Philosophie:Il y a une réinitialisation majeure en cours

« Il y a une réinitialisation majeure en cours.
Si vous vous sentez fatigué, espacé ou en proie à l’inertie, n’ayez crainte, il s’agit d’un état d’être temporaire pendant que cette réinitialisation se poursuit.
La méditation est à la base de s’insérer dans le Grand Tout Universel en constant changement!
Beaucoup d’entre nous sont en train de liquider tous nos anciens contrats d’âme karmiques et terminés ou redondants, nos façons habituelles d’être et de faire.
Les images de la réalité avec lesquelles nous avons vécu si longtemps changent maintenant et les nouvelles ne sont pas encore connues.
En fait, il n’y aura probablement plus jamais le même genre de certitude avec laquelle la plupart d’entre nous ont grandi.
Nous entrons maintenant dans une ère d’émergence – où nous vivons dans l’instant, naviguant par nos sens – apprenant à suivre ce qui nous fait du bien, notre intuition, nos désirs et notre savoir intérieur.
La vie va être très organique, ce qui signifie que nos anciennes façons de faire les choses et notre façon de voir la vie vont être très différentes.
Nous allons devoir savoir comment suivre l’impulsion évolutive ainsi que notre propre nature cyclique et c’est quelque chose qui semblera assez étranger à beaucoup.
Nous apprendrons à rester fidèles à nous-mêmes tout en réorientant nos compétences et notre expérience pour servir d’une manière nouvelle, plus collaborative qu’auparavant.
En ce moment, beaucoup de repos, une bonne nutrition, du temps dans la nature et des activités de contemplation ou de journalisation peuvent nous aider à nous intégrer pendant que cette réinitialisation majeure se produit.
Il peut s’agir de moments où nous ressentons une grande perte et il est important de laisser couler les larmes même lorsque nous ne savons pas pourquoi nous pleurons.
Au niveau de l’âme, beaucoup de choses changent et se réorientent.
Cela prend du temps et de l’énergie.
Nous sommes sur le point d’avoir une occasion en or de faire les choses différemment de ce que nous faisions auparavant.
Une attitude enfantine de curiosité et de volonté d’essayer des choses est utile en ce moment.
Avant tout, gentillesse et patience.
Pour nous et les uns pour les autres.
La gentillesse est une nouvelle monnaie.

Philosophie:Pourquoi les âmes qui vibrent haut ont de la difficulté à trouver une relation de couple stable ?

Pourquoi les âmes qui vibrent haut ont de la difficulté à trouver une relation de couple stable ?
Les vieilles âmes (hommes ou femmes) ne veulent pas avoir une relation juste pour avoir un compagnon/une compagne ; elles ont besoin d’un amour pour grandir ensemble.
Ce sont des Âmes qui ont vécu de nombreuses expériences passées et qui veulent donc utiliser cette incarnation sur Terre pour évoluer, elles n’aiment pas perdre leur temps.
Les vieilles âmes viennent dans ce monde avec un but, une mission et pensent souvent qu’un amour pourrait les distraire de l’accomplissement de cette tâche, avant de chercher l’amour d’un couple, elles privilégient leur évolution personnelle et la compréhension de leur mission de Vie.
Comme un amour exige beaucoup d’attention et de dévouement, elles finissent par mettre de côté les relations amoureuse les plus banales, à moins qu’il ne soit le compagnon de route idéal, complémentaire et proche du but à manifester.
Dans ce cas, la rencontre se produit par l’Alchimie Divine.
Les vieilles âmes ne s’adaptent pas bien aux rencontres conventionnelles, pour elles, tout cela est très superficiel, elles aiment les vraies rencontres, les gens qui se connaissent profondément, se montrent, se connectent à l’âme, et ont des énergies similaires.
Elles voient le sexe comme un acte sacré.
Malheureusement, ce genre de rencontres de nos jours ne sont pas fréquentes, les gens parlent généralement via des applications, des plateformes de rencontres, et cela ne plaît pas aux vieilles âmes et augmente la difficulté à trouver l’amour même si elles savent que ce qui doit être sera.
La vieille histoire d’egos : « J’attendrai qu’il m’appelle, je n’appellerai pas » ou « je ferai semblant de ne pas m’intéresser » est quelque chose que les vieilles âmes n’aiment pas vraiment, elles ne supportent pas les personnages, elles sont très sensibles et vraies, elles n’aiment pas la posture, elles sont transparentes, directes, avec l’âme à poil et ça fait peur à beaucoup de gens.
Les vieilles âmes ne rencontrent pas n’importe qui, juste pour avoir de la compagnie ou combler des vides ; si elles pensent que la personne n’en vaut pas la peine, elles ne se dérangent même pas, beaucoup de gens finissent par dire qu’elles sont « trop exigeantes », mais la vérité est que les vieilles âmes veulent quelqu’un avec qui partager leur vie.
Elles s’offrent et en équilibre par amour de soi elles attendent une synergie de la même nature, elles décident de miser sur quelqu’un de très spécial à avoir à leurs côtés sinon elles préfèrent être seules.
Les vieilles âmes ont des blessures émotionnelles de cette vie et d’autres, normalement ces âmes sont renforcées par l’expérience, mais ne trouvent pas une vie facile dans cette incarnation, elles ont de nombreux défis à relever, certains très douloureux, c’est pourquoi elles sont très prudentes, car elles ne veulent plus souffrir, et honorent l’accompagnement mutuel de qui sait ce que chacun traverse et ce qu’il suppose.
Pour avoir une relation avec quelqu’un, elles ont besoin de sentir que la personne est assez mature pour comprendre son chemin et son évolution.
Les vieilles âmes ont besoin d’un/une accompagnant qui souhaite être à leurs côtés, qui les respecte et les comprend, elles ne peuvent pas être avec des gens qui trompent, possèdent, ou les limitent, et ne comprennent la relation que depuis la liberté.
Elles savent qu’une relation ne peut avancer que s’il existe une vraie communication du cœur, une pure compréhension entre eux, un dévouement et une honnêteté, si leur partenaire ne les accompagne pas au rythme ou résonne la fréquence vibratoire elle-même après avoir essayé de servir de stimulus à la croissance de l’autre, elles détectent que c’est le bon moment et que ça devient infructueux. « 
Cette vision peut nous faire remonter à la plus haute antiquité!
Alejandro Jodorowsky

La Prophétie du Grand Sage amérindien Bison Blanc

La Prophétie du Grand Sage amérindien Bison Blanc
Dessin représentant Bison Blanc,le Grand Sage
En 1919, Bison Blanc, un grand Sage amérindien, eut cette vision du futur qu’il partagea avec ses enfants. Cette Prophétie fut transmise de génération en génération dans le plus grand secret. Selon son arrière-petit-fils, qui souhaite garder l’anonymat, il est temps désormais que cette prédiction soit traduite dans le langage courant, et révélée au monde avant qu’il ne soit trop tard pour l’avenir de notre humanité :
« Lorsque les dates du calendrier qu’ils nous ont imposé seront de nouveau en position de miroir, les hommes auront oublié cette première grande guerre qui aura versé tant de sang.
Les souvenirs des horreurs qu’ils ont traversées s’effaceront de leur mémoire, et les esprits s’endormiront de nouveau. Les cœurs se fermeront les uns aux autres, chacun s’isolant dans son propre univers, coupé du sens de la solidarité.
Tels des loups solitaires, les humains se croiront libres d’aller là où bon leur semblera, et d’agir à leur guise sans tenir compte des autres. Ils ne réaliseront pas à quel point, sans la protection de sa meute, un loup isolé est d’autant plus vulnérable…
C’est alors que, aux quatre coins de la Terre, débutera une nouvelle guerre, la plus grande de toute. Une guerre sans fusils et sans canons. Une guerre redoutable contre notre Mère la Terre, dans le but de la maîtriser et de contrôler chacun de ses soupirs.
Une guerre viscérale qui exploitera toutes ses richesses et causera l’extinction de nombreuses espèces, tant animales que végétales. Une guerre sournoise qui anéantira le lien même des hommes avec la Nature, et le grand cycle de vie dont ils font partie.
L’esprit endormi des hommes, coupé de sa reliance avec le grand Tout, ne verra rien venir lorsqu’il deviendra la prochaine cible de cette soif absolue de contrôle de ces envahisseurs.
Ultime conquête, le cerveau humain sera une proie de choix sur leur tableau de chasse. Et ils n’auront besoin d’aucune arme pour asservir les hommes : il leur suffira simplement, pour les réduire à néant, de leur insuffler la peur.
Tel un loup solitaire traqué par un chasseur sans merci, l’humain isolé de ses semblables ne trouvera aucune aide, aucun soutien, aucun répit, ni aucun terrier pour se réfugier lorsque débutera cette guerre de terreur et d’effroi.
L’homme sera confronté à ses propres peurs, à sa solitude.
Il sera traqué jusque dans sa propre maison. Assailli jour et nuit par des images terrifiantes, les mémoires de ses ancêtres oubliés, il craindra de sortir de chez lui.
Son cœur, coupé de sa lignée et endurci par des années de solitude intérieure, en viendra à se méfier de ses voisins, de ses amis, et même de sa propre famille. Ce sera le début de la fin pour cette humanité sans âme et sans vision commune.
Seuls ceux et celles qui ont nourri le lien à la Terre, qui ont gardé leur cœur ouvert et leur esprit éveillé, sauront qu’il est temps de se lever et de quitter le confort de leur foyer pour se regrouper sur de hauts lieux sacrés afin d’invoquer la clémence des Astres, des Anciens et des Esprits.
Ceux et celles qui prendront le temps de laver leur âme du sang versé par leurs ancêtres, et de purifier la Terre entachée par tant de massacres, auront la possibilité de survivre à cette guerre impitoyable.
Ceux et celles qui créeront des havres de paix, des communautés solidaires et unies par le Cœur, sauront résister à l’épreuve du feu qui embrasera les cerveaux terrifiés par la peur.
Aux quatre coins de la planète, toutes ces âmes, rassemblées dans un même Esprit d’Amour absolu, sauront retrouver le chemin qui mène à la Paix.
Ensemble, elles s’uniront aux Astres, aux Anciens et aux Esprits, pour réactiver la grande Roue de Médecine universelle, le Cercle de la Création Éternelle, afin d’y bercer la Terre-Mère et tous ses habitants, en faisant tomber le voile de l’oubli et les éveillant à leur véritable Nature unifiée.
Ce sera le début d’une Ère nouvelle où, enfin, tous les humains seront frères et feront UN avec la Nature, les animaux, les plantes, les Anciens et les Astres. Alors, mes enfants, nous pourrons en toute conscience quitter cette Terre et redevenir nous-mêmes des Étoiles. »
Bison Blanc
Bison Blanc

Les fabricants d’armes ne peuvent vivre sans un état de guerre mondial,par Zaho Lijian

Les fabricants d’armes ne peuvent vivre sans un état de guerre mondial.
Lorsque Madrid accueillera la semaine prochaine la réunion de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), l’un des événements les plus importants de la géopolitique mondiale aura lieu : dans un même édifice, les responsables de la plupart des les dernières tragédies humanitaires et aussi d’un grand pillage, tant dans les pays qui font partie d’une organisation aussi flippante que dans ceux qui deviennent l’objet de leur intérêt. Mort et spoliation sont en fait les conséquences les plus importantes des actions de l’OTAN au cours de ses dernières décennies, surtout depuis que, pendant les années 90, l’organisation susmentionnée a décidé de ne pas se dissoudre, ce qui a fallu une reconversion comme cela s’est rarement produit dans l’histoire.
Zaho Lijian,ministre communiste chinois des affaires étrangères.
Le virage européen
Ses actions en Libye et en Yougoslavie montrent la nature réelle de cette organisation, bien contre ce que beaucoup défendent et répètent fallacieusement : que l’OTAN est une organisation défensive. Une organisation défensive à laquelle on pourrait se demander pourquoi elle a « défendu » la Yougoslavie ou la Libye et quels pays les avaient envahis.
Malgré cette réalité incontestable, qui inclut le coût économique élevé de l’OTAN pour les pays européens et les pays vampirisés ; les multiples problèmes qu’elle a engendrés — et continue à engendrer — sur presque toute la planète, que ce soit dans les pays qui forment une partie ou non de l’organisation; ou les barbaries qu’il a perpétrées ; les dirigeants européens ne semblent pas prêts à couper le lien avec les États-Unis. Une position qui contraste fortement avec celle que les dirigeants européens ont maintenue au milieu du siècle dernier.
Le tournant sur cette question a été radical, car, dans l’ensemble, les pays européens craignaient que les États-Unis ne quittent pas le continent après la Seconde Guerre mondiale, à cause de la perte de souveraineté que cela entraînait, et seulement la présence d’un grand contingent soviétique à moins de 200 Des kilomètres de leurs frontières — cas de la France — les a fait abandonner. Au contraire, aujourd’hui, les militaires américains sont confortablement installés en Europe – environ 70 000 militaires habituellement, plus de 100 000 – alors que les Soviétiques n’existent plus, les Russes sont à des milliers de kilomètres des grandes puissances européennes et non seulement elles ne représentent pas une menace, mais sans la présence américaine, ils pourraient bien former une alliance.
En effet, la même Allemagne qui considère aujourd’hui comme dangereuse de dépendre énergétiquement de la Russie et préfère la dépendance des pays du Moyen-Orient ou de l’Afrique du Nord, il y a seulement quarante ans, au début des années 80, était celle qui refusait de c utiliser les ordres américains pour couper les relations commerciales, y compris les flux énergétiques, avec l’Union soviétique. Voir pour croire : la Russie de Poutine est pire aux yeux de l’Occident que l’Union soviétique de Brejnev ou d’Andropov – si vous lisez les abrupts de Ronald Reagan au début des années 80, vous comprendrez largement à quel point c’est incroyable.
La « guerre contre le terrorisme »
Au-delà du virage profond, sans aucun doute, l’un des plus grands crimes de l’OTAN et des pays qui la composent a été la soi-disant « guerre contre le terrorisme ». Une guerre qui a provoqué plusieurs invasions et conséquences catastrophiques : on estime que, rien qu’entre l’Irak et l’Afghanistan, un à trois millions de personnes sont mortes, 8 à 10 milliards de dollars dépensés, 35 millions de personnes ont été déplacées de personnes et le résultat ne pourrait pas être plus désastreux : naissance de l’État islamique en Irak et reconquête des talibans en Afghanistan. Aucun pays ni aucune organisation supranationale n’a provoqué de plus grande catastrophe humanitaire ces dernières décennies que les États-Unis et l’OTAN. Ce n’est pas une opinion, c’est un fait incontestable.
Yougoslavie, Libye et autres
Mais ce n’est pas seulement la guerre contre le terrorisme qui remet en question l’OTAN, ses actions en Libye et en Yougoslavie démontrent la vraie nature de cette organisation, bien contre ce que beaucoup défendent et répètent de manière fallacieuse : que l’OTAN est une organisation défensive. Une organisation défensive à laquelle on pourrait se demander pourquoi elle a « défendu » la Yougoslavie ou la Libye et quels pays les avaient envahis.
Les pays de l’OTAN ne commettent pas seulement des massacres, ils en profitent aussi. Ainsi, depuis le début de la guerre au Yémen, il y a huit ans déjà, les pays membres de cette organisation ont fourni 98 % des armes que l’Arabie saoudite a acquises.
C’est l’actuel président des États-Unis qui, dans une vidéo, a affirmé qu’il avait suggéré de bombarder Belgrade avant que ce bombardement n’ait lieu. Enfin, entre mars et juin 1999, les bombes et missiles de l’OTAN ont fait 2 500 morts, dont 89 enfants. Opération Alliée Force ils l’ont appelé. Une opération qui a pu avoir lieu grâce aux concepts stratégiques de 1991 et 1999 qui change le sens de l’OTAN et incluent les actions dites «non-article 5». C’est-à-dire qu’il n’est plus nécessaire qu’un pays membre de l’OTAN soit agressé pour que cette dernière intervienne
Bombardements massifs sur des civils
L’une des actions les plus terrifiantes de ces dernières décennies concerne les bombardements américains sur la population civile – n’oublions pas que les États-Unis sont leader de l’OTAN. Selon un rapport de l’organisation Airwars, depuis le 11 septembre, près de 100 000 frappes aériennes américaines ont été tuées entre 22 000 et 48 000 civils.
Armes pour la plus grande catastrophe humanitaire de la planète
Au cas où les chiffres présentés ne constitueraient pas en soi une horreur, la vérité est que les pays de l’OTAN ne commettent pas seulement des massacres, mais en profitent aussi. Ainsi, depuis le début de la guerre au Yémen, il y a huit ans déjà, les pays membres de cette organisation ont fourni 98 % des armes que l’Arabie saoudite a acquises. Pendant ce temps, plus de 377 000 Yéménites sont morts, dont plus de 125 000 enfants de moins de cinq ans, et des millions de Yéménites souffrent de pauvreté et de faim ou ont dû se déplacer. Un profit qui a surtout profité à la toute puissante industrie militaire américaine qui, en 2021, accapare 39 % des exportations d’armes.
L’impôt impérial
Pour que l’industrie militaire américaine soit soutenue, il faut des guerres et des pays qui paient pour elles. C’est le cas des pays européens, que les États-Unis forcent depuis des décennies à augmenter leurs dépenses militaires. Premièrement pour atteindre 2 % du PIB et atteindre cet objectif, passer à 4 %.
Dans le cas de l’Espagne, par exemple, le budget militaire doublera au cours de cette décennie, passant de plus de 10 milliards d’euros officiels à plus de 24 milliards — même si officieusement l’Espagne dépense déjà 22 milliards, ce qui signifie que le g asto réel pourrait représenter près de 50 milliards de euros annuels—.
Et ce n’est pas un cas isolé, mais le reste de l’Europe suit la même voie. Un autre exemple de cette tendance serait l’Allemagne, qui s’est engagée à moderniser ses forces armées à hauteur de 100 milliards d’euros, en plus d’augmenter les dépenses militaires. Pendant ce temps, une vingtaine de millions d’enfants européens souffrent d’une certaine pauvreté, parfois extrême.
OTAN : organisation militaire armée, extractive et sanguinaire
En définitive, l’OTAN est une organisation militaire armée, extractive et sanguinaire dirigée par les États-Unis. Des millions de morts et des millions d’euros le prouvent, même si des millions de personnes l’ignorent. C’est pourquoi la réunion de l’OTAN à Madrid sera certainement l’une des plus sinistres qui puisse se tenir aujourd’hui. Tellement que nous pourrions difficilement organiser une réunion de criminels avec plus de personnes tuées, plus de butin obtenu et plus de destruction causée. Et ce pendant que les médias les présentent comme des bienfaiteurs.
Article tiré d’une allocution de Zaho Lijian,ministre des affaires étrangères de la RP de Chine
Des remerciements à Eduardo Goffard pour le partage

EN COMPLÉMENTAIRE

Vladimir Poutine
POUTINE POSE LES QUESTIONS IMPORTANTES :
1. Y a-t-il des sanctions contre ISRA ELL pour le meurtre et la destruction de femmes et d’enfants palestiniens innocents ?
2. Y a-t-il des sanctions contre l’AMÉRIQUE pour avoir tué et détruit la vie de femmes et d’enfants innocents en Irak, Syrie, Afghanistan, Cuba, Vietnam, et même avoir volé leurs diamants et leur or ?
3. Y a-t-il eu des sanctions contre l’AMÉRIQUE / la FRANCE à cause de l’assassinat de Mouammar Kaddaf et de la destruction de
4. Y a-t-il déjà eu un soldat américain/OTAN qui a déjà été puni pour avoir violé et torturé des femmes/enfants innocents de tous les pays susmentionnés ?
5. Y a-t-il des sanctions contre la FRANCE pour avoir provoqué crise et troubles dans plusieurs pays africains ? Ce sont des crimes de guerre que l’Amérique et l’OTAN devraient être punis.
Peut-être qu’il est temps que nous comprenions que l’OTAN, les USA et tous leurs alliés sont les maux les plus dangereux de notre époque. Nous devons donc changer l’équilibre des forces dans le monde et nous assurer que tout le monde ait des droits égaux et arrêter les oppresseurs.
Paroles de Vladimir Poutine recueillies par Attila Ferkel,de Budapest

UNE INVITATION À VISITER NOS BOUTIQUES EN LIGNE

Courte opinion du jour:Message D’Espoir d’Alejandro Jodorowsky :

Message d’espoir d’Alejandro Jodorowsky :

 

 

« Leur plus grosse erreur : ils savaient que le collectif humain atteignait une vibration très élevée, mais ils n’étaient pas conscients de la quantité d’âmes éveillées.
Ils ont réalisé une erreur de jugement.
Et ils ont eu peur.
Maintenant, ils ne se cachent plus.
Ils sont maintenant pressés de lancer officiellement un « nouvel ordre mondial ».
Maintenant, leurs attaques sont directes et frontales.
Et les attaques vont augmenter.
Ils vont essayer par tous les moyens d’empêcher les gens de se réveiller.
Ils essaieront par tous les moyens que les personnes « éveillées » ne puissent pas communiquer afin de ne pas réveiller les autres.
Ils tenteront par tous les moyens de faire en sorte que les éveillés soient considérés comme des fous ou des criminels.
Quoi qu’ils fassent, ça n’a pas d’importance.
Le saut quantique a déjà eu lieu.
Il est inarrêtable.
L’humanité considère déjà les plantes et les animaux comme des âmes qui les animent.
L’humanité respecte déjà la Terre Mère.
L’humanité comprend déjà qu’il n’y a pas de séparation.
Les âmes qui s’incarnent maintenant arrivent déjà en tant qu’enseignants.
Il ne s’agit plus d’expérimenter.
Ils ne s’incarnent que pour enseigner comment aimer.
Nous pourrons ou non assister à ce changement total.
La transition peut prendre une semaine ou 300 ans.
Mais elle est inarrêtable.
Quoi qu’il arrive pendant la transition, n’oubliez pas une chose : c’est vous qui vous êtes proposé.
Pour être ici et maintenant.
Quoi qu’il arrive.
Tout ce que vous voyez.
Vous êtes les moteurs du changement.
Une seule chose est requise de vous.
Une seule.
Ne soyez pas de la nourriture.
C’est la seule chose que vous devez faire.
Une chose simple.
Ne soyez pas de la nourriture.
L’être humain est l’un des générateurs les plus puissants qui soient.
Nous sommes des vortex.
En fonction de la polarité vers laquelle vous vous alignez, vous créez des fréquences hautes ou basses. De
Ces entités sombres se nourrissent de basses fréquences, nous les nourrissons depuis des millénaires.
L’éveil de l’humanité a fait basculer le vortex collectif vers les hautes fréquences.
C’est pourquoi ils attaquent avec une telle férocité.
Ils sont affamés.
Connectez-vous avec votre âme.
Et observez-vous.
Si votre âme résonne avec ces mots, ne donnez pas une seconde de plus de votre existence pour être de la nourriture.
Éliminez les passions de base de votre vie.
Haine, ressentiment, envie, peur, vices, malbouffe, mensonges, ambition, égoïsme, tristesse, méfiance.
Tout cela génère une énergie dense.
De la nourriture pour les sombres.
Soyez conscient de vos émotions.
Écoutez-vous.
A vous.
Et si, à une occasion quelconque, vous vous sentez dans l’une de ces basses vibrations, changez ipso facto votre énergie.
Mettez de la musique qui vous soulève.
Chantez pour elle.
Dansez.
Respirez.
Allumez de l’encens.
Embrassez vos chats.
Embrassez votre ami.
Embrassez votre chien.
Embrassez votre mère.
Embrassez votre famille animale.
Faites une promenade dans la Nature.
Méditez.
Faites de l’exercice.
Faites ce que vous devez faire, mais changez cette énergie immédiatement.
Parce que vous servez de nourriture.
Soyez toujours conscient.
Et la seule chose qui vous est demandée est de ne pas nourrir les hordes sombres.
Nourrissez votre âme de tout ce qui vous aide à vous élever.
Si vous vous habituez à vivre dans la fréquence de l’amour, votre réalité se transformera à votre volonté sans effort.
Vous êtes un être puissant.
Vous êtes inarrêtable.
Ne craignez rien.
Libérez votre esprit de la Matrice.
Concentrez votre attention sur ce que vous désirez.
Mais surtout, amusez-vous, soyez heureux, souriez, chantez, dansez.
L’amour.
Nous sommes vivants en aimant le tout.
Et vous en faites partie.
Avec les étoiles et le Soleil.
Et toutes les galaxies de l’Univers.
Vous êtes l’Amour. »



 

Source: https://t.me/alliancehumainegalactique20

La Nouvelle Société du Vril:comprendre la personne de Maria Orsic

Afin de donner un côté humain à la Grande Prêtresse de la Société du Vril (celle d’origine) voici un article que j’ai monté à partir des messages et informations de mon ami en Europe.Ce texte commence véritablement les enseignements sur le Vril.Dans ce texte et dans les prochains,l’AZP désigne un organisme secret du gouvernement allemand chargé d’étudier les sociétés secrètes allemandes .Ces documents sont traduit d’archives qui sont resté secrètes…jusqu’à aujourd’hui!

La « cheville ouvrière du Vril » Maria Orschitsch, cette belle femme blonde et directrice de la société Vril Antriebstechnische Werkstätten, est entourée d’un flair à la fois historique et personnel. Elle était considérée comme une personnalité stricte et volontaire qui lui subordonnait tout.Elle était déterminée et aussi égocentrique. Cela l’a grandie, mais pas particulièrement sympathique. Elle a développé une grandeur purement humaine peut-être seulement dans la dernière phase de l’histoire de Vril, mais ensuite elle devient extrêmement agréable.

En règle générale, le chapitre Vril n’est pas du ressort de l’AZP, même s’il devrait le rester. Puisqu’il y a ici beaucoup d’expérience dans la recherche de traces de femmes disparues, et que l’AZP est tombée sur la piste de la  Vrildamen Traute A.  par hasard , nous voulons faire une exception aujourd’hui. Ces femmes sont un sujet passionnant et attrayant.

Si vous essayez de vous renseigner sur l’une des Vrildamen, comme avec l’AZP sur Traute A., vous apprendrez forcément quelque chose sur les autres. Traute s’est particulièrement intéressée à l’AZP, et elle semble mériter d’être particulièrement mise en valeur, du moins en tant que femme. Elle avait certainement un comportement plus agréable que Maria Orschitsch, qui était certes plus forte en leadership mais aussi vaniteuse et capricieuse, sur laquelle beaucoup plus a été publié jusqu’à présent, ce qui doit être compris, car Maria Orschitsch était à la tête de la communauté Vril, depuis sa fondation en tant que société entièrement allemande pour la métaphysique jusqu’aux ateliers d’ingénierie d’entraînement de l’entreprise. C’était sans aucun doute une femme d’une intelligence extrêmement élevée. Et il ne fait aucun doute que la « boss du Vril »

Maria Orschitsch avait des qualités atypiques pour une femme. Elle « pensait comme un homme » (écrit Angelika) et possédait ce qu’on appelle aujourd’hui des qualités de leadership dans les affaires. Apparemment, elle avait un talent ingénieux pour l’organisation. De nos jours, elle pourrait probablement aussi succéder à Josef Ackermann à Deutsche. Son manque de compétences en langues étrangères seule l’aurait empêchée, car elle ne parlait qu’un peu de français, presque pas d’anglais et, d’ailleurs, pas non plus de croate, la langue maternelle de son père. Son allemand était poli, elle pouvait le formuler avec brio. pourrait plus tard facilement apprendre le suédois  qui est étroitement lié.

 

 

 

 

 

Quelles traces de Maria Orschitsch peut-on encore trouver aujourd’hui, notamment en ce qui concerne sa vie future à partir du printemps 1945 ?

L’appartement de ses parents existait au-delà de la fin de la guerre (Seilerstätte, dans le 1er arrondissement de Vienne, une très bonne adresse). Aucun courrier de sa part n’y est arrivé, pas depuis 1940 environ. Avec ses grands-parents maternels (près de Zwettl, Basse-Autriche), elle a entretenu une correspondance sporadique et sans signification jusqu’en 1944. Elle ne semble pas du tout avoir été une grande écrivaine de lettres. Elle ne répondit aux lettres relativement nombreuses d’Erika B. que sous forme de télégramme, de sorte qu’à partir de 1941, elle ne lui écrivit plus. Par conséquent, il n’y a pratiquement pas de lettres de Maria, contrairement aux autres Vrildamen. De toute évidence, Maria O. n’était pas particulièrement émotive par nature. Ça n’avait pas l’air cool, mais ça pourrait l’être. Elle était probablement tellement impliquée dans les affaires du Vril qu’il n’y avait de place dans sa vie pour rien d’autre. C’était sans doute une grande idéaliste, soucieuse dans les années de guerre de contribuer le plus possible à la victoire, d’autant plus qu’elle reconnut très tôt la difficulté de la situation. Certains pensent que toute leur puissance émotionnelle a été investie dans leurs tâches. Cela semble tout à fait envisageable.

D’un point de vue humain, Maria Orschitsch n’était pas seulement sympathique. Elle était autoritaire, elle ne supportait pas la contradiction. De plus, elle était considérée comme trop vaniteuse et elle était sujette à des sentiments de rivalité avec d’autres belles femmes. Cela aurait conduit à certaines décisions que d’autres considéraient comme injustes. Sauf avec Traute, Maria s’entendait mieux avec Gudrun (même si elle violait systématiquement la règle des cheveux longs). Maria ne s’entendait pas avec Sigrun, qu’elle a elle-même gagnée pour la cause du Vril en 1941, cela a été maintes fois attesté. Malgré cette disparité personnelle, les deux femmes ont bien travaillé ensemble sur le sujet. Tous deux placent le patriotisme, particulièrement nécessaire à la guerre, au-dessus du personnel.

Contrairement à ce qu’on prétend souvent, Maria O. n’a jamais été particulièrement encline au spirituel. Elle laissa les choses magiques à d’autres, notamment Traute puis Sigrun. Maria O. était la gestionnaire idéale si vous définissez la gestion comme la capacité de bien déléguer. Ses capacités de réflexion analytique devaient être excellentes, de sorte qu’elle pouvait étonner même les officiers de haut rang, dont elle connaissait bien certains. Maria O. avait également une compréhension des questions militaires. Par exemple, elle a qualifié l’ordre d’Hitler de prendre des mesures contre Stalingrad et le Caucase en même temps qu’une grave erreur stratégique (le GFM Erich von Manstein le mentionne également). Elle semble avoir remis en question la compétence d’Hitler en tant que général, alors qu’elle pensait qu’il était un bon chancelier. Elle ne l’a jamais vu coupable du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Contrairement à Erika, par exemple, qui en 1935 exprimait sa crainte dans une lettre (que Leonie / Leona a également signée) que la politique d’Hitler puisse conduire l’Allemagne à mener une guerre qui manquait victorieusement de moyens. Maria ne partageait pas initialement cette préoccupation. De plus, elle avait une aversion personnelle pour Léonie et Erika, d’autant plus qu’il s’agissait de deux très jolies femmes qui – contrairement à l’épouse toujours renfermée – aimaient aussi briller. La querelle de coiffure de 1922 n’a pas non plus été oubliée par Maria. 

Deux magnifiques portraits de Maria Orsic sur un mur de mon ami ,en Allemagne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis 1934, date à laquelle Maria est devenue directrice de l’entreprise, elle faisait rarement sa coiffure en fer à cheval, elle préférait désormais un nœud de cou. On dit que cela lui va très bien. Tous ceux qui la connaissaient rapportent que Maria Orschitsch était particulièrement attirante lorsqu’elle avait la mi-trentaine. Il y a des femmes qui ne développent leur plus grande beauté qu’à l’âge mûr et, lorsqu’elles ont plus de 30 ans, rayonnent plus qu’elles ne l’étaient lorsqu’elles étaient jeunes filles. Cela semble avoir été le cas de Maria Orschitsch. Bien que Maria O. attirait les hommes et sache utiliser cela pour atteindre ses objectifs, on ne sait pas qu’elle a jamais trompé son fiancé, qui était un soldat à partir de 1939.

Pour les agendas du Vril, les dix années les plus importantes de la vie de Maria sont probablement celles de 1935 à 1945. Pendant ce temps, elle change souvent de lieu de résidence, mais reste inscrite à la police à son ancienne adresse munichoise, Augustenstrasse. Maria était toujours là où le « projet Vril » était en cours d’exécution. Elle a donc vécu un certain temps dans le « Hauneburg », cette ferme adaptée près d’Osnabrück où les choses Vril étaient temporairement travaillées, puis, puisque le site de Brandebourg était occupé, à Berlin, et temporairement aussi dans la banlieue berlinoise de Hoppegarten. Comme sa résidence officielle est restée à Munich, bien qu’elle ait depuis longtemps renoncé à l’appartement de l’Augustenstrasse (elle n’y gardait qu’une chambre pro forma),

On ne sait pas du tout où Maria O. est allée à la fin de la guerre. Il est extrèmement possible qu’elle se soit envolée pour Aldebaran à bord d’un astronef de type  Vril Odin. Il y a des indications que ce projet a réellement existé, mais même s’il existait, cela ne signifierait pas que Maria doit avoir participé à ce vol. Après tout, Traute est resté sur terre, et nous ne savons pas quelles relations de pouvoir ont prévalu pour la dernière fois dans les affaires du Vril. Les critiques répétées de Maria sur l’art supposé général du « Führer » ne l’avaient certainement pas rendue populaire auprès des dirigeants nazi. La jeune Sigrun aurait pu facilement accéder à la première place dans la hiérarchie des Vrildamen (Dames du Vril). Les nazis ont essayé partout, par exemple, toujours dans la Wehrmacht, pour faire avancer les jeunes, les gens qui manquaient de maturité et de capacité de critique. En revanche, Maria O. n’était certainement pas une opposante au Parti Nazi, pas plus que Traute, qui critiquait aussi beaucoup de choses. Dans tout l’environnement Vril, ce n’est définitivement qu’Erika B, elle, qui avait initialement ouvertement sympathisé avec les nazis, qui est devenue une opposante clairement positionnée au système nazi (on ne sait pas pour Léonie). En ce qui concerne Maria, il est seulement certain qu’elle a reconnu des erreurs et les a également mentionnées par leur nom. Compte tenu de sa grande confiance en elle, elle pensait pouvoir se le permettre. Et même si elle n’a pas fait face à l’emprisonnement alors peut-être la déresponsabilisation de votre fonction de chef de projet Vril ? Cela ne semble pas du tout impossible ! Peut-être que la mission risquée sur laquelle elle a envoyé sa plus proche collègue, Traute, était même une dernière tentative pour renverser la vapeur sur cette affaire ? (Voir aussi notre article sur « La  Mission Secrète des Dames du Vril » qui sera publié parallèlement à cet article).

 

 

 

 

 

 

 

Si l’on suppose que c’était le cas, Maria O. n’était plus en charge du projet Vril, du moins pas seule, mais que d’autres instances se seraient massivement resserrées. Puis, connaissant son caractère, il est concevable que Maria ait refusé de jouer du second violon car elle était habituée au premier. Il est concevable que Maria aurait alors suivi son propre chemin, semblable à Traute. Et réfléchit plus loin : peut-être que Maria et Traute avaient déjà arrangé cela dans le Brandebourg au cas où la mission de Traute n’aurait pas le plein succès espéré (par exemple avec Kammler) ?

Le fiancé de Maria avait été sur le front de l’Est et avec l’une de ces unités allemandes qui voulaient échapper à la captivité soviétique via la Suède. La Suède a malheureusement extradé ces Allemands, ce qui n’est pas un papier glorieux dans l’histoire de l’État suédois. La majorité des Suédois pensaient que c’était mal en l’honneur de leur nation. Et Maria avait des contacts en Suède. Avant la guerre, elle s’était rendue deux fois en Suède avec Traute et son fiancé Hannes. Hannes y avait des amis. Peut-être que grâce à ses relations de défense, Maria a réussi à établir des contacts là-bas afin de sauver son fiancé de l’extradition vers les Soviétiques ?

 

 

 

 

 

 

Cet homme, Heinz H., était l’amour de sa vie pour Maria O. Elle le suivit à Munich en 1919. Et maintenant que tout le reste semblait perdu, elle aurait dû enfin régler sa vie privée. Cela aurait été son droit en tant que femme !

Tout ce qui suit n’est que spéculation, mais mérite réflexion : supposons qu’un arrangement avec Traute ait existé, comme on vient de le supposer hypothétiquement. Traute aurait eu l’occasion d’informer Maria des résultats de ses conversations (supposées) avec Canaris dans le camp de concentration de Flossenbürg et avec Kammler à Prague, comme elle les a elle-même évalués. En fin de compte, il s’agissait probablement d’arracher l’influence continue de Kammler dans le projet Vril. En tout cas, les contacts des Vrildamen étaient toujours bons. C’est pourquoi Traute a pu commencer le voyage en Uruguay. Maria avait certainement des gens fidèles qui ont pu l’aider en Suède. Peut-être même par le biais d’une visite spéciale du Vril 7, sinon avec l’une des machines spéciales, dont disposaient les organisations secrètes. Il ne fait aucun doute que Maria O. pourrait le faire. Elle serait donc arrivée en Suède à la fin du mois d’avril 1945. Soit d’abord aux officiers de liaison de l’Abwehr là-bas, soit directement aux amis de Hannes. Et – on peut aussi supposer que – Maria a de nouveau rencontré son fiancé en Suède. On sait de lui qu’il a été blessé à plusieurs reprises dans les combats en retraite sur le front de l’Est, mais il était vivant. Et – on peut aussi supposer que – Maria a de nouveau rencontré son fiancé en Suède. On sait de lui qu’il a été blessé à plusieurs reprises dans les combats en retraite sur le front de l’Est, mais il était vivant. Et – on peut aussi supposer que – Maria a de nouveau rencontré son fiancé en Suède. On sait de lui qu’il a été blessé à plusieurs reprises dans les combats en retraite sur le front de l’Est, mais il était vivant.

 

 

 

 

 

 

 

Pensons plus loin dans cette direction et supposons que Maria s’est remise ensemble heureusement avec son Heinz. Les bonnes relations en Suède, éventuellement complétées par de telles organisations secrètes allemandes, ont permis à Maria et à son fiancé d’obtenir des papiers suédois sous un nouveau nom. Et puis ils se seraient mariés là-bas – enfin. Et enfin Maria aurait retrouvé un petit bonheur intime, dont elle avait dû se passer si longtemps et qu’elle avait bien mérité.

Rien de tout cela n’a encore été prouvé, mais c’est hautement logique,mais c’est une histoire pleine d’humanité !


Bienvenue sur notre nouvelle chaîne sur Odysé:

Sur ce lien:Michel Duchaine Web Radio & Tv

 

 

 

 

 

 

 

 

 


EN VEDETTE SUR NOTRE BOUTIQUE VINTAGE PAR MICHEL:

Sur ce lien:VintageParMichel

Un magnifique billet de 10 francs suisses…considéré comme le plus beau billet au monde…en spécial.

 

 

 

 

 

En mémoire de Hans Westmar: un héros national-socialiste

En tant que jeune étudiant, Horst Ludwig Wessel a rejoint le NSDAP parce qu’il s’est rendu compte que la seule voie possible pour le salut de l’Allemagne est la voie montrée par Adolf Hitler.

Hans Wesmar

Il a travaillé dur pour diffuser les idées nationales-socialistes dans les quartiers communistes de Berlin, aidé par ses fidèles soldats de la SA Sturm 5. Grâce à lui, de nombreux communistes se sont réveillés et ont même rejoint le NSDAP.

Les dirigeants du KPD (le parti communiste allemand) ont décidé de le tuer afin d’arrêter la progression du NSDAP à Berlin. Il est mort de la main d’un criminel   rouge, mais sa mort a fait de lui l’un des plus grands symboles du national-socialisme, sa chanson « Die Fahne hoch! » devenu l’hymne du NSDAP et un hymne d’État après « Deutschland über alles ». Il a été choisi  le 30 janvier 1933 !

Hans Westmar (titre complet : Hans Westmar. Einer von vielen. Ein deutsches Schicksal aus dem Jahre 1929 « Hans Westmar. L’un des nombreux. Un destin allemand de l’année 1929 ») était le dernier d’une trilogie officieuse de films commandée par les national – socialistes  allemands peu après leur arrivée au pouvoir en janvier 1933, célébraient leur Kampfzeit – une période de leur histoire dans l’opposition,ou ils ont lutté pour accéder au pouvoir. Le film dépeint la vie du célèbre martyr et héros de la Nouvelle-Allemagne, Horst Wessel. À l’origine, le film, basé sur la biographie romanesque de Hanns Heinz Ewers, s’appelait Horst Wessel.

Voici le film que j’ai retrouvé:

 

Voici « Die Fahne hoch! »,un hymne à la grandeur de la nation allemande:

 

Voici une représentation moderne d’un  jeune groupe polonais:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le héro servit bien la propagande politique de l’époqueè

 


VISITEZ NOTRE BOUTIQUE EN LIGNE,GARANTE DE NOTRE INDÉPENDANCE FINANCIÈRE:

Sur ce lien:Vintage par Michel

 

 

 

 

 

 

 

 

La Gigantesque Arnaque du COVID-19: Le plus grand Nuremberg de tous les temps se prépare…vidéo et article

Aujourd’hui, c’est un deuxième tribunal de Nuremberg qui se prépare, avec la mise en place d’une « Class Action » sous l’égide de milliers d’avocats mondiaux derrière l’avocat américano-allemand Reiner Fuellmich qui poursuit les responsables du scandale du Covid-19 instrumentalisé par le Forum de Davos. À ce sujet, il est utile de rappeler que Reiner Fuellmich est l’avocat qui a réussi à condamner le géant de l’automobile Volkswagen dans l’affaire des pots catalytiques trafiqués. Et c’est ce même avocat qui a réussi à condamner la Deutsche Bank comme entreprise criminelle.

http://

Selon Reiner Fuellmich, toutes les fraudes des entreprises allemandes sont dérisoires comparées aux dommages que la crise du Covid-19 a causés et continue de causer. Cette crise du Covid-19 doit être rebaptisée « Scandale du Covid-19 » et tous les responsables doivent être poursuivis pour dommages civils pour cause de manipulations et de protocoles de tests falsifiés. C’est pourquoi, un réseau international d’avocats d’affaires plaidera la plus grande affaire de délits civils de tous les temps, le scandale de la fraude Covid-19 qui s’est entretemps transformé en plus grand crime contre l’humanité jamais commis. Une commission d’enquête Covid-19 a été ouverte à l’initiative d’un collectif d’avocats allemands dans le but de faire un recours collectif au niveau international en utilisant le droit anglo-saxon.

Voici la traduction résumée de la dernière communication du Dr Fuellmich du 15/02/2021

« Les auditions d’une centaine de scientifiques, médecins, économistes, juristes de renommée internationale qui ont été menées par la commission d’enquête berlinoise sur l’affaire Covid-19 depuis le 10/07/2020, ont entre-temps montré avec une probabilité proche de la certitude que le scandale du Covid-19 n’était à aucun moment une affaire de santé. Il s’agissait plutôt de bétonner le pouvoir – illégitime, car obtenu par des méthodes criminelles – de la « clique de Davos » corrompue, en transférant la richesse des populations aux membres de la clique de Davos, en détruisant, entre autres, les petites et moyennes entreprises en particulier. Des plateformes comme Amazon, Google, Uber, etc. pourraient ainsi s’approprier leurs parts de marché et leurs richesses ».

État d’avancement de l’enquête du Comité Covid-19 :
  • a. Le Covid-19 comme tactique de diversion par les « élites » corporatistes et politiques dans le but de déplacer les parts de marché et la richesse des petites et moyennes entreprises vers des plateformes mondiales telles qu’Amazon, Google, Uber, etc.
  • b. Contribution de la taxe sur l’audiovisuel en vue de la reconstruction d’un nouveau paysage médiatique qui offre une véritable information indépendante
  • c. Sécurisation des structures agricoles régionales
  • d. Sécurisation d’une monnaie régionale pour éviter qu’une nouvelle monnaie ne vienne « d’en haut » pour être allouée en cas de bonne conduite
  • e. Considérations psychologiques de la situation : comment en est-on arrivé là ?

Recours en annulation de l’approbation d’une vaccination, déposé contre la Commission européenne, procès à New York du statut des tests PCR, procès allemands, procès canadiens, procès australiens, procès autrichiens, procès à la Cour de Justice Internationale et à la Cour Européenne des Droits de l’Homme.


VIDÉO IMPORTANTE SÉCURISÉE SUR NOTRE SITE


« Nous avons constaté ce qui a été confirmé à maintes reprises : la dangerosité du virus est à peu près la même que celle de la grippe saisonnière, indépendamment qu’il s’agisse d’un nouveau virus (entièrement ou partiellement fabriqué) ou que nous ayons simplement affaire à une grippe rebaptisée « pandémie Covid-19 ». En attendant, les tests PCR de Drosten ne sont même pas capables de nous dire quoi que ce soit sur les infections contagieuses. Pour aggraver les choses, les dommages sanitaires et économiques causés par les mesures anticovid ont été si dévastateurs qu’il faut parler d’un niveau de destruction historiquement unique ».

« Le fait qu’il n’ait jamais été question de santé est particulièrement évident, sinon que les injections de substances génétiquement expérimentales déguisées en « vaccination » causent maintenant de graves dommages, y compris des conséquences fatales, à une échelle de masse. La population mondiale a servi de cobaye à ces injections expérimentales de gènes à la fois progressivement et extrêmement rapidement. Afin de plonger la population dans la panique, des mesures de confinement dangereuses et nocives (même selon l’OMS) de port du masque obligatoire, inutile et dangereux, et de distanciation sociale, inutile et contre-productive, ont été introduites. La population était ainsi « prête » pour les injections ».

« En attendant, de plus en plus de personnes, et pas seulement des avocats – à juste titre – exigent, outre l’arrêt immédiat de ces mesures meurtrières, un contrôle juridictionnel par un tribunal international véritablement indépendant, sur le modèle des procès de Nuremberg. Un exemple de demande de ce type et un extrait émouvant d’une allocution du médecin anglais Dr Vernon Coleman peut être trouvé dans le lien suivant : https://youtu.be/T3DNV7v5i74.

En outre, une interview d’un lanceur d’alerte d’une maison de retraite berlinoise, témoigne que sur 31 personnes vaccinées là-bas, dont certaines par la force, en présence de soldats de la Bundeswehr, et dont le test était négatif avant la vaccination, 8 sont maintenant décédées et 11 sont sujettes à de graves effets secondaires ».1

Réunion extraordinaire du Comité Covid de Berlin mercredi 17/02/2021

« Dans ce contexte, une réunion extraordinaire du Comité Covid de Berlin aura lieu le mercredi 17/02/2021 en direct et avec de nombreux invités qui y participeront via Zoom.

À partir de 14 heures, l’état des lieux sera résumé. En outre, il sera question de la manière dont les contributions de la taxe sur la redevance audiovisuelle peuvent être conservées et utilisées pour la reconstruction d’un nouveau paysage médiatique qui serve réellement la liberté d’expression, et comment les contributions déjà versées pour la propagande insensée des 11 derniers mois peuvent être récupérées par le biais d’une mise en demeure.

Il y aura des contributions et des discussions sur la manière dont l’approvisionnement alimentaire peut être assuré, en particulier en renforçant l’agriculture régionale ; mais aussi en créant des monnaies régionales, si nécessaire avec le retour de l’UE à la CEE, sur la manière dont on peut s’assurer que la politique de la « clique de Davos », basée sur l’impression de monnaie à partir de rien, peut être arrêtée et qu’un retour à des monnaies stables peut être réalisé.

Mais surtout, des experts nous expliqueront comment il a pu arriver que nous nous retrouvions dans cette situation de chantage inimaginable il y a encore un an.

Dans la deuxième partie de la session, qui débutera à 19 h, des personnalités de renommée mondiale et de haut niveau commenteront l’état des litiges juridiques internationaux en cours, y compris les différentes actions collectives, comme résumé ci-dessus. Mais il sera également question de la manière dont les principaux responsables, en particulier politiques, des crimes contre l’humanité commis ici peuvent et doivent être tenus pour responsables en droit civil et pénal dans le cadre d’une nouvelle Cour internationale de justice qui sera créée conformément aux directives des procès de Nuremberg avec une distribution internationale ».

Le lien vers la session spéciale du Comité Covid annoncée ici sera disponible le 17/02/2021 via le site web du Comité.2

Commentaire :

Pour bien comprendre ce qui est en train de se jouer avec ce nouveau tribunal de Nuremberg pour juger la plus grande affaire de délits civils de tous les temps, c’est en tirant sur le fil du mensonge du Dr Drosten pour avoir faussé le protocole des tests PCR pour le compte de la clique de Davos, que tout va venir avec : les commanditaires de l’oligarchie financière, Klaus Schwab, le grand architecte de cette gigantesque prise d’otages, les politiques à la tête de l’UE, bras armé de l’exécution des directives de Drosten et de l’OMS qui ont amené tous les gouvernements occidentaux à prendre hier les décisions ravageuses de confinement, de couvre-feu, de port du masque obligatoire et de distanciation sociale et aujourd’hui de vaccins mortifères pour les plus âgés d’entre nous.

« Ce sont ces vérités qui feront tomber les masques des responsables des crimes commis. Aux politiciens qui ont eu foi dans ces personnages corrompus », dit le Dr Fuellmich, « Les faits présentés ici sont la bouée de sauvetage susceptible de les aider à rectifier le tir et à entamer le débat scientifique tant attendu du public, afin d’éviter de couler en même temps que ces charlatans criminels ».

Ensuite, à la lumière de cette dernière communication du Dr Fuellmich, deux propositions de la réunion extraordinaire du Comité Covid de Berlin retiennent l’attention :

  • Tout d’abord la manière dont l’approvisionnement alimentaire peut être assuré, ce qui apparaît quelque peu surréaliste eu égard à la situation d’aujourd’hui. Si l’on se réfère au planning du Forum de Davos de Klaus Schwab, il n’en est rien. Celui-ci a bel et bien prévu une rupture de la chaîne alimentaire dès la fin du second semestre 2021.3
  • Ensuite, la création de monnaies régionales. Là, il est clair que le Comité Covid de Berlin anticipe déjà le krach boursier mondial qui s’annonce et dont l’oligarchie financière du Forum de Davos à la manœuvre compte bien profiter pour mettre en place la monnaie numérique européenne dans l’attente d’une monnaie mondiale pour créer un crédit social à la chinoise dont deviendra dépendante la classe moyenne de tous les peuples ruinés par la fermeture de leurs commerces, PMI-PME, industries culturelles et touristiques, équipements sportifs, etc.

Rien que ces deux aspects de la prise d’otage 2.0 dont le monde occidental est victime depuis bientôt un an devraient en toute logique être suffisamment motivants pour nous faire comprendre définitivement que nous sommes face à un « populicide » qui ne demande qu’à nous broyer si nous restons inertes, les bras ballants sans rien faire.

C’est pourquoi il convient à chacun d’entre nous de tout mettre en œuvre dès maintenant afin que cette coalition juridique internationale puisse être opérationnelle le plus tôt possible. Pour ce faire, que toutes celles et tous ceux d’entre nous qui souhaitent rejoindre l’action collective des avocats français pour participer à cette reconquête de nos libertés se mettent déjà en contact d’ici le 21 février avec l’action collective4. Notre survie est à ce prix ainsi que l’avenir de nos enfants.

Source : https://nouveau-monde.ca/fr/

  1. 2020news.de/whistleblower-aus-berliner-altenheim-das-schreckliche-sterben-nach-der-impfung/
  2. corona-committee.com
  3. nouveau-monde.ca/fr/la-quatrieme-phase-de-schwab/
  4. francesoir.fr/opinions-entretiens/interview-me-virginie-de-araujo-recchia-avocate-au-barreau- de-paris

EN COMPLÉMENTAIRE

Israël : Le vaccin Pfizer a tué 40 fois plus de personnes que le Covid et 260 fois plus chez les jeunes !

Posted: 18 Feb 2021 10:07 AM PST

Alors là les Amis, c’est une BOMBE !
D’après des études, dans le pays le plus vacciné, Israël, uniquement avec le Pfizer, montrent que ce vaccin a tué 40 fois plus de personnes que le Covid lui-même ! et 260 fois chez les plus jeunes

 

!! https://t.co/s7sOLTeZGh pic.twitter.com/8L9m9TtRku

— SILVANO (@silvano_trotta) February 16, 2021

Covid 19 : l’histoire sans fin

En lisant la presse nationale et régionale on constate que cette « épidémie » de Covid 19 est due à un virus intelligent, qui mute sans cesse et défie les lois de la médecine et le savoir des épidémiologistes.
Son pouvoir mutagène a complètement déboussolé le ministère de la santé qui avoue être totalement dépassé.
Ce « smart » virus est un mutant digne de figurer dans les films de super héros de Marvel. Son histoire ressemble à un film hollywoodien adapté d’un roman de Stephen King, auteur à succés de livres fantastiques.
Pour illustrer nos propos, le Covid est utilisé dans une histoire similaire au film « Un jour sans fin ». Phil Connors, un cynique et misanthrope présentateur météo chargé de couvrir le traditionnel jour de la marmotte à Punxsutawney, petite ville de Pennsylvanie, se retrouve bloqué dans une boucle temporelle le forçant à revivre indéfiniment cette journée du 2 février.

  • « Un nouveau variant, le quatrième, a été découvert par des chercheurs de l’université d’Edimbourg, en Ecosse. Il s’agirait d’une version du virus assez semblable aux variants sud-africain et brésilien, plus résistante par conséquent aux vaccins développés à l’heure actuelle. Des cas seraient notamment apparus en France. De quoi inquiéter les autorités. »
    Dépêche du Midi

Pour remettre l’église au centre du village, il faut préciser que le langage des médecins journalistes et de la presse en général utilisent mal les terminologies pour qualifier les étapes de dépistage, d’infection et de contagion.

  • 1 les gens qui sont testés sont positifs ou négatif au virus et non au Covid 19.
  • 2 être positif ne signifie pas être atteint de la maladie qui s’appelle Covid 19, mais posséder en soi le virus qui est dépourvue de la glycoprotéine spike qui permet de rendre possible l’infection d’une cellule. On parle alors de cas asymptomatiques qui ne peuvent pas transmettre le virus a qui que ce soit puisqu’ils ne sont pas infectieux ni contagieux, ils sont dépourvus de signes cliniques comme la fièvre, la toux et la fatigue avec perte de goût et d’odorat. On est porteur sain.
  • 3 Si le cas est positif avec les signes cliniques de la maladie, on parle d’atteinte du Covid 19.

Au lieu de valoriser le vaccin qui est inefficace, il serait temps d’utiliser les traitements proposés par le Dr  Raoult avec Hydroxychloroquine et l’ivermectine qui soigne avec succés l’Inde, une des populations les plus dense au monde qui n’a ni confiné ni vacciné.
Ces vieux médicaments agissent principalement sur la glycoprotéine Spike qui une fois séparée du virus, rend la personne saine et non contagieuse, et n’impose pas de fermer une économie à la dérive.


OPÉRATION LAVAGE DE CERVEAU POUR ENFANTS

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


SUPPORTEZ MICHELDUCHAINE.COM EN VISITANT ET EN PARTAGEANT VINTAGE par MICHEL

Vintage par Michel

 

 

 

Recette autochtone:Sirop contre la toux et la grippe

Le fruit du vinaigrier.

 

Sirop pour la toux, recette autochtone

Problème de toux persistante qui empêche les enfants ou vous-même de dormir, voici une recette qui était utilisé dans notre famille pour contrer la toux
Faire mijoter dans de l’eau les fruits du vinaigrier pendant 20 minutes, ensuite garder le liquide et y ajouter 500g de miel, continuer de mijoter jusqu’à ce que l’eau s’évapore assez pour qu’il devienne un sirop épais( pour vérifier la consistance, en mettre un peut sur une assiette froide et il refroidira et vous verrez la consistance) ensuite servir une cuillère à thé froide saupoudré de poivre noir, soulagement instantanée, «Avertissement» je dois vous avertir cependant qu’il faut faire attention au latex qu’il y a dans les branches du vinaigrier, s’il y a contact avec la peau, une dermite grave est possible, et l’usage des feuilles est très toxique, utilisez uniquement les fruits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disposer d’un jardin où passer du temps est une habitude très répandue qui offre de nombreux avantages. Mais, créer un jardin chez soi n’est pas une tâche facile. En plus d’avoir un plan pour le côté esthétique de cet espace vert, il faut choisir les différentes plantes à mettre dans le jardin. Pourquoi ne pas opter pour le vinaigrier ? C’est l’une des plantes qui apportent de la beauté et de l’esthétique dans un jardin particulier ou public. Comment cultiver et entretenir le vinaigrier ? Pourquoi le planter dans son jardin ? 

Appartenant à la famille des Anarcardiaceae, le vinaigrier est un arbuste dont les feuilles sont caduques et très longues. Cette plante est originaire de l’Amérique du Nord et dispose de plusieurs particularités. L’une de ses plus grandes particularités est son acidité qui lui a valu le nom de vinaigrier. Mais, de nombreux autres éléments en font une plante unique en son genre. Il s’agit par exemple de :

  • Ses couleurs changeantes au gré des saisons ;
  • Son fruit disposant de nombreux bienfaits ;
  • Ses fleurs qui captivent le regard.

Cette plante est souvent qualifiée d’exotique du fait de ses caractéristiques. Par ailleurs, le vinaigrier peut facilement atteindre une hauteur de 5 ou 6 m en fonction de l’entretien qu’on lui apporte.

Les différentes variétés de vinaigriers

 

 

Le vinaigrier est une plante que l’on appelle aussi sumac vinaigrier, sumac de Virginie, sumac amaranthe, sumac à queue de renard ou Rhus typhina. Il existe plusieurs variétés de l’arbuste. Elles se différencient par leur taille et leur feuillage. De plus, certaines variétés ne drageonnent pas. On peut citer :

  • Sumac de Virginie Œil de tigre (Rhus typhina « Tiger Eyes ») ;
  • Rhus typhina (Laciniata) ;
  • Sumac amarante (Rhus typhina « Dissecta »).

Le Sumac de Virginie Œil de tigre ou Sumac doré est un arbuste qui a une croissance rapide. Il peut atteindre 3 m de haut pour 4 m de large. Il présente un port érigé avec des branches peu ramifiées et une cime arrondie, compacte.

LE SUMAC « DORÉ » DOIT SON NOM À SON MAGNIFIQUE FEUILLAGE.

 

 

Les feuilles ont une couleur vert jaune acide lorsqu’elles naissent au printemps. Puis, elles deviennent au fil du temps jaune, orange et rouge à l’automne. En forme de panicules coniques, la floraison se déroule en juillet-août. Les fruits pourpres et ronds apparaissent sur les arbustes femelles. Ces fruits sont des grappes coniques qui mesurent 15 cm de long et persistent tout l’hiver. C’est un arbuste rustique qui résiste à des températures négatives de -20 degrés Celsius. Rhus typhina « Tiger Eyes ») ne drageonne pas et peut être planté en isolé ou en groupe.

Originaire de l’Est de l’Amérique du Nord, Rhus typhina (Laciniata) est un petit arbre qui atteint 2 m de haut pour 3 m de large. Il présente un port évasé, et un feuillage magnifique aux multiples couleurs. Vertes au-dessus, ses grandes feuilles de 30 à 50 cm ont un aspect bleuté en dessous. Puis, à l’automne, elles virent au rouge après avoir pris des teintes jaune et orange. De juin à août, les fleurs vertes sont groupées en panicules de 10 à 20 cm. Elles donnent plus tard des fruits sous forme de drupes couvertes de poils rouges. Rustique, Rhus typhina (Laciniata) peut être plantée en isolé, en groupe ou en association dans les haies libres.

Le Sumac amarante (Rhus typhina « Dissecta ») est un arbuste à port touffu étalé. Il est originaire de l’Est de l’Amérique et présente un feuillage caduc, très décoratif. Les feuilles vertes au départ deviennent rouge orangé en automne. Elles mesurent 50 cm de long et sont composées de nombreuses folioles. Les panicules de fleurs jaune-vert apparaissent en automne. Et les fruits rouge amarante, recouverts de poils rouges, persistent sur l’arbuste une partie de l’hiver. C’est une plante qui peut devenir envahissante si l’on ne contrôle pas sa croissance. Elle résiste aux températures négatives jusqu’à -20 °C.

Quelle est l’utilité du vinaigrier ?

à l’automne au Québec.

 

Le vinaigrier est une plante très utile en ce sens qu’on peut s’en servir dans différents buts. En effet, de nombreuses personnes utilisent cette plante pour la cuisine ou des soins de santé. Cependant, c’est surtout pour son esthétique qu’il convient de l’avoir chez soi. Le vinaigrier apporte de la beauté au jardin tout au long de l’année.

À LA FLORAISON, LA BELLE COULEUR DES FLEURS APPORTE DE LA GAIETÉ ET DU CHARME AUX JARDINS. À L’AUTOMNE, LES FEUILLES SE TEINTENT DE ROSE ET DE ROUGE, CE QUI EN FAIT L’UNE DES PLUS BELLES PLANTES DE CETTE SAISON.

Le vinaigrier ou sumac de Virginie est donc utile pour :

  • Sa magnifique floraison ;
  • Ses vertus thérapeutiques ;
  • Son utilisation en cuisine.

Le vinaigrier est une plante qui dispose de nombreuses vertus. Ses fruits sont utilisés pour la fabrication d’une boisson de couleur rose utilisée comme un jus. Dans de nombreux pays, on écrase ses feuilles pour en faire des épices et assaisonner certains plats. C’est une plante riche en tanins et en vitamines C. Elle dispose de propriétés antispasmodiques, diurétiques, et vulnéraires. Par ailleurs, les Amérindiens et les Algonquins lui attribuent la capacité de soigner certains maux dont :

  • L’arthrite ;
  • Le manque d’appétit ;
  • La diarrhée.

Ainsi, ce n’est pas uniquement sa beauté qu’il faut prendre en compte pour décider si l’on veut l’installer dans son jardin.

Le vinaigrier : plantation et culture

 

La procédure pour la plantation et la culture du vinaigrier est aisée à suivre.

À quel moment faut-il planter le vinaigrier ?

LA PÉRIODE IDÉALE POUR COMMENCER UNE CULTURE DE VINAIGRIER EST L’AUTOMNE OU LE PRINTEMPS.

En effet, ce sont les saisons les plus clémentes de l’année et elles se prêtent bien à une plantation. En choisissant l’une de ces saisons, vous êtes sûr que le sumac de Virginie ne subira pas d’attaque trop tôt. Du moins, pas d’attaques dues aux conditions climatiques.

L’emplacement idéal pour une plantation de vinaigrier

Si vous voulez planter un vinaigrier, cherchez un endroit avec une bonne exposition au soleil. En effet, rien ne fait plus de bien à un vinaigrier que les rayons du soleil. Cependant, à défaut de lui offrir tous les rayons du soleil, il est possible de lui trouver un emplacement à mi-ombre. Le vinaigrier est une plante que l’on peut installer sur une pente ou sur un terrain plat. Dans de nombreux pays, la culture de cette plante permet de lutter contre l’érosion côtière.

Sur quel sol est-il possible de cultiver le vinaigrier ?

La culture du sumac de Virginie étant relativement facile, il n’est pas nécessaire d’utiliser un sol avec des caractéristiques particulières. Ainsi, un sol normal fera parfaitement l’affaire s’il est bien drainé. Mais, il faut bien que le sol soit bien riche pour le développement de la plante. Pour cela, il est possible de mélanger du sable et du compost pour favoriser le bon développement de cette plante. Durant les premiers mois, la plante aura besoin de ce type de sol.

La méthode pour bien cultiver le vinaigrier

Pour cultiver le sumac vinaigrier, il existe deux options disponibles. Il s’agit de l’utilisation :

  • Des graines ;
  • Des jeunes plants.

Pour utiliser un jeune plant, il suffit de le mettre en terre et de l’arroser régulièrement pour qu’il s’adapte à son environnement. Quant aux graines, il faut juste creuser un peu le sol et y mettre la graine. La profondeur du trou peut être de 6 cm ou plus. Là aussi, il faudra arroser régulièrement la plante durant les premiers mois. Il faut éviter de mettre un sumac de Virginie dans un petit jardin. En effet, cette plante se développe très rapidement et sera perçue comme envahissante dans un espace réduit. Elle se multiplie grâce à ses racines qui peuvent apparaître très loin de la tige d’origine.

L’on peut aussi utiliser des boutures pour la multiplication du sumac de Virginie. De préférence, l’on choisira les boutures semi-ligneuses en été et les boutures de racines en hiver.

Quel est le coût d’une culture de vinaigrier ?

La culture d’un vinaigrier ne nécessite pas un gros investissement.

En Europe

Pour une culture par graines, il faut compter entre 5 et 15 euros à consacrer à l’achat des semences. Pour l’achat de jeunes plants, un budget compris entre 10 et 20 euros est suffisant. Cependant, le prix varie en fonction de la hauteur choisie pour le jeune plant. En fonction de cette hauteur, le prix peut monter jusqu’à 100 euros.

Au Québec et en Amérique

On peut facilement le trouver à l’état sauvage.

On peut aussi se le procurer pour environ $10 canadiens.

Quel entretien pour un vinaigrier ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’entretien à apporter à un vinaigrier dépend de plusieurs éléments. Ce sont principalement :

  • Les nuisibles et insectes ;
  • Les maladies ;
  • Les particularités du jardin ;
  • La saison.

En effet, en fonction de ces éléments, un vinaigrier en croissance peut nécessiter beaucoup de soins ou non.

Quel arrosage pour un bon développement du vinaigrier ?

Le développement du vinaigrier peut varier en fonction de l’arrosage qu’on lui apporte. En effet, après la période d’adaptation de la plante, celle-ci n’a pas réellement besoin qu’on l’arrose. Le vinaigrier est une plante qui s’adapte parfaitement bien à un sol sec. Il est donc possible de ne pas l’arroser du tout. Cependant, en période de sécheresse, arroser le vinaigrier deux à trois fois par semaine lui permet de rester en bonne santé. C’est essentiel si l’on veut éviter d’avoir une plante de 3 m au lieu d’une plante de 5 m après une croissance normale.

Quels soins doit-on apporter au vinaigrier ?

Les soins qu’il est possible d’apporter au vinaigrier ne sont pas très nombreux. On peut simplement laisser la nature faire son œuvre, si l’on a la chance de posséder un grand jardin. Cependant, dans un grand jardin, la plante va s’étendre et peut-être envahir un grand espace. Pour éviter cela, il faut de temps à autre :

  • Tailler la plante ;
  • Retirer les drageons créés par les racines.

Tailler la plante n’est pas forcément une nécessité, mais cela permet de lui donner une belle forme. Il suffit d’élaguer les branches du bas et de laisser celles du haut. Ainsi, l’on peut donner une forme de couronne à la plante.

ENLEVER LES DRAGEONS CRÉÉS PAR LES RACINES QUI S’ÉTENDENT VOUS ÉVITE D’AVOIR DE NOMBREUSES PETITES POUSSES QUI ENTRERONT EN COMPÉTITION AVEC LA PLANTE MÈRE.

 

De plus, à la fin de l’hiver, vous pourrez couper les pousses florifères à moitié. Le but de l’opération est de conserver une charpente équilibrée pour la plante et de favoriser ainsi de nouvelles pousses.

Protéger et soigner un vinaigrier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Protéger et soigner un vinaigrier est la bonne formule pour la garder longtemps.

Insectes, nuisibles et maladies

Les insectes et les nuisibles sont généralement les principales menaces contre lesquelles il faut lutter pour garder une plante en vie. Cependant, le sumac de Virginie est assez résistant contre de nombreuses phytopathologies. Cependant, il est important de craindre principalement deux maladies : la maladie du corail et la verticilliose. Il est possible de se débarrasser des insectes et autres parasites du vinaigrier en utilisant des produits chimiques spéciaux.

La maladie du corail est due à un champignon microscopique. Elle se manifeste par le dépérissement de branches entières de l’arbre ou un flétrissement subit du feuillage. Pour la prévention, il est conseillé de désinfecter les outils que l’on utilise pour tailler le vinaigrier. On peut aussi traiter ce dernier avec de la bouillie bordelaise. Pour le traitement, il est recommandé de couper les parties atteintes et de les brûler sans lambiner.  Le même principe doit être suivi lors d’une épisode de verticilliose.

Quelques astuces pour le bien-être du vinaigrier

Pour le bien-être du vinaigrier,

  • Évitez de le mettre ensemble avec une autre plante, lors de la plantation (elle pourra bien s’épanouir et ne portera pas préjudice à l’autre plante);
  • Évitez de tailler le sumac de Virginie trop souvent;

Vous pouvez aussi limiter le champ d’action de la plante avec un seau. Pour cela, il faut enterrer un seau dont le fond est découpé autour de la plante. La hauteur du seau doit pouvoir empêcher le développement des drageons tout en permettant un bon drainage du sol.

Les précautions à observer en manipulant le vinaigrier

Le sumac de Virginie n’est pas une plante toxique à proprement parler. Cependant, le latex de la plante est toxique. De plus, son contact avec la peau peut être à l’origine d’allergies et de dermatoses. Vous devez donc en somme :

  • Éviter les espèces toxiques du genre Rhus ;
  • Éviter le contact entre la sève du vinaigrier et la peau.

Dans le genre Rhus, d’autres espèces sont à manipuler avec précaution. Par exemple Rhus toxicodendron possède une sève très corrosive et Rhus vernicifera une sève toxique. Cette dernière est utilisée dans la production de la laque du Japon. De plus, certaines espèces du genre Rhus possèdent des baies toxiques.

Que retenir sur le sumac de Virginie ? Le vinaigrier est une plante pas comme les autres, mais d’une grande beauté. Elle ne nécessite pas des soins d’entretien intensifs et tombe rarement malade. Une fois la plantation réussie, il vaut mieux laisser la plante s’épanouir. Il faut également prendre certaines mesures pour ne pas tomber malade soi-même. Malgré ses nombreux bienfaits, le vinaigrier est une plante à manipuler avec précaution.

 

 

 

 

 

 

La Gigantesque Arnaque du COVID-19:« Hold-Up » : documentaire sur la fumisterie CoV19 et la dictature sanitaire mise en place. A voir et diffuser sans modération…

AUX ARMES CITOYENS,CITOYENNES! AUX ARMES…L’HUMANITÉ EN DANGER!

 

A voir et diffuser SANS AUCUNE MODERATION, censurée sur YouTube, cette vidéo demeure sur d’autres plateformes,notre site  vient de la sauvegarder pour les générations futures …pour qu’elles comprennent notre couardise et notre  psychose collective:

 

 

 

 


MISE À JOUR DU 15 novembre 2020

 

Pierre Barnerias
Fin de la polémique sur HOLD UP : Qui est ce réalisateur breton ?
le documentaire est CENSURE, j’ai bien dit CENSURE. Lynchage , inquisition, de moins en moins de libertés…
POurquoi ? Certains se sentent menacés ? Mlepen et ses amis sont invités regulièrement à parler sur France INter.
Pourquoi au bout de 2 jours, ce documentaire est interdit ?
Je trouve cela très ennuyeux pour notre liberté de penser, de nous informer, de réfléchir. Pas eu le temps de parler avec le réal en public de son travail conséquent, il n’a pas eu de droit de réponse.
Je cautionne des personnes fiables à mes yeux, avec les valeurs humanistes, fraternelles et environnementalistes que je porte, voyez vous même le cv de Pierre Barnerias le réalisateur de Hold UP, breton est tout sauf un complotiste et fait preuve dans son travail plus d’humanité que de désinformation :
source wiki : « Pierre Barnérias a fait une maîtrise de droit privé à l’Université Panthéon-Assas et, après un grave accident, il intègre l’école européenne de journalisme de Bruxelles ». Devenu journaliste, il a travaillé pour la presse écrite (Ouest France, de 1989 à 1994), radio (France Info / RTL 2) et la télévision (Envoyé Spécial, Des racines et des ailes, Zone Interdite…).
Il a réalisé plus de quarante magazines et documentaires.
Source OF : « En 2010, Pierre Barnérias a produit « Les Yeux ouverts », un long-métrage sur les soins palliatifs. Un documentaire très fort, souvent repris pour évoquer cette question de la fin de vie dans les hôpitaux. « Mon leitmotiv en tant que journaliste depuis 25 ans, c’est de faire une information qui construit, c’est à dire une information positive », explique ce journaliste qui a débuté comme correspondant de Ouest-France, à Paris, de 1989 à 1994. Il était alors en charge de la rubrique Religion. Il a aussi été reporter pour Envoyé spécial, Des racines et des ailes, Thalassa, Faut pas rêver ou Reportages. En 2012, il a tourné et réalisé « Il était une Foi », un film inédit sur un tour du monde des chrétiens persécutés et oubliés ». Vous pensez sincèrement que cet homme peut produire un film à charge, malintentionné et complotiste ???? Allo? Allo ?