae yug ke pravartak … aur vishv ke!

 

Happy New Year in different languages. Words cloud

 

 

 

Divulgation d’informations:L’ex-adjoint à la sécurité d’Obama reconnaît l’implication yankee avec l’État Islamique !…

Quelqu’un a finalement demandé à des hauts-fonctionnaires de l’administration Obama de prendre en compte le développement de l’EIIL/Daesh et l’armement des djihadistes en Syrie.

John McCain en compagnie de dirigeants syriens d’Al Qaida

Dans un entretien a bâton rompu intitulé « Confronting the Consequences of Obama’s Foreign Policy » le journaliste de The Intercept Mehdi Hasan a posé la question à Ben Rhodes qui a servi longtemps comme adjoint au conseiller national à la sécurité à la Maison Blanche sous la présidence de Barack Obama et qui fait maintenant la promotion de son nouveau livre, The World As It Is: Inside the Obama White House.

Rhodes a été décrit comme étant tellement dans la confidence d’Obama qu’il était “dans la pièce” lors de pratiquement toutes les décisions importantes en politique étrangère prises par Obama lors de ses 8 années au pouvoir. Bien que l’entretien accordé à The Intercept vaut la peine d’être écouté dans sa totalité, c’est le segment sur la Syrie qui a capté notre attention.

Malgré le fait que Rhodes essaya de littéralement danser autour de l’affaire, il répond docilement par l’affirmative lorsque Mehdi Hasan lui pose les questions suivantes au sujet du soutien des djihadistes en Syrie:

“Êtes-vous trop intervenus en Syrie ? Parce que la CIA a dépensé des centaines de millions de dollars à financer et à armer les rebelles anti-Assad et beaucoup de ces armes comme vous le savez, ont terminé aux mains des groupes djihadistes, certaines même aux mains de l’EIIL.

Le 19 octobre 2011,Hillary Clinton fête la victoire sur le grand guide Lybien,Muhammar Qadafi…entourée par ses alliés d’Al Qaida.

Vos critiques diraient que vous avez exacerbé la guerre par procuration en Syrie ; que vous avez prolongé ce conflit et que ce faisant vous avez favorisé et poussé les djihadistes.

L’État Islamique recevra a temps,une multitude de jeeps Toyota en provenance des entrepôts de la CIA et du département d’état.

Rhodes dans un premier temps monologue au sujet de son livre et fait une “évaluation secondaire” de la politique sur la Syrie dans une tentative d’éluder la question, mais Hasan le ramène sur le cap à suivre en disant: “Allez enfin, vous coordonniez beaucoup de leurs armes.”

Les deux hommes argumentent sur l’accusation de Hasan de “pousser les djihadistes” dans la section suivante de l’entretien, à la fin de laquelle Rhodes lâche en traînant les pieds un “ouais…” tout en essayant de faire passer le blâme sur les alliés américains que sont la Turquie, le Qatar et l’Arabie Saoudite (de manière similaire sur ce que fit le vice-président Joe Biden dans un discours datant de 2014)

MH: Allez quoi, vous coordonniez beaucoup de leurs armes. Vous savez que les Etats-Unis étaient lourdement impliqués dans cette guerre ainsi que les Saoudiens, les Qataris et les Turcs.

BR: Et bien j’allais dire: la Turquie, l’Arabie Saoudite, le Qatar…

MH: Vous y étiez aussi…

BROuais, mais en fait une fois que cela eut dégénéré en une sorte de guerre civile sectaire ayant des parties combattant pour ce qu’elles percevaient être leur propre survie, je pense que nous, en la capacité de mettre fin à ce type de situation, et une partie de ce avec quoi j’ai lutté avec le livre, sont les limites de notre capacité de tirer un levier et de faire qu’une telle tuerie s’arrête une fois qu’elle est déclenchée.

A notre connaissance, il s’agit de la seule et unique fois qu’une organisation médiatique importante a directement demandé à un haut-conseiller en politique étrangère de l’administration Obama de reconnaître les longues années de soutien des djihadistes en Syrie par la Maison Blanche.

Bien que l’entretien fut publié vendredi dernier, son importance n’a pas été relevée ni commenté dans les médias le week-end dernier et ce peut-être de manière bien prévisible. Ce qui a circulé en revanche fut un article du magazine Newsweek se moquant des “théories du complot” entourant la montée rapide de l’EIIL/Daesh, incluant ceci:

“Le président Trump a peu fait pour dissiper le mythe d’un soutien direct américain à l’EIIL depuis qu’il a pris ses fonctions. Lors de sa campagne électorale en 2016, Trump affirma, sans donner aucune preuve, que le président Obama et la ministre des AE d’alors Hillary Clinton, avaient co-fondé le groupe et que l’EIIL “honore” l’ancien président.”

Bien sûr, la vérité est un peu plus nuancée que ça, alors que Trump lui-même, ailleurs, semblait le reconnaître, ce qui amena le président un peu plus tard à mettre un terme à l’assistance de la CIA et à son programme de changement de régime en Syrie à l’été 2017 tout en se plaignant à ses aides de la brutalité choquante des soi-disants “rebelles” entraînés par la CIA.

Dans le même temps, les médias ont été satisfaits de diffuser la fausse information que l’héritage du président Obama est “qu’il est resté en dehors de Syrie” tout en approuvant à un niveau négligeable quelques aides à de soi-disants “rebelles modérés” qui combattaient à la fois Assad et de manière supposée l’État Islamique. Rhodes avait lui-même tenté, dans des entretiens précédents,, de faire le portrait d’un sage Obama qui était “resté sur le touche en Syrie”.

Mais, comme nous l’avons fait remarqué à maintes reprises ces dernières années, ce narratif ignore et cherche même à blanchir ce qui est probablement le plus grand programme secret de la CIA de son histoire, commencé par Obama, qui a armé et financé une insurrection djihadiste dans le but de renverser Al Assad et qui a coûté au contribuable américain de l’ordre d’un milliard de dollars par an (1/15 du budget publiquement connu de la CIA, d’après les documents fuités par Edward Snowden et révélés par le Washington Post).

Saisies d’armes en Irak

Ceci ignore également le fait bien établi, documenté à la fois dans les rapport du renseignement américain et authentifié par les prises de vue sur les champs de batailles, que l’EIIL et l’Armée Syrienne Libre (ASL) ont combattu sous un commandement unifié géré par les Américains pendant les premières années de la guerre en Syrie et ce jusqu’à la fin 2013, chose qui a été confirmée par le professeur Joshua Landis, de l’université de l’Oklahoma, l’expert mondial sur la Syrie.

Le chef d’Al Nusra en Syrie: Abu Mohammed al Jolani

Un trou mystérieux plus grand que les Pays-Bas s’est ouvert au milieu de la glace antarctique

Un trou de la taille du Maine – ou plus grand que les Pays – Bas , selon la masse géographique qui signifie plus pour vous – s’est ouvert dans la mer de Weddell en Antarctique. Dans une couche de glace de mer autrement épaisse, encore gelée de l’hiver antarctique, le trou est une aberration scientifique.

Les scientifiques  ne sont pas sûrs de ce qui se passe sur et sous la glace de l’Antartique, mais ils en parlent tous .

«On dirait que vous venez de percer un trou dans la glace» , a déclaré à la carte mère de Vice le physicien atmosphérique Kent Moore de l’Université de Toronto .

Moore, avec le groupe d’observation et de modélisation du carbone et du climat dans l’océan Austral ( SOCCOM ) à Princeton, étudie le trou mystérieux qui s’est produit dans des images satellites vers le 9 septembre 2017.

Les scientifiques appellent des trous entourés de glace de mer  » polynyas. « National Geographic explique que les polynas sont créés lorsque les courants océaniques poussent l’eau chaude vers la surface, fondant la glace qui se trouve sur le dessus. Lorsque l’eau de surface entre en contact avec l’atmosphère antarctique, elle se refroidit et coule, puis se réchauffe et remonte vers la surface.

Cette polynie particulière apparue précédemment pour plusieurs saisons dans les années 1970. Le trou s’est ouvert à nouveau l’année dernière pour la première fois en quatre décennies, et réapparu, encore plus grand, le mois dernier.

En ce moment, expliquer pourquoi le trou s’est encore ouvert est un mystère. Moore dit qu’il serait « prématuré » de le connecter au changement climatique, bien que son équipe analyse les données pour mieux comprendre ce qui pourrait avoir causé cela.

« C’est maintenant la deuxième année consécutive qu’il est ouvert après 40 ans de ne pas être là », a déclaré Moore à Motherboard. « Nous essayons toujours de comprendre ce qui se passe. »

Mais Earther note qu’une autre équipe, du Centre Helmholtz pour la recherche océanographique à Kiel, en Allemagne, croit que sa réapparition confirme leurs modèles de variabilité climatique , ce qui suggère que la polynie pourrait se manifester à nouveau.

« Alors que de nombreux modèles climatiques ont tendance à produire une polynie océanique aussi large, la caractéristique a été considérée comme un pépin de modèle perturbateur par rapport à un vrai phénomène dans le passé », a déclaré à Earther Torge Martin, un météorologue et modélisateur du climat au Centre Helmholtz. « Sa récurrence soutient notre hypothèse … que le Weddell Polynya n’était pas un événement ponctuel, mais il a  peut-être survenu régulièrement dans le passé ».

La nouvelle du trou se rapproche d’autres indications de changement majeur en Antarctique. Il y a quelques semaines, un iceberg de plus de deux fois la taille de Pariss’est détaché du glacier Pine Island en Antarctique de l’Ouest, au même endroit que deux autres grands événements de détachement de glace ont eu lieu ces dernières années. Et cette semaine, un nouvel article publié dans Geophysical Research Letters a révélé que le réchauffement des océans minait considérablement l’intégrité d’une importante plate-forme de glace flottante dans l’Antarctique de l’Ouest. L’eau chaude sculpte ce que le journaliste du Washington Post Chris Mooney a appelé un «énorme canyon à l’envers» dans la calotte glaciaire par le bas. Le canyon coupe presque à mi-chemin à travers la plate-forme de glace de Dotson.

Le statut de la plate-forme de glace n’a pas d’impact direct sur l’élévation du niveau de la mer puisqu’il flotte et déplace donc déjà autant d’eau qu’il le ferait s’il était liquide. Mais sa stabilité est d’une importance critique; comme d’autres tablettes de glace flottantes, Dotson empêche les grands glaciers de glisser dans la mer, ce qui affecterait certainement le niveau de la mer.

 

EN CONCLUSION

Cette découverte majeure survient quelques semaines après celle de 51 nouveaux volcans sous la calotte glaciaire antartique,les mesures montrant une importante émanation d’énergie en provenance de l’ancien site de Neue Schwabenland,la découverte d’une troisième pyramide sous la glace et,en  plus,celle de structures non naturelles sous  la banquise antartique  laissant supposer que nous serions en face des ruines d’une très ancienne civilisation.

Aussi j’ai le grand pressentiment (pour ne pas dire:la certitude) que le sort futur de l’humanité repose sur les découvertes que nous allons faire en Antartique…particulièrement sur les anciennes bases secrètes allemandes.

Oui,nous allons retourner à Neue Schwabenland et j’en fait le serment,au nom des Défenseurs de la Terre!

Si vous acceptez de nous aider,nous allons créer une fondation pour financer cette expédition et nous aurons besoins de l’aide de tous!

 

La Géométrie Sacrée

Tendez une corde entre deux points, et vous obtenez une ligne droite. Marchez une extrémité de la chaîne autour de l’autre et vous obtenez un cercle. Ces deux formes, des cercles et des lignes, forment quelques-unes des formes de base de la géométrie. 

Alors que l’astronomie précoce axé sur le marquage du temps, par exemple lorsque le Soleil levant serait le plus au nord, ou le nombre de jours jusqu’à ce que le croissant de Lune est revenu, la géométrie simple des courbes nous a donné un lien vers les cieux. Le Soleil, la Lune, et même les étoiles semblaient tracer des cercles autour de la Terre. De même, une balle à terre tracé une trajectoire linéaire vers le sol, et le feu semblait monter linéairement vers le haut. La géométrie des cercles et des lignes était rien moins que la géométrie sacrée du Ciel et de la Terre.

Autour de 300 avant JC, Euclide d’Alexandrie a formalisé cette géométrie dans un opus 13 de livre connu sous lenom The Elements . Il a commencé avec cinq hypothèses de base (axiomes) sur des lignes et des cercles:

  1. Vous pouvez toujours tracer un segment de ligne droite entre deux points.
  2. Vous pouvez toujours étendre un segment de ligne droite indéfiniment
  3. Pour tout segment de ligne vous et dessinez un cercle où le segment de ligne est le rayon et une extrémité est le centre.
  4. Tous les angles droits sont les mêmes.
  5. Si deux lignes ne sont pas parallèles, ils finiront par traverser si vous prolongez leur assez loin.

A partir de ces axiomes, il a développé une méthode formelle de preuves et théorèmes (éléments), montrant que si ces premiers axiomes sont vrais, alors d’autres aspects de la géométrie doivent aussi être vrai. Euclid nous a donné le langage de la géométrie, et par extension la langue de la plupart des mathématiques modernes. Ce langage géométrique pourrait alors être utilisé pour décrire le mouvement des corps célestes. Si vous voulez savoir quand Mars et Jupiter semblent proches dans le ciel, ou lorsque Vénus apparaîtrait comme l’étoile du matin, on pouvait calculer la géométrie.

Ce même géométrie nous a aussi donné des outils pour mesurer les mouvements célestes avec plus de précision.Nous pourrions trianguler les positions des planètes contre les étoiles, et calculer leurs véritables chemins sur la Terre. Il est vite apparu que les planètes ne se déplacent pas dans les cercles . Les lignes et les cercles étaient si incroyablement utile que de nombreuses solutions proposées concentrent toujours sur eux. Peut-être que la motion d’une planète autour de la Terre était circulaire, mais pas centré sur la Terre. Peut-être était une combinaison de cercles (épicycles) sur d’autres cercles pour tracer le chemin d’une planète. Peut-être que les planètes se déplacent dans les cercles autour du Soleil plutôt que la Terre. Tous ces amélioré sur le modèle simple de mouvement circulaire autour de la Terre , mais ils étaient toujours juste un peu en dehors de la véritable mouvement des planètes. La solution est venue de Johannes Kepler, qui a proposé non pas des orbites circulaires autour du Soleil, mais elliptiques.

conic-300x169

Une ellipse fait partie d’une famille de courbes appelées sections coniques. Si vous prenez un segment de droite et tracer une extrémité autour d’ un cercle, la ligne trace un cône. Si vous coupez ensuite le cône avec un plan, vous pouvez former quatre types de courbes différentes. Straight through, et vous obtenez un cercle. A un angle, et vous obtenez une ellipse. Parallèle au bord du cône et vous obtenez une parabole. Steeper que le bord du cône et vous obtenez une hyperbole. De cette façon , un cercle est un cas particulier d’une famille géométrique plus grande. En généralisant les cercles à ellipses, Kepler a conçu un ensemble de trois règles de base pour lemouvement planétaire qui est venu à être connu comme les lois de Kepler . Ils étaient extrêmement précis, et étaient beaucoup plus simples que les cercles et les épicycles offset.

coordinates-1-300x290

Autour du même temps que Kepler, René Descartes se développe une nouvelle approche à la géométrie. Bien que notre compréhension des formes géométriques était améliorée au cours des siècles, la géométrie suivait encore les méthodes d’Euclide. Imaginez une ligne bissectrice un cercle, imaginer une sphère fermée par un cube. La géométrie était sur le point de lignes, de courbes et de formes par rapport à l’autre, et ceci pourrait être compliqué. la deuxième loi de Kepler par exemple, imaginé une ligne reliant une planète au Soleil pour balayer une quantité égale d’espace pour des quantités égales de temps. Descartes imaginait que l’espace peut être rempli avec une grille comme un cadre de référence. De cette façon, chaque point de l’espace peut être représentée par un ensemble unique de nombres (coordonnées), et une courbe peut être représentée comme une fonction liée à une coordonnée aux autres. Avec cette géométrie analytique, Descartes connecté la géométrie à l’algèbre, nous donnant encore plus d’outils pour décrire des courbes et des formes.

Projectile
Projectile

La géométrie analytique nous a également permis de regarder lemouvement non seulement comme un chemin à travers l’ espace, mais aussi comme un chemin à travers le temps. Chaque position dans l’ espace a trois coordonnées chiffres marquant son emplacement, et en ajoutant une quatrième coordonnée représentant le temps , nous pouvons créer une géométrie où et quand. Quand Isaac Newton a développé ses lois du mouvement , il a décrit le mouvement en termes de vitesse et d’accélération. Utilisation de la géométrie analytique , il pourrait relier ces fonctions de temps à des courbes dans l’ espace, traçant le chemin d’un objet à travers l’ espace et le temps. Cette même approche a également permis Newton de prouver que les lois de Kepler du mouvement étaient le résultat d’une force universelle de l’ attraction gravitationnelle, ouvrant la voie à l’âge de l’ astrophysique.

La géométrie euclidienne de l’ espace et le temps était si puissant que sa validité semblait incontestable. Que pouvaient le cosmos être sinon une mesure de l’ espace existant dans le temps? Combiné avec la précision de laphysique newtonienne, il se sentait comme si nous avions atteint le summum de la compréhension. Mais dans les années 1800  Bernhard Riemann a commencé à explorer des alternatives à la géométrie euclidienne. Les coordonnées de Descartes étaient un moyen de cartographier l’ espace géométrique d’Euclide, mais si les relations entre ces coordonnées peuvent être déformées. Nous pourrions imaginer une surface euclidienne comme une feuille de papier marqués d’une grille. Si la feuille a été faite de caoutchouc, d’ étirement ou deflexion de la feuille fausserait la forme de la grille. Certaines règles de la géométrie seraient encore appliquer sur la feuille, mais pas nécessairement les cinq axiomes d’Euclide. Tout comme les cercles ne sont qu’un exemple d’une section conique, la géométrie d’Euclide est juste un membre d’une famille géométrique beaucoup plus grande.

gaussian-300x288

Cela a donné lieu à une forme plus générale de la géométrie connue comme la géométrie de Riemann, où l’ espace pourrait être un collecteur malléable plutôt que d’ un fond rigide. Les connexions entre les points dans l’ espace sont déterminées par la structure du collecteur, et les anciennes règles d’Euclide peuvent être étirés ou même cassés. Deux cercles de la même circonférence peuvent avoir différents rayons de longueurs. Les lignes parallèles pourraient éventuellement traverser. Deux angles droits pourraient ne pas être les mêmes, par rapport à l’autre. Tout comme Descartes connecté la géométrie à l’ algèbre, la géométrie de Riemann reliée à la topologie . La géométrie ne se limite plus à une grille de fond fixe.

Mais sûrement rien de tout cela appliqué à l’Univers dans son ensemble. Feuilles de papier et caoutchouc balles peuvent être déformées dans des formes différentes, mais l’espace ne sont pas un matériau physique.Assurément, il doit être rigide et absolue. Certes, l’espace et le temps doivent être euclidienne.

Mais il est important de noter que les axiomes d’Euclide étaient hypothèses. Ils semblent intuitivement vrai pour l’espace et le temps, mais les hypothèses peuvent se tromper. Une des grandes hypothèses sur le temps dans l’Univers, est qu’il est le même partout. Si nous synchroniser deux horloges, ils doivent toujours lire le même temps, même si elles sont la vitesse excessive sur un vaisseau ou des années-lumière. Mais si le temps de l’espace était la grille absolue contre laquelle tout est mesuré, puis la vitesse d’un objet doit toujours être par rapport à cette grille, même la vitesse de la lumière. Si vous accélérez le long par rapport à la grille de l’espace-temps cosmique, vous mesurer une vitesse différente pour la lumière que si vous étiez encore. Mais il se trouve l’espace et le temps ne sont pas cadres absolus, la lumière est. Lumière forme une connexion géométrique entre l’espace et le temps, et la règle géométrique qui relie l’espace et le temps est que sa vitesse sera toujours une constante universelle.

Ceci est la perspicacité Albert Einstein portée à la physique. Riemann avait raison. La clé de la géométrie est la façon dont un collecteur est topologiquement connecté. Pour notre Univers, la lumière est la connexion, et dans l’espace et le temps de fausser de quelque manière que nécessaire pour préserver cet égard. Il est la relativité générale de l’espace et le temps.

curved-300x288

Peut-être l’aspect le plus étonnant de la théorie d’Einstein est que la gravité – la force qui provoque les planètes à tracer leur géométrie elliptique autour du Soleil – est lui – même simplement une conséquence de la géométrie . Les distorsions de l’ espace et le temps signifient que les objets ne se déplacent pas toujours en ligne droite. Leur chemin peut être déformé, ce qui fait penser comme ils sont tirés par une force gravitationnelle. La loi de la gravitation de Newton était un triomphe intellectuel, mais il a également représenté une compréhension incomplète de la géométrie. Notre Univers a une géométrie sacrée après tout. Ce n’est pas la géométrie fixe d’une grille rigide et invisible, mais la géométrie lumineuse de la lumière.

 

 

Selon la NASA, plusieurs civilisations avancées auraient existé sur Terre avant un grand effondrement

 

Selon la NASA, plusieurs civilisations avancées auraient existé sur Terre avant un grand effondrement

Est-il possible que plusieurs civilisations ultra sophistiquées aient existé par le passé et que la nôtre suivra cette course inévitable d’un effondrement total? L’effondrement de notre société est-il imminent? Voici plusieurs questions que la NASA se posent. L’étude, en partie financée par le Goddard Space Flight Center suggère que les civilisations telles que nous les connaissons, connaissent une fin brutale dû à un grand nombre de facteurs différents.

Si nous nous intéressons à l’histoire, disons il y a 3000 à 5000 ans en arrière, nous découvrirons plusieurs preuves qui prouveront les capacités avancées des civilisations passées, qui étaient aussi brillantes que la nôtre. Ce modèle cyclique a été le sujet de plusieurs questions scientifiques quant à la future existence de la société et de la civilisation telles que nous les connaissons. En revenant encore plus loin en arrière, 10,000 ans avant la naissance de JC, on découvre les restes d’anciennes civilisations qui remontent à une période inconnue de nous autres. Il y a 5000 ans, la civilisation Égyptienne est née. D’où vient la culture égyptienne? Sa religion? Quelles sont ses origines? Apparemment nous ne savons rien mais ce que les archéologues ont exhumé des différentes strates, il semblerait que beaucoup d’objets « impossibles » aient une existence légitime. Que d’anciennes civilisations ont véritablement existé et qu’elles avaient déjà développé tout ce que nous connaissons, prenons pour acquis et apprécions de nos jours. On tombe sur ce genre de découvertes en ancienne Mésopotamie, en Amérique Centrale, en Chine…

Il est difficile de renier ce modèle qui revient sans cesse, et qui est une analyse pure et dur de la NASA financé par le meilleur de l’humanité.. Tout cela pour découvrir les origines des civilisations sur Terre et qui ont mis des milliers d’années à se développer. Plusieurs individus considèrent cela comme la preuve ultime que le cycle des civilisations passe en mode reset assez fréquemment.

 

Ces facteurs n’ont cessé de se reproduire et ont été les coupables de la naissance d’anciennes civilisations avant l’existence même de notre propre civilisation. Dans ce rapport, le mathématicien Safa Motesharri et son modèle « des dynamiques humaines et naturelles » stipule, que le« processus de naissance et de chute de ces cycles récurrents sont à jamais présent dans l’histoire. » « La Chute de l’Empire Romain et celles de Han, Mauryan, et Gupta, ainsi que plusieurs empires mésopotamiens, représentent toutes la preuve que des civilisations à la fois fragiles et impermanentes surgissent de cette terre. »

L’étude est arrivée à la conclusion que plusieurs facteurs sociaux ont contribué à l’effondrement de chacune de ces sociétés avancées: « La demande constante en ressources en raison de la pression exercée sur la capacité de processus écologique, »; et « la stratification économique de la société en élites multiples [donc les riches] et la plèbe [les pauvres] ». Ces phénomènes sociaux ont joué un« rôle considérable dans le caractère ou le processus d’effondrement, » de ces « cinq milles dernières années ».

Bien que notre civilisation est dans une phase technologique avancée, cela ne veut pas dire qu’elle va immédiatement disparaître dans un chaos innommable. Selon l’étude, les « changements technologiques peuvent accroître l’efficacité de l’utilisation des ressources mais peut aussi provoquer une consommation excessive de ces dernières. »

L’exemple majeur de civilisation incroyable qui a disparu par le passé est celle d’Amérique Centrale. Les anciens Mayas étaient hautement sophistiqués et il semblerait qu’une déforestation massive ait été à l’origine de leur déclin et extinction. « Les effondrements de civilisations super puissantes sont inévitables. », « les élites consomment trop et donnent peu en retour et cela mènera inévitablement à la fin de notre société et de cette civilisation. »

Source: Anonymous Mags,Wikistrike

Dossier corruption politique:ce que la Commission Charbonneau cache

La juge France Charbonneau...
La juge France Charbonneau…

Voici ce que la commission Charbonneau n’a pas eu le temps de vous dire….
10 min après l ‘avoir publié  le site était bloqué. Partagez  partagez  partagez..! 
1/2 milliard $ disparu grâce à Blanchette et sa femme matante popo ministre des finance à cette époque.

La Gaspésia :la bévue historique du PQ.
La Gaspésia :la bévue historique du PQ.

Après Gaspésia, Éolia ?

En 2001, le PQ était au pouvoir et on avait sur la planche à dessin un projet ambitieux: le projet Gaspésia. On voulait réouvrir une usine à papier en Gaspésie:

 »Le 17 décembre 2001, l’ex-premier ministre Bernard Landry, Claude Blanchet et le président de Tembec, Frank Dottori, annoncent la relance de la Gaspésia pour 463 millions $. Le Fonds de solidarité de la FTQ possède 50 % des actions de Papier Gaspésia, Tembec et la SGF se partageant le reste. Devant 500 personnes, M. Blanchet loue la présence dans le dossier d’un partenaire « aux poches profondes » comme Tembec. M. Dottori se cache le visage dans les mains, ce qui fait rire la foule. En point de presse, M. Dottori rappelle que « c’est un projet à haut risque ». »

Le projet s’est avéré un fiasco total, les  coûts reliés au projet explosant de 200 millions et l’usine n’ouvrant jamais ses portes, une perte totale de 500 millions. À cette époque la ministre des finances était…Pauline Marois. Le juge Lesage , analysant ce fiasco, met en cause Claude Blanchet et indirectement Pauline Marois:

 » Dans son rapport, le juge Lesage s’en prend certes à Bernard Landry. Mais il écorche violemment Claude Blanchet, l’ex-pdg de la Société générale de financement. À travers eux deux, Pauline Marois n’est pas en reste, qui était ministre des Finances à l’époque. Tout le monde se rappelle aussi de cette conférence de presse où M. Blanchet révélait qu’on avait fait pression sur lui pour qu’il engage la SGF dans ce projet. Les pressions du premier ministre mais aussi celles de sa «chère Pauline», sa conjointe. »

Pour notre grand malheur, il y a des similitudes entre le développement de l’éolien tel que proposé par le gouvernement actuel et ce sinistre projet: Les deux projets prétendent contribuer à créer des emplois dans des régions défavorisés et les deux projets concernent des industries ponctuellement en difficulté, le papier moins nécessaire avec le développement des journaux électroniques pour la Gaspésia, et l’électricité éolienne trop dispendieuse pour pouvoir concurrencer le gaz naturel chez nos voisins du sud.

Encore plus inquiétant voici ce que disait Pauline Marois en août 2012 : »La chef du Parti québécois Pauline Marois souhaite «tourner la page» sur le fiasco de la Gaspésia. Mais elle dit ne pas avoir de regret. »

Sa verdoyante ministre Martine Ouellet ne semble pas au courant des chiffres rendus publics par l’IEDM concernant l’industrie éolienne cette semaine:  »Pour l’Institut économique, il est clair que l’industrie reçoit une subvention implicite de 700 millions de dollars par année, payée par tous les consommateurs québécois à même leur facture d’électricité. » Pour ceux moins au fait du dossier résumons les choses ainsi: le coût de production d’électricité avec l’éolien est de 0,14 $ le KWH et le coût de vente sur le marché de l’exportation (puisque nous sommes en surplus…) est de…0,06 $ le KWH. Pas une compagnie privée n’irait bien sûr de l’avant avec de tels chiffres !Chaque québécois payeur de taxes se trouve donc à donner 180 $ à l’industrie de l’éolienne. Or malgré ces chiffres la ministre Ouellet est persuadé que l’industrie éolienne n’a pas à s’inquiéter pour son avenir !

Un des problèmes rencontrés dans le projet Gaspésia fut l’hypersyndicalisation du chantier qui ajoutait aux coûts. Or, on vient d’apprendre qu’ériger une éolienne au Québec coûte près de 70 % plus cher que n’importe où en Amérique du Nord ce qui ajoute aux similitudes entres les deux projets !

Bernard Landry ,lors de l'annonce du projet Gaspésia.
Bernard Landry ,lors de l’annonce du projet Gaspésia.

Alors que dans tout son temps comme premier ministre, Bernard Landry ne nous a coûté qu’un seul projet aussi malheureux, voilà que Pauline Marois se propose de nous le faire revivre annuellement ! Pire dernièrement son propre parti s’inquiétait plus des pseudos dédoublements avec le fédéral.

Sources:Étude de l’IEDM

Autre article relatif au sujet: le manifeste de la plus haute trahison

L’histoire de la Quête fantastique vers la Terre Creuse .partie 1

Histoire de la Terre Creuse
La disparition prématurée,le 26 juillet 2006, de l’explorateur américain Steve Currey nous amène à faire le point sur l’évolution des recherches sur la Terre Creuse.Depuis l’an passé,mes recherches sur Neu Schwabenland et les bases secrètes allemandes m’ont amené  à m’intéresser  davantage à ce grand mystère qui explique beaucoup de choses.
Mes recherches confirment  que la surface concave intérieure de la croûte terrestre pourrait abriter une civilisation en tous points supérieure à la nôtre, probablement issue des continents disparus de Lémurie et d’Atlantide. Les « soucoupes volantes » ne seraient que l’une des nombreuses inventions de cette civilisation. Mais leur avancée se situe surtout au niveau spirituel. Au moment où notre société s’enfonce dans la décadence matérialiste, nous tirerions sans doute le plus grand bénéfice à contacter ces frères aînés de la race humaine.J’ai la certitude  que la solution pour abattre le néolibéralisme et la menace mortelle du Nouvel Ordre Mondial,se trouve juste en-dessous de notre nez.

Sir Edmund Halley,le grand penseur de la Terre Creuse.
Sir Edmund Halley,le grand penseur de la Terre Creuse.

Le pionnier de la « théorie de la Terre Creuse » fut l’astronome et mathématicien anglais, Edmond Halley (1656-1749). Il fut également le premier à émettre l’idée que les aurores boréales polaires étaient le reflet d’un « Soleil intérieur » qui éclairait le monde souterrain. Ses travaux furent publiés dans « The Philosophical Transactions of the Royal Society of London » et ne firent pas grand bruit. Halley passa surtout à la postérité grâce à la découverte de la célèbre comète portant aujourd’hui son nom.

John Cleves Symmes
John Cleves Symmes

Un autre précurseur fut John Cleves Symmes, ancien capitaine de l’infanterie de la guerre de 1812 contre la Grande-Bretagne, en hommage duquel fut érigé à Hamilton un monument de pierre représentant une sphère percée en deux points symétriques. Le 10 avril 1818, il envoya au Congrès américain, à des directeurs d’université et à des savants, la lettre suivante: « Au monde entier; je déclare que la Terre est creuse et habitable intérieurement… » Selon lui, la Terre était formée de plusieurs sphères concentriques. Aux deux pôles, il y avait d’énormes ouvertures où s’engouffraient l’atmosphère, des terres et des mers.

Symmes joignit à sa lettre un certificat médical confirmant la pleine possession de ses facultés mentales. Il intéressa le sénateur Richard M. Johnson qui déposa devant le Congrès, le 28 janvier 1823, une demande officielle de financement pour le lancement d’une expédition. Mais cette dernière fut repoussée.
En 1826, toutes les notes de Symmes furent publiées dans un livre intitulé « Theory of concentric Spheres. » Sa théorie fut alors reprise par Joseph Reynolds qui réussit à convaincre le président John Quincy Adams.
Une expédition pour le Pôle Sud partit de New York le 29 octobre 1829. Malheureusement, l’opération fut un désastre total. Edward George Bulwer Lytton, politicien, ésotériste et écrivain célèbre, auteur des « Derniers jours de Pompéi », publia en 1873 « The coming Race » dans lequel il raconta que des rescapés de divers cataclysmes avaient trouvé refuge sous la Terre depuis des milliers d’années. Cette race de surhommes entretenait, selon lui, sa forme grâce à un mystérieux fluide, le « Vril ». Elle allait bientôt supplanter l’humanité.
Cette histoire inspira des sociétés secrètes lucifériennes, notamment celle de la « Loge lumineuse » de l’Allemagne nazie, plus connue sous le nom de « Société du Vril « . Parmi ses membres se trouvaient Rudolf Hess et de nombreux partisans du régime nazi qui cherchèrent dans cette théorie une justification à leur idéologie.
Puis la thèse de la Terre Creuse fut reprise par l’écrivain américain William Reed dans un livre désormais « culte » s’appuyant sur des témoignages d’explorateurs polaires, « Fantôme des pôles », jamais traduit en français.

Reed réfuta les conceptions communément admises sur la structure de la Terre et se basa sur des arguments scientifiques. Selon lui, les pôles n’avaient jamais été découverts parce qu’ils n’avaient jamais existé ! À la place, il y avait d’immenses trous, et ces ouvertures conduisaient à l’intérieur de la Terre. Le livre de Reed n’était pas une fiction. Il le précisa d’ailleurs en ces termes : « Ce volume n’a pas été écrit en vue de divertir ceux qui lisent. Ce n’est pas un roman, mais un essai sérieux qui tend à prouver, dans la mesure du possible, certaines vérités importantes jusqu’ici dédaignées. J’y livre la clé de certains mystères. »
Reed estima que la croûte terrestre avait une épaisseur de 1.300 kilomètres et que son intérieur (creux) avait un diamètre de 10.000 kilomètres. Selon lui, l’aurore boréale polaire n’avait rien à voir avec un phénomène électrique ou magnétique mais provenait de la réflexion sur les nuages, sur la glace ou sur la neige, des feux d’un volcan ou des feux de prairies ou de forêts situées sur le bord de la courbure polaire (une théorie probablement fausse). Il s’inspira des description des explorateurs Bernacchi, Nansen, Siemens, Mauch, Hooper, Greely, Henry, Brainard, Rice, Ralston, Gardiner qui tous s’extasièrent devant la magnificence des aurores boréales et s’interrogèrent sur leur origine. Étant donné que le phénomène n’avait aucun effet sur l’aiguille de la boussole, les évaluations de ces explorateurs en déduisirent logiquement qu’il n’avait rien d’électrique ni de magnétique.

Reed évoqua aussi une mer libre s’étendant loin au Nord, s’appuyant sur des observations du Dr Bessels, de Chester, Kane, Me Gary, Morton, Greely, Pavy et surtout de Nansen. Ils constatèrent tous son existence au delà d’une certaine altitude.
Nansen décrivit cette mer d’eau douce en ces termes : « C’est un phénomène singulier, cette eau douce… Ce phénomène se passe quand une couche superficielle d’eau douce surnage sur l’eau de mer salée et cette eau douce glisse avec le bateau sur la mer plus lourde du dessous comme si cette mer constituait une couche fixe.

Le norvégien Nansen fut le premier explorateur moderne à réussir, en 1897, l'exploit scientifique et humain de s'approcher du pôle Nord jusqu’à atteindre la latitude de 86° 15'.
Le norvégien Nansen fut le premier explorateur moderne à réussir, en 1897, l’exploit scientifique et humain de s’approcher du pôle Nord jusqu’à atteindre la latitude de 86° 15′.

« La différence entre ces deux couches liquides était, dans ce cas, si grande que tandis que nous avions de l’eau potable à la surface, nous sommes arrivés à extraire du fond de la salle des machines une eau si salée qu’elle pouvait être employée pour la chaudière. » Il estima sa profondeur entre 3.300 et 3.900 mètres.
« La différence entre ces deux couches liquides était, dans ce cas, si grande que tandis que nous avions de l’eau potable à la surface, nous sommes arrivés à extraire du fond de la salle des machines une eau si salée qu’elle pouvait être employée pour la chaudière. » Il estima sa profondeur dans « A journev to the Earth’s interior : Have the poles really been discovered ? » (« Un voyage à l’intérieur de la Terre : les entre 3.300 et 3.900 mètres.
La théorie de Reed fut reprise en 1920 par un autre américain, Marshall B. Gardner, après vingt ans d’études et sans qu’il ait eu vent de l’oeuvre de son prédécesseur, puis présentée pôles ont-ils vraiment été découverts ?)
L’ouvrage fut publié à compte d’auteur et jamais traduit en français. Gardner figura la Terre avec des ouvertures circulaires aux pôles dans lesquelles s’engouffrait l’eau de l’océan qui adhérait à la croûte, tant au-dessous qu’au-dessus, puisque selon sa théorie, le centre de gravité de la Terre était situé en plein milieu de cette croûte et non au centre du globe. Si un bateau franchissait le trou et se dirigeait vers l’intérieur, il continuait de naviguer (dans une position renversée) sur la paroi interne de la croûte terrestre.
Il révéla que le lieu où la force de gravité était la plus importante se situait à mi chemin de la courbe. Cette force était si puissante à cet endroit que l’eau salée de la mer et l’eau douce des icebergs ne se mélangeaient pas. L’eau de mer demeurait à quelques dizaines de centimètres au-dessous de l’eau douce, ce qui permettait d’obtenir de l’eau potable même en plein océan arctique. M.B. Gardner s’interrogea sur l’origine des icebergs, formés d’eau douce et non d’eau salée. D’où pouvait bien provenir cette énorme quantité d’eau douce ?
Les auteurs du « Livre Jaune n°6 » publié par les Editions Félix, que nous avons consulté à titre informatif, se sont posé la question suivante : « Qui peut dire d’où viennent les icebergs ? Ils ne viennent pas de la mer, car l’eau de mer est salée, et les icebergs ne contiennent que de l’eau douce, sans exception. La pluie ? »
« Comment cinq centimètres de précipitations annuelles peuvent-ils créer de tels monstres de glace, comme nous les trouvons dans l’océan Arctique ? » se demande le chercheur Bernacchi, qui a exploré le pôle Sud avec Borchgrevink, de 1898 à 1900. Il n’y a pas de réponse rationnelle à cette question. Il a vu un iceberg de 80 kilomètres de large sur 650 kilomètres de long, un iceberg qui irait de Paris à Toulouse et qui se serait formé à la suite de cinq centimètres de précipitations annuelles !!!
Si l’on part du fait qu’il existe bien un pôle Nord et qu’il est recouvert de glace, comme tout le monde semble le supposer, d’innombrables explorateurs ont dû être pris d’hallucinations à partir de 80° de latitude Nord. Ou alors, ils étaient en pleine possession de leurs moyens, et la théorie du pôle couvert de glace ne tient plus. Tous ceux qui vivent dans le grand Nord ont pu constater qu’il y a beaucoup de brouillard dans l’Arctique en hiver. Si la banquise avait été entièrement solide, il n’y aurait pas assez d’humidité dans l’air pour la formation de brumes et de brouillards. Un explorateur américain, le Docteur E. Kane, qui a découvert le glacier de Humboldt, a exploré la zone du pôle Nord entre 1833 et 1855. Il a écrit il y a 150 ans : « Il y a des indices qui montrent clairement qu’il doit y avoir un océan dans le Nord. Les brumes et les brouillards que nous avons vus souvent en hiver nous le confirment. »

PhotoReed
Selon Reed et Gardner, cette eau douce provenait des fleuves des régions chaudes situées à l’intérieur de la Terre. Quand ils atteignaient la surface beaucoup plus froide, ils gelaient et se transformaient en icebergs. Durant les mois d’hiver, des millions de mètres cubes d’eau douce en provenance des rivières intérieures émergeaient des ouvertures polaires et formaient de véritables montagnes de glace.
Pour Gardner, les mammouths découverts gelés dans la glace n’étaient pas des animaux préhistoriques mais des animaux vivant toujours actuellement à l’intérieur de la Terre. Car c’est à l’intérieur de ces icebergs que l’on a découvert nombreux mammouths et d’autres espèces disparues que l’on a rapidement qualifiées de « préhistoriques » parce qu’on n’en voyait plus de semblables sur la Terre depuis très longtemps. Certains mammouths avaient encore de l’herbe dans l’estomac et même dans la bouche, ce qui prouve qu’ils avaient été saisis brutalement par un froid intense.
Un certain Robert B. Cook révéla qu’on avait trouvé dans des dépôts glaciaires du Nord des mammouths, des rhinocéros, des rennes, des hippopotames, des lions et des hyènes. Il expliqua que ces animaux, incapables de supporter un climat aussi rude, devaient avoir vécu il y a des millénaires lorsque régnait dans la région polaire une température tropicale. Mais Gardner n’était pas du même avis. Selon lui, il s’agissait d’animaux vivant toujours à l’heure actuelle, faisant remarquer à juste titre que lions et hyènes appartenaient à des espèces récentes et qu’ils n’étaient pas des créatures « préhistoriques » !
Gardner ajouta à la théorie de Reed la présence d’un Soleil central, plus petit que le nôtre, donnant une explication aux températures élevées relevées dans les hautes latitudes polaires. Un astre intérieur, source de chaleur et de lumière, rendrait possible la vie végétale, animale et humaine à l’intérieur de notre globe. Ce cœur irradiant de chaleur bienfaisante expliquait aussi la présence de l’aurore boréale. Reed pensait comme Gardner que l’intérieur de la Terre était habité mais il avait du mal à l’expliquer car sa théorie excluait la présence d’un Soleil central.
L’explorateur Fridtjof Nansen, qui publia « Vers le Pôle » en 1897 affirma avoir vu, aux environs de midi, une « image du Soleil », car selon lui, il ne pouvait être qu’un « mirage. » Il ressemblait à un feu rayonnant qui brillait juste au-dessus du bord le plus éloigné de la glace. Du sommet principal, Nansen aperçut plusieurs lignes horizontales directement l’une sur l’autre, toutes d’égale longueur, comme s’il avait affaire à « un Soleil carré, d’un rouge pâle, avec des rayons sombres horizontaux en travers. » Nansen et son équipe ne s’attendaient pas à observer durant plusieurs jours consécutifs ce « dieu de vie » renaissant après la longue nuit d’hiver polaire, si bien qu’ils pensèrent avoir dérivé vers le Sud.
Mais une simple illusion d’optique pouvait-elle durer plusieurs jours de suite ? De plus, là où se trouvait Nansen, la zone polaire nord était située dans la zone de la nuit polaire totale! Par conséquent, ce n’est pas le Soleil que Nansen vit mais une lumière émanant du centre de notre planète. Gardner fit appel à des données astronomiques pour prouver que non seulement la Terre mais aussi toutes les planètes du système solaire étaient creuses à l’intérieur. Elles possédaient des Soleils centraux et étaient formées à partir d’une nébuleuse tourbillonnante. À l’origine de chaque astre, il y avait une masse en fusion tournant sur elle-même. Ensuite, la force centrifuge projetait les substances les plus lourdes à la périphérie, formant à la surface extérieure de chaque planète une croûte solide. Une partie du feu initial subsistait dans le creux intérieur formant un « Soleil central. »
Des ouvertures se créaient obligatoirement aux extrémités à cause du mouvement de rotation et de déplacement dans l’espace. Gardner évoqua les « lumières polaires » observées sur Mars par le professeur Lowell, sur Vénus par l’astronome français Trouvelet en 1878, et sur Mercure par l’astronome Richard Proctor. Il cita un article paru dans le « Scientific American » du 14 octobre 1916, sous la signature de H. D. Curtis, membre de la Société astronomique du Pacifique, qui révélait: « Cinquante nébuleuses ont été étudiées et photographiées au moyen du réflecteur de Crosly. On a utilisé des temps de pose différents, de façon à faire ressortir les détails de structure de la partie centrale brillante et aussi de la matière périphérique. La plupart des nébuleuses présentent un anneau plus ou moins régulier, une sorte d’écorce ou de coquille, généralement avec une étoile centrale. »
Après la seconde guerre mondiale, en 1947, des bruits coururent que les Nazis avaient envoyé des hommes aux pôles. En 1946, l’amiral Richard Byrd fut chargé d’un programme du nom d’Operation High Jump, avec pour mission de vérifier, entre autres, si des Nazis ne se trouvaient pas dans les parages. Lors d’un vol effectué le 19 février 1947, il rapporta avoir observé des engins resplendissants en forme de disque portant un symbole ressemblant à la swastika qui le forcèrent à atterrir. Deux hommes grands et blonds parlant quelques mots d’allemand vinrent à sa rencontre…
En 1959, F. Amadeo Giannini écrivit son « Worlds beyond the Poles » (Les mondes au-delà des pôles). I1 révéla que, depuis le 12 décembre 1928, les expéditions polaires de la marine US avaient mis en évidence l’existence « d’une terre indéterminée s’étendant au-delà des deux pôles, hors des frontières de notre seul globe déterminées par la théorie copernicienne de 1543. Le 13 janvier 1956, l’unité aérienne de la Marine U.S. pénétra dans une étendue de terre de 2300 miles (3700 kilomètres) au-delà du prétendu pôle Sud de la Terre. Pour de très importantes raisons, ce vol mémorable ne reçut qu’un écho insignifiant dans la presse. »
Mais cette information demanderait à être confirmée. Giannini révéla aussi : « De modernes expéditions ont pénétré dans 5 000 miles d’une extension territoriale, dont l’extrémité ne fut pas atteinte. Quand bien même cette extrémité serait atteinte, une autre de même nature pourra se présenter. Une telle évaluation à répétition pourrait continuer indéfiniment. Il n’y a pas de fin physique à la Terre aux extrémités Nord et Sud. »
En 1959, Ray Palmer évoqua le sujet dans la revue « Soucoupes volantes » dont il était le chef de rédaction. Willis George Emerson, dans un livre intitulé « The Smoky God » (Le Dieu qui fume), titre en rapport avec le Soleil central, aussi intitulé « A voyage to the inner Word » (Un voyage dans le monde intérieur) publié en 1965, raconta une histoire survenue à un norvégien du nom d’Olaf Jansen dont il avait recueilli le témoignage. À bord d’un petit bateau de pêche, Jansen et son fils avaient tenté de trouver la terre légendaire située « au-delà du vent du Nord ». Il parla d’un Soleil central plus petit et moins brillant, donnant l’impression d’être brumeux, comme « entouré d’un nuage de fumée. »
Les deux hommes furent projetés dans l’ouverture polaire et se retrouvèrent à l’intérieur de la planète où ils séjournèrent deux ans avant de ressortir par l’ouverture opposée, celle du pôle Sud. Là, un iceberg coupa en deux le bateau. Le père fut tué. Le fils, sauvé de justesse, passa 24 années dans un hôpital psychiatrique pour déficience mentale… Une fois relâché, il devint pêcheur et après 26 ans, il s’installa en Californie. Il avait près de 90 ans lorsque, « par hasard », l’écrivain Willis George Emerson fit sa connaissance. Le vieillard sentant sa fin prochaine voulut partager son secret et lui raconta sa fantastique aventure, lui montrant les cartes qu’il avait dessinées à l’époque.
Raymond Bernard révéla qu’un certain Docteur Nephi Cottom de Los Angeles avait lui aussi recueilli d’un patient le récit suivant :
« J’habitais près du cercle arctique, en Norvège. Un été, je décidai avec un ami de faire un voyage en bateau et d’aller aussi loin que possible dans le Nord. Nous fîmes donc une provision de nourriture pour un mois et prîmes la mer. Nous avions un petit bateau de pêche muni d’une voile, mais aussi d’un bon moteur. Au bout d’un mois, nous avions pénétré très avant dans le Nord, et nous avions atteint un étrange pays qui nous surprenait par sa température. Parfois il faisait si chaud la nuit que nous n’arrivions pas à dormir. Nous vîmes plus tard quelque chose de si étrange que nous en restâmes muets de stupeur. En pleine mer, devant nous, se dressait soudain une sorte de grande montagne dans laquelle, à un certain endroit, l’océan semblait se déverser!
Intrigués, nous continuâmes dans cette direction, et nous nous trouvâmes bientôt en train de naviguer dans un vaste canyon qui conduisait au centre du globe. Nous n’étions pas au bout de nos surprises. Nous nous rendîmes compte un peu plus tard qu’un Soleil brillait à l’intérieur de la Terre! L’océan qui nous avait transportés au creux de la Terre se rétrécissait, devenait graduellement un fleuve. Et ce fleuve, comme nous l’apprîmes plus tard, traversait la surface interne du globe d’un bout à l’autre, de telle sorte que si on en suivait le cours jusqu’à son terme on pouvait atteindre le pôle Sud. Comme nous le constatâmes, la surface interne de notre planète comprenait des étendues de terre et d’eau, exactement comme la surface externe. Le Soleil y était éclatant, et la vie animale et végétale s’y développait abondamment. Au fur et à mesure que nous avancions, nous découvrions un paysage fantastique. Fantastique parce que chaque chose prenait des proportions gigantesques, les plantes, les arbres et aussi les êtres humains… Oui, les êtres humains ! Car nous en rencontrâmes et c’était des géants ! Ils habitaient des maisons et vivaient dans des villes semblables à celles que nous avons à la surface, mais de taille plus petite. Ils utilisaient un mode de transport électrique, sorte de monorail qui suivait le bord du fleuve d’une ville à l’autre. »
L’homme poursuivit : « Ils nous accueillirent amicalement, nous invitèrent à déjeuner chez eux. Mon compagnon alla dans une maison, moi dans une autre. J’étais complètement désemparé en voyant la taille énorme de tous les objets. On me donna une assiette immense, et la portion qu’elle contenait aurait pu me nourrir une semaine entière ! Le géant m’offrit au dessert une grappe de raisin, et chaque grain était aussi gros qu’une pêche ! Le goût en était délicieux.
À l’intérieur de la Terre, les fruits et les légumes ont une saveur délicate, un parfum subtil. Rien de comparable avec ceux de « l’extérieur ». Nous demeurâmes chez les géants pendant une année, goûtant leur compagnie autant qu’ils appréciaient la nôtre. Nous observâmes au cours de ce séjour un certain nombre de choses aussi étranges qu’inhabituelles, toujours étonnés par l’ampleur des connaissances scientifiques dont faisaient preuve ces gens. Durant ce temps, ils n’affichèrent jamais la moindre hostilité envers nous, et ils ne firent aucune objection quand nous décidâmes de repartir chez nous. Au contraire, ils nous offrirent même courtoisement leur protection au cas où nous en aurions eu besoin pour le voyage de retour. »
Selon le témoignage de Jansen, ces êtres vivaient plusieurs centaines d’années et mesuraient entre trois et quatre mètres de haut ! Ils possédaient une science très avancée. Ils transmettaient leurs pensées en utilisant certains types de radiations et détenaient des sources d’énergie plus puissantes que l’électricité.
Raymond Bernard affirma que ces géants appartenaient à la race antédiluvienne des Atlantes. « Ils s’étaient réfugiés à l’intérieur de la Terre pour échapper au déluge qui submergea leur continent. »
William F. Warren, dans un livre intitulé « Le Paradis retrouvé, ou le berceau de la race humaine », développa l’hypothèse selon laquelle la race humaine avait pris naissance sur un continent tropical situé dans l’Arctique, la fameuse « Hyperborée » des anciens Grecs. Les habitants étaient des « dieux » pouvant vivre des milliers d’années, sans jamais vieillir. Selon lui, les anciens écrits de la Chine, de l’Égypte, de l’Inde, et aussi les légendes des Esquimaux, évoquaient une grande ouverture dans le Nord et une race vivant sous la croûte terrestre dont les ancêtres étaient originaires de cette terre paradisiaque.
Des écrivains émirent l’idée que l’intérieur du globe était habité par une race de petits hommes à la peau brune et que les Esquimaux, dont le type ne ressemblait à aucun autre, provenaient de ce monde souterrain. « Quand on demande aux esquimaux d’où venaient leurs ancêtres » révéla R. Bernard, « ils pointent un index dans la direction du Nord. Leurs légendes évoquent une terre merveilleuse inondée de lumière. Là il n’y a jamais d’obscurité. Là règne un climat tempéré. Les lacs n’y sont jamais gelés, des hordes d’animaux errent dans les broussailles, des oiseaux de toutes les couleurs sillonnent le ciel. C’est une terre d’éternelle jeunesse où les gens vivent des milliers d’années dans la paix et le bonheur. »
À propos de l’origine des Esquimaux, Gardner écrivit: « Les premiers Norvégiens considérèrent ces petits hommes bruns comme des êtres surnaturels. Ne prétendaient-ils pas que leurs ancêtres venaient d’un pays enchanteur situé très loin dans l’extrême Nord ? Or les Norvégiens, pour qui les régions polaires étaient le bout du monde, ne pouvaient croire à l’existence d’un tel pays. Ils en conclurent que les Esquimaux étaient des créatures d’un autre monde, qu’ils sortaient de l’intérieur de la Terre, séjour supposé des gnomes et des fées. »
Nansen remarqua pour sa part : « Le peuplement esquimau s’accroît. Et il s’accroît non seulement par l’augmentation en nombre de l’espèce, mais par une immigration en provenance du Nord. »
Au Moyen-Âge, on pensait qu’il existait une terre ultime située au-delà du Nord à laquelle on donna le nom de Thulé. Cette croyance en un royaume radieux habité par un peuple étrange, était très répandue. Selon les théories officielles, les régions désolées du Pôle conduisent seulement à une terre de glace éternelle… Nous allons voir qu’il n’en est rien. L’Arctique n’est pas le désert que l’on croit.
Gardner cita un passage du journal de l’explorateur Hayes. En 1869, Isaac Israël Hayes fit un voyage au Groenland pour explorer les territoires d’Ellesmere et de Grinnel. Il écrivit dans son journal : « 78°17 de latitude Nord. J’ai vu un papillon jaune et, qui le croirait, un moustique, ainsi que dix mites, trois araignées, deux abeilles et deux mouches ! » Gardner en déduisit que ces insectes provenaient de l’intérieur de la Terre. Les observations de Hayes furent confirmées par l’explorateur Greely dans son livre « Trois années de service dans l’Arctique. » Greely raconta que les merveilles des régions arctiques étaient si extraordinaires qu’il avait été forcé de « minimiser » les notes qu’il avait prises sur le vif, de crainte qu’on ne le soupçonne d’exagération ! Il recensa des espèces inconnues d’oiseaux, deux fleurs différentes de toutes celles qu’il connaissait, sans parler des papillons et des mouches. Il trouva beaucoup de bois de saule pour faire du feu.
L’explorateur Sverdrup vit des lièvres en si grand nombre, aux environs du 81ème degré de latitude Nord, qu’il appela une crique « Le Fjord du Lièvre ». Il nota qu’il y avait suffisamment de gibier pour nourrir toute l’équipe d’exploration.
Le capitaine Beechey observa des oiseaux en si grande quantité sur la côte Ouest du Spitzberg que l’endroit retentissait de leurs cris depuis l’aube jusqu’au soir.
Franklin aperçut des oies qui migraient vers le Nord. Où se rendaient-elles ? Il nota qu’aussi loin que l’explorateur s’avançait dans l’extrême Nord, il rencontrait toujours l’ours polaire devant lui. Cet ours marchant infatigablement vers le Nord, où se rendait-il ?
Le commandant McClure explora la Terre de Banks et découvrit des quantités d’arbres éparpillés dans la glace. De toute évidence, ils avaient été apportés par des courants en provenance du Nord. Une partie de ce bois était pétrifié, mais il y en avait aussi beaucoup d’origine récente. Nansen s’interrogea sur le bois flottant le long de la côte du Groenland.
Selon Gardner, ces observations selon lesquelles plus on s’avançait vers le Nord, plus il y avait de vies étaient la preuve irréfutable qu’il existait dans l’extrême Nord un vaste refuge, une région au climat privilégié, porteuse d’une vie végétale et animale.
Un certain Théodore Fitch écrivit un livre, « Le Paradis intérieur de la Terre », en s’appuyant sur les travaux de Reed et de Gardner. Il prétendit que les océans internes étaient beaucoup plus petits que ceux de l’extérieur et que les étendues de terres y étaient trois fois plus grandes. Fitch posa une série de questions essentielles : « Si aucun fleuve ne coule de l’intérieur vers l’extérieur de notre globe, pourquoi tous les icebergs sont-ils composés d’eau douce ? Pourquoi trouve-t-on des graines tropicales, des plantes et des arbres flottant dans l’eau douce des icebergs ? Si cette eau ne peut logiquement provenir d’aucun endroit sur la Terre, alors par quel mystère se trouve-t-elle là ? Si la face interne de la Terre ne bénéficie pas d’un climat chaud, alors pourquoi rencontre-t-on en plein hiver; dans l’extrême Nord, des oiseaux tropicaux par milliers et des animaux qui ont besoin d’une température douce pour subsister ? D’où vient le pollen qui colore parfois la neige en rouge, en jaune ou en bleu ? »
« Le Livre Jaune n°6 », dont nous faisions référence précédemment, fait allusion lui aussi à ces pollens et à des troncs d’arbres flottant: « Il y a un autre phénomène qui a surpris plus d’un explorateur : subitement, à certains endroits, la neige était colorée, rouge, noire, verte ou jaune. On a pris des échantillons et on a découvert que le noir était dû à des cendres volcaniques, les autres couleurs étaient dues à du pollen de fleurs. Du pollen au pôle Nord ? Personne ne s’étonnait plus de savoir que ce pollen venait de fleurs que personne ne connaissait. D’où venaient les centaines de troncs d’arbres que le commandant Robert McClure avait trouvé sur la Terre de Bank ? McClure était le premier homme blanc à découvrir le passage Nord-ouest dans toute sa longueur. Et là où plus rien ne pousse, là où la neige et la glace sont reines, il voit du bois flottant qui se dirige sur lui ! Les troncs d’arbres semblaient avoir été charriés par les glaciers venant du Nord. Des arbres encore plus au Nord ? Nansen a vu du bois flottant à 86° de latitude nord, à 4° du pôle. Est-ce que les arbres tombent du ciel, comme la neige ? Sans doute pas ! »
En son temps, Reed avait déjà révélé la présence d’une poussière noire colorant la neige. Il en avait déduit qu’elle provenait d’un volcan en éruption. Et comme il n’y avait aucun volcan en surface, il en était arrivé à la conclusion logique qu’il devait se trouver à l’intérieur de la Terre. Un autre auteur américain, William L. Blessing publia un petit livre dans lequel il révéla sa conception de la structure de la Terre. La vieille idée selon laquelle la planète serait une masse solide avec un centre composé de matières en fusion devait être écartée, tout comme l’ancienne croyance selon laquelle la chaleur augmentait au fur et à mesure qu’on s’enfonçait dans la Terre. La Terre était un astre aplati aux pôles. Le pôle représenterait le bord extérieur d’un cercle magnétique, et à ce point, l’aiguille de la boussole pointerait vers le sol. Au-delà de ce cercle, la Terre descendrait en pente douce vers l’intérieur.
Selon Raymond Bernard, les soucoupes volantes proviendraient de l’intérieur du globe et seraient pilotées par une race souterraine, une idée reprise plus tard par plusieurs chercheurs. Le capitaine de frégate Strauss présenta une série de conférences au Brésil où il affirma que les pistes d’envol des soucoupes volantes se situaient dans le royaume souterrain de l’Agartha dont la capitale serait Shambhalla. Ses habitants auraient atteint un très haut degré de civilisation et un niveau scientifique extraordinaires. Ils appartiendraient à une civilisation antédiluvienne qui aurait peuplé les continents disparus de la Lémurie et de l’Atlantide. Lorsque ces continents furent engloutis, les rescapés trouvèrent refuge à l’intérieur de notre planète ainsi que sur certains continents. L’Égypte était une colonie atlante, comme l’étaient les empires aztèque, maya et inca.
Du Brésil, où elle prit naissance, la théorie de l’origine souterraine des soucoupes volantes gagna les États-Unis. Ray Palmer, directeur du magazine « Soucoupes volantes », écrivit en 1959 : « Les résultats d’années de recherches nous permettent d’avancer l’hypothèse que les soucoupes appartiennent à notre propre planète, qu’elles ne viennent donc pas de l’espace, comme on pouvait croire le jusqu’ici. Une accumulation de preuves montre clairement qu’il existe un endroit inconnu de vaste dimension, encore inexploré, autant que nous puissions le savoir, d’où proviennent très probablement les soucoupes volantes…
Notre magazine a réuni une série de preuves indiscutables qui montrent que les soucoupes volantes sont originaires de la planète Terre – ce que plus d’un gouvernement reconnaît comme une réalité – qu’un effort concerté est accompli pour en savoir plus sur ce sujet, que les faits déjà connus sont d’une telle importance qu’ils sont couverts par un secret mondial, que le danger est si grand qu’offrir une preuve officielle risquerait de semer la panique, que livrer ces faits à l’opinion publique pousserait même opinion à exiger actes en rapport, ce qui plongerait les gouvernements dans le plus embarras, que la nature inhérente des soucoupes volantes, due à leur lieu d’origine, est tout à propre à faire éclater le statu quo politique et économique de notre monde. »
Gray Barker, une autre autorité en matière d’ovnis, écrivit dans le « Saucerian Bulletin » du 15 janvier 1960 : « Les adeptes des sciences occultes croient que des êtres habitent à l’intérieur de la Terre et qu’ils en sortent et y retournent grâce à des passages secrets situés au pôle Nord et au pôle Sud… Est-ce qu’il ne pourrait pas exister une race inconnue, dans quelque coin inexploré de la Terre, qui serait responsable des soucoupes volantes ? … Après avoir longuement réfléchi, il me semble que l’explication d’une Terre intérieure devrait pouvoir résoudre la plupart des énigmes que pose le phénomène « soucoupes volantes. » Dans son livre intitulé : « Ils en savaient trop sur les soucoupes volante », il rappela qu’on avait vu une quantité inhabituelle d’ovnis dans la région du pôle Sud.
NOTE D’ÈRE NOUVELLE : Selon toute vraisemblance, si certains ovnis ont bien une origine intraterrestre, la majorité semble plutôt d’origine extraterrestre, car notre planète reçoit depuis des temps immémoriaux de nombreuses visites de Galactiques.
La description faite par Théodore Fitch de la super civilisation souterraine rappelait beaucoup celle de Bulwer Lytton dans son livre : « The Coming Race » (« La Race qui nous supplantera). Lytton était rosicrucien et avait accès à une source d’informations occultes. Il dressa un tableau saisissant d’une race supérieure de petits hommes bruns vivant à l’intérieur de la Terre dans un état d’abondance perpétuelle, ne connaissant ni la cupidité, ni la pauvreté, ni la guerre. Ils connaissaient les secrets de nos gouvernements. Ils étaient experts en télépathie. Ils affirmaient que notre Bible avait été mal traduite, mal interprétée et mal construite. Ils disaient qu’ils appartenaient à une race qui n’avait pas dégénéré, au contraire de la nôtre, et que nous devions mettre un frein à la fabrication des bombes nucléaires et des armements. Le fait que de nombreuses apparitions de soucoupes volantes se soient produites après l’explosion de la première bombe atomique à Hiroshima fut interprété par certains écrivains comme le signe d’une inquiétude galactique mais il serait plus raisonnable de croire que les plus concernés étaient les habitants des mondes souterrains, sachant l’ampleur des essais qui furent réalisés par la suite en Polynésie notamment.
Durant les années soixante-dix, plusieurs photographies du pôle Nord prises par des satellites météorologiques furent publiées. Elles relancèrent la polémique de la théorie de la Terre Creuse. Il s’agissait de clichés pris le 6 janvier 1967 par le satellite de l’US Environmental Science Service Administration (ESSA-3).

Hollow earth 001

Nous pouvons découvrir ci-dessus une photo composite, un montage réalisé à partir de plusieurs photos pour n’en faire qu’une, car généralement, les satellites n’étant qu’à quelques centaines de kilomètres d’altitude au-dessus de la planète, ils ne peuvent pas photographier la Terre dans son ensemble. Le satellite ESSA-3 prit plus d’un million et demi de clichés. Sur cette photographie, nous voyons des nuages autour du pôle, aspirés progressivement dans l’énorme trou qui doit faire 1400 miles de diamètre selon les spécialistes.
Les 2 photographies suivantes proviennent du satellite ESSA-7.

Hollow earth 002

Ensuite, il y a cette superbe série de clichés pris par le satellite de la NASA, l’ATS 3. En 1977, la NASA aurait ordonné la destruction de 4500 photos prises par ce satellite, prétendant que les images « n’avaient aucune valeur météorologique ».

Hollow earth 003

Les clichés présentés ci-dessus, ont été sauvés par miracle de la destruction. On remarque différentes perturbations atmosphériques au-dessus du Pôle Nord. Des nuages tourbillonnent autour de l’ouverture. Il est à noter que les clichés ci-dessous ont été pris en période de nuit polaire.

Hollow earth 004

Le trou du pôle Nord photographié par Apollo XI en 1969 (Cf. image de synthèse ci-dessus et document ci-dessous) est lui aussi fort troublant. Les calculs effectués aboutissent à un diamètre d’environ 900 à 950 kilomètres. Si ce trou correspond à une ouverture dans la calotte polaire, il serait situé à environ 86° de latitude Nord.

Hollow earth 005

Le très sérieux journal canadien « Weekly World News » publia le 14 février 1995 un article qui disait en substance ceci : « Cap Canaveral, Floride – La NASA reçoit des signaux radio qui viennent de l’intérieur de la Terre. Des experts pensent que ces signaux sont émis par une forme de vie intelligente et très développée ! » Un haut responsable de la NASA, qui ne voulut pas décliner son identité, affirma qu’il existait sous terre des êtres qui cherchaient à entrer en contact avec nous. Des scientifiques auraient perçu les premiers signaux le 30 octobre 1994. Les émissions se seraient renouvelées à intervalles réguliers. Selon lui, « les signaux radio seraient composés d’un code mathématique très complexe, qui nous a convaincus que nous étions en contact avec une colonie d’êtres vivants dont l’intelligence est sans doute supérieure à la nôtre. » Il refusa toutefois de révéler le contenu des messages, expliquant : « Je ne dirais pas que les messages sont de nature hostile, mais leur contenu pourrait provoquer des controverses et des inquiétudes. Comme beaucoup d’éléments dépendent de l’interprétation, je suis d’avis d’attendre avant de déclarer quoi que ce soit qui puisse mettre l’opinion publique dans un état d’excitation et d’anxiété. »
L’informateur anonyme expliqua que les scientifiques de la NASA se sentaient frustrés car ils n’avaient pas réussi à localiser cette civilisation souterraine et qu’ils n’étaient pas en mesure, avec leur technologie, de lui répondre. « Ils en savent plus sur nous, que nous sur eux. » avoua-t-il. Selon lui, les scientifiques estimaient que cela pouvait constituer la découverte la plus importante depuis des siècles. La photographie prise au-dessus du Pôle Nord de la Terre par la mission STS75 1996 est elle aussi éloquente.

Hollow earth 006

En juin 1992, le magazine français « Ciel et Espace » consacra un dossier complet sur « Le vrai visage de la Terre », révélant que de vastes régions du globe étaient largement inexplorées, en particulier l’Antarctique. Ces images étaient particulièrement édifiantes puisqu’elles prouvaient que le continent était perforé par un trou béant englobant la totalité du quatre-vingtième parallèle de l’hémisphère Sud !
L’américain Steve Currey, l’un des principaux explorateurs de fleuves dans le monde, a servi de guide à plusieurs dizaines de milliers de personnes dont des sénateurs et des membres du Congrès US, des chefs d’État, des chefs d’entreprise, des célébrités et des investigateurs. En 2005, il avait eu l’idée de mettre sur pied une expédition scientifique dans l’Arctique destinée à résoudre une fois pour toutes l’énigme de la la Terre Creuse.
Suivant la légende des Esquimaux et les observations de nombreux explorateurs, l’endroit le plus plausible pour une éventuelle ouverture polaire menant vers l’intérieur de la Terre aurait été, selon lui, situé à la latitude de 84,4°N et à la longitude de 141°E. Un brise-glace russe se tenait prêt à accueillir les 100 premiers intrépides qui voulaient se joindre à lui, moyennant finance évidemment, puisque le prix demandé avoisinait les 20.000 Dollars US. Le départ avait été programmé pour le 26 juin 2006 et le voyage devait durer 24 jours.

Steve Currey et Marcelo Martorelli
Steve Currey et Marcelo Martorelli

Steve Currey aurait dû être aidé dans sa tâche par Marcelo Martorelli, fondateur et directeur général d’une ONG sud-américaine à vocation culturelle et pacifiste, la fondation P.E.A. Lié depuis des années à celui qu’il nomme « le Mahatma de l’Occident », le Maître Raul J. Albala plus connu sous le nom de « Yaco », il  a publié récemment  un livre, « L’Appel planétaire des Maîtres de la Terre Creuse », dans lequel il explique une partie de ce qui lui a été révélé sur la ville souterraine située sous la région de Cordoba en Argentine.

(Cordoba est une ville reliée directement  à l’existence  des réfugiés nazi en Argentine ,après la guerre .Le Führer Adolph Hitler lui-même y aurait vécu.)
Guidés par des Maîtres cachés sous la surface terrestre, Steve Currev et Marcelo Martorelli étaient persuadés de pouvoir découvrir sous peu une civilisation oubliée dont les habitants vivraient depuis des milliers d’années en totale autarcie et auraient atteint un niveau spirituel et technologique supérieur au nôtre.
Mais le destin vient d’en décider autrement.

Une mort qui  me fait réfléchir

Tout comme le grand écrivain et chercheur Jimmy Guieu,Steve Currey est décédé d’un cancer malin …juste avant de terminer son oeuvre.

La disparition soudaine de l’explorateur américain Steve Currey amène son partenaire, l’argentin Marcelo Martorelli, à redéfinir leur projet commun d’expédition à destination de la Terre Creuse via le Pôle Nord. Steve Currey, explorateur américain, qui avait décidé de monter avec Marcelo Martorelli une grande expédition à destination de la Terre Creuse via le Pôle Nord est décédé le 26 juillet  2006, victime d’un cancer du cerveau à évolution fulgurante.


Il avait été prévenu le 22 mai  que sa maladie était incurable. La famille de Steve a annoncé qu’il était peu probable que l’expédition puisse finalement avoir lieu et que les souscripteurs seraient remboursés.
J’ai personnellement le même rêve que Steve Currey,mais en passant par l’Antartique…,par Neu Schwabenland.
Au moment ou nous lisons ces lignes,le réchaffement global est en train de dégeler  ce qui reste des anciennes bases secrètes allemandes.Pendant des années ,on a masqué Google Earth afin de tenir secrètes …ce qui se dégage des glaces antartiques.Je me souviens qu’en 2007,je cherchais à situer Neu Schwabenland par le moyen de Google Earth et tout était flou.
J’ai d’ailleurs commencé à exposer mon projet sur mon site :  http://Neuschwabenland.onlc.fr
Autre texte pour vous faire réfléchir:

«     Le Western Group , cependant, devait faire une découverte remarquable. En fin de Janvier 1947 le lieutenant-commandant David Bunger de la ville de Coronado, en Californie, pilotait un PBM qui s’était envolé de son navire, le Currituck et il se dirigea vers le continent au delà de la Queen Mary Coast. En atteignant la terre , Bunger vola vers l’ouest, pendant un certain temps temps, et alors, au dessus de l’horizon blanc informe, il vit une étendue dénudée et sombre que Byrd décrira ultérieurement comme « une terre de lacs verts et bleus et de collines brunes dans une zone sans limite, vide de glace« .
Bunger et ses hommes attentivement firent avec attention la reconnaissance de la contrée avant de s’en retrourner à leur base, munis des informations recueillies. La région qu’ils avaient découverte s’étendant sur une superficie d’environ trois cent miles carrés du continent antarctique et on y apercevait trois grands lacs d’eau libre et quelques plus petits lacs. Ces lacs étaient séparés par des monticules de rochers nus rougeâtres, suggérant éventuellement la présence de minerai de fer.

Quelques jours plus tard, Bunger retourna dans la région , et il trouva que l’eau était tiède au toucher (Note du Webmaster: nous supposons donc qu’il a dû poser son hydravion sur un lac) et le lac lui-même était rempli d’algues rouge, bleu et vert lui donnant ainsi une couleur caractérisée. Bunger remplit une bouteille d’ eau qui ulterieurement s’avéra être saumâtre , un indice qui montrait que la zone était réellement un bras de la mer libre.

Cela est important pour deux raisons : les lacs tièdes et intérieurs, étant reliés à l’environnement océanique seraient parfaits pour y cacher des sous-marins , et des lacs similaires avaient été aperçu dans la Neu-Schwabenland, le site (soupçonné étrangé ) allégué de la base allemande.

Bien qu’il n’y n’ait encore de preuve évidente de l’existence d’une base étrangère allemande en Antarctique, il est hors de doute que quelque chose d’ hautement inhabituel s’ est déroulé sur le froid continent. En général, l’éventualité qu’une telle base ait existé et aussi le cas qu’elle puisse continuer à exister de nos jours, sont des faits d’une très haute probabilité.

« 

Photos-Le réchauffement global et la fin accélérée de plusieurs îles

Ce ne sont pas les îles qui coulent,mais bien l'océan Pacifique qui voit son  niveau s'élever davantage.
Ce ne sont pas les îles qui coulent,mais bien l’océan Pacifique qui voit son niveau s’élever davantage.

Comme nous le voyons sur cette photo prise en partie sous l’eau,dans peu de temps,cette maison sera la propriété des poissons,des crustacés et des  animaux marins.Plus de 90% de la petite île se situe sous l’eau actuellement.Son propriétaire a bénéficié du programme de relocalisation des habitants victime du réchauffement global.Il vit actuellement en Nouvelle Zélande,son nouveau pays d’accueil.

L'hotel Eco Resort...ce qui en reste!
L’hotel Eco Resort…ce qui en reste!

 

Le seul hotel de luxe,l’Eco Resort Hotel a vu sa plage diminué constamment du à l’avancé des eaux. Dans quelque temps,elle sera abandonnée à l’océan envahissant.Les huttes que l’on aperçoit  sur la plage ,étaient totalement à sec,l’an passé.

 

 

À Tuvalu,une partie de terrain est perdue constamment,mettant en péril l'avenir de ses habitants.
À Tuvalu,une partie de terrain est perdue constamment,mettant en péril l’avenir de ses habitants.

 

 

De nombreuses habitations ont été abandonnées à Tuvalu et aux Îles Salomon devant la montée des eaux du Pacifique.
De nombreuses habitations ont été abandonnées à Tuvalu et aux Îles Salomon devant la montée des eaux du Pacifique.

 

Malgré tout,on cherche à désinformer les gens que le réchauffement global est une invention.

 

 

Éruption volcanique majeure au Kamchatka

Shiveluch volcano 5 aout 2013
Éruption du 5 aout 2013

KAMCHATKA Le volcan actif le plus septentrional de la Russie a projeté des  cendres à une hauteur de jusqu’à cinq kilomètres (trois miles) dans ce pays d’ Extrême-Orient, a rapporté lundi,le département des Situations d’Urgences  . Un  volcan de L’3,283 mètres (10,771 pieds) ,le Shiveluch  avait donné des signes d’augmentation de l’activité en mai 2009 et a été régulièrement vu  crachant des cendres de trois à dix km. « Le nuage de cendres déplacé dans la direction de l’est du volcan ayant contourné les zones résidentielles à une distance de quelque 50 kilomètres [31 miles]», a indiqué le département dans un communiqué. Bien que l’éruption actuelle ne pose pas de menace immédiate pour les colonies voisines, qui ont suivi ,les retombées de cendres pourraient être dangereuses  pour la santé et l’environnement. Les nuages ​​de cendres volcaniques pourraient également constituer une menace pour le trafic aérien, car les minuscules particules causent des problèmes avec des turbines de moteurs d’avions. Il y a plus de 150 volcans du Kamchatka et jusqu’à 30 d’entre eux sont actifs.