Publicités
Accueil

Les Défenseurs de la Terre ont fêté leur dixième anniversaire hier

Laisser un commentaire

C’est dans un petit restaurant du centre-ville de Montréal qu’est né l’organisation des Défenseurs de la Terre.

Nous n’étions que 5 :3 hommes et 2 femmes.

Du nombre,seul Enrich von Echman est resté de ce monde avec moi.

Pour commémorer cet événement,il est devenu mon premier collaborateur sur notre site web.

Longue Vie aux Défenseurs de la Terre!

 

 

 

 

 

 

Publicités

Supportez notre site et notre future expédition en Antartique

Laisser un commentaire

Aidez-nous car nous apportons l’espoir de l’Ère Nouvelle

Nous allons avoir plusieurs nouveaux collaborateurs sur mon site car nous avons de grands projets. Nous aurons besoins de toute somme d'argent et nous accepterons mêmes les plus petites donations ($1 can ou US,1 euro ou toute petite dénomination de votre pays). Prochainement,nous allons créer une fondation afin d'amasser des sommes d'argent dans le but d'organiser une expédition scientifique ...en Antartique,vers les anciennes bases secrètes allemandes. Vous pôurrez acheter plus de deux articles sur notre site. Merci de nous supporter. Nous vous donnerons aussi une adresse pour nous faire parvenir tout article pouvant nous aider et aider d'autres oeuvres de charités ultérieurement. Donnez-nous vos suggestions s'il-vous-plait! Michel Duchaine et Enrich von Echman, Défenseurs de la Terre

C$1.00

L’intelligence artificielle déclenchera la troisième guerre mondiale selon Elon Musk

Laisser un commentaire

L’intelligence artificielle sera le principal facteur à l’origine de la troisième guerre mondiale, selon Elon Musk. Le serial entrepreneur ne cesse depuis plusieurs mois de tirer la sonnette d’alarme sur le danger que représente l’IA. Sa nouvelle déclaration fait suite aux propos de Vladimir Poutine qui déclarait cette semaine que l’intelligence artificielle était la clef pour devenir le maître du monde. 

 

Qu’est-ce qui selon vous pourrait déclencher la troisième guerre mondiale ? À l’heure où le monde entier assiste, impuissant, à des tests inquiétants de bombes atomiques par la Corée du Nord, Elon Musk a plutôt le regard tourné vers l’intelligence artificielle. Rien de très surprenant, quand on sait ce que pense l’entrepreneur de l’intelligence artificielle, qu’il considère comme l’une des plus grandes menaces pour notre civilisation.

L’intelligence artificielle pourrait être la cause de la troisième guerre mondiale, selon Elon Musk

Vladimir Poutine affirmait cette semaine que la maîtrise de l’intelligence artificielle permettrait de conquérir le monde. Le ton est donc donné : après la course aux armements nucléaires et la militarisation de l’espace, la concurrence se joue désormais sur le terrain de l’IA. De quoi faire réagir Elon Musk sur Twitter :

« La compétition pour la supériorité de l’intelligence artificielle à un niveau national pourrait être la cause de la Troisième guerre mondiale. »

Ce seul tweet ne traduit pas l’entièreté de la pensée du patron de Tesla Motors. À l’instar d’autres sommités du domaine de la science et des technologies, dont Bill Gates et Stephen King, c’est plutôt l’aspect autonome de l’IA qui est à craindre. Elon Musk poursuit en effet, expliquant que ce n’est pas tant la compétition en elle-même qui est une menace.

 

Cette guerre, d’après lui, pourrait ne pas être déclenchée par les États eux-mêmes, mais par l’intelligence artificielle qu’ils auraient peaufiné dans la course à la supériorité dans ce domaine. On pense notamment aux robots tueurs que Elon Musk et 115 autres signataires ont appelé l’ONU à bannir.

Une crainte exagérée de la part du patron de SpaceX ? C’est ce que pense Mark Zuckerberg qui a récemment jugé les propos de Elon Musk « d’irresponsables ». Ce dernier lui avait répondu en affirmant que sa compréhension du sujet était limitée.

 

 

 

 

 

Les dossiers de Michel Duchaine:L’incroyable vie de luxe de Kim Jong-un

2 commentaires

 

Kim Jung-Un

ALCOOL IMPORTÉ
Bien que l’alcool local soit abordable et facile à trouver en Corée du Nord, il n’est clairement pas au goût de Kim Jong-un. Ce dernier préfère plutôt dépenser 30 millions $US sur l’importation d’alcool pour l’élite qu’il fréquente. Ses boissons alcoolisées préférées sont le whisky et le cognac, mais pas n’importe lesquels. Il préfère évidemment les plus chers, comme le cognac Hennessy, dont les meilleures bouteilles peuvent coûter jusqu’à 2 145 $US.

 

Pas étonnant qu’il soit si obèse!

 

 

CIGARETTES DE DESIGNER
Quand vous avez des milliards de dollars à votre disposition, il y a peu de chances que vous vous retrouviez au dépanneur à acheter des cigarettes derrière le comptoir. C’est le cas de Kim Jong-un, qui aime bien se payer des cigarettes de designers français. Les cigarettes Yves Saint Laurent, ses préférées, se vendent 44 $US le paquet et l’étui de cuir pour les transporter, 165 $US.

 

 

 

UN CENTRE DE SKI
Bien que le centre de ski Masikryong (qui a coûté 35 millions $US) ait supposément été construit pour stimuler l’industrie touristique de la Corée du Nord, le fait que Kim Jong-un soit un grand amateur de ski n’est sûrement pas étranger à l’investissement. Le leader nord-coréen a qualifié le centre, ses chambres, son spa, son restaurant et ses 110 kilomètres de pistes de ski d’« impeccables ».

 

 

CADEAUX HORS DE PRIX POUR SON ÉPOUSE
Kim Jong-un est marié à Ri Sol-jun depuis 2009 et il est de notoriété publique qu’il achète des cadeaux luxueux à son épouse avec l’argent de l’État, notamment un sac à main Christian Dior avec lequel cette dernière a été aperçue à quelques reprises. La valeur de ce sac, qui coûte 1 457 $US dans les centres commerciaux de la région, dépasse le salaire annuel du Coréen moyen, qui ne gagne qu’un maigre 1 800 $US.

 

 

 

 

LUXUEUSE SALLE DE CINÉMA PRIVÉE
Évidemment, le leader nord-coréen ne se contente pas d’un simple divan et d’une télé pour profiter de sa collection de films. Il a sa propre salle de cinéma de luxe d’une capacité de 1 000 personnes et qui doit facilement avoir coûté des centaines de milliers de dollars.

 

 

 

CADEAUX POUR SES EMPLOYÉS DE HAUT NIVEAU
Il n’y a pas que son épouse qui profite des bontés du Kim Jong-un. Apparemment, il est payant d’être dans les bonnes grâces du leader nord-coréen, puisqu’en 2010, 160 des hauts gradés de son gouvernement ont reçu une berline Mercedes-Benz; des cadeaux généreux qui lui auraient coûté la coquette somme de 11,7 millions $US.

 

 

 

MERCEDES-BENZ BLINDÉE
C’est connu : Kim Jong-un est craint et détesté par une vaste majorité des citoyens opprimés de son pays. C’est sans doute la raison pour laquelle il a ressenti le besoin d’investir dans une voiture blindée pour les visites d’État. Les équipements de protection de cette luxueuse Benz S600 personnalisée font grimper sa valeur à 1,7 million $US.

 

 

 

 

PISTES D’ATTERRISSAGE PRIVÉES
Avoir son propre jet privé ne suffisait pas au leader nord-coréen. Après avoir revampé son jet, il a dépensé des centaines de milliers de dollars pour la construction de pistes d’atterrissage privées à côté de ses nombreux palaces afin qu’il n’ait pas à parcourir de longues distances avant de décoller.

 

 

 

CHEVAUX DE COURSE PUR-SANG
En bon amateur de chevaux qu’il est, Kim Jong-un ne lésine pas sur les dépenses quand vient le temps d’investir sur les installations d’entraînement et les soins apportés aux animaux. On dit que 20% du budget de l’État est consacré au soin des chevaux et à l’entretien des installations. C’est une somme colossale quand on considère que le dernier budget divulgué par la nation en 2008 était de 62 millions $US.

 

 

 

 

 

 

 

PARC D’ATTRACTIONS
Kim Jong-Un semble adorer gâter son enfant intérieur. Le dirigeant a commandé la construction du parc d’attractions de Pyongyang et le parc aquatique Munsu. Toutefois, une fois la construction du parc de Pyongyang complétée, des sources ont affirmé que Kim Jong-Un avait qualifié ce dernier de « pathétique » et de « minable » et ce, en dépit des 10 millions $ investis dans le projet.

 

 

 

 

 

Pendant ce temps le peuple de Corée du Nord souffre.

 

 

 

 

 

«I Detest America»: 148 documents perdus par Alan Turing trouvés accidentellement dans un ancien stockage

Laisser un commentaire

Après avoir vu la lumière du jour pendant au moins 30 ans, une collection unique de lettres du célèbre mathématicien Alan Turing a été trouvée dans un espace de stockage de son ancienne université.

Emballés dans un dossier en papier ordinaire et cachés à l’arrière d’un ancien classeur, les 148 documents jamais vus précédemment incluent une lettre des services de renseignement du Royaume-Uni et une autre lettre dans laquelle Turing remarque « Je déteste l’Amérique ».

La couverture des fameux dossiers de Turing.

 

Alan Turing a été l’un des pionniers de l’informatique moderne, et une machine qu’il a construite pendant la Seconde Guerre mondiale a permis le décryptage du code Enigma de l’Allemagne, en finançant la guerre.

En 1949, il est devenu directeur adjoint du laboratoire informatique de l’Université de Manchester, et plus tôt cette année, le personnel de l’université s’est formé accidentellement sur un tas de correspondance de Turing tout en nettoyant une salle de stockage.

« Lorsque je l’ai trouvé, j’ai d’abord pensé que » cela ne peut pas être ce que je pense « , mais une inspection rapide a montré qu’il était », explique l’ingénieur en informatique Jim Miles de l’École d’informatique de l’université.

«J’étais étonné de constater que quelque chose était resté caché depuis longtemps. Personne qui travaille maintenant à l’école ou à l’université savait qu’ils n’existaient même pas.

Les archivistes de l’université se sont mis à travailler pour trier ces documents, les cataloguer et les stocker pour la postérité, et ont maintenant publié toute l’archive en ligne pour les lecteurs.

Le dossier contenait à la fois la correspondance et d’autres matériaux datant du début de 1949 jusqu’à la mort prématurée de Turing en juin 1954. Il s’agissait principalement de «trucs de travail» que l’on s’attendrait à ce que les universités occupées s’accumulent sur son bureau.

Alan Turing à l’âge de 16 ans.

Malheureusement, nous ne pouvons pas nous en apprendre beaucoup sur son travail de guerre sur la machine à code, puisque les efforts d’Enigma étaient encore secrets à l’époque, bien qu’il y ait une lettre du directeur de l’organisation GCHQ du Royaume-Uni .

La bombe de Turing:une des premières machines informatiques de l’histoire.

Ce n’est pas non plus le genre de lettres que vous pouvez espérer révéler sur la vie privée de Turing, y compris la conviction d’indécence largement médiatisée de 1952 en raison de sa relation avec un autre homme.

« Il y a très peu de correspondance personnelle, et pas de lettres des membres de la famille Turing », explique l’archiviste James Peters qui a trié les documents.

« Mais cela nous donne toujours un compte extrêmement intéressant et un aperçu de ses pratiques de travail et de sa vie académique alors qu’il était à l’Université de Manchester ».

Il y a des lettres de collègues et d’étudiants, en commentant le travail de Turing, en discutant des problèmes de calcul et de mathématiques, et même en demandant des conseils. Il y a aussi de nombreuses invitations à donner des conférences d’invités et à assister à des conférences.

À une telle invitation du physicien Donald Mackay du King’s College de Londres, qui a demandé si Turing irait à une conférence de cybernétique de 1953 aux États-Unis, Turing a simplement répondu que la réunion avait un appel, mais il ne voulait pas y voyager.

Alan Turing vers 1938.

« Je n’aimerais pas le voyage, et je déteste l’Amérique », a-t- il écrit .

Dans l’ensemble, les historiens sont ravis d’avoir creusé cette collection unique, entièrement par hasard. Malgré sa contribution massive aux domaines des mathématiques et des calculs, il existe des matériaux d’archives extrêmement rares sur la vie de Turing, en particulier les dernières années.

« Comme il y a si peu d’archives réelles sur cette période de sa vie, c’est une découverte très importante dans ce contexte », explique Peters .

« Il n’y a rien d’autre comme ça ».

Vous pouvez parcourir ce trésor d’archives en visitant les archives de l’université ici .

La machine enigma allemande.

 

Soldats allemands utilisant l’enigma sur le front.

 

Vers 1943 ,les travaux d’Alan Turing et de son équipe permirent la fabrication de l’ordinateur Colossus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les dossiers de Michel Duchaine:Les jeux vidéo endommagent le cerveau

Un commentaire

Certains types de jeu vidéo auraient pour effet d’endommager l’hippocampe, une partie du cerveau associée à la mémoire et la navigation spatiale. Une atrophie de cette structure est liée à plusieurs maladies neurologiques dont la dépression, la schizophrénie, ou même la maladie d’Alzheimer. 

 

Des chercheurs de l’Université de Montréal et de l’Université McGill viennent de publier une étude qui met en évidence les liens entre certains types de jeu vidéo et la perte de matière grise dans l’hippocampe. Cette partie du cerveau joue un rôle central dans la mémoire et la navigation spatiale.

Comment certains jeux affectent une partie du cerveau

Les professeurs Gregory West et Veronique Bohbot qui ont dirigé cette étude ont recruté 64  jeunes âgés de 18 à 30 ans. Ces derniers ont été placés devant des jeux d’action, notamment des jeux de tir à la première personne : Call of Duty, Killzone, Medal of Honor, Borderlands 2, ou encore des jeux de plateforme 3D comme Super Mario 64. Les sujets qui ont fait l’objet de cette étude n’avaient jamais joué à ces jeux auparavant.

En évaluant leurs capacités cognitives par des tests des labyrinthes, mais aussi en réalisant des IRM, les chercheurs ont constaté une perte de substance grise dans l’hippocampe de ceux qui jouaient aux jeux de tirs à la première personne (FPS), comme l’explique Véronique Bohbot, chercheuse à l’Institut Douglas et à l’Université McGill.

Notre étude a permis de constater qu’il y avait une atrophie d’une partie du cerveau qui s’appelle l’hippocampe chez 85% des joueurs, mais ce n’est pas pour tous les jeux

Les conséquences pourraient être non négligeables, surtout chez les personnes avec des facteurs de risque génétiques.

Beaucoup d’études ont montré que lorsqu’il y a une atrophie de l’hippocampe, cela est un facteur de risque pour plusieurs maladies neurologiques et psychologiques. On parle de la dépression, la schizophrénie, ou même la maladie d’Alzheimer

L’étude montre par ailleurs que d’autres types de jeu vidéo ont un effet contraire. C’est le cas des jeux de plateforme comme «Super Mario 64»  qui eux, contribuent plutôt à stimuler l’hippocampe.

Pour finir, les chercheurs recommandent une limite de 3 heures par semaine pour l’utilisation des jeux de tir à la première personne. Ils encouragent également les joueurs à s’adonner davantage à des jeux de logique, de plateforme, qui vont solliciter la mémoire spatiale et qui sont donc favorables pour l’hippocampe.

Les détails de cette étude ont été publiés le 8 août 2017 dans la revue Molecular Psychiatry.

 

Les dossiers de Michel Duchaine:LA NOUVELLE COALITION EN SYRIE UNIRA L’OPPOSITION ET LES AUTORITÉS

Un commentaire

La Syrie a créé une nouvelle coalition politique, le Front populaire syrien, conçu pour unir à la fois les forces pro-gouvernementales et « l’opposition officielle », ainsi que des radicaux et des représentants de clans et de tribus influents.

Composition de la coalition

Selon l’information obtenue , le Front populaire syrien incluera l’armée syrienne libre, les islamistes de Jaysh Al-Islam (représentant une partie de l’armée syrienne libre), les tribus bédouines dirigés par leurs chefs, divers groupes religieux, le Parti socialiste-démocratique et le Parti de la jeunesse de la Syrie, des représentants des milieux dirigeants de la Syrie, de diverses communautés d’experts, l’opposition parlementaire, les communautés chrétienne et musulmane du pays. Inattendue face à l’aggravation de la situation dans le pays et à l’échec de toutes les négociations internationales, la décision peut changer sérieusement l’équilibre des pouvoirs dans la région.

 

 

Qui est intéressé ?

 

Quant aux acteurs extérieurs, la Russie et la Turquie sont intéressés à la création d’un nouveau groupement. Pour les militants pro-turcs, c’est une occasion d’être légalisés dans l’espace politique syrien actuel, d’autant plus que l’adhésion à une coalition ne signifie pas un désarmement immédiat. Ainsi, la Turquie se dote d’un levier non seulement militaire mais aussi politique pour influencer Assad. En outre, la création d’une nouvelle formation isole les militants pro-saoudiens des pro-turcs. La première fait partie de facto da la même catégorie que Daech et an-Nusra.

Pour la Russie, c’est une chance de réduire l’intensité du conflit et de diviser les rangs des islamistes. Pour Damas, la création de telles structures-parapluies, y compris avec les membres de l’opposition est l’occasion de préserver une Syrie unie.
De toute évidence, le projet a été préparé avant la frappe des missiles américains en Syrie. Dans ces circonstances, le comportement modifié des États-Unis peut nuire aux tentatives de résoudre le conflit. Tout d’abord, cela concerne l’influence des États-Unis sur la Turquie et les tentatives possibles de la Turquie elle-même de se retirer du projet en cas où les États-Unis proposeront quelque chose de plus intéressant.

Sources:Geopolitica.ru

Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :