Ère Nouvelle du Québec:Des propositions sur la fraude du Siècle au Québec

LE 40 MILLIARDS DE LA CAISSE DE DÉPÔT 🐑 💤
La fraude du siècle au Québec

 

Une gloire devenue un sujet de honte nationale!
Une gloire devenue un sujet de honte nationale!

Automne 2008. Jean Charest, alors minoritaire, précipite une élection dans le but d’échapper aux conséquences politiques du bilan désastreux de la Caisse de dépôt. Il sera réélu majoritaire le 8 décembre avec pour slogan : L’économie d’abord, Oui (apprécier l’ironie).

Février 2009, la Caisse annonce des pertes de près de 40 milliards ! Depuis, il a tout fait pour camoufler sa responsabilisé dans le pire désastre financier de l’histoire du Québec. Sa dernière manœuvre est survenu lors du débat avec  Pauline  Marois.

Lors du débat avec Madame Marois, Charest a attribué toutes les pertes historiques de la Caisse à la crise financières de 2008. Il a menti.


Explication :

Rappelons que la Caisse a perdu » 39,8 milliards $ en 2008, soit un rendement de – 25 %, beaucoup moins bon que le rendement moyen des grandes caisses canadiennes (-18,5 %). »

Donc, 30 milliards $ de pertes dues à la crise, et 10 milliards $, dues à son exposition aux risques. Cette vulnérabilité découlait du changement de la Loi sur la gouvernance de la Caisse en 2004. La décision avait été prise de privilégier le rendement avant tout. Un fond de pension a ainsi été transformé en fond spéculatif (J Parizeau).


A découlé de cette décision l’accumulation de 12,8 milliards $ de papier commercial (PCCA) dont il a fallu radier par la suite 6 milliards $ lorsque le marché pour ces titres s’est effondré.

Coventree Capital Group, la petite entreprise au cœur du scandale du PCAA a été condamnée (automne 2011) par la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario pour avoir trompé ses clients et actionnaires. La Caisse était son principal actionnaire et son principal client, ce qui lui a permis d’être le plus gros émetteur au Canada (16 milliards). « La Caisse victime consentante ou victime d’une fraude, avec le papier commercial » :

Depuis 2008, le gouvernement et l’équipe actuel de la Caisse ont tout fait pour nous cacher les faits sur la sous-performance de 10 milliards $ de la Caisse (rendement comparé). Et pour cause ! Ces pertes sont entièrement attribuables au tripotage politique de la Caisse.

Cette mainmise du politique découle aussi du changement de la Loi sur la gouvernance (2004). Le bureau du Premier ministre se donne le pouvoir de nomination de la direction de la Caisse. « Jamais le Premier ministre n’a eu autant de pouvoir sur la Caisse » (Jacques Parizeau). Cela mènera à un chambardement sans précédent à la direction de la Caisse durant la pire crise de son histoire : 4 présidents en un an ; ce chambardement aura une incidence sur le rendement de 2008 et 2009. Mais c’était là le prix à payer pour placer les bons pions aux bons postes pour la suite des choses.

Et parmi ces pions il y a Sabia qui prend les commandes avec, en main, une liste de personnes à éliminer. Et effectivement elles seront congédiées (témoins gênants sans doute) :

« Un dirigeant de la Caisse, resté anonyme, y montrait du doigt huit vice-présidents qu’il faudrait limoger ou déplacer. Un an plus tard, ces huit dirigeants ne sont plus employés de la Caisse, ou sont en congé de maladie d’une durée indéterminée ».

S’agissant de la Caisse, la crédibilité et l’expertise de Jacques Parizeau est infiniment plus fiable que celle de Jean Charest.

Sur le bilan de 2009, la Caisse a sous-performé de 5 milliards $ (-4,1 %) par rapport aux fonds comparables.

Sabia le magicien : sa performance moyenne tient au fait qu’à son arrivée, les actifs ont été sous-évalués (2009) pour être rajustés à la hausse l’année suivante :

Michael Sabia,le pseudo magicien et jongleur de la Caisse...
Michael Sabia,le pseudo magicien et jongleur de la Caisse…

« Alors que Michael Sabia boucle l’an 1 de son règne avec un écart positif de rendement de 4,1 points… il affichait l’an passé le même écart de 4,1 points, mais négatif cette fois-là. »

Caisse : le tripotage politique continue. Et le cover-up aussi.

Une seule conclusion possible. Il faut qu’un parti  politique ou un mouvement important de citoyens prenne l’engagement,après avoir pris possession de la gérance de l’état (soit le pouvoir)  de confier au Vérificateur général impartial  un mandat spécial pour tirer au clair la saga du papier commercial. La Caisse, victime consentante ou victime de la fraude du siècle. Une question à 10 milliards.

Outre les pertes directes sur le papier commercial (PCAA) qui ont entraîné la radiation d’actifs de 6 milliards, il y a eu des pertes incidentes puisqu’il s’agit d’actif à court terme, donc de liquidité.

La crise de liquidité à la Caisse en 2008 :

Le papier commercial (PCAA non-bancaire) qui a fini par composer près de 10 % de l’actif ! Ces 12,8 milliards de PCAA gelés ont entraîné une crise de liquidité, laquelle a entraîné une vente de feu dans une période de capitulation boursière :

« … la crise du PCAA. Elle a immobilisé les liquidités de la Caisse en pleine crise financière, au moment où elle en avait cruellement besoin. C’est ce qui a contraint les gestionnaires de la Caisse à liquider le tiers de leurs actions – le tiers ! – à l’automne 2008. »

La vente de feu

Cette vente de feu a transformé des pertes sur papier en pertes « réalisées ». À ce sujet, M. Pierre Goyette (Ancien sous-ministre des Finances, ancien membre du conseil d’administration de la Caisse de dépôt et placement du Québec et ex-président et chef de la direction de la Banque Laurentienne du Canada) est un des rares à avoir le courage de poser la question qui tue : « … pourquoi la Caisse a-t-elle vendu des milliards d’actions alors que le marché des actions, à l’automne 2008, s’effondrait ? Pas un mot d’explication crédible. Qu’est-ce qui forçait la Caisse à faire des gestes aussi insensés conduisant à perdre 23 milliards de dollars de l’argent de ses déposants ? Aucune explication. »

 http://www.ledevoir.com/…/les-omissions-scandaleuses-de-la-…

Autre explication sur les motifs de cette vente de feu : La Caisse « électorale » de dépôt.

Tripotage politique de la Caisse :

Lors de l’élection de 2008, alors que des signes inquiétants parvenaient de la Caisse au sujet de pertes record, ce qui pouvait faire dérailler la réélection des libéraux, les dirigeants de la Caisse sont venus à la rescousse de Charest pour dire, lors d’une conférence de presse, qu’il n’y avait pas de problème de « liquidité » :

» (…) la Caisse a cherché à se faire rassurante sur l’ampleur des liquidités dont elle dispose et sur la façon dont elle sera affectée par la crise financière actuelle. Les hauts dirigeants actuels, Pierre Brunet et Fernand Perreault, ont affirmé qu’il n’existait actuellement pas de problème de liquidités, dont le niveau est de 20 G$, ont-ils dit. » (21 novembre 2008)

Cette sortie des dirigeants de la Caisse en pleine campagne électorale était une commande politique qui n’avait pour but que de sauver la campagne de Jean Charest et d’assurer la réélection des libéraux. Sait-on ce que nous a coûté cette opération de transformation de la Caisse, en Caisse « électorale » de dépôt ?

« À l’automne 2008, la Caisse avait réduit du tiers (de 36,3% à 22,4%) sa pondération en actions. À l’époque, le président par intérim Fernand Perreault avait justifié la braderie en pleine débandade boursière afin « de protéger le capital des déposants ».

Ce chamboulement rapide du portefeuille avait coûté 2 milliards en 2008. (2 milliards pour faire élire Charest !)

En 2009, la sous-pondération en actions aura privé la Caisse d’un point de pourcentage en rendement, selon Bernard Morency, responsable à la Caisse des relations avec les déposants et des initiatives stratégiques. Sur un portefeuille de 120 milliards au 31 décembre 2008, la braderie aura encore coûté 1,2 milliard en manque à gagner, l’an dernier. »

Ces pertes « réalisées » auraient été évitées si le gouvernement avait répondu à l’invitation de l’opposition qui était prête à collaborer à ce que l’État vienne à la rescousse de la Caisse pour éviter la vente de feu : « …si c’est vrai que la caisse a des problèmes importants de liquidités, est-ce qu’il y a lieu d’aider la caisse au niveau des liquidités ? Il va falloir voir. Mais, d’abord, on veut savoir » : (M. Legault, 4 novembre 2008).

Mais Mme Jérôme-la Sacoche-Forget a préféré continuer à cacher la situation plutôt que de répondre à l’invitation de l’opposition pour ne pas que la gravité de la situation de la Caisse soit connue du public, ce qui eut été désastreux en pleine campagne électorale. Combien nous a vraiment coûté cette manœuvre bassement politique, au MINIMUM 3,2 milliards. Rappelons que le PLQ venait d’être élue avec le slogan : L’économie d’abord, Oui (apprécier l’ironie)

On sait maintenant que cette vente de feu a eu des incidences, non seulement sur les résultats de 2008 mais aussi sur ceux de 2009 :

« La sous-pondération des marchés boursiers au début de 2009 a fait rater à la Caisse une partie de la relance des Bourses. C’est d’ailleurs dans le premier semestre que la Caisse a souffert de la comparaison avec l’indice de référence de ce secteur. L’institution avait alors enregistré un rendement légèrement négatif (-0,3%), pendant que l’indice était à 4,7%. Dans le deuxième semestre, la Caisse a fait mieux, avec un rendement de 10,4%, contre 9% pour l’indice. »

Conclusion : si la Caisse n’avait pas été victime de ce tripotage politique qui l’a rendu vulnérable aux produits dérivés et au chambardement de sa Direction durant la pire crise financière de son histoire, elle aurait évité une sous-performance de 15 milliards en 2 ans (2008-09). Et qui sait, elle aurait peut-être profité de cette crise pour faire un malheur plutôt que de le subir.

On comprend que Jean Charest ait tout fait pour camoufler sa responsabilité sur le pire désastre financier de notre hsitoire. Mais peut on compter sur la CAQ pour faire la lumière sur pourrait bien être la fraude du siècle ?

Voici pourquoi la CAQ, dirigé par François Legault, ne fera jamais la lumière sur ses pertes de 10 milliards :

François Legault a demandé à Monique Jérôme-Forget de rejoindre la CAQ. Mme La sacoche elle-même responsable de la Caisse au moment du désastre et qui a tout fait pour nous cacher la vérité :
La crédibilisé de François Legault : La question qui tue

François Rebello, avant de partir, a confirmé que M.François Legault ne voulait pas brasser l’affaire des pertes à la Caisse, pour ne pas déranger du monde (lire ses amis)


HORS TEXTE

Vous aurez reconnu François Rebello parlant en conférence de presse ,en compagnie de François Legault. Il venait de joindre la CAQ.
Vous aurez reconnu François Rebello parlant en conférence de presse ,en compagnie de François Legault.
Il venait de joindre la CAQ.

Ce que révèle ma rencontre avec François Rebello.

Et, qui est le véritable père du CAQ ?

La majorité des transfuges que l’on a connu (Bouchard, Bachand, P-M Johnson, etc.) sont tous retournés à leurs premières allégeances : le camp des affairistes. C’est aussi le cas de François Rebello. C’est sans doute cette accointance qui explique que, comme critique aux finances, il ne cognait pas fort, de peur de déranger des amis sans doute. Plus particulièrement dans le cas de la Caisse de dépôt, qui fut l’objet de notre rencontre, en ce matin du 19 décembre, alors qu’il était en période de réflexion. Vers la fin de la rencontre je lui ai aussi posé une question embarrassante… sur François Legault.

Un peu long ce texte, si vous vous lisez jusqu’au bout je vous révèle qui est le véritable père du CAQ.

Cette photo de Paul Desmarais en comnpagnie de Nicolas Sarkozy et de Jean (John James) Charest  vaut plus que dix milles mots. Ce que nous voyons ici,c'est un triumvirat d'imposteurs,de falsificateurs et de corrupteurs.
Cette photo de Paul Desmarais en comnpagnie de Nicolas Sarkozy et de Jean (John James) Charest vaut plus que dix milles mots.
Ce que nous voyons ici,c’est un triumvirat d’imposteurs,de falsificateurs et de corrupteurs.Si vous cherchez  un homme qui a contrôlé la Caisse,c’est bien Paul Desmarais.

L’occasion de rencontrer François Rebello m’a été donnée par un ami qui avait fait parvenir à son bureau une question concernant un groupe de petits investisseurs qui se disaient floués par des administrateurs de l’entreprise dans laquelle ils avaient investi leurs économies. Nous voulions savoir pourquoi QS et les députés démissionnaires avaient appuyé leur cause et pas le Parti Québécois. À notre surprise M. François Rebello a accepté de nous donner un rendez-vous. En prévision de cette rencontre nous lui avons envoyé des notes sur un sujet qui nous intéressait : la Caisse de dépôt. Particulièrement sur le fait qu’en octobre dernier, la Commission des valeurs de l’Ontario (CVO) avait trouvé coupable et condamné Coventree Capital Group, la petite compagnie au cœur du scandale du papier commercial (PCAA). L’opposition pouvait donc ramener dans l’actualité ce dossier, plus précisément sur le « cover-up » des pertes sur le PCAA.

Lors de cette rencontre qui a durée 45 minutes, il nous a expliqué que le PQ n’avait pas appuyé la cause des petits actionnaires, bien qu’ils se soient fait avoir, parce qu’on ne lui avait pas démontré à sa satisfaction que leurs allégations étaient bien étayées. Je lui ai dit qu’indépendamment des mérites du dossier, les allégations faites publiquement étaient à l’effet qu’il y avait eu collusion entre de grands cabinets d’avocats, l’AMF et le politique (1). Et que ce qui s’apparentait à un cover-up me rappelait celui des pertes sur le papier commercial, en fait le véritable objet de cette rencontre.

Je lui ai fait un exposé sur les différentes personnes qui ont participé tour à tour à nous cacher la vérité sur le scandale du papier commercial (PCAA) ; et j’ai ajouté que la décision rendue par la CVO contre Coventree donnait à l’opposition l’occasion de ramener le dossier à l’attention publique. Ce à quoi il m’a répondu qu’il ne connaissait pas cette décision de la CVO (et que donc il n’avait pas pris connaissance de mes notes qui en faisaient mention (2)). Il a ajouté qu’il se faisait « l’avocat du diable » et qu’il fallait démontrer une malversation de telle manière à ce que ça passe dans le « Journal de Montréal ».

caisse-de-depots-et-placements-du-quebec

Je m’étonnais alors de cette réponse puisqu’il s’agissait d’abord d’en faire un dossier politique. Je lui ai alors présenté mon argument :

Coventree a été condamné par CVO à une forte amende pour avoir trompé ses actionnaires et ses clients. Or la Caisse fut son principal actionnaire et son plus important client. Et en plus l’audition nous a appris que la Caisse a été la dernière à en acheter alors même que d’autres investisseurs s’en débarrassaient. Comme la Caisse est fiduciaire de ce déposant et qu’elle s’est toujours refusé à faire la lumière sur ses pertes liées au PCAA (radiation de 6 milliards en 2008-09), il revient donc à l’opposition de forcer le gouvernement à rendre des comptes. Je lui ai suggéré que si le gouvernement ne répondait pas aux questions, il faudrait demander qu’un mandat spécial soit donné au Vérificateur Général pour savoir qui a fait quoi et quand dans cette saga. De quoi faire du millage politique avec le dossier à partir de ce fait nouveau.

Comme le temps passait et que je voyais son peu d’empressement, j’ai terminé avec une question sur … François Legault. La question qui tue :

Je lui ai dit que François Legault savait que Monique Jérôme-Forget, alors la ministre responsable de la Caisse, avait participé au camouflage du désastre financier de la Caisse durant la campagne électorale de 2008. Alors pourquoi lui avait-il demandé d’être membre de son équipe ! Les détails sont ici (3). Il ne l’attendait pas celle-là. Il m’a dit que M. Legault ne voulait sans doute pas brasser l’affaire pour ne pas déranger du monde.

En sortant du café, j’ai dit à mon ami que le manque de combattivité de François Rebello pour défendre ses dossiers démontrait que l’influence des réseaux affairistes s’étendait au Parti Québécois ; et, que cela mettait en cause le leadership de ce parti. C’est avec cette rencontre en tête que j’ai écrit mon dernier texte : Parti Québécois : la vulnérabilité du leadership (4).

Le véritable père du CAQ

François Rebello, comme d’autres transfuges avant lui, revient à sa première allégeance : au réseau des affairistes, regroupé autour CAQ. Un parti créé à l’initiative de … Lucien Bouchard…

Lucien Bouchard en compagnie d'un autre ami de la famille Desmarais:Jean Charest. Libéraux et péquistes unis dans un même combat:le contrôle du peuple et de l'argent.
Lucien Bouchard en compagnie d’un autre ami de la famille Desmarais:Jean Charest.
Libéraux et péquistes unis dans un même combat:le contrôle du peuple et de l’argent.

En effet, The Globe and Mail nous apprenait dernièrement que Lucien Bouchard a eu une rencontre début 2010 avec celui qu’il avait introduit en politique, François Legault, pour le convaincre de la nécessité de créer un nouveau parti politique au Québec :

« In early 2010, at an exclusive private club in Old Montreal, Lucien Bouchard met with his former prize recruit, François Legault, to talk politics and the need for a new party in Quebec. » (5)

Un mois plus tard, Lucien Bouchard fait une sortie dans Le Devoir « en affirmant qu’il fallait porter ses rêves vers d’autres projets et d’autres nécessités que la souveraineté », histoire de préparer les esprits et le terrain pour le projet de François Legault.

Lucien Bouchard posait là le dernier acte d’une série visant à saper les bases du parti, dont il fut jadis le chef.

Avant, il y a eu la nomination d’André Caillé, l’homme du gaz, à la direction d’Hydro-Québec, qui fait fuir les Verts de son parti. Et sa politique de droite qui avait aussi donné une impulsion à QS. Autant de manières de gruger les bases du Parti Québécois. Ajouter, avant son départ, l’affaire Michaud, qui visait à accréditer le fait que le PQ était atteint de la peste brune antisémite et vous avez là une entreprise de destruction systématique du seul parti de masse porteur du projet souverainiste.

Ici, François Legault, aidant un premier ministre à faire "reculer le Québec"..
Ici, François Legault, aidant un pseudo premier ministre,Lucien Bouchard, à faire « reculer le Québec »..

Pour qui roule Lucien Bouchard ?

The Globe and Mail dans un reportage (2005) portant sur les 25 affairistes les plus influents, dont le numéro 1 est Paul Desmarais, nous révélait que ce dernier a toujours conservé son amitié pour Lucien Bouchard, même quand il était passé au Bloc et ensuite au PQ. Il n’était pas un vrai séparatiste, a-t-il dit :

« Desmarais befriended Lucien Bouchard when the latter was still a federalist and serving as Canada’s ambassador in Paris, a post to which he was appointed by Desmarais’ closest political soulmate, Brian Mulroney. But Desmarais remained pals with Bouchard even after he betrayed Mulroney, founded the Bloc Québécois and almost won the 1995 referendum. Desmarais always doubted Bouchard was a true separatist, and many see his influence in Bouchard’s decision to throw in the towel in 2001. » (6)

Le CAQ n’est rien d’autre qu’un nouveau centre de contrôle des pions politiques mis en place par les affairistes pour prendre la suite du PLQ, complètement discrédité.

La fait que François Rebello se soit laissé aspirer par cette force d’attraction des argentiers n’est pas un malheur, mais bien l’occasion pour le Parti Québécois de remplacer les faiblards par des costauds pour raffermir son équipe. L’occasion de former le noyau dure d’une nouvelle « Équipe du tonnerre » ayant la carrure pour prendre de front immédiatement les spoliateurs de notre État, le vecteur du projet souverainiste ; ceux d’aujourd’hui et ceux qui aspirent à les remplacer. À cet égard le défi du Parti Québécois, avec ou sans Madame Marois, demeure entier.

Voilà : Ce que révèle ma rencontre avec François Rebello.

Par  Jean Claude Pomerleau sur Vigile.net

……..

(1) http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/337659/de-petits-actionnaires-se-disent-floue

(2) http://www.vigile.net/La-question-qui-tue,41992

(3) http://www.vigile.net/La-question-qui-tue,35379

(4) http://www.vigile.net/Parti-Quebecois-la-vulnerabilite

(5) http://www.theglobeandmail.com/news/politics/sovereignty-losing-ground-in-quebec/article2274839/page1/

(6) http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/the-power-25/article917085/page10/

 


 

 

Coalition Avenir Quebec (CAQ) co-founder Francois Legault
Coalition Avenir Quebec (CAQ) Francois Legault

 

 

 

 

Que François Legault ait fait passer les intérêts de ses amis avant la défense du bien commun est confirmé dans le livre de Gilles Toupin : Le mirage François Legault :

Legault aurait épargné Charest pour protéger Sirois (Cyberpresse)

« Les recherchistes du PQ découvrent que Charles Sirois, à la tête du holding Télésystème, est un acteur central des FIER au Québec. Le PQ se rend compte que Sirois tire parti des faiblesses du programme, relate Gilles Toupin. Les questions sont rédigées. Il est pour ainsi dire minuit moins cinq, et tout est prêt pour lancer la frappe. Mais François Legault dit non ; il refuse de faire le travail. Il s’abstient complètement. »

En plus de vouloir épargner Charles Sirois, avec qui il créera la CAQ deux ans plus tard, M. Legault aurait aussi craint pour sa fortune personnelle après avoir reçu une mise en demeure de proches des libéraux, avance Gilles Toupin.

L’auteur décrit ensuite un caucus du PQ médusé par un discours de François Legault qui veut diminuer l’intensité des attaques de son parti envers Jean Charest pour s’attaquer « aux vraies affaires ».

François Legault se dit un homme « d’affaires »…les chefs de la mafia sicilienne aussi!

EN CONCLUSION

Je tiens à faire évoluer  l’idée d’une enquête publique importante dans cette affaire.Comme nous le voyons,la prise réelle du pouvoir par le peuple,exigera  l’élimination de la scène publique de toute cette race de politiciens véreux qui nous mentent effrontément depuis 1960!Si je deviens un jour premier-ministre ou président,je jure de faire  juger et condamner tous ces gangsters,au nom de l’Ère Nouvelle du Québec et du Mouvement Québécois de Désobéissance civile.

Pour participer de plein fouet,n’hésitez pas à vous joindre à nous:

Ère Nouvelle du Québec : lien pour s’inscrire 

Mouvement Québécois de Désobéissance Civile: lien pour s’inscrire

Sources:Diverses dont Roger Fringant

Publicités

Manifeste de la lutte chrétienne contre la franc maçonnerie au Québec

Ce manifeste vient d’être publié sur notre site web:Ère Nouvelle du Québec sur ce lien

…et notre page Facebook: Ère Nouvelle du Québec sur Facebook

Voici le Texte:

Manifeste de la lutte chrétienne contre la franc maçonnerie au Québec

Nous avons repris  le combat de l'Ordre de Jacques-Cartier,non  une société secrète,mais un parti politique qui se prépare à gérer 'état quand le système corrompu va s'écrouler...et il va s'écrouler!
Nous avons repris le combat de l’Ordre de Jacques-Cartier,non une société secrète,mais un parti politique qui se prépare à gérer l’état quand le système corrompu va s’écrouler…et il va s’écrouler!

Ayant conscience que la franc-maçonnerie est un groupe de gens riches commettant des actes de crime de guerre contre la nation .Considérant que cette organisation se rencontre en loge pour voter les lois avant qu’elle soit votée en chambre. Considérant que les hauts gradés de la sureté du Québec, de la GRC, de l’armée canadienne et de nombreuses organisations lobbyistes en font partie. Considérant que les sociétés d’État telles qu’Hydro-Québec ou la caisse de dépôt sont devenues des vaches à lait pour les fraudeurs maçonniques. Considérant que le barreau du Québec et du Canada se rende complice et coupable également. Considérant que la famille royale britannique est a sa tête. Nous comprenons par la gravité de la situation , que nous devons changer de couronne puisque celle-ci encourage des activités criminelles et de guerre psychologique contre son propre royaume et ses propres sujets et que l’oligarchie canadienne se rend complice en imposant ce système.
Étant donné que chaque parti politique et une branche de la franc-maçonnerie, nous avons conscience que cela signifie donc que peut importes pour qui nous votons lors d’une élection, nous mettons en place un gouvernement maçon .Nous votons toujours pour le même gang…
La franc-maçonnerie elle-même en tant qu’organisation est la pièce centrale de notre puzzle. Comme je viens de dire, nous avons établi que la franc-maçonnerie contrôlait tous les partis politiques locaux, provinciaux et fédéraux .Ce qui permet à la franc-maçonnerie de pouvoir forniquer à gauche et à droite sur la scène politique et de mieux orchestrer le désordre social dans le peuple.
Vous remarquerez la stratégie utilisée pour diviser le peuple en plus de créer de l’emploi a l’élite politique, comment? En créant plusieurs partis politiques superflus .Chaque plateforme de parti comporte de bonnes choses et d’autres qui ne le sont pas. Qui vous fait avancer à un endroit, et vous fait régresser à l’autre.
Par cette stratégie, ils empêchent le peuple d’évoluer trop rapidement à leurs gouts…
Vous pouvez comparer chaque parti politique comme une branche d’une secte dont le chef est un gourou, dont ses ministres et députés sont ses acolytes, les militants du parti ses adeptes .Les différents gourous et acolytes vous offrent des choix de société et vous endoctrinent à sa manière .Ainsi la haute sphère de la maçonnerie s’assure toujours un contrôle sur votre mental. Ainsi, la noble cause qui vous est présentée par votre gourou et que vous embrassez, devient très rapidement la façade de ce qu’ils camouflent…et ainsi, pour vous, votre gourou et ses acolytes ont absolument toujours raison sur tout et vous êtes aveuglés… Nous pouvons clairement établir ceci=la partisanerie politique de chaque sujet est l’une de leurs armes psychologiques les plus puissantes contre vous et votre voisin .La partisanerie politique empêche l’électeur qui milite de croitre son raisonnement et de se remettre en question lui-même ou son gourou .La partisanerie politique peut venir jusqu’à prendre toute la place de vos idées et penser, et même si votre gourou ou un de ses acolytes(ministre ou député) vous trahit en pleine face, vous continuez de les défendre malgré leurs crimes de guerre et financier.(preuve : ne faites que regarder les commentaires sur un post dans les médias sociaux dévoilant une fraude d’un de vos politiciens et vous allez tous comprendre.)
Ensuite, ils se rencontrent en loge, en catimini. Autour de leurs buts communs, soit celui que vous demeuriez leurs esclaves mentaux et financiers. Cela est pour eux, l’occasion de faire de grand discours, et par la même occasion, de comploter contre le peuple. Quand vous votez et faites le choix qui ne les avantage pas, ils développent des stratégies pour vous faire changer d’idée et ainsi toujours surpasser les obstacles à leurs buts. Ils utilisent les médias traditionnels, revus, journaux, les mouvements sociaux, etc. etc.
Une fois bien endoctriné, même un artiste peut devenir une arme de guerre redoutable. Pourtant, ces gens ne sont rien et ne représentent rien devant la majorité silencieuse .ils n’ont que le pouvoir qui se retrouve dans la crédibilité du poste duquel ils ont la fonction….
Par conséquent, nous comprenons également qu’aucun parti politique n’ est légitime. Que chaque gouvernement qui s’ installe peu importe son idéologie est illégitime et que la famille royale britannique nous impose un mauvais système et régressif. Que la couronne britannique est une couronne désuète qui écrase notre civilisation. Je vous le déclare, mais qui sont ces gens pour venir créer, UN TEL DÉSASTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL! et pour en plus venir engendrer un PAREIL CHAOS DANS MA TRIBUE!
La mémoire est une fonction qui oublie, ils le savent très bien, et ils savent comment exploiter cette défaillance de votre cerveau. Nous connaissons le stratagème utilisé par la franc-maçonnerie pour s’enrichir et remplir leurs coffres en suisse… Ils fonctionnent exactement comme le crime organisé.
Ils choisissent et envoient des maçons politiciens ou fonctionnaires pour piger de toutes sortes de manières possibles dans le trésor public, et les sommes volés sont alors divisés en 3 parties.
La première, chaque franc-maçon du 30e degré au 33e degré reçoit une cut .la deuxième qui est évidemment une grande partie est laissé au maçon qui commet la fraude, pour l’encourager, et une autre partie est aussi déposé dans un de leurs comptes de banque cachée en Suisse.
C’est pourquoi ils ne veulent pas trop faire parler d’eux et de leurs influences, car quand un fraudeur maçon se fait prendre, l’enquête ne va pas plus loin, elle s’arrête à l’individu mis en état d’arrestation et dans votre esprit ils ont LE COUPABLE vous comprenez ? Et leur système pour exploiter la brèche économique reste en place, et ils peuvent continuer à piger dans le trésor public et à enrichir leurs organisations criminelles et guerrières… Et ce, au détriment de l’avenir de vos enfants….
Nous avons pu également établir que le premier ministre du Canada Monsieur Justin Trudeau et certains de ses acolytes (députés et ministres) aurait des relations très douteuses avec des organisations d’islamistes radicaux tels qu’islamique society of North america et les frères musulmans de la mosquée de Brossard connue entre autres pour servir de centres de recrutement au Canada pour l’État islamique. Ces organisations ont milité pour l’application de la charia et la polygamie au Canada en plus de financer des organisations terroristes comme le Hamas ou Al Qaida. Des agents islamiques radicaux auraient également infiltré les services de renseignements canadiens. Nous avons aussi appris que Monsieur Justin Trudeau et les organisations d’islamiques qu’il fréquente seraient présentement sur enquête du FBI. Nous pouvons maintenant conclure sans aucun doute que le Canada est en train de devenir un pays voyou et que ses dirigeants mettent en péril la sécurité nationale. À rappeler qu’au lendemain des attentats de Boston, Justin Trudeau a déclaré ainsi:  » Ce qui est arrivé est causé par la civilisation occidentale parce qu’elle exclut les islamistes radicaux. »
Concernant les médias, nous avons pu établir que la franc-maçonnerie contrôle à son avantage les informations diffusées dans les médias canadiens et qu’il y’a comme une structure de l’omerta a l’intérieur de nos médias qui empêche tous téléspectateurs de poser des questions sur le contenue de ce qu’il diffuse autrement que par courriel, et vous devinerez que si vous posez des questions compromettantes, ils ne vous répondent pas… Nous pouvons facilement en faire la preuve.(voir le fichier des vidéos)
Maintenant qui les arrêteront sinon vous? Puisque la couronne britannique en est le talon d’Achille, et vos représentants de l’ordre portent allégeance à la couronne britannique…Comment voulez-vous vous en sortir si même les représentants de l’ordre se rendent victimes de leurs stratagèmes, nous sommes capables de comprendre qu’ils ont des familles à nourrir, ils doivent rentrer travailler et répondre aux ordres de leurs chefs qui malheureusement pour eux sont un maçon ?Et ainsi ils deviennent les soldats armés, à la solde de criminel de guerre. À vous policier et gens d’armes je vous le dis, vous devez réaliser l’ampleur et la gravité de la situation qui est provoquée par vos dirigeants et votre monarque et vous devez penser à changer d’allégeance et ce, dans les plus brefs délais du possible…
En effet , non seulement les représentants de l’ordre doivent comprendre, mais aussi chaque sujet qu’il doit changer de monarque et qu’une nouvelle couronne s’installe à sa place. Pour que les représentants de l’ordre ainsi que le gouvernement et/ou tout membre de la chambre de l’Assemblée nationale puissent porter allégeance à une autre couronne qui répond davantage a ses valeurs et à ses convictions. Et pour que le peuple soit libéré du système qui est conçu pour leur nuire… Le monarque ayant un rôle autant législatif que culturel pour maximiser la création de richesses. Au-dessus d’un système politique a deux partis, un de gauche et un de droite pour conserver les débats en chambre et réduire les coûts de la masse salariale de l’élite politique sur le peuple en éliminant les partis superflus. Le monarque pouvant légiférer de manière adéquate , selon la situation auquel la nation est confrontée. Avec son propre service de renseignements et de contre-espionnage ainsi que sa milice. De plus, ces nouveaux organismes de l’ordre devront avoir un droit de saisie pour faire rouler sa machine. Je propose également pour une meilleure transition d’allégeance des forces de l’ordre déjà présente de dégrader les hauts gradés des services de police et de l’armée et d’appliquer de nouvelles nominations à ses postes clés . 
Celui où celle qui prend conscience de ces choses est déjà en évolution et déjà plus évoluée que son congénère qui ne sait pas. Et ces informations doivent être partagées, pour les faire évoluer eux aussi. Pour que leurs esprits deviennent comme les vôtres, combattant pour une vraie justice et une seule bonne doctrine. En effet, vous pouvez considérer ce que je vous dis comme un endoctrinement, pourtant cela est la vérité, et la vérité a le droit d’être parmi vous…La vérité a le droit d’exister à l’intérieur de vos esprits, et vous avez le droit de l’accepter ou non. Tout commence par vous. Si vous êtes capable de concevoir que ce qui vous paraît impossible puisse en réalité ne pas l’être, vous avez déjà un bon pas de fait dans la bonne direction.
Nous vous invitons à vous unir pour la libération de votre peuple . Nous vous invitons à vous tenir en bonne forme physique, pour pouvoir continuer de protéger les plus faibles de votre société. Nous vous invitons à devenir des êtres toujours actifs de manière cérébrale. Nous vous invitons à reprendre le contrôle de vos vies, de vos foyers, de vos finances, de vos institutions, de vos rêves et de vos passions. Nous vous invitons à ne plus accepter de vivre dans un pays dont les représentants vol le trésor public et abuse de son autorité. Vous êtes capable, je crois en vous.

Ne restez plus passif et engagez-vous avec nous pour résister.

Ensemble nous vaincrons!

 

 

La Caisse de Dépôt et de Placement du Québec:comment on s’est fait déposséder

La Caisse de Dépôt (posté originalement  le 02/08/2012 à 17:46) par Michel Duchaine

caisse 2

 

Perte de 40 milliards $ de la Caisse de dépôt et de placement du Québec. La Caisse a continué d’acheter pour près de 900 millions $ de papier commercial adossé à des actifs en 2007, après avoir été prévenue de l’effondrement imminent de ce marché.

caisse de dépot
En 2008, Henri-Paul Rousseau, démissionne et, quelques mois plus tard, est engagé par Power Corporation, l’empire Desmarais dans laquelle la Caisse avait investi 537 millions $, incluant 131 millions $ dans l’entreprise Total, où Paul Desmarais est administrateur. De plus, la caisse investit contre les objectifs de Kyoto et contre la volonté «verte» des Québécois, dans les produits pétroliers comme les gaz de schiste, et les sables bitumineux.

Caisse de dépots et Placements du Québec
 

Ère Nouvelle du Québec :retour sur un article antérieur « Constat sur l’élection du 4 septembre 2012 »

Constat sur l’élection du 4 septembre 2012 au Québec (posté le 09/09/2012 à 22:32)
Pendant que l’état général de la planète toute entière se dégrade à un rythme accéléré,que la fonte de l’Antartique et de la calotte polaire Artique s’intensifie à vue d’oeil,que la population humaine à plus que triplée depuis 1950 et que l’on peut prédire une crise alimentaire sans précédente  combinée à une  très prévisible pénurie « mondiale  » de l’eau douce,il existe au moins un peuple sur terre qui ose braver tout cela et qui croit en la « croissance illimitée jusqu’à la fin des temps »:

 

le peuple québécois,en  grande majorité!

 

En effet,la dernière élection du 4 septembre 2012,vient de nous confirmer qu’au Québec,les personnes qui veulent changer quelque chose aux mauvaises habitudes ,à la mauvaise gérance de l’état,au problème grandissant et vertigineux de la banalisation de la corruption et de la collusion politique ,sont honnies,méprisées et bannies du cirque électoral ,de « la province du Québec »!

chefs 2012

Ce qui a retenue mon attention,c’est le silence total ,un vrai « black out » sur les problèmes réels qui touchent le Québec et ils sont nombreux!Premièrement,aucun des trois principaux  partis qui ont été médiatisés durant cette période,n’a parlé de la pauvreté grandissante de la classe   moyenne des travailleurs et des travailleuses au Québec.Aucun programme sérieux n’existe afin d’établir un minimum de début de réflexion afin de trouver une solution à une « répartition quelconque des richesses  soi-disant  collectives » !Cette élection s’est passée comme si ce problème était inexistant!

Les travailleurs et travailleuses du Québec peuvent donc s’appeler maintenant par le vocable « d’inexistant(e)s »,car le Parti libéral du Québec,le Parti québécois et la Coalition avenir Québec vous négligent et ne veulent surtout pas parler de vous: vous sentez mauvais,vous nuisez à leur image « petite bourgeoise »,vous risquez d’être contagieux et de vous mettre à réfléchir!

Donc ,honte à vous et de grâce…cachez-vous!

Un silence total a été aussi « entendu » sur la masse grandissante des itinérants,à Montréal!Le nombre d’itinérants,plus ou moins rescencés à Montréal,dépasse allègrement les 5,000 personnes qui proviennent de tous les groupes d’âge,sans distinction de sexe,ni d’origine ethnique!Il coûte moins cher de ramasser un « sans abri » mort gelé dans la rue et de l’envoyer dans un trou,appelé « fosse commune » que de bâtir des loyers à prix modique.À Montréal,la mode est aux condominium à $300,000 et plus.On bâtit pour des gens qui vont s’enrichir de plus en plus,et on oublie les pauvres et les exclus de la société.C’est le mot d’ordre et le slogan électoral de la nouvelle Première Ministre ,Pauline Marois:pour  vous enrichir!Quelle baliverne!Qu’elle explique aux gens qui ont le ventre vide,comment »elle et son conjoint » sont devenus si riches,comme ils le sont actuellement!Surement pas en travaillant!

On semble oublier au Parti québécois qu’une bulle immobilière se prépare,au Canada,depuis Vancouver!On semble faire l’autruche sur la réalité d’une crise économique majeure qui se développe lentement,mais surement.dans peu de temps,remarquez bien ce que j’écris:aucune (AUCUNE) des promesses électorales avancées par les 3 principaux partis,ne pourront être réalisées,car tantôt ,l’Islande va faire belle figure comparée à nous…pendant que nous allons continuer à rêver aux idées de grandeurs néo-libérales d’une société en faillite technique!Nous aurons de plus en plus l’air d’un groupe épars de quémandeurs face au gouvernement  fédéral de Stephen Harper qui va trouver d’autres moyens de nous humilier davantage!

Silence total sur l’écologie!L’écologie a été complètement exclue des débats hargneux et haineux,des coups bas de la politique « à la petite semaine » avancée par les trois partis sans envergure qui ont monopolisés la scène dans les médias,vendus au système capitaliste!On préfère,au Québec,quand on est un politicien qui veut faire carrière,de garder le silence sur ce qui est pressant et qui ne rapporte pas assez de vote.Parlez-en à Scott McKey,l’ancien chef du Parti vert du Québec qui vient de se faire réélire sous la bannière du Parti québécois.Il va représenter la circonscription de Repentigny ou les espaces pour bâtir des maisons unifamiliales commence à manquer.Les prix des maisons et des terrains augmentent pendant que les bons emplois disparaissent.

Tout à l’heure la rarification des espèces,les espaces verts et la protection de l’environnement vont devenir une priorité absolue,mais oubliez cela,l’ancien « chef vert » s’est fait élire sans en dire un mot,dans ce comté baigné par la rivière la plus polluée au Québec,la rivière L’Assomption!

À bas  les écologistes!…vous coûtez trop chers et ne rapportez rien en profits!Comment notre petit paradis capitaliste peut-il tolérer l’existence de fous comme vous?

Le silence du  chef du seul petit parti qui aurait pu parler d’écologie,est très éloquent:en effet,comment expliquer que l’on n’a jamais entendu parler de Claude Sabourin,à Repentigny durant cette élection?Moi,j’aurais facilement fait dix fois mieux que lui!

 

Silence total sur l’agriculture du Québec,laissée à elle-même!Jadis,nous étions rendus auto suffisants à 75% en alimentation,maintenant notre part est rendu à 34% environ!Nous sommes devenus dépendant des autres et continuons à rêver de « souveraineté politique! »L’exemple commence par soi-même,…en tout!

 

Silence presque total sur l’idée de développer un projet de constitution de l’État du Québec…pas payant en période électorale:les frileux vont voter ailleurs!

 

Silence sur une enquête sérieuse dans l’industrie de la construction!

 

Silence sur la lutte au crime organisé!

 

Silence sur les droits des Premières Nations!

 

Silence sur l’idée d’indépendance du Québec…on oublie cela,on veut gagner les élections!

 

Silence sur la réforme  du système électoral:personne n’a surtout osé parler de proportionnelle et de deuxième tour de scrutin sur une carte électorale qui affiche une vingtaine de partis politiques.

 

Quelques petits mots de Pauline Marois sur l’idée de rebâtir la loi 101 pour protéger notre belle langue française,mais pas d’échéancier…surtout pas!

 

Bref,les libéraux corrompus et liés au crime organisé sont restés forts et puissants avec leurs 50 députés.La CAQ n’a réussi qu’un maigre 19  députés élus ,tous répartis dans le 450.Québec Solidaire a consolidé son emprise au cœur de Montréal,par l’élection de Françoise David.Pire,Jean-Martin Aussant qui proposait des réformes a même été battu dans son comté par un représentant « caquiste »!

 

L’élection qui a permis ce gouvernement de Pauline Marois,avec 53 élus,va durer le temps d’un …météore!Ce scrutin aura coûté $75 millions et ne règlera rien du tout.Aucune marge de manoeuvre pendant que nous oublierons,nous,la bande de caves,les $ milliard de dollars en promesses  qui ne pouvaient et ne seront jamais tenues!Avec $254 millards en dettes ,le Québec n’a plus de possibilitées:les petits amis ont tout bouffé en contrats de constructions de routes mal faites,de subventions déguisées et de détournements de fonds!La retraite de Jean Charest sera …dorée…et Paul Desmarais en a pour des années…à rire de nous,car il continue de tirer les ficelles dans l’ombre,en sachant que n’importe lequel de ces partis politiques lui mangera dans les mains …pour prendre le pouvoir!

C’est LUI le 1% au Québec!

Le 99% c’est nous …qui attendons et rêvons,mais il est trop tard et la social-démocratie néo-libérale est bel et bien morte au Québec!

 

Très vite,nous devinons que les « petits carrés rouges » vous devenir choses du passé,dans l’esprit de madame Marois!

Elle va peut-être vendre ses casseroles sur E-Bay,mais des gens comme moi ,n’oublieront pas.Il s’agira en fait,de la seule promesse qu’elle pourra peut-être tenir…pendant un temps!

 

Le temps de se faire prendre en photo ,pour accrocher ensuite le cadre dans le grand salon de l’assemblée Nationale,comme étant la première femme « à être élue Première Ministre du Québec »!

 

Paul Desmarais,le Seigneur de Saggard,va devenir le roi du Québec!

 

…Ensuite,les citoyens et citoyennes du Québec vont réfléchir à la futilité de ce système corrompu…jusqu’à la moelle dominé par la gauche,le syndicalisme d’affaires et les pouvoirs souterrains!