Réécrire l’histoire de la conspiration nazi: Les nazis n’ont jamais été détruits

Paul Manning,, un éminent journaliste, a été persécuté pour avoir révélé en 1981 que la Seconde Guerre mondiale était une mascarade.

Avec la coopération des Alliés, Martin Bormann a assuré la renaissance économique de l’Allemagne après la guerre en transférant la richesse nazie à l’étranger.

Lui et Hitler ont probablement survécu.

Ceci est une preuve supplémentaire que, au sommet, les Nazis et les Alliés étaient contrôlés par les mêmes personnes, les banquiers juifs Illuminati (Sabbatéen-Frankistes). Voir : L’origine réelle des Illuminati identifiée

 

Le but de la guerre en général est de tuer les juifs non maçonniques et les goys patriotes, de dégrader et de démoraliser l’humanité, d’augmenter la dette et de consolider le pouvoir entre les mains de ces banquiers.

Pourquoi les gens hésitent-ils à croire que l’humanité est sous l’emprise des satanistes?

 L’histoire moderne était (et est) un enfer-sur-terre pour plusieurs millions de personnes. Cela n’a pas été fait par enfants de chœur.

L’Empire nazi sabbatéen-frankiste après la Seconde Guerre mondiale est le titre d’une vidéo incontournable de Dave Emory.

J’ai trouvé cette revue dans les commentaires. Dave mérite d’être félicité pour avoir maintenu cette histoire critique à lui tout seul.

Naturellement, ils veulent le supprimer.

La vérité sans fard :

Une revue de Paul Manning

Martin Bormann: Nazi In Exile » 1981 (Pdf)

Martin Bormann: Nazi en exil « 1981 (Pdf)

Par John C. Sanders

Anticipant la défaite du Troisième Reich, le Reichsleiter Martin Bormann créa 750 entreprises dans des pays neutres, prêtes à recevoir la richesse en liquide de l’Allemagne en plus des brevets et autres informations industrielles exclusives.

Un génie organisationnel et le véritable pouvoir derrière Hitler, Bormann, connu sous le nom d’ »Éminence Grise« , a fui avec succès l’Europe pour l’Amérique du Sud où il a administré un « Reich en exil » dans les années qui ont suivi la guerre.

Avec les restes des SS en tant qu’instrument d’exécution, l’ancien directeur général de la Gestapo, Heinrich Mueller, en tant que directeur de la sécurité, les 750 entreprises comme base du pouvoir économique et le silence bienveillant  et la coopération des alliés occidentaux, Bormann a guidé son organisation vers une position de pouvoir bien établie .

Un banquier cité par Manning a appelé l’Organisation Bormann, « l’accumulation la plus importante du pouvoir d’argent du monde sous un seul contrôle dans l’histoire« .

Contrôlant les grandes sociétés allemandes, la République fédérale elle-même et une grande partie de l’Amérique latine, l’Organisation Bormann a également maintenu un formidable cercle d’influence aux États-Unis.

Paul Manning a écrit le texte définitif sur l’organisation de Bormann. Manning a travaillé avec la radio  CBS pendant la Seconde Guerre mondiale à Londres en tant que membre de l’équipe d’élite Edward R. Murrow / Walter Cronkite et est ensuite devenu un rédacteur de discours pour Nelson Rockefeller.

DÉCOUVERTE

Plusieurs décennies après la Seconde Guerre mondiale, Manning est tombé par hasard sur les entrevues militaires CSDIC (Combined Services Detailed Interrogation Centers) américaines des membres des magnats industriels et bancaires allemands dans les Archives nationales des États-Unis. Consterné par les résultats, Manning a entrepris d’écrire un livre sur les machinations secrètes du blanchiment d’argent nazi.

Inconnu de Manning, le manuscrit était un enjeu dans le cœur de l’ancien directeur de la CIA, Allen Dulles, qui représentait de nombreux intérêts allemands des deux côtés de l’Atlantique durant les années 1930 et 1940 à travers son cabinet d’avocats Sullivan et Cromwell, avec de bureaux à New York  et Berlin.

Lors de la reddition allemande, Dulles a contribué à recruter discrètement le général Reinhard Gehlen, le chef des services de renseignements d’Hitler, ainsi que plusieurs de ses principaux collaborateurs. Ils ont été amenés à Fort Hunt, en Virginie et intégrés dans l’OSS des États-Unis devenue ensuite la C.I.A. Gehlen est resté secrètement en plein emploi aux USA jusqu’à son retour à la tête du BND (Service fédéral de renseignement ) allemand dans les années cinquante.

Préoccupé par l’exposition publique de l’enquête de Manning, Dulles s’est porté volontaire pour «aider» Manning avec son manuscrit, et l’a envoyé dans une chasse aux oies sauvages soigneusement orchestrée, à la recherche de Martin Bormann en Amérique du Sud. Sans savoir qu’il avait été délibérément détourné, Manning a écrit un avant-propos dans son livre pour remercier personnellement Allen Dulles de son assurance que « j’étais sur la bonne voie » et que je « devrais continuer ». En réalité, l’aide de Dulles visait à envoyer Manning et son manuscrit dans l’obscurité pour éviter la divulgation du transfert et la protection de l’argent nazi.

HISTOIRE DE PUBLICATION

Grâce à ses liens avec les grandes sociétés américaines, le groupe Bormann a réussi à faire pression sur l’éditeur pour qu’il rejette le manuscrit de Manning. La famille Thyssen a joué un rôle particulièrement important dans la répression du livre de Manning. (Le patriarche Fritz Thyssen était le plus ancien soutien d’Hitler parmi les industriels allemands) Son petit-fils, le comte Zichy-Thyssen, qui contrôlait Thyssen Steel depuis sa base en Argentine, a fait savoir qu’il apprécierait beaucoup que les éditeurs américains « restent à l’écart » du texte de Manning.

Manning a finalement trouvé une maison pour le livre à la maison d’édition non-conformiste Lyle Stuart. En représailles, le directeur de la maison d’édition, des malfrats téléguidés lui ont brisé les jambes la semaine où le livre a été publié et les critiques du livre ont été bloquées dans les principaux journaux et publications grand public. En 1993, après une nouvelle décennie de recherches intenses,le fils de Manning, Jerry, fut assassiné sans raison apparente et inexplicablement, sauf qu’il était le fils de son père !

 

Sur la base des informations recueillies auprès de ses contacts dans la communauté du renseignement, Manning a conclu que le meurtre était en représailles pour son travail continu et son intention de publier un livre de suivi, « À la recherche de Martin Bormann« . La mort de son fils a dévasté Manning et contrecarré l’achèvement du 2e livre. Il est mort peu de temps après en 1995.

En décembre 1998, le chercheur et diffuseur californien Dave Emorya mené une interview en direct sur la radio … avec l’autre  fils survivant de Manning, Peter, concernant l’organisation de Bormann et le travail de son père pour faire connaître ses activités. Peter a raconté avec émotion les difficultés éprouvées par sa famille à la suite du travail de son père sur le livre.

En plus de la surveillance et du harcèlement, la famille a éprouvé des difficultés économiques et mentales à la suite d’efforts délibérés de la part d’éléments hostiles à son message. Pour des raisons évidentes, des exemplaires de ce livre ont été retirés systématiquement du marché et sont, depuis un certain temps, introuvables.

Cet ouvrage phare reste néanmoins la vérité sans fard de la renaissance économique de l’Allemagne d’après-guerre et jette les bases de la compréhension de son offre actuelle de domination dans le secteur manufacturier, bancaire et, plus important encore, dans l’édition.

« Martin Bormann: Nazi en exil » est sans égal dans le détail, la précision et le courage de sonder l’histoire la plus importante et la mieux dissimulée du XXe siècle. Lecture obligatoire. (Pdf)

Source : The Nazis Were Never Destroyed

 

 

 

 

 

 

Publicités

Élection du 1 er octobre 2018 au Québec:Fraude électorale dans le comté de Johnson

Voici pourquoi l’Ère Nouvelle du Québec ainsi que moi-même ne participeront pas aux élections du Québec en 2018:

Comme je vous l’avais annoncé antérieurement,les Élections du 1er octobre 2018 au Québec…sont truquées et arrangées d’avance par la famille Desmarais de Saggard,les libéraux corrompus et les anciens amis d’Arthur Porter (lire: les francs maçons,la mafia italienne et québécoise,etc) .

Quiconque en 2018 est  assez crédule  pour penser que l’on peut changer quoi que ce soit en allant voter mériterait de réfléchir a ceci: au Québec,si le fait d’aller voter suffirait a pouvoir changer quelque chose,on (les vrais Maîtres du système) abolirait tout simplement les élections et suspendrait le droit d’élire quelqu’un  pour gérer l’état.

De cette façon ,la dictature néolibérale pourrait montrer son vrai visage et tous ceux et celles qui militeraient pour  plus de démocratie seraient irrémédiablement  poursuivi comme danger possible a la sécurité de l’état.

Organiser des manifestations est maintenant devenu potentiellement dangereux pour  quiconque veux vivre heureux car le système va  vous ficher et vous suivre a la loupe.

La seule manière sérieuse (mais qui demande un peu de courage et d’efforts) est d’organiser « Une seule et définitive manifestation  (ou affrontement ) contre ce gouvernement pourri ,devant l’Assemblée Nationale du Québec …en réclamant sa démission totale (premier-ministre,ministres,députés de tous les partis et surtout les haut-fonctionnaires.

Un comité national de Salut Public devrait le remplacer afin de changer les règles pour un système politique  dont l’élection comporterait au moins deux tours de scrutin avec proportionnelle.

Ce même comité pourrait profiter de son pouvoir temporaire afin de consulter le peuple québécois sur une Constitution de l’État du Québec et expulser les immigrants illégaux du territoire national.

Les anciens élus de l’ancienne Assemblée Nationale corrompue seraient  jugés devant un tribunal du peuple afin de déterminer leur avenir dans la société.Le Comité National de Salut Public aurait le pouvoir d’abolir tout parti politique qui aurait des liens avec le crime organisé et certaines sociétés secrètes comme les francs maçons et les illuminati.Il aurait aussi le pouvoir de lever une milice d’autodéfense nationale afin de faire respecter les nouvelles lois!

Actuellement,les urnes de scrutin sont  déjà prêtes ,pleines de beaux bulletins de vote bien remplis.Vous allez a nouveau assister ,en spectateur,au couronnement de Celui qui favori des Vrais Maîtres du Système,va vous imposer son gouvernement majoritaire avec environ 35 % des votes…a moins que l’on bourre les urnes un peu plus!Va-t-on les retrouver encore en dessous des  tables d’un obscur McDonald’s près de chez vous ou tout simplement sur un coin de rue ,attendant d’être ramassées?

Je ne veux pas perdre mon temps a participer a un pareil cirque,mais vous ,allez-vous vous laisser marcher sur les pieds a nouveau en regardant le sourire imbécile de Philippe Couillard  et le rire moqueur de François Legault?Je ne suis pas le seul homme qui au Québec voulait se battre pour changer ce système,mais qui en ont eu assez de voir  un peuple abruti par le travail et les impôts ,continuer a baisser les bras devant des gouvernements  majoritaires avec 32% des votes…prendre une attitude fataliste et docile devant toute cette tyrannie néolibérale!

Seule la désobéissance civile peut donner une vision d’avenir a ce système électoral dépassé en le forçant a se régénérer ou …mourir!

Annuler votre bulletin de vote et vous lancerez un signal fort au système politique corrompu et…corrupteur du Québec! 

En attendant,voici un début de preuve de ce que je vous avais annoncé:

  

 


Fraude électorale dans le comté de Johnson

Hier, le 14 septembre 2018, M. Mario Roy, directeur de l’Unité Citoyenne d’Enquêtes Anti-Corruption est allé déposer son formulaire de candidat indépendant annexé de 117 signatures au bureau du Directeur du scrutin de Drummondville. Ce formulaire a été téléchargé sur le site Web du Directeur Générale des Élections Québec il y a 3 semaines.

Le Directeur du Scrutin a accepté sa candidature, mais le bureau de Québec l’a refusé, prétextant que le formulaire présenté n’était pas valide.

M. Denis Mercier, directeur du scrutin du bureau de Johnson, a parlé avec sa coordonnatrice du bureau de Québec, Mme Nadine Brissson, qui dit ne pas pouvoir accepter ses signatures en raison du numéro du formulaire, qui pourtant provient de leur site Web.

M. Roy a donc appelé le DGE et la téléphoniste a parlé avec M. Mercier. Le résultat de l’appel est que M. Roy n’a qu’à faire une plainte. Ce qui sera bien sûr effectué dans les plus brefs délais, ainsi que les procédures pour poursuivre le DGE.

En permettant à des citoyens de télécharger un formulaire de leur propre site que le DGE ne reconnait pas, M. Mario Roy ne pourra être sur le bulletin de vote et participer ce lundi 17 septembre 2018 au débat des candidats.

Deux vidéos seront mises dans la zone de commentaires. La première étant celle faite immédiatement après les appels au DGE. La deuxième étant celle où l’on peut entendre M. Denis Mercier expliquer la situation à la téléphoniste du DGE de Québec.

Je vous invite  a joindre notre groupe Facebook: Mouvement Québécois de Désobéissance Civile

…ou notre parti politique en formation :Ère Nouvelle du Québec

Divulgation d’informations:Macron confie l’islam de France au clan Rothschild

Découvrez comment la vie communautaire des musulmans de France sera désormais influencée par un ancien serviteur -comme Emmanuel Macron- du clan ultrasioniste des Rothschild.

Serge Dassault et Emmanuel Macron

Souvenez-vous :  le 8 décembre 2016,  un informateur  révélait une information édifiante à propos d’un nouvel établissement public enfanté par le gouvernement Valls.

QUI FINANCE LA FONDATION DE L’ISLAM DE FRANCE ? UN MARCHAND D’ARMES PRO-ISRAÉLIEN.

Jeudi 8 décembre, Bruno Le Roux, nouveau ministre de l’Intérieur en charge des cultes, a « salué le lancement de la Fondation de l’Islam de France » et « remercié Serge Dassault, qui avait apporté le capital de la précédente Fondation des Œuvres de l’Islam de France, transféré à la Fondation de l’Islam de France » 

{http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Lancement-de-la-Fondation-de-l-Islam-de-France}.

Serge Dassault?

Poursuivi pour « blanchiment de fraude fiscale », ce sénateur LR -qui avait effectué un don d’1 million d’euros à la future Fondation de l’Islam de France- est une figure historique du complexe militaro-industriel français. 

Également détenteur du Figaro et investi dans le capital social de la radio Beur FM, Serge Dassault est l’héritier d’une famille de fabricants d’armes qui jouèrent un rôle-clé en faveur du régime de Tel Aviv, notamment lors de la Guerre des Six-Jours de 1967

{http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/11/28/comptes-caches-serge-dassault-convoque-devant-la-justice-le-16-janvier_5039630_1653578.htmlhttp://www.senat.fr/rap/r15-757/r15-75710.html;http://www.panamza.com/220514-valeurs-actuelles;http://www.csa.fr/Espace-juridique/Decisions-du-CSA/Beur-FM-changement-de-mandataire-social}.

Jean-Pierre Chevènement

Complément d’information : le 2 août, le chef de l’État avait fait savoir à la presse présidentielle son souhait de voir Jean-Pierre Chevènement prendre la tête de la Fondation, organisme chargé -entre autres missions- de contrôler le financement des lieux de culte musulmans .

 

La désignation de Chevènement avait déjà été évoquée antérieurement par Bernard Cazeneuve, l’ex-ministre de l’Intérieur particulièrement proche du Conseil représentatif des institutions juives de France

Issu d’une famille originaire de Suisse, ancien ministre et fondateur du Parti socialiste, Chevènement -âgé de 77 ans- est l’époux de Nisa Grunberg (fille de l’ex-responsable de la communauté juive du Caire), le beau-frère d’Hermann Grunberg (ex-manager de Lazard, puissante banque franco-américaine engagée en faveur d’Israël) et le père de Raphaël Chevènement (co-scénariste de la série pro-israélienne Le Bureau des Légendes et co-auteur d’un essai qui présente l’animateur Thierry Ardisson comme un complotiste antisémite coupable d’avoir évoqué la présence d’agents du Mossad lors du 11-Septembre).

Serge Dahan a assisté au dîner de l’Iftar de la Mosquée de Drancy, présidé par Monsieur le Recteur de la Mosquée l’Imam Hassen Chalghoumi B’nai B’rith France Invité Par l’Imam.

Rappel : salarié par le milliardaire franco-israélien Patrick Drahi, Anouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman (et membre de facto du conseil d’administration de la Fondation de l’Islam de France), avait récemment annoncé que la formation des futurs imams serait dorénavant co-supervisée par des conseillers juifs.

 

 

 

 

 

YouTube censure les chaînes du gouvernement syrien

La société YouTube (propriété de Google) a fermé le 8 septembre 2018 les chaînes du gouvernement syrien, dont celle de la présidence syrienne, du ministère syrien de la Défense ou encore de l’agence de presse gouvernementale Sana.

YouTube n’a pas expliqué sa décision.

Les chaînes existant depuis plusieurs années et ayant des programmes différents, cette censure collective ne peut pas avoir été décidée en fonction des contenus, mais uniquement en raison de leur éditeur : le gouvernement de la République arabe syrienne.

Les États-Unis menacent d’attaquer prochainement la Syrie. Un plan de bombardement du pays a été présenté par le Pentagone au président Trump. Il comprend la destruction des installations de radio et télédiffusion. Si une attaque occidentale devait arriver, le gouvernement syrien serait incapable de communiquer avec sa population et à l’étranger.

Sermont du grand rabbin d’Israël: Les Noirs sont des «sous-humains, des singes et des nègres

Le grand rabbin israélien Yitzhak Yosef

 

 

Le grand rabbin israélien Yitzhak Yosef a annoncé que les Noirs sont des «sous-hommes, des singes et des négriers» et que les tribunaux israéliens laïques «sont plus mauvais que les tribunaux gentils» – une vague de haine anti-Gentils être occulté par les médias occidentaux contrôlés par le lobby juif.

Les dernières déclarations du grand rabbin Yosef ont été publiées dans l’édition hébraïque du journal israélien Ynet News et ont été partiellement copiées en anglais dans le Times of Israel de Jérusalem – ce dernier, bien sûr, laissant de côté une grande partie de ce qui a été dit. en particulier la référence aux «négres humains».

Selon le reportage original de Ynet, le grand rabbin Yosef «abordait les aspects juridiques juifs de la bénédiction de la floraison des arbres fruitiers» et si les Juifs devaient «bénir un arbre ou au moins deux».

Dans ce contexte, il a cité des exemples de bénédictions supplémentaires, telles que la bénédiction de «Mishnah HaBriot» qui est récitée quand on voit des personnes ou des animaux inhabituels.

«Celui qui voit des créatures étranges bénit la Mishnah des gens», a déclaré le grand rabbin.

Dans les images du sermon – qui est un événement hebdomadaire – diffusé sur le service Ynet, on peut entendre le grand rabbin Yosef en hébreu:

« Vous marchez dans la rue en Amérique, toutes les cinq minutes, vous voyez un nègre, bénissez-le » sous-humain « , mais il doit être un nègre dont le père et la mère sont blancs. Si vous savez, ils ont eu un fils de singe », a déclaré le rabbin Yosef, avant de continuer en soulignant que« tous les Kushi (ni ** ers) ne sont pas bénis ».

Les remarques interviennent seulement deux semaines après que le grand rabbin Yosef ait annoncé que les tribunaux laïques en Israël étaient «pires que les tribunaux des gentils» et qu’ils «donnaient un coup de pied dans les paroles du Dieu vivant».

En mai 2017, le grand rabbin Yosef a déclaré que les femmes laïques se comportent comme des animaux parce qu’elles s’habillent impudiquement. En mars 2016, elles ont déclaré que les non-juifs ne devaient pas vivre en Israël et que

Bien sûr, ces remarques, émanant du plus haut responsable du judaïsme et vénérées comme saints par les juifs, seront noircies et ignorées par les médias occidentaux contrôlés par le lobby juif.

Ceci est en contradiction flagrante avec tout ce que n’importe quel leader européen pourrait dire en matière de race, où même la moindre mention de quelque chose qui est même dérogatoire devient l’actualité principale et est présentée comme une preuve de «racisme».

 


EN COMPLÉMENT

Le 20 mars 2018, l’Anti-Defamation League, une ONG américaine spécialisée dans la lutte contre l’antisémitisme, a réagi sur Twitter aux propos tenus par le grand rabbin séfarade Yitzhak Yosef en relayant un article en anglais de The Times Of Israel acoompagné de ce commentaire :

Les propos à connotation raciste tenus par le grand rabbin d’Israël Yitzhak Yosef, qui compare les personnes de couleur avec « des singes », sont absolument inacceptables.

ADL

@ADL_National

Racially charged comment made by Israeli Chief Rabbi Yitzhak Yosef, comparing people of color to « monkeys », is utterly unacceptable. https://www.timesofisrael.com/chief-rabbi-compares-african-americans-to-monkeys/ 

Chief rabbi calls black people ‘monkeys’

Rabbi Yitzhak Yosef uses pejorative term ‘kushi’ for African Americans in weekly sermon

timesofisrael

En lisant l’article du journal anglophone The Times of Israel, on peut apprendre que lors d’un sermon tenu le 17 mars 2018, le grand rabbin Yitzhak Yosef a employé le terme péjoratif hébreux «kushi», qui est l’équivalent aujourd’hui de «nègre» en français, puis le mot «singe» pour désigner des Afro-Américains.

Voici ce que le grand rabbin a dit lors de son sermon, où il évoquait la bénédiction des arbres fruitiers au cours du mois printanier du calendrier hébraïque, Nissan, selon une traduction en anglais du site britannique Jewish News, que nous traduisons nous-mêmes en français

Vous ne bénissez pas chaque Kushi. Quand vous marchez dans la rue aux Etats-Unis, toutes les cinq minutes vous voyez un Kushi. Allez-vous les bénir à chaque fois ? Il faut que ça soit un Kushi dont la mère et le père sont blancs… Car si vous savez que cet enfant singe est ainsi venu à eux, qu’il est venu d’eux comme ça, alors vous pouvez lui donner une bénédiction car c’est une créature différente. Alors faut-il qu’il ait deux Kushis pour le bénir ? Non !

A la lecture de cette traduction, on comprend donc que le grand rabbin séfarade a vraiment qualifié les personnes noires de «kushi» puis de singe, qui ne doivent pas toujours être bénis. Les commentaires du rabbin Yitzhak Yosef ont été mal accueillis par de nombreuses personnes de la communauté juive à travers le monde. En plus de la condamnation des propos par l’Anti-Defamation League, on peut noter que le rabbin en chef du Royaume-Uni, Ephraim Mirvis, a vivement critiqué son homologue israélien, en déclarant que «la terminologoie employée est profondément injurieuse et totalement inacceptable». La député israélienne, d’origine éthiopienne, Pnina Tamano-Shata a qualifié les propos du grand rabbin de «honte pour la communauté mondiale du droit judaïque».

Contacté par le site d’information Ynet, à l’origine de cette révélations, le bureau du grand rabbin séfarade d’Israël a défendu que Yitzhak Yosef n’avait fait que reprendre un extrait du Talmud. Le site britannique Jewish News conteste cet argument notant que : 

Le passage cité ne compare pas les enfants noirs à des singes. Au lieu de cela, il semble faire la liste de différentes créatures, qui pourraient être bénies, parmi lesquelles les personnes noires, les éléphants et le singes. De plus, si l’emploi du mot Kushi est tout à fait normal dans le Talmud, ce n’est plus le cas dans la manière de parler des Israéliens de nos jours.

En résumé : Le grand rabbin d’Israël Yitzhak Yosef a bien tenu des propos racistes, dans lequels il parle des personnes noires comme étant des «kushis», un terme hébreux qui se traduirait par «nègre» en français, et il a assimilé les enfants noirs à des «singes».

 

 

 

Le 30 Aout, 7 superordinateurs centraux de la CIA seraient tombés en panne, et les satellites espions déconnectés

(Communication du 30 août 2018
Depuis 3 jours, 7 superordinateurs centraux de la CIA seraient en panne, et les satellites espions déconnectés.
Cette information provient de la radio américaine Hal Turner Radio Show. Nous ne l’avons trouvée nulle part ailleurs, et la radio ne cite aucune source, sinon pour dire qu’ils auraient téléphoné au Pentagone et que ce dernier n’a pas voulu faire de commentaires. Elle parle également de sources du Renseignement. Quoi qu’il en soit, cette information est à prendre avec prudence.
Le 30 Aout, 7 superordinateurs centraux de la CIA seraient tombés en panne, et les satellites espions déconnectés
Sept ordinateurs centraux de la Central Intelligence Agency (CIA) sont maintenant en panne pour une raison inconnue.
La perte du réseau informatique a également entraîné la mise hors ligne d’un nombre important de satellites espions américains.
MISE À JOUR 8:33 PM EDT — DE NOMBREUX SATELLITES DE COMMUNICATION SONT EN TRAIN DE S’ÉTEINDRE.
Nous sommes en danger potentiel.  J’espère que vos véhicules ont du carburant et que vous avez de la nourriture et de l’eau à portée de main.  On ne sait pas qui a fait cela ni pourquoi…. et maintenant que certains de nos satellites sont hors service, Dieu seul sait ce qui pourrait nous tomber dessus.
MISE À JOUR 7:55 PM EDT —
Les ordinateurs principaux « Blanche-Neige » 3, 4, 6 et 7 sont hors ligne.
Satellites hors-ligne : Corona 1, 4, 8 et 16 sont éteints.  (NOTE :LES SATS CORONA SONT LES REMPLAÇANTS NUMÉRIQUES DES « KEYHOLE » POUR LE PROGRAMME ORIGINAL DÉCLASSÉ DU MÊME NOM.
Autres Satellites Hors ligne : Big Bird 9 — « KH-9 (BYEMAN nom de code HEXAGON), communément appelé Big Bird[1] ou Keyhole-9, était une série de satellites de reconnaissance photographique lancés par les États-Unis entre 1971 et 1986.
MISE À JOUR 8:06 PM EDT —
Je viens de parler au Pentagone.  La ligne « officielle » est la suivante: « Je n’ai aucune information sur un tel événement.  Mais si un tel événement devait se produire, nous n’en discuterions pas publiquement. »
DES RENSEIGNEMENTS SUR LE CANAL DE RETOUR —
Des sources de la communauté du renseignement me confirment maintenant que plusieurs ordinateurs centraux sont, en fait, hors ligne et que plusieurs satellites espions sont aveugles. Les techniciens travaillent d’arrache-pied pour découvrir ce qui s’est passé et le réparer.
L’évaluation interne est que « Quelqu’un a ciblé spécifiquement nos systèmes de satellites espions. Quelqu’un déplace maintenant certaines choses qu’ils ne veulent pas que nous voyions.  Cette éventualité inattendue est un problème majeur à tous les niveaux. »
MISE À JOUR 8:30 PM EDT —
GCHQ Bude a envoyé un signal de détresse 8:09 EST.
« Guerre des clics » (en référence à la Blitzkrieg allemande lors de la seconde guerre mondiale) « Lancement d’attaque sur les serveurs estoniens » Dessin de presse paru dans le Herald Tribune, quotidien américain en mai  Pourquoi l’Estonie accuse l’Etat russe d’être à l’origine de cette cyber attaque? Celle-ci est-elle une illustration de relations particulièrement tendues entre les deux pays?
Il n’y a plus de NSA
GCHQ Bude, également connu sous le nom de GCHQ Composite Signals Organisation Station Morwenstow, en abrégé GCHQ CSO Morwenstow, est une station au sol et un centre d’écoute par satellite du gouvernement britannique situé sur la côte nord de Cornwallcoast au Cleave Camp, entre les petits villages de Morwenstow et Coombe. Il est exploité par le service de renseignement électromagnétique britannique, officiellement connu sous le nom de Government Communications Headquarters, communément appelé GCHQ. Il est situé sur une partie du site de l’ancien aérodrome de la RAF Cleave de la Seconde Guerre mondiale.
MISE À JOUR 8:33 PM EDT —
Toutes sortes de satellites d’imagerie et de communication ont été compromis…
MISE À JOUR 10:02 PM EDT —
Nous avons actuellement une panne presque complète de la plupart de nos satellites SIGINT (Black-Ops Signals Intelligence) et SATCOM (Satellite Communications).
La CIA n’est plus en mesure d’effectuer la surveillance des « key hole » et il y a maintenant des trous GIGANTESQUES dans notre capacité à intercepter certains signaux, c’est-à-dire certains téléphones, certaines radios, certaines communications Internet, etc.
En termes simples, certaines personnes qui pensaient auparavant diriger le monde (c’est-à-dire la communauté du renseignement au sein de la CIA et de la NSA) sont maintenant sourdes, muettes et partiellement aveugles. Il se passe quelque chose d’énorme. Ce genre de choses n’arrive pas comme ça.
Je ne sais pas trop où cela va nous mener, mais quoi que ce puisse être, ce sera gigantesque.
MISE À JOUR 10:12 PM EDT —
CinC NORAD vient de déclarer « DEFCON 4″.
MISE À JOUR 10:38 PM EDT VENDREDI 31 AOÛT. —
La CIA a essayé de redémarrer les superordinateurs.  Ils ont réussi à en faire redémarrer trois – mais qui se se sont immédiatement planté à nouveau ! Quatre autres ne redémarrent tout simplement pas.
Les capacités de SIGINT et de SATCOM restent très COMPROMISES.
Cela fait maintenant un peu plus de 24 heures complètes qu’une grande partie de nos capacités de communication de la communauté du renseignement à l’échelle mondiale, RESTE INUTILISABLE.
***
Source : 7 CIA MAINFRAME SUPER-COMPUTERS DOWN – SPY SATELLITES OFFLINE

11 septembre 2001-11 septembre 2018 une vidéo et des photos qui nous ont marquées

 

 


 

 Il y a 17 ans, les Etats-Unis étaient touchés en plein coeur par quatre attentats-suicides coordonnés par le groupe islamiste Al-Qaïda, faisant 2 977 victimes. A New York, éventrées par deux avions de ligne, les tours jumelles du World Trade Center s’effondraient. Retour en images sur une journée qui a sidéré et plongé le monde entier dans l’effroi.

 

 

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Le matin du 11 septembre 2001, respectivement à 8h46 et à 9h03, deux avions de ligne percutent les tours jumelles du World Trade Center à New York.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
A côté de la première tour fumante, une vue de l’impact du deuxième avion dans la seconde tour. New York, le 11 septembre 2001.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Les twin towers (tours jumelles) en feu, avec, au premier plan, un autre monument symbole de New York : l’Empire State Building.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Impact laissé par l’un des deux avions de ligne qui se sont écrasés sur le World Trade Center, le 11 septembre 2001, à New York.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Une personne se jette de l’une des tours du World Trade Center, lors des attentats du 11 septembre 2001, à New York.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Des boules de feu et de la fumée sortent du haut des tours du World Trade Center. New York, le 11 septembre 2001.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
À 9h59, la Tour Sud (WTC2) du World Trade Center s’effondre, 55 minutes après l’impact du vol 175. New York, le 11 septembre 2001.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Toujours l’effondrement de la Tour Sud (WTC2) du World Trade Center, vu depuis la rue. New York, le 11 septembre 2001.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
À 10h28, la Tour Nord (WTC1) du World Trade Center s’effondre à son tour, suite à l’impact du vol American Airlines 11. New York, le 11 septembre 2001.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Policiers et passants fuient devant l’effondrement des tours du World Trade Center, le 11 septembre 2001, à New York.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
On évacue des milliers d’habitants dans des lieux sécurisés, le 11 septembre 2001, à New-York.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Scène de panique : chacun court pour essayer d’échapper à la chute des tours et aux incendies qui les ravagent, le 11 septembre 2001, à New York.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Après l’effondrement des deux tours, des rescapés, recouverts de poussière, le 11 septembre, à New-York.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Les pompiers arrivent sur les lieux pour tenter de limiter les dégâts et d’éteindre le feu, le 11 septembre, à New York.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Après l’effondrement de la première tour, un homme seul se tient devant les décombres, le 11 septembre 2001, à New-York.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Deux personnes marchant avec leurs affaires, après la chute des tours à New York, le 11 septembre 2001.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Le 16 septembre 2001, des ouvriers inspectent les débris des tours du World Trade Center à New York, dans ce que l’on appelle Ground Zero (normalement employé pour désigner le point d’impact d’une bombe nucléaire).

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Dix jours plus tard, le 26 septembre 2001, des pompiers sont encore en alerte pour éteindre des foyers dans ce qu’il reste des tours du World Trade Center de New York.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
A Ground Zero, les ouvriers et le personnel de sauvetage continuent leur travail, six mois après les attentats. New York, le 7 mars 2002.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
La reconstruction se poursuit sur le site des attaques terroristes du World Trade Center à New York, le 26 février 2004.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Le drapeau américain flotte sur une des grues de la reconstruction du World Trade Center, lors de la 7e commémoration des attentats de 2001 à New York, le 11 septembre 2008.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
A la place des deux tours, un mémorial et le One Trade Center sont érigés. Depuis le 90ème étage de ce dernier, on distingue les anciens emplacements des twin towers qui ont été conservés comme lieu de mémoire. New York, le 30 avril 2012.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Depuis 2001, à chaque date anniversaire des attentat du 11 septembre, des projecteurs marquent l’emplacement des tours détruites en signe de commémoration. Sur cette photo prise depuis Bayonne dans le New Jersey, on reconnaît de gauche à droite : l’Empire State Building, le One Trade Center, la statue de la Liberté, le Brooklyn Bridge et le pont de Manhattan. New York, le 11 septembre 2011.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Trois pompiers se recueillent au Memorial où les noms des victimes sont gravés. New York, le 11 septembre 2012.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Une vue du Musée du Memorial (à gauche) construit entre les deux anciens emplacements des tours (devenus des bassins) et du One Trade Center, à New York, le 13 mai 2014.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Avec trois ans de retard, le Musée du Memorial est inauguré le 15 mai 2014 par Barack Obama. Ici, le président américain (à droite) avec l’ancien maire de New York, Michael Bloomberg, devant les portraits des victimes.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Dans le Musée du Memorial, plusieurs objets rassemblés sont les témoins de cette terrible journée. Ici, un camion de pompiers arraché par la violence du choc. New York, le 14 mai 2014.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Ici, des pièces de l’avion du vol American Airlines 11, au Musée du Memorial de New York, le 14 mai 2014.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Le Musée du Memorial s’enfonce à près de 20 mètres en-dessous ce qu’il reste en surface des anciennes tours. Ici, la « dernière colonne » (à droite), ancien support de la tour sud du World Trade Center et qui a été la dernière à être retirée de Ground Zero.

11-Septembre 2001 : les 30 photos les plus marquantes des attentats à New York
Inauguré le 3 septembre 2014, le One Trade Center fait désormais parti de la skyline new-yorkaise.


On oublie trop souvent que 3 tours se sont effondrées!

 

 

…mais rien n’explique l’effondrement du WTC 7 quelques minutes après les 2 tours!