Les dossiers de Michel Duchaine:Pardonné par l’église, un prêtre pédophile atteint du VIH qui a violé 30 enfants

Un prêtre pédophile atteint du VIH, qui a avoué avoir violé 30 jeunes filles âgées de 5 à 10 ans, a été acquitté par l’Église catholique romaine et ne sera pas poursuivi. Le site d’informations en langue espagnole Urgente 24 rapporte : 

L’hypocrisie de l’église catholique fait peur!

 

 Le prêtre Jose Ataulfo ​​Garcia a été acquitté de tout crime par l’archidiocèse Primada de México après avoir avoué avoir agressé sexuellement des dizaines de filles dans la communauté indigène d’Oaxaca, rapporte la plate-forme « Anonymous » du Mexique. Le crime d’abus et le viol de 30 filles âgées de 5 à 10 ans, admises par le clerc lui-même, ajoute au fait que Garcia est porteur du VIH. 

 

Ni l’État de Mexico ni aucune organisation défendant les droits des enfants n’ont parlé de cet acquittement, probablement en raison du respect que l’Église catholique inspire aux régions autochtones. De plus, cette institution religieuse a une grande influence dans les institutions mexicaines: sur le grand nombre de victimes, seulement 2 ont osé dénoncer officiellement.

 

Une mère de la victime a écrit une lettre au pape demandant à lui parler, mais elle a été rejetée par le Vatican et le vieux « l’affaire est close. » Seulement deux des trente victimes de viol se sont levées pour décrier l’acquittement. Le pape François dit que ce genre d’actions de l’église est conçu pour faire une «église plus miséricordieuse». Malheureusement, cela crée un environnement doux pour que les pédophiles se reproduisent et violent plus d’enfants. L’Église catholique romaine a une longue histoire de pédophilie et de sodomie à travers le monde, y compris aux États-Unis . Jay Greenburg fait référence au Boston Globe dans son commentaire sur les activités de l’église. La question a été placée sous le feu des projecteurs en 2002 lorsque le Boston Globe a révélé à quel point l’archidiocèse local protégeait les prêtres abusifs d’être exposés au public même s’il savait qu’ils représentaient un danger pour les jeunes paroissiens. L’article du Globe, qui détaillait des cas d’abus qui se chiffraient par milliers pendant plusieurs décennies, a inspiré d’autres victimes à se manifester, menant à une avalanche de poursuites civiles  et de poursuites criminelles. En 2004, le Vatican a rouvert une enquête préalable contre Marcial Maciel, accusé d’avoir abusé sexuellement de mineurs en tant que tel. ainsi que d’être le père de six enfants par trois femmes différentes. Jésus était spécifique quand il a parlé de ce que l’on fait aux petits enfants. Mais quiconque offenserait un de ces petits qui croient en moi, il valait mieux pour lui qu’une meule de moulin soit pendue à son cou, et qu’il fût noyé au fond de la mer. – Matthieu 18: 6 .

Peut-il y avoir une vraie miséricorde de Dieu pour les actions que ce prêtre a commises? Je l’espère bien. L’apôtre Paul était celui qui a reçu la miséricorde de Dieu et il a persécuté l’Église. Cependant, je ne suis pas si sûr que cela absout quelqu’un d’affronter les conséquences de ses actions. L’Église catholique romaine envoie un message selon lequel ils se soucient davantage de protéger un criminel parmi eux qu’au lieu de rendre justice au nom de ses victimes.

 

Publicités

Le secret est un crime contre l’humanité

Le secret est un fléau mondial qui coûte des trilliards de dollars (..ou d’euros) chaque année et qui détruit des millions de vie humaines, animales et végétales sur Terre.

Protéger les secrets coûte de l’argent en personnel et en infrastructures.
Toutes les personnes qui travaillent pour protéger ces secrets ne font que retarder l’inéluctable et perdent leur vie pour une mission sans espoir alors qu’ils pourraient faire autre chose de plus productif pour l’Humanité.

Ils sont au Service à Soi au lieu d’être au Service à Autrui.

Ils favorisent la Compétition (qui est un gouffre a énergie) au lieu d’être dans la collaboration qui est une économie et un partage de l’énergie humaine.

Les infrastructures qui servent à garder ces secrets coûtent des milliards a créer et entretenir alors que cet argent aurait pu mille fois mettre fin à la pauvreté dans le monde.

Pouvez vous ne serais ce qu’imaginer le coût de construction et de maintenance d’une base militaire secrète sur terre ou sous terre ?

 

 

Combien coûte la zone 51 ? Dulce ? Et si les informations de Corey Goode sont exactes concernant le programme spatial secret, et beaucoup d’autres témoignages de premier ordre corroborent ces informations, combien les bases sur la Lune et sur Mars ont-elles coûtées et continuent de coûter chaque jours ?

Combien de zéros ?

Combien de personnes pauvres, sans logement, sans nourriture, sans eau, ou tout simplement malades et sans argent pour se soigner sont mortes alors que cet argent aurait pu leur donner une vie décente ?

Les coûts cachés induits de ces secrets sont encore plus effroyables que l’argent dépensé pour les maintenir secrets. C’est le coût de la non-évolution.

Les secrets permettent de déclencher des guerres, de les manipuler, de rendre les gens malades, de mal les soigner, d’empêcher des technologies bénéfiques et libératrices pour l’Humanité de voir le jour… C’est un frein à l’évolution de toute l’Humanité.

Chaque fusée du programme spatial conventionnel, chaque avion dans le ciel, chaque voiture sur la route, les routes elles même, les médicaments, l’essence, les moyens de communications payants, nos ordinateurs binaires, les centrales nucléaires, nos factures d’électricité, les taxes et impôts exorbitants… toutes ces choses sont des insultes à notre intelligence, toutes ces choses ne devraient tout simplement plus exister depuis au moins 50 ans, voir 100 ans.

Et ils sont toujours là à cause de tous ces secrets.

La facture de ces secrets est tellement exorbitante qu’on a du mal à imaginer le nombre de zéros que ces secrets ont coûté à l’humanité et continuent de coûter tous les jours.

Tout ça pour quoi ?

Du Fric et le Pouvoir. Le pouvoir d’une petite minorité sur l’ensemble de l’Humanité.
Garder les gens ignorants et contrôlables.

Maintenir l’esclavage de la race humaine sur Terre.

 

Prenons quelques exemples de l’impact de ces secrets sur l’Humanité :

Les société secrètes détiennent des connaissances (secrètes) sur les Origines de l’Humanité, notre Histoire réelle, et les capacités psychiques que nous possédons tous.

Les Gouverne-ments nous mentent sur leurs réelles intentions, sur la façon dont les guerres sont manipulées pour être déclenchées au profit de certains lobby et agendas secrets.

Les méga-corporations nous mentent sur les dangers des produits qu’ils nous vendent, et ils empêchent les petites entreprises d’accéder à la connaissance en déposant des copyrights sur les inventions de leurs esclaves (employés).

Les services de renseigne-ments luttent contre le partage des informations pour protéger ces méga-corporations et sont au service du Capital et non pas du peuple. Ils appellent cela la lutte contre le piratage, « piratage » étant un mot manipulé pour parler du partage et du libre accès à l’information. Ils croient dur comme fer défendre la loi alors qu’ils ne font que défendre les criminels qui ont créés ces lois criminelles pour leurs propres bénéfices.

Le complexe militaro-industriel vole les brevets les plus intéressant (comme ceux de Nikola Tesla par exemple) pour développer des technologies ultra-secrètes pour leurs fins personnelles, ne laissant filtrer qu’au compte goutte les inventions dans le domaine Civil. Et je ne parle même pas des découvertes faites lors de la rétro-ingénierie des engins extra terrestres crashés sur Terre…

L’industrie pharmaceutique ment sur les dangers des produits qu’ils nous vendent tout en créant des terrains propices pour développer des maladies pour avoir plus de clients (exemple de la vaccination).

L’industrie pétrolière utilisent aussi les brevets pour enterrer les technologies d’énergie libre et gratuite (tout en tuant les inventeurs qu’ils n’arrivent pas à acheter).

On pourrait continuer cette liste tous ensemble pendant des semaines tellement la liste des secrets est longue…

J’ai passé, tout comme vous, des années sur les bancs de l’école à perdre mon temps à apprendre 70% de choses fausses (car les vraies informations sont secrètes). Imaginez ce qu’on aurait pu faire de tout ce temps à apprendre de vrais choses et les mettre en pratique !

Comment serait le monde sans aucun secret ?

Penchons nous un instant sur l’idée d’un monde sans secret. Comment serait le monde si les secrets étaient interdits et qu’une loi les considérerait comme pouvant être un crime contre l’Humanité ?

Le ciel serait bleu et calme, sans aucun chemtrail ni avion bruyant dans le ciel.

Les routes et les voitures ont disparues laissant place à la nature.

Les voyages sur Terre ne coûteraient quasiment rien (pas d’essence, énergie du point zéro et anti-gravité) et se feraient en quelques minutes, donc les frontières n’auraient plus aucun sens et auraient sans doute disparues.

 

Cela élimine aussi la pollution et donc cela impacte aussi sur les problèmes de santé qui sont liés a la pollution.

On aurait plus besoin de frontières ni d’États (encore des économies), ni d’une armée pour chaque pays, une seule armée pour toute l’Humanité, non pas pour faire des guerres mais pour maintenir la paix si besoin, partout sur Terre.

Qui dirigerait cette armée (et la planète) me direz vous ?

Tout simplement le peuple, la démocratie, la vraie, c’est a dire sans AUCUN LEADER, directement via des systèmes de prises de décision démocratiques.

Quand tous les secrets auront été exposés, les Humains ne voudront plus d’Élus pour les représenter et prendre les décisions à leur place.

 

Les gens ne seraient plus malades, et s’ils l’étaient ils seraient soignés gratuitement et rapidement grâce aux technologies qui sont pour le moment gardées secrètes car trop efficaces.

Certains me diront, oui mais alors il y aurait trop d’humains sur Terre.


Mensonges sur le sujet de la surpopulation mondiale.

le mensonge de la surpopulation mondiale que le Nouvel Ordre Mondial (la Cabale) veut nous faire avaler de force pour justifier son plan diabolique d’extermination de 90% de la population mondiale.

Pourquoi ce sujet de la surpopulation mondiale est l’un des plus important ?

Réponse :
Car toute l’idéologie et les actions criminelles du Nouvel Ordre Mondial en découlent :
– campagnes de vaccinations  / stérilisations
– OGM / Monsanto pour tuer les gens et tenir la production alimentaire mondiale en otage
– chemtrails
– accès a la médecine pour les plus pauvres et retrait des découvertes médicales importantes
– énergies fossiles / complexe pétrolier (je développerai plus loin)
– élévation spirituelle de la population mondiale (vous ne voyez pas le lien c’est normal je vais développer plus loin)
– complexe militaire / guerres

Toute leur argumentation est basée sur un énorme mensonge, celui de la surpopulation mondiale.

Ce mensonge est partout, TV, scientifiques bidons, politiciens, religions, manuels scolaires… Il est aussi lié a d’autres mensonges comme celui du réchauffement climatique (on sait que toutes les planètes du système solaire sont actuellement en réchauffement).

Il est tellement partout que même des gens biens et intelligents sont convaincus qu’il y a effectivement une surpopulation mondiale.

Cela est faux, et il faut absolument comprendre pourquoi c’est faux et pourquoi on veut nous faire croire cela.

La vérité est la suivante :

D’un point de vue Énergétique, l’augmentation de la population mondiale est incompatible avec l’énergie fossile et payante.
L’augmentation de la population mondiale signifie OBLIGATOIREMENT de relâcher dans le domaine publique les énergies gratuites (énergie du point zéro qui est actuellement utilisée par l’armée américaine dans les black projects et d’autres découvertes il y a 100 ans par Nicolas Tesla et dont les brevets sont détenus et gardés par des compagnies pétrolières).

 

Si le nouvel ordre mondial veut continuer à tenir nos vies dans leur mains (couper le courant si on est pas sage / riche), il faut absolument continuer à utiliser des énergies fossiles.

Quand Nicolas Tesla a créé son antenne qui récupérait l’électricité de la stratosphère pour la diffuser sans fil a plus de 100 kms autour de son antenne, son financier JP Morgan lui a demandé : « ou est ce qu’on met le compteur ? », ce a quoi Nicolas Tesla lui a répondu : « Impossible de mettre un compteur car l’énergie est diffusée partout gratuitement ».

Résultat évidement : financement coupé, antenne détruite laboratoire brûlé, normal JP Morgan avait investit dans les mines de cuivres, il avait acheté tout le cuivre pour être le seul a pouvoir répondre à l’appel d’offre du gouvernement américain pour créer les lignes du premier réseau électrique qui serait du coup devenu totalement inutile avec l’invention de Tesla

 

Que faut il pour vivre ?
De l’eau, un toit, des aliments et de l’énergie pour se chauffer ou se refroidir selon le climat.

80% de la planète est recouverte d’eau donc inhabité par les humains, et sur les 20% de terres émergées 95% ne sont pas habités par les humains (déserts et végétation). C’est uniquement a certains endroits, dans les villes ou la Cabale a amassé ses esclaves pour qu’ils soient prêt de leur unité de production (travail) que le problème de la surpopulation existe.

Hors l’histoire a prouvée qu’à partir de rien (le désert, du sable et des cailloux), on peut tout faire (exemple: Las Vegas).

Énergie + Eau + Humains = on peut tout faire
…car la Terre procure le reste (nourritures et matières premières).

Il faut juste de l’énergie et de la technologie qu’on maîtrise déjà (usine de désalinisation) pour irriguer n’importe que désert pour en faire un jardin d’abondance.
Je vous rappel que l’eau est inépuisable et que 80% de la Terre en est recouverte. Un tuyau, une usine de désalinisation et c’est fini !

Si Monsanto n’existait pas, les graines seraient gratuites, donc vous pouvez faire pousser n’importe quoi n’importe ou. Tout réside dans l’énergie et dès lors qu’elle est gratuite (et forcement par la même occasion elle sera non polluante), vous ne manquez de rien de vital.

Prenez un instant google earth et allez vous balader en Afrique ou au Nevada ou au nouveau Mexique, ou en Arizona, ou en Russie, ou en Australie, ou en Chine, ou en Inde et regardez si vous voyez beaucoup de monde ?


EN CONCLUSION

La Terre n’a jamais été le but final de notre civilisation. C’est un nid.

Quand l’oisillon grandit, il doit prendre son envol. l’Univers est infini, tout comme la vie.

Les planètes ne nous appartiennent pas, nous en sommes juste les gardiens (et on est mauvais dans ce rôle actuellement), la propriété est une illusion, nous ne sommes pas la première civilisation a avoir grandi ici, ni la dernière.

De nouveaux systèmes verront leur émergence partout sur la planète, nous ne travaillerons plus que quelques heures par semaine pour le bien de la communauté au lieu de travailler comme des esclaves pour nourrir ce système complètement fou.

L’argent disparaîtra petit à petit, avec une période de transition, mais il finira par disparaître totalement car il sera devenu totalement inutile.

L’abondance remplacera la rareté.

Le fait que de plus en plus de personnes parlent du revenu universel, est la preuve que nous avons déjà avancer dans cette transition.

D’un point de vue spirituel, le fait de connaître enfin nos origines et les interventions qui ont eu lieu sur Terre pour nous séparer (création des langages, des religions…), fera que l’Humanité va se rassembler, s’unifier, apprendre à se découvrir et à s’aimer malgré nos différences.

Cela sera d’autant plus facile lors qu’enfin nous serons en contact avec d’autres civilisations d’autres planètes (le secret le mieux gardé actuellement au monde), nous aurons beaucoup plus de facilité à nous unir en temps que peuple Humain quand nous aurons l’officialisation à l’échelle planétaire de ces contacts.

D’un point de vue technologique et industriel, imaginez le gain de temps et d’énergie !!!

Plus besoin de réinventer la roue !!!

Plus besoin qu’un ingénieur en Chine passe 5 ans a comprendre comment un ingénieur en Russie a réussi a créer son invention. Un email et il aura les plans. C’est la puissance de la collaboration.

Au lieu de perdre 5 ans à trouver comment l’autre a fait, il utilise ses 5 ans pour améliorer le système ou en crée un nouveau sur les bases de ceux déjà créé par les autres.

Le prix de tous les objets que nous utilisons fera une chute vertigineuse car dans le prix actuel, il y a la protection des marques, des brevets, réinvention de la roue, marketing pour faire croire que notre produit est meilleur que l’autre, etc…

Le temps libre nous permettra d’étudier les arts, d’apprendre des choses justes et utiles pour tous.

Bref nous serions dans un véritable paradis si tous ces secrets disparaissaient de la surface de la Terre.

 C’est pour cela que j’exposerai jusqu’à mon dernier souffle terrien tous les mensonges qui nous maintiennent en esclavage.

Car la vérité nous libérera aussi certainement que ce sont tous ces mensonges, tous ces secrets, qui nous ont maintenu en esclavage.

Le secret est un crime, et ceux qui les gardent sont des criminels. Toujours les mêmes 1%…

 

 

Immigration : « Astérix » censuré pour ne plus évoquer les « Gaulois qui résistent à l’envahisseur »

 

Symptôme de la mise au pas idéologique que traverse une France en voie d’afro-islamisation avancée, les publications les plus emblématiques – et les plus identitaires – sont purgées pour se conformer au dogme du remplacement ethnique.

Ainsi en est-il de la fameuse bande dessinée « Astérix & Obélix »mettant en scène les deux fameux Gaulois déterminés à s’opposer à la conquête de leur pays par Rome. Las, cette trame de fond est précisément devenue « trop gauloise » à mesure que l’immigration de peuplement modifie le « public moyen ».

C’est la conclusion que l’on retire en lisant l’hebdomadaire Valeurs Actuelles qui s’en fait l’écho dans ses colonnes.

Valeurs Actuelles (source) :

QUARANTE ANS APRÈS LA MORT DE GOSCINNY ET SIX ANS APRÈS QU’UDERZO A RENONCÉ À DESSINER, LE SCÉNARISTE JEAN-YVES FERRI ET LE DESSINATEUR DIDIER CONRAD SORTENT LE 37E VOLUME DES AVENTURES D’ASTÉRIX INTITULÉ ASTÉRIX ET LA TRANSITALIQUE.

Et :

UN DÉTAIL INTRIGUE CEPENDANT DANS CE NOUVEL ALBUM : LA DISPARITION DE LA FAMEUSE PAGE D’OUVERTURE PRÉSENTANT UNE CARTE DE LA GAULE AVEC LA LOUPE POSÉE SUR LE VILLAGE GAULOIS ENTOURÉ DES CAMPS ROMAINS D’AQUARIUM, DE BABAORUM, DE LAUDANUM ET DE PETIBONUM. EXIT ÉGALEMENT LES QUELQUES LIGNES SITUANT L’ACTION : “NOUS SOMMES EN 50 AVANT JÉSUS-CHRIST. TOUTE LA GAULE EST OCCUPÉE PAR LES ROMAINS… TOUTE ? NON. UN VILLAGE PEUPLÉ D’IRRÉDUCTIBLES GAULOIS RÉSISTE ENCORE ET TOUJOURS ET À L’ENVAHISSEUR…”

Cette page est maintenant censurée car il est devenu interdit de montrer des blancs qui se tiennent debout pour résister à un « envahisseur »!

Interrogée par 20 Minutes, une représentante d’Hachette balaie le sujet, estimant que“cette question n’a pas d’intérêt”.

Elle a bien sûr un intérêt éminent et c’est la raison pour laquelle on la maison d’édition ne préfère s’exprimer sur la question.

La dépossession culturelle et identitaire des Blancs d’Europe s’intensifie et le peu de place accordée en général à l’héritage celtique de l’Hexagone semble déjà trop importante dans la France multiraciale en gestation.

Julian Assange de Wikileaks vient-il de supprimer son compte Twitter?

@ JulianAssange n’est plus?

Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, aurait pu nous donner une surprise de Noël via Twitter ou en avoir un lui-même. Il semblerait que pendant Noël de 2017, la page Twitter de Julian Assange a été supprimée. Selon le message laissé sur le site, il avait été supprimé par Assange lui-même. Cependant, il y a ceux qui soupçonnent que Twitter a lui-même pris sa page et l’a suspendu. Cependant, il doit être souligné que le message laissé sur la page est celui du fait que quelqu’un a enlevé leur page, et Twitter a un autre message qui est posté quand la page est suspendue. Pourtant, les théories et les rumeurs sont là.

Oui, tout le monde aime une théorie du complot, mais on ne peut nier qu’il y a une base pour celle-ci. Tout d’abord, Julian Assange a annoncé publiquement qu’il avait annoncé qu’il prévoyait de faire ça chaque semaine. Certains soupçonnaient qu’Assange avait de la misère sur Clintons ou le DNC qu’il avait l’intention de partager avec ses partisans, ce qui aurait sans aucun doute explosé dans les médias grand public. Maintenant, que la grande annonce est juste de la spéculation,  bien sûr, certains y croient.

…Et comme si cela ne suffisait pas pour spéculer sur Twitter, il y a la rumeur que ce ne serait pas Assange lui-même qui a fermé  le compte il y a la quantité de presse négative que Twitter et d’autres plates-formes de médias sociaux ont lancé récemment. Il y a eu, bien sûr, la révélation que beaucoup de ces plateformes ont pris de l’argent pour la publicité lors de l’élection présidentielle de 2016 qui aurait pu endommager la campagne d’Hilary Clinton et aurait pu servir à influencer le vote. Donc, encore une fois, certains pensent que Twitter pourrait être derrière cela pour sauver la face avec le grand public et certainement avec les médias. Donc, est-ce vrai, bien jusqu’à présent Twitter n’a pas encore commenté qui est derrière la suppression de la page Twitter  d ‘Assange bien que les rumeurs continuent de voler et certaines ne sont pas belles. Quant à Assange, s’il a des nouvelles majeures, il a d’autres plates-formes pour le faire savoir, comme Wikileaks par exemple.

 

Mise à jour 10h04: le compte d’Assange est revenu en ligne lundi matin (bien qu’avec une fraction de ses anciens partisans) sans aucune explication sur la disparition du compte et l’illustration suivante de 2010.

 

 

 

 

Ésotérisme:Nicolas Flamel avait il découvert la Pierre Philosophale?

La Pierre Philosophale était le but suprème de l’alchimie. Elle devait changer le plomb en or. (On lui prétait parfois d’autres vertus non moins fantastiques telles que de prolonger indéfiniment la vie et la jeunesse.) Néanmoins sa recherche n’était pas motivée par la cupidité mais par un élan spirituel. Ce n’était pas le but qui comptait mais le chemin pour l’atteindre. La quète de la Pierre Philosophale n’était pas la recherche d’une recette mais la tentative de parvenir au bout d’un long labeur patient et méticuleux de purification de la matière et de l’officiant. Aujourd’hui on sait fabriquer de l’or. Pour la science moderne, la transmutation n’est plus ni un mythe, ni un rêve, mais une réalité banale. Il faut juste être prêt à payer un prix plus élevé que pour une quantité équivalente d’or achetée sur le marché. Mais les méthodes de la physique atomique ne ressemblent pas plus au Grand Oeuvre décrit par les alchimistes que l’avion à réaction au tapis volant.

 

 

A sa mort, Nicolas Flamel possédaitplusieurs belles maisons dans les quartiers bourgeois de Paris. Toute sa vie, il avait fait des dons extrêmement considérables à l’église et aux oeuvres de charité. Les rumeurs, que les siècles ont enflées jusqu’aux dimensions d’une légende, ont commencé à courir, juste après sa mort.

Deux pistes peuvent établir si Nicolas Flamel avait ou non fabriqué de l’or, voir permettre de l’imiter. La première a été suivie par des cryptographes amateurs qui ont prétendu avoir décodé un message secret dans des ornements sculpturaux des maisons de Nicolas. Cette voie me semble trop ridicule pour s’y arrêter. Imaginons que vous soyez Nicolas Flamel. Vous possédez un secret qui vous vaudra la fortune mais qui révélé perdra toute sa valeur et pourrait même, peut-être, vous valoir une accusation de sorcellerie. Qu’allez vous faire? Pourquoi est ce que je pose la question? C’est évident. Vous n’aurez rien de plus pressé que de l’étaler sur les murs de Paris, n’est ce pas?

Nicolas Flamel,le grand Maître

Deuxième piste: un ouvrage très rare, le Livre des Figures Hiéroglyphiques. Les autres livres attribués à Nicolas Flamel sont, de toutes évidence, des faux grossiers destinés à escroquer les naïfs. Le problème, c’est que le Livre des Figures, lui même, est loin d’être au dessus de tout soupson. Paru en 1612, soit deux siècles après la mort de son auteur prétendu, il n’est même pas signé Nicolas Flamel, mais Arnaud de la Chevalière. Et il ne contient aucune information concrète qui permettrait de commencer un semblant de travail en vue de créer de l’or. Selon ce texte, Nicolas Flamel aurait trouvé la méthode pour fabriquer de l’or dans un vieux manuscrit, Aesch Mezareph, de Abraham le Juif. Il n’existe que deux exemplaires de ce livre, l’original et une copie, l’un à la Bibliothèque Nationale, l’autre à la Bibliothèque de l’Arsenal. Mais ils ne sont pas disponibles à la consultation.

Les dossiers de Michel Duchaine:LA SCIENCE A FINALEMENT TROUVÉ LA PREUVE DE L’EXISTENCE DE DIEU

La science a-t-elle découvert Dieu? Einstein ne croyait pas que c’était possible, mais Stephen Hawkins a déclaré: «Cela pourrait être la plus grande découverte scientifique de tous les temps». Alors, quelle découverte a déconcerté les plus grands esprits scientifiques du siècle passé, et pourquoi les a-t-elle amenés à repenser l’origine de notre univers? Des télescopes nouveaux et plus puissants ont dévoilé des mystères au sujet de notre univers qui n’ont jamais été révélés auparavant, nous donnant un incroyable aperçu scientifique de l’origine de la vie.

LA SCIENCE A-T-ELLE DÉCOUVERT DIEU? 

La science n’a-t-elle pas prouvé que nous n’avons pas besoin de Dieu pour expliquer l’univers? Qu’y a-t-il dans cette découverte si fondamentalement différente, et pourquoi a-t-elle étonné le monde scientifique? Cette découverte ainsi que ce que les biologistes moléculaires ont appris sur le codage sophistiqué au sein de l’ADN ont permis à de nombreux scientifiques d’admettre que l’univers et la vie elle-même semblaient faire partie d’un grand dessein. « Beaucoup de scientifiques, quand ils admettent leurs points de vue, s’inclinent vers l’argument du design ». Étonnamment, de nombreux scientifiques qui parlent maintenant de Dieu n’ont aucune croyance religieuse.

Quelles sont ces découvertes étonnantes qui ont des scientifiques parlant soudainement de Dieu? Eh bien, il y a trois découvertes révolutionnaires dans les domaines de l’astronomie et de la biologie moléculaire qui se distinguent: 1) l’univers a eu un début 2) L’univers est juste pour la vie 3) Le codage de l’ADN révèle l’intelligence.

Les déclarations que les scientifiques ont faites à propos de ces découvertes peuvent vous choquer.

L’UNIVERS AVAIT UN COMMENCEMENT UNIQUE

Depuis l’aube de la civilisation, l’homme a regardé avec admiration les étoiles, se demandant ce qu’elles sont et comment elles y sont arrivées. Bien que, par une nuit claire, l’œil humain seul ne puisse voir que 6 000 étoiles, Hubble et d’autres télescopes puissants révèlent qu’il y a des milliards de milliards d’étoiles regroupées dans plus de 100 milliards de galaxies. En fait, notre soleil est comme un grain de sable au milieu des plages du monde. Mais, avant le 20ème siècle, la majorité des scientifiques croyaient que notre propre galaxie de la Voie Lactée était l’univers entier, et que seulement 100 millions de démarrages existaient. La plupart des scientifiques du passé croyaient que notre univers n’avait jamais eu de commencement. Ils croyaient que la masse, l’espace et l’énergie qui composent notre univers entier ont toujours existé. Mais au début du 20ème siècle, l’astronome Edwin Hubble a découvert que l’univers est en expansion. Rebobinant le processus mathématiquement, il a calculé que tout dans l’univers, la matière, l’énergie, l’espace, et même le temps lui-même, avait réellement un commencement. Shockwaves frappe la communauté scientifique. De nombreux scientifiques, y compris Einstein, ont réagi négativement. Dans ce qu’Einstein a appelé plus tard « la plus grande erreur dans ma vie », il a trafiqué les équations pour éviter l’implication que l’univers avait un commencement. L’astronome britannique Sir Frederick Hoyle est peut-être l’adversaire le plus virulent de l’idée que l’univers a commencé. Il a ironiquement surnommé l’événement de création «big bang». Il tenait obstinément à sa théorie de l’état d’équilibre selon laquelle l’univers avait toujours existé. Ainsi Einstein et d’autres scientifiques jusqu’à ce que la preuve pour le début devienne écrasante. Puis, finalement, en 1992, les expériences du satellite COBE ont prouvé que l’univers a vraiment débuté dans un incroyable éclair de lumière et d’énergie. Bien que certains scientifiques l’aient appelé le moment de la création, la plupart ont préféré le désigner comme le «big bang». L’astronome Robert Jastow essaie de nous aider à imaginer comment tout a commencé. « L’image suggère l’explosion d’une bombe à hydrogène cosmique. L’instant où la bombe cosmique a explosé a marqué la naissance de l’univers « . La conclusion est que tout dans l’univers est venu de rien. La science est incapable de nous dire quoi ou qui fait que l’univers commence. Mais certains croient qu’il désigne clairement un Créateur. Beaucoup de scientifiques dont certains étaient des agnostiques prétendent que la seule explication du big bang était la main puissante du pouvoir divin, Dieu. Les cosmologistes, qui se spécialisent dans l’étude de l’univers et de son origine, se rendirent vite compte qu’une explosion cosmique de hasard ne pourrait jamais plus produire de vie qu’une bombe nucléaire, à moins qu’elle ne soit précisément conçue pour le faire. Et cela signifiait qu’un concepteur devait l’avoir planifié. Ils ont commencé à utiliser des mots comme «Créateur», «Super-intellect» et même «Être suprême» pour décrire ce concepteur.

L’UNIVERS EST FINEMENT RÉGLÉ POUR LA VIE

Les physiciens ont calculé que pour que la vie existe, la gravité et les autres lois de la physique qui régissent notre univers devaient être ajustées de façon précise ou bien notre univers ne pourrait pas exister. Par exemple, saviez-vous que si le taux d’expansion de l’univers a été légèrement plus faible, la gravité aurait ramené toute la matière dans un « gros craquement ». Stephen Hawking écrit: « Si le taux d’expansion une seconde après le big-bang avait été réduit d’une partie à la fois dans une centaine de millions de millions, l’univers se serait effondré avant d’avoir atteint sa taille actuelle ». D’un autre côté, si le taux d’expansion avait été seulement une fraction plus grande que ce qu’il était, toutes les galaxies, les étoiles et les planètes n’auraient jamais pu se former, et nous ne serions pas là.

Et pour que la vie existe, les conditions de notre système solaire et de notre propre planète doivent également être justes. Par exemple, nous réalisons tous que sans atmosphère d’oxygène, aucun d’entre nous ne pourra respirer. Et sans oxygène, l’eau ne pourrait pas exister. Sans eau, il n’y aurait pas de pluie pour nos cultures. D’autres éléments tels que le calcium, l’hydrogène, l’azote, le sodium, le carbone et le phosphore sont également essentiels à la vie. Mais ce n’est pas tout ce qui est nécessaire pour que la vie existe. La taille, la température, la proximité relative et la composition chimique de notre planète, du soleil et de la lune doivent également être justes. Et il y a une douzaine d’autres conditions qui doivent juste avoir raison. Un scientifique qui croyait en Dieu pouvait s’attendre à un tel ajustement, mais les athées et les agnostiques étaient incapables d’expliquer les remarquables «coïncidences».

L’UNIVERS: ACCIDENT OU MIRACLE?

Quelles sont les chances contre la vie humaine existant par hasard d’une explosion aléatoire dans l’histoire cosmique? Pour que la vie humaine soit possible à partir d’un big bang définit complètement les lois de la probabilité. Un astronome calcule les chances à moins d’une chance sur un trillion-billion-billion-billion-billion billion … En d’autres termes, il sera beaucoup plus facile pour une personne pliée en aveugle dans un essai de découvrir un grain de sable spécialement marqué de toutes les plages du monde. Les chances d’un big bang aléatoire produisant la vie telle que nous la connaissons seraient comme si une personne gagnait plus de mille loteries consécutives de millions de dollars après l’achat d’un seul billet pour chacune. Pas probable? Vraiment tout à fait impossible. Ainsi, de nombreux scientifiques ont conclu: Quelqu’un dans les coulisses a conçu et créé l’univers. Mais, il y en a d’autres qui cherchent encore d’autres explications à l’existence de notre univers.

ADN: LE LANGAGE DE LA VIE

Aussi récemment que 1953, les biologistes moléculaires ont découvert un design complexe complexe dans le monde microscopique de l’ADN. Cette minuscule molécule a été appelée le «cerveau» de chaque cellule de notre corps, ainsi que toutes les autres créatures vivantes. Pourtant, plus ils découvrent à propos de l’ADN, plus ils sont étonnés de l’éclat derrière elle. Les scientifiques qui croient que le monde matériel est tout ce qui existe, comme Richard Dawkins, soutiennent que l’ADN a évolué par sélection naturelle sans un créateur. Pourtant, même les plus ardents évolutionnistes admettent que l’origine de la complexité complexe de l’ADN est inexplicable. La complexité complexe de l’ADN a amené sa co-découverte, Francis Crick, à croire qu’elle n’aurait jamais pu provenir naturellement de la Terre. Il croyait que la vie est trop complexe pour être originaire de la Terre et qu’elle doit venir de l’espace. Le codage derrière l’ADN révèle une telle intelligence qu’elle tergiverse l’imagination. Un simple volume d’ADN de tête d’épingle contient des informations équivalentes à une pile de livres de poche qui encerclent le monde 5 000 fois. Et l’ADN fonctionne comme un langage avec son propre code logiciel extrêmement complexe. Au début du 21ème siècle, athée noté, l’incrédulité de toute une vie d’Antony Flew est venu à un abrupt et a même étudié l’intelligence remarquable derrière l’ADN. Flew a expliqué ce qui change sa position: « Ce que je pense que le matériel de l’ADN a fait est de montrer que l’intelligence a dû être impliquée dans le rassemblement de ces divers éléments extraordinaires. L’énorme complexité avec laquelle les résultats ont été obtenus me ressemble comme le travail de l’intelligence … Il me semble maintenant que la découverte de plus de cinquante ans de recherche sur l’ADN a fourni des matériaux pour un argument nouveau et énormément puissant à concevoir.

LA VIE ET L’UNIVERS ONT LES EMPREINTES DIGITALES D’UN CRÉATEUR

Les scientifiques sont-ils maintenant convaincus qu’un Créateur a laissé ses « empreintes digitales » sur l’univers? Bien que de nombreux scientifiques soient toujours déterminés à extirper Dieu de l’univers, la plupart reconnaissent les implications religieuses de ces nouvelles découvertes.

ALORS, ET SI, APRÈS TOUT, IL Y A UN CRÉATEUR?

S’il y a un Créateur super-intelligent, la question se pose, à quoi ressemble-t-il? Est-il juste une « Force Cosmique » comme dans Star Wars, ou est-ce un être personnel comme nous? Puisque nous sommes des êtres personnels et relationnels, celui qui nous a créés ne serait-il pas aussi personnel et relationnel? De nombreux scientifiques, tels qu’Arthur L. Schawlow, professeur à l’Université de Stanford et lauréat du prix Nobel de physique, estiment que ces nouvelles découvertes sont des preuves convaincantes d’un Dieu personnel. Il écrit: « Il me semble que face aux merveilles de la vie et de l’univers, il faut se demander pourquoi et pas seulement comment. Les seules réponses possibles sont religieuses … Je trouve un besoin de Dieu dans l’univers et dans ma propre vie « . Si Dieu est personnel et qu’Il nous a donné la capacité de communiquer, ne nous attendrions-nous pas à ce qu’il communique avec nous et nous fasse savoir pourquoi nous sommes ici? Comme nous l’avons vu, la science est incapable de répondre aux questions sur Dieu et le but de la vie. Cependant, puisque la Bible avait raison sur la création à partir de rien, pourrait-elle aussi être digne de confiance en ce qui concerne Dieu, la vie et le but?

L’HOMME QUI A CHANGÉ LE MONDE

Il y a deux mille ans, un homme posa le pied sur notre planète qui prétendait avoir la réponse à la vie. Bien que sa vie sur terre ait été brève, son impact a changé le monde et se fait encore sentir aujourd’hui. Son nom est Jésus-Christ. Les témoins oculaires de Jésus-Christ nous disent qu’il a continuellement démontré un pouvoir créateur sur les lois de la nature. Ils nous disent qu’il était sage, humble et compatissant. Ils nous disent aussi que Jésus-Christ est celui qui a jeté les étoiles dans l’espace, a affiné notre univers et a créé l’ADN. Pourrait-il être celui dont Einstein, sans le savoir, nous appelait «super-intelligence» derrière l’univers? Le mystère de qui est responsable de la création de l’univers et de l’intelligence derrière l’ADN a-t-il été révélé dans le Nouveau Testament? Jésus a parlé avec autorité de l’amour de Dieu pour nous et de la raison pour laquelle il nous a créés. Il a dit qu’il avait un plan pour notre vie et que ce plan était centré sur une relation avec lui. Mais pour que cette relation soit possible, Jésus a dû mourir sur la croix pour nos péchés. Et il était nécessaire pour lui de ressusciter d’entre les morts, afin que nous puissions avoir une vie après la mort. En tant que Créateur, Jésus aurait certainement du pouvoir sur la vie et la mort. Les plus proches de lui prétendent l’avoir vu vivant après sa mort et enterré pendant trois jours. S’ils avaient tort, alors le christianisme a été fondé sur un mensonge. Mais, s’ils avaient raison, un tel miracle justifierait tout ce que Jésus a dit de Dieu, de lui-même et de nous.

Qu’en pensez-vous?

 

Deux Prix Nobel d’économie alertent sur les dangers du bitcoin

Alors que la devise numérique, après avoir atteint un pic à 11 000 dollars mercredi, accusait une baisse de 14,98% jeudi après-midi sous les 9 500 dollars, le français Jean Tirole et l’américain Joseph Stiglitz jugent la crypto-monnaie socialement inutile et nuisible.

Eric Piermont

À 24 heures d’écart, deux Prix Nobel d’économie mettent en garde contre le bitcoin et la folle hausse du cours de ces derniers jours. En milieu d’après-midi, la devise numérique en nette baisse valait 9 438,41 dollars (7 926 euros), en recul de 14,98% sur les dernières 24 heures après avoir dépassé pendant deux heures les 11 000 dollars mercredi en début de soirée.

Dans une tribune publiée jeudi par le Financial Times de Londres, le français Jean Tirole, économiste à l’École d’économie de Toulouse et Prix Nobel 2014, juge ainsi que le bitcoin est «un actif sans valeur intrinsèque»«sans réalité économique». Alors que la plupart des analystes s’accordent sur la nature totalement irrationnelle du mouvement actuel, Jean Tirole estime que «son prix pourrait carrément tomber à zéro si la confiance dans le système venait à disparaître».

L’économiste rappelle que l’histoire est jalonnée de bulles : celle des bulbes de tulipes aux Pays-Bas au XVIIsiècle, la bulle des mers du Sud un siècle plus tard qui explosa en Grande-Bretagne en 1720, les bulles immobilières, etc. Il estime ironiquement que le bitcoin pourrait devenir «le nouvel or», une matière première à laquelle la communauté qui gravite autour de la crypto-monnaie le compare souvent en y ajoutant le terme «numérique» mais pour ajouter qu’il ne mettra pas pour autant ses «économies» dedans et qu’il ne souhaite pas que les «banques régulées parient sur sa valeur».

Une allusion possible à l’information du Wall Street Journal selon laquelle la banque d’affaires new-yorkaise Goldman Sachs aurait décidé de lui consacrer une petite cellule afin de servir ses clients insititutionnels qui souhaiteraient en acheter. L’information n’a jamais été confirmée par la banque d’affaires, et son PDG, Lloyd Blankfein, a déclaré sur Bloomberg ce jeudi que «le bitcoin, ce n’est pas pour lui».

 

Pour Tirole, économiste d’obédience libérale, le bitcoin est peut-être «un rêve libertarien mais c’est un vraie migraine pour quiconque voit la politique publique comme un nécessaire complément à l’économie de marché». Jean Tirole note que le bitcoin est encore trop souvent utilisé pour l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent plutôt que pour des achats classiques. Il pose la question qui fâche justement les libertariens attachés à une forme de «neutralité» technique de la monnaie : comment les banques centrales pourront-elles mettre en place des politiques contracyliques dans un monde de crypto-monnaies privées ? Autrement dit, quid de l’avenir des politiques monétaires ?

La blockchain bienvenue, pas les crypto-monnaies

Jean Tirole précise que son «scepticisme» ne concerne pas la blockchain ou «chaîne de blocs», la technologie réputée infalsifiable sur laquelle repose le réseau pair-à-pair totalement décentralisé qu’est le bitcoin. Ce type de bases de données décentralisées est une «innovation bienvenue» dit-il, avec «des applications utiles» incluant des exécutions rapides de «contrats intelligents»comme le permet par exemple l’ether, une autre crypto-monnaie basée sur la blockchain Etherum. Mais les crypto-monnaies ne contribuent pas au «bien commun» dit-il, à l’image de la «folie» des ICO, ces levées de fonds en bitcoin et ether qui battent actuellement tous les records.

Ce mode de financement présenté comme le graal de la désintermédiation des acteurs traditionnels du secteur aurait atteint les trois milliards de dollars sur les dix premiers mois de 2017. Selon Jean Tirole, les ICO négligent les «fondamentaux» de la finance à savoir «l’utilisation d’intermédiaires fiables et bien capitalisés pour suivre les projets». L’économiste conclut que les avancées technologiques ne doivent servir à se déconnecter des fondamentaux économiques et que les gouvernements qui accordent leurs sympathies au bitcoin et aux ICO seraient bien inspirés de «protéger leurs citoyens et leurs institutions financières contre un phénomène risqué et socialement nuisible».

Le Japon vient par exemple de reconnaître les monnaies virtuelles comme des moyens de paiement légaux. Et Gibraltar annonce à partir de janvier l’installation sur son sol surtout virtuel on imagine «le premier marché de levées de fonds ICO régulé».

Stiglitz favorable à une interdiction

Autre Prix Nobel à mettre en garde contre la fièvre autour du bitcoin, l’américain Joseph Stiglitz estime lui que le bitcoin devrait être interdit. Sur l’antenne de la chaîne financière new yorkaise de Bloomberg, le Prix Nobel 2001 d’économie a estimé que «le bitcoin ne sert aucune fonction socialement utile» et ne réussit «qu’en raison de son potentiel de contournement, du déficit de surveillance».

Publicité

Et de prédire que «c’est une bulle qui va donner à beaucoup de monde beaucoup de moments très excitants tant qu’elle monte puis elle va redescendre. Il me semble que le bitcoin devrait être interdit», a-t-il conclu.

 

 

 

 

 

 

https://www.bloomberg.com/news/videos/2017-11-30/goldman-ceo-if-bitcoin-works-we-ll-get-to-it-video

%d blogueurs aiment cette page :