Nouvel Ordre Mondial:Covid 19 ou Covid 1984 est une Psyop

 

Si nous comparons les chiffres du Covid-19 à ceux d’une véritable pandémie comme les 50 millions de morts  de la grippe espagnole, nous devons nous demander C’EST QUOI, TOUT CE TAPAGE? Cette agitation n’a de sens qu’en tant que PSYOP.

« Vu dans sa totalité, ce CV-1984 PSYOP [1] est une DÉSINFORMATION militarisée ciblant principalement l’alliance sino-russe-iranienne à l’étranger et les Américains de la classe moyenne à l’intérieur. »

 

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus en Chine en décembre 2019, c’est devenu une opération de guerre psychologique (PSYOP) avec des médias diffusant une panique sensationnelle au lieu de rapporter objectivement et avec précision les faits.

Les opérations psychologiques sont des opérations MILITAIRES visant à transmettre au public des informations sélectionnées afin d’influencer leurs émotions, leurs motivations et leur raisonnement objectif, et finalement leur comportement et celui des gouvernements.

N’oubliez pas que ce coronavirus est un virus du rhume et NON un virus de la grippe à potentiel pandémique comme la grippe espagnole de 1919 qui a tué 50 millions de personnes dans le monde.

Soi-disant ce COVID-19 (alias CV 1984) est le premier du genre KILLER RHUME. C’est selon le Dr Anthony Fauci qui annonce quotidiennement des prophéties PANDÉMIQUES concernant ce RHUME TUEUR.

 

 

À l’heure actuelle, ce RHUME TUEUR a supposément infecté seulement 1.088.000 personnes dans le monde et tué environ 58.000 personnes. Bien que ces chiffres ne soient pas particulièrement alarmants par rapport à la grippe espagnole de 1919 (une véritable pandémie), ils sont présentés chaque jour comme une prophétie apocalyptique par des organes de presse plus que disposés qui font peur plutôt que de rapporter objectivement.

Au samedi 4 avril 2020, l’Italie signalait le plus de décès par CV-19 avec près de 15.000 suivis par l’Espagne avec 11.000, les États-Unis avec 7.000, la France avec 6.500, la Chine avec 3.400, l’Iran avec 3.300, etc. Si nous comparons ces chiffres à une véritable pandémie comme les 50 millions de morts dans le monde de la grippe espagnole, nous devons nous demander QU’EST-CE QUE TOUT CE TOHU-BOHU? L’agitation n’a de sens qu’en tant que PSYOP. En fait, ce nombre de morts par ce KILLER RHUME (coronavirus) n’est relativement élevé qu’en Italie, en Espagne, aux États-Unis, en France, en Chine et en Iran MAIS pas dans des pays comme la Syrie (2), la Russie (34), le Mexique (50), l’Inde (72), Brésil (359), Suède (373), etc.

Scott Bennett, un ancien spécialiste des opérations psychologiques de l’armée américaine, a déclaré: « il s’agit d’une opération psychologique fabriquée qui a été coordonnée avec une véritable maladie physique (KILLER RHUME du Dr Anthony Fauci) pour répandre la peur, la panique et l’intimidation dans l’économie chinoise dans le but d’isoler la Chine et de perturber l’alliance économique et militaire sino-russe-iranienne … « 

«Il s’agit d’une opération psychologique exploitée conçue pour semer la panique, l’intimidation et aussi ouvrir des portes pour« le développement de l’aide et de la vaccination immunitaire », qui peuvent en fait entraîner plus de mal que de bien. N’oubliez pas que l’Occident et son État profond (américain) sont inondés avec ces grandes sociétés pharmaceutiques qui génèrent des vaccins qui ne font que faire plus de mal … « , a-t-il ajouté.

« Donc, je pense que le coronavirus se transforme en beaucoup de fumée sans feu et le nombre de personnes qui meurent de la grippe et des maladies traditionnelles dépasse en fait les explications du coronavirus« , a-t-il noté.

 

Banditisme de grand chemin

Bennett a raison sur les objectifs externes de ce PSYOP CV-1984, mais il n’a pas vu ni mentionné les objectifs à l’intérieur de l’Amérique comme le peuple américain de la classe moyenne, leurs comptes de retraite et l’économie américaine.

 

En convainquant le public américain qu’un rhume commun était la terrible PANDEMIE CV-19, les Américains ne voient pas que leurs comptes de retraite épuisés par la FED travaillant de concert avec des banquiers d’investissement à Wall Street comme Goldman Sachs.

Pour s’assurer que les Américains ne relient pas les points entre le drainage de leurs comptes de retraite par la FED et les banquiers d’investissement, le gouvernement impose une quarantaine nationale pour détruire simultanément l’économie américaine.

Les médias contrôlés convaincront tout le monde que c’est la quarantaine du RHUME TUEUR qui les appauvrit et non la FED et le marché boursier manipulé par les banquiers d’investissement …

Vu dans sa totalité, ce CV-1984 PSYOP est une DÉSINFORMATION militarisée ciblant principalement l’alliance sino-russe-iranienne à l’étranger et les Américains de la classe moyenne à l’intérieur.

À cet égard, nous devons voir les décès du CV-19 en Italie avec près de 15000 décès supposés dans le contexte des événements de mars 2019, lorsque l’Italie est devenue la première économie développée de l’UE à signer le programme d’investissement mondial de la Route de la Soie en Chine, ce qui a déclenché l’ALARME parmi les Américains d’Italie  et alliés de l’UE.

« La société chinoise de communications et de construction aura accès au port de Trieste pour permettre des liaisons avec l’Europe centrale et orientale. Les Chinois seront également impliqués dans le développement du port de Gênes. » Avec ses ports italiens, la Chine bénéficiera d’une logistique parfaite pour distribuer ses produits MADE IN CHINA dans toute l’UE.

https://www.bbc.com/news/world-europe-47679760

Nous devons donc mettre fin aux quarantaines, retourner au travail et à l’école pour revitaliser les économies américaine et mondiale.

Ensuite, nous devons METTRE FIN À LA FED et poursuivre les banquiers et les banquiers d’investissement pour la restitution et leur RESPONSABILITÉ PÉNALE EN VERTU DE RICO pour leur complot financier frauduleux. Nous devons récupérer notre argent des escrocs de Wall Street et de la FED qui doivent rejoindre Bernie Madoff à la prison fédérale. Et quelques autres choses ….

Premier commentaire de Scott-

Le fameux concert des Rolling Stones

 

Cela a au moins un précédent. Un virus a été utilisé comme psy-op. Aux États-Unis, le SRAS a été traité comme ceci : « si vous respirez l’air au Canada, vous allez MOURIR!« 

À l’époque, cela ressemblait à une guerre économique contre le Canada. Cela était dû au refus de Jean Chrétien d’envoyer des troupes en Irak en 2003. La tactique a fonctionné. Le tourisme était en baisse.

Qu’est-ce qui y a mis fin? Le concert des Rolling Stones, à l’extérieur de Toronto. Même les plus craintifs pouvaient voir que tout était en sécurité!

Source : Covid 1984 — Psyop

 


Note 1

 

Dès que l’on parle de surveillance, on voit tout de suite Big Brother. Or, 1984 de Georges Orwell est un grand livre politique sur le totalitarisme, mais pas sur la surveillance. Nous ne sommes pas dans un monde d’imposition autoritaire de la technologie : nous participons activement à la pérennisation de tous ces dispositifs de surveillance technologique. Notre présent ressemble davantage au Meilleur des mondes de Huxley ou à Minority Report, de Philip K. Dick, avec les gouvernements d’un côté et les entreprises privées de l’autre qui partagent la même obsession de la prédiction et le contrôle de nos comportements.
Il est beaucoup plus difficile de s’opposer à la dystopie de Huxley, dans laquelle on est un peu anesthésié, mais participant. Or, nous avons cruellement besoin de mobiliser des imaginaires pour les transformer en outils effectifs de libération, de lutte ou de résistance face à ces orientations de la société.

 

Joignons la Résistance!Arrêtons le Nouvel Ordre Mondial!

 

Publicités

Nouvel Ordre Mondial: la dictature totalitaire mondiale évolue (partie 1): À la suite de la psychose entretenue du COVID 19

 

Pour comprendre ce qui se passe actuellement,il faut  prendre un peu de recul et remonter  le temps,pas trop loin,juste à l’époque de l’épidémie manquée de la grippe AH1N1 (que nous invoquerons dans la partie 2 )

Nous parlerons aussi  d’Arthur Porter et de la conspiration  illuminati sur la tentative  manquée du virus ebola comme  pandémi!…mais avant voici diverses informations importantes sur le coronavirus COVID 19:

Coronavirus: Tout est dans le nom!

Voici pourquoi ils l’ont vraiment appelé
«Corona-Virus»


HORS TEXTE 2 vidéos qui vont élargir votre connaissance (en français)

 

 

 

 

Coronavirus: une définition Alt Media


Coronavirus : Un virus hautement contagieux et mortel qui est mis sur les super-stéroïdes quand et où ils basculent l’interrupteur sur 5G … tout en amplifiant les programmes de vaccination contre la grippe … et en traçant les frais généraux avec des aérosols chargés de toxines qui déclenchent davantage les symptômes de la grippe. L ‘« aspect corona » de ce virus est directement lié à l’un des plus grands tueurs silencieux de l’ère moderne – la production et le transport de l’électricité utilisée pour alimenter la planète entière. *


* Il existe de nombreux cas où la production et le transport d’énergie électrique créent une couronne dans les systèmes à haute tension. La « décharge corona » peut être considérée comme une lueur bleuâtre qui s’explique comme suit:

Une décharge corona est une décharge électrique provoquée
par l’ ionisation d’un fluide tel que l’air entourant un conducteur qui est électriquement chargé . [1]

Beaucoup plus important encore , il y a aussi invisibles (mais détectables) Coronas qui sont produits dans les systèmes de basse tension. Certains des exemples les plus courants qui suivent, vus dans leur ensemble, représentent la mer invisible d’électropollution dans laquelle chaque être humain est immergé du berceau à la tombe:

(i) électropollution ambiante généralisée à l’intérieur,
(ii) gammes de signaux de fréquences électromagnétiques nécessaires pour les réseaux 3G et 4G (par exemple les tours de téléphonie cellulaire),
(iii) radiofréquences de haut niveau et rayonnement micro-ondes émis par les réseaux électriques 5G (par exemple les tours de micro-ondes) ,
(iv) la tension parasite des lignes de transmission et des lignes électriques aériennes,
(v) la production et le transport d’énergie à partir des centrales nucléaires, au charbon et hydroélectriques,
(vi) la sous-station électrique et les transformateurs.

Parce que chaque résident de la Terre est exposé à tous ces types de CEM et de DME à des degrés divers, chaque individu développera un certain niveau d’électrosensibilité au cours de sa vie. Certains malheureux connaîtront même un syndrome d’hypersensibilité électromagnétique à part entière .

Une fois la ville de Wuhan, en Chine, établie comme zone de démonstration 5G officielle, tous les résidents ont été exposés aux niveaux les plus élevés de radiofréquences et de micro-ondes nécessaires pour activer un réseau 5G pleinement opérationnel. Non seulement cela, Wuhan était également en train d’être mis en place pour être une Smart City modèle car il subissait une accélération de la construction urbaine de l’ Internet des objets . En fait, leur exposition à toutes sortes de couronnes électriques atteignait des niveaux sans précédent, mais c’est l’activation 5G qui les a vraiment mis à la lueur.

Corona = rayonnement

Qu’est-ce qu’une couronne exactement selon le dictionnaire Merriam-Webster?

Réponse: Voir l’entrée du dictionnaire en surbrillance bleue ci-dessous située à 2. (d).

FAIT: La lueur d’une couronne induite électriquement est une manifestation du rayonnement rejeté dans l’environnement. Le degré et la distance de la décharge au-delà de la couronne visible sont beaucoup moins compris par les scientifiques, les physiciens, les ingénieurs électriciens et les électriciens. Cependant, une chose est certaine, c’est que ce type de rayonnement est nocif pour le bio-organisme humain plus il y est exposé.

Ce qui suit est une liste de «problèmes» documentés qui sont causés par des couronnes électriques , en particulier n’importe où près des lignes de transmission d’énergie. Si les couronnes peuvent provoquer une «défaillance de l’équipement», une dégradation des joints toriques et compromettre les condensateurs, imaginez les dommages qui peuvent être infligés au corps humain.

5G à Wuhan

De tous les exemples précédents d’agressions électriques, d’électropollution et de toxicités EMR, le déploiement militaire en cours de 5G représente clairement la plus grande menace EMF pour la vie humaine et la biosphère. Voir: Des preuves tangibles prouvent que le gouvernement américain n’a pas menti sur la 5G. Le rapport de recherche de la Marine confirme de nombreux dangers pour la santé.

Le gouvernement américain sait depuis longtemps que la 5G est extrêmement dangereuse . En fait, d’innombrables études de recherche scientifique ont été menées qui ont prouvé le tort causé à la santé humaine par des fréquences radio et des micro-ondes beaucoup moins puissantes. Comme suit:


UN RAPPORT MILITARY INTEL prouve que le gouvernement sait que les gammes de radiofréquences 5G et le rayonnement micro-ondes sont nocifs pour la santé


Chaque fois que des déploiements intensifs de 5G se produisent dans les principales régions métropolitaines où le coronavirus a également été déclenché, comme à Wuhan, en Chine, le monde sera témoin d’une super tempête épidémique aux proportions vraiment épiques. Il y a des raisons spécifiques à ce résultat tout à fait prévisible et dévastateur à Wuhan car il a été conçu de cette façon par les auteurs.


EN COMPLÉMENT

Il existe une connexion [DIRECTE] entre le coronavirus et la 5G

 

La connexion China Coronavirus 5G est un facteur très important lorsque vous essayez de comprendre l’épidémie de coronavirus (anciennement abrégé 2019-nCoV, maintenant COVID-19).

Divers chercheurs indépendants sur le Web, depuis environ 2-3 semaines maintenant, ont mis en évidence le lien coronavirus-5G malgré le fait que Google (en tant que censeur en chef du NWO autoproclamé) fait de son mieux pour masquer et nettoyer toutes les recherches. résultats montrant la connexion.

La connexion du coronavirus 5G est très profonde, entrant dans les agendas NWO tels que les vaccins obligatoires, le dépeuplement et le transhumanisme via les vaccins à ADN.
La connexion du coronavirus 5G est très profonde, entrant dans les agendas NWO tels que les vaccins obligatoires, le dépeuplement et le transhumanisme via les vaccins à ADN.

La connexion au coronavirus 5G ne signifie pas que la connexion aux armes biologiques est fausse (ce n’est pas le cas de l’un ou l’autre), mais élargit plutôt la portée de l’événement entier. Wuhan a été l’une des villes tests choisies pour le déploiement de la Chine 5G ; La 5G y a été installée le 31 octobre 2019, presque exactement 2 mois avant le début de l’épidémie de coronavirus.

Pendant ce temps, de nombreux documents scientifiques sur les effets sur la santé de la 5G ont vérifié qu’elle provoque des symptômes pseudo-grippaux. Cet article révèle les diverses connexions derrière le phénomène des coronavirus, y compris comment la 5G peut exacerber ou provoquer le type de maladie que vous attribuez au nouveau virus. Le terrier du lapin est profond alors prenons une plongée.

5G – Un type d’arme à énergie dirigée

Pour plus d’informations sur la 5G, lisez mon article 5G et IoT de 2017  : la grille de contrôle technologique total se déploie rapidement . De nombreuses personnes à travers le monde, y compris des citoyens concernés, des scientifiques et même des responsables gouvernementaux, prennent conscience du danger de la 5G.

C’est pourquoi il a  déjà été interdit dans de nombreux endroits dans le monde , tels que  Bruxelles , les Pays-Bas et certaines parties de la  Suisse , de l’Irlande, de l’Italie, de l’Allemagne, du Royaume-Uni, des États-Unis et de l’Australie.

Après tout, la  5G n’est pas seulement la prochaine génération de connectivité mobile après la 4G ; c’est une technologie radicale et entièrement nouvelle – une technologie militaire utilisée sur le champ de bataille qui est maintenant «déployée» (terme militaire) dans le domaine civil.

Il s’agit d’armements multiéléments vendus et déguisés principalement en système de communication lorsque les bandes de fréquences qu’il utilise (24 GHz – 100 + GHz, y compris MMW [ondes millimétriques]) sont les mêmes que celles utilisées dans Active Denial Systems, c’est-à-dire le contrôle des foules.

Même Wikipédia traditionnel décrit les systèmes de déni actifs comme des armes à énergie dirigée; il disperse les foules en leur tirant de l’énergie, provoquant une douleur immédiate et intense, y compris une sensation de brûlure cutanée.

N’oubliez pas que  les armes à énergie dirigée (DEW)  sont à l’origine de la chute des tours jumelles le 11 septembre et des  faux incendies de forêt californiens .

De nombreux scientifiques ont mis en garde contre les effets dangereux de la 5G sur la santé. Par exemple, dans cet appel 5G de 2017 intitulé Les  scientifiques et les médecins mettent en garde contre les effets potentiels graves de la 5G sur la santé , les scientifiques ont mis en garde contre les effets nocifs des rayonnements RF / CEM non ionisants:

«Les effets comprennent un risque accru de cancer, le stress cellulaire, l’augmentation des radicaux libres nocifs, des dommages génétiques, des changements structurels et fonctionnels du système reproducteur, des déficits d’apprentissage et de mémoire, des troubles neurologiques et des impacts négatifs sur le bien-être général des humains. Les dommages vont bien au-delà de la race humaine, car il y a de plus en plus de preuves d’effets nocifs pour les plantes et les animaux. »

Si vous écoutez Mark Steele et Barrie Trower, vous aurez une idée des effets horribles de la 5G. Dans  cette interview , Trower fait écho à la citation ci-dessus en déclarant comment la  5G endommage le système immunitaire des arbres et tue les insectes .

Il révèle comment  en 1977, la 5G a été testée sur des animaux dans l’espoir de trouver une arme. Les résultats ont été une démyélinisation sévère – dépouillant la gaine protectrice des cellules nerveuses. Certaines nations constatent maintenant une perte de 90% d’insectes (y compris les insectes pollinisateurs comme les abeilles) qui se rassemblent autour des lampadaires où la 5G est installée.

Jeux militaires de Wuhan et simulation de l’événement 201

Si vous creusez assez profondément, des liens inquiétants naissent entre la 5G et les hommes qui ont développé ou développent des vaccins pour de nouveaux virus comme le virus Ebola, Zika et le nouveau coronavirus COVID-19.

Dans une recherche fantastique, un auteur sous le pseudonyme d’Annie Logical a écrit l’article  Corona Virus Fakery And The Link To 5G Testing  qui établit la connexion du coronavirus 5G. Il y a une tonne d’informations, donc je vais les détailler pour les rendre plus compréhensibles.

Du  18 au 27 octobre 2019, Wuhan a accueilli les Jeux mondiaux militaires  et a  spécifiquement utilisé la 5G (pour la première fois) pour l’événement . Le  18 octobre 2019 également à New York, le Johns Hopkins Center, en partenariat avec le Forum économique mondial (WEF) et la Fondation Bill et Melinda Gates, a organisé l’événement 201  – « A Global Pandemic Exercise », qui est une simulation d’une pandémie.

Devinez quel virus ils choisissent pour leur «simulation»? Un coronavirus! Devinez quelles cellules animales ils utilisent? Cellules de porc!

(COVID-19 provenait initialement d’un marché de fruits de mer et le poisson y est connu pour être nourri avec des déchets de porc).

L’événement 201 comprend l’ONU (puisque le  WEF a maintenant un accord de partenariat avec l’ONU ), Big Pharma (Johnson et Johnson),  Bill Gates  (figure clé dans la promotion des vaccins, la micropuce humaine et l’Agenda 2030) et à la fois le CDC chinois et américain.

Les participants à l’événement 201 ont recommandé que les gouvernements obligent les sociétés de médias sociaux à arrêter la propagation de «  fausses nouvelles  » et qu’en fin de compte, la seule façon de contrôler les informations serait que l’OMS (Organisation mondiale de la santé, partie des Nations Unies) soit la seule centrale fournisseur d’informations pendant une pandémie.

Inovio, électroporation et 5G

Comme indiqué le 24 janvier 2020, la société américaine de biotechnologie et pharmaceutique  Inovio a reçu une subvention de 9 millions de dollars  pour développer un vaccin contre le coronavirus. Inovio a obtenu la subvention de la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI), mais ils ont déjà un partenariat existant avec le CEPI; en avril 2018, ils ont obtenu jusqu’à 56 millions de dollars pour développer des vaccins contre la fièvre de Lassa et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS).

Le CEPI a été fondé à Davos par les gouvernements de Norvège et d’Inde, le Wellcome Trust… et les participants à l’événement 201: la Fondation Bill et Melinda Gates et le WEF. Le PDG du CEPI est l’ancien directeur de BARDA (US Biomedical Advanced Research and Development Authority) qui fait partie du HHS.

Inovio a affirmé avoir développé un vaccin contre le coronavirus en 2 heures! À première vue, une telle affirmation est absurde; ce qui est plus probable, c’est qu’ils mentent ou qu’ils ont déjà reçu le vaccin parce qu’ils savaient d’avance que le coronavirus allait arriver et était sur le point d’être déclenché.

Alors, qui possède et dirige Inovio? Deux hommes clés sont David Weiner et le Dr Joseph Kim. Weiner était autrefois professeur d’université à Kim. Weiner a participé à l’élaboration d’un vaccin contre le VIH et le zika (vous pouvez lire mes articles sur le zika  ici  et  ici  où j’ai exposé certains des mensonges entourant cette épidémie).

Kim a été financée par Merck (une grande société Big Pharma) et a produit quelque chose appelé Porcine Circovirus (PCV 1 et PCV 2). Comme mentionné ci-dessus, il existe un lien entre les vaccins porcins / ADN porcin et le coronavirus; Annie Logical note qu’il «est établi depuis longtemps que les fruits de mer de la région sont nourris avec des déchets de porcs».

Kim a servi pendant 5 ans en tant que membre du Global Agenda Council du WEF – un autre organe poussant le gouvernement mondial du Nouvel Ordre Mondial Un sous la bannière de la gouvernance mondiale de l’Agenda 2030.

Weiner est un employé et conseiller de la FDA, est considéré comme un expert en technologie de l’ADN et a lancé une nouvelle méthode de transfert d’ADN appelée électroporation – une technique de microbiologie qui utilise une impulsion électrique pour créer des pores temporaires dans les membranes cellulaires à travers lesquelles des substances comme les produits chimiques, les médicaments ou l’ADN peut être introduit dans la cellule.

Cette technique peut être utilisée pour administrer des vaccins à ADN, qui injectent de l’ADN étranger dans les cellules d’un hôte qui change l’ADN de l’hôte. Cela signifie que si vous prenez un vaccin à ADN, vous permettez à votre ADN d’être changé!

Comme si les vaccins n’étaient pas déjà assez horribles… mais voici le truc: l’électroporation utilise des ondes pulsées. Devinez quoi d’autre utilise des ondes pulsées? 5G! Il s’agit soit d’une coïncidence ou d’une preuve surprenante, soit d’une sinistre connexion 5G au coronavirus. Annie écrit:

«[L] a même action que la technologie 5G utilise dans les ondes pulsées et le coronavirus aurait commencé dans une région de Chine qui avait déployé la technologie 5G!

«Nous pouvons donc voir comment les généticiens utilisant des scientifiques altèrent les éléments constitutifs de notre existence et ce qui est inquiétant, c’est que le professeur Wiener est un pionnier du VIH et nous savons que peu de temps après que les vaccins contre la polio ont été administrés à des millions de personnes en Afrique, le VIH a émergé. Ils ont perfectionné l’art d’injecter de l’ADN animal ou d’oiseau dans des chromosomes humains qui altère notre ADN et provoque des choses comme l’hémorragie, la fièvre, les cancers et même la mort. »

 

 

En parlant du VIH (ce qui n’est pas la même chose que le sida, mais c’est une autre histoire), rappelez-vous également qu’un  groupe de scientifiques indiens a fait part de ses recherches selon  lesquelles le virus était d’origine humaine et avait des inserts VIH.

Ils ont découvert que 4 gènes distincts du VIH étaient incorporés au hasard dans le coronavirus. Ces gènes ont convergé en quelque sorte pour créer des sites récepteurs sur le virus qui étaient identiques au VIH, ce qui était une surprise en raison de leur placement aléatoire.

Ils ont également déclaré spécifiquement que cela ne se produirait probablement pas naturellement («peu susceptible d’être fortuit par nature»). Dans un autre exemple de censure flagrante, ces scientifiques ont été contraints de retirer leur travail.

5G et vaccins à ADN d’électroporation – Les deux produisent des ondes électromagnétiques pulsées

Considérez les implications de ceci pendant un moment. La technologie existe pour utiliser les CEM pour ouvrir les pores de votre peau et injecter de l’ADN étranger dans votre circulation sanguine et vos cellules.

C’est une violation extrême de votre souveraineté corporelle, et cela peut avoir des effets à long terme, en raison de la mutation génétique – changer votre ADN même qui est le schéma biologique et l’essence physique de qui vous êtes.

Et si la 5G imite l’électroporation? Et si la 5G pouvait faire à grande échelle ce que l’électroporation fait à petite échelle? Nous savons déjà que la  5G a le potentiel d’être mutagène (endommageant l’ADN) .

Les fréquences utilisées par la 5G, en particulier 75-100 GHz, interagissent avec la structure géométrique de notre peau et des canaux sudoripares, agissant sur eux comme une transmission atteignant une antenne, et affectant fondamentalement nous et notre humeur.

Et si la 5G était utilisée pour ouvrir la peau de ceux de Wuhan afin de permettre au nouveau coronavirus à arme biologique de s’infiltrer plus facilement?

Vaccins obligatoires, dépeuplement et transhumanisme

Alors, qu’est-ce qui se trouve au fond du trou de lapin de connexion du coronavirus-5G? Je suggérerais que nous trouvions un programme de vaccination obligatoire, un programme de dépopulation et un programme transhumaniste (via des vaccins à ADN).

Les figures clés et les groupes qui semblent avoir planifié cela ont déjà le vaccin en place, tout comme ils l’ont fait pour les autres épidémies qui ont éclaté (SRAS, Ebola et Zika). Weiner a même des liens avec le VIH / SIDA, et si vous plongez dans cela comme l’a fait Jon Rappoport, vous trouvez des trous béants dans cette histoire.

C’est le même jeu épidémie / pandémie qui se joue tous les 2-3 ans. Il y a deux versions.

Dans la première version, vous inventez un virus, le hype, faites peur aux gens, faites des tests inefficaces et non concluants (par exemple, comme le test PCR qui mesure si un fragment viral est présent mais ne vous dit pas les quantités de causant la maladie), gonfler le nombre de corps, justifier la quarantaine / loi martiale et laver le cerveau des gens en leur faisant croire qu’ils doivent acheter le vaccin (toxique) et introduire la vaccination obligatoire. Vous n’avez même pas besoin d’un vrai virus ou pathogène pour la version.

Dans la deuxième version, vous créez un virus en tant qu’arme biologique, le libérez comme test, prétendez qu’il s’agissait d’une mutation naturelle, regardez combien de personnes il tue (ce qui aide à l’eugénisme et aux agendas de dépopulation), justifiez à nouveau la loi martiale, justifiez à nouveau la nécessité de vaccins obligatoires et même se faire passer pour le sauveur du vaccin qui l’arrête.

En variante de cette deuxième version, vous pouvez même développer une arme biologique spécifique à la race afin de réduire la population des nations rivales ou des races ennemies comme stratégie géopolitique.

Cet  article suggère  que le coronavirus cible les Chinois / Asiatiques plus que les autres, et certainement le nombre officiel de décès en atteste, bien qu’il soit toujours difficile de se fier aux statistiques gouvernementales. Annie Logical donne son avis:

«Le travail de con va comme ça.

Étape 1) empoisonner la population à dessein pour créer une maladie qui ne se produit pas et ne se produira jamais naturellement

Étape 2) Parler de la maladie créée intentionnellement comme causée par quelque chose d’invisible, en dehors du domaine du contrôle ou de la connaissance de la personne moyenne

Étape 3) créer un vaccin ou un médicament toxique qui a toujours été destiné à empoisonner davantage la population dans une tombe précoce

Étape 4) Paralyser le vaccin ou l’empoisonnement aux médicaments comme preuve que la maladie, qui n’a jamais existé, est bien pire que prévu

Étape 5) Augmentez l’empoisonnement initial, qui est commercialisé comme une fausse maladie, et augmentez également l’empoisonnement par les vaccins et les médicaments, pour commencer à empiler les corps dans la stratosphère

Étape 6) répéter autant de fois que possible sur une population non informée parce que tuer une population de cette façon (l’art de faire en sorte que les gens s’alignent pour se suicider avec du poison …… connu sous le nom de méthode «soft kill») est le seul moyen légal de faire sûr que de telles opérations eugéniques peuvent être exécutées en masse et à la vue. « 

Les vaccins à ADN  constituent une nouvelle avancée inquiétante pour le  transhumanisme . Après tout, l’objectif de l’agenda transhumaniste est de fusionner l’homme avec la machine et, ce faisant, d’effacer ce qui nous rend fondamentalement humains, afin que nous puissions être contrôlés et dépassés par une force profondément sinistre et négative.

Il s’agit de nous changer au niveau fondamental, ou d’attaquer la souveraineté humaine elle-même. Les vaccins à ADN s’intègrent parfaitement à cela – changer littéralement votre ADN en insérant de force de l’ADN étranger pour changer votre génétique, avec des conséquences que personne ne pourrait prévoir et prédire complètement.

One Last Coronavirus – Connexion 5G

Enfin, je terminerai avec une autre connexion coronavirus-5G. Le mot coronavirus lui-même fait référence à de nombreux types de virus de ce nom, pas seulement à COVID-19.

Devinez qui détient un  brevet pour une souche de coronavirus  qui peut être utilisée pour développer un vaccin? L’Institut Pirbright. Et devinez qui les possède en partie? Bill Gates !

Comme vous pouvez le lire  ici,  Pirbright est soutenu dans ses efforts de développement de vaccins par une entreprise britannique Innovate UK… qui finance et  soutient également le déploiement de la 5G . Innovate UK a lancé un concours en 2018 avec une part de 15 millions de livres sterling pour toute petite entreprise qui pourrait produire des vaccins pour un potentiel «  épidémique  ».

 

La motivation à la hype et la motivation à minimiser

L’histoire a montré qu’en cas d’épidémie (ou de fausse épidémie), il y a presque toujours un bourbier de rapports contradictoires et d’informations contradictoires. Dans de telles situations, il peut être très difficile d’aller au fond des choses et de trouver la vérité. Le conflit découle des différentes motivations des nations, des gouvernements et d’autres groupes intéressés.

Essentiellement, il y a 2 motivations principales: la motivation à faire du battage médiatique (exagérer et utiliser la peur pour attirer l’attention, vendre quelque chose, faire paraître un groupe mauvais / incompétent, faire peur aux gens, faire accepter au public la vaccination obligatoire et la loi martiale) et la motivation à minimiser (couvrir et cacher l’étendue réelle des dommages, de la morbidité ou de la mortalité afin de paraître compétent et en contrôle, pour atténuer la colère, le contrecoup ou le désordre possibles).

Parfois, ces 2 motivations peuvent conduire le comportement du même groupe, par exemple dans le cas du gouvernement chinois, il a la motivation de faire du battage médiatique (pour faire peur aux gens afin qu’ils suivent facilement ses règles de quarantaine draconiennes) et la motivation pour minimiser (donc à apparaître aux yeux de ses habitants et du reste du monde pour maîtriser la situation, pour garantir la face, la crédibilité et la bonne réputation).

Réflexions finales sur la connexion au Coronavirus 5G

Les gouvernements du monde entier ont expérimenté les armes biologiques à la fois sur leurs propres citoyens et sur des citoyens étrangers, et ont même vendu cette recherche à d’autres gouvernements pour leur propre bénéfice (par exemple, la célèbre unité 731 du Japon qui a développé des armes biologiques en Chine, seulement pour remettre cette recherche aux États-Unis. après avoir perdu la Seconde Guerre mondiale).

Voir  Bioweapons: Lyme Disease, Weaponized Ticks, Plum Island & More  pour un bref historique de l’utilisation par l’USG des tiques militarisées qui ont entraîné la maladie de Lyme.

La preuve que COVID-19 est une arme biologique est écrasante – tout comme la preuve que la 5G est impliquée soit pour provoquer les symptômes pseudo-grippaux / pneumonie que les gens ont connus, et / ou pour exacerber la virulité du virus en affaiblissant le système immunitaire des gens et de les soumettre à des ondes pulsées d’EMF pour ouvrir leur peau à des fragments d’ADN étrangers (y compris des virus).

Dans ce genre d’histoire, il n’y a pas de coïncidences majeures – seulement des connexions et des complots qui attendent d’être découverts.

___Source:
https://humansarefree.com/2020/02/connection-between-coronavirus-and-5g.html


 

 

 

Wuhan est l’endroit où la 5G a été délibérément déployée en tant que système d’armes juste avant la libération prévue du coronavirus bio-conçu. Tout indique que l’activation de la 5G a transformé le coronavirus en une super-arme biologique si fatale et invalidante qu’il a fallu verrouiller immédiatement toute la mégalopole afin de contenir l’épidémie massive.

 

La ville de Wuhan devrait avoir 10000 stations de base 5G en service d’ici la fin de 2019

Les consommateurs font l’expérience des téléphones mobiles 5G dans un hall d’affaires de China Mobile Beijing Branch à Pékin, capitale de la Chine, le 31 octobre 2019. Les principaux opérateurs de télécommunications chinois ont annoncé jeudi le lancement d’applications commerciales 5G lors de la cérémonie d’ouverture de PT Expo China 2019 à Pékin .

Source: Xinhua | 2019-10-31 13: 21: 57 | Éditeur: Yurou

WUHAN, 31 octobre (Xinhua) – Les succursales des principaux opérateurs de télécommunications chinois dans la province du Hubei, dans le centre de la Chine, ont annoncé jeudi le lancement d’applications commerciales 5G dans la province.

La ville de Wuhan, la capitale du Hubei, devrait avoir 10 000 stations de base 5G d’ici la fin de 2019, a déclaré Song Qizhu, chef de l’administration provinciale de la communication du Hubei.

China Telecom a mis en place un réseau 5G couvrant les aéroports, les gares et d’autres zones de la ville, ce qui contribuera également à stimuler la transformation numérique et intelligente des industries grâce aux technologies 5G, a déclaré Li Hongbo, directeur général de la branche Hubei de la société.

La succursale China Mobile Hubei a activé 1 580 stations de base 5G dans la ville à la mi-octobre, atteignant la couverture 5G des universités, des centres de transport et d’autres zones densément peuplées, selon la branche.

___
http://www.xinhuanet.com/english/2019-10-10/31/c_138517734.htm

 

 


Il a déjà été scientifiquement prouvé que les champs électriques, qui n’ont qu’une intensité de 50 Hz, peuvent induire l’activation de divers virus.


 L’exposition à un champ électromagnétique à 50 Hz induit l’activation du génome du virus d’Epstein-Barr

Lisez l’intégralité du document de recherche scientifique sur:
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9276003-exposure-to-a-50-hz-electromagnetic-field-induces-activation-of-the-epstein-barr- génome viral dans des cellules lymphoïdes humaines infectées de manière latente /

 


Pourquoi, alors, la Chine a-t-elle basculé l’interrupteur sur la 5G à Wuhan au cours des mois précédant ce qui promettait déjà d’être l’une des pires saisons de grippe jamais enregistrées en Chine et dans le monde?! Les autorités sanitaires du monde entier avaient déjà vu une augmentation spectaculaire des décès et des maladies liés à la grippe au début de l’automne 2019, qui n’a fait qu’empirer tout au long de l’hiver 2020.


La CHINE a activé 60 Ghz dans tout le pays, la ville de Wuhan accueillant le projet pilote

 

Complot criminel complexe

Compte tenu de ces initiatives très erronées menées à Wuhan, d’autres développements mal avisés discutés dans les exposés ci-dessous, ainsi que plusieurs circonstances suspectes entourant cette soi-disant épidémie spontanée, il est maintenant clair que la libération intentionnelle du coronavirus et l’activation délibérée de la 5G à Wuhan en 2019 étaient des événements programmés à dessein. Voir: La connexion et la dissimulation du Coronavirus 5G

La seule question qui reste est « Qui sont les vrais coupables? » . Car ce n’est que par le biais d’une conspiration hautement organisée et extrêmement complexe qu’un tel complot criminel alambiqué a pu être exécuté de manière aussi efficace.

Quant à « Pourquoi ils l’ont fait? » , il est assez facile de répondre comme expliqué en détail dans cet exposé: OPÉRATION PANDÉMIE CORONAVIRUS: 16 raisons pour le déploiement de cette arme biologique dévastatrice en 2020 .

Il ne fait désormais aucun doute qu’il y a eu un complot très coordonné entre l’ État profond chinois , l’ État profond américain et l’ État profond britannique dans la mise en œuvre des divers plans de mise en œuvre de la 5G et des coronavirus, qui étaient chacun nécessaires pour déclencher le génocide à Wuhan. Cependant, il y avait aussi un autre acteur étatique qui était profondément impliqué dans cette immense opération noire et psyop mondiale. Voir: l’attaque bioterroriste du coronavirus de Wuhan est le 11 septembre en Chine, les mêmes avantages

Il y a de nombreuses preuves que les États-Unis et le Royaume-Uni ont joué un rôle central dans ce programme néfaste visant à faire exploser l’économie chinoise dans le but de préserver le pétrodollar américain en tant que monnaie de réserve mondiale, parmi plusieurs autres objectifs furtifs. Les preuves tangibles présentées dans le billet suivant reflètent la profondeur et l’ampleur de ce complot anglo-américain «manifestement» visant à mener une guerre biologique contre la Chine.


CORONAVIRUS: une arme biologique mondialiste créée par DARPA, Big Pharma et ses suzerains britanniques

Preuve définitive que le coronavirus est une arme biologique mondialiste

Source:Patriots for Truth

https://tinyurl.com/ujs4m34

Proof the Coronavirus est une arme biologique  créée  par DARPA, Bill Gates, Defra, * Wellcome Trust (UK) et la Commission européenne (UE)

* Ministère britannique de l’environnement, de l’alimentation et des affaires rurales

Le brevet CORONAVIRUS (du Royaume-Uni) a été approuvé en 17 mois par SERCO (Royaume-Uni) qui dirige l’Office américain des brevets

CORONAVIRUS a été financé et breveté par Wellcome Trust (Royaume-Uni, faux vendu à GlaxoSmithKline), Bill & Melinda Gates Foundation, DARPA, DEFRA (Royaume-Uni), Organisation mondiale de la Santé, Commission européenne (UE) via THE PINBRIGHT INSTUTUTE (Royaume-Uni)

coronavirus 2

US Pat. No. 10,130,701. (20 novembre 2018) . CORONAVIRUS. Assigné: THE PIRBRIGHT INSTITUTE (Woking, Pirbright, Grande-Bretagne), financé par Wellcome Trust, Bill & Melinda Gates Foundation, EU. Office américain des brevets.

https://www.fbcoverup.com/docs/library/2018-11-20-US-Pat-No-10130701-CORONAVIRUS-Assignee-THE-PIRBRIGHT-INSTUTUTE-Woking-Great-Britain-funded-by-Wellcome- Trust-and-Gates-Foundation-USPTO-20 novembre 2018.pdf

A partir des fichiers «wrapper» de la demande de brevet USPTO accessibles au public en PAIRE PUBLIQUE. https://portal.uspto.gov/pair/PublicPair

coronavirus 4

Le brevet sur le coronavirus a été délivré en seulement 17 mois à compter du dépôt initial – ce qui est presque sans précédent – avec très peu d’objection de la part de l’examinateur de brevets géré par SERCO (Royaume-Uni) Bao Q. Li

coronavirus 4

Liste des brevets attribués à THE PIRBRIGHT INSTITUTE (financé par Wellcome Trust, Bill & Melinda Gates Foundation, EU & DARPA)

L’Institut Pirbright (Woking GB). (Compilé le 28 janvier 2020).  Coronavirus et al, cessionnaire de brevets pour Pat. Nos 10 507 237; 10.294.277; 10.202.578; 10.130.701; 9.969.777; 9.457.075; 9.243.230; 9.145.548; 8.828.407; 8.501.466; 8.455.201. Office américain des brevets.

https://www.fbcoverup.com/docs/library/2020-01-28-The-Pinbright-Institute-Woking-GB-Coronavirus-et-al-Patents-Assigned-to-AN_Pinbright-compiled-Jan-28- 2020.pdf

PDG: Professeur Bryan Charleston

https://www.pirbright.ac.uk/users/prof-bryan-charleston

pirbrightcoronavirus 5vaccin

bryan charlestonPirbright 2les partenairespirbright 3


Pour nos lecteurs réguliers, rappelez-vous que  Burroughs Wellcome & Co. a  financé la première conférence de presse impériale, 1909 et l’Empire Press Union avec le britannique MI6, MI5 et GC&CS (renommé GCHQ en 1946)  formé un mois plus tard . Burroughs Wellcome & Co. a  fourni des trousses médicales pleines de vaccins expérimentaux à la 2 e  guerre des Boers britannique qui a tué plus de 60000 Noirs et Blancs  lors des premières expériences de vaccination dans des camps de concentration modernes.

Voir  AFI. (24 octobre 2019) . La guerre de l’information de 200 ans: la UK-US Pilgrims Society contrôle la presse qui dirige l’intelligence (mensonges d’espionnage) pour plier les mots et la culture au isme social athée. Américains pour l’innovation .

Alfred Milner

https://americans4innovation.blogspot.com/2019/10/the-200-year-information-war-uk-us.html

Communiquez ces faits à chaque influenceur décisionnel de votre communauté.

Et priez pour ces âmes perdues et les âmes de leurs innocentes victimes.

Remarque: Une enquête conjointe des  contributeurs d’  Americans for Innovation  et d’  American Intelligence Media ne peut être invoquée sans vérification indépendante. Pense pour toi même. L’utilisation équitable est invoquée pour tout le contenu. Aucune réclamation n’est faite sur les propriétés de tiers. À des fins éducatives uniquement.

___
https://patriots4truth.org/2020/01/28/corona-virus-is-a-globalist-bioweapon/

 


 

Quant à la stratégie actuelle pour amener le coronavirus en Chine afin qu’il puisse être diffusé via plusieurs vecteurs de dissémination, la vidéo suivante offre un seul scénario possible en gardant à l’esprit qu’il y avait très probablement plusieurs stratagèmes utilisés.

Dans cette interview, l’auteur du US Biowarfare Act, le professeur Francis Boyle découvre quatre études distinctes qui, selon lui, confirment comme preuve de «  pistolet fumant  » que le coronavirus de Wuhan connu sous le nom de COVID-19 était en fait armé.

Le professeur Boyle révèle également où il pense que le virus est originaire et la mesure dans laquelle le gouvernement américain et le laboratoire de l’ Université de Caroline du Nord ont été impliqués dans la vente de l’arme à la Chine.

Voir vidéo:

https://www.brighteon.com/2d5094d8-0f1d-4080-8840-f88cbe66c6eb

Conclusion

En raison de leur détermination à achever le déploiement militaire de la 5G en Chine, la pandémie de coronavirus bio-ingénié se propage secrètement pour couvrir les divers symptômes, affections médicales et conditions de santé directement causés par l’expansion rapide du réseau électrique 5G dans le monde.

Par conséquent, il est crucial de comprendre que ce que nous vivons ou assistons tous est une série continue d’attaques bioterroristes dans des pays grands et petits. Comme suit:

NOTE SPÉCIALE: La bio-attaque de Wuhan ne semble être
qu’une des nombreuses attaques biologiques en cours
menées dans toute la Chine continentale. Cette
opération bioterroriste zio-anglo- américaine est furtivement
perpétrée pour donner l’impression que l’
épidémie nationale a commencé avec un seul cas dans la ville de Wuhan, alors
qu’elle se propage subrepticement dans d’autres
villes chinoises via des modes de propagation similaires. Parce que les
vecteurs de dissémination de ce coronavirus armé
sont cartographiés dans le monde entier à des taux d’expansion rapide, il
existe très probablement de multiples méthodes de prolifération qui
sont astucieusement mises en œuvre pour confondre le médical
enquêteurs ainsi que pour éviter la détection.


Tout indique que plusieurs
attaques bioterroristes sont menées dans le monde entier


NOTE SPÉCIALE:  La bio-attaque de Wuhan ne semble être
qu’une des nombreuses attaques biologiques en cours
menées dans toute la Chine continentale. Cette
opération bioterroriste zio-anglo- américaine est furtivement
perpétrée pour donner l’impression que l’
épidémie nationale a commencé avec un seul cas dans la ville de Wuhan, alors
qu’elle se propage subrepticement dans d’autres
villes chinoises via des modes de propagation similaires. Parce que les
vecteurs de dissémination de ce coronavirus armé
sont cartographiés dans le monde entier à des taux d’expansion rapide, il
existe très probablement de multiples méthodes de prolifération qui
sont astucieusement mises en œuvre pour confondre le médical
enquêteurs ainsi que pour éviter la détection. En d’autres termes, l’
Iran, l’Italie, la Corée du Sud, les États-Unis et d’autres pays
sont également désormais les victimes de la même vague de criminalité mondiale de
bioterrorisme transparent.

(Source: Wuhan Coronavirus Bioterrorist Attack is China’s 9/11, Same Perps )


Il est essentiel de bien comprendre la véritable importation de l’extrait précédent.

Que l’attaque bioterroriste de Wuhan n’est pas seulement en cours en Chine; que cette pandémie est fabriquée furtivement par le biais de nombreuses attaques bioterroristes dans un nombre croissant de pays. Les auteurs utilisent également la même arme biologique de coronavirus pour cibler diverses croisières.

L’ essentiel ici est que toute la civilisation planétaire est maintenant témoin d’une série dévastatrice d’attaques bioterroristes en cours, chacune menée d’une manière différente de la bio-attaque originale à Wuhan, en Chine.

Chacune de ces attaques bioterroristes clandestines est menée contre des nations ciblées et / ou d’autres parties pour des raisons spécifiques qui seront bientôt révélées par l’évolution de cette vague de crimes en cours.

CAVEAT : À partir de maintenant, sachez où vous allez et protégez-vous en suivant ce sage conseil: voici comment tout le monde peut éviter de contracter le coronavirus


 

URGENT!
Conseils pratiques pour la prévention des coronavirus
et l’assainissement holistique

CORONAVIRUS Mesures de précaution et conseils de santé


L’entraîneur du coronavirus

La pandémie de coronavirus qui se déroule rapidement ne doit pas être sous-estimée. Compte tenu de ce qui est connu jusqu’à présent, ce virus hautement contagieux doit être pris au sérieux par tout le monde. Par conséquent, chaque personne sur la planète est encouragée à mettre de l’ordre dans sa maison (en particulier l’armoire à pharmacie) afin d’être prête à toute éventualité.

Il est toujours préférable de prendre ces mesures préventives éprouvées le plus tôt possible lorsqu’il s’agit de tout type d’infection virale. Ce faisant, même les diverses infections à coronavirus peuvent être évitées. Les gens qui peuvent se séquestrer dans leur bureau à domicile et / ou réduire considérablement leur exposition aux lieux publics s’en sortent toujours beaucoup mieux. « Catching the corona » n’est en aucun cas une fatalité pour un individu.

Liste des choses de base à faire

First, start to eat right (LOTs of garlic and ginger and turmeric and curried foods). Lean toward hot soups, stews and broths particularly at dinner time for the rest of the flu season. Avoid cold foods from the fridge especially yoghurt, sandwich spreads and cold drinks. Add just a little boiling water to quickly warm up juices as well as nut or seed milks. Frozen foods like ice cream are strictly forbidden. Cook all vegetables much softer than usual. Best to go vegan, if possible; otherwise, all animal meats ought to be very well cooked and eaten infrequently.

Buvez du thé contre la grippe, surtout pendant la saison froide (les ingrédients essentiels sont le gingembre, le poivre de Cayenne, le citron et le miel, mais ne chauffez pas le citron ou le miel – ajoutez-les après le thé au gingembre frais). Buvez également beaucoup de liquides chauds, en particulier des tisanes qui sont des décongestionnants et des expectorants. Les tisanes qui ont des propriétés antimicrobiennes et immunostimulantes sont importantes lorsque des symptômes d’infection virale sont présents.

Soyez régulier pour reconstituer la flore intestinale diminuée avec des probiotiques; les formes à base de boissons et d’aliments sont de loin préférées aux nutraceutiques (par exemple les capsules). Pour ceux qui ont une intolérance au lactose et / ou des allergies à la caséine, achetez du yogourt à la noix de coco, aux noix de cajou ou aux amandes ou du kéfir (laissez-les se réchauffer avant de manger). Envisagez également des implants rectaux probiotiques lorsque l’on soupçonne une déplétion floristique importante.

Assurez-vous de rester à l’écart des aliments et des boissons producteurs de mucus. Évitez les produits laitiers en particulier (en particulier le fromage, le lait et les glaces). Évitez également le blé, le sucre blanc, la viande rouge, les œufs, le soja, l’alcool, les sodas sucrés artificiellement, les desserts en général, etc. C’est le moment idéal pour minimiser la consommation d’aliments transformés, d’aliments emballés, d’aliments en conserve, d’aliments surgelés et surtout d’ordure la nourriture et la restauration rapide. La «nourriture d’entreprise» dans les supermarchés devrait être réduite; les produits frais, les grains entiers, les ingrédients biologiques, etc. sont des choix beaucoup plus sains. Plus la distance entre la ferme et la table est courte, mieux c’est.

Si la nourriture du restaurant ne peut être évitée, veillez à ne commander que les plats les plus cuits du menu. Les aliments crus et les produits laitiers sont assez exposés aux agents pathogènes environnementaux et très vulnérables aux pratiques de mauvaise gestion des cuisines et à d’autres types de contamination. Ne mangez pas à moins que vous ne deviez. Et, allez bio, frais, cultivé localement et ce qui est de saison DANS VOTRE PROPRE CUISINE. Rappelez-vous: « Le remède est dans la cuisine. »

Commencez à faire passer votre alimentation des aliments acidifiants aux aliments alcalinisants afin de passer à env. 75% alcalin et 25% acide. Réduisez particulièrement les aliments constipants, les boissons et les nutraceutiques tels que les suppléments minéraux contenant trop de fer.

L’exercice régulier et les étirements, la marche et le rebond énergiques, le Hatha Yoga et le Pilates, le Tai chi et le Qigong sont tous des activités formidables. Obtenez autant d’exposition au soleil que possible pour la production naturelle de vitamine D. (La lumière du soleil est considérée comme le meilleur des désinfectants, donc le coronavirus ne l’aime pas). Une promenade aérobie de 20 à 30 minutes dans la nature est la meilleure façon de nettoyer l’ensemble du système lymphatique – UN MUST! [1] Ne marchez pas à l’extérieur lorsque le ciel est fortement chemtrailed; vous en ressentirez les conséquences sur la santé.

Le système respiratoire doit être clair et propre, solide et efficace car ce virus cible les muqueuses des poumons et des sinus. Utilisez un pot Neti régulièrement pendant cette saison de la grippe avec 1/4 cuillère à café de sel de mer dissous dans de l’eau distillée à la température du corps. Ayez à portée de main un kit de rinçage nasal salin tel que NEINMED’S SINUS RINSE . Une respiration aussi simple qu’une respiration profonde quotidienne à l’extérieur en plein air est fortement recommandée; certaines pratiques du pranayama aussi. Une respiration cohérente est particulièrement efficace pour activer la réponse immunitaire naturelle du corps (voir ce lien vidéo ).

Essayez de bien dormir entre 22h00 et 04h00 tous les soirs. Gardez toutes les technologies hors de la chambre, y compris les smartphones et les téléviseurs. Retirez toutes les sources de lumière, couvrez les fenêtres et utilisez un purificateur d’air qui génère un bruit blanc pour masquer les sons nocturnes gênants.

Faites passer tous les appareils informatiques de la maison de sans fil et WiFi à des connexions filaires. Même les claviers et les souris doivent être câblés. Ceux qui vivent ou travaillent dans un environnement 5G devraient éliminer complètement le WiFi.

Utilisez des téléphones fixes filaires dans la mesure du possible, PAS des smartphones. Il existe également des lignes téléphoniques Internet gratuites qui sont facilement câblées. Remplacez le smartphone par un ancien téléphone à clapet 4G. (La ville de Wuhan, en Chine, a été désignée «zone de démonstration 5G» spéciale dans les mois précédant l’épidémie de coronavirus.)

Assemblez une trousse de premiers soins avec de l’argent colloïdal ou de l’hydrolat d’argent, des suppléments de zinc, du pouvoir ou de l’extrait de curcuma, de la vitamine C et de la vitamine D. Ayez un supplément minéral CAL-MAG-POT à portée de main ainsi que du sélénium.

Acquérir des huiles essentielles anti-microbiennes (en particulier les huiles d’origan, de basilic, de thym et de menthe poivrée). Procurez-vous de l’huile essentielle Thieves et un atomiseur à diffuser dans l’environnement ambiant, en particulier dans la chambre avant de dormir!

Aussi, ayez l’ extrait de feuille d’olivier, le thé Pau d’Arco et un combo Echinacea & Goldenseal dans l’armoire à pharmacie. Achetez un extrait de pépins de pamplemousse, sous forme liquide, pour toutes sortes d’applications médicinales et de soins corporels.  

Gardez un peu de peroxyde d’hydrogène de qualité alimentaire dans le réfrigérateur au cas où un traitement HP à faible dose deviendrait nécessaire. L’iode de Lugol est un must absolu lors de la lutte contre tout coronavirus, et particulièrement efficace pour nettoyer TOUS les produits.

Achetez un remède homéopathique BAC-HP pour maîtriser rapidement toute infection bactérienne pouvant affaiblir l’immunité (lien d’achat ICI ). 

Ayez une bonne réserve de sel de mer disponible pour le gargarisme ainsi que de sel gemme pour la cuisine. Le sel rose de l’Himalaya est particulièrement bon pour un usage médical. 

Le miel de Manuka a de fortes propriétés antibactériennes et antivirales ainsi que des avantages anti-inflammatoires et antioxydants.

Les soins de la bouche doivent inclure un grattage quotidien de la langue le matin, suivi d’un bain de bouche Sovereign Silver (maintenez 1 cuillère à soupe d’argent dans la bouche pendant 20 à 30 minutes après le brossage des dents. [2] Ensuite, crachez et rincez abondamment la bouche avec de l’eau. Pour nous, noix de santé, cela peut être suivi de 15 à 20 minutes d’huile en tirant dans la bouche 1 cuillère à soupe d’huile de sésame ou de noix de coco. (La brosse à dents doit être lavée avec du savon à la menthe poivrée après chaque utilisation et trempée dans du peroxyde d’hydrogène. au moins une fois par semaine.)

Pour ceux qui tombent vraiment malades ou qui sont vraiment ambitieux, faites un lavement au café. [3] Il n’y a pas de moyen plus rapide de nettoyer et de rafraîchir le sang du foie. De plus, effectuer un rinçage de la vésicule biliaire / un nettoyage du foie est un moyen efficace de décongestionner le foie, ce qui améliore ensuite les voies de détoxication lors d’une maladie, d’une maladie ou d’une blessure.

Suivez un cours intensif sur le renforcement de votre système immunitaire sur ce site Web: The Health Coach . Pour ceux qui souffrent de façon chronique de toute forme d’immunosuppression, il est impératif de faire un bilan du système immunitaire. En particulier pour les personnes qui ont souffert de l’une des maladies dégénératives chroniques ou des maladies du troisième millénaire ou des affections de la soupe alphabétique (par exemple CFS, EBV, AIDS, HIV, COPD, MS, ALS, Lupus, Lyme, Morgellons, Fibromyalgia, Rheumatoïde arthritis and other maladies auto-immunes), la réalisation d’un audit systématique du système immunitaire est un MUST. Alors qu’une forte réponse immunitaire est la MEILLEURE défense contre le coronavirus, même unun système immunitaire compromis peut être rapidement renforcé. Par exemple, un canal radiculaire ou un site de cavitation infecté peut être correctement corrigé, éliminant ainsi une charge constante du système immunitaire. [4]

Se laver soigneusement les mains pendant au moins 20 à 30 secondes avec un savon antimicrobien après avoir été en public, mais surtout après avoir manipulé tout le courrier et les colis; les aliments crus; et des emballages alimentaires tels que des boîtes, des canettes, des cartons, des bouteilles, des récipients en plastique ainsi que des tasses à boisson.

Désinfectez régulièrement toutes les poignées de porte et poignées de robinet ainsi que les poignées de porte de véhicule et le volant. Assurez-vous de garder de l’alcool éthylique et du vinaigre blanc distillé à portée de main pour désinfecter les surfaces contaminées, en particulier dans la cuisine et les salles de bains. Il existe des lingettes pour les mains emballées individuellement , qui utilisent de l’alcool pour tuer les micro-organismes pathogènes au contact, à garder dans le véhicule, ainsi que des désinfectants pour les mains qui font de même pour la maison et le bureau. [5]. Surtout, évitez de toucher vos yeux, vos oreilles, votre nez ou votre bouche (votre tête d’ailleurs) avec des mains non lavées.

Cette souche particulière de coronavirus pourrait évoluer vers une situation grave (c’est-à-dire pandémique) qui nécessitera alors une grande vigilance et une grande résolution. Soyez attentif à tout symptôme inhabituel à la maison et au travail pour vous et les autres. Éloignez-vous de toute personne qui présente tout type de symptômes de la grippe.

Évitez tous les lieux publics, lorsque cela est possible, pour le reste de la saison de la grippe. Si vous êtes l’aidant naturel ou un professionnel de la santé, prenez toutes les mesures de précaution supplémentaires pour éviter l’exposition (portez le bon type de masque de qualité hospitalière classé N95 anti-viral , lavez-vous les mains régulièrement avec du savon antimicrobien , gardez une distance de sécurité le cas échéant) , etc.). Désinfectez, désinfectez et nettoyez tout, où et quand vous en avez besoin. La cuisine et les salles de bains doivent être plus propres que jamais car c’est là que la plupart des maladies commencent.

Ne voyagez pas inutilement. Évitez particulièrement les avions, les trains, les bus, les métros et les bateaux de croisière. Au moins pour le reste de cette saison de la grippe, minimisez la fréquentation des réunions de famille, des fêtes de bureau, des restaurants, etc. Évitez toutes les conventions, conférences, forums, séminaires et autres grands lieux de réunion cette année, en particulier ceux avec nuitées.

Enfin, évitez la peur et vivez la vie avec courage en ces temps difficiles. Ayez foi en la puissance supérieure et sachez que tout se passe toujours pour le mieux. Priez pour votre protection, celle de votre famille, de vos amis et de l’humanité tout entière.

Tout le monde, faites attention!

– The Coronavirus Coach
(consultant en santé intégrative et chercheur biomédical)


La liste précédente des «choses à faire» peut sembler un peu trop ambitieuse ou exigeante pour certaines personnes. Si c’est le cas, ne faites que ce que vous pouvez… et assurez-vous de faire ce qui vous touche vraiment. Rappelles toi:

Soumis par The Coronavirus Coach
The Health Coach

 

L’entraîneur de coronavirus a été certifié par le conseil d’administration en médecine intégrative et est un chercheur biomédical de longue date. En tant que consultant en santé intégrative, il est coach en santé holistique et conseiller en bien-être depuis 30 ans. Au cours de la dernière décennie, deux de ses domaines de spécialité sont la dépendance à Internet et la dépendance aux smartphones. En tant que conseiller en toxicomanie et coach en dépendance, son principal objectif a été la dépendance aux smartphones et la dépression . En raison de l’épidémie en évolution rapide des maladies, blessures et maladies liées aux smartphones, The Coronavirus Coach aborde également le syndrome 5G et la grippe 5G ainsi qu’une électrohypersensibilité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Courte opinion du jour:de sérieux doutes surgissent sur le nombre officiel de morts du coronavirus en Chine

 

La vie reprend doucement ses droits en Chine, où la province du Hubei, qui a vu naître la pandémie de coronavirus, s’ouvre de nouveau sur l’extérieur après deux mois de confinement. Pékin crie victoire et se plaît à souligner que le nombre de malades (81 470 cas, dont 3 304 morts) serait resté inférieur à celui aujourd’hui constaté aux Etats-Unis (143 025 cas, dont 2 514 décès) ou en Italie, le pays le plus durement frappé (97 689 cas, dont 10 779 morts).(*chiffres du 1 er avril 2020)

Il suffit pourtant de gratter un peu le vernis officiel pour que de sérieux doutes émergent sur le nombre réel de victimes chinoises. Le site d’informations financières chinois Caixin a publié la photo d’un camion chargé d’urnes funéraires, devant le crématorium de Hankou, un des quartiers de Wuhan. Le conducteur du camion a déclaré avoir transporté 2 500 urnes funéraires vendredi, après en avoir déplacé autant la veille. Les familles des victimes sont en effet autorisées à venir récupérer les cendres de leurs proches défunts, dont les corps avaient été incinérés pour limiter la contagion.

Des milliers d’urnes funéraires

Un autre crématorium a annoncé la restitution de 500 urnes par jour entre le 23 mars et le 4 avril, soit 6 500 au total (le 4 avril est le jour d’une cérémonie religieuse de visite des tombes familiale, l’équivalent de la Toussaint, explique shanghaiist.com). Des images montrent des files d’attente impressionnantes pour récupérer les urnes funéraires.

Contactés par l’agence d’information Bloomberg, six crématoriums, sur les huit que compte Wuhan, ont refusé de communiquer le nombre d’urnes funéraires en leur possession – les deux autres n’ont pas répondu. Si l’ensemble de ces huit crématoriums était en possession d’un nombre d’urnes équivalent, le total avoisinerait donc les 50 000. Selon Bloomberg, les images postées sur les réseaux sociaux remettent donc en question le nombre officiel de morts enregistrées à Wuhan, même en tenant compte des décès qui ne seraient pas liés au coronavirus.

Le doute est d’autant plus grand que le recoupement des chiffres est rendu impossible, la Chine ayant pris soin de museler toute source d’information indépendante. Des journalistes et intellectuels qui ont critiqué la gestion de la crise ont « disparu », et la plupart des journalistes étrangers qui l’ont couverte ont été expulsés.

Des résiliations massives de lignes téléphoniques

D’autres indices confirment les doutes, explique Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine, au micro d’Europe 1 :

« Il y a aussi des données qui concernent la résiliation des lignes téléphoniques, avec des résiliations massives de dizaines de milliers de lignes. Effectivement, on peut tout à fait s’interroger. »

Un chiffre réévalué lui semblerait plus cohérent avec la morbidité du Covid-19 constatée ces derniers jours en Italie :

« Quand on a vu le nombre de morts en Italie et en Espagne, on s’est dit qu’il y avait beaucoup de choses cachées en Chine. »

Le risque d’une seconde vague

De son côté, Pékin affirme que ce sont les mesures drastiques de confinement qui ont permis de limiter le nombre de décès. Le régime communiste prétend avoir été exemplaire dans la gestion de l’épidémie et préfère passer sous silence son attitude lors des premières semaines, décisives dans la propagation du virus. Fin décembre, les autorités avaient tenté d’étouffer les signalements d’un médecin lanceur d’alerte, décédé depuis des suites de la maladie.

La Chine de Xi Jinping est-elle responsable de l’expansion du coronavirus ?

D’ailleurs, Pékin aurait également menti sur la date du début de l’épidémie. « C’est probablement une épidémie qui a démarré bien plus tôt, probablement dès le mois d’octobre, estime Karine Lacombe. Il a fallu du temps pour que le virus infiltre la population et qu’on voit un nombre de morts supérieur à la normale. »

Quel que soit le nombre de victimes chinoises, les médecins appellent à la plus grande prudence car un retour du Covid-19 est possible, voire probable, selon les épidémiologistes. En effet, la majeure partie du territoire chinois n’a pas été touchée. « La Chine n’a donc pas vraiment eu un nombre important d’infections au cours de la première vague, la population demeure très vulnérable et peut être touchée par une épidémie importante », selon Benjamin Cowling, épidémiologiste de l’université de Hong Kong, cité par le quotidien canadien « Globe and Mail »« Une seconde vague est inévitable. Totalement inévitable. »


La Chine de Xi Jinping est-elle responsable de l’expansion du coronavirus ?

 

« Le virus patriote. » C’est ainsi que, pendant un temps, les internautes avaient surnommé, non sans ironie, le mystérieux virus apparu fin 2019. Bien qu’originaire de Chine où il avait infecté ses premières victimes début décembre, il semblait en effet décidé à sévir exclusivement hors des frontières nationales. De nouveaux cas avaient beau surgir ici et là en Asie – en Thaïlande, au Vietnam, au Japon, à Hong Kong, etc. – la Chine semblait miraculeusement échapper à cette propagation. A Wuhan, berceau du « virus patriote », les autorités municipales se voulaient rassurantes : c’était certes une pneumonie virale, mais « beaucoup plus faible que le Sras », son redoutable prédécesseur qui avait, en 2003, mis la Chine au point mort pendant de longs mois. Le mal était cette fois « peu contagieux et facile à circonvenir ». Les dirigeants de Wuhan le tenaient d’ailleurs fermement sous leur contrôle. Vive le Parti communiste chinois et la pensée Xi Jinping !

Mais ce virus n’était pas réellement patriotique. Comme le Sras il y a dix-sept ans, il s’est propagé à un rythme effrayant, contaminant des milliers de personnes aux quatre coins de la Chine, et il continue à se répandre à l’étranger. Sa bénignité était un vœu pieux, colporté par les édiles de Wuhan qui avaient interdit aux médecins wuhanais de donner la moindre interview aux médias locaux.

 

Documentaire de la semaine:Le Mossad et l’histoire secrète d’Israel

 

 

 

“Tu peux voler. Tu peux mentir. Tu peux te battre. Et dans certains cas extrêmes, tu peux tuer”.

Voilà comment un ancien agent du MOSSAD résume sa mission au sein de l’une des agences les plus secrètes au monde.  Deux anciens patrons, dont la parole est rare, racontent le rôle décisif de ce puissant service de renseignement sur le dossier du nucléaire iranien. En février 2018, c’est le vol par des espions israéliens de documents compromettants qui va précipiter le retrait américain de l’accord signé avec le régime des Mollahs.  

Ce film dévoile les coulisses d’autres opérations spectaculaires qui ont construit la légende de cet Institut pour le renseignement et les affaires spéciales, créé un an après la proclamation de l’État d’Israël pour assurer sa survie.  

Pourquoi le procès de l’un des plus grands criminels nazis n’aurait jamais eu lieu si des agents israéliens ne l’avaient pas capturé en Argentine. 

Comment a été mise en place la campagne d’élimination qui a suivi la mort de neuf athlètes israéliens au JO de Munich en 1972 et a entraîné quatre assassinats sur le territoire français au risque de froisser un allié historique.

Focus aussi sur les menaces exercées par le service israélien pour faire échouer un partenariat nucléaire franco-irakien.  

Guerre secrète, frappes ciblées, cyberattaques, les méthodes et les actions du MOSSAD révèlent l’autre histoire d’Israël.

 

 

 

 

Quand les minorités sont puissantes: comment de minuscules différences génétiques peuvent avoir d’énormes conséquences culturelles

Quelle invention unique a le plus contribué à notre compréhension de la réalité? De façon appropriée, il est facile de négliger l’un des meilleurs candidats: le microscope. Il a révélé des mondes entièrement nouveaux qui existent non seulement sous nos yeux, mais en réalité à l’intérieur de nos yeux et de tous les autres organes du corps. Le microscope a appris à l’humanité que la minute peut être puissante. Par exemple, nous avons appris que des organismes jusque-là insoupçonnés, invisibles à l’œil nu, avaient façonné l’histoire et l’évolution humaines pendant d’innombrables millénaires. Soyez témoin du virus Corona et de la peste noire. La taille physique et la complexité génétique du virus sont bien inférieures à celles des êtres humains, mais le virus est en train de remodeler l’histoire humaine comme le bacille de la peste l’a fait au Moyen Âge.

 

Ambiguïté appliquée

Mais cette leçon de micro-puissance a apparemment été perdue pour les sociologues, les anthropologues et autres «experts» qui ont rédigé une déclaration sur «La question raciale» publiée par les Nations Unies en 1950:

 

 

 

 

Ashley Montagu(né Israël Ehrenberg),rédacteur en chef de «The Race Question»

 

Du point de vue biologique, l’espèce Homo sapiens est constituée d’un certain nombre de populations dont chacune diffère des autres par la fréquence d’un ou plusieurs gènes. De tels gènes, responsables des différences héréditaires entre les hommes, sont toujours peu nombreux par rapport à l’ensemble de la constitution génétique de l’homme et au grand nombre de gènes communs à tous les êtres humains quelle que soit la population à laquelle ils appartiennent. Cela signifie que les ressemblances entre les hommes sont bien plus importantes que leurs différences. («La question raciale», UNESCO, Paris, juillet 1950)

La déclaration est malhonnête, car elle exploite l’ambiguïté de l’expression «beaucoup plus». L’expression signifie-t-elle «beaucoup plus nombreux» ou «beaucoup plus puissants»? Les compilateurs de la déclaration, comme l’anthropologue juive Ashley Montagu , ont voulu utiliser la vérité incontestable du premier sens pour imposer le mensonge du second sens.

Humains, chimpanzés et gorilles

En utilisant ce genre de raisonnement malhonnête, vous pourriez également dire que les ressemblances entre les primates – le groupe qui contient les humains, les chimpanzés et les gorilles – sont «beaucoup plus grandes» que leurs différences. De toute évidence, les gènes que les primates ont en commun sont beaucoup plus nombreux que les gènes responsables de tout ce qui est unique à Homo sapiens. Par exemple, seul un petit nombre de gènes sous-tendent la faculté humaine de langage. Et ces gènes semblent être apparus en un clin d’œil par rapport à la durée de l’évolution.

Mais cette petite différence génétique l’emporte sur le grand nombre de gènes partagés entre les primates. La minuscule minorité de gènes pour le langage a eu un effet décisif, transformant un groupe en un nouveau type de créature – une créature qui parlait et raisonnait, et coopérait ainsi de manière nouvelle et unique. Le langage nous a rendus humains. Avec le temps, vous pourriez dire que cela nous a rendus surhumains, nous permettant de transcender la mort et la distance avec une forme de magie appelée écriture.

Les processus eugéniques au centre du judaïsme

L’écriture est sans aucun doute l’invention la plus importante de l’histoire humaine. En effet, elle a créé le concept même d’«histoire». Mais toutes les «populations» humaines n’ont pas été exposées à l’écrit pendant la même durée et au même degré. L’écriture a créé un nouvel environnement culturel dans lequel les gènes existants et émergents ont été favorisés ou défavorisés par la sélection naturelle. Il existe de bonnes preuves, par exemple, que certains groupes ont acquis des adaptations génétiques pour la lecture: voir, par exemple, la fascinante discussion de Peter Frost sur le Visual Word Form Area (VWFA). De tels gènes de « littéracie / littérisme » comme on pourrait les appeler, ne représenteraient qu’une toute petite fraction de la toute petite fraction des gènes responsables de la faculté de langage en premier lieu. Mais cette fraction de fraction pourrait, encore une fois, avoir eu des effets décisifs sur l’histoire humaine.

Après tout, un groupe évident pour la sélection par la littéracie est celui des Juifs ashkénazes, dont la culture – et les perspectives de mariage – se sont concentrées pendant de nombreux siècles sur la maîtrise de textes compliqués comme le Talmud  et la Torah. Comme l’a souligné Kevin MacDonald: «le succès en tant qu’érudit était précieux car il permettait à l’érudit de contracter un mariage souhaitable, souvent avec une femme d’une famille aisée. Au cœur même du judaïsme, il y avait donc un ensemble d’institutions qui aboutiraient de manière fiable à des processus eugéniques liés à l’intelligence et à la capacité d’acquisition du savoir. » 
J’ai soutenu dans “Gas-Bags Are Not Great” que le très fluide et prolifique Christopher Hitchens était, en fait, un «rabbin qui lisait et écrivait beaucoup», capable d’absorber et d’émettre des mots à grande vitesse grâce à son ascendance en partie ashkénaze descendant de générations d’Ashkenazim hautement alphabétisés.

Trotsky le talmudiste

Et Hitchens lui-même a déclaré que son grand héros Léon Trotsky (né Lev Bronshtein) « aurait fait un brillant talmudiste« . Il en serait de même pour Ashley MontaguMorris Ginsberg et Claude Lévi-Strauss, qui étaient trois des dix soi-disant experts qui ont rédigé la déclaration de l’ONU sur «La question raciale» citée ci-dessus. Ils étaient tous des Juifs ashkénazes, ce qui est statistiquement anormal avant même de considérer qu’Ashley Montagu était la figure dominante derrière cette Déclaration. Si «les ressemblances entre les hommes sont bien plus grandes que leurs différences», comment se fait-il que la minuscule minorité d’Ashkenazim puisse être représentée de manière si disproportionnée parmi les influents idéologiquement? Les ressemblances devraient submerger les différences et les juifs ashkénazes ne devraient pas apparaître si souvent dans des situations comme celle-là.

En fait, bien sûr, de petites différences – comme les gènes du langage – peuvent avoir d’énormes conséquences. De petites différences génétiques sous-tendent que  le QI et la littéracie moyens des ashkénazes sont plus élevés que la moyenne, mais ces petites différences génétiques ont conféré aux ashkénazes d’énormes avantages dans la compétition culturelle et idéologique. Mais je suggérerais également que les ashkénazes jouissent de différences minimes mais décisives dans les gènes pour une moralité élastique, qui se traduit par l’absence de toute obligation morale envers les non-juifs, comme le recommande le talmud [1].
 Il est également statistiquement anormal que des fraudeurs historiques comme Robert Maxwell et Bernie Madoff soient Ashkenazi. 
Sans parler de criminels sexuels prolifiques comme like Harvey Weinstein  et Jeffrey Epstein.

Prédateurs minoritaires, proies majoritaires

Les quatre hommes ci-dessus étaient des prédateurs et parmi les animaux inférieurs, la prédation est une stratégie évolutive sous contrôle génétique. Pourquoi le comportement prédateur ne devrait-il pas également être influencé ou contrôlé génétiquement parmi les êtres humains? Par exemple, la psychopathie est ce qu’on appelle une stratégie évolutive stable (SES), en ce sens qu’elle peut exister et être avantageuse à un certain bas niveau dans une population parce que les psychopathes ne rencontrent pas d’autres psychopathes assez souvent pour être désavantagés dans leur prédation habituelle et leur immoralité.

Deux prédateurs ashkénazes et possibles psychopathes: : Sir Philip Green et Harvey Weinstein

En d’autres termes, les psychopathes doivent être une minorité pour réussir. Cela a-t-il des implications génétiques pour les minorités raciales comme les Juifs et les Tsiganes vivant parmi les majorités raciales goyim/blanches d’Europe? Cela peut en effet avoir de telles implications, en particulier si la minorité en question développe des tabous culturels et des sanctions contre la prédation à l’intérieur du groupe plutôt qu’à l’extérieur. Mais les Juifs et les Tsiganes s’attaquent au groupe extérieur de différentes manières adaptées à leurs niveaux très différents d’intelligence et littéracie. Les ashkénazes ont eu une culture centrée sur les livres; Les Tsiganes ont eu une culture centrée sur le parasitisme de bas niveau. Et cette culture gitane a produit une autre anomalie statistique: Tyson Fury, l’actuel champion du monde des poids lourds, est un «roi gitan (Gypsy King) autoproclamé», issu d’une infime minorité au sein de la population européenne, sans parler du monde.

“Gypsy King” Tyson Fury

Et bien que Fury soit peut-être moins tsigane qu’Irish Traveller, les deux groupes se sont mélangés et ont des cultures similaires de combat, de philo pro-génitivité et de mépris pour l’éducation. Vraisemblablement, ils ont évolué de manière similaire, en tant que prédateurs nomades à reproduction rapide sur un groupe extérieur établi et génétiquement pacifié. La femme de Fury, Paris, veut que leurs enfants suivent la tradition gitane et quittent l’école à 11 ans comme Fury lui-même l’a fait. Au début de 2020, Fury a été accusé de fraude lors d’un test de dépistage de drogue. La criminalité est une autre tradition chez les Tsiganes et les (Travellers) gens du voyage (voir ma discussion sur le violeur en série Joseph McCann). Mais Fury semble être d’une intelligence supérieure à la moyenne, même selon les normes blanches – il a à la fois battu et dépassé son opposant noir « redoutable » Deontay Wilder – et cela explique peut-être son implication dans un autre type de criminalité. Lorsque le Guardian a rapporté la victoire de Fury sur Wilder, le journal a veillé à rappeler à ses lecteurs son précédent record de criminalité: «Dans le passé, Fury a considéré que l’homosexualité, l’avortement et la pédophilie sont équivalents. Il a déclaré que ‘les sionistes, le peuple juif … possèdent toutes les banques , tous les journaux, toutes les chaînes de télévision » et « la meilleure place pour une femme est soit dans la cuisine soit allongée sur le dos ».»

Ennemi public n ° 1 parmi les Juifs

Fury ne connaît peut-être pas le mot “hyperbole” , mais il est suffisamment intelligent pour savoir qu’il l’utilisait lorsqu’il a fait sa déclaration sur «le peuple juif sioniste». De toute évidence, ils ne possèdent pas «toutes» les choses qu’il a nommées. Mais, par rapport à leur nombre,  ils détiennent un montant extrêmement disproportionné et exercent une influence extrêmement disproportionnée dans les médias et la finance.

Freddy David,

 

Cependant, ils n’utilisent pas toujours cette influence dans le meilleur intérêt du groupe extérieur. Fait intéressant, les juifs et les gitans ont des termes méprisants pour le groupe extérieur: goyim et gorja, respectivement. Et tandis que le fraudeur juif Robert Maxwell (né Ján Ludvík Hyman Binyamin Hoch), dont les proies sont exclusivement goyim, a été enterré avec la plus haute distinction sur le terrain le plus sacré d’Israël [4], le fraudeur juif Freddy David, dont les proies sont Ashkénazes, s’est décrit comme «l’ennemi public n ° 1 dans la communauté juive» de Londres:

Un conseiller financier qui a volé 15 millions de livres sterling à des investisseurs n’a pas comparu mercredi devant son tribunal, son avocat affirmant craindre de ne pas pouvoir se préparer des aliments casher s’il est incarcéré dans une prison. Freddy David, 51 ans, a utilisé sa bonne réputation au sein de la communauté juive en tant que directeur général de HBFS Wealth Management pour vendre des produits d’investissement inexistants à ses clients.

 

David a transféré sa mère environ 176.000 £ alors qu’il était sous enquête et a dépensé environ 36.000 £ dans le jeu quelques jours avant qu’il ne soit finalement arrêté, a déclaré Southwark Crown Court. Il a utilisé une partie de l’investissement de 80.000 £ d’une victime pour ouvrir un restaurant appelé «Let’s Meat», visiter la Grèce et Israël et nourrir sa dépendance au jeu.

 

Après son arrestation, David, qui a également payé les frais de scolarité de ses enfants avec l’argent comptant, a déclaré à la police: «Je suis l’ennemi public numéro un dans la communauté juive et c’est compréhensible. Il me reste très très peu d’amis et je comprends pourquoi. » David a volé un total de 14.545.594 £ à   55 clients sur dix ans. (Le fraudeur qui a volé 15 millions de livres sterling à la communauté ne participe pas à l’audience de confiscation sur la réclamation de nourriture casher, The Jewish Chronicle, 26 février 2020 / 1er Adar 5780)

 

Freddy David, «Ennemi public n ° 1» parmi les Juifs

Une fois mort, il n’aura pas les honneurs de Maxwell qui ne volait que les goyim.

La «prétention alimentaire casher» de Freddy David est également un exemple de la glissance verbale qui peut être familière à quiconque s’est disputé avec un juif ashkénaze. Et revenons à une autre affirmation des Juifs ashkénazes: «les ressemblances entre les hommes sont bien plus grandes que leurs différences». Encore une fois, l’allégation est glissante, car elle repose sur l’ambiguïté de «beaucoup plus». Si vous possédez une centaine de cailloux de quartz et que je possède quatre-vingt-quinze cailloux de quartz et cinq diamants, les ressemblances entre nos actifs sont, dans un sens, «bien plus grandes que les différences». Dans un autre sens, les différences sont bien plus importantes que les ressemblances.

Avortements artistiques

Les ressemblances génétiques énormes parmi les humains sont le quartz. Les minuscules différences génétiques sont les diamants. Et quel prix mettriez-vous sur les minuscules différences génétiques qui permettent aux humains de parler et aux chimpanzés de rester muets? Mais parfois, les humains sont également incapables de parler: il existe des lois et des sanctions sociales contre la «haine» qui étouffe le débat sur le sujet même des différences humaines. J’ai argumenté dans des articles comme «La liberté de parole doit mourir!» que les Juifs ont joué un rôle central dans ce type de censure [5]. Pour les Juifs, la «liberté d’expression» signifie un discours qui les libère pour s’attaquer à la majorité blanche et renverser la culture de cette majorité. Et en parlant de subversion (tant que je peux encore), voici une dernière anomalie statistique:

Aliza Shvarts (née en 1986) est une artiste et écrivaine qui travaille dans la performance, la vidéo et l’installation. Son art et ses écrits explorent les conceptions queer et féministes de la reproduction et de la durée, et utilisent ces thèmes pour affirmer l’abjection, l’échec et la «décréation». L’idée de la décréation de Simone Weil a été décrite comme «un passage mystique du créé à l’incréé» et «un exercice spirituel du passage mystique: à travers un seuil, du créé à l’incréé».

 

La performance de 2008 de Shvarts Untitled [Thèse senior], 2008 a été le centre de la controverse sur le soi-disant art de l’avortement d’une étudiante de Yale, générant un débat international. L’ouvrage explore les idées de fiction et de doute et engage des enquêtes féministes sur les cadres médical, politique et juridique du genre et de la reproduction. …

 

Au cours de neuf mois, Shvarts a utilisé du sperme donné pour s’inséminer aussi souvent que possible entre le neuvième et le quinzième jour de son cycle menstruel. Le vingt-huitième jour de son cycle, elle a pris des médicaments à base de plantes destinés à provoquer des règles ou des fausses couches (même si elle n’a jamais su si elle était enceinte). Shvarts avait l’intention d’exposer une vidéo d’elle-même éprouvant des saignements vaginaux sur les quatre côtés d’un cube en plastique transparent, qui serait enveloppé de plastique transparent garni d’échantillons du fluide déchargé. (Voir Aliza Shvarts et  la controverse sur l’art de l’avortement d’une étudiante de Yale  chez Infogalactic)

La prétentieuse et répugnante Aliza Shvarts

 

Comme Bernie Madoff et Tyson Fury, Aliza Shvarts est ce qu’on pourrait appeler une valeur aberrante comportementale. Madoff a fait quelque chose d’exceptionnellement gourmand et malhonnête; Fury a fait quelque chose d’exceptionnellement athlétique et agressif; Shvarts a fait quelque chose d’exceptionnellement prétentieux et répugnant. Mais comment les minorités peuvent-elles fournir régulièrement des valeurs aberrantes comme cela si nous sommes tous les mêmes sous la peau?

Ils ne peuvent pas, mais cela n’a pas d’importance, car nous ne le sommes pas. Une minorité de gènes sépare les humains des autres primates et une minorité de gènes sépare les Juifs ou les Tsiganes des autres humains. Dans les deux cas, cette minorité de genes est décisive.

Source :

When Minorities Are Mighty: How Tiny Genetic Differences Can Have Huge Cultural Consequences


EN COMPLÉMENT

Juifs ashkénazes que signifient leurs noms variés?

Edmond James de Rothschild

De toutes les populations européennes, les Juifs ashkénazes d’Europe centrale et de l’Est furent sans doute les derniers à adopter des noms de famille. Ce processus commença à partir de 1787 dans l’Empire austro-hongrois jusqu’en 1844 dans la Russie tsariste.

Cette volonté des autorités d’imposer un nom de famille faisait partie d’un long processus de modernisation des états afin de pouvoir soumettre à l’impôt, à la conscription et à l’éducation les Juifs assujettis à leur pouvoir.

Jusqu’à ce moment, ses différents éléments (impôt, armée et éducation) relevaient des autorités juives communales et les noms juifs changeaient à chaque génération: ainsi Moïse, fils de Mendel/Moyshe ben Mendel en se mariant avec Sarah, fille de Rebecca/Sora bas Rifke (et oui, on vous la fait avec la prononciation ashkénaze) avait un fils du nom de Samuel, qui était donc Shmuel ben Moyshe… et leur fille était donc Feygele bas Sora.

Les Juifs, pour des raisons assez légitimes, n’avaient qu’une confiance toute relative dans les autorités et s’opposèrent tant qu’ils le purent à la nouvelle règle sur les noms de famille. Si dans un cadre officiel, ils durent opter pour des noms de famille, entre eux, ils gardèrent l’usage traditionnel « ben » ou « bas ».
En cherchant à grimper dans les échelons des sociétés où ils vivaient, et en particulier dans les milieux urbains, les Juifs ashkénazes finirent par adopter pleinement ces noms de famille.

Et souvent le moyen le plus simple d’adopter un nom de famille était tout simplement d’adapter le nom traditionnel que l’on avait déjà, expliquant l’usage répandu des noms de famille patronymiques et matronymiques .

 

PATRONYME
Que ce soit en yiddish ou en allemand, ces noms se finissent par « son », « sohn » ou « er », et dans la plupart des langues slaves, comme le polonais ou le russe, ils se terminent par « vitch » ou « witz » (on retrouve encore en Russie, l’usage très fréquent du patronyme, ainsi on appelle Mikhael Gorbatchev, Mikhael Sergeyevich Gorbatchev, sauf que dans ce cas, il change à chaque génération… ce qui ne sera pas le cas pour les Juifs).

Par exemple: le fils de Mendel choisit le nom Mendelssohn (comme le compositeur), le fils d’Abraham devint Abramson ou Abramovitch (comme l’homme d’affaires Roman Abramovich), le fils de Berl prit comme nom Berliner (que l’on retrouvera aussi après), et le fils de Kesl devint… Kessler.

 

MATRONYME
La présence de ces matronymes tend à montrer l’importance des femmes dans les affaires, ainsi certaines familles choisirent des noms de femmes comme racine de leur nom de famille.

Par exemple: Chaiken – fils de Chaikeh; Edelman – époux d’Edel; Gittelman – époux de Gitl; ou plus intéressant encore, Glick/Gluck qui trouverait son origine dans le personnage de Glickl de Hameln, l’un des premiers exemples de littérature yiddish; Gold/Goldman/Gulden vient probablement de Golda; Malkov de Malke; Perlman – époux de Perl; Rivken pourrait trouver son origine dans Rivke; Soronsohn, fils de Sarah.

NOMS DE LIEU

L’autre source importante pour les noms de familles ashkénazes est les lieux. Les Juifs utilisèrent les villes et les régions dans lesquelles ils résidaient et d’où leur famille était issue, en tant que nom de famille. Ainsi l’origine germanique de nombreux Juifs européens se reflètent dans leurs noms.
Par exemple: Asch est l’acronyme de certaines villes ou lieux comme Aisenstadt, Altschul ou Amsterdam. De même nous avons d’autres noms de lieux: Auerbach / Orbach ; Bacharach ; Berger ( celui qui vit dans un bourg ) ; Berg et Bergman, d’un lieu vallonné , Bayer – de Bavière ; Bamberger , Berliner , Berlinski – de Berlin ; Bloch (étranger) ; Brandeis ; Breslau ; Brodsky ; Brody ; Danziger Deutsch / Deutsche – allemand , Dorf et Dorfman , le villageois ; Eisenberg ; Epstein ; Florsheim ; Frankel – de la région de Franconie en Allemagne ; Frankfurter ; Ginsberg ; Gordon – de Grodno , en Lituanie ou du mot Gorodin russe , pour Citadin ; Greenberg ; Halperin – de Helbronn en Allemagne ; Hammerstein ; Heller – de Halle, en Allemagne ; Hollander – pas de Hollande , mais d’une ville en Lituanie fondé par les Néerlandais ; Horowitz , Hurwich , Gurevitch – de Horovice en Bohême ; Konigsberg ; Krakauer – de Cracovie , en Pologne ; Landau ; Lipsky – de Leipzig , en Allemagne, Litwak – Lituanie ; Minsky – de Minsk, en Biélorussie ; Mintz- de Mayence , Allemagne ; Oppenheimer ; Ostreicher – Autriche ; Pinsky – de Pinsk , en Biélorussie ; Posner – de Posen , Allemagne ; Prager – de Prague ; Rappoport – de Porto , Italie ; Rothenberg – trouve son origine dans la ville avec la forteresse rouge en Allemagne ; Shapiro – de Speyer , en Allemagne, Schlesinger – de la Silésie , Allemagne ; Steinberg ; Unger – Hongrie ; Vilner – de Vilnius en Lituanie ; Wallach – de Bloch , dérivé du mot polonais pour désigner les étrangers ; Warshauer / Warshavsky – de Varsovie ; Wiener – de Vienne ; Weinberg.

 

NOMS DE METIER
Ackerman – laboureur; Baker / Boker – boulanger; Blecher – ferblantier; Fleischer / Fleishman / Katzoff / Metger – boucher; Cooperman – chaudronnier; Drucker – imprimeur ; Einstein – maçon; Farber – peintre / teinturier; Feinstein – bijoutier; Fisher – pêcheur; Forman – conducteur d’attelage; Garber / Gerber- tanneur; Glazer / Glass / Sklar – vitrier; Goldstein – orfèvre; Graber – graveur; Kastner – ébéniste; Kunstler – artiste; Kramer – gardien de magasin; Miller – meunier; Nagler – fabricant de clous ; Plotnick – charpentier; Sandler / Shuster – cordonnier; Schmidt / Kovalsky – forgeron; Shnitzer – sculpteur; Silverstein – bijoutier; Spielman – player (musicien?); Stein / Steiner / Stone – bijoutier; Wasserman – porteur d’eau

 

NOMS DE MARCHAND

Garfinkel / Garfunkel – négociant en diamants; Holzman / Holtz / Waldman – marchand de bois; Kaufman – marchand; Rokeach – marchand d’épices; Salzman – marchand de sel; marchand Seid / Seidman-soie; Tabachnik – tabac vendeur; Tuchman – marchand de drap; Wachsman – Cire revendeur; Wechsler / Halphan – changeur de monnaie; Wollman – marchand de laine; Zucker / Zuckerman – marchand de sucre

 

NOMS LIÉS À LA CONFECTION
Kravitz / Portnoy / Schneider / Snyder – tailleur; Nadelman / Nudelman – également tailleur (étymologie « aiguille »); Sher / Sherman – également sur ​​mesure (étymologie de «ciseaux»); Presser / Pressman – presseur de vêtements ; Futterman / Kirshner / Kushner / Peltz – fourreur; Weber – tisserand

 

NOMS LIÉS AU SOIN
Aptheker – pharmacien; feldcher – chirurgien; Bader / Teller – coiffeur

 

NOMS ASSOCIÉS AU NÉGOCE D’ALCOOL
Bronfman / Brand / Brandler / Brenner – distillateur; Braverman / Meltzer – brasseur; Kabakoff / Krieger / Vigoda – tavernier ; Geffen – marchand de vin; vin / Weinglass – marchand de vin; Weiner (ou Wiener)– vigneron

 

NOMS ASSOCIÉS À LA VIE RELIGIEUSE OU COMMUNAUTAIRE
Altshul / Althshuler – associé à l’ancienne synagogue de Prague; Cantor / Kazan / Singer / Spivack – chantre à la synagogue; Feder / Federman / Schreiber – scribe; Haver – de Haver (fonctionnaire de la cour); Klausner – rabbin de petite congrégation ; Klopman – appelle les gens à la prière du matin en frappant sur leurs volets; Lehrer / Malamud / Malmud – enseignant; Rabin – rabbin (Rabinowitz-fils de rabbin), London – érudit, de l’hébreu « lamden » (mal compris par les inspecteurs de l’immigration à l’arrivée des migrants aux USA); Reznick – abatteur rituel; Richter – juge; Sandek – parrain; Schechter / Schachter / Shuchter etc – abatteur rituel de l’ hébreu Schochet; Shofer / Sofer / Schaeffer – scribe; Shulman / Skolnick – sacristain; Spector – inspecteur ou le superviseur des écoles.

 

NOMS FORMÉS À PARTIR D’UNE PARTICULARITÉ PHYSIQUE, DE CARACTÈRE, ETC
Alter / Alterman – vieux; Dreyfus – trois pieds, peut-être une référence à quelqu’un qui marchait avec une canne; Erlich – honnête, Frum – pieux; Gottlieb – aimant Dieu, peut-être une référence à quelqu’un de très pieux; Geller / Gelber – jaune, peut-être une référence à quelqu’un avec des cheveux blonds; Gross / Grossman – grand; Gruber – grossier ou vulgaire; Feifer / Pfeifer – siffleur; Fried / Friedman – heureux; Hoch / Hochman / Langer / Langerman – haut; Klein / Kleinman – petit; Koenig – roi, peut-être quelqu’un qui a été choisi comme un « Roi de pourim, » en réalité un pauvre; Krauss – bouclé, comme dans les cheveux bouclés; Kurtz / Kurtzman – courte; Reich / Reichman – riche; Reisser – géant; Roth / Rothman – tête rousse; Roth / Rothbard – barbe rousse; Shein / Schoen / Schoenman – joli, beau ; Schwartz / Schwartzman / Charney – cheveu noir ou teint foncé; Scharf / Scharfman – affuté donc futé, intelligent ; Stark – fort, du yiddish shtark; Springer – personne vivante , du yiddish springen « saut ».

 

NOMS VENANT D’INSULTES
Certains eurent des insultes comme nom. La plupart ne les ont pas conservé, mais certains nous sont parvenus:
Billig – avare ; Gans – oie; Indyk – oie; Grob – rugueux / grossier ; Kalb – vache

 

NOMS VENANT D’ANIMAUX
 Baer / Berman / Beerman / Berkowitz / Beronson – ours; Adler – aigle (peut provenir d’une référence à un aigle dans le psaume 103: 5); Einhorn – licorne; Falk / Sokol / Sokolovksy – faucon; Fink – pinson; Fuchs / Liss – renard; Gelfand / Helfand – chameau (signifie techniquement éléphant, mais a été utilisé également pour le chameau); Hecht – brochet; Hirschhorn – bois de cerf; Karp – carpe; Loeb – lion; Ochs – bœuf; Strauss – autruche (ou bouquet de fleurs); Wachtel – caille.

 

NOMS HEBREUX
Certains Juifs prirent tout simplement des noms issus de la tradition juive:
Cohen (Cohn, Kohn, Kahan, Kahn, Kagan); Levi (Levy, Levine, Levinsky, Levitan, Levenson, Levitt, Lewin, Lewinsky, Lewinson); Aaron — Aronson, Aronoff; Asher; Benjamin; David — Davis,Davies; Ephraim — Fishl ; Emanuel — Mendel ; Isaac — Isaacs, Isaacson/Eisner; Jacob — Jacobs, Jacobson, Jacoby ; Judah — Idelsohn,Udell,Yudelson ; Mayer-Meyer;  Menachem — Mann,Mendel ; Reuben — Rubin ; Samuel — Samuels, Zangwill ; Simon — Schimmel; Solomon — Zalman.

 

NOMS VENANT D’ACRONYMES HEBRAÏQUES
Baron – Bar Aaron (fils d’Aaron); Beck – bene kedoshim (descendant des martyrs); Getz – gabbaï tsedek (chef juste de la synagogue); Katz – Kohen tsedek (prêtre juste); Metz – de Moré tsedek (professeur de justice) ; Sachs, Saks – Zera Kodesh shemo (« son nom descend de martyrs »); Segal – Ce gan levis (Levite de second rang)

 

AUTRES NOMS ISSUS DE L’HÉBREU ET DU YIDDISH
Lieb signifie «lion» en yiddish . C’est la racine de beaucoup de noms de famille ashkénazes notamment Liebowitz , Lefkowitz , Lebush et Leon . Il est la traduction yiddish du mot hébreu pour le lion – Aryeh . Le lion était le symbole de la tribu de Juda .
Hirsch signifie « cerf » en yiddish . C’est la racine de beaucoup de noms de famille ashkénazes dont Hirschfeld , Hirschbein / Hershkowitz ( fils de Hirsch ) / Hertz / Herzl , Cerf , Hart , et Hartman . Il est la traduction yiddish du mot hébreu pour la gazelle – tsvi . La gazelle était le symbole de la tribu de Nephtali.
Taub signifie  » Colombe  » en yiddish . C’est la racine du nom de famille ashkénaze Tauber . Le symbole de la colombe est associée au prophète Jonas.
Wolf est la racine des noms de famille ashkénazes Wolfson , Wouk et Volkovich . Le loup était le symbole de la tribu de Benjamin .
Eckstein – yiddish pour la pierre angulaire, du psaume 118: 22
Good(man) – traduction en yiddish du mot hébreu pour «bon» : Tuviah
Margolin – Perle en Hébreu.

 

NOMS QUI ETAIENT COOL A L’ÉPOQUE
Quand les Juifs de l’Empire austro-hongrois durent choisir un nom, certains décidèrent, dans l’ambiance romantique de l’époque, de choisir des noms liés à la beauté et à la nature.
Applebaum – pommier; Birnbaum – poirier; Buchsbaum – buis; Kestenbaum – châtaignier; Kirshenbaum – cerisier; Mandelbaum – amandier; Nusbaum (verifier le nom)– noisetier; Tannenbaum – sapin; Teitelbaum – palmier.

 

AUTRES NOMS
D’autres noms, choisis ou achetés, étaient des combinaisons avec ses racines : Blumen (fleur) , Fein (Mende) , Gold , Green , Lowen (lion) , Rosen (rose) , Schoen / Schein (assez) – combinaison avec berg (colline ou montagne) , Thal (vallée) , Bloom (fleur) , Zweig (couronne) , Blat (feuille) , vald ou wald (bois) , feld (champ)

Divers autres noms inclus
Diamant ; Glick / Gluck – chance ; Hoffman – Espoir ; Fried / Friedman –  bonheur ; Lieber / Lieberman – amant .

Il y a aussi des noms de famille sans aucune racine juive : Sender / Saunders – d’Alexandre; Kelman / Kalman – du nom grec Kalonymous , populaire parmi les Juifs dans la France médiévale et l’Italie . Il est la traduction grecque de l’Hébreu  » Shem Tov  » ( bon nom ) ; Marcus / Marx – du latin , se référant à la païenne Déesse Mars .

Enfin, il y a eu des noms modifiés ou raccourcis par les inspecteurs de l’immigration aux USA à Ellis Island ou par les immigrants eux-mêmes et leurs descendants afin d’avoir une sonorité plus américaine, ce qui explique pourquoi  » Sean Ferguson  » était un Juif.

 

 

 

 

CV19 : made in Israël, et non pas en Chine (comme le prétend Trump)

Les faits ne mentent pas et nous savons maintenant, avec une certitude absolue, que le CV19 est un virus artificiel et que ceux qui sont derrière, y compris les médias, officiels et autres, essaient d’en accuser la Chine ou même la Russie .

Nous savons que la «ligne du parti» du Deep State…qui se résume à  «il s’est échappé d’un laboratoire chinois»… est contraire à la réalité.

Nous étudions intensivement les épidémies de virus depuis l’apparition des premiers cas à Wuhan. Cependant, ce n’est que maintenant que nous avons déterminé ce qui se passe et qui se cache derrière.

Parfois, des indices proviennent des sources les plus inattendues, il y a quelques jours, nous avons obtenu un tel indice d’un agent de désinformation israélien notoire et disgracié qui a écrit sur les ‘gens sympas’ du Gatestone Institute et comment ils avaient publié une histoire sur le virus qui s’est échappé d’un laboratoire bio chinois à Wuhan.

La simple mention du Gatestone Institute a immédiatement déclenché mon détecteur de conneries et j’ai décidé d’examiner la question. Les lecteurs de longue date de VT connaîtront le Gatestone Institute et sa célèbre chef, Nina Rosenwald, l’archi sioniste pro-israélienne, ancienne membre du conseil d’administration de l’AIPAC et de la JINSA, deux organisations au cœur du lobby israélien aux États-Unis qui sont profondément complices des ingérences néfastes Israéliennes dans la politique américaine. Ce ne sont pas des «gens sympas», ce sont tout le contraire : des racailles, des traîtres, des rebuts de la terre qui ont activement aidé le viol et le meurtre des États-Unis par les criminels sionistes.

L’article incriminé a été écrit par un italien du nom de Giulio Meotti et peut être trouvé ici: Coronavirus: China’s War on the Truth by Giulio Meotti, March 7, 2020 (Coronavirus: la guerre de la Chine contre la vérité par Giulio Meotti, 7 mars 2020)

L’article est une dégoûtante et raciste propagande anti-chinoise, son objectif principal est de promouvoir l’idée que les Chinois sont des gens vraiment mauvais et indignes de confiance et sont eux-mêmes responsables de l’épidémie de virus qui s’est échappé d’un laboratoire de recherche de Wuhan.

Je vais aller droit au but – cet article est complètement nul et Giulio Meotti est un agent de désinfo israélien.

Alors, pourquoi avons-nous un tas de comparses israéliens notoires faisant la promotion d’un récit frauduleux sur les origines du virus?

La réponse devient évidente, ils couvrent le fait que l’épidémie de virus est l’œuvre des Israéliens, un acte de bioterrorisme à grande échelle. 

J’ai déjà expliqué pourquoi la Chine est attaquée dans mon introduction à l’article de Gordon publié hier, qui est une lecture essentielle pour comprendre la situation actuelle:

Trump’s Engineered Crash: Massive Pump and Dump Over Deep State Bio-Engineered Pandemic Has Killed America  (ingénierie cash de Trump: une énorme pompe et un déversement sur une pandémie de bio-ingénierie en profondeur ont tué l’Amérique)

Introduction par Ian Greenhalgh Ce que Gordon a écrit ci-dessous est une lecture essentielle, absolument essentielle car il vous la donne directement, honnêtement ce que vous ne pourrez malheureusement pas trouver ailleurs dans cette ère de médias totalement contrôlés et totalement censurés. Lisez-le, lisez-le une seconde fois, ruminez-le, absorbez les messages… Continuer la lecture

L’armée israélienne à la pointe des recherches.

En voici un extrait:

«Bien sûr, les mains cachées qui contrôlent pratiquement le monde entier et son économie n’étaient pas préparées pour permettre aux Chinois de devenir la puissance économique, industrielle et militaire dominante, alors ils ont décidé de faire la guerre à la Chine; une guerre non déclarée qui ne ressemble à aucune autre qui l’a précédée car elle n’est pas menée sur les champs de bataille par des militaires ni dans le ciel par des avions et des missiles.

Un rapide aperçu de certaines des actions offensives prises contre la Chine laisse peu de doute qu’une campagne concertée a été menée contre la puissance asiatique:

  • Le soulèvement parrainé par la CIA dans la province de Xianjing par les islamistes Ouïghours, a coûté d’énormes sommes d’argent aux Chinois et a consacré de gros efforts à réprimer et, encore aujourd’hui, est toujours en cours.
  • La décimation des fermes porcines chinoises par la grippe porcine
  • Les flambées de grippe aviaire qui ont provoqué une telle panique et ont gravement endommagé les économies asiatiques.
  • La guerre commerciale de Trump et les sanctions américaines contre la Chine.
  • La diabolisation de la technologie 5G, en particulier celle du leader du marché avec la meilleure technologie – Huawei
  • L’arrestation illégale du directeur financier de Huawei au Canada
  • L’attaque du port de Tianjin avec une arme nucléaire
  • Les manifestations parrainées par les États-Unis à Hong Kong
  • Les empiétements provocateurs dans la mer de Chine méridionale et le détroit de Taiwan par les flottilles de la marine américaine.

C’est juste une courte liste en haut de ma tête, il y en a beaucoup d’autres qui pourraient être ajoutés à la liste. mais le tableau est clair – la Chine est l’objet d’attaques soutenues depuis quelques années. »

Cela couvre la Chine, mais qu’en est-il de l’Italie? Ce pays a été le deuxième le plus durement touché et l’ampleur de l’épidémie y éclipse tous les autres pays, il est clair que l’Italie a été désignée pour des sanctions spéciales comme ci-dessus et au-delà de tout le monde à l’exception des Chinois.

Il n’est pas difficile de découvrir pourquoi l’Italie est attaquée, il suffit de lire les premiers paragraphes de cet article du Conseil Européen des Relations étrangères (European Council on Foreign Relations, ECFR):

Ecfr.eu: Italy’s Chinese dilemma (le dilemme chinois de l’Italie)

« Avant la visite de Xi Jinping en Italie, la Belt and Road Initiative (BRI) de la Chine a rejoint la longue série de questions qui divisent les partis au pouvoir en Italie.  Il suffit de jeter un coup d’œil aux médias italiens pour savoir que, dans l’ensemble du spectre politique, le débat public italien est dominé par des discussions sur la question de savoir si le gouvernement chinois tente d’acheter le pays. À la suite de l’approbation officielle par Rome de l’initiative BRI au début du mois, la plupart des décideurs et des commentateurs politiques italiens semblent avoir mis de côté les défis urgents de l’agenda européen pour se concentrer sur ce déplacement inattendu vers l’Est. Même des questions aussi conflictuelles que la migration et les pouvoirs de l’Union européenne – piliers de l’identité politique du Mouvement cinq étoiles au pouvoir et de la Ligue – semblent désormais quelque peu dépassés.

Le débat oppose ceux qui accordent la priorité au renforcement des relations économiques avec la Chine à ceux qui craignent que l’initiative fasse de l’Italie la «prochaine Afrique ou Grèce». À bien des égards, la récente augmentation de l’enthousiasme italien pour des relations économiques plus étroites avec la Chine a commencé en 2014, lorsque Matteo Renzi, alors Premier ministre, a effectué une tournée de haut niveau dans le pays. Le successeur de Renzi, Paolo Gentiloni, a poursuivi ses efforts pour courtiser Pékin, tout comme le gouvernement italien actuel.

La Chine et l’Italie négocient actuellement un mémorandum qui comprend 50 accords économiques, culturels et infrastructurels, dont la plupart concernent des entreprises publiques et privées italiennes, y compris des champions nationaux. Le mémorandum – qui, contrairement à celui de Pékin avec 13 autres États européens, n’est pas juridiquement contraignant – sera signé lors du voyage du président Xi Jinping en Italie du 21 au 24 mars (la première visite de ce type d’un dirigeant chinois depuis que Hu Jintao a assisté au sommet du G8). à L’Aquila en 2009). Le Premier ministre Giuseppe Conte, ancien avocat, a souligné à plusieurs reprises que le mémorandum comprendrait toutes les références nécessaires aux valeurs européennes et multilatérales que l’Italie a demandé à la Chine de respecter. Il vise à rassurer les partenaires européens et autres de Rome – principalement Washington – que l’Italie reste attachée à l’UE et aux relations transatlantiques. »

Donc, vous l’avez en un mot – l’Italie a forgé des liens solides avec la Chine, en particulier économiques. Comme le dit si succinctement l’article de l’ECFR:

Rome semble désormais coincée entre Pékin et Washington – entre opportunités économiques et garanties de sécurité

L’Italie s’est séparée du troupeau bêlant de l’UE et a osé aller de l’avant avec les politiques commerciales et économiques qui l’entraînent dans l’orbite chinoise, ce n’est tout simplement pas acceptable pour les criminels sionistes internationaux, ils veulent que la Chine soit isolée, dépourvue d’alliés et donc vulnérable.

La «  récompense  » de l’Italie pour avoir osé s’allier à la Chine est de devenir la principale victime européenne du bioterrorisme israélien et elle sera très durement touchée, juste pour faire en sorte que chaque autre nation ait peur de conclure des accords avec la Chine ou de rejoindre sa BRI.

Étant donné que l’Italie a une population âgée et que ses services publics sont sous-financés depuis de nombreuses années, le risque est grand que l’épidémie se transforme en une situation vraiment horrible. Les autorités italiennes ne sont pas aveugles de ces faits, et elles prennent des mesures très strictes, le pays est virtuellement bloqué, les voyages sont interdits, ceux qui enfreignent l’interdiction risquent d’être emprisonnés, la police et l’armée sont maintenues prêtes pour faire respecter verrouillage de la quarantaine.

Attendez-vous à ce que les choses empirent en Italie, car on en fait un exemple et la punition sera sévère afin d’effrayer et d’intimider à fond tous les dirigeants mondiaux.

Le message est clair : alliez-vous  avec la Chine et vous ferez face au même sort que l’Italie.

Source : CV19 Not Chinese at all, Engineered, Deep State and Proving it is easier and easier

Par Ian Greenhalgh

Veterans Today


60% des Américains pensent que Trump ment sur le CV19

NPR / PBS: Les Américains ont peu confiance dans les informations qu’ils reçoivent du président Trump sur le nouveau coronavirus, et leur confiance dans la réponse du gouvernement fédéral à celui-ci diminue fortement, selon un nouveau sondage NPR / PBS NewsHour .

À peine 46% des Américains disent maintenant que le gouvernement fédéral fait suffisamment pour empêcher la propagation du coronavirus, contre 61% en février.

Seulement 37% des Américains disent maintenant qu’ils avaient une bonne ou une grande confiance dans ce qu’ils entendent du président, tandis que 60% disent qu’ils n’avaient pas beaucoup ou pas du tout confiance dans ce qu’il dit.

Le président totalise le pire résultat de confiance chez tous les groupes testés, qu’il s’agisse de responsables de la santé publique, de dirigeants étatiques et locaux ou des médias. 

 


 

EN COMPLÉMENT

Pourquoi l’Italie est-elle une cible du COVID-19?

Les Illuminati  visent à détruire l’économie italienne et à appauvrir le peuple italien.

Lettre de Paolo, un lecteur italien.

 

Dans « The Conspirators ‘Hierarchy: the Committee of 300 », (1992) John Coleman [2] a déclaré que les deux premières cibles des Illuminati sont les États-Unis et l’Italie: (a) parce que les États-Unis sont la nation la plus puissante et la plus riche du monde; et (b) parce que l’Italie a une longue tradition catholique et occupe une place centrale dans la civilisation occidentale.

 

Jusqu’aux années 80, l’Italie était la quatrième économie du monde. Seuls les États-Unis, le Japon et l’Allemagne étaient plus puissants. L’Italie avait 9 lits d’hôpital pour 100.000 habitants. Le Nord du pays avait vraiment le meilleur système de santé au monde quand j’étais enfant. Si cette épidémie de coronavirus s’était produite dans les années 80, l’Italie aurait pu avoir la possibilité de gérer la situation sans mesures draconiennes. Mais maintenant, après les restrictions budgétaires imposées par l’Union européenne, même si l’Italie en est un contributeur net (nous donnons à l’Union européenne plus d’argent que nous n’en recevons), nous avons été obligés de réduire le budget de notre système national de soins de santé qui est maintenant proche de l’effondrement.

Il y a plusieurs bizarreries à propos de ce virus en Italie. Tout d’abord, il a frappé les régions les plus riches et les plus productives d’Italie : la Lombardie et la Vénétie, dans le nord. Après 2008, l’Italie, qui continue d’être la deuxième économie manufacturière de l’UE, a perdu 25% de sa capacité manufacturière.

Les régions italiennes les plus pauvres, au sud de la péninsule, n’ont pour le moment pas beaucoup de cas de CV. Mais frapper ces deux régions productives signifie détruire tout le système économique italien. Même dans une période aussi dramatique, lorsque les magasins, bars, restaurants, hôtels sont fermés, que seules quelques usines sont encore ouvertes et que la plupart des Italiens ne peuvent quitter leur domicile que pour acheter de la nourriture et des médicaments, les migrants d’Afrique continuent de se rendre sur  nos côtes.

 

Est-ce possible? Nous, les Italiens, sommes obligés de rester chez nous, nos droits individuels sont fortement limités, nous ne pouvons pas travailler et gagner de l’argent pour nos familles … et les migrants d’Afrique sont libres de faire ce qu’ils veulent!

Italie:progression du virus.

 

La semaine dernière, Christine Lagarde, la nouvelle présidente de la BCE, a déclaré que limiter l’écart entre les obligations italiennes et allemandes n’était pas une tâche pour la BCE. Il s’agissait d’une attaque délibérée contre l’économie italienne.

La bourse italienne s’est effondrée. Maintenant, il est plus qu’évident que les Illuminati ont pour objectif d’anéantir l’Italie. C’est leur objectif et bientôt ce sera la réalité car cette crise CV est un prétexte parfait pour détruire ce qui reste de notre économie, autrefois florissante.

Lundi, l’UE approuvera la nouvelle version du MES, le mécanisme européen de stabilité. Ce sera le coup de grâce pour l’Italie. À l’avenir, nous serons totalement esclaves d’usuriers internationaux. 

Hier, ma sœur et moi avons fermé notre bureau immobilier. Nous continuons de travailler à domicile mais notre employée, une très bonne femme de Croatie, mariée à un Italien, a commencé à pleurer car elle sait que cette crise sera terrible et elle craint de perdre son emploi.

De toute évidence, nous allons l’aider. C’est une personne trop bonne pour ne pas mériter notre aide. Mais pour des centaines de milliers, ce sera pire. Les Illuminati sont sur le point d’annihiler l’Italie. Seul Dieu peut nous sauver. Pour cela, nous avons besoin de vos prières.

DEUX FORCES DE VIRUS?

La semaine dernière, Paolo Barnard, un célèbre journaliste italien a tweeté un message très intéressant.

Il dit qu’il existe deux types de virus qui circulent réellement en Italie et dans toute l’Europe. Le premier est très dangereux. C’est le virus pour lequel dans les régions du nord de l’Italie où le système de santé est sur le point de s’effondrer.

À quelques kilomètres de chez moi, près de Milan, un hôpital de campagne sera installé dans les mêmes pavillons qui ont accueilli l’Expo 2015. Et, curieusement, il semble que cette variation de CV la plus agressive soit originaire d’Allemagne. L’autre typologie est beaucoup moins virulente.

Il y a quelques jours, le célèbre biologiste Robert Galloa dit qu’il doutait que le CV puisse diffuser du nord vers le sud de la péninsule italienne, car le CV semble se déplacer principalement d’est en ouest.

 J’ai commencé à penser qu’il existe vraiment deux virus différents. Dans certaines zones du nord, la situation est dramatique. Le pire se produit probablement dans la ville de Plaisance, à 70 kilomètres au sud de Milan. Je suis en contact avec des gars qui y vivent qui sont très, très inquiets, comme s’il y avait une guerre.

Mais dans d’autres territoires, à l’heure actuelle, la situation semble relativement plus calme. Donc, si les informations de Barnard sont réelles, il existe deux virus dont le plus agressif a frappé les régions les plus économiquement avancées d’Italie et ce virus est originaire d’Allemagne. Cette même Allemagne qui dépensera 550 milliards d’euros pour soutenir son économie, tandis que l’Italie n’en dépensera que 25 … Merci beaucoup.



Source : Why Is Italy a Target?

https://www.henrymakow.com/

 

 

 

 

 

 

Nouvel Ordre Mondial:La vérité sur le 11 septembre, la vérité sur le coronavirus : hystérie sioniste, verrouillage des médias

Guerre à l’horizon ?

« Par ailleurs, le processus de transformation, même s’il apporte un changement révolutionnaire, sera probablement long, en l’absence d’un événement catastrophique et catalyseur – comme un nouveau Pearl Harbor » … « Et les formes avancées de guerre biologique qui peuvent « cibler » des génotypes spécifiques peuvent transformer la guerre biologique du domaine de la terreur en un outil politiquement utile ». Le Projet pour un Nouveau Siècle Américain, Reconstruire les Défenses de l’Amérique (septembre 2000)

 

J’ai passé la majeure partie de la période 2004-2006 à accuser Dick Cheney et Donald Rumsfeld pour le 11 septembre. Comme vous pouvez l’imaginer, j’ai eu droit à beaucoup de réactions négatives. Étrangement, les cris les plus forts et les plus hystériques ne venaient pas de patriotes républicains rouge-blanc-bleu, mais de Sionistes apparemment fous qui criaient : « Pourquoi haïssez-vous autant les Juifs, vous êtes antisémite [1] ? »

 

Au début, je n’ai jamais compris pourquoi le fait d’accuser deux non-juifs, Cheney et Rumsfeld, a suscité ce genre de réaction. Il semblait également étrange que quiconque parle des démolitions explosives des tours 1, 2 et 7 du World Trade Center [a] soit traité de détesteur des Juifs [2]. Le fait de se demander ce qui est arrivé au Pentagone, s’il y a vraiment eu des pirates de l’air ou des appels téléphoniques, qui a vraiment envoyé l’anthrax, qui a racheté les options de vente, qui a affiché sa prescience, et ainsi de suite, a suscité la même réaction hystérique de la part des membres israéliens du Comité America First. Ce n’est qu’après avoir examiné les antécédents ethniques et loyalistes étrangers du groupe de réflexion Project for the New American Century (PNAC), de Larry Silverstein [b] et d’autres suspects du 11 septembre que j’ai commencé à comprendre que « les Sionistes protestent trop ».

Nous sommes actuellement confrontés au 9/11-2B, le cygne noir du coronavirus.

Tout comme le 11 septembre a terrorisé, choqué et fermé les États-Unis pendant quelques jours, il semble que le Covid-19 fera de même, mais plus encore. Au lieu de quelques jours, nous pourrions être fermés pendant quelques mois, voire quelques années. Et une fois de plus, les Sionistes font hystériquement pression sur ceux d’entre nous qui remettent en question l’histoire officielle. Le site de propagande du lobby israélien The Algemeiner a récemment publié un article à succès intitulé « Les Islamistes considèrent le Coronavirus comme une conspiration sioniste-américaine ». L’attaque suivante a été lancée contre votre serviteur :

« Press TV, pendant ce temps, a publié un article du théoricien américain de la conspiration Kevin Barrett pour soutenir l’affirmation selon laquelle le coronavirus est une conspiration américano-israélienne utilisant la guerre biologique pour nuire à l’Iran. « Les États-Unis et Israël mènent une guerre biologique à grande échelle », tel était le titre de l’article du 7 mars.

Barrett, « un diseur de vérité sur le 11 septembre », est devenu complètement fou dans son récit :

« Les États-Unis ont mené une guerre biologique contre leur propre Congrès en 2001 avec le volet « anthrax » de l’opération sous « faux drapeau » du 11 septembre, qui a terrorisé Tom Daschle et Patrick Leahy, les dirigeants du mouvement qui bloquait le Patriot Act, pour qu’ils finissent par autoriser le Patriot Act.

« Les États-Unis sont dirigés par des fous, des psychopathes tout à fait capables de déclencher la Troisième Guerre Mondiale par le biais d’une attaque de guerre biologique contre la Chine et l’Iran, la composante iranienne étant vraisemblablement dirigée par Israël. C’est l’explication la plus probable de ce à quoi nous assistons ».

C’est le genre de pourriture que publie Press TV ».

L’Algemeiner a également fustigé les Musulmans qui ont réagi négativement à l’annonce par Israël qu’il aurait un vaccin contre le coronavirus prêt « dans quelques semaines ». Le média a cité des Musulmans britanniques, iraniens et algériens qui rechignent à acheter des vaccins à Israël et/ou qui se demandent comment Israël aurait pu développer un vaccin contre un nouveau virus malveillant dans un délai aussi court, s’il n’avait pas développé simultanément le virus et le vaccin. [c]

Israël pourrait-il profiter d’un cygne noir désastreux qu’il a contribué à créer ? C’est déjà arrivé une fois. Avant le 11 septembre, la population juive d’Israël fuyait, l’émigration nette étant supérieure à l’immigration nette, tandis que l’effondrement des dotcoms et les attentats suicides faisaient s’effondrer l’économie de l’État juif. Le mouvement islamique mondial prenait de la vitesse ; il semblait probable que les Musulmans récupèrent sous peu la garde de leurs lieux saints. (Les Musulmans ont administré les lieux saints à Jérusalem/al Qods et dans ses environs pratiquement depuis que l’Islam existe, moins quelques brefs et sanglants intermèdes de croisés, jusqu’à ce que l’actuel génocide sioniste commence il y a moins d’un siècle).

Pendant la période précédant le 11 septembre, comme l’explique Naomi Klein dans « La Stratégie du Choc [3] », Israël a mis tous ses pions dans les start-ups anti-terroristes et a touché le jackpot le 11 septembre 2001. Un raz-de-marée de propagande anti-islamique a balayé le globe, balayant le déferlement du Réveil Islamique et laissant à sa place l’holocauste de 27 millions de Musulmans qui se poursuit aujourd’hui.

Le cygne noir du 11 septembre était essentiellement une opération de propagande destinée à diaboliser l’Islam et les Musulmans en général, et les anti-Sionistes en particulier, au service d’un changement de l’arc de l’histoire au profit d’Israël. Mais elle a été vendue par les crypto-sionistes du PNAC à des gens comme Cheney et Rumsfeld comme une recette pour prolonger l’empire américain pour un nouveau siècle américain grâce à un « Nouveau Pearl Harbor ».

 

Le cygne noir du coronavirus d’aujourd’hui, comme le 11 septembre, a toutes les caractéristiques d’une opération de contrôle de masse basée sur le traumatisme. Il a déjà été utilisé pour diaboliser la Chine de la même manière que le 11 septembre a été utilisé pour diaboliser l’Islam : Tout comme nous étions censés détester les Musulmans suicidaires fous qui aspirent à des harems de vierges de l’au-delà, nous sommes maintenant censés éprouver du dégoût pour les Chinois qui avalent de la soupe de chauves-souris. Et tout comme nous étions censés détester les gouvernements brutaux et incompétents des nations à majorité musulmane, on nous dit maintenant de vilipender le régime oppressif de Pékin, accro à la censure. C’est peut-être une pure coïncidence si cette diabolisation générale des deux plus grandes civilisations classiques du monde, basée sur deux événements cygne noir d’origine suspecte et suscitant la peur, est survenue dans le sillage de la déclaration de Bernard Lewis reprenant Samuel Huntington selon laquelle le XXIe siècle serait l’ère du « choc des civilisations ». Après tout, même les théories les plus folles sur les coïncidences s’avèrent parfois vraies.

Que le principal laboratoire américain de fabrication d’armes biologiques, Fort Detrick, ait été fermé à l’été 2019 par crainte de voir s’échapper des agents pathogènes utilisés à des fins militaires peut également être une coïncidence. Il s’agit probablement aussi d’une coïncidence si des athlètes militaires américains absurdement sous-performants sont venus à Wuhan pour les Jeux Militaires Mondiaux en octobre et ont depuis été accusés par le Ministère des Affaires Étrangères chinois d’être la source de la pandémie de Covid-19 ou qu’au même moment où ces « athlètes » étaient à Wuhan [d], le Forum Économique Mondial, la Fondation Bill et Melinda Gates, Johnson & Johnson et d’autres titans de l’establishment organisaient une simulation de pandémie appelée Event 201. Peut-être est-ce une coïncidence que le virus soit apparu à Wuhan, où se trouve le plus grand laboratoire de biodéfense de Chine et le plus grand centre de transport du pays, juste à temps pour le Nouvel An chinois, lorsque la plupart des Chinois se rendent chez des parents. De même, il pourrait bien être fortuit que la vie réelle sous pandémie de Covid-19 imite presque parfaitement « Lockstep », la recette de la Fondation Rockefeller pour un État policier mondial émergeant sur le dos d’une pandémie de type coronavirus.

Néanmoins, il se pourrait que les soupçons du gouvernement chinois à l’égard des États-Unis, ou les soupçons d’autres pays à l’égard d’Israël (notamment en ce qui concerne la catastrophe du coronavirus en Iran) soient justifiés. Mais de telles possibilités sont bien loin de la « Fenêtre d’Overton » des médias grand public. Tout le sujet des armes biologiques en relation avec le coronavirus est une zone interdite aux médias de masse, tout comme les preuves et les arguments réfutant l’histoire officielle l’étaient après le 11 septembre. Le fait même que de telles choses soient indicibles dans les médias suggère qu’une autre opération de propagande malveillante est en cours.

Tout comme j’en suis venu à rejeter l’histoire officielle du 11 septembre en comparant les arguments et les preuves cités par les partisans et les opposants de cette thèse, je penche actuellement pour l’interprétation « anglo-sioniste » du coronavirus basée sur ce que j’ai vu jusqu’à présent chez les opposants comme chez les partisans. J’ai récemment écouté les arguments de Peter Myers selon lesquels le Covid-19 a été fabriqué dans un laboratoire – « très probablement à l’Institut de Virologie de Wuhan (WIV) » (lire ses sources ici). Myers se concentre sur une trace écrite documentant la recherche sur le virus de la chauve-souris à Wuhan et à l’Université de Caroline du Nord, les allégations d’espionnage de guerre bactériologique chinoise, etc. Si son scénario, une libération accidentelle provenant du WIV, n’est pas impossible, les preuves qu’il cite sont également compatibles avec la fabrication délibérée d’une deuxième histoire qui serait déployée si la légende « le Covid-19 a spontanément sauté des chauves-souris aux humains », était réfutée de façon concluante. La même deuxième histoire fonctionnerait entre-temps comme une théorie de conspiration de « blâme des Chinois », poussée par Steve BannonTom Cotton et d’autres sources néoconservatrices et anti-chinoises.

La question de savoir si le virus a évolué naturellement ou s’il a été créé par l’homme est toujours ouverte. Les autorités traditionnelles, comme le magazine Nature, défendent naturellement la position « évolution naturelle » aussi fermement qu’elles le peuvent… ce qu’elles devraient faire, que ce soit vrai ou non. D’autres sources affirment que « la glycoprotéine du 2019-nCoV contient un clivage absent dans le CoV – ce qui montre qu’elle a été conçue plutôt qu’évoluée ».

Comme pour le 11 septembre, les preuves scientifiques sur le coronavirus peuvent donner lieu à un débat de longue haleine. En attendant, le monde avance. Avec le recul de 2020, je peux maintenant voir que j’aurais dû immédiatement interpréter le 11 septembre comme un faux drapeau probable, sur la base de cui bono. Aujourd’hui, poser la même question sur le coronavirus, « qui en profite », ne donne que des résultats légèrement moins évidents.

Mais si le Covid-19 était une attaque biologique contre la Chine, l’Italie, premier partenaire européen de la Chine, et l’Iran, ami proche de la Chine au Moyen-Orient (et ennemi juré des anglo-saxons), pourquoi se propage-t-il ailleurs ? Un sceptique du fil de diffusion de Pepe Escobar a récemment répondu : « Salut Pepe, je suis convaincu que les faits ne soutiennent pas ta théorie. Les dommages causés à l’Occident sont plus importants que ceux causés à la Chine et il serait suicidaire que les États-Unis élaborent une telle stratégie. Pourquoi exclure les causes naturelles comme la grippe espagnole ? »

Il est vrai que la plupart des stratèges militaires n’aiment pas les armes biologiques en raison de leur énorme potentiel de retour de flamme : Il n’y a aucune garantie qu’un virus en mutation se colle à la race ou à la zone géographique que vous attaquez. Bien que le Covid-19 ait d’abord frappé la Chine, dans des circonstances très suspectes, faisant de lui « le virus chinois » selon les termes de Donald Trump (et, de manière subliminale, dans les rapports des médias de masse et dans l’opinion publique mondiale), il est en train de paralyser les économies américaine et européenne. Une équipe de guerre biologique américaine, aussi « voyou » soit-elle – et encore moins les hauts responsables de la Sécurité Nationale de l’État – aurait-elle pu être assez folle pour risquer ce genre de retour de flamme ?

Elle l’était certainement en 2001. Le Covid-19 est le nouveau 11 septembre, le nouvel « événement transformateur », le nouvel « événement décisif dans l’histoire américaine ». Il pourrait entraîner des pertes humaines et matérielles sans précédent en temps de paix et saper le sentiment fondamental de sécurité de l’Amérique… Comme Pearl Harbor, cet événement diviserait son passé et son avenir en un avant et un après. Les États-Unis pourraient réagir par des mesures draconiennes, en réduisant les libertés civiles, en permettant une surveillance plus large des citoyens, la détention de suspects et le recours à la force meurtrière.

Cela semble, pour la plupart d’entre nous, être une perspective désagréable. Pourtant, l’un des auteurs de « Catastrophic Terrorism: Tackling the New Danger » (Terrorisme catastrophique : Faire face au nouveau danger), Philip Zelikow, est l’un des principaux suspects dans l’orchestration du 11 septembre, qui s’est produit moins de trois ans après la publication de cet article. Le tsar Zelikow, essentiellement le seul auteur de l’œuvre de fiction risible connue sous le nom de « Rapport de la Commission sur le 11 septembre », aurait pu voir les dégâts considérables causés aux États-Unis, et pas seulement la perte des tours commerciales et de quelques milliers de personnes remplaçables, mais aussi l’hémorragie de plus de 6.000 milliards de dollars, ainsi que la perte de réputation encore plus grande dans les « guerres éternelles » déclenchées par le 11 septembre, comme si elles « en valaient la peine », au sens où Madeleine Albright déclarait que le meurtre d’un demi-million d’enfants irakiens « en valait la peine ».

Les fous de néocons qui pensaient que le 11 septembre en valait la peine pourraient-ils ressentir la même chose à propos d’une attaque de guerre biologique contre le coronavirus ? C’est possible. Comme l’a suggéré Pepe Escobar, l’Évènement Covid-19 Transformateur agit comme un « coupe-circuit global ». Sa conclusion :

« Ce qui est certain, c’est que toute l’économie mondiale a été frappée par un disjoncteur insidieux, littéralement invisible. Ce n’est peut-être qu’une « coïncidence ». Ou bien, comme certains le soutiennent avec audace, cela peut faire partie d’une éventuelle opération psychologique massive créant l’environnement géopolitique et d’ingénierie sociale parfait pour une domination totale ».

Comment un coupe-circuit pourrait-il favoriser la domination de tout le spectre ? Premièrement, les néocons reconnaissent que l’ascension inexorable de la Chine au rang de première puissance mondiale [4], et l’effondrement concomitant de l’empire anglo-sioniste, est pratiquement un fait accompli en l’absence d’un cygne noir qui briserait les circuits. Tout comme les Sionistes ont eu besoin du cygne noir du 11 septembre pour obtenir leur « rupture nette » avec une trajectoire historique menant à la fin de l’État juif d’apartheid, les anglo-sionistes pourraient aussi se rendre compte qu’il faudrait quelque chose de tout aussi « transformateur » pour prévenir la montée en puissance de la Chine.

Les États-Unis ne peuvent pas gagner une guerre commerciale avec la Chine. Ils ne peuvent pas gagner une guerre nucléaire. Ils ne peuvent pas gagner une guerre terrestre conventionnelle. Pourtant, du point de vue du néoconcept, ils ont besoin d’une sorte de guerre le plus rapidement possible avant que la Chine ne devienne trop forte. Si vous êtes un stratège néocon intransigeant qui se consacre à contrer la Chine à tout prix, vous pourriez opter pour une approche furtive de guerre 5G, avec entre autres tactiques des frappes de guerre biologique douteuses. Vous pourriez être assez stupide ou fou pour ne pas envisager la possibilité d’un retour de flamme. Mais il est plus probable que vous accueilleriez ce retour de flamme comme une occasion de détruire l’économie américaine actuelle, qui dépend totalement des importations chinoises, et de reconstruire un nouveau système plus spartiate adapté à une longue guerre 5G contre la Chine (et la Russie, l’Iran, le Venezuela et tous ceux qui ne suivront pas vos ordres).

Les analystes stratégiques s’accordent à dire que le prélude nécessaire à l’intensification de la guerre entre les États-Unis et la Chine serait un découplage des économies américaine et chinoise. Ce découplage est en cours, grâce aux coronavirus. Une fois le point de non-retour dépassé, la guerre devient beaucoup plus probable.

Se réfugier dans une guerre sérieuse contre la Chine et ses alliés nécessiterait également un changement psychologique et culturel important de la part du peuple américain. Jusqu’à présent, ils ont été paresseux, indisciplinés, dépendants d’une consommation sans grande production et peu disposés à se sacrifier (bien que tout à fait disposés à assassiner des étrangers à distance de sécurité depuis une base de drones). Seul un choc psychique profond, et quelques graves privations, pourraient les rééquiper en tant que soldats potentiels et participants à une guerre totale dans une lutte mortelle et dangereuse pour maintenir les privilèges de domination mondiale de leurs dirigeants. C’est du moins ce que les néocons pourraient imaginer [5].

Le mouton paniqué, piétiné dans les rayons de papier toilette par le Coronavirus 911-2B, sera-t-il redirigé vers un mode de vie hyper-militarisé digne d’une longue guerre pour la domination du spectre complet ? La Grande Dépression du Coronavirus va-t-elle se terminer par la Troisième Guerre Mondiale, tout comme la première Grande Dépression s’est terminée par la Seconde Guerre Mondiale, avec le keynésianisme militaire « sauvant » une fois de plus une économie morte dans l’eau ? Le 11 septembre et les guerres du 11 septembre nous paraîtront-ils de petites histoires une fois que nous aurons vu les Guerres du Coronavirus ?

————————————————————-

[1] De 2006 à 2011 environ, ma page Wikipédia sur la vérité sur le 11 septembre a été entachée par de fausses accusations, provenant d’un blog anonyme, selon lesquelles j’étais un « partisan des négationnistes de l’Holocauste ». À l’époque, je ne connaissais presque rien du révisionnisme de l’Holocauste et je ne reconnaissais même pas le nom du « négationniste de l’Holocauste » qu’on m’accusait de soutenir. Pendant plusieurs années, d’innombrables tentatives ont été faites pour corriger les dizaines de fausses déclarations me concernant sur Wikipédia, mais les fausses informations réapparaissaient immédiatement en quelques heures, parfois en quelques minutes.

[2] Lorsque j’ai amené Richard Gage, de « Architects and Engineers for 9/11 Truth », à Madison, dans le Wisconsin, la première question de l’interviewer radio « alternatif » de WORT était « pourquoi haïssez-vous les Juifs ? Gage était perplexe. Lui et son organisation se concentrent sur les preuves scientifiques de la démolition contrôlée, et non sur la question de savoir qui l’a fait.

[3] Une série de nouvelles entreprises ont été lancées, spécialisées dans des domaines aussi variés que l’exploration de données, les caméras de surveillance et le profilage de terroristes. Lorsque le marché de ces services et dispositifs a explosé dans les années qui ont suivi le 11 septembre, l’État israélien a ouvertement adopté une nouvelle vision économique nationale : la croissance fournie par la bulle Internet serait remplacée par un boom de la sécurité intérieure ». (Naomi Klein, La Stratégie du Choc, p.435)

[4] L’Initiative Ceinture et Route (BRI) chinoise est sur le point de mettre fin à la domination occidentale du commerce mondial, de la même manière que la route maritime européenne vers l’Asie a mis fin à la domination musulmane par la route de la soie il y a 500 ans. Pour une perspective historique, lire « The Silk Roads: A New History of the World », de Peter Frankopan.

[5] « Selon cette vision perverse (néoconservatrice) du monde, si l’Amérique ne parvient pas à réaliser son destin national et est enlisée dans une guerre perpétuelle, alors tout va bien. L’humanité de l’homme, définie en termes de lutte jusqu’à la mort, est sauvée de l’extinction… À mon avis, cette glorification fasciste de la mort et de la violence découle d’une profonde incapacité à célébrer la vie, la joie et le pur plaisir de l’existence ». -Shadia Drury

source : 9/11 Truth, Coronavirus Truth: Zionist Hysteria, MSM Lockdown

par Kevin Barrett. Veterans Today

 

 

 

 

 

 

Courte opinion du jour:pendant que l’on se confine,les criminels passent à l’action

 

 

Pendant que le monde résiste au coronavirus COVID 19, au Japon, le baleinier Yūshin Maru n ° 2 est de retour avec les cadavres de 20 rorquals. Et la Norvège lance sa saison de chasse avec un «quota» de 1278 baleines de Minke… Surréaliste.

 

 

 

 

…ou les baleines à bec aux îles feroe. Que l’Europe balaie devant sa porte sur le cynisme « culturel » des chasses ou pêches.

 

 

Un gamin aux îles Feroe. Fier de sa tradition morbide…un vrai fils de tueur!

 

ACTIONS SUGGÉRÉES

1-Considérer  la Norvège et le Japon comme étant les deux pays de la Honte en terme de sauvegarde de la variété des espèces animales.

2-Bannir tout achat personnel ou de groupe pour des articles ou des services venant de ces pays:boycottons-les individuellement et en groupe!

3-Porter plainte auprès de chacun de nos gouvernements sur ces meurtres sauvages reliés au capitalisme dur et indifférent devant l’avenir de notre planète commune,la Terre!

4-Tous ceux et celles demeurant dans des ports d’attache ou des baleiniers japonais ou/et norvégiens viennent faire relâche…devraient s’organiser en milices  de la sauvegarde des animaux marins et coordonner des actions  de lutte contre ces assassins: au choix: manifestations,occupations de bateaux,sabotage,etc.

5-Partager cet article au maximum afin de toucher le plus de gens possible!

Merci d’avoir pris le temps de me lire !

 

 

 

Les fléaux au cours des siècles ont provoqué des changements politiques radicaux – exemples des 2500 dernières années

« Ceux qui nous avaient dit que (nos) attachements devaient être mondiaux, et que (nos) terres et quartiers appartiennent au monde entier, sont maintenant consignés dans les poubelles de l’histoire. » Srdja Trifkovic

Des épidémies graves peuvent avoir des conséquences sociales, culturelles et géopolitiques d’une grande portée. Ainsi en sera-t-il du Covid-19.

La peste qui a dévasté Athènes en 430 avant JC – au cours de la deuxième année de la guerre du Péloponnèse, alors qu’une victoire athénienne semblait encore à portée de main – a tué un quart de la population, quelque 75.000 personnes, dont Périclès. Des doutes subsistent encore sur la véritable nature de cette épidémie qui sévit de -430 à -426. L’hypothèse la plus probable est que la ville fut frappée par le typhus ou fièvre typhoïde et qu’elle perdit le tiers de sa population.

À propos de la grande peste d’Athènes, la formule de La Fontaine « Ils n’en mouraient pas tous, mais tous étaient frappés » convient parfaitement pour résumer les effets délétères de la peste : elle ne tue pas toute la population, mais affecte, très gravement, toute une communauté, lorsqu’elle s’abat sur elle.

Périclès fut une de ses victimes. Les successeurs de Périclès étaient faibles et incompétents, et Athènes a subi un déclin précipité dans le respect de « toutes les règles de religion ou de loi », selon Thucydide. Ce n’est qu’après 415 av.JC  qu’Athènes a récupéré suffisamment pour monter une offensive majeure, mais en raison de la mauvaise qualité des successeurs de Périclès, l’expédition sicilienne a fini dans une déroute totale.

La peste antonine (165-180 après J.-C.) était en fait causée par la variole plutôt que par Yersinia pestis. Elle a coûté la vie à cinq millions de personnes, soit environ 25% des personnes touchées. Environ un dixième de la population de l’Empire est décédé, plus d’un tiers dans certaines régions (Gaule, Lombardie, vallée du Rhin). L’armée romaine a été dévastée, laissant les frontières vulnérables aux pénétrations barbares. Le premier historien allemand de la Rome antique, Barthold Georg Niebuhr, a conclu en 1827 que «le monde antique ne s’est jamais remis du coup que lui avait infligé la peste qui l’avait visité sous le règne de Marc-Aurèle». C’était le précurseur de la crise du troisième siècle et du déclin à long terme qui a suivi du pouvoir et de l’autorité de Rome.

541 : Peste de Justinien – Elle sera suivie de près de quinze épidémies jusqu’en 767. Les pertes humaines sont estimées de 25 à 50 millions d’individus. Lorsque les armées arabes, peu nombreuses, se lancent à la conquêtes des Empires romain d’Orient et perse, elles rentrent comme un couteau dans du beurre.

C’est  Pourquoi l’an 536 après JC était la pire année de l’Histoire humaine ? nous avions vu que L’Europe, le Moyen-Orient et certaines parties de l’Asie ont été plongés dans une obscurité totale par un brouillard mystérieux.

Elle a provoqué des chutes de neige en Chine, des mauvaises récoltes à l’échelle continentale, une sécheresse extrême, la famine et des maladies dans la majeure partie de l’hémisphère Nord.

Cette année noire a été déclenchée par une éruption cataclysmique islandaise, affirment les scientifiques, et était de mauvais augure pour un triste siècle de souffrances et de mort.

La dévastation internationale déclenchée par le brouillard non identifié a donné lieu à l’appellation “L’âge des ténèbres” qui a été utilisée pour désigner cette période inquiétante. Puis, c’est en 541, que la peste de Justinien est apparue, et tout a encore empiré. À savoir que la peste de Justinien est la toute première pandémie de peste au monde (les pestes précédentes restent incertaines quant à leur nature exacte).

Et la situation de l’humanité aurait ensuite empiré suite à deux nouvelles éruptions massives en 540 et en 547. Alors qu’une épidémie de peste bubonique frappait la Méditerranée entre 541 et 543, tuant quelque 100 millions de personnes, soit la moitié de la population mondiale. Une conjonction d’événement malheureux qui est probablement à l’origine de l’effondrement de l’Empire romain oriental.

Pendant les trois siècles suivant les travaux de Boèce, juste antérieurs à ce changement, on ne constate plus d’activité notable de traduction des auteurs grecs vers le latin en Europe.

Un ouvrage de David Keys mentionne parallèlement l’épidémie de peste sous Justinien, le déclin des Avars, la migration vers l’Ouest de tribus mongoles, l’effondrement de l’Empire Gupta, et l’affaiblissement des civilisations sédentaires sassanide et byzantine qui va ouvrir une opportunité d’expansion aux nomades arabes fédérés par l’islam.

La peste noire (1347-1351) a tué 30 à 60% des Européens et a provoqué des perturbations religieuses, sociales et économiques massives.

Au 17ème siècle, elle a de nouveau frappé, avec une férocité mortelle mais pas la même portée géographique. Son effet sur la ville de Milan a été présenté avec une précision impressionnante dans Alessandro Manzoni Promessi sposi (Le fiancé), l’équivalent italien de « guerre et paix » de Tolstoï.

Conclusion

L’épidémie de COVID-19 a initialement semblé à la plupart des Occidentaux une épidémie périodique à la manière des grippes porcine et aviaire, du SRAS ou du virus du Nil occidental: un problème temporaire qui affecte d’autres personnes, généralement loin. [1]

L’évolution et le coût futurs de la pandémie (réelle ou imaginaire, fabriquée en laboratoire ou non) ne sont pas prévisibles. Il semble cependant certain que le monde connaît des changements qui sont probablement irréversibles.

Dans la plupart des pays, les gens du peuple (contrairement aux élites) rejettent massivement la mondialisation, et tous les mécanismes multilatéraux tels que l’Organisation Mondiale de la Santé ou la Banque Mondiale, et des institutions transnationales – notamment l’Union européenne – en faveur du sens revitalisé de la cohésion nationale et des stratégies nationales de survie fondées sur les intérêts qui sont développées et poursuivies par l’État-nation souverain nouvellement dynamisé.


EN COMPLÉMENT

Pourquoi l’an 536 après JC était la pire année de l’Histoire humaine ?

Quand la fin d’une année arrive, nous avons tendance à en dresser un bilan. Et comme certains biais cognitifs font que les mauvais souvenirs remontent le plus facilement, nous avons l’impression que l’année à peine écoulée a été la pire année de tous les temps. Mais les chercheurs nous proposent une vision différente.

 

Rappelons ainsi qu’en 1349, la peste noire a ravagé l’Europe, tuant quelque 25 millions de personnes [1]. En 1918, c’est la grippe qui a emporté entre 50 et 100 millions de personnes. Toutefois, si vous demandez à Michael McCormick, historien à l’université de Harvard (États-Unis) qu’elle a été la pire année de tous les temps pour l’humanité, il vous répondra sans hésitation :  l’année qui est au-dessus des autres en termes de souffrance est l’an 536 après JC.

 

L’Europe, le Moyen-Orient et certaines parties de l’Asie ont été plongés dans une obscurité totale par un brouillard mystérieux.

Elle a provoqué des chutes de neige en Chine, des mauvaises récoltes à l’échelle continentale, une sécheresse extrême, la famine et des maladies dans la majeure partie de l’hémisphère Nord.

L’année noire a été déclenchée par une éruption cataclysmique islandaise, affirment les scientifiques, et était de mauvais augure pour un triste siècle de souffrances et de mort.

Michael McCormick, archéologue et historien médiéval de l’Université Harvard, a déclaré à Science Magazine que le monde n’a montré aucun signe de rétablissement avant l’an 640 après JC.

C’était le début d’une des pires périodes pour être en vie, si ce n’est la pire année”, a dit le Dr McCormick.

Le brouillard sinistre a créé un monde terne avec une obscurité omniprésente dans l’hémisphère nord pendant 18 mois, avec un crépuscule implacable qui se prolongeait jour et nuit.

Les effets sur le climat ont été tels que les chroniques irlandaises parlent d’un “manque de pain dans les années 536-539”.

Les températures de l’été 536 ont chuté entre 1,5 °C (2,7 °F) et 2,5 °C (4,5 °F), amorçant ainsi la décennie la plus froide des 2.300 dernières années.

La dévastation internationale déclenchée par le brouillard non identifié a donné lieu à l’appellation “L’âge des ténèbres” qui a été utilisée pour désigner cette période inquiétante. Puis, c’est en 541, que la peste de Justinien est apparue, et tout a encore empiré. À savoir que la peste de Justinien est la toute première pandémie de peste au monde (les pestes précédentes restent incertaines quant à leur nature exacte).

Le Dr McCormick et le glaciologue Paul Mayewski du Climate Change Institute de l’Université du Maine (UM) à Orono croient avoir finalement résolu l’énigme.

Dans leur étude, publiée dans la revue Antiquity, les chercheurs révèlent qu’elle a probablement été causée par une éruption volcanique cataclysmique en Islande.

L’analyse des carottes de glace – capsules naturelles du passé géologique de la Terre – a également mis au jour que deux éruptions ont suivi en 540 et 547 après JC.

À la profondeur correspondant au début de l’année 536, les chercheurs ont découvert des particules de verre volcanique semblables à d’autres, trouvées ailleurs en Europe ou au Groenland. Une analyse aux rayons X a permis de situer leur origine en Islande. Le responsable de ce fameux brouillard qui a tant coûté à l’humanité serait donc un volcan islandais entré en éruption début 536.

Et la situation de l’humanité aurait ensuite empiré suite à deux nouvelles éruptions massives en 540 et en 547. Alors qu’une épidémie de peste bubonique frappait la Méditerranée entre 541 et 543, tuant quelque 100 millions de personnes [2], soit la moitié de la population mondiale. Une conjonction d’événement malheureux qui est probablement à l’origine de l’effondrement de l’Empire romain oriental.

On pense que l’activité volcanique incessante a produit des millions de tonnes de cendres qui se sont répandues sur de vastes régions du monde.

Les auteurs de l’étude écrivent que cela a introduit une période de ruine économique qui restera inébranlablement en place jusqu’à un siècle plus tard.

L’analyse des carottes de glace a révélé que les dépôts de soufre, de bismuth et de téphra précèdent chaque été exceptionnellement froid.

Référence historique

L’historien byzantin Procope de Césarée, lorsqu’il écrit sur les guerres avec les Vandales, dit à propos de l’an 536 : « Pendant cette année, un signe de mauvais augure a eu lieu. Le Soleil a donné sa lumière sans éclat […] et il a paru avoir comme une éclipse, parce que ses rayons ne brillaient pas. »

Les annales irlandaises gaéliques enregistrent ce qui suit :

D’autres sources contemporaines indépendantes rapportent :

  • Des températures basses, et même de la neige en été (il aurait neigé en Chine au mois d’août)
  • L’empereur du Japon Senka-Tennō (536-539) publie un édit insistant sur l’importance de la nourriture par rapport à l’or, précisant que 1 000 perles ne peuvent soulager celui qui souffre du froid.
  • L’absence de récoltes
  • « Un brouillard dense et sec » au Moyen-Orient, en Chine et en Europe
  • Une sécheresse au Pérou, affectant les gens de culture Moche
En l’an 536 : éruption volcanique, provoquant des baisses de température, et plongeant certaines parties du monde dans l’obscurité durant 18 mois. 536 à 545 : la décade la plus froide de ces dernières 2000 années. 540 à 541 : la peste de Justinien frappe, faisant de très nombreux morts. 640 : l’économie se redresse gentiment. 660 : second pic observé, les humains frappent les premières pièces d’argent.

Les chercheurs ont remarqué une différence dans la glace vers l’an 640, soit environ un siècle plus tard : du plomb. C’est à cette époque-là que les humains ont commencé à extraire et à fondre de l’argent à partir de minerai de plomb. « Ce plomb indique donc que le métal précieux était en demande dans une économie qui rebondissait après un siècle de misère », explique l’archéologue Christopher Loveluck, de l’Université de Nottingham, au Royaume-Uni.

Un second sommet, en 660, marque une importante infusion d’argent dans l’économie émergente médiévale. Cela suggère que l’or était devenu rare à mesure que le commerce augmentait, forçant le passage à l’argent comme étalon monétaire, écrivent Loveluck et ses collègues. « Cela montre la montée de la classe marchande pour la première fois », expliquent Loveluck et ses collègues.

Une pièce datant environ de l’an 660 faite de plomb et d’argent.

 

Indices scientifiques

L’analyse des troncs d’arbres par le dendrochronologiste Mike Baillie, de l’Université Queen’s de Belfast, montre une croissance anormalement faible des chênes irlandais en 536 et une autre diminution sensible en l’an 542, après un rétablissement partiel. Des événements semblables sont enregistrés dans les stries des troncs d’arbres de Suède et de Finlande, dans la Sierra Nevada (Californie) et dans les stries des arbres Fitzroya du Chili.

Par ailleurs, les noyaux de glace du Groenland et de l’Antarctique montrent des dépôts de sulfate en 533-534 ± 2 ans, preuve d’un voile étendu de poussière acide.

Conséquences historiques

On a vu les événements de 536 et la famine qui s’ensuivit comme explication pour le sacrifice par les élites scandinaves de grandes quantités d’or, probablement pour apaiser les dieux et pour obtenir le retour de la lumière du Soleil.

Le déclin de l’importante ville mésoaméricaine de Teotihuacán, accompagné de signes d’instabilité politique et de famines, est également lié aux sécheresses provoquées par le changement climatique.

Pendant les trois siècles suivant les travaux de Boèce, juste antérieurs à ce changement, on ne constate plus d’activité notable de traduction des auteurs grecs vers le latin en Europe.

Un ouvrage de David Keys mentionne parallèlement l’épidémie de peste sous Justinien, le déclin des Avars, la migration à l’Ouest de tribus mongoles, l’effondrement de l’Empire Gupta, et l’affaiblissement des civilisations sédentaires sassanide et byzantine qui va ouvrir une opportunité d’expansion aux nomades arabes fédérés par l’islam.

[1] En 1300 la population mondiale était estimée entre 360 à 432 millions. En 1400, elle était estimée entre 350 à 374 millions

[2] Entre les années 500 et 600, la population mondiale a été estimée à 190 à 206 millions de personnes.

 

 


Une épidémie tous les 100 ans : 1320, 1520, 1620, 1720, 1820, 1920, 2020

Après avoir connu le syndrome respiratoire du Moyen-Orient, mieux connu sous le nom de Coronavirus, une souche qui a été identifiée pour la première fois en Arabie saoudite en 2012, les utilisateurs des réseaux sociaux ont associé cette éventuelle épidémie à d’autres survenues dans la 20e année de chaque siècle.

 

Bien que les épidémies, les pandémies ou les maladies de masse qui ont surgi dans l’histoire de l’humanité aient varié au cours des années, l’année 20 se répète par coïncidence.

Nous commençons par l’année 1220, qui n’est pas connue par une pandémie, mais par une catastrophe encore plus destructrice pour  l’époque : les invasions mongoles.

1220, Gengis Khan

Les Mongols de Gengis Khan brûlent et rasent Boukhara (16 février), Otrar (17 mars), Samarkand (mars) et Harat.

En Irak et en Iran, Gengis Khan est vu comme un seigneur de guerre sanguinaire et génocidaire qui causa d’immenses destructions. Un descendant de Gengis, Hulagu Khan, détruira une grande partie du nord de l’Iran. Il est l’un des conquérants les plus haïs des Iraniens, avec Alexandre le Grand et Tamerlan.

Il en est de même en Afghanistan, au Pakistan ainsi que dans d’autres pays non turcs à majorité musulmane. Les sacs de Bagdad et de Samarcande causèrent des massacres et le sud du Khuzestan fut complètement détruit. En RussieUkrainePologne et Hongrie, Gengis Khan, ses descendants et les Mongols et/ou Tatars sont généralement décrits comme de grands destructeurs.

L’invasion mongole de l’Europe au XIIIe siècle provoque la destruction des principautés slaves et des grandes villes, comme Kiev et Vladimir. Les invasions mongoles touchent également l’Europe centrale, notamment la Bohême-Moravie, la Pologne (bataille de Legnica, 1241), la Moldavie, la Valachie, la Transylvanie, la Hongrie (bataille de Mohi, 1241) et la Bulgarie.

Au moins 20 à 40 % de la population des pays conquis par les Mongols meurt, massacrée ou à la suite des épidémies.

Aujourd’hui, Gengis, ses descendants, ses généraux et les Mongols en général restent connus pour leurs forces militaires féroces, leur endurance, leur cruauté et leurs conquêtes destructives dans les livres d’histoire du monde entier.

1320, la peste noire.

On pense que la peste bubonique, mieux connue sous le nom de peste noire, est apparue pour la première fois chez l’homme en Mongolie vers 1320. Ses symptômes étaient des maux de tête, de la fièvre et des frissons. Les langues des malades semblaient souvent blanchâtres avant qu’il n’y ait une inflammation sévère des ganglions lymphatiques. Enfin, des taches noires et violettes sont apparues sur la peau des personnes touchées; La mort pouvait se produire en une semaine.

1520, la variole.

Cette maladie a été déterminante pour la victoire espagnole contre Tenochtitlan. Elle a coûté la vie à entre 2 et 3,5 millions d’indigènes selon les historiens. De nombreux Aztèques ont succombé à la variole apportée par les Européens, comme le Tlatoani Cuitláhuac, vainqueur de Hernán Cortés.

1620, une étrange maladie.

Le 16 mars 1620, des colons de Plymouth arrivent à bord du Mayflower aux États-Unis. On dit que la grande majorité des passagers sont morts et qu’une telle maladie s’est propagée même parmi les habitants de la côte est de l’Amérique du Nord

1720, la peste de Marseille.

Le Grand San Antonio, navire de l’est méditerranéen arrivé à Marseille le 25 mai 1720, est à l’origine de l’épidémie. En effet, sa cargaison composée de soies fines et de balles de coton a été contaminée par le bacille d’Yersin, responsable de la peste. À la suite d’une série de négligences graves et malgré les mesures de sécurité strictes, la peste s’est propagée dans toute la ville. Le centre de Marseille et les vieux quartiers ont été les plus touchés. La peste s’est propagée rapidement, faisant entre 30.000 et 40.000 morts, sur un total de 90.000 habitants.

1820, le Choléra.

En 1820, cette maladie s’est déclarée à Java et à Bornéo. Elle est arrivé en Chine en 1821, puis s’est étendue à l’ouest de Ceylan et est arrivé plus tard en Perse, en Arabie, en Syrie et en Cochinchine la même année. Les vastes territoires de l’Empire russe ont été contaminés par l’armée malade et des dizaines de milliers d’hommes sont morts.

1920, la peste pneumonique ou grippe espagnole.

1918:des soldats patrouillent dans lers rues de Montréal ,au Québec.Notez les masques.

La grippe espagnole a eu lieu il y a 100 ans, à l’époque les gens étaient aux prises avec le virus de la grippe H1N1 qui avait subi une mutation génétique, ce qui le rendait beaucoup plus dangereux que le virus normal. Ce virus a infecté 500 millions de personnes et tué plus de 100 millions de personnes dans le monde, cette pandémie a été la plus meurtrière de l’histoire.

 

Grippe espagnole:des religieuses soignent les malades à Montréal.

 

 

 

Le vice-président italien commémore la victime du terrorisme antifasciste Mikis Mantakas

 

 

Mikis Mantakas Le 28 février 2020 a marqué le 45e anniversaire de la fusillade de Mikis Mantakas, un Grec de 23 ans qui a étudié la médecine à Rome et s’est engagé dans l’activisme avec le Mouvement social italien (MSI).

 

Le MSI, qui a fait campagne en tant que successeur des idéaux socialistes et nationalistes de la République sociale italienne (RSI), a été une force avec laquelle il fallait compter dans les années 1970, comptant des centaines de milliers de membres et une forte présence parlementaire. En réponse, les organisations communistes ont lancé une campagne de terrorisme contre le MSI.

En 1973, des membres d’un groupe << antifa >> appelé Potere Operaio ont incendié la maison de Mario Mattei, tuant deux de ses enfants, l’un 22 et les 8 autres, laissant le slogan « MORT AUX FASCISTES » griffonné sur le trottoir à l’extérieur. Lorsque les pompiers sont entrés dans les restes de la maison, les deux frères ont été retrouvés brûlés à mort dans une étreinte étroite.

Les coupables ont été arrêtés et jugés en 1975. Des jeunes membres du MSI se sont affrontés avec des communistes à l’extérieur du palais de justice lors de manifestations sauvages, et un journaliste a été frappé à la tête avec une brique.

Peu après, une foule d’antifascistes a assiégé les bureaux locaux du MSI. Ils ont réussi à pénétrer par effraction dans le bâtiment, et lorsque les Mantakas, largement en infériorité numérique, ont tenté de s’échapper par la porte arrière, un gauchiste a sorti un pistolet et lui a tiré dans la tête.

Mantakas est commémoré chaque année depuis sa mort par une marche par des nationalistes grecs, italiens et autres, qui se souviennent de lui comme du « Fils de l’Europe ».

Sur Facebook, Fabio Rampelli, vice-président de la Chambre des députés, a publié une déclaration rappelant le sacrifice de Mantakas:

« Il est né en Grèce, il a étudié à Rome, il a été tué par balle sur la Piazza Risorgimento. Est-ce son destin, ou a-t-il choisi de devenir un martyr? »

Adieu Mikis, profitez de votre tournée de triomphe au paradis aujourd’hui, la tournée de ceux qui ont sacrifié leur vie pour empêcher l’Italie de devenir un sujet de communisme.

Mikis Mantakas, le fils de l’Europe. « 

Robert Fiore de Forza Nuova et des représentants de l’Aube dorée de Grèce ont également prononcé des discours émouvants à l’occasion de l’anniversaire de son meurtre, le comparant au martyr Falangiste espagnol Jose Antonio Prime de Rivera.

Le tueur de Mantakas, Alvaro Lojacono, a été jugé et condamné en 1981 pour le crime, mais a pu échapper à la justice en fuyant en Suisse. Lojacono, un extrémiste chevronné de gauche, a été impliqué dans de nombreux meurtres de haut niveau, mais reste un fugitif de la loi italienne grâce à la protection des gouvernements français et suisse.

Mikis est encore un autre meurtre impuni d’un jeune homme idéaliste qui croyait à la liberté et au courage, qui luttait quotidiennement pour concrétiser ses idéaux. Son sacrifice, comme celui de tous les garçons qui ont donné sa vie pour ce qu’ils croyaient, doit être une très forte incitation pour nous à ne pas nous laisser décourager par les difficultés quotidiennes, à continuer dans l’engagement qu’ils nous ont apporté. devant, tenant toujours le flambeau de l’idée que leurs mains ne peuvent plus tenir mais qui brûle maintenant fièrement dans les nôtres.