Troisième Guerre Mondiale en préparation:La Vérité et les mensonges sur la riposte de l’Iran aux États-Unis

Tout d’abord,voici la rhétorique,pour ne pas dire « La Propagande  » mensongère lancée par les médias occidentaux:

L’Iran possède une très puissante armée!

Le 7 janvier 2020,

Les Iraniens ont lancé 22 missiles sur deux bases irakiennes où sont installés des soldats étrangers.

Selon le Pentagone, plus d’une dizaine de missiles balistiques se sont abattus sur les bases aériennes d’Aïn al-Assad et d’Erbil.

En entrevue à l’émission 24/60 sur ICI RDI, le président de l’Observatoire sur les États-Unis de l’UQAM, Charles-Philippe David, a avoué avoir été surpris par la rapidité de la riposte iranienne. Elle est plus rapide et plus directe que ce que nous aurions pu anticiper. On voulait anticiper avec de l’espoir que la riposte allait être plus tardive, a-t-il indiqué.

Dans un message publié sur Twitter en soirée mercredi, le président américain Donald Trump a indiqué qu’il allait faire une déclaration officielle mercredi matin. Il a précisé que le bilan et l’évaluation des dommages étaient en cours.

Autant les Forces armées canadiennes que l’armée irakienne ont affirmé n’avoir compté aucune victime dans leurs rangs à la suite de l’attaque iranienne.

Jusqu’à présent tout va bien (so far, so good)! Nous avons l’armée la plus puissante et la mieux équipée du monde, et de loin! a écrit M. Trump.

Le département américain de la Défense a annoncé mardi soir qu’il faisait une évaluation préliminaire des dégâts et qu’il évaluait sa réponse à l’attaque.

Ça m’étonnerait que Donald Trump annonce des choses anodines, s’est avancé Charles-Philippe David.

« On redoutait depuis le début de sa présidence que viendrait un tel moment où ce président qui n’est pas vraiment en contrôle de sa politique étrangère, voire en contrôle de lui-même, puisse pour une fois écouter ses conseillers quand ils vont lui dire « vous savez, il y aura des représailles, mais annoncez-les de manière à rassurer tout le monde », de sorte que vous n’enclencherez pas une autre escalade », a expliqué le président de l’Observatoire sur les États-Unis de l’UQAM.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif, a affirmé sur Twitter que son pays ne voulait pas « l’escalade ou la guerre », mais qu’il se défendrait « contre toute agression ». L’Iran a lancé et terminé des mesures d’autodéfense proportionnées en vertu de l’article 51 de la Charte des Nations unies en ciblant la base d’où l’attaque lâche contre nos citoyens et nos dirigeants a été lancée, a-t-il déclaré.

Pour le spécialiste des groupes chiites armés Phillip Smyth toutefois, des missiles balistiques ouvertement lancés depuis l’Iran sur des cibles américaines marquent une nouvelle phase.

En outre, un des chefs du Hachd al-Chaabi, coalition de paramilitaires pro-Iran intégrés à l’État irakien, a menacé mercredi les États-Unis d’une « riposte » qui « ne sera pas moins importante que la réponse iranienne ».

 

Signe que de nouvelles violences sont toujours redoutées, l’agence fédérale de l’aviation américaine (FAA) a interdit aux avions civils américains le survol de l’Irak, de l’Iran et du Golfe.

Les cours du pétrole s’envolaient de plus de 4,5 % mercredi matin dans les échanges en Asie.

Les Corps des Gardiens de la révolution islamique, l’armée idéologique de la République islamique ont conseillé à Washington de rappeler ses troupes déployées dans la région afin d’éviter de nouvelles pertes, menaçant Israël et des gouvernements alliés des États-Unis, en premier lieu les États du Golfe, pris entre l’Iran et l’Irak.

Les militaires canadiens sont « sains et saufs »

Le chef de l’état-major de la Défense canadienne Jonathan Vance a soutenu mardi soir que tous les membres des Forces armées canadiennes (FAC) déployés étaient « sains et saufs » à la suite de l’attaque de missiles en Irak. Il a ajouté : nous demeurons vigilants.

Le ministre canadien de la Défense nationale, Harjit Sajjan a déclaré qu’il était heureux de savoir que tout le personnel des FAC est en sécurité. Nous continuons à surveiller la situation de près et à prendre toutes les précautions nécessaires pour assurer la sûreté et la sécurité du personnel civil et militaire, a ajouté le ministre.

L’une des bases aériennes visées par des tirs de l’Iran mercredi matin en Irak est un ancien centre des opérations canadiennes dans la lutte contre le groupe État armé islamique (EI). La base d’Erbil, dans le nord-est du pays, était le principal poste de commande pour les troupes canadiennes envoyées pour combattre les djihadistes de l’EI en Irak.

Le premier ministre Justin Trudeau a été informé des attaques et il suit la situation de près, a indiqué un porte-parole.

Après les missiles, la rhétorique

Les Corps des Gardiens de la révolution islamique, une division de l’armée iranienne, ont lancé un avertissement aux pays alliés des États-Unis, nommément Israël : en cas d’attaque, ils riposteront.

«Nous conseillons au peuple américain de rappeler les troupes américaines [déployées dans la] région afin d’éviter de nouvelles pertes et de ne pas permettre que la vie de ses soldats soit davantage menacée par la haine toujours croissante du régime [américain].»

-Communiqué des Gardiens de la révolution

Le chef d’État-major de l’armée iranienne a déclaré qu’il est temps que Washington adopte un comportement différent avec l’Iran.

Les Corps des Gardiens de la révolution islamique ont indiqué mercredi qu’ils répertorient 100 cibles américaines ainsi que de leurs alliés dans la région. Nous frapperons ces cibles en cas d’attaques américaines.

La télévision publique iranienne avance que les attaques contre des cibles américaines en Irak ont fait 80 morts et qu’aucun des missiles lancés n’a été intercepté.

 

 

Les réactions se multiplient à l’international

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a qualifié mercredi de « nouvel exemple d’escalade » ces frappes iraniennes.

Les dernières attaques aux missiles balistiques contre des bases aériennes en Irak utilisées par les forces américaines et de la coalition, dont des forces européennes, sont un autre exemple d’escalade et de confrontation accrue, a déploré M. Borrell lors d’une courte intervention devant la presse à Bruxelles. Il n’est dans l’intérêt de personne d’aggraver encore la spirale de la violence, a également mis en garde M. Borrell.

La Chine, l’un des principaux pays importateurs de brut iranien, a quant à elle appelé à « faire preuve de retenue ».

Il n’est dans l’intérêt d’aucune partie que la situation au Moyen-Orient s’aggrave encore, a averti devant la presse un porte-parole de la diplomatie chinoise, Geng Shuang.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a pour sa part vivement réagi aux menaces proférées par un haut responsable iranien, qui affirmait vouloir réduire des villes israéliennes en « poussière », si l’Amérique prend la moindre mesure après notre riposte militaire à l’assassinat du général Soleimani.

Benjamin Netanyahu a prévenu l’Iran qu’Israël répondrait de manière « retentissante » en cas d’attaque contre l’État hébreu.

Par ailleurs, les compagnies aériennes de Dubaï, Emirates et flydubai, ont annoncé mercredi avoir annulé leurs vols à destination de Bagdad. Air France a également suspendu « tout survol des espaces aériens iranien et irakien ».

Une tension croissante

Une quinzaine d’attaques aux missiles balistiques ont déjà visé des soldats et des diplomates américains en Irak depuis la fin octobre. Aucune n’a été revendiquée, mais Washington en a attribué plusieurs aux factions irakiennes pro-Iran.

Les Américains avaient riposté en bombardant des bases des milices chiites.

Cette attaque intervient un peu plus de 24 heures après un cafouillage des États-Unis, le Pentagone ayant démenti une information selon laquelle leur commandement militaire avait ordonné à ses troupes de se retirer du pays conformément à un appel du Parlement.

Plusieurs États membres de la coalition ont déjà retiré des soldats, par crainte de nouvelles att


aques, dont une quinzaine ont déjà visé des bases où sont postés les militaires de la coalition depuis fin octobre.

Les Forces armées canadiennes entendent pour leur part déplacer une partie de leurs effectifs de l’Irak vers le Koweït.

L’Iran pourrait compliquer les défenses antimissiles régionales

Un rapport du Pentagone, datant de 2019, dresse un portrait de la capacité de frappe iranienne, notamment celle liée au moyen de missiles balistiques. On peut y lire que l’Iran peut lancer des salves de missiles contre des cibles de grande superficie, comme des bases militaires et des centres de population, dans toute la région pour infliger des dommages, compliquer les opérations militaires de l’adversaire et affaiblir le moral de l’ennemi.

Les spécialistes de la Défense américaine indiquent que les systèmes iraniens les plus précis sont principalement à courte portée, comme le Fateh-110 SRBM et ses dérivés. Les systèmes iraniens à plus longue portée, comme le MRBM Shahab 3, sont généralement moins précis.

Bien qu’il conserve dans son inventaire de nombreux missiles plus anciens et imprécis, l’Iran augmente la précision de bon nombre de ses systèmes de missiles, précise le rapport.

 


…et ce qui ressemble davantage à la Vérité qu’on ne veut pas parler:

 

L’IRAN riposte: au moins 80 GIs tués et 242 blessés

Les bases américaines en Irak ont été prises pour cible de deux vagues de tirs de missiles balistiques vraisemblablement de type « Fateh ». Une troisième vague de tirs de missiles est attendue si les Américains commettaient une nouvelle erreur, selon le porte-parole du CGRI, le général Ramezan Charif. 

Selon Fars, deux vague de missiles ont visé la plus grande base aérienne des États-Unis à al-Anbar à l’ouest de l’Irak non loin des frontières syriennes ainsi que la base américaine à Erbil au Kurdistan irakien. Ain al-Asad est située à 108 kilomètres de l’ouest de Ramadi et abrite depuis 2011 près de 4 000 militaires américains. C’est aussi la deuxième grande base aérienne de l’Irak après Balad située à Salaheddine. A l’heure qu’il est, les hélicoptères US évacuent les morts et les blessés américains depuis la base américaine. Le site kurde Rudaw affirme de son côté que des avions et des chasseurs stationnés à Ain al-Assad ont également été visés et plusieurs appareils brûlent. Les militaires américains ont totalement bloqué l’entrée de la base aux forces irakiennes pour éviter toute fuite des images des morts et des blessés.

Les missiles balistiques tels que ceux utilisés par l’Iran originent tous de la V2 allemande.

Les tirs de missiles ont eu lieu de deux vagues successives et à intervalle régulière. Une première vague a été lancée vers deux heures, heure locale, soit l’heure exacte de l’assassinat du commandant en chef de la Force Qods vendredi 3 janvier par les forces américaines, juste au moment où ses compatriotes enterraient sa dépouille mortelle dans la ville de Kerman.

Une autre information rapportée par VOA confirme de son côté le tir de cinq roquettes contre une troisième base américaine, Taji au nord de la capitale. Selon les sources bien informées, les missiles qui ont visé les bases américaines en Irak auraient été tirés depuis la ville de l’ouest iranien, Kermanchah et ils seraient de type Fateh, visiblement Fateh-313 d’une portée de 500 kilomètres.

missile iranien Fateh-313

Dans un communiqué le Corps des gardiens de la Révolution islamique, CGRI, revendique les frappes au missile et met en garde contre toute nouvelle » démarche criminelle américaines. On lit dans ce communiqué : « toute nouvelle bêtise américaine déclenchera une riposte encore plus violente et plus douloureuse ».  

Panique à Washington

  •  Alors que le conseil de sécurité national américain vient d’achever sa réunion extraordinaire le président américain et son ministre de la Défense ont annulé leurs points de presse respectifs. Trump a reconnu dans un tweet que deux bases américaines en Irak avaient été prises pour cible des missiles iraniens et dit  » être en train d’évaluer les pertes et les dégâts » : « Jusqu’ici tout va bien. Nous possédons de loin la plus puissante et la plus équipées de toutes les armées du monde! je publierai un communiqué demain matin ». 
  • Ceci étant, la plus puissante armée du monde a été incapable d’intercepter les missiles iraniens, en dépit de certaines informations précipitamment colportées par les médias arabes. Al Mayadeen relève l’incapacité des batteries de défense antimissile US installées à Aîn al-Asad et dans d’autres bases US à intercepter les missiles iraniens. Selon la chaîne, « les agissements militaires américains sont totalement défensifs, signe que les Américains sont incapables de passer à l’offensive.  Cette faiblesse organique des miliaires US est d’autant plus flagrante qu’il s’agit de la plus grande base militaire américaine en Irak et de loin la mieux équipée avec une bande d’atterissage de 4 000 mètres. Selon un expert militaire libanais cité par le site, la DCA américaine déployée sur la base Aïn al-Asad n’aurait pu visiblement… ni repérer des missiles ni les intercepter. Le missile Fateh-313 est un missile à combustible solide composé. Son ogive est intelligente. 
  • Le porte-parole du CentCom dit qu’au total 15 missiles ont visé les bases américaines en Irak dont 10 se sont abattus sur Aïn al-Asad et un sur la base américaine à Erbil. Pourtant, le journaliste de VOA évoque le tir d’au moins 35 missiles contre Aïn al-Asad. 
  •  Selon cette information le gouvernement irakien refuse toujours de répondre aux appels téléphoniques hystériques de Washington et de ses commandants militaires tandis que dans sa première réaction, le président irakien, Barham Saleh prie pour sa ville natale Erbil. Aucun mort ou blessés irakiens n’est à déplorer, ce que confirme par ailleurs CNN.
  • Dans un tweet, le ministre iranien des A.E., Mohamad Javad Zarif a affirmé que la frappe a eu lieu en totale conformité avec la charte de l’ONU et constitue une réponse « adéquate » à « l’attaque lâche » des États-Unis contre l’Iran. 
  • Le conseiller du président Rohani, Hessamedin Achna vient de tweeter de son côté : » La moindre riposte américaine déclenchera une guerre totale dans la région. Ceci dit, les Saoudiens pourraient opter pour une approche bien différente et rester en paix « . 
  • Quelques heures après la première riposte iranienne un ministre émirati y a réagi :  » j’espère qu’il n’y aurait pas une autre attaque ». Soheil Al Mazroui, ministre émirati de l’Énergie a souhaité un « retour rapide au calme » en affirmant que  » les Émirats et les autres pays ont besoin du calme et de la stabilité sur le marché du pétrole ». Dans les minutes suivant la première riposte iranienne, le baril du pétrole a gagné 2.6 dollars soit une hausse de près de 4 pourcent pour s’échanger à 71 dollars sur le marché. Quant à la bourse américaine, elle a perdu 2.2 pourcent pour plonger dans le rouge et entraîner avec elle les bourses asiatiques.

Un premier bilan recueilli sur place fait état de la mort de 80 militaires US

Selon le Renseignement du Corps des gardiens de la Révolution islamique, deux vagues de missiles tirés contre la plus importante base aérienne américaine à l’ouest d’al-Anbar à savoir Aïn al-Asad se sont soldées par la mort d’au moins 80 soldats américains. Le bilan exact est à déterminer en dépit de la forte censure américaine. Toujours est-il que selon les sources irakiennes, l’armée US a lancé un appel de détresse aux hôpitaux irakiens. 

Alors Al-Mayadeen confirme le vol incessant des hélicoptères US sur la base pour évacuer les morts et les blessés, le commandement américain de la base a interdit aux forces irakiennes tout accès par crainte des fuites sur le vrai bilan des morts et des blessés. Dans un communiqué publié il y a quelques minutes, l’ambassade US aux Émirats arabes unis affirme que « tout est sous contrôle » et qu’il n’existe aucun changement dans la configuration sécuritaire des troupes US aux Émirats et dans la région ». Difficile d’y croire! Le rapport du renseignement du CGRI affirme : « Au moins 80 militaires américains ont été tués, 200 autres, blessés, les autorités de la base évacuant dans la hâte et la précipitation des blessés« . 

Et le rapport d’ajouter : » 20 points sensibles de la base ont été pris pour cible alors que toutes les composantes du complexe revêtent une importance stratégique pour les troupes d’occupation US. De nombreux hélicoptères et drones ont également été détruits. En dépit de l’alerte maximale pour les unités de la défense antiaérienne US, aucun missile antimissile n’a été tiré et donc aucune interception de la part des forces US n’a eu ». Le texte affirme que le Renseignement du CGRI a identifié « 104 cibles stratégiques américaines dans la région ». « Au moindre agissement hostile des États-Unis, elles vont être frappées »

Toujours selon le Renseignement du CGRI, « les explosions ont été si intense qu’un seul missile aurait provoqué la destruction de plusieurs cibles dans certains cas. Quelques 4 000 militaires américains se trouvent toujours sur la base et leur présence est illégale depuis que le Parlement irakien a voté samedi le retrait des troupes US et ce, en représailles à l’attentat terroriste commis par les États-Unis vendredi 3 janvier et qui a coûté la vie au commandant en chef adjoint des Hachd al-Chaabi entre autres. 

Source : Presstv

Des S-400 en Irak ?

Le président du Conseil public du ministère de la Défense de Russie, Igor Korotchenko, a suggéré que l’Irak pouvait renforcer sa défense aérienne avec le système de missile S-400 russe.

En allusion à la mort en martyr du général Soleimani dans un raid aérien vendredi 3 janvier de l’armée américaine en Irak, Igor Korotchenko en est venu à cette conclusion que « l’Irak aurait besoin de renforcer ses défenses aériennes ».

« L’Irak est un partenaire de la Russie dans le domaine de la coopération militaro-technique, et la Fédération de Russie peut fournir les fonds nécessaires pour assurer la souveraineté de ce pays et une protection fiable de son espace aérien », a indiqué le président du Conseil public du ministère de la Défense de Russie, qui a suggéré par la suite « la fourniture de missiles S-400 et d’autres composants du système de défense aérienne comme le Buk-M3 et Tor-M2 », ajoute la même source.

Le missile russe S-400

Fin août 2019, lambassadeur russe à Bagdad avait promis que la Russie aiderait l’Irak à renforcer ses capacités en matière de défense aérienne. L’information sur le renforcement de la DCA de l’Irak tombait alors que des positions et stocks de munitions des Unités de mobilisation populaire d’Irak (Hachd al-Chaabi) avaient été la cible d’attaques de drones.

Il faudrait aussi rappeler que tout de suite après l’assassinat du commandant en chef de la Force Qods du CGRI par l’aviation américaine à Bagdad, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou a condamné la « démarche imprudente de Washington » susceptible de provoquer « une brusque dégradation de la situation politique et militaire au Moyen-Orient ».

Ce lundi 6 janvier, le ministre russe de la Défense, le général Sergueï Choïgou, a présenté ses condoléances à la nation, au gouvernement et aux forces armées iraniens, lors d’un entretien téléphonique avec le chef d’état-major de l’armée iranienne, le général de division Mohammad Baqeri. 

Choïgou a qualifié le grand général iranien de « héros national », ce qu’ont bien prouvé ses funérailles « historiques ».

Par ailleurs, l’agence de presse russe Sputnik a rapporté dans son édition du 6 janvier qu’au cours d’une visite en 2015 en Russie, le général Soleimani avait suggéré l’engagement militaire russe aux côtés de l’armée syrienne. Vu l’émotion exprimée par le ministre russe de la Défense après son assassinat à Bagdad, cette version des faits paraît parfaitement plausible.

Par ailleurs, certaines sources estiment probable qu’en cas de l’éclatement d’un conflit militaire entre Téhéran et Washington, des bases militaires russes en Syrie seraient la cible d’attaques américaines, ce qui déclenchera, selon les analystes politiques, les ripostes des plus dures de Moscou.

Selon une source  fiable en Israel:

242 SOLDATS AMÉRICAINS BLESSÉS

Maintenant, c’est une explication pour ces militaires au visage de pierre derrière Trump.

Haaretz a publié qu’un avion américain transportant des soldats américains blessés par la frappe de missile iranienne – très réussie – a atterri à Tel-Aviv il y a quelques heures. Apparemment, il y a jusqu’à 242 SOLDATS AMÉRICAINS BLESSÉS – qui ont été transportés à l’hôpital du centre médical de Tel Aviv Sourasky.


L’AUTRE VERSANT  DES MENSONGES DE LA PROPAGANDE: LA DICTATURE ISLAMISTE EN IRAN ET LE SOULÈVEMENT DU PEUPLE IRANIEN

Moi,ainsi que beaucoup de Défenseurs de la Terre appuyons le soulèvement et la désobéissance civile du peuple iranien contre la dictature sanguinaire des islamistes religieux en Iran.


 

La propagande autour des funérailles pour un meurtrier honni par la population en Iran

 

Des informations parues dans divers médias ont rapporté « d’énormes cérémonies funéraires » en Iran pour le commandant de la Force Qods, Ghassem Soleimani, récemment tué par une frappe américaine à Bagdad et qui a réjoui la majorité des iranien dans le pays et la diaspora.

La couverture des funérailles par BBC World Service mentionnait alternativement «des centaines de milliers», voire «des millions» d’Iraniens rendant hommage à Soleimani en tant que «héros national ». Les preuves de ces chiffres ont généralement pris la forme de clips vidéo d’émissions officielles des médias d’État.

Lors d’une session extraordinaire du Conseil de sécurité de l’État iranien à laquelle a assisté Ali Khamenei et qui s’est tenue à peine un jour après la disparition de Soleimani, les autorités ont discuté des conséquences et des mesures nécessaires à prendre. Le plus urgent : la tenue d’une «immense» cérémonie funéraire. Une mobilisation sans précédent dans tout le pays a alors commencé ce jour-là.

Le centre ville de Téhéran,ce jour-là!

Chaque personne dans les forces armées, dans l’appareil de sécurité, les instituts gouvernementaux et les entités appartenant au gouvernement a été obligée de participer, ainsi que toute leur famille.

« Tous les centres d’enseignement des sciences appliquées de la province de Khorassan sont fermés le dimanche 5 janvier, afin de permettre la pleine participation du personnel et des autres classes sociales aux cérémonies funéraires », lit-on dans une circulaire publiée le lendemain de la mort de Soleimani.

Un SMS de masse envoyé aux citoyens de Chiraz, l’une des plus grandes villes du pays dans le sud, proposait : «afin de participer aux funérailles organisées à Kerman (lieu de naissance de Soleimani où il a été enterré à environ mille kilomètres de Chiraz), des services de bus gratuits ont été organisés à partir de la gare routière de Chiraz le lundi 6 janvier pour revenir mardi soir, avec le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner gratuits. » Les femmes et les hommes devaient être transférés dans des bus séparés.

Lundi, tous les magasins de Kermanshah, dans l’ouest de l’Iran, ont dû fermer et les étudiants ont été contraints de participer aux cérémonies. Les taxis ont été contraints de coller des photos de Soleimani sur leurs pare-brises. Un grand nombre d’affiches et de dépliants avec les mêmes photographies ont été diffusés par la ville.

Dans la province de Varamine, près de Téhéran, les autorités ont annoncé qu’un dîner gratuit serait offert à ceux qui participeraient aux cérémonies tenues dans les locaux du gouvernorat.

Dans l’immense prison Gohardasht à Karaj, tout le personnel administratif, 90% du personnel médical, 70% du personnel de protection et de sécurité, 60% des gardiens de prison, 90% du personnel technique, tout le personnel du magazine, 80% des services  » du personnel et 40% du personnel de la cuisine ont été envoyés de force aux cérémonies nécrologiques.

Un formulaire officiel a été distribué dimanche matin dans les écoles primaires de Téhéran. Les élèves ont dû écrire, dans leur manuscrit, un texte que leur professeur leur avait lu en hommage à Ghassem Soleimani. Le formulaire, ainsi que les commentaires requis des enseignants, doivent être conservés dans le dossier de chaque élève. Les élèves ont été invités à participer aux cérémonies funéraires après avoir rempli le formulaire.

Un directeur d’école a continué d’appeler tout le personnel pour leur demander de participer aux cérémonies et prendre des photos de selfie comme preuve de participation, afin d’être indemnisé.

Et ce ne sont là que quelques-unes des milliers de mesures prises à l’appui des objectifs de propagande définis par le Conseil de sécurité d’État des mollahs. Mais des informations précises provenant de l’intérieur du pays montrent que moins de 5% de la population des grandes villes y ont effectivement participé, le pourcentage total dans le pays ne dépassant pas 10%.

Les «formulaires d’inscription» pour les volontaires des opérations kamikazes distribués dans les mosquées et les écoles ont rencontré encore moins d’enthousiasme. En fait, de tels efforts ne sont rien de plus que des mesures destinées à remonter le moral des pasdaran.

 


En conclusion

Les critiques continuent de pleuvoir sur l’administration Trump à chacune des tentatives de la Maison Blanche de dissuader l’Iran de mettre ses menaces à exécution. Plus l’Iran adopte un comportement agressif et multiplie les actes de violence envers les États-Unis, plus les commentateurs blâment le président Trump et condamnent sa détermination à obtenir du gouvernement iranien qu’il rende des comptes.

En utilisant ses forces armées contre les États-Unis et ses alliés, la République islamique utilise des tactiques résolument offensives. Chaque geste de l’Iran est un geste militaire que les officiels du régime ne tentent même pas de dissimuler. L’opinion publique internationale devrait s’étouffer d’indignation, mais les principaux médias continuent de travestir les attaques de l’Iran. Aucun d’eux n’a fait mention de l’augmentation des gestes d’agression au cours des deux derniers mois.

La stratégie iranienne est double. L’Iran a tout d’abord ordonné à ses milices régionales d’attaquer et de multiplier les provocations contre des entités liées aux États-Unis, à des pays européens et aux États du Golfe.

La semaine dernière, un site industriel américain dans le sud de l’Irak a été attaqué au lance-roquettes. Quarante salariés du géant de l’énergie, Exxon Mobil, ont dû être évacués.

Une attaque Houthi contre une installation pétrolière saoudienne et une roquette qui a atterri près de l’ambassade américaine, à Bagdad, ont également été attribuées au régime iranien et à ses milices régionales. Chacune de ces agressions a porté préjudice, d’une manière ou d’une autre, aux intérêts américains.

The Guardian a récemment révélé que le chef de la Force Qods, le général Qassem Soleimani, avait ordonné aux Forces de mobilisation populaires (PMF), soit une quarantaine de milices sous commandement unifié, de « se préparer pour une guerre par délégation ».

Le deuxième volet de la politique de violence de l’Iran semble consister en agressions militaires directes. Au cours des deux derniers mois, six pétroliers ont été attaqués. Quatre pétroliers ont zindi été pris pour cible dans le port de Fujairah, aux Émirats arabes unis. Un mois plus tard, deux pétroliers traversant le golfe d’Oman, au large des côtes iraniennes, ont été sabotés à l’explosif ; un des pétroliers a été la proie d’un violent incendie et les deux sont partis à la dérive.

Le détroit d’Hormuz, borné par les frontières de l’Iran et d’Oman, est une artère navigable cruciale pour l’activité économique mondiale. Un tiers du total des hydrocarbures distribué par voie maritime y transite. Ces attaques ont inquiété l’ensemble de la planète et ont impacté les entreprises du monde entier.

Toutes ces agressions ont été marquées d’une empreinte iranienne parfaitement visible. La grande sophistication des attaques contre les pétroliers semble être la marque d’une action iranienne directe. L’incident n’était pas isolé. Il a été prémédité et organisé, ce qui laisse penser que d’autres attaques de ce type sont en préparation.

Mike Pompeo, secrétaire d’Etat américain, a déclaré : « Notre évaluation [sur l’identité iranienne des agresseurs] est basée sur le renseignement, les armes utilisées, le niveau d’expertise nécessaire pour mener à bien cette opération et aussi le fait que des attaques iraniennes similaires ont déjà été menées contre le transport maritime. Par ailleurs, dans cette région, aucune milice chiite à la solde de l’Iran, n’a les ressources et la compétence pour agir avec ce degré de sophistication. »

L’Iran a également détruit un drone militaire américain. Le chef du Corps des gardes de la révolution islamique (CGRI), le général Hossein Salami, a déclaré que la destruction de ce drone était un avertissement pour les États-Unis. Il a ajouté que « le seul moyen qu’ont nos ennemis d’être en sécurité passe par le respect de notre souveraineté, de notre sécurité nationale et des intérêts nationaux de la grande nation iranienne ».

À plusieurs reprises, l’administration Trump a invité l’Iran à la table des négociations. C’est l’Iran qui refuse de désamorcer les tensions et continue d’agir de manière agressive, tout en menaçant ouvertement les États-Unis et leurs alliés.

Dans un tweet adressé au Premier ministre japonais Shinzo Abe, le guide suprême iranien Ali Khamenei a écrit :

« Vous avez dit M. @abeshinzo que Trump a déclaré que des négociations avec les Etats-Unis feraient progresser l’Iran. Par la grâce de Dieu, sans négociations et malgré les sanctions, nous progresserons. »

Lors d’une réunion avec Abe, Khamenei a particulièrement insisté sur le fait qu’il « ne considère pas Trump comme une personne avec laquelle il est nécessaire d’échanger des messages. Nous ne négocierons pas avec les États-Unis ».

La question se pose de savoir pourquoi les détracteurs de l’administration Trump sont si prompts à condamner le président alors qu’ils prennent à la légère les attaques de l’Iran. S’attendent-ils à ce que les États-Unis demeurent les bras croisés pendant que la République islamique multiplie les provocations dans la région ? Espèrent-ils que les États-Unis ferment les yeux quand Téhéran tente de déstabiliser la région pour faire avancer, par l’insécurité et la peur, ses intérêts révolutionnaires et religieux ? Combien faudra-t-il de personnes menacées, torturées ou massacrées avant que la réponse de Trump soit considérée comme justifiée ?

 

 

 

Publicités

Important video in english: UFO the NASA secret communication part 1 and 2

It’s  one of the  most  censored  video on the beginning the  Third Millenium and I  pick these today for your   interest in that matter.

 

 

 

 


IN COMPLEMENT:

« Also, notice the two brighter UFOs get frightened by his sudden movement and they both make a 135 degree sharp turn, and head downward. 

 


SOME PICTURES

 

 

 

 

 

 

 

 

La photo du jour:Ouverture d’une nouvelle enquête sur la catastrophe de Fukushima

Un simple travailleur de Fukushima qui risque sa vie…chaque jour!

 

La Commission japonaise de réglementation de l’énergie nucléaire (NRA) va ouvrir une nouvelle enquête sur la catastrophe de Fukushima, a-t-elle annoncé mercredi.

Le séisme et le tsunami de mars 2011 ont entraîné l’explosion et la fusion des trois réacteurs de la centrale ainsi que l’évacuation de 160.000 personnes, dont beaucoup ne sont jamais revenues.

La nouvelle enquête permettra de déterminer où les cuves de confinement des réacteurs laissent échapper des radiations, précise la NRA. Les systèmes de refroidissement installés pour empêcher la surchauffe du combustible entré en fusion seront également examinés.

L’accident d’une gravité sans précédent depuis celui de Tchernobyl en 1986 a entraîné la mise à l’arrêt de tous les réacteurs japonais, qui fournissaient un tiers de l’électricité nationale.

Il a fait l’objet de plusieurs enquêtes, dont l’une a conclu qu’il s’agissait « d’une catastrophe d’origine humaine qui aurait pu et aurait dû être envisagée et évitée, et dont les conséquences auraient pu être atténuées par une réaction plus efficace ».

En 2016, le gouvernement a estimé que le coût total du démantèlement des installations, de la décontamination des zones touchées et des dédommagements s’élèverait à 21.500 milliards de yens (180 milliards d’euros), soit un cinquième du budget annuel du Japon.

 

 

Love story in pictures:Carla and Natalia

A special collaboration of Juan Alejandro Jimenez, photographer and artist.

A few days ago, with Carla and Natalia, we had a very personal and intimate session, which had been going on for quite some time.

It’s all in the head. Thanks to them, a warm, gentle and confident climate has been created.
In my images, it is essential to build bonds with the couple and that both parties go « home » because I like it.

The goal is to capture moments naturally and unexpectedly.

The photos I leave in this post are a small part of all the ones we made between laughing and having fun.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo du jour / Picture of the day : le saut de l’orgue /The jump of orca

Cet orgue de mer a été photographié chassant un dauphin.Les orgues peuvent sauté entre 10 à 15 pieds,hors de l’eau, selon estimation.Ce saut à 15 pieds est l’un des plus hauts jamais enregistré./
This orca was photographed while chasing a dolphin. It’s estimated that orcas can jump between 10-15 feet out of the water, at 15 feet this is one of the highest known jumps ever photographed.
I

Fugas de información: los medios de comunicación turcos hablan sobre quién ordenó y preparó el sádico asesinato de Khashoggi

El asesinato del periodista Khashoggi fue ordenado por el entonces jefe de inteligencia saudita Ahmed Asiri y atribuido al agregado general del consulado saudí en Estambul, que presuntamente se desempeñó como el espía residente del reino en Turquía, informó el martes. El periódico Sabah.

Según la fuente, citando una fuente de la policía, el agregado del Consulado General de Arabia Saudita a Estambul, Abdullah Ahmad Muzaini, estaba dentro del edificio del consulado de Arabia, el 28 de septiembre, cuando Khashoggi fue por primera Horarios en los locales necesarios. para recibir papeles para el nuevo matrimonio.

El periódico también dijo que el 29 de septiembre, Muzaini voló a Riad, donde se reunió con Asiri y recibió instrucciones sobre las tareas de un grupo especial de 15 personas, que luego llegaron a Estambul para asesinarlo. periodista.

El 1 de octubre, el agregado regresó a Estambul, donde informó al cónsul general de Arabia Saudita Mohammed al-Otaibi sobre el plan para asesinar al periodista. El 2 de octubre, cuando Khashoggi ya estaba muerto, Muzaini regresó a la capital saudí, agregaron los medios.

Khashoggi, conocido por sus críticas a la política saudí, recientemente trabajó como columnista para el Washington Post. El periodista fue visto por última vez en el consulado de Arabia Saudita en Estambul el 2 de octubre.

Después de más de dos semanas de negaciones, Arabia Saudita admitió el viernes en la televisión estatal que el periodista fue asesinado en una pelea en el consulado. Riyadh detuvo a 18 personas por su participación en el incidente, y al menos cinco funcionarios saudíes, incluido Asiri, fueron destituidos del cargo, y el caso Khashoggi cobró impulso.

 

 

Short autobiography by Michel Duchaine

In order to familiarize you with me, I would like to present you my short autobiography, as I promised you, a long time ago! In life, we do what we can with the best Tools available, in our environment. I have developed over time, a spirit of research and a great personal interest in disclosing my information to you.

Therefore, in order to make you aware of my personal development, I consider that my own disclosure of my being has become fundamental in order to establish a bond of confidence in the future of the evolution of the World Movement of Civil Disobedience, together with the Quebec development of this movement: the Quebec Movement of Civil Disobedience.

To this we must associate the creation of a political party, the New Era of Quebec, which will have to assume the stewardship of the state once the corrupt political system has collapsed.It is important for security And in the interests of the First Nations and the Métis Nation of Quebec … that stewardship be ensured without discontinuity.

So I go to action, because even if it is only a short autobiography, preceded by a long one that will be edited, this disclosure of my person will echo, you will see.

Also, given the international part of our business, I will translate this autobiography into English, Spanish, Portuguese, Italian, Indonesian, Russian, Chinese, Arabic, German, Creole and Hebrew.

You will excuse me for disturbances because we have a revolution to make and we risk making noise!


MICHEL DUCHAINE, autobiography

Short, but honest!

 

PREAMBLE

Speaking of evolution, you need to understand from the start that no mechanical evolution is possible. The evolution of man is the evolution of consciousness. And consciousness can not evolve unconsciously.
Consciousness is a divine inheritance. It was given by god (or the Annunaki) to allow the adaptation and evolution of the Neanderthals!
The Liberation of the Humans of the Earth required an « awakening »!
« The awakening begins when a man realizes he is not going anywhere, and does not know where to go. « 

My personal awakening arrived early in my life which was threatened from the beginning.


FOREWORD

What you are going to read is my short biography, which should allow my many readers to get to know me better.It will be followed by a long version which could lead to many follow-ups.I would like to pay tribute to all those who have Walked with me, even for a short time.

 


 

Photo prise par un parent de ma mère ,en aout...1959!Oui,c'est bien moi assis entre mon père et ma mère:j'avais cinq ans à ce moment-là!/ Photo taken by a relative of my mother, in August 1959 ...! Yes, that's me sitting between my father and my mother: I was five at the time! / Foto tomada por un pariente de mi madre, en agosto de 1959 ... Sí, ese soy yo, sentado entre mi padre y mi madre: yo tenía cinco años en el momento
Photo taken by a relative of my mother, in August 1959 …! Yes, that’s me sitting between my father and my mother: I was five at the time! /

Chapter 1-From Origin to Adolescence

 

The most distant ancestor I have been told would come from Normandy, France, but everything is relative.This means that there was always northern blood in my family.My great-great Joseph Duchaine (or Duchesne because the autograph of the name will change with my grandfather who will make this mistake all his life). Joseph Duchaine would have been a rider from the woods who was shuttling between Quebec City and the Saguenay- Lac St-Jean and sometimes also through the region of Charlevoix which was very sparsely populated at the time.

We are talking about the period beginning around 1844 and which corresponds to the installation of the company Price. There was practically no road at that time and that is why we used « coureurs des bois » At that time, to send mail or make commissions. Also, with the beginnings of logging, Joseph Duchaine decided to take wife and found a family. Several years ago I was explained That my grandfather had to make an exchange of goods in order to marry his wife who was of Attikamek origin.

This couple would have had several children including my grandfather, Arthur Duchaine. My grandfather who had married Albertine Tremblay will leave twelve heirs behind him. During his life he worked for the company Price, A sawmill, an election worker for Maurice Duplessis at Lac St-Jean and a builder of houses. The last house he built will become one of the most expensive in the city of Alma. He died at 78 On the point of death, he was raised in his bed to look for a last photo of the former premier of Quebec, Maurice Duplessis surrounded by his ministers.

I keep a quote from my grandfather: « When a house is too old that the solage is broken and it smells rot and vermin, it is destroyed and a new one rebuilt. It is the same with A government. We do not build new with old. « 

My father died in 1985 at the age of 57. He also worked for a lifetime. He worked all his life for the Alcan Company. It was only during the Second World War that he worked occasionally on the basis of Of Peterwawa, in Ontario.This was the only other job he did, apart from the Alcan. In 1952, Alcan foremen rushed the countryside to find employees. In 1952 my father earned $ 110 clear by 2 weeks … and it was an excellent salary at the time. He will die in the year when the company’s executives refused his pre-retirement. He was a foreman and was responsible for blast furnace programming before To die. He will not have time to rest because he owned a kennel or we were breeding dogs (16 breeds) and some cats. My father is the one who taught me to program In basic, at the time.

She is 87 years old and lives with a friend in an apartment in Alma. During the Second World War, she was a teacher, but abandoned her career by marrying: it was hard for a woman to continue To work after her marriage at the time, at Lac St-Jean.

 

Chapter 2-My birth and my childhood

I was born on Christmas Day in 1953 in the morning. I had a very happy childhood with my parents. As I was their only child, we were surrounded by large families of 14, 12 and 10 children. In the fifties, the parish priests mounted the pulpit and talked about the importance for women of bringing as many children as possible. My mother was particularly attentive to my education: she showed me to read before the age of 5 years. At the age of 6, I had already received as a gift the encyclopedia of Youth, the encyclopedia Grolier and Countries and Nations of Grolier. Even before my second year, I knew the history well, I knew my geography by heart I could, even in the second year, speak for several minutes on subjects like animals, plants, even the planets of the solar system.

My childhood proved difficult because the other children saw me as different from them and rejected me. The jealousy of other families who could not pay for toys, good food and good clothes for their children soon To set up several avenging arms against me. During all my years of primary school, it was a succession of battles with punches and kicks on the way back from school. I have sometimes suffered good scrapes, but j I have given good ones too.

Subsequently, my parents adopted 3 daughters who became my sisters and the future source of great conflicts in my family.

This period ended when I had my eighth grade (or my first year of high school). I had already become a scholar in several fields and I gave a lot of help to others around me.

I had plenty of facilities to study and I liked to talk.In the seventh year I was already starting to give lectures in class and I liked sharing my discoveries on research that I was doing then.

Chapter 3-My Adolescence

I remember how my classmates had delighted my companions at the time: I had gone from zero to hero in a very short time. My best and most remarkable lectures of that time were made on dinosaurs, space , The death of Winston Churchill and especially the assassination of John Kennedy.

The assassination of John Kennedy was the trigger for me. I was sitting in front of the old Fleetwood television in black and white. The whole family watched the procession when the shots were heard. Did not see people in the same way after that … so much so that in 1968, carried away by the wind of change of the time, I was one of the first to expose the famous little red book of Mao on my I had become a very rebellious teen who had a certain influence that was leaking on others.

The little red book was found in the wood-burning stove the day I came across the famous book by Jacques Bergier and Louis Powell: « The Magicians’ Morning. » This book opened the door to fantastic realism. I will read completely the works of jimmy Guieu, Robert Charroux, Guy Tarade, etc.

I will eventually finish by documenting the Third Reich.

Chapter 4-The events of October 1970

During the events of October 1970, in Quebec, I will be in contact with the cell of the Sons of Liberty. In order to support the revolutionary action of the Front de Libération du Québec, we organized a student union called « Common Front Students » , In order to confront the political system. In the midst of the October crisis, we were confronting the police in the middle of the street to support the FLQ: I was 17. We were more than 100 students in alma against the liberal dictatorship and the Law on the measures of war. A mini-cell had begun the urban guerrilla against the institutions of the time.

When I was 47 years old, I was talking about civil disobedience. I had to fight dozens of interrogations, threats, etc., so that I could return to freedom.

Chapter 5-Back to school and work

A challenge: in 1974, I volunteered in the civil protection program in the event of atomic war. A course that I loved.

I then went back to school after traveling a little. I directed my interests towards technical and professional courses: I studied all my life, while accumulating no less than 14 diplomas including robotics, aeronautical sheet metal work, Electronics, industrial mechanics, etc.I have read thousands of books. I have translated thousands of texts in various languages.

I worked on prototypes, many industrial equipment, I worked, among others at Pratt & Whitney and large companies of steelworks, cartonneries, etc.

Currently, I work in a large company in Repentigny.

Chapter 6-Projects for Quebec and the World

 

In 2007, 10 years ago, on September 10, 2017, I founded the Defenders of the Earth in a restaurant in Montreal. It is an association of researchers on the web who seek the Truth of things.

In 2011, I was running for the Green Party of Canada on May 2 and I did a good job by being left to myself.

Since the rise of political corruption in Quebec, I have been trying to change the order of things: I am currently looking at what can be done by promoting the Quebec Movement of Civil Disobedience and a political party: Ère Nouvelle du Québec … and I dream of the day when people will wake up!

L'astronome amateur./ The amateur astronomer./ El astrónomo aficionado.

The amateur astronomer./

 

Chapter 7-Personal Hobbies

Reading, writing, research, astronomy and photography. I am also an avid outdoor enthusiast, bike, models and a collector of stamps.

 

PS

It is only a short biography, the next one will be very complete and detailed and will carry the title of: Chronicles of life.

 

 

 

 

 

Las consecuencias médicas de la Primera Guerra Mundial

Originally posted on franciscojaviertostado.com: Hombres del 11º Batallón del Regimiento de Cheshire en las cercanías de Ovillers-la-Boisselle, julio de 1916. Haz clic en la imagen para ampliarla. Las guerras, todas las guerras, son horribles, pero aunque parezca difícil de entender tienen una parte positiva. Representan una ocasión única para el avance de las ciencias,…

via Las consecuencias médicas de la Primera Guerra Mundial — runglaz

Alerta Terrorista: Miles de migrantes desaparecidos

Todo indica que la estrategia de terrorismo sionista y Abu al-Baghdaddy Backar (aka Mikail Henry, ex agente del Mossad y actualmente califa del Estado Islámico) está en: células durmientes se configuran preparándose para actuar Europa … Un día recorrerá Quebec con colaboradores pro-islamistas como Justin Trudeau y Philippe Couillard, el espía entre Canadá y Arabia.

Où sont les femmes ? les enfants ? les vieux ? Tous laissés dans l'enfer de la guerre ?  De deux choses l'une : soit ils ne proviennent pas de zones de combat, soit ce sont des salopards ...Est-ce que les téléspectateurs réfléchissent à la Vérité?/ ¿Dónde están las mujeres? ¿Tienes hijos? edad? Todo lo que queda en el infierno de la guerra? Una de dos: o no son de las zonas de combate, o son hijos de puta ... Es lo que los espectadores piensan acerca de la Verdad?

¿Dónde están las mujeres? ¿Tienes hijos? edad? Todo lo que queda en el infierno de la guerra? Una de dos: o no son de las zonas de combate, o son hijos de puta … Es lo que los espectadores piensan acerca de la Verdad?

 

Nadie sabe donde estas personas se han ido, quiénes son o quiénes son sus aliados. Todo el mundo se preocupa. O, mejor dicho, las únicas personas interesadas en esta cuestión son « islamófobo » racista y sectaria.

Robert Spencer – Jihad reloj

« Miles de ‘migrante’ musulmanes ‘misteriosamente desaparecen » por Pamela Geller, 29 de octubre de 2015:

A principios de esta semana, me informó de que en los campos de refugiados se nota cada vez más la desaparición de los musulmanes – que salieron de sus refugios. Nadie sabe su destino.

Esta situación se convierte en epidemia y se extiende a otros campos. 7.000 inmigrantes abandonaron sus refugios en Brandenburgo. ¿A dónde van? Que alberga muchas de las cuales tienen vínculos clandestinos con ISIS?

Veo el futuro, hermano, es un asesinato.

Reportaje de Die Welt [informar de este.]

Miles de refugiados abandonen voluntariamente sus hogares.

« Ellos simplemente no están allí » – todos los días muchos refugiados desaparecen de su lugar de residencia sin avisar primero a casa. Esto es un grave problema para las autoridades.

Dejando a los locales de su residencia original, los refugiados son cada vez más de su propia iniciativa para reunirse con familiares en Alemania o en otro lugar en el extranjero. Varios cientos de personas desaparecen cada semana desde el inicio de septiembre sin informar de su partida, dijo Ingo Decker, portavoz del ministro del Interior de Potsdam, en respuesta a una pregunta. « En última instancia, estos refugiados no son simplemente ahí », dijo el portavoz y agregó que a veces pasaron a volver o ser arrestado por la policía.

 

 

Al menos 7.000 personas quedaron sin previo aviso. Para el día del miércoles, más de 600 personas salieron de las casas que habían sido asignados en el primer día de su llegada, dice Susan Fischer, el portavoz Delegado. De acuerdo con cifras oficiales del gobierno más de 17.000 recién llegados llegaron al país desde principios de septiembre. Aproximadamente 7.800 fueron trasladados a las ciudades y pueblos, alrededor de 2.700 personas se encuentran todavía en los edificios iniciales de recepción. Esto significa que 7.000 personas abandonaron por su propia iniciativa.

L'origine ethnique de plusieurs djihadistes se voit  du premier regard./ Etnia varios yihadista ve la primera vista.

Etnia varios yihadista ve la primera vista.

 

Esto es un grave problema para las autoridades de que varios miles de personas circulan sin vigilancia en el territorio federal Decker dijo. Así, dijo, los refugiados pueden inscribirse en varias ocasiones desde el registro se hace sobre la base de la información proporcionada por el solicitante, que en su mayoría llegó indocumentado. « La misma persona registrada como Muhammad Ali Ali Mohammed Eisenhüttenstadt puede llegar a ser un poco más tarde en Hamburgo », dijo Decker como un ejemplo. Los estados tienen que conformarse con esta situación en este momento, debido a que un archivo con ese establecimiento adecuado de las fronteras no es para mañana.


 

« ¿Cuándo recibiré mi casa y mi coche? « Pregunte a los refugiados en Alemania.

La nouvelle  du journal allemand que  la traduction vous est faite plus bas./ The article from the german newspaper we translate  in  this article./ El nuevo diario alemán que la traducción que se hace hacia abajo. /

El nuevo diario alemán que la traducción que se hace hacia abajo. /

 

Los solicitantes de asilo no son inferiores a las necesidades. Con frecuencia se quejan de la comida que se sirve o comodidad de la vivienda en la que ellos se encuentran. En Carintia, inmigrantes llevaron a cabo una huelga de hambre para obtener dinero de bolsillo 2.000 euros al mes!
Los responsables de la organización de los « refugiados » encuentran que estos inmigrantes suelen llegar con ideas erróneas acerca de la « Tierra Prometida » que sería Austria o Alemania.
Un artículo en el Dachau Rundschau es particularmente revelador. Isabell Sittner, coordinador de la política de asilo para el Bayern, que explicó:
« Me doy cuenta que la mayoría de ellos vienen aquí con ideas y expectativas poco realistas.
A menudo me preguntan: « ¿Cuándo recibiré mi casa y mi coche? « Estos conceptos erróneos son mantenidos por los contrabandistas. « 
En la lista de sus créditos no es la palabra TRABAJO !! el suyo, como es raro?
Para ellos, los que no deben estar presentes en Europa nos es.
Por supuesto, los intrusos somos nosotros los occidentales.
Casi todos tenemos un coche, una casa, así que les dio nos gusta eso, por supuesto.
¿Cuándo nuestros líderes comprendan que estos parásitos todos van a roer.


… Y las manifestaciones que comenzaron

Des manifestations spontanées sont apparues partout en Allemagne,signe du début  de la rébellion./ Spontaneous demonstrations appeared throughout Germany, a sign of the beginning of the rebellion./ Manifestaciones espontáneas aparecieron en toda Alemania, un signo del comienzo de la rebelión. /

Manifestaciones espontáneas aparecieron en toda Alemania, un signo del comienzo de la rebelión. /

 

La semana pasada en la única ciudad de Hannover, en Alemania, los inmigrantes musulmanes que dejaron que dice ser « refugiados » salieron a las calles ondeando la bandera de la IE y declaran que la tierra [Alemán] pertenece a Alá. No sé cuántas veces tenemos que repetirlo, pero estos no son refugiados y no son inmigrantes. Estos son los yihadistas islámicos que actúan en masa a proclamar Europa en el nombre de Alá y el Islam. Ellos no asimilan y no se asimilan a la cultura de su país de acogida. Ellos requieren que usted envíe a la ley de la sharia y ¿adivinen qué? Esto es exactamente lo que está sucediendo. En Inglaterra, lo que ya es el caso. Si te has preguntado lo que podría ser la razón de la caída de nuestros países occidentales no. Esto es lo que Estados Unidos quiere imponer en Europa y Obama ayuda a lograr su propósito mal.


EN CONCLUSIÓN
Los gobiernos corruptos del mundo occidental han pensado que la afluencia de « futura mano de obra barata » sin immaginer el juego que estaban jugando el Nuevo Orden Mundial, es decir, la estrategia de « gobierno ocultismo « que controla el gobierno de Estados Unidos es la del Estado islámico.
Como vemos, se trataba de crear un alto flujo de inmigrantes a Europa y la masa essamer todo Occidente para poner en práctica los formadores de células latentes de atacar los regímenes políticos place.Pour que esto tenga éxito, era necesario adquirir la colaboración, si no la complicidad de los gobiernos sin tamaños.
En Quebec, con una marioneta como colaborador de Philippe Couillard, los líderes del estado islámico debe hilarante, el que había lavado el cerebro (« brainwashé ») durante años en Arabia Saudita.
En Canadá, por fin controlar un ferviente admirador de la ideología y la cultura islámica en Justin Trudeau, en poco tiempo, vamos a ver lo impensable sucede en Occidente, con control bajo los países islámicos.