Accueil

Les dossiers de Michel Duchaine:Un prix nobel de médecine accuse: « guérir des maladies n’est pas rentable pour les laboratoires »

Laisser un commentaire

 

prix-nobel

 

 

« Le prix Nobel britannique de médecine, Richard J. Roberts, a accusé les grands laboratoires pharmaceutiques de faire passer leurs intérêts économiques avant la santé des personnes, en détenant le progrès scientifique dans le traitement des maladies car la guérison n’est pas rentable.

«Les médicaments qui guérissent ne sont pas rentables et ne sont donc pas développés par les laboratoires pharmaceutiques, qui parallèlement  développent des médicaments qui chronicisent les maladies et qui doivent être consommés de manière ininterrompue, » Roberts a déclaré dans une interview au magazine «PijamaSurf».

Certains médicaments qui pourraient guérir entièrement une maladie ne sont pas développés. Cela est-il normal que l’industrie de la santé soit régie par les mêmes valeurs et principes que le marché capitaliste, lesquels ressemblent beaucoup à ceux de la mafia? », demande le prix Nobel 1993 de médecine. (ndlr: ça fait du bien d’entendre ça de la part d’un prix Nobel de médecine).

Le savant et chercheur accuse les labos d’oublier de servir le peuple et de s’occuper uniquement de la rentabilité économique. «J’ai vu comment, dans certains cas des chercheurs qui dépendaient de fonds privés auraient pu découvrir des médicaments très efficaces qui auraient pu complètement venir à bout de certaines maladies », a t-il expliqué.

Il ajoute que les entreprises cessent d’enquêter, car « Les compagnies pharmaceutiques sont davantage intéressées à votre porte-monnaie qu’à votre santé, c’est pourquoi les recherches, tout à coup, sont déviées vers la découverte de médicaments qui ne guérissent pas, mais qui rendent les maladies chroniques permettant aux malades de constater des améliorations qui disparaissent dès lors que l’on cesse de prendre le médicament. »

En ce qui concerne les raisons pour lesquelles les hommes politiques n’interviennent pas, Roberts affirme que «dans notre système, les politiciens ne sont que des employés des gros capitaux qui investissent ce qui est nécessaire pour assurer la victoire à leurs poulains, et s’ils ne sortent pas vainqueurs, ils achètent les élus « . (Ndlr: Tout est dit, Obama nous en a donné un bon exemple avec Monsanto). »

A noter après quelques recherches que cet article ressemble beaucoup à un autre accordé en 2007 au journal La Vanguardia et qui apportent plus de précisions sur les manipulations des labos concernant les médicaments.

Laurent Freeman

Pour l’anecdote, Russia Today a publié également un sondage en bas de son article. Avez-vous confiance en l’industrie pharmaceutique? 86,9% des internautes ont répondu que non, comme ça c’est clair!

Source: Russia Today

 

Dictature de la pensée unique:Google filtre les « fake news »… sauf si elles sont américaines !

Laisser un commentaire

fake-news-001

Les filtres de Google sont-ils objectifs dans la lutte contre les fausses informations ? Une simple expérience de RT montre comment le tri se fait : dur avec certains médias, le moteur de recherche épargne les sites américains.

Vous cherchez sur Chrome, le navigateur internet de Google, un article sur un sujet commun et constatez que certains articles sont marqués comme des fake news, dont les articles de RT.

Essayez ensuite de trouver une fausse nouvelle évidente qui concerne Donald Trump… Aucune notification de fake. C’est simple et ça marche. Une simple vidéo le démontre.

 

 

 

 

 

source: https://francais.rt.com/international/32184-google-filtre-fake-news-sauf-americaines

 

Divulgation de documents:photo de Bill Clinton nu recevant un massage d’une jeune beauté

Un commentaire

À l'origine le média russe s'étit trompé en  écrivant que c'était Donald Trump!!!??

À l’origine le média russe s’étit trompé en écrivant que c’était Donald Trump!!!??

Short autobiography by Michel Duchaine

Laisser un commentaire

In order to familiarize you with me, I would like to present you my short autobiography, as I promised you, a long time ago! In life, we do what we can with the best Tools available, in our environment. I have developed over time, a spirit of research and a great personal interest in disclosing my information to you.

Therefore, in order to make you aware of my personal development, I consider that my own disclosure of my being has become fundamental in order to establish a bond of confidence in the future of the evolution of the World Movement of Civil Disobedience, together with the Quebec development of this movement: the Quebec Movement of Civil Disobedience.

To this we must associate the creation of a political party, the New Era of Quebec, which will have to assume the stewardship of the state once the corrupt political system has collapsed.It is important for security And in the interests of the First Nations and the Métis Nation of Quebec … that stewardship be ensured without discontinuity.

So I go to action, because even if it is only a short autobiography, preceded by a long one that will be edited, this disclosure of my person will echo, you will see.

Also, given the international part of our business, I will translate this autobiography into English, Spanish, Portuguese, Italian, Indonesian, Russian, Chinese, Arabic, German, Creole and Hebrew.

You will excuse me for disturbances because we have a revolution to make and we risk making noise!


MICHEL DUCHAINE, autobiography

Short, but honest!

 

PREAMBLE

Speaking of evolution, you need to understand from the start that no mechanical evolution is possible. The evolution of man is the evolution of consciousness. And consciousness can not evolve unconsciously.
Consciousness is a divine inheritance. It was given by god (or the Annunaki) to allow the adaptation and evolution of the Neanderthals!
The Liberation of the Humans of the Earth required an « awakening »!
« The awakening begins when a man realizes he is not going anywhere, and does not know where to go. « 

My personal awakening arrived early in my life which was threatened from the beginning.


FOREWORD

What you are going to read is my short biography, which should allow my many readers to get to know me better.It will be followed by a long version which could lead to many follow-ups.I would like to pay tribute to all those who have Walked with me, even for a short time.

 


 

Photo prise par un parent de ma mère ,en aout...1959!Oui,c'est bien moi assis entre mon père et ma mère:j'avais cinq ans à ce moment-là!/ Photo taken by a relative of my mother, in August 1959 ...! Yes, that's me sitting between my father and my mother: I was five at the time! / Foto tomada por un pariente de mi madre, en agosto de 1959 ... Sí, ese soy yo, sentado entre mi padre y mi madre: yo tenía cinco años en el momento

Photo taken by a relative of my mother, in August 1959 …! Yes, that’s me sitting between my father and my mother: I was five at the time! /

Chapter 1-From Origin to Adolescence

 

The most distant ancestor I have been told would come from Normandy, France, but everything is relative.This means that there was always northern blood in my family.My great-great Joseph Duchaine (or Duchesne because the autograph of the name will change with my grandfather who will make this mistake all his life). Joseph Duchaine would have been a rider from the woods who was shuttling between Quebec City and the Saguenay- Lac St-Jean and sometimes also through the region of Charlevoix which was very sparsely populated at the time.

We are talking about the period beginning around 1844 and which corresponds to the installation of the company Price. There was practically no road at that time and that is why we used « coureurs des bois » At that time, to send mail or make commissions. Also, with the beginnings of logging, Joseph Duchaine decided to take wife and found a family. Several years ago I was explained That my grandfather had to make an exchange of goods in order to marry his wife who was of Attikamek origin.

This couple would have had several children including my grandfather, Arthur Duchaine. My grandfather who had married Albertine Tremblay will leave twelve heirs behind him. During his life he worked for the company Price, A sawmill, an election worker for Maurice Duplessis at Lac St-Jean and a builder of houses. The last house he built will become one of the most expensive in the city of Alma. He died at 78 On the point of death, he was raised in his bed to look for a last photo of the former premier of Quebec, Maurice Duplessis surrounded by his ministers.

I keep a quote from my grandfather: « When a house is too old that the solage is broken and it smells rot and vermin, it is destroyed and a new one rebuilt. It is the same with A government. We do not build new with old. « 

My father died in 1985 at the age of 57. He also worked for a lifetime. He worked all his life for the Alcan Company. It was only during the Second World War that he worked occasionally on the basis of Of Peterwawa, in Ontario.This was the only other job he did, apart from the Alcan. In 1952, Alcan foremen rushed the countryside to find employees. In 1952 my father earned $ 110 clear by 2 weeks … and it was an excellent salary at the time. He will die in the year when the company’s executives refused his pre-retirement. He was a foreman and was responsible for blast furnace programming before To die. He will not have time to rest because he owned a kennel or we were breeding dogs (16 breeds) and some cats. My father is the one who taught me to program In basic, at the time.

She is 87 years old and lives with a friend in an apartment in Alma. During the Second World War, she was a teacher, but abandoned her career by marrying: it was hard for a woman to continue To work after her marriage at the time, at Lac St-Jean.

 

Chapter 2-My birth and my childhood

I was born on Christmas Day in 1953 in the morning. I had a very happy childhood with my parents. As I was their only child, we were surrounded by large families of 14, 12 and 10 children. In the fifties, the parish priests mounted the pulpit and talked about the importance for women of bringing as many children as possible. My mother was particularly attentive to my education: she showed me to read before the age of 5 years. At the age of 6, I had already received as a gift the encyclopedia of Youth, the encyclopedia Grolier and Countries and Nations of Grolier. Even before my second year, I knew the history well, I knew my geography by heart I could, even in the second year, speak for several minutes on subjects like animals, plants, even the planets of the solar system.

My childhood proved difficult because the other children saw me as different from them and rejected me. The jealousy of other families who could not pay for toys, good food and good clothes for their children soon To set up several avenging arms against me. During all my years of primary school, it was a succession of battles with punches and kicks on the way back from school. I have sometimes suffered good scrapes, but j I have given good ones too.

Subsequently, my parents adopted 3 daughters who became my sisters and the future source of great conflicts in my family.

This period ended when I had my eighth grade (or my first year of high school). I had already become a scholar in several fields and I gave a lot of help to others around me.

I had plenty of facilities to study and I liked to talk.In the seventh year I was already starting to give lectures in class and I liked sharing my discoveries on research that I was doing then.

Chapter 3-My Adolescence

I remember how my classmates had delighted my companions at the time: I had gone from zero to hero in a very short time. My best and most remarkable lectures of that time were made on dinosaurs, space , The death of Winston Churchill and especially the assassination of John Kennedy.

The assassination of John Kennedy was the trigger for me. I was sitting in front of the old Fleetwood television in black and white. The whole family watched the procession when the shots were heard. Did not see people in the same way after that … so much so that in 1968, carried away by the wind of change of the time, I was one of the first to expose the famous little red book of Mao on my I had become a very rebellious teen who had a certain influence that was leaking on others.

The little red book was found in the wood-burning stove the day I came across the famous book by Jacques Bergier and Louis Powell: « The Magicians’ Morning. » This book opened the door to fantastic realism. I will read completely the works of jimmy Guieu, Robert Charroux, Guy Tarade, etc.

I will eventually finish by documenting the Third Reich.

Chapter 4-The events of October 1970

During the events of October 1970, in Quebec, I will be in contact with the cell of the Sons of Liberty. In order to support the revolutionary action of the Front de Libération du Québec, we organized a student union called « Common Front Students » , In order to confront the political system. In the midst of the October crisis, we were confronting the police in the middle of the street to support the FLQ: I was 17. We were more than 100 students in alma against the liberal dictatorship and the Law on the measures of war. A mini-cell had begun the urban guerrilla against the institutions of the time.

When I was 47 years old, I was talking about civil disobedience. I had to fight dozens of interrogations, threats, etc., so that I could return to freedom.

Chapter 5-Back to school and work

A challenge: in 1974, I volunteered in the civil protection program in the event of atomic war. A course that I loved.

I then went back to school after traveling a little. I directed my interests towards technical and professional courses: I studied all my life, while accumulating no less than 14 diplomas including robotics, aeronautical sheet metal work, Electronics, industrial mechanics, etc.I have read thousands of books. I have translated thousands of texts in various languages.

I worked on prototypes, many industrial equipment, I worked, among others at Pratt & Whitney and large companies of steelworks, cartonneries, etc.

Currently, I work in a large company in Repentigny.

Chapter 6-Projects for Quebec and the World

 

In 2007, 10 years ago, on September 10, 2017, I founded the Defenders of the Earth in a restaurant in Montreal. It is an association of researchers on the web who seek the Truth of things.

In 2011, I was running for the Green Party of Canada on May 2 and I did a good job by being left to myself.

Since the rise of political corruption in Quebec, I have been trying to change the order of things: I am currently looking at what can be done by promoting the Quebec Movement of Civil Disobedience and a political party: Ère Nouvelle du Québec … and I dream of the day when people will wake up!

L'astronome amateur./ The amateur astronomer./ El astrónomo aficionado.


The amateur astronomer./

 

Chapter 7-Personal Hobbies

Reading, writing, research, astronomy and photography. I am also an avid outdoor enthusiast, bike, models and a collector of stamps.

 

PS

It is only a short biography, the next one will be very complete and detailed and will carry the title of: Chronicles of life.

 

 

 

 

 

Courte autobiographie de Michel Duchaine

Laisser un commentaire

Afin de vous familiariser avec  moi,je me permets aujourd’hui ,de vous présenter  ma courte autobiographie ,telle que je vous l’ai promis,il y a longtemps déjà!Dans la vie,on fait ce qu’on peut avec les meilleurs outils disponible,dans notre environnement.J’ai développé au fil du  temps,un esprit de recherche et un grand intérêt personnel à vous divulguer mes informations.

Aussi,dans le but de bien vous faire connaître mon développement personnel,je considère  que la propre divulgation de mon être est devenue fondamentale afin d’établir un lien de confiance  dans le futur de l’évolution du Mouvement Mondial de Désobéissance Civile ,conjointement au développement québécois de ce mouvement:le Mouvement Québécois de Désobéissance Civile.

À cela,il convient d’associer la création d’un parti politique ,l’Ère Nouvelle du Québec qui devra assumer la gérance de l’état,une fois que le système politique corrompu se sera effondré.Il est important,pour la sécurité publique nationale et dans l’intérêt des Premières Nations et de la Nation Métissée du Québec…que la gérance soit assurée sans discontinuité.

Donc je passe aux actes,car même si ce n’est qu’une courte autobiographie,précédent une longue qui sera éditée,cette divulgation de ma personne fera  écho,vous le verrez.

Aussi,étant donné le volet en parti international de notre affaire,je traduirai cette autobiographie en anglais,en espagnol,en portugais,en italien,en indonésien,en russe,en chinois,en arabe,en allemand ,en créole et en hébreux.

Vous m’excuserai des dérangements car nous avons une révolution à faire et on risque de faire du bruit!

 


MICHEL DUCHAINE,autobiographie

Courte,mais honnête!

 

PRÉAMBULE

En parlant de l’ évolution, vous avez besoin de comprendre dès le départ qu’aucune évolution mécanique n’est possible. L’évolution de l’ homme est l’évolution de la conscience. Et la conscience ne peut pas évoluer inconsciemment.
La conscience est un héritage divin.Elle a été donné par dieu (ou les Annunaki) pour permettre l’adaptation et l’évolution des néandertaliens!
La Libération des Humains de la Terre a nécessité un « réveil »!
« Le réveil commence quand un homme se rend compte qu’il ne va nulle part, et ne sait pas où aller. »

Mon réveil personnel est arrivée tôt dans ma vie qui fut menacée,dès le début.

 


AVANT PROPOS

Ce que vous allez lire est ma courte biographie,celle qui doit permettre à mes nombreux lecteurs de mieux me connaître.Elle sera suivi d’une version longue qui pourrait  amener de nombreuses suites.Je tiens à rendre hommage à tous ceux et celles qui ont cheminé avec moi,même un court instant.

 

 


Photo prise par un parent de ma mère ,en aout...1959!Oui,c'est bien moi assis entre mon père et ma mère:j'avais cinq ans à ce moment-là!/ Photo taken by a relative of my mother, in August 1959 ...! Yes, that's me sitting between my father and my mother: I was five at the time! / Foto tomada por un pariente de mi madre, en agosto de 1959 ... Sí, ese soy yo, sentado entre mi padre y mi madre: yo tenía cinco años en el momento

Photo prise par un parent de ma mère ,en aout…1959!Oui,c’est bien moi assis entre mon père et ma mère:j’avais cinq ans à ce moment-là!/

Chapître 1-De l’origine à l’adolescence 

 

L’ancêtre le plus lointain que l’on m’a cité proviendrait de la Normandie,en France,mais tout est relatif.C’est donc dire qu’il y a toujours eu du sang nordique dans ma famille.Mon arrière-grand-père s’appelait Joseph Duchaine  (ou Duchesne car l’autographie du  nom va changer avec mon grand-père qui fera cette erreur toute sa vie).Joseph Duchaine  aurait été un coureur des bois qui faisait la navette entre  Québec et le Saguenay-Lac St-Jean et  parfois aussi en passant par la région de Charlevoix qui n’était que très peu peuplée,à l’époque.

On parle de la période débutant vers 1844 environ et qui correspond à l’installation de la compagnie Price .Il n’y avait pratiquement pas de route à ce moment-là et c’est pourquoi l’on utilisait des « coureurs des bois » à cette époque,pour envoyer du courrier ou faire des commissions.Aussi,avec les débuts de l’exploitation forestière,Joseph Duchaine décida-t-il de prendre femme et de fonder une famille.Il y a plusieurs années on m’avait expliqué  que mon aïeul avait du faire une échange de biens  afin de pouvoir marier sa femme qui était d’origine attikamek.

Ce couple aurait eu plusieurs enfants dont mon grand-père,Arthur Duchaine.Mon grand-père  qui s’était marié à Albertine Tremblay laissera  douze héritiers derrière lui.Durant sa vie,il aura travaillé pour la compagnie Price,aura été propriétaire d’une scierie ,travailleur d’élections pour Maurice Duplessis au Lac St-Jean et constructeur de maisons.La dernière maison qu’il bâtit,deviendra l’une des plus dispendieuse de la ville d’Alma.Il mourra à 78 ans  des suites d’un accident cardio-vasculaire.Sur le point de mourir,il se fit relever dans son lit afin de regarder une dernière fois une photo de l,ancien  premier-ministre du Québec,Maurice Duplessis entouré de ses ministres.

Je retiens une citation de mon grand-père: »Quand une maison est trop vieille que le solage est brisé et qu’elle sent la pourriture et la vermine,on la détruit et on en rebâtit une neuve.C’est la même chose avec un gouvernement.On ne bâtit pas du neuf avec du vieux. »

Mon père mourra en 1985 à l’âge de 57 ans seulement…lui aussi d’un acv.Il aura travaillé toute sa vie pour la Compagnie Alcan,Ce n’est que durant la deuxième Guerre Mondiale qu’il  travailla occasionnellement sur la base de Peterwawa,,en Ontario.Ce fut le seul  autre travail qu’il fit,à part l’Alcan.En 1952,les contremaîtres de l’Alcan ratissaient les campagnes pour trouver des employés.En 1952,mon père gagnait $110 clair par 2 semaines…et c’était un excellent salaire à l’époque .Il mourra dans l’année ou les dirigeants de la compagnie lui eurent refusé sa pré-retraite.Il était contremaître et il était responsable de la programmation des hauts fourneaux ,avant de mourir.Il n’aura pas eu le temps de se reposer car il était propriétaire d’un chenil ou nous faisions l’élevage des chiens (16 races) et de quelques chats.Mon père est celui qui m’a appris à programmer en basic,à l’époque.

Ma mère est toujours vivante.Elle a 87 ans et vit avec un ami dans un appartement à Alma.Durant la Seconde Guerre Mondiale,elle était enseignante,mais abandonna sa carrière en se mariant:c’était mal vu qu’une femme puisse continuer à travailler après son mariage à l’époque,au Lac St-Jean.

 

Chapître 2-Ma naissance et mon enfance

Je suis né le jour de Noël en 1953 au matin.J’ai eu une enfance très heureuse auprès de mes parents.Comme j’étais leur seul enfant,nous étions entouré par de grosses familles de 14 ,12 et 10 enfants.Dans les années ’50,les curés montaient en chaire et parlaient de l’importance pour les femmes de mettre au monde le plus d’enfants possibles.Ma mère s’occupait particulièrement bien de mon éducation:elle me montra à lire avant l’âge de 5 ans.À 6 ans j’avais déjà reçu en cadeau l’encyclopédie de la Jeunesse,l’encyclopédie Grolier et Pays et Nations de Grolier.Avant même ma deuxième année,je connaissais bien l’histoire,je connaissais ma géographie par coeur.Je pouvais,déjà en  deuxième année,parler plusieurs minutes  sur des sujets comme les animaux,les plantes,mêmes les planètes du système solaire.

Mon enfance s’est avéré difficile,car les autres enfants me voyaient   comme différent d’eux et me rejetaient.La jalousie des autres familles qui ne pouvaient payer des jouets,de la bonne nourriture et de bons vêtements à leurs enfants a tôt fait de dresser plusieurs bras vengeurs contre moi.Durant toutes mes années de cours primaires,ce fut une succession de batailles à coup de poings et coups de pieds sur le chemin du retour de l’école.J’ai subi parfois de bonnes raclées,mais j’en ai donné de bonnes aussi.

Par la suite,mes parents ont adoptés 3 filles qui devinrent mes soeurs et la source  future de grands conflits dans ma famille.

Cette période prit fin quand j’ai comment ma huitième année (ou ma première année de secondaire).J’étais déjà devenu un érudit dans plusieurs domaines et je donnais beaucoup d’aide aux autres autour de moi.J’avais énormément de facilités à étudier et j’aimais  discourir.En septième année,je commençais déjà à donner des conférences en classe et j’aimais partager mes découvertes sur des recherches que je faisais,alors.

Chapître 3-Mon adolescence

Je me souviens comment des conférences faites en classe avaient  ravi mes compagnons de l’époque:j’étais passé de zéro à héro en un temps très court.Mes meilleures et plus remarquables conférences de cette époque furent faites sur les dinosaures,l’espace,la mort de Winston Churchill et surtout l’assassinat de John Kennedy.

L’assassinat de John Kennedy fut pour moi,l’élément déclencheur qui remit tout en question.J’étais assis devant la vieille télévision Fleetwood en noir et blanc .Toute la famille regardait le cortège quand les coups de feu se firent entendre.Je ne voyais plus les gens de la même manière,après cela…à tel point qu’en 1968,emporté par le vent de changement de l’époque,je fus l’un des premier à exposer le  fameux petit livre rouge de Mao sur mon pupitre en entrant en classe.J’étais devenu un ado très rebelle qui avait une certaine influence qui déteignait sur les autres.

Le petit livre rouge se retrouva dans le poêle à bois,le jour ou je  tombai sur le fameux livre de Jacques Bergier  et de Louis Powell: »Le matin des Magiciens ».Ce livre m’a ouvert la porte au réalisme fantastique.Par la suite,je lirai complêtement les oeuvres de jimmy Guieu,Robert charroux,Guy Tarade,etc

Je finirai par la suite à me documenter sur le Troisième Reich .

Chapître 4-Les événements d’octobre 1970

Durant les événements d’octobre 1970,au Québec,je serai en contact avec la cellule des Fils de la Liberté.Afin de soutenir l’action révolutionnaire du Front de Libération du Québec,nous avions  organisé un syndicat étudiant « Front commun des Étudiants »,afin d’affronter la système politique.En pleine crise d’octobre ,nous affrontions la police au milieu de la rue   pour soutenir le FLQ:j’avais 17 ans.Nous étions plus de 100 étudiants à alma contre la dictature libérale et la loi sur les mesures de guerre.Une mini-cellule avait commencé la guerilla urbaine contre les institutions de l’époque.

Qui de nos jours referait cela?Il u a 47 ans,je parlais déjà de désobéissance civile.J’ai du me battre contre des dizaines d’interrogatoires,des menaces,etc pour pouvoir revenir à la liberté.

Chapitre 5-Retour aux études et au travail

Un défi: en 1974,je me porte volontaire dans le programme de protection civile en cas de guerre atomique.Un cours que j’ai adoré.

Puis,je suis retourné aux études après avoir voyagé un peu.J’ai dirigé mes intérêts vers les cours techniques et professionnels:j’ai étudié toute ma vie ,tout en accumulant pas moins de 14 diplômes dont la robotique,la tôlerie aéronautique,l’électronique,mécanique industrielle,etc.J’ai du lire des milliers de livres.J’ai traduit des milliers de textes en langues diverses.

J’ai travaillé sur des prototypes,de nombreux équipement industriels,J’ai travaillé ,entre autres chez Pratt & Whitney et de grandes entreprises d’aciéries ,des cartonneries,etc

Actuellement ,je travaille dans une grande entreprise de Repentigny.

 

Chapître 6-Les projets pour le Québec et le Monde

 

En 2007,il y aura 10 ans,le 10 septembre 2017,j’ai fondé les Défenseurs de la Terre dans un restaurant de Montréal.Il s’agit d’une association de chercheurs sur le web qui cherchent la Vérité des choses.

En 2011,je me présentais pour le Parti vert du Canada,le 2 mai et j’ai réussi un bon résultat en étant laissé à moi-même.

Depuis,devant la montée de la corruption politique au Québec,je cherche à changer l’ordre des choses: actuellement je regarde ce que l,on peut faire en faisant la promotion du Mouvement Québécois de Désobéissance Civile et d’un parti politique: l’Ère Nouvelle du Québec…et je rêve du jour ou les gens vont se réveiller!

 

L'astronome amateur.

L’astronome amateur.

Chapître 7-Les passe-temps personnels

La lecture,l’écriture,la recherche,l’astronomie et la photographie.JJe suis aussi un passionné de plein air,de vélo,de modèles réduits et un collectionneur de timbres.

 

PS

Il ne s’agit que d’une courte  biographie,la prochaine sera très complète et détaillée et porterra le tître de:Chroniques de vie.

 

 

Antarctique : un glacier de 120km commence à fondre

Laisser un commentaire

L’effet de serre possède ce caractère insidieux qui ne permet pas d’appréhender directement toute la mesure des dérèglements climatiques qui ont lieu. Étude après étude, nous nous rendons compte qu’il agit à tous les niveaux, que les changements sont lents, presque impalpables mais néanmoins bien réels. Pendant que les scientifiques étudient la nature de ces changements et leurs impacts, l’environnement lui ne connait pas de répit. Aujourd’hui, nous apprenons que l’un des plus vastes glaciers de l’Est de l’Antarctique s’est mis à fondre par le dessous.

south-pole-where-the-sun-sets-and-rises-once-each-year-e1422703796984-920x526

Un colosse aux pieds d’argiles

Baptisé « Totten », ce géant de glace situé au pôle Sud impressionne par ses dimensions : 120km de long sur 30km de large, ce qui en fait l’un des plus vastes de cette région de l’Antarctique. Oui mais voilà, ce colosse aux pieds d’argile pourrait bien connaître lui aussi une fonte inexorable qui, à en croire les données scientifiques, entrainerait une hausse des mers de plus ou moins 6 mètres.

Les scientifiques savaient pertinemment que « Totten » diminuait d’envergure grâce à des données satellitaires mais ils n’en comprenaient pas les causes exactes. C’est désormais chose faite grâce à une expédition menée par des scientifiques Australien en Antarctique de l’Est pendant l’été Austral. Ceux-ci se sont aperçus, alors qu’ils pensaient initialement cette région épargnée par le réchauffement de l’océan, qu’il n’est en rien et que l’eau alentour est d’1,5 degré plus chaude que prévue. Ce degré et demi de différence pourrait bien à terme sonner le glas de ce titan et entrainer sa fonte par le dessous.

« Le fait que des eaux chaudes puissent atteindre ce glacier témoigne que l’Est Antarctique est potentiellement plus vulnérable à l’impact du réchauffement global qu’on ne le pensait jusqu’alors » a fait valoir Steve Rintoul, chef de l’expédition.

Et maintenant ?

Pour autant, faut-il tirer la sonnette d’alarme et s’inquiéter outre mesure de ces nouvelles informations ? D’après Frank Pattyn, glaciologue à l’ULB, il faut limiter au maximum les émissions de gaz à effet de serre s’il on veut contrecarrer ce phénomène et éviter ainsi un effet « boule de neige » irréversible. Et c’est encore possible. Si l’antarctique de l’Ouest se rapproche du seuil « d’instabilité » (seuil où la fonte de la glace est plus importante que l’apport de glace via la neige) nous sommes encore loin de cet état en Antarctique de l’Est. Néanmoins, une étude parue le mois dernier et portant sur une vingtaine d’années atteste du fait que la fonte des glaciers en Antarctique à purement et simplement triplé au cours de la dernière décennie.

Les cartes du changement sont entre nos mains désormais et nous devons les utiliser à bon escient afin d’endiguer l’aphasie collective qui règne autour des divers bouleversements climatiques. Une passivité citoyenne et étatique qui pourrait nuire à l’humanité toute entière. Comment mesurer de manière précise l’impact qu’aurait la fonte d’un tel glacier (et d’autres) et quelles en seraient les conséquences sur l’homme et sur la nature ? Difficile à dire, et c’est une question à laquelle nous espérons ne jamais trouver de réponses. Il est encore et plus que jamais temps d’agir car aussi petits et insignifiants pensons-nous être, nous avons un impact clair et un rôle à jouer important. Alors faisons de celui-ci une volonté solidaire, unanime et positive pour un avenir serein.

 

Sources

Be careful with what you buy and eat

2 commentaires

simple Ula

How often do you check ingredients on the products before you buy them to put them on your and your loved ones plates?

tomatoes-1457343_960_720

View original post 324 mots de plus

Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :