De nouvelles vidéos sur Alexis Cossette-Trudel et autres sécurisées et relayées

Nous allons répondre à la censure politique de la dictature covidienne par une action préventive afin de s’assurer un minimum de liberté d’expression et le droit de parole.

Le Québec est connu,comme le Canada,comme étant une société démocratique,donc nous allons agir en démocrate:

 

 

 

 

 

 

La courte opinion du jour:faisant fi des problèmes développés sur Terre,Nokia et la NASA vont installer un réseau 4G sur la lune

La NASA a confié un projet d’une valeur de 14,1 millions de dollars américains à l’entreprise de télécommunications Nokia visant à déployer un réseau cellulaire sur la lune.

 

Selon ce que rapporte le site Mashable, la division nord-américaine de Nokia planifie d’y installer un réseau 4G/LTE et éventuellement, d’effectuer une transition vers la 5G. Selon ce qu’a affirmé NASA dans une annonce officielle, ce sera «le premier système de communications 4G/LTE dans l’espace».

«Le système pourrait permettre des communications sur la surface lunaire sur de plus grandes distances, avec une vitesse accrue, et plus de fiabilité que les standards actuels», peut-on lire dans l’annonce de l’agence fédérale américaine.

Ce sera le premier système de communication 4G/LTE dans l’espace, selon la NASA.

 

L’enveloppe allouée à Nokia s’inscrit dans le programme Tipping Point de la NASA, une initiative de 370 millions de dollars américains vouée à avancer la recherche et le développement dans le domaine de l’exploration spatiale.

La division de recherche et développement de Nokia, Bell Labs, a fourni plus d’explications dans une série de publications sur Twitter. Grâce à son réseau, l’entreprise souhaite permettre le contrôle à distance de véhicules lunaires et la diffusion de vidéos en haute définition à partir du satellite naturel de la Terre.

Le réseau sera «spécifiquement conçu pour résister aux températures extrêmes, à la radiation et au vide spatial.»

Aucun échéancier n’a été dévoilé pour la construction du réseau, mais elle s’inscrit dans l’objectif de la NASA d’avoir une base sur la lune d’ici 2028, a affirmé l’administrateur de la NASA Jim Bridenstine.

EN CONCLUSION

Depuis plusieurs décennies,la NASA ainsi que d’autres agences spatiales sans compter les diverses puissances militaires qui s’affrontent depuis toujours pour le contrôle de l’humanité ,utilisent des  technologies de communication  (rayon laser,amplification de fréquences,etc) permettant aux ondes de communication terrestre de pouvoir voyager et s’étendre dans l’espace jusqu’à 5,000 années-lumière.

À ce rythme,il  est très possible que plus de 1,000 systèmes solaires de notre galaxie reçoivent nos ondes de communications militaires ou scientifiques,chaque jour.

Donc,nous avons signalé notre existence dans toute la galaxie depuis  le début des années ’60…et nous avons reçu l’ordre de faire attention ,par l’ONU,de ne pas envoyer de messages vers d’autres étoiles,par mesures de sécurité.

La question à $1 million de dollars:est-ce qu’il n’y a que des imbéciles sur cette planète pour administrer des secteurs importants de notre vie sociale?

L’édification d’une antenne de 4G va envoyer le message « ailleurs » que non seulement nous polluons et détruisons notre monde,mais que nous sommes prêt à faire de même avec d’autres corps célestes pour améliorer le confort d’une petite élite!

Je ne suis pas sur que  le côté « envahisseur et destructeur » de notre petite élite va être bien reçu par une race extraterrestre plus évoluée et mieux avertie que la nôtre qui vient de commencer la Sixième Extinction Massive de l’Histoire de la Terre!

Mis à leur place,je serais très méfiant et réagirais!

Ils nous ont développé et ils peuvent facilement mettre fin à l’expérience!

 

L’idée,le rêve de conquérir la Lune existe depuis plus de 100 ans.

 

ENFIN, UNE PREUVE CONCLUSIVE! Michelle Obama est vraiment Big Mike

Tout d’abord, regardez attentivement cette photo de Barack Obama avec son bras autour de Big Mike pendant les années Mikhail Gorbatchev (1985-1991). Obama aurait environ 24 ou 25 ans.

 


Maintenant, regardez de plus près Big Mike ci-dessous en se faisant passer pour Michelle Obama, auteur de «Becoming» (devenir une femme?!), En 2013.

 

Portrait officiel de la Première Dame Michelle Obama
dans la salle verte de la Maison Blanche, le 12 février 2013
(Photo officielle de la Maison Blanche par Chuck Kennedy)

Ensuite, cliquez sur la photo ci-dessus pour l’agrandir considérablement. Maintenant, regardez de près les dents. Comparez les 2 dents des deux photos en commençant par la grande incisive à droite. Voyez comment il chevauche légèrement la dent à sa droite SUR LES DEUX PHOTOGRAPHIES.


Pour ceux qui ne peuvent pas voir clairement les 2 dents contiguës concernées, veuillez observer le chevauchement évident sur la photo suivante. Notez également que la canine du côté droit pointe de manière significative vers l’intérieur, tout comme sur la photo de Big Mike en haut de cet article.


Regardez, aucune Première Dame de l’histoire des États-Unis n’a jamais montré sans vergogne ses ÉNORMES épaules comme Michelle Obama l’a souvent fait. C’était un cadeau mort là-bas. La photo de Big Mike qui suit était une image familière – plus de 8 longues années – de la Première Dame avec une carrure d’Homme affichant ses muscles trapèzes massivement construits. Veuillez regarder la taille de ces muscles ! ! !

La Première Dame Michelle toute parée pour un dîner d’État

Vraiment, comment un ancien avocat et cadre d’hôpital (tous deux des emplois de cols blancs sédentaires) devenu Première Dame peut-il développer la taille et la force de ses muscles qui sont clairement illustrées sur la photo ci-dessus?!

Pour ceux qui ne connaissent pas le système musculo-squelettique, ce qui suit est un diagramme qui met en évidence l’emplacement exact des muscles trapèzes qui s’étendent du cou aux épaules (représentés en orange ).


Les muscles de Big Mike sont beaucoup plus développés que le modèle masculin musclé ci-dessus! Cependant, ce sont les dents qui présentent la preuve irréfutable que Michelle Obama est vraiment Big Mike . Il est bien connu des enquêteurs judiciaires que les dents fournissent souvent la preuve concluante pour identifier une victime de meurtre. Et il en est de même avec cette confirmation dentaire décisive de la véritable identité de Michelle «Michael LaVaughn Robinson» Obama, alias Big Mike .


Dans cette enquête de cas froid, un corps a apparemment été changé, mais avec le même corps. Maintenant, nous savons tous ce qui est vraiment arrivé à Big Mike . Ainsi que ce qui est arrivé à Barack.

Voir: Obama est gay, Michelle est transgenre (vidéo)


Barack Obama est officiellement fixé à 6 ′ 1 de hauteur tandis que Michelle mesure 5 ′ 11 ″. Un autre regard sur la photographie précédente reflète cette différence de hauteur qui offre une autre preuve convaincante que Michelle est vraiment Big Mike .


Maintenant, regardez Big Mike Transgender Into Michelle dans Seamless Transformation (vidéo) . Les Américains ne savaient pas que les occupants de la Maison Blanche à l’époque d’Obama n’étaient pas un POTUS hétérosexuel et une Première Dame, mais plutôt un POTUS gay et une Première Dame trans!


Bonne surprise d’octobre! ! !

 

Enfin, regardez cette vidéo YouTube hautement censurée, que l’on ne trouve désormais que sur Bitchute, où le président Obama appelle Michelle «Michael» lors d’un discours majeur . Le corps politique américain a-t-il besoin d’une autre preuve prouvant qu’il a été profondément trompé par les porte-étendards du Parti démocrate Barack Hussein Obama et Michael LaVaughn Robinson?


Note de l’éditeur: Pour les sceptiques parmi les États-Unis, sachez qu’il existe plusieurs autres photos d’un jeune Barack Obama dans des positions compromettantes avec Michael LaVaughn Robinson, maintenant connu sous le nom de Big Mike . Par exemple, il y a cette photo vintage:



COMMENTAIRE POLITIQUE DU SOTN: L’une des principales raisons pour lesquelles Barack Hussein Obama a été installé de manière inconstitutionnelle à la Maison Blanche était de déclarer le DOMA (loi sur la défense du mariage) inconstitutionnel. Cet acte unique de marxisme culturel a créé le climat nécessaire pour que la Cour suprême des États-Unis légalise illégalement le mariage homosexuel. Les maîtres d’Obama savaient qu’il ferait volontiers pression pour le mariage gay parce que cela légitimerait le sien. Il semble que Big Mike était vraiment le gestionnaire de Barack dans cette affaire et de nombreux autres qui se sont avérés déchirer irrémédiablement le tissu de la société américaine. C’est pourquoi le moment déterminant pour la présidence Obama a été d’éclairer la Maison Blanche avec l’arc-en-ciel LGBTQ; il a représenté un grand succès politique pour Obama et une célébration personnelle pour Big Mike . C’est pourquoi le candidat mandchou Barack Obama a été embauché dans le bureau ovale par la cabale mondialiste du Nouvel Ordre Mondial – pour effondrer les États-Unis d’Amérique.


Source : State of the Nation
11 octobre 2020


BIGMIKE gate : Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il est maintenant évident que Michelle Obama est née un homme biologique!

Pourquoi tant de gens croient-ils que Michelle Obama est un homme biologique? Malik Obama a également tweeté cela

 

Apparemment, Michelle Obama est né un homme biologique nommé Michael LaVaughn Robinson, puis il a changé son nom en Michelle à 12 ans.

Barack Obama a qualifié Michelle de «Michael» à deux reprises à la télévision nationale (comme vous le verrez dans le documentaire intégré ci-dessous), et Michelle l’a dit dans une interview:

«Quand il s’agit de moi, ils deviennent vraiment, vraiment ignorants. Ils croient que simplement parce que j’ai une pomme d’Adam, je ne suis pas une vraie femme.

Comme nous le savons tous, seuls les hommes ont une pomme d’Adam, donc en admettant avoir une pomme d’Adam, «elle» a en fait admis être un homme biologique.

Le frère de Barack Obama, Malik Obama, a également tweeté que l’ancien président américain est gay, est né au Kenya (et a fourni une copie de son certificat de naissance à l’appui de sa revendication), et a déclaré que Michelle était en fait un homme et que son nom est Michael .

Et puis il y a ceux qui ont déclaré publiquement avoir eu des relations sexuelles avec Barack Obama.

N’importe qui peut changer et devenir une femme noire ou un homme noir à tout moment, grâce à une justice sociale fluide de genre et à une logique de gauche trans-tout.

Alors peut-être que nous devrions tous déclarer que nous sommes des femmes noires, tout comme Michael «Michelle» Obama l’a fait, et alors nous aurons tous droit à des réparations, si et quand elles viennent. Vous pouvez même utiliser la fluidité des sexes pour vous frayer un chemin vers le sommet de la politique.

C’est facile, vous voyez, parce que, prétendument, Michelle Obama est née un homme biologique nommé  Michael LaVaughn Robinson , puis il a changé son nom pour Michelle à 12 ans.

Transformer la transsexuelle de Michael Robinson en Michelle Obama

Michael Obama aurait subi une opération à la fin de la vingtaine, juste avant de rencontrer Barack Hussein, qui connaissait depuis le début la vraie Michelle.

Michael n’allait pas commencer cette relation sur la base d’un mensonge, alors il l’a dit à Barack, mais il le savait déjà. Leurs enfants sont tous issus du sperme de Barack mais ce sont des substituts. Michael est «maman» et c’est tout.

«Quand il s’agit de moi, ils deviennent vraiment, vraiment ignorants. Ils croient que simplement  parce que j’ai une pomme d’Adam,  je ne suis pas une vraie femme. [italiques ajoutés]

Le cadeau mort, lorsque vous essayez de dire le sexe biologique de quelqu’un ( cela s’appelle la science , au fait), c’est en regardant leur proéminence laryngée ou «triangle du cou».

Communément connue sous le nom de pomme d’Adam, c’est la saillie ou «masse» formée par un certain angle du cartilage thyroïdien qui entoure et protège le larynx.

Pour les hommes adultes, cette caractéristique sexuelle secondaire est clairement visible et également palpable. Ceci est lié à l’approfondissement de la voix, car elle s’accentue pendant la puberté.

Il existe une chirurgie esthétique, appelée  chondrolaryngoplasie , qui peut être effectuée pour remodeler la pomme d’Adam en réduisant une partie du cartilage thyroïdien. Mais ensuite, il y a ces grosses épaules viriles à combattre, quand on parle de Michael Obama ( source vidéo ):

 

Peut-être que tout le monde pensera qu’elle travaille très dur, et donc la solution la plus simple à ce problème de camouflage est de ne pas les couvrir, jamais.

Attention les femmes qui cherchent à développer des bras et des épaules comme «Michelle» Obama, si vous n’êtes pas aussi né un homme, il peut être difficile de simplement travailler et développer des épaules comme un secondeur de la NFL.

De tous les noms possibles dans le monde, pourquoi son livre est-il intitulé Becoming Michelle Obama?

Et n’oublions pas son livre récemment publié. La couverture se lit  Becoming Michelle Obama :

Les rumeurs selon lesquelles Barack Obama est gay

Et puis il y a les rumeurs interminables selon lesquelles  Barack Obama serait gay  (même  un call boy  quand il était à l’université), qu’il était  membre d’un bain gay à Chicago , et puis il y a les hommes qui prétendent avoir eu relations sexuelles avec lui.

Barack Obama a appelé Michelle « Michael » deux fois à la télévision nationale, comme vous le verrez dans le documentaire suivant, extrêmement révélateur:

 

Michael a toujours ses parties, parce que ce n’est pas une saucisse d’été qu’il prend

Regardez Michael «Michelle» Obama secouer ses parties sur le Ellen Show. C’est un paquet, à moins que «elle» ne porte simplement «sa» masse autour de sa taille dans «son» jock strap.

 

 

 

Michelle est un homme biologique, déclare le frère Malik de Barack Obama

 

 

Oups. Cela a-t-il été publié? Oui, le frère du tristement célèbre ancien président a renversé la vapeur sur le premier président gay que nous connaissons et le premier «premier homme» à vivre à la Maison Blanche .

Le frère de Barack, Malik, a  publié des tweets sur le fait que Michelle était vraiment Michael. Après tout, avec des mains aussi énormes, une pomme d’Adam et des épaules capables de soulever l’arrière d’une camionnette du sol, Malik déclarait simplement l’évidence.

Malik Obama a fourni la preuve, sous forme d’acte de naissance, que Barack Hussein Obama est né au Kenya

Voici une image plus grande du véritable acte de naissance de Barack Hussein Obama, qui prouve qu’il est né au Kenya:

Une  enquête de cinq ans a prouvé que l’acte de naissance fourni par Barack Hussein Obama était un faux , et même  l’avocat de M. Obama l’a admis devant le tribunal .

Le 7 mars 2012, la publication russe  «Pravda» a appelé la presse américaine pour avoir délibérément négligé le plus grand scandale de l’histoire américaine moderne .

Le shérif Joe Arpaio du comté de Maricopa, en Arizona, a publié des preuves médico-légales crédibles selon lesquelles Barack Obama, présumé président des États-Unis, a présenté au monde un faux certificat de naissance le 27 avril 2011.

Depuis, le scandale n’a fait que s’étendre. L’ancien employé du service postal des États-Unis, Allen Hulton, a récemment présenté un témoignage convaincant donné sous serment, qui ne mène qu’à une seule conclusion:  Barack Obama a étudié à l’université aux États-Unis en tant qu’étudiant étranger .

Mais je m’éloigne du sujet.

Ci-dessous, un tweet de Malik Obama qui a également suggéré que Michelle Obama est en fait un homme:

 

Est-ce juste une femme avec des problèmes de thyroïde et une grosse banane dans sa poche pour une collation plus tard? Seul son mari le sait.

Ce que nous savons avec certitude, c’est que chaque jour était le jour opposé pour Barack Obama lorsqu’il était au pouvoir pendant ces huit longues années, et il ment encore entre ses dents pour que sa cohorte sénile soit maintenant aux commandes.

Source:  Clearnewswire.com

 

 

 

 

 

La Gigantesque Arnaque du COVID-19:L’OMS confirme (accidentellement) que le Covid-19 n’est pas plus dangereux que la grippe

L’Organisation mondiale de la santé a enfin confirmé ce que nous (et de nombreux experts et études) disons depuis des mois – le coronavirus n’est ni plus mortel ni plus dangereux que la grippe saisonnière.

Les hauts gradés de l’OMS ont fait cette annonce lors d’une session spéciale des 34 membres du conseil exécutif de l’OMS le lundi 5 octobre, c’est juste que personne ne semblait vraiment le comprendre.

En fait, ils ne semblaient pas le comprendre complètement eux-mêmes.

Lors de la session, le Dr Michael Ryan, le chef des urgences de l’OMS, a révélé qu’il pensait qu’environ 10% de la population mondiale avait été infectée par le Sars-Cov-2. Il s’agit de leur «meilleure estimation», et une énorme augmentation par rapport au nombre de cas officiellement reconnus (environ 35 millions).

Le Dr Margaret Harris, porte-parole de l’OMS, a confirmé plus tard le chiffre, déclarant qu’il était basé sur les résultats moyens de toutes les grandes études de séroprévalence réalisées dans le monde.

Autant l’OMS tentait de considérer cela comme une mauvaise chose – le Dr Ryan a même déclaré que cela signifie que «la grande majorité du monde reste en danger». – c’est en fait une bonne nouvelle. Et confirme, une fois de plus, que le virus n’a rien d’aussi mortel que tout le monde l’avait prédit.

La population mondiale est d’environ 7,8 milliards de personnes , si 10% ont été infectés, c’est 780 millions de cas. Le bilan mondial actuellement attribué aux infections à Sars-Cov-2 est de 1 061 539 .

C’est un taux de mortalité par infection d’environ 0,14%. En accord avec la grippe saisonnière et les prévisions de nombreux experts du monde entier.

0,14% est 24 fois plus faible que le «chiffre provisoire» de l’OMS de 3,4% en mars . Ce chiffre a été utilisé dans les modèles qui ont été utilisés pour justifier les verrouillages et autres politiques draconiennes.

En fait, compte tenu de la surdéclaration de décès présumés de Covid , l’IFR est probablement même inférieur à 0,14% et pourrait montrer que Covid est beaucoup moins dangereux que la grippe.

Aucun de la presse grand public n’a repris cela. Bien que de nombreux médias aient rapporté les propos du Dr Ryan, ils ont tous tenté d’en faire un titre effrayant et de semer la panique.

Apparemment, ni eux, ni l’OMS n’étaient capables de faire les calculs simples qui nous montrent que c’est une bonne nouvelle. Et que les sceptiques de Covid ont toujours eu raison.

___

SOURCE:
https://thewallwillfall.org/2020/10/09/who-accidentally-confirms-covid-is-no-more-dangerous-than-flu/comment-page-1/?unapproved=12146&moderation-hash=a8047294e8d50c86e376d9b00d70d015#comment -12146

Crime organisé:La mafia juive, c’est «la vraie mafia»

Le mythe distillé par le cinéma et les médias est que que le monde souterrain de la mafia est complètement italien ou sicilien. C’est un mythe très important qui est maintenu vivant par les médias contrôlés par les juifs. Piper et Messick ont ​​tous deux fait beaucoup pour dissiper ce mythe, mais à cause de la culture populaire d’Hollywood et des médias contrôlés, les gens pensent que la mafia est «italienne» ou «Russe».

The MAFIA are not Italian, Russian, Mexican, Japanese, Chinese etc.

 

Faites simplement une brève recherche sur Google et vous trouverez combien de sites tentent de diffamer le travail de Piper. Parce qu’il avait raison. Avec un peu de bon sens et un peu de recherche, vous constaterez que le livre Jugement final n’est pas seulement correct sur le lien du Mossad avec l’assassinat de JFK, mais aussi sur la façon dont le crime organisé majeur fonctionne dans le monde réel.

Meyer Lansky

 

La réalité est que «la mafia» américaine était contrôlée par Meyer Lansky . Hollywood peint une image de lui comme une sorte de sideman qui a gardé une trace de l’argent. Le biographe de Lansky tente de jouer son rôle dans l’«Organisation», en minimisant le pouvoir incroyable de Meyer Lansky. 

«Cependant, son biographe Robert Lacey décrit la situation financière difficile de Lansky au cours des deux dernières décennies de sa vie et son incapacité à payer les soins de santé de son fils handicapé, qui est finalement mort dans la pauvreté. Pour Lacey, il n’y avait aucune preuve «pour soutenir la notion de Lansky comme le roi de tout le mal, le cerveau, le moteur secret, l’inspirateur et le contrôleur du crime organisé américain.  Il conclue, à partir de la preuve, y compris des entretiens avec les membres survivants de la famille, que la richesse et l’influence de Lansky avaient été grossièrement exagérées , et qu’il serait plus juste de le considérer comme un comptable de gangsters plutôt que comme un gangster lui-même. La petite-fille de sa deuxième épouse a déclaré à l’auteur T.J. English au moment de sa mort en 1983, Lansky avait laissé que 37 000 dollars en espèces. Lorsqu’on lui a demandé dans ses dernières années ce qui n’allait pas à Cuba, le gangster n’a offert aucune excuse. «J’ai craqué», dit-il. Lansky est même allé jusqu’à dire aux gens qu’il avait perdu presque chaque centime à Cuba et qu’il raclait à peine. 

 « La richesse et l’influence de Lansky avaient été grossièrement exagérées , et qu’il serait plus juste de le considérer comme un comptable de gangsters plutôt que comme un gangster lui-même. 

Oui en effet.

Ce récit de la vie de Lansky est insensé. Michel Piper et Hank Messick ont ​​témoigné à travers leurs écrits détaillés que Lansky était le véritable patron du monde du crime. Le bon sens vous le dira du simple fait que toutes les autres figures clés du crime organisé ont été assassinées ou en exil. Sans même parler de Las Vegas. La capitale mondiale du jeu était une construction des gangsters juifs Meyer Lansky et Bugsy Siegel [1]. Mike Piper nous a montré que l’argent sale qui sortait de Vegas était et est toujours blanchi par de «  gentils  » mormons à Salt Lake City Utah (voir le livre The Money and the Power  par S. Denton et Roger Morris). Las Vegas a bien sûr été créé par des Juifs, ainsi que par Hollywood qui était aussi une création de la mafia juive, en particulier l’avocat de la mafia juive Sidney Korshak   que le FBI appelait autrefois «l’avocat le plus puissant du monde »(Voir le livre Supermob par Gus Russo).

Le monde souterrain peut être composé d’hommes de n’importe quelle race ou religion, mais de loin les hommes les plus puissants des enfers sont en fait juifs ou israéliens. Certains des rois absolus du monde criminel international détiennent une double citoyenneté (souvent américaine/israélienne, mais aussi anglo-israélienne, franco-israélienne, russo-israélienne etc.), ils  sont souvent soutenus par des parlementaires et des hommes d’état ayant les mêmes nationalités (dans les pays cités : USA, GB, France, Russie, Allemagne, etc.) ce qui est très important car si les choses deviennent incontrôlables, ils peuvent toujours fuir en Israël parce que la politique d’extradition israélienne rend impossible de ramener les criminels dans le pays hôte où les crimes ont été commis. Ils peuvent tout simplement disparaître. Lisez l’une des biographies innombrables de grands criminels. Untel est devenu un roi de la drogue, mais ce n’est pas grave parce que sa famille a connu une sorte d’antisémitisme, alors il faut l’absoudre. 

De nombreux «chercheurs» astucieux ont fait remarquer qu’une énergie considérable est mise en œuvre pour que le public se concentre sur le lien italien avec le crime organisé. C’est la raison pour laquelle qu’ils nous diffusent « le parrainʺ et en font des analyses tous les soirs à la télévision . Mais la mafia italienne s’est estompée depuis un certain temps.  Pour la plupart, leur pouvoir perçu et supposé n’est que le produit de la fantaisie juive hollywoodienne. De plus, les médias nous bassinent avec ʺla redoutable  mafia russe ». Il y a toujours un faux nom derrière lequel se cachent les vrais mafiosi. On lit souvent : ce sont «les oligarques» qui ont pillé la Russie  , et ce sont les «néoconservateurs» qui ont attaqué l’Irak et ainsi de suite. Mais on oublie de préciser simplement qu’ils sont Juifs .

Mais cela va bien au-delà de cela, qui est le véritable pouvoir derrière l’une des «mafias» à consonance nationaliste du monde, «les cartels colombiens». «La   French Connection.». Si vous regardez les photos des «seigneurs du crime de Columbie» qui sont-ils? Qui contrôle la traite des esclaves sexuels? Qui est le plus impliqué dans le trafic d’organes? Qui dirige le jeu et la prostitution?  Qui possède et distribue tout l’alcool? Le trading d’actions d’initié. Qui a l’information? Commerce d’armes de toutes sortes. Pornographie? Tout le contenu des médias et des informations est maintenant sous le contrôle d’environ cinq ou six hommes juifs âgés. Est-ce même une exagération à ce stade?

Si le «chercheur» creuse profondément, il découvrira que le crime international dépend presque uniquement du pouvoir de l’argent juifs. Il est impossible de diriger une organisation criminelle de grande taille indépendamment du pouvoir juif de l’argent pour blanchir l’argent. Si vous creusez assez profondément, vous constaterez que de nombreux pays qui sont des paradis fiscaux bien connus pour le blanchiment d’argent, comme Vaduz Liechtenstein ou les îles Caïmans par exemple, sont en quelque sorte contrôlés par les Rothschild, et maintenant leurs successeurs.

Le scandale massif de l’épargne et des prêts, les principales escroqueries boursières, la criminalité en col blanc si complexe que les journalistes ne peuvent pas le comprendre. Qui contrôle tout? Tout le monde sait mais ils n’osent pas le dire. 

Même au niveau de la criminalité locale, les voleurs doivent emmener les objets volés à une clôture et l’argent doit être blanchi. Tous les crimes, des formes les plus élevées aux formes les plus basses, sont plus contrôlés que le public ne le réalisera jamais.

Crime et fausse identité.

Dans le livre La mafia juive,   Hervé Ryssen révèle à quel point la mafia juive est puissante, et qui sont réellement des mafias sous d’autres noms qui sont en réalité la mafia juive, la plus importante étant la «mafia russe». Quand les gens disent la mafia russe, ils parlent bien sûr de la mafia juive. Le terme «Mafia russe» est un code pour la mafia juive. Mais le terme de mafia juive semble rarement utilisé. Et encore une fois, comme règle de base en raison du pouvoir médiatique, la plupart des Américains pensent que la mafia est exclusivement italienne.

Mais ça ne s’arrête pas là. Louez la série documentaire Cocaine Cowboys et regardez les visages des chefs de cartel. Sont-ils vraiment colombiens? Le tristement célèbre Pablo Escobar, autrefois considéré comme le criminel le plus riche du monde, était-il un «juif basque séfarade?  On dit que Pablo est un «catholique décédé». Qui sait vraiment? 

Joaquín Archivaldo Guzmán Loera, qui a eu une interview secrète avec l’acteur juif Sean Penn, est-il mexicain? D’ailleurs, le président Obama est-il musulman ou chrétien baptiste? Google une photo des grands-parents. Son prénom Barak est juif, comme le pédocriminel Ehud Barak  ex premier ministre d’Israël. Le nom de sa mère est «Stanley». Sa mère est-elle chrétienne? En aucune façon. Le président est juif . Oui il l’est. Je soulève ce point pour démontrer le fait que la tromperie sans fin fait partie de la culture juive aussi bien que la criminalité, ou si vous allez plus loin, ce sont les règles talmudiques qui instruisent le peuple juif de commettre des crimes contre le «goy ». En plus de piéger leur propre peuple. Les Juifs souffrent également sous le règne du Talmud.  

Dans tous les cas, tout l’argent des ventes de cocaïne via Columbia est blanchi via le Diamond District à Manhattan sur la 57 e rue . Le film Blood Diamond est également une couverture pour le commerce des diamants qui entraîne des souffrances indicibles en Afrique. Le commerce des diamants est important non seulement pour le profit, mais aussi pour l’aspect du blanchiment. Le film aborde à peine la dure réalité du commerce des diamants qui est presque exclusivement juif. 

Encore une fois, prenez n’importe quelle mafia ou organisation à consonance nationaliste. Si vous creusez assez profondément, vous constaterez qu’il est contrôlé par les Juifs.

Si les Italiens avaient une emprise sur l ‘«Organisation», ils ont perdue quand une équipe symbolique de 5 hommes a anéanti symboliquement les dirigeants italiens lors du soi-disant massacre de la Saint-Valentin . (Les gens pensent que la mafia italienne est « dure », regardez la photo ci-dessous de la vraie mafia. Murder Inc. était très juif et très dur .)  

Rappelez-vous également comment Mike Piper a souligné que Lucky Luciano s’est rendu compte qu’il était coincé en exil dans le Vieux Pays et que Lansky a pu rester en Amérique avec le contrôle de l’organisation.

Encore une fois, peu d’Américains s’en rend compte et continue de penser que le crime organisé est italien.

Les Irlandais ont construit une puissance considérable au début des années 1900 à New York dans le cadre du Tammany Hall, mais comme l’a souligné Henry Ford, cela a été pénétré et coopté par le pouvoir juif. Ce n’était pas strictement une mafia, mais plutôt le pouvoir du patron de la paroisse politique Tweed. C’était encore un groupe ethnique essayant de maintenir une base de pouvoir.

Le «pouvoir irlandais» est mort avec la famille Kennedy . Ils ont tué tous ses fils et épinglé un crime sur Ted Kennedy, un crime que je crois qu’il n’a pas commis. Ils ont semblé réprimer ou ridiculiser les autres membres de la famille qui ne semblent pas pouvoir se ressaisir.

En tout cas, mon argument ici est terriblement simple. La seule mafia est la «mafia juive».

Si tel est le cas, alors on peut se demander qui est le patron; Le chef de la mafia le plus puissant du monde. Qui est-il?

Quiconque a fait une bonne étude de la criminalité internationale et de l’espionnage se rendra compte sans aucun doute que «M. Big », si vous voulez, est The Billion Dollar Don Semion Mogilevich.

L’écrivain Gordon Thomas, qui est parfois un peu mélodramatique, dit que même la CIA ne peut pas le toucher. Je pense que c’est vrai sur la base des informations disponibles à son sujet.

 

  1. Mogliveich est toujours le gangster le plus puissant du monde aujourd’hui et il ne figure plus sur la liste des plus recherchés du FBI.

 

Semion Mogilevich est M. Big

 

Le chef criminel le plus puissant du monde aujourd’hui est un homme du nom de Semion Moglevich. Il a été qualifié de «gangster le plus dangereux du monde» par le FBI. Je trouve intéressant de noter que M. Mogilevich figurait sur la liste des dix plus recherchés du FBI mais il a été retiré de la liste en décembre 2015. Le FBI a indiqué qu’il ne remplissait plus les critères de la liste, pour des raisons liées à la vie dans un pays avec lequel les États-Unis ne maintiennent pas un  traité d’extradition » : Israël.  

Il est intéressant de noter que   des criminels qui atteignent une telle renommée comme M. Moglevich sont arrêtés, comme par exemple  El Chapo et Pablo Escobar de Columbia.

Tous ces super criminels finissent par être abattus, tués ou arrêtés, mais Mogilevich semble être trop grand (ou plutôt protégés très haut, par la Maison Blanche ?) pour que les autorités légales (FBI) puissent le démanteler.

Il n’est pas seul. Le milliardaire Marc Rich, un ami de l’ancien président Bill Clinton, a évité une peine de prison pour des violations fiscales massives et a été complètement gracié par le président Bill Clinton.

Il y a de nombreuses épinglettes comme M. Marc Rich là-bas, et d’autres encore sur le même chemin avec Trump. Ils ne sont pas tous italiens. Loin de là. Les grands malfrats sont juifs et ils sont très fiers de ce fait. Voir le livre Tough Jewish: Fathers, Sons and Ganter Dreams de Richard Cohen.

Les hommes de la mafia juive sont des héros, tout comme des espions, des assassins et des prostituées, tant qu’ils avancent dans l’objectif d’amener leur Messie au pouvoir.


NOTES

 

[1] Les casinos dans les mains juives

 

Meyer Lansky est l’une des figures mythiques de la Yiddish Connection aux États-Unis. Mais avant d’inventer Las Vegas avec son complice Bugsy Siegel, c’est avec « Lucky » Luciano qu’il va faire une partie de son business. Charles Luciano est un immigrant sicilien, débarqué quelques années avant Lansky aux États-Unis et fera florès dans le crime en bandes organisées. Réformé par l’armée en 1917, Luciano se lance dans la vente d’alcool, qui va le rendre richissime. Meyer Lansky fait partie de sa bande, mais va innover en se lançant dans un tout autre business, celui des casinos. Il s’implante alors à Saratoga, graisse la patte des politiciens, de la Louisiane à la Nouvelle-Orléans, en passant par l’Arkansas et la Floride, pour finir par atterrir à Miami, à quelques encablures du paradis cubain.

Meyer Lansky et Lucky Luciano

Pour les premiers casinos de Cuba, c’est d’abord Luciano qui prend le contrôle des affaires, grâce aux relations étroites qu’il entretient avec le dictateur local Fulgencio Batista. Meyer Lansky en prendra le contrôle au début des années 50, sortant de sa retraite politique Batista, qui fomentera un coup d’état contre le président en place, Carlos Prío Socarrás, le 10 mars 1952, replaçant le secteur des jeux d’argent sous le contrôle du syndicat du crime avant que Fidel Castro ne mette fin au règne de la mafia sur l’île.

 

Fulgencio Batista et le  Gen. Francisco Tabernilla,en 1958.

Las Vegas, le rêve de Bugsy Siegel

 

Bugsy Siegel est alors avec Meyer Lansky l’un des personnages les plus influents du crime organisé aux États-Unis. Sa vision aura une influence majeure dans le lancement de Las Vegas, alors un village perdu dans le désert auquel « Le Dingue », comme on le surnommait pour son tempérament violent, va s’intéresser. On retrouvera son histoire dans le film Bugsy de Barry Levinson (1991), avec Warren Beatty dans le rôle-titre. Sin City doit tout à Bugsy Siegel, missionné pour investir l’Ouest du pays, et plus particulièrement la Californie, obtenant l’autorisation des premiers sites de jeux d’argent dans le désert du Nevada. Il ouvre alors à Las Vegas son premier établissement, le casino Flamingo, mais finira assassiné par ses pairs après s’être endetté de 6 millions de dollars, tandis que sa maîtresse fut accusée par le syndicat du crime de faire des allers-retours vers la Suisse avec des valises bourrées de billets.

Bugsy Siegel

 

Dans la famille Rothstein …

Arnold, surnommé « Le Cerveau ». Ce précurseur de la Yiddish Connection, né en 1882 à Manhattan dans une famille ashkénaze aisée, sera le mentor de Lucky Luciano, fasciné par son élégance et sa distinction. Il sera l’un des personnages emblématiques de la série Boardwalk Empire, incarné par l’acteur Michael Stuhlbarg. Arnold Rothstein gagnera sa réputation avec les trucages de paris sportifs. Son moment de gloire, bien que blanchi par la justice, sera le trucage de la finale du championnat de baseball 1919 entre les White Sox de Chicago et les Reds de Cincinnati, en graissant tout bonnement la patte des joueurs de l’équipe favorite, celle de Chicago. C’est l’un de ces coups qui fit d’Arnold Rothstein une légende dans le monde des paris sportifs, avant qu’il ne « laisse la main » en 1928, assassiné après avoir refusé de payer une dette de jeu d’un montant de 300 000$ au poker.

Une du Daily News annonçant le meurtre d’Arnold Rothstein 

Sam « Ace » Rothstein est le héros du film Casino de Martin Scorcese, magistralement interprété par Robert De Niro. Ainsi rebaptisé par le réalisateur, il s’agit en fait de Frank Rosenthal, né dans une famille juive de Chicago en 1929. Personnage mythique, Rosenthal restera l’un des grands maîtres à jouer du secteur, gérant secrètement les plus grands casinos de Vegas, le Stardust, le Fremont, le Marina et le Hacienda (aujourd’hui Mandalay Bay) sous le contrôle de la mafia de Chicago. Il sera le premier à mettre en place les paris sportifs à l’intérieur d’un casino, faisant du Stardust un must pour les amateurs, qui y découvriront pour la première fois des croupiers féminins aux tables de blackjack. Rosenthal avait du nez : ses croupières feront doubler les revenus du Stardust…

Frank Rosenthal interrogé pendant une audition
de la sous-commission du Congrès en 1961

 

Sheldon Adelson, magnat des casinos, ami de Trump

Sheldon Adelson

Le promoteur immobilier américain est l’un des magnats actuels de l’univers des casinos. Il détient entre autres le Venetian à Las Vegas, l’un des plus beaux palaces au monde pour les jeux d’argent et le divertissement dans la Sin City, ainsi que plusieurs hôtels et casinos à Singapour ou encore Macao, dont le non moins célèbre Marina Bay Sands. Le monde des casinos en ligne, il n’y touche pas, mais en revanche, il en a été victime. En 2014, un groupe de hackers a volé toutes les données clients de sa compagnie Sands Corp., basée à Las Vegas. Les jeux sont faits, rien ne va plus !

 

 

 

 

 

 

 

Source : The Jewish Mafia is the “Mafia”

 

 

 

 

 

 

Comment l’histoire des extraterrestres morts et des crashs d’OVNIS a commencé

La plupart des personnes qui s’intéressent aux OVNIs savent comment les documents controversés de Majestic 12 ont fait surface. Le 11 décembre 1984 était une date destinée à devenir tristement célèbre dans le domaine de l’ufologie. Ce jour-là, un homme nommé Jaime Shandera, qui était producteur de télévision à l’époque, a reçu par la poste une épaisse enveloppe de manille. Elle portait le cachet de la poste d’Albuquerque, au Nouveau-Mexique, et ne comportait pas d’adresse de retour. À l’époque, Shandera travaillait en étroite collaboration avec Bill Moore – un écrivain qui avait passé beaucoup de temps à essayer de découvrir la véritable histoire du “crash d’OVNI” de Roswell en juillet 1947. Greg Bishop dit dans son livre Project Beta de 2005 “deux autres enveloppes étaient à l’intérieur, chacune incluse dans la suivante comme des poupées russes.”

Bishop ajoute : “A partir de la troisième, un rouleau de pellicule de 35 mm est sorti d’une boîte noire. Une fois développé, le film noir et blanc a révélé deux séquences de huit images chacune – des images de quelque chose qui passerait à l’histoire comme le fameux “document MJ-12” ou “documents d’information présidentielle”. Ces documents semblaient n’être rien de moins que des documents vieux de plusieurs décennies et hautement classifiés sur un programme Top Secret du gouvernement américain. Ces mêmes documents portaient sur des crashs de soucoupes volantes, des extraterrestres morts, des autopsies de créatures extraterrestres et une agence secrète/groupe de réflexion connue sous le nom de Majestic 12. Pendant les années qui ont suivi, Moore et Shandera ont fouillé dans les papiers de Majestic 12. Et, en 1987, ils ont rendu les documents publics. La controverse a commencé. Et, plus de trente ans plus tard, on parle toujours de ces documents. Mais voici la question la plus importante de toutes : qu’est-ce qui a amené Shandera et Moore à recevoir ce rouleau de pellicule ? Pour répondre à cette importante question, il faut remonter quelques années en arrière. C’est là que tout a vraiment commencé.

En septembre 1980 – alors qu’il faisait la promotion de son livre nouvellement publié (avec Charles Berlitz) The Roswell Incident – Moore a participé à un certain nombre d’interviews radiophoniques dans tous les États-Unis. À la fin d’une de ces interviews, une secrétaire a dit à Moore qu’il y avait quelqu’un en ligne qui voulait parler en privé avec Moore. La voix à l’autre bout du fil appartenait à un colonel qui était en poste à la base aérienne d’Offutt, qui est située dans le comté de Sarpy, au Nebraska. L’homme a dit à Moore : “Nous pensons que vous êtes le seul que nous ayons entendu qui semble savoir de quoi il parle. Le colonel a souhaité une rencontre. Et bientôt, aussi. Moore a griffonné le numéro du colonel, promettant de reprendre contact dès que possible. Mais le colonel proactif n’a pas attendu que Moore le joigne. Au lieu de cela, il a contacté Moore – pour une deuxième fois. Une fois de plus, l’homme a prononcé ces mêmes mots : “Nous pensons que vous êtes le seul que nous ayons entendu qui semble savoir de quoi il parle.” Moore était maintenant plus qu’intrigué. Une rencontre a rapidement été organisée. Les deux hommes devaient se retrouver dans un restaurant d’Albuquerque, qui se trouvait sur le chemin du retour de Moore, pour une bonne nourriture et – espérons-le – une conversation instructive. Le mystérieux informateur a été décrit par Moore comme étant âgé et maigre. Greg Bishop a déclaré que l’homme avait “un soupçon d’accent d’Europe de l’Est”. À partir de ce jour, le vieil homme amaigri sera connu par Moore sous le nom de “Faucon”.

Greg Bishop dit que “… [la nouvelle connaissance de Moore] lui a dit qu’il représentait un groupe d’agents de renseignement du gouvernement américain qui en avaient assez du secret entourant le sujet des OVNIs et étaient désireux de divulguer des informations plus précises au public. Ils voulaient le faire par l’intermédiaire d’un chercheur de bonne réputation. Il recevrait de petites bribes de l’histoire au fil du temps, et pourrait en faire ce qu’il souhaitait. Moore serait-il intéressé à participer à un tel programme ?” Oui, Moore était intéressé. Tout à fait. Mais, il y avait la question d’une certaine alliance impie que Moore savait qu’il devrait conclure ; que cela lui plaise ou non. Il savait que s’il ne jouait pas à ce jeu, alors sa chance d’aller au cœur de ce que l’Oncle Sam savait sur les OVNIs et les extraterrestres – morts, vivants ou même les deux – lui échapperait de façon irréversible. Moore a donc accepté de faire tout ce qui devait être fait. Tout a rapidement décollé. Au début des années 80, Moore a périodiquement reçu des instructions pour se rendre dans certains endroits des États-Unis, où il rencontrait des personnages anonymes, du type initiés, dont, une fois de plus, le Faucon.

À chaque fois, des documents apparemment très classifiés sur les OVNIs ont été remis à Moore – toujours dans des enveloppes de manille et dans des endroits divers et répandus. Parmi ces endroits, on trouve un motel dans le nord de l’État de New York et un certain bâtiment au cœur de Los Angeles, en Californie. En avril 1983, un ami de Moore, Nic Magnuson, est allé chercher une collection de documents pour Moore à Seattle, à l’aéroport international Sea-Tac de Washington. La remise a été faite par “un homme petit, âgé et chauve” qui a donné à Magnuson un journal qui contenait dans ses pages une de ces inestimables enveloppes de manille. La documentation collective faisait référence à des énigmes telles que le “Projet Verseau”, le “MJ12” (un terme alternatif pour Majestic 12), des “communications avec des extraterrestres”, et même à des décisions prises par des figures d’élite dans le domaine de la collecte de renseignements pour maintenir la Maison Blanche fermement hors de la boucle ufologique. Un secret si étonnant que même le président des États-Unis n’a pas pu dire la vérité ? C’est possible, oui.

 

Pour Moore, il n’y avait aucun doute que les documents étaient de la dynamite absolue. S’ils étaient authentiques, c’est-à-dire. C’était la plus grande question de toutes : étaient-ils authentiques ? Ou bien Moore était-il utilisé par des personnes de la communauté des renseignements, des personnages manipulateurs qui essayaient d’écarter Moore de ses importantes recherches sur Roswell et de le pousser plus loin sur une voie remplie de documents douteux les uns après les autres ? Les questions étaient fondées. Il ne faudra pas longtemps avant que Jaime Shandera ne reçoive les documents de Majestic 12 qui ont suscité tant de controverses – et ce pendant tant d’années.


Les comptes OVNIS sont cohérents avec les documents MJ-12

Je sais je sais.

Il ne fait aucun doute que la validité des documents MJ-12 est fortement contestée.

Certains individus sont convaincus que les documents MJ-12 ont été créés dans le cadre d’une campagne de désinformation contre l’Union soviétique.

Certains nient totalement l’existence du groupe.

Je ne suis d’accord avec aucune de ces conclusions. Et la ou les raisons de ma position seront peut-être reprises dans un prochain article.

Mais peu importe si vous pensez que le MJ-12 était un canular ou non. (Bien que, j’espère, après avoir fait vos propres recherches approfondies, vous constaterez que c’est tout sauf un canular.)

Ce qui compte vraiment, c’est ce qui se trouve dans les documents MJ-12. Beaucoup de descriptions correspondent à ce que nous avons vu récemment dans les nouvelles (c’est-à-dire la vidéo de Nimitz ).

Les documents MJ-12 – authentiques ou non – sont antérieurs à l’incident de Nimitz d’au moins quarante-cinq ans. Si les documents étaient un canular, alors comment quelqu’un pourrait-il prédire à l’époque ce que nous verrions vraiment dans le ciel en 2004 (lorsque le Nimitz s’est produit)?

Cela frôle l’absurdité.

Cette petite description provient de Entités extraterrestres et de la technologie, de la récupération et de l’élimination.

Ceci décrit l’OVNI «en forme de fuselage ou de cigare». Ce n’est qu’une des quatre formes différentes d’OVNIS expliquées dans la brochure.

Cette description est en ligne avec la vidéo Tic Tac, mais il existe plusieurs autres comptes qui correspondent à la forme du cigare.

Considérez cette entrée du livre de Jacques Vallee Wonders in the Sky:

Mars 1828, Mount Wingen, Australie (terres d’objets en forme de cigare)

Un mystérieux objet volant serait descendu sur le mont Wingen dans la réserve naturelle de Burning Mountain. Il était «en forme de cigare et avait une drôle de couleur argent» et faisait un grand bruit de claquement. Selon le rapport, «quand il a atterri, il a mis le feu à toute la végétation et tué le bétail».

Ce cas particulier est antérieur aux documents MJ-12 de bien plus d’un siècle. Mais il ne s’arrête pas là.

Nous allons continuer.

Il s’agit d’un document des archives canadiennes, qui décrit un «… objet cylindrique et ressemblait à un réservoir de propane…»

Encore une fois, c’est très similaire aux documents Tic Tac et MJ-12.

J’aime me demander ce que ces gens pensaient voir à l’époque (surtout dans le cas de 1828). Je ne peux pas m’empêcher de penser que cela a causé une crampe mentale. Peut-être ont-ils simplement essayé de l’omettre de la mémoire.

Que doit-on faire d’autre quand on est confronté à quelque chose qu’il ne peut pas expliquer?

Beaucoup de ces documents ont été classifiés pendant longtemps. Mais on se demande pourquoi ils ont été classés en premier lieu. S’il n’y avait, en fait, aucune preuve d’OVNI ou de corps extraterrestres, alors pourquoi continuer le récit pendant tant d’années? En tant que campagne de désinformation? Il existe des moyens plus convaincants d’induire quelqu’un en erreur que d’inventer un récit sur les extraterrestres et les vaisseaux spatiaux volants. Cela me dit que le récit est tellement incroyable qu’il doit être vrai.

Les informations sur les ovnis sont généralement classées pour deux raisons:

  1. ) Pour garder la confidentialité de l’enquête en cours.
  2. ) Pour masquer l’ignorance.

Jetons un œil à une autre description.

Ce document présente de nombreuses similitudes avec quelques cas.

Tout d’abord, les mots «Flying Barrels» rappelle le Tic Tac.

Deuxièmement, l’expérimentateur a dit que cela ressemblait à une «pastille volante».

Encore une fois, cela ressemble à la description du Tic Tac et du MJ-12.

Un autre petit détail est la vitesse décrite. Ce document décrit la vitesse de l’objet comme étant «à peu près la vitesse du son».

C’est intéressant. La vitesse du son est de 767 miles par heure. C’est assez rapide. L’incident de Lonnie Zamora décrit l’engin là-bas comme ayant eu une accélération maximale de 720 milles à l’heure. Il semble que ces engins voyagent très près de la même vitesse.

Mes recherches sur les similitudes de cas spécifiques sont en cours, mais je voulais juste donner quelques exemples ici.

Oh! Et puis il y a ça!

Ce sont les différents appareils décrits dans les documents MJ-12. Vous n’avez pas à croire que les documents sont authentiques pour voir qu’il existe certainement des similitudes entre les cas d’OVNI.

Je tiens à le réitérer également. Les documents du MJ-12, s’ils ne sont pas authentiques, montrent encore une forme commune dans les engins des années 50 et 60 à ce que nous avons vu dans le ciel depuis les années 80 (à commencer par l’incident des ovnis en Belgique). Cette information est souvent laissée de côté. Et je ne pense pas qu’il y ait suffisamment d’individus pour attirer l’attention sur ce fait.

La seule façon de contourner cela est d’être d’avis que les documents MJ-12 ont été en quelque sorte falsifiés dans les années 90, ce qui n’est tout simplement pas le cas.

Je maintiens que ces documents sont authentiques. Et il y a de nombreux chercheurs qui sont du même avis.

Je suggère de regarder cette vidéo avec Richard Dolan et le chercheur MJ-12, Ryan Wood, pour plus d’informations sur le fonctionnement du processus d’authentification des documents MJ-12.

La Gigantesque Arnaque du COVID 19:L’Association des officiers de réserve de l’Armée Française: la «pandémie» du COVID-19 a un agenda caché pour le totalitarisme mondial, la nanotechnologie de tous, l’irradiation 5G et le génocide.

 

 

Un document récemment publié dans le but d’informer le public a récemment circulé en ligne, offrant un aperçu plus approfondi de ce qui pourrait vraiment se passer derrière la façade publique de la pandémie COVID alors que ses fabricants (OMS / Gates / CDC et consorts) appellent à s’unir pour «combattre le virus». Les officiers de la Réserve de l’armée française qui sont l’auteur de ce document ont mené une enquête de 50 jours sur toutes les questions COVID et ont conclu qu’il y avait un ordre du jour sinistre plus vaste derrière les mensonges et les fausses déclarations de vérité qui ont marqué la couverture du COVID et la 5G, et que cet ordre du jour comprend le déploiement du totalitarisme mondial, le «puçage» de toute l’humanité avec des vaccins à ARN infusés de nanotechnologies avec la double fonction de transhumaniser ou de modifier synthétiquement le corps et le cerveau humains avec des nanobiocapteurs et des nanomachines tout en implantant des trackers GPS ou des RFID nanotechnologiques, préparant les humains à une vie complètement surveillance, avec le contrôle et la modification cellulaires et neurologiques, ainsi que la connexion des cerveaux à « un esprit de ruche » central ou à un cerveau Internet. Cela va au-delà de ce qu’a imaginé Orwell sur la prise de contrôle humaine de la science-technologie.

 

 

La préface d’ouverture comprend une note du chef du groupe d’enquête déclarant qu’ils ont trouvé « l’identification d’une corruption évidente et d’un programme contraire au bien-être public, aboutissant à une intention criminelle et génocidaire, et la mise en œuvre d’un État totalitaire ».

Lorsque vous lirez ce document, vous comprendrez qu’il n’a pu être rédigé que par des personnes professionnelles, bien informées et éduquées. À mon avis, ils comprennent des médecins, des avocats et des officiers de l’armée. Ils ont clairement eu accès à des personnes conscientes des objectifs «inavouables» des auteurs de cette escroquerie. »

Je vous en livre l’introduction et la conclusion.

Il est triste de constater que ce document a fait le buzz sur les sites anglophones, et en d’autres langues, alors que je n’en ai pas trouvé trace sur les sites francophones, sauf chez les Grands Médias Menteurs (AFP,…) qui, naturellement, déclarent que c’est un document faux. Il m’a fallu bien chercher pour en trouver une copie en pdf, dont la référence est ci-dessous.

https://fr.scribd.com/document/471028568/Rapport-d-enquete-d-un-groupe-d-officiers-de-reserve-sur-la-pandemie-de-COVID-19-et-ses-liens-avec-le-SARS-CoV-2-et-d-autres-facteurs#download

 


Des cadres de réserve ont enquêté pendant 50 jours pour clarifier les problématiques liées à la «pandémie» de 2020. Le Rapport rendu a été interdit de diffusion pour l’instant. Toutefois, devant l’urgence et la gravité des faits, nous avons choisi de le communiquer tout de même à la société civile. Vous avez entre les mains la version «grand public» expurgée des références au Groupe et des sigles de l’Unité.

RAPPORT D’ENQUÊTE D’UN GROUPE D’OFFICIERS DE RÉSERVE SUR LA PANDÉMIE DE COVID-19 ET SES LIENS AVEC LE SRAS-COV-2 ET D’AUTRES FACTEURS

Le 13 mai 2020

Conformément à vos instructions et en vous transmettant le présent Rapport, le groupe d’enquête a l’honneur de vous faire part de ses observations relatives aux caractéristiques de l’épidémie de COVID-19, telles qu’elles ont pu être observées.

Proposer un protocole de prévention et informer sur les pistes thérapeutiques à imposer premièrement, de définir les paramètres de l’agent pathogène, ce qui n’a pas manqué de révéler de graves incohérences dans la version officielle.

Ces incohérences ont débouché sur la mise en évidence d’une corruption manifeste et d’intentions contraires au bien public, culminant avec des intentions criminelles et génocidaires, et la mise en place d’un état totalitaire, qui sont rapportées dans nos conclusions.

La Responsable du Groupe d’Enquête

USAGE INTERNE – DIFFUSION RESTREINTE

AVERTISSEMENT:

Le groupe d’enquête met en garde contre une désinformation qui semble entourer ce dossier, sur lequel beaucoup d’avis sont divergents – notamment entre les «autorités» et les praticiens de terrain.

Toutefois, les éléments semblant former consensus ont été relevés et synthétisés, afin de constituer une bibliothèque de connaissances de nature à aider le lecteur à renforcer son système immunitaire et son hygiène de vie, face à un virus qui n’a rien d’ordinaire. Une évidence cependant: ce virus, s’il existe, n’a rien de naturel ni d’accidentel.

TABLE DES MATIÈRES

  1. Caractéristiques du virus
  2. Ses forces et ses faiblesses
  3. Les symptômes
  4. Les tests de dépistage
  5. L’incidence du temps et du climat
  6. Moyens de prévention: désinfection de la peau et des surfaces
  7. Les gestes barrières
  8. Soins conventionnels
  9. La dimension psychologique
  10. Soins naturels accessibles au public
  11. Fabrication d’un masque artisanal
  12. Des informations alternatives détonantes
  13. Vaccin et puce électronique
  14. Conclusions

ANNEXES

—————————

Que soit ici remercié le groupe d’enquête, composée de cadres de réserve qui, durant cinquante jours, ont enquêté sans relâche pour y voir plus clair dans la «pandémie de Covid-19» et ont livré leurs conclusions – toutes recoupées et sourcées -. L’analyse livrée est parfois très éloignées de la thèse officielle. Il a fallu aux enquêteurs faire un choix – à la fois difficile et courageux – entre la servilité d’une posture conventionnelle et sans risques, se bornant au discours officiel, et la loyauté due à des populations civiles touchées au cœur et souvent désinformées par certaines institutions qui se sont avérées inféodées à l’Ordre Marchand. Cette fois encore, les réservistes seront aux côtés de la Nation.

…..

Stage ATTILA sur la base aérienne 120 de Cazaux. CPA30 EH 01.067 « Pyrénées ».

CONCLUSIONS

Force est de constater que, factuellement, des incohérences flagrantes et des «vides» inexplicables invalident la théorie officielle et que la gestion de la «crise» sanitaire, tout aussi incohérente, semble plutôt prétexte à une prise de contrôle totalitaire au niveau mondial. Ce qui nous est apparu comme une guerre et biologique et électromagnétique, soutenue par une vaste opération «d’enfumage», dissimule à l’évidence une corruption massive jusqu’au sein de l’OMS et les intentions les plus inavouables. Si l’existence d’un virus ne peut en aucun cas être écartée, et si donc les «gestes barrières» devront continuer à être appliqués jusqu’à la fin de la «crise» sanitaire, une guerre de type électromagnétique est indéniablement à l’œuvre derrière cet écran de fumée semant la confusion jusque dans les rangs des personnels médicaux et hospitaliers. Ainsi, il est avéré que beaucoup d’antennes ont été mises en place à la faveur du confinement, sans souci du «principe de précaution» pourtant largement évoqué par ailleurs, notamment pour entraver des traitements médicaux. Bien que des technologies de type HAARP ou SURA viennent immédiatement à l’esprit, les installations de 5G, terrestres et aériennes (satellites d’Elon Musk en orbite à faible altitude),participent à l’évidence à ce projet de «guerre totale».A cet égard, il est impossible de ne pas remarquer la similitude des dégâts pulmonaires observés par tous les urgentistes dans le cadre de l’épidémie de COVID-19 avec les dommages causés par l’usage d’une arme à rayonnement, et jusqu’aux maux de tête permanents, fatigue croissante, aux sensations de brûlure dans les poumons, à la thrombose et à la perte de sensibilité aux odeurs et aux goûts cités également comme un des symptômes du COVID-19. A cet égard, le rapport du Docteur Jeremy K. Raynes, ingénieur en champs électromagnétiques –qui fait autorité – indique que des signaux sont utilisés par le corps humain pour réguler ses processus, alertant que des signaux électromagnétiques extérieurs peuvent interférer gravement dans ce processus. Manifestement jusqu’à désorganiser le système immunitaire. Par ailleurs, les intentions d’imposer au niveau mondial une monnaie dématérialisée, un vaccin comportant des nano puces, et une puce électronique sous-cutanée reflètent à l’évidence des tentations totalitaires. Mais s’il a été constaté que des activités industrielles (activités minières, extraction de pétrole et de gaz, géothermie) peuvent, dans certains cas, induire des séismes, aucune enquête n’a été diligentée par la réaction de la Terre à l’utilisation massive d’une technologie 5G. Pourtant, depuis les essais de 5G réalisés avec l’aval de l’ARCEP (autorité de régulation des communications électroniques et des Postes), des séismes inhabituels – vite oubliés – ont fait trembler la France notamment en novembre 2019 et des communes ont été reconnues en état de catastrophe naturelle. Si l’on ajoute à cela le fait que des éruptions solaires – que l’on pense en corrélation étroite avec l’activité volcanique – seraient de nature à rendre brutalement inopérants tous les système électroniques, le jeu d’apprenti-sorcier auquel se livrent certains acteurs internationaux de l’industrie et de la finance pourrait bien nous acheminer vers un avenir des plus incertains. Quoi qu’il en soit, l’implication de la 5G est hautement suspectée dans le présent désastre sanitaire, soit que l’exposition à ces rayonnements ait hautement potentialisé le pouvoir pathogène du virus ou de la bactérie Prevotella à l’origine du choc cytokinique, soit que l’épisode viral du «COVID-19» ne soit que la préparation d’une opération combinée de plus grande envergure, conjuguée à un écran de fumée visant à dissimuler des essais en grand de cette arme électromagnétique, à des fins criminelles qui resteront à éclaircir.

Préconisations

Le Groupe d’enquête préconise solennellement la création d’un «Groupe d’études NRBC» permanent, orienté vers l’étude des agents biologiques et vers l’étude des rayonnements morbides, aux fins de donner aux populations les moyens de se préserver d’un usage éventuel et massif des technologies de 5G qui, une fois en place et poussées à forte puissance, se traduiraient immanquablement par une hécatombe, spécialement si elles sont combinées à des injections pathogènes sous forme vaccinale et à des épandages aériens(chemtrails) de perturbateurs endocriniens ou d’agents viraux. Ainsi, si les décès provoqués par le COVID-19 ont pu être favorisés par des essais de 5G augmentant le pouvoir pathogène du virus, réciproquement des décès provoqués par une montée en puissance ponctuelle d’antennes de 5G ont pu être attribués au COVID-19. Au terme de cinquante jours d’enquête et au plan de l’étude des risques, le Groupe d’enquête préconise que devraient être analysés d’urgence par un Groupe Étude des Menaces :

– L’impact sociologique de la pandémie de COVID-19 sur les libertés publiques et l’économie

– Le contenu du vaccin obligatoire en préparation et notamment la présence de nanotechnologies (puces électroniques de contrôle des populations)

– Les intentions relatives à une abolition de la monnaie physique et son impact sur les libertés publiques (puçage des populations, qui a déjà commencé en Europe)

– L’impact sanitaire et sur les libertés publiques du déploiement massif de la 5G, le déploiement et le rôle exact des dispositifs HAARP et SURA

– La nature exacte des trainées chimiques et leurs objectifs (chemtrails): les métaux lourds comme perturbateurs endocriniens (aluminium, baryum), l’épandage de virus ethniques

– Le risque d’affrontement communautaire comme outil de destruction des nations

– Les risque de guerre mondiale (conflit NRBC généralisé).

Au plan individuel, le G.E. recommande de développer son autonomie (point d’eau naturel à proximité, vivres, potager, poulailler, ruches pour ceux qui le peuvent, huiles essentielles, argile verte, quercétine), de ne pas se soumettre sans réfléchir à un vaccin qui nous serait proposé dans le cadre de la «pandémie» (la Loi interdit des soins sans le consentement éclairé du patient), à se tenir éloigné d’installations de 5G en état de fonctionnement et de prendre garde aux épandages aériens (chemtrails) qui pourraient reprendre à l’issue du confinement: ilfaudrait alors ne pas sortir de chez soi.

Si on ajoute à cela le risque que soient encouragés des affrontements intercommunautaires pour déstabiliser et détruire les états-nations en vue de conduire les populations vers une gouvernance mondiale non-élue et totalitaire, ainsi que les risques de conflits NRBC, la situation à venir pourrait bien demander beaucoup de vigilance et de solidarité, dans un esprit fraternel et de complémentarité. Certains semblent avoir décidé d’ouvrir la boite de Pandore.


AUTRES DOCUMENTS LIÉS

CE RAPPORT A ETE INTERDIT A LA DIFFUSION
 
Des cadres de réserve ont enquêté pendant 50 jours pour clarifier les problématiques liées à la « pandémie » de 2020.Le Rapport rendu a été interdit de diffusion pour l’instant.Toutefois, devant l’urgence et la gravité des faits, nous avons choisi de le communiquer tout de même à la société civile.Vous avez entre les mains la version « grand public » expurgée des références au Groupe et des sigles de l’Unité.
RAPPORT D’ENQUÊTE
D’UN GROUPE D’OFFICIERS DE RESERVESUR LA PANDEMIE DE COVID-19ET SES LIENS AVEC LE SRAS-COV-2 ET D’AUTRES FACTEURS
Le 13 mai 2020Conformément à vos instructions et en vous transmettant le présent Rapport, le groupe d’enquête al’honneur de vous faire part de ses observations relatives aux caractéristiques de l’épidémie deCOVID-19, telles qu’elles ont pu être observées.Proposer un protocole de prévention et informer sur les pistes théraeutiques a imposé premièrementde définir les paramètres de l’agent pathogène, ce qui n’a pas manqué de révéler de gravesincohérences dans la version officielle.Ces incohérences ont débouché sur la mise en évidence d’une corruption manifeste et d’intentionscontraires au bien public, culminant avec des intentions criminelles et génocidaires, et la mise enplace d’un état totalitaire, qui sont rapportées dans nos conclusions.
La Responsable du Groupe d’Enquête,SOUS TOUTES RESERVE
RAPPORT DE SYNTHESE
COVID-19
CORONAVIRUS SRAS-COV-2
Co
rona
vi
rus
d
isease 20
19
 
COVID
Certificat Of Vaccination IDentity
19
1=A 9=i  AI = Intelligence Artificielle
USAGE INTERNE – DIFFUSION RESTREINTE
AVERTISSEMENT : le groupe d’enquête met en garde contre une désinformation qui sembleentourer ce dossier, sur lequel beaucoup d’avis sont divergents – notamment entre les« autorités » et les praticiens de terrain.Toutefois, les éléments semblant former consensus ont été relevés et synthétisés, afin deconstituer une bibliothèque de connaissances de nature à aider le lecteur à renforcer sonsystème immunitaire et son hygiène de vie, face à un virus qui n’a rien d’ordinaire. Une évidencecependant : ce virus, s’il existe, n’a rien de naturel ni d’accidentel.Mentions légales : Tous les renseignements regroupés dans le présent document sont donnés àtitre purement informatif et culturel. Ces indications ne sont pas un avis médical : consultezvotre médecin. « Seuls les médecins peuvent prescrire des médicaments et seuls des chercheursévoluant dans un cadre institutionnel sont habilités à publier des recherches scientifiquesvalides. » Ce qui n’empêche pas en l’occurrence que des protocoles non validés sauvent visiblement des vies.
2
TABLE DES MATIERES
1. Caractéristiques du virus2. Ses forces et ses faiblesses3. Les symptômes4. Les tests de dépistage5. L’incidence du temps et du climat6. Moyens de prévention : désinfection de la peau et des surfaces7. Les gestes barrières8. Soins conventionnels9. La dimension psychologique10. Soins naturels accessibles au public11. Fabrication d’un masque artisanal12. Des informations alternatives détonantes13. Vaccin et puce électronique14. Conclusions
ANNEXES
Que soit ici remercié le groupe d’enquête, composée de cadres de réserve qui, durantcinquante jours, ont enquêté sans relâche pour y voir plus clair dans la « pandémie deCovid-19 » et ont livré leurs conclusions – toutes recoupées et sourcées -.L’analyse livrée est parfois très éloignées de la thèse officielle.Il a fallu aux enquêteurs faire un choix – à la fois difficile et courageux – entre la servilitéd’une posture conventionnelle et sans risques, se bornant au discours officiel, et laloyauté due à des populations civiles touchées au cœur et souvent désinformées parcertaines institutions qui se sont avéré inféodées à l’Ordre Marchand.Cette fois encore, les réservistes seront aux côtés de la Nation.
TEMPS DE SURVIE DU VIRUS
SUR LA PEAUQUELQUES MINUTES (¼H)DANS L’AIR3HCUIVRE
(naturellement antiseptique)
4HVETEMENTS,CHEVEUX,SURFACES POREUSES12HBOIS
élimine toute humidité et agit par dessiccation(bois non verni)
4H(jusqu’à 4 jours)CARTON24H(jusqu’à 5 jours)VERREMETALACIER
(surfaces polies)
3 JOURS(jusqu’à 5 jours)PLASTIQUE3 JOURS(jusqu’à 9 jours)
Le temps d’incubation du virus est présumé compris entre 1 et 14 jours (le plus souvent 5 jours.)
NB. Gants et masque conseillés pour les courses en raison du risque de contaminationdans un milieu clos et fréquenté.
5
3
1.
CARACTERISTIQUES DU CORONAVIRUS SRAS-COV-2
 
(Coronavirus 2019-nCoV)
 

Le virus n’est pas un organisme vivant, mais une molécule de protéine (ARN) recouverte d’unecouche protectrice de lipides (graisses) qui, lorsqu’elle est absorbée par les cellules desmuqueuses oculaires, nasales ou buccales, modifie leur code génétique (mutation) et lesconvertit en cellules de multiplicateurs et d’agresseurs.
Parce que le virus n’est pas un organisme vivant, il n’est pas tué, mais se décompose de lui-même. Le temps de désintégration dépend de la température, de l’humidité et du type dematériau dans lequel il se trouve.
Certains virus n’ont pas de péplos (enveloppe). Les poliovirus par exemple en sont dépourvus.Ce sont des virus « nus ». Le Coronavirus en possède une.
Que cela change-t-il d’avoir ou de ne pas avoir de péplos ?
Le fait d’avoir un péplos rend le virus très fragile. C’est une membrane aussi fragile quen’importe quelle membrane biologique. Un virus, quel qu’il soit, pour être infectant doit êtreentier. Or, il y a deux sites où les virus à enveloppe vont dégrader rapidement leur enveloppeet du même coup perdre leur pouvoir infectieux : le milieu extérieur et le tube digestif. Dansces mêmes endroits, les virus nus vont résister beaucoup plus longtemps.
Les Coronavirus se transmettent par voie digestive et par voie respiratoire.
Dans le milieu extérieur, les virus à péplos ne vont pas survivre longtemps car ils vont êtreinactivés par deux facteurs :– la température, même la température ordinaire– et la dessiccation.
2.
SES FORCES ET SES FAIBLESSES
Le coronavirus se transmet par ingestion, par respiration et par les muqueuses. Le virus nepeut pas passer à travers une peau saine.
Un éternuement le projette jusqu’à 4m, il peut rester 45 mn à 3 heures en suspension dansl’air dans des microparticules
Son temps d’incubation est de 2 à 14 jours.
Ce virus est très élaboré, il peut tromper le système immunitaire et même le retournercontre le malade, voire infester des bactéries pour les rendre hautement pathogènes, commenous le verrons plus loin
son pouvoir pathogène peut être augmenté par des rayonnements électromagnétiques,comme nous allons le démontrer (5G)
Ce virus est très fragile : la seule chose qui le protège est une fine couche de graisseextérieure.
Dans le milieu extérieur, il est sensible à la température et à la dessiccation.
Il n’aime pas la chaleur, ni les UV (soleil) ni les milieux secs (ou qui absorbent l’humidité).
Il se désintègre
dans des conditions dépendant de la nature de la surface, de la températureet de l’humidité (données variant selon les études) :
3.
LES SYMPTOMES
En l’absence de tests généralisés, les symptômes connus de l’infection par le CoronavirusSTRAS COV 2 sont les suivants, mais ne sont pas tous développés chez toutes les personnesinfectées (55 à 70% de personnes asymptomatiques) :
maux de tête persistants
fièvre supérieure à 38,1° (dans 90% des cas)
frissons, tremblements
nausée
confusion
rhume
perte du goût (agueusie)
perte de l’odorat (anosmie)
fatigue intense, faiblesse
courbatures, douleurs musculaires
essoufflement
lésions cutanées (20% des cas) : érythème, urticaire
conjonctivite possible
symptômes digestifs (selles bizarres), nausée
toux sèche, maux de gorge
maux de tête intolérables
sensation de picotement puis de brûlure intense aux poumons
arythmie cardiaque
choc cytokinique –surréaction du système immunitaire, qui s’attaque aux cellules saines 
thrombo-embolie veineuse généralisée (particulièrement pulmonaire)
détresse respiratoire aigüe sévère
défaillance d’organes multiples, dommages cérébraux.Ces symptômes ont été regroupés en trois stades. Ce qui interpelle est l’immense éventail dessymptômes, qui sont à géométrie variable et pour la plupart déjà existants dans d’autres pathologies.
6

 

 

 

Nous appuyons le Conseil National de la Résistance Iranienne et l’Organisation des Moudjahiddines du peuple d’Iran

En effet,votre humble serviteur est ami avec plusieurs personnalités à la tête de ces 2 groupes qui devraient  rapidement se fusionner dans le futur afin de renverser la dictature des ayatollah de Téhéran!

Le peuple iranien appui fortement le Conseil National de la Résistance Iranienne dont Maryam Radjavi est la présidente.

Maryam Radjavi

Il s’agit de la première femme iranienne à occuper un poste d’importance majeure pour l’avenir de son pays.

 

Shahin Gobadi

 

Shahin Gobadi est le porte-parole de l’Organisation des Moudjahiddines du peuple d’Iran (OMPI / #MEK )

Ensemble ,ces deux puissantes organisations qui ont le soutient de millions d’iraniens en Iran et dans toute la diaspora,devraient finalement renverser la dictature…un jour!

Elaheh Azimfar

Présidente du Conseil national de la résistance de la République d’Iran pour les organisations internationales

Ali Safavi

Assis au Comité des affaires étrangères, Conseil national de la résistance iranienne 


EN COMPLÉMENTAIRE

Importantes informations 

Arrestations, torture et exécutions: l’automne du mécontentement en Iran

Les manifestants agitent le drapeau Lion et Soleil du Conseil national de la résistance iranienne et le drapeau blanc des Moudjahiddines du peuple d’Iran, deux groupes d’opposition iraniens, alors qu’ils manifestent devant l’ambassade iranienne à Londres le 12 septembre 2020 contre l’exécution du lutteur iranien Navid Afkari en Iran.

 

Une femme participant à une veillée aux chandelles, à la mémoire des victimes du Boeing 737 d’Ukraine International Airlines, s’entretient avec un policier à la suite du rassemblement devant l’Université Amirkabir dans la capitale iranienne Téhéran le 11 janvier 2020

 

  • Les analystes pensent que la pendaison du champion de lutte Navid Afkari le mois dernier était destinée à dissuader de futures manifestations
  • La crise économique en spirale pourrait entraîner davantage de répression et de violence alors que le régime affronte un mécontentement généralisé

LONDRES: Face à la pire épidémie de COVID-19 et à la ruine économique du Moyen-Orient, la violente répression et la persécution des militants anti-gouvernementaux par l’Iran est une tentative de dissuader de futures manifestations, ont déclaré des analystes. Mais à leur avis, le mépris du régime pour les droits de l’homme pourrait très bien être un signe de faiblesse plutôt que de force.

Le monde a été consterné en septembre par la cruelle pendaison de Navid Afkari, un champion de lutte iranien. Il a demandé un procès équitable jusqu’au bout, mais a été privé de représentation légale et détenu aux côtés de ses deux frères. Les mauvais traitements brutaux infligés à Afkari et son exécution soudaine visaient à envoyer un message clair aux Iraniens normaux, a déclaré Mansoureh Mills, chercheur sur l’Iran à Amnesty International.

«Les autorités iraniennes font preuve de souplesse», a-t-il déclaré à Arab News. «À un moment où l’humeur générale des Iraniens s’éloigne de la peine de mort et que le monde regarde avec horreur son utilisation croissante par l’Iran contre des manifestants, des dissidents et des membres de groupes minoritaires, les autorités iraniennes ont recours à des exécutions, comme celle de Navid Afkari, en tant qu’outil de contrôle politique et d’oppression pour instiller la peur parmi le public.

Plus de 7000 personnes ont été arrêtées au cours des seules manifestations de 2019 et au moins 30 autres manifestants ont déjà été condamnés à mort, ont écrit les militants iraniens de la démocratie Shirin Ebadi, Abbas Milani et Hamid Moghadam dans un récent article d’opinion intitulé «L’Iran mérite un carton rouge pour son violations des droits de l’homme », pour le site d’information américain The Hill.

Un rapport publié par le groupe de défense des droits Amnesty International en septembre a détaillé le catalogue des horreurs auxquelles sont confrontés les manifestants détenus dans les prisons iraniennes. Les prisonniers épargnés par la peine de mort étaient régulièrement soumis à la torture, notamment «des coups, des flagellations, des décharges électriques, des positions de stress et des violences sexuelles», indique le rapport.

Le traitement par Téhéran des militants des droits des femmes a été particulièrement dur. Par exemple, le tribunal révolutionnaire islamique d’Iran a condamné Nasrin Sotoudeh, 57 ans, une avocate iranienne renommée des droits humains, à 38 ans de prison et à 148 coups de fouet pour «perturbation de l’ordre public et collusion contre le système» pour son travail de défense des droits. des femmes. Amnesty a qualifié cette phrase d ‘«injustice scandaleuse».

Les partisans de la campagne d’ Amnesty International pour la libération de l’ avocate iranienne Nasrin Sotoudeh en célébrant une fête d’anniversaire devant l’ambassade d’ Iran à La Haye le 31 mai 2019.

Depuis 2009, le régime a emprisonné ou tenté de poursuivre au moins 60 avocats pour avoir défendu des prisonniers politiques, selon Human Rights Watch. Le régime est également accusé d’avoir inventé des accusations d’espionnage contre des visiteurs étrangers pour les retenir efficacement en otage, notamment Nazanin Zaghari-Ratcliffe, le double ressortissant anglo-iranien emprisonné en 2016, et l’université anglo-australienne Kylie Moore-Gilbert, détenue depuis 2018.

Alors que le COVID-19 a balayé les prisons surpeuplées d’Iran plus tôt cette année, Zaghari-Ratcliffe a été temporairement libérée de la célèbre prison d’Evin et placée en résidence surveillée avec ses parents à Téhéran, où elle attend de nouvelles accusations. Moore-Gilbert a récemment été transféré d’Evin à Qarchak, qui est largement considérée comme la pire prison pour femmes d’Iran, connue pour ses exécutions extrajudiciaires, ses tortures et autres violations des droits.

Même les familles des dissidents hors d’Iran ne sont pas en sécurité. Masih Alinejad, une critique fervente de la République islamique basée aux États-Unis, a déclaré que sa famille en Iran était régulièrement prise pour cible par le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI). Son frère a été emprisonné et torturé, tandis que sa mère a été victime de harcèlement. À un moment donné, sa mère «a menacé de se verser de l’essence sur elle-même et de s’immoler par le feu» lors d’une confrontation avec des officiers du CGRI, a déclaré Alinejad.

Ce mauvais traitement des manifestants, a déclaré Mills, peut être directement lié au déclin du contrôle économique et politique que Téhéran exerce sur la population.

Depuis le début de 2020, la valeur du rial iranien a chuté à de nouveaux creux chaque mois qui passe. En octobre, il est tombé à sa valeur la plus basse jamais enregistrée. Pire encore pour le régime, les États-Unis vont de l’avant avec la réimposition de sanctions «de reprise» levées dans le cadre de l’accord nucléaire. Pendant ce temps, avec la pression croissante sur les pays européens pour qu’ils adoptent une ligne plus dure contre l’Iran, l’une des rares lignes de sauvetage économiques restantes du régime pourrait bientôt disparaître.

«Chaque fois que la situation politique et économique dans le pays se dégrade, les autorités iraniennes répriment davantage le public et érodent encore plus les droits de l’homme – Téhéran a montré qu’il ferait tout ce qui était en son pouvoir pour écraser les manifestations et faire taire la dissidence», a déclaré Mills.

La crise économique en spirale de l’Iran pourrait annoncer encore plus de répression et de violence de la part de Téhéran dans une tentative de contrôler la situation intérieure instable, a ajouté Mills. Mais loin de freiner l’appétit des Iraniens ordinaires pour un changement de régime, il pense que la répression généralisée et le recours désinvolte à l’exécution ont, et continueront de faire rager la population.

Le journaliste et auteur Masih Alinejad s’exprime sur scène lors de la WICT Leadership Conference au New York Marriott Marquis Hotel le 16 octobre 2018 à New York.

 

«La colère suscitée par l’exécution de Navid Afkari parmi les Iraniens est palpable», a-t-il déclaré à Arab News. «Depuis sa mort, des graffitis sont apparus dans les rues iraniennes critiquant le guide suprême Ali Khamenei et appelant à la vengeance pour son assassinat, et les gens appellent à des manifestations contre son exécution.»

La prédiction de Mills concernant les troubles et la colère anti-régime est reprise par Ali Safavi, membre du Comité des affaires étrangères du Conseil national de la résistance iranienne, un groupe dissident iranien qui se considère comme le gouvernement en attente de l’Iran.

Safavi dit que tout comme les manifestations de 2018 et de novembre 2019, qui ont toutes deux été déclenchées par des griefs économiques parmi la population iranienne et se sont transformées en mouvements anti-régime, la détérioration des fondations économiques et sociales en Iran catalysera de nouveaux soulèvements.

En essayant d’empêcher cela, a déclaré Safavi, le régime est «pris entre un rocher et un endroit dur. S’il a besoin de réprimer et d’exécuter pour survivre, il est pleinement conscient de son état fragile et vulnérable, et est très inquiet de la réaction sociale massive des exécutions.

L’avocate iranienne des droits humains Nasrin Sotoudeh.

Le cas de la militante dissidente Shahla Jahanbin incarne le problème du régime. Elle a écrit une lettre au guide suprême Ali Khamenei plus tôt cette année, l’implorant de démissionner. En réponse, Jahanbin a été condamné à près de quatre ans de prison et contraint de retourner en prison quelques mois seulement après avoir été opéré au dos. Mais son traitement cruel aux mains du tribunal révolutionnaire islamique n’a pas réussi à réprimer la colère de la jeunesse iranienne contre le régime – il ne fait que l’alimenter, a déclaré Safavi.

«Le régime est terrifié par l’éruption d’un autre soulèvement», a-t-il ajouté. Mais le scénario cauchemardesque de Téhéran se joue peut-être déjà. Des images obtenues par Arab News montrent des individus non identifiés mettant le feu à l’entrée du tribunal de Shiraz où Afkari a été condamné à mort. Une vidéo ultérieure montre également un engin explosif qui explose dans l’entrée fortement fortifiée du bureau central de l’administration pénitentiaire de la province du Lorestan.

Les deux attaques ont eu lieu de nuit et n’ont causé que des dégâts matériels, mais ont été accueillies avec un déploiement immédiat des forces de sécurité. Safavi a déclaré que cela démontrait la peur du régime et sa vulnérabilité face au public iranien.

Selon Bob Blackman, député du Parti conservateur britannique, le seul moyen de sortir du cycle de répression, de réactions négatives publiques et de répression est que la communauté internationale envoie un message clair à l’Iran: «nous n’allons pas supporter leur Abus des droits de l’homme. »

Il a déclaré à Arab News que les pays européens doivent abandonner leurs tentatives d’apaiser l’Iran en sauvant l’accord nucléaire et suivre plutôt les traces de l’administration américaine avec de nouvelles sanctions contre le régime. «Nous devons être forts et fermes à ce sujet», a-t-il déclaré.

Blackman a également noté l’incertitude et les troubles potentiels causés par le nombre de morts de coronavirus en Iran – plus de 20000 selon les comptes officiels, bien que beaucoup soupçonnent que le chiffre réel pourrait être beaucoup plus élevé. Il a déclaré que les inquiétudes concernant la sécurité personnelle au milieu de la pandémie pourraient décourager les Iraniens de descendre dans la rue contre le gouvernement, mais cette réticence à se rassembler pour protester ne durera pas éternellement.

Le problème en Iran, a déclaré Blackman, est de plus en plus une question de savoir à quel point les Iraniens normaux sont prêts à subir dans leur vie quotidienne, et à quoi ils recourront quand cela devient trop difficile à supporter.

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, rencontre le président Hassan Rohani.

 

 

 

 

Réseau pédophile de l’Élite Mondiale:voici 3 vidéos sécurisées sur notre site mettant en vedette Joe Biden

Première vidéo:

Joe Biden dit qu’il veut voir des filles danser quand elles auront 4 ans de plus

Dans une autre déclaration étrange, Joe Biden a dit à certaines filles qu’il voulait les voir danser quand elles auront 4 ans de plus.

“La bonne nouvelle pour moi, c’est que je suis là”, a déclaré Joe Biden à certaines de ses victimes à Miami lundi. “La mauvaise nouvelle pour vous, c’est que je reviens. Et je veux voir ces belles jeunes filles, je veux les voir danser quand elles auront quatre ans de plus”.


Deuxième vidéo:

UNE COMPILATION D’ATTOUCHEMENTS DE JOE BIDEN SUR DE JEUNES FILLES

 

Il semble que Biden ait un souci, probablement à cause de divers rituels auxquels il participe et qui impliquent la danse de petits enfants.

Quoi que vous pensiez de cela, vous devez penser au fait que cet homme touche constamment des enfants.

Les Etats-Unis sont évidemment dirigés par des dégénérés.

 


TROISIÈME VIDÉO:

LES PIRES GAFFES DE TOUS LES TEMPS COMISES PAR JOE BIDEN

 

Comment peut on être assez imbéciles pour élire un pareil danger public?

 

 

 

 

La Gigantesque Arnaque du COVID -19:C’EST LA 5G QUI TUE LE PLUS ET NON LE CORONAVIRUS

David Bruno s’est rendu en Suisse où des antennes relais 5G émettent déjà.

La nocivité des ondes 5G n’est plus une Théorie conspirationniste.

Le site de David Bruno: https://www.ondes-expertise.com/qui-suis-je/

 


 

 

La 5G est le véritable tueur silencieux, pas le « Corona Virus » !!!

De fait, le confinement de la population mondiale a bien été décrété pour l’épandage de la 5G qui tue.

La preuve:


EN COMPLÉMENTAIRE

Il est urgent d’arrêter le déploiement de la 5G

Il est urgent d’arrêter le déploiement de la 5G ·

 Des organisations de tous pays adressent leur opposition au déploiement de la 5G à leurs gouvernements respectifs.

L’appel international www.5gspaceappeal.org signé par 172 395 personnes et organisations de 204 nations et territoires, en date du 6 novembre 2019, est adressé aujourd’hui aux gouvernements fédéral et régionaux de Belgique.
Partout dans le monde, cette semaine, les 204 nations et territoires adresseront l’appel à leurs gouvernements respectifs.

Le déploiement sur terre et dans l’espace de la 5G, 5e génération des normes de la téléphonie mobile, est en cours ou se prépare dans de nombreux pays. Des dizaines de satellites de télécommunication 5G ont déjà été lancés par des sociétés étasuniennes.

Cette nouvelle réalité entraînera un changement environnemental sans précédent à l’échelle planétaire. Pour la mise en ouvre de l’internet des objets (IdO), l’industrie prévoit l’installation de millions d’antennes 5G, une tous les 50 à 150 mètres en milieu urbain [1], et la mise en orbite de plusieurs dizaines de milliers de satellites. Les prévisions font état de 20 milliards d’objets connectés (émetteurs) en 2020, 30 milliards en 2022 et bien plus par la suite [2] : jusqu’à un million d’objets au kilomètre carré pourraient communiquer.

Malgré un déni généralisé, nous disposons de preuves scientifiques suffisantes indiquant que les champs électromagnétiques (CEM) de radiofréquences [3] (RF) utilisées par les techniques de communication sans fil déjà déployées, sont nuisibles aux êtres vivants. Plus de 1 500 études scientifiques évaluées par des pairs [4] rassemblent des données cliniques probantes tout comme des preuves expérimentales de dommages à l’ADN, aux cellules et aux organes d’une grande variété de végétaux et d’animaux. Des données épidémiologiques viennent étayer la thèse selon laquelle l’origine de beaucoup de maladies de la civilisation moderne, comme le cancer et la maladie d’Alzheimer, peut être expliquée, au moins en partie, par la pollution électromagnétique.

Si les plans de l’industrie des télécommunications pour la 5G se concrétisent, aucun être vivant ne pourra se soustraire à une exposition permanente à des radiations RF artificielles dont la toxicité est déjà avérée. Les conséquences probables de la prolifération des satellites 5G font craindre le pire : dégradation de la santé humaine et des écosystèmes à l’échelle planétaire, perturbation de l’ionosphère et de la magnétosphère entraînant un changement des propriétés électromagnétiques de la Terre, destruction de la couche d’ozone et augmentation de l’effet de serre suite à la combustion des carburants des fusées porteuses de satellites.

Les caractéristiques techniques de la 5G diffèrent fortement de celles des technologies existantes et font peser sur les êtres vivants des risques sanitaires potentiellement supérieurs à ceux induits par les générations antérieures (2G, 3G et 4G), sans parler de la puissance concentrée des faisceaux 5G qui pourrait donner lieu à des expositions locales et instantanées bien supérieures aux expositions actuelles. À ce jour, aucune évaluation des impacts sanitaires et environnementaux de la 5G n’a été réalisée. Son déploiement relève d’une expérimentation à grande échelle sur les êtres vivants. Par ailleurs, dans une situation climatique et sociale où l’urgence serait d’agir ensemble pour assurer l’avenir de l’humanité, une fuite en avant technologique avec des projets comme celui de la 5G est la pire des voies à prendre.

Nous demandons donc aux gouvernements fédéral et régionaux de Belgique l’arrêt du déploiement de la 5G sur son territoire. Étant donné les études scientifiques existantes et les dizaines d’appels émis par le corps médical et les spécialistes de la question[v], le principe de précaution doit primer. D’autre part, le code de Nuremberg interdit les expérimentations sur des humains non consentants.

Nous demandons également à nos gouvernements d’intervenir à l’UE, au Conseil de l’Europe et à l’ONU pour l’interdiction mondiale des satellites 5G et, à tout le moins, de leurs émissions au-dessus du continent européen et des eaux internationales limitrophes.

Des mesures immédiates doivent être prises pour protéger tous les êtres vivants, conformément aux impératifs éthiques et aux conventions internationales :

– Arrêter le déploiement de la 5G sur la Terre et dans l’espace afin de protéger les êtres humains, plus particulièrement les foetus, les enfants, les adolescents et les femmes enceintes, ainsi que les autres êtres vivants.

– Respecter la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) et la résolution 1815 du Conseil de l’Europe sur les CEM en informant les citoyens, notamment les enseignants et les médecins, à propos des risques sanitaires des rayonnements émis par les technologies sans fil, ainsi que la façon dont ils peuvent réduire leur exposition.

– Privilégier et mettre en ouvre des réseaux de télécommunications câblés à la place du sans-fil. Favoriser l’usage des solutions filaires partout où cela est techniquement possible, en particulier dans les habitations, les lieux de travail et les lieux où séjournent des enfants, des femmes enceintes et des personnes vulnérables (crèches, garderies, écoles, hôpitaux.).

– Constituer immédiatement – en dehors de toute participation de l’industrie – des groupes internationaux de scientifiques indépendants, exempts de conflits d’intérêts et spécialistes des CEM et de leur impact sanitaire et environnemental ; ils établiront de nouvelles normes internationales de sécurité applicables aux CEM artificiels qui prennent en compte les effets biologiques de l’exposition sur tous les êtres vivants et pas uniquement les effets thermiques sur les êtres humains.

– Constituer immédiatement – en dehors de toute participation de l’industrie – des groupes internationaux de scientifiques ayant une expertise dans le domaine des CEM, de la santé, de la biologie et de la physique atmosphérique. Ils élaboreront un cadre réglementaire exhaustif garantissant que l’espace extra-atmosphérique est sûr pour les êtres humains et non humains en tenant compte des CEM artificiels, des gaz et de la suie noire éjectés par les moteurs des fusées ainsi que des débris spatiaux résultant de cette activité. Ils prendront la mesure des impacts sur la couche d’ozone, le réchauffement climatique, l’atmosphère et la vie sur la Terre. La technologie spatiale tout autant que la technologie terrestre doit être viable pour les adultes, les enfants, les animaux et les végétaux.

Notes de la complémentaire

[1Une antenne tous les 150 mètres par réseau (opérateur) pour la 5G en ondes millimétriques.

[3Les radiofréquences (RF) sont les ondes ou champs électromagnétiques (CEM) couvrant les fréquences de 20 kHz à 300 GHz utilisées dans les télécommunications sans fil. Les micro-ondes constituent le sous-ensemble des ondes RF qui va de 300 MHz à 300 GHz.

[4Quelques-uns des appels :

  • Un des premiers d’entre eux est l’appel de Freiburg de 2002 signé par plus de 1000 médecins demandant notamment la «réduction massive des valeurs limites, des puissances d’émission et des charges en ondes radio», un appel renouvelé en 2012 (www.freiburger-appell-2012.info).
  • Au 15 octobre 2019, 252 spécialistes des CEM de 43 pays avaient signé un appel adressé à l’ONU, l’OMS et l’UE. Ces scientifiques, qui tous ont publié des travaux de recherche évalués par des pairs sur les effets biologiques et sanitaires des CEM non ionisants et constituent la majorité des experts du domaine, réclament des limites d’exposition plus strictes et demandent que les impacts biologiques potentiels des technologies de télécommunication 4G et 5G sur les plantes, les animaux et les humains soient réexaminés (www.emfscientist.org).
  • Dans un appel adressé à l’UE le 13 septembre 2017, des scientifiques et médecins recommandent un moratoire sur le déploiement de la 5G jusqu’à ce que les risques pour la santé humaine et l’environnement aient été pleinement étudiés par des scientifiques indépendants de l’industrie. Au 17 septembre 2019, il y avait 253 signataires (www.5gappeal.eu).
  • L’appel des professionnels de la santé belges (2019) : https://www.hippocrates-electrosmog-appeal.be.

AUTRE COMPLÉMENTAIRE

La 5G est installée dans notre dos sans consultation des élus locaux

Profitant de la pandémie liée au coronavirus, selon la classique stratégie du choc, et par ordonnance N°6 publiée au J.O. ce 26 mars, le gouvernement  vient de donner tout pouvoir aux opérateurs pour installer les antennes relais.
(Coronavirus, téléphonie mobile et ordonnances – communiqué de presse Alerte Phone Gate – CRIIREM – Robin des Toits)

Tous pouvoirs aux opérateurs

Prétextant sans raison réellement motivée (INSEE : diminution de 35% de l’activité économique en mars), de la pandémie liée au coronavirus Covid-19, et par l’ordonnance n° 2020-320 du 25 mars 2020, publiée ce 26 mars, le gouvernement vient  de donner tout pouvoir aux opérateurs pour installer de nouvelles antennes relais : suspension de l’obligation de transmission d’un dossier au maire ou au président d’intercommunalitédécision d’implantation sans accord préalable de l’Agence nationale des fréquences,dispense d’autorisation d’urbanisme pour les constructions (permis de construire ou déclaration de travaux) par les services  d’urbanisme des communes.

La lecture du rapport et de l’ordonnance précités nous amène donc à nous poser de  graves questions.

Nous comprenons la nécessité de garantir la continuité des services et des réseaux de communications électroniques pendant la durée de l’état d’urgence sanitaire déclaré mais à condition que la construction, l’installation, l’aménagement ou la modification d’une installation radioélectrique dans ce cadre soient limités aux cas de stricte nécessité.

Et la santé publique ?

Nous sommes par contre obligés de marquer notre désaccord quant aux questions relatives à la santé des populations impactées. En effet, la construction, l’installation, l’aménagement ou la modification d’une installation radioélectrique effectués dans le cadre juridique de l’ordonnance sont tenus à une procédure de régularisation ultérieure mais ne nécessitent aucune autorisation préalable. Nous considérons en conséquence que, sous couvert de l’urgence sanitaire, il est fait clairement peu de cas de cet enjeu de santé publique.

Par cette ordonnance, le gouvernement porte le coup de grâce à la loi 2015-136 du 9 février 2015 dite loi Abeille, “relative à la sobriété, à la transparence, à l’information et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques”.

Nos expériences jusqu’à un passé récent ont montré qu’il était quasiment impossible de faire retirer une antenne-relais installée. Nous ne croyons donc pas à l’affirmation du caractère temporaire de celles-ci.   

Nous attendons du gouvernement qu’il s’explique clairement sur les liens entre une telle ordonnance et ses volontés récentes et répétées quant au déploiement de la 4G+ et de la 5G. Le gouvernement chinois ne vient-il pas dans le même temps, selon l’agence de presse Reuters, d’annoncer, pour lutter contre le Covid-19, une accélération du déploiement d’antennes-relais 5G pour atteindre les 600 000 à la fin de l’année 2020.

Notre gouvernement, et encore moins le ministre de la Santé, ne peuvent ignorer ni les effets sanitaires des ondes des radiofréquences, ni la tromperie généralisée des industriels ayant conduit au scandale du “Phonegate”, ni le rapport de l’ANSES du 8/07/2016  incitant à réduire l’exposition des enfants aux champs électromagnétiques, ni le classement de l’OMS des ondes comme potentiellement cancérigènes, encore moins la publication de Santé Publique France sur l’augmentation des tumeurs cérébrales et du rôle joué par les ondes dans leur étiologie.
  Nos associations signataires qui militent depuis 20 ans pour faire reconnaître cet enjeu de santé publique considèrent donc que le gouvernement, dans ce domaine, bafoue gravement, une fois encore, toutes les règles du principe de précaution et affirment clairement sa lourde responsabilité quant aux effets sanitaires directs qui résulteront de ces dispositions, et tout particulièrement concernant la survie des personnes Electro Hyper Sensibles.  

Nous vous invitons à signer la pétition « STOP À LA 5G »

Les premières associations signataires :
Alerte Phonegate, Robin des toits, Centre de Recherche et d’Information Indépendant sur les Rayonnements Electro Magnétiques (CRIIREM

Si nous ne sommes pas entendu et nous le serons pas, une autre alternative existe : Çà brûle bien !

Ordonnance n° 2020-320 alinéa 6 publiée ce 26 mars :

Le ministre de l’économie et des finances et le secrétaire d’État auprès du ministre de l’économie et des finances et du ministre de l’action et des comptes publics, chargé du numérique, ont présenté une ordonnance :

– l’ordonnance relative à l’adaptation des délais et des procédures applicables à l’implantation ou la modification d’une installation de communications électroniques afin d’assurer le fonctionnement des services et des réseaux de communications électroniques.
Dans un contexte de mise sous tension des réseaux de communications électroniques résultant d’un accroissement massif des usages numériques du fait de la mise en œuvre des mesures de confinement de la population, l’ordonnance introduit, pour la durée de l’état d’urgence sanitaire, des adaptations des procédures applicables pour garantir la continuité du fonctionnement des services et de ces réseaux. Quatre procédures administratives préalables en vue de l’implantation ou de la modification d’une installation de communications électroniques sont ainsi aménagées :
– suspension de l’obligation de transmission d’un dossier d’information au maire ou au président d’intercommunalité en vue de l’exploitation ou de la modification d’une installation radioélectrique ;
– possibilité pour l’exploitant d’une station radioélectrique de prendre une décision d’implantation sans accord préalable de l’Agence nationale des fréquences ;
– réduction du délai d’instruction des demandes de permissions de voirie relatives aux installations de communications électroniques implantées à titre temporaire et dans le cadre d’interventions urgentes ;
– dispense d’autorisation d’urbanisme pour les constructions, installations et aménagements nécessaires à la continuité des réseaux et services de communications électroniques ayant un caractère temporaire.

Vingt-cinq ordonnances prises en application de la loi d’urgence n° 2020-290 du 23 mars 2020 pour faire face à l’épidémie de Covid-19 ont été présentées en conseil des ministres.
Texte des ordonnances sur le site du gouvernement : Faire face à l’épidémie de coronavirus

 

 

 

https://ieb.be/Il-est-urgent-d-arreter-le-deploiement-de-la-5G

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :