Recette autochtone:Sirop contre la toux et la grippe

Le fruit du vinaigrier.

 

Sirop pour la toux, recette autochtone

Problème de toux persistante qui empêche les enfants ou vous-même de dormir, voici une recette qui était utilisé dans notre famille pour contrer la toux
Faire mijoter dans de l’eau les fruits du vinaigrier pendant 20 minutes, ensuite garder le liquide et y ajouter 500g de miel, continuer de mijoter jusqu’à ce que l’eau s’évapore assez pour qu’il devienne un sirop épais( pour vérifier la consistance, en mettre un peut sur une assiette froide et il refroidira et vous verrez la consistance) ensuite servir une cuillère à thé froide saupoudré de poivre noir, soulagement instantanée, «Avertissement» je dois vous avertir cependant qu’il faut faire attention au latex qu’il y a dans les branches du vinaigrier, s’il y a contact avec la peau, une dermite grave est possible, et l’usage des feuilles est très toxique, utilisez uniquement les fruits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disposer d’un jardin où passer du temps est une habitude très répandue qui offre de nombreux avantages. Mais, créer un jardin chez soi n’est pas une tâche facile. En plus d’avoir un plan pour le côté esthétique de cet espace vert, il faut choisir les différentes plantes à mettre dans le jardin. Pourquoi ne pas opter pour le vinaigrier ? C’est l’une des plantes qui apportent de la beauté et de l’esthétique dans un jardin particulier ou public. Comment cultiver et entretenir le vinaigrier ? Pourquoi le planter dans son jardin ? 

Appartenant à la famille des Anarcardiaceae, le vinaigrier est un arbuste dont les feuilles sont caduques et très longues. Cette plante est originaire de l’Amérique du Nord et dispose de plusieurs particularités. L’une de ses plus grandes particularités est son acidité qui lui a valu le nom de vinaigrier. Mais, de nombreux autres éléments en font une plante unique en son genre. Il s’agit par exemple de :

  • Ses couleurs changeantes au gré des saisons ;
  • Son fruit disposant de nombreux bienfaits ;
  • Ses fleurs qui captivent le regard.

Cette plante est souvent qualifiée d’exotique du fait de ses caractéristiques. Par ailleurs, le vinaigrier peut facilement atteindre une hauteur de 5 ou 6 m en fonction de l’entretien qu’on lui apporte.

Les différentes variétés de vinaigriers

 

 

Le vinaigrier est une plante que l’on appelle aussi sumac vinaigrier, sumac de Virginie, sumac amaranthe, sumac à queue de renard ou Rhus typhina. Il existe plusieurs variétés de l’arbuste. Elles se différencient par leur taille et leur feuillage. De plus, certaines variétés ne drageonnent pas. On peut citer :

  • Sumac de Virginie Œil de tigre (Rhus typhina « Tiger Eyes ») ;
  • Rhus typhina (Laciniata) ;
  • Sumac amarante (Rhus typhina « Dissecta »).

Le Sumac de Virginie Œil de tigre ou Sumac doré est un arbuste qui a une croissance rapide. Il peut atteindre 3 m de haut pour 4 m de large. Il présente un port érigé avec des branches peu ramifiées et une cime arrondie, compacte.

LE SUMAC « DORÉ » DOIT SON NOM À SON MAGNIFIQUE FEUILLAGE.

 

 

Les feuilles ont une couleur vert jaune acide lorsqu’elles naissent au printemps. Puis, elles deviennent au fil du temps jaune, orange et rouge à l’automne. En forme de panicules coniques, la floraison se déroule en juillet-août. Les fruits pourpres et ronds apparaissent sur les arbustes femelles. Ces fruits sont des grappes coniques qui mesurent 15 cm de long et persistent tout l’hiver. C’est un arbuste rustique qui résiste à des températures négatives de -20 degrés Celsius. Rhus typhina « Tiger Eyes ») ne drageonne pas et peut être planté en isolé ou en groupe.

Originaire de l’Est de l’Amérique du Nord, Rhus typhina (Laciniata) est un petit arbre qui atteint 2 m de haut pour 3 m de large. Il présente un port évasé, et un feuillage magnifique aux multiples couleurs. Vertes au-dessus, ses grandes feuilles de 30 à 50 cm ont un aspect bleuté en dessous. Puis, à l’automne, elles virent au rouge après avoir pris des teintes jaune et orange. De juin à août, les fleurs vertes sont groupées en panicules de 10 à 20 cm. Elles donnent plus tard des fruits sous forme de drupes couvertes de poils rouges. Rustique, Rhus typhina (Laciniata) peut être plantée en isolé, en groupe ou en association dans les haies libres.

Le Sumac amarante (Rhus typhina « Dissecta ») est un arbuste à port touffu étalé. Il est originaire de l’Est de l’Amérique et présente un feuillage caduc, très décoratif. Les feuilles vertes au départ deviennent rouge orangé en automne. Elles mesurent 50 cm de long et sont composées de nombreuses folioles. Les panicules de fleurs jaune-vert apparaissent en automne. Et les fruits rouge amarante, recouverts de poils rouges, persistent sur l’arbuste une partie de l’hiver. C’est une plante qui peut devenir envahissante si l’on ne contrôle pas sa croissance. Elle résiste aux températures négatives jusqu’à -20 °C.

Quelle est l’utilité du vinaigrier ?

à l’automne au Québec.

 

Le vinaigrier est une plante très utile en ce sens qu’on peut s’en servir dans différents buts. En effet, de nombreuses personnes utilisent cette plante pour la cuisine ou des soins de santé. Cependant, c’est surtout pour son esthétique qu’il convient de l’avoir chez soi. Le vinaigrier apporte de la beauté au jardin tout au long de l’année.

À LA FLORAISON, LA BELLE COULEUR DES FLEURS APPORTE DE LA GAIETÉ ET DU CHARME AUX JARDINS. À L’AUTOMNE, LES FEUILLES SE TEINTENT DE ROSE ET DE ROUGE, CE QUI EN FAIT L’UNE DES PLUS BELLES PLANTES DE CETTE SAISON.

Le vinaigrier ou sumac de Virginie est donc utile pour :

  • Sa magnifique floraison ;
  • Ses vertus thérapeutiques ;
  • Son utilisation en cuisine.

Le vinaigrier est une plante qui dispose de nombreuses vertus. Ses fruits sont utilisés pour la fabrication d’une boisson de couleur rose utilisée comme un jus. Dans de nombreux pays, on écrase ses feuilles pour en faire des épices et assaisonner certains plats. C’est une plante riche en tanins et en vitamines C. Elle dispose de propriétés antispasmodiques, diurétiques, et vulnéraires. Par ailleurs, les Amérindiens et les Algonquins lui attribuent la capacité de soigner certains maux dont :

  • L’arthrite ;
  • Le manque d’appétit ;
  • La diarrhée.

Ainsi, ce n’est pas uniquement sa beauté qu’il faut prendre en compte pour décider si l’on veut l’installer dans son jardin.

Le vinaigrier : plantation et culture

 

La procédure pour la plantation et la culture du vinaigrier est aisée à suivre.

À quel moment faut-il planter le vinaigrier ?

LA PÉRIODE IDÉALE POUR COMMENCER UNE CULTURE DE VINAIGRIER EST L’AUTOMNE OU LE PRINTEMPS.

En effet, ce sont les saisons les plus clémentes de l’année et elles se prêtent bien à une plantation. En choisissant l’une de ces saisons, vous êtes sûr que le sumac de Virginie ne subira pas d’attaque trop tôt. Du moins, pas d’attaques dues aux conditions climatiques.

L’emplacement idéal pour une plantation de vinaigrier

Si vous voulez planter un vinaigrier, cherchez un endroit avec une bonne exposition au soleil. En effet, rien ne fait plus de bien à un vinaigrier que les rayons du soleil. Cependant, à défaut de lui offrir tous les rayons du soleil, il est possible de lui trouver un emplacement à mi-ombre. Le vinaigrier est une plante que l’on peut installer sur une pente ou sur un terrain plat. Dans de nombreux pays, la culture de cette plante permet de lutter contre l’érosion côtière.

Sur quel sol est-il possible de cultiver le vinaigrier ?

La culture du sumac de Virginie étant relativement facile, il n’est pas nécessaire d’utiliser un sol avec des caractéristiques particulières. Ainsi, un sol normal fera parfaitement l’affaire s’il est bien drainé. Mais, il faut bien que le sol soit bien riche pour le développement de la plante. Pour cela, il est possible de mélanger du sable et du compost pour favoriser le bon développement de cette plante. Durant les premiers mois, la plante aura besoin de ce type de sol.

La méthode pour bien cultiver le vinaigrier

Pour cultiver le sumac vinaigrier, il existe deux options disponibles. Il s’agit de l’utilisation :

  • Des graines ;
  • Des jeunes plants.

Pour utiliser un jeune plant, il suffit de le mettre en terre et de l’arroser régulièrement pour qu’il s’adapte à son environnement. Quant aux graines, il faut juste creuser un peu le sol et y mettre la graine. La profondeur du trou peut être de 6 cm ou plus. Là aussi, il faudra arroser régulièrement la plante durant les premiers mois. Il faut éviter de mettre un sumac de Virginie dans un petit jardin. En effet, cette plante se développe très rapidement et sera perçue comme envahissante dans un espace réduit. Elle se multiplie grâce à ses racines qui peuvent apparaître très loin de la tige d’origine.

L’on peut aussi utiliser des boutures pour la multiplication du sumac de Virginie. De préférence, l’on choisira les boutures semi-ligneuses en été et les boutures de racines en hiver.

Quel est le coût d’une culture de vinaigrier ?

La culture d’un vinaigrier ne nécessite pas un gros investissement.

En Europe

Pour une culture par graines, il faut compter entre 5 et 15 euros à consacrer à l’achat des semences. Pour l’achat de jeunes plants, un budget compris entre 10 et 20 euros est suffisant. Cependant, le prix varie en fonction de la hauteur choisie pour le jeune plant. En fonction de cette hauteur, le prix peut monter jusqu’à 100 euros.

Au Québec et en Amérique

On peut facilement le trouver à l’état sauvage.

On peut aussi se le procurer pour environ $10 canadiens.

Quel entretien pour un vinaigrier ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’entretien à apporter à un vinaigrier dépend de plusieurs éléments. Ce sont principalement :

  • Les nuisibles et insectes ;
  • Les maladies ;
  • Les particularités du jardin ;
  • La saison.

En effet, en fonction de ces éléments, un vinaigrier en croissance peut nécessiter beaucoup de soins ou non.

Quel arrosage pour un bon développement du vinaigrier ?

Le développement du vinaigrier peut varier en fonction de l’arrosage qu’on lui apporte. En effet, après la période d’adaptation de la plante, celle-ci n’a pas réellement besoin qu’on l’arrose. Le vinaigrier est une plante qui s’adapte parfaitement bien à un sol sec. Il est donc possible de ne pas l’arroser du tout. Cependant, en période de sécheresse, arroser le vinaigrier deux à trois fois par semaine lui permet de rester en bonne santé. C’est essentiel si l’on veut éviter d’avoir une plante de 3 m au lieu d’une plante de 5 m après une croissance normale.

Quels soins doit-on apporter au vinaigrier ?

Les soins qu’il est possible d’apporter au vinaigrier ne sont pas très nombreux. On peut simplement laisser la nature faire son œuvre, si l’on a la chance de posséder un grand jardin. Cependant, dans un grand jardin, la plante va s’étendre et peut-être envahir un grand espace. Pour éviter cela, il faut de temps à autre :

  • Tailler la plante ;
  • Retirer les drageons créés par les racines.

Tailler la plante n’est pas forcément une nécessité, mais cela permet de lui donner une belle forme. Il suffit d’élaguer les branches du bas et de laisser celles du haut. Ainsi, l’on peut donner une forme de couronne à la plante.

ENLEVER LES DRAGEONS CRÉÉS PAR LES RACINES QUI S’ÉTENDENT VOUS ÉVITE D’AVOIR DE NOMBREUSES PETITES POUSSES QUI ENTRERONT EN COMPÉTITION AVEC LA PLANTE MÈRE.

 

De plus, à la fin de l’hiver, vous pourrez couper les pousses florifères à moitié. Le but de l’opération est de conserver une charpente équilibrée pour la plante et de favoriser ainsi de nouvelles pousses.

Protéger et soigner un vinaigrier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Protéger et soigner un vinaigrier est la bonne formule pour la garder longtemps.

Insectes, nuisibles et maladies

Les insectes et les nuisibles sont généralement les principales menaces contre lesquelles il faut lutter pour garder une plante en vie. Cependant, le sumac de Virginie est assez résistant contre de nombreuses phytopathologies. Cependant, il est important de craindre principalement deux maladies : la maladie du corail et la verticilliose. Il est possible de se débarrasser des insectes et autres parasites du vinaigrier en utilisant des produits chimiques spéciaux.

La maladie du corail est due à un champignon microscopique. Elle se manifeste par le dépérissement de branches entières de l’arbre ou un flétrissement subit du feuillage. Pour la prévention, il est conseillé de désinfecter les outils que l’on utilise pour tailler le vinaigrier. On peut aussi traiter ce dernier avec de la bouillie bordelaise. Pour le traitement, il est recommandé de couper les parties atteintes et de les brûler sans lambiner.  Le même principe doit être suivi lors d’une épisode de verticilliose.

Quelques astuces pour le bien-être du vinaigrier

Pour le bien-être du vinaigrier,

  • Évitez de le mettre ensemble avec une autre plante, lors de la plantation (elle pourra bien s’épanouir et ne portera pas préjudice à l’autre plante);
  • Évitez de tailler le sumac de Virginie trop souvent;

Vous pouvez aussi limiter le champ d’action de la plante avec un seau. Pour cela, il faut enterrer un seau dont le fond est découpé autour de la plante. La hauteur du seau doit pouvoir empêcher le développement des drageons tout en permettant un bon drainage du sol.

Les précautions à observer en manipulant le vinaigrier

Le sumac de Virginie n’est pas une plante toxique à proprement parler. Cependant, le latex de la plante est toxique. De plus, son contact avec la peau peut être à l’origine d’allergies et de dermatoses. Vous devez donc en somme :

  • Éviter les espèces toxiques du genre Rhus ;
  • Éviter le contact entre la sève du vinaigrier et la peau.

Dans le genre Rhus, d’autres espèces sont à manipuler avec précaution. Par exemple Rhus toxicodendron possède une sève très corrosive et Rhus vernicifera une sève toxique. Cette dernière est utilisée dans la production de la laque du Japon. De plus, certaines espèces du genre Rhus possèdent des baies toxiques.

Que retenir sur le sumac de Virginie ? Le vinaigrier est une plante pas comme les autres, mais d’une grande beauté. Elle ne nécessite pas des soins d’entretien intensifs et tombe rarement malade. Une fois la plantation réussie, il vaut mieux laisser la plante s’épanouir. Il faut également prendre certaines mesures pour ne pas tomber malade soi-même. Malgré ses nombreux bienfaits, le vinaigrier est une plante à manipuler avec précaution.

 

 

 

 

 

 

De nouvelles vidéos sur Alexis Cossette-Trudel et autres sécurisées et relayées

Nous allons répondre à la censure politique de la dictature covidienne par une action préventive afin de s’assurer un minimum de liberté d’expression et le droit de parole.

Le Québec est connu,comme le Canada,comme étant une société démocratique,donc nous allons agir en démocrate:

 

 

 

 

 

 

ENFIN, UNE PREUVE CONCLUSIVE! Michelle Obama est vraiment Big Mike

Tout d’abord, regardez attentivement cette photo de Barack Obama avec son bras autour de Big Mike pendant les années Mikhail Gorbatchev (1985-1991). Obama aurait environ 24 ou 25 ans.

 


Maintenant, regardez de plus près Big Mike ci-dessous en se faisant passer pour Michelle Obama, auteur de «Becoming» (devenir une femme?!), En 2013.

 

Portrait officiel de la Première Dame Michelle Obama
dans la salle verte de la Maison Blanche, le 12 février 2013
(Photo officielle de la Maison Blanche par Chuck Kennedy)

Ensuite, cliquez sur la photo ci-dessus pour l’agrandir considérablement. Maintenant, regardez de près les dents. Comparez les 2 dents des deux photos en commençant par la grande incisive à droite. Voyez comment il chevauche légèrement la dent à sa droite SUR LES DEUX PHOTOGRAPHIES.


Pour ceux qui ne peuvent pas voir clairement les 2 dents contiguës concernées, veuillez observer le chevauchement évident sur la photo suivante. Notez également que la canine du côté droit pointe de manière significative vers l’intérieur, tout comme sur la photo de Big Mike en haut de cet article.


Regardez, aucune Première Dame de l’histoire des États-Unis n’a jamais montré sans vergogne ses ÉNORMES épaules comme Michelle Obama l’a souvent fait. C’était un cadeau mort là-bas. La photo de Big Mike qui suit était une image familière – plus de 8 longues années – de la Première Dame avec une carrure d’Homme affichant ses muscles trapèzes massivement construits. Veuillez regarder la taille de ces muscles ! ! !

La Première Dame Michelle toute parée pour un dîner d’État

Vraiment, comment un ancien avocat et cadre d’hôpital (tous deux des emplois de cols blancs sédentaires) devenu Première Dame peut-il développer la taille et la force de ses muscles qui sont clairement illustrées sur la photo ci-dessus?!

Pour ceux qui ne connaissent pas le système musculo-squelettique, ce qui suit est un diagramme qui met en évidence l’emplacement exact des muscles trapèzes qui s’étendent du cou aux épaules (représentés en orange ).


Les muscles de Big Mike sont beaucoup plus développés que le modèle masculin musclé ci-dessus! Cependant, ce sont les dents qui présentent la preuve irréfutable que Michelle Obama est vraiment Big Mike . Il est bien connu des enquêteurs judiciaires que les dents fournissent souvent la preuve concluante pour identifier une victime de meurtre. Et il en est de même avec cette confirmation dentaire décisive de la véritable identité de Michelle «Michael LaVaughn Robinson» Obama, alias Big Mike .


Dans cette enquête de cas froid, un corps a apparemment été changé, mais avec le même corps. Maintenant, nous savons tous ce qui est vraiment arrivé à Big Mike . Ainsi que ce qui est arrivé à Barack.

Voir: Obama est gay, Michelle est transgenre (vidéo)


Barack Obama est officiellement fixé à 6 ′ 1 de hauteur tandis que Michelle mesure 5 ′ 11 ″. Un autre regard sur la photographie précédente reflète cette différence de hauteur qui offre une autre preuve convaincante que Michelle est vraiment Big Mike .


Maintenant, regardez Big Mike Transgender Into Michelle dans Seamless Transformation (vidéo) . Les Américains ne savaient pas que les occupants de la Maison Blanche à l’époque d’Obama n’étaient pas un POTUS hétérosexuel et une Première Dame, mais plutôt un POTUS gay et une Première Dame trans!


Bonne surprise d’octobre! ! !

 

Enfin, regardez cette vidéo YouTube hautement censurée, que l’on ne trouve désormais que sur Bitchute, où le président Obama appelle Michelle «Michael» lors d’un discours majeur . Le corps politique américain a-t-il besoin d’une autre preuve prouvant qu’il a été profondément trompé par les porte-étendards du Parti démocrate Barack Hussein Obama et Michael LaVaughn Robinson?


Note de l’éditeur: Pour les sceptiques parmi les États-Unis, sachez qu’il existe plusieurs autres photos d’un jeune Barack Obama dans des positions compromettantes avec Michael LaVaughn Robinson, maintenant connu sous le nom de Big Mike . Par exemple, il y a cette photo vintage:



COMMENTAIRE POLITIQUE DU SOTN: L’une des principales raisons pour lesquelles Barack Hussein Obama a été installé de manière inconstitutionnelle à la Maison Blanche était de déclarer le DOMA (loi sur la défense du mariage) inconstitutionnel. Cet acte unique de marxisme culturel a créé le climat nécessaire pour que la Cour suprême des États-Unis légalise illégalement le mariage homosexuel. Les maîtres d’Obama savaient qu’il ferait volontiers pression pour le mariage gay parce que cela légitimerait le sien. Il semble que Big Mike était vraiment le gestionnaire de Barack dans cette affaire et de nombreux autres qui se sont avérés déchirer irrémédiablement le tissu de la société américaine. C’est pourquoi le moment déterminant pour la présidence Obama a été d’éclairer la Maison Blanche avec l’arc-en-ciel LGBTQ; il a représenté un grand succès politique pour Obama et une célébration personnelle pour Big Mike . C’est pourquoi le candidat mandchou Barack Obama a été embauché dans le bureau ovale par la cabale mondialiste du Nouvel Ordre Mondial – pour effondrer les États-Unis d’Amérique.


Source : State of the Nation
11 octobre 2020


BIGMIKE gate : Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il est maintenant évident que Michelle Obama est née un homme biologique!

Pourquoi tant de gens croient-ils que Michelle Obama est un homme biologique? Malik Obama a également tweeté cela

 

Apparemment, Michelle Obama est né un homme biologique nommé Michael LaVaughn Robinson, puis il a changé son nom en Michelle à 12 ans.

Barack Obama a qualifié Michelle de «Michael» à deux reprises à la télévision nationale (comme vous le verrez dans le documentaire intégré ci-dessous), et Michelle l’a dit dans une interview:

«Quand il s’agit de moi, ils deviennent vraiment, vraiment ignorants. Ils croient que simplement parce que j’ai une pomme d’Adam, je ne suis pas une vraie femme.

Comme nous le savons tous, seuls les hommes ont une pomme d’Adam, donc en admettant avoir une pomme d’Adam, «elle» a en fait admis être un homme biologique.

Le frère de Barack Obama, Malik Obama, a également tweeté que l’ancien président américain est gay, est né au Kenya (et a fourni une copie de son certificat de naissance à l’appui de sa revendication), et a déclaré que Michelle était en fait un homme et que son nom est Michael .

Et puis il y a ceux qui ont déclaré publiquement avoir eu des relations sexuelles avec Barack Obama.

N’importe qui peut changer et devenir une femme noire ou un homme noir à tout moment, grâce à une justice sociale fluide de genre et à une logique de gauche trans-tout.

Alors peut-être que nous devrions tous déclarer que nous sommes des femmes noires, tout comme Michael «Michelle» Obama l’a fait, et alors nous aurons tous droit à des réparations, si et quand elles viennent. Vous pouvez même utiliser la fluidité des sexes pour vous frayer un chemin vers le sommet de la politique.

C’est facile, vous voyez, parce que, prétendument, Michelle Obama est née un homme biologique nommé  Michael LaVaughn Robinson , puis il a changé son nom pour Michelle à 12 ans.

Transformer la transsexuelle de Michael Robinson en Michelle Obama

Michael Obama aurait subi une opération à la fin de la vingtaine, juste avant de rencontrer Barack Hussein, qui connaissait depuis le début la vraie Michelle.

Michael n’allait pas commencer cette relation sur la base d’un mensonge, alors il l’a dit à Barack, mais il le savait déjà. Leurs enfants sont tous issus du sperme de Barack mais ce sont des substituts. Michael est «maman» et c’est tout.

«Quand il s’agit de moi, ils deviennent vraiment, vraiment ignorants. Ils croient que simplement  parce que j’ai une pomme d’Adam,  je ne suis pas une vraie femme. [italiques ajoutés]

Le cadeau mort, lorsque vous essayez de dire le sexe biologique de quelqu’un ( cela s’appelle la science , au fait), c’est en regardant leur proéminence laryngée ou «triangle du cou».

Communément connue sous le nom de pomme d’Adam, c’est la saillie ou «masse» formée par un certain angle du cartilage thyroïdien qui entoure et protège le larynx.

Pour les hommes adultes, cette caractéristique sexuelle secondaire est clairement visible et également palpable. Ceci est lié à l’approfondissement de la voix, car elle s’accentue pendant la puberté.

Il existe une chirurgie esthétique, appelée  chondrolaryngoplasie , qui peut être effectuée pour remodeler la pomme d’Adam en réduisant une partie du cartilage thyroïdien. Mais ensuite, il y a ces grosses épaules viriles à combattre, quand on parle de Michael Obama ( source vidéo ):

 

Peut-être que tout le monde pensera qu’elle travaille très dur, et donc la solution la plus simple à ce problème de camouflage est de ne pas les couvrir, jamais.

Attention les femmes qui cherchent à développer des bras et des épaules comme «Michelle» Obama, si vous n’êtes pas aussi né un homme, il peut être difficile de simplement travailler et développer des épaules comme un secondeur de la NFL.

De tous les noms possibles dans le monde, pourquoi son livre est-il intitulé Becoming Michelle Obama?

Et n’oublions pas son livre récemment publié. La couverture se lit  Becoming Michelle Obama :

Les rumeurs selon lesquelles Barack Obama est gay

Et puis il y a les rumeurs interminables selon lesquelles  Barack Obama serait gay  (même  un call boy  quand il était à l’université), qu’il était  membre d’un bain gay à Chicago , et puis il y a les hommes qui prétendent avoir eu relations sexuelles avec lui.

Barack Obama a appelé Michelle « Michael » deux fois à la télévision nationale, comme vous le verrez dans le documentaire suivant, extrêmement révélateur:

 

Michael a toujours ses parties, parce que ce n’est pas une saucisse d’été qu’il prend

Regardez Michael «Michelle» Obama secouer ses parties sur le Ellen Show. C’est un paquet, à moins que «elle» ne porte simplement «sa» masse autour de sa taille dans «son» jock strap.

 

 

 

Michelle est un homme biologique, déclare le frère Malik de Barack Obama

 

 

Oups. Cela a-t-il été publié? Oui, le frère du tristement célèbre ancien président a renversé la vapeur sur le premier président gay que nous connaissons et le premier «premier homme» à vivre à la Maison Blanche .

Le frère de Barack, Malik, a  publié des tweets sur le fait que Michelle était vraiment Michael. Après tout, avec des mains aussi énormes, une pomme d’Adam et des épaules capables de soulever l’arrière d’une camionnette du sol, Malik déclarait simplement l’évidence.

Malik Obama a fourni la preuve, sous forme d’acte de naissance, que Barack Hussein Obama est né au Kenya

Voici une image plus grande du véritable acte de naissance de Barack Hussein Obama, qui prouve qu’il est né au Kenya:

Une  enquête de cinq ans a prouvé que l’acte de naissance fourni par Barack Hussein Obama était un faux , et même  l’avocat de M. Obama l’a admis devant le tribunal .

Le 7 mars 2012, la publication russe  «Pravda» a appelé la presse américaine pour avoir délibérément négligé le plus grand scandale de l’histoire américaine moderne .

Le shérif Joe Arpaio du comté de Maricopa, en Arizona, a publié des preuves médico-légales crédibles selon lesquelles Barack Obama, présumé président des États-Unis, a présenté au monde un faux certificat de naissance le 27 avril 2011.

Depuis, le scandale n’a fait que s’étendre. L’ancien employé du service postal des États-Unis, Allen Hulton, a récemment présenté un témoignage convaincant donné sous serment, qui ne mène qu’à une seule conclusion:  Barack Obama a étudié à l’université aux États-Unis en tant qu’étudiant étranger .

Mais je m’éloigne du sujet.

Ci-dessous, un tweet de Malik Obama qui a également suggéré que Michelle Obama est en fait un homme:

 

Est-ce juste une femme avec des problèmes de thyroïde et une grosse banane dans sa poche pour une collation plus tard? Seul son mari le sait.

Ce que nous savons avec certitude, c’est que chaque jour était le jour opposé pour Barack Obama lorsqu’il était au pouvoir pendant ces huit longues années, et il ment encore entre ses dents pour que sa cohorte sénile soit maintenant aux commandes.

Source:  Clearnewswire.com

 

 

 

 

 

Nous appuyons le Conseil National de la Résistance Iranienne et l’Organisation des Moudjahiddines du peuple d’Iran

En effet,votre humble serviteur est ami avec plusieurs personnalités à la tête de ces 2 groupes qui devraient  rapidement se fusionner dans le futur afin de renverser la dictature des ayatollah de Téhéran!

Le peuple iranien appui fortement le Conseil National de la Résistance Iranienne dont Maryam Radjavi est la présidente.

Maryam Radjavi

Il s’agit de la première femme iranienne à occuper un poste d’importance majeure pour l’avenir de son pays.

 

Shahin Gobadi

 

Shahin Gobadi est le porte-parole de l’Organisation des Moudjahiddines du peuple d’Iran (OMPI / #MEK )

Ensemble ,ces deux puissantes organisations qui ont le soutient de millions d’iraniens en Iran et dans toute la diaspora,devraient finalement renverser la dictature…un jour!

Elaheh Azimfar

Présidente du Conseil national de la résistance de la République d’Iran pour les organisations internationales

Ali Safavi

Assis au Comité des affaires étrangères, Conseil national de la résistance iranienne 


EN COMPLÉMENTAIRE

Importantes informations 

Arrestations, torture et exécutions: l’automne du mécontentement en Iran

Les manifestants agitent le drapeau Lion et Soleil du Conseil national de la résistance iranienne et le drapeau blanc des Moudjahiddines du peuple d’Iran, deux groupes d’opposition iraniens, alors qu’ils manifestent devant l’ambassade iranienne à Londres le 12 septembre 2020 contre l’exécution du lutteur iranien Navid Afkari en Iran.

 

Une femme participant à une veillée aux chandelles, à la mémoire des victimes du Boeing 737 d’Ukraine International Airlines, s’entretient avec un policier à la suite du rassemblement devant l’Université Amirkabir dans la capitale iranienne Téhéran le 11 janvier 2020

 

  • Les analystes pensent que la pendaison du champion de lutte Navid Afkari le mois dernier était destinée à dissuader de futures manifestations
  • La crise économique en spirale pourrait entraîner davantage de répression et de violence alors que le régime affronte un mécontentement généralisé

LONDRES: Face à la pire épidémie de COVID-19 et à la ruine économique du Moyen-Orient, la violente répression et la persécution des militants anti-gouvernementaux par l’Iran est une tentative de dissuader de futures manifestations, ont déclaré des analystes. Mais à leur avis, le mépris du régime pour les droits de l’homme pourrait très bien être un signe de faiblesse plutôt que de force.

Le monde a été consterné en septembre par la cruelle pendaison de Navid Afkari, un champion de lutte iranien. Il a demandé un procès équitable jusqu’au bout, mais a été privé de représentation légale et détenu aux côtés de ses deux frères. Les mauvais traitements brutaux infligés à Afkari et son exécution soudaine visaient à envoyer un message clair aux Iraniens normaux, a déclaré Mansoureh Mills, chercheur sur l’Iran à Amnesty International.

«Les autorités iraniennes font preuve de souplesse», a-t-il déclaré à Arab News. «À un moment où l’humeur générale des Iraniens s’éloigne de la peine de mort et que le monde regarde avec horreur son utilisation croissante par l’Iran contre des manifestants, des dissidents et des membres de groupes minoritaires, les autorités iraniennes ont recours à des exécutions, comme celle de Navid Afkari, en tant qu’outil de contrôle politique et d’oppression pour instiller la peur parmi le public.

Plus de 7000 personnes ont été arrêtées au cours des seules manifestations de 2019 et au moins 30 autres manifestants ont déjà été condamnés à mort, ont écrit les militants iraniens de la démocratie Shirin Ebadi, Abbas Milani et Hamid Moghadam dans un récent article d’opinion intitulé «L’Iran mérite un carton rouge pour son violations des droits de l’homme », pour le site d’information américain The Hill.

Un rapport publié par le groupe de défense des droits Amnesty International en septembre a détaillé le catalogue des horreurs auxquelles sont confrontés les manifestants détenus dans les prisons iraniennes. Les prisonniers épargnés par la peine de mort étaient régulièrement soumis à la torture, notamment «des coups, des flagellations, des décharges électriques, des positions de stress et des violences sexuelles», indique le rapport.

Le traitement par Téhéran des militants des droits des femmes a été particulièrement dur. Par exemple, le tribunal révolutionnaire islamique d’Iran a condamné Nasrin Sotoudeh, 57 ans, une avocate iranienne renommée des droits humains, à 38 ans de prison et à 148 coups de fouet pour «perturbation de l’ordre public et collusion contre le système» pour son travail de défense des droits. des femmes. Amnesty a qualifié cette phrase d ‘«injustice scandaleuse».

Les partisans de la campagne d’ Amnesty International pour la libération de l’ avocate iranienne Nasrin Sotoudeh en célébrant une fête d’anniversaire devant l’ambassade d’ Iran à La Haye le 31 mai 2019.

Depuis 2009, le régime a emprisonné ou tenté de poursuivre au moins 60 avocats pour avoir défendu des prisonniers politiques, selon Human Rights Watch. Le régime est également accusé d’avoir inventé des accusations d’espionnage contre des visiteurs étrangers pour les retenir efficacement en otage, notamment Nazanin Zaghari-Ratcliffe, le double ressortissant anglo-iranien emprisonné en 2016, et l’université anglo-australienne Kylie Moore-Gilbert, détenue depuis 2018.

Alors que le COVID-19 a balayé les prisons surpeuplées d’Iran plus tôt cette année, Zaghari-Ratcliffe a été temporairement libérée de la célèbre prison d’Evin et placée en résidence surveillée avec ses parents à Téhéran, où elle attend de nouvelles accusations. Moore-Gilbert a récemment été transféré d’Evin à Qarchak, qui est largement considérée comme la pire prison pour femmes d’Iran, connue pour ses exécutions extrajudiciaires, ses tortures et autres violations des droits.

Même les familles des dissidents hors d’Iran ne sont pas en sécurité. Masih Alinejad, une critique fervente de la République islamique basée aux États-Unis, a déclaré que sa famille en Iran était régulièrement prise pour cible par le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI). Son frère a été emprisonné et torturé, tandis que sa mère a été victime de harcèlement. À un moment donné, sa mère «a menacé de se verser de l’essence sur elle-même et de s’immoler par le feu» lors d’une confrontation avec des officiers du CGRI, a déclaré Alinejad.

Ce mauvais traitement des manifestants, a déclaré Mills, peut être directement lié au déclin du contrôle économique et politique que Téhéran exerce sur la population.

Depuis le début de 2020, la valeur du rial iranien a chuté à de nouveaux creux chaque mois qui passe. En octobre, il est tombé à sa valeur la plus basse jamais enregistrée. Pire encore pour le régime, les États-Unis vont de l’avant avec la réimposition de sanctions «de reprise» levées dans le cadre de l’accord nucléaire. Pendant ce temps, avec la pression croissante sur les pays européens pour qu’ils adoptent une ligne plus dure contre l’Iran, l’une des rares lignes de sauvetage économiques restantes du régime pourrait bientôt disparaître.

«Chaque fois que la situation politique et économique dans le pays se dégrade, les autorités iraniennes répriment davantage le public et érodent encore plus les droits de l’homme – Téhéran a montré qu’il ferait tout ce qui était en son pouvoir pour écraser les manifestations et faire taire la dissidence», a déclaré Mills.

La crise économique en spirale de l’Iran pourrait annoncer encore plus de répression et de violence de la part de Téhéran dans une tentative de contrôler la situation intérieure instable, a ajouté Mills. Mais loin de freiner l’appétit des Iraniens ordinaires pour un changement de régime, il pense que la répression généralisée et le recours désinvolte à l’exécution ont, et continueront de faire rager la population.

Le journaliste et auteur Masih Alinejad s’exprime sur scène lors de la WICT Leadership Conference au New York Marriott Marquis Hotel le 16 octobre 2018 à New York.

 

«La colère suscitée par l’exécution de Navid Afkari parmi les Iraniens est palpable», a-t-il déclaré à Arab News. «Depuis sa mort, des graffitis sont apparus dans les rues iraniennes critiquant le guide suprême Ali Khamenei et appelant à la vengeance pour son assassinat, et les gens appellent à des manifestations contre son exécution.»

La prédiction de Mills concernant les troubles et la colère anti-régime est reprise par Ali Safavi, membre du Comité des affaires étrangères du Conseil national de la résistance iranienne, un groupe dissident iranien qui se considère comme le gouvernement en attente de l’Iran.

Safavi dit que tout comme les manifestations de 2018 et de novembre 2019, qui ont toutes deux été déclenchées par des griefs économiques parmi la population iranienne et se sont transformées en mouvements anti-régime, la détérioration des fondations économiques et sociales en Iran catalysera de nouveaux soulèvements.

En essayant d’empêcher cela, a déclaré Safavi, le régime est «pris entre un rocher et un endroit dur. S’il a besoin de réprimer et d’exécuter pour survivre, il est pleinement conscient de son état fragile et vulnérable, et est très inquiet de la réaction sociale massive des exécutions.

L’avocate iranienne des droits humains Nasrin Sotoudeh.

Le cas de la militante dissidente Shahla Jahanbin incarne le problème du régime. Elle a écrit une lettre au guide suprême Ali Khamenei plus tôt cette année, l’implorant de démissionner. En réponse, Jahanbin a été condamné à près de quatre ans de prison et contraint de retourner en prison quelques mois seulement après avoir été opéré au dos. Mais son traitement cruel aux mains du tribunal révolutionnaire islamique n’a pas réussi à réprimer la colère de la jeunesse iranienne contre le régime – il ne fait que l’alimenter, a déclaré Safavi.

«Le régime est terrifié par l’éruption d’un autre soulèvement», a-t-il ajouté. Mais le scénario cauchemardesque de Téhéran se joue peut-être déjà. Des images obtenues par Arab News montrent des individus non identifiés mettant le feu à l’entrée du tribunal de Shiraz où Afkari a été condamné à mort. Une vidéo ultérieure montre également un engin explosif qui explose dans l’entrée fortement fortifiée du bureau central de l’administration pénitentiaire de la province du Lorestan.

Les deux attaques ont eu lieu de nuit et n’ont causé que des dégâts matériels, mais ont été accueillies avec un déploiement immédiat des forces de sécurité. Safavi a déclaré que cela démontrait la peur du régime et sa vulnérabilité face au public iranien.

Selon Bob Blackman, député du Parti conservateur britannique, le seul moyen de sortir du cycle de répression, de réactions négatives publiques et de répression est que la communauté internationale envoie un message clair à l’Iran: «nous n’allons pas supporter leur Abus des droits de l’homme. »

Il a déclaré à Arab News que les pays européens doivent abandonner leurs tentatives d’apaiser l’Iran en sauvant l’accord nucléaire et suivre plutôt les traces de l’administration américaine avec de nouvelles sanctions contre le régime. «Nous devons être forts et fermes à ce sujet», a-t-il déclaré.

Blackman a également noté l’incertitude et les troubles potentiels causés par le nombre de morts de coronavirus en Iran – plus de 20000 selon les comptes officiels, bien que beaucoup soupçonnent que le chiffre réel pourrait être beaucoup plus élevé. Il a déclaré que les inquiétudes concernant la sécurité personnelle au milieu de la pandémie pourraient décourager les Iraniens de descendre dans la rue contre le gouvernement, mais cette réticence à se rassembler pour protester ne durera pas éternellement.

Le problème en Iran, a déclaré Blackman, est de plus en plus une question de savoir à quel point les Iraniens normaux sont prêts à subir dans leur vie quotidienne, et à quoi ils recourront quand cela devient trop difficile à supporter.

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, rencontre le président Hassan Rohani.

 

 

 

 

La Sexualité Sacrée:Qu’est-ce que les « célicouples », cette tendance qui fait fureur ?

 

Vous êtes en couple mais vous aimez vivre seul ? Vous êtes sans doute fait pour le “célicouple”.

C’est la nouvelle tendance du moment : être en couple mais vivre chacun chez soi. Un nouvel adage serait-il en train de voir le jour ? Pour vivre heureux, vivons séparés ! Pourquoi ce mode de relation semble être beaucoup plus qu’un épiphénomène ?

Il y a autant de manière d’être en couple que d’êtres humains sur cette Terre. Certains ont des relations longue distance, quelques couples emménagent très rapidement ensemble tandis que d’autres attendent des mois voir des années avant de sauter le pas et de partager le même toit.

Si habiter ensemble était à l’époque la suite logique d’une relation stable, certaines personnes préfèrent tout simplement ne jamais en arriver là. Et ce phénomène est joliment appelé le « célicouple ».

Qu’est-ce qu’un « célicouple » ?

Le “célicouple”, le fait d’être en couple mais de vivre dans des logements séparés est de plus en plus fréquent en France selon une étude de l’Institut national d’études démographiques (INED).

En France métropolitaine, environ 1 adulte sur 3 ne vit pas en couple. Cela ne signifie pas que ce dernier est célibataire, mais plutôt qu’il a fait le choix de ne pas vivre avec son ou sa partenaire comme un quart des personnes, décrit l’INED

Qui sont les « célicouples » ?

Cette situation est d’autant plus fréquente chez les quadragénaires et quinquagénaires, qui ont généralement refait leur vie et qui n’ont pas toujours envie de repartir sur un modèle de relation « classique ».

Arnaud Régnier-Loilier le directeur des recherches de l’INED a expliqué :

« Souvent ces personnes ne souhaitent plus avoir d’enfants, elles ont donc moins de pression sociale, moins d’impératifs à vivre en couple »

Chez les plus jeunes, vivre séparément est souvent une première étape avant une installation à deux. Seulement 22% des 51-65 ans ont indiqué avoir envie d’aménager avec leur partenaire, contre 68 % des personnes de 26 à 30 ans.

Au total, en France, près de 1,8 million de personnes en couple vivraient séparément. Un phénomène qui prend de l’ampleur bien qu’une majorité de ménages vit toujours sous le même toit.

Sachez qu’en amour, il n’y a pas de règles ! Vivez votre histoire comme vous l’entendez, sous le même toit, ou non.


Selon une enquête de l’Institut national des Études Démographiques, 1,8 millions de Français seraient en couple mais vivraient séparément. Ces Français sont ce qu’on appelle des célicouples. Qu’en est-il chez les gays ? Avec les lois sur le mariage entre personnes de même sexe, les habitudes de vie des gays en couple ont fortement évolué. On se pacse, on se marie, on est bien loin de la clandestinité dans laquelle la société nous imposait d’être. Nous étions, malgré nous, les précurseurs du célicouple. Aujourd’hui, les gays jouent avec les types de relations amoureuses : la relation ouverte, le trouple, la famille… Mais il faut bien l’admettre, le célicouple est tenace et nous sommes nombreux parmi nous à vivre séparés malgré un amour indéfectible. Pour quelles raisons est-on amené à faire ce choix ?

Peut-être plus tard !

La raison qui vient évidemment à l’esprit chez les célicouples, c’est l’âge des amoureux. En effet, plus on est jeune, moins on est indépendant économiquement… Rares sont ceux qui amènent leur chéri chez leurs parents pour l’installer dans sa chambre d’adolescent. Qu’on soit gay ou pas, d’ailleurs. S’installer avec son chéri signifie surtout aux yeux de ses proches qu’on a fait son coming-out. Ce n’est pas systématique. Là, le célicouple est imposé par la force des choses ou la peur des réactions… Mais très vite, ces jeunes, ceux qui auront éprouvé les difficultés inhérentes au manque d’intimité à deux, fonceront sur la construction du cocon familial. C’est sûr ! D’ailleurs (toujours selon l’enquête de l’INED), ce sont les couples de 30 à 44 ans qui se lancent le plus rapidement dans la cohabitation. D’autres, par contre, préfèrent attendre.

Pour être sûr !

Beaucoup veulent tester la solidité de leur couple pour passer à l’étape de la vie à deux. En effet, plutôt que se lancer dans une aventure tête baissée, les néo-amoureux préfèrent voir comment fonctionne leur histoire. D’abord en week-end, comme si partir chez l’autre et vivre le dépaysement, aidait à consolider un amour naissant. Les vacances à deux, ensuite, viennent montrer à chacun, tous les petits détails de la vie courante qu’on ne soupçonne pas quand on vit chacun chez soi… Quand on fait le grand saut, on fonce en toute connaissance de cause. On sait si on pourra s’adapter. Les malaises domestiques peuvent réellement être une cause de rupture. Chez les célicouples, ces malaises sont connus et évalués… Un mec qui ne prend pas soin de son appartement n’aura aucune chance de faire entrer un maniaque chez lui pour une vie à deux.

Pour être libre !

Enfin, il y a ceux qui préfèrent garder concrètement leur indépendance. Être heureux libre et amoureux en même temps. Nombreux sont ceux parmi ces célicouples à trouver l’image du couple en société trop hétéronormée. Vivre séparés est comme une forme de résistance à la norme. Rien ne prouve que les célicouples soient moins amoureux que les couples traditionnels. Au contraire. Il y a comme un sentiment à vouloir profiter intensément des moments à deux comme pour préserver sa vie en solo. Ceux qui vivent un amour à distance voient très bien ce qu’on entend par là. Leur retrouvailles sont des parenthèses enchantées dans leur vie. Rien ni personne ne pourra bouleverser ces moments d’intimité. C’est peut-être là que réside toute la force du célicouple. Plus forts ensemble… mais moins souvent !

 

 

Courte opinion du jour:Plus de 600 groupes suprémacistes juifs signent une annonce en pleine page soutenant «Black Lives Matter»

Plus de 600 groupes suprémacistes juifs ont signé une publicité pleine page du New York Times pour soutenir le mouvement Black Lives Matter.

 

 

«Nous sommes des organisations et des synagogues juives de tous les horizons raciaux et politiques; de différents courants du judaïsme; dont les membres retracent leur ascendance dans des pays du monde entier », déclarent les groupes dans l’annonce de vendredi.

«Nous parlons d’une seule voix lorsque nous disons sans équivoque: Black Lives Matter.»

Les groupes déclarent également: «Nous soutenons le mouvement dirigé par les Noirs dans ce pays qui appelle à la responsabilité et à la transparence du gouvernement et des forces de l’ordre. Nous savons que la liberté et la sécurité pour chacun d’entre nous dépendent de la liberté et de la sécurité de chacun d’entre nous. »

«Il y a des politiciens et des mouvements politiques dans ce pays qui construisent le pouvoir en fabriquant délibérément la peur pour nous diviser les uns contre les autres. Trop souvent, l’antisémitisme est au centre de ces divisions fabriquées.

Les groupes établissent un lien entre «la haine anti-noire et anti-juive».

«En tant que Juifs, nous savons à quel point c’est dangereux: lorsque les politiciens ciblent les Juifs et nous accusent de problèmes, cela conduit directement à la violence contre nous», déclarent-ils. «Lorsque les mouvements noirs sont sapés, cela conduit à plus de violence contre les Noirs, y compris les Juifs noirs.

«L’antisémitisme fait partie de la même machinerie que les politiciens utilisent pour blâmer les Noirs et les Marrons, les immigrés, les Musulmans et plus», poursuivent-ils. «Mais qu’ils génèrent des divisions et de la peur en fonction de notre religion, de notre couleur de peau ou depuis combien de temps nous sommes ici, leur objectif est de nous empêcher de travailler ensemble pour gagner les choses dont nous avons tous besoin pour survivre et prospérer.

 

 

 

 

Courte opinion du jour:Un mois après le désastre, plus d’une tonne de feux d’artifice découverte dans le port de Beyrouth

Plus d’une tonne de feux d’artifice a été découverte à Beyrouth, dans le port où un énorme stock de produits chimiques a explosé le mois dernier, faisant des centaines de morts.

La double explosion dans le port de Beyrouth

 

L’armée libanaise a fait cette découverte dans un entrepôt lors des fouilles dans le port. Les ingénieurs militaires ont pu neutraliser et évacuer pas moins de 1,5 tonnes de feux d’artifice empilés dans 128 boîtes.

L’explosion du 4 août, imputable à 2750 tonnes de nitrate d’ammonium conservées dans le port, qui se trouve au cœur de la capitale, a été une catastrophe de premier ordre pour le pays.

Au moins 190 personnes ont perdu la vie et environ 6000 ont été blessées. Le désastre a entraîné une crise politique majeure et la démission du gouvernement.

 

Source: Reuters

 

 

 

Courte opinion du jour:La Vérité sur la promotion des vaccins par l’industrie pharmaceutique

LA VÉRITÉ EST TOUT AUTRE
Me Rocco Galati explique: « Bill Gates veut vacciner (obligatoirement) 7 milliards d’humains. Le problème, c’est que son vaccin a une immunité de 3 mois (et une efficacité de 50%). Pour une année complète, ça équivaut à 4 doses de vaccin par humain. Le coût estimé de cette opération est de 3 TRILLIONS de dollars. Arrivez-vous à visualiser ce montant ? Difficile n’est-ce-pas ? Pour vous donner une idée, ça représente 4,2 MILLIONS de dollars par jour, pendant 2000 ans. Rien de moins.
Mais leur avidité de profits ne s’arrête pas là. Les compagnies de vaccins veulent que les adultes se fassent vacciner de façon obligatoire chaque année et qu’ils rattrapent le calendrier vaccinal que les enfants subissent, soit 26 vaccins au Canada. On parle alors de 90 TRILLIONS de dollars, ce qui représente 127 millions de dollars par jour pendant 2000 ans, sans calculer les intérêts là-dessus. »
Au contraire de vouloir notre santé, l’industrie pharmaceutique invente des maladies pour recycler des molécules qu’elle modifie légèrement ou associe entre elles des maladies déjà connues.
C’est le cas avec le fameux syndrome métabolique qui n’est autre qu’une association de maladies bien connues = diabète de type 2, hypertension et obésités (classes 1, 2 et 3), voire, conséquemment, inflammation.
Aussi abaissent-ils les seuils diagnostics à partir desquels nous serions en danger, soit pour déclarer que nous avons le diabète ou du cholestérol… afin de pouvoir nous prescrire des médicaments.
D’ailleurs, traiter le cholestérol à la baisse est une des pires inepties qui en font le coupable idéal et c’est très rentable.
Bref, l’industrie pharmaceutique, ne soigne ni ne guérit les maladies, elle les rend chroniques et plus ou moins supportables ; elle en invente et en crée avec les nombreux effets secondaires graves (effets iatrogènes).
Pourquoi l’industrie pharmaceutique n’a pas intérêt à trouver des cures véritables pour les maladies comme le cancer et autres maladies chroniques débilitantes, c’est parce que des gens en bonne santé n’ont aucun intérêt financier pour les industriels du vaccin!

 

 

 

 

 

Courte opinion du jour:En Europe, les victimes de viol accusées de plus en plus de racisme

Une idée de plus en plus populaire est que chaque fois que les races s’affrontent, seules les minorités peuvent être victimes. La notion n’est guère limitée aux récentes émeutes en Amérique. Des éléments d’une telle réflexion apparaissent souvent dans d’autres contextes.

Les femmes britanniques, par exemple, y compris les victimes de viol qui ont attiré l’attention sur les gangs de nettoyage ethnique  sexuel «asiatiques» (pakistanais et sud-asiatiques), sont également attaquées par l’establishment «réveillé».

Plus tôt ce mois-ci au Royaume-Uni, Sarah Champion, une politicienne travailliste et députée de Rotherham (l’ épicentre du nettoyage ethnique sexuel ), a été accusée « d’attiser les flammes de la haine raciale » et « d’agir comme un meurtrier néo-fasciste ». Son crime? Elle avait osé affirmer que «la Grande-Bretagne a un problème avec les hommes pakistanais britanniques violant et exploitant des filles blanches».

Sarah Champion, une politicienne travailliste britannique et députée de Rotherham (l’épicentre des gangs de nettoyage ethnique sexuel), a été accusée d’avoir «agi comme un meurtrier néo-fasciste» parce qu’elle a osé affirmer que «la Grande-Bretagne a un problème avec les hommes pakistanais britanniques violant et exploiter les filles blanches. « 

Les mêmes éléments accusant Champion d’être un « meurtrier » ont également caractérisé le programme anti-extrémisme du Royaume-Uni, Prevent, comme étant « fondé sur l’islamophobie et le racisme ».

Quelques semaines plus tôt, un article intitulé «J’ai été violée par un gang de toilettage de Rotherham – maintenant je suis toujours confronté à des abus racistes en ligne», a paru. Dans ce document, une femme britannique (alias, « Ella ») a révélé que ses violeurs musulmans l’ont traitée de « pute blanche, une salope blanche », au cours des plus de 100 fois où elle a été violée dans sa jeunesse par la gang de nettoyage ethnique  pakistanais. 

« Nous devons comprendre les crimes aggravés sur le plan racial et religieux si nous voulons l’empêcher et en protéger les gens et si nous voulons en poursuivre correctement », a-t-elle déclaré dans une récente interview.

« Prévention, protection et poursuites – tous sont entravés parce que nous négligeons de traiter correctement les aspects religieux et racistes de la préparation des crimes des gangs … Cela leur dit qu’il est normal de haïr les Blancs. »

Les tentatives d’Ella de mettre en évidence les «aspects religieux et racistes» de son abus similaire et de celui de nombreuses autres filles n’ont conduit qu’à «beaucoup d’abus de la part d’extrémistes d’extrême gauche et d’universitaires féministes radicaux», a-t-elle déclaré . Ces groupes «se connectent en ligne et essaient de résister à quiconque qu’ils considèrent comme un nazi, un raciste, un fasciste ou un suprémaciste blanc».

« Ils ne se soucient pas du racisme anti-blanc, parce qu’ils semblent croire que cela n’existe pas. Ils ont essayé de me terrer et de me critiquer continuellement et cela dure depuis quelques mois. Ils ont essayé de fermer moi, fais-moi taire … Je n’ai jamais connu une telle haine en ligne de ma vie. Ils m’accusent de « défendre les pédophiles blancs » et d’être une « entité démoniaque sinistre ». « 

Le blâme – ou du moins la responsabilité – sur la victime ne se limite pas au Royaume-Uni. Selon AN 9 Août, 2019 rapport , « dans la ville suédoise d’Uppsala … quatre femmes ont été violées en autant de jours. » Bien que la police n’ait pas publié de descriptions des violeurs – généralement un signe certain de leurs origines -, elle a averti les femmes de «réfléchir à leur comportement», de «penser à l’avenir» et de ne pas «sortir seules».

Les conseils contre l’alcool, les drogues et les comportements imprudents seraient plus convaincants s’ils n’étaient pas faits sous la contrainte.

Après que des foules de migrants musulmans aient agressé sexuellement jusqu’à mille femmes le soir du Nouvel An 2016 à Cologne, en Allemagne, la maire de la ville, Henriette Reker, a appelé les femmes à « être mieux préparées, en particulier à l’approche du carnaval de Cologne. Pour cela, nous publierons des lignes directrices en ligne que ces jeunes femmes pourront lire pour se préparer. « 

En Autriche, après qu’une femme de 20 ans qui attendait à un arrêt de bus à Vienne ait été attaquée, battue et volée par quatre hommes musulmans – dont un qui « a commencé [en] mettant ses mains dans mes cheveux et m’a fait comprendre qu’en sa culture il n’y avait pratiquement pas de femmes blondes »- la police a répondu en disant à la victime de se teindre les cheveux.

«Au début, j’avais peur, mais maintenant je suis plus en colère que tout. Après l’attaque, ils m’ont dit que les femmes ne devraient pas être seules dans la rue après 20 heures. Et ils m’ont également donné d’autres conseils, me disant que je devrais teindre mon cheveux foncés et ne pas s’habiller de manière aussi provocante. Indirectement, cela signifie que j’étais en partie responsable de ce qui m’est arrivé. C’est une insulte massive. « 

En Norvège, Unni Wikan, professeure d’anthropologie sociale à l’Université d’Oslo, insiste sur le fait que «les femmes norvégiennes doivent assumer leur part de responsabilité dans ces viols», car les hommes musulmans trouvaient leur manière de s’habiller provocante. Voilà pour l’affirmation féministe selon laquelle les femmes sont libres de s’habiller de manière aussi séduisante qu’elles le souhaitent – et malheur à l’homme qui interprète mal cela, à moins qu’il ne fasse partie d’un groupe minoritaire racial ou religieux.

La conclusion du professeur Wikan n’est pas que les hommes musulmans vivant en Occident doivent s’adapter aux normes occidentales, mais exactement le contraire: « Les femmes norvégiennes doivent réaliser que nous vivons dans une société multiculturelle et s’y adapter. »

Même lorsqu’il s’agit de viol, alors, si la victime est blanche et que le violeur ne l’est pas, elle n’est pas du tout victime; pire, elle est une «raciste» et une «haineuse» qui, au contraire, mérite apparemment ce qu’elle a obtenu et plus encore. « Blame the victim » revient avec vengeance et gagne du terrain dans tout l’Occident.