Alerte réchauffement climatique:Groenland, les deux tiers d’un lac, soit près de 5 millions de litres, ont disparu de la surface, engloutis dans le sol

Deux photos aériennes avant/après prises par le drone des glaciologues du Scott Polar Research Institute, au glacier Store, dans l’ouest du Groenland, en juillet 2018.

 

Des chercheurs ont observé en temps réel un lac à la surface de l’épaisse glace du Groenland se vider dans de profondes crevasses en quelques heures, un phénomène appelé à devenir plus fréquent avec le réchauffement climatique.

La couche de glace au Groenland peut faire un kilomètre d’épaisseur, et pendant l’été, il est habituel qu’une partie de la surface fonde et crée des lacs. Ces lacs peuvent ensuite trouver une faille dans la glace… Et, sous la pression, agrandir la faille et ouvrir un immense trou descendant jusqu’à la base de la calotte glaciaire, un kilomètre plus bas.

Ce phénomène connu est difficile à observer directement, mais les glaciologues du Scott Polar Research Institute, de l’université britannique de Cambridge, ont eu de la chance quand ils sont arrivés au glacier Store, dans l’ouest du Groenland, en juillet 2018.

L’évolution du relief de la glace reconstruite en 3D

Quelques jours après leur arrivée, en cinq heures, deux tiers du lac, soit près de 5 millions de litres, ont disparu de la surface, engloutis dans le sol. Des photos aériennes avant/après prises par le petit drone de l’équipe scientifique montrent un grand ovale bleu foncé se rétrécir en un plus petit cercle bleu clair, moins profond.

« L’intérêt du drone est de nous permettre de faire des relevés de haute qualité dans des zones qui ne sont pas sûres d’accès pour les scientifiques », explique à l’AFP Tom Chudley, doctorant et pilote du drone. Le drone, en prenant des photos géolocalisées par GPS, a permis de reconstruire en trois dimensions l’évolution du relief de la glace.

« Autoroutes » de glace

Un glacier est un fleuve de glace qui avance vers l’océan. Quand la glace atteint l’eau, cela crée des icebergs, qui représentent environ 40 % de la contribution du Groenland à la montée des eaux (le reste est la fonte des glaces). Le glacier Store avance de 600 mètres par an. Ce que les scientifiques ont pu voir est que le soudain écoulement du lac a temporairement accéléré la vitesse de 2 à environ 5 mètres par jour. L’eau passée sous la glace a lubrifié le glacier.

Plus surprenant, l’eau a soulevé de 55 centimètres la gigantesque couche de glace pendant quelques heures, estiment les chercheurs. « Un kilomètre de glace soulevé d’un demi-mètre, je vous laisse imaginer le niveau de pression que cela implique », dit Tom Chudley.

L’intérêt de l’étude, publiée lundi dans la revue PNAS, est de décrire plus finement la formation de ces immenses failles, qui deviennent ensuite des « autoroutes » pour faire couler l’eau de la surface vers le lit de la calotte, ce qui peut accélérer le mouvement des glaciers. « Avec le changement climatique au Groenland, on voit plus de lacs, plus grands, et plus hauts dans les parties plus froides de la calotte. Et on voit que certains de ces lacs commencent à se vider », dit Tom Chudley. « Le volume de lacs se drainant va potentiellement augmenter dans des endroits nouveaux que nous ne connaissions pas auparavant », prévient-il.

 

 

 

 

 

Publicités

La photo surprenante du jour:Un âne et des charrettes à cheval devant un char lourd Tiger I dans une ville russe (hiver 1943-1944)

Photographe: Stöpfgeshoff
Source: Archives fédérales allemandes
Code d’identification: Bild 101I-458-0076-31

Quelle contraste durant cette guerre!…Il y a déjà plus de 75 ans!

 

 

 

 

 

Nouvel Ordre Mondial: Vidéo du témoignage de Cathy O’Brien contre le réseau pédophile de l’élite modiale

 

Cathy O’Brien, née le 4 décembre 1957 à Muskegon, Michigan, elle est une essayiste américaine et une conférencière bien connue au États-Unis. Selon son témoignage, O’Brien fut recrutée contre sa volonté par la CIA par le biais de son père lié à un réseau pédocriminel et forcée de participer à un programme clandestin de lavage de cerveau (en anglais : mind control) nommé Project Monarch. Elle aurait été exfiltrée du projet avec sa fille Kelly par son époux Mark Philips. Son témoignage englobe également une dénonciation de l’abus sexuel ritualisé sataniste et du club privé Bohemian Club. Parmi les personnes citées qui l’ont utilisé comme esclave sexuelle il y a étonnament diverses grandes figures politiques connu de plusieurs pays:

PIERRE ELLIOT TRUDEAU (Ancien Premier Ministre du Canada)

Brian Mulroney ,ancien premier ministre du Canada

Hillary Clinton

Ronald Reagan

Miguel de la Madrid

Robert Byrd

Dick Cheney

Gerald Ford

Michael Aquino (en)

Alan K. Simpson (en)

ETC


AUTRES VIDÉOS  RELATIVES À CETTE AFFAIRE:

 

 

Cathy O’Brien

 

 

 

 

 

Le grand vidéo-spectacle du mois de décembre:Queen Rock Montreal en 1981…avec Freddie Mercury

 

Enregistré au Forum de Montréal les 24 et 25 novembre 1981, dix ans avant la disparition du chanteur principal Freddie Mercury, QUEEN ROCK MONTREAL marquait la première fois qu’un groupe tournait un spectacle entier en 35 mm. Le transfert numérique récemment restauré et remasterisé présente Queen dans toute sa splendeur majestueuse, avec un son surround pour présenter une performance théâtrale et brillante dans toute sa splendeur.

QUEEN ROCK MONTREAL est arrivé à la fin d’une année extraordinaire pour le groupe, qui a dû afficher pour la première fois les singles américains et les charts d’albums, était le premier groupe à avoir jamais remporté les classements simultanés de singles, d’albums et de vidéos au Royaume-Uni, et lors de leur tournée légendaire en Amérique latine, le groupe avait battu le record du monde de participation à un seul concert payant quand 131 000 Brésiliens avaient vu le groupe jouer au stade Morumbi de Sao Paulo. Le film de concert met en vedette plusieurs de leurs hits préférés, dont We Will Rock You, Somebody to love, Killer Queen, Under Pressure, Crazy Little Thing call Love, We Are The Champions, Another One Bites The Dust et Bohemian Rhapsody.

Pourquoi j’aime tellement ce concert?

Parce que,à ce moment,Freddie Mercury était à son meilleur…sur le  plan  physique et artistique.C’est à mon avis,avec  Michael Jackson,l’un des plus grands chanteurs de l’histoire récente…sans oublier Elvis Presley!

 

Astronomie:un gigantesque trou noir découvert au centre de la Voie Lactée

Les trous noirs d’une telle masse ne devraient même pas exister dans notre galaxie”. C’est ce qu’a déclaré l’astronome Jifeng Liu, de l’Observatoire national chinois d’astronomie, après une découverte des plus surprenantes. Une méthode de recherche des trous noirs a permis d’en identifier un… au sein même de la Voie lactée ! Dénommé LB-1, sa masse stellaire atteint 68 fois la masse du Soleil. Mais selon les modèles, cette taille est inconcevable — du moins pour notre galaxie. Ces recherches inédites sont décrites dans la revue Nature ce 27 novembre.

 

 

Le trou noir dénommé LB-1 ...au centre de notre Voie Lactée.
Le trou noir dénommé LB-1 …au centre de notre Voie Lactée.

À 15 000 années-lumières

Les trous noirs qui accumulent activement de la matière sont observables, car ils brillent sur plusieurs longueurs d’onde du spectre. Au contraire, lorsqu’ils sont dits “dormants”, ils sont littéralement invisibles et ne dégagent aucun rayonnement détectable : pas de lumière, pas d’ondes radio, pas de rayons X, rien. Toutefois, cela ne signifie pas qu’ils ne peuvent être détectés. La méthode de la vitesse radiale, notamment, identifie les trous noirs à l’aide des objets célestes émettant de la lumière qui gravitent autour d’eux.

 

L’équipe de l’astronome Jifeng Liu utilisait le The Large Sky Area Multi-Object Fibre Spectroscopic Telescope (LAMOST) à la recherche de ces étoiles vacillantes. Ils sont finalement tombés sur un astre rare, une “étoile bleue de la séquence principale” située à 15 000 années-lumières de la Terre. Il a ensuite fallu des observations des puissants télescopes Gran Telescopio Canarias (Espagne) et Keck Observatory (États-Unis) pour révéler la nature étonnante de ce que les scientifiques avaient découvert : une étoile de 35 millions d’années, pesant huit fois la masse du Soleil… Et surtout en rotation autour d’un trou noir, dans un cycle de 79 jours et une orbite “étonnamment circulaire”.

L’histoire de sa formation intrigue

Cette révélation est un véritable casse-tête pour les scientifiques. En fait, la composition chimique des plus grosses étoiles de notre galaxie suggère qu’elles perdent une grande partie de leur masse à la fin de leur vie, juste avant que le noyau de l’étoile ne s’effondre et forme un trou noir. Les astres les plus lourds mettent fin à leur vie dans ce qu’on appelle une “supernova”, si bien que leur noyau est complètement “effacé”. Le trou noir a alors une masse inférieure à 50 à 60 fois celle du Soleil. “LB-1 est deux fois plus massive que ce que nous pensions possible”, indique Jifeng Liu. Il n’a donc pas pu être créé lors d’une supernova. “Maintenant, les théoriciens devront relever le défi d’expliquer sa formation.”

Une première théorie suggère que LB-1 serait le résultat de la collision de deux trous noirs. Cet ensemble aurait ensuite “capturé” l’étoile bleue. Dans ce scénario, néanmoins, l’orbite circulaire de son compagnon n’est pas cohérente : une capture produirait une orbite elliptique. Le temps aurait pu la lisser, mais cela prendrait bien plus de temps que 35 millions d’années. Une autre possibilité consiste en une supernova “de repli”. Des éléments, éjectés de l’étoile mourante, seraient retombés immédiatement pendant la formation du trou noir. Pour l’instant, il n’existe aucune preuve confirmant ou infirmant ces synopsis.

Dans tous les cas, LB-1 est soudainement devenu l’un des objets les plus intéressants de la Voie Lactée, car il oblige les chercheurs à réexaminer les modèles de formation des trous noirs. Ces objets célestes ne cessent d’étonner les scientifiques. Il y a quelques jours, ils découvraient pour la première fois une galaxie avec trois trous noirs supermassifs en son centre, ce qu’ils ne pensaient pas être possible non plus.


 

Il y a quelques jours :

des astronomes découvrent une galaxie avec trois trous noirs supermassifs en son centre

 

L’Univers ne cesse de nous délivrer de nouveaux mystères. Alors que cela n’avait jamais été vu auparavant, trois trous noirs supermassifs ont été observés dans une même galaxie, dénommée NGC 6240.

La galaxie NGC 6240 est un véritable casse-tête pour les astronomes. Pendant longtemps, ils ont estimé qu’elle était lerésultatd’une fusion entre deux galaxies. En témoignait sa forme particulière. Mais une nouvelle étude des universités de Göttingen et de Potsdam (Allemagne), publiée dans la revue Astronomy and Astrophysics fin octobre, démontre que cet ensemble d’étoiles, de gaz, de poussières et de vide provient finalement de la collision de trois galaxies.

On estime qu’au centre de toutes les grandes galaxies se trouve un trou noir, des millions de fois plus massif que notre Soleil. Et NGC 6240 concentrerait en effet trois trous noirs supermassifs, proches les uns des autres, en son centre. Un phénomène inédit, pour le moment jamais découvert ailleurs dans l’Univers.

Des technologies de pointe

Bien qu’à environ 300 millions d’années lumière de la Terre, la galaxie avait déjà été étudiée de manière approfondie. Toutefois, c’est l’utilisation du Very Large Telescope (VLT) — ou Très Grand Télescope — de l’Observatoire européen austral (ESO), ainsi que du spectrographe 3D MUSE qui a permis de scruter NGC 6240 avec plus de précision qu’auparavant. Et ainsi de révéler ces trois trous noirs supermassifs. Les nouvelles observations montrent en effet que l’objet céleste du Sud était en réalité constitué de deux trous : S1 et S2. Ce troisième élément n’avait pas été détecté car, en autre, seuls deux des trous absorbent activement de la matière, tandis que le troisième est dit “dormant”.

NGC 6240 et ses 2 trous noirs actifs (S1 et S2) …le troisième (n) est considéré comme endormi!

 

 

 

“Jusqu’à présent, une telle concentration de trois trous noirs supermassifs n’avait jamais été découverte dans l’Univers, assure le Dr Peter Weilbacher de l’Institut d’astrophysique de Leibniz à Potsdam. Les nouvelles recherches fournissent la preuve d’un processus de fusion simultané de trois galaxies avec leurs trous noirs centraux.”

Comprendre la formation des galaxies

Plus encore qu’une manifestation méconnue, la découverte de ce triple système est d’une importance fondamentale pour mieux comprendre la formation des galaxies, particulièrement des plus grandes et des plus massives — comme par exemple la Voie lactée. Pour le moment, les scientifiques n’arrivaient pas à expliquer comment ces dernières peuvent se créer. Car en 14 milliards d’années — date de la naissance de l’Univers et du Big Bang— elles n’ont pas eu suffisamment de temps pour se forme, même en tenant compte de la fusion de deux galaxies.

Mais si trois galaxies peuvent fusionner simultanément, à l’instar de NGC 6240, cela peut changer la donne et expliquer l’existence d’énormes assemblages. “Si, toutefois, des processus de fusion simultanés de plusieurs galaxies avaient lieu, alors les plus grandes galaxies dotées de trous noirs supermassifs centraux pourraient évoluer beaucoup plus rapidement”, confirme dans un communiqué Peter Weilbacher.

Une puissance incroyable

D’après les chercheurs, NGC 6240 est probablement sur le point de terminer son processus de fusion. Cela peut cependant encore prendre plus d’un milliard d’années. Chacun des trois trous noirs a une masse de 90 millions de fois celle de notre Soleil. Ils finiront par se fondre en un gigantesque ensemble, lourd comme 270 millions de soleils. Lorsque cela se produira, dans un avenir (très) lointain, cette fusion générera de très puissantes ondes gravitationnelles. En attendant, des objets célestes similaires pourront encore être démasqués, et de nouveaux systèmes de fusion découverts.

Depuis toujours nous pouvons observer à l’oeil nu,le centre de notre voie Lactée,…mais les distances sont tellement grandes que nous ne pouvions voir ce que nous venons de découvrir!

 

 

» Les troupes américaines qui restent en Syrie pour « garder le pétrole » ont déjà tué des centaines de personnes — dzmewordpress

1153748-panache-de-fumee-apres-un-bombardement-pres-du-village-d-al-muntar-dans-le-sud-de-la-province-d-idle
Les attaques américaines n’ont jamais cessé.

 

Des centaines de soldats américains restent en Syrie, non pas pour assurer la sécurité de groupe de personnes, mais pour occuper les réserves pétrolières du pays et priver le gouvernement syrien des revenus nécessaires à la reconstruction. Le président américain Donald Trump a rassuré ses partisans en leur disant qu’il « ramène des soldats à […]

via » Les troupes américaines qui restent en Syrie pour « garder le pétrole » ont déjà tué des centaines de personnes — dzmewordpress

Voyager 3, vers une fiction…

 

 

L’idée ici c’est qu’il y a eu une troisième sonde Voyager, après Voyager 1 et Voyager 2. La sonde Voyager 3 aurait permis de trianguler avec les deux autres sondes, je ne sais pas quoi. Mais là on est pris, car la sonde Voyager 3 empêche la respiration par ambification de se faire. Par là je veux dire que l’ambification c’est la caractéristique qu’ont les astres d’échanger avec d’autres astres. Ce type de respiration implique donc pour l’astre, un commencement et une fin. Tandis que chaque respiration permet de perdurer aussi longtemps que voulu. La fin d’un astre est sa singularité. Donc, un trou noir.

Évidemment, le processus d’ambification complète de la Terre qui la fait suffoquer peut être dû à plusieurs facteurs. Par exemple, les recherches du CERN ont peut-être créé un portail quelconque, une déchirure dans la fiction espace-temps, ou bien quelques singularités qui se promènent maintenant ici et un peu partout avant de pouvoir un jour se réveiller (phoenix).

Si le CERN a créé un trou noir, alors les effet de se trou noir ont commencé à se faire sentir bien avant sa création par le CERN. D’où l’exploration spatiale, d’où les sondes Voyager.

Dans certains milieux, on dit que la Terre est sous quarantaine. Même dans un épisode d’X-Files (l’épisode 4 de la saison 11), vers la fin de l’épisode il y a un extra-terrestre qui vient pour dire que la Terre est sous quarantaine dorénavant.

L’ambification implique une sortie, car autrement il n’y aurait pas d’ambification. Pas besoin d’avoir un mot qui ne veut rien dire, puisqu’il suffit de ne rien écrire pour obtenir le même effet. La nature n’aime pas le gaspillage, oubliez-pas ça.

Au niveau fictif, j’aime croire qu’il suffira d’un simple signal, une sorte de couleur bleue unique, en quelque sorte, envoyé je ne sais pas où, pour faire en sorte que nous nous libérerons de ce qui nous retiens où nous sommes.

Parce que si la Terre est en processus d’ambification, alors le système solaire aussi. Souvenez-vous où se trouvent Voyager 1 et 2. Et Voyager 3, qui officiellement n’a pas été lancé, mais dont les pièces ont été utilisés (par la très fiable agence NASA, pas du tout sarcastique ici) pour servir je sais pas quoi.

Ben c’est çá. Si nous sommes dans un processus d’ambification, alors le coeur de la Terre se refroidit un peu. Où va la chaleur ? vers l’autre côté de la Terre, c’est-à-dire où nous sommes. Si la Terre est dans un processus d’ambification, alors Mars aussi. Avez-vous lu la nouvelle qui dit que la calotte polaire de Mars est en train de fondre?

 

 

 

 

 

La photo (rétro et sexy) du jour :Barbara Roufs était l’une des femmes les plus sexy dans les années 1970

LA BELLE ET LA BÊTE

 

Barbara Roufs était âgée de 29 ans et mère de deux enfants. Elle était également l’une des « trophy girls » les plus sexy de la course de dragsters dans le sud de la Californie dans les années 1970. Les photos pin-up emblématiques d’elle ont été prises par Tom West – un photographe qui a capturé cette incroyable époque de dragsters. Une époque que je me rappelle ou personne ne parlait de la dangerosité des décibels et de la pollution émises par ces diaboliques véhicules…De véritables  icônes de la destruction de l’environnement et de l’abrutissement des masses populaires.

West travaillait un jour chez General Mills dans son département marketing. Il avait aussi un amour pour la photographie. West a photographié Roufs lorsqu’il a eu un contrat avec Revell / Monagram. La société souhaitait des images de modèles de courses de dragsters. West capturerait également des photos des courses de dragsters aux deux extrémités de la piste.

Cette photo me rappelle aussi les calendriers de pin-up que l’on pouvait voir en entrant dans les garages de l’époque …des années ’70!

 

 

 

Le film de la semaine: Dune de David Lynch 1985

Chaque semaine,je vous présenterai un film que j’ai aimé et je vous dirai pourquoi!

Je commence donc cette semaine du 24 novembre 2019 par rien d’autre que Dune,un grand film de science fiction sorti en 1985.

                                                                     DUNE

Pourquoi ce film?

Parce que ce film ,je l’ai vu dès sa sortie au cinéma…et j’avais été  le revoir trois fois durant l’année 1985.J’ai tout de suite aimé ce film et il m’a de la vision spirituelle de Frank Herbert,l’écrivain génial qui fit germer cette oeuvre à grand succès!

Ce film m’a rapproché du Grand Intervenant: de Dieu …du spirituel!

Bon divertissement:

 

 

 

 

USA. Le FBI interroge un garçon présumé victime de viol par Bill Clinton; Détails glaçants sur les agressions sexuelles et les rituels sataniques sur un yacht

Les enquêteurs du bureau du FBI à New York sur la traite des enfants à des fins de trafic sexuel ont interviewé une victime d’un viol par Bill Clinton. Il a  fourni des détails glaçants sur le viol qu’il a subi sur un yacht en Nouvelle-Angleterre alors que la victime était un jeune garçon.

Bill Clinton faisant un salut illuminati bien connu.

« Nous le traitons comme une victime », a déclaré à True Pundit un responsable du FBI à New York avant son entretien avec le FBI.

De hauts responsables du FBI ont organisé l’entretien avec la victime, qui a déclaré avoir été violée par Bill Clinton alors qu’il n’avait que huit ans. L’interview a été menée par le groupe de travail du FBI chargé d’enquêter sur des plaintes pour agression sexuelle et trafic de personnes à caractère sexuel liées à Jeffrey Epstein et à ses associés et complices . Ce groupe de travail, également rattaché à la NYPD, reste actif même si Epstein se serait suicidé dans un centre de détention fédéral il y a quelques semaines à peine. 

Goulnora Islamova et Bill Clinton

« Nous avons encore du travail à faire ici et c’est ce que nous faisons« , a déclaré un responsable du FBI à ce journaliste.

L’entretien et les accusations contre Clinton sont à la fois détaillés et troublants. Nous avons décidé de publier la vidéo du récit de la victime dans ses propres mots, qui contiennent des détails explosifs de l’agression présumée et bien plus encore. Les agents fédéraux et moi-même connaissant le cas pensons que la victime est crédible.

Au crédit du FBI, le Bureau a traité la victime avec respect et dignité pendant l’entretien. J’ai personnellement escorté la victime au siège du FBI à Manhattan. Même si j’ai été un critique acharné du FBI, j’ai été impressionné par la façon dont ils ont traité la victime, qui a maintenant vingt-cinq ans. Créditons dons le FBI ici pour savoir écouter et enquêter.

Bill Clinton nu recevant un massage par une très jeune femme.
L’origine de la photo serait lié à des dossiers archivés par Jeffrey Epstein.

Mais le chemin qui a été suivi n’a pas été sans intrigues ni tragédies.

En juillet 2018, j’avais interviewé la victime avec la journaliste Jen Moore. La victime avait fourni des détails sur Bill Clinton et d’autres politiciens d’élite à des spécialistes de la traite des enfants du DHS (Département de la sécurité intérieure) et du FBI en train d’enquêter sur les allégations de l’homme de 26 ans qui, en tant que jeune garçon, aurait été agressé sexuellement par Bill Clinton et a été prostitué au cours de relations sexuelles privées auxquelles participaient d’autres élites de Washington DC .

Mais Moore et la victime traumatisée voulaient contacter Homeland Security et le FBI en premier pour savoir s’ils ouvriraient une procédure pénale contre Clinton avant de publier les informations.

Quatre semaines après avoir contacté les autorités fédérales, Jen Moore a été retrouvé morte dans une chambre d’hôtel à Washington DC. Moore serait morte d’une « attaque cardiaque », mais sa mort reste suspecte, surtout compte tenu du moment de cette mort. Après la mort de Moore, la victime, craintive pour sa propre vie, a décidé de ne pas divulguer cette interview au public.

Maintenant, il raconte son histoire. Et c’est ce qu’il a fait devant le FBI.

Lors de son séjour à New York, la victime a fourni des renseignements à des agents fédéraux, confirmant notamment avoir été témoin de maltraitance sexuelle et physique d’enfants et d’autres nombreuses personnes lors de plusieurs «fêtes en bateau», auxquelles participaient des élites de la classe politique de DC . .

Avant la mort de Jen Moore, j’avais discuté avec elle en juillet de l’idée que nous devions simplement publier les accusations portées contre Clinton sans avertir les fédéraux. La victime à ce moment-là a accepté d’utiliser son nom complet et son identité. Il s’est dit prêt à faire face à tout éventuel retour de manivelle. Mais Jen Moore a déclaré qu’elle souhaitait inciter d’abord les fédéraux à interroger la victime. Elle a décidé de faire cela. Voir sa vidéo , où elle décrit de manière obsédante sa frustration à l’égard du gouvernement fédéral quelques jours avant sa mort.

Le plan ultime était que, si les agents fédéraux ne poursuivaient pas les allégations de la victime ou n’enquêtaient pas sur ces allégations, nous en publierions les détails. Mais nous attendrions pour voir ce qui se passe.

Maintenant, la boucle est bouclée.

Nous revenons à ma stratégie initiale aujourd’hui et c’est ce que nous faisons.

J’espère que Jen serait fière. La victime ici mérite un crédit pour nous avoir permis de publier ces détails. Certains détails fournis par la victime ont été retenus cachés car ils pourraient avoir une incidence sur l’enquête en cours, mais ils pourraient être publiés au fur et à mesure de l’évolution du dossier. Quoi qu’il en soit, le récit de la victime reste tout à fait inquiétant et fournit un compte rendu de première main avec des détails glaçants des rituels sataniques entourant l’exploitation et les agressions sexuelles d’enfants.

Encore une fois, il s’agit d’un avertissement et mise en garde. La victime craint pour sa vie mais pense que travailler avec le FBI lui a offert une protection. J’espère qu’il a raison. Encore une fois, il mérite d’être félicité pour nous avoir donné le feu vert de la publication de cette interview et j’espère que cela l’aidera à accélérer son processus de guérison.

En tant que journalistes, nous devons faire la lumière sur de telles atrocités et, au besoin,  mettre notre tête sur le billot. Et c’est ce que nous faisons ici aujourd’hui… tout en réglant un vieux compte pour la défunte Jen Moore.

Voici la vidéo de l’interview:

Source :

GRAPHIC WARNING: FBI Interviews Alleged Boy Rape Victim of Bill Clinton; Chilling Details of Sex Assaults & Satanic Rituals on Yacht (Video)