Accueil

Troisième Guerre Mondiale en développement:Des missiles israéliens ont frappé près d’un aéroport militaire à l’ouest de Damas

Laisser un commentaire

 

La Syrie affirme qu’Israël a lancé des missiles qui ont frappé près d’un aéroport militaire à l’ouest de Damas, déclenchant un incendie.

Dans un communiqué publié sur  SANA ,l’agence officielle de nouvelles, l’armée affirme que les missiles qui ont été lancés vendredi matin ,sont tombé à proximité de l’aéroport militaire Mezzeh. Il n’a pas dit s’il y avait des victimes.

Dams ,jadis une ville de bonheur.

Damas ,jadis une ville de bonheur.

C’ était la troisième frappe israélienne en Syrie récemment, selon le gouvernement syrien.

 

 

Les explosions ont provoquées des incendies.

Les explosions ont provoquées des incendies.

 

Visibles de loin!

Visibles de loin!

 

damas-005

 

 

 

Le 7 décembre 2016, le gouvernement syrien a rapporté qu’Israël avait tiré des missiles surface-surface qui avaient également frappé près de l’aéroport Mezzeh. Une semaine plus tôt, a indiqué SANA,des  avions israéliens ont tiré deux missiles,à partir  de l’espace aérien libanais vers la banlieue de Damas, dans la zone Sabboura.

L’armée israélienne a refusé de commenter ces incidents, et il n’y avait aucun commentaire immédiat sur l’attaque de ce vendredi,13 janvier 2017(heure adaptée aux fuseaux horaires de Syrie).

Les armes de la Troisième Guerre Mondiale:Moscou annonce que son planeur nucléaire hypersonique armé avec des ICBM est prêt

Un commentaire

Le planeur hypersonique nucléaire mortelle qui cherche à révolutionner l’aviation de défense pourrait parcourir la distance de Moscou à Londres dans les 13 minutes et peut pénétrer lOTAN système de défense antimissile.

Après avoir lancé les premiers tests sur le premier planeur futuriste de Russie l’ année dernière dans le cadre du projet de la Russie 4202, l’avion semble être le Yu-74  qui est « prêt pour l’ action » , rapporte le Daily Star ,de Grande-Bretagne.

Un dessin d'artiste représentant le planeur russe.

Un dessin d’artiste représentant le planeur russe.

Le planeur peut voyager à une vitesse de Mach 10 (7,680MPH ou 12,3560kmh) et sera officieusement ajustement avec RS-28 Sarmat missiles balistiques intercontinentaux, bien que des détails sur les caractéristiques du planeur restent top secret. En Avril, les responsables militaires américains ont confirmé l’existence de planeur hypersonique mortelle de la Russie.

Considéré comme une première dans une course de plus en plus d’armes de l’aviation, les États-Unis et la Chine sont maintenant dépêchons pour développer des planeurs hypersoniques comparables équipés de missiles balistiques intercontinentaux nucléaires de plus en plus l’écart de la défense entre les superpuissances militaires et le reste du monde.

Le rapport sur le développement du planeur hypersonique de la Russie vient à un moment où les relations de Moscou avec l’Occident approche d’un point de basculement historique conduit plus récemment par des accusations que le président Vladimir Poutine tente d’intervenir dans l’élection politique américaine après la campagne de Hillary Clinton a lancé une allégation désespérée que le fichier de sauvegarde WikiLeaks exposant sa propre offre, rejoint par les médias et les responsables du Parti démocratique, pour renverser l’élection présidentielle 2016 était un complot des Russes.

La folie de russophobie semble avoir débordé sur les relations de défense avec les agressions fébriles sur la stratégie de Moscou en Syrie de stabiliser le régime d’Assad au moins aussi longtemps que nécessaire pour extirper Daesh et d’autres éléments djihadistes en plus de la lutte renouvelée en Crimée après que les forces ukrainiennes étaient contrecarré dans un complot terroriste, un incident qui a amené Moscou et Kiev au bord.

Il semble y avoir un peu d’opportunisme dans la déclaration de la défense des capacités de la Russie par les médias occidentaux avec des fuites récentes affirmant que l’OTAN serait outgunned par la machine militaire de Moscou si un conflit devait en résulter dans un effort transparent pour faire pression sur des crédits de défense ont augmenté pour subventionner davantage le complexe militaro-industriel occidental. 

Bien que le dernier rapport britannique Daily Star peut être en ligne avec cette veine d’exagérer la menace de la Russie, le programme des capacités militaires hypersoniques de Moscou a été un des rapports secrets et similaires ouverts sur les incroyables capacités de l’expérimental Yu-74 ont été détaillées par l’analyse de la défense webspite Ostkraft.ru qui ont déterminé que les vitesses de maniabilité et en circulation de l’avion rendraient les systèmes de défense antimissile de l’OTAN et le bouclier américain THAAD inutile.

Vue de dessous du Yu-74.

Vue de dessous du Yu-74.

 

 

 

 

Les armes de la Troisième Guerre Mondiale:la Chine communiste a développé une superbombe à impulsion électromagnétique pour vaincre les américains

Laisser un commentaire

Les effets de la bombe seraient inimaginables.

Les effets de la bombe seraient inimaginables.

 

 

 Les membres de l’armée chinoise cherchent à utiliser une impulsion électromagnétique dans le cadre d’un « one-two punch» pour assommer – littéralement en quelques secondes – tous les appareils électroniques de défense , non seulement sur Taiwan , mais aussi sur les navires de guerre américains qui pourraient défendre l’île.

Cette révélation vient dans un article de Lou Xiaoqing qui dit l’ Armée de libération du peuple voit une arme EMP comme le principal moyen de vaincre les défenses de  Taiwan et de faire la désactivation des moyens de défense américains à proximité.

Étant donné qu’une telle stratégie a été rendue publique dans un article intitulé «bombes à impulsions électromagnétiques chinoises, » et…il est considéré comme reflétant la position du gouvernement chinois officiel.

Xaoqing a dit que si les Chinois utiliseraient un dispositif nucléaire à haute altitude qui créerait l’impact EMP destructeur sur l’électronique de Taiwan, il devrait exploser à une attitude de 18 miles pour éviter civile dommageable et de matériel militaire sur le continent chinois, qui pourrait se produire si la bombe a explosé à une altitude plus élevée.

les-effets-dune-bombe-emp

 

 » La Chine est attiré par la lutte contre l’armée américaine au-delà de  la portée effective des armes classiques, en les utilisant comme un moyen d’attaque surprise ou un facteur d’intimidation», a déclaré Xaoqing. « Les Etats-Unis devront  abandonner l’utilisation de groupes de combat de porte-avions pour défendre Taiwan. »

Xaoqing a déclaré que l’armée chinoise a calculé que l’armée américaine est trop fragmentée et, couplée avec le ralentissement de l’économie, serait moins susceptible de venir à l’assistance de Taiwan, forçant Taiwan à se défendre.

Contrairement à la croyance populaire, le Taiwan Relations Act 1979 ne nécessite pas que  les États-Unis doivent intervenir militairement si la partie continentale de Chine attaque Taiwan. Au lieu de cela, il a adopté ce qu’on appelle une politique d ‘«ambiguïté stratégique» dans laquelle les Etats – Unis ne vont pas  confirmer ni nier que la Nation  interviendrait au nom de Taiwan.

La législation, cependant, ne nécessite les États – Unis de «fournir Taiwan avec les bras d’un caractère défensif » et « pour maintenir la capacité des États-Unis pour résister à tout recours à la force ou d’ autres formes de coercition qui mettrait en péril la sécurité ,la vie sociale ou/et  du système économique, du peuple de Taiwan « .

 

effets-en-altitude

 

Comme WND a indiqué précédemment, la Chine accorde une priorité au développement des armes EMP qui pourraient être utilisées contre les porte-avions américains, qui en plus arrivent dans les mers de Chine du Sud et de l’ Est dans le cadre de la nouvelle politique américaine « Pivot vers l’ Asie ».

Cette politique consiste à contester les allégations de la Chine sur l’ ensemble de l’Est et du Sud de la Chine maritime et toucher  la confiance en soi de plus en plus montré par Pékin, qui cherche à prendre le contrôle exclusif sur les minéraux vitaux et de l’ énergie dans la région.

Il y a déjà eu des cas de confrontations militaires entre la Chine et ses voisins,dans le passé, tels que le Vietnam, les Philippines et le Japon.

Avec l’histoire de l’ animosité, la Chine et le Japon ont maintenant des revendications contradictoires de propriété sur deux îles de la mer de Chine méridionale.

La Chine appelle les îles Diaoyu alors que le Japon se réfère à eux comme Senkaku. Les Japonais ont une preuve de leur demande – en les ayant achetés des citoyens privés il y a des années – et les États – Unis soutiennent l’allégation du Japon.

Une étude de 2005 des États – Unis (Centre national renseignement terrestre )qui a été classé secret , mais libéré il y a deux ans a dit le développement de la Chine des armes de grande puissance basées sur les micro – ondes, fait partie de l’arsenal  de destruction massive des pays pauvres.Ce sont des armes qui permettent à un pays technologiquement inférieur tels que la Chine et même la Corée du Nord ,de  vaincre les forces militaires d’un pays plus avancé comme les États-Unis.

 

Les micro – ondes et les rayons gamma émis par une explosion nucléaire sont des formes d’énergie électromagnétiques. Les bombes sont conçues pour exploser à une altitude élevée pour assommer tous les appareils électroniques non protégés, y compris les réseaux électriques, les ordinateurs et les automobiles sur une vaste zone géographique.

q

 

Même le rapport NGIC déclassifié a souligné que l’utilisation d’un EMP contre Taiwan à une altitude de 30 à 40 km  « limiterait  les effets du PEM à Taiwan et son voisinage immédiat et minimiserait  les dommages à l’ électronique sur le continent. »

Le rapport particulier dit que les missiles balistiques  DF-21 de moyenne portée de la Chine communiste pourrait être la plate – forme à utiliser pour lancer une attaque EMP sur Taiwan.

En décrivant la stratégie  « one-two  punch » de la Chine, Xaoqing dit que dans le premier coup de poing l’armée chinoise  désactiverait  l’ électronique non-durcis et les centres de commandement et de contrôle.

Il a dit qu’un missile  EMP serait particulièrement intéressant , car  il  agit avec la vitesse de la lumière dans tous les temps,  frapperait  plusieurs cibles sur une vaste zone et  minimiserait les dommages dans des environnements politiquement sensibles.

Compte tenu de l’altitude relativement faible de 18 miles à laquelle un EMP chinois  exploserait  sur Taiwan, Xaoqing dit le second poinçon créerait certains effets sur la santé de l’ exposition à un EMP.

Il a dit que basé sur la recherche chinoise en 2005 qui a évalué les effets d’une EMP sur les cellules cardiaques, il rendrait le cœur des gens incapables de fonctionner aussi bien qu’ils le devraient, avec la mort possible ou des dommages graves au cœur et, par extension, la mort à ceux qui sont exposés à un EMP.

En cas d’ exposition à des explosions à des altitudes plus élevées, les effets d’une EMP seraient moins dommageables pour la santé des populations, a-t – il dit.

Bien qu’il n’y aurait pas un taux de destruction de 100 pour cent, Xaoqing dit, il a dit qu’il pourrait conduire à l’ invalidité à long terme pour les personnes les plus sensibles à un EMP, comme les personnes âgées, les jeunes et les bébés à naître.

 

 

 

 

 

 

 

Les armes de la troisième guerre mondiale:un véritable « Transformer » développé en Corée du Sud pour la construction

Laisser un commentaire

Le constructeur sud-coréen Hankook Mirae Technology va bientôt mettre sur le marché un exo-squelette ultra-sophistiqué ressemblant à un Transformers. Sa mission ? Permettre à du personnel de chantier d’effectuer plus facilement des tâches impliquant de porter des charges très importantes, et les protéger dans des situations dangereuses. Vous avez détesté 2016 ? Bienvenue en 2017.

ce-vrai-transformers-ira-bientot-aider-des-ouvriers-sur-chantiers

 

 

Quand on voit ce robot bipède / exo-squelette, on ne peut s’empêcher de se frotter les yeux et de se pincer. Oui, des technologies complètement folles arrivent à grand pas, et les prochaines années risquent bien d’être celles où la réalité va rattraper de larges pans de la science-fiction. Ce robot géant piloté par un humain, à l’intérieur, s’appelle un Mech (pour mechanical en Anglais).

Ce mech, donc, a été baptisé Method-2. Et selon Engadget, il a explosé son budget initial de 200 millions de dollars de développement depuis 2014 mais on a envie de dire, pour le meilleur !  Debout, il mesure quatre mètres de haut, pèse une tonne trois et possède une père de bras ultra-high tech pesant tout juste 120 kg chacun.

Le PDG de l’entreprise Yang Jin-Ho explique sa démarche :

« Notre robot est le premier robot bipède habité au monde, et il est construit pour travailler dans des zones de danger extrêmes où les humains ne peuvent pas aller s’ils ne sont pas protégés. »

Ah et si vous vous posez la question, oui, pour développer son projet l’entreprise a bel et bien fait appel à Hollywood. Vitaly Bugarov, à qui on doit le design de nombreuses machines de cinéma dont celles de films comme Transformers, Robocop et Terminator, a participé à son élaboration.

 

Et ce prototype a bien pour but d’entrer sur le marché (bien qu’on ne sait pas encore à quelle échéance). Il pourrait servir à faciliter quantité de tâches de manutention. Mais on imagine que son prix, qui n’est pas encore communiqué, le réservera au début qu’à quelques tâches spécifiques. Tout en inspirant d’autres constructeurs pour le concurrencer. Voici une vidéo qui le montre lors d’un test impressionnant de ses bras articulés :

 

 


AUTRES INFORMATIONS DE DERNIÈRE MINUTES

 

1-Coûts des investissements:$200 millions US.

2-Premier développeur réel du projet: l’armée de Corée du Sud (…et vous n’êtes pas supposés le savoir!) .Vous vous en êtes douté:c’est un robot de combat pour les guerres du futur … développé dans un pays allié aux Illuminati!

 

 

 

 

Troisième Guerre Mondiale:(Vidéo)la guerre pour le gaz et les gazoducs continue

3 commentaires

Troisième Guerre Mondiale en progression:Les troupes de l’OTAN se rassemblent à la frontière entre l’Europe et la Russie

2 commentaires

Au lendemain de la présentation du nouveau missile russe,la Grande-Bretagne a envoyé 800 soldats ainsi que des chars et des drones à l’Estonie, où l’Europe a une frontière terrestre avec la Russie.

Plus de 900 militaires britanniques viennent d'être envoyé en estonie,face à l'Armée russe en face.

Plus de 900 militaires britanniques viennent d’être envoyé en estonie,face à l’Armée russe en face.

Cela fait partie de la plus grande concentration militaire dans la région depuis la guerre froide  qui menaçait de tous nous atomiser , et vient après Poutine  qui a effectué  une menace sérieuse de «guerre nucléaire» pour 40 millions de personnes,récemment .

 

L’OTAN , qui a promis d’envoyer des forces aux Etats baltes et à  la Pologne orientale dès l’année prochaine, a demandé de l’aide à ses  alliés afin d’ apporter une contribution militaire pour ce qui semble être une forte tension avec Moscou.

Cela vient après qu’une flotte de navires de guerre russes , comprenant  un porte-avions et de nombreux  navires  de soutient  ont  navigué le long des côtes européennes sur le chemin de la Syrie, dans ce qui est appelé  une démonstration de force sans précédent.

Russian aircraft carrier Admiral Kuznetsov in the English Channel, 21 October 2016. The Russian Task Group, which includes the sole Russian aircraft carrier, Admiral Kuznetsov, the nuclear powered Kirov Class Battlecruiser, Pyotr Velikiy and two Udaloy Class Destroyers, Vice Admiral Kulakov and Severomorsk sailed from Russia on Saturday 15 October to join the Russian anti-Daesh military operations in Syria.

Russian aircraft carrier Admiral Kuznetsov in the English Channel, 21 October 2016. The Russian Task Group, which includes the sole Russian aircraft carrier, Admiral Kuznetsov, the nuclear powered Kirov Class Battlecruiser, Pyotr Velikiy and two Udaloy Class Destroyers, Vice Admiral Kulakov and Severomorsk sailed from Russia on Saturday 15 October to join the Russian anti-Daesh military operations in Syria.

 

Les groupements tactiques, en Europe , menés par les Etats-Unis, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et le Canada sont configurés pour être en Pologne, en Lituanie, en Estonie et en  Lettonie avec des forces allant de l’infanterie aux drones – avec près de 4.000 hommes au total.

 

Les gens ont peur que la Russie pourrait essayer quelque chose de semblable à ce qu’elle a fait en Crimée, quand elle  a annexé de l’Ukraine en 2014.

Le secrétaire général de l’OTAN, M. Jens Stoltenberg a déclaré que les engagements actuels seraient «une démonstration claire de notre lien transatlantique.

Selon des diplomates, il aurait également envoyé un message à Donald Trump, qui s’est plaint récemment que les alliés européens ne paient pas leur quota pour faire partie de  l’OTAN.

Vladimir Poutine,photo récente.

Vladimir Poutine,photo récente.

La Russie est pas heureuse avec les déploiements actuels de troupes , en disant que c’est une provocation et que l’OTAN n’aurait  pas  du avoir élargi  sa zone d’influence vers l’est autant qu’elle l’ a fait.

Mais bien qu’il y aura des troupes dans la Baltique, il n’y a pas de stratégie similaire pour la région de la mer Noire, que le  président turc Tayyip Erdogan a déclaré être en voie  de devenir un «lac russe» en raison de la présence militaire de Moscou dans la région.

C’est considéré comme un geste symbolique par l’Occident, étant donné qu’on donne plus d’importance  à la Turquie depuis que la Russie a réussi à signer  plusieurs accords de désarmement au cours des deux derniers mois… tout en déplaçant des missiles à capacité nucléaire vers la frontière.(!)

Les responsables de l’OTAN ont refusé de dire si la Russie avait déplacé des ogives nucléaires à Kaliningrad.Ce qui donne froid dans le dos!


Que penser de la bisbille autour du ravitaillement de la flotte russe?

La flotte russe qui accompagne le puissant porte-avions russe.

La flotte russe qui accompagne le puissant porte-avions russe.

 

L’Espagne examine une demande formulée par la marine russe qui souhaite ravitailler à Ceuta ses navires qui font route vers la Syrie, ont annoncé mercredi les autorités espagnoles. Mais les alliés de Madrid voient d’un très mauvais oeil cette éventualité et expriment leurs «préoccupations».

«Les dernières escales demandées sont en cours de révision en fonction des informations que nous recevons de nos alliés et des autorités russes», a fait savoir le ministère espagnol des Affaires étrangères, dans un courrier électronique.

 

Cette déclaration confirme implicitement les informations selon lesquelles certains navires de ce groupe devaient se ravitailler à Ceuta, une enclave espagnole en territoire marocain qui fait face à Gibraltar.

Le ministère ajoute que des bâtiments russes font escale depuis des années dans les ports espagnols. Chaque escale est autorisée au cas par cas, en tenant compte en premier lieu de la sécurité de l’environnement et de la ville et la population concernées.

Huit bâtiments

Parti du nord de la Russie, l’escadre a franchi la Manche vendredi et se rapproche de Gibraltar. Elle se compose de huit bâtiments: le seul porte-avions russe, l’Amiral-Kouznetsov, un croiseur à propulsion nucléaire, deux navires anti-sous-marins et quatre navires de soutien, selon des responsables de l’OTAN.

A bord du porte-avions se trouvent des dizaines de chasseurs-bombardiers et d’hélicoptères. Les huit navires de ce groupe naval vont rejoindre la dizaine de bâtiments de guerre russes d’ores et déjà au large de la Syrie.

Tous «inquiets»

Le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg a réaffirmé mercredi que la possible utilisation du porte-avions russe pour augmenter les frappes sur Alep suscitait «l’inquiétude» de l’Alliance atlantique, et que celle-ci était «partagée par tous ses membres».

Mais il n’a pas critiqué ouvertement la possibilité d’un ravitaillement de la flottille russe dans un port espagnol. «C’est à chaque allié de décider (…) s’il fournit un ravitaillement à des navires russes», a assuré le chef de l’OTAN en arrivant à une réunion des ministres de la Défense des 28 pays de l’Alliance à Bruxelles.

 

«Mais cette fois j’ai transmis un message très clair que nous sommes inquiets sur l’usage potentiel de cette flottille pour augmenter les attaques sur Alep (…) Tous les membres de l’Alliance sont conscients de nos inquiétudes», a-t-il expliqué.

Londres a également fait part de ses inquiétudes. «Nous serions extrêmement préoccupés si un membre de l’OTAN devait aider un groupe naval russe susceptible de contribuer au bombardement de civils à Alep», a déclaré le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon.

EN CONCLUSION

Si rien n’est fait pour calmer cette situation de crise qui s’envenime,nous allons voir se dérouler toute l’horreur de la guerre à grande échelle…Seule la désobéissance civile peut  stopper  cette guerre voulue par les banquiers à la solde des Rotschild.Il ne manque plus que l’élection d’Hillary Clinton  pour ajouter le dernier clou dans le cercueil de l’humanité. 

 

Voir notre article antérieur en rapport avec celui-ci:Présentation du nouveau missile russe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Troisième Guerre Mondiale:La Russie dévoile son nouveau missile thermonucléaire Satan 2 en guise d’avertissement

2 commentaires

Vous voyez ici la première version du Missile Satan.

Vous voyez ici la première version du Missile Satan.

Une imagine qui nous ramène aux pires heures de la guerre froide. La Russie a dévoilé une image de son nouveau missile, surnommé « Satan 2 » par l’OTAN. Particularité de cette arme nucléaire: elle peut détruire et raser un pays de la taille de la France en seulement quelques secondes. Le RS-28 Sarmat, de son nom de combat, destiné à remplacer les vieillissants missiles R-36M, a été testé cet été par les autorités russes. 

Un missile nucléaire, assez puissant pour effacer une zone deux fois la taille de la Grande-Bretagne, a été révélé par  la Russie comme étant l’arme la plus destructrice jamais fabriquée par l’être humain. 

Un agent d'information a beaucoup risqué pour prendre cette photo du missile russe surnommé Satan 2 par l'OTAN.

Un agent d’information a beaucoup risqué pour prendre cette photo du missile russe surnommé Satan 2 par l’OTAN.

Ce ne fut pas un secret  d’apprendre que Vladimir Poutine cherche à remplacer son arsenal meurtrier de missiles  SS-18  de marque «Satan».

Cependant, la puissance de la nouvelle RS-28 missile, Satan 2, pourrait en fait: faire  disparaître une zone de la taille de la France.

Il est soupçonné d’avoir une vitesse de pointe de quatre miles et demi par seconde.

 

L'arme pourrait anéantir tout un pays (Image: Makeyev.ru)

L’arme pourrait anéantir tout un pays (Image: Makeyev.ru)

 

Lien vers la vidéo du nouveau missile russe.

Vladimir Poutine cherche à remplacer son arsenal meurtrier des SS-18 armes (Alexei Druzhinin / Sputnik, Kremlin Pool Photo

Vladimir Poutine cherche à remplacer son arsenal meurtrier des missiles SS-18  (Alexei Druzhinin / Sputnik, Kremlin Pool Photo

 

Les premières images de la super-nuke ont été dévoilés aujourd’hui ( 25 octobre 2016) par les ingénieurs du Kremlin.

Satan 2, qui est actuellement l’objet d’essais près de Miass, est prêt à être déployé en 2018.

Jusqu’alors caché, le centre de fusées russe Makeev a dévoilé une image sur son site, révèle Direct matin. « Conformément au décret gouvernemental sur la commande publique de défense pour 2010 et la période prévisionnelle 2012-2013, le centre Makeev a été chargé de concevoir le missile de croisière Sarmat […] Ce complexe stratégique est conçu pour remplir efficacement les tâches de dissuasion nucléaire des forces stratégiques russes », est-il noté dans la légende reprise par le quotidien gratuit. 

Dans le détail, le missile a une capacité d’action de 10.000 kilomètres et pourrait ainsi atteindre Paris, Londres ou même des villes sur la côte ouest américaine. Pis, selon le quotidien, il a la capacité de détruire en quelques secondes un territoire grand comme l’Etat du Texas ou la France avec ses douze têtes nucléaires. Sa technologie furtive lui permet également de tromper les systèmes radars.

 
http://metro.co.uk/video/embed/1346709

Selon le Daily Star , les experts ont averti que la nouvelle arme nucléaire de la Russie fera ressembler  les bombes larguées sur Hiroshima et Nagasaki à de vulgaires  «pétards».

Dans une déclaration aux côtés de la première image, les créateurs ont dit: «Conformément à l’arrêté du gouvernement russe » L’ordre de la Défense d’Etat pour 2010 et la période de planification 2012-2013 « , le Rocket Makéev Design Bureau a été chargé de commencer la conception et le développement ,cad travailler sur le Sarmat.

« En Juin 2011, le ministère russe de la Défense a signé un contrat d’Etat pour le développement du missile Sarmat.

«Le système de prospective stratégique de missile est en cours d’élaboration afin de créer une force de dissuasion nucléaire assurée et efficace pour les forces stratégiques de la Russie. » (Vladimir Poutine la semaine passée).

 

 

 

Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :