Courte opinion du jour:pendant que l’on se confine,les criminels passent à l’action

 

 

Pendant que le monde résiste au coronavirus COVID 19, au Japon, le baleinier Yūshin Maru n ° 2 est de retour avec les cadavres de 20 rorquals. Et la Norvège lance sa saison de chasse avec un «quota» de 1278 baleines de Minke… Surréaliste.

 

 

 

 

…ou les baleines à bec aux îles feroe. Que l’Europe balaie devant sa porte sur le cynisme « culturel » des chasses ou pêches.

 

 

Un gamin aux îles Feroe. Fier de sa tradition morbide…un vrai fils de tueur!

 

ACTIONS SUGGÉRÉES

1-Considérer  la Norvège et le Japon comme étant les deux pays de la Honte en terme de sauvegarde de la variété des espèces animales.

2-Bannir tout achat personnel ou de groupe pour des articles ou des services venant de ces pays:boycottons-les individuellement et en groupe!

3-Porter plainte auprès de chacun de nos gouvernements sur ces meurtres sauvages reliés au capitalisme dur et indifférent devant l’avenir de notre planète commune,la Terre!

4-Tous ceux et celles demeurant dans des ports d’attache ou des baleiniers japonais ou/et norvégiens viennent faire relâche…devraient s’organiser en milices  de la sauvegarde des animaux marins et coordonner des actions  de lutte contre ces assassins: au choix: manifestations,occupations de bateaux,sabotage,etc.

5-Partager cet article au maximum afin de toucher le plus de gens possible!

Merci d’avoir pris le temps de me lire !

 

 

 

Publicités

Courte opinion du jour :honte à l’Union Européenne … 2 poids,2 mesures

Un coup de poignard aux victimes italiennes: l’UE accorde 250 millions d’euros à la Tunisie pour faire face au coronavirus MAIS REFUSE D’AIDER L’ITALIE ET ​​L’ESPAGNE.

…et pire encore : »#UE a annoncé ajd qu’elle inflige 1 amende à Italie € 80K/jour jusqu’à ce qu’ils soient en mesure payer € 8,5 millions d’amendes de l’UE…la même UE qui a annoncé hier qu’elle enverra € 20 millions de dollars d’aide pour contrer le  Covid19 à l’Iran.

Nous vivons dans une Matrice:La séquence de Fibonacci est partout — même dans le marché boursier en difficulté

La curieuse série de chiffres apparaît dans la nature et aussi dans les activités humaines.

Préambule

Certains historiens situent le début de la Renaissance de l’Occident avec la chute de Constantinople en l’an 1453, qui a provoqué, par peur de persécution ottomane, la fuite de cerveaux byzantins vers Florence, capitale de la Toscane, une région située au centre-ouest de l’Italie. D’autres situent le début de la Renaissance avec l’introduction en Europe des chiffres indo-arabes par le mathématicien italien Leonardo Fibonacci.

Leonardo Fibonacci (v. 1175 à Pise, Italie – v. 1250) est un mathématicien italien. Il avait, à l’époque, pour nom d’usage « Leonardo Pisano » (il est encore actuellement connu en français sous l’équivalent « Léonard de Pise »), et se surnommait parfois lui-même « Leonardo Bigollo » (bigollo signifiant « voyageur » en italien).

Né à Pise en Italie, son éducation s’est faite en grande partie en  Algérie. Son père, Guilielmo Bonacci, vivait à Béjaïa (Bougie, Bgayet, Bugia [1]) où il était le représentant des marchands de la république de Pise. C’est dans cette ville portuaire, qui est à l’époque un centre commercial et intellectuel, que Fibonacci commence son éducation en mathématiques. Ayant aussi voyagé en Égypte, en Syrie, en Sicile, en Provence pour le compte de son père, et rencontré divers mathématiciens, Fibonacci en rapporta à Pise en 1198 les chiffres arabes et la notation algébrique (dont certains attribuent l’introduction à Gerbert d’Aurillac [2]). Ceci illustre les liens entre la vitalité commerciale des villes d’Italie de l’époque et la créativité scientifique et artistique de leurs membres.

Son Liber abaci (aussi écrit Liber abbaci) est un ouvrage écrit en 1202 que l’on peut traduire en Livre du calcul ou Livre de l’abaque.

Dans cet ouvrage, Fibonacci présente les chiffres arabes et le système d’écriture décimale positionnelle qu’il avait appris en étudiant auprès de savants arabes à Béjaia. Le Liber abaci est l’un des premiers ouvrages d’Europe occidentale chrétienne, après le Codex Vigilanus (en) en 976 et les écrits du pape Sylvestre II en 999 (Gerbert d’Aurillac), à vulgariser les chiffres arabes. Il s’adresse aux marchands et aux savants mathématiciens de son temps.

Le livre des calculs est un traité sur les calculs et la comptabilité fondée sur le calcul décimal à une époque où tout l’Occident utilisait encore les chiffres romains et calculait sur abaque. Ce livre est fortement influencé par sa vie dans les pays nord-africains ; il est d’ailleurs rédigé en partie de droite à gauche.

Par cette publication, Fibonacci introduit le système de notation indo-arabe en Europe. Ce système est plus puissant et plus rapide que la notation romaine, et Fibonacci en est pleinement conscient. L’invention sera d’abord mal reçue car le public ne comprenait plus les calculs que faisaient les commerçants. En 1280, Florence interdit même l’usage des chiffres arabes par les banquiers. On jugea que le 0 apportait la confusion et des difficultés au point qu’ils appelèrent ce système cifra, qui dérive du nom arabe du zéro (al sifr = vide, zéro). Ce serait par l’usage des nombres dans la tradition cabalistique que le mot chiffre aurait acquis le sens de code secret.

Fibonacci est plus connu de nos jours pour un de ses problèmes conduisant aux nombres et à la suite qui portent son nom, mais à son époque, ce sont surtout les applications de l’arithmétique au calcul commercial qui l’ont fait reconnaître : calcul du profit des transactions, conversion entre monnaies de différents pays. Son travail sur la théorie des nombres était ignoré de son vivant, mais il fut très largement lu pendant les deux siècles qui suivirent. Ses travaux sont désormais très utilisés en finance de marché, et en particulier en analyse technique.

[1] (Source Wikipédia) Béjaïa ou Bougie (en berbère : ⴱⴳⴰⵢⴻⵜ [Vgayet ou Bgayet], en arabe : بجاية), est une commune algérienne située en bordure de la mer Méditerranée, à 220 km à l’est d’Alger. Elle est le chef-lieu de la wilaya de Béjaïa et de la daïra de Béjaïa, en Petite Kabylie.

Connue à l’époque romaine sous le nom de Saldae, elle est promue capitale du royaume vandale avant d’être islamisée au VIIIe siècle. Cité berbère modeste, elle devient une prestigieuse capitale sous les Hammadides au XIe siècle et un foyer religieux, commercial et savant de la Méditerranée. Après un intermède almohade, elle redevient la capitale d’une branche des Hafsides.

Réputée en Europe pour la qualité de ses chandelles faites de cire d’abeille — auxquelles elle a donné son nom : les bougies — Béjaïa a également joué un rôle important dans la diffusion en Occident des chiffres arabes et des savoirs mathématiques locaux. Au Moyen Âge, des savants comme Raymond LulleFibonacci et Ibn Khaldoun y étudient. 

———————————————————Vendredi, alors que la bourse américaine clôturait sa pire semaine depuis 2008 au milieu des turbulences liées aux coronavirus (avant de se remettre un peu tôt cette semaine), les investisseurs se sont retrouvés avec une question flagrante: est-ce que tout est en baisse d’ici? Au milieu de telles turbulences économiques, certaines études de marché se tournent vers un ensemble familier et puissant de chiffres pour prédire l’avenir.

Le «retracement de Fibonacci» est un outil que les analystes techniques utilisent pour guider leurs perspectives sur les comportements d’achat et de vente sur les marchés. Cette technique tire son nom et dérive de la célèbre séquence de Fibonacci, un ensemble de nombres aux propriétés liées à de nombreux phénomènes naturels. Bien que l’utilisation de ces chiffres pour prédire les mouvements du marché soit beaucoup moins sûre que de l’utiliser pour calculer les modèles de graines de tournesol, l’apparition de la séquence dans le domaine de la finance est un autre témoignage de sa capacité à capturer l’imagination humaine.

C’est quoi la séquence de Fibonacci?

La séquence de Fibonacci est un célèbre groupe de nombres commençant par 0 et 1 dans lequel chaque nombre est la somme des deux précédents. Il commence 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21 et continue indéfiniment. Le motif cache un puissant secret: si vous divisez chaque nombre de la séquence par son prédécesseur (à l’exception de 1 divisé par 0), alors que vous vous déplacez vers des nombres plus élevés, le résultat converge vers le phi constant, ou environ 1,61803, autrement connu sous le nom de nombre d’or.

La séquence a une longue histoire. En Europe, c’était la solution à un problème d’élevage de lapins décrit dans le livre Liber Abaci du mathématicien italien Fibonacci, aka Leonardo de Pise en 1202 après JC. Mais le modèle était connu en Inde beaucoup plus tôt, peut-être même au VIIe siècle. Le nom de la séquence provient d’un surnom, Fibonacci, qui signifie «fils de Bonacci», accordé à Léonard de Vinci au XIXe siècle, selon le livre de Keith Devlin Finding FibonacciLa quête de redécouvrir le génie mathématique oublié qui a changé le monde. Le mathématicien Eduoard Lucas a ensuite donné le nom de «séquence de Fibonacci» dans les années 1870 à la séquence dérivée du scénario du lapin. (Il est également apparu en comptant le nombre d’abeilles dans les générations successives).

Le nombre d’or apparaît dans les phénomènes naturels. Les nombres de spirales dans les pommes de pin sont des nombres de Fibonacci, tout comme le nombre de pétales dans chaque couche de certaines fleurs. 

Dans les plantes en forme de spirale, chaque feuille pousse sous un angle par rapport à son prédécesseur de 360/phi2, et les graines de tournesol sont emballées dans une formation en spirale au centre de leur fleur dans une géométrie régie par le nombre d’or également.

« L’attractivité du Ratio d’or découle d’abord et avant tout du fait qu’il a une façon presque étrange d’apparaître là où il est le moins attendu », écrit Mario Livio dans The Golden RatioL’histoire de Phi, le numéro le plus étonnant du monde.

Mais pourquoi cette séquence est-elle si omniprésente? « Beaucoup de choses en mathématiques et probablement dans le monde réel sont régies par de simples règles récursives, où chaque occurrence est régie par une formule simple en termes de l’occurrence précédente », a déclaré Ken Ribet, professeur de mathématiques à l’Université de Californie, Berkeley. « Et un nombre de Fibonacci a la formule la plus simple possible, juste la somme des deux précédents. »

Fibonacci va au marché

Les humains sont câblés pour identifier les modèles, et en ce qui concerne les nombres de Fibonacci, nous ne nous limitons pas à rechercher et à célébrer la séquence dans la nature. Fibonacci et phi peuvent être trouvés dans certaines œuvres d’art, d’architecture et de musique (même si c’est un mythe que les pyramides d’Égypte y sont pour quelque chose). Et tandis que le comportement d’achat et de vente est en grande partie imprévisible, certains analystes financiers jurent qu’ils peuvent également voir ces chiffres jouer là-bas, y compris dans la crise économique actuelle.

Les chercheurs en investissement appelés «analystes techniques» examinent les formes historiques des graphiques pour déterminer si une tendance actuelle d’achat ou de vente se poursuivra ou se renversera. Certains font leurs prédictions en utilisant des «niveaux de retracement de Fibonacci», dérivés de la célèbre séquence.

Les analystes techniques peuvent examiner toute une série de nombres correspondant aux ratios de nombres dans la séquence de Fibonacci, mais quelques-uns importants sont 61,8% et 38,2%. Tout nombre de Fibonacci donné divisé par son successeur se rapproche de 1 / phi, ou 0,618. Un nombre de Fibonacci divisé par le nombre deux places plus haut dans la séquence se rapproche de 0,382.

Par exemple, considérons le S&P 500. Au plus profond de la récession de 2008, l’indice a atteint son point le plus bas en 2009 à 666 points. Depuis lors, il a généralement connu une ascension à long terme, atteignant un pic de 3.393 avant le plongeon induit par le coronavirus au cours des dernières semaines.

Pour donner un sens aux tendances de ce ralentissement actuel, Katie Stockton, fondatrice et associée directrice du cabinet d’analyse technique Fairlead Strategies, LLC à Stamford, Connecticut, examine si les indices et les actions clés franchissent différents niveaux. Si vous prenez le plus bas de 666 en 2009 en bas (0%) et le plus haut en 2020 de 3.393 en haut (100%), Stockton cherche à savoir si le S&P 500 ferme deux vendredis de suite en dessous de ce qu’elle identifie comme le  » niveau de soutien » de 38,2%. Ce niveau correspond au maximum de 3.393 moins 1.042 (38,2% de la différence entre le haut et le bas), qui s’élève à 2351.

Jusqu’à présent pendant la crise, les prix n’ont pas baissé si bas deux vendredis consécutifs, bien que le 20 mars l’indice ait clôturé à un sombre 2304,92. Si elle clôture le 27 mars en dessous du niveau de Fibonacci de 2351, ce serait la deuxième strike consécutive. Cela indiquerait à des analystes comme Stockton que le S&P risque de glisser plus loin au niveau de 61,8%, soit environ 1708, ce qui rend le moment d’achat moins optimal, selon ce point de vue.

Une prophétie auto-réalisatrice?

Ribet, le mathématicien, rejette l’idée de rechercher des modèles liés à la séquence de Fibonacci pour prédire les marchés. Mais même s’il n’est pas vrai que les chiffres de Fibonacci soient liés aux forces fondamentales du marché, les marchés, par leur conception, réagissent aux croyances de leurs joueurs. Donc, si les investisseurs achètent en masse à cause de l’analyse de Fibonacci, ils créent de toute façon une tendance à la hausse; de même pour la vente.

Stockton reconnaît que cela explique au moins en partie le mouvement de l’or l’année dernière lorsque les investisseurs ont étroitement surveillé si le prix d’une once augmenterait au-delà d’un niveau particulier de Fibonacci. Les prix de l’or ont chuté de manière significative de 2012 à 2015, puis ont rebondi entre environ 1200 $ et 1400 $ l’once pendant quatre ans jusqu’en juin 2019, date à laquelle il semblait être à nouveau en hausse.

« Ce fut un grand breakout de Fibonacci que beaucoup de gens regardaient, même dans la mesure où il est devenu un niveau si largement suivi que je pense qu’il devient une propriété auto-réalisatrice », a déclaré Stockton.

L’idée que les nombres de Fibonacci régissent le commerce des actions humaines pourrait être une pensée magique, mais suffisamment de personnes ayant la même pensée magique peuvent déplacer les marchés. Alors que nous nous préparons à plus de chaos, au moins nous pouvons tous nous consoler en sachant que les nombres de Fibonacci eux-mêmes sont éternels.

Source : The Fibonacci Sequence Is Everywhere—Even the Troubled Stock Market


 

 

 

 

 

L’empreinte de Dieu dans la création

 

 

L’athéisme, ce phénomène irrationnel du XIXe siècle qui s’est accroché à notre époque, devient une manière de plus en plus nocturne d’examiner l’existence et la création. Il ressort du film en norvégien intitulé « La science prouve Dieu »  qui se trouve via le lien en haut et qui expose les empreintes digitales de Dieu dans la création. Regardez-le comme une preuve de l’existence de Dieu.

Autant que je sache, il existe aujourd’hui un consensus général sur la soi-disant théorie du Big Bang: tout ce qui existait est né d’un « coup » cosmique il y a plus de 13 milliards d’années. D’un point extrêmement comprimé rempli d’énergie est venu l’univers, qui depuis s’est constamment étendu.

Ainsi, il ne s’agissait pas de tout créer à partir du chaos, car si tel avait été le cas, tôt ou tard, il avait chaviré avec un coup aussi significatif que le coup d’origine. Certains musulmans prétendent même que le Big Bang est mentionné dans le Coran.

Le film déclare que rien ne se passe ou ne s’est produit par hasard ou par hasard. L’univers est en effet caractérisé par des constantes finement réglées qui témoignent que derrière la création il y a un créateur intelligent avec un but précis: à savoir tout préparer pour l’entrée de l’homme sur la scène de l’univers.

 

CS Lewis (1898-1963).

Cette façon de voir le monde peut être qualifiée de théiste – qui suppose qu’il y a un Dieu – par opposition à matérialiste, qui suppose que tout s’est passé par le biais de lois impersonnelles de la nature, par coïncidence.

L’auteur chrétien britannique CS Lewis (1898-1963) a noté que les lois de la nature aussi peu que les théories de la science produisent des événements. Pour cela, une volonté sous-jacente définie est nécessaire. Une loi physique ne décrit qu’un seul phénomène mais ne peut donner lieu à rien en soi.

La question fondamentale est: pourquoi y a-t-il quelque chose? Rien ne peut avoir causé quoi que ce soit. La raison pour laquelle tout s’est produit est le phénomène et surtout la personnalité que nous appelons Dieu. Dieu a tout commencé à travers le grand coup au début des temps. Dieu est un être personnel, non créé, indépendant du temps et de l’espace, qui avait pour but de se réaliser en l’homme.

Léonard de Pise (Fibonacci).

Dans tout l’univers, il existe des principes mathématiques indubitables qui démontrent l’ordre et la régularité de tout. La séquence de Fibonacci, nommée d’après le mathématicien italien Leonardo Fibonacci ou Leonardo de Pise (vers 1170-1250), montre les structures mathématiques précises de l’univers, de la structure des escargots au fruit de l’ananas et au cycle de reproduction du lapin.


 

« Les mathématiques sont la langue avec laquelle Dieu a écrit l’univers. » (Galilée)


Dans le contexte décrit ci-dessus, il devient évident qu’il n’y a pas vraiment de clichés étanches entre la religion et la science. Les deux ne sont que des façons différentes d’explorer la réalité, où la religion représente l’intérieur et la science des aspects externes de l’existence.


La suite de Fibonacci est une suite de nombres entiers dans laquelle chaque terme est la somme des deux termes précédents. Voici la suite de Fibonacci : 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, etc. Par exemple le chiffre 13 s’obtient en additionnant le chiffre 5 et 8. Le 21 en additionnant 8 et 13 et ainsi de suite.

Vous vous demandez peut-être pourquoi cette séquence de nombres est si célèbre ?

Et bien en fait, la séquence de Fibonacci est si célèbre car les scientifiques se sont rendus compte qu’elle fait partie intégrante de la nature. En effet, cette suite de nombres permet de créer une spirale logarithmique connue sous le nom de spirale de Fibonacci.

Et devinez quoi ? On la retrouve un peu partout… Des plus petits éléments de la nature aux objets les plus gigantesques. On retrouvera donc la spirale de Fibonacci dans les galaxies, l’ADN, les oeufs, les plantes, etc.

Voyant que l’univers répond à des lois mathématiques, la question qui se pose alors est… qui ou quoi a bien pu créer l’univers d’une manière si précise ?

En attendant d’avoir la réponse à cette question, nous vous laissons découvrir la spirale de Fibonacci au coeur de la nature…

Avant tout, voici comment obtenir la spirale de Fibonacci d’après la suite mathématique. On positionne simplement les nombres de la suite de Fibonacci de cette façon avant de tracer la spirale :

 

A partir de maintenant tenez-vous bien, nous partons à la découverte de la spirale de Fibonacci dans la nature…

On retrouvera alors cette spirale dans la coquille parfaite du Nautile…

Ou encore dans la forme de l’Ouragan Irène…

 

Ou même dans la forme des galaxies en mouvement :

Ici, une vue microscopique de l’ovaire d’un poisson (la lotte de mer) :

Ou dans la division d’une cellule cancéreuse. Cette micrographie confocale composite utilise la microscopie time-lapse pour montrer une cellule cancéreuse subissant une division cellulaire. L’ADN apparaît en rouge et la membrane cellulaire en cyan. La cellule ronde au centre a un diamètre de 20 microns :

 

D’autres exemples étonnants:

 

Oeuf de poule

 

Chou Romanesco

 

Aloe Vera

La fleur de Tournesol

 

Ici aussi les graines de tournesol suivent, sur différents niveaux la spirale de Fibonacci. C’est un peu plus difficile à reconnaitre mais si vous regardez bien vous verrez que ce sont plusieurs spirales superposées avec un même point d’origine (le centre de la fleur).

Mille-pattes géants d’Amérique

Les oeuvres d’art

La spirale de Fibonacci dans l’oeuvre de Katsushika Hokusai : «La grande vague au large de Kanagawa». Il semble que même les oeuvres d’art ne puissent échapper à la séquence de Fibonacci.

Qui était Fibonacci ?

La séquence de Fibonacci doit son nom à Léonard de Pise, connu sous le nom de Fibonacci. Bien que Fibonacci ait introduit cette séquence dans le monde occidental pour la première fois en 1202, les mathématiciens indiens l’avaient déjà remarquée dès le sixième siècle apr. J.-C.

La suite de Fibonacci permet d’expliquer comment sont disposés les branches et les cernes de croissance d’un arbre, la disposition des feuilles sur une tige et la manière dont les écailles d’une pomme de pin sont placées.

Et pourtant, vous ne verrez pas la suite de Fibonacci partout car la nature fait preuve de créativité et de nuances afin de créer toute cette diversité.

 

 

 

 

Les dossiers de Michel Duchaine:Donald Trump poursuit les comploteurs de l’attentat « sous faux drapeau » du 11 septembre 2001

Depuis  l’élection de Donald Trump, un vent de guerre ouverte souffle en ce moment entre d’une part le « Deep State » américain, et d’autre part les forces de la NSA fidèles au président élu Donald Trump, et les forces saoudiennes fidèles au prince héritier Mohammed bin Salman. Après avoir ciblé les pervers sexuels et les pédophiles des élites démocrates des médias américains et de Hollywood, Trump cible maintenant les comploteurs du coup d’État qui s’est traduit par les attaques du 11 septembre 2001 (9 / 11).

En effet,  selon http://www.whatdoesitmean.com/index2427.htm, le 16 février 2016, Trump avait promis t que s’il est élu « on découvrira qui a vraiment démoli le World Trade Center … ce n’étaient pas les Irakiens .. .Ce sont peut-être des Saoudiens « .

Trump savait très bien de quoi il parlait.  En tant que constructeur de classe mondiale de gratte-ciels emblématiques, le président Trump a immédiatement compris que l’effondrement des bâtiments du World Trade Center était causé par un évènement d’implosion de démolition contrôlée. En effet, aucun esprit sain ne peut croire qu’un carburéacteur kérosène pourrait faire fondre les poutres massives en béton armé avec lesquelles ces types de bâtiments sont construits. Si cela était possible, on verrait maintenant des dizaines de millions de radiateurs résidentiels au kérosène dans le monde entier déjà réduits en bassins de métal fondu.

Pour ce qui est de la véritable cause des attentats du 11 septembre, Trump savait (et tout le monde sauf le peuple américain) que c’était un ignoble et sinistre complot orchestré par la Famille du Crime Bush et par la puissante famille Ben Laden (aidées par la Famille du Crime Clinton ) afin de détruire le Moyen-Orient et l’Afghanistan afin de construire des pipelines pour contrôler le flux mondial de gaz naturel et de pétrole. Pour les crimes commis dans ce dernier pays, la CPI Cour pénale internationale prépare des accusations de crimes de guerre et de crimes contre l’Humanité contre les États-Unis

Le complot du 11 septembre a commencé en novembre 1998, lorsque l’ancien président George H.W. Bush, au nom de la compagnie financière privée multinationale The Carlyle Group s’est rendu à Djeddah, en Arabie Saoudite, pour rencontrer la famille Ben Laden, à laquelle assistait le milliardaire singapourien Leonard Glenn Francis, propriétaire de la compagnie maritime internationale Glenn Marine Group.

Une dernière réunion entre le président Bush et la famille Ben Laden pour « officialiser » et « activer » le complot du 11 septembre,  a eu lieu à nouveau à Djeddah, en janvier 2000 , durant laquelle une « séance d’essais » a été approuvée, mais «certaines parties» n’acceptant de procéder effectivement à cette vile attaque qu’à la condition que  George W. Bush est élu président des États-Unis. Ce fut  effectivement le cas cette année-là, lorsque la Cour suprême des États-Unis ordonna à la Floride de stopper le décompte de ses voix de vote, permettant ainsi à Bush de l’emporter.

 

George W. Bush devenant président en janvier 2000, le complot du 11 septembre s’est accéléré avec l’achat et le paiement par  ces comploteurs assassins  d’agents de renseignement de la Navy américaine pour coordonner les attaques contre le World Trade Centers (WTC) et contre le l’US Capitol Building. En effet,  Leonard Glenn Francis avait si complètement corrompu la Navy que presque tous les amiraux de la marine américaine étaient sous son contrôle.

Ces traîtres du Renseignement de l’US Naval Intelligence craignant que leur centre de contrôle du Pentagone pour les attentats du 11/9 pourrait éventuellement faire l’objet d’une contre-attaque, ils l’avaient  massivement renforcé, notamment en l’équipant de fenêtres résistantes de 2 pouces d’épaisseur et pesant chacune 2500 livres, pouvant résister aux explosions, et dont le travail a été achevé tôt le matin du 11 septembre 2001.

Le 11 septembre 2001, à 9 heures, le président George H.W. Bush, l’ensemble du groupe Carlyle et la famille Ben Laden, se sont rassemblés à l’hôtel Ritz Carlton à Washington DC pour célébrer ce qui leur serait une victoire, mais qui, pour le reste du monde, a été l’un des crimes les plus horribles contre le peuple américain.

Cependant, ces vils plans ont été contrecarrés quand un mystérieux avion  “Aurora Aircraft” a décollé de la région tout aussi mystérieuse Area 51 du Nevada, a volé à Mach 6 (6 fois la vitesse du son) vers la Pennsylvanie où il a oblitéré l’avion destiné à frapper le bâtiment du Capitole des États-Unis. Il s’est ensuite dirigé vers le Pentagone où il a tiré un puissant missile de croisière détruisant complètement le bureau (surprotégé) du Centre de Contrôle du Renseignement Navaltuant instantanément  de nombreux officiers du renseignement naval américain. Après cette contre opération, l’attaque du 11/9 fut immédiatement stoppée,

photo d’un trou laissé au Pentagone le 11 septembre 2001 avant l’effondrement de la structure …
… alors que le peuple américain a été endoctriné pour croire que ce trou a été fait par un avion comme ça.

Immédiatement après les attentats du 11 septembre, le président George W. Bush a rapidement chassé d’Amérique tous les membres de la famille Ben Laden qui pensaient fêter  la victoire à l’hôtel Ritz Carlton, à Washington DC, en les envoyant par avion d’abord au Texas d’où ils ont ensuite gagné l’Arabie saoudite

 

On se rappelle que Bush avait déclaré sans vergogne : « Le fait que mon père rencontre le frère d’Oussama le 11 septembre 2001, ne fait pas de lui un suspect terroriste » – Mais le « papa », l’ancien président George HW Bush a néanmoins coupé tous les liens entre son groupe Carlyle et la famille Ben Laden six semaines plus tard, le 26 octobre 2001 . Et ce n’est qu’après coup que l’on a décidé qu’Oussama Ben Laden, l’ancien agent de la CIA, était le meilleur « bouc émissaire », on en a fait le « cerveau » des attentats du 11 septembre.

 

Toujours dans la foulée des événements du 11 septembre 2001, le général des Marines John Kelly a formé une alliance avec le général  Michael Flynn, qui est considéré comme le plus efficace des services secrets militaires américains de l’époque moderne, afin de  reconstruire l’ensemble de l’organisation du renseignement naval américain, et ils tentèrent de découvrir les faits réels de ce crime monstrueux contre l’Amérique et son peuple.

Dans une opération de renseignement classique «suivez l’argent»,  les généraux Kelly et Flynn du ont commencé à découvrir la corruption massive qui avait mené l’US Navy à faire partie du complot du 11 septembre, mais ils étaient farouchement combattus tout à la fois par les régimes Bush et Obama à chaque étape du processus – si bien qu’ils ont dû se détourner de l’armée américaine et obtenir de l’aide forces du FBI « loyales à leur cause » , qui étaient toutes basées en Californie, et non pas à Washington DC.

Appuyés par ces forces du FBI en Californie, Kelly et Flynn (appuyés par quelques responsables loyaux du renseignement militaire américain) ont réussi à obtenir, le 17 décembre 2013,  un plaidoyer de culpabilité d’un comploteur de second niveau (du coup d’État du 11 septembre). Il s’agit d’un officier de renseignement des forces navales américaines, nommé John Beliveau.

Mais Beliveau est reste caché pendant près de trois ans, par peur d’être liquidé par le régime d’Obama. Il réapparaît le 14 octobre 2016, date à laquelle il a été traduit devant un tribunal fédéral américain et condamné pour ses crimes.

De la «graine» de l’officier de renseignement naval américain John Beliveau, les généraux Kelly et Flynn ont pu commencer à «faire pousser l’arbre» ​​pour détruire ce nid de complices d’attaque du 11 septembre (maintenant appelé le “Fat Leonard Scandal” ) – et qui a considérablement accéléré sous la direction du président Trump avec son ordre, en juin dernier, de déposer les premières accusations contre ces monstres en vertu de la loi militaire américaine et qui, il y a quelques heures, a commencé à cibler plus de 440 officiers de la Marine américaine, dont 60 amiraux parmi les 221 Amiraux de la Marine.

 

 

Au moment même où le président Trump se dirige contre ces comploteurs du 11 septembre, les forces saoudiennes fidèles au prince héritier Mohammed bin Salman ont, au cours des dernières 48 heures,  arrêté presque tous ceux qui ont assisté à la «célébration de la victoire» avec la famille du Crime Bush au Ritz Carlton Hotel, à Washington DC, le 11 septembre 2001, pour inclure les frères d’Oussama Ben Laden Bakr Bin Laden et Shafiq Bin Laden, à l’exception du prince Mansour bin Muqrin et d’autres hauts responsables saoudiens qui ont été tués lorsque leur hélicoptère a été abattu alors qu’ils tentaient de fuir le pays, et le prince Abdul Aziz bin Fahd qui est mort dans un échange de tirs avec des forces qui tentaient de l’arrêter.

Ainsi donc, le président Trump avait chronométré avec le prince héritier Mohammed bin Salman cette attaque contre ces comploteurs du 11 septembre pour coïncider avec son séjour en Asie, tout en restant  sous la protection de forces loyales pour l’empêcher d’être assassiné. Cependant, les forces du «Deep State» ne manqueront pas de contre-attaquer en essayant de pousser le monde au bord de la guerre.


Entretien de Kevin Barrett sur Press TV:

Les 15 « pirates de l’air » saoudiens du 11 Septembre étaient des agents de la CIA

Quinze des pirates de l’air des attentats du 11 septembre 2001 étaient saoudiens, agents de la CIA et travaillaient pour le gouvernement des États-Unis, qui cherchait à détruire le Moyen-Orient pour le bénéfice d’Israël et pour doubler le budget militaire américain, dit le Dr. Kevin Barrett, un académique qui a étudié les évènements du 11 septembre depuis la fin 2003.

Le Dr. Barrett est un membre fondateur de l’association the Scientific Panel for the Investigation of 9/11, et a fait ces remarques dans un entretien téléphonique avec Press Tv , après qu’un bon nombre de législateurs aient appelé la Maison Blanche à déclassifier des documents qui jettent la lumière sur la complicité possible de l’Arabie Saoudite dans les attentats terroristes du 11 septembre 2001.

Les 15 Saoudiens pirates de l’air n’étaient que des hommes de paille

“Nous savons que 15 des pirates étaient saoudiens, les supposés pirates, parce qu’ils n’étaient pas dans les avions, aucun des 19 pirates, ou quelque arabe que ce soit ne se trouvait dans les quatre avions détournés, ce d’après la liste des passagers et d’après toutes les preuves qu’il y aurait s’ils avaient été dans les avions, mais rien n’a été produit,” a dit Barrett.

Donc, ces 15 hommes de paille saoudiens, qui furent cadrés pour encaisser le blâme des attentats, étaient en fait des agents de la CIA. Nous savons cela, j’ai eu ceci confirmé directement par une source de la CIA, que ces 15 Saoudiens, entrèrent et ré-entrèrent de manière répétitive avec des soi-disant visas de travail, mais il y a un numéro spécial de visas de travail qui ne sont donnés qu’aux agents de la CIA en récompense de leurs services pour l’agence de renseignement centrale et ces visas leur permettent de venir aux États-Unis. Typiquement, ils sont payés pour leur travail pour la CIA en Arabie Saoudite, et on leur donne ce type spécial de visa qui est maquillé comme visa de travail mais c’est d’un type particulier,” a t-il déclaré.

L’ensemble de ces 15 types possédaient ce genre de visa. Ceci montre qu’ils étaient tous en fait des agents de la CIA. Certains d’entre eux vivaient avec des personnels du FBI en Californie. Ces 15 personnes ne travaillaient pas contre le gouvernement des États-Unis mais pour lui et ils furent spécifiquement cadrés de manière à ce que l’Arabie Saoudite puisse être éventuellement blâmée pour les attaques du 11 septembre, qui furent en fait perpétrées par Israël et ses sbires américains,” a-t-il fait remarquer.

Le but était de s’assurer que l’Arabie Saoudite ne puisse pas sortir de l’orbite gravitationnelle américaine, comme le roi l’avait menacé en Août 2001. Similairement, le Pakistan fut aussi cadré. Le patron des services de renseignements pakistanais l’ISI fut trompé, ou on lui donna l’ordre, quoi qu’il en soit, d’envoyer de l’argent à Mohamed Atta, puis ceci fut révélé dans un canard indien. De la même manière, le Pakistan menaçait de quitter l’orbite américaine en 2001.”

Bien évidemment, l’appareil impérialiste, dominé par les sionistes ici aux Etats-Unis, ne voulaient pas du tout d’un Pakistan nucléaire et d’une Arabie Saoudite riche en pétrole tous deux indépendants. Alors, il a utilisé le 11/9 pour les ramener dans l’orbite impérialiste, ce n’est qu’un des éléments,” a observé l’expert.

Quel fut le but du 11 septembre ?

Bien sûr le but du 11/9 fut de détruire sept pays en cinq ans comme en a déjà parlé l’ancien général Wesley Clark, pays qui étaient des ennemis ou des menaces perçues pour Israël. Toute cette vérité fera-t-elle surface lors de la publication des 28 pages manquantes, ce qui pourrait mener à la réouverture de l’affaire des attentats ?” a dit le Dr. Barrett.

Bien si cela rouvre le fait que le bâtiment 7- la plus évidente des démolitions contrôlées de New York- fut celle du bâtiment 7 du WTC, mais les deux tours jumelles furent elles aussi des démolitions contrôlées. Il n’y a eu aucun pirate de l’air dans aucun de ces avions. Pas un seul nom arabe dans ces avions. Pas un gramme de preuve qu’aucun de ces gars ne fut dans les avions”, a t-il dit.

Si ces faits ressortent et que nous apprenons que le 11 septembre fut une opération de couverture et d’enfumage menée par Israël et ses agents américains, ceci incluant les quasi-agents comme le sont les George W. Bush, Dick Cheney et Donald Rumsfeld etc, une opération qui fut agencée comme un nouveau Pearl Harbor, non seulement pour détruire le Moyen-Orient pour le profit du “Grand Israël”, mais aussi pour permettre de plus que doubler le budget militaire américain et revigorer l’empire américain (NdT: via son complexe militaro-industriel et de la sécurité qui engrange le fric depuis lors…) et bien cela s’est terminé par tuer l’empire américain,” a t-il continué.

“Cela a certainement aidé Israël; ils ont détruit tous leurs voisins, virtuellement. Mais les Etats-Unis sont maintenant dans un triste état. Pour faire tourner la table, nous avons besoin de promesses comme celle de Trump de révéler au peuple qui a vraiment effondré les tours jumelles du WTC et ce fut les sionistes,” a noté l’analyste.

Une fois que nous saurons tout cela, nous serons peut-être dans une position de revamper radicalement la structure du pouvoir ici aux États-Unis, de reprendre cette structure corporatiste dominée par les sionistes, les banques, l’industrie de l’investissement et l’appareil médiatique et ainsi de pouvoir rendre l’Amérique à son peuple, mettre fin à l’empire américain et nous presser dans une nouvelle ère de paix multi-polaire,” a conclu le Dr. Barrett.

 

 

 

 

 

 

Génocide en cours:Le dictateur communiste chinois a ordonné d’être “sans pitié” avec les musulmans du Xinjiang

Camps-de-concentration-Xinjiang-Ouighours

C’est un génocide qui se déroule sous nos yeux en 2019 dans l’indifférence des puissances mondiales. La presse parle enfin d’un projet concentrationnaire de la dictature communiste de Pékin contre sa minorité musulmane notamment celle de la province du Xinjiang (Turkestan Oriental occupé). Dans cette région, entre un et trois millions de musulmans sont internés dans des camps où ils subissent une épuration culturelle et religieuse. Privés de leurs droits les plus élémentaires, ils subissent des sévices physiques comme le prélèvement d’organes sur des vivants ou encore la stérilisation forcée des femmes, et psychiques où les détenus dont le seul crime est être musulmans sont forcés de renier leur foi et d’insulter leurs proches. Jusqu’à récemment la Chine reniait l’existence de ces camps puis en a reconnu l’existence prétendant que ces centres étaient destinés à la “formation professionnelle”.

Des documents révélés par le «New York Times» apportent la preuve de l’implication directe du président chinois dans ce génocide du 21e siècle. Xi Jinping a ordonnée d’être “sans pitié” avec les ouïghours. Dans ces documents de 400 pages fuités via un lanceur d’alertes, on retrouve notamment un discours adressé à des cadres du parti, où il les appelle à «lutter contre le terrorisme, l’infiltration et le séparatisme» en utilisant les «outils de la dictature» et en ne montrant «absolument aucune pitié» et il pose les bases d’une surveillance massive de cette communauté : «Pour assurer la stabilité dans le Xinjiang, il faut une vaste campagne de surveillance et de collecte de renseignements pour éliminer la résistance dans la société ouïghoure.»

Dans cette région occupée par la Chine depuis 1949, la visibilité de l’islam est farouchement combattue. Ainsi, le port de la barbe pour les hommes, le voile pour les femmes ou encore le refus de boire de l’alcool sont considérés comme des signes de radicalisation religieuse pouvant mener à l’internement dans ces camps de l’horreur. Ces “radicalisés” sont des criminels selon le Xi Jinping : «Il faut que les criminels soient rééduqués et transformés. Et même après leur libération, leur éducation et leur transformation doivent continuer.»

Murs extérieurs semblables à une frontière.

Dans ces documents, on retrouve également un guide donnant aux fonctionnaires les réponses à apporter aux étudiants ouïghours qui, en rentrant chez eux pour les vacances, découvrent que leur famille, grands-parents compris, a disparu : «Quel que soit l’âge, tous ceux qui ont été infectés par le virus de l’extrémisme religieux doivent être soignés et mis en quarantaine avant que la maladie ne se répande. […] Vous devez être reconnaissants aux autorités d’avoir éloigné vos proches.»

Pour rappel, Trente-sept pays, dont la Russie, l’Arabie saoudite, l’Algérie, la Syrie et la Corée du Nord soutiennent cette politique criminelle de Pékin qui date depuis des décennies et dont plusieurs pays, dans monde actuel,ferment les yeux  pour éviter le chantage économique,dont le Canada.


EN COMPLÉMENT

Répression des Ouïghours : l’Arabie Saoudite soutient l’utilisation des camps en Chine

Alors que la Turquie a officiellement pris position contre les autorités chinoises dans la persécution des Ouïghours, le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane, dit MBS, a exprimé son soutien envers la Chine et sa politique vis-à-vis de cette minorité ethnique, en marge de sa tournée en Asie au cours de laquelle il s’est rendu en Chine pour signer des accords de coopération commerciale et de création d’un complexe de raffinage et de pétrochimie.

Cette position témoigne du rapprochement des deux pays qui s’opère depuis quelques années déjà. Dernièrement, la Chine s’est refusée à faire tout commentaire sur le meurtre brutal du journaliste saoudien Jamal Khashoggi et l’éventuelle implication de MBS .

Camps en Chine : “Ils ont choisi la plus belle des filles puis l’ont violée devant 200 personnes”

 

“Les gardes ont choisi la plus belle des filles – une adolescente avec la tête rasée et vêtue d’un uniforme simple comme tous les autres prisonniers alignés silencieusement à l’extérieur. Invitée à avouer ses «crimes», elle a insisté sur le fait qu’elle était une personne reformée. Elle a toutefois reçu l’ordre d’enlever ses vêtements – et a ensuite été violée à plusieurs reprises devant environ 200 hommes et femmes qui ont été forcés d’assister à une scène d’horreur inimaginable”. Ce témoignage terrifiant est celui de Sayragul Sauytbay (43 ans), une citoyenne chinoise d’origine kazakhe forcée de travailler comme “enseignante” dans un des camps de concentration du Turkestan Oriental occupé (province du Xinjiang). Elle affirme être un témoin direct de cette scène, selon elle “Tout au long de son supplice, la jeune fille n’osait pas crier sa souffrance. Elle avait été avertie de ne pas réagir. Elle savait que si elle disait un seul mot, ses proches pourraient subir le même sort”. Une barbarie telle que “si certains de ceux qui étaient forcés de regarder fermaient les yeux, tressaillaient ou se montraient furieux, ils étaient traînés dans une salle spéciale pour y être torturés.”

Sayragul Sauytbay a été forcée de travailler dans un des nombreux camps de concentration dans lesquels sont enfermés trois millions de musulmans appartenant essentiellement à l’ethnie ouïghoure. Quand elle a appris qu’elle était sur le point d’être renvoyée dans ces camps en tant que prisonnière, elle a fui le pays.

Sauytbay compare le projet chinois visant à écraser l’identité religieuse des musulmans du Xinjiang au projet des nazis d’éradication des juifs, avec le recours à la surveillance massive, aux camps de concentration, aux mariages forcés, aux procédures médicales secrètes (prélèvements d’organes), à la stérilisation et à la torture des détenus. «C’est peut-être encore pire que les nazis, car ils peuvent combiner les dernières technologies telles que la surveillance 24h / 24 avec les méthodes de torture les plus primitives», dit-elle.

Des salles de torture qu’elle décrit comme des cellules étroites, les seuls endroits des camps où il n’y a pas de caméras de vidéosurveillance. Ces chambres sont équipées de machines d’électrocution, de matraques et de sièges à clous. «Ils criaient constamment la nuit», déclare Sauytbay. “Parfois, les gens étaient renvoyés en classe, battus à la va-vite, ou avec les ongles arrachés ou du sang sur le bas et les cuisses. D’autres ne sont jamais revenus, alors je suppose qu’ils sont morts.”

Elle déclare avoir été elle-même torturée dans une de ces chambres en guise de punition après avoir parlé avec une vieille dame détenue. “J’ai été emmené dans la chambre noire et battue sur tout mon corps avec des bâtons électriques, puis affamée pendant deux jours. Ils n’arrêtaient pas de me demander ce que j’avais dit à la vieille dame.”

Ces “chambres noires” sont aussi destinées aux détenus qui refusent de manger du porc. «La nourriture était très médiocre. Je n’appellerais même pas cela de la nourriture, juste de la soupe et du pain», déclare Sauytbay. “Mais si vous ne le [porc] mangiez pas, vous alliez dans la chambre noire.”

Elle estime que son camp a accueilli environ 2 500 personnes, dont des enfants âgés de 13 ans à peine, bien qu’elle ne connaisse pas son emplacement exact. Elle n’a pas été autorisée à partir pendant quatre mois. Son cauchemar au camp a pris fin en février de l’année dernière quand on lui a dit de rentrer chez elle et de ne jamais parler de ce qu’elle avait vu. Elle s’est fait mettre un sac noir sur la tête avant d’être conduite dans sa ville natale.

Après son évasion de la Chine, suivie d’une bataille judiciaire au Kazakhstan pour résister aux demandes de Pékin de l’extrader, Sauytbay a trouvé refuge avec son mari et leurs deux enfants dans une ville côtière du sud de la Suède.

via le Daily Mail 

 

 

 

Joyeux Noel à tous! Merry Christmas for all ! Feliz Navidad para todos!

Le 25 décembre ,nous fêtons la Naissance de Jésus Christ,en tant que chrétien!Ceci se passa il y  aurait maintenat 2019 ans …avec une erreur possible de 7 ans!

Le 25 décembre est une date remarquable inscrite depuis des siècles sur nos calendriers…et dans nos coeurs!

Il y a seulement 66 ans,votre  humble serviteur  naissant dans une ville qui s’appelait Kénogami (qui signifie  le lac long en langue cris et en algonquin).Je ne suis resté qu’un an  dans cette ville car mes parents  allèrent vivre à Alma,l’année suivante.

L’endroit et la date de notre naissance nous marque pour le temps de notre vie …de même que les gens et les animaux qui nous côtoient durant cette même vie.

Depuis que je suis apparu sur le web et que j’ai créé avec  l’aide de quelques personnes l’association des Défenseurs de la Terre,le site web que j’ai dédié aux Chercheurs et Diseurs de Vérité comme Jimmy Guieu,Aimée Michel,Guy Tarade,Edward Snowden,Julian Assange,Zecheria Sitchin et autres,ce site web a bien rempli sa mission d’éveiller les esprits et de défier le Nouvel Ordre Mondial!J’en suis fier et vous considère tous et toutes  comme mes enfants,mes frères et soeurs…ma Fraternité!

Je  veux vous dire que tant que je vivrai,je continuerai le combat pour que toutes les formes de Vie présentes  sur notre petite Planète Bleue ,aient le droit de vivre et de prospérer!Lutter contre le néolibéralisme envahissant et le Nouvel Ordre Mondial est un acte d’amour de la Vie et une profession de foi envers les générations d’humains et de non-humains qui vivront en Paix…dans le futur!Peu importe,si  cette cohabitation se fera sur Terre ou ailleurs,si  notre Terre devient trop hostile pour la vie humaine…dans ce Futur!

Aussi,je soumettrai des suggestions pour permettre à l’aventure humaine de continuer tout en préservant la Vie,autour de Nous!Nous avons d’importantes responsabilités à tenir et un travail colossal à entreprendre aussi  je vais  vous demander de m’aider à diffuser notre message et notre combat,partout sur Terre!

Il est essentiel d’aller plus loin que de  lire  ces textes,partagez les et préparez-vous à agir un jour …pour protéger la Vie!

Si vous avez des textes,des photos ou des suggestions ,n’hésitez pas à nous les faire parvenir…Cela me fera grand plaisir!

N’oubliez pas mes amis que dans les mois à venir,il me faudra réorganiser  notre site web,prévoir plus de budget pour de grands projets à long terme comme la fondation Neue Schwabenland 2 qui aura pour but de mettre en marche une expédition scientifique vers les anciennes bases secrètes allemandes…et il me faudra assurer la relève de notre site web avec du sang neuf pour le futur!

En 2020,nous commencerons l’année,le 2 janvier 2020,en commémorant le 20 ième anniversaire de la mort du Maître,Jimmy Guieu, en proclamant cette journée comme étant la Journée Mondiale des Chercheurs et des Diseurs de Vérité!

Nous n’attendrons pas après les gouvernements politiques du Monde qui ne sont que des marionnettes entre les mains du crime organisé et du Nouvel Ordre Mondial Illuminati,sioniste et islamiste!

En 2020,je commencerai les cours du Vril,l’enseignement  de la science de la Grande Prêtresse Maria Orsic!Je pense que l’enseignement du Vril peut aider à sauver une partie de l’humanité!

En 2019,le peuple  attend encore,il dort toujours ,mais en 2020,je vous prédit  qu’il va se réveiller en prenant conscience de sa  force et de son pouvoir!

Un peu avant…ou un peu après le 21 décembre 2012,nous avons été baigné par l’énergie en provenance du centre de notre galaxie,la Voie Lactée,et depuis ce temps une Ère Nouvelle s’est répandue sur notre Terre et a imbibée toute forme de vie,ainsi que toute l’ADN présente sur Terre.

Aussi,de nombreux peuples du Ciel connaissent notre existence et nous surveillent avec bienveillance!Ce sont des Frères  qui ont  pitié de nous et qui se désolent en voyant la cruauté des profiteurs de ce système politique,économique et social corrompu et pourri!

Plus de 3 milliards d’animaux sont tués chaque jour  pour fournir un montant très inégal de protéines à une minorité d’exploiteurs pendant que de plus en plus de gens  ont de la misère à  manger 2 repas ,même 1 repas  par jour!

Dans de nombreux pays,la viande est un luxe presqu’impossible pendant que de nombreux américains  sont obèses et meurent de cancer et d’accident cardio-vasculaire!

La mafia khazare et sioniste qui contrôle les politiciens américains prétend les rendre plus puissant….mais sur un monticule de cadavres!

Tandis qu’au Canada,un illuminé pro-islamiste,Justin Trudeau, contrôlé par les magnats  du pétrole nous ment en ouvrant toute grande la frontière aux migrants envahisseurs dans le but de détruire la nation québécoise française!

En ce sens,nous sommes tous devenu les Héritiers de l’Ère Nouvelle!

L’Ère Nouvelle ,comme le Royaume des Cieux annoncé par Jésus lui-même est autour de nous et chacun d’entre nous peut en avoir la Vision et ressentir sa puissance !

L’Ère Nouvelle  va grandir pendant que le clou de la justice des peuples s’enfoncera dans la tête du Réseau Mondial de Pédophilie  de l’oligarchie mondialiste!C’est en  amenant devant la Justice des Peuples  ces vendeurs de chair humaine que le Nouvel Ordre Mondial Sataniste va s’écrouler avec certitude…car j’en ai reçu le message de mon conseil!

 

C’est en apprenant à développer notre conscience,notre courage et notre force que nous aurons plaisir à marcher fièrement contre le Nouvel Ordre Mondial néolibéral  qui étouffe le Québec,la France et tout l’Occident chrétien!

Joyeux Noel à tous et à toutes!

Restons uni(e)s car ensemble nous vaincrons!

Michel Duchaine,fondateur des Défenseurs de la Terre,

promoteur de l’Ère Nouvelle ,de l’Ère Nouvelle du Québec et du Mouvement Québécois de Désobéissance Civile!


 

On December 25, we celebrate the Birth of Jesus Christ, as a Christian! This happened now 2019 years ago … with a possible error of 7 years!

December 25 is a remarkable date that has been on our calendars for centuries … and in our hearts!

Only 66 years ago, your humble servant was born in a city called Kénogami (which means the long lake in Cree and Algonquin). I only stayed one year in this city because my parents went to live in Alma, the following year.

The place and the date of our birth marks us for the time of our life … as well as the people and the animals which meet us during this same life.

Since I appeared on the web and created with the help of a few people the Association of Defenders of the Earth, the website that I dedicated to Seekers and Truth-Finders like Jimmy Guieu, Aimée Michel , Guy Tarade, Edward Snowden, Julian Assange, Zecheria Sitchin and others, this website has fulfilled its mission to awaken minds and challenge the New World Order! I am proud of it and consider you all as my children , my brothers and sisters … my Fraternity!

I want to tell you that as long as I live, I will continue the fight so that all the forms of Life present on our little Blue Planet, have the right to live and to prosper! Fight against invasive neoliberalism and the New World Order is an act love of Life and a profession of faith towards the generations of humans and non-humans who will live in Peace … in the future! It does not matter, if this cohabitation will be on Earth or elsewhere, if our Earth becomes too hostile for human life … in this Future!

Also, I will submit suggestions to allow the human adventure to continue while preserving the Life, around Us! We have important responsibilities to hold and a colossal work to undertake also I will ask you to help me to diffuse our message and our fight, everywhere on Earth!

It is essential to go further than reading these texts, share them and prepare to act one day … to protect Life!

If you have texts, photos or suggestions, do not hesitate to send them to us … It will be my great pleasure!

Don’t forget my friends that in the coming months, I will have to reorganize our website, plan more budget for large long-term projects like the Neue Schwabenland 2 foundation which will aim to start a scientific expedition to the old German secret bases … and I will have to take over from our website with new blood for the future!

In 2020, we will start the year, January 2, 2020, by commemorating the 20 th anniversary of the death of the Master, Jimmy Guieu, by proclaiming this day as the World Day of Seekers and Truth-Finders!

We will not wait for the political governments of the World which are only puppets in the hands of organized crime and the Illuminati, Zionist and Islamist New World Order!

In 2020, I will start the lessons of Vril, teaching science of High Priestess Maria Orsic! I think that teaching Vril can help save part of humanity!

In 2019, the people are still waiting, they are still sleeping, but in 2020, I predict that they will wake up realizing their strength and power!

A little before … or a little after December 21, 2012, we were bathed in energy from the center of our galaxy, the Milky Way, and since that time a New Era has spread over our Earth and has soaked up all life, as well as all of the DNA on Earth.

Also, many people in Heaven know our existence and watch us with kindness! They are Brothers who have mercy on us and who are saddened by seeing the cruelty of the profiteers of this corrupt and rotten political, economic and social system!

More than 3 billion animals are killed every day to provide a very unequal amount of protein to a minority of exploiters while more and more people have a hard time eating 2 meals, even 1 meal per day!

In many countries, meat is an almost impossible luxury while many Americans are obese and die from cancer and stroke!

The Khazarian and Zionist mafia that controls American politicians claims to make them more powerful …. but on a mound of corpses!

While in Canada, an enlightened pro-Islamist, Justin Trudeau, controlled by the oil tycoons lies to us by opening wide the border to invading migrants in order to destroy the French Quebec nation!

In this sense, we have all become the Heirs of the New Era!

The New Age, like the Kingdom of Heaven announced by Jesus himself is around us and each of us can have the Vision and feel our power.

 

The New Era is going to grow as the nail of justice for the peoples is driven into the head of the World Pedophilia Network of the globalist oligarchy! It is by bringing these sellers of human flesh before the Justice of the Peoples Satanist World Order will collapse with certainty … because I received the message from my counsel!

It is by learning to develop our conscience, our courage and our strength that we will enjoy walking proudly against the neoliberal New World Order which is stifling Quebec, France and the whole of the Christian West!

Merry Christmas to all!

Let’s stay united because together we will win!

Michel Duchaine, founder of Defenders of the Earth,

promoter of the New Era, the New Era of Quebec and the Quebec Movement of Civil Disobedience!


 

FELIZ NAVIDAD A TODOS

¡Estamos celebrando el nacimiento de Jesucristo el 25 de diciembre como cristianos! Esto hubiera sucedido hace 2019 años … ¡con un posible error de 7 años!

El 25 de diciembre es una fecha notable que ha estado en nuestros calendarios durante siglos … ¡y en nuestros corazones!

Hace solo 66 años, su humilde servidor nació en una ciudad llamada Kénogami (que significa el largo lago en Cree y Algonquin). Solo estuve un año en esta ciudad porque mis padres se fueron a vivir a Alma, al año siguiente.

El lugar y la fecha de nuestro nacimiento nos marcan para el momento de nuestra vida … así como las personas y los animales que nos conocen durante esta misma vida.

Desde que aparecí en la web y creé con la ayuda de algunas personas la asociación de Defensores de la Tierra, el sitio web que dediqué a Buscadores y Buscadores de la Verdad como Jimmy Guieu, Aimée Michel , Guy Tarade, Edward Snowden, Julian Assange, Zecheria Sitchin y otros, ¡este sitio web ha cumplido su misión de despertar mentes y desafiar el Nuevo Orden Mundial! Estoy orgulloso de esto y los considero a todos como mis hijos , mis hermanos y hermanas … ¡mi Fraternidad!

Quiero decirte que mientras viva, continuaré la lucha para que todas las formas de vida presentes en nuestro pequeño Planeta Azul, ¡tengan derecho a vivir y prosperar! Luchar contra el neoliberalismo invasivo y el Nuevo Orden Mundial es un acto amor a la vida y una profesión de fe hacia las generaciones de humanos y no humanos que vivirán en paz … ¡en el futuro! No importa, si esta convivencia será en la Tierra o en otro lugar, si nuestra Tierra se convierte en demasiado hostil para la vida humana … en este futuro!

Además, presentaré sugerencias para permitir que la aventura humana continúe mientras se preserva la vida a nuestro alrededor. Tenemos responsabilidades importantes que cumplir y un trabajo colosal que emprender. También le pediré que me ayude a difundir ¡Nuestro mensaje y nuestra lucha, en todas partes de la Tierra!

Es esencial ir más allá de leer estos textos, compartirlos y prepararse para actuar un día … ¡para proteger la Vida!

Si tiene textos, fotos o sugerencias, no dude en enviárnoslas … ¡Será un gran placer!

No olviden a mis amigos que en los próximos meses tendré que reorganizar nuestro sitio web, planificar más presupuesto para grandes proyectos a largo plazo como la fundación Neue Schwabenland 2, cuyo objetivo será comenzar una expedición científica para las viejas bases secretas alemanas … ¡y tendré que tomar el control de nuestro sitio web con sangre nueva para el futuro!

¡En 2020, comenzaremos el año, el 2 de enero de 2020, conmemorando el 20 aniversario de la muerte del Maestro, Jimmy Guieu, proclamando este día como el Día Mundial de los Buscadores y Buscadores de la Verdad!

¡No esperaremos a los gobiernos políticos del mundo, que son solo títeres en manos del crimen organizado y del Nuevo Orden Mundial de los Illuminati, Sionistas e Islamistas!

¡En 2020, comenzaré las lecciones de Vril, enseñando ciencias de la Suma Sacerdotisa Maria Orsic! ¡Creo que enseñarle a Vril puede ayudar a salvar parte de la humanidad!

En 2019, la gente todavía está esperando, todavía está durmiendo, pero en 2020, ¡predigo que se despertarán dándose cuenta de su fuerza y ​​poder!

Un poco antes … o un poco después del 21 de diciembre de 2012, fuimos bañados en energía desde el centro de nuestra galaxia, la Vía Láctea, y desde entonces una Nueva Era se ha extendido sobre nuestra Tierra y ha absorbido toda la vida, así como todo el ADN de la Tierra.

¡Además, muchas personas en el Cielo conocen nuestra existencia y nos miran con amabilidad! ¡Son Hermanos que tienen misericordia de nosotros y se entristecen al ver la crueldad de los especuladores de este corrupto y podrido sistema político, económico y social!

Cada día se matan más de 3 mil millones de animales para proporcionar una cantidad muy desigual de proteínas a una minoría de explotadores, ¡mientras que cada vez más personas tienen dificultades para comer 2 comidas, incluso 1 comida por día!

¡En muchos países, la carne es un lujo casi imposible, mientras que muchos estadounidenses son obesos y mueren de cáncer y derrame cerebral!

La mafia jázara y sionista que controla a los políticos estadounidenses afirma que los hace más poderosos … ¡pero en un montón de cadáveres!

Mientras que en Canadá, un ilustrado pro-islamista, Justin Trudeau, controlado por los magnates del petróleo, nos miente abriendo la frontera a los inmigrantes invasores para destruir la nación francesa de Quebec.

En este sentido, ¡todos nos hemos convertido en los Herederos de la Nueva Era!

La Nueva Era, como el Reino de los Cielos anunciado por Jesús mismo, nos rodea y cada uno de nosotros puede tener la Visión y sentir nuestro poder.

 

¡La Nueva Era va a crecer a medida que el clavo de la justicia para los pueblos sea llevado a la cabeza de la Red Global de Pedofilia de la oligarquía globalista! El orden mundial satanista colapsará con certeza … ¡porque recibí el mensaje de mi abogado!

¡Al aprender a desarrollar nuestra conciencia, nuestro coraje y nuestra fuerza, disfrutaremos caminando orgullosamente contra el Nuevo Orden Mundial neoliberal que está sofocando Quebec, Francia y todo el Occidente cristiano!

Feliz Navidad a todos!

¡Mantengámonos unidos porque juntos ganaremos!

Michel Duchaine, fundador de Defensores de la Tierra,

¡Promotor de la Nueva Era, la Nueva Era de Quebec y el Movimiento de Desobediencia Civil de Quebec!

 

 

 

 

 

 

Les dossiers de Michel Duchaine: Hécate, sorcière du XXIe siècle

 

La nouvelle ambassadrice de Lucifer reçoit ses « clients » dans le 16e arrondissement de Paris. Une sorcière qui fait plus de pub que de mal.

Photo d’Hécate

 

Elle n’a pas eu besoin de baguette magique pour attirer l’attention des médias fin septembre, un simple mail a suffi « Hécate devient la doyenne des sorcières de France. » De LCI à 20 Minutes en passant par Libération, les journalistes se sont jetés sur le sujet. Signe du destin ?  L’association d’idées fut immédiate : sorcière = jeteuse de sorts = pacte avec le Diable. N’est-ce pas le cliché ancré dans l’imaginaire populaire depuis que l’Inquisition a inventé le personnage maléfique de la sorcière cruelle et lubrique ? Mais au XXIe siècle, au regard du Code pénal, la sorcellerie n’existe pas. Alors, Hécate (c’est son nom officiel), une blague ? Nous sommes donc nous aussi allés la consulter.

 

« Une confidente qui accueille tout »

Dans le très chic 16e arrondissement de Paris, un paillasson élimé à motif de chat et de chien. Un homme très maigre s’efface pour nous laisser entrer : son assistant, et son époux, qui filtre les appels et dépouille les mails. Il nous introduit dans une petite pièce à la moquette et aux tapisseries fatiguées. Fenêtre vitrail qui tamise la lumière, crâne humain, statues hindoues, masques africains… et elle. Les yeux, lourdement surlignés, la chevelure, ébène. Noirs, le pull, la longue jupe, les escarpins et les collants brodés. Hécate, 65 ans, porte beau. On commence par la question la plus tarte à l’heure d’Harry Potter. « Hécate, une sorcière aujourd’hui, c’est quoi ? » – « Une confidente qui accueille tout. Qui apaise. » Mais la sorcellerie, alors ? « La sorcière essaie de faire dévier le cours d’un destin, ce qui n’est pas toujours gagné. Car qu’est-ce qui est écrit, qu’est-ce qui ne l’est pas ? ». Plus précisément ?

Hécate a pour patron Lucifer, « à ne pas confondre avec Satan »explique-t-elle. Au firmament, donc, Dieu et le bien, dans les bas-fonds le Diable, incarnation du mal, et au milieu, Lux Ferri, celui qui apporte la lumière, l’ange déchu par Dieu. « Il a payé pour avoir transmis un peu de la connaissance aux hommes ; il ne mérite pas sa mauvaise réputation. » Lucifer, un petit frère chrétien du Prométhée grec, victime comme lui d’un dieu jaloux de son pouvoir. Cette histoire tragique a détourné Hécate du catholicisme. « Crois et tais-toi. Cela m’a vite soûlée. » En recherche, la jeune fille côtoie plusieurs illuminés, certains dangereux (une estafilade liée à un rituel exotique en témoigne). Mais un jour elle rencontre Yul Rugga, fondateur de la Wicca occidental (de whitchcraft, sorcellerie en anglais), aujourd’hui décédé, maître en luciférisme, une « religion plutôt philosophique », selon elle, qui redonne du pouvoir à l’homme et ne laisse pas Dieu décider de tout.

Des demandes de plus en plus violentes

Hécate se forme pendant dix ans auprès du maître, le soir. La journée, elle étudie le droit. Elle sera pendant deux ans avocate pénaliste, avant de demander sa radiation du barreau. « J’avais suffisamment fait plaisir à mes parents », confie-t-elle. Sa catholique de mère comme son chef d’entreprise de père n’ont pu que s’incliner. Ne gagnait-elle pas bien sa vie grâce à la sorcellerie ? Et une sorcière, comme l’avocate, est au service du client, qui demande toujours la même chose « Faire revenir un être aimé ou aider au développement d’une entreprise », ce qui peut se traduire par l’envie de dégommer un concurrent. De plus en plus violents, d’ailleurs, les « consultants ». Quand il y a trente ans, elle comptait une demande d’assassinat par an, elle en reçoit aujourd’hui plusieurs ; quant aux demandes de vengeance, elles se multiplient.

Évidemment, elle filtre. Au cours d’un entretien préalable (80 euros), elle dissèque les motivations de ses clients, avec comme règle de ne jamais leur donner tort, de les rassurer en leur disant qu’elle va faire le maximum – un bon moyen de désamorcer la violence –, mais aussi ne jamais garantir la réussite: « Donner satisfaction tout en ne donnant pas trop. C’est commode de ne pas garantir les travaux à 100 %, même si ce n’est pas très glorieux. »

Paiements en liquide

Mais Hécate, pratiquez-vous la magie noire, celle qui tue ? Réponse de sorcière : « Notre vocation est d’aider, sans faire de mal à l’autre, mais s’il faut donner un coup de griffe, on le donne. La magie n’est ni blanche ni noire, elle est dans l’intentionnalité. » Concrètement, Hécate n’envoie pas ceux qui contrarient ses clients dans un fauteuil roulant, elle se contente de leur pourrir la vie en leur imposant une succession d’ennuis : panne de voiture, crédit refusé, maladie, etc. « J’assume seule le parti que je vais prendre. » Comme ses confrères, ainsi que l’analyse Dominique Camus, ethnologue, docteur ès sciences à l’EHESS, qui a longuement enquêté sur les sorciers hexagonaux : « Le sorcier fait et défait, il envoûte ou désenvoûte, il agit pour ce que communément on appelle le bien ou le mal. Mais c’est en fait une fausse vision des choses. Le sorcier agit toujours pour le bien de son client… qui est toujours la victime de quelqu’un. » Et de poursuivre : « Les sorciers assument par principe, puisqu’ils acceptent les demandes de leurs clients en prenant leur argent. »

L’argent, justement.Oui, Hécate reçoit des paiements en liquide, une préférence de clients qui veulent éviter toute trace sur leur relevé bancaire. Mais elle accepte les chèques, et déclare ses revenus en tant que parapsychologue, une profession classée libérale. Elle a même été contrôlée à deux reprises. Riche, la plus ancienne sorcière de France ? Elle n’est que locataire de son appartement. Elle facture ses travaux 3 000 euros en moyenne. Si le « consultant » n’a pas eu satisfaction, elle recommence les rituels une seconde fois gratuitement. Cher payée, la consultation ? « Je facture mon temps », explique-t-elle. Les rituels sont chronophages. Ils s’effectuent la nuit pendant trois lunaisons. Pour manipuler forces occultes et énergies, elle utilise comme support des statuettes en cire, des dagydes, auxquelles ont été incorporées des matières organiques, ongles ou cheveux de l’intéressé et qu’elle pique avec un clou.

La concurrence des pseudo-sorciers du net

Mais quel besoin l’a poussée à claironner urbi et orbi qu’elle était devenue la doyenne des sorcières de France, à la suite du décès de sa consœur luciférienne du Midi, Carmen, 82 ans ? « J’ai une notoriété à entretenir », déclare pudiquement Hécate, qui a déjà participé à plusieurs émissions sur le paranormal. C’est aussi à cause d’Internet, qui, selon elle, fait beaucoup de tort au métier. Sur la Toile, des charlatans ne proposent-ils pas d’envoyer contre 20 euros des rituels à faire soi-même ? Et, elle le reconnaît volontiers, il faut bien qu’elle renouvelle, voire étende sa clientèle, des femmes comme des hommes, et de tout milieu social.

Et l’avenir, Hécate ? Un cabinet de sorcellerie, cela se transmet-il ? La doyenne des sorcières n’a pas préparé sa succession. « Vous savez, cela demande du temps de former un nouvel adepte. » De fait, l’avenir du métier, elle n’y croit pas. « On comprendra un jour pourquoi les phénomènes dits surnaturels ne l’étaient pas grâce à la physique quantique. La sorcellerie disparaîtra alors d’elle-même, je ne vois pas cet art-là perdurer indéfiniment. » Lucifer a du souci à se faire.

Yul Rugga ,le nouveau gourou luciférien…décédé!

 

 

Les dossiers de Michel Duchaine:Anniversaire d’une sanglante dictature communiste :la Chine 1949-2019

Des troupes chinoises nombreuses défilent à l’occasion du 70e anniversaire du régime, à Pékin le 1er octobre 2019

La Chine communiste a donné mardi,le 1 er octobre 2019, le coup d’envoi des colossales célébrations de son 70e anniversaire, alors qu’à Hong Kong, les contestataires pro-démocratie ont promis de voler la vedette.

« Rien ne peut ébranler les fondations de notre grande nation. Rien ne peut empêcher la nation et le peuple chinois d’aller de l’avant« , a lancé le président Xi Jinping, habillé en costume Mao sombre. 

Le président Xi a prononcé son discours depuis la porte Tiananmen, l’endroit même où son lointain prédécesseur Mao Tsé-toung proclama la République populaire le 1er octobre 1949. 

Une image de propagande chinoise, non datée, publiée par l’AFP en 1955.

Il a ensuite commencé à passer en revue les troupes debout dans une voiture décapotable, avant un défilé militaire ultra-sécurisé. 

Avec 15.000 soldats, des centaines de chars, missiles et avions de combat, le défilé décennal du 1er octobre s’annonce comme l’un des plus gigantesques jamais vus à Pékin. 

Les festivités se déroulent sous très haute surveillance: seul un public trié sur le volet est admis sur l’immense avenue de la Paix éternelle pour voir passer le défilé. 

 

Xi Jinping, qui a encore renforcé l’autorité du Parti communiste chinois (PCC) depuis son arrivée au pouvoir fin 2012, est parfois considéré comme le plus puissant dirigeant chinois depuis le règne de Mao (1949-76). 

Il lui a d’ailleurs rendu hommage lundi dans le mausolée où le « Grand timonier » repose, sur la place Tiananmen. 

Le pouvoir glorifie le rôle historique de Mao Tsé-toung comme fondateur du régime, tout en gommant ses aspects dramatiques. Selon un bilan avancé par de nombreux sinologues à l’étranger, les campagnes politiques et économiques lancées par le « Grand timonier » se sont traduites par la mort de 40 à 70 millions de personnes. 

 « Journée de colère » à Hong Kong – 

La puissance chinoise est contestée par le président américain Donald Trump, qui a déclenché l’an dernier une guerre commerciale contre Pékin à coup de droits de douane punitifs. L’économie chinoise a commencé à accuser le coup. 

L’autorité de Pékin est surtout battue en brèche depuis juin à Hong Kong, à 2.000 km au sud de Pékin, par un mouvement de contestation jamais vu depuis le retour de l’ex-colonie britannique à la Chine en 1997. 

Des manifestations violentes ont encore opposé dimanche forces de l’ordre et manifestants pro-démocratie, qui accusent Pékin d’accroître son influence dans le territoire autonome. 

« Nous nous attendons à ce que la situation demain soit très, très dangereuse« , a averti lundi John Tse, haut responsable de la police locale. 

« Les émeutiers radicaux sont en train d’élever leur niveau de violence. La profondeur et l’ampleur de leurs violences et de leurs projets montrent qu’ils se livrent de plus en plus à des actes de terrorisme« , a-t-il accusé. 

Les manifestants hongkongais, qui ont appelé à une « journée de colère« , comptent bien profiter des célébrations de mardi pour crier encore plus fort leur ressentiment à l’encontre du régime chinois, dénoncer le recul des libertés et la violation, selon eux, du principe « Un pays, deux systèmes » qui avait présidé à la rétrocession de 1997. 

S’exprimant lundi soir, le président Xi Jinping s’est engagé à poursuivre l’application de ce principe, tout en défendant l’unité nationale. 

« L’unité, c’est le fer et l’acier. L’unité est source de force« , a-t-il lancé, alors que son régime a laissé planer ces derniers mois le spectre d’une intervention pour rétablir l’ordre. 

Trente ans tout juste après la répression sanglante du mouvement démocratique de la place Tiananmen à Pékin, qui avait donné un coup d’arrêt au développement économique chinois, nombre d’experts doutent cependant que le régime communiste prenne un tel risque dans un centre financier international comme Hong Kong. 

Les tensions sont nées de l’opposition à un projet de loi hongkongais qui devait autoriser les extraditions vers la Chine continentale. Le texte a depuis été enterré mais les revendications se sont considérablement élargies, réclamant notamment la tête de la cheffe de l’exécutif pro-Pékin, Carrie Lam. 

Mme Lam a quitté Hong Kong pour Pékin afin d’assister aux festivités. Dans l’ex-colonie, son gouvernement a annulé le feu d’artifices prévu pour le 1er octobre, par crainte d’incidents. 

A Pékin, la journée doit se conclure par un défilé civil de quelque 100.000 personnes autour de 70 chars de carnaval évoquant les accomplissements des dernières décennies, avant un feu d’artifice qui s’annonce colossal. 


ASCENSION DE LA DICTATURE

 

1949 -1962: les difficiles débuts de la République Populaire de Chine

Déchirée depuis 1927 par une guerre civile entre nationalistes et communistes ayant fait près de six millions de morts, hors seconde guerre mondiale, la Chine se réunifie le 1er octobre 1949 sous l’égide de Mao Zedong. «Les Chinois se sont levés!», s’exclame-t-il dans son discours d’intronisation, place Tiananmen. Le «Grand Timonier» apparaît comme un pacificateur.

Mao Tsé Toung,le « Grand Timonier »!

Mais la stabilité prétendument retrouvée n’est que façade: dès 1950, le PCC lance des campagnes de terreur pour éradiquer la corruption et «supprimer les contre-révolutionnaires». Les individus considérés comme agents du Kuomintang – le parti nationaliste qui était en guerre contre le PCC – sont alors arrêtés, exécutés ou envoyés en camps de rééducation. Selon Mao lui-même, 700.000 personnes sont exécutées.

En 1955, une première collectivisation est imposée au pays. Une centaine de millions de paysans sont placés sous le contrôle direct des cadres du parti. Mais l’opération est un échec – d’importantes pertes agricoles sont à déplorer durant l’été 1956 – et le PCC commence à être critiqué. S’ensuit, dès 1957, la Campagne des Cent Fleurs: Mao prend le taureau par les cornes en appelant ouvertement à critiquer le régime, dans le but de l’améliorer. Mais surpris par l’ampleur de la contestation, menée par la jeunesse et les intellectuels, le PCC réprime et jette des centaines de milliers de protestataires dans des camps de travail.

En 1958, Mao récidive. Il impose de nouveau une collectivisation, qu’il surnomme le Grand Bond en avant. Mais comme la première fois, l’échec est total, et pire: jusqu’en 1962, cette politique, qui prévoit l’expansion des infrastructures et un boost sensationnel de l’agriculture, cause une gigantesque famine et la mort de 30 à 55 millions de Chinois. Un désastre.

1962 – 1976: chute et mort du «Grand Timonier»

Sur fond de rupture sino-soviétique, Mao est poussé vers la sortie: s’il reste au sein du PCC, il cède sa place de président à Liu Shaoqi, qui s’oppose fermement au «Grand Timonier». Un certain Deng Xiaoping gère également le pays. Mais Mao n’a pas dit son dernier mot. Au contraire, puisqu’il fait publier en 1964 son «Petit livre rouge», un recueil de ses citations, et s’assure que tout citoyen en reçoive une copie.

En 1966, il lance la «révolution culturelle». Il souhaite purger le PCC et revenir à la tête du pouvoir. Il encourage et manipule la jeunesse: «On a toujours raison de se révolter!», «Nous ne voulons pas la gentillesse, nous voulons la guerre!», clame-t-il dans ses discours. Inspirés par le «Petit livre rouge», de très nombreux jeunes forment un mouvement de masse: les «Gardes rouges». En majorité issus de familles populaires (ouvriers, paysans, soldats), ses membres ont pour intention de mettre un terme à la bureaucratie, qu’ils considèrent comme une nouvelle bourgeoisie.


LE PETIT LIVRE ROUGE DE MAO

Le recueil de citations du Grand Timonier a été publié en 1964. Dès 1966, tout citoyen chinois devait en posséder un exemplaire sous peine de sanction grave. Traduit en 36 langues, on estime qu’il s’est vendu à 900 millions d’exemplaires dans le monde.

 

• De quoi le Petit Livre rouge parle-t-il?

C’est un recueil de sentences du président Mao Tsé-Toung, extraites de ses œuvres philosophiques ou poétiques et de formules qui ont fait le tour du monde. «Le pouvoir est au bout du fusil», l’une des plus célèbres, est une formulation poétique de l’idée que l’histoire bascule quand une minorité d’individus représentant le peuple prend le pouvoir par la violence.

Ce recueil est un mélange d’aphorismes intellectuellement puissants et de sentences très banales que tous les intellectuels maoïstes du monde ont récités en chœur à cette époque. Autre exemple, «la révolution n’est pas un dîner de gala», qui est une autre manière de dire qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. Ces formules sont écrites sur un ton très solennel. Mao a tout fait pour arracher la Chine au confucianisme mais son style n’échappe pas à la tradition chinoise.

Il y a dans ce livre une étrange rencontre entre le volontarisme prométhéen du marxisme et le fatalisme chinois empreint de passivité que résume la formule de Confucius bien connue «ne fais rien et tout sera fait». Mao, tel qu’il se montre dans le Petit Livre rouge, est une sorte de Hegel chinois si on pense au mot de Hegel qui dit que «les hommes font l’histoire mais ne savent pas l’histoire qu’ils font».

• Quel rôle a joué le Petit Livre rouge dans la Révolution culturelle?

Il a été la Bible, si l’on peut dire, de la révolution culturelle. Quand Mao veut reprendre la main, au moment où il sent que le pouvoir lui échappe, il réussit le tour de force de monter la jeunesse étudiante contre le Parti. Avec ce livre, il a dopé cette jeunesse en l’incitant à revenir à un communisme pur, dur et sans compromis, contre l’embourgeoisement des bureaucrates.

Le petit livre rouge redonne une énergie révolutionnaire à ces jeunes frustrés qui ne voient pas les fruits du socialisme et mènent une vie misérable après l’échec économique catastrophique du Grand bond en avant. Ce livre qui aujourd’hui nous paraît par endroits risible véhicule dans le monde entier le marxisme version Mao. Le Grand Timonier donne sa vision du monde – et tout y passe: rapports homme-femme, littérature, poésie. Mao devient alors un dieu vivant. C’est un coup de génie politique.

• Quelle fut l’influence de ce petit livre à l’extérieur, notamment en France et au Québec?

À la fin des années 60 et au début des années 70, l’École normale supérieure est le foyer du culte de Mao et de sa pensée. Une partie de l’élite intellectuelle y adhère et se regroupe dans la Gauche prolétarienne. Sartre les rejoint. On ne plaisantait pas avec le livre de Mao. C’était une référence de l’intelligentsia parisienne qui a rompu alors avec le Parti communiste pour revenir au purisme révolutionnaire.

Au Québec,je me souviens qu’on le mettait  dans la petite poche de la chemise  blanche ou du veston.C’était aussi la référence  de mon époque pour passer  dans la masse!

 


Rapidement, la lutte idéologique se transforme en folie collective. Des millions de Chinois – citoyens, cadres du Parti, intellectuels, artistes… – sont déportés, torturés, et exécutés. Deng Xiaoping est exclu du PCC et qualifié de «capitaliste de droite». Liu Shaoqi est battu, arrêté et jeté en prison, dans laquelle il mourra deux ans plus tard, faute de soins.

 

 

 

 

 

 


LE RECYCLAGE PHYSIQUE DES DISSIDENTS

 

 

 

 

Jadis,dans le quartier Chinois à Montréal, il y avait des adeptes du Falun Gong c’est une sorte de philosophie, c’est une méthode de cultivation personnelle et.de.méditation fondé sur le principe, authenticité, bienveillance et tolérance. Le gouvernement Chinois prélèvent brutalement les organes sur les adeptes pour ensuite les vendre, en plus ces adeptes du Falun Gong se font torturer et font aussi tuer. Toute personne qui se font prendre avec n’importe quelle philosophie ou religion se font emprisonner, se font torturer ou carrément tuer, comme par exemple les Chrétiens de Chine se font aussi emprisonner, torturer ou tuer. C’est honteux et scandaleux, le gouvernement Chinois est malade dans la tête, il est tortionnaire, psychopathe génocidaire, ethnocidaire, tueur, meurtrier, assassins, despote, dictateur, sanguinaire, méchant, bourreau, voleur, fraudeur, escroc, magouilleur, bandit, hors-la-loi, criminel


Démonstration de force à Pékin, Hong Kong bouillonne

 

Des troupes paradant lors du défilé militaire commémorant le 70e anniversaire du régime communiste, place Tiananmen à Pékin le 1 octobre 2019

 

La Chine s’est livrée mardi à une démonstration de force avec un défilé militaire record à l’occasion du 70e anniversaire du régime communiste, défié à Hong Kong par des manifestants pro-démocratie qui ont promis de gâcher la fête.

Quinze mille soldats, des centaines de chars, missiles et avions de combat ont défilé à Pékin devant les plus hauts dirigeants du pays rassemblés au balcon de la porte Tiananmen, l’endroit même où Mao Tsé-toung proclama la République populaire le 1er octobre 1949. 

Justin Trudeau et Xi Jinping.

 

 

Des milliers d’invités rassemblés sur l’immense place Tiananmen ont agité une mer de fanions rouges face au président chinois, qui venait de passer les troupes en revue, avant le départ du défilé, le plus grand jamais organisé par la Chine, selon le quotidien nationaliste Global Times. 

Des hélicoptères ont ouvert le défilé aérien en deux formations dessinant le chiffre « 70 » dans le ciel de la capitale chinoise, voilé par un indésirable nuage de pollution.  

La Chine aurait développé une bombe à impulsion électromagnétique.

 

La pointe de la technologie militaire chinoise a été exhibée, notamment le missile nucléaire intercontinental DF-41, qui a défilé pour la première fois. Cet engin, d’une portée supposée de 14.000 km, pourrait en théorie atteindre le territoire des Etats-Unis. 

– « Situation très très dangereuse » – 

L’événement vise à faire vibrer la fibre patriotique en célébrant l’émergence de la République populaire au cours des dernières décennies et son statut de deuxième puissance économique mondiale. 

Hong Kong sous les émeutes depuis juin 2019

Mais à 2.000 km au sud de Pékin, les manifestants hongkongais, qui défient le régime communiste depuis près de quatre mois, ont appelé à une « journée de colère » ce mardi, également férié dans l’ancienne colonie britannique rendue à la Chine en 1997. 

« Nous nous attendons à ce que la situation demain soit très, très dangereuse« , a averti lundi John Tse, haut responsable de la police locale dans le territoire autonome. 

« Les émeutiers radicaux sont en train d’élever leur niveau de violence. La profondeur et l’ampleur de leurs violences et de leurs projets montrent qu’ils se livrent de plus en plus à des actes de terrorisme« , a-t-il accusé. 

Dès mardi matin, les autorités de Hong Kong ont intensifié les contrôles d’identité et les fouilles dans les rues et les transports en commun alors que plus d’une douzaine de stations de métro ont été fermées. 

Les manifestants entendent profiter des célébrations pour crier encore plus fort leur ressentiment à l’encontre du régime chinois, dénoncer le recul des libertés et la violation, selon eux, du principe « Un pays, deux systèmes » qui avait présidé à la rétrocession de 1997. 

S’exprimant lundi soir, Xi Jinping s’est engagé à poursuivre l’application de ce principe, tout en défendant l’unité nationale. 

« L’unité, c’est le fer et l’acier. L’unité est source de force« , a-t-il lancé, alors que son régime a laissé planer ces derniers mois le spectre d’une intervention pour rétablir l’ordre. 

Trente ans tout juste après la répression sanglante du mouvement démocratique de la place Tiananmen à Pékin, qui avait donné un coup d’arrêt au développement économique chinois, nombre d’experts doutent cependant que le régime communiste prenne un tel risque dans un centre financier international comme Hong Kong. 

Xi Jinping, qui a encore renforcé l’autorité du Parti communiste chinois (PCC) depuis son arrivée au pouvoir fin 2012, est parfois considéré comme le plus puissant dirigeant chinois depuis le règne de Mao (1949-76). 

Le pouvoir glorifie le rôle historique de Mao Tsé-toung comme fondateur du régime, tout en gommant ses aspects dramatiques. Selon un bilan avancé par de nombreux sinologues à l’étranger, les campagnes politiques et économiques lancées par le « Grand timonier » se sont traduites par la mort de 40 à 70 millions de personnes. 

La puissance chinoise est contestée par le président américain Donald Trump, qui a déclenché l’an dernier une guerre commerciale contre Pékin à coup de droits de douane punitifs. L’économie chinoise a commencé à accuser le coup. 

Les festivités se déroulent sous très haute surveillance: seul un public trié sur le volet est admis sur l’immense avenue de la Paix éternelle pour voir passer le défilé. 

Le défilé militaire est suivi d’une grande parade rassemblant quelque 100.000 figurants enthousiastes autour de 70 chars de carnaval, un drapeau national géant et un portrait de Mao. 

La journée soit s’achever par un feu d’artifice colossal tiré depuis la place Tiananmen. 

Propagande d’une autre époque.

 

 

 

Reprise d’une expérience allemande:des branchies en 3D pour permettre à l’homme de respirer en continu sous l’eau

Au beau milieu de la Seconde Guerre Mondiale,de grands scientifiques allemands  avaient rêvé de fabriquer une armée de soldats capable de  franchir des mers,voire des océans  par leurs propres moyens,sans  scaphandres autonomes!Ils pensaient à développer  une nouvelle race d’humains  hybrides:moitié homme,moitié poisson!

Regardez maintenant ou l’on est rendu en 2019:

 

Grâce au designer et chercheur en biomimétisme japonais Jun Kamei on entre dans une ère sous marine nouvelle. Ce dernier a en effet créé un équipement bien utile aux amateurs de plongée. Plus précisément, il s’agit des branchies artificielles en 3D qui devraient nous aider à continuer de respirer sous l’eau.

Comme le rythme de vie terrestre peut être assez lassant à la longue, on a tous rêvé a un moment ou à un autre de vivre sous l’eau comme les poissons; dans une « dimension » sans bruits et sans stress.

On pense d’ailleurs que Jun Kamei, qui travaille actuellement à l’université de Tokyo s’est inspiré de cette idée pour faire aboutir sa création. Le mois dernier, le chercheur a dévoilé son invention à l’Imperial College de Londres.

 

Jun Kamei a nommé son invention Amphibio. Selon le créateur, il s’agit d’un couplage entre un concept et un prototype de travail. L’équipement a été obtenu par impression 3D et est destiné à fonctionner de la même manière que la branchie des poissons. En d’autres termes, c’est un équipement qui va emprisonner l’oxygène et qui permettra à son utilisateur de respirer sous l’eau. Selon Jun Kamei, ce dispositif sera très utile lorsque la température mondiale atteindra un niveau invivable et que le niveau de la mer aura considérablement augmenté.

 

Selon les tests, le dispositif permettrait effectivement d’avoir un niveau d’oxygène plus important  que celui prodigué par le tuba ou la bonbonne d’oxygène. Il est donc plus pratique pour la plongée. Cette invention s’appuie totalement sur le mécanisme des branchies des poissons. En d’autres termes, amphibio va extraire de l’oxygène dans l’eau. La bonne nouvelle est que, ces branchies artificielles sont produites par impression 3D. Au niveau du design, elles sont proposées sous forme de combinaisons.

 

 

Alors, Amphibio est proposé en trois modules à enfiler qui vont être connectés à un masque en forme de coquille. Le combinaison va aspirer l’eau et retiendra ensuite l’oxygène pour l’acheminer vers le masque. Ensuite, le même masque va rejeter le CO2.

Outre, grâce à son système de surveillance de niveau d’oxygène, le combinaison n’expose en aucun cas son porteur aux risques de noyade. Aussi, le renouvellement de l’oxygène se fait  travers de la membrane des branchies qui va permettre l’infiltration de l’eau environnante.

 

 

Actuellement, cet équipement subit encore quelques modifications comme il présente certains limites. Jun Kamei estime que ces soucis pourront être corrigés très prochainement. D’ailleurs, jusqu’à l’aboutissement total du projet, l’inventeur compte le tester en aquarium avec des cobayes humains. Le but de Jun Kamei est notamment d’évaluer les points qu’il faut encore améliorer sur l’équipement.


EN COMPLÉMENT

L’origine de ce vieux rêve :Les Chevaliers de Poséïdon  et le projet Homo Aquaticus

LES CHEVALIERS DE POSEIDON .
En 1950, du moins en France, les hitlériens, dispersés, tenus à l’écart des fonctions publiques, paraissaient avoir usé leurs forces vives. Soudain, dans le monde entier, la 3e Force Noire resurgissait, et son noyau le plus virulent se constituait en société secrète, Les Chevaliers de Poséidon, cachant ses

desseins occultes sous une activité sportive, celle des plongeurs sous-marins
L’existence des maquis communistes du Sud-Ouest et de la 3e Force Noire ne trouve pas grand crédit auprès des milieux gouvernementaux. Il ne nous appartient pas de forcer les réserves, mais nous signalons toutefois qu’en 1948 l’hebdomadaire France-Hebdo. En marge des clubs, s’entraînant de façon intensive sur les côtes américaines, espagnoles et africaines, la 3e Force Noire regroupait ses éléments sur le principe des maquis communistes clandestins du capitaine El Sol qui, de nos jours, tiennent solidement position dans le Midi et le Sud-Ouest, notamment le long de la frontière espagnole. Les effectifs des deux groupements politiques, fondamentalement opposés, sont à peu près les mêmes : 15 000 hommes dans les rangs des Chevaliers de Poséidon, autant pour les communistes : bûcherons, ouvriers agricoles et maçons qui contrôlent les passages pyrénéens.

Quant à la 3e Force Noire, France-Dimanche, malgré des réticences avouées, dut convenir de l’authenticité du groupement devant le témoignage que vint apporter à Guy Goujon, rédacteur en chef, et au secrétaire de rédaction, un collaborateur condamné à mort, publiant une relation détaillée sur les effectifs, l’armement et les positions clefs tenues par les trois maquis communistes dans les Landes, dans les Pyrénées et dans la région de Montpellier, reçut la visite du capitaine El Sol (Coustellier), bien connu des maquis F.T.P. de 1944, qui reconnut volontiers le bien-fondé de cette information.

Une aventure attire vers les fonds marins des personnages mystérieux. En Europe, un grand nombre de plongeurs célèbres étaient, en 1940, des partisans politiques des régimes totalitaires.

Une enquête sur le trésor – contesté ― de Rommel .

 La société secrète – non déclarée évidemment – des Chevaliers de Poséidon n’a rien de commun ni aucune relation avec les Clubs et sociétés de pêche et de chasse sous-marines légalement constitués, tant en France qu’à l’étranger. Nous espérons qu’aucune association connue n’existe sous ce nom. 224 France-Hebdo, avril 1949, n° 264-265-266. 225 Voir France-Dimanche, n° 149, 10 juillet 1949.

 

C’est dans les eaux côtières de la Corse que l’on nous a confirmé l’existence d’un véritable Ordre Teutonique sous-marin. L’ex-condamné à mort, qui avait rencontré le rédacteur en chef de France-Dimanche, nous a fait à ce sujet de surprenantes confidences : Si le trésor existait, il y a belle lurette que nous l’aurions récupéré. Mais peut-être avons-nous la garde d’autres trésors, authentiques ceux-là, vous pouvez me croire… L’Ere du Verseau est arrivée, c’est-à-dire l’ère du Trident, de Poséidon, du Cheval Marin et du Cheval du Chevalier…

Sans doute le savez-vous : à l’extrême pointe occidentale des Açores, il existait encore, au XVIe siècle, une statue équestre, celle du Chevalier Noir.
Presque inconsciemment, les rescapés de la dernière guerre se sont rassemblés pour une nouvelle aventure. Vous avez dû le remarquer, la conquête du fond des mers est, en certains cas, le fait d’hommes très particuliers, qui ont été . Elle regardait l’océan Atlantique, le Nouveau Monde qui était ancien et Atlantis immergée et émergée. En 1949, vous avez, avec notre autorisation, publié un reportage sur cette jeunesse d’après la défaite, qui jouait aux SS à Ozoir-la-Ferrière. Je puis donc vous faire encore certaines confidences. Nous faisions alors un baroud d’honneur, histoire de ne pas perdre la face et de nous persuader de quelque confuse certitude. Bref, tout cela s’est dilué dans des magmas d’indifférence et de veulerie et seuls ont subsisté les plus tenaces, la meilleure trempe : les fils et les filles des Hyperboréens. Ceux-là ont réfléchi, refait les calculs et réalisé en partie le grotesque et le primaire de certaines conceptions hitlériennes (sic). Oui, avec son sens du grand-guiqnolesque et avec sa folie, Hitler a mené les Hyperboréens à la mort. Sans doute même est-il le plus grand criminel du siècle, car il a fait massacrer la véritable élite, celle qui aurait mérité de survivre et de repeupler le troisième millénaire.

Presque inconsciemment, les rescapés de la dernière guerre se sont rassemblés pour une nouvelle aventure. Vous avez dû le remarquer, la conquête du fond des mers est, en certains cas, le fait d’hommes très particuliers, qui ont été amenés là par leur dynamisme et la nécessité de cacher une activité répréhensible. Seule l’élite est agréée dans notre section, laquelle est très exactement un Ordre de Chevalerie – adapté aux temps nouveaux – avec des rites d’initiation.
Toute formation politique ouvertement déclarée, fasciste, hitlérienne ou nazie, est absolument étrangère à notre bord.
En tout cas, l’aspect sérieux de l’opération Homo Aquaticus est en partie accrédité par l’intérêt que les gouvernements portent aux questions sous-marines. En 1961, écrivant au . Si nous effleurons cette déplaisante question politique, c’est parce qu’elle revêt soudain un caractère fantastique assez inattendu, qui surgit au-dessus de l’habituel fatras. Incapables de participer à la grande aventure cosmique qui s’annonce, ils ont voulu affirmer leur présence. Il s’agit de créer un homme nouveau – l’Homo Aquaticus – artificiellement apparenté aux poissons et capable, comme eux, de vivre dans le milieu marin. Brutalement exprimé, si invraisemblable que cela puisse paraître, les Chevaliers de Poséidon veulent devenir des poissons et constituer un Empire sous-marin. De prime abord, un pareil projet, même étalé sur des millénaires, semble chimérique, pour ne pas dire démentiel. La mutation prévue pour l’Homo Aquaticus vise à le faire nager, respirer, se nourrir et procréer exactement comme les poissons, et sans le secours de scaphandres. Ce projet, très sérieux, n’appartient pas en propre aux anciens nazis. Ils l’ont emprunté à des organismes officiels absolument étrangers à leur idéologie politique. Il est vrai que même si les Chevaliers de Poséidon ont eu l’idée les premiers, ils n’avaient pas la possibilité de l’exprimer publiquement.

Homo aquaticus
De nombreuses expériences furent menées sur l’être humain par le Troisième Reich.

En tout cas, l’aspect sérieux de l’opération Homo Aquaticus est en partie accrédité par l’intérêt que les gouvernements portent aux questions sous-marines. En 1961, écrivant au président du Sénat américain, le Président Kennedy s’exprimait ainsi : La connaissance des océans est plus que de la simple curiosité. Notre survivance même en dépend peut-être. Au deuxième Congrès Mondial Subaquatique qui se tint à Londres en octobre 1962, sir Wavelle Wakefield, membre du Parlement, a repris l’idée d’un projet qui avait mystérieusement échoué en 1960. A cette époque, des plongeurs français et l’Anglais Oscar Gugen, vice-président de la Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques (CMAS), voulaient prendre place comme passagers à bord d’un transatlantique effectuant la traversée Le Havre-New York. Arrivés au milieu de l’Océan, ces hommes devaient prier le commandant de réduire la vitesse, puis, solennellement, ils auraient immergé un grand drapeau bleu foncé marqué aux initiales CMAS, en déclarant qu’ils prenaient possession du fond des mers au nom de leur groupement. Il devenait alors obligatoire pour le commandant de faire un constat de l’incident sur son registre de bord, ce qui, dans l’immédiat, n’avait aucune répercussion, mais pouvait acquérir plus tard, en droit international, une importance encore imprévisible. Or, ce projet ne fut pas mis à exécution pour des raisons mal définies, et certains y voient maintenant une manoeuvre des Chevaliers de Poséidon peu enclins à se laisser devancer dans cette entreprise. Quant à l’opération Homo Aquaticus, elle fut rendue publique au cours du Congrès d’octobre 1962 par le commandant Cousteau qui avait déjà expérimenté sur les côtes méditerranéennes un système de stations sous-marines.
L’opération Homo Aquaticus consiste dans l’étude de la possibilité, pour l’homme, de s’intégrer définitivement au milieu marin. En bref, le commandant Cousteau, représentant officiel de groupements apolitiques et agréés par le gouvernement français, préconisait de remplir la cavité thoracique des plongeurs avec une matière plastique et de remplacer le complexe poumons-coeur par un système pseudo-branchial auquel seraient branchées les veines et les artères. Ainsi, l’homme ne pourrait plus vivre à l’air libre, mais aurait les fonctions respiratoires des poissons en attendant d’acquérir, sur le plan morphologique, un hydrodynamisme défini par le milieu marin. On nous a certifié qu’en 1962 des hommes-grenouilles allemands et japonais avaient subi volontairement des interventions chirurgicales. Nous pouvons rappeler à ce propos les expériences chirurgicales réalisées en 1937-1938, au laboratoire de Physiologie de Berlin, sur des SS taillés en athlètes qui avaient accepté de se faire castrer et de subir des interventions sur le coeur, les glandes et le cerveau, dans le seul but d’études scientifiques, pour préparer l’avènement de l’Aryen nouveau. Un grand nombre de ces opérations eurent des issues mortelles. Les documents et le dossier photographique de ces expériences sont la propriété du professeur Lecerf, l’éminent expert graphologue de l’Isle-sur-Tarn. La mutation artificielle qui annoncerait l’ère de l’Homo Aquaticus apparaît pourtant très improbable, sinon impossible dans l’absolu, mais elle entraînera très certainement une révolution dans la plongée sous-marine ; en particulier, elle conduira à une plus longue immersion. Automatiquement, ce progrès sera utilisé à des fins militaires. Il entrerait dans les vues des Chevaliers de Poséidon de créer une véritable cité sous la mer, pratiquement invulnérable, d’où ils pourraient lancer des raids et contrôler de vastes espaces marins. S’ils parvenaient un jour à couler un sous-marin atomique russe, américain ou français – ce qui n’est pas exclu de leur programme – ils auraient alors à leur disposition, et pour un temps pratiquement illimité (5 000 ans), une centrale capable d’alimenter toute leur cité.
On distingue mal encore ce qu’il y a d’hypothétique et de réalisable dans ce projet, mais on ne saurait le classer a priori dans l’impossible, attendu qu’il correspond, point par point, au problème de la colonisation des planètes et principalement de la Lune. L’informateur, de qui nous tenons ces révélations, laisse paraître son pessimisme : Cette épopée sous-marine que nous sommes contraints de vivre est malgré tout une véritable évasion valable. Il est certain que nombre d’entre nous accepteraient de faire plastifier leur cage thoracique, par solution de désespoir ou par défit. En fait, nous n’avons plus d’ambitions politiques et beaucoup pensent que notre défaite de 1945 est irrémédiable. Si vous voulez une image historique, je vous dirai que cette fois, Charles Martel a été vaincu à Poitiers. Il n’y a guère d’espoir et nous le savons. Cependant, nous possédons une arme décisive et nulle puissance humaine ne peut y faire échec. Nous mourrons avec le reste des hommes. Cette arme irrésistible sortira de la mer. On peut rapprocher cette menace de deux faits connus : 1° Les services français de renseignements pensent qu’une puissance (qui n’est ni l’U.R.S.S. ni les U.S.A.) possède actuellement une arme secrète supérieure à l’arme atomique. 2° Les Allemands, en 1940, avaient mis au point une arme bactériologique d’une virulence telle qu’Adolf Hitler l’avait déclarée inutilisable. Les Français possédaient eux aussi des obus à virus qui, éventuellement, pouvaient être employés dans une guerre bactériologique. Ni les Allemands ni les Français n’engagèrent les hostilités sur ce terrain, fort heureusement, mais il se produisit un événement extraordinaire dont le public n’eut pas connaissance.
Vers mars 1940, les Français firent prisonnier – assez aisément du reste – un commando allemand dont chaque homme portait sur la bouche et sur le nez une sorte de masque de ouate imbibé d’une solution à base de sulfate de cuivre. Aussitôt, les masques à gaz français furent pourvus d’un tampon additionnel au sulfate de cuivre, de manière à établir une protection identique à celle des Allemands contre un gaz qu’on ne connaissait pas mais qu’on avait tout lieu de croire inopérant dans ces conditions. Le résultat fut sensationnel : en quelques jours, les masques à gaz de l’armée française étaient inutilisables, leurs capsules filtrantes ayant été détruites par le sulfate de cuivre. Ce n’était là qu’un épisode de la guerre psychologique. Toutefois, une arme bactériologique non mortelle, mais frappant de parésie durant plusieurs semaines, avait été inventée par les chimistes d’outre-Rhin. Les bouillons de culture existeraient encore, avec d’autres armes bactériologiques plus terribles, dans une usine souterraine dont les murs sont tapissés de plomb, à Spala et à Kouweka en Pologne. L’usine est engloutie sous plusieurs mètres d’eau dans les fortifications du blockhaus Hermann Goering. Ces révélations ont été publiées par le journal communiste polonais Trybuna Ludu, d’après les déclarations d’un ingénieur qui a transmis aux autorités le plan détaillé des souterrains inondés en 1945 lors de la retraite allemande. On pense qu’un échantillonnage de virus est entre les mains de l’Ordre Teutonique Sous-Marin. Un authentique nazi a fait la déclaration suivante : Un espion porteur de deux douzaines d’ampoules pourrait – si ce n’est déjà fait – se rendre en Russie Soviétique. Deux ampoules seraient brisées à Moscou, une à Stalingrad, une à Karkov, et 120 millions de Russes se trouveraient frappés de stupeur ou d’hystérie. Des milliards et des milliards de virus paralyseraient immédiatement la nation soviétique. Il ne s’agit pas de guerre microbienne. C’est mieux et plus facile (sic). Le métro, les wagons de chemins de fer, les places publiques, les cinémas, les stades, les fleuves, les brouillards, les vents saisonniers seraient les auxiliaires tout-puissants du contaminateur.

Ces virus ont été préférés aux microbes des maladies contagieuses parce que leur action est spontanée et localisée. Avec le prix d’une B.A. on peut paralyser le globe tout entier. Les fusées, rampes de lancement, avions stratosphériques, sont déjà dépassés. Un seul espion ferait le travail de 2 000 fusées. Cette déclaration a été faite en 1952, neuf ans avant l’apparition des psycho-drogues.
Depuis, il y a eu les expériences du Maryland, les assassinats de chercheurs de trésors à Ausse et à Rastenbourg.
Les trésors nazis enterrés sur l’ordre d’Adolf Hitler pour subventionner « le futur Grand Reich Allemand » se situent dans le Tyrol et en Prusse. Quiconque les recherche est assassiné par les SS gardiens des cachettes. , les événements raciaux du Katanga et du Mississippi, les meetings internationaux nazis de 1962 à Dead and Bury Hollow et à Narford en Angleterre. De nouvelles sociétés secrètes sont là.


Il y a 54 ans : les maisons sous la mer

L’expérience Précontinent 3 est le point d’orgue des expériences de maisons sous la mer menées par Jacques-Yves Cousteau et son équipe au début des années 60. A cette époque, Cousteau, qui a consacré 20 ans de sa vie à la pénétration du monde sous-marin, est au plus fort d’une action de visionnaire et de défricheur. La conquête spatiale bat son plein, les projets technologiques les plus fous germent dans les esprits d’ingénieurs audacieux. En 1962, porté par l’élan de sa soucoupe plongeante, Cousteau rêve à des villes sous-marines, à l’homme-Neptune, au « cybernaute », à « homo aquaticus » auquel on pourra un jour greffer des branchies. Lui et son équipe réalisent 3 expériences de maison sous la mer :

  • Précontinent 1 : Du 14 au 21 septembre 1962, au Frioul, près de Marseille, la première maison sous la mer, un gros cylindre lesté surnommé Diogène, est immergée à -10 mètres de profondeur et permet à deux hommes (Albert Falco, Claude Wesly ), pendant huit jours, d’y séjourner et d’effectuer des plongées quotidiennes à -25 mètres.
  • Précontinent 2 : Du 15 juin au 14 juillet 1963, sur le récif de Shab Rumi près de Port Soudan en mer Rouge. Une base sous-marine, constituée d’une maison centrale installée à -11 mètres, à proximité d’un hangar immergé pour garer et reconditionner la soucoupe plongeante, d’une seconde maison installée à -26 mètres, d’un garage pour le matériel annexe et de plusieurs abris à requins à -50 mètres le long du tombant, permet à 7 hommes (Claude Wesly, Raymond Vaissière, Pierre Guilbert, Pierre Vannoni, André Folco, Raymond Kientzy, André Portelatine), respirant un mélange gazeux constitué de 96 % d’hélium et de 4 % d’oxygène, de vivre un mois d’une authentique vie d’océanaute.
  • Précontinent 3 : Du 17 septembre au 17 octobre 1965, au large de Saint-Jean-Cap-Ferrat, 6 hommes (André Laban, Philippe Cousteau, Christian Bonnici, Yves Omer, Raymond Coll, Jacques Rollet) vivent dans une maison sphérique à – 100 mètres, respirent un mélange gazeux constitué de 98 % d’hélium et de 2 % d’oxygène, et travaillent quotidiennement à -120 mètres sur une tête de puits factice.

Ces expériences constituent un feuilleton ambitieux et lyrique de l’exploration des profondeurs, où les ingénieurs mettaient en acte les fictions de Jules Verne. Jacques-Yves Cousteau, génial rassembleur et catalyseur d’énergie, avait su rassembler autour de lui une équipe de pionniers astucieux et passionnés qui carburait au rêve. Bien avant de devenir les pionniers de l’écologie et de la protection des océans, cette équipe a fait faire des bonds fantastiques en matière de techniques et de matériels de plongée, de sous-marins d’exploration, de caméras étanches, d’éclairages amphibies, de télévision immergée, de téléphonie subaquatique, avancées techniques qui ont précipité l’archéologie sous-marine, la spéléologie subaquatique, fait progresser de manière irréversible la médecine hyperbare, l’océanographie, le cinéma, la photographie et la télévision sous la mer.

 


 

*Cet article sera surement censuré,s’il-vous-plait  partagez mes ami(e)s!