(VIDEO) Des poissons tombent du ciel en Iran, Chine et en Inde

Des pluies massives de poissons ont été signalées dans des régions aussi éloignées les unes des autres en Iran, Inde et Chine. Des témoins des régions où les poissons sont tombés ont dit que tous les poissons avaient tendance à être assez petits et de la même espèce. Des vidéos ont émergé de ceux qui […]

via (VIDEO) Des poissons tombent du ciel en Iran, Chine et en Inde — 24h Magazine

Publicités

Alerte humanité en danger:un gigantesque lac de lave comparable au supervolcan de Yellowstone est découvert en Antartique

Un panache mantellique produisant presque autant de chaleur que Yellowstone supervolcan semble faire  fondre une partie de l’Antarctique occidental… par en dessous.Ceci est une étude très sérieuse  qui montre la limite physique de notre civilisation  néolibérale.La fin  d’un important pourcentage d’êtres humains approche et des lanceur d’alerte ,mêmes aussi simples que moi,ne sont pas pris au sérieux.

Les points chauds de l’Antartique ont été identifiés par la NASA…en rouge sur la photo!

Des chercheurs de la NASA ont découvert qu’une énorme remontée de roches chaudes sous Marie Byrd Land, située entre la plate-forme de Ross et la mer de Ross, crée de vastes lacs et rivières sous la calotte glaciaire. La présence d’un énorme panache de manteau pourrait expliquer pourquoi la région est si instable aujourd’hui, et pourquoi elle s’est effondrée si rapidement à la fin de la dernière période glaciaire, il y a 11 000 ans.

Une étude très sérieuse de la NASA.

On pense que les panaches du manteau font partie des systèmes de plomberie qui amènent le matériau chaud de l’intérieur de la Terre. Une fois qu’il traverse le manteau, il s’étend sous la croûte, fournissant le magma pour les éruptions volcaniques. La zone au-dessus d’un panache est connue comme un point chaud.

 

Depuis 30 ans, les scientifiques ont suggéré qu’un panache mantellique pourrait exister sous Marie Byrd Land. Sa présence expliquerait l’activité volcanique régionale observée dans la région, ainsi que le dôme qui s’y trouve. Cependant, il n’y avait aucune preuve pour soutenir cette idée.

Maintenant, des scientifiques du Jet Propulsion Laboratory de la NASA ont créé des modèles numériques avancés pour montrer la quantité de chaleur qui doit exister sous la glace pour rendre compte de leurs observations – y compris le dôme et les rivières et lacs souterrains géants présents sur le substrat rocheux de l’Antarctique. Au fur et à mesure que les lacs se remplissent et se drainent, la glace à des milliers de mètres monte et descend, parfois jusqu’à 20 pieds.

L’auteur de l’étude, Hélène Seroussi, du JPL, a dit quand elle a entendu dire qu’un panache de manteau pourrait chauffer Marie Byrd Land et elle a pensé que l’idée était « folle ».

« Je n’ai pas vu comment nous pouvions avoir cette quantité de chaleur et nous avons toujours de la glace dessus », a-t- elle déclaré dans un communiqué.

Largement supérieure au supervolcan de Yellowstone,la puissance du grand lac de lave sous l’Antartique pourrait anéantir l’humanité (du moins évaporer la civilisation néolibérale actuelle) de même qu’un nombre élevé des formes de vie animales et végétales de la planète.

Cependant, dans une étude publiée dans le Journal of Geophysical Research: Solid Earth , Seroussi et ses collègues ont examiné l’un des panaches de magma les plus étudiés sur Terre – le hotspot de Yellowstone. L’équipe a mis au point un modèle de panache mantellique pour déterminer la quantité de chaleur géothermique nécessaire pour expliquer ce qui se voit à la Terre Marie-Byrd. Ils ont ensuite utilisé le modèle du système de nappe glaciaire (ISSM), qui montre la physique des plaques de glace, pour étudier les sources naturelles de chauffage et de transport de la chaleur.

Ce modèle a permis aux chercheurs d’établir une «contrainte puissante» sur la quantité de matière fondue admissible, ce qui signifie qu’ils pourraient tester différents scénarios de production de chaleur en profondeur sous la glace.

Leurs découvertes ont montré qu’en général, l’énergie générée par le panache du manteau ne dépasse pas 150 milliwatts par mètre carré, ce qui entraînerait une fusion trop importante. La chaleur produite dans le parc national de Yellowstone est en moyenne de 200 milliwatts par mètre carré.

Les scientifiques ont également trouvé une zone où le flux de chaleur doit être d’au moins 150-180 milliwatts par mètre carré – mais les données suggèrent que la chaleur du manteau à cet endroit provient d’une fracture de la croûte terrestre où la chaleur peut s’élever.

De nombreuses failles sont visibles du haut des airs,au-dessus de l’Antartique.

En conclusion, l’équipe affirme que le panache du manteau de la Terre de Marie Byrd s’est formé il y a 50 à 110 millions d’années, bien avant que la terre soit cachée par la glace. Selon eux, la chaleur a un «impact local important» sur la calotte glaciaire et la compréhension de ces processus permettra aux chercheurs de déterminer ce qui se passera dans le futur.

 

Un super volcan de type « Yellowstone » sous l’Antartique

On voit bien ici ,les points d’ou émerge la chaleur vent du sous-sol.

Une mystérieuse source de chaleur, cachée sous la surface de l’Antarctique, semble être à l’origine de sa fonte. La Nasa pense avoir découvert d’où elle provenait.

Le mont Erebus ,un puissant volcan.

D’après un article publié ce mardi 7 novembre par l’agence spatiale, un panache serait en cause. Ce phénomène géologique consiste en une remontée de roches venant du manteau terrestre, dont la chaleur extrême pourrait expliquer la fonte et la fente des glaces. 

L’épaisseur des glaces est plus mince en Antartique de l’ouest qui est de plus en plus soumise à des augmentations de température.

Cette hypothèse avait déjà été envisagée il y a trente ans par des scientifiques de l’Université du Colorado qui tentaient d’expliquer l’étrange structure en forme de dôme de la Terre Marie Byrd, une région de la partie occidentale de l’Antarctique. 

Malgré le scepticisme de nombreux scientifiques, ceux de la Nasa ont décidé de vérifier si l’hypothèse était plausible. Pour ce faire, une maquette numérique en trois dimensions a été créée, dans le but de déterminer la quantité de chaleur nécessaire afin de provoquer les phénomènes observés sur la  Terre Marie Byrd. 

Marie Byrd Land :on voit bien le dôme!

En comparant leurs résultats et les données rapportées par des membres de la Nasa en mission  au  pôle Sud, les chercheurs ont conclu que le panache contenait une quantité de chaleur et de pression colossale sous la surface du continent. La chaleur,l’étendue et la pression interne dépassant la puissance du supervolcan de Yellowstone.

La couleur rouge indique l’étendu du lac de lave (à partir de la couleur foncée) et les différence de température sur l’ensemble de l’Antartique.En blanc,nous avons la banquise elle-même!

Il se serait formé il y a 50 ou 110 millions d’années, bien avant la formation de la couche de glace, et la chauffe donc depuis toujours et  bien avant l’apparition de la calotte glaciaire antarctique occidentale. . Le réchauffement climatique ne fait qu’accélérer cette fonte,en menaçant toute forme de vie et toute civilisation humaine aussi puissante soit-elle!

Il y a environ 11 000 ans, lorsque la dernière période glaciaire a pris fin, la calotte glaciaire a connu une période de perte de glace rapide et soutenue. À mesure que les régimes météorologiques mondiaux et l’élévation du niveau de la mer ont commencé à changer, de l’eau chaude a été poussée plus près de la calotte glaciaire. L’étude de Seroussi et Irvins suggère que le panache mantellique pourrait faciliter ce type de perte rapide aujourd’hui, comme ce fut le cas lors du dernier début d’une période interglaciaire.

Comprendre les sources de la calotte glaciaire sous l’Antarctique occidental est important pour estimer la vitesse à laquelle la glace peut s’y perdre, ce qui revient essentiellement à prédire les effets du changement climatique. Étant donné que la Terre subit une fois de plus les changements de température mondiaux – cette fois, en raison de l’activité humaine -, il est essentiel de créer des modèles climatiques précis qui nous permettront de savoir à quelle vitesse la glace polaire fondra.

Cela nous permet également de comprendre comment l’histoire de notre planète et les changements climatiques sont liés, et quel en a été l’effet sur son évolution géologique.

…Et cela va nous permettre de mieux chiffrer en terme d’années,le temps qui reste aux Humains de la Terre …à vivre dans le paradigme du néolibéralisme avant d’être remplacé dans l’évolution future ,par une autre espèce moins…nuisible pour les autres!

Le compte à rebours de la vie sur Terre…telle que nous la connaissons est enclenché!

Il ne peut y avoir que décadence avant la mort!

Bonne Nuit …!

 

Jadis,une immense forêt recouvrait ce que l’on appelle maintenant …l’Antartique!

 

On a même retrouvé des squelettes fossilisés d’hominidés,mais ça ,la science officielle ne veut pas que vous le sachiez!…Car vous devez continuer de dormir au gaz!

 

Ces fossiles ont été retrouvé sur le côté occidental de l’Antartique d’ou surgit le point chaud qui un jour va sonner notre glas!

 

…près d’une zone ou des pyramides ont été découvertes depuis 2013…mais aussi en 1938-39 lors de l’expédition allemande Antartique.
Mais cela,les savants rationalistes bien payé dans nos université n’y croient pas!Ça les dérange!
D’autres civilisation ont vécu avant la nôtre!

 

 

 

 

Réalisme fantastique: »Corrélation fâcheuse » entre observations d’ovni et installations atomiques et vidéo: « Intrus mystérieux sur le site nucléaire « 

Source CNN , 18 décembre 2017 (emphase ajoutée): Un ancien responsable du Pentagone qui a dirigé un programme gouvernemental récemment révélé pour enquêter sur des OVNIS potentiels a déclaré lundi soir qu’il croyait qu’il existait des preuves d’une vie extraterrestre atteignant la Terre . « Ma conviction personnelle est qu’il existe des preuves très convaincantes que nous ne pouvons pas être seuls « , a déclaré Luis Elizondo … « Nous avons trouvé beaucoup trop de preuves », a déclaré Elizondo. L’ancien responsable du Pentagone a dit qu’ils « semblaient défier les lois de l’aérodynamique … manoeuvrant de manière à inclure une extrême maniabilité au-delà, je dirais, des forces G saines d’un humain ou quelque chose de biologique » …

New York Times , 16 décembre 2017: En 2009, [Sén. Harry Reid a décidé que le programme avait fait des découvertes si extraordinairesqu’il a plaidé pour une sécurité accrue … Un résumé du programme préparé par son directeur à l’époque en 2009 affirmait que « ce qui était considéré comme de la science fiction est maintenant un fait scientifique ». les Etats-Unis étaient incapables de se défendre contre certaines des technologies découvertes …

The Independent , 19 déc. 2017: Le gouvernement américain récupère des matériaux provenant d’objets volants non identifiés qu’il « ne reconnaît pas » … Les matériaux, qui sont censés avoir « des propriétés étonnantes », sont stockés dans des bâtiments modifiés à Las Vegas, rapporte le New York Times  » Ils ont des échantillons des matériaux de ces objets qui sont étudiés, afin que les scientifiques puissent essayer de comprendre ce qui explique leurs propriétés étonnantes « , a déclaré Ralf Blumenthal, l’un des auteurs du rapport du New York Times, à MSNBC. M. Blumenthal a déclaré que le DoD « ne sait pas » de quoi sont faits les matériaux. « C’est une sorte de composé qu’ils ne reconnaissent pas « , a-t-il ajouté …

Source Politico , 16 décembre 2017: Les observations, [Luis Elizondo (responsable du programme du Pentagone)] a déclaré à POLITICO, que (ces observations) ont été souvent signalés dans le voisinage des installations nucléaires, soit des navires en mer ou des centrales électriques . « Nous n’avions jamais rien vu de tel. ».

KLAS 7 Jul, 2016: Un groupe de plus de 150 anciens combattants, officiers de missiles, et le personnel de sécurité, y compris beaucoup de ceux qui a travaillé au Nevada Test Site, disent qu’ils ont vu des intrus mystère sur les installations nucléaires … propre liberté de l’I-équipe de la demande de loi sur l’information déposée en 1992 a produit une pile épaisse de documents du ministère de l’Énergie, indiquant des incidents OVNIS sur toutes les grandes installations d’armes atomiques …

Documentaire – OVNIs et Nukes ( IMDb ), 2016: (à 15:30) Des documents déclassifiés du gouvernement américain révèlent que dès décembre 1948, des incursions d’objets aériens mystérieux plus tard appelés OVNIS ont commencé à se produire dans des laboratoires nucléaires américains … : 00 in) Selon les officiers du renseignement militaire, un modèle inquiétant avait commencé à émerger. Le 1er juillet 1952, Look Magazine publiait un article intitulé « Hunt for the Flying Saucer » sur le nouveau groupe d’enquête sur les OVNI  du Projet Blue Book et notait que son sous-lieutenant Edward Ruppelt avait reporté 63 observations inexpliquées sur une carte des États-Unis. . À ce moment-là, on a découvert qu’une citation »Corrélation inquiétante » existait entre certaines des observations et l’emplacement de diverses installations d’armes atomiques .

Look Magazine , 1er juillet 1952: Ruppelt garde les 63 observations au sommet de son dossier … Ces observations ont été localisées sur une carte. Peu après, elles  ont  été vu par un représentant du Pentagone qui a noté qu’un certain nombre de concentrations reproduisaient exactement la superficie des installations d’énergie atomique aux USA . L’homme du Pentagone a fait un rapport enthousiaste à son quartier général. Une conférence a été appelée immédiatement après, à Washington.

Regarder: CNN | MSNBC | UFOs & Nukes  le documentaire suivant:

Invitation à Commémorer la Journée Jimmy Guieu des Chercheurs et Diseurs de Vérité 2018

Voici sa citation la plus célèbre:

« Le temps n’est plus à  tenter de convaincre mais à  chercher à  rassembler. Ceux qui n’ayant toujours rien compris aujourd’hui, demeurent nos farouches adversaires, ne comprendront pas d’avantage demain. Laissons-les s’enliser dans leurs polémiques et attaques stériles – bien dignes de leur médiocrité – et, fraternellement, travaillons ! »

(Jimmy Guieu,Nos maîtres les extraterrestres)

 

Il y a 18 ans aujourd’hui,s’éteignait Jimmy Guieu,mais qui était-il?

Jimmy Guieu est le pseudonyme littéraire de Henri-René Guieu (19 mars 1926 – 2 janvier 2000), écrivain français de science-fiction publiant notamment au Fleuve noir. Guieu a aussi écrit sous d’autres pseudonymes moins connus : Jimmy G. Quint, Claude Rostaing ou Dominique Verseau.

Jimmy Guieu rédige son premier roman dès l’âge de 25 ans pour les éditions du Fleuve noir. Le pionnier de l’atome était le numéro 5 de la fameuse collection « Anticipation », collection qui compte aujourd’hui plus de 2 000 titres, tous auteurs confondus.

Durant l’occupation Jimmy Guieu se signale par des actes de résistance dans le maquis de Dompierre-sur-Yon (Vendée, maquis SR-1). Cette notion de résistance, qu’elle soit contre les totalitarismes, les mafias ou les mauvais extra-terrestres, restera omniprésente dans son œuvre.

Dans les années 1950, il devient l’un des pionniers de l’ufologie française, avec Aimé Michel.

Vaincu par la maladie, il laisse un dernier manuscrit : “Terre, ta civilisation fout le camp“. (Vaincu par la maladie? regardez plus bas pour voir si c’était vraiment une maladie.)Je me propose de vous faire une vidéo de cette dernière oeuvre du Maître!

La collection « SF Jimmy Guieu » s’arrête à  la fin de l’année 2003. Les derniers numéros sont écrits par Richard Wolfram (pseudonyme de Roland C. Wagner), auteur également des paroles d’une chanson hommage interprétée par le groupe Brain Damage : La Chanson de Jimmy

Les productions de Jimmy Guieu ne se limitent pas à  l’écriture. Entre 1991 et 1994, dans la collection “Les portes du futur” dont il se présente comme le créateur et le directeur, il édite une série de 14 documentaires. Si l’essentiel des sujets abordés concernent les extra-terrestres, certains thèmes mystérieux comme Rennes-le-Château ou les Vortex sont aussi abordés avec l’appui de proches comme Guy Tarade. Ces documentaires sont pour Jimmy Guieu une tribune à  partir desquelles il critique violemment le GEPAN, le SEPRA, ou met en garde le spectateur contre des manœuvres de désinformation orchestrées à  l’échelle planétaire par des puissances occultes.

 

La Mort de Jimmy Guieu

aucune video trouvee

Comme c’est étrange… Youtube à  encore frappé, il existait plusieurs vidéos sur Jimmy Guieu, et maintenant elles ne sont plus. Encore un super utilisateur en moins, son pseudo était TheSavoisien, et il avait plus de 500 vidéos INCROYABLE à  son actif… Bref on baisse pas les bras, je vais charger les vidéos sur mon site web afin de libérer la vérité… Mais je suis triste quand même, quand est-ce que les fils de **** Illuminatis vont arrêter de nous exterminer les uns après les autres sur internet et dans la réalité?

compte suspendu youtube

 

Récemment,j’ai investi une somme d’argent sur notre site web afin de pouvoir produire librement des vidéo sans  me lier à Youtube qui est la propriété   d’un grand ami de la fondation Clinton: George Sorros!

L’idée de la Journée Jimmy Guieu des Chercheurs et Diseurs de Vérité est venue à mon esprit il y a  10 ans maintenant.J’avais démarré cette proposition sur Facebook et j’avais entrepris  de monter un site web dans ce but.

L’idée est de commémorer les Chercheurs et Diseurs de Vérité,entre autres les lanceurs d’alertes ,les écrivains et les simples penseurs.

Je vous propose donc aujourd’hui de garder une minute de silence en pensant à cette grance citation qu’il nous a laissé et que j’ai écrit au début de cet article.

 

 

 

EN CONCLUSION

Même si le personnage peut sembler controversé aux yeux de certains,il demeure un grand précurceur dans le combat contre le Nouvel Ordre Mondial et les Illuminatis.

Ne serait-ce par le fait des nombreuses menaces qui a reçu  tout au long de sa vie,les moqueries et les condamnations qu’il a reçu sur la place publique,il restera pour toujours un exemple à suivre!

C’est ta journée,Jimmy!

Photo de 1965

Voir nos autres articles sur Jimmy:

Jimmy Guieu et les ummites en France

Les extraterrestres existent-ils

 

Vidéos:

Entrevue radiophonique avec Jimmy Guieu

LES SCIENTIFIQUES DISENT QUE NOUS VOYAGEONS VERS DES UNIVERS PARALLÈLES LORSQUE NOUS RÊVONS

Chaque nuit, les humains ont en moyenne 6-10 rêves. Quelques minutes après avoir été réveillé, ces rêves sont généralement oubliés. Cependant, que se passe-t-il s’il y a un sens réel aux rêves qui les rendrait plus lucratifs à retenir? 

La science moderne, ainsi que les tribus amérindiennes et les nations mexicaines, croient que nous, ou du moins nos cerveaux visitent un «univers parallèle» quand nous rêvons. Cela expliquerait pourquoi les humains peuvent rêver en couleur, et peuvent sentir avec les cinq sentiments ce qui se passe dans le rêve. Si vous avez déjà rêvé de manger la tarte aux pommes typique de votre grand-mère, avez-vous déjà réalisé que vous avez l’impression de pouvoir goûter et sentir la délicieuse tarte devant vous? Ou peut-être avez-vous rêvé de rouler sur des montagnes russes et ressenti le frisson de rouler en montant les pentes escarpées et de dévaler les rampes.

LA VRAIE SCIENCE DES UNIVERS PARALLÈLES 

Les mystiques croient aussi qu’il y a des endroits où le rêve a lieu, mais l’ont lié à des êtres surnaturels tels que les fantômes et les esprits. Cependant, depuis 1920, les scientifiques ont essayé d’éviter de tels êtres douteux, et dans leur quête pour trouver la place idéale des particules nucléaires pour accueillir des rêves, ils ont réalisé qu’une telle formation serait impossible sur Terre. Ainsi, ils ont déplacé l’argument du surnaturel, et dans un domaine de la physique discutablement plus confus. Un exemple de la théorie des scientifiques sur les univers parallèles serait de penser à deux mondes: un dans lequel vous êtes né, et un dans lequel vous n’êtes pas. Logiquement, vous ne pouvez jamais être dans un tel état «dual» au sein d’une même dimension, d’où le besoin de plusieurs dimensions parallèles. Pensez-y: dans un autre monde, il pourrait y avoir une copie de vous-même qui fait les choses légèrement différemment, et par conséquent peut avoir une vie meilleure que vous. Dans un autre monde, il pourrait y avoir une personne comme vous qui n’a pas oublié ses lignes à la réunion d’entreprise. Dans un autre monde, il pourrait y avoir une autre version de vous qui comprend ce qui se passe avec nos rêves – et peut-être que d’ici là, nous saurons si les scientifiques ou les mystiques ont gagné ce débat.

 

 

 

Civilisation disparue: un icosahédron de 20 faces en verre teinté…de Phénicie

Un icosahédron à 20 faces en verre teinté, les caractères sont phéniciens !

Une oeuvre fantastique qui remet tout en question!

Nous sommes devant une grosse énigme, lorsque Platon décrit les cinq éléments solides (380 ACN ) les phéniciens sont sur la fin de leur rayonnement…
Or ils mettent en évidence l’élément vital du noyau de la création physique à un époque antérieure qui peut parfaitement se situer jusqu’à 3000 ACN comme les sphères de Towie qui ont été datées sur des éléments connexes permettant la datation…
Comme il est impensable qu’à l’âge du bronze récent il puisse y avoir connaissance de cela, il y a nécessairement TRANSMISSION de survivant d’une civilisation disparue….
C’est fabuleux !

Photo de Louis de Jonghe d’Adoye que je remercie et salue pour son oeuvre de recherche!

Des vagues mystérieuses d’énergie sortent de l’Antarctique

Pour la troisième fois consécutive, une myométrique anomalie des micro-ondes a été détectée par MIMIC (Morphed Integrated Microwave Imagery au CIMSS) venant de la région de l’Antarctique.

L’anomalie de la première vague a été détectée le 2 avril 2017 (photo ci-dessous):

 

 

La deuxième vague s’est produite le 15 mai 2017:

 

Et le 26 mai 2017, MIMIC a attrapé une troisième vague mystérieuse émergeant de cette région.

 

Si vous faites une ligne vers le bas en Antarctique, le chemin de l’anomalie des vagues traverse la mystérieuse station Princess Elisabeth, située à la base des structures pyramidales.

 

 

Étrangement,les allemands avaient établi une base secrète sur place:Neue Schwabenland!

 

Cela nous permet de deviner si les anomalies des vagues proviennent de cette station ou d’une source inconnue près de la station. Mais une chose est sûre, quelque chose dans ce domaine crée cette anomalie à laquelle ils sortent dans l’océan Pacifique.

Plus précis, cette anomalie est dirigée directement ou à proximité de Cascadia Subduction Zone. Bien que The Cascadia Subduction Zone n’ait pas produit un tremblement de terre depuis 1700, il augmente la pression lorsque la plaque Juan de Fuca diminue sous la plaque nord-américaine.

Les scientifiques prédisent qu’il y a environ 40 p. 100 de chance qu’un tremblement de terre de mégawatte de 9,0 + d’amplitude dans cette zone de défaut se produise dans les années à venir.

…et c’est tout près des pyramides ensevelies sous la neige!

Actuellement, il n’y a pas de preuve, mais il semble que quelqu’un ou quelque chose  en Antarctique manipule ou modifie la météo dans la région de l’océan Pacifique pour quelque raison que ce soit.

Ceci ,juste au moment ou  des scientifiques viennent de trouver un mur entre l’Australie et l’Antartique!(Voir notre article récent sur le mur…)

La vidéo ci-dessous montre la dernière anomalie vague prise le 26 mai 2017