Début de la dictature totalitaire mondiale: le discours de Donald Trump annonce la mainmise de la mafia kazhare alliée au sionisme sur la corporation américaine

Le 20 janvier 2017 restera à jamais marqué dans l’histoire moderne,comme étant une déclaration de guerre de l’establishment américain contre son propre peuple.Cette date marquée au fer rouge dans le sang du peuple américain,sera  pour les néoconservateurs malfaisants, le jour ou fut inauguré Donald Trump comme le nouveau CEO de l’occupation militaire “temporaire” que sont les “Etats-Unis d’Amérique Inc.” C’était le 45ème concours de beauté pour la « Bête ». Les esclaves de maison étaient assis derrière lui sur le podium et les esclaves des champs se tenaient devant lui, attendant leur pitance.

Une vision de l'Île de la Grande-Tortue.
Une vision de l’Île de la Grande-Tortue.

Cette plantation se tient de manière illégale sur la  terre-mère des Premières Nations, sur Ono’ware:keh ou Île de la Grande Tortue. Celle-ci ne fut jamais reconnue par la colonie USA  (Voir mon article sur ce sujet: les États-Unis sont une corporation)qui a été construite sur le génocide et le vol qui continuent à ce jour. Trump a rassuré les esclaves coloniaux sur le fait que nos ressources naturelles seront toujours volées et notre terre ancestrale  détruite.

Trump a fait un discours de “guerre perpétuelle”, basé sur une fausse histoire, une économie en échec, des marchés financiers frauduleux, une culture populaire ouvertement immorale pour dire que les Américains ne seront plus des couards. L’armée et la police vont s’assurer que tout le monde obéisse. L’État va essayer d’améliorer les valeurs familiales et religieuses. “Le carnage américain s’arrête ici” a t’il dit, ce qui veut dire pour nous qu’ils débarrassent le plancher de la Grande Tortue !…

Provocations et sanctions iront en augmentant contre ceux qui seront jugés être désagréables aux intérêts américains. Il a annoncé quer la guerre allait continuer. Comme il l’a dit dans sa campagne électorale, il est un politicien menteur, et alors ?… Il admet être un tyran pour gagner et d’être sans pitié s’il perd. Il a choisi minutieusement des militaires va t’en guerre et des hommes d’affaire blancs pour gouverner.

Trump a prêté serment à la constitution/charte de l’entreprise coloniale que sont les Etats-Unis d’Amérique Inc.

En fait, les mots les plus emprunts de sens qu’ils pourraient nous dire seraient: “Good-bye !!”
Le grand activiste Lakota, Russel Means ,nous rappelle que si tout le monde vivait en accord avec kaia’nere:kowa, la Grande Loi de la Paix iroquoise, nous aurions la paix sur toute la  terre.(voir mon article sur ce sujet délicat ou  j’ai parlé de s’inspirer de  cette grande loi de la Paix (texte très important à lire)


HORS TEXTE

légende amérindienne pour méditer et faire un lien avec la spiritualité des Premières Nations

 

Une jeune femme fut accusée un jour d’adultére par son mari beaucoup plus âgé  et , bien qu’elle fût enceinte, fut expédiée au-delà de la voûte céleste à l’extérieur du monde.


Pendant sa chute, un vol de canards se porta promptement à son secours et l’accompagna jusque sous le ciel là où les eaux s’élargissent. Pour lui assurer la possibilité d’avoir un lieu de séjour permanent , les animaux décidérent de plonger vers la Terre. La tortue est prête à se charger de sa trouvaille et à ce moment là, le sol s’étend et la tortue devient elle aussi plus grande jusqu’à ce que finalement la Terre atteigne ses dimensions actuelles. C’est alors que la femme tombée du ciel met au monde une fille.

Plus tard, fécondée par le vent, celle-ci met à son tour au monde des fréres jumeaux. Le premier fils est un héros du peuple appelé  » Rejeton » ou  » bonnes pensées » , le second est appelé  » Pierre de feu » ou  » mauvaises pensées ». la mére meurt lors de la naissance de son deuxiéme fils et la femme tombée du ciel devient le tuteur des jumeaux.
Pendant que  » Rejeton » accomplit l’acte de création , crée les plantes et les animaux, et essaie de réaliser une terre idéale,  » Pierre de feu » fomente un plan entravant les projets de son frére et voué à rendre difficile la vie des hommes.
Il est soutenu dans ses plans par sa grand-mére qui créa le soleil à partir de la tête de sa fille morte et la cacha loin à l’Est jusqu’à ce que  » Rejeton »  la subtilisa avec l’aide des animaux et la fixe définitivement dans le ciel.

« Pierre de feu » continuait d’enfermer dans une grotte les animaux créés par  » Rejeton » , mais ces derniers finissaient toujours par être délivrés par ce dernier – l’enfermement des animaux symbolise en fait l’hibernation-.
Aprés avoir banni  » Pierre de feu » , qui dans certaines versions devient aussi » le maître du monde souterrain »,  » Rejeton  » se retire finalement de la Terre.

Mythe de la Création des Onondagas,des Iroquois, des Senecas et des Mohawks
recueilli dans  » Les symboles des indiens »…


EN CONCLUSION

Au Québec,en France et dans tout l’Occident Chrétien,une seule voix,une seule volonté  et une seule demande:se débarrasser du néolibéralisme mensonger et corrupteur qui menace toute forme de vie sur notre petite planète bleue!

Ici au Québec,il y aura  des élections le 1 er octobre 2018 et toutes les informations que j’ai reçu jusqu’à présent,prouvent que la famille Desmarais associée a la secte des Illuminati  aurait choisi la Coalition Avenir Québec a défaut de pouvoir se fier a la réélection du Parti libéral du Québec.

Pour moi,le combat commence,ici,autour de moi et dans notre vie de tous les jours:il faut  que la lutte contre la corruption politique,le crime organisé et les sociétés secrètes devienne  une obsession !

C’est une question de courage individuel et collection!

Les gens qui sont pauvres,le sont devenus a cause de leur  mentalité!…De même les gens qui vivent en esclavage le sont,parce qu’ils ont développés ce complexe de l’esclave intérieur!

Si nous voulons devenir des gens libérés  et un peuple  libre,il nous faut penser,réfléchir et respirer en libérateurs et en peuple libre!

Avant l’arrivée des colonisateurs,les peuples des Premières Nations Américaines avaient su abolir la Guerre en s’unissant dans une vaste confédération sous le leadership  d’un homme,Deganawida,connu sous le nom du Grand Pacificateur!

Pour abolir le pouvoir Illuminati du Nouvel Ordre Mondial et des néolibéraux,il faut nous inspirer de leur courage et de leur Vision Spirituelle!

La première étape consiste a abolir ses peurs intérieures afin de pouvoir acquérir du courage,une Paix Intérieure et faire résolument le Serment de ne jamais baisser notre résolution et notre détermination a vaincre la tyrannie qui nous écrase!

Vive l’Ère Nouvelle Du Québec!

Vive le Mouvement Québécois de Désobéissance Civile!

Vive le Mouvement Mondial de Désobéissance Civile!

 


Note importante: De fait les nations iroquoises confédérées par kaia’nere:kowa n’ont fait aucune expérience de guerre entre elles depuis le XIIème siècle. A un moment donné, avant l’invasion européenne du XVIème siècle, il y a eu jusqu’à 58 nations autochtones, libres et indépendantes, vivant en accord avec la Grande Loi de la Paix, ceci représentait déjà quelques millions de personnes…

Les smart-phones, iPads, médias sociaux (facebook, twitter etc), la pop culture et autres diversions ludiques sont l’opium des masses

Publicités

Québec:une société néolibérale qui encourage la destruction de l’environnement

Il  était exactement 8 heures pile ce matin,16 juin 2018 qu’une entreprise d’émondage bien connue a Repentigny (Émondage 2000 ) arrive  avec  de l’équipement (une déchiqueteuse (No licence: RY41777) ) et au moins trois employés.Ceci se passait  au 505 rue Pierre Paul,a Le gardeur (Repentigny).


Photo provenant du site web d’Émondage 2000.

 

Ils commencent aussitôt a tailler les branches de deux magnifiques sapins  qui poussaient la depuis plus de 40 longues années.

Les oiseaux s’y réfugiaient la nuit,les jours  de tempêtes et certains y passaient l’hiver.C’était aussi l’endroit qu’avaient choisi  trois couples d’écureuils pour y  creuser leur terrier.

Nous parlons ici,d’un écosystème qui a mis longtemps a se préparer de façon naturelle.

Donc a 8h00 ,ces déchaînés de la scie et de la déchiqueteuse  éliminent  au moins 3 arbres extraordinaires…réveillant au passage,plusieurs personnes dont quelques locataires de plus de soixante-dix ans,mais cela …on s’en fout royalement!

A 8h57 exactement,ils ramassent leur  équipement et s’en vont comme si de rien n’était.

A 9h03 je suis sorti faire prendre une marche a mes petites chiennes et je les revoie de retour,quelques maisons plus loin.

Je leur demande:Avez-vous un permis pour abattre de si beaux arbres?Le contremaître me répond qu’ils n’en ont pas besoin pour  émonder les arbres .

Je leur fait remarquer que je ne suis pas fou et qu’ils viennent juste de couper 3 arbres au coin de la rue.

On me répond que oui,ils avaient un permis pour  couper ces arbres et il est sur la porte de la maison.Il fallait couper ces arbres parce que leurs troncs étaient pourri!(ce qui s’est avéré faux :les troncs étaient  en santé et…pas de permis accroché è la porte…donc c’est une action illégale de destruction de l’environnement.

JE PROTESTE…MÊME SI TOUT LE MONDE DORT AU GAZ A REPENTIGNY

Je tiens a protester vigoureusement sur cette façon grotesque et dépassé de couper des arbres en milieu urbain sous la seule logique de la demande du propriétaire.

Je vais faire parvenir cette article a tous les partis politiques actuels et a divers médias.Je considère que les animaux vivants en milieu urbain ont des droits et leurs écosystèmes aussi.

L’avenir est entre nos mains,pas dans celles des spéculateurs immobiliers avec leur vision de profits!Il s’agit de l’avenir de nos descendants,si cela vous intéresse!

Michel Duchaine

Défenseur de la Terre


VOICI LES PHOTOS QUE J’AI ÉTÉ PRENDRE DE L’ÉVÉNEMENT:

Le 505 rue Pierre Paul a Le Gardeur vu de côté…pendant le travail.

 

La maison vue de face..Les arbres ont rapidement été coupé.
C’étaient des arbres de plus de 20 pieds de haut.

 

Autre plan

 

Un premier tronc montre une excellente santé et aucune moississure!
2 autres troncs montrent une santé parfaite!

 

EN CONCLUSION

Je vais   médiatiser ce crime même en sachant que la possibilité que la justice  puisse s’établir sur cette affaire soit proche de 0.

Tout simplement parce que l’événement se passe dans une petite ville de banlieue de Montréal qui comme toutes les autres petites villes de banlieue,va préférer  protéger  les amis du système  politique et social corrompu du Québec.

Ce système comprend tous les politiciens néolibéraux,les profiteurs de l’immobilier,les maires,ces petits tyrans et roitelets  des villes,les banquiers,les gros docteurs  libéraux corrompus,les policiers qui ne font qu’obéir aux ordres sans réfléchir,etc,etc,etc

Dans quelques années quand 40% des formes de vie actuelles auront disparues,vous vous souviendrez de cet article et comprendrez!

 

 

 

Nouvel Ordre Mondial:Le visage de Londres après 40 ans d’immigration venue du tiers monde

C’est le visage de Londres, en Grande-Bretagne, après 40 ans d’immigration du Tiers Monde: un voyou noir armé d’un couteau de jungle attaquant un automobiliste en plein jour dans la banlieue de West Croydon, filmé par un passant.

 

L’incident, qui a été filmé par une personne inconnue et ensuite partagé sur WhatsApp parmi des milliers d’utilisateurs, montre un véhicule accidentellement renversant un homme noir sur un vélo.

Le mâle noir qui se dégage saute, tire le couteau de  jungle de sa veste et charge le véhicule, qui a ralenti et s’est arrêté.

L’homme noir attaque le véhicule avec le couteau pour tenter de briser les vitres et d’ouvrir les portes, laissant l’occupant terrifié – et réussissant seulement à s’échapper en fuyant lorsque l’attaquant noir se déplace de l’autre côté du véhicule dans un tenter d’accéder.

Le véhicule sans pilote revient ensuite dans la circulation.

Selon un rapport du London Evening Standard, il n’y a pas encore eu d’arrestations liées à l’incident.

À mesure que Londres devenait progressivement non-blanche au cours des décennies – directement à la suite de la promotion de l’immigration du Tiers-Monde par les gouvernements successifs depuis les années 1950 – la métropole s’est progressivement remplie de non-Blancs du monde entier.

Les Blancs ont cessé d’être une majorité dans la ville il y a près de huit ans, et les crimes de toutes sortes ont augmenté de façon spectaculaire, les crimes de couteau étant les plus médiatisés, les voyous noirs de tous âges s’entretuant au hasard.

Comme on l’a vu plus haut, l’invasion du Royaume-Uni par le tiers-monde il y a sept ans a entraîné une augmentation massive des crimes, dont une augmentation de 20% des viols, une augmentation de 33% des meurtres, une augmentation de 40% des vols, et une augmentation de 25% de la criminalité de couteau au cours de la dernière année seulement, selon les dernières statistiques.

Alors que les libéraux refusant la race insistent sur le fait que la criminalité non-blanche – et la criminalité violente comme l’incident ci-dessus – est due au fait que les Noirs ont des taux de schizophrénie beaucoup plus élevés que les Blancs.

En outre, les Noirs ont une prédisposition génétique sous la forme d’une prépondérance de l’allèle 2-répétition du gène MAOA qui «confère un risque accru de comportements de tir et d’agression», selon une étude du Psychiatric Quarterly de septembre 2014.


Les Noirs et la schizophrénie comme moteurs de la criminalité violente

 

Selon un rapport de l’Institute of Psychiatry du Royaume-Uni, les personnes «afro-caribéennes» sont six fois plus susceptibles que les Blancs d’être diagnostiquées schizophrènes. (Inutile de dire que ce rapport blâme le «racisme» blanc pour les taux élevés de schizophrénie noire , même s’il est établi que la génétique joue le rôle dominant dans la cause de cette maladie).

Un rapport officiel du gouvernement, intitulé Aesop («Éthiologie et ethnicité dans la schizophrénie et autres psychoses») mené par des psychiatres et des épidémiologistes de l’unité de psychiatrie sociale de l’Institut de psychiatrie de l’hôpital Maudsley au sud de Londres a révélé que Les communautés caribéennes sont 9 fois plus susceptibles de souffrir de schizophrénie que les personnes de la communauté blanche et l’ont décrite comme une «épidémie».

Un rapport de 2008 dans le British Journal of General Practice a également déclaré que l’incidence de la schizophrénie chez les Caribbéens noirs vivant au Royaume-Uni était considérablement plus élevée que dans la population britannique blanche, mais qu’elle était encore plus élevée chez les Caribbéens noirs de seconde génération.

« La plus grande étude à ce jour a démontré un risque neuf fois plus élevé de schizophrénie chez les Caribéens noirs résidant au Royaume-Uni: des découvertes qui préoccupent les communautés noires des Caraïbes, leurs médecins généralistes et les responsables des services de santé ».

L’article du British Journal of General Practice signalait que ces patients schizophrènes noirs étaient «plus susceptibles d’être sans emploi, d’avoir un dossier de condamnations, et d’être résidents dans des quartiers déshérités du centre-ville».

Ce n’est pas seulement en Grande-Bretagne que cela se trouve: selon un rapport paru en 2007 dans l’International Journal of Epidemiology, les Noirs aux États-Unis sont 200% plus susceptibles de développer la schizophrénie que les Blancs.

Le journal a également annoncé que les «données indiquent [s] des taux considérablement élevés de schizophrénie chez les Afro-Américains en comparaison avec les blancs dans cette cohorte de naissance» et que cette «variance» (de ce qu’ils ne disent pas, bien qu’il soit évident qu’ils moyenne) a également été noté en Grande-Bretagne.

Les Noirs et le gène «Violence» du MAOA

Selon une étude intitulée « L’allèle à 2 répétitions du gène MAOA confère un risque accru de comportements de tir et d’agression », publié dans le Psychiatric Quarterly (2014 sept., 85 (3): 257-65) doi: 10.1007 / s11126-013 -9287-x), l’allèle « 2-repeat du gène MAOA confère un risque accru de comportements de tir et d’agression. »

L’étude a indiqué que «l’allèle à 2 répétitions» peut avoir des effets sur la violence qui sont indépendants de l’environnement. La présente étude s’appuie sur cette recherche et examine l’association entre l’allèle à 2 répétitions et les comportements de tir et de poignardage dans un échantillon de mâles tiré de l’Étude longitudinale nationale sur la santé des adolescents.

« Les analyses ont révélé que les hommes afro-américains qui portent l’allèle 2-repeat sont significativement plus susceptibles que tous les autres génotypes de se livrer à des tirs et des coups de couteau et de signaler avoir plusieurs victimes de tir et d’agression. »

Ceci est alors le résultat de l’immigration de masse du Tiers-Monde: la destruction du Premier Monde blanc, et son remplacement par une société typique des images comme vu ci-dessus.

Ce sera le sort de toutes les nations blanches à moins que l’immigration du tiers-monde ne soit non seulement interrompue, mais renversée – et que le temps s’écoule rapidement pour que cela se réalise.

 

Le Canada sera 80% non-blanc « dans 100 ans »

Les politiques d’immigration actuelles transformeront Vancouver en un état non-blanc à 70% en deux générations, et tout le Canada en un pays non-blanc à 80% dans les 100 prochaines années, a averti l’un des principaux diplomates de ce pays.

Écrivant dans le Vancouver Sun, l’ancien ambassadeur en Asie et au Moyen-Orient, Martin Collacott, a déclaré que la politique d’immigration canadienne «remplaçait sa population» et constituait «un cas d’ignorance délibérée, de cupidité et de politiquement excessif».

Citant Eric Kaufmann, professeur à l’Université de Londres, M. Collacott a déclaré que «près de sept résidents de Vancouver sur dix seront des« minorités visibles » sur deux générations et 80% des

La population canadienne (comparativement à 20% aujourd'hui) ne sera pas blanche en moins d'un siècle. "

Il a continué à écrire:

M. Kaufmann note qu'avec son taux d'immigration toujours élevé et le fait que quatre nouveaux immigrants sur cinq sont des minorités visibles, le Canada subit le taux de changement ethnique le plus élevé de tous les pays du monde occidental.

Des questions doivent être posées sur les raisons pour lesquelles un tel remplacement radical de la population a lieu et qui en profite.

Bien que le Canada ait été aidé par une immigration à grande échelle à divers moments de son histoire, l'apport élevé actuel cause plus de problèmes que d'avantages pour notre population actuelle.

Notre économie croît en raison de l'augmentation de la population, mais le Canadien moyen obtient un plus petit morceau de la plus grande tarte.

Le coût est énorme - avec les dernières estimations indiquant que les contribuables doivent assumer les nouveaux arrivants à hauteur d'environ 30 milliards de dollars par an. Les jeunes des grandes villes comme Vancouver et Toronto sont évincés du marché du logement par des prix exorbitants causés en grande partie par le flux incessant de nouveaux arrivants, et la qualité de vie de la plupart des résidents est négativement affectée par l'augmentation de la circulation et des déplacements. , avec la congestion et la pression sur les systèmes de santé et d'éducation.

Malgré cela, ceux qui profitent de l'immigration de masse continuent de vanter ses bienfaits. Leurs revendications ne sont toutefois pas étayées par les faits.

Nous ne sommes pas confrontés à des pénuries de main-d'œuvre imminentes que nous ne pouvons pas rencontrer avec notre main-d'œuvre existante et notre infrastructure éducative.

De plus, l'immigration ne constitue pas un moyen réaliste de faire face aux coûts associés au vieillissement de notre population.

Ceux qui cherchent à bénéficier d'une immigration élevée et continue comprennent les dirigeants des partis politiques qui cherchent à élargir leur base politique avec des politiques conçues pour faciliter la venue de l'étranger et tirer pleinement parti de la citoyenneté. Les dirigeants d'organisations d'immigrants désireux d'élargir leur base de soutien et leur influence sont également actifs.

Une autre influence importante a été les contributions des promoteurs qui veulent un approvisionnement illimité de nouveaux acheteurs de maisons et qui sont les principaux bailleurs de fonds des politiciens et des partis - en particulier au niveau municipal. 
À cet égard, il convient de noter qu'il n'y a pas si longtemps, les principaux politiciens de Vancouver des deux côtés de la classe politique - tels que les anciens maires Art Phillips et Mike Harcourt - étaient prêts à considérer l'immigration comme l'une des principales causes , sinon la principale cause, de la hausse des prix des maisons. Maintenant, cependant, aucun politicien canadien n'a le courage ou l'intégrité de relier les deux.

Non seulement parce qu'ils sont si lourdement redevables à l'industrie immobilière d'une manière ou d'une autre, mais aussi parce que la critique de l'immigration de masse est considérée comme xénophobe, voire raciste, car les nouveaux arrivants sont majoritairement des minorités visibles.

Même si un degré modéré de diversité peut rendre la société plus dynamique - et ma propre famille en est un exemple - la situation est très différente quand elle atteint un niveau où elle submerge et remplace en grande partie la population existante, surtout quand il n'y a pas de bien. raison de permettre que cela se produise.

Avec les politiques actuelles, nous devrons trouver de la place pour des dizaines de millions de nouveaux arrivants, dont la plupart vont s'installer dans les zones déjà densément peuplées du pays où se trouvent la plupart des opportunités d'emploi ainsi que leurs proches.

Nous devrons aussi composer avec le fait que beaucoup d'entre eux apporteront avec eux des valeurs et des traditions qui peuvent différer à certains égards de celles de la plupart des Canadiens, comme l'égalité des sexes et le souci de protéger l'environnement.

Si le Canada poursuit sa trajectoire actuelle décrite par Kaufmann, nous deviendrons l'un des premiers et peut-être le seul pays au monde à laisser volontairement sa population être largement remplacée par des gens d'ailleurs. 
Est-ce ce que les Canadiens veulent pour leurs enfants et leurs descendants? Presque certainement pas.

Et pourtant, nous laissons cela se produire par une combinaison d'ignorance volontaire, de cupidité politique et financière et d'excès de politiquement correct.

Sommes-nous prêts à faire quelque chose? Malheureusement, il semble que la plupart des Canadiens sont trop concentrés ou trop myopes pour le faire - du moins à ce stade.

Les Canadiens méritent un débat public complet et éclairé sur la mesure dans laquelle la politique d'immigration déterminera l'avenir du pays. Cela devrait former la base d'une politique publique sensée fondée sur les intérêts à long terme de la population existante plutôt que sur ceux des groupes d'intérêts spéciaux.

Sans cela, nous ne pouvons pas nous attendre à ce que nos descendants héritent d'un pays qui ressemble au Canada d'aujourd'hui.

 

Trop regarder la photo de Justin Trudeau peut affecter l'équilibre mental!

 

 

Anarchie politique américaine:Trump ne serait pas le premier président américain espionné par le FBI

Le président américain Donald Trump l’a affublé d’un nom: le « Spygate ». Il accuse la police fédérale (FBI) d’avoir infiltré sa campagne en 2016, une opération « inédite » et « illégale » qu’il considère pilotée par les démocrates.

« De gros dollars ont été payés à l’Espion, bien au-delà du niveau normal. Ca commence à ressembler à l’un des plus importants scandales politiques de l’histoire américaine », a encore tweeté le milliardaire vendredi, alors qu’il a déjà ordonné à son ministère de la Justice d’enquêter.

Le président américain Donald Trump, le 25 mai 2018 à Annapolis, dans le Maryland

A ce stade, il n’existe aucune preuve étayant ces affirmations. Mais la longue histoire du Bureau fédéral d’investigation de se mêler de politique pourrait instiller un doute.

Dès ses balbutiements, le FBI s’est immiscé ou a été aspiré dans le maelstrom politique américain jusqu’aux plus hauts niveaux, s’exposant à des accusations pérennes d’abus de pouvoir.

Des années 1930 à 1960, son légendaire directeur J. Edgar Hoover était le centre névralgique de la politique à Washington, accordant des faveurs et collectant des éléments compromettants afin de s’assurer de la coopération des protagonistes le moment venu.

– Politiques « terrifiés » –

Le directeur de la police fédérale (FBI), J. Edgar Hoover, le 10 janvier 1951 à Washington

 

 

 

Hoover agissait ainsi comme un allié des présidents et une menace pour leurs ennemis. Des archives montrent que le président Franklin D. Roosevelt demandait régulièrement des enquêtes sur ses rivaux.

Au tournant des années 1960, il détenait des dossiers sur plus de 400.000 Américains.

« Les politiques étaient terrifiés par Hoover », raconte Raymond Batvinis, spécialiste de l’histoire du FBI, à l’AFP. « Il était souvent sollicité pour obtenir des ragots sur des acteurs politiques. Il l’a fait systématiquement avec les présidents, tout au long de sa carrière ».

John F. Kennedy était particulièrement sur ses gardes car il savait que Hoover avait la preuve de sa liaison avec une femme liée à la mafia.

Le patron du FBI était plus proche de Lyndon B. Johnson qui, d’après l’historien à l’université d’Etat de Pennsylvanie Douglas Charles, avait obtenu que la police fédérale enquête sur son propre parti pendant la convention démocrate en 1964.

Après le décès en 1972 de celui qui a laissé une empreinte durable sur le FBI, Richard Nixon a choisi L. Patrick Gray, qui a promis une relation étroite avec la Maison Blanche. Le Watergate en a fait la démonstration: Gray a transmis à des conseillers de l’exécutif des détails sur l’enquête fédérale.

L’ancien directeur du FBI James Comey, le 11 mai 2018 à Washington

Dans le même temps, son directeur adjoint Mark Felt –alias « Deep Throat »– distillait des informations au Washington Post, lui permettant de révéler au grand public le scandale du Watergate qui a conduit à la démission de Nixon.

Après ce scandale, selon M. Charles, les directeurs du FBI se sont employés à garder les présidents à distance, laissant le ministre de la Justice jouer les intermédiaires.

Ce faisant, la police fédérale s’est révélée être une menace plus importante pour les occupants du 1600 Pennsylvania Avenue. Le président Bill Clinton a passé ses deux mandats, jalonnés de scandales, sous la loupe d’un directeur hostile, Louis Freeh.

DIVERSION

Montage photos réalisé le 28 novembre 2001 du président Bill Clinton, et de la stagiaire de la Maison Blanche Monica Lewinsky

 

La tension a atteint son apogée en 1998 lorsque les enquêteurs fédéraux ont prélevé le sang du démocrate pour comparer l’ADN avec le sperme retrouvé sur la robe de la stagiaire Monica Lewinsky. Ce qui a entraîné une procédure de destitution, qui n’a pas abouti.

Mais le FBI n’en est pas sorti indemne. En 2004, Bill Clinton a affirmé que M. Freeh l’avait pris pour cible afin de faire diversion face à de graves erreurs du Bureau.

Petit bond dans le temps: l’élection présidentielle de 2016 a plongé la police fédérale dans la situation politique la plus intense qu’elle ait jamais connu.

Dans une course fielleuse à la Maison Blanche, elle s’est retrouvée à enquêter sur les deux candidats: la démocrate Hillary Clinton, qui a utilisé un serveur privé de messagerie quand elle était secrétaire d’Etat, et le républicain Donald Trump, indirectement, sur des contacts suspects entre des membres de son équipe de campagne et des responsables russes.

Democratic presidential candidate Hillary Rodham Clinton

James Comey, directeur du FBI à l’époque et républicain reconnu, a été critiqué de toutes parts pour sa gestion de ces affaires. La campagne de Mme Clinton a été affectée par la façon dont l’enquête a été rendue publique tandis que celle de M. Trump a bénéficié du secret conservé sur les investigations portant sur son équipe.

Installé à la Maison Blanche, le milliardaire a tenté de réinstaurer le genre de relations que les présidents entretenaient avec le FBI du temps de Hoover.

Il a demandé à M. Comey de l’assurer de sa loyauté et de mettre un terme à l’affaire russe. Face au refus du patron du FBI, il l’a limogé.

 

 

 

La dictature néolibérale de la pensée unique:Un «négationniste belge de l’Holocauste» condamné à 6 mois de prison

« Le Négationniste de l’Holocauste » belge Siegfried Verbeke a été condamné à six mois de prison après qu’un tribunal pénal de Malines l’ait reconnu coupable d’avoir proclamé des « théories négationnistes ».

J’ai de plus en plus l’impression de vivre dans une scène du film « La Planète des Singes »…ou les docteurs de la Foi nous disent ce que nous devons croire.Avec le temps,nous n’aurons plus le droit de mettre en doute les livres d’histoire écrite par les Vainqueurs des Guerres financées par la Famille Rotschild.

 

Le  négationniste Siegfried Verbele, âgé de 74 ans, a déjà été condamné à plusieurs reprises pour négationnisme à Begium et dans les pays limitrophes.

Cette fois, il a envoyé un DVD au Musée de l’Holocauste dans lequel il a rejeté les faits historiques sur le fait de tuer des Juifs dans des chambres à gaz à Auschwitz-Birkenau comme «incroyable».

 

Il a été condamné à une peine maximale de six mois de prison et à une lourde amende de huit mille euros. Le juge n’a à aucun moment suivi la défense de l’avocat de Verbeke, qui a déclaré qu’il n’était pas question de propagation du déni de l’Holocauste puisque le personnel du musée n’avait pas regardé le contenu du DVD.

En août 2005, Verbeke a été arrêté à son arrivée à l’aéroport Schiphol d’Amsterdam parce qu’un mandat d’arrêt international contre l’Allemagne lui avait été donné en raison de la négation de l’Holocauste. Il a été arrêté et a disparu derrière les barreaux jusqu’en mai 2006, date à laquelle il a été libéré.

 

 

Turquie : un escroc fait fortune en vendant des vaches virtuelles

L’homme le plus recherché de Turquie est un informaticien de 27 ans. En moins de deux ans, Mehmet Aydin a extorqué plus de 130 millions de dollars à près de 80.000 personnes grâce à un jeu virtuel inspiré de FarmVille.

Mehmet Aydin

 

Son application Ciftlik Bank-La Banque fermière, créée en août 2016, simulait une ferme virtuelle où les inscrits achetaient et élevaient bétail, volaille et abeilles en ligne dans l’espoir de voir leurs investissements leur rapporter de réels intérêts financiers. L’entreprise promettait en effet d’élever des animaux dans des fermes physiques et de rémunérer les utilisateurs grâce aux productions de lait, miel et viande de ces derniers. Si les premiers joueurs ont bénéficié de quelques versements d’argent, la majorité n’a vu que des vaches pixelisées. En tout, près de 80.000 personnes ont été extorquées pour plus de 130 millions de dollars.

La tromperie a été révélée en janvier dernier quand les paiements ont cessé. L’argent des souscripteurs n’avait servi qu’à enrichir les comptes chypriotes de Mehmet Aydin. Ils ont été vidés depuis. Le 12 mars dernier, à l’annonce de la fuite du jeune escroc de 27 ans, des centaines de victimes se sont ruées dans une ferme de la ville de Bursa appartenant à l’entreprise pour emmener des vaches. Elles ont été empêchées par les forces de l’ordre.

Pourtant tout paraissait si réel. Basé sur le système de Ponzi, Ciftlik Bank a d’abord rémunéré les investissements des premiers inscrits par les fonds procurés par les nouveaux utilisateurs. De quoi convaincre les joueurs d’en parrainer d’autres. Pour renforcer sa crédibilité, Mehmet Aydin avait investi dans des installations physiques avec quelques animaux. Des élus locaux avaient même participé aux cérémonies d’ouverture des premières fermes.

Une émission de télévision très populaire avait également diffusé un reportage sur le miel produit par Ciftlik Bank en octobre 2017.

Mêmes les élus ont parti le bal avec des cérémonies de coupage de rubans!

Après de nombreuses plaintes, le parquet s’est saisi de l’affaire. Trois personnes dont l’épouse de Mehmet Aydin ont été interpellées alors que le jeune informaticien s’est volatilisé. Il travaillerait actuellement dans la construction en Uruguay. Un nouvel avenir pour celui qui avait d’abord essayé de percer en vendant des lunettes qui permettent de voir les gens nus. Ses faux animaux de la ferme ont eu nettement plus de succès.