Troisième guerre Mondiale: »La Chine n’a pas peur de faire la guerre aux Etats-Unis » affirme le président Xi

Le USS Lassen en mer de Chine,le 12 mars 2015.
Le USS Lassen en mer de Chine,le 12 mars 2015.

 

A la surprise générale, et au soulagement de beaucoup, Barack Obama a dépêché ce lundi,26 octobre 2015, un navire militaire, le Lassen, en Mer de Chine, à douze miles nautiques de l’une des îles Spratleys revendiquées par Pékin.

Le USS Lassen en 2009.
Le USS Lassen en 2009.

La zone est disputée non seulement par la Chine mais aussi par le Vietnam, la Malaisie, Brunei et les Philippines. Pourquoi le président américain engage-t-il maintenant ce bras de fer tant attendu avec la deuxième puissance du monde ?

Cela fait plusieurs années que la Maison Blanche a déclaré que les intérêts majeurs des Etats-Unis se situaient désormais plus en Asie qu’en Europe. C’est vers cette région en pleine croissance économique, et où les tensions géopolitiques s’accumulent, que Barack Obama a commencé à redéployer ses forces armées et de renseignement. Il fallait bien qu’un jour ou l’autre ce « pivot » militaire tant annoncé devienne visible.

La Mer de Chine est l’espace stratégique du 21e siècle. C’est là que transitent 30% du commerce mondial. Cette mer disputée entre plusieurs pays de la région est l’artère jugulaire de la Chine, sa principale voie d’accès vers les matières premières et les marchés du monde. Qui la contrôle, contrôle l’économie planétaire de demain.

Pékin a commencé à s’installer sur plusieurs îles juridiquement situées dans les eaux internationales mais que les Chinois considèrent comme leurs. Récemment, ils ont installé une base avec une piste aérienne de trois kilomètres de long sur un bout de terre appelé « Fiery Cross Reef ». C’est de cet îlot artificiel appartenant aux îles Spratleys que le Lassen s’est approché, afin de montrer à la Chine et au monde, que l’Amérique ne reconnait pas cette annexion de fait.

Se faisant, Obama espère sans doute calmer les ardeurs militaristes du gouvernement japonais qui multiplie les déclarations belliqueuses et a décidé de se lancer dans une course aux armements très dangereuse.

En recevant le président chinois Xi il y a quelques jours, Barack Obama a déclaré que l’administration américaine ferait tout pour assurer la liberté de circulation en Mer de Chine. En agissant tout de suite, il montre que ses mots peuvent être suivis d’effet (à la différence de la Syrie où il avait menacé Bachar al-Assad de rétorsions militaires s’il utilisait l’arme chimique contre son peuple, menace non suivie d’effet en août 2013, au désespoir de beaucoup).

Il est temps qu’Obama se montre déterminé sur la scène internationale. Dans les crises récentes, il est apparu faible et indécis. Particulièrement depuis l’offensive éclair de l’armée russe qui a pris même la CIA de cours. Il devait rassurer tous ses alliés de la région, très inquiets de la montée en puissance de la Chine, mais au-delà certains membres de l’Otan, déstabilisés par la réaction américaine, jugée par plusieurs comme très timide après à l’annexion de la Crimée.

Il sait que l’armée chinoise n’est pas encore prête à affronter son homologue américaine, jusqu’à présent bien supérieure.

Les zones disputées en mer de Chine.
Les zones disputées en mer de Chine.

 

 

 

 

 


 

La Chine a réagi après l’entrée d’un navire de guerre américain dans les eaux entourant une des îles revendiquées par Pékin, dans l’archipel disputé des Spratleys.

La Chine menace. L’envoi par Washington d’un navire de guerre aux abords d’îlots disputés en mer de Chine méridionale a suscité mercredi une vive réaction des médias officiels chinois. Pékin a toutefois gardé un ton relativement mesuré, mais a laissé certains médias et internautes réclamer une réponse plus musclée.

Un îlot artificiel controversé

Les Etats-Unis ont envoyé mardi un destroyer à moins de 12 milles d’îlots artificiels construits par Pékin sur des récifs de l’archipel des Spratleys, en mer de Chine méridionale. Cette zone est également revendiquée par les pays voisins, dont les Philippines, alliées de Washington, le Vietnam, la Malaisie et Brunei. Mais Pékin revendique sa souveraineté sur la quasi-totalité de la mer de Chine.

Les autorités chinoises ont convoqué, pour le sermonner, l’ambassadeur des Etats-Unis. « Le gouvernement chinois défendra résolument sa souveraineté territoriale et ses intérêts maritimes, et la Chine fera tout ce qui est nécessaire pour s’opposer à des provocations délibérées de la part de tout autre pays », a déclaré mardi le vice-ministre des Affaires étrangères, Zhang Yesui, à l’ambassadeur américain, selon l’agence Chine nouvelle.

La presse chinoise plus virulente que le gouvernement

Le Global Times, proche du Parti communiste chinois et connu pour son ton nationaliste, a lui aussi haussé le ton, dans un éditorial: « Face au harcèlement des États-Unis, Pékin devrait traiter avec Washington avec tact mais aussi se préparer au pire. La Maison Blanche doit savoir que la Chine, même si elle ne le souhaite pas, n’a pas peur de faire la guerre aux États-Unis dans la région, qu’elle est déterminée à protéger ses intérêts et la dignité nationale. » Mais le journal a dans le même temps dédramatisé : « Si nous nous montrons humiliés et protestons avec colère, alors les Etats-Unis auront atteint leur objectif, qui est de nous contrarier », a averti le journal. « Ce navire américain qui vient fanfaronner, considérons-le pour ce qu’il est : un tigre de papier », a-t-il ironisé.

Sur les réseaux sociaux, les internautes, exigent une réponse plus ferme : « Le président chinois Xi Jinping vient à peine de faire une visite de courtoise aux Etats-Unis (fin octobre), et sitôt le dos tourné, voilà les Américains qui envoient leur navire! », s’étonne l’un d’eux. « La Chine peut-elle se contenter de déblatérer ? », s’interrogeait un autre, avant de proposer une mesure radicale: « Détruisons tout navire de guerre américain qui approche ! » « Pourquoi ne pas répliquer ? », se demandait un autre commentateur, philosophe: « Ce ne sera pas la fin du monde! » Les Américains « sont à notre porte. Se contenter de les dénoncer à nouveau est vain », a estimé ainsi un autre internaute, reflétant la tonalité générale des milliers de messages postés sur le réseau social Sina Weibo.

Washington: « Nous le ferons à nouveau »

En face, les Etats-Unis ont réaffirmé leur intention d’envoyer d’autres navires de guerre dans la même zone, a affirmé l’un de ses responsables mardi soir. « Nous le ferons à nouveau », a-t-il averti. Nous naviguons dans les eaux internationales quand et où nous le décidons. »

 

Publicités

Quand la Bible encourageait l’adultère

Voilà une erreur qui change tout et qui aujourd’hui vaut qui des milliers d’euros. En 1631, environ mille versions anglaises de la Bible ont été publiées avec une sacrée faute dans les Dix Commandements. Entre le Sixième commandement « Tu ne tueras point » et le Huitième commandement « Tu ne voleras point » s’est glissé « Tu commettras l’adultère ». Une invitation à l’infidélité de la part de l’Eglise ? Non, plutôt un oubli, une absence de négation qui aujourd’hui fait exploser la valeur des quelques exemplaires restants de cette « bible des pécheurs ».

Une très ancienne bible.
Une très ancienne bible.

Au 17è siècle, lorsque l’erreur a été découverte, la plupart des exemplaires ont été détruits. Convoqué par le roi Charles 1er, l’imprimeur anglais a reçu une amende équivalente à un an de salaire. Il s’est également vu retirer sa licence d’imprimeur et il a fini par mourir en prison en 1645. Cette erreur est tellement énorme que certains estiment qu’il aurait pu s’agir d’une tentative de sabotage de la part d’un concurrent de l’imprimeur.

Quelques exemplaires de la « bible des pêcheurs » ont néanmoins traversé les époques. Aujourd’hui, il en resterait dix. L’un d’entre eux sera mis aux enchères le 11 novembre prochain à Londres. La maison de ventes aux enchères Bonhams estime que cet exemplaire devrait partir pour un prix situé entre 14.000 et 20.000 euros. « Cette erreur d’impression est tellement cruciale que cela rend cette Bible extrêmement rare pour les collectionneurs », indique un expert au Washington Post.

Détails de la page controversée.
Détails de la page controversée.

 

Sources:Washington Post,Metrotime.

 

 

Le Coran est l’arme absolue contre l’islam

VIVE LE CORAN !

C’est l’arme absolue contre l’islam!

 

Le fameux livre qui nous sert de référence.
Le fameux livre qui nous sert de référence.

Après la lecture de ces deux pages, vous pourrez répondre aux questions suivantes :

L’islam est-il une religion comme les autres? Est-ce une religion de tolérance et de paix?

1-ISLAM,CORAN,HADITHS ET SUNNA

 

Support: la suite des Demandes d'Isis »Que Les musulmans Du monde Entier déclarent Leur allégeance au califat, certains des semblent déjà-soi faire. Cette photographie, prise apparemment Dans Le Pays-Bas, une partie d' Été en ligne par les partisans ISIS
Support: la suite des Demandes d’Isis »Que Les musulmans Du monde Entier déclarent Leur allégeance au califat, certains des semblent déjà-soi faire. Cette photographie, prise apparemment Dans Le Pays-Bas, une partie d’ Été en ligne par les partisans ISIS

L’islam est un système religieux, politique, juridique et social initié au VIIe

siècle par Mahomet, qui se déclare être le dernier prophète et donc LE prophète

à qui Allah aurait transmis ses préceptes par l’entremise de l’ange Gabriel. Ces

préceptes sont compilés dans le Coran. Ce Coran, fixe, immuable, non interprétable

est formé de 114 chapitres appelés sourates et chaque sourate est formée

d’un nombre variable de phrases appelées versets. Les sourates et les versets sont

numérotés de manière standard depuis 1923, par exemple [4:34] désigne le verset

34 de la sourate 4. Il est à noter que Mahomet entendait les paroles de l’ange

Gabriel pendant des crises mystiques ! « Les témoins disent qu’il (Mahomet) avait

des syncopes au cours desquelles il avait de l’écume aux lèvres et des rugissements

analogues à ceux d’un jeune chameau » (Mizanu’l Haqq, p. 345).

En plus de leur livre saint, les musulmans prennent aussi pour modèle

Mahomet en s’inspirant de ses actes et paroles rapportés entre le VIIIe et le Xe

siècle par les traditionnistes, Bukhari, Muslim, Daoud et d’autres encore dans

les hadiths (les dires), qui forment la Sunna (tradition).

En parcourant les hadiths et le Coran (traduit en français par Hamidullah,

version largement acceptée par les musulmans et qui est aussi celle que l’on

trouve sur le site de l’UOIF), vous allez constater que l’islam est violent dès ses

origines, qu’il est inégalitaire et discriminatoire envers les femmes, les

non-musulmans,les homosexuels,etc,et,qu’en fait ,l’islam combat

tout ce qui n’est pas lui-même.

C’est une idéologie qui instrumentalise une religion dans le but de soumettre par la

persuasion ou la violence tous les non-musulmans du monde. D’ailleurs islam veut

dire soumission en arabe et musulman soumis. Bien sûr les musulmans ne partagent

pas cette analyse, d’où cet argumentaire ayant pour objectif de les contrer à l’aide de leur propre Coran et ainsi de montrer  que l’islam est

incompatible avec la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen qui est le fondement de la Constitution de la France moderne.

Featured Image -- 6583

2-TACTIQUE ET DIALECTIQUE DE L’ISLAM (GRANDES LIGNES)

a)Un point fondamental:Ne soyez jamais étonné  qu’un musulman mente par

omission ou par action, dissimule ou falsifie car c’est une presciption coranique.

Quand il s’agit de développer l’islam, tous les coups sont permis. La taqqya, qui

s’écrit aussi takia (dissimulation) ,est un devoir pour les croyants en situation

d’infériorité (= de minorité). Par contre, dès que le rapport de force s’inverse,

alors le musulman peut envisager l’agression :

« Ne faiblissez donc pas et n’appelez pas à la paix alors que vous êtes les plus 

hauts,qu’Allah est avec vous ,et qu’il ne vous frustera jamais (du mérite) de

vos oeuvres. » [Coran 47:35].

On trouvera 2 exemples de cet « art de la taqqya » aux adresses suivantes :

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=7296

ou

http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=8545

b)Quand on s’oppose à un musulman qui affirme que l’islam est une religion de tolérance,

de paix et d’amour en lui citant quelques sourates violentes, misogynes, antichrétiennes

ou antijuives et qu’il est à court d’arguments il finit toujours par dire au bout

du compte «… oui mais le Coran, pour le comprendre, il faut le lire en arabe. »

La parade est simple : si tel était le cas, alors un converti de langue  française , sauf s’il lisait

l’arabe, ce qui doit être extrêmement rare, serait une personne qui adopterait une

religion dont il serait incapable de lire un traître mot du livre saint ! Ce n’est pas

tenable, donc le musulman doit bien reconnaître implicitement qu’il existe des traductions

du Coran en français acceptables pour un mahométan, ne serait-ce que

celle de l’UOIF qu’on ne peut soupçonner d’être islamophobe et que l’on peut

lire à l’adresse http://www.uoif-online.com. Ensuite il reste à le contredire avec

les sourates de « son » Coran.

c)Il faut aussi réfuter l’argument récurrent utilisé par les musulmans qui

souvent n’ont jamais lu le Coran, ainsi que par des Français ignares en islamologie

qui jouent les idiots utiles de l’islam et qui affirment que l’islam est une

religion comme les autres et donc que les musulmans ont les mêmes droits que

les adeptes des autres religions. Il faut objecter à cette affirmation que de nombreux

nombreux

versets incitant au meurtre figurent dans le Coran (aller au paragraphe 4

pour des exemples) ou encore lire les hadiths où le messager d’Allah, Mahomet

lui-même, commandite de nombreux assassinats. Donc l’islam ne saurait être

considéré comme une religion comme les autres.

d)À la longue liste de versets du Coran appelant clairement au meurtre des

mécréants, les musulmans rétorquent souvent qu’ils ne faisaient que répliquer,

que se défendre face aux attaques des « méchants » polythéistes. On reconnaît

déjà à cette époque la posture victimaire des musulmans. Il faudrait donc croire

que les arabo-musulmans ont conquis d’immenses territoires au nom d’Allah,

uniquement en se défendant et parce que les autres peuples les attaquaient. Pour

se convaincre au contraire de l’arrogance et de l’agressivité du chef de guerre

Mahomet, il suffit de lire les lettres missionnaires qu’il envoyait aux différents

chefs ou rois, pour les « inviter » à embrasser l’islam : aux chefs des tribus

d’Arabie, aux rois de Byzance, de Perse, d’Abyssinie, etc. Voici la « lettre d’invitation

» au peuple d’Oman : « Paix soit sur celui qui suit le chemin droit ! Je

vous appelle à l’islam.Acceptez mon appel ,et vous serz indemne.Je suis le

messager de Dieu envoyé à l’humanité, et l’annonce sera effectuée sur les

mécréants. Si, donc, vous vous identifiez à l’islam, j’accorderai la puissance sur

vous. Mais si vous refusez d’accepter l’islam, votre puissance disparaîtra, mes

chevaux camperont sur l’étendue de votre territoire et nous régnerons en votre

royaume. Signé : Mahomet, messager de Dieu ».

e)Il faut aussi savoir que 2 versets peuvent se contredire ,mais Allah est

omniscient et infaillible, a tout prévu. Dans un tel cas il a développé la doctrine

des versets abrogeants  (nazik) et des versets abrogés (manzuk) qui consiste à

décider que le verset le plus récent annule le plus ancien et donc qu’un verset

médinois ou post-Hégire peut annuler, en cas de contradiction, un verset

mecquois ou pré-Hégire. L’ Hégire désigne la période où Mahomet a été chassé

de la Mecque pour aller se réfugier à Médine. Pour preuve de ce qui précède,

on peut citer les deux versets : « si nous abrogeons un verset quelconque ou que

nous le faisons oublier, nous en apportons un meilleur ou un semblable. Ne

sais-tu pas qu’Allah est omnipotent ? » [Coran 2:106] et « Quand Nous

remplaçons un verset par un autre – Et Allah sait mieux ce qu’Il fait descendre –

ils disent : « Tu n’es qu’un menteur ». Mais la plupart d’entre eux ne savent pas. »

[Coran 16:101].

Donc ne vous laissez pas désarçonner quand un adepte d’Allah vous cite un

verset tolérant car il est vraisemblablement  abrogé ou rendu obsolète par un

verset médinois. Si l’islam était pacifique il ne devrait pas y avoir un seul

verset violent dans le Coran… or des mots tels que « tuer », « combattre » ou

« jihâd » y apparaissent des centaines de fois !

3 CHOIX DU CORAN

 

Nous avons déjà signalé tout l’intérêt que représente pour nous de choisir un Coran

en français agréé par les musulmans eux-mêmes.C’est donc le Coran d’Hamidulla

qui servira de référence dans la suite et uniquement celui-là. On peut le parcourir sur

le site http://www.religare.org/unity-mmu.htm, qui est très utile pour quelqu’un

désirant se cultiver sur le Coran et l’islam. Toute personne éprise de rigueur aura le

loisir de vérifier nos dires en consultant Internet ou en se procurant le Coran

d’Hamidullah en version papier.

Remarque importante : le Coran (« récitation » en arabe) est moins un texte que

la récitation  de ce texte en arabe.C’est donc pour les non-arabophones,une

longue suite de sons appris par cœur ,dans des  » écoles coraniques  » (madrassa)

où le musulman apprend à haïr l’Occident). Il s’agit donc d’un véritable bourrage

de crâne, un lavage de cerveau auquel le musulman est soumis souvent dès

l’âge de 4 ans !

Le projet secret du gouvernement américai: le proche-Orient élargi.
Le projet secret du gouvernement américain: le proche-Orient élargi.

4-AU FIL DU CORAN

Dans ce qui suit, quand les mots « les » ou « ils » ne seront pas précisés ils

désigneront tous ceux qui ne sont pas soumis à Allah : les Juifs, les Chrétiens,

les hérétiques, les infidèles, les associateurs, les polythéistes et les mécréants.

a)Appels au meurtre

(Coran 2:191) Et tuez-les,où que vous les rencontrez et chassez-les d’où ils

vous ont chassés : l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez

pas près de la mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus.

S’ils vous y combattent,tuez-les donc.Telle est la rétribution des mécréants

[Coran 4:89] Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors

vous seriez tous égaux!Ne prenez donc  pas d’alliés parmi eux,jusqu’à ce qu’ils

émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et

tuez-les où que vous les trouvez,et ne prenez parmi eux ni allié,ni secoureur.

[Coran 4:91] Vous en trouverez d’autres qui cherchent à avoir votre confiance, et

en même temps la confiance de leur propre tribu. Toutes les fois qu’on les pousse

vers l’association (l’idolâtrie) ils y retombent en masse. (Par conséquent,) s’ils

ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent

 pas leurs mains (de vous combattre),alors ,saisissez-les et tuez-les où que vous

les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné une autorité manifeste.

[Coran 5:33] La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager,

et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre c’est qu’ils soient tués,

ou crucifiés ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées ou

qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas ; et dans

l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment.

[Coran 8:12] Et ton Seigneur révéla aux anges: « Je suis avec vous : affermissez

donc les Croyants. Je vais jeter l’effroi dans les coeurs des mécréants.

Frappez donc au-dessus des cous (décapitation) et frappez-les sur tous les

bouts des doigts.

(Coran 8:17) Ce n’est pas vous qui les avez tués,mais c’est Allah qui les a

tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n’est pas toi qui lançais :

mais c’est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d’une belle épreuve

de sa part!Allah est Audient et Omniscient.Autrement dit,c’est l’absolution

par avance pour un meurtrier  pour peu qu’il tue un infidèle au nom d’Allah.

(Coran 9:5) Après que les mois sacrés expirent,tuez les associateurs où que

vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade.

Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salât et acquittent la Zakát,

alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

[Coran 17:33] Et, sauf en droit, ne tuez point la vie qu’Allah a rendu sacrée.

Quiconque est tué injustement, alors Nous avons donné pouvoir à son proche

[parent]. Que celui-ci ne commette pas d’excès dans le meurtre, car il est déjà

assisté  (par la Loi) .Donc selon le Coran,il existe des raisons tout à fait valables,

conformes au droit de tuer.

(Coran 33:61) Ce sont des maudits Où qu’on les trouve,ils seront pris et tués

impitoyablement.

[Coran 47:4] Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru,

frappez-en les cous (décapitation).Puis ,quand vous les avez dominés,enchaînez-

les solidement. Ensuite, c’est soit la libération gratuite, soit la rançon,

jusqu’à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait,

Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c’est pour vous éprouver les uns

par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d’Allah, Il ne rendra

jamais vaines leurs actions.

b)Haine contre les Juifs,les Chrétiens et les Infidèles.

(Coran 5:51) Ô les croyants!Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens:ils sont alliés les uns des autres.

Et celui d’entre vous qui les prend

pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.

[Coran 9:30] Les Juifs disent : « Uzayr est fils d’Allah » et les Chrétiens disent :

« Le Christ est fils d’Allah ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches.

Ils imitent le dire des mécréants avant eux.Qu’Allah les anéantisse!Comment

s’écartent-ils (de la vérité) ?

[Coran 5:14] Et de ceux qui disent: « Nous sommes Chrétiens », Nous avons

pris leur engagement. Mais ils ont oublié une partie de ce qui leur a été rappelé.

Nous avons donc suscité entre eux l’inimitié et la haine jusqu’au Jour de la

Résurrection. Et Allah les informera de ce qu’ils faisaient.

Dans les hadiths, on peut facilement faire une « moisson » de propos antijuifs

et antichrétiens parfois très violents comme : « Un groupe des Banû Israel (fils

d’Israel) était perdu.Je ne sais pas ce qui leur est arrivé,mais je pense qu’ils

se sont transformés en rats.. (Récit d’Abu Huraira,Muslim XI,II 7135 et

Bukhari LIV 524).

c)Les 3 inégalités de l’Islam

 

Les mercenaires de Boko Haram aux services du capitalisme d'affaires.
Les mercenaires de Boko Haram aux services du capitalisme d’affaires.

Le musulman est supérieur au non-musulman

[Coran 3:110] Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les

hommes, vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à

Allah. Si les gens du Livre (Chrétiens et Juifs) croyaient, ce serait meilleur pour

eux,il y en a qui ont la foi,mais la plupart d’entre eux sont des pervers.

L’homme est supérieur à la femme

(Coran 4:34)Les hommes ont autorité sur les femmes,en raison des faveurs

qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils

font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et

protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la

protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance,

exhortez-les,éloignez -vous d’elles dans leurs lits et  et frappez-les.Si elles

arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est

certes, Haut et Grand !

Le maître est supérieur à l’esclave

L’islam n’a pas encore abrogé l’esclavage, encore pratiqué en Arabie saoudite

et au Soudan où la traite des Noirs est encore d’actualité, comme l’atteste le

témoignage poignant d’un Soudanais noir et chrétien, nommé Simon Deng,

réduit en esclavage par le régime arabe islamiste de Khartoum, témoignage

recueilli par la journaliste Caroline Fourest, que l’on peut trouver sur le site

Internet : http://www.occidentalis.com/article.php?sid=2738. Si l’islam n’a pas

aboli l’esclavage (le peut-il ?) c’est tout simplement que son objectif est

d’établir le califat mondial où les  non-musulmans auraient le choix entre la

conversion,la mort ou,dans le meilleur des cas,la dhimminitude pour les Gens

du Livre (Juifs et Chrétiens), qui est un statut de sous-homme

(http://www.dhimmitude.org/archive/articlef1.html).

D)Peine de mort pour celui qui quitte l’islam

« Mais sans aucun doute je les aurais tués puisque le Prophète a dit: si quelqu’un (un

musulman) s’écarte de sa religion,tuez-le » (Récit  d’Ikrima,Bukari I,II 260).Vous

en connaissez beaucoup, des religions qui appellent à tuer celui qui désire les quitter ?

5-MAHOMET,LE  » BEAU MODÈLE »

 

On ne peut pas terminer sans parler de ce drôle de « prophète » pour cette drôle

de « religion ».Quelques traits du caractère de celui que tout bon musulman se

doit d’imiter,trouvés dans les Hadiths ou le Coran:

 

Mahomet était un tortionnaire

« Quand l’apôtre d’Allah eut coupé les pieds et les mains de ceux qui avaient

volé ses chameaux et qu’il leur eut enlevé les yeux avec des clous chauffés au

feu, Allah le gronda et il révéla : la punition de ceux qui font la guerre à Allah

et à son apôtre et qui les affrontent avec toutes leurs forces pour semer la

discorde sur la terre sera l’exécution (par décapitation) ou la crucifixion. »

(Récit d’Abu Zinad, Dawud XXXVIII 4357).

Mahomet était un assassin

« L’apôtre d’Allah a lapidé à mort une personne de la tribu des Banu Aslam,

un Juif et sa femme. » (Récit de Jabir Abdullah, Muslim XVII 4216).

Mahomet les aimait jeunes

« Khadija (première femme de Mahomet) est morte 3 ans avant que le Prophète

parte à Médine. Il y est resté environ deux ans et il se maria ensuite avec Aïcha

qui était une fillette de 6 ans:elle était âgée de neuf ans quand il a consommé le mariage ».

(Récit du père de Hisham ,Bukhari LVIII 236)

 

 

Mahomet était un pillard

« Quand l’apôtre d’Allah avait l’intention de conduire une expédition de

pillage, (ghazw ou ghazwa en arabe, ce que l’on traduit en français par razzia –

dans le cas du Prophète, un tel pillage constituait un aspect du jihâd) il employait

une formule équivoque pour faire croire qu’il allait dans une autre direction. »

(Récit de Ka’b ibn Malik, Bukhari LII 197). « Au nom d’Allah le Très

Miséricordieux. Ils t’interrogent au sujet du butin. Dis : « Le butin est à Allah et

à Son messager. » Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez

à Allah et à Son messager, si vous êtes croyants. » [Coran 8:1].

Tel est l’islam depuis quatorze siècles ! C’est une idéologie qui instrumentalise une

religion et qui vise à soumettre l’humanité au même titre que le nazisme ou le

communisme. L’islam est donc incompatible avec la déclaration des Droits de

l’Homme et du Citoyen constitutive des lois de notre République. On peut trouver

les hadiths (en anglais) sur le site de la Muslim Students Association of

South California University, http://www.usc.edu/dept/MSA/reference/searchhadith.html.

Pour savoir si une sourate est médinoise ou mecquoise, visitez le site

http://www.islamophile.org/spip/rubrique5.html. Cet argumentaire est à votre

disposition pour téléchargement sous format PDF à l’adresse Web

http://www.france-echos.com/IMG/pdf/presentation_islam.pdf. Ce document a

été visé par un spécialiste de l’islam. Certaines URL sont susceptibles d’être

désactivées provisoirement.

Diffusez ce document mes ami(e)s !

William Gladstone

 

A Mysterious Piece of Space Junk Is Headed for Earth, and Astronomers Are Stoked

Brights - Die Natur des Zweifels

Image credit: NASA Image credit: NASA

An unidentified piece of space debris originating from beyond the Moon is giving astronomers the rare chance to observe an object on a collision course with Earth.

By Rachel Pick|MOTHERBOARD

The object, named WT1190F, is unique in that its trajectory has been unusually easy for scientists to determine; with most space objects, accurately pinpointing a date of impact is difficult. But Bill Gray, from NASA’s Jet Propulsion Laboratory, has even established a time for entry: 6:20 AM UTC, on November 13.

WT1190F’s entry will give astronomers across the globe the chance to test out the network they’ve established amongst themselves in case a more dangerous space object sets its course for Earth. Most of WT1190F will burn up in the atmosphere, and what’s left will plunk into the Indian Ocean, so it poses little danger—though Gray told Nature he “would not necessarily want to be…

View original post 7 mots de plus

25 octobre 732 : Bataille de Poitiers

SITAmnesty

Charles Martel à la bataille de Poitiers, composition fantaisiste de Charles Steuben (XIXe siècle)

Moins d’un siècle après la mort de Mahomet, ses guerriers avaient atteint l’Espagne et le Languedoc actuel (cette province s’appelle alors Septimanie, d’après ses sept villes principales).

À la tête de ses troupes, composées d’Arabes ainsi que de Berbères fraîchement convertis à l’islam, Abd el-Rahmann pille Bordeaux et projette de remonter jusqu’au riche sanctuaire de Saint-Martin de Tours. Il a l’intention de s’en approprier les richesses avant de s’en retourner au sud des Pyrénées.

Le duc Eudes appelle à son secours les Francs qui vivent au nord de la Loire. Leur chef accourt. Celui-ci, du nom de Charles Martel, est issu d’une puissante famille franque d’Austrasie (l’Est de la France). Il exerce les fonctions de maire du palais (ou «majordome») à la cour du roi mérovingien, un lointain descendant de Clovis. Quelques années plus tôt, il a refait l’unité des Francs en battant ses rivaux de Neustrie…

View original post 185 mots de plus

Troisième Guerre Mondiale :les présidents Al-Assad et Poutine se congratulent à Moscou

Le président syrien est allé remercier son ami Poutine. Les deux hommes ont appelé à une solution politique, sans jamais évoquer le départ du président légitime  de Syrie.

Vladimir Poutine et Bachar al-assad se sont rencontré hier à Moscou.
Vladimir Poutine et Bachar al-assad se sont rencontré hier à Moscou.

C’est la première fois qu’il sortait officiellement de Syrie depuis 2011, date du début de la guerre civile. Et cette première visite, Bachar el-Assad l’a faite auprès de Vladimir Poutine, qu’il a remercié pour son engagement militaire, alors que la campagne de raids aériens de l’aviation russe entre dans sa quatrième semaine.

C’était une visite-surprise. La venue du président syrien n’a été annoncée par le Kremlin qu’une fois qu’il avait quitté la Russie pour rentrer à Damas. Elle sonne comme un rappel : le Kremlin est plus déterminé que jamais à soutenir son allié. Selon le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, la question d’un éventuel départ du pouvoir de Bachar el-Assad n’a d’ailleurs pas été évoquée.

Souriant et visiblement détendu, le président syrien a chaleureusement remercié Vladimir Poutine pour son « aide » et pour sa décision d’intervenir militairement le 30 septembre malgré les critiques des Occidentaux. « Le terrorisme qui s’est répandu dans la région aurait gagné encore plus de terrain s’il n’y avait pas eu vos actions [militaires] et votre décision » d’intervenir en Syrie, a déclaré Bachar el-Assad, selon les images diffusées par les télévisions russes et syriennes.

« Une aide au peuple syrien » (Poutine)

Outre un entretien dans un salon du Kremlin, les deux hommes ont dîné, entourés des plus hauts responsables sécuritaires russes : le ministre de la Défense Sergueï Choïgou, le chef de la diplomatie Sergueï Lavrov, mais aussi le chef du Conseil de sécurité russe Nikolaï Patrouchev et Mikhaïl Fradkov, le directeur des services de renseignements extérieurs (SVR). « À votre demande, nous avons apporté une aide précieuse au peuple syrien dans sa lutte contre le terrorisme », a déclaré M. Poutine.

Les deux hommes ont également souligné en chœur qu’un « processus politique » devait succéder aux opérations militaires. À Vladimir Poutine qui assurait que la Russie est prête « à faire tout [son] possible non seulement dans la lutte contre le terrorisme, mais aussi dans le processus politique », Bachar el-Assad a répondu que « tout acte militaire doit être suivi par des mesures politiques ». Le dirigeant russe a rappelé qu’un règlement politique du conflit n’est possible qu’« avec la participation de toutes les forces politiques, ethniques et religieuses » du pays, ajoutant que le dernier mot devait « revenir au peuple syrien ».

Vladimir Poutine, qui avait évoqué le risque de voir les « terroristes » venir en Russie pour justifier les frappes aériennes, a répété son inquiétude de voir « au moins 4 000 combattants issus des ex-Républiques soviétiques se battre contre les troupes gouvernementales syriennes ». Une délégation parlementaire russe se rendra jeudi en Syrie pour rencontrer Bachar el-Assad et plusieurs hauts responsables syriens.

Vladimir Poutine a ensuite discuté avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan. Les deux hommes ont « discuté de la situation en Syrie. Dans ce cadre, le chef de l’État russe a informé son collègue turc des résultats de la visite de la veille au soir à Moscou du président Bachar el-Assad », a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. Puis le président russe s’est entretenu par téléphone avec le roi Salmane d’Arabie saoudite.


Réunion quadripartite sur le conflit syrien

Les frappes aériennes se multiplient.
Les frappes aériennes se multiplient.

 

La Russie a pris l’initiative sur le conflit en Syrie en annonçant coup sur coup mercredi avoir reçu son allié Bachar al-Assad pour sa première sortie du pays depuis 2011 et une réunion quadripartite incluant les Etats-Unis vendredi.

Parallèlement à son engagement militaire au côté du régime Assad face aux rebelles en Syrie, Moscou a affirmé qu’un « processus politique » devait succéder aux opérations militaires dans le pays meurtri par plus de quatre ans de guerre dévastatrice.

Au lendemain de la visite mardi de M. Assad à Moscou, le président russe Vladimir Poutine a en outre contacté les principaux dirigeants de la région, dont le roi saoudien et le président turc, tous deux hostiles au maintien du président syrien au pouvoir.

Le séjour de M. Assad, qui a été annoncé une fois ce dernier rentré à Damas, est intervenu alors que la campagne de l’aviation russe entrait dans sa quatrième semaine avec de nouveaux raids, dont l’un a touché un hôpital de campagne dans la province d’Idleb (nord-ouest) faisant 13 morts mardi selon une ONG.

Souriant, le président syrien a remercié M. Poutine pour l’intervention de son aviation le 30 septembre en Syrie. « Le terrorisme qui s’est répandu dans la région aurait gagné encore plus de terrain s’il n’y avait pas eu vos actions (militaires) et votre décision ».

A Vladimir Poutine qui assurait que la Russie est prête « à faire tout (son) possible non seulement dans la lutte antiterroriste, mais aussi dans le processus politique », M. Assad a répondu que « tout acte militaire doit être suivi par des mesures politiques ».

Pour le dirigeant russe, un règlement politique n’est possible qu' »avec la participation de toutes les forces politiques, ethniques et religieuses » du pays, et le dernier mot doit « revenir au peuple syrien ».

– L’Iran absent –

La rencontre Poutine-Assad sonne comme un rappel; Moscou est plus déterminé que jamais à soutenir son allié et le Kremlin a affirmé que la question d’un éventuel départ du pouvoir de M. Assad n’avait pas été évoquée.

Elle risque surtout de faire grincer des dents parmi les détracteurs de M. Assad, notamment en Occident et en Turquie où l’appui militaire russe et politique au régime syrien n’a cessé d’être dénoncé.

D’ailleurs Ankara a répété qu’une éventuelle transition politique devait nécessairement être une « formule qui garantisse le départ » de M. Assad.

Et le président français François Hollande a affirmé que « rien ne doit être fait pour conforter Bachar al-Assad ». « Je veux croire que le président Poutine a convaincu Assad d’engager au plus tôt la transition politique et de quitter la place le plus rapidement possible ».

Ces divergences seront sans doute étalées à la réunion vendredi à Vienne des chefs de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, américain John Kerry, saoudien Adel al-Jubeir et turc Feridun Sinirlioglu, ces trois derniers réclamant un départ de M. Assad.

L’Iran, un allié du président syrien mais qui ne participe pas à la réunion de Vienne, a affirmé par la voix de son vice-ministre des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian, qu’il « ne travaille pas à maintenir Assad au pouvoir pour toujours », mais que le rôle de ce dernier « sera important » dans tout processus politique.

– Accord syro-américain –

M. Poutine, qui avait évoqué le risque de voir les « terroristes » venir en Russie pour justifier les raids en Syrie, a répété son inquiétude de voir « au moins 4.000 combattants issus des ex-républiques soviétiques se battre contre les troupes syriennes ».

Les groupes jihadistes en Syrie, principalement l’organisation Etat islamique (EI) et le Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda, comptent des milliers de combattants étrangers.

Sur le terrain, l’aviation russe a continué de frapper les groupes « terroristes » dans les provinces d’Idleb (nord-ouest), d’Alep (nord), de Deir Ezzor (est), de Damas et de Hama (centre), pour couvrir des offensives de l’armée qui ne parvient pas à prendre le dessus sur les rebelles.

Selon l’ONU, des dizaines de milliers de personnes ont été poussées à l’exode notamment à Alep face à ces offensives menées avec aussi l’appui au sol des combattants iraniens et du Hezbollah libanais.

Depuis mars 2011, le conflit déclenché par la répression de manifestations réclamant des réformes a tué plus de 250.000 personnes et poussé à la fuite des millions de Syriens.

L’intervention russe l’a rendu plus complexe car si Moscou affirme frapper les « groupes terroristes » dont l’EI, les Occidentaux et leurs alliés l’accusent de viser quasi exclusivement des provinces où le régime mène des offensives contre l’opposition considérée comme modérée, et où l’EI n’est pas présent.

De plus, une coalition internationale dirigée par les Etats-Unis mène depuis plus d’un an des frappes contre l’EI, mais Moscou et Washington ont signé un protocole d’accord pour éviter tout incident entre leurs avions opérant séparément dans le ciel syrien.


 

D’autre part,en Syrie: les forces du président Assad  avancent dans la province d’Alep

 

Les forces du  gouvernement légitime de Syrie, aidées des alliés russes et iraniens, progressaient samedi 17 octobre dans le nord de la Syrie, mais rencontraient une forte résistance dans le centre, au 11e jour de leur offensive terrestre pour regagner du terrain aux rebelles.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), les forces coalisées de l’armée, des milices pro-gouvernementales, du Hezbollah libanais et des combattants iraniens et irakiens ont pris en 24 heures cinq villages et des collines de la province d’Alep.

Elles se trouveraient également aux portes de la localité clé d’Al-Hader. La prise de cette localité, à 25 km au sud de la ville d’Alep, permettrait de sécuriser une ligne d’approvisionnement de l’armée entre la province d’Alep et celle de Hama, plus au sud.

Pour le moment la province d’Alep est quasi-entièrement aux mains du Front Al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda, et ses alliés islamistes, ou des jihadistes du groupe Etat islamique (EI).

Le gouvernement syrien ne maîtrise qu’une route lui permettant d’approvisionner les quartiers de la ville d’Alep sous son contrôle. Selon l’OSDH, depuis vendredi, 17 rebelles et huit membres des forces du régime ont été tués. Les combats ont poussé 2 000 familles à fuir leurs habitations.

 

 

Des soldats syriens des forces du gouvernement syrien patrouillent dans l'est de la province d'Alep, le 16 octobre 2015
Des soldats syriens des forces du gouvernement syrien patrouillent dans l’est de la province d’Alep, le 16 octobre 2015
 

D’après un responsable américain, près de 2 000 Iraniens ou combattants soutenus par l’Iran, comme ceux du Hezbollah ou de groupes irakiens, participent à l’offensive près d’Alep, dans un effort coordonné entre l’Iran, la Russie et le gouvernement  syrien.


Syrie: plus de 250000 morts en quatre ans, selon l’OSDH

Près de 2 millions de gens ont acclamé récemment l'alliance entre le président russe ,Vladimir poutine et le président légitime de la Syrie,Bachar al Assad,à Damas.
Près de 2 millions de gens ont acclamé récemment l’alliance entre le président russe ,Vladimir poutine et le président légitime de la Syrie,Bachar al Assad,à Damas.

C’est un effroyable bilan pour la guerre civile qui ravage la Syrie depuis quatre ans : selon l’Organisation syrienne des droits de l’homme (OSDH), plus de 250 000 personnes ont perdu la vie dans ce conflit interminable et meurtrier. Sur ces 250 000 tués, plus du tiers sont des victimes civiles.

C’est un bilan macabre effectué chaque mois par l’Organisation syrienne des droits de l’homme. Cette ONG basée à Londres dispose d’un vaste réseau d’informateurs sur le terrain, qui lui permet de dénombrer jour après jour le nombre de victimes provoquées par la guerre civile.

Au mois de septembre 2015, plus de quatre ans après le début du conflit, ce sont donc plus de 250 000 personnes qui ont perdu la vie. Dans le camp loyaliste, l’OSDH dénombre 90 000 tués parmi les soldats syriens et les miliciens qui se battent à leur côté. L’ONG estime à plus de 80 000 le nombre de tués dans les rangs de la rébellion, dont un tiers de combattants étrangers.

Mais le conflit est également meurtrier pour la population. Selon l’OSDH, la guerre a provoqué la mort de plus de 70 000 civils, parmi lesquels 12 000 enfants.

La courbe de ce bilan macabre a bien peu de chances de s’inverser, avec l’entrée en scène de la Russie et la nouvelle offensive lancée par le gouvernement légitime du peuple syrien  dans les provinces de Homs, d’Idleb et d’Alep.

 

On fraternise beaucoup autour des bases russes,en Syrie.
On fraternise beaucoup autour des bases russes,en Syrie.

 

 

 

 

 

Sources :AFP

 

 

L’invasion islamique de l’Occident chrétien:de plus en plus de crimes perpétrés par les migrants clandestins

Des clandestins agressent sexuellement une femme d’ouvrage du centre pour réfugiés.

De nombreux clandestins parmi le flux des réfugiés et parmi eux:des criminels et des djihadistes qui vont se transformer en scellules dormantes dans nos villes.
De nombreux clandestins parmi le flux des réfugiés et parmi eux:des criminels et des djihadistes qui vont se transformer en scellules dormantes dans nos villes.

Allemagne. Bavière. Kitzingen. Suite au fait qu’une dame d’entretien ait été durant dix jours agressée sexuellement par deux « réfugiés » logeant dans le centre pour demandeurs d’asile où cette dame travaille, les autorités responsables ont décidé de ne plus employer pour cette tâche que des hommes. En attendant la mise en place du nouveau dispositif, les dames d’entretien seront assistées de gardiens. La dame agressée a eu le courage après dix jours de se confier à son employeur et à la police et a été examinée par des médecins spécialisés. Les deux « réfugiés » sont en prison.

Allemagne : FACE À LA VAGUE DE CRIMINALITÉ DES MIGRANTS, LA POLICE CAPITULE

Selon un document classifié, le gouvernement allemand estime maintenant que l’Allemagne accueillera jusqu’à 1,5 million de demandeurs d’asile en 2015, y compris les 920,000 du dernier trimestre 2015 seul. Avec le regroupement familial le nombre véritable des demandeurs d’asile pourrait gonfler jusqu’à 7 millions. Par ailleurs, les autorités allemandes estiment maintenant qu’au moins 290,000 migrants et réfugiés sont entrés dans le pays sans être contrôlés.

« Le comportement de ces jeunes hautement délinquants envers les officiers de police peut-être caractérisé d’agressif, d’irrespectueux, de condescendant….. Quand ils sont arrêtés, ils résistent et attaquent les officiers de police. Les jeunes n’ont aucun respect pour les institutions d’état. » — Rapport confidentiel, fuité dans Die Welt.
Selon le Président du Syndicat de la police allemande « A Berlin ou dans le nord de Duisburg il y a des secteurs où des collègues osent à peine s’arrêter en voiture — parce qu’ils savent qu’ils vont être assaillis par 40 à 50 hommes. » Ces attaques représentent « un défi délibéré envers l’autorité de l’état — des attaques par lesquelles les assaillants expriment leur mépris de notre société. »
Migrants en Allemagne
Les demandeurs d’asile sont à l’origine de la hausse des crimes violents dans les cités et les villes à travers l’Allemagne. Les autorités allemandes minimisent ces actes illicites, apparemment pour éviter d’entretenir un sentiment anti-immigration.

Un rapport confidentiel de la police qui a fuité dans un journal allemand, révèle que 38 000 demandeurs d’asile – un record – ont été accusés de crimes dans le pays en 2014. Les analystes pensent que ce nombre — qui équivaut à plus de 100 par jour — est seulement le sommet de l’iceberg, étant donné que bon nombre de crimes ne sont ni résolus ni répertoriés.
Le pic actuel des crimes — comprenant des viols, des violences sexuelles et physiques, des attaques au couteau, des invasions de maisons, des cambriolages, des vols par effraction et le trafique de drogues, — correspond à une arrivée massive de réfugiés d’Afrique, d’Asie, du Moyen-Orient et des Balkans de l’ouest.

L'ADMINISTRATION FRANÇAISE A DÉJÀ INTÉGRÉ LA TURQUIE, CONTRE AVIS DU PEUPLE. Image datant de 2012 (pour ceux qui voudront encore crier au scandale) mais décision d'actualité. Les Français et les Européens avaient massivement dit NON à la Turquie. Mais face au chantage d'Erdogan, sur le ralentissement du flux migratoire, l'Europe cède et la France en tête ! Il y a moins d'un mois, Erdogan était à Strasbourg, accueilli comme une star du show-biz, pour faire un discours appelant les Turcs à NE PAS S'INTÉGRER à leur pays d'accueil !!! Maintenant, on leur accorde toute construction religieuse.
L’ADMINISTRATION FRANÇAISE A DÉJÀ INTÉGRÉ LA TURQUIE, CONTRE AVIS DU PEUPLE.
Image datant de 2012 (pour ceux qui voudront encore crier au scandale) mais décision d’actualité.
Les Français et les Européens avaient massivement dit NON à la Turquie.
Mais face au chantage d’Erdogan, sur le ralentissement du flux migratoire, l’Europe cède et la France en tête !
Il y a moins d’un mois, Erdogan était à Strasbourg, accueilli comme une star du show-biz, pour faire un discours appelant les Turcs à NE PAS S’INTÉGRER à leur pays d’accueil !!!
Maintenant, on leur accorde toute construction religieuse.
L'Essonne réquisitionne un Hôtel Formule 1 pour les Migrants ! Par contre,en Ftance,on ne fait presque rien pour les sans-abris,les itinérants et les squatters.Comme au Québec,par exemple,mais nos politiciens véreux veulent ouvrir toutes grandes les portes.
L’Essonne réquisitionne un Hôtel Formule 1 pour les Migrants !
Par contre,en France,on ne fait presque rien pour les sans-abris,les itinérants et les squatters.Comme au Québec,par exemple,mais nos politiciens véreux veulent ouvrir toutes grandes les portes.
« Des pans entiers du territoire français sont islamisés. Des quartiers parisiens n’ont plus rien ou presque de français. Marseille est la première ville musulmane d’Europe. Le 9-3 est probablement la plus forte concentration urbaine de musulmans en Europe. La France n’est plus la France, bientôt elle sera le 58 e Etat membre de l’OCI. « 
(Salem Benammar – Dr en Sciences Politiques, Tunisien)
LA FRANCE ABANDONNE SES FRANÇAIS POUR ADOPTER DES MIGRANTS A l'heure où Cazeneuve trouve 5.000 logements supplémentaires pour les Clandestins, l'Etat EXPULSE LES FRANÇAIS ! La course contre la montre est lancée, avant la trêve hivernale, pour libérer des logements, au profit des migrants ! Même si cette personne est en défaut de loyers, les migrants paieront-ils les leurs ? Encore une preuve de la préférence pour ces ENVAHISSEURS. Attendons-nous de voir la même chose se produire au Québec.
LA FRANCE ABANDONNE SES FRANÇAIS POUR ADOPTER DES MIGRANTS
A l’heure où Cazeneuve trouve 5.000 logements supplémentaires pour les Clandestins, l’Etat EXPULSE LES FRANÇAIS !
La course contre la montre est lancée, avant la trêve hivernale, pour libérer des logements, au profit des migrants !
Même si cette personne est en défaut de loyers, les migrants paieront-ils les leurs ?
Encore une preuve de la préférence pour ces ENVAHISSEURS.
Attendons-nous de voir la même chose se produire au Québec.
La FCPE discrimine les parents d’élèves en raison de leurs opinions politiques ! Seuls les socialistes sont autorisés à défendre les intérêts des élèves ! Pas étonnant que personne ne s'insurge contre les mesures pro-islamistes de Belkacem ! Dictature, quand tu nous tiens ... Petits éclaircissements : Katia Cabrolier, militante au Front national, s’est vue interdite de représenter une fédération de parents d’élèves au conseil d’administration du lycée Bellevue d’Albi. Dans un courrier révélé au public, Sandrine Soliman, présidente de la FCPE du Tarn, militante notoirement connue du Parti socialiste, s’est révoltée contre la présence de Katia Cabrolier sur une liste FCPE. « Il s’avère de façon notoire que madame Cabrolier est proche du Front national. Ces idées étant en totale opposition avec les valeurs de la FCPE, nous vous demandons urgemment de retirer cette personne de notre liste » a déclaré notre commissaire politique à la petite semaine. En guise de conclusion, madame Soliman avertit : « Vous voudrez bien nous tenir informés des suites que vous saurez donner à cette insupportable situation. » Au Québec,ce genre de discrimination existe déjà au niveau politique,et depuis longtemps. Par exemple,tout récemment ,un candidat du Bloc québécois a été remplacé en pleine élection parce qu'il avait soutenu les paroles etl'action de Marine Le Pen et du Front National,en France.Il n'y a pourtant aucun rapport entre eux...mais en début de campagne,une candidate d'origine africaine de race noire avait accusée le Front national du Québec de racisme alors que ses dires étaient impossibles à prouver.Le but évident était de se faire connaître et de se démarquer.Gilles Duceppe qui est un vieux routier en a profiter pour soutenir sa candidate ethnique au mépris d'un mouvement politique qui jadis lui était allié. Le Québebec offre un visage de corruption et de collusion politique à faire peur.
La FCPE discrimine les parents d’élèves en raison de leurs opinions politiques !
Seuls les socialistes sont autorisés à défendre les intérêts des élèves !
Pas étonnant que personne ne s’insurge contre les mesures pro-islamistes de Belkacem !
Dictature, quand tu nous tiens …
Petits éclaircissements :
Katia Cabrolier, militante au Front national, s’est vue interdite de représenter une fédération de parents d’élèves au conseil d’administration du lycée Bellevue d’Albi.
Dans un courrier révélé au public, Sandrine Soliman, présidente de la FCPE du Tarn, militante notoirement connue du Parti socialiste, s’est révoltée contre la présence de Katia Cabrolier sur une liste FCPE.
« Il s’avère de façon notoire que madame Cabrolier est proche du Front national. Ces idées étant en totale opposition avec les valeurs de la FCPE, nous vous demandons urgemment de retirer cette personne de notre liste » a déclaré notre commissaire politique à la petite semaine. En guise de conclusion, madame Soliman avertit : « Vous voudrez bien nous tenir informés des suites que vous saurez donner à cette insupportable situation. »
Au Québec,ce genre de discrimination existe déjà au niveau politique,et depuis longtemps.
Par exemple,tout récemment ,un candidat du Bloc québécois a été remplacé en pleine élection parce qu’il avait soutenu les paroles etl’action de Marine Le Pen et du Front National,en France.Il n’y a pourtant aucun rapport entre eux…mais en début de campagne,une candidate d’origine africaine de race noire avait accusée le Front national du Québec de racisme alors que ses dires étaient impossibles à prouver.Le but évident était de se faire connaître et de se démarquer.Gilles Duceppe qui est un vieux routier en a profiter pour soutenir sa candidate ethnique au mépris d’un mouvement politique qui jadis lui était allié.
Le Québec offre un visage de corruption et de collusion politique à faire peur.

Le pire est arrivé en Allemagne : la candidate poignardée élue maire de Cologne

Abattue mais élue...Peut-on parler de démocratie sous surveillance,en Allemagne? Le Nouvel Ordre Mondial est puissant!
Abattue mais élue…Peut-on parler de démocratie sous surveillance,en Allemagne?ou de démocratie néolibérale vivant sur du temps emprunté?
Le Nouvel Ordre Mondial est puissant!

AU CANADA,DURANT LES ÉLECTIONS  DE 2015

Stephen Harper,Thomas
Stephen Harper,Thomas « Tom » Mulcair et Justin Trudeau.

Le saviez-vous?
Les conservateurs du chef de gouvernement Stephen Harper se sont engagés, lors de la campagne, à procurer l’asile au Canada à 10 000 réfugiés supplémentaires au cours des prochaines années.

Le NPD de Thomas Mulcair promet d’accueillir 10.000 réfugiés dès la fin de cette année, puis 9000 réfugiés parrainés par le gouvernement chaque année pour les quatre prochaines années.
Contrairement au candidat libéral Marc Garneau qui a affirmé samedi que son parti entend accueillir 25 000 réfugiés d’ici le 1er janvier 2016, Justin Trudeau a plutôt évoqué l’atteinte de cet objectif d’ici la fin de l’année fiscale, soit le 31 mars 2016 .

LA PALME DE LA DÉSINFORMATION POLITIQUE AU CANADA REVIENT À…

...Élizabeth May du Parti vert du Canada que j'ai déjà représenté dans l'élection de 2011...ou bien elle est pro-sioniste ou elle ne connait rien à la politique au Moyen Orient ou bien c'est une digne admiratrice du Nouvel Ordre Mondial. Je me félicite de ne plus supporter ce parti noyeauté par des sionistes au Québec.
…Élizabeth May du Parti vert du Canada que j’ai déjà représenté dans l’élection de 2011…ou bien elle est pro-sioniste ou elle ne connait rien à la politique au Moyen Orient ou bien c’est une digne admiratrice du Nouvel Ordre Mondial.
Je me félicite de ne plus supporter ce parti noyeauté par des sionistes au Québec.
Gilles Duceppe semble sortir tout droit d'un film d'horreur de Christopher Lee,dans cette photo.
Gilles Duceppe  qui semble sortir tout droit d’un film d’horreur de Christopher Lee,dans cette photo,avait donné le même discours que Justin Trudeau et Thomas « Tom » Mulcair sur la question des réfugiés.Pour lui,il est normal que le Québec fasse mieux que l’Ontario car il est un partisan de la croissance économique nord-américaine.De plus,rappelons nous que le Bloc  a toujours appuyé l’ALENA.L’ancien partisan du Parti communiste  croit aussi que c’est normal de renverser la « dictature » du président Assad même s’il a été élu par 88% des votes en Syrie.Un désinformateur au service  de la famille Desmarais,comme Lucien Bouchard.
Voici les collants que l'on placeait sur les pare-brise des voitures dans le stationnement des Galeries de la Rive-Nord à Repentigny,le 4 septembre 2015.
Voici les collants que l’on placeait sur les pare-brise des voitures dans le stationnement des Galeries de la Rive-Nord à Repentigny,le 4 septembre 2015.Aucun parti politique dans  cette campagne électorale canadienne ne s’y est intéressé,car il ne faut pas perdre les « précieux » votes des musulmans djihadistes au Québec,dont les électeurs vont se ruer demain matin pour voter.

*Voir  notre article à succès sur le complot terroriste en formation: lien