Le boom démographique en Afrique: une menace pour l’avenir de l’Europe et de tout l’Occident

 

Nous parlons des problèmes de migration de la Syrie et du Moyen-Orient. Nous parlons de la possibilité pour la Turquie de rejoindre l’Union européenne, ouvrant les portes de l’Europe à des millions de Turcs. Néanmoins, la véritable migration aura son origine en Afrique.

 

En 1980, seulement 477 millions de personnes vivaient en Afrique. Comparez cela aux 1,2 milliards d’aujourd’hui et vous voyez qu’il a presque triplé dans les années 1980 à 2018

Combien de personnes vivent en Afrique aujourd’hui? Pas même 1,3 milliard. Et d’ici 2050? Eh bien, 1,3 milliard de plus. Un total de 2,5 milliards de personnes vivraient en Afrique. Bien que la croissance démographique en Europe soit purement due à l’immigration, la population de l’Afrique doublera grâce à ses taux de fécondité élevés. Quelles seront les conséquences?C’est le continent qui a maintenu des taux de natalité élevés, en dépit des prévisions selon lesquelles il deviendra plus bas.

Les statistiques

Est-il choquant et interdit de dire  que la population en Afrique a doublé en un peu plus de trois décennies? En 1980, seulement 477 millions de personnes vivaient en Afrique. Comparez cela aux 1,2 milliard aujourd’hui et vous voyez qu’il a presque triplé dans les années 1980 à 2018.

Dans le même temps, l’Allemagne est passée de 78 millions à 82 millions. La prédiction est que l’Afrique atteindra 3,4 milliards d’ici la fin du siècle.

La part africaine de la population totale passera de 17% à 40% en ce siècle

La prédiction pour 2100 est encore plus impressionnante. On s’attend à ce que l’Afrique croisse de 3,2 milliards de personnes. Ce nombre est seulement la croissance – ce qui signifie que la population totale serait de 4,5 milliards. La population mondiale totale devrait augmenter de seulement 3,8 milliards d’ici 2100.

Cela signifie que la population totale devrait être la population actuelle de 7,6 milliards, plus 3,8, soit un total de 11,4 milliards. La part africaine de la population totale passera de 17% à 40% en ce siècle.

Le taux de fécondité de l’Afrique est un énorme 4,7, contre une moyenne mondiale de 2,5. Dans l’UE, c’est un maigre 1,5! Cela signifie que la femme africaine moyenne donne naissance à 4,7 enfants; et c’est la source de leur croissance démographique.

Le cas du Niger

Le Niger a un PIB par habitant de seulement un dollar par jour. Leur taux de fécondité, dû ou non, est supérieur à 7. Bien que le pays ne compte aujourd’hui qu’une population de 20 millions d’habitants, il devrait en avoir 72 millions en 2050.

La projection pour 2100 les place déjà à 209 millions. Cependant, cette projection suppose que le taux de fécondité du Niger chutera à 2,5 enfants d’ici à 2100. Néanmoins, le taux de fécondité est resté stable au cours des 60 dernières années. Probablement cela fait plus de 60 ans, mais nous n’avons que les données jusqu’en 1960.

La projection pour 2100 avec un taux de fécondité inchangé place le Niger à 960 millions de personnes. Oui, tu l’as bien lu. On s’attend à ce que le Niger passe de 20 millions aujourd’hui à près d’un milliard en un peu plus de 80 ans.

Il faut dire que ces prédictions sont également dues à une baisse attendue de la mortalité infantile et à une augmentation de l’espérance de vie. Les taux de mortalité infantile et de fécondité vont bien sûr de pair, car les parents veulent éviter le risque que tous leurs enfants meurent dans l’enfance.

Le contre-mouvement consiste simplement à avoir plusieurs enfants. Il en va de même pour la pauvreté, où les parents ont plusieurs enfants comme filet de sécurité pour la vieillesse. Selon cette logique, les 960 millions au Niger à eux seuls en 2100 mentionnés dans l’article de Guardian semblent plutôt incroyables.

La prévision de 72 millions d’ici 2050 prend cependant toutes ces variables en compte déjà. C’est une prédiction fiable faite par l’ONU elle-même.

Pourquoi le taux de fertilité ne baisse-t-il pas?

Le monde a connu une baisse de la fécondité d’une moyenne de 5 à une moyenne de 2,5 depuis 1960. Nous avons attribué la plus grande partie de cela à une augmentation de la richesse et à une réduction de la mortalité infantile. À mesure que nous devenions plus riches, les enfants n’étaient plus nécessaires comme filet de sécurité.

De plus, comme les enfants étaient susceptibles de survivre, il y avait moins de raisons d’en avoir plusieurs. L’Afrique est un peu différente. En dépit de devenir plus riche, il est encore pauvre. Mais il est pauvre en ayant accès à des médicaments nouvellement découverts et en recevant de l’aide sous forme de nourriture du monde occidental.

Ainsi, tout en étant pauvres, ils vivent plus longtemps et meurent moins souvent dans leur enfance. Non seulement plus d’Africains survivent à la vieillesse, plus d’entre eux atteignent l’âge de la reproduction et lancent la génération suivante.

Cependant, toute l’Afrique n’est pas pauvre, et même les parties pauvres sont moins pauvres qu’avant. Alors, qu’est-ce qui explique les taux de fécondité élevés?

Les explications varient d’une appréciation culturelle d’une famille nombreuse à une réticence à utiliser des contraceptifs. La raison la plus frappante est peut-être celle de l’incertitude. Les parents européens ont échangé la qualité contre la quantité. Oui, ils pourraient avoir plus d’enfants, mais ils se concentrent plutôt sur deux. De cette façon, ces deux-là pourraient se permettre de fréquenter de bonnes écoles et d’être pris en charge.

En Afrique, ce compromis peut ne pas exister. Les systèmes éducatifs n’ont pas rattrapé le baby-boom. L’avenir d’un point de vue économique est incertain et les gouvernements ne sont pas fiables dans de nombreux pays. Dans l’ensemble, cela signifie que les Africains pourraient avoir trop peu confiance en l’avenir. Ils n’ont aucune confiance dans le filet de sécurité sociale prétendument fourni par le gouvernement et la société dans son ensemble, donc ils continuent à préférer créer leur propre filet de sécurité sous la forme d’enfants.

Capture de l’Afrique-22

Cela pourrait signifier que l’Afrique est dans un piège 22. Un catch-22, pour ceux qui ne le savent pas, est une référence au roman portant le même nom. Dans le roman, le protagoniste voulait quitter l’armée, mais il ne pouvait quitter l’armée que s’il pouvait prouver qu’il était fou. Depuis qu’il a voulu quitter l’armée, il a prouvé qu’il n’était pas fou, parce que chaque personne sensée veut quitter la guerre.

Et l’Afrique? L’Afrique veut réduire son taux de fécondité. Mais pour réduire son taux de fécondité, il doit acquérir stabilité et confiance. Pourtant, en raison de la population en plein essor, les gouvernements ne peuvent pas suivre. Le chômage diminue la stabilité.

La croissance démographique exerce une pression sur les prix des logements et les prix des terrains. Le système scolaire ne peut pas faire face aux grandes quantités d’étudiants. Dans l’ensemble, le système se brise sous la pression. Et, alors que les femmes voient que le système se brise, elles continuent d’avoir un nombre élevé d’enfants.

Les prédictions ci-dessus par l’ONU sont sous l’hypothèse que le taux de fertilité va baisser. Même avec ces taux réduits, la population doublera d’ici 2050. Mais ces taux vont-ils vraiment baisser si l’Afrique est prise dans un piège? Jusqu’à présent, les données montrent que les taux de fécondité en Afrique stagnent et que, dans l’ensemble, les réductions ont été beaucoup plus lentes que prévu.

Un avenir meilleur à l’étranger

Depuis 2010, un million d’Africains subsahariens ont déménagé en Europe. Le président du Parlement européen, Antonio Tajani, a déjà averti que des millions d’autres viendront dans les cinq prochaines années si l’Europe n’agit pas.

La plupart des gens sont conscients que même si la vie en Afrique s’est améliorée, ce n’est toujours pas génial. Et certainement pas aussi confortable que l’Europe. C’est aussi la raison pour laquelle les Africains donnent pour vouloir aller en Europe. L’Europe a ouvert une nouvelle voie pour la contrebande de personnes lors du bombardement de la Libye. Le pays est toujours dans un état de demi-anarchie, ce qui est parfait pour les marchands d’esclaves et les passeurs de personnes.

À quoi l’Europe devrait-elle s’attendre au cours des prochaines décennies, avec un boom démographique aussi important à sa frontière sud? L’ONU semble accueillir le développement comme une opportunité pour contrer le déclin de la population en Europe. Le rapport des Nations Unies étudie la possibilité de combler les lacunes de la population européenne par des «migrations de remplacement» dans les zones qui connaissent une croissance démographique; notamment l’Afrique.

Le résultat peut aller de « Forteresse Europe » à « Eurafrique ». La première option semble peu probable car elle est jugée moralement inacceptable, tandis que la deuxième option signifiera la fin des États-providence européens et de la culture.

Selon Emmanuel Macron, le président de la France, « le phénomène migratoire auquel nous sommes confrontés sera historique ». Nous pouvons nous entendre là-dessus, mais nous devons agir pour garantir l’avenir de l’Europe.

 

 

 

 

 

Publicités

Nouvel ordre Mondial:Le Parti Islamique Belge annonce que «l’État islamique à 100%» est l’objectif final

Le Partij Islam espère probablement bien faire dans les zones à forte densité de population musulmane comme Molenbeek et Anderlecht où le parti a déjà une certaine représentation, rapporte HLN.

On se permet même un selfie…Il ne manque que Justin Trudeau,l’ami canadien des islamistes pour ajouter a l’insulte!
Le parti islamique belge Partij Islam doit présenter des candidats dans 28 municipalités lors des prochaines élections municipales belges et a déclaré son intention de créer un Etat islamique dans lequel les femmes et les hommes doivent monter dans des bus séparés.

Le conseiller municipal d’Anderlecht, Redouane Ahrouch, trésorier du parti, a déclaré aux médias belges: « Notre objectif est un Etat islamique à cent pour cent ».

Ahrouch, qui travaille également comme conducteur de bus à Anderlecht, a déclaré que de nombreuses femmes se sont plaintes auprès de lui que des hommes essayaient de les harceler sexuellement et de les attraper. Sa solution au problème, a-t-il dit, est de séparer les transports publics par sexe afin que les femmes aient leurs propres bus.

Le parti estime également que toute femme devrait être autorisée à porter le foulard islamique partout où elle veut et que toutes les écoles du pays devraient être obligées d’offrir de la viande halal dans leurs menus scolaires. L’année dernière, la Cour européenne des droits de l’homme a confirmé l’interdiction belge du port du voile intégral en public.

Le secrétaire d’Etat belge à l’Asile et à la Migration, Theo Francken, a critiqué les positions du parti en déclarant: « Les femmes n’ont pas de droits dans leur monde de la  charia. Et cela commence avec des transports publics séparés. Je suis dégoûté par cette soirée ISLAM. C’est cracher sur l’Europe. « 

Un prospectus du Parti Islam

Le parti n’est pas le premier parti islamique en Europe, puisque des partis similaires se sont formés à travers le continent dans des pays comme les Pays-Bas, l’Autriche et la Suède.

Denk, un parti musulman centré sur la communauté turque aux Pays-Bas, a remporté plusieurs sièges lors des élections nationales de l’année dernière, et le parti islamique Nida à Rotterdam a tenté de s’allier avec les partis de gauche cette année. le parti qui a comparé Israël à l’État islamique en Syrie et en Irak.

En Suède, le parti Jasin s’est vu refuser l’enregistrement par la commission électorale du pays après que des révélations ont révélé qu’il avait été pris sous contrôle  par des extrémistes islamistes radicaux.

Avis aux Phillippe Couillard,Justin trudeau et Emmanuel Macron de ce Monde

 

 

Adolf Hitler sur l’importance de la préservation raciale

Il y a certaines vérités qui se détachent si ouvertement sur le bord de la route que tous les passants peuvent les voir.

 

 

Pourtant, à cause de leur évidence, le peuple ignore ces vérités ou du moins n’en fait pas l’objet d’une connaissance consciente. Les gens sont si aveugles à certains des faits les plus simples de la vie quotidienne qu’ils sont très surpris quand quelqu’un attire l’attention sur ce que tout le monde devrait savoir. Toutes les innombrables formes dans lesquelles se manifeste la vie sont soumises à une loi fondamentale. peut l’appeler une loi de fer de la nature – qui oblige les diverses espèces à rester dans les limites définies de leurs propres formes de vie en propageant et en multipliant leur genre.

Chaque animal s’accouple seulement avec une de ses propres espèces. La mésange ne cohabite qu’avec la mésange, le pinson avec le pinson, la cigogne avec la cigogne, la souris des champs avec la souris des champs, la souris de la maison avec la souris de la maison, le loup avec la louve, etc.

Chaque croisement entre deux races qui ne sont pas tout à fait égales aboutit à un produit qui occupe une place intermédiaire entre les niveaux des deux parents. Cela signifie que la progéniture sera en effet supérieure au parent qui se situe dans l’ordre biologiquement inférieur de l’être, mais pas aussi haut que le parent supérieur. Pour cette raison, il doit éventuellement succomber dans toute lutte contre les espèces supérieures. Le plus fort doit dominer et ne pas s’accoupler avec le plus faible. Cette exigence de maintien de la race non mélangée, qui est un phénomène qui prévaut dans l’ensemble du monde naturel, résulte non seulement de la distinction extérieure nettement définie entre une espèce et une autre mais aussi de la similitude interne des qualités caractéristiques qui sont particulières. à chaque race ou espèce.

Cette photo prise en Europe de l’Est montre le niveau de respect qu’on lui portait.
Le Führer était le chef politique de nombreuses nations en Europe et il aimait respecter les différences nationales et régionales.

Si la nature ne veut pas que les individus les plus faibles s’accouplent avec les plus forts, elle veut encore moins qu’une race supérieure s’entremêle avec une race inférieure; parce que dans un tel cas, tous ses efforts, pendant des centaines de milliers d’années, pour établir un stade évolutif plus élevé de l’être, peuvent ainsi devenir futiles. Si nous passons en revue toutes les causes qui ont contribué à la chute du peuple allemand, nous trouverons que la cause la plus profonde et la plus décisive doit être attribuée au manque de perspicacité dans le problème racial et surtout au fait de ne pas reconnaître le danger juif.

En négligeant le problème de la préservation des fondements raciaux de notre vie nationale, l’ancien Empire a abrogé le seul droit qui permet à un peuple de vivre sur cette planète. Les nations qui font des métis de leur peuple, ou qui permettent à leur peuple de se transformer en métis, pèchent contre la volonté de la Providence éternelle. Ainsi, leur renversement par un adversaire plus fort ne peut être considéré comme un tort, mais au contraire comme un rétablissement de la justice.

Si un peuple refuse de garder et de maintenir les qualités dont il a été doté par la nature et qui ont leurs racines dans le sang racial, alors un tel peuple n’a pas le droit de se plaindre de la perte de son existence terrestre. Tout sur cette terre peut être transformé en quelque chose de mieux, à condition que le sang racial soit toujours pur. Mais la perte de la pureté raciale détruira le bonheur intérieur pour toujours. Il dégrade les hommes pour tout le temps à venir. Et les conséquences physiques et morales ne peuvent jamais être effacées.

Si l’on étudie ce problème unique et qu’on le compare avec les autres problèmes de la vie, on reconnaîtra facilement combien leur importance est petite par rapport à cela. Ils sont tous limités au temps; mais le problème du maintien ou de la perte de la pureté du sang racial durera aussi longtemps que l’homme lui-même. La jeunesse juive aux cheveux noirs attend des heures entières, lançant des regards sataniques et espionnant la jeune fille sans méfiance qu’il projette de séduire, adultérant son sang et l’enlevant du sein de son propre peuple.

Le Juif utilise tous les moyens possibles pour saper les fondements raciaux d’un peuple subjugué. Dans ses efforts systématiques pour ruiner les filles et les femmes, il s’efforce de faire tomber les dernières barrières de discrimination entre lui et les autres peuples. Les Juifs étaient chargés d’amener les Nègres en Rhénanie, avec l’idée ultime de détruire la race blanche qu’ils haïssent et d’abaisser ainsi son niveau culturel et politique pour que le Juif puisse dominer. Aussi longtemps qu’un peuple reste racialement pur et conscient du trésor de son sang, il ne peut jamais être vaincu par le Juif. Jamais dans ce monde le Juif ne peut devenir le maître d’aucun peuple sauf un peuple bâtard. C’est pourquoi le Juif s’efforce systématiquement d’abaisser la qualité raciale d’un peuple en adultérant de façon permanente le sang des individus qui composent ce peuple.

(Extraits de Mein Kampf, Chapitre XI: Nation et Race)

 

Même en tant que chancelier du Reich,Adolph Hitler n’avait pas besoin de gardes du corps au milieu des foules qui se pressaient autour de lui.
La volonté de protéger et de préserver la race blanche était omniprésente a l’époque du Troisième Reich.Aujourd’hui,les divers gouvernements gauchistes,néolibéraux et bolchéviques en ont fait un crime odieux…et pourtant tout semble lui donner raison,en 2018 avec ce qui arrive en Europe,au Canada,en Afrique du sud ,et aux Etats-Unis!

 

La guerre commerciale menace: un conseiller de Trump dit que Trudeau mérite une «place spéciale en enfer» pour avoir critiqué les tarifs américains

Donald Trump et ses conseillers ont fustigé le premier ministre Justin Trudeau pour avoir déclaré que le Canada ne se ferait pas «pousser» par le président des États-Unis à régler le différend tarifaire sur l’acier et l’aluminium.

Un M. Trump furieux a qualifié le premier ministre de « très malhonnête et faible » sur Twitter samedi, menacé d’imposer des tarifs sur les automobiles et a dépêché les meilleurs assistants aux émissions du réseau américain dimanche pour qualifier M. Trudeau de « backstabber » qui méritait place en enfer. « 

Dans la foulée de la confrontation, les dirigeants du G7, les opposants politiques de M. Trudeau au pays et un certain nombre de politiciens américains se sont rassemblés autour du premier ministre

M. Trudeau a évité les médias dimanche, mais la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a déclaré aux journalistes à Québec qu’Ottawa ne s’engagerait pas dans une guerre des mots avec l’administration Trump. Mme Freeland s’est entretenue dimanche avec le représentant américain au commerce, Robert Lighthizer, et devrait le rencontrer mercredi à Washington.

« Le Canada ne mène pas sa diplomatie par des attaques ad hominem. Nous ne pensons pas que ce soit une manière utile ou productive de faire des affaires « , a déclaré Mme Freeland.

Donald Trump et Justin Trudeau.

Mais elle a dit qu’Ottawa ne sera pas victime d’intimidation et qu’elle ripostera avec 16 milliards de dollars de droits de rétorsion si les États-Unis n’annulent pas leurs pénalités sur l’acier et l’aluminium imposées la semaine dernière.

«Nos tarifs de représailles entreront en vigueur – parfaitement réciproques, parfaitement mesurés, une réponse dollar pour dollar – le 1er juillet, qui est la fête du Canada, peut-être pas inapproprié», a-t-elle dit.

Donald Trump et Emmanuel Macron

M. Trump a poursuivi lundi ses attaques sur Twitter contre le premier ministre, affirmant que «Justin a été blessé lorsqu’il a été appelé.» Le président américain a également prétendu que le Canada s’était vanté de faire «près de 100 milliards de dollars de commerce» avec les États-Unis. pour spécifier quel document il citait.

M. Trump a également ciblé les efforts commerciaux du G7, tweetant lundi « Le commerce équitable doit maintenant être appelé commerce fou s’il n’est pas réciproque », en disant aussi « Désolé, nous ne pouvons plus laisser nos amis, ou ennemis, profiter du commerce . Nous devons d’abord servir le travailleur américain! « 

Le conseiller économique de M. Trump, Larry Kudlow, a déclaré à CNN dimanche que le président était furieux après avoir quitté le sommet du G7 et appris que M. Trudeau avait dit lors d’une conférence de presse que le Canada ne serait pas « poussé ».

Dans une attaque extraordinaire contre l’un des plus proches alliés de l’Amérique, M. Kudlow a accusé le Premier ministre de trahir le président américain et de le rendre faible à la veille du sommet historique avec la Corée du Nord.

«Il nous a en quelque sorte poignardé dans le dos», a déclaré M. Kudlow en soulignant que le président «ne laissera pas un premier ministre canadien le repousser. … Il ne permettra aucune démonstration de faiblesse lors d’un voyage pour négocier avec la Corée du Nord. … Kim ne doit pas voir la faiblesse américaine. « 

M. Trudeau, avec d’autres dirigeants du G7, avait approuvé le pari du président de dénucléariser la Corée du Nord.

Quelques centaines de manifestants ont marché dans les rues de Québec…devant un dispositif de sécurité de 8,000 policiers.

Le conseiller commercial de la Maison Blanche, Peter Navarro, était encore plus sévère, affirmant à Fox News qu’il y avait une place spéciale en enfer pour tout dirigeant étranger engagé dans une diplomatie de mauvaise foi avec Donald J. Trump, puis essayant de le poignarder dans le dos. à la porte et c’est ce que Justin Trudeau a fait. « 

Dans son tweet de samedi, M. Trump a menacé d’imposer les mêmes droits rigoureux sur les exportations d’automobiles du Canada et de l’Europe – ce qui paralyserait l’industrie automobile canadienne. Les conseillers de M. Trump ont averti que l’accord de libre-échange nord-américain était également menacé.

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

Based on Justin’s false statements at his news conference, and the fact that Canada is charging massive Tariffs to our U.S. farmers, workers and companies, I have instructed our U.S. Reps not to endorse the Communique as we look at Tariffs on automobiles flooding the U.S. Market!


Donald J. Trump

@realDonaldTrump

PM Justin Trudeau of Canada acted so meek and mild during our @G7 meetings only to give a news conference after I left saying that, “US Tariffs were kind of insulting” and he “will not be pushed around.” Very dishonest & weak. Our Tariffs are in response to his of 270% on dairy!


«Ce fut l’une des pires erreurs politiques de l’histoire du Canada», a déclaré M. Navarro, tandis que M. Kudlow a ajouté: «Combien de fois le président a-t-il dit:« Si tu me frappes, je te frapperai. « 

Un haut fonctionnaire canadien a déclaré que l’éclatement de M. Trump est sorti du champ gauche, puisque M. Trudeau avait déjà annoncé des tarifs réciproques la semaine dernière. Le Canada ne sait pas si le différend pourrait mener à une guerre commerciale et il est particulièrement préoccupé si les États-Unis imposent des droits de douane sur les automobiles canadiennes, ce qui, selon le responsable, serait désastreux pour les deux pays.

D’ultimes négociations ont eu lieu avant le départ de Trump…mais en vain!

Mme Freeland a balayé les tirades de la Maison Blanche et a écarté la menace que l’ALENA soit morte.

M. Trump a déclaré samedi qu’un accord était « proche » d’une clause de temporisation qui rouvrirait l’ALENA après cinq ans, mais M. Trudeau a ensuite réfuté le président, affirmant que le Canada ne pourrait jamais accepter cette disposition.

«Un accord commercial avec une clause de temporarisation n’est pas un accord commercial et, par conséquent, nous n’accepterons pas une clause de temporisation de cinq, dix ou quelque durée que ce soit proposée par le président», a déclaré M. Trudeau.

Le désaccord entre les États-Unis et le Canada a éclaté après que M. Trump ait quitté le sommet du G7 pour se rendre à sa rencontre très attendue avec le dictateur nord-coréen Kim Jong-un.

Lors d’une conférence de presse, M. Trudeau a condamné les actions du président en matière d’acier et d’aluminium comme destructrices et même illégales. M. Trump était sur Air Force One en route pour cette réunion à Singapour samedi quand il a tiré deux tweets torrides.

Il a ordonné aux responsables américains de se retirer d’un communiqué conjoint du G7 qui parlait d’un commerce juste et équilibré et leur a dit d’examiner l’imposition de droits de douane sur les automobiles étrangères entrant sur le marché américain.

«Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a agi de manière si douce et si douce lors de nos réunions du G7 pour donner une conférence de presse après mon départ en disant que les tarifs américains étaient insultants et qu’il ne serait pas contrarié. « M. Trump a tweeté.

Le haut responsable canadien a déclaré que d’autres dirigeants du G7 se sont ralliés derrière M. Trudeau. Les principaux politiciens américains et les opposants politiques canadiens soutiennent également le premier ministre.

La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que le retrait de M. Trump du communiqué du G7 « via Twitter est bien sûr dégrisant et un peu déprimant » et a averti que l’Europe irait de l’avant avec des tarifs réciproques comme le Canada.

Le bureau du président français Emmanuel Macron a déclaré: « La coopération internationale ne peut pas être dictée par des crises de colère et des remarques inconsidérées ».

La sénatrice démocrate américaine Diane Feinstein a qualifié l’éclatement de M. Trump de « grosse erreur », tandis que le sénateur républicain John McCain a déclaré que le comportement du président à l’égard de ses alliés du G7 était erroné.

Apparaissant sur Fox News dimanche, l’ancien premier ministre Stephen Harper a exhorté M. Trump à cesser de se livrer à des batailles commerciales avec le Canada et à unir ses forces pour pousser la Chine à ouvrir ses marchés.

« Nous nous disputons nos relations commerciales alors que les Chinois ont un déséquilibre de quatre contre un avec nous deux, à mon avis, n’est pas la bonne priorité », a-t-il dit.

Le manoir ou a eu leu le G7 est l’illustration de la déconnexion des dirigeants avec la réalité du peuple!

Le député néo-démocrate Charlie Angus a qualifié M. Trump d ‘«homme à l’esprit borné et inadapté à la fonction publique». »Le premier ministre conservateur de l’Ontario, Doug Ford, a déclaré qu’il« se tenait côte à côte »avec M. Trudeau, tout comme le chef du Parti conservateur unifié de l’Alberta, Jason Kenney.

M. Trump, qui est arrivé en retard et a quitté le sommet du G7 à La Malbaie, au Québec, tôt, n’a pas été touché par des efforts concertés pour le persuader d’annuler ses tarifs. Il a averti que les tarifs réciproques canadiens et européens visant les biens et services américains seraient assujettis à de nouveaux prélèvements.

Donald Trump a émis des tweet terribles et négatifs afin de se dissocier de l’accord final,faisant tourner le G7 au fiasco!

« Nous sommes comme la tirelire que tout le monde vole et cela finit », a déclaré M. Trump aux journalistes samedi.

Avant de partir pour Singapour, M.Trump a de nouveau appelé à la réintégration de la Russie dans le G7.

M. Harper, qui a mené l’accusation pour chasser la Russie du G7 en 2014 après son annexion de la Crimée, a déclaré que le président Vladimir Poutine ne devrait pas être autorisé à revenir dans une alliance de démocraties libérales.

« C’est un homme qui tue ses adversaires politiques. Il n’y a pas de place autour d’une table alliée pour un homme comme ça « , a-t-il dit.

Ensuite Trump va rencontrer Kim Jung Un a Singapour.

EN CONCLUSION

Ce G7 marque le début de la fin du néolibéralisme pur et dur  et officialise l’entrée dans la plus grande crise économique de l’histoire moderne!

 

Nouvel Ordre Mondial:Le plan Coudenhove-Kalergi ou le génocide des peuples d’Europe

L’immigration de masse est un phénomène dont les causes sont habilement dissimulées par le système et que la propagande multiculturelle essaye faussement de nous faire apparaître comme inévitable. Dans cet article nous avons l’intention de prouver une fois pour toutes que ce n’est pas un phénomène spontané. Ce qu’on veut nous présenter comme l’issue inévitable de la vie moderne est en réalité un plan conçu depuis des décennies, pour détruire complètement l’apparence de ce continent extraordinaire:l’Europe!

Le pan-européanisme.

Peu de gens savent que l’un des instigateurs du processus d’intégration européenne est aussi celui qui a élaboré le plan du génocide des peuples d’Europe. C’est un personnage sombre, peu connu du public. Cependant les élites le considèrent comme le fondateur de l’union européenne. Son nom est Richard Coudenhove-Kalergi. Son père était un diplomate autrichien du nom de Heinrich von Coudenhove-Kalergi (de la famille byzantine des Kallergis) et sa mère était Mitsu Aoyama, une japonaise. Kalergi, grâce à ses contacts personnels avec les aristocrates et politiciens européens qu’il devait à son père et à son travail de l’ombre, manoeuvra de façon à faire adhérer à son projet les plus importants chefs d’état, ceux-ci devenant des soutiens et des collaborateurs du “projet de l’intégration européenne”.

En 1922, il fonda le mouvement “Pan-Européen” à Vienne, qui avait pour ambition de créer un Nouvel Ordre Mondial, basé sur une confédération de nation dirigées par les Etats-Unis. L’intégration européenne serait la première étape dans la création d’un gouvernement mondial. Parmi les premiers soutiens, on trouve les politiciens tchèques Tomas Masaryk, Edouard Benes et le banquier Max Warburg qui a financé les 60 000 marks de départ. Le chancelier autrichien Ignaz Seipel et le futur président autrichien, Karl Renner, eurent la responsabilité de diriger le mouvement “Pan Européen”. Plus tard, les politiciens français, comme Léon Blum, Aristide Briand, Alcide de Gasperi, etc, proposèrent leur soutien.

Avec la montée du fascisme en Europe, le projet fut abandonné et le mouvement “Pan Européen” obligé de s’auto-dissoudre, mais après la seconde guerre mondiale, Kalergi, grâce à une activité frénétique et inlassable et au soutien de Winston Churchill, de la loge maçonnique juive B’nai B’rith et des grands journaux comme le New York Times, réussit à faire accepter son plan par le gouvernement américain. La CIA achèvera plus tard le projet.

L’essence du plan Kalergi

Dans son livre “Praktischer Idealismus”, Kalergi indique que les résidents des futurs “Etats-Unis d’Europe” ne seraient plus les peuples du Vieux Continent, mais une sorte de sous-hommes, issus du métissage. il expose clairement que les peuples d’Europe doivent se mélanger avec les asiatiques et les races colorées, créant ainsi un troupeau mltinational, sans qualités et facilement contrôlable par l’élite dominante.

Le gouvernement allemand fait la promotion d’une sexualité mixte et encourage le métissage des races.

Kalergi proclame l’abolition du droit à l’autodétermination et ensuite l’élimination des nations grâce à l’utilisation de mouvements séparatistes et des migrations de masse; pour que l’Europe puisse être contrôlée par une élite, il veut transformer le peuple en un mélange homogène de métisses blancs, noirs et asiatiques. Quelle donc est cette élite? Kalergi nous éclaire particulièrement sur ce point:

L’homme du futur sera le produit de différentes races. Les races et classes d’aujourd’hui disparaîtront progressivement par l’élimination des espaces, du temps et des préjugés. La race eurasienne-négroïde du futur, similaire en apparence aux anciens égyptiens, remplacera la diversité des peuples et celle des individus.Plutôt que de détruire le judaïsme européen, l’Europe, contre sa volonté, éduque ce peuple et le conduit à son futur statut de leader de ce processus artificiel. Ce n’est pas surprenant que le peuple qui s’est échappé des ghettos-prisons devienne la noblesse spirituelle de l’Europe.Ainsi cette attention particulière de l’Europe a donné naissance à une nouvelle race d’aristocrates. Cela est dû à l’anéantissement de l’aristocratie féodale européenne qui s’est effondré au moment de l’émancipation des juifs [En raison de la révolution française].

Bien qu’aucun livre d’histoire ne mentionne Kalergi, ses idées sont les principes directeurs de l’Union Européenne. La croyance que les peuples européens devraient être mélangés avec les africains et les asiatiques, pour détruire notre identité et créer une seule race métissée, est la base de toutes les politiques communautaires ayant pour but de défendre les minorités. Non pour des raisons humanitaires, mais à cause de directives édictées par ce régime impitoyable qui organise le plus grand génocide de l’Histoire. Le prix européen Coudenhove-Kalergi est remis tous les deux ans aux européens qui ont excellé dans la promotion de ce plan criminel. Pami ceux à qui a été remis ce prix on trouve Angela Merkel et Herman Van Ropuy.

L’incitation au génocide est aussi la base des demandes constantes de l’ONU, qui demande que soient accueillis des millions d’immigrants pour remédier à la faible natalité en Europe. Comme le dit un rapport publié en janvier 2000 dans “classement de population”, une revue de l’ONU à New York, sous le titre “Immigration de remplacement: une solution contre le déclin et le vieillissement de la population”, “l’Europe aura besoin avant 2025 de 159 millions d’immigrés.”

On pourrait se demander  comment ils peuvent être si précis dans leur estimation du nombre d’immigrés si ce n’était un plan prémédité. Il est certain que le faible nombre de naissances pourrait être inversé grâce à des mesures appropriées pour soutenir les familles. Il est aussi très clair que l’apport de gènes étrangers ne protège pas notre patrimoine génétique mais que cela favorise sa disparition.Le but unique de ces mesures est de déformer totalement notre peuple, de le transformer en en un groupe sans cohésion nationale, historique et culturelle. En gros, les politiques du plan Kalergi étaient et sont toujours à la base des politiques officielles qui visent au génocide des peuples d’Europe, à travers une immigration de masse. G. Brock Chisholm, ancien directeur de l’OMS, prouve qu’il a bien retenu les leçons de Kalergi quand il déclare: “ce que les gens doivent appliquer partout c’est une limitation du taux de natalité et une promotion des mariages mixtes (entre différentes races), dans le but de créer une seule race au monde, cette dernière pouvant être dirigée par une autorité centrale.”

Conclusions

Si nous regardons autour de nous, le plan Kalergi semble se réaliser parfaitement. Nous faisons face à la fusion de l’Europe avec le Tiers Monde. Le fléau des mariages interraciaux engendre chaque année des milliers d’enfants métissés: “Les enfants de Kalergi”. Sous la double pression de la désinformation et de la stupéfaction humanitaire, les Européens apprennent à renoncer à leur origine, à leur identité.

Les serviteurs de la mondialisation essayent de nous convaincre que renier notre identité c’est un acte humanitaire et de progrès, que le “racisme est mauvais”, car ils nous veulent tous comme des consommateurs aveugles. Il est urgent, aujourd’hui plus que jamais, de montrer les mensonges du système pour réveiller l’esprit révolutionnaire des Européens…et par conséquence:les québécois,les australiens,les sud-africains,les américains…tout l’Occident! Chacun doit voir cette vérité: l’intégration européenne s’apparente à un génocide. Nous n’avons pas d’autre choix, l’alternative est un suicide national.

Voici pourquoi le FBI veut que vous redémarriez votre routeur

Le FBI demande à tous les propriétaires d’un routeur de le redémarrer pour tenter de stopper une attaque informatique en provenance de la Russie.

Dans une annonce publiée le 25 mai, le service de police fédéral américain prévient qu’un logiciel malveillant appelé VPNFilter a infecté de nombreux routeurs, tant dans les maisons que dans les milieux de travail.

Selon le FBI, VPNFilter serait capable d’intercepter des informations qui transitent sur le réseau auquel le routeur est connecté, de bloquer le réseau et même de prendre le contrôle de certains appareils

L’attaque serait liée à Sofacy, un groupe russe qui vise notamment des gouvernements et des organisations militaires, selon le département de la Justice des États-Unis .

Le New York Times indique que Sofacy est soupçonné d’être dirigé par l’agence de renseignement militaire russe par des agences gouvernementales américaines et européennes. Les mêmes agences estiment que Sofacy serait à l’origine du piratage du parti démocrate américain , survenu avant l’élection présidentielle de 2016.

Comment se défendre contre VPNFilter?

Peu de temps après la découverte de VPNFilter, le FBI et le département de la Justice américain ont saisi le domaine utilisé par Sofacy pour contrôler le réseau d’appareils infectés.

Cela signifie qu’un simple redémarrage des routeurs touchés devrait suffire à neutraliser le logiciel malveillant.

Pour redémarrer votre routeur, débranchez le fil d’alimentation électrique de l’appareil pendant une minute, puis rebranchez-le. C’est tout!

Si vous désirez sécuriser votre réseau davantage, il est fortement recommandé de vous assurer que le logiciel embarqué de votre routeur est à jour. Pour ce faire, rendez-vous sur le site du fabricant de votre appareil, trouvez la page de votre modèle et suivez les instructions pour faire la mise à jour.

La dernière étape, qui est d’une importance capitale, est de modifier le nom d’utilisateur et le mot de passe utilisés pour contrôler votre routeur. Les identifiants par défaut sont en effet faciles à trouver sur Internet et laissent donc votre appareil vulnérable à une attaque. Les informations pour changer les identifiants devraient aussi se trouver sur le site du fabricant de votre routeur.

« Guerre des clics » (en référence à la Blitzkrieg allemande lors de la seconde guerre mondiale) « Lancement d’attaque sur les serveurs estoniens » Dessin de presse paru dans le Herald Tribune, quotidien américain en mai  Pourquoi l’Estonie accuse l’Etat russe d’être à l’origine de cette cyber attaque? Celle-ci est-elle une illustration de relations particulièrement tendues entre les deux pays?