La  supposée « mission Apollo 11 » aurait permis a Neil Armstrong de rapporter des sacs de poussière de Lune : l’un d’entre eux vient d’être vendu 1.8 million de dollars ! Cette vente, non approuvée par la NASA, permet a l’ancienne propriétaire de faire une affaire : elle avait acheté ce sac 1.000 dollars sans en connaitre le contenu…

 

 

Hier, une cartouche de jeu NES a été vendue aux enchères pour plus de 40.000 dollars. La rareté de l’objet est ici tout autre puisqu’il est question de poussière en provenance de notreLune. Un sac qui en est rempli vient d’être vendu par Sotheby’s, un groupe de sociétés internationales de vente aux enchères.  Le sac a rapporté 1.8 million de dollars à la vendeuse, alors que la NASA était totalement contre la vente !

Nous voilà bien loin des 101.325 dollars rapportés par la vente aux enchères de l’Apple-1 ! Ce cas est spécial puisqu’il a été rapporté par Neil Armstrong après la mission Apollo 11 en 1969. Il a ensuite été volé en 2003 par un homme peu scrupuleux, qui a fini par être arrêté par les autorités., rapporte The Independant. Ses biens avaient été saisis et soit rendus à leurs propriétaires, soit vendus aux enchères.

Et vous l’aurez compris, ce sac en faisait partie. Sauf que son contenu n’avait pas encore été parfaitement identifié et a donc fini dans les mains de Nancy Clarson pour seulement 1.000 dollars ! Pour en savoir plus, elle a décidé de l’envoyer pour expertise à la NASA, qui a rapidement fait le lien avec le vol. L’agence a donc décidé de tout mettre en œuvre pour garder le sac, qui selon elle « appartient aux Américains ».

 

Seulement, selon le juge Thomas Marten en charge de l’affaire qui a suivi,  le sac n’aurait effectivement jamais dû être mis en vente dans un premier temps, mais annuler la vente est impossible. La NASA a donc renvoyé le sac à Nancy Clarson, qui a récemment contacté Sotheby’s pour le revendre. Une vente qui a finalement rapporté 1.8 million de dollars… Un bel investissement, en somme.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités