Accueil

Le Danemark au bord de la crise

Laisser un commentaire

helle_thorning-schmidt_world_economic_forum_2013_2

Le gouvernement danois est sur le point de s’effondrer après que plus de 200.000 des cinq millions de Danois ont signé une pétition en ligne pour protester contre la prise de participation dans la société Dong Energy, une société de services publics du secteur de l’énergie, par la banque d’investissement américaine Goldman Sachs. Il d’agit de la plus grande expression de mécontentement de la population au cours des dernières années pour le gouvernement de coalition sociale-démocrate mené par le Premier ministre Helle Thorning-Schmidt, qui recueillait déjà de mauvais résultats dans les sondages avant que cette affaire n’éclate.

Les Danois n’ont pas accepté que l’exécutif ait conclu un accord qui permet à Goldman de détenir 19% du capital, et qui contient une clause qui accorde à la « Firme » un droit de veto sur les grandes décisions de l’entreprise malgré cette participation minoritaire (la part de l’Etat danois serait ramenée à 60%). Goldman aura donc son mot à dire si Dong Energy veut changer son CEO ou son directeur financier, et si elle décide de réaliser une augmentation de capital ou de se lancer dans l’acquisition d’une autre entreprise, par exemple.

La méthode que Goldman a utilisée pour cette acquisition, au travers d’une société d’investissement basée au Luxembourg, détenue par des actionnaires des îles Caïmans et de l’État américain du Delaware, deux autres paradis fiscaux, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. 

Chez Goldman, les banquiers, pourtant habitués depuis 2008 à recueillir la réprobation du public, ont été surpris par la réaction du peuple danois, comme l’ont été les hauts fonctionnaires danois. « Nous comprenons que presque tout le monde déteste Goldman Sachs, mais vous ne pouvez pas faire des affaires et dire: +Votre offre est la meilleure, mais vous ne pouvez pas gagner+, a expliqué un officiel danois au Financial Times.

Le parti populaire socialiste, membre de la coalition gouvernementale au pouvoir depuis l’automne 2011, s’est fermement opposé à cette transaction. Les 6 ministres membres de ce parti ont présenté leur démission, dont la ministre des affaires sociales et de l’intégration, Annette Vilhelmsen. Cette dernière a cependant assuré que son parti, qui détient 16 sièges sur 179 au parlement danois, ne tomberait pas pour autant dans l’opposition, ce qui signifie que le gouvernement ne devrait pas avoir à démissionner. Cependant, la coalition de Thorning-Schmidt, qui était déjà minoritaire au parlement, ne détient plus que 61 sièges. « La vente de Dong est le coup de grâce de ce gouvernement», a affirmé Christoffer Green-Pedersen, professeur de sciences politiques à l’Université d’Aarhus, à l’agence de presse Bloomberg.

Selon un sondage, environ 68% des Danois sont opposés à cet accord.

 

Source: Express.be

 

Advertisements

Vidéo important sur Fukushima:Die Atom Ruinen von Tschernobyl und Fukushima

Laisser un commentaire

Les ruines radioactives de Tchernobil et de Fukushima,un documentaire en Allemand qui compare les vestiges très radioactifs de Tchernobyl à ceux récents de Fukushima.
Le vidéo examine aussi les méthodes utilisées pour traiter ces zones dangereuses pour l’avenir de l’humanité./
The radioactive ruins Tchernobil and Fukushima, a German documentary that compares the highly radioactive remains of Chernobyl to those more recent of Fukushima.
The video also discusses the methods used to treat these dangerous areas for the future of humanity./
Radioaktive Ruinen Tschernobil und Fukushima, ein deutscher Dokumentarfilm, der die hochradioaktiven Reste von Tschernobyl die letzten Fukushima vergleicht.
Das Video behandelt die auch verwendet werden, um diese gefährlichen Bereiche für die Zukunft der Menschheit zu behandeln Methoden./
Ruinas radiactivas Tchernobil y Fukushima, un documental alemán que compara los restos altamente radiactivos de Chernóbil aquellos reciente Fukushima.
El video también discute los métodos utilizados para tratar estas áreas peligrosas para el futuro de la humanidad.

Die.Atom.Ruinen.von.Tschernobyl.und.Fukushima.German Радиоактивные руины Чернобыля и Фукусимы

Le retour des Dieux et la vision spirituelle

Laisser un commentaire

En 1952,une véritable flotte d'ovni  survola la Maison Blanche ,à Washington:un avertissement?

En 1952,une véritable flotte d’ovni survola la Maison Blanche ,à Washington:un avertissement?

 

Beaucoup interrogent aujourd’hui la place du religieux dans la société. Pourquoi croire ou ne pas croire au retour des dieux civilisateurs ? Quelle peut être la place de l’homme dans cette Ère Nouvelle ,dans laquelle nous venons de commencer à vivre et qui nous apporte  le  langage intergalactique ? Sans céder à la tentation de substituer la théorie du zoo à la quête de sens, quelques chercheurs indépendants poursuivent inlassablement leur exploration de l’énigmatique monde extraterrestre. Quelles sont les intentions de ces êtres venus d’ailleurs ? Viennent-ils d’une terre future ? D’où viennent-ils ? De notre planète ? Quel est le projet de ces intelligences extérieures ? Autant de questions auxquelles les passionnés d’ufologie se sont confrontés depuis fort longtemps. 

LES ANCIENS ASTRONAUTES:LES  THÉORICIENS ET LES TENANTS DU RÉALISME FANTASTIQUE
Tout d’abord, les théoriciens des Anciens Astronautes savent-ils encore que tout ce qui est terrestre est nôtre ? Ils ont lancé l’idée d’un super Pouvoir extraterrestre s’exerçant sur l’échelle de l’évolution humaine. C’est un événement qui nous permet de rappeler que l’autodétermination de la collectivité hors de son échelle naturelle est inconcevable, à moins que cela ne soit au service d’une élite dirigeante d’un autre monde, indifférente et étrangère à l’ordre moral. 
Croire à une influence des êtres extraterrestres sur notre histoire serait admettre une source étrangère de l’intelligence, qui ne saurait exister autrement que sous forme d’un programme de contrôle, appelons-le agression extérieure, rapt cosmique ou soleil maléfique. Ce sont bien souvent les représentations de ces êtres venus d’un autre système qui servent de base à un nivellement totalitaire par le haut. C’est pourquoi il est impératif de remettre à leur place un certain nombre de stéréotypes qui dévalorisent l’expérience humaine. 
Tous ceux qui suivent cette théorie, ne font que suivre la voie obscure vers une planète totalement planifiée que leur ont tracée d’hypothétiques Ancêtres Supérieurs, précisément parce que ces maîtres extraterrestres suivent à une certaine distance l’évolution humaine depuis plusieurs millénaires. Cette croyance consiste à admettre non seulement la suprématie absolue de la technologie des dieux, mais aussi l’aspect le plus répugnant de la croissance humaine assistée. Je veux parler d’une direction totale du processus mental et donc, du contrôle de notre propre développement, lequel impose inévitablement le pouvoir absolu des extraterrestres. 
Si pareille catastrophe devait se produire, il s’agirait de savoir comment défendre la vie même de la pensée et qui pourrait empêcher les expériences de reproductions sexuelles. C’est là le fait humain fondamental sur lequel repose toute la prise de conscience de ce NOUS. Ce fait incontestable doit échapper à la dictature de certaines civilisations très avancées, mais incompatibles car non conformes à nos valeurs. Dans l’infinie variété des mondes habitables, seuls pourront agir en commun les quelques rares d’entre eux qui venus des étoiles ,sont et  seront d’accord  avec le Peuple des Humains Souverains de la Terre,sur des fins communes. 

Entre 1991 et 1992,une incroyable vague d'ovni  rendit les mexicains survoltés:on en voyait tous les jours!

Entre 1991 et 1992,une incroyable vague d’ovni rendit les mexicains survoltés:on en voyait tous les jours!

Sont-ils supérieurs ces « fils des étoiles », qui ne peuvent faire autrement que continuer l’errance ? Mais quels sont les reflets de ce Dieu invisiblement présent entre lesquels il leur faudra choisir… C’est ce que peuvent savoir seuls les peuples qui connaissent l’indescriptibilité de ce mystère ; et eux seuls, les enfants de Dieu, sont de l’espèce d’êtres qui recherchent le pays de la Parole. Tout le mystère de l’Incarnation est contenu dans ces mots : l’écoute et le dialogue. L’origine de la foi chrétienne, c’est le rapport personnel à Dieu. Il faut bien avoir en tête que cette conception unique d’un Dieu fait homme est devenue une rencontre personnelle plus directement en prise avec le Dieu réel. Il est essentiel pour la compréhension de cette nouvelle relation à Dieu que chacun puisse se saisir de cette recherche de liberté. Nous parlons de la Liberté et de la Souveraineté des Humains de la Terre sur leur Monde:un thème cher à Jimmy Guieu qui aurait payé de sa vie,son ardeur à nous prévenir.

L'homme de Palenque serait un visiteur des Étoiles:un dieu!

L’homme de Palenque serait un visiteur des Étoiles:un dieu!

Video in english: 4 new volcanoes at El Hiero,Canary Islands

Laisser un commentaire

Exposing the illuminati’s New World Order (ep.11)

Laisser un commentaire

Add your thoughts here… (optional)

2012: What's the 'real' truth?

Uploaded on Jan 30, 2008
Thanks to N.

This episode is a continuation of my series, « The Illuminati and You », and it exposes the agenda of the new world order. This is a very important episode since we are in the final stages of their plan. Awareness is the key.

View original post

Video in english: Strange snow in Georgia…in a strange world

2 commentaires

Pythagore et Jésus-Christ : deux destins comparables

Laisser un commentaire

Pythagore

Pythagore

[Qui a dit que Jésus était l’unique fils de Dieu ? Et Pythagore ? Lui aussi est né d’une vierge et sa mère aurait reçu la visite d’un ange pour l’annoncé la naissance de Pythagore. Donc l’histoire de Jesus est une copie de la vie de Pythagore, Platon également aurait aussi été né d’une vierge etc…]

Pythagore de Samos (VIe siècle av. J.-C.) est un des mathématiciens les plus connus de nos jours, notamment grâce à son théorème qui accompagne le quotidien (ou presque) de tout écolier. Pourtant, on ne possède aucun document historique directement rédigé de sa main. Comme pour la plupart des savants antérieurs à Platon (IVe siècle av. J.-C.), les premières biographies disponibles ne sont écrites que des siècles plus tard par des historiens grecs.

Il existe quatre biographies de Pythagore, dont deux qui se distinguent par leur ampleur : il s’agit des récits de Diogène Laërce et de Jamblique, tous deux datant environ du IIIe siècle. Il s’est donc écoulé plus de huit siècles entre Pythagore et ces textes ! Les descriptions de sa personne ont donc subi des altérations avec le temps, ce qui explique pourquoi il est décrit comme un véritable dieu vivant.

Il est difficile de dire si un fait quelconque, mentionné dans ces biographies, est authentique ou pas. Cependant, ce mystère fait aussi partie du charme de la Grèce antique, c’est la raison pour laquelle cet article exposera, sans trop de retenue, des éléments de la vie de Pythagore telle qu’ils sont présentés dans ces vieux textes.

1 – Une vie de voyages

Mnesarchus, son père, et Parthenis, sa mère, vivaient sur l’île de Samos. Durant un voyage d’affaires, son père consulte l’oracle de Delphes, appelée la Pythie, qui lui prédit la naissance prochaine d’un fils dont la beauté et la sagesse surpasseront celles de tout autre être humain. À son retour, en l’honneur de cette annonce divine, Mnesarchus change le nom de sa femme en Pythais et baptise son fils Pythagoras, qui signifie littéralement « annoncé par la Pythie ».

Dès ses premières années, l’enfant fait preuve d’une intelligence et d’une sagesse exceptionnelles. Sa réputation s’étend peu à peu aux pays voisins jusqu’à atteindre le célèbre Thalès de Milet, reconnu comme l’un des sept sages de l’antiquité grecque. À l’âge de dix-huit ans, le tyran Policrates arrive au pouvoir. Pressentant qu’un tel gouvernement constituerait un obstacle pour sa formation, Pythagore décide de quitter le pays.

Il entame alors une série de voyages qui dureront plus de vingt ans et qui le mèneront dans les lieux où la connaissance de l’époque était la plus féconde. Il étudiera la philosophie et les mathématiques aussi bien auprès de penseurs grecs comme Anaximandre et Thalès, que sous la tutelle de prêtres égyptiens. Il passera également par Babylone où il y subira une certaine influence vestimentaire orientale. En effet, Pythagore est souvent représenté avec un turban sur la tête, comme on peut le voir sur les exemples suivants :

Jamblique rapporte que lors d’une traversée sur un bateau, Pythagore s’est assis calmement et a gardé la même position durant des jours entiers, sans bouger ni même se nourrir. Par la suite, les marins du bateau ont conclu qu’ils ont transporté une divinité à leur bord. Au fil des années, la rénommée de Pythagore ne cesse de s’étendre et lorsqu’il revient à Samos, alors âgé de plus de cinquante ans, il décide de commencer à enseigner.

Malheureusement, ses enseignements ne récoltent que peu d’engouement, les gens de Samos étant peu intéressés par les disciplines mathématiques. Pythagore n’aura au final qu’un seul véritable élève, un jeune homme talentueux et dévoué qui finira même par adopter le même nom de famille que son maître.

Sans cesse sollicité par des gens venant de la Grèce entière pour le consulter à propos de politique d’affaires publiques, Pythagore décide de quitter son pays pour s’installer définitivement en Italie, à Crotone, où il pourra à nouveau se concentrer sur ses recherches personnelles. C’est là qu’il rassemble des centaines d’adeptes pour fonder la secte des Pythagoriciens qui perpétuera ses enseignements durant des siècles entiers.

Les circonstances de sa mort varient très fortement d’un auteur à l’autre. Certains affirment qu’il aurait été assassiné par des gens de Crotone à la suite d’une émeute politique. D’autres disent qu’il serait mort bien après, de famine et de désespoir …

On se contentera de penser que pour les gens de l’époque, une simple mort humaine ne pouvait convenir à un homme que beaucoup voyaient comme un véritable dieu.

2 – La secte des Pythagoriciens

Pythagore livrait ses enseignements en public. Cependant, il n’en réservait les éléments les approfondis qu’à un public plus restreint constitué des Pythagoriciens. Ce sont ces derniers qui forment la secte dirigée par le philosophe. Ceux qui étaient autorisés à l’écouter à l’extérieur étaient nommés – avec mépris, pour certains – les Pythagoristes.

Les Pythagoriciens privilégiés devaient vivre en commun et partager tous leurs biens, contrairement aux Pythagoristes qui pouvaient continuer à mener une vie indépendante. De plus, un certain nombre de règles, appelées symboles, devaient être respectées par les Pythagoriciens. Pour ces raisons, il est vraisemblable qu’ils formaient une secte. Les symboles concernaient toutes sortes d’aspects de la vie quotidienne, et certains d’entre eux sont particulièrement exotiques. En voici quelques exemples, issus du Protreptique de Jamblique :

Sois maître de ta langue devant autrui, par respect pour les dieux.
Tiens-toi à l’écart de tout vase qui contient du vinaigre.
Quand tu vois un homme se charger d’un fardeau, aide-le; mais n’interviens pas dans la décharge.
Chausse d’abord le pied droit, mais déchausse d’abord le gauche.
Élève un coq, mais garde-toi de l’offrir en sacrifice.
Car il est consacré à la Lune et au Soleil.
Ne porte pas de bague.
Un autre symbole intéressant est le suivant :

Abstiens-toi de manger des êtres animés.
En effet, les Pythagoriciens manifestaient un grand respect pour la vie animale, notamment parce qu’ils croyaient en la métempsycose. Il s’agit d’une doctrine, peut-être inspirée chez Pythagore par son séjour en Égypte, qui consiste à croire qu’à sa mort, l’âme d’un être vivant passe dans le corps d’un animal en attendant la prochaine réincarnation (transmigration de l’âme).

Les membres de cette secte se divisaient encore en deux groupes.

D’une part, on trouve les akoustikoi qui recevaient un enseignement sans aucune démonstration. Le mot akoustikoi grec provient de akousmata qui signifie « les choses entendues »; les akoustikoi se contentaient en effet d’écouter, simplement. Ils étaient dirigés par un des meilleurs disciples de Pythagore, nommé Hippase de Métaponte. C’est d’ailleurs celui-ci qui a démontré l’incommensurabilité (c.-à-d. l’irrationnalité) de . On raconte qu’il aurait été jeté à la mer à la suite de cette découverte, car elle constituait un sacrilège envers la philosophie de Pythagore …

L’autre groupe était constitué des véritables initiés, ceux qui recevaient l’enseignement complet donné par Pythagore en personne. Ce groupe était d’ailleurs en violent conflit avec celui des akoustikoi. Leur désignation provient du terme mathemata qui signifie « les choses apprises », on les appelait les mathematikoi. C’est ce groupe d’initiés qui est à l’origine de l’appellation actuelle des mathématiques. Quel voyage !

source: http://www.futura-sciences.com/magazines/mathematiques/infos/personnalites/d/mathematiques-pythagore-samos-204/

Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :