Accueil

Joseph Hirt, « survivant d’Auschwitz », avoue avoir tout inventé

Laisser un commentaire

Joseph hirt:le menyeur au x services des sionistes et du néolibéralisme.

Joseph Hirt:le menteur au x services des sionistes et du néolibéralisme.

 

 

Régulièrement invité dans les écoles, les universités et à la télévision, Joseph Hirt, 91 ans, habitant Adamstown en Pennsylvanie, a voyagé pendant des dizaines d’années à travers les Etats-Unis pour donner des conférences sur l’Holocauste et raconter son évasion d’Auschwitz alors que son corps ressemblait à un« squelette de 28 kg recouvert de peau ».

Mais Joseph Hirt vient d’avouer qu’il avait menti.

Lui qui multipliait les détails durant ses récits, racontant sa rencontre avec le docteur Josef Mengele, qui menait des expériences médicales sur les détenus  ou comment il avait réussi à passer sous des fils barbelés et à s’évader d’Auschwitz, a fini par admettre qu’il avait tout inventé, s’excusant publiquement auprès de ceux à qui son histoire pourrait nuire.

« Je n’étais pas prisonnier là-bas », a-t-il avoué.

C’est un professeur d’histoire à Turin, Andrew Reid, qui a décelé des « incohérences » dans le récit de Joseph Hirt. Le 15 avril, il assistait à une conférence de Joseph Hirt à New-York. Joseph Hirt y a montré le numéro de prisonnier tatoué sur le haut de son avant-bras. Le professeur d’histoire, qui écoutait attentivement, a remarqué que Joseph Hirt déclarait avoir été capturé par les nazis, déporté à Auschwitz en 1941 avant de parvenir à s’échapper du camp de concentration en 1942, le 31 mars exactement, jour de l’anniversaire de son père. Mais d’après les responsables du Musée National d’Auschwitz-Birkenau, le numéro de prisonnier tatoué sur le haut de l’avant-bras de Joseph Hirt correspond à celui d’un Polonais arrivée à Auschwitz en 1944.

Le site du musée américain de l’Holocauste a également fait remarqué que la méthode de tatouage au niveau de la face interne du haut de l’avant-bras gauche des prisonniers d’Auschwitz, là où se trouve celui de Joseph Hirt, n’est entrée en vigueur qu’en 1943, soit deux ans après que, selon ses dires, il y ait été déporté. Enfin, les officiels du Musée National d’Auschwitz-Birkenau ont déclaré à Andrew Reid qu’il n’y avait eu « qu’une seule évasion » recensée au cours de la période avancée par Joseph Hirt et qu’il ne s’agissait pas de la sienne.

Pas sûr que l’affaire fasse l’objet d’un reportage au journal télévisé… Ni que les étudiants soient avertis qu’ils ont écouté un faussaire.

Source : http://www.medias-presse.info

Advertisements

Caméras de surveillance et policiers envahissent Montréal. Les citoyens s’inquiètent !

Un commentaire

lesindignesduquebec

Sophie DoucetSophie Doucet

À Montréal, dans certains quartiers, il y a une caméra de surveillance pour 28 habitants et la ville compte actuellement 236 policiers pour 100 000 habitants. C’est 22 % de plus qu’à Toronto et 20 % de plus que dans l’ensemble des grandes villes canadiennes. Pourtant selon Statistique Canada l’Indice de criminalité sur l’île de a été réduit de moitié depuis l’an 2000.

Des citoyens inquiets

tableau de bord                                       Big Brother vous observe

Plusieurs citoyens s’inquiètent de la prolifération de ces caméras de surveillance qui, depuis une douzaine d’années, envahissent  l’espace  public montréalais. C’est ainsi que Marco Sylvestro, un citoyen de Pointe-Saint-Charles a  localisé «250 caméras installées sur des édifices, des feux de circulation, des commerces ou des entreprises. Si on suppose qu’un nombre équivalent est aussi installé à l’intérieur des commerces, des…

View original post 446 mots de plus

Après la mort, il y a de la vie (dans les gènes tout du moins)

Laisser un commentaire

mort 001

 

 

On pensait jusqu’à présent que la mort signifiait la fin de toute activité biologique dans le corps, mais selon une nouvelle étude, il semblerait que de nombreux gènes restent actifs jusqu’à quatre jours après la mort clinique. Ces gènes « zombies » ne peuvent évidemment pas ramener quelqu’un à la vie mais cela a de sérieuses conséquences.

Deux récentes études pourraient bien modifier notre perception de la mort. Peter Noble, biologiste de l’Université de Washington, et ses collègues ont montré que certaines parties du corps restaient actives après la mort. Cela pourrait, dans un futur proche, permettre d’améliorer la préservation des organes et les techniques médico-légales.

Les scientifiques savaient déjà que certains gènes restaient actifs après la mort, sans avoir aucun idée de la durée de cette activité. Peter Noble et son équipe sont parvenus à identifier des centaines de gènes toujours en activité plusieurs jours après la mort d’un animal.  Certains ont même une activité plus intense.

Et ce ne sont pas des gènes aléatoires. Il s’avère que la majorité d’entre eux jouent un rôle important dans l’expérience du traumatisme ou du stress. Certains, par contre, sont d’ordinaire utilisés pour le développement embryonnaire… Les scientifiques imaginent qu’après la mort, l’environnement cellulaire ressemble à celui d’un embryon. Autre découverte importante, de nombreux gènes qui s’activent après la mort sont généralement liés au cancer. Ceci pourrait expliquer pourquoi de nombreux receveurs d’organes contractent des cancers.

La seconde étude a permis de montrer que cette activité génétique post-mortem pouvait être utilisée dans des enquêtes. Les sciences médico-légales pourraient prendre des échantillons génétiques pour mieux estimer l’heure de la mort.

Les résultats de ces recherches doivent encore être validées avant d’être éventuellement publiées, et ces expérimentations n’ont pas été réalisées sur des cadavres humains, mais si cela venait à se vérifier sur l’homme, voilà qui pourrait modifier la perception de la mort de la part des spécialistes…

La Sixième Extinction Massive en marche:Le réchauffement de l’Arctique va créer une zone mortelle de Gaz à Effet de Serre

Laisser un commentaire

 

Permafrost :ci - dessous les lacs peu profonds comme ceux - ci sur la plaine côtière de l' Alaska sont la résultante de la décongélation à la suite de l' évolution du climat d'hiver. Image: Christopher Arp, Université de l' Alaska Fairbanks

Permafrost :ci – dessous les lacs peu profonds comme ceux – ci sur la plaine côtière de l’ Alaska sont la résultante de la décongélation à la suite de l’ évolution du climat d’hiver. Image: Christopher Arp, Université de l’ Alaska Fairbanks

 

Les chercheurs avertissent que les sols en dégel dans le pergélisol de la toundra arctique vont libérer des quantités croissantes de dioxyde de carbone et de méthane dans l’atmosphère.

LONDRES, le 27 Juin, 2016 – Les scientifiques du climat ont froidement mis en place le mécanisme par lequel un réchauffement de l’ Arctique va accélérer le réchauffement global du monde entier. C’est simple: que le réchauffement du pergélisol et que celui-ci sèche.Cela va libérer toujours de plus grandes quantités de dioxyde de carbone des sols arctiques.

Et si ces parties de toundra chaudes  dégelent et deviennent de plus en plus détrempées,il en  sortira  de plus grandes quantités de méthane, un gaz à effet de serre (GES) de  plus courte durée , mais aussi un piège à chaleur beaucoup plus puissant que le CO 2 .

L’impact du dioxyde de carbone, disent-ils, pourrait être dominant dans l’accélération du changement climatique mondial. Étant donné que la région arctique est déjà l’endroit le plus rapide de réchauffement de la planète, et que les sols du pergélisol sont calculés pour tenir deux fois plus de carbone que ce qui  est déjà dans l’atmosphère, les enjeux sont élevés – et mettent  donc la pression sur les scientifiques du climat pour obtenir plus de  détails .

Christina Schädel, une scientifique de l’ écosystème à la Northern Arizona University aux États – Unis, et 23 collègues de la Nouvelle -Zélande,de  la Finlande, de la République tchèque, du  Royaume – Uni, Australie, Canada, Allemagne, Singapour et d’ autres institutions US,ont sorti un rapport global sur le changement climatique ( rapport Nature Climate Change ).Ensemble,ils ont fait un méta-analyse de 25 expériences d’incubation séparées avec des sols de la zone de pergélisol pour établir la finesse des détails de ce qui se passe lorsque le sol depuis longtemps  congelé est réchauffé par 10 ° C.

La rétroaction du carbone

Ils ont constaté que la température et l’humidité  étaient  importantes – et la plus grande source potentielle   des gaz à  effet de serre est venu avec le mélange des microbes, le carbone du sol, et de l’oxygène.

« Nos résultats montrent que l’augmentation des températures ont un effet important sur les émissions de carbone du pergélisol, mais que les changements dans les conditions d’humidité du sol ont un effet encore plus grand», dit le Dr Schädel. « Nous concluons que les évaluations du pergélisol de carbone seront plus fortes quand un pourcentage plus élevé de la zone de pergélisol subira le dégel dans un environnement sec et riche en oxygène. »

Que l’Arctique en décongélation pourrait, juste par son dégel, encore accélérer le changement climatique ne constituerait  pasune donnée nouvelle.Les chercheurs ont non seulement à plusieurs reprises confirmé le danger , mais ont même essayé d’ estimer l’impact  futur sur les économies mondiales .

 » quelques centimètres peuvent faire la différence à savoir si on se dirige vers des glissements de terrain »

Un rapport dans la dernière édition des Geophysical Research Letters Journal dit que même dans les lacs peu profonds qui parsèment les basses terres de l’ Arctique, le pergélisol commence à dégeler.

Les températures de fonds de lac (le lit) prises  à une profondeur d’un mètre ou moins ont réchauffé de 2,4 ° C au cours des trois dernières décennies , et pour cinq des sept dernières années, la température moyenne annuelle du lit des lacs  est resté au- dessus de zéro.

Donc, le réchauffement est inexorable – et, avec elle, la libération potentielle d’énormes quantités de carbone  enterré depuis des millénaires et  préservé dans la tourbe et le matériel végétal congelé dans les sols.

Question de  topographie

L’étude Nature Climate Change prend au sérieux les recherches sur les  détails du processus, et l’étape suivante des recherches consiste à déterminer si le dégel des sols polaires deviendra plus humide ou plus sec en général. Cela pourrait se résumer à une question de  topographie.

“A few centimetres can make the difference in whether the ground slumps and becomes wetter or ends up high and dry, by separating more from the water table,” says Colleen Iversen, an ecosystem scientists at the Oak Ridge National Laboratory in the US and a co-author of the report.

(« Quelques centimètres peuvent faire la différence à savoir si les glissements de terrain et devient plus humide ou se termine en haut et sec, en séparant plus de la nappe d’eau» , explique Colleen Iversen, un des scientifiques de l’ écosystème au Oak Ridge National Laboratory aux États – Unis et un co-auteur du rapport.)

« Il y a aussi de grands étangs qui pourraient s’assécher sur de grandes surfaces , ainsi que les sols superposés par un réseau de coins de glace (ice wedges)  où le réchauffement pourrait conduire à une thermokarst, ou un affaissement, de la surface de la terre lorsque le permafrost et les coins de glace fondent.

« Donc , le mouillage et le séchage de l’Arctique est important d’observer et modèle à des échelles allant d’un mètre à plusieurs kilomètres. » 

Sources:Climate News Network

Alerte au totalitarisme de 1984:Vladimir Poutine invite l’Europe à joindre une alliance eurasiatique

Laisser un commentaire

Poutine : « Le projet de grande Eurasie est bien évidemment ouvert aux pays de l’Europe »

Discours du président russe au Forum de Saint-Pétersbourg

Discours très économique – et donc forcément géopolitique – du président russe Vladimir Poutine au Forum de Saint-Saint-Pétersbourg le 17 juin 2016. Il y dessine notamment les contours de l’union économique eurasiatique, pour y inviter les pays européens.

Tout cela semble faire référence au roman 1984 ,d’Aldous Huxley.

 

 

Brexit: l’effet domino se confirme dans tout l’Europe

2 commentaires

Le référendum en Grande-Bretagne fait craindre une désintégration progressive de l’Union européenne. Aux Pays-Bas et en France, les divers partis de  droite réclament la tenue d’un tel référendum.

effet domino

Un Brexit marquerait-il le début de la fin de l’Union européenne telle que nous la connaissons? L’organisation du référendum organisé jeudi au Royaume-Uni constitue un dangereux précédent en Europe, à un moment où celle-ci se trouve confrontée à la fois à la crise des migrants et à celle, encore incomplètement résolue, de la zone euro.

Diverses personnalités politiques de l’UE ont appelé à suivre l’exemple du Royaume-Uni et désirent l’organisation de référendums dans leurs propres pays.

Le mouvement anti-establishment italien 5 Star (NDLR M5S-Mouvement 5 étoiles, qui a remporté la mairie de Rome) a a formulé son désir d’organiser un référendum sur l’opportunité de se maintenir dans l’Euro ou pas. Sous l’euphorie des tout récents succès municipaux, le parlementaire Luigi Di Maio a ainsi déclaré : « Nous voulons un référendum de consultation populaire au sujet de l’Euro »

Le rêve de l'Union Européenne s'effondre sous nos yeux.

Le rêve de l’Union Européenne s’effondre sous nos yeux.

« Il est clair que l’Euro ne marche pas aujourd’hui. Nous devons soit trouver des monnaies alternatives ou soit un’Euro 2‘.

« Nous sommes justement entrés au Parlement européen dans le but de modifier certains traités actuellement en vigueur« 

« Nous attendons les résultats du référendum sur le Brexit »

« Le simple fait qu’un grand pays comme la Grande-Bretagne puisse organiser un référendum pour partir de l’UE est déjà un signe en soi de l’échec de l’Union européenne« 

Le mouvement M5S voudrait deux monnaies différentes en Europe, une pour les pays riches du Nord de l’Europe et une autre pour les pays pauvres du Sud méditerranéen.

Ce référendum anglais sur l’UE aurait valeur de test auprès de l’opinion publique malgré que la loi italienne n’autorise pas de référendums visant à modifier ses traités internationaux. Mais une victoire du « Leave » enverrait un signal fort au gouvernement.

La présidente du Front national, Marine Le Pen, a elle aussi promis aux Français si elle était élue en 2017, que la France aurait son Frexit.

Elle a ajouté: « J’aurais voté pour le Brexit (si j’étais britannique) même si j’estime que la France a mille fois plus de bonnes raisons de partir que le Royaume-Uni »
ndlr : Schengen et Livre Sterling

Le leader du parti populiste danois a lui aussi demander un referendum identique à l’exemple anglais quant au maintient du Danemark dans l’UE.

Son chef de file, Kristian Thulesen Dahls a dit que si le Parlement danois était en désaccord sur des réformes décidées par l’UE de Bruxelles alors un référendum national s’imposait de facto.

Si le Danemark allait dans cette direction, Irene Wennemo, Secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’Emploi, a elle aussi déclaré que le sentiment anti-UE pourrait se propager à travers toute la Scandinavie et aboutir par un vote similaire en Suède.

Le ressentiment eurosceptique est également fortement en hausse aux Pays-Bas avec deux tiers des électeurs qui ont voté récemment sur le rejet d’un traité de rapprochement politique et économique UE / Ukraine.

Geert Wilders du PVV profondément anti UE a déclaré à la presse que le résultat du Brexit signifierait le « début de la fin » des liens du gouvernement néerlandais avec l’UE.

Traduction réalisée par RR du Daily Express

Le phénomène « Marine Le Pen » prend de l’ampleur dans toute la France !

Laisser un commentaire

Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :