Publicités
Accueil

Emmanuel Macron et « les gens qui ne sont rien » : plus qu’un dérapage, une vision du monde

Laisser un commentaire

Le malheur c’est qu’il n’est que la pointe de l’iceberg, le mépris se généralise et devient une sorte de férocité habituelle… L’effacement du parti communiste a aussi cette dimension insupportable. Quand je lis Mélenchon dans le JDD, je ne le trouve pas très différent, accuser les communistes de son éviction du second tour et ne […]

via Emmanuel Macron et « les gens qui ne sont rien » : plus qu’un dérapage, une vision du monde — histoireetsociete

Publicités

La famille Trump et la prise du pouvoir par la mafia khazare sur le Nouvel Ordre Mondial

Laisser un commentaire

PARTIE 1:    L’ÉDIFICATION DE LA PUISSANCE FINANCIÈRE DES TRUMP

L’Arctic, propriété du grand-père de Donald Trump

Alors que la Première Nation de Carcross/Tagish s’apprêtait à accueillir des campeurs à l’été 2016 dans ses nouvelles installations haut de gamme installées sur l’ancienne ville de Bennett, et sur la rive du lac du même nom, cette région attire aussi l’attention pour toute autre chose.Le tout  se préparait alors,en 2016,en pleine campagne électorale américaine.

 

Saviez-vous que le grand-père du candidat à l’investiture républicaine, en prévision de l’élection présidentielle américaine, Donald Trump, y avait ouvert un établissement en 1899?

L’hôtel et restaurant Arctic, était installé dans la ville de Bennett dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique, à la frontière avec le Yukon, sur la route du Klondike.

La ville fut pendant un certain temps une plaque tournante pour les prospecteurs et ceux qui ont cherché à s’enrichir pendant la ruée vers l’or.

Son or, Frederick Trump allait le faire avec sa maison close. Car c’est à cela que servait l’Hôtel Arctic, ouvert 24 heures sur 24. On y vendait de l’alcool et du sexe que les clients payaient en pépites d’or.

Trump déplacera ensuite son commerce plus au nord, dans la ville de Whitehorse au Yukon. En tout il aura vécu trois ans au Canada. Sa fortune faite, il repartira vers les É-U pour la faire fructifier.

Frederick Trump – de son vrai nom Friedrich Trumpf — était originaire d’Allemagne, pays qu’il avait quitté en 1885 pour rejoindre sa sœur installée depuis deux ans à New York.

Si l’Hôtel Arctic n’existe plus de nos jours, comme le village d’ailleurs dont il ne subsiste qu’une église, l’histoire de la région est suffisamment riche et diversifiée pour que le projet de camping de luxe attire les touristes qui sont logés dans des tentes luxueuses toutes équipées.

En plus de la découverte de la culture autochtone, les visiteurs plongent littéralement dans l’histoire du Klondike.

Cette nouvelle forme de tourisme expérimental, est offerte depuis  juillet et août 2016  par la Première nation de Carcross/Tagish .

La ville de Bennett,à la frontière du Yukon et de la Colombie-Britannique.

 

——————————————————————————-

LE GRAND PÈRE DE DONALD TRUMP:FRIEDRICH TRUMPT

Frederick Trump à l’âge de 18 ans.

Friedrich Trump né à Kallstadt, dans la région du Palatinat du Royaume de Bavière, de Christian Johannes Trump et Katharina Kober, de confession luthérienne. Le plus ancien ancêtre connu de Christian Johannes Trump est un dénommé Hanns Drumpf, juge de profession, premier de la famille Trump à s’installer à Kallstadt en 1608. À l’époque le Palatinat est une région relativement pauvre, dévasté par les troupes françaises lors de la Guerre de Trente Ans, la Guerre de la Ligue d’Augsbourget celle de la Guerre de Succession d’Espagne. La famille de Trump est vigneronne.

Frederick Trump a deux ans lorsqu’en 1871 le Palatinat intègre avec la Bavière le nouvel Empire allemand de Bismark. Son père, Christian, meurt d’un emphysème pulmonaire six ans plus tard, le 6 juillet 1877. Il a 48 ans et laisse une famille criblée de dettes, contractées pendant ses dix ans de maladie2.

En 1883, à 14 ans, Frederick Trump est envoyé à la ville voisine de Frankenthal pour apprendre le métier de coiffeur, en tant qu’apprenti. Il travaille sous la conduite d’un certain Friedrich Lang durant un an et demi, puis retourne dans sa ville natale pour y monter son propre salon. Mais Kallstadt est une petite ville de province d’à peine 1 000 habitants, et Frederick peine à faire sa place. L’âge de servir dans l’armée de l’Empire allemand approche, et il décide sur les conseils de sa mère de partir tenter sa chance en Amérique.

Frederick Trump a 16 ans, le 7 octobre 1885, lorsqu’il embarque sur le Elder  à Brême, en Basse-Saxe. Il débarque 12 jours plus tard à New York, dans le Centre d’Accueil des Émigrants de Castle Clinton. Le registre d’immigration des États-Unis enregistre son patronyme comme « Trumpf », sa dernière ville de résidence comme « Kallstadt », son pays natal comme « Germany » (Allemagne) et sa profession « farmer » (agriculteur)4. Il rejoint sa sœur aînée Katharina et son époux Fred Shuster, qui l’avait précédé de deux ans aux États-Unis.

Dès le lendemain il trouve un emploi de coiffeur, qu’il conserve pendant six ans. Il vit au 76 Forsyth Street, dans le quartier Lower East Side de Manhattan, au sein de la communauté des immigrés allemands palatins. Pour réduire leur loyer ils déménagent plus tard au 606, East 17th Street puis au 2012,Deuxième Avenue.

En 1891, il décide de tenter sa chance dans l’Ouest, et se rend à Seattle, dans l’état de Washington. Avec ses petites économies il rachète un restaurant, The Poodle Dog, (en français, Le Caniche) qu’il rebaptise The Dairy Restaurant (Le Restaurant-Laiterie, rapport aux activités pratiquées). Situé au 208 Washington Street, le Dairy Restaurant est exactement au centre du quartier rouge de Seattle. Washington Street est qualifié de « a hotbed of sex, booze, and money, was the indisputable center of the action in Seattle »2 (en français : « le repaire du sexe, de l’alcool, de l’argent et le centre névralgique incontesté de Seattle »). Le restaurant de Frederick Trump sert de la nourriture et de l’alcool fort aux aventuriers de tout poils, et annonce sur sa devanture « Rooms for Ladies » (chambres pour filles), euphémisme à peine dissimulé pour bordel5. Il est naturalisé en 18926 et vote aux élections présidentielles de 1892, la première à se tenir lieu dans l’État de Washington.

En 1894, il revend The Dairy Restaurant et se rend à Monte Cristo, où de l’or a été découvert en 1889. Plutôt que de prospecter comme mineur, il achète du bois de construction et érige un nouvel hôtel-restaurant sur le modèle de celui de Seattle. La biographe de la famille Trump, Gwenda Blair, décrit Frederick Trump comme « mining the miners », (en français, « mineur de mineurs ») : bien que les mineurs ne trouvent jamais la moindre pépite d’or, ils ont tout de même besoin d’un lieu où dormir2. En 1896, Frederick Trump est élu à 32 contre 5 juge de paix.

Passeport de Frederick Trump, 1896.

Après des années de vaine prospection, Rockfeller provoque une crise dans la région en retirant tous ses investissements majeurs en 1896. Au printemps 1896, la plupart des mineurs sont déjà parti tenter leur chance ailleurs. Frederick Trump, un des seuls à faire des affaires à Monte Cristo, se rend compte bientôt qu’il doit lui aussi plier bagage. Mais en juillet 1897 des bateaux remplis d’or débarquent à San Francisco et Seattle. Ils viennent de la région du Yukon, dans l’extrême nord glacé du Canada. Immédiatement, des milliers de personnes prennent la route du Yukon ; Frederick Trump revend sa propriété de Monte Cristo et quelque semaines plus tard, il est de retour à Seattle.

Port de Seattle, Washington durant laRuée vers l’or du Klondike, en 1897.

Dans la « Queen City » (« la Ville Reine du Pacifique »), Frederick Trump ouvre de nouveau un restaurant. Bien situé, au 207 Cherry Street, il rembourse l’emprunt en quatre semaines. Les rumeurs de découverte d’or dans les affluents de la rivière Klondike s’amplifient, accroissant l’intérêt de Frederick Trump. Il finance le voyage de deux mineurs, à charge pour eux de lui réserver des exploitations d’or. Il reçoit des nouvelles le 7 juillet : après avoir payé 15$ auLand Office pour enregistrer leur exploitation, ils en revendent la moitié dès le lendemain, pour 400$. Une semaine plus tard, un autre mineur revend le terrain pour 1000$2. Le 20 septembre, il prennent une nouvelle exploitation, à Deadwood Cree. Une moitié est vendu le mois suivant pour 150$, et l’autre moitié deux mois plus tard pour 2 000$. À la fin de 1898, Frederick Trump a reçu assez de dollars pour aller lui même dans le Yukon. Il achète l’équipement nécessaire, vend ses dernières propriétés de Monte Cristo et de Seattle, et transfère à sa sœur Louise un terrain de 20 hectares près du lac Pine, à 30 km à l’est de Seattle. Acheté 200$ en 1894, elle en tirera 2504$ en 19002. Dans les années qui suivent son départ de Monte Cristo Rockfeller annule des plans de construction d’un train vers la ville, et elle subit les pires avalanches et inondations de son histoire. Monte Cristo est aujourd’hui une ville fantôme, qui n’accueille plus que les randonneurs.

Frederick Trump ouvre un restaurant sous tente sur le chemin du Yukon. La route du col White, connu pour son chemin du Cheval Mort est une des plus utilisée par les trappeurs du Grand Nord. Dans son restaurant itinérant, tenu avec un autre mineur nommé Ernest Levin, Blair écrit qu’« un des plats fréquents était de la viande fraîchement abattue et surgelée de cheval » !

Construction de bâteaux sur le lac Bennett, Bennett (Colombie-Britannique), durant Ruée vers l’or du Klondike.

En mai 1898, Trump et Levin s’installent à Bennett (Colombie-Britannique), une ville connue des prospecteurs d’or pour ses constructions de bateaux, permettant de rejoindre Dawson City, à l’époque capitale du Yukon. Ils ouvrent le Artic Restaurant and Hotel, qui offre le gîte et le couvert sous une mer de tentes. L’Artic prospère et devient un bâtiment à deux étages. Le Yukon Sun publie un article décrivant la pension : « Pour des hommes seul, l’Artic est à la fois un hébergement excellent et le meilleur restaurant de Bennett, mais je ne le conseillerais pas à une femme respectable pour dormir ; elles seraient susceptible d’entendre de ces choses qui répugnent à leur sensibilité – exprimées malheureusement aussi par des débauchées de leur propre sexe. » L’Artic House est l’un des restaurants de la région de Klondite le plus grand et le plus décadent, offrant en plus de l’usuelle viande de cheval et perdrix et des fruits frais. Il est ouvert 24h/24h, et dispose de balances pour mesurer les pépites d’or. La police montée de la région, les Red Coats, est connue pour fermer les yeux au vice tant qu’il n’y a pas de débordements.

Mine entre deux écluses, Bonanza Creek,Yukon, 1899

En 1900, est achevée la route du Col White Pass et du Yukon, qui relie sur 111 miles (environ 180 km) Skagway, Alaska et Whitehorse. Trump établit le White Horse Restaurant and Inn à Whitehorse. L’édifice, transbordé par barge, est opérationnel dès juin sur Front Street. Le restaurant possède le plus grand fourneau de la région et prépare quotidiennement plus de 3 000 repas. Frederick Trump en profite pour y ouvrir un casino, où se ruinent les mineurs. Mais son associé, Ernest Levin, devient alcoolique en dépit de l’énorme succès financier. Ils se brouillent et brisent leurs relations professionnelles en février 1901. Ils sont réconciliés dès le mois d’avril, mais entre-temps le gouvernement local a décrété la prohibition de la prostitution, des jeux d’argent et des spiritueux. Encore une fois, Frederick Trump sent le vent tourner, il vend ses parts du restaurant à Levin et abandonne le Yukon. Quelques mois plus tard, Levin est arrêté pour ébriété publique et envoyé en prison. À Bennett, l’Artic Restaurant est saisi par les Red Coats. La ville de Whitehorse subit un terrible incendie en 1905, qui réduit en cendre le restaurant-casino. Blair écrit ainsi qu’« une fois encore, dans une situation qui créa tant de perdants (losers), Trump parvint à s’en sortir comme un gagnant (winner) ».

 

Frederick Trump rentre à Kallstadt, Empire Allemand. Il est maintenant un homme riche, et demande à la famille voisine des Christs la main leur fille,Elisabeth, qui n’avait que de 5 ans lorsqu’il embarqua la première fois pour le nouveau monde. Malgré les objections de sa mère, qui estime que son filsself-made-man, qui a réalisé son rêve américain, pourrait trouver une fiancée mieux nantie, ils se marient le 26 août 19021. Elle a 22 ans, lui 32. Le couple s’installe à New York, 1006 Westchester Avenue, dans le quartier allemand de Morrisania, Bronx.

Leur premier enfant nait le 20 avril 1904. Ils la baptisent Elizabeth, du nom de sa mère. La famille retourne à Kallstadt cette même année, après avoir vendu tous leurs biens en Amérique. Son passeport daté d’avril 1904 indique comme profession « hotelkeeper », (« gérant d’hôtel »). À son arrivée, il dépose à la banque 80 000 marks, équivalent à 476 700 euros de 2016

 

Les autorités soupçonnent bientôt Frederick d’avoir quitté l’Allemagne pour échapper au service militaire dans l’Armée Impériale, et son dossier est classé comme insoumis. Le 24 décembre 1904, le Département de l’Intérieur annonce une enquête pour expulser Frederick Trump du pays. Officiellement, il a violé la résolution no 9916 de 1886 de l’Office impérial de l’Intérieur (Reichsamt des Innern), qui retire sa nationalité à tout allemand émigrant vers l’Amérique du Nord dans le but d’échapper à ses obligations militaires. Durant plusieurs mois, Trump demande en vain au ministère de réviser sa position et de lui permettre de rester dans son pays natal.

La famille Trump décide de retourner aux États-Unis fin juin 1905. Elizabeth met au monde un nouvel enfant le 11 octobre 1905, baptisé Frederick « Fred », du nom de son père. Ils résident alors au no 539 East 177th Street, dans le Bronx. Après la naissance de son troisième enfant, John George, le 21 août 1907, la famille déménage dans un quartier de classe moyenne du Queens, Woodhaven, où Frederick a commencé à développer des affaires dans l’immobilier. Il ouvre un salon de coiffure au no 60 Wall Street, dans Manhattan.

En 1908, Trump investit dans l’immobilier sur Jamaica Avenue, à Woodhaven. Deux ans plus tard, il y déménage avec sa famille et loue plusieurs chambres. Il est gérant du Medaillon Hotel sur la Sixième Avenue et la 23e rue. Durant la Première Guerre mondiale il souhaite développer ses investissements, mais ses origines allemandes lui attirent la suspicion des autorités et la famille Trump fait profil bas.

Le Woolworth Building,le plus haut building au monde jusqu’en 1930.
La photo est de 1913.

Un jour de mai 1918 où il se promène avec son fils Fred, il se sent soudainement très faible et doit être transporté rapidement dans son lit. Il meurt le lendemain, le 27 mai 1918, qui se trouve être aussi le Memorial Day. Ce qui est tout d’abord diagnostiqué comme une pneumonie aiguë s’avèrera être l’un des premier cas de la grippe espagnole en 1918. Il a 49 ans.

Frederick Trump peu avant sa mort.

Il laisse son épouse Elizabeth seule avec ses trois enfants. Mais aussi une fortune de 4 000$, avec 36 000$ d’actions, 2 appartements, 7 chambres dans le Queens et 14 prêts hypothécaires. Au total, 31 359$ (soit 497 700$, et environ 470 000 euros de 2016). Elizabeth Christ Trump et son fils Fred Trump poursuivent ses projets d’investissements immobilier à New York et fondent la société Elizabeth Trump & Son, qui deviendra dans les années 1980 The Trump Organization, dirigée par Donald Trump.

Portrait de la famille Trump. De gauche à droite Fred, Frederick, Elizabeth, Elizabeth Christ et John.

 

 

La mère de Fred, Elizabeth Trump, veuve depuis 1918, fonde en 1923, l’entreprise immobilière Elizabeth Trump & Son, qu’il renommera en 1971 The Trump Organization. Avec 800 dollars prêtés par sa mère, il fait construire la même année, dans le district de Woodhaven, sa première maison qu’il revendra 7 000 dollars.

À la fin des années 1920, Fred Trump commence à bâtir des maisons individuelles dans le quartier Queens de New York, vendues 3 990 dollars l’unité. Au milieu de la crise économique de 1929, il développe le concept de supermarchés, avec le Trump Market de Woodhaven, sous le slogan publicitaire « Serve Yourself and Save! » (« Servez-vous et économisez ! »). Un an plus tard seulement, la chaîne de supermarché King Kallen lui rachète l’établissement.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il travaille pour la Marine américaine en construisant des casernes et des maisons le long de la côte Est, notamment à Chester en Pennsylvanie, Newport News etNorfolk en Virginie. Après la guerre, il investit dans l’immobilier pour la classe moyenne. Il fait construire dans les années 1950, 2 700 appartements à Coney Island, qu’il baptise Beach Haven (« le refuge de la plage »), et en 1964, un complexe résidentiel pour 70 millions de dollars, baptisé Trump Village.

Trump est l’objet d’une enquête par une commission du Sénat américain pour abus de contrat public en 1954, incluant la surévaluation des charges de Beach Haven de 3,7 millions de dollars. En 1954, William F. McKenna, jugé par la commission bancaire du Sénat pour différents scandales de la Federal Housing Administration dénonce Fred Trump et son partenaire William Tomasello pour avoir réalisé des profits malhonnêtes sur le dos de la FHA. En septembre de cette même année, les 2 500 propriétaires des appartements de Beach Haven poursuivent Fred Trump et la FHA en justice, argumentant que le constructeur aurait reçu 4 millions de dollars en trop de la FHA, et que les loyers seraient en conséquence surévalués. Il est par ailleurs, dès 1950, la cible d’une chanson de l’icône du folk Woody Guthrie qui l’accuse de discrimination raciale à l’égard des résidents noirs.

Fred Trump rachète le site du Steeplechase Park à Coney Island en 1965 et le fait démolir avant qu’il ne soit reconnu site historique, et le revend à la ville de New York en 1968.


L’ARRIVÉE DE DONALD TRUMP

Donald Trump à l’Académie militaire de New York , en 1964. Il a été inscrit par ses parents à l’ âge de 13 ans.Mais,après avoir des problèmes de comportement qui ont conduit à son licenciement,sa carrière militaire s’est arrèté là.

 

 

 

Donald Trump en 1968.Il a étudié à la Wharton Business School de l’Université de Pennsylvanie, parce qu’il était l’ un des rares programmes dédiés à la secteur de l’ immobilier. Diplômé en 1968 avec un baccalauréat ès sciences en économie et anthropologie

En 1968, Donald, son fils de 22 ans, rejoint l’entreprise familiale Trump Management Co., en devient président six ans plus tard, avant de la renommer The Trump Organization en 1980. A la fin des années 1970, il prête 1 million de dollars à son fils, un montant que ce dernier a depuis qualifié de « très petit », ce qui lui permet de se lancer à Manhattan, tandis que Fred se concentrait sur Brooklyn et le Queens.Au sujet de la transmission paternelle, Donald déclare en 1999 « It was good for me [..] You know, being the son of somebody, it could have been competition to me. This way, I got Manhattan all to myself »(« C’était bon pour moi […] Vous savez, étant le fils de quelqu’un, il aurait pu être un concurrent pour moi. De cette manière, j’avais Manhattan pour moi tout seul »).

Donald Trump (à droite) en compagnie de son père Frederick Trump (à gauche) et du promoteur de boxe Don King (au centre).
Don king est reconnu pour avoir continuellement été associé au crime organisé.

L’ALLIANCE AVEC LA MAFIA KHAZARE SIONISTE

En 1973, le Département de la Justice des États-Unis lance un procès contre The Trump Organization, l’accusant de refuser de louer aux personnes de couleur noire. En 1979, un article paru dans The Village Voice cite un agent qui détaille les instructions de Trump, de ne pas louer aux Afro-Américains.

 

Durant les années 1980, Fred Trump se rapproche de Benyamin Netanyahou, qui représente alors Israël auprès de l’Organisation des Nations unies à New York. Il est un soutien important de la droite israélienne et finance les obligations de l’État d’Israel.

Souffrant de la maladie d’Alzheimer depuis six ans, il est admis en mai 1999 pour une pneumonie à l’hôpital de Long Island Jewish Medical Center (LIJMC), à New Hyde Park, où il meurt cinq semaines plus tard, le 25 juin. La cérémonie funèbre a lieu à la collégiale Marble de New York. Sa veuve disparaît à son tour le 7 août 2000.

À sa mort, sa fortune était estimée entre 250 et 300 millions de dollars, et son fils Donald en a hérité entre 40 et 200 millions.


Donald Trump et Benjamen Netanyahu.
Il availt affirmé durant la campagne électorale qu’Israël ne pouvait trouver un meilleur allié que lui.
Bien sur,:ils sont associés à la Mafia Khazare!

 

 

 

Le rideau se lève à présent pour révéler en pleine lumière la Mafia Khazar et son projet diabolique d’infiltrer et de tyranniser le monde entier et d’éradiquer toutes les religions abrahamiques pour les remplacer par leur talmudisme babylonien, également connu sous le nom de Luciférisme ou Satanisme ou culte de Baal.

 

 

 

 

 

 

 

L’occident soutient le terrorisme ! par Daniel Vanhove analyse JBL1960 — jbl1960blog

Un commentaire

Ce n’est pas une question Mais une affirmation Surtout si on a lu le Tome 1 du livre « 56 » de Jean-Loup Izambert, que le Tome 2 « Mensonges et Crimes d’État » confirme en tous points documentant que les criminels de guerre sont parmi les nôtres et au plus haut sommet de l’État. Et il faut rappeler […]

via L’occident soutient le terrorisme ! par Daniel Vanhove analyse JBL1960 — jbl1960blog

Irak: assaut final en vue face aux derniers jihadistes à Mossoul

Laisser un commentaire

Scènes récentes à Mossoul.

 

L’armée irakienne a annoncé dimanche de nouvelles avancées à Mossoul face aux dernières centaines de jihadistes du groupe Etat islamique (EI) acculés dans la vieille ville au milieu de civils pris au piège des combats.

Huit mois après le lancement de l’offensive pour reprendre à l’EI son dernier grand bastion urbain du pays, la victoire « n’est plus qu’une question de jours », a déclaré à l’AFP le général de brigade Nabil al-Fatlawi, un commandant des forces spéciales irakiennes (CTS).

Selon lui, « environ 300 combattants jihadistes, en majorité étrangers et venus notamment d’Europe, d’autres pays arabes et d’Asie » résistent encore aux forces armées qui se préparent à lancer l’assaut final.

Acculés sur la rive ouest du Tigre, et encerclés de l’autre côté par l’armée et la police, les jihadistes ne contrôlent plus qu’une bande d’environ 400 mètres entre les deux, a précisé le général.

Il ne s’est toutefois pas avancé sur la date exacte de la fin de la bataille, celle-ci restant difficile « à cause de l’étroitesse des rues et de la présence de civils », souvent utilisés comme boucliers humains par les jihadistes.

Plus tôt dimanche, l’armée a annoncé la reconquête par les CTS d’un autre quartier du Vieux Mossoul, Makawi.

La veille, la police avait annoncé la reprise, après des semaines de combats acharnés, d’un complexe comprenant un hôpital et d’autres installations médicales dans le quartier Al-Shifaa.

Plus de 500 combattants de l’EI avaient trouvé refuge dans ce qui était la dernière poche de résistance jihadiste hors de la vieille ville, selon la même source.

La plupart ont été tués, mais une petite partie a pu s’enfuir, a-t-elle ajouté.

Dans la vieille ville, les combats opposant l’armée et la police à l’EI restent âpres et sanglants.

Si les autorités irakiennes ne fournissent pas de bilans en termes de victimes, les opérations font chaque jour de nombreux morts tant militaires que jihadistes ou civils.

A chacune de ses visites dans la vieille ville ces derniers jours, l’équipe de l’AFP a vu plusieurs dépouilles de jihadistes dans les rues et de soldats ramenés du front par leurs camarades.

  • Nombreuses victimes civiles –

Des centaines d’habitants continuent à sortir chaque jour de la vieille ville au fur et à mesure des avancées des forces irakiennes.

Selon eux, les snipers et bombes jihadistes comme les bombardements aériens de l’armée irakienne et ses alliés occidentaux menés par les Etats-Unis ont fait de très nombreuses victimes civiles collatérales.

Dimanche après-midi, dans un centre médical pour civils déplacés aux abords de la vieille ville, une équipe de l’AFP a croisé plusieurs membres d’une famille en partie décimée par une frappe aérienne.

« Neuf membres de notre famille ont péri sous les décombres », a raconté Chahed Omar, en tenant dans ses bras sa nièce de 9 mois, dont le père fait partie des victimes.

Le bébé était soigné pour malnutrition et déshydratation sévères, comme de nombreux enfants qui sortent de la vieille ville avec leurs familles après avoir été pris au piège des combats, et s’être cachés dans des sous-sols pendant des semaines voire des mois.

Jeudi, les forces irakiennes avaient repris les ruines de la mosquée al-Nouri, où le calife autoproclamé de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi, avait fait son unique apparition publique en juillet 2014.

Cette avancée a représenté une victoire symbolique pour les forces irakiennes, même si les jihadistes ont dynamité ce célèbre joyau historique ainsi que le minaret penché adjacent surnommé « la tour de Pise irakienne ».

L’EI, qui en 2014 avait saisi de larges pans de territoires en Irak et en Syrie, a depuis perdu 60% de son territoire et 80% de ses revenus.

Il contrôle toujours plusieurs zones dans les deux pays, où il continue de commettre des attentats dans les zones tenues par leurs gouvernements respectifs. Tout comme il a continué ces derniers jours à perpétrer des attaques dans les quartiers de Mossoul reconquis par l’armée irakienne.

En Syrie, la ville de Raqa, capturée par les jihadistes en 2014 et devenue le symbole de leurs atrocités, est actuellement assiégée par une alliance de combattants kurdes et arabes soutenues par les Etats-Unis.

Source:Afriquenewsinfo

Emmanuel Macron : « J’ai été sélectionné par le Groupe Bilderberg. Il n’y a pas de démocratie à proprement parler en France. »

Laisser un commentaire

Le président de la République a fait une annonce en off qui risque de donner de la fièvre aux conspirationnistes de tous bords. Il a allégué que son Premier Ministre a été sélectionné par le groupe hypermondialiste Bilderberg, tout comme il a été choisi pour devenir le Président de la République Française.

L’enregistrement audio qui a fuité et qui est en notre possession révèle au grand dam des médias une vérité sale et tragique qui risque de provoquer des remous dans la sphère politique et industrielle. Emmanuel Macron avoue qu’il n’y a pas de démocratie en France, que les chefs d’état ainsi que leurs premiers ministres et autres ministres importants sont sélectionnés par une classe hypermondialiste.

« Franchement, soyons honnêtes, Chirac a participé à une conférence Bilderberg, il est devenu président. Manuel Valls a participé à la réunion de 2009, il est devenu premier ministre. Moi on m’avait dit ‘tu obéis à notre vision européiste et on te fera grimper les échelons’ donc j’ai dit banco. »

Il a expliqué qu’à la conférence de 2014 il se trouvait à côté du ministre de la santé portugais et de la journaliste italienne Monica Maggioni. « C’est très égalitariste, il n’y a pas de favoris et surtout pas de chrétiens ou pro-chrétiens, » a expliqué M. Macron en off.

« L’objectif est de créer une Union Européenne qui n’a plus rien à voir avec l’Europe des Nations, politiquement, culturellement, ethniquement, dans tous les sens du terme. Il faut en finir avec l’ancien paradigme que les blancs dirigent l’Europe et il faut évidemment lutter contre tous les nationalismes. » Ce qui est aussi l’avis de Sylvie Goulard qui a participé à une conférence Bilderberg et qui sera certainement dans le gouvernement Philippe à la tête du ministère des affaires étrangères. Elle est aussi favorite pour la présidentielle de 2022 selon Jacques Attali.

 

Macron a par la suite expliqué qu’Alain Juppé (qui a participé à une conférence Bilderberg lui aussi) aurait pris Edouard Philippe comme premier ministre dans tous les cas s’il avait gagné la primaire à droite : « Quand des décisions sont prises, peu importe les résultats nous obéissons. »

Il a expliqué plus loin que c’est gagnant gagnant : 
« Fillon, Juppé, moi, on vient tous du même club donc le résultat aurait été le même ! Gauche / Droite, c’est un système pour manipuler les masses. Le renouveau n’arrive pas croyez-moi. Que tous les immigrés et nouveaux français se réjouissent car je suis leur président, nous sommes leurs chefs et allons les aider à accomplir notre grand dessein. »

« Nous représentons les sauveurs de l’humanité, nous allons détruire les anciens pays blancs impérialistes et donner sa chance aux autres nations et peuples. Nous faisons cela pour le bien de l’humanité, pour en finir avec une Europe consanguine et dépassée par la mondialisation. Cette mondialisation profitera à tout le monde et pas seulement aux Européens qui profitent sur le dos du reste de l’humanité. Qui aime les Européens de nos jours ? Certainement pas le Groupe Bilderberg ! », a-t-il tancé sans une once de regret et sans se retenir.

Le document sera certainement publié début juin quand la conférence Bilderberg 2017 qui se tiendra peut-être à Chantilly, aux Etats-Unis, aura commencée.

Il semblerait que M. Macron n’a pas menti en effet la liste des membres est accessible sur le site internet officiel BilderbergMeetings.org créé en 2012 pour faire « taire les conspirationnistes en se montrant au ‘grand jour’ » selon le Président et dont M. Valls était aussi du même avis.

Les médias s’insurgent en critiquant les médias « conspirationnistes » qui s’intéressent de trop près à cette conférence.


EN COMPLÉMENT:

MacronLeaks: Les documents révélés par WikiLeals sur Macron et son équipe

 

WikiLeaks a publié récemment des documents très compromettants envers E. Macron et son système en Marche. Une véritable tuerie. WikiLeaks dispose de 9 gigas de dossiers sur Macron et son équipe:
WikiLeaks confirme l’authenticité des documents.
Le directeur des affaires générales de Macron et d »En Marche » , Grégoire Botton, écrit, sans ambages, « Je baise le peuple » et « je me masturbe au bruit de l’évier qui coule ». N’est-elle pas belle la démocratie française ?

 

 

Le système en Marche et son financement pas très clair:

 

Les donateurs:

 

Financement de la CIA:

 

 

L’état, complice des magouilles de Macron, panique et souhaite l’omerta sur cette affaire:

 

 

Une taupe chez Fillon renseignait Macron, qui lui avait des dossiers sur Sarkozy:

 

 

 

En marche connaissait avant l’heure les révélations sur « l’affaire Fillon », le nom de code était « Martyre »

 

240 000€ pour laisser des messages vocaux (daté du 18 avril 2017): 

 

Les emails montrent la stratégie de l’équipe de Macron lors des dizaines d’appels illégaux d’avant le premier tour.

 

Fuites de documents compromettants sur Macron qui compte laisser mourir les Français du terrorisme:

 

Les sympathisants d’En Marche traités de « crevards » par la direction:

 

Le mot de la fin du DG de la campagne de Macron:

 

Un des membres de l’équipe Macron connait M. Touraine. Ils se sont aidés mutuellement pour leurs discours (relectures,etc):

 

L’équipe d’En Marche avait préparé un communiqué en cas de décès de Jacques Chirac:

 

Des livraison de drogue à l’assemblée nationale ? Ici l’on apprend que Macron achète de la drogue « crystal » à l’étranger:

 

Dans les docs ça cachent quelques pépites:

Des salaires hors normes: 8312 euros pour 15 jours:

 

Salaires mensuels net des employés d’En Marche: Directeur Général: 10K Dir. Aff. Générale; 5K Adjointe DAG: 2,8KSecrétaire SG: 2K

 

 

Un virement de 64 650 € a été contracté le 22 avril par le trésorier d’En Marche vers une étrange société nommée « DUSHOW »

 

Oui, Macron préfère Uber lisez bien ça:

 

Macron a-t-il encore des liens avec Rothschild ?

 

Budget des sondages 2017 chez En Marche = 400 000 €:

Le comité En Marche aurait organisé un cocktail à 10 000 € en plein Paris, au très luxueux restaurant « Les Arts »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les photos les plus embarrassantes de Donald Trump avec…les femmes

Laisser un commentaire

Melania Knauss
Rencontre avec Melania ,née le 26 avril 1970 à Novo Mesto dans le sud-est de la Slovénie, qui était alors une partie de la Yougoslavie et Germanisée . Elle a rencontré Donald Trump lors d’une Fashion Week à New York en septembre 1998. Savez-vous que Melania a d’abord refusé de donner à Donald son numéro de téléphone?

 

Rencontre avec Karin Victoria Silvstedt ,née le 19 septembre 1974 à Skelleftehmn, la Suède est une personnalité suédoise, actrice, chanteuse et artiste de la télé. Savez-vous qu’elle parle anglais, français et italien, ainsi que sa langue maternelle suédoise? Elle gagne des millions de dollars chaque année pour son travail de modélisation! Il semble qu’elle discute avec Donald Trump à propos de sa beauté!

 

Rencontre avec Tara Elizabeth Conner , née le 18 décembre 1985 est un modèle américain, avocat et reine beauté qui était Miss USA en 2006 et a également participé aux concours Miss Teen USA et Miss Univers. Regardez la photo de la reine de beauté au moment où elle a été critiquée, Donald Trump l’a réconforté après la conférence de presse qui se trouvait à New York.

 

Rencontre avec Bridget Marks ( occupée à faire la pose à Donald Trump )qui enregistre avec sa caméra toute la beauté qu’elle a montrée au monde. Pour voir cette pose, qu’est-ce que vous dites, n’est-ce pas comme l’amour entre eux? Voici l’interrogation dans la relation entre l’ancienne modèle Playboy Bridget Marks et Donald Trump pendant la période 1993!

 

Savez-vous que Trump a une longue histoire avec Playboy Magazine, est-ce qu’il est apparu célèbre en couverture en 1990? Qui dit que Trump a pratiqué la nudité ou le contenu sexuellement explicite d’autres scènes dans les films représentés par des femmes complètement nues se frottant séduisamment dans des scénarios différents, que peut -on voir dans cette photo, pouvez-vous imaginer ce que Trump regarde à la main?

 

Rencontre avec Stefania Fernandez Krupij ,née le 4 septembre 1990 C’est une annonceuse de télévision vénézuélienne, modèle et reine de beauté. Elle a remporté la Miss Venezuela 2008 et a également remporté le titre de Miss Universe 2009. Regardez cette photo Donald Trump embrassée à Stefania Fernandez, elle a été peu confuse lors du Concours Miss Universe 2010 lors des événements Mandalay Bay.

Rencontre avec Ivanka Marie Trump née le 30 octobre 1981, une femme d’affaires américaine, une ancienne personnalité de la télé réalité, une femme sociale, une auteure et une modèle de mode ainsi qu’elle est la fille Donald Trump et sa première épouse qui était aussi un modèle, vous connaissez son nom Ivana Trump. Vous la voyez au centre de l’image, en blanc, qui lance un concert Beach Boys?

 

Il s’agit d’une autre photo de Donald Trump qui aime bien les bisous .Ici, vous pouvez voir que vous essayez d’embrasser cette fille et qu’elle essaie de vous étreindre. Les avez-vous reconnu? Elle est Jennifer C, avec Donald Trump, et Melania Knauss à travers une fête d’observation. Sa femme est à côté de lui, indiquant juste comme son approbation ou sa satisfaction!

 

 

Que se passe-t-il dans cette photo, pouvez-vous imaginer bien qu’elle soit sa fille et ses mains ne sont pas passionnantes à mettre ses hanches? C’est durant la présidentielle républicaine, que Donald Trump, embrassat maladroitement sa fille Ivanka Trump le jour de la Convention nationale républicaine, du 21 juillet 2016.

 

Vous devrez dire qu’il est un homme qui continue de penser au baiser et au plaisir sans arrêt.vous apercevez ici Melania Trump, Donald Trump et Heidi Klum lorsqu’ils ont assisté au lancement mondial du Trump International Hotel & Tower Dubai, il a commencé à montrer de l’amour et l’a embrassé et Melania fait face comme si elle était elle-même embrassée.

 

Vous voyez dans cette photo Donald Trump est flanqué par Victoria Silvstedt, et sa petite amie, Melania Knauss, au 50e anniversaire du magazine Playboy fêtant à l’avenue Lexington. Armurerie, à ce moment-là, vous vous souvenez, alors nous nous sommes souvenus que c’est pendant l’année 2003!

 

Vous pouvez voir ce qu’il faisait lorsqu’il était jeune et son vif intérêt était d’avoir des filles dans ses bras, n’est-ce pas? Si vous ne le croyez pas, jetez un coup d’œil à sa photo lorsque Donald Trump a assisté à une Miss USA et Miss Teen, la Conférence de presse des États-Unis intitulée avec tous ses concours. Il a été amusé par eux.

 

Il semble qu’il essaie de filmer dans des films et prêt pour n’importe quelle scène du film, n’est-ce pas? À l’heure actuelle, lorsque Donald Trump et Megan Mullally ont participé à la 57e édition du Prix Emmy annuel en 2005, ils étaient hors de contrôle et le photographe ne tarda pas à prendre son instant instantané, ce qui montre vraiment le vrai visage du président américain.

 

L’amour est aveugle et peut se produire à tout moment à n’importe quel âge lorsque vous êtes en âge d’or, comme ici, vous voyez les deux amoureux que vous devrez dire, bien sûr, ils ont raison en raison de leur jeune âge. Vous voyez le visage de Donald Trump et de sa petite amie alors, le modèle Kylie Bax a l’air trop sexy et d’humeur!

 

la dépendance des filles, ce sera comme cet homme qui a brisé le record aux États-Unis par son affection et son succès dans tout ce qu’il a eu du succès. Vous voyez Donald Trump avec Miss New York et Miss Connecticut, tous les deux sont entre ses mains et il essaie de faire quelque chose et nous ,on s’en doutait!

 

 

Oh oui, c’est un plaisir que je t’ai eu! C’était la voix de Donald Trump et de Miss USA 2009, Kristen Dalton, publiée sur le 2009 Miss USA Pageant à Las Vegas.

 

 

Que pensez-vous de voir cette photo, si je ne me trompe pas, il dit dans Jennifer Hawkins oreilles, ‘I Love You’ parce que c’est sa vieille habitude! Elle sourirait pour entendre ça et essayait d’annoncer sur le micro, mais je pense qu’il appuie aussi sur son buste.. C’est la vraie photo de Donald Trump et de l’ancienne Miss Univers Jennifer Hawkins!

 

Que dites-vous de voir la photo, ses sœurs ne sont-ils pas les premieres? Elle essaie de l’embrasser, alors qu’en est-il de ses seins? En fait, c’était le moment d’or où Pamela Anderson et Donald Trump se sont régalés lorsqu’ils ont assisté à un «Donald J. Trump Birthday Quarter Million Dollar Giveaway» a été célébré le 11 juin 2005.

 

Pourquoi Donald est célèbre aux États-Unis, vous ne le savez pas, afin que vous puissiez voir cette photo et que vous puissiez juger très bien ce que vous dites de voir cette photo? Vous voyez qu’il est à la fois Marla Maples et le modèle Roshumba Williams qui a assisté à la Deuxième Prestation annuelle de SIDA en pédiatrie de DISHES en 1996 et a supprimé la pensée des personnes noires et blanches et a montré qu’il les aime toutes les deux, et une question :qu’en est-il maintenant?

 

Voici une autre situation qui a créé de nombreuses questions dans l’esprit des gens. Si vous voyez cette photo étonnante, alors pourquoi la question ne viendra pas dans l’esprit, comme deux garçons et une fille, Donald Trump, Paula Zahn et Richard Cohen ont assisté à la Cinquième Annual March of Dimes Gourmet Gala Benefit et étaient heureux, alors ils l’ont embrassé Au même moment.

 

Le style Donald Trump ici pour vous voit encore cette photo et vous décidez, Donald Trump essaie-t-il d’embrasser loin de son visage ou les lèvres n’est-ce pas une dépendance au style d’amour? Il est Donald Trump et Miss Univers, représentés après les finales de Miss Univers à Las Vegas, c’est pourquoi il essaie de l’embrasser, mais est-ce bien?

 

Rencontre avec Yoseph Alicia Machado Fajardo est une actrice américaine vénézuélienne, animatrice de télévision, chanteuse et belle reine. Elle était Miss Venezuela en 1995 ainsi que Miss Universe en 1996. Fait intéressant, Miss Univers, Alicia Machado du Venezuela, a embrassé Donald Trump dans ses exercices quotidiens de remise en forme dans un centre de santé en 1997, elle a complété le désir du cœur de Donald Trump en donnant le baiser avec joie.

 

Vous ne savez peut-être pas, mais voyez-vous, c’est un modèle féminin Playmate présenté dans le menu central du livre playboy Playmate of the Month (PMOM). Playboy encourage les joueurs potentiels à envoyer des photos avec un appel «fille de côté» pour examen et soumettre des photos de Playmate, peuvent être admissibles aux frais d’un chercheur si leur modèle est sélectionné. Donald Trump a assisté au 40ème anniversaire de Playboy Magazine en posant cette Playmate Lisa!

 

Rencontre avec Barbara Walters qui est née le 25 septembre 1929.Elle est une journaliste, auteure et personnalité de la télévision américaine. Vous souvenez-vous qu’en 1997, Walters a créé et fait ses débuts en tant que co-animatrice sur ‘The View’, un talk-show de jour avec un pannel tout-féminin? Ici dans cette photo, vous voyez Donald Trump et Barbara Walters qui s’apprécient !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Exploration spatiale:SpaceX lancera 10 satellites de communication aujourd’hui: Regardez en direct

Laisser un commentaire

SpaceX

SpaceX launch
Cette image montre le premier de huit lancements programmés par SpaceX pour Iridium Communications. Le deuxième lancement du satellite de communications Iridium est prévu pour le 25 juin et enverra 10 satellites en orbite.

Crédit: SpaceX

La compagnie de vol spatiale privée Space Space de Elon Musk est sur le point de lancer 10 satellites de communication en orbite terrestre aujourd’hui (25 juin), et vous pouvez l’observer ici sur Space.com.

Une fusée SpaceX Falcon 9 portant les 10 satellites pour Iridium Communications est prévue pour décoller de la base aérienne de Vandenberg en Californie à 1:25 pm PDT (4:25 pm EDT / 2025 GMT). La diffusion en direct devrait commencer environ 1 heure avant l’ouverture de la fenêtre de lancement, et vous pouvez le regarder surle site Web de SpaceX , ou ici, sur Space.com .

Il s’agit de la deuxième des huit lancements planifiés d’Iridium avec SpaceX. Les lancements fourniront un total de 75 satellites dans l’espace pour le réseau mondial de communications Iridium NEXT de 3 milliards de dollars.

« Iridium NEXT remplacera la constellation mondiale existante de l’entreprise dans l’une des plus grandes mises à niveau technologiques jamais réalisées dans l’espace », selon un communiqué d’Iridium. «Il représente l’évolution de l’infrastructure de communication critique que les gouvernements et les organisations du monde entier comptent pour gérer les entreprises, permettre la connectivité, dynamiser les efforts de secours et plus».

Le vendredi 22 juin, SpaceX a lancé le premier satellite de communications bulgare en orbite, après environ une semaine de retards. Ce satellite a été lancé à bord d’une fusée Falcon 9 qui a utilisé un amplificateur de première étape dépensé . C’était la deuxième fois que SpaceX a lancé une charge utile commerciale sur un amplificateur utilisé.

L’amplificateur utilisé dans le lancement d’aujourd’hui devrait atterrir sur un droneship appelé «Just Read the Instructions» qui sera stationné dans l’océan Pacifique.

Une fenêtre de lancement de sauvegarde s’ouvre à 1:19 pm PDT (4:19 EDT / 20: 19 UTC) le lundi 26 juin 2017.

http://content.jwplatform.com/previews/eUfrdwV5-3Rpvj9uF

 

 

 

 

 

 

 

Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :