Éphémérides de la journée du 28 juin dans l’histoire

Charles de Gaulle
Charles de Gaulle

 

 

1940:

 

Le gouvernement britannique reconnaît De Gaulle comme chef des Forces françaises libres. En dépit de la réticence du Premier ministre britannique Churchill et de l’hostilité du président des Etats-Unis, Roosevelt, qui demande: « Comment voulez-vous que je fasse avec un homme qui se prend à la fois pour Jeanne d’Arc et Napoléon? », le général de Gaulle s’impose comme seul et unique chef des Forces Française Libres.


 

Traité de Versailles

1919:

Paix bâclée à Versailles. Le 28 juin 1919, dans la Galerie des Glaces du château de Versailles, là même où fut proclamé le IIe Reich allemand en 1871, un traité entre l’Allemagne et les Alliés règle le conflit qui débuta à Sarajevo 5 ans plus tôt, jour pour jour. Pour la forme, les représentants de 27 pays alliés font face aux Allemands. Mais le traité a été concocté en cercle fermé par quatre personnes seulement: le Français Georges Clemenceau, le Britannique David Lloyd George, l’Américain Thomas Woodrow Wilsonsans oublier l’Italien Vittorio Orlando. À la signature du «Diktat», le comte de Brockdorff-Rantzau lit une longue protestation au nom de l’Allemagne; c’est le début d’un grand malentendu entre le principal vaincu de la guerre et les Alliés… L’Allemagne est amputée du huitième de son territoire et du dixième de sa population. Elle est par ailleurs soumise à des limitations de souveraineté humiliantes et tenue pour seule responsable de la guerre! Dans les mois qui suivent, d’autres traités sont aussi conclus avec les autres vaincus de la Grande Guerre. La carte du continent européen en sort complètement transformée avec la disparition de quatre empires, l’allemand, l’austro-hongrois, le russe et l’ottoman, au profit de petits États nationalistes, souvent hétérogènes, revendicatifs… et impuissants…


1914 Assassinat de l'archiduc François-ferdinand et de sa femme

1914:

Assassinat à Sarajevo,le 28 juin 1914, de l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d’Autriche-Hongrie, par un nationaliste serbe. Cet attentat est le prétexte que vont utiliser quelques semaines plus tard les grandes puissances européennes pour s’entredévorer…

L’assassin est un jeune homme de 19 ans seulement,Gavrilo Princip.Il ne fera feu que deux fois pour abattre l’archiduc et sa femme…en visant directement au cœur!

Articles relatifs au sujet:

Vidéo:Apocalypse Première Guerre Mondiale:Furie

 


 

 

Alexis Carrel

1873:

Naissance d’Alexis Carrel, chirurgien, sociologue et biologiste, qui a reçu en 1912 le prix Nobel de physiologie et de chirurgie physiologique pour la mise au point d’une méthode de suture des vaisseaux sanguins et qui jeta les premières bases des études ultérieures sur la transplantation des vaisseaux sanguins et des organes. Carrel fut reçu docteur en médecine (1900) à l’université de Lyon, où il commença ses recherches et resta comme prosecteur pendant deux ans. Il séjourna ensuite aux États-Unis, où il travailla d’abord à l’université de Chicago (1905) puis à l’Institut Rockefeller de recherche médicale à New York. Il fit des recherches sur la conservation des tissus à l’extérieur du corps et sur l’application de ce procédé à la chirurgie. Sa culture de tissu de cœur de poulet fut conservée vivante pendant plus de trente ans.


1833:

Guizot instaure un enseignement primaire public. Le 28 juin 1833, au début du règne de Louis-Philippe 1er, le ministre François Guizot fait voter une loi instaurant en France un enseignement primaire public. Chaque commune doit, dans les six ans qui suivent, devenir propriétaire d’un local d’école, loger et entretenir un ou plusieurs instituteurs et instruire tous les enfants en échange d’une rétribution mensuelle des familles. L’enseignement est gratuit pour les enfants des familles pauvres – un sur trois environ -. Dans un pays où un adulte sur deux est encore analphabète, la loi Guizot va contribuer de manière décisive à répandre l’instruction. Elle sera complétée sous le règne de Napoléon III, dans les années 1860, par l’action législative du ministre Victor Duruy et sous la IIIe République, dans les années 1880 par celle de Jules Ferry.c'est arrivé  un 28 juin

 

 

 

 

 

 

 


 

Ca s’est passé hier… un vingt-huit juin petits potins historiques…

2006: Le Monténégro est admis en tant que 192e État membre de l’ONU.

2001: Jacques Chirac suspend de son titre de commandeur de l’ordre de la Légion d’Honneur au général Paul Aussaresses, coordinateur des services de renseignements de l’armée à Alger en 1957, après la sortie du livre « Services spéciaux, Algérie 1955-1957 », dans lequel le général revendique les tortures et les exécutions commises par son commando.

2000: Sid Ahmed Rezzala, poursuivi en France pour les meurtres de 3 jeunes femmes, se suicide au portugal.

2000: Les cheminots autrichiens font leur première grève (qui ne dure qu’une heure) depuis 35 ans pour protester contre les coupes sociales prévues par le gouvernement.

2006: Le Monténégro est admis en tant que 192e État membre de l’ONU.2000: Le petit Elian González de retour à Cuba. Le petit Cubain Elian González rentre à la Havane chez son père après avoir été au centre d’une longue bataille judiciaire et politique qui a opposé le régime de Fidel Castro aux réfugiés cubains de Miami. Le 23 novembre 1999 Elian avait embarqué avec sa mère sur un bateau de fortune qui devait le conduire clandestinement aux Etats-Unis. L’embarcation a fait naufrage entraînant le décès de sa mère et de dix autres personnes. Son père Juan Miguel González finira par obtenir le droit de récupérer son fils retenu chez un grand-oncle à Miami.

87901868_p 87901869_p

2000: 500 personnes décèdent lors du naufrage d’un navire fuyant les violences aux Moluques, Indonésie.

1999: Les 28 et 29 juin 1999, 49 chefs d’Etat et de gouvernement d’Amérique latine, des Caraïbes et de l’Union européenne participent, à Rio de Janeiro, au Brésil, à un sommet destiné à développer les relations politiques, économiques et culturelles entre les deux continents.

1995: A Séoul, l’effondrement du grand magasin « Sampoog » fait plus de 400 morts.

1992: Tremblements de terre en Californie. Le 28 juin 1992, un tremblement de terre de magnitude de moment 7.3 se produit à Landers en Californie. C’est le plus important tremblement de terre depuis celui qui avait frappé San Francisco en 1906. 3 heures plus tard, un second tremblement de terre, de magnitude de moment 6.3 se produit à Big Bear, non loin de Landers. Comme la région était peu peuplée, les dégâts ont été relativement peu importants.

1990: La France compte 58,4 millions d’habitants, info de l’INSEE.

1989: Milovesic enflamme les Serbes. Le 28 juin 1989, Slobodan Milosevic, élu le mois précédent président de la République fédérative de Serbie, commémore en grande pompe le 600e anniversaire de la bataille du Champ du Merle qui a mis fin à l’indépendance de la Serbie médiévale. Sur le site même de la bataille, un million de Serbes, soit le cinquième de la population adulte du pays lui font un triomphe lorsqu’il annonce un programme de «reconquête» du Kosovo, une province autonome de la Serbie. Les 200 000 Serbes du Kosovo, qui s’inquiètent de leur marginalisation face à près de 2 millions de musulmans de langue albanaise, se montrent les plus ardents soutiens du projet de Milosevic. Les autres républiques de la Fédération, plus ouvertes sur l’Occident, s’inquiètent de la dérive belliciste de la Serbie. Elle va déboucher sur les dernières guerres européennes du XXe siècle.

111

1982: le vol 8641 Aeroflot s’écrase à Mozyr en Biélorussie à cause d’une panne du stabilisateur horizontal entraînant la mort des 132 personnes à bord du Yakovlev Yak-42. Après cet accident, tous les stabilisateurs seront remplacés sur ces appareils.

1980: Premier vol de l’avion solaire de Paul McCready.

1976: Déclaration d’indépendance des îles Seychelles. L’archipel des Seychelles devient une république au parti unique. Depuis le 29 juin 1976, elles forment un État indépendant, membre du Commonwealth et de la Francophonie. 

1974: A l’est de Bogota (Colombie) un glissement de terrain fait plus de 250 morts.

1971: Le Conseil de Paris confirme la démolition des Halles de Baltard.

1967: Israël annexe Jérusalem-Est.

1956: Réforme administrative de l’Algérie. Le 28 juin 1956, le gouvernement français remplace les trois départements créés en 1848 en Algérie (Alger, Oran, Constantine) et le département de Bône créé en 1955 par douze subdivisions, transformées l’année suivante en autant de départements. Les départements deviendront des wilayas dans l’Algérie indépendante.

1950: La capitale de Corée du Sud, Séoul, tombe entre les mains de l’armée de Corée du Nord.

87901885_p

1948: Rupture entre Tito et Staline.

1942: La 8ème armée britannique se retranche à El Alamein sous la pression des forces allemandes, durant la campagne d’Afrique du nord. Sur le front russe, les Allemands contre-attaquent dans la région de Kharkov.

1940: Le gouvernement britannique reconnaît De Gaulle comme chef des Forces françaises libres. En dépit de la réticence du Premier ministre britannique Churchill et de l’hostilité du président des Etats-Unis, Roosevelt, qui demande: « Comment voulez-vous que je fasse avec un homme qui se prend à la fois pour Jeanne d’Arc et Napoléon? », le général de Gaulle s’impose comme seul et unique chef des Forces Française Libres.

1939: Premier vol transatlantique avec passagers. Un hydravion quadrimoteur Boeing 314 relie Port Washington, aux E.U. à Marseille (France).

1919: Paix bâclée à Versailles. Le 28 juin 1919, dans la Galerie des Glaces du château de Versailles, là même où fut proclamé le IIe Reich allemand en 1871, un traité entre l’Allemagne et les Alliés règle le conflit qui débuta à Sarajevo 5 ans plus tôt, jour pour jour. Pour la forme, les représentants de 27 pays alliés font face aux Allemands. Mais le traité a été concocté en cercle fermé par quatre personnes seulement: le Français Georges Clemenceau, le Britannique David Lloyd George, l’Américain Thomas Woodrow Wilsonsans oublier l’Italien Vittorio Orlando. À la signature du «Diktat», le comte de Brockdorff-Rantzau lit une longue protestation au nom de l’Allemagne; c’est le début d’un grand malentendu entre le principal vaincu de la guerre et les Alliés… L’Allemagne est amputée du huitième de son territoire et du dixième de sa population. Elle est par ailleurs soumise à des limitations de souveraineté humiliantes et tenue pour seule responsable de la guerre! Dans les mois qui suivent, d’autres traités sont aussi conclus avec les autres vaincus de la Grande Guerre. La carte du continent européen en sort complètement transformée avec la disparition de quatre empires, l’allemand, l’austro-hongrois, le russe et l’ottoman, au profit de petits États nationalistes, souvent hétérogènes, revendicatifs… et impuissants…

87901897_p87901896_p

Suite de l’article: http://www.herodote.net/28_juin_1919-evenement-19190628.php

1919: L’Allemagne rend l’Alsace et la Lorraine à la France et doit payer de lourdes réparations aux Alliés.

1919: Fondation de la Société des Nations (SDN).

1914: Départ du Tour de France cycliste: 5380 Km en 15 étapes au menu pour les 145 partants.


1914:

Décès à Sarajevo (Bosnie) de François-Ferdinand de Habsbourg. François-Ferdinand de Habsbourg, fils de l’archiduc Charles, était devenu l’héritier présomptif de l’empire austro-hongrois à la mort de l’archiduc Rodolphe, à Mayerling en 1889. Onze ans plus tard, il avait épousé morganatiquement une aristocrate tchèque Sophie Chotek, contre l’avis de sa famille, et le couple, qui s’aimait avec passion, avait eu trois enfants. Mais autant l’archiduc était chaleureux dans l’intimité de sa famille, autant il était en public d’un abord glacial, sans charisme et sujet à de brusques accès de colère. Son oncle l’empereur François-Joseph 1er l’appréciait moins que quiconque. L’année précédente, il lui avait néanmoins concédé la mainmise sur les affaires militaires avec le titre d’inspecteur général des forces armées. À ce poste, il avait manifesté son aspiration à une réforme profonde de l’empire, visant à remettre en cause la suprématie de la noblesse hongroise sur la Hongrie. Ainsi songe-t-il à introduire le suffrage universel en Hongrie et donner des droits politiques aux minorités slaves de l’empire, à égalité avec les Autrichiens germanophones et les Hongrois. Ce projet politique déplaît souverainement aux Hongrois… comme aux nationalistes serbes de Belgrade. Ces derniers comprennent en effet qu’ils pourraient perdre toute chance de créer autour de Belgrade une «Grande Serbie» si les Serbes d’Autriche-Hongrie voyaient Vienne combler leurs vœux. Autant dire que l’assassinat à Sarajevo de François-Ferdinand et de sa femme (le jour de leur quatorzième anniversaire de mariage!) comblera d’aise beaucoup de monde, dans son propre pays comme en Serbie et aussi en Russie, alliée de celle-ci.


1907: Naissance de l’explorateur polaire et ethnologue français Paul-Emile Victor. Paul-Emile Victor est né à Genève en Suisse. Ses parents Éric et Laure sont issus d’un milieu aisé d’origine juive. Après avoir obtenu un brevet de pilote d’avion, «PEV» se tourne finalement vers l’exploration et l’ethnologie. A l’aube de la Seconde Guerre mondiale, il doit rejoindre la marine française en Suède, puis s’engage en 1942 dans l’US Air Force en tant que pilote. En 1947, Paul-Emile Victor fonde les Expéditions polaires françaises et les dirigera pendant 29 ans.

1886: « La première ligne ferroviaire transcontinentale en Amérique du Nord qui rejoint l’Est du Canada à la Côte Pacifique est achevée depuis 1885 et transporte ses premiers passagers. Commencée en 1881, le « Canadian Pacific » permettra aux colonies de peuplement européennes de s’installer dans l’ouest du pays, chose jusqu’alors impossible à cause de la barrière géographique des montagnes rocheuses. Par ailleurs, c’est en partie grâce à ce projet de construction que la Colombie-Britannique accepta de rejoindre le Canada en 1871. »


1873:

Naissance d’Alexis Carrel, chirurgien, sociologue et biologiste, qui a reçu en 1912 le prix Nobel de physiologie et de chirurgie physiologique pour la mise au point d’une méthode de suture des vaisseaux sanguins et qui jeta les premières bases des études ultérieures sur la transplantation des vaisseaux sanguins et des organes. Carrel fut reçu docteur en médecine (1900) à l’université de Lyon, où il commença ses recherches et resta comme prosecteur pendant deux ans. Il séjourna ensuite aux États-Unis, où il travailla d’abord à l’université de Chicago (1905) puis à l’Institut Rockefeller de recherche médicale à New York. Il fit des recherches sur la conservation des tissus à l’extérieur du corps et sur l’application de ce procédé à la chirurgie. Sa culture de tissu de cœur de poulet fut conservée vivante pendant plus de trente ans.


1838:

Naissance de Jan Matejko. Jan Matejko naît le 28 juin 1838. C’est un peintre polonais de grande renommée. Ce sont surtout ses œuvres retraçant les grands personnages ou l’histoire polonaise (notamment la bataille de Grunwald) à qui il doit ce succès. Dès son plus jeune âge, Jan Matejko montre un intérêt particulier pour l’art plastique. Mauvais à l’école, c’est pourtant cette matière qui lui permet de poursuivre son instruction. Son pays essuyant de nombreux échecs en matière de batailles, le peintre se décide à abandonner la peinture religieuse pour se consacrer à celle représentant l’histoire de son pays. En 1852, il entre à l’Ecole des beaux-arts de Cracovie, contre l’avis de son père. Il poursuivra dans cette école ses études durant 6 ans. Ses œuvres majeures sont « La Bataille-de-racławice », « L’adoption de la Constitution du 3 mai 1791 » et « L’Histoire de la civilisation en Pologne ». Il décède le 1er novembre 1893 dans sa ville natale, Cracovie.


1837: La reine Victoria du Royaume-Uni est couronnée.


1836: Décès de James Madison. James Madison naît le 16 mars 1751 dans l’Etat de Virginie. Il est connu pour avoir été le quatrième président des Etats-Unis, après Thomas Jefferson. Il adhère au parti démocrate-républicain. Il fait ses études à l’université de Princeton et devient avocat avant de s’intéresser à la politique. Sa première élection se déroule le 7 décembre 1808 et son premier mandat débute le 4 mars 1809 avec pour premier vice-président George Clinton. Il est élu une seconde fois le 2 décembre 1812. Son second mandat débute le 4 mars 1813 et son vice-président est Elbridge Gerry. Il reste ainsi 8 ans au pouvoir. L’année de sa seconde élection débute la guerre entre les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Deux ans après, il signe le traité de Gand qui met fin à ce combat.


1835:

Bataille des marais de La Macta. Le 28 juin 1835, une armée française s’étant aventurée loin de ses bases, elle est proprement décimée par les troupes de l’émir Abd el-Kader dans les marais de La Macta. Fort de sa victoire, l’émir installe sa capitale à Tagdemt (ou Tagdempt). La défaite française survient après que le général Trézel eut remplacé le général Desmichels à Oran et rompu avec la politique conciliante de son prédécesseur à l’égard d’Abd el-Kader. Bien plus nombreux que les Français (15 000 hommes), les Algériens remportèrent la bataille, faisant environ 300 morts parmi l’armée française. Son échec lui vaut d’être rappelé en France ainsi que le gouverneur général Drouet d’Erlon. Le général Thomas Bugeaud débarque en renfort avec trois régiments…


1828: Début du règne de Miguel 1er, roi du Portugal. Miguel 1er, né en 1802 et mort en 1866, fut roi du Portugal de 1828 à 1834. Il monta sur le trône d’une matière détournée: en 1826, son père Jean VI mourut. Appelé à régner, son frère Pierre 1er du Brésil abdiqua au profit de sa fille Marie, destinée à épouser Miguel. Mais Miguel la détrôna et se proclama roi. Il fut finalement chassé par Pierre 1er en 1834, et exilé en Autriche.


1820:

Il est prouvé que la tomate n’est pas un poison. Cette plante, dont le fruit est aujourd’hui consommé comme un légume, est de la même famille que belladone. Jusqu’à ce jour, ses fruits n’étaient officiellement pas considérés comme comestibles, mais utiles en médecine comme le décrivait en 1660 l’agronome Olivier de Serres: «Les pommes d’amour, de merveille, et dorées, demandent commun terroir et traictement, comme aussi communément, servent-elles à couvrir cabinets et tonnelles, grimpans gaiement par-dessus, s’agrafans fermement aux appuis. La diversité de leur fueillage, rend le lieu auquel l’on les assemble, fort plaisant: et de bonne grâce, les gentils fruicts que ces plantes produisent, pendans parmi leur rameure… Leurs fruicts ne sont bons à manger: seulement sont-ils utiles en la médecine, et plaisans à manier et flairer» (Le théâtre d’agriculture et message des champs)

c'est arrivé  un 28 juin

 

 

 

 

 

 


1712: Naissance à Genève de Jean-Jacques 1712: Naissance à Genève de Jean-Jacques Rousseau. Né à Genève, Jean-Jacques Rousseau mène d’abord une vie vagabonde… Il est même un temps secrétaire d’ambassade à Venise, où il fait les quatre cents coups. À 32 ans, il s’installe à Paris. Timide, déclassé et dédaigneux des richesses matérielles, cet autodidacte fréquente néanmoins de brillants écrivains et artistes tels que Voltaire, Grimm, Rameau,… dans les salons qui fleurissent sous le règne de Louis XV. Le succès lui vient avec son Discours sur les sciences et les arts, un réquisitoire vibrant contre les scandaleux privilèges auxquels peuvent mener les arts et les sciences. S’opposant violemment à Voltaire, Rousseau dénonce les excès de la civilisation et le raffinement aristocratique. Comme remède à la décadence morale, il préconise des lois et un contrat social sous l’égide du «peuple souverain». Il se pose ainsi en théoricien de la démocratie. Jean-Jacques meurt dans la solitude mais transmet à ses nombreux lecteurs la croyance en la bonté naturelle de l’homme, qui annonce la Révolution française, et une sensibilité à fleur de peau qui va s’épanouir dans le romantisme.

c'est arrivé  un 28 juin

 

 

 

 

Publicités

Des révélations surprenantes sur la dynastie saoudienne

Dynastie al_saoud

WikiLeaks, [fondé par le cyber-militant australien Julian Assange, ndlr] a déjà publié 61 000 documents fuités (dépêches, e-mails et autres communications numériques) et il aurait encore en réserve un demi-million de documents secrets.

Les documents ont été écrits et envoyés par une grande variété de personnes appartenant, entre autres, aux ministères des Affaires étrangères et de l’Intérieur, à l’Intel saoudien et aux ambassades saoudiennes. Ils contiennent beaucoup de secrets et sortent à un moment particulièrement difficile pour Riyad qui doit gérer, en même temps, sa guerre contre le Yémen, sa guerre par procuration contre la Syrie, l’escalade de la rivalité régionale avec l’Iran et le problème croissant que posent les extrémistes violents de « l’Etat islamique » et d’al-Qaïda.

Hillry Clinton et le roi Abdhalla:la gérante des Illuminati ne pouvait passer à côté d'une visite officielle.
Hillry Clinton et le roi Abdhalla:la gérante des Illuminati ne pouvait passer à côté d’une visite officielle.

Les médias du monde entier ont parlé des documents secrets que détient WikiLeaks et cela embarrasse énormément le Royaume, qui a recommandé à ses citoyens de les « ignorer ». Le régime affirme que ces documents sont frauduleux et ont probablement été forgés par les Israéliens ou les Iraniens pour nuire au pays, et qu’il ne faut surtout pas les lire…

Il serait, sans doute, possible de falsifier ou de forger une centaine de documents, mais un demi-million ? Rappelez-vous, quand WikiLeaks a publié sa précédente série de documents, dont la plupart étaient très embarrassants pour les gouvernements américain et britannique, ni la Maison Blanche, ni le 10 Downing Street n’ont prétendu qu’ils étaient faux, ils ont juste pris des mesures juridiques contre Julian Assange, la tête de WikiLeaks, et l’ont forcé à se réfugier à l’ambassade d’Équateur à Londres, pour ne pas être extradé vers les États-Unis où un châtiment sévère l’attendait.

Tout cela est-il une « conspiration » pour salir l’Arabie Saoudite ? La réponse est « oui » et cela ne devrait pas surprendre Riyad, qui ne cesse d’interférer dans les affaires intérieures d’autres pays, de mener à des guerres de l’information et de fomenter des machinations politiques. Il n’est donc pas étonnant que quelqu’un, quelque part, ait décidé de riposter.

L’Arabie saoudite n’est pas un Etat insignifiant, il est l’un des plus puissants et influents du monde musulman. Il se distingue par un total manque de transparence doublé de la terreur de voir ses zones d’ombre exposées à la lumière. C’est le plus grand exportateur de pétrole au monde, il abrite les deux sites les plus sacrés de l’Islam et il est le patron incontesté de l’OPEP, de la Ligue arabe et de l’OCI.

Il devrait surtout s’inquiéter de la facilité avec laquelle ses ordinateurs ont été piratés. On aurait pu croire que le régime avait installé toute la cyber-sécurité nécessaire à la suite de la première série de révélations de WikiLeaks et de l’affaire Christopher Snowdon.

Qui sait, les hackers ont peut-être été aidés par quelqu’un qui connaissait les procédures de sécurité entourant l’infrastructure numérique du Royaume. On se rappelle que le ministre des Affaires étrangères, le Prince Saoud al-Fayçal a démissionné, il y a quelques mois, après avoir été en poste pendant plus de 40 ans.


MAIS D’OU VIENT CETTE DYNASTIE SAOUDIENNE ?

La  grande lignée sanglante d'origine juive:les wahabites.
La grande lignée sanglante d’origine juive:les wahabites.

Recherche et introduction de MOHAMMAD SAKHER, ce Monsieur que le régime saoudien avait fait exécuté pour les conclusions aux questions suivantes:

 

  1. Les membres de la famille saoudienne appartenaient-ils à la tribu des « ANZA BEN (BIN) WAEL » comme ils prétendent l’être?

 

  1. L’islam est-elle leur religion réelle?

 

  1. Sont-ils tous d’origine arabe?

 

La dynastie saoudienne: son origine et quels sont les véritables ancêtres de cette FAMILLE « ROYALE »?

Dans les années 851 après l’Hégire, un groupe d’hommes du « CLAN AL MASALEEKH« , une branche de la tribu « ANZA« , était formé d’une caravane qui achetaient des céréales (blé et maïs) et autres aliments de l’Irak, dans l’intention de l’exporter vers le NAJD.  Le chef de ce groupe était un homme appelé « SAHMI BIN HATHLOOL« . La caravane ayant atteint Bassorah, les membres du groupe sont allés vers un marchand de céréales, un Juif appelé « MORDAKHAI BIN IBRAHIM BIN MOSHE« .

 

Au cours de leur négociation avec ce commerçant, MORDAKHAI leur a demandé: «D’où venez vous?» Ils répondirent: «De la tribu d’ANZA, du clan d’AL MASALEEKH». En entendant ce nom, leur interlocuteur Juif a commencé à serrer chacun d’entre eux  affectueusement en leur disant que lui-même, était aussi du clan AL MASALEEKH, mais qu’il était venu résider à Bassorah (Irak) à cause d’une querelle familiale entre son père et certains membres de la tribu ANZA. 

Après qu’il leur ait raconté son récit inventé, il ordonna à ses serviteurs de charger tout les chameaux des membres du clan; de blé, de dates et de « Tamman ». C’était un acte remarquablement généreux qui avait étonné les hommes de MASALEEKH et qui a réveillé leur fierté en découvrant une telle affection (cousin) en IRAK – la source de leur subsistance. Ils croyaient chaque mot qu’il disait et parce qu’il était un riche marchand de produits alimentaires, dont ils avaient grandement besoin, ils l’ont apprécié (même s’il était un juif  dissimulé sous une apparence arabe du clan AL MASALEEKH).
Lorsque la caravane était prête à retourner au Najd, le marchand juif leur a demandé d’accepter sa compagnie, car il projetait d’aller avec eux pour visiter sa patrie d’origine. Après l’avoir entendu,  ils lui ont souhaité la bienvenue de tout coeur avec une attitude très chaleureuse.   Dès que la caravane a atteint le Najd avec MORDAKHAI, celui-ci commença à faire de la propagande, pour son propre intérêt, à travers ses compagnons (ses présumés cousins), de sorte que de nouveaux partisans se sont rassemblés autour de lui en grand nombre mais, de façon inattendue, il a dû affronter une campagne d’opposition, à son point de vue conduite par Cheikh SALEH SALMAN AL ABDULLA TAMIMI, qui était un savant religieux musulman à AL QASSEEM. Sa zone d’instruction comprenait le Najd, le Yémen et le Hedjaz, ce qui contraignît le cripto-juif (l’ancêtre de la présente famille SAOUDI en ARABIE) à s’écarter d’AL QASSEEM pour AL IHSA, où il changea son nom (Mordakhai) pour MARKHAN BIN IBRAHIM MUSA. Par la suite, il déménagea de son domicile pour s’installer à un endroit appelé Dir’iya près d’AL QATEEF, où il commença à répandre parmi les habitants, une histoire fabriquée à propos du bouclier du Prophète Mohammad (Que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Lui), qui avait été prit comme butin par un arabe païen, à la suite de la bataille deUHUD entre les païens arabes et les musulmans. Il disait que « ce bouclier avait été vendu par ce païen arabe à un clan juif appelé BANU QUNAIQA » qui le conservait comme un trésor!
Il a progressivement renforcé sa position parmi les bédouins à travers ces histoires, qui spécifiaient combien les clans juifs en Arabie étaient influents et méritaient une haute estime. Il a acquis une certaine importance, particulièrement parmi les bédouins, où il décida de s’installer définitivement dans la ville de Dir’iya, près de AL QATEEF, et projeta qu’elle devienne sa capitale du golfe Persique. Il aspirait à en faire son tremplin pour l’établissement d’un royaume juif en Arabie.Afin de réaliser son ambitieux projet, il commença à approcher les bédouins arabes du désert pour soutenir sa position, qui eux, progressivement, l’ont déclaré comme leur roi!
À ce stade, après avoir vérifier sa véritable identité, les tribus d’AJAMAN et de KHALED sont devenues pleinement conscientes de ce plan sournois et elles ont décidé d’y mettre un terme. Elles ont attaqué son village et l’ont conquit, mais avant qu’il soit arrêté, il s’échappa de justesse.
Cet ancêtre juif de la famille saoudienne (Mordakhai) a cherché refuge sur une ferme appelée, à ce moment, AL MALIBEED GHUSAIBA, près d’AL ARID, actuellement connue sous le nom d’AL RIYADH. 
Il demanda au propriétaire de cette ferme de lui accorder l’asile. Le fermier était si accueillant qu’il lui donna immédiatement un abri. Mais ce crypto-juif (Mordakhai), en moins d’un mois, assassina le propriétaire des terres ainsi que tout les membres de sa famille pour ensuite prétendre, que tous ont été tués par les membres d’une bande de voleurs. Puis, il affirma qu’il avait acheté leur immobilier avant que leur calamité ne survienne! Par conséquent, il devint le propriétaire des terres et y résida.  Il donna ensuite un nouveau nom à ce lieu: Il l’appela AL DIRIYA – en mémoire du nom de la ville qu’il avait perdu.   Ce cripto-juif (Mordakhai), n’a pas tardé à mettre en place un « GUEST HOUSE » appelé « MADAFFA » sur la terre qu’il avait usurpé à ses victimes et d’où, il rassembla autour de lui, un groupe d’hypocrites qui commencèrent à diffuser de fausses rumeurs à son sujet, en disant de lui qu’il était un éminent cheikh (savant) arabe. Il complota contre le Cheikh SALEH SALMAN AL ABDULLA TAMIMI, son principal ennemi, et prépara son assassinat dans la mosquée de la ville appelée (AL ZALAFI).
Après ces faits, il se sentit satisfait et en sécurité pour faire d’ AL DIRIYA son domicile permanent. De là, il pratiqua largement la polygamie et de ce fait, il engendra beaucoup d’enfants à qui il leur donna de purs noms arabes.
Depuis, ses descendants ont augmenté et gagné en autorité sous le nom du CLAN SAOUDI, qui ont suivi ses pas en pratiquant des activités secrètes et des complots contre la nation arabe.  Ils ont illégalement saisi des secteurs ruraux et des terres agricoles en assassinant toute personne tentant de s’opposer à leurs plans diaboliques. Ils ont utilisé toutes sortes de tromperies pour atteindre leurs objectifs: ils achetaient la conscience de leurs dissidents, ils offraient leurs femmes et de l’argent à des personnes influentes dans leurs domaines, plus particulièrement ceux qui tentaient d’écrire la biographie réelle de cette famille juive. Ils soudoyaient des historiens afin de  »purifier » leur histoire honteuse,  pour faire en sorte que leur lignée soit liée aux tribus arabes les plus importantes telles que  RABI’A, ANZA and AL MASALEEKH.   Un hypocrite bien en vue de notre époque, dont le nom est MOHAMMAD AMIN AL TAMIMI – Directeur / Responsable des bibliothèques contemporaines du royaume saoudien, composé d’un arbre généalogique (ARBRE FAMILIALE) de cette famille juive (les Saoudiens), les connectant à notre grand prophète , Mohammad (Que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Lui). Pour son travail déloyal, il a reçu une récompense de trente-cinq mille livres égyptiennes de l’ambassadeur saoudien au CAIRE, en EGYPTE, dans l’année 1362 après l’Hégire – (1943 après Jésus). Le nom de cet ambassadeur est: IBRAHIM AL FADEL. 
Comme mentionné précédemment, l’ancêtre juif de la famille saoudienne, (Mordakhai), pratiquait la polygamie en se mariant avec un grand nombre de femmes arabes, en engendrant de nombreux enfants. Sa pratique de la polygamie est, à l’heure actuelle, suivie « à la lettre » par ses descendants qui s’accrochent à leur patrimoine matrimonial!   Un des fils de MORDAKHAI s’appelait AL MAQARAN, arabisé de la racine juive (MACK-REN) qui engendra un fils appelé Mohammad, puis un autre fils appelé SAOUD, d’où le nom actuel de la dynastie saoudienne. 
Des descendants de SAOUD (aujourd’hui, la famille saoudienne) ont lancé une campagne d’assassinats des dirigeants proéminents des tribus arabes, sous prétexte que ces dirigeants étaient des apostats, des renégats de la religion islamique et des déserteurs de la doctrine de leur secte (wahhabisme), de sorte qu’ils méritaient la condamnation des saoudiens et devaient être abattu! 
Dans le livre sur l’histoire de la famille saoudienne pages (98-101), leur historien familial privé déclare que la dynastie saoudienne considèrent tous les habitants du NAJD comme des blasphémateurs; ainsi leur sang doit couler, leurs biens confisqués et leurs femmes prises comme concubines. Selon eux, aucun musulman n’est authentique dans sa croyance à moins qu’il n’appartienne  à la filiale sectaire de MOHAMMAD BIN ABDUL WAHHAB (dont les origines seraient aussi juive de Turquie, de la secte Dönmeh vivant dans la communauté juive de Bassorah, d’après des sources). Cette doctrine a donné le pouvoir à la famille saoudienne de détruire des villages avec tous leurs habitants, de tuer des hommes et des enfants, ainsi que violer leurs femmes; d’éventrer les femmes enceintes, de couper les mains de leurs enfants et les brûler! En outre, ils sont autorisés par une telle DOCTRINE BRUTALE, de piller tous les biens de ces supposés renégats (ceux qui ne suivent pas leur secte wahhabite).

Abdel Aziz bin Saoud en compagnie de Roosevelt en 1944.Les sionistes s'entendent bien entre eux.
Abdel Aziz bin Saoud en compagnie de Roosevelt en 1944.Les sionistes s’entendent bien entre eux.
Husseini,le grand Mufti de Jérusalem en 1944. Le principal alié du Führer Adolph Hitler dans la région. Il porte le nom magique et  fatal de Hussein...aussi.
Husseini,le grand Mufti de Jérusalem en 1944.
Le principal alié du Führer Adolph Hitler dans la région.
Il porte le nom magique et fatal de Hussein…aussi.

 

En fait, leur famille crypto-juive hideuse a accompli tout ce genre d’atrocités au nom de leur secte wahhabite, qui a été inventé par un juif, afin de semer les graines de la terreur dans le cœur des gens des villes et des villages. Cette dynastie juive a commis de telles atrocités brutales depuis 1163 après l’Hégire. Ils ont nommé l’ensemble de la péninsule arabique en leur nom de famille (ARABIE SAOUDITE), comme si toute la région était leur véritable patrimoine personnel, et que tous les autres habitants sont leurs simples serviteurs ou esclaves, travaillant jour et nuit pour le plaisir de leurs maîtres (LA FAMILLE SAOUDI).

 

Ils contrôlent totalement les richesses naturelles du pays comme si elles leurs appartenaient. Si un pauvre du peuple lève la voix pour se plaindre contre l’une de leurs règles despotiques, ces crypto-juifs lui couperaient la tête sur la place publique. Une de leurs princesses qui visitait la FLORIDE (USA), avec son cortège, a loué quatre-vingt-dix suites dans un grand hôtel pour environ un million de dollars par nuit!  

Quelqu’un peut-il porter des commentaires sur cet événement extravagant? Si une personne le fait et, plus particulièrement de la péninsule arabique, son sort est assez connu: LA MORT PAR L’ÉPÉE SAOUDIENNE SUR LA PLACE PUBLIQUE!!

 

Des témoins sur l’ascendance juive de cette famille saoudienne:   – la station de radio “SAWT AL ARAB” , au Caire en Égypte (dans les années 1960)

 et

 

– la station émettrice au Yémen de SANA’A ont confirmé les origines juives de la famille saoudienne. 

 

Le roi FAISAL AL SAOUD à cette époque n’a pu nier sa parenté familiale avec les juifs quand il a déclaré au WASHINGTON POST le 17 septembre 1969:  « Nous, la famille saoudienne, sommes les cousins des juifs: nous sommes totalement en désaccord avec tout autorité Arabe ou Musulmane qui montrerait un antagonisme aux juifs, mais nous devons vivre en paix avec eux. Notre pays (l’Arabie) est la première fontaine, d’où le premier juif est sorti, et ses descendants se sont dispersés partout dans le monde. » Telle fût la déclaration du roi FAISAL AL SAOUD BIN ABDUL AZIZ!!

HAFEZ WAHBI, conseiller juridique saoudien, a mentionné dans son livre intitulé: « la péninsule arabique » que le roi ABDUL AZIZ AL SAOUD, décédé en 1953, a déclaré:  « Notre message (MESSAGE SAOUDIEN) a rencontré l’opposition de toutes les tribus arabes. Mon grand-père SAOUD, a emprisonné un certain nombre de cheikhs (savants) de la tribu de MATHEER et lorsqu’un autre groupe de la même tribu est venu intercéder pour la libération des prisonniers, il a donné l’ordre à ses hommes de couper les têtes de tous les prisonniers puis, il a voulu humilier et porter atteinte aux intercesseurs, en les invitant pour manger à un banquet qu’il a fait préparé à partir de la chair cuite de ses victimes, avec sur le haut des plateaux de nourriture, les têtes coupées des exécutés! »  

Les intercesseurs devinrent si paniqué qu’ils refusèrent de manger la chair de leurs parents et, en raison de leur manque de coopération, il ordonna à ses hommes de leurs couper la tête. Ce crime horrible a été commis par ce roi qui s’était auto-proclamé à des personnes innocentes, dont leur culpabilité a été l’opposition aux cruautés de ces dirigeants sanguinaires.
En outre, HAFEZ WAHBI indique que le roi ABDUL AZIZ AL SAOUD avait raconté cette sanglante histoire concernant les cheikhs (savants) de la tribu MATHEER, qui lui avait rendu visite afin d’intercéder pour leur éminent chef de l’époque, FAISAL AL DARWEESH, qui était prisonnier du roi. Il leur a raconté cette histoire afin de les empêcher d’intercéder pour la libération de leur cheikh (savant) sinon, ils auraient subi le même sort. Il a tué le cheikh et utilisé son sang comme liquide pour ses ablutions juste avant qu’il se lève de la prière (rituel d’après la doctrine de la secte wahhabite). La culpabilité de  FAISAL DARWEESH à cette époque, était d’avoir critiquer le roi ABDUL AZIZ AL SAOUD lorsque celui-ci signa le document que les autorités anglaises avaient préparé. Une déclaration pour donner la PALESTINE aux juifs. Sa signature a été obtenue à la conférence tenue à AL AQEER en 1922.  Cela a été et est toujours le système de ce régime de la famille saoudienne juive: Tous les objectifs sont les suivants: le pillage des richesses du pays, voler, falsifier et commettre toutes sortes d’atrocités, l’iniquité et tout blasphémateur doit être exécuter, en conformité avec leurs propres règles, de cette secte inventée (wahhabite) qui légalise la décapitation de la tête de leurs opposants.

Voici un bref résumé sur les figures de proue saoudiennes  

C'est Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud qui fondera le royaume d'Arabie saoudite moderne en 1932 après 30 ans de guerres et d'alliances avec les autres  tribus du  désert.
C’est Abdelaziz ben Abderrahmane Al Saoud qui fondera le royaume d’Arabie saoudite moderne en 1932 après 30 ans de guerres et d’alliances avec les autres tribus du désert.
La Dynastie saoudienne:une succession de frère à frère.
La Dynastie saoudienne:une succession de frère à frère.

Également connu sous le nom d’IBN SAOUD. Le roi Abdul Aziz est le père du roi Fahd et 44 autres fils. Abdul Aziz a uni l’Arabie Saoudite par l’épée. Un bédouin sauvage dont l’auto-satisfaction, guerre après guerre, était de goûter le sang de ceux qu’il avait tué. Au cours du XXe siècle, il offrit ses services à l’empire ottoman et a été rejeté par les turcs en tant que personne peu fiable et non civilisée. Les britanniques, au cours de la même période, cherchaient à élargir leur zone d’influence en Arabie et virent en l’indiscipliné Ibn Saoud, un guerrier sauvage qui chercheraient à contrôler l’Arabie pour eux. Parmi les nombreuses familles régnantes au cours de cette période: les Hachémites (le roi Hussein de Jordanie), les Rasheeds (famille de commerçants respectée de l’Arabie Saoudite) et les Idrisses qui étaient réticents à traiter avec l’empire britannique après la Première Guerre mondiale sur les conditions britanniques. Les Britanniques trouvèrent en ABDUL AZIZ, un bandit disposé sur lequel ils pouvaient compter pour conquérir et préserver leurs intérêts. Puisque Abdul Aziz était un wahhabite et qu’il encourageait le fondamentalisme pour créer la peur dans les diverses tribus qu’il tentait d’unir. ABDUL AZIZ savait, ainsi que le roi Fahd, que ce fondamentalisme, qui avait prit racine, était devenu plus qu’une idéologie politiquement orientée, mais un mode de vie.

Le roi Fahd
Le roi Fahd
Le roi Fahd Bin Abdel Aziz

Les membres corrompus de la famille Al Saoud sont nombreux.  Cependant, le plus corrompu de tous et le maître de tous les maîtres, n’est autre que le roi lui-même:  le roi Fahd bin Abdel Aziz. Il a une domination absolue sur les pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires du gouvernement saoudien. Il est le juge, le jury, le procureur, l’avocat de la défense, et le bourreau.  Ayant un pouvoir total, lui et d’autres membres de sa famille ont vidé les coffres du gouvernement. Aujourd’hui, l’Arabie Saoudite est en faillite et cela laisse présager un avenir très sombre économiquement en raison de leurs politiques et leur manque de vision.

Prince Sultan  bin Abdel Aziz
Prince Sultan bin Abdel Aziz
 Le prince Sultan bin Abdel Aziz

Troisième autorité du pays, mais pas moins corrompu que le roi Fahd est le sultan bin Abdul Aziz, qui a quatre titres, tous avec l’intention de conserver le pouvoir et de voler le pays. Il est l’adjoint du prince héritier, ministre de la Défense, le président de la compagnie aérienne saoudienne et l’inspecteur général du pays d’Arabie Saoudite. C’est comme être à la tête de la plus grande société chimique et, en même temps, l’agence de la protection pour l’environnement. Est-ce une blague? Le sultan est connu pour ses déviations sexuelles, y compris pédophilie. Il maintient plusieurs bordels pour ses propres plaisirs en Arabie Saoudite et à l’étranger.

Mohammad bin Fahd
Mohammad bin Fahd
Mohammad bin Fahd

Fils aîné du roi Fahd, Mohammad bin Fahd a été exposé à la corruption dès ses débuts avec la bénédiction de son père. Il a volé des fonds publiques à travers de grands projets de télécommunications. Des affaires en téléphonie, des offres cellulaires, en équipements, etc… Aujourd’hui, il est le gouverneur de la province orientale de l’Arabie Saoudite où, près de 25% des réserves mondiales de pétrole se trouvent. Son père veut qu’il devienne le prince héritier et que Bandar Bin Sultan reçoive le titre de nouveau ministre de la Défense.

Faisal bin Fahd.
Faisal bin Fahd.

Faisal bin Fahd gagne le prix de l’imbécile de la famille. Stupide, entêté et sans aucun doute idiot, Faisal a passé sa vie à la poursuite de deux choses: la drogue et les femmes. Il obtient ses médicaments du Liban à travers ses associés et ses femmes de l’Europe, suivant les mêmes traces que ses ancêtres. C’est un homme qui n’a jamais rien fait de bien, de bon ou d’utile dans sa vie. Son père, le roi Fahd, l’a nommé à la tête des programmes sportifs pour la jeunesse. Il faut être malade pour désigner un toxicomane comme responsable de tous les programmes sportifs pour jeunes. C’est comme l’embauche d’un pédophile comme enseignant à la maternelle.


                        HORS TEXTE

LAWRENCE D’ARABIE …ou  la décision  politique de L’Empire Britannique

Thomas E. Lawrence ...ou Lawrence d'Arabie
Thomas E. Lawrence …ou Lawrence d’Arabie

Un Britannique quelque peu illuminé a tenté de restaurer au début du XXe siècle l’empire arabe de Damas, disparu plus de mille ans auparavant.

De ce «rêve fracassé», selon le mot de son biographe Jacques Benoist-Méchin, il reste un film à grand spectacle, Lawrence d’Arabie, réalisé par David Lean en 1962, avec l’acteur shakespearien Peter O’Toole dans le rôle-titre.

Il reste surtout un chef d’œuvre littéraire, Les sept piliers de la sagesse, dans lequel l’auteur raconte ses aventures sur un mode épique en agrémentant son récit de considérations poétiques et philosophiques.

Thomas Edward Lawrence est né le 16 août 1888 d’un baronnet irlandais et d’une gouvernante écossaise.

T.E. Lawrence, simple soldat en 1931, à la fin de sa vie Le héros, comme dans la réalité, prend un soin maniaque à se vêtir de blanc ; on ne lui connaît aucune relation féminine mais il nourrit un amour platonique pour certains bédouins de son entourage, tel le jeune Dahoum, mort prématurément en 1918 et auquel il dédicace Les sept piliers de la sagesse.

Étudiant à Oxford, il prépare une thèse sur les Croisades et, à vingt ans, s’embarque pour Beyrouth, alors sous tutelle ottomane.

De retour en Angleterre, il obtient une bourse en vue de rejoindre une mission archéologique anglaise qui travaille sur un site hittite sur les bords de l’Euphrate, Karkemish (ou Europus), au printemps 1911.

Très vite s’affirme son ascendant sur les bédouins de l’équipe. C’est le début de l’épopée.

La mission archéologique et Lawrence ne tardent pas à ressentir les échos de l’agitation croissante, au sein de l’empire ottoman, pris en main par les «Jeunes Turcs».

À Damas, qui cultive le souvenir glorieux du califat des Omeyyades, des intellectuels arabes envisagent de s’émanciper de la tutelle turque, vieille d’un millénaire. Ils souhaitent s’appuyer sur la France, très présente dans la région à travers ses missions et ses écoles.

T. E. Lawrence se laisse griser par le projet de révolution arabe mais place ses espoirs sur les bédouins du désert, qui n’ont pas été corrompus par les Turcs et la modernité. Et bien entendu, il compte sur l’Angleterre, son pays, pour soutenir cette révolution.

Début 1914, il est désigné pour une prospection dans le Sinaï. Sous couvert d’archéologie, il s’agit en fait d’assister un capitaine britannique dans un travail de topographie militaire.

La mission d’espionnage tourne mal. Lawrence et l’un de ses compagnons, arrêtés par le gouverneur turc, arrivent à s’enfuir à travers le désert et arrivent, épuisés, à Damas. C’est alors que survient l’attentat de Sarajevo, qui va entraîner le monde dans la tourmente.

Dès le début des hostilités, Lawrence se rend au Caire en qualité de lieutenant de réserve. Il se joint à une équipe de l’Intelligence Service qui formera plus tard le Bureau arabe des services secrets britanniques.

Impuissants à réduire les Turcs, alliés des Allemands, les Anglais décident faute de mieux de soulever contre eux les cheikhs arabes. Justement, Hussein, le chérif de la Mecque, est disposé à combattre ses anciens maîtres en échange de sa souveraineté sur l’«île des Arabes» : la Syrie, la Palestine, la Mésopotamie et la péninsule arabique.

L’état-major anglais du Caire monte une mission pour l’aider. Le jeune T. E. Lawrence obtient d’en faire partie.

D’emblée, il convainc ses accompagnateurs de laisser les Arabes mener seuls leur révolte sous la conduite de Fayçal, le troisième fils du chérif Hussein.

Fayçal de la Mecques,troisième fils du shérif de la Mecques.
Fayçal de la Mecques,troisième fils du shérif  Hussein de la Mecques.

En janvier 1917, l’armée de Fayçal échoue à s’emparer de Médine. Qu’à cela ne tienne. Pour Lawrence et les Britanniques, il vaut mieux à tout prendre que la garnison turque de la ville demeure piégée au milieu du désert plutôt que de rejoindre le front européen.

L’état-major du Caire a un souci plus immédiat… Il veut s’emparer de Jérusalem avant la Noël 1917. Il s’agit d’offrir un motif d’espoir à l’opinion publique, troublée par les échecs incessants sur les fronts européens.

Le général Allenby a besoin que soit au préalable neutralisé le port d’Akaba, au fond du golfe du même nom (aujourd’hui en Israël).

Lawrence s’en empare par surprise avec un détachement de cavaliers arabes. Devenu du jour au lendemain héros national, il est promu major, proposé pour l’Ordre du Bain et cité à l’ordre de l’Armée française.

Mais quand Allenby lui demande de déclencher une insurrection générale en soutien à son offensive sur Jérusalem, Lawrence se dérobe, à la grande déception du général.

Durant l’automne, le jeune héros et ses légions de cavaliers vont se cantonner dans les attaques des infrastructures routières et de la voie ferrée du Hedjaz, entre Damas et Médine.

Le 11 décembre 1917, en avance sur l’échéance, le général Allenby fait une entrée solennelle à Jérusalem à la tête de son armée avec à ses côtés l’inévitable T.E. Lawrence, promu au grade de lieutenant-colonel, dans un bel uniforme d’officier d’état-major.

Pour la première fois depuis les Croisades, des troupes chrétiennes bivouaquent autour du Saint Sépulcre.

Jérusalem en 1917 lors du passage des troupes  anglaises.
Jérusalem en 1917 lors du passage des troupes anglaises.

La guerre n’est pas finie pour autant. Au Proche-Orient, les Turcs redoublent de combativité sous le commandement d’un général prestigieux, Moustapha Kémal, le vainqueur des Dardanelles !

Enfin, le 1er octobre 1918, devançant l’armée britannique d’Allenby, T. E. Lawrence entre à Damas en compagnie de Fayçal, auquel il destine la couronne de Syrie. L’émir et son chevalier servant sont accueillis par des clameurs de joie.

T.E. Lawrence pose pour Lowell Thomas dans sa tenue de légende (Lawrence d’Arabie, 16 août 1888 – 19 mai 1935)Deux jours plus tard, pourtant, Lawrence remet sa démission à Allenby. C’est qu’entre-temps, l’officier a vu son rêve exploser sous le poids de ses contradictions.

Les Français et les Anglais ont en effet conclu un accord secret pour le partage du Moyen-Orient : aux premiers le Liban et la Syrie, aux seconds la Mésopotamie (Irak) et la Palestine. Il viole la promesse faite au chérif Hussein.

Pour ne rien arranger, le 2 novembre 1917, le ministre britannique des Affaires étrangères Lord Balfour a publié une lettre ouverte par laquelle il promet la création d’un «foyer national juif» en Palestine. C’est une nouvelle entorse au rêve arabe.

T.E. Lawrence se donne pour mission de sauver ce qui peut l’être, en participant notamment aux négociations de paix qui s’ouvrent à Paris le 18 janvier 1919.

Bientôt va s’épanouir la légende de «Lawrence d’Arabie», à l’initiative du correspondant de guerre américain Lowell Thomas. Fayçal et les Arabes, toutefois, ne partagent pas l’admiration des Occidentaux pour T.E. Lawrence et tendent à le voir comme un traitre à leur cause..

Livré à lui-même, l’émir Fayçal est expulsé de Damas comme un malpropre par les forces d’occupation françaises du général Gouraud et ses troupes sont écrasées à Khan Messeyloun, le 24 juillet 1920. Il n’a d’autre solution que de se replier en Arabie.

Comme les populations de Syrie et d’Irak s’agitent, mécontentes de passer de la tutelle ottomane à la tutelle occidentale, le Premier ministre britannique confie à Winston Churchill le Secrétariat d’État aux Colonies.

Dès le 12 mars 1921, le nouveau ministre ouvre une conférence au Caire. T.E. Lawrence y participe en qualité de conseiller et, sur sa suggestion, Churchill fait de l’Irak et de la Transjordanie deux royaumes alliés de la Grande-Bretagne. Le premier est confié à Fayçal, qui se voit ainsi consolé de la perte de la Syrie ; le second à son frère Abdallah dont le descendant règne encore à Amman.

L’année suivante, le 28 février 1922, l’Égypte passe du statut de protectorat à celui de royaume théoriquement indépendant mais sous tutelle britannique.

Quant au royaume du Hedjaz, gouverné par le chérif Hussein, il est annexé le 8 janvier 1926 par Ibn Séoud, autre protégé des Anglais, conseillé par un émule de Lawrence moins célèbre et plus chanceux, Harry Saint-John Philby (1885-1960).

Ainsi s’achève le rêve de T.E. Lawrence.

Brisé par le sentiment de l’échec et de l’ingratitude, il abandonne toute fonction officielle. En dépit de sa notoriété, il manque de sombrer dans la clochardise et finit par s’enrôler comme simple soldat sous un nom d’emprunt.

Le héros solitaire va dès lors se partager entre divers engagements militaires, son œuvre littéraire et la vitesse. Il se fracasse à moto sur une petite route anglaise et meurt le 19 mai 1935, à 46 ans. À ses funérailles, discrètes, son ami Winston Churchill ne pourra pas retenir une larme.


Un repas ordinaire au début  du siècle passé,dans la famille  d'Abdul bin Aziz bin Saoud.
Un repas ordinaire au début du siècle passé,dans la famille d’Abdul bin Aziz bin Saoud.

Sources:http://www.info-palestine.eu/spip.php?article15453 ,http://www.partiantisioniste.com/actualite… dossiers et recherches personnelles.

Révélations de Snowden : comment les USA aident Israël et recrutent les djihadistes de Daesh

Allain Jules

Edward Snowden Edward Snowden

Glenn Greenwald l’avait dit : « Snowden fera d’autres révélations importantes à propos d’Israël. » Et c’est ce qui s’est passé. Le journaliste britannique qui a déclenché le scandale des écoutes illégales mises en place par la National Security Agency (l’affaire dénommée le ‘Datagate’) revient à la chargesur son site The Intercept. Les tout derniers documents top-secret examinés par Greenwald parmi les quelque 1,7 million de fichiers fournis par l’ex-agent de la CIA [et fondateur du site Wikileaks] Edward Snowden, éclairent d’un jour nouveau l’agression israélienne contre les Palestiniens de Gaza, une nouvelle fois d’actualité. Ils mettent notamment en évidence l’implication directe des USA et de leurs principaux alliés. Au cours des dix dernières années – selon ces documents – la NSA a fortement augmenté son soutien, financier, en armes et en informations, à son homologue israélienne, l’unité 8.200 (aussi appelée ‘ISNU Sigint’).

View original post 537 mots de plus

La conjuration du secret:les révélations d’Arthur Newman sur les secrets de la Nasa

Le temps est une sorte d’arbre aux multiples branches, où les événements futurs ne sont que des possibilités. Mais nous sommes en train de finir de couper la branche sur laquelle nous nous croyions assis et installés à jamais. C’est ce qui ressort du témoignage d’Arthur Newman, plus connu sous le pseudonyme d’Henry Deacon.

Henry Deacon  est un physicien, haut fonctionnaire américain impliqué dans la question des relations du gouvernement des États-Unis avec les extraterrestres. À plusieurs reprises, il a pris des risques pour dénoncer les méfaits de l’incroyable technologie développée dans l’ombre par les « black programs » américains : voyages spatio-temporels, portes des étoiles, colonisation de Mars, armes climatiques et contrôle démographique.

La réalité va bien au-delà des fictions les plus audacieuses, puisqu’il s’avère que ces technologies ont déjà provoqué des fissures au niveau de notre trame spatio-temporelle. Le problème de ces ruptures dans notre espace-temps est qu’elles ouvrent la voie à des choses et même à des êtres « indésirables » qui risquent de nous compliquer la tâche au cours de notre transition vers l’Ère Nouvelle. 

Arthur Newman alias Henry Deacon.
Arthur Newman alias Henry Deacon.

 

Voici une partie de son témoignage.

« Je suis fonctionnaire au sein d’un organisme gouvernemental bien connu dont le sigle se compose des trois lettres NSA. J’ai été impliqué dans de nombreux projets, au sein de plusieurs agen­ces différentes et durant plusieurs années.

Pour commencer par l’essentiel, je pense être un « walk-in », c’est-à-dire une âme ayant remplacé au début de son incarnation celle d’un jeune collégien. J’ai des souvenirs d’une autre planète qui se mélangent dans un certain désordre avec mes sou­venirs d’enfance. Ce que je ressens est bizarre et dif­ficile à expliquer. J’ai toujours eu, intuitivement, la capacité de pénétrer des informations scientifiques complexes et de comprendre des systèmes savants sans avoir reçu de formation préalable. Je travaille principalement sur ces systèmes. En toute modestie, je dois vous dire que je suis en possession d’une grande masse d’informations scien­tifiques avancées ;  mais je ne peux rien révéler à ce sujet pour le moment.

Il y en a tant de choses à dire…Je ne sais par où commencer. Par exemple, concernant le 11 septembre, j’étais au courant deux ans avant, pas en détail, mais dans les grandes lignes. On en parlait, il fallait un événement suscep­tible de changer la donne. Je sais qu’une guerre est prévue et planifiée depuis des années entre les États-Unis et la Chine. Voilà deux sujets dont j’ai eu vent au passage, mais je n’ai jamais eu accès à des informations détaillées…

Cela vous semblera peut-être invraisemblable, mais c’est une réalité : les États-Unis et la Chine travaillent en commun depuis plusieurs années à un projet de guerre simulée. Le Pentagone s’y est mis dès 1998. Il vous faut savoir que les États-Unis et la Chine sont comme cul et chemise pour pratiquement tout ; cette guerre est une sorte d’opération conjointe en préparation depuis des années.

Les physiciens et programmateurs du complexe militaro-industriel ont des décennies d’avance sur la physique officielle publiée dans les revues spécialisées et accessibles au public. Certains programmes abor­dent des sujets qui dépassent ce qui est concevable pour des physiciens classiques..

Ils ont développé à Livermore un projet qui s’appelle Shiva Nova et qui utilise des batteries de lasers géants. Ils sont vraiment énor­mes, avec des condensateurs géants, des terawatts d’énergie. Les essais se passent dans un énorme bâtiment construit sur des ressorts, les lasers sont braqués sur un minuscule petit point. Cela provoque une réaction de fusion qui reproduit certaines conditions d’essais d’armes nu­cléaires. Ce sont des essais nucléaires en laboratoire qui permettent d’enregistrer des données très avancées sur le petit point où se concentre toute cette énergie.

"Étoile" miniature développée dans le cadre du projet Shiva Nova : un laser de 300 milliards de Watts frappe une cible de 0,5 millimètres de diamètre contenant du combustible deutérium-tritium.
« Étoile » miniature développée dans le cadre du projet Shiva Nova : un laser de 300 milliards de Watts frappe une cible de 0,5 millimètres de diamètre contenant du combustible deutérium-tritium.

Le problème, c’est que ces tirs à très hautes énergies provoquent des déchirures dans le tissu spatio-temporel. On a déjà pu observer cela à Hiroshima et Nagasaki et on peut même le déceler dans d’anciens documents cinématographiques qui montrent les premiers essais nucléaires. Le problème des ruptures dans l’espace-temps, gran­des ou petites, c’est qu’elles ouvrent la voie à des choses ou à des êtres indésirables.

La venue de ces êtres bizarres, leur influence cacophonique, crée d’énormes problèmes. Lorsqu’on provoque des ruptures du tissu spatio-temporel, qu’on le veuille ou non, on brouille le temps lui-même. Les tentatives de ré­paration n’ont fait qu’engendrer une superposition complexe de boucles temporelles. Il y a des extraterrestres qui essayent de nous aider, d’autres qui se réjouissent de ces perturbations et qui les utilisent pour essayer de nous contrôler. C’est un énorme désordre ! Nous avons ouvert la boîte de Pandore mais restons incapables d’en gérer les conséquences.

Représentation d'une boucle temporelle.
Représentation d’une boucle temporelle.

 

 

 

Le risque, c’est que chaque fois qu’on essaye de réta­blir la situation, on aggrave les choses, et cela ne fait qu’empirer. Montauk, par exemple, n’est pas une fable. c’était une expérience authentique. Et cela s’est terminé par un désastre; ils ont provoqué une rupture du temps qu’ils sont toujours dans l’impossibilité de réparer.

NOTA : Développé dans une base secrète souterraine de l'armée américaine située non loin de Manhattan (New York), tout près de l'île de Long Island, le projet Montauk avait pour objectif la mise au point et l'expérimentation d'un système permettant à des humains d'acquérir l'invisibilité, d'ouvrir un sas dans notre espace-temps et, accessoirement, d'établir des contacts avec des civilisations extraterrestres présentes, passées et mêmes futures.
NOTA : Développé dans une base secrète souterraine de l’armée américaine située non loin de Manhattan (New York), tout près de l’île de Long Island, le projet Montauk avait pour objectif la mise au point et l’expérimentation d’un système permettant à des humains d’acquérir l’invisibilité, d’ouvrir un sas dans notre espace-temps et, accessoirement, d’établir des contacts avec des civilisations extraterrestres présentes, passées et mêmes futures.

Notez que cela concerne aussi le Programme Ar-en-Ciel (Rainbow Project), les Portes des Étoiles… ils y travaillaient aussi. L’une de ces portes nous connecte à Mars, et c’est un lien stable, quelles que soient les positions respectives des deux planètes. Nous avons déjà une base là-bas depuis les années 60, plusieurs bases en fait.

Si vous avez quelques notions de physique, vous savez ce qu’est un signal non local : deux particules en des endroits différents de l’univers, peuvent communiquer entre elles instantanément, quelle que soit la distance. Des systèmes ont été mis au point qui permettent des communications, localement ou sur de vastes distances, en ayant recours à une technologie qui rend toute écoute indiscrète impossible parce que rien, aucun signal, ne circule entre les deux stations qui puisse être codé ou intercepté. L’élégance de la chose, c’est que ces systèmes sont très faciles à construire. Sur deux planches à pain, avec des composants bon marché que n’importe qui peut acheter, vous pouvez créer deux circuits chaotiques et communiquer de cette façon ; c’est à votre portée si vous savez comment faire.

Il y a d’ailleurs d’autres applications que les communications : on peut voyager sur de très grandes distances en utili­sant des portes. Certains parmi nous sont passés par des portes des étoiles, mais pas pour se rendre sur Zeta de Reticulum, comme on l’a dit. Ils sont allés sur Alpha du Centaure. Zeta 1 et 2 sont très loin l’une de l’autre, alors que Alpha et Proxima du Centaure sont très pro­ches. Alpha du Centaure possède un système solaire très semblable au nôtre, bien que plus ancien, et ses planètes sont sur des orbites stables. Il y a trois planètes habitées, la deuxième, la troisième et… je crois, la cinquième.

Il est relativement facile d’arriver là-bas, c’est à moins de cinq années-lumière, autrement dit, à côté de la porte. Les gens là-bas ont un aspect très humain, ils ne sont pas du tout comme les « Gris », ils nous ressemblent beaucoup. D’ailleurs, la forme humaine est très répandue dans l’univers. Ils ont des enfants, qu’ils élèvent avec amour, mais ils ne sont pas soumis à la dualité et vivent dans l’harmonie.

Une autre application a été le projet Looking Glass [nom emprunté au titre du tome II d’Alice au Pays des Merveilles : Through the Looking Glass = « À travers le miroir »]. Il s’agissait d’une technologie qui permet­tait de lire dans le futur. Nous ne sommes pas les concepteurs de cette technologie, nous l’avons reçue ou récupérée d’un vaisseau capturé. Je n’ai pas travaillé là-dessus.

Je préférerais vous parler d’un événement réel qui s’est produit à Hunter Liggett, et auquel j’ai directement participé.

Hunter Liggett se trouve à 145  km dans le sud-­est de Monterey en Californie. À l’époque, j’étais à Fort Ord. C’était au début des années 70, j’étais militaire et enrôlé au CDCEC (Combat Developments Command Experimentation Command). Vous pouvez vérifier. Nous faisions les essais de toutes sortes de systèmes et nous vivions en campagne. Nous portions souvent des lunettes de protection contre les lasers et devions régulièrement subir des examens de la rétine. On avait même posé des lunettes spéciales au bétail qui se trouvait dans les champs ! C’était le spectacle le plus insolite que vous puissiez imaginer. Un jour; pendant nos essais, un disque est venu se placer en vol stationnaire juste devant nous au-dessus des champs. Alors nous avons abattu ce foutu machin !

Ovni abattu

Nous n’aurions jamais dû ; ce n’était pas moi personnellement, mais mon groupe. Nous avions toutes ces armes spéciales sous la main et je crois qu’ils ont paniqué et se sont crus en train de jouer dans un polar. Le vaisseau endom­magé a été capturé ainsi que ses occupants, que j’ai pu apercevoir brièvement. C’était des humanoïdes de taille enfantine au crâne glabre avec de petits yeux, et non les grands yeux en amande. Je ne sais pas si ce fait est connu, je ne crois pas que cela se trouve sur Internet.

La plupart des autres témoins se sont retrou­vés au Vietnam et beaucoup ont été tués ; peut-être suis-je le dernier témoin vivant de cette affaire… Je ne sais pas. J’ai possédé jadis une vraie photo d’un alien. Je l’ai montrée à une femme remarquablement intelligente, une microbiologiste qui travaillait pour l’une des agences.

Cela lui a fichu une trouille terri­ble, je n’en revenais pas. Elle ne voulait pas en entendre parler. J’en conclus que le public, y compris les scientifiques, ne sont pas prêts à recevoir ce genre d’information. Cette personne était intelligente mais cela ne l’a pas empêché de péter les plombs, de refuser de savoir.

Extraterrestre

Cette photo montrait un petit être à peau sombre, presque noire et ridée, le seul survivant d’un accident ; il est mort peu après. Il portait un vêtement auto-régénérant, une sorte de tissu capable de se réparer tout seul. Il était muni d’un instrument qui ressemblait à une télécommande, on le lui a confisqué.

Comment cet être est arrivé sur la Terre ? C’est tellement complexe que peut-être per­sonne ne possède toute l’information. Tout est tellement cloisonné, jusqu’au sommet, que la plupart des agences ne savent pas ce que savent les autres, personne ne parle à personne.

Il arrive que des projets entiers soient réalisés en double, au prix de Dieu sait combien de milliards, parce que l’existence de l’autre projet est complètement ignorée. En tant que scientifique, je peux vous assurer que ceux de notre espèce travaillent sou­vent avec un bras lié derrière le dos parce que nous ne pouvons communiquer librement.

En fait, la plupart du temps, nous ne pouvons pas même communiquer du tout ! Et il y a des dizaines, des centaines de projets classifiés, de grands projets, c’est un désordre total. Notez ceci : il y a de nombreux groupes d’aliens, et d’ailleurs nos propres ancêtres y sont étroitement mêlés. Les boucles temporelles se superposent dans une grande confusion. Même avec un QI de 190, vous ne pourriez y voir clair !

La plupart des photos de la Lune ont été retouchées. C’est une pratique courante à la NASA. Peu de gens savent que les images radar du National Weather Service (Service Météo National) sont aussi retouchées ; il y en a qui ne sont pas pu­bliées. Je ne parle pas de retouches manuelles, mais de filtrage électronique avec un logiciel. Certaines traces radar sont énormes.

En outre, les radars météo sont incapables de déceler les objets qui ce déplacent au-delà d’une certaine vitesse, environ 3.200 km/h, mais il reste des traces qui sont supprimées. La plupart sont des OVNI. Ils sont souvent invisibles à l’œil nu mais apparaissent au radar. On les détecte aussi par l’ultraviolet. Je ne pense pas que cela soit connu du public.

Revenons aux boucles temporelles : qu’arrive-t-il si je re­monte dans le temps et que je tue mon grand-père ? Rien. Si vous remontez le temps et modifiez le passé, cela crée une nouvelle série chronologique qui est un embranchement de la première. Sur cette nouvelle branche, vous ne seriez pas né et donc vous n’existeriez pas, c’est le seul fait exact du paradoxe. Mais sur la ligne chronologique actuelle, qui vous situe ici et maintenant, vous existez et poursuivez votre existence ; il n’y a donc pas de paradoxe. Le temps est une sorte d’arbre aux multiples branches ; aucun principe n’est violé. Quant aux événements futurs, ce sont des possibles, pas des certitudes et c’est une nuance très importante.

J’ai travaillé dans un groupe ; « ils » nous ont remis un rapport qui, curieusement, ne semblait avoir aucun lien avec nos activités ; c’est arrivé comme ça, personne ne s’y attendait. Je n’oublierai jamais ce que le type nous a dit ; sur le moment, cela m’a sem­blé vraiment incohérent : « Il y a les loups et il y a les moutons, et nous sommes les loups. » « Ils » nous l’ont fait lire et puis c’est tout. Il n’y avait pas de choix et il n’y en a toujours pas. « Ils »considèrent que nous sommes trop nombreux et, vous savez, au fond « ils » n’ont pas tort ! « Ils »cherchent donc des moyens de réduire le nombre ; mais il se trouve que je n’approuve pas leur méthodes. Outre les problèmes d’espace-temps dont j’ai parlé, il y a celui du surpeuplement. C’est très simple : il existe des programmes de réduction de la population mondiale pour le bien de tous. Croyez-le ou non, l’intention est positive. Kennedy avait élaboré cela il y longtemps. La RAND Corporation était impliquée ainsi qu’un des Rockefeller…, Lawrence, je crois.

On a généré des virus arti­ficiels, disséminés de manières diverses, qui sont difficiles à détecter, à identifier et impossibles à soigner. Tout a été calculé pour que les médecins ne puissent pas comprendre ni même soupçonner ce qui se passe.

En tant qu’individu humain de chair et d’os, je suis épouvanté. En tant que scientifique entraîné à prendre du recul, à voir les choses d’un point de vue global, je dois avouer que je comprends la logique de la démarche. Comprenez­-moi bien, je ne cherche ni à défendre, ni à ignorer cela ; mon commentaire procède d’un point de vue scientifique abstrait. Nous devons faire face, sur cette planète, à des problèmes si énormes que peu de gens possèdent la formation ou l’expérience per­mettant d’appréhender l’ensemble dans un même champ de vision.

La nature de mon travail m’a offert la chance de voir beaucoup de choses que la plupart des gens ne voient pas. J’ai travaillé dans plusieurs agences différentes et cela me donne une vue d’ensemble. Savez-vous qu’il est légal d’es­sayer des agents chimiques et biologiques sur des citoyens américains ? C’est légal, il suffit d’obtenir l’approbation du maire d’une ville, ou de son équivalent n’importe où, ou d’un représentant officiel, Personne ne sait cela, mais vous pouvez vérifier. C’est bien caché dans la loi mais c’est du domaine pu­blic.

Je n’aime choquer per­sonne, mais je ne suis pas opti­miste. Les problèmes auxquels notre race doit faire face sur cette planète sont gigantesques. Je ne pense pas que la plupart des civils soient prêts et aptes à comprendre ni à en gérer la complexité. Ils ont tous assez de mal à s’occuper de leur vie quotidienne et ceci est d’un tout autre niveau. Le surpeuplement est une affaire très grave et tous les autres problèmes y sont liés. Je comprends que les militaires doivent prendre les choses en main.

Je voudrais terminer sur ce message essentiel : j’espère vraiment et je voudrais croire qu’en tant que peuple humain, nous puissions gérer tout cela, mais en me réveillant le matin, parfois j’en doute. Pourtant, profondément, je souhaite que les gens prennent conscience des choses importantes qui nous ont toujours été dissimulées et décident de travailler ensemble à changer tout cela. »

Henry Deacon


 

Jardin d'Eden

 

 

Il est clair que les inventions diaboliques de l’homme et ses actes d’agression envers la Terre et le système solaire tout entier, résultent de notre façon de penser et d’envisager la relation avec notre milieu naturel. Nous pensons que la Terre ne mérite pas d’être prise en considération, que nous pouvons agir pour notre seul intérêt personnel sans avoir à nous soucier d’elle, et nos actes sont le prolongement de cette pensée.

Chacun sait désormais que les inondations, les ouragans, les tremblements de terre, les éruptions volcaniques et toutes les terribles catastrophes que subit la Terre depuis quelques années ne sont pas des accidents qui surviennent au hasard. Les bouleversements terrestres sont principalement la conséquence logique du manque de spiritualité de l’humanité et de ceux qui la gouvernent.

Nous pouvons pourtant atténuer ou supprimer ces catastrophes planétaires et les souffrances humaines consécutives. La parade semble même évidente : il suffirait que chacun adopte un comportement de bienveillance et de compréhension vis-à-vis des animaux, de la nature et des autres humains, que chacun prenne conscience que l’humanité, la planète et tous les êtres vivants qui la peuplent forment une véritable unité. C’est ce que savent et affirment depuis toujours les grands Maîtres spirituels de l’humanité et les peuples de la Terre qui ont su rester en contact avec la nature et les forces cosmiques de l’Univers, notamment les Amérindiens. Ils se sont toujours sentis unis à la nature, ils savent l’écouter, la respecter, la comprendre.

L’intelligentsia scientifique et politique occidentale s’imagine que l’avenir de l’humanité dépend entièrement des avancées technologiques, mais ce n’est qu’un aveu d’orgueil et d’ignorance. Et cela le restera aussi longtemps que la science demeurera coupée du cœur de l’Univers et des forces de la nature. Si ceux qui ont échafaudé des plans diaboliques de domination planétaire et de conquête spatiale, si ceux qui ont mis au point les « black programs » commençaient enfin à faire preuve d’un peu d’humilité, à s’interroger sur leur conduite et à porter attention aux multiples signes par lesquels leur répond la Terre, les effets les plus désastreux de la déchirure actuelle de notre trame spatio-temporelle pourraient peut-être encore être évités.

Cultivons des pensées d’humilité et de respect. Agir avec compréhension et bienveillance dans notre quotidien, c’est contribuer au nettoyage de la Terre et de la conscience collective de l’humanité. Respectons les autres, comprenons que nous sommes tous et toutes les cellules d’un même corps. Nous avons trop tendance à nous critiquer et à nous juger. Aidons à construire un monde de paix, sans luttes territoriales ou économiques, sans projets de guerres et de colonisations planétaires. Mettons en place la coopération, le partage, la Fraternité. Et alors nous aborderons tous ensemble et sans encombre une nouvelle boucle spatio-temporelle, qui sera celle d’un nouvel Âge d’Or de l’humanité.

 

 

 

 

 

La date de la fin de notre civilisation actuelle avancée à 2040

 

Les millions de réfugiés actuels annoncent le début réel de la crise alimentaire...et la fin de notre civilisation.
Les millions de réfugiés actuels annoncent le début réel de la crise alimentaire…et la fin de notre civilisation.

 Dans une étude de l’Université Anglia Ruskin (Angleterre), des scientifiques ont estimé que la civilisation allait s’effondrer d’ici trente ans, en raison de pénuries alimentaires catastrophiques, si rien ne changeait. À travers le projet «Global Ressource Observatory», l’étude, qui est soutenue par le Bureau des Affaires étrangères britannique, prétend être «un appel à réfléchir» et tente de prouver que notre monde actuel n’est pas durable.

Des catastrophes météorologiques

crise alimentaire 003

Le rapport précise que d’ici 2040, la production alimentaire mondiale pourrait se voir perturbée par la flambée des prix du blé, du maïs, et du soja, qui seront multipliés «par quatre par rapport aux années 2000». Le riz, quant à lui, augmentera de 500%. «Le système d’approvisionnement alimentaire mondial va faire face à des pertes catastrophiques, et entraîner une épidémie de famine puis des émeutes», indique dans la revue Insurge Itelligence, Aled Jones, le directeur de recherche de l’Université.

Très pessimistes, ces prévisions catastrophiques seraient initialement causées par les changements climatiques qui entraîneraient des accidents météorologiques sans précédent. Des inondations, des sécheresses, et des tempêtes pourraient décimer des exploitations agricoles complètes et briser le système d’approvisionnement alimentaire mondial «si nous ne changeons pas de cap», d’après les chercheurs.

Des inégalités encore plus fortes

crise alimentaire 004

Bien qu’elles soient des prévisions, les catastrophes météorologiques ne sont pas les seules raisons qui pourraient provoquer ce déclin. «Le système alimentaire mondial est sous la pression chronique de répondre à une demande sans cesse croissante», détaille l’étude. La hausse de la démographie sera en effet un enjeu majeur dans le défi alimentaire des années à venir.

Ainsi, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) prévoit, dans son rapport intitulé «L’Etat de l’insécurité alimentaire dans le monde», que la production agricole mondiale devra plus que doubler d’ici 2050 pour combler cet écart entre l’offre et la demande. Mais sans l’apport de nourriture adéquat, cela devrait augmenter les inégalités entre les pays comme le montre l’infographie ci-dessous. D’ici 2016, plus de 5% de la population dans 79 pays seraient touchés par la sous-alimentation.

(Proportion des sous alimentés dans le monde)


Rappelons-nous qu’en 2013

L’ONU avait  mis en garde la communauté internationale contre l’imminence d’une crise alimentaire mondiale en 2013, écrivait alors le quotidien britannique The Guardian.Les réserves mondiales de céréales ont atteint des niveaux de production dangereusement bas.

Par ailleurs, la sécheresse qui a sévi cet été aux États-Unis, la pire depuis plus de 50 ans, a favorisé la hausse des cours du maïs et du soja ces derniers mois et le manque de précipitations en Russie et dans la région de la mer Noire ravive les craintes d’une nouvelle crise alimentaire.

Cette hausse si elle se poursuit pourrait provoquer des troubles et des conflits armés dans plusieurs endroits du monde, avertit encore l’’ONU.
« Les réserves mondiales de céréales sont si dangereusement basses que les phénomènes météorologiques les plus extrêmes des États-Unis ou d’autres pays exportateurs d’aliments pourraient déclencher une crise alimentaire majeure au cours de l’année prochaine. » Ce niveau n’avait jamais été aussi bas depuis 1974, a expliqué Abdolreza Abbassian, économiste senior de la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture.
« Nous avons moins produit que ce que nous consommons. C’est pourquoi les stocks sont en cours diminuent. » « Les approvisionnements et les réserves à travers le monde sont à un niveau très bas, ce qui ne laissera aucune place pour les imprévus l’année prochaine », a déclaré Abdolreza Abbassian. Par ailleurs, la FAO avertit qu’en 2012, plus de 870 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde. La crise alimentaire au Moyen-Orient et en Afrique s’aggrave de plus en plus.

Lester Brown, président du Earth Policy Institute, estime que l’on ne peut plus se fier au climat, et que la demande de nourriture croît tellement vite que la rupture est inévitable, à moins que des mesures urgentes ne soient prises immédiatement. « Les pénuries alimentaires ont détruit des civilisations antérieures. Nous sommes sur la même voie. Chaque pays devra maintenant se débrouiller par lui-même. Le monde vit chaque année comme s’il s’agissait de la dernière », écrit-il dans un nouveau livre, Full Planet, Empty Plates.

En 2012, pour la sixième fois en 11 ans, le monde avait consommé plus de nourriture qu’il n’en  avait produit, principalement en raison de conditions météorologiques extrêmes aux États-Unis et d’autres grands pays exportateurs d’aliments.La situation s’est perpétuée en 2013 et en 2014. Oxfam a déclaré la semaine dernière que les prix des denrées de base, notamment le blé et le maïs, pourraient doubler dans les 20 prochaines années, entrainant des conséquences désastreuses pour les populations pauvres qui consacrent une part importante de leur revenu à l’alimentation.

« Nous entrons dans une nouvelle ère de hausse continue des prix alimentaires et la faim dans le monde va se propager. » « La géopolitique de la nourriture éclipse maintenant la géopolitique du pétrole », explique encore Brown qui conclut de la sorte : « Les menaces les plus urgentes de ce siècle sont le changement climatique, la croissance démographique, la pénurie d’eau et la hausse des prix des aliments. »


 

 

Quelque chose affecte notre système solaire

Notre système solaire.
Notre système solaire.

Voici les faits:

Le soleil: Depuis 1901, le champ magnétique global du Soleil  est devenu 230 pour cent plus fort qu’il ne l’était avant .

La Lune: la lune de la Terre est de plus en plus  entourée d’une atmosphère. Autour de la lune, il y a cette  couche profonde de Natrium  (d’environ 6,000 kilomètres)  qui n’y était pas avant.

Mercure: une glace polaire inattendue a été  découverte, avec un (étonnamment) fort champ magnétique intrinsèque.

Venus: 2500%  d’augmentation de la luminosité aurorale, et de  forts changements atmosphériques en  moins de 40 ans.

Mars: «Réchauffement global» de l’athmosphère, d’énormes tempêtes, disparition des calottes polaires.

Jupiter:. augmentation de plus de 200% de la  luminosité  entourant les nuages ​​de plasma (les ceintures énormes dans l’atmosphère de la planète géante ont changé de couleur, les points chauds de rayonnement ont disparu et sont évasés à nouveau, et l’épaisseur des couches nuageuse   a épaissie et  s’est dissoute.De plus, toutes les  roches de l’espace gravitant autour d’elle  ont été absorbé par  la géante gazeuse.)

Saturne: Diminution importante (à l’équateur) des  vitesses de courant-jet en  seulement  30 ans, accompagné d’une  surtension surprenante  de rayons X  (venant toujours de l’équateur).

Uranus: Gros changements dans sa  luminosité, augmentation de l’activité générale de formations nuageuses (Cette planète utilisé pour avoir une atmosphère très calme.)

Neptune : 40% d’augmentation dans  la luminosité de son atmosphère .

Pluton: 300% d’augmentation de la pression atmosphérique, de même que Pluton a reculé plus loin du Soleil .

Terre:. importants et évidents changement globaux  à l’échelle météorologiques et géophysiques .L’Axe de la Terre a changé.

Notre soleil vu du centre des USA.
Notre soleil vu du centre des USA.

Voici un peu comment le soleil avait l’air en 2013 à partir du milieu des États-Unis le 21 Juin. Les points magenta sont où le soleil aurait dû lever et si notre axe était normal, comme il était il y a 30 ans.

Une étoile en changement.
Une étoile en changement.

Le plasma incandescent à la pointe de notre système solaire a récemment augmenté de  1,000 pour cent.

Changement dans les masses,changement de polarité magnétique solaire, éther non électromagnétique, « hyperdimensionnelle l’énergie des vagues  » plus complexe, les dimensions supérieures, Planète X ou« juste »le soleil? Que pensez-vous?


 

Au passage de 2013 à 2014 ,le champ magnétique solaire s’est inversé

soleil003

Le Soleil a désormais effectué une rotation complète de son champ magnétique. A mi-chemin du cycle solaire 24, les pôles Nord et Sud ont échangé leur place, inversant totalement la polarité de l’étoile. Le cycle solaire s’achèvera, lui, dans onze années. Le Nord est au Sud et le Sud est au Nord. Vous être complètement à l’ouest ? La NASA a annoncé que le Soleil venait « de se retourner, de haut en bas ». Plus concrètement, cela signifie surtout que son pôle nord et son pôle sud se sont inversés, lui permettant d’atteindre le point médian du cycle solaire 24. Et qui dit inversion des pôles, dit évidemment changement dans le champ magnétique du Soleil. Désormais, ce dernier va commencer à se déplacer dans des directions opposées afin d’entamer la second partie d’un processus long de 22 années (la durée d’un cycle solaire). Dans onze ans donc, les pôles nord et sud du Soleil s’inverseront de nouveau, clôturant le cycle 24. « L’inversion du champ magnétique du Soleil est, littéralement, un événement majeur », rappelle le Docteur Tony Phillips, de la NASA, repris par The Independent. Pour cela, le champ magnétique de  chaque pôle s’affaiblit, puis devient nul. Et finalement, il émerge de nouveau avec la polarité inverse. « C’est une partie tout à fait normale du cycle solaire », précise Phil Scherrer, physicien solaire à l’Université de Stanford. Afin de mieux comprendre le processus, la NASA a publié une visualisation de la façon dont le changement, débuté en 1997, s’est opéré . Cela montre la polarité verte (positive) s’échangeant avec la polarité violette (négative).

Un processus lent « À l’apogée de cette inversion magnétique, l’activité solaire augmente, les taches solaires sont de plus en plus présentes, et les éruptions solaires comme les éjections de masse coronale plus fréquentes », indique Karen C. Fox de la NASA. Mais l’inversion des pôles est un mécanisme lent et stable. Selon Todd Hoeksama, physicien solaire, c’est « un peu comme une marée qui monte ou qui descend. Chaque petite vague apporte un peu plus d’eau et, finalement, vous obtenez une inversion complète ». Néanmoins, ce n’est pas un processus parallèle. Ainsi, si le pôle nord a inversé sa polarité au début du mois de décembre, le pôle sud a été obligé d’accélérer la cadence pour le rattraper et changer avant la fin de l’année 2013. Et la portée d’un tel changement devrait être conséquente. « Le domaine d’influence du champ magnétique du Soleil, aussi connu sous le nom d’héliosphère, s’étend à des milliards de kilomètres au-delà de Pluton. Les changements de polarité du champ magnétique se propagent jusqu’à la sonde Voyager, au portes de l’espace interstellaire », détaille Tony Phillips. Pas de conséquences catastrophiques Alors bien sûr, au premier abord, un tel changement peut surprendre voire paraitre inquiétant. Pourtant, pas de panique, la galaxie ne devrait pas subir de bouleversement catastrophique. En effet, les conséquences d’un tel changement de polarité sont bien plus subtiles et touchent principalement l’exploration spatiale plutôt que la vie quotidienne des habitants de la Terre.

« Les rayons cosmiques sont dangereux pour les astronautes et les sondes spatiales. Et en cas de changement de polarité, ils sont affectés. Ce sont alors des particules d’énergie accélérées pratiquement à la vitesse de la lumière grâce à des supernovas et d’autres événements violents de la galaxie. Certains chercheurs pensent que cela pourrait affecter le climat sur la Terre ou encore favoriser la présence de nuages », avance Tony Phillips, dans un communiqué. D’un autre côté, les aurores boréales et leur homologue du sud, les aurores australes, devraient être plus fréquentes et surtout plus visibles, notamment lorsqu’elles atteignent leur phase finale. Un cycle étonnamment faible Depuis son commencement, le cycle solaire 24 s’est avéré plutôt imprévisible. Premièrement, il a pris environ une année de retard, puisque l’activité solaire de 2009 était très faible. Cela a poussé les astronomes à décaler le point médian du cycle de 2012 à 2013. Selon les experts, le cycle solaire 24 est d’ores et déjà l’un des plus faibles de l’Histoire.   

Alerte Fukushima : “En 2016, 800 000 milliards de Bq de Cs 137 atteindront la côte Ouest nord-américaine”

 

C'est à partir de cette côte japonaise que  les courants marins emportent plus de 450 tonnes d'eau irradiées par jour vers les États-Unis d'Amérique et le Canada...dans l'indifférente totale des gouvernements  à la solde des  puissantes multinationales. Le sort de l'avenir de nos générations futures est scellé ici. Réveillons nous avant qu'il soit trop tard. ...Il est minuit moins une!
C’est à partir de cette côte japonaise que les courants marins emportent plus de 450 tonnes d’eau irradiées par jour vers les États-Unis d’Amérique et le Canada…dans l’indifférente totale des gouvernements à la solde des puissantes multinationales.
Le sort de l’avenir de nos générations futures est scellé ici.
Réveillons nous avant qu’il soit trop tard.
…Il est minuit moins une!

 

Le Pr. Aoyama de l’Institut de Radioactivité Environnementale de l’Université de Fukushima a rapporté que 800 Téra Bq (800 000 000 000 000 Bq) de Césium 137 vont atteindre la côte Ouest de l’Amérique du Nord vers 2016. La quantité attendue pour les autres nucléides tels que le Cs 134 et autres n’est pas officiellement communiquée.

Ceci représente 5 % de la quantité totale de Cs 137 déversée dans le Pacifique.

http://anago.2ch.net/test/read.cgi/dqnplus/1429877329/

(Note de Iori : C’est un rapport de l’Université de Fukushima. Les quantités réelles peuvent être supérieures à celles annoncées à cause de la pression politique cherchant à minimiser la situation réelle.)

 

Plus de 960,000Bq Cs-134/137 et 2,336,000,000Bq  de gaz noble radioactifs déchargés des réacteurs à l’air libre à  chaque heure

Un des réacteurs qui a explosé à Fukushima,en 2010
Un des réacteurs qui a explosé à Fukushima,en 2010

Le 25 mai 2015, Tepco a rapporté  avoir  versé (en  avril 2015) plus de  960 000 Bq / heure de césium 134 et 137 ,,,qui  continuent de s’échapper Toujours  à partir des Réacteurs 1 à 4 Dans l’atmosphère.
C’est 2,7 fois plus que leur estimation préliminaire publiée fin avril.

Tepco affirme Que la différence s’explique par leur changement de méthode de calcul. Ça laisse Fortement Penser Que la Totalité du volume de Cs de 134-137 dispersé DEPUIS le débuts est  sous-Estimée DEPUIS le 3/11 (le tsunami du 11 mars 2010) . Les autoritésde TEPCO ont négligé de  publier le  nouveau calcul du volume  de radioactivité  jeté  à tout vent avant avril 2014,tel qu’exigé par l’Organisation mondiale de l’Énergie Atomique.
Comparé à mai 2014, le volume de Cs de 134/137 dispersé  montre  une AUGMENTATION  de 180% en avril dernier. Tepco affirme cependant que ça Reste 10% en dessous du niveau de «contrôle de la dispersion » et ILS ne donne Aucune explication à cette  augmentation.
Pour le réacteur 3 en Particulier, le volume de radioactivité  dispersée est de  78 fois celui de mai 2014. En outre, 95 000 Bq / heure de Cs 134/137 se répand DEPUIS le bâtiment du réacteur 4 bien qu’il ne contienne aucun combustible nucléaire.

Concernant  les gaz rares (Comme Le Kr 85), le Système de Contrôle des gaz de la PCV ( enceinte de confinement primaire  ) a relevé que  2 336 000 000 Bq de gaz se disperse à l’heure DEPUIS AVRIL à partir des Réacteurs 1 à 3. Tepco affirment Que les gaz rares radioactifs s’échappent en nuages ​​qui ne provoquent que des expositions externes.Tepco veut nous   faire croire  que la dose d’exposition due à la dispersion des  gaz rares libérés devrait être vraiment faible.

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2015/images/additional_amount_150525-j.pdf
http://www.tepco.co.jp/life/custom/faq/images/d150430_08-j.pdf

 

.