Publicités
Accueil

Les dossiers de Michel Duchaine:Les racines talmudiques du sionisme

2 commentaires

En 1893 est paru le livre « Le Talmud démasqué, les enseignements rabbiniques secrets concernant les Chrétiens ». Son auteur était le Père Justin Bonaventure Pranaitis, Maître de Théologie et professeur d’hébreu à l’Académie Impériale Ecclésiastique de l’Église Catholique Romaine de Saint-Pétersbourg. Dans cet ouvrage, Pranaitis dénonce tous les enseignements intolérants, discriminatoires, haineux et mêmes racistes contenus dans le Talmud.
Il  y explique que la première édition complète du Talmud fut imprimée à Venise en 1520; les non-Juifs purent alors en prendre connaissance et furent scandalisés de tous les passages hostiles et insultants à leur égard qu’il contenait. Les Juifs, craignant des représailles, d’une part, et obéissant aux protocoles de Sion d’autre part, commencèrent alors à sortir des éditions censurées et expurgées du Talmud (comme celle de Bâle en 1578, par exemple). 
Cependant, depuis la création de l’État d’Israël, les rabbins restaurèrent tous les passages insultants et dégradants pour les non-juifs dans les nouvelles éditions du Talmud en hébreu.
En 1962, le « Livre de la connaissance”, code talmudique de Maïmonide, a été publié à Jérusalem en édition bilingue anglais-hébreu.Dans la partie juive, tous las passages haineux et racistes sont présents alors que, bizarrement, dans la partie anglaise, ils sont absents.
Voici quelques exemples, rapportés par Pranaitis et ses successeurs, des passages contre les non-juifs contenus dans le Talmud (*).

Bush et son Talmud…!

Les non-juifs sont impurs

Abhodah Zarah 22b : « Les Non-juifs sont impurs parce qu’ils n’étaient pas là au Mont Sinaï. »
Abhodah Zarah 35b : « Toutes les filles des incroyants sont niddah (sales, impures) depuis leur naissance ».
Iore Dea 198, 48 : « Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs ». 
Schabbath 145b : « Les Non-juifs sont impurs parce qu’ils mangent de la nourriture impure ».
Zohar I, 46b, 47a : « L’âme des goyims est d’une origine théologique impure ».
Zohar I, 131a : « Les idolâtres (non-juifs) souillent le monde. »

Un rabbin enseignant le Talmud,en Israel.

Les non-Juifs sont des animaux

Ereget Rashi Erod.22 30 : « Un Non-juif est comme un chien. Les écritures nous apprennent qu’un chien mérite plus de respect qu’un non-juif ».
Lebhammoth 61a : « Les juifs ont droit à être appelés « hommes », pas les Non-juifs ».
Jalkut Rubeni Gadol 12b: « Les âmes des non-juifs proviennent d’esprits impurs que l’on nomme porcs ».
Kerithuth 6b : « Les juifs sont des humains, les non-juifs sont des animaux ».
Orach Chaiim 225, 10 : « Les Non-juifs et les animaux sont utilisés de manière équivalente dans une comparaison ».
Schene Luchoth Haberith p. 250b : « Même si un non-juif a la même apparence qu’un juif, il se comporte envers les juifs de la même manière qu’un singe envers un homme ».
Tosaphot, Jebamoth 94b : « Lorsque vous mangez en présence d’un non-juif c’est comme si vous mangiez avec un chien ».
Yebamoth 98a : « Tous les enfants des goyims (**) sont des animaux ».
Zohar II 64b : « Les non-juifs sont idolâtres, ils sont comparés aux vaches et aux ânes ».
Orach Chaiim 57, 6a : « Il ne faut pas avoir plus de compassion pour les non-juifs que pour les cochons, quand ils sont malades des intestins ».

Les juifs peuvent voler les non-juifs, se partager le vol, et mentir

Babha Bathra 54b : « La propriété d’un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame ». Note : c’est ce qui se passe tous les jours en Palestine : les juifs dépouillent les Palestiniens de leurs terres et de leurs maisons sans raison et sans devoir payer quoi que ce soit. Ils appliquent les lois du Talmud.
Babha Kama 113a : « Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c’est pour tromper ou faire condamner un Non-juif ».
Baba Mezia 24a: « Si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n’est pas tenu de le lui rendre ».
Choschen Ham 183, 7: « Des juifs qui trompent un Non-juif, doivent se partager le bénéfice équitablement ».
Abhodah Zarah 54a: « L’usure peut être pratiquée sur les Non-juifs ».
Choschen Ham 226, 1: « Les juifs peuvent garder, sans s’en inquiéter, les affaires perdues par un Non-juif ».
iore Dea 157, 2 hagah: « Si un juif a la possibilité de tromper un non-juif, il peut le faire ».
Babha Kama 113a: « Les incroyants ne bénéficient pas de la loi et Dieu à mis leur argent à la disposition d’Israël ». Note : cela permet de spolier les Palestiniens.
Schabbouth Hag. 6d: « Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge ».

Les juifs ont le droit de tuer les Non-juifs

Abhodah Zarah 4b: « Vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains ».
Abhodah Zarah 26b Tosepoth : « Même le meilleur des Goïm devrait être abattu ». Note : les Israéliens tuent des Arabes tous les jours, sans que cela entraîne une quelconque punition en Israël ou à l’étranger. Les pays « démocratiques  » ou « libres » n’y trouvent rien à redire, puisque c’est la loi juive qui le recommande.
Choschen Ham 425, 5 : « Il est permis de tuer indirectement un Non-juif, par exemple, si quelqu’un qui ne croit pas en la Torah tombe dans un puits dans lequel se trouve une échelle, il faut vite retirer l’échelle ».
Bammidber Raba c 21 : « Tout juif qui verse le sang d’incroyants (non-juifs) revient à la même chose qu’une offrande à dieu ».
Hilkkoth X, 1 : « il ne faut pas sauver les Non-juifs en danger de mort ».
Ialkut Simoni 245c : « Répandre le sang des impies est un sacrifice agréable à dieu ».
Talmud, Makkoth 7b : « On est innocent du meurtre involontaire d’un Israélite, si l’intention était de tuer un koutim (non-juif) ; tout comme on est innocent du meurtre accidentel d’un homme, quand l’intention était d’abattre un animal ».
Talmud, Peaschim 25a : « Il faut éviter l’aide médicale des idolâtres (sous entendu des Non-juifs) ».
Talmud, Pesachim 49b : « Il est permis de décapiter les Goïm (non-juifs) le jour de l’expiation des péchés, même si cela tombe également un jour de sabbat ».
Sanhedrin 57a: « Si un juif tue un non-juif, il ne sera pas condamné à mort. Ce qu’un juif vole d’un non-juif, il peut le garder ».
Sanhedrin 58b : « Si un goyim (non-juif) frappe un juif, il faut le tuer, car c’est comme frapper Dieu ».
Sanhedrin 59a : « Les Goïm qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d’Israël, commettent un crime qui réclame la peine de mort ».
Sepher Ou Israël 177b : « Si un juif tue un Non-juif, ce n’est pas un péché ».
Zohar I, 25a : « Les Non-juifs doivent être exterminés car ce sont des idolâtres ».
Zohar I, 28b, 39a : « Les meilleures places dans les Cieux sont pour ceux qui tuent les idolâtres ».
Zohar II, 64b : « Le taux de naissance des Non-juifs doit être diminué matériellement ».
Sepher Ikkarim III c25: « Il est permis de prendre le corps et la vie d’un non-juif ».
Zohar II, 43a : « L’extermination des Non-juifs est un sacrifice agréable à dieu ».

Le Juif est un être supérieur

Chagigah 15b : « Un juif est toujours considéré comme bon, en dépit des péchés qu’il peut commettre. C’est toujours sa coquille qui se salit, jamais son fond propre ».
Chullin 91b: « Les juifs possèdent la dignité dont même un ange ne dispose pas ».
Kallah 1b, 18: « Le juif peut se parjurer la conscience claire ».
Sanhédrin 52b: « L’adultère n’est pas défendu avec la femme d’un Goyim (non-juif), parce que Moïse n’a interdit que l’adultère avec ‘la femme de ton prochain’, et les goyims (non-juifs) ne sont pas des prochains ».
Choschen Ham 34, 19: « Les Non-juifs et les serviteurs ne peuvent pas témoigner lors d’un procès ».
Abhodah Zarah 20a: « Ne jamais faire la louange d’un Non-juif, de peur qu’il ne la croie ».
Abhodah Zarah 22a: « Ne pas fréquenter les goyims, ils versent le sang ».
Abhodah Zarah 25b: « Se méfier des Non-juifs quand on voyage avec eux à l’étranger ».
Abhodah Zarah 26a: « Ne pas recourir à une sage femme non-juive, qui une fois seule pourrait tuer le bébé, ou même si elle était surveillée, elle pourrait lui écraser la tête sans que personne ne puisse la voir ».
Abhodah Zorah 26b: « Ceux qui voudraient changer de religion doivent être jetés au fond d’un puits, et oubliés ».
Abhodah Zarah 35b: « Ne pas boire du lait tiré par un Non-juif ».
Choschen Ham 156, 5: « Les clients non-juifs, possédés par un juif, ne doivent pas être démarchés par un autre juif ».
Choschen Ham 386, 10: « Celui qui voudrait avouer les secrets d’Israël aux Non-juifs, doit être tué avant même qu’il ne leur dise quoi que ce soit ».
Choschen Ham 388, 15: « Il faut tuer ceux qui donneraient l’argent des Israélites à des Non-juifs ».
Eben Haezar 44, 8: « Sont nuls les mariages entre les Non-juifs et les juifs ».
Emek Haschanach 17a: « L’âme des non-juifs vient de la mort et de l’ombre de la mort ».
Hilkhoth X, 7: « Où les juifs sont fortement installés, il ne faut plus tolérer la présence des idolâtres ».
Iore Dea 81, 7 Ha: « Un enfant ne doit pas être allaité par une nourrice non-juive, car son lait lui donnera une nature maléfique ».
Iore Dea 120, 1: « La vaisselle achetée à des Non-juifs doit être jetée ».
Iore Dea 147, 5: « Il faut railler les objets du culte non-juif, il est interdit de souhaiter du bien à un Non-juif ».
Iore Dea 148, 12 H: « On peut prétendre se réjouir avec les Non-juifs pendant leurs fêtes, si cela permet de cacher notre haine ».
Iore Dea 151, 14: « Il est interdit de concourir à la gloire d’un Non-juif ».
Iore Dea 151, 11: « Il est interdit de faire un présent à un Non-juif, cela encourage l’amitié ».
Iore Dea 154, 2: « Il est interdit d’enseigner un métier à un Non-juif ».
Iore Dea 159, 1: « Suivant la Torah, il est autorisé de prêter de l’argent à un Non-juif avec intérêt. « .
Moed Kattan 17a: « Si un juif est tenté par le mal, il doit se rendre dans une ville ou on ne le connaît pas et là il peut s’adonner au mal ».
Rosch Haschanach 17a : « L’âme des non-juifs descend en enfer pour toutes les générations ».
Sanhedrin 57a: « Un juif n’est pas obligé de payer le salaire redevable à un non-juif ».
Shabbath 116a (p. 569): « Les juifs doivent détruire les livres des non-juifs (nouveau testament) ».
Zohar I, 25b: « Ceux qui font du bien à un Non-juif, ne se relèveront pas des morts ».
Zohar I, 28b: « Les Non-juifs sont les enfants du serpent de la Genèse ».
Zohar I, 160a: « Les juifs doivent en permanence tenter de tromper les Non-juifs ».
Zohar I, 219b: « Les princes Non-juifs sont des idolâtres, ils doivent mourir ».
Zohar II, 19a: « La captivité des juifs prendra fin lorsque les princes Non-juifs seront morts ».

Que penser de tous ces exemples rapportés par Pranaitis ?

D’abord, on remarquera qu’il n’est pas besoin d’être un grand spécialiste de l’hébreu pour lire le Talmud en recopiant simplement les phrases intolérantes qui s’y trouvent.
Les rabbins objectent aussi que certains de ces passages sont caducs, car ils ne parlaient pas des Chrétiens actuels mais des anciens peuples polythéistes environnant l’antique Israël (les Cananéens par exemple).

Cependant, si c’est vrai, le problème n’est que reporté dans le passé : cela montre que le judaïsme s’est montré haineux et raciste envers ses voisins dans l’antiquité. Et à aucun moment ce comportement n’a été condamné… on a juste considéré qu’il n’avait plus lieu d’être puisque les peuples incriminés n’existent plus.

Cependant, en observant le comportement des Israéliens vis-à-vis des Palestiniens, on ne peut que constater que les injonctions du Talmud sont intégralement appliquées. Ainsi, le grand rabbin Ovadia Yossef, chef spirituel du Shas, la troisième formation de la Knesset a-t-il déclaré, en se conformant au Talmud : « Le seigneur devrait infliger aux arabes les actes qu’ils commettent, pourrir leur semence, les exterminer, et les faire disparaître de ce monde. Il est interdit d’être magnanime avec eux. Il faut leur lancer des missiles et les annihiler. Ce sont des démons. » .

De plus, le fait même que des rabbins discutent sur ces passages démontre bien que ceux-ci existent bien dans le Talmud. Donc on ne peut pas croire ceux qui prétendent que ces passages ne sont qu’une pure création de la part des antisémites.

On peut cependant essayer de lire d’autres auteurs plus anciens qui, eux aussi, ont recopié les passages du Talmud qui posaient problème

En 1239, Nicolas Donin, un érudit Juif nouvellement converti au christianisme, porta devant le Pape Grégoire IX, une accusation contre le contenu du Talmud. Ce dernier fit alors saisir les exemplaires de ce livre et fit ouvrir une enquête sur le sujet. L’année suivante eut alors lieu à Paris une discussion entre Donin et quatre rabbins parmi les plus érudits, à la suite de laquelle le Talmud fut condamné à être brûlé. Les 35 chefs d’accusations soulevés lors du procès ont été mis par écrit dans l’ouvrage « Extractiones de Talmut », ce qui permet de connaitre les passages du Talmud qui posaient problème et scandalisaient les Chrétiens.

En cherchant, que peut-on donc encore trouver dans le Talmud ?

Zoophilie : Yebamoth 59b: « Une femme qui a eu des rapports sexuels avec une bête a le droit de se marier avec un prêtre juif. Une femme qui a eu des relations avec un démon a aussi droit de se marier avec un prêtre juif.« 
Sexisme et mépris des femmes
Menahoth 43b : “Un Juif mâle devrait dire la prière suivante chaque jour : ‘Dieu Merci de ne pas m’avoir fait une femme, un Gentil ou un esclave’.”
Baba Bathra 16b : “la naissance d’une fille est un triste événement.”
Aboth 1:5 : “il n’est pas bon de parler aux femmes, pas même à votre propre femme.”
Pédophilie
Gittin 91a : “il est permis de divorcer d’avec votre femme si elle brûle votre dîner, ou si vous voyez une plus jolie fille, même si elle n’a que 3 ans.”
Mensonge et Hypocrisie
Plus hypocrite et insidieux, on peut également trouver une prière qui favorise le mensonge : Le Kol Nidre, dont le contenu apparait dans le Talmud, Livre de Nedarim 23a-23b.

Et voilà la traduction officielle de cette prière, issue du volume VIII de l’encyclopaedia Judaica (page 539) :
« De tous les vœux, les engagements, les serments, les anathèmes que l’on pourrait prendre, faire, jurer ou promettre, ou par lequel nous pourrions nous lier d’une manière quelconque entre ce jour de l’expiation et le suivant (dont nous attendons l’heureuse venue), nous nous repentons par avance. Puissent ils être absous, pardonnés, annulés, nuls et non avenus; ils ne doivent nous lier d’aucune manière, ni avoir un pouvoir quelconque sur nous. Les vœux ne doivent pas être considérés comme des vœux, les obligations ne doivent pas être obligatoires, ni les serments être des serments. »

Cette prière permet et autorise donc la dissimulation et le mensonge, voire l’incite. Ce n’est guère spirituel. On peut aussi citer divers exemples qui, sans être xénophobes ou racistes, paraissent très barbares. Exemples :

Pédérastie et Pédophilie
Kerithuth, 11a-11b. « Rabba a dit que ça voulait dire ceci : ‘Quand un homme adulte a des rapports avec une petite fille, ce n’est rien, car quand la fille est plus petite que dans ce cas là (moins de trois ans), c’est comme si on lui mettait le doigt dans l’œil ; mais quand un petit garçon a des rapports avec une femme adulte, c’est un cas équivalent à celui où une fille est pénétrée par un morceau de bois’. »
Abhodah Zarah 36b-37a : Rabbi Naham ben Isaac a dit : ‘Au sujet des enfants païens, ils décrétèrent que les rapports sexuels pourraient causer une souillure par l’émission de leur sperme, et qu’un enfant israélite ne devait donc pas prendre l’habitude de commettre des actes de pédérastie avec ces animaux. (…) À partir de quel âge un enfant païen déclenche-t-il la souillure par l’émission de son sperme ? À partir de neuf ans et un jour. Dès lors qu’il est capable de l’acte sexuel, il souille en répandant son sperme.’
Rabina a dit : ‘Il faut donc conclure qu’une petite fille païenne souille depuis l’âge de trois ans et un jour, attendu qu’elle est alors capable de participer à l’acte sexuel, elle peut donc parfaitement souiller par l’intermédiaire de ses humeurs vaginales’.”
Sanhedrin 54b : « Un juif peut avoir des rapports sexuels avec un enfant à condition que l’enfant ait moins de neuf ans. »
Sanhedrin 55b-55a : « Rab a dit : ‘La pédérastie avec un enfant qui a moins de neuf ans, n’est pas à considérer comme la pédérastie avec un enfant plus âgé.’
Samuel a dit : ‘La pédérastie avec un enfant qui a moins de trois ans, n’est pas à considérer de la même manière que la pédérastie avec un enfant plus âgé.’
Sanhedrin 55b : « Une petite fille de trois ans et un jour peut être acquise en mariage par coït, en cas de mort de son mari et si elle a un rapport sexuel avec le frère de son mari, elle devient à lui. Une telle fille est considérée comme femme mariée, on peut se rendre coupable d’adultère à travers elle ; car elle peut souiller l’homme qui a des rapports sexuels avec elle, et celui-ci pourrait à son tour souiller ce sur quoi il se couche, comme un vêtement qu’on se passe (cas de blennorragie). »

Sanhédrin 59b : « Une relation sexuelle avec un garçon de moins de huit ans n’est pas de la fornication. »

Yebamoth 60b : « Ainsi que le révèle le rabbin Joshua ben Lévi : ‘Il y avait une ville sur la Terre d’Israël, où la légitimité d’un habitant était disputée, et Rabbi envoya Rabbi Ramanos qui mena une enquête. Rabbi Ramanos trouva dans cette ville la fille d’un prosélyte (et qui était mariée à un prêtre) qui n’avait pas encore trois ans et un jour, et Rabbi a déclaré : ‘Elle peut vivre avec ce prêtre’. »
Conclusions : Les rabbins font de 9 ans (ou 3 ans) le minimum : si quelqu’un sodomise un enfant moins âgé, même un bébé, aucune culpabilité n’est encourue. Pour ce qui est des filles, il est dit que pour ne pas risquer de châtiment divin, le sodomite doit s’en prendre à celles de moins de 3 ans ! 
Le fait est qu’il ne sera pas puni par Dieu s’il sodomise un garçon de moins de 9 ans ou une fille de moins de 3 ans.  En outre, un enfant de moins de 9 (ou 3) ans qui se serait fait sodomiser n’est pas coupable du crime pédérastique alors que l’enfant qui est plus vieux que 9 (ou 3) ans, qu’il soit sodomisé ou qu’il sodomise, est coupable.

Plus récemment un autre auteur a mis en cause les lois talmudiques. Il s’agit d’Israël Shahak

C’est un Juif rescapé de l’Holocauste qui a émigré en Israël en 1945 et a servi dans l’armée juive Tsahal. Militant des droits de l’homme, il s’est attaqué à l’influence de l’obscurantisme religieux juif dans la vie politique israélienne.
En 1965, il est révolté par l’attitude d’un Juif religieux qui refuse de prêter son téléphone afin d’appeler une ambulance pour secourir un goy (non Juif). Ce religieux justifie son refus en invoquant la Halakha qui interdit de sauver un non-juif le jour du Sabbat. Questionnés par Shahak, les membres de la Cour rabbinique de Jérusalem (nommés par l’État d’Israël) répondent que ce refus était parfaitement conforme aux lois talmudiques. Selon cette loi, il est interdit à un juif de profaner le jour du Sabbat pour sauver un non-juif. Par contre c’est permis pour sauver un juif. Scandalisé par cette discrimination, Shahak se met alors à étudier les lois talmudiques et expose le résultat de ses recherches dans des livres comme « Le racisme de l’État d’Israël » et « Histoire juive, religion juive, le poids de trois millénaires ». 
En 1973, Shahak révèle ainsi que l’armée israélienne a distribué à ses soldats une brochure disant ceci :« Lorsque nos forces rencontrent des civils en temps de guerre ou lors d’une poursuite ou d’un raid, tant qu’il n’y a aucune certitude que ces civils sont dans l’impossibilité de nuire à nos troupes, alors, conformément à la Halakha, ils peuvent et doivent être tués. En aucun cas on ne peut se fier à un Arabe, même s’il donne l’impression d’être civilisé. En temps de guerre, nos troupes donnant l’assaut sont non seulement autorisées mais tenues par la Halakha(*) de tuer même les civils paisibles, c’est-à-dire les civils paisibles en apparence« .
Cette brochure a alors été retirée mais ceux qui l’ont mise en pratique n’ont jamais été punis.
Israël Shahak pense même que le comportement impérialiste des Israéliens envers les Palestiniens est calqué directement sur le contenu de l’Ancien testament où Dieu encourage les Hébreux à exterminer tous les peuples occupant la terre promise.
Si on lit l’Ancien testament, en effet, il n’y a plus de problèmes de traduction : On voit directement ce qu’il en est des enseignements haineux envers les populations non-juives. On voit également l’intolérance barbare dont faisait preuve la loi mosaïque; Or la loi talmudique n’est autre que le développement de cette loi mosaïque.

L’Ancien Testament contient encore de nombreux passages barbares ou qui ne peuvent qu’inciter à l’intolérance religieuse, voire à la xénophobie ou au racisme. Ce qui a contribué à la persistance de l’anti judaïsme / anti sémitisme depuis l’Antiquité. Si des rabbins ont fait semblant d’expurger les livres religieux juifs de leurs aspects les plus racistes et xénophobes, nous constatons qu’aujourd’hui, les rabbins d’Israël affichent à nouveau ces écrits racistes et xénophobes, d’abord à l’encontre des Arabes musulmans ou chrétiens, ensuite à l’encontre des  » juifs inférieurs » : noirs etséfarades. Exemples.

Tyrannie en matière de sexualité

Le Lévitique instaure la peine de mort pour toutes sorte de délits sexuels dont la plupart n’ont rien de répréhensible à nos yeux, ni aux yeux des gréco-romains contemporains des Hébreux.

C’est le cas pour l’homosexualité : « 13 Si un individu cohabite avec un mâle, d’une cohabitation sexuelle, c’est une abomination qu’ils ont commise tous les deux ; qu’ils soient punis de mort, leur supplice est mérité. » (Lévitique 20)

L’adultère est aussi interdit sous peine de mort : « 10 Si un homme commet un adultère avec la femme d’un autre homme, avec la femme de son prochain, l’homme et la femme adultères doivent être mis à mort. » (Lévitique 20)

Il vaut mieux également éviter de fréquenter les femmes qui ont leurs règles sinon, c’est le bannissement : « 18 Si un homme cohabite avec une femme qui souffre du flux, et découvre sa nudité, Il a mis à nu la source de son sang, et elle-même a dévoilé cette source ; lis seront retranchés, tous deux, du sein de leur peuple. » Cet inconvénient est toutefois modéré, pour les hommes, puisque la polygamie n’est pas du tout interdite quoique certaines unions soient prohibées : « 14 Celui qui épouse une femme et sa mère, c’est une Impudicité : on les fera périr par le feu, lui et elles, pour qu’il n’y ait point d’impudicité parmi vous. »

La zoophilie ajoute une punition de la pauvre bête innocente au meurtre du « coupable » : « 15 Un homme qui s’accouplerait avec un animal doit être mis à mort, et l’animal, vous le tuerez« 

L’inceste est puni de mort, même si il ne s’agit pas de consanguins : « 11 Si un homme cohabite avec la femme de son père, c’est la nudité de son père qu’il a découverte : qu’ils soient mis à mort l’un et l’autre, ils ont mérité leur supplice.« 

Autorité dans la famille

Quel que soit leur comportement, les parents ont droit au respect de leurs enfants, sous peine de mort, bien évidemment : « Or, tout homme qui aura maudit son père ou sa mère, doit être mis à mort : il a maudit son père ou sa mère, il a mérité son supplice. » (Lévitique 20)

Chasse aux sorcières

La lapidation est conseillé pour tout ce qui ressemble à de la sorcellerie : « 27 Un homme ou une femme chez qui serait constatée une évocation ou un sortilège devront être mis à mort ; on les lapidera : ils ont mérité leur supplice. » (Lévitique 20)

Fanatisme (syndical ?) sur le travail pendant le Sabbat

A l’heure où, en France, on s’interroge sur les moyens d’empêcher les magasins d’ouvrir le dimanche, Moïse a une solution que l’on peut qualifier d’extrême : « 32 Pendant leur séjour au désert, les enfants d’Israël trouvèrent un homme ramassant du bois le jour du Sabbat. 33 Ceux qui l’avaient trouvé ramassant du bois le conduisirent devant Moïse et Aaron, et devant toute la communauté. 34 On le mit en lieu sûr, parce qu’il n’avait pas été expliqué comment il fallait agir à son égard. 35 Alors l’Éternel dit à Moïse : « Cet homme doit être mis à mort ; que toute la communauté le lapide hors du camp. » 36 Et toute la communauté l’emmena hors du camp, et on le fit mourir à coups de pierres, comme l’Éternel l’avait ordonné à Moïse. » (Nombres, 15)

(*) « Le Talmud (héb. : תַּלְמוּד   talmoud, « étude ») est l’un des textes fondamentaux du judaïsme rabbinique, ne le cédant en importance qu’à la Bible hébraïque, dont il représente le versant oral. Il est rédigé dans un mélange d’hébreu et d’araméen. Le Talmud est le fondement de la loi juive ou Halakha. Composé de la Mishna et de la Guemara, il compile les discussions rabbiniques sur l’ensemble des sujets de la Loi juive, classés en six ordres (shisha sedarim, abrégé Sha »s). » Wikipédia. 

 

 

(**)Goy, goyim ou goys ou  goï, goïm ou goïs : Terme par lequel, depuis l’époque biblique, les Juifs désignent les non-Juifs.

 (***) Une politicienne et parlementaire israélienne bien connue a qualifié (18/07/2014) les Palestiniens dans leur ensemble de « terroristes », allant jusqu’à affirmer que les mères des Palestiniens devraient également être tuées au cours de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza assiégée.
 
Ayelet Shaked, du parti ultra-nationaliste Jewish Home, a appelé au meurtre de toutes les mères palestiniennes qui donnent naissance à des « petits serpents ».

Elles doivent mourir, et leurs maisons doivent être détruites de telle sorte qu’elles ne puissent plus abriter de terroristes », a-t-elle affirmé, en ajoutant : « Elles sont toutes des ennemies, et leur sang devrait être sur nos mains. C’est aussi valable pour les mères des terroristes morts.

Ces commentaires sont considérés comme un appel au , étant donné qu’elle déclare que tous les Palestiniens sont des ennemis d’ et doivent être tués.
 
 
Le Saviez vous : Les Vrais JUIFS de la THORA (ancien Testament chrétien), religieux ou laiques, Rejettent TOTALEMENT le SIONISME TALMUDIQUE, soutiennent la Cause Nationale Palestinienne & souhaitent même le Démantèlement de l’état sioniste d’Isra-Hell  ! Ils rejettent la maffia du CRIF, de la LDJ ; de la LICRA ou encore le lobby israélien de l’AIPAC  !  :-))
1) https://www.youtube.com/watch?v=J-ZZ1lcZEMo
2)https://www.youtube.com/watch?v=SOEd_GFdEW8 VOIR AUSSI :

TALMUD : Le livre des horreurs: http://youtu.be/1NnEwEnGaRY

Publicités

France 2017, LE COUP D’ÉTAT

6 commentaires

« Une étude un peu approfondie de l’Histoire nous laisse deviner qu’en toute occasion les vraies forces dirigeantes ont à se tenir dans l’ombre des représentants qu’elles se sont choisies, ne pouvant se risquer à s’exposer aux fluctuations événementielles, sous peine de se voir un jour dépossédées de leur puissance ».

                                                                                                                        Louis Calaferte.

 

AVERTISSEMENT :

Les informations qui ont été utilisées pour cette analyse ont été recoupées et vérifiées conformément aux principes de la charte journalistique de Munich. Elles ont pour origine des articles de presse, interviews télé, images et ouvrages dont les auteurs sont connus et reconnus pour la fiabilité de leurs recherches. Il serait trop long de les énumérer ici. Loin de tout name-droping, vous trouverez en fin de publication les références. Mais tout est vérifiable. Attention, cependant aux sites complotistes, confusionnistes où d’extrême droite. Assurez vous que les sites que vous consultez soient reconnus pour le sérieux de leurs publications. Préférez les sites de recherches universitaires. A ceux qui disent que cet article est complotiste, il s’agit, tout simplement, d’un propos irresponsable qui a pour objectif de discréditer toutes critiques à l’égard de pratiques qui mettent en danger la démocratie. Mais plus grave encore cela permet de les avaliser. Il est urgent de cesser ce genre d’accusation un peu simpliste et de poser les vraies questions. En l’occurence a-t-on oui ou non utilisé l’appareil d’État à des fins de stratégies politiques? Les relais d’influence sont -ils réels ? Les media et les instituts de sondage sont ils indépendants? etc. Ce sont les questions centrales du débat.

Propos liminaires.

Une fois de plus, cet article est long. Prenez le temps de le lire tranquillement, mais lisez le. Il révèle comment certains acteurs ont préparé minutieusement ce qu’il faut bien appeler un coup d’État. Il s’agit pour eux de pérenniser, coûte que coûte, la politique engagée par François Hollande. Alors qu’ils se persuadent de servir les desseins heureux de la France, ces putschistes sont en passe de réussir leur ultime objectif, celui de faire perdre à notre pays son libre arbitre, en soumettant son peuple et en violant la démocratie

L’heure est grave.

Avant –propos.

En 2005, vous avez, pour certains d’entre vous, participé au referendum du TCE (Traité pour une Constitution Européenne) vous avez détesté le battage médiatique outrancier pour le « oui » ? Vous avez applaudi son rejet par 55% des Français ? Vous avez protesté contre la transformation du TCE en Traité de Lisbonne adopté par le Parlement réuni en Congrès en 2012 ? Vous avez hurlé au déni de démocratie ? Un coup porté à la voix du peuple…un véritable coup d’État ?

Eh bien c’est, à peu de chose près, ce qui se passe aujourd’hui pour faire élire un candidat choisi par la même oligarchie, par les mêmes élus de gauche et de droite, par les mêmes media et pour les mêmes objectifs. Exactement les mêmes. De VGE à Cohn Bendit en passant par Hollande et Bayrou, de TF1 à Libération, du Monde au journal Les Échos, les Pineau, Arnault, Bolloré, tous participent à la promotion d’un seul et même vœu… le « oui » pour Emmanuel Macron.

Dans « Macron ciblé par la CIA » publié sur ce même blog (que je vous conseille de lire avant cette publication) il a été démontré comment ce jeune banquier-énarque a été porté au cœur de l’appareil d’État par des apparatchiks européistes et atlantistes.

Aujourd’hui, il est l’heure pour ces gens là de passer à la phase opérationnelle. Ce qui se prépare en France à l’occasion de ces élections présidentielles peut être qualifié de coup d’État, tant les séquences collent exactement à la définition qu’en font des spécialistes.

Par la manipulation de l’opinion publique et la maitrise des structures de l’État, des hauts fonctionnaires, des hommes politiques, des élus et des journalistes véritables mercenaires au service des patrons de grandes entreprises multinationales et de la finance internationale tentent de soumettre le peuple français à un destin qu’il ne s’est pas choisi. De gauche à droite, du PS au Centre, contre le restant de l’échiquier politique une minorité s’apprête à prendre le pouvoir en France.

Lisez attentivement ce qui est écrit. C’est édifiant !

EN GUISE D’INTRODUCTION

Emmanuel Macron,le banquier des Rotschild au pouvoir ,en France!
Je tremble pour le peuple!

La candidature de Macron : un « 18 Brumaire de la bienveillance » ?

Un article signé Bruno Roger Petit, dans le numéro de « Challenges » du 15 mars 2017 et titré « Mélenchon et sa constituante : l’inquiétante promesse d’un coup d’état permanent… » raconte : « Depuis des mois, sous prétexte de renouveau démocratique, Jean-Luc Mélenchon promet une assemblée constituante pour aller à la VIe République. En apparence, c’est démocratique, mais si l’on y regarde de plus près, ce projet du futur Mélenchon s’apparente à un coup d’État populiste ».

Cet article est, en vérité, un contre feu. Il est l’arbre qui cache la forêt.

Après s’en être pris, sur le même registre, à Fillon et à Le Pen, Bruno Roger Petit qualifie, avec une mansuétude consternante, la candidature de Macron de « 18 Brumaire de la bienveillance ». Mansuétude ? Pas tant que ça. L’employeur de ce journaliste n’est autre que Claude Perdriel, patron de presse et… soutien actif de Macron.

L’observation est cocasse dans la mesure où c’est en France, à l’occasion du 18 Brumaire, que nait l’expression « coup d’État », celui de Bonaparte…

Ce journaliste serait-il assez pervers pour nous suggérer de façon subliminale ce qui en train de se tramer dans cette élection ? Après l’analyse, pour le moins farfelue, de la constituante de Mélenchon (que dire alors de la Constitution de 1958 !?!), voyons si la candidature de Macron est un « 18 Brumaire de la bienveillance » ?

AUTOPSIE D’UN COUP D’ÉTAT

D’un point de vue historique – y compris dans l’époque contemporaine – le coup d’État a été l’un des moyens les plus fréquemment utilisés pour accéder au pouvoir. D’ailleurs selon les spécialistes plus de la moitié des gouvernements du monde le seraient devenus grâce à ce procédé.

On peut décrire de manière assez précise les techniques opératoires, violentes ou non, de la prise de pouvoir. Ainsi, on observe qu’il s’agit d’abord, pour les auteurs, de s’emparer des structures de l’État, de s’assurer de la maitrise de l’opinion publique, de veiller à une synergie avec le contexte international avant de légitimer le processus, soit par la force, soit par des élections.

Nous allons dans cette publication analyser tous ces points, un par un, en cherchant, à chaque fois, à valider l’hypothèse avant de conclure sur la dangerosité de l’avènement de ce pouvoir en France.

  1. S’emparer de l’appareil d’État

La technique de base du coup d’État consiste à s’emparer des organes centraux de l’administration et en l’occurrence, des institutions de la République. Les auteurs, nous disent les spécialistes, appartiennent le plus souvent eux-mêmes, aux structures étatiques. Nous y sommes.

Qui sont les commanditaires ?

Il ne fait plus de doute maintenant que c’est François Hollande et son homme de confiance, Jean Pierre Jouyet, le Secrétaire Général de l’Élysée, qui sont à l’origine du projet qu’il faut bien définir comme un véritable coup d’État.

Hollande et Jouyet sont amis depuis 35 ans, des bancs de l’ENA jusqu’à l’Élysée. Les deux hommes se rencontrent à 23 ans. Ils viennent de réussir le concours de l’École Nationale d’Administration et doivent effectuer leur service militaire ensemble, à Coëtquidan, où ils partagent leur chambre avec Michel Sapin. Les trois jeunes hommes se lient d’une forte amitié qu’ils entretiennent sur les bancs de l’ENA (la promotion Voltaire). Hollande déborde d’initiatives, et souvent, Jouyet accepte de le seconder dans ses projets. À la sortie de l’ENA, lors des affectations, François Hollande, classé 8e, laisse le dernier poste accessible à l’Inspection générale des Finances à Jean-Pierre Jouyet.

Leur amitié n’a jamais été mise à mal. Quand en 2014, Jouyet prend les fonctions de secrétaire général de l’Élysée, il déclare : « c’est l’aboutissement de ma vie publique et d’une vie avec lui». Et de préciser : «« Pendant les réunions, je suis secrétaire général, après je redeviens le copain, on sépare ce qui est public et privé de façon plus simple que ce que je croyais» Il promettait alors pour conclure: «Je suis là pour le servir, pas pour le gêner. Je l’ai gêné une fois, cela n’arrivera plus ».

La gêne dont parle Jouyet, c’est quand il a accepté d’entrer dans le gouvernement de François Fillon, au poste de secrétaire d’État chargé des Affaires européennes. François Hollande l’aurait très mal pris. « Mal pris » étant sans doute un peu fort…

Pour quel scénario ?

Hollande et Jouyet sont loin d’être des tendres, il faut que ce soit bien clair pour tous les lecteurs. Ce sont de fins observateurs – et acteurs – de la vie politique. Ils en connaissent les rouages, les stratégies, les us et coutumes, les trahisons et les fidélités.

Media et journalistes sont les instruments de leurs stratégies politiques et ils ont fait l’objet de manipulations constantes qu’ils ont parfois du mal à déjouer, tant leur connivence est forte et parfois incestueuse avec le pouvoir. C’est un jeu que maitrisent parfaitement les deux amis.

Pour Hollande et Jouyet (et d’autres qui leurs sont proches) ce n’est pas l’économie qui est en crise, mais le système politique.

Chez nos concitoyens, la rancœur est à son comble. « Cela fait plus de 40 ans que le libéralisme est au pouvoir, plus de 40 ans qu’on leurs demande de se serrer la ceinture, ceux là promettant des jours enchanteurs sans jamais qu’ils arrivent. 1000 milliards de déficit public en 10 ans (Sarkozy/ Hollande cumulé) disent-il, 10 millions de chômeurs et précaires, des pauvres de plus en plus pauvres, des riches de plus en plus riches ». Ils sont au bord de l’explosion et ne trouvent leur salut que dans des discours qui consistent à tirer un grand trait sur le passé. Force est de constater que nous sommes arrivés, aujourd’hui, à un point de rupture.

Les deux amis  en sont , évidemment, conscients et pour eux, l’heure est grave. Il apparait, dès lors, trop dangereux de ne pas intervenir sous peine de laisser les « populismes renverser la table ». Il faut agir vite, trouver l’antidote et résoudre la crise.

Ils font, assez tôt, le constat qui s’impose : il faut à tout prix poursuivre la politique économique engagée depuis plus de 5 ans et continuer l’intégration du pays dans l’Europe et dans l’économie mondiale. Mais ni François Hollande, ni Manuel Valls ne sont en capacité de le faire. Ils sont, l’un et l’autre, rejetés par l’opinion publique. Pour eux, ils agissent dans l’intérêt du pays et c’est dans l’intérêt du pays qu’ils doivent s’effacer pour pérenniser « l’œuvre » qu’ils ont entreprise.

La solution, c’est Jouyet qui l’a dans sa manche depuis un certain temps: c’est Emmanuel Macron! Hollande n’est pas chaud. Il doute de la fiabilité du jeune banquier.

Jeune et avenant, une tête bien faite, cursus parfait, bien conditionné sous la férule de Jouyet et d’Attali, faisant consensus chez les patrons des multinationales et de la finance mondiale, adoubé par les américains, les anglais et les allemands, inculte politiquement et donc facilement contrôlable, un tantinet imbu de sa personne, il est le candidat idéal pour ce coup de force. Sa feuille de route est rédigée : appliquer une politique européenne libérale et atlantiste en matérialisant une alliance gauche/droite, poursuivre la politique économique engagée et l’inscrire durablement dans l’avenir du pays en créant un grand parti démocrate et « progressiste », à l’issue des élections. Gageons qu’il n’ a pas fallu longtemps pour convaincre Macron.

Ce fut un peu plus difficile pour Hollande. Mais après l’avoir rassuré, Jouyet met Macron sur les rails très vite afin d’éviter qu’il ne soit contraint de se présenter à la primaire de la gauche. Il lui conseille de créer un mouvement plutôt qu’un parti car « compte tenu de l’ambiance, c’est préférable »…

Et Valls ?

Tout comme Hollande, Valls est, pour l’instant, mort politiquement. Il le sait, les sondages ont parlé. Sa désignation comme candidat ferait perdre le camp libéral. Sa mission est alors de représenter le courant libéral à la primaire de la gauche. Pourquoi ? Simplement pour calmer les libéraux du parti et éviter qu’on fasse pression sur Macron pour qu’il participe à la compétition. Car si ce dernier se présentait à la primaire, il serait battu et anéantirait, du même coup, les chances de réussite du projet. Mais pas seulement. La présence de Valls va aussi permettre d’estimer la force du camp libéral du parti et donc celle de  la solidité de la colonne vertébrale du futur « mouvement centriste », car sans eux, le nouveau parti ne serait qu’une coquille vide.

Hollande et son ami sont parfaitement informés de l’état d’esprit de la majorité des militants socialistes, et du désamour profond qu’il règne à l’égard de la politique gouvernementale. Ils sont quasiment certains du résultat de la primaire et de l’éviction de Valls. Mais,  dans le doute, ils vont miser sur Hamon. Pourquoi ? Encore une fois, l’élection de Valls serait contre productive. Hamon est celui qui cristallise l’aile gauche du PS et qui peut empêcher le « populisme » (cf. les objectifs de la NED) de gauche de progresser en le divisant. En langage clair : il s’agit de contenir Mélenchon dans son pré carré.

Comme prévu, c’est ce qui  va se passer.

Hamon est élu candidat. Les soutiens de Valls rejoignent, officiellement ou pas, un à un, le camp Macron et Valls lui même ne tardera pas. Le PS  sera réduit à sa plus simple expression et ne servira, à l’avenir, qu’à entretenir la division parmi les tenants de la gauche de transformation sociale, laissant ainsi le champ libre aux centristes pour mener à bien leurs desseins.

Le scénario à gauche et au centre est donc réglé. Il faut maintenant s’occuper des conservateurs.

La primaire de droite est incertaine. Une confrontation Sarkozy/ Juppé est pour Hollande et Jouyet du pain béni. Il y a des arguments pour les discréditer aux yeux de l’opinion publique. Et au besoin, on  peut à en fournir d’autres. Mais le destin leur sourira. C’est Fillon qui sort vainqueur. Il suffit de lui porter l’estocade. Une « bonne âme » téléphone au Canard Enchainé. On connaît la suite. L’Histoire nous dira qui était à l’origine de cette affaire. Mais, avec un peu de perspicacité, si ce ne sont pas les deux dont il est question ici, puisqu’ils démentent, il ne fait nul doute qu’un de leurs aficionados, ayant compris le sens de l’Histoire, s’est chargé de la basse besogne.

L’affaire est réglée. Les conservateurs sont hors champs.

Reste l’extrême droite. Rien de plus simple. Depuis Mitterrand, les socialistes savent s’en servir. Il faut tout faire pour que Marine Le Pen atteigne des sommets. « On » fait ce qu’il faut pour minimiser ce qui peut l’atteindre (cf. les affaires financières) et « on » dose savamment sa diabolisation. C’est Hollande qui sera le chantre de la lutte contre le FN dans cette séquence.

Les socialistes et les «populistes » de gauche neutralisés, les conservateurs anesthésiés, une confrontation Le Pen/Macron est donc probable. Une fois encore, le réflexe républicain écartera l’extrême droite …c’est donc boulevard et tapis rouge pour Macron.

Hollande et Jouyet ont dû discrètement échafauder ce scénario, un soir, autour d’un verre de champagne (Taittinger, épouse de Jouyet oblige) au cours de leurs vacances d’été car depuis de nombreuses années les couples Hollande et Jouyet se fréquentent régulièrement et partent en vacances ensemble. Petite précision qui n’est pas sans intérêt parce qu’elle situe bien la proximité de ces deux personnages. On ne part pas en vacances avec n’importe qui.

Vous pensez que ce sont des élucubrations ? La réponse est contenue dans une autre question : peut-on naïvement penser que ces deux là n’ont pas mis en commun leurs cerveaux pour monter cette opération ? Pour ceux qui sont éloignés de ce milieu peut être, mais pour les autres, les acteurs et observateurs politiques avisés, eux, savent qu’ils en sont parfaitement capables et qu’ils l’ont fait.

Et pour ceux d’entre vous qui en doutent encore, la lecture des faits, présents et à venir, devra suffire à attester, à peu de chose près, la véracité du propos.

Les théoriciens

Qui sont ils ?

Aquilino Morelle

C’est Aquilino Morelle qui va dévoiler le pot aux roses. C’était en avril 2014, cet ex conseiller de François Hollande (il était l’une des plumes des discours présidentiels) venait de quitter l’Élysée après la révélation de ses liens présumés avec l’industrie pharmaceutique et de sa passion pour les chaussures bien cirées. Dans la presse, il accusait l’entourage du chef de l’État d’avoir monté toute l’affairepour l’éliminer politiquement parce qu’il était trop à gauche. « Les Français ont voté pour le discours du Bourget, pas pour le programme des Gracques, dit il, ce sont leurs idées qui sont aux commandes tout simplement! Jean-Pierre Jouyet, le secrétaire général de l’Élysée, en est membre. Emmanuel Macron, je n’en sais rien, peut-être. Mais il n’a pas besoin d’y adhérer; il est totalement en symbiose avec eux ». Et de conclure : « Oui, c’est bien leur programme qui est appliqué aujourd’hui. Un programme pour lequel les Français n’ont pas voté ».

Mais qui sont ces gens dont parle Aquilino Morelle ?

Le nom « Gracques » a été donné à deux frères et hommes d’État romains Tiberius et Gaius Gracchus renommés pour leur tentative infructueuse de réformer le système social romain (espérons que leurs contemporains aient le même succès !)

« Les Gracques » d’aujourd’hui, c’est un petit groupe d’hommes d’affaires, de hauts fonctionnaires et d’intellectuels qui s’activent depuis 2007 dans les coulisses du pouvoir pour convertir la gauche française au libéralisme. Pour la plupart, ils occupent des postes hauts placés, souvent dans des banques, des compagnies d’assurances, des fonds d’investissement. Tous ont fait au moins l’ENA ou HEC. Anciens du PS, pour beaucoup d’entre eux, ils ont peuplé les cabinets ministériels des années 1980 et 1990, servant les socialistes « modernes », Rocard surtout mais aussi Jospin, Fabius, Bérégovoy ou Strauss-Kahn. Quand la droite est revenue au pouvoir, ils ont déserté le service de l’État pour rejoindre (ah ! le pantouflage! ) le monde de l’entreprise. Ils y ont gagné beaucoup d’argent mais sans jamais abandonner tout à fait la politique. Aujourd’hui, ils sont dans les coulisses du pouvoir et ils ont des ramifications qui vont jusqu’au plus haut sommet de l’État.

Il est quasiment certain que c’est Jean-Pierre Jouyet qui a cofondé ce groupe semi-clandestin. L’ASPEN et la NED ont déterminé son cadre idéologique (lire « Macron ciblé par la CIA ? »). Voici ce qu’il dit  à propos de l’action des Gracques à l’occasion de l’élection présidentielle de 2012 et ensuite. Lisez bien, car c’est tout simplement époustouflant:

« L’approche des Gracques entre les deux tours, celle d’un rapprochement des réformistes et des sociaux-démocrates, était préconisée aussi par Ségolène Royal. Elle n’a pas fait l’unanimité au PS. J’en ai pris acte. Nicolas Sarkozy m’a demandé de m’occuper de l’Europe. J’ai constaté que ce n’est un enjeu ni de droite ni de gauche, mais qu’il répond à un impératif national. J’observe qu’il s’est lancé dans une politique de réforme que les Gracques appelaient de leurs vœux. (!!!) Je remarque que l’homme a l’énergie nécessaire pour les mener à bien et qu’il est loin de la caricature de l’ultralibéral qu’on avait dessinée de lui ». Jouyet laudateur de Sarkozy ! Et maintenant Valls qui propose ses services à Fillon…No comment.

On y trouve des gens comme Roger Godino, Guillaume Hannezo, Gilles de Margerie, Ariane Obolenski, François Villeroy de Galha, Erik Orsena, Denis Olivennes directeur général d’Europe 1 et Lagardère Active (Paris-Match, JDD, Newsweb), Matthieu Pigasse, responsable monde des fusions acquisitions (fusac) et du conseil aux gouvernements de la Banque Lazard dont il est directeur général délégué en France. Il est propriétaire et président des Nouvelles Editions Indépendante qui contrôle le magazine Les Inrockuptibles et Radio Nova et actionnaire du Groupe Le Monde et du Huffington Post. Bernard Spitz, président de la Fédération Française de l’Assurance regroupant la Fédération française des sociétés d’assurance et le Groupement des entreprises mutuelles d’assurance. Il préside également le Pôle International et Europe du MEDEF. Mathilde Lemoine, macro économiste Group Chief Economist chez Edmond de Rothschild Group et membre du Haut Conseil des Finances Publiques…et il y en a d’autres du même calibre.

Et qui participe aux travaux des Graques ? Cohn Bendit et…. Macron !

Les économistes.

Ce sont les mêmes que ceux de François Hollande !

Les économistes qui conseillent Macron aujourd’hui, sont les mêmes, exactement les mêmes, que ceux qui conseillaient Hollande en 2012. Ils faisaient partie du premier cercle et se nommaient  le « groupe de la Rotonde ». Il y avait Jean Pisani-Ferry , le boss, Philippe Aghion, Elie Cohen, Gilbert Cette, Jean-Hervé Lorenzi, les porte flingues et ….Emmanuel Macron.

On ne change pas une équipe qui gagne. C’est tout naturellement que l’Eysée demande à Pisani – Ferry, en janvier 2017, de prendre en charge le programme et les idées du mouvement de Macron. Et ce sont les mêmes fantassins qui vont l’épauler : Cohen, Cette, Lorenzi, Aghion.

Mais, arrêtons nous, un instant, sur Pisani-Ferry, l’alpha du groupe, pour bien comprendre la doctrine et les enjeux.

Jean Pisani-Ferry n’est pas n’importe qui et son influence sociale libérale européiste est grande dans le milieu. Il est un fervent défenseur d’un gouvernement mondial de l’économie au même titre que Jacques Attali. Il a été commissaire général de France Stratégie (ex commissariat au Plan) de mai 2013 à janvier 2017. Auparavant il a été directeur du Centre d’études prospectives et d’informations internationales, conseiller économique de Dominique Strauss-Kahn et de Christian Sautter au ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, président délégué du Conseil d’analyse économique mis en place par Jospin, expert pour la Commission européenne et …le FMI. Autant dire qu’il est calibré.

Cependant, on ne peut cerner correctement cet économiste sans citer le cercle de réflexion « Bruegel » qu’il a cofondé il y a quelques années…

Le think tank Bruegel (sis à Bruxelles) est un centre de recherche qui couvre l’ensemble du champ des politiques économiques. Il est dirigé et financé sur la base d’un système de gouvernance associant des États membres de l’Union Européenne et des multinationales dont Areva, Deutsche Bank, Deutsche Telekom, EDF, Ernst & Young, Erste Bank Group, GDF Suez, Goldman Sachs, Google, Microsoft, Novartis, Pfizer, Renault, Samsung, Syngenta etc.

Président actuel Jean-Claude Trichet ex président de la BCE. Membre d’honneur d’Aspen France (Jouyet en est le président d’honneur), membre du comité de direction du groupe Bilderberg et président en exercice du groupe européen de la commission Trilatérale . Il est membre du conseil d’administration de EADS où il représente… les actionnaires. Pour l’universitaire Frédéric Lebaron, Jean-Claude Trichet « est le plus célèbre et le plus influent d’entre tous » les experts issus de l’inspection des finances, le vivier de Jouyet.

Président d’Honneur Mario Monti, ex commissaire européen et ex président du groupe européen de la Commission Trilatérale.

La boucle est bouclée. Nous sommes ici au cœur du réacteur des idées que Hollande et Macron ont puisé pour définir leur politique économique.

Les soutiens.

Les grandes fortunes de France choisissent Macron .

« Je lui ai fait rencontrer des milieux d’affaires, on a eu des réunions en Angleterre et il y aura des contacts directs entre Emmanuel Macron et la présidence des États-Unis» disait son mentor le richissime rocardien  feu Henry Hermand.

Mais Macron va aussi être présenté au « Tout Paris » par Jean-Pierre Jouyet, son parrain, qui dispose d’un carnet d’adresse aussi gros qu’un Larousse.

Jouyet a épousé en seconde noce Brigitte Taittinger (le champagne), ex- PDG des parfums Annick Goutal et actuellement directrice de la stratégie de Sciences Po. Les témoins du mariage furent François Hollande et feu Christophe de Margerie, le PDG de Total. 12ème patron du CAC 40. Quand on saura que Jouyet a été nommé en 2008, par Sarkozy, président de l’Autorité des marchés financiers (AMF) et que tous les patrons du CAC 40 sont venus le voir dans son bureau, on aura tout dit…

Parmi les dix personnes les plus riches de France, quatre soutiennent officiellement Macron : Bernard Arnaud ( 1er fortune de France), François Pinault (4ème), Patrick Drahi (5ème ), Xavier Niel (9ème). Seul Serge Dassault (3ème) ne s’est pas prononcé officiellement mais il encense Macron et Le Drian, ministre de la défense. Et pour cause. Il a un business à faire tourner. A ceux là, il faut ajouter, Martin Bouygues, Vincent Bolloré, Pierre Bergé, Matthieu Pigasse et Arnault Lagardère et ceux dont on ne connaît pas le nom car Macron ne souhaite pas publier la liste de ses donateurs. On comprend pourquoi.

Le choix du candidat

 » Macron, c’est entre nous, non pas simplement une question de hiérarchie – il sait ce qu’il me doit – mais une question de loyauté personnelle et politique » François Hollande – avril 2016.

Dans une publication précédente (« Macron ciblé par la CIA ») il est décrit avec précision comment cet homme a été choisi et porté au cœur de l’appareil d’état par des membres de l’oligarchie politique et affairiste en moins d’une dizaine d’années. Mois après mois, il a été façonné pour répondre exactement au calibrage des idées politiques de ses parrains, des « sociaux libéraux internationalistes » disent – ils avec pudeur…en fait des néo conservateurs mondialistes conformes à l’idée que se font les Etats Unis de ce que doivent être les démocraties occidentales.

Macron a été amené à devenir secrétaire général adjoint de l’Élysée, l’un des plus proches conseillers du Chef de l’État. Puis Ministre de l’Économie. Son recruteur et mentor politique, Jean-Pierre Jouyet est aujourd’hui Secrétaire Général de l’Élysée, autant dire le cœur de l’appareil d’État

Cette ascension, pour le moins épique, rappelle étrangement la pièce de théâtre  » La Résistible Ascension d’Arturo Ui  » de Bertolt Brecht…(à voir ou à lire impérativement)

Macron, intelligent mais immature…

Le profil psychologique et physique du candidat est très important pour ce projet. Il faut qu’il soit présentable, malléable et qu’il reste sous influence. Une forte personnalité aurait été contre productive et impossible à gérer.

Feu Henry Hermand, son mentor (lire « Macron ciblé par la CIA) , le connaît bien. C’est lui qui lui a mis le pied à l’étrier en politique. Voici ce qu’il en dit en septembre 2016, il y a donc 6 mois : « Il n’a jamais pris une décision importante sans m’en parler. Sur le plan politique, Emmanuel est trop jeune, il a besoin d’être recadré sur des connaissances historiques. Son épouse, est très présente à ses côtés. Elle a orienté ses lectures, joué un rôle dans ses cercles d’amis, veillé à ce qu’il ne se disperse pas ».

Hermand l’infantilise, et de façon anecdotique, il raconte un peu agacé : « Ce désir qu’il a de serrer toutes les mains qui se présentent à lui, même de ceux qui ne sont pas d’accord avec lui, est regrettable. Avec sa femme, on veut freiner ses tentatives de trop convaincre, on lui dit de se calmer!». Et il conclut en soulignant sa dépendance financière  et psychologique ( ?!)

C’est ce qu’en pense aussi l’entourage de Hollande qui le connaît bien ; « Macron apparaît comme un homme sous influences multiples » disent-ils. Espérons qu’il ne se perde pas…

La description psychologique qu’en font ses proches correspond exactement à l’objectif de ses traitants. Ce qui prouve, s’il en est encore nécessaire, que Macron est un personnage créé de toute pièce pour servir des intérêts puissants. Cette personnalité ne pouvait pas habiter un physique ingrat. Dents blanches, bien coiffé, « tête de premier de la classe » dirait Coluche, costumes de bonne facture, séducteur et charmeur, Macron est l’image même du quarantenaire qui a réussi. Il a sa « Rolex » au poignet.

Pour conclure ce chapitre, écoutons encore une fois ce que dit Henry Hermand : « Il incarne une tendance, il ne faut pas que ce soit personnalisé, il ne faut pas que ce soit M. Macron, il n’a pas d’expérience politique. Je demande qu’on mette en place un comité politique et non pas un comité de parrainage. Macron ne sera candidat que s’il a un mouvement d’opinion suffisamment fort avec des appuis politiques important et il ne fera déclaration de candidature que s’il dispose d’appui suffisant »

2) Le contrôle des media.

Justement. Le candidat dispose maintenant d’un bon encadrement politico-économique, il faut susciter  un mouvement d’opinion autour de lui. D’aucuns vont s’attacher à le provoquer.

Si la quasi totalité des media est acquise à la cause, c’est bien sûr parce que la dizaine de milliardaires qui soutient Macron en est propriétaire à 90%.

Voici ce qu’en dit Daniel Schneidermann (Arrêt sur Image) : « S’agissant de Macron (…) Xavier Niel et Pierre Bergé, copropriétaires du groupe le Monde, lui ont plus ou moins publiquement déclaré leur flamme. Rien, dans ce que l’on sait de lui, et du peu que l’on sait de son programme, n’est de nature à effaroucher MM. Dassault, Arnault, Pinault, Lagardère, Bolloré ou Drahi. Ce qui ne signifie pas que les oligarques français soient pendus au téléphone chaque matin pour commanditer des unes, des éditos, ou des sondages favorables. Simplement, par capillarité intellectuelle, ils ont nommé à la tête des rédactions de «leurs» médias des journalistes macrono-compatibles, éventuellement macrono-indifférents, en tout cas jamais macrono-opposés, encore moins macrono-hostiles ».

Macron ne laisse rien au hasard. Il a organisé sa communication privée.

« Les politiques sont devenus un bon filon pour la presse people », analyse Marion Alombert, rédactrice en chef de ‘Voici’. « En ce moment, les Macron ont le vent en poupe. Leur couple intrigue, accroche. Et ils ont compris qu’une exposition bien gérée est une publicité efficace. »

Et Sylvain Fort, un porte parole « d’En Marche », de rajouter : « Il y a un contrat d’exclusivité moral avec Bestimage ( agence people des stars). Cela permet de mieux maîtriser leur image, le choix des photos qui circulent sur eux. Quand ils sont victimes de paparazzi, ils font appel à un photographe de l’agence, ils sont sûrs, ainsi, d’avoir des clichés plus avantageux. »

Résultat : en un an, dix couvertures de « VSD », quatre de « Paris Match », deux de « Closer » une de « Voici ». Quand on constate un tel matraquage médiatique autour de ce candidat, Il n’y a  plus rien à ajouter.

Petite précision: Michèle Marchand la directrice de Bestimage, fait partir du staff communication de la campagne….

3) Contrôle de l’opinion publique.

Il est utile de rappeler ici les recherches du sociologue Patrick Champagne sur les sondages. Son travail s’est articulé autour du problème central, en science politique, de l’analyse des formes de légitimation de la représentation politique.

D’une critique des logiques qui sont au principe de la mesure de l’opinion publique par les sondages, on est passé à une réflexion qui tente d’appréhender les effets, sur le champ politique, de la croyance en ces instruments. Cette évolution, qui se veut proche de l’évolution même de l’influence des sondages d’opinion sur les pratiques politiques, constitue le centre de la problématique du sociologue qui prend au sérieux les professionnels des sondages, même ceux qui sont peu sérieux scientifiquement, en les prenant au moins comme objet.

Champagne démontre que la croyance dans l’efficacité des sondages à exprimer « l’opinion publique » est indissociable d’une transformation des règles du jeu politique et particulièrement de l’importance croissante qu’on prit les journalistes et les spécialistes en communication. Ainsi, s’est mise en place la croyance selon laquelle « faire de la politique » c’est, notamment grâce à «une bonne communication», se situer le plus haut possible dans les cotes de popularités ».

On y est quand Macron ne déclare avoir nul besoin d’expérience politique et encore moins de programme pour être candidat. Il suffira pour lui d’avoir une bonne côte de popularité. Jouyet et Hollande l’ont bien compris. Ce sont eux et les économistes qui réfléchissent pour lui. Seule l’image compte, car si on entre dans le dur du programme, on s’apercevra rapidement de quels ventriloques Macron est le nom.

Et en voici la parfaite illustration :

Macron est intégré pour la première fois dans un sondage pour les élections présidentielles en janvier 2016. Le Monde titre : « Sondage : Emmanuel Macron préféré à Manuel Valls ou François Hollande pour 2017 » et en sous titre « Un sondage Odoxa pour « Le Parisien/Aujourd’hui en France » estime que le ministre de l’économie pourrait devancer le premier ministre et même le président ». Il est placé d’entrée de jeu à 22%.

Mais qui sont les commanditaires de ce sondage – test ?

Sans aucun doute le staff de Bernard Arnault, patron de LVMH et propriétaire du « Parisien/ Aujourd’hui en France ». Signalons que Nicolas Bazire, proche de Sarkozy, est l’un des administrateurs de LVMH en même temps que l’un de ceux de l’institut de sondage IPSOS. Mais ce qui est le plus intéressant ici, c’est qu’il est gérant associé de la Banque Rothschild…Il connaît très bien Macron avec qui il a travaillé dans la même banque. Quant à Odoxa, les deux fondateurs sont d’anciens de l’institut de sondage BVA dont Vincent Bolloré et… le fond d’investissement Rothschild ont été actionnaires.

Ce sont donc des proches de Macron qui l’ont mis en selle. On se doute bien à la demande de qui.

Curieusement sa côte moyenne était de 17% dans les sondages tout au long de l’année 2016. Elle a bondi de 7 points en janvier 2017, à 24% pour arriver à 26% des intentions de vote en mars, le plaçant en tête de tous les sondages. Et comme on sait que les élections se jouent dans les trois mois qui précédent les élections, on comprend mieux ces scores…

Il en sera de même, bien sûr, pour Marine Le Pen, challenger indispensable à la réussite du coup d’État. Elle est créditée de 25% des intentions de vote. Normal.

En cherchant un peu on constate que plus de 80% des instituts de sondage appartiennent à la sphère d’influence qui soutient Macron. Son conseiller en la matière n’est autre que Denis Delmas, ancien président de TNS Sofres. Autant vous dire que, celui là, il connaît la musique.

Dans un article de l’inénarrable  « Décodeur » du quotidien le « Monde », soutien inconditionnel de Macron, des journalistes dénoncent les accusations qui sont portées à l’encontre de Macron quant à sa proximité avec les instituts de sondage. Selon eux, les informations publiées sur le sujet sont fausses, erronées ou ne sont plus d’actualité. C’est possible, mais la majorité des instituts de sondage appartient à des milieux financiers  (fonds d’investissement, grandes entreprises, publicitaires etc…) dont est issu Macron et dont la proximité politique, elle,  ne fait pas de doute.

4) Le contexte international

L’important, pour s’assurer de la réussite d’une prise de pouvoir c’est de ne pas froisser ses alliés. En tous les cas, il faut leur donner des gages de non agression. Dans le cas contraire les auteurs s’exposent à une déstabilisation. Il faut donc que les planètes soient alignées. Pour Macron, ses parrains ont rassuré tout le monde. Le candidat reste bien dans l’orbite assignée : atlantiste et européiste, deux points d’un équilibre indispensable.

5) La régularisation du coup d’État

Enfin, il s’agira de valider la démarche par les élections. Ce sera relativement simple. Si le scénario arrive à son terme, Marine Le Pen sera en face d’Emmanuel Macron. Les commanditaires joueront sur la fibre républicaine et rafleront la mise.

CONCLUSION PROVISOIRE

En analysant chaque phase, nous pouvons dire maintenant, sans l’ombre d’une hésitation, si l’on s’appuie sur les  paramètres donnés par les experts, qu’il s’agit bien d’un coup d’État, ou pour l’heure, d’une tentative de Coup d’État…Dans l’intérêt de nos concitoyens et celui de notre pays, il vaut mieux qu’elle n’arrive pas à son terme…

Il est essentiel de laisser la parole à Hervé Kempf, le rédacteur en chef de Reporterre  qui est l’auteur d’un ouvrage remarquable sur l’oligarchie et qui connaît donc bien le sujet.

Hervé Kempf

« Les conditions d’un bon exercice de la démocratie sont largement altérées. La délibération libre est viciée par le fait que les médias sont massivement contrôlés par l’oligarchie. Le choix majoritaire est tronqué par le poids des lobbies voire, parfois, par le déni pur et simple du choix populaire, comme lors du référendum de 2005 sur l’Europe. Mais aujourd’hui, le capitalisme ne considère plus la démocratie comme indispensable à son existence, il la rejette même de plus en plus nettement puisqu’elle conduit logiquement à la remise en cause des pouvoirs en place.

Le respect des droits de l’homme et des libertés publiques est bafoué au nom des politiques anti migratoires. Le pouvoir politique est subordonné aux puissances financières.

En fait, les classes dirigeantes nous font entrer dans un régime oligarchique, où un groupe de personnes contrôlant les pouvoirs politique, économique et médiatique, délibèrent entre eux puis imposent leurs choix à la société.

Or l’oligarchie actuelle cherche avant tout à maintenir sa position privilégiée. A cette fin, elle maintient obstinément le système de valeurs organisé autour de la croissance matérielle et de la surconsommation – un système qui accélère notre entrée dans la crise écologique. »

L’heure du choix de société a sonné…

Référence :

  • « L’opinion publique n’existe pas », Pierre Bourdieu, Les Temps modernes, n°318, 1973
  • « Faire l’opinion. Le nouveau jeu politique », Patrick Champagne, Paris, Minuit, coll. « Le sens commun », 1990
  • L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie, Hervé Kempf Seuil, Paris, 2011,
  • Edward Luttwak Le Coup d’État : manuel pratique, Paris, Éd. Robert Laffont, 1969
  • Louis Calaferte Droit de Cité, Paris, Ed. Gallimard 1999

 Sources:https://networkpointzero.wordpress.com/

À l’origine du Nouvel Ordre Mondial: la mafia khazare qui contrôle Israël et les USA

5 commentaires

Le rideau se lève à présent pour révéler en pleine lumière la Mafia Khazare et son projet diabolique d’infiltrer et de tyranniser le monde entier et d’éradiquer toutes les religions abrahamiques pour les remplacer par leur talmudisme babylonien, également connu sous le nom de Luciférisme ou Satanisme ou culte de Baal.

*Note : L’histoire des Khazars, et particulièrement celle de la Mafia Khazar, le plus grand syndicat du crime organisé au monde, en laquelle l’oligarchie khazar s’est transformée par l’utilisation de la magie babylonienne de l’argent, a été presque complètement expurgée des livres d’histoire. La mafia khazar actuelle sait parfaitement qu’elle ne peut exister sans se cacher derrière le secret, et a de ce fait dépensé beaucoup d’argent pour voir son existence éradiquée des livres d’histoire pour éviter que des citoyens du monde n’apprennent l’existence de cette horreur défiant l’imagination qui anime la cabale du crime organisé la plus importante au monde. Les auteurs de cet article ont fait de leur mieux pour ressusciter cette histoire perdue et occulte des Khazars et de leur énorme syndicat international du crime organisé, appelé la Mafia Khazar et mettre cette histoire à la disposition du monde via l’internet, la nouvelle presse à imprimer de Gutenberg.

 

 

Il a été extrêmement difficile de reconstituer cette histoire occulte de la Mafia Khazar, donc nous vous prions d’excuser des imprécisions ou des erreurs mineures qui sont fortuites et dues à la difficulté de faire émerger la véritable histoire des Khazars et de leur Mafia. Nous avons fait de notre mieux pour la reconstituer. C’est Mike Harris* qui a établi le fil conducteur et fait la véritable découverte de l’existence de l’histoire secrète de la Mafia Khazar et de son pacte de sang de prendre sa revanche sur la Russie pour l’aide qu’elle a apportée aux Américains pour qu’ils gagnent leur Guerre Révolutionnaire (Guerre d’Indépendance) et la Guerre de Sécession, et leur pacte de sang de prendre leur revanche sur l’Amérique et les Américains pour avoir gagné ces guerres et avoir soutenu l’Union.

Gordon Duff

 

Lors de la Conférence en Syrie sur le Combat contre le Terrorisme et l’Extrémisme religieux le 1er décembre 2014, dans son discours de fond, l’éditorialiste en chef et Président de Veterans Today, Gordon Duff, a révélé pour la première fois en public que le Terrorisme mondial est en réalité l’émanation d’un énorme Syndicat international du Crime Organisé associé à Israël*. Cette divulgation a déclenché une onde de choc à la Conférence et presque instantanément dans le monde entier, étant donné que presque tous les dirigeants mondiaux ont reçu le rapport de Gordon Duff ce même jour en l’espace de quelques minutes. Et maintenant Gordon Duff a demandé au Président Poutine de communiquer les renseignements russes qui révéleront près de 300 traîtres au Congrès pour leurs trahisons en série et leur espionnage es-qualité pour le compte de la Mafia Khazar au détriment de l’Amérique et de nombreux pays du Moyen-Orient.

 

 

Nous savons que la Mafia Khazare mène une guerre secrète contre l’Amérique et les Américains par l’utilisation de terrorisme de style Gladio consistant en coups montés sous faux pavillon, et par l’intermédiaire du Système inconstitutionnel de la Réserve Fédérale, de l’IRS (Service privé de l’impôt sur le revenu), du FBI, de la FEMA (Sécurité civile), de la Homeland Security (service de Sécurité intérieure créé au lendemain du 11 septembre et infiltré par Israël, NdT.) et la TSA (Administration de la Sécurité des transports). Nous savons avec certitude que la Mafia Khazar a été responsable de l’organisation du coup monté de l’intérieur de style Gladio sous faux pavillon qu’a été le 11 septembre 2001, ainsi que de l’attentat sur le Bâtiment Murrah le 19 avril 1995.

 

 

 

 

Attentat d’Oklahoma City

 

 

 

 

 

L’histoire occulte de la diabolique mafia khazare

 

Cérémonie au Bohemian Club, rappel du culte de Baal-Moloch

 

Entre le 1er et le 8ème siècle de notre ère, une société incroyablement malveillante fait son apparition en Khazarie : les Khazars évoluent en une nation dirigée par un roi malveillant, entretenant à sa cour des oligarques versés dans les sciences occultes et la magie noire babylonienne. Durant cette période, les Khazars acquièrent auprès des pays voisins une réputation de brigands, de meurtriers, de bandits de grand chemin et d’usurpateurs des identités des voyageurs qu’ils assassinent, pratiques dont ils font leur activité principale et leur manière de vivre. Vers 800 de notre ère,la Russie et d’autres pays voisins leur adressent un ultimatum. Les dirigeants des pays voisins, principalement la Russie, avaient reçu tellement de plaintes de la part de leurs citoyens, qu’ils ont envoyé collectivement un ultimatum au roi des Khazars. Ils lui firent parvenir une missive lui enjoignant de choisir parmi les trois religions abrahamiques, une religion pour son peuple, d’en faire la religion d’état, que tous les citoyens khazars devront pratiquer, et de faire en sorte que tous les enfants khazars soient élevés dans cette foi. Le roi khazar avait le choix entre l’Islam, le Christianisme et le Judaïsme. Le roi khazar choisit le Judaïsme et promit de respecter les exigences définies par la confédération de nations voisines emmenée par le tsar russe. Malgré cet accord et cette promesse, le roi khazar et son cercle rapproché d’oligarques continuèrent à pratiquer la magie noire babylonienne, également appelée Satanisme occulte. Ce dernier comportait des cérémonies secrètes de sacrifices d’enfants, dont après exsanguination on buvait le sang et mangeait le cœur. Le secret profondément enfoui de ces cérémonies occultes était qu’elles se fondaient toutes sur un ancien culte de Baal, également connu comme le culte de la Chouette ou du Hibou (cf. le symbole du Bohemian Club, une des manifestations de la cabale).

 

Afin d’induire en erreur la confédération de pays menée par la Russie qui observaient la Khazarie, le roi khazar mêla ces pratiques lucifériennes de magie noire avec le judaïsme et créa une religion secrète hybride satanique connue sous le nom de Talmudisme babylonien. Cela devint la religion nationale de la Khazarie, et généra la même malveillance pour laquelle la Khazarie était connue auparavant.

 

 

Malheureusement, les Khazars continuèrent leurs pratiques malveillantes, détroussant et assassinant les habitants des pays voisins qui traversaient la Khazarie.Les brigands khazars avaient l’habitude d’usurper l’identité de leurs victimes et devinrent des spécialistes des déguisements et fausses identités, une pratique qui perdure jusqu’à nos jours, de même que les cérémonies occultes de sacrifices d’enfants, qui sont en fait un ancien culte de Baal.

 

 

Vers 1200 de notre ère, la Russie et les pays voisins en eurent assez et décidèrent d’agir. A cette date, les Russes prirent la tête d’un groupe de pays entourant la Khazarie pour l’envahir afin de mettre fin aux crimes des Khazars envers leurs peuples, crimes incluant l’enlèvement de jeunes enfants et de bébés destinés à servir pour les sacrifices sanglants du culte de Baal. Le roi khazar et sa cour de criminels et de meurtriers étaient connus sous le nom de la mafia khazar par les pays voisins. Les dirigeants khazars disposaient d’un réseau d’espionnage très étendu grâce auquel ils furent avertis à temps pour fuir la Khazarie à destination de l’ouest de l’Europe en emportant avec eux leur énorme fortune en or et en argent.

 

 

Ils firent profil bas et se regroupèrent, en prenant de nouvelles identités. En secret, ils continuèrent leurs rituels sataniques de sacrifices d’enfants et firent confiance à Baal pour leur offrir le monde entier et toutes ses richesses, comme il le leur avait promis, tant qu’ils continueraient à verser le sang et à sacrifier les enfants et les bébés en son honneur. Le roi khazar et sa cour jurèrent de prendre leur revanche sur les Russes et les pays voisins qui avaient envahi la Khazarie et les avaient évincés du pouvoir.

 

La Mafia khazar envahit l’Angleterre après en avoir été tenue à distance pendant des centaines d’années

Oliver Cromwell

Pour accomplir cette invasion, ils recrutèrent Olivier Cromwell pour assassiner le roi Charles 1er et faire de l’Angleterre un havre sûr pour le système bancaire. Ils fomentèrent les guerres civiles anglaises qui firent rage pendant près d’une décennie (1642-1651) et se terminèrent par un régicide de la famille royale et de centaines de membres de l’ancienne noblesse anglaise. C’est ainsi que fut créée la City de Londres* en tant que capitale bancaire de l’Europe et que furent posés les fondements de l’Empire britannique.

 

*Notons que c’est vers le milieu du XVIIème siècle que l’emblème de la City, un écu soutenu par deux lions fut remplacé par un écu soutenu par deux … dragons. (NdT.)

 

David Icke
ancien chroniqueur sportif.

David Icke a été le premier à exposer courageusement les Rothschild à la vue de centaines de gens. Cela fait bien sûr de lui un héros international et nous aurions besoin de plus de gens courageux comme lui pour rompre la dissimulation qui entoure la Mafia khazar et mettre fin à leur pouvoir mondial illégitime.
David Icke – Revelations, Arizona Wilder

 

 

Je ne vous conseille plus de lire ses livres, ils sont supers, mais, il vaut mieux aller de l’avant, tous ces cauchemars vont bientôt être derrière nous.

La Mafia khazar décide d’infiltrer et de prendre en otage tout le système bancaire mondial en utilisant la magie noire babylonienne, également connue comme la magie monétaire babylonienne ou l’art occulte de créer de l’argent à partir de rien grâce aux pouvoirs des taux usuraires et des intérêts cumulés.

 

 

La Mafia khazar utilisa son énorme fortune pour pénétrer dans un nouveau système bancaire, fondé sur la magie noire et la magie occulte de l’argent babylonienne, qu’elle prétend détenir des esprits malveillants de Baal, en récompense des nombreux sacrifices d’enfants qu’ils ont offert en son honneur.

 

 

Cette magie babylonienne de l’argent  implique d’échanger des certificats de crédit-papier contre des dépôts en or et en argent, ce qui permettait aux voyageurs d’emporter leur argent sous une forme facilement remplaçable s’ils perdaient les certificats ou s’ils leur étaient dérobés. Il est intéressant de noter que le problème qui avait été créé par les Khazars comportait également une solution offerte par eux. Finalement le roi khazar et sa petite cour infiltrèrent l’Allemagne avec un groupe qui a choisi le nom de «Bauer» pour les représenter et perpétuer leur système malveillant soutenu par Baal. Les Bauer de l’Ecu Rouge, qui représente leurs sacrifices sanglants occultes d’enfants, changèrent par la suite leur nom en Rothschild (alias Enfants du Roc, Satan).

 

 

Les Rothschild étaient les représentants de la Mafia khazar destinés à infiltrer et prendre en otage le système bancaire britannique pour ensuite prendre en otage la nation anglaise tout entière.

 

 

Bauer/Rothschild avait cinq fils qui ont infiltré le système bancaire européen (allemand, anglais, autrichien, français et napolitain, NdT.) et la Banque centrale de la City de Londres par le biais de plusieurs opérations secrètes bien conçues, y compris un faux rapport de la victoire de Napoléon à Waterloo** alors qu’il avait été vaincu. Cela a permis aux Rothschild d’utiliser la fraude et la tromperie pour accaparer les richesses de la noblesse anglaise et des propriétaires terriens qui réalisaient des investissements par l’intermédiaire des institutions bancaires de la City de Londres.

Le fondateur et ses enfants
Mayer Amschel Rothschild (1744-1812), banquier fondateur de la dynastie x 1770 : Gertrude Schnapper (1753-1849)
– Amschel Mayer Rothschild (1773-1855), banquier x 1796 : Eva Hanau (1779-1848) seul représentant de la branche dite «de Francfort» (sans descendance)
– Salomon Mayer Rothschild (1774-1855), banquier fondateur de la branche dite «de Vienne»
– Nathan Mayer Rothschild (1777-1836), banquier fondateur de la branche dite «de Londres»
– Kalmann Mayer Rothschild (1788-1855), banquier fondateur de la branche dite «de Naples»
– James de Rothschild (1792-1868), banquier fondateur de la branche dite «de Paris»

 

 

Les Rothschild établirent un système de banque privée qui se spécialisa dans l’émission de monnaie contrefaite à partir de rien en prélevant des taux usuraires sur les Britanniques, pour l’utilisation de ce qui aurait dû être leur propre monnaie. C’était une application de la magie noire de l’argent babylonienne ; ils prétendaient aux initiés qu’une telle technologie et un tel pouvoir de l’argent leur étaient conférés par Baal, en récompense de leurs sacrifices rituels sanglants d’enfants en son honneur. Une fois qu’ils avaient réussi à infiltrer et pris en otage le système bancaire britannique, ils se sont mariés avec la famille royale britannique et infiltré et complètement pris en otage toute l’Angleterre et ses principales institutions. Certains experts prétendent que les Rothschild ont éliminé les membres de la famille royale en organisant secrètement des relations illicites adultérines avec leurs propres descendants mâles khazars afin de substituer aux membres de la famille royale leurs propres prétendants au trône.

 

 

La Mafia khazar entreprend une tentative internationale pour éliminer la monarchie de droit divin

 

Etant donné que la Mafia khazar prétend entretenir une relation personnelle avec Baal (alias le Diable, Lucifer, Satan) en raison des sacrifices qu’elle lui offre, elle déteste les rois qui règnent en vertu du droit divin parce qu’ils se sentent le devoir de protéger leur propre peuple des infiltrés et traîtres ennemis dans leur royaume.

  • Au XVIIème siècle, la Mafia khazar assassine les membres de la famille royale britannique pour les remplacer par ses propres hommes.
  • Au XVIIIème siècle, ils assassinent la famille royale française.
  • Juste avant la Première Guerre Mondiale ils assassinent l’Archiduc Ferdinand pour démarrer la Grande Guerre.
  • En 1917, ils rassemblent une armée khazar, les Bolcheviques, et infiltrent et prennent en otage la Russie, assassinent froidement le Tsar et sa famille, tuent à la baïonnette sa fille favorite et font main basse sur tout l’or, l’argent et les trésors artistiques de la Russie.
  • Juste avant la Deuxième Guerre Mondiale, ils assassinent les familles impériales autrichienne et allemande.
  • Puis ils se débarrassent de la famille impériale chinoise
  • et dépouillent de son pouvoir la famille impériale japonaise.

 

La haine intense que voue la Mafia khazar à quiconque professe sa foi en Dieu au lieu de leur dieu Baal l’a entraînée à assassiner rois et nobles en s’assurant qu’ils ne pourraient plus jamais régner. Ils ont fait de même avec les présidents américains en menant des opérations secrètes pour les dépouiller du pouvoir. Si cela ne suffit pas, la Mafia khazar les assassine comme elle l’a fait pour McKinley, Lincoln et JFK (trois des présidents qui se sont opposés aux banquiers khazars, NdT.) La Mafia khazar est déterminée à assassiner tout dirigeant ou élu fort qui ose résister au pouvoir de la magie de l’argent babylonienne ou à leur pouvoir dû au déploiement de leur réseau de compromission humaine.

 

 

Les Rothschild créent le trafic international des narcotiques pour le compte de la Mafia khazar

 

Les Rothschild ont alors dirigé en sous-main l’Empire Britannique et conçu un plan diabolique pour récupérer les énormes quantités d’or et d’argent que les Britanniques avaient payées à la Chine en contrepartie de la soie de haute qualité et des épices qu’ils ne trouvaient pas ailleurs. Les Rothschild, par le biais de leur réseau d’espionnage international, avaient entendu parler de l’opium turc et de ses propriétés addictives. Ils ont alors organisé une opération secrète pour acheter de l’opium turc et le vendre aux Chinois, infectant des millions de personnes en les rendant dépendants de à l’opium, ce qui a ramené l’or et l’argent dans les coffres des Rothschild, non dans ceux du peuple britannique. L’addiction à l’opium créée par les ventes d’opium des Rothschild créa une telle nuisance que la Chine est entrée en guerre à deux reprises pour y mettre un terme. Ces guerres sont connues sous le nom de Révoltes des Boxers (en chinois « Guerres des poings de justice », NdT.) ou Guerres de l’Opium. Les masses d’argent que les Rothschild ont retiré de la vente d’opium étaient si énormes qu’ils sont devenus encore plus accros à cet argent facile que les drogués ne l’étaient à l’opium. Les Rothschild ont été la source de financement de l’établissement des colonies américaines, en fondant la Compagnie de la Baie d’Hudson et d’autres sociétés pour exploiter le Nouveau Monde des Amériques.
Ce sont les Rothschild qui ont ordonné l’extermination massive et le génocide des peuples indigènes d’Amérique du Nord pour permettre l’exploitation des vastes ressources naturelles du continent.
Les Rothschild ont suivi le même modèle économique dans les Antilles et le sous-continent indien, avec pour conséquence le meurtre de millions de victimes innocentes.

 

 

Les Rothschild se lancent dans le commerce international des esclaves, une entreprise qui considérait les humains kidnappés comme des animaux, une vision que les Khazars allaient imposer à tous les habitants du monde qui ne faisaient pas partie de leur cercle malveillant, que certains qualifient d’Ancienne Noblesse noire.

 

Le gros projet suivant consistait à commencer un commerce international d’esclaves, en achetant des esclaves à des chefs de tribu africains corrompus qui les aidaient à enlever des membres de tribus adverses pour les vendre comme esclaves. Les trafiquants d’esclaves Rothschild emmenaient ensuite ces esclaves enlevés à bord de leurs vaisseaux, enfermés dans de minuscules cellules, vers l’Amérique et les Antilles où ils étaient vendus. Beaucoup sont morts en route en raison des mauvais traitements. Les banquiers Rothschild ont appris très tôt que les guerres étaient un moyen formidable de doubler leur fortune en peu de temps en prêtant de l’argent aux deux belligérants. Mais pour avoir la garantie d’être remboursés, ils devaient faire passer des lois fiscales*, qui pouvaient servir à contraindre au paiement.

 

*Rappelons que l’impôt sur le revenu des personnes physiques a été introduit en France peu avant la Première Guerre Mondiale le 15.7.1914 (NdT.)

 

 

Le complot des banksters de la Mafia khazar des Rothschild visant à prendre leur revanche contre les Colons américains et la Russie qui les avait aidés à gagner la Guerre d’Indépendance.

 

Lorsque les Rothschild ont perdu la Guerre d’Indépendance américaine, ils ont accusé le Tsar et la Russie d’avoir aidé les colons en interdisant le blocus des vaisseaux britanniques. Ils ont juré vengeance contre les colons américains, tout comme ils l’avaient fait contre les Russes et leurs alliés lorsqu’ils avaient écrasé la Khazarie vers l’an mille. Les Rothschild et leur entourage d’oligarques britanniques complotèrent pour reprendre possession de l’Amérique, et cela devint leur principale obsession. Ils fomentèrent des plans pour établir une banque centrale américaine, en application de leur magie et leur contrefaçon monétaire babyloniennes.

 

 

 

La tentative des Rothschild de reprendre possession de l’Amérique en 1812 pour le compte de la Mafia khazar échoua, une fois de plus en raison d’interventions russes. Cet échec mit en rage la Mafia khazar des Rothschild, et ils jurèrent une fois de plus de prendre leur revanche à la fois sur les Russes et les colons américains en infiltrant et prenant en otage les deux pays pour les dépouiller de leurs biens, les tyranniser avant de massacrer les deux nations et leur population. Les tentatives de la Mafia khazar de créer une banque centrale privée américaine furent bloquées par le Président Andrew Jackson, qui les traita de Satanistes en jurant de les expulser par la grâce et le pouvoir du Dieu Tout-Puissant. Les banksters Rothschild se regroupèrent et poursuivirent leurs tentatives en sous-main pour installer leur propre banque de magie monétaire en Amérique. Finalement en 1913, la Mafia khazar des Rothschild réussit à établir une tête de pont en Amérique et un ennemi malfaisant fit son entrée en Amérique. En 1913 la Mafia khazar des Rothschild réussit dans sa tentative, grâce à des membres du Congrès corrompus et traîtres, de faire adopter la Loi illégale de la Réserve Fédérale sans le quorum requis, le réveillon de Noël. La Loi fut signée par un Président (Woodrow Wilson) corrompu, acheté, qui était un traître à l’Amérique, tout comme les membres du Congrès qui la votèrent.

 

 

La Mafia khazar des Rothschild crée ensuite un système d’imposition illégal en Amérique.

 

La Mafia khazar mit en place un système d’imposition illégal, inconstitutionnel, afin de s’assurer que les Américains paieraient le niveau élevé de dépenses du gouvernement américain, grâce au concours des marionnettes achetées et corrompues du Congrès et de la Présidence, mises en place grâce au financement des campagnes électorales par la Mafia khazar. Il est facile pour la Mafia khazar de mobiliser assez d’argent pour élire ceux qu’ils veulent, parce que quand vous contrôlez une banque centrale qui agit comme un contrefacteur secret, vous disposez de tout l’argent que vous voulez. A peu près au même moment où ils ont créé leur système d’imposition illégal, ils ont également corrompu des membres du Congrès pour approuver l’Internal Revenue Service (Service de l’Impôt sur le Revenu) qui est leur propre service privé de recouvrement d’impôts à Porto Rico. Peu après, ils ont créé le Federal Bureau of Investigation (FBI) pour protéger les banksters, leur servir de couverture et les empêcher d’être jamais poursuivis pour leurs rituels de sacrifices d’enfants et leurs réseaux pédophiles, et également de service de renseignement secret à leur discrétion. Notez que le FBI n’a pas de charte officielle, selon la Bibliothèque du Congrès, et n’a donc aucun droit d’exister ou d’émettre des bulletins de salaire.

 

 

La Mafia khazar des Rothschild déchaîne la Révolution Bolchevique en Russie pour exercer sa vengeance, d’une incroyable sauvagerie sanguinaire sur des Russes innocents, qu’elle avait préparée pendant de nombreuses années, depuis la destruction de la Khazarie.

 

La Mafia khazar des Rothschild prépara et organisa la Révolution russe en utilisant ses banques centrales pour financer l’infiltration bolchevique en Russie et leur Révolution au nom de la Mafia khazar. Les Bolcheviques ont été en fait créés et déployés par la Mafia khazar dans le cadre d’une revanche planifiée de longue date sur le Tsar russe et le peuple innocent de la Russie, pour avoir démantelé la Khazarie vers l’an mille en représailles du brigandage, des massacres et des vols d’identité des voyageurs issus des pays voisins de la Khazarie. Ce fait peu connu explique l’extrême violence exercée sur la Russie par une vengeance séculaire de la Mafia khazar contrôlée par les Rothschild. Dans une effusion de sang sauvage et inhumaine bien préparée qui a stupéfié le monde, les Bolcheviques ont donné libre cours à leur fureur au nom des Khazars pour prendre leur revanche sur les Russes. C’est quelque chose qui avait été planifié depuis la destruction de la Khazarie. Les Bolcheviques, sous les directives de la Mafia khazar, violèrent, torturèrent et massacrèrent près de 100 millions de Russes, y compris les femmes, les enfants et les bébés. Certaines des tortures et des effusions de sang étaient si effroyables que nous ne les mentionnerons pas dans cet article. Mais les lecteurs qui voudront en savoir plus pourront faire leurs recherches sur internet avec les mots-clés Terreur rouge ou La Tchéka ou en regardant le film Le Tchékiste (Aleksandr Rogojkine – 1993) qui est disponible sur www.youtube.com .

 

 

La Mafia khazar des Rothschild décida une fois de plus de disparaître à la vue de tous pour infiltrer et prendre en otage l’ensemble du judaïsme.

 

La Mafia khazar des Rothschild établit le projet général de contrôler l’ensemble du Judaïsme en le plaçant sous contrôle mental. La Mafia khazar a pris en otage le Judaïsme, en le modelant sur le Talmudisme babylonien (Luciférisme ou Satanisme) et a investi les professions bancaires et autres de Wall Street, le Congrès, les principaux médias ; accumulant ainsi encore plus de richesses et de réussites économiques. C’est ainsi que la Mafia khazar des Rothschild put distribuer richesse et réussite aux Juifs qui buvaient leur Kool-Aid (boisson de concentrés de fruits artificiellement aromatisée de Kraft Food) et les utiliser comme intermédiaires, agents et Sayanims (agents dormants). C’est de cette manière que les Rothschild prirent en otage le Judaïsme. Leur financement de la Knesset israélienne et sa construction en utilisant la géométrie sacrée des Francs-maçons illustrait leur engagement dans le Talmudisme occulte babylonien et tout le mal qui va avec, y compris les sacrifices d’enfants à leur divinité secrète Baal.

 

Ils mirent sur pied un système de Nouvel Ordre Mondial appelé Sionisme mondial qui enseignait et inculquait aux Juifs influençables une illusion paranoïde de supériorité raciale, qui partait de l’hypothèse que tous les Gentils avaient l’intention de massacrer tous les Juifs. Ils ont appelé cette énorme illusion judaïque racialement paranoïde de conquête du monde, Sionisme mondial, qui n’est qu’une forme dissimulée de Talmudisme babylonien ou Luciférisme qui était inconnue de la plupart des Juifs. Le système était destiné à agir sous le couvert des Juifs, mais également à leur fournir le pouvoir de l’argent babylonien, afin de les utiliser comme intermédiaires avant de les sacrifier à Lucifer en deux étapes.

 

 

La première étape consistait à les sacrifier dans des camps de travail nazis au cours d’une Deuxième Guerre Mondiale planifiée par eux, sans ressources, provoquant la mort par la faim et la maladie d’environ 200 000 Juifs, ainsi que celle de 90 000 codétenus non-Juifs pour les mêmes raisons, selon les chiffres officiels de la Croix-Rouge. Ce nombre représente 5% de ce que revendique la Mafia khazar* (alias les Sionistes mondiaux). Le second grand sacrifice serait le sacrifice ultime, lorsque le Roi Luciférien du Nouvel Ordre Mondial accéderait au pouvoir, et lorsque toutes les trois religions abrahamiques seraient éradiquées, particulièrement le Judaïsme, sur qui rejaillirait la responsabilité de toutes les guerres et la destruction du monde.

 


HORS TEXTE

Les fausses nouvelles

 

*Le document de référence de la Croix-Rouge internationale est bien authentique, mais ne représente qu’une faible partie des cas. Une compilation de toutes les statistiques donne une diminution de 6 millions de la population juive européenne entre l’avant et l’après-guerre, dont il faut enlever les émigrants hors d’Europe. On estime que près de 4 millions de juifs sont morts dans les camps, dont 1,5 millions à Auschwitz (plaque commémorative). Le mémorial de Yad Vashem en Israël recense 4,3 millions de noms (NdT.)
Il s’agit de chiffres avancés par les sionistes américains afin de fabriquer le mensonge de l’holocauste !

 

 

 

A ce moment-là, les Rothschild se fondraient une fois de plus dans une toute nouvelle identité non associée au Judaïsme de quelque façon que ce soit, pas même par le Sionisme mondial. Il est important de comprendre que la Mafia khazar des Rothschild avait mis l’Allemagne à terre après la Première Guerre Mondiale, créant ainsi un vide politique dans lequel s’est engouffré le fascisme, pour ensuite la reconstruire, créer le Nazisme et installer Hitler comme contrepoids au Bolchevisme russe. Hitler était devenu un problème pour la Mafia khazar lorsqu’il s’est libéré d’elle pour agir dans l’intérêt du peuple allemand et des peuples libres du monde en développant son propre système bancaire indépendamment des Rothschild. Hitler avait créé un système financier libre de taux usuraires et favorable à la classe laborieuse. Cela augurait de la destruction ultérieure de l’Allemagne et des Allemands, parce que les Rothschild et les Khazars n’auraient pas pu tolérer un système économique dont l’existence ne soit pas fondée sur l’usure.

 

 

Nous voyons la même chose se produire aujourd’hui avec la guerre des Khazars contre l’Islam, parce que l’Islam interdit les taux usuraires. C’est pourquoi Israël parle si fort et est tellement agressif dans sa destruction des Musulmans dans le monde. La Mafia khazar prévoyait que la Deuxième Guerre Mondiale serait importante et qu’en soutenant les deux parties belligérantes, cela pourrait servir à industrialiser le monde entier et maximiser les profits et le pouvoir de leurs banksters.

 

 

La Mafia khazar des Rothschild a ensuite corrompu et incité les membres du Congrès à envoyer des soldats américains dans leur guerre planifiée et organisée, la Première Guerre Mondiale.

 

 

Dans la pure tradition de leurs habitudes bien ancrées de financer les deux côtés de chaque guerre afin de maximiser les profits, de capter davantage d’impôts fédéraux et d’augmenter leur pouvoir international, les Khazars Rothschild ont alors corrompu, fait chanter et incité les membres du Congrès à déclarer la guerre à l’Allemagne en 1917. Ce projet a été facilité par le coup monté sous faux pavillon du torpillage du Lusitania.

Le torpillage du Lusitania.

 

 

La Mafia khazar des Rothschild a depuis développé ce schéma classique d’organiser des coups montés sous faux pavillon comme procédure habituelle pour inciter les Américains à mener des guerres pour le compte de la Mafia khazar. Après la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, la Mafia khazar des Rothschild a développé la Guerre Froide, et utilisé cela comme une excuse pour amener les scientifiques et experts en contrôle mental nazis en Amérique grâce à l’Opération Paperclip. Cela leur a permis de constituer un système d’espionnage et de renseignement mondial qui allait bien au-delà de leurs tentatives précédentes. Avec ce nouveau système, ils ont continué à infiltrer et à prendre en otage toutes les institutions américaines, y compris les diverses églises américaines, la Franc-maçonnerie (particulièrement de Rite Ecossais et de Rite d’York), les militaires américains, les services de renseignements et la plupart des fournisseurs et sous-traitants de la Défense, le système judiciaire et la plupart des services du gouvernement américain et de celui des divers états, ainsi que les deux grands partis politiques.

 

Modèle bancaire Rothschild
La Mafia khazar des Rothschild établirent les Camps de concentration nazis comme prétexte pour pouvoir manipuler ultérieurement les Alliés afin de les aider à obtenir leur propre colonie privée en Palestine, en utilisant des territoires volés aux Palestiniens. La Mafia khazar put ainsi utiliser son soi-disant Holocauste autoproclamé pour servir de déclencheur afin de réfuter et résister à toute critique des manières de procéder des Sionistes. La vérité en la matière était que la Mafia khazar des Rothschild avait constitué les camps de concentration nazis pour faire réaliser de gros profits à leurs entreprises qui géraient les camps de concentration (notamment des systèmes de gestion par machines automatiques d’IBM, et la fourniture de main-d’œuvre gratuite pour des entreprises khazars, NdT.) et alimentaient la machine de guerre nazie (brevet de l’essence synthétique de la Standard Oil, automobiles Ford, etc. NdT.)
Une fois que la Mafia khazar des Rothschild a acquis son propre territoire en Israël en 1947 grâce à ses manigances politiques, elle a commencé à considérer l’ensemble de la Palestine comme sa Nouvelle Khazarie et à planifier le génocide de tous les Palestiniens afin de récupérer l’ensemble de la Palestine pour leur compte. Leurs plans incluait la fiction de bâtir un Grand Israël en prenant le contrôle de l’ensemble du Moyen-Orient en incitant ces stupides Goyim d’Américains à combattre et à mourir en leur nom, récupérant tous les territoires arabes pour le compte d’Israël et de la Mafia khazar afin qu’ils puissent les dépouiller de leurs richesses et exploiter leurs ressources naturelles, particulièrement le pétrole. Une récente recherche génétique révisée par ses pairs entreprise par un médecin juif respecté de l’Université Johns Hopkins révèle que 97,5% des Juifs vivant en Israël n’ont absolument aucun ADN hébraïque et ne sont de ce fait pas des Sémites, et n’ont donc aucun lien de sang avec la Palestine. A l’inverse, 80% des Palestiniens ont de l’ancien ADN hébraïque et sont donc de vrais Sémites ayant des liens de sang avec le Territoire palestinien. Cela signifie que les véritables Antisémites sont les Israéliens qui volent la terre palestinienne pour construite des colonies de peuplement israéliennes, et que ce sont les Israéliens qui tyrannisent et massacrent d’innocents Palestiniens.
Khazarie – La Mafia khazar des Rothschild décide de se transformer à nouveau et d’étendre ses rangs
Dans l’intervalle, la Mafia khazar des Rothschild avait réalisé qu’elle ne pourrait pas se dissimuler plus longtemps aux yeux du public à moins de se transformer une fois de plus et d’étendre son emprise secrète. Donc ils ont décidé de travailler sans relâche pour infiltrer plus en profondeur et prendre en otage la Franc-maçonnerie et ses filiales occultes, en invitant leurs dirigeants dans leur réseau pédophile et leurs rituels de sacrifices d’enfants. De plus, des membres-clés du Congrès ont été incités à rejoindre leur réseau occulte satanique en leur accordant des pouvoirs spéciaux, des postes élevés dans le gouvernement, l’armée et le renseignement, accompagnés de grandes récompenses en argent et d’un statut social élevé. D’énormes organisations-écrans d’espionnage de la mafia khazar utilisant des citoyens à la double nationalité américaine et israélienne comme agents ont été constituées à l’intérieur des Etats-Unis pour alimenter en argent contrefait des banksters khazars les politiciens, pour le financement de leurs campagnes électorales, afin de les avoir dans leur poche une fois élus.

Donald Trump ose avouer qu’il est le meilleur ami d’Israel.

 

 

La Mafia khazar des Rothschild décide alors de contrôler mentalement la population américaine pour la rendre plus facilement manipulable afin qu’elle approuve les guerres perpétuelles, illégales, inconstitutionnelles, non provoquées et ingagnables nécessaires pour remplir ses coffres et accroître son pouvoir mondial.

 

 

 

Pourquoi y a-t-il des guerres ?

 

 

La Mafia khazar des Rothschild décide de prendre le contrôle complet de l’enseignement public en établissant le Département de l’Education et en créant des cursus mondiaux et socialistes fondés sur le politiquement correct, la diversité et des enseignements qui considéraient la perversion comme une chose normale. Le fluor est ajouté à l’eau du robinet et au dentifrice et les dentistes manipulés psychologiquement à croire que le fluor prévient les caries et n’est pas nocif pour les fonctions cérébrales et thyroïdes, ce qui est pourtant le cas. L’addition de fluor dans l’alimentation en eau et les dentifrices était destinée à abêtir les Américains en abaissant leur quotient intellectuel et en rendant les gens plus dociles que d’ordinaire. Des programmes pour développer et étendre les vaccinations pour abêtir les enfants et créer de nombreuses variétés de problèmes de santé chroniques furent lancés. Les médecins ont été manipulés mentalement et trompés par des recherches déformées sélectionnées pour la circonstance, ignorant les études négatives et complètes sur le sujet. Toutes les lignées cellulaires de vaccins sont contaminées à l’aide du SV-40 (virus simien), un virus carcinogène à action lente bien connu.

La Mafia khazar a utilisé son pouvoir financier pour prendre le contrôle de toutes les écoles de médecine allopathique et a créé et contrôle l’Association Médicale Américaine et autres associations de médecins, afin de s’assurer que leurs plans fondés sur le mensonge et la tromperie allaient se réaliser. Une autre partie de cet énorme projet d’abêtissement et de contrôle mental de la population américaine consistait à acquérir et à concentrer tous les grands médias américains en six principaux groupes médiatiques sous contrôle (CMMM), que leurs agents possèdent et contrôlent pour leur compte. Les CMMM (grands médias privés sous contrôle) agissent comme un cartel d’information illégal, qui devrait normalement être dissous en vertu des lois antitrust et pour diffuser de l’espionnage et de la propagande illégale utilisés en tant qu’arme contre le peuple américain.

 

 

Les chefs de la Mafia khazar décident d’utiliser l’Amérique pour achever leur conquête finale et leur occupation du monde entier en déclenchant un énorme coup monté sous faux pavillon à l’intérieur de l’Amérique pour en rejeter la responsabilité sur les Islamistes qu’ils veulent voir attaqués par l’Amérique pour leur compte.

 

 

Donc les chefs de la Mafia khazar vont utiliser le gratin de leurs citoyens binationaux israélo-américains (Israël d’abord) vivant en Amérique (alias les gens du PNAC et les dirigeants néoconservateurs) pour planifier une attaque nucléaire sur l’Amérique le 11 septembre 2001. Benyamin «Bibi» Netanyahou, le chef opérationnel de la Mafia khazar a déployé le Mossad et ces citoyens binationaux pour monter et exécuter cette attaque sur l’Amérique qui devait être imputée par les grands médias aux Musulmans. Ils ont informé les grands rabbins et les amis du sionisme mondial (y compris les magnats de Wall Street, NdT.) de ne pas prendre l’avion et de ne pas se trouver à New York à cette date, comme l’a fait Larry Silverstein, un des principaux protagonistes de l’opération. Ils ont utilisé leurs principaux complices au Département de la Défense pour faire venir les enquêteurs d’Able Danger (enquête sur le vol des charges nucléaires à Amarillo, Texas, NdT.) dans la salle de réunion du Renseignement Naval du Pentagone où ils ont été assassinés par un missile de croisière Tomahawk tiré à partir d’un sous-marin diesel israélien de classe Dolphin acheté à l’Allemagne. Trente-cinq des enquêteurs d’Able Danger, qui s’occupaient des investigations et de remonter la piste du vol par les Israéliens de 350 charges désamorcées W-54 Davy Crockett par la porte de derrière de l’usine Pantex au Texas, ont été tués par la frappe du Tomahawk qui était synchronisée avec des bombes installées préalablement dans l’aile réservée au Renseignement naval, qui avait été récemment renforcée en vain. La société-écran du Mossad israélien, Urban Moving Systems, a été utilisée pour transporter les mini-bombes nucléaires fabriquées à partir des charges W-54 volées chez Pantex (et fabriquées à l’origine dans l’usine de Hanford), du consulat israélien de New York où elles avaient été entreposées jusqu’aux Tours Jumelles, pour être mises à feu le 11 septembre 2001.

Ils ont également construit le Titanic pour le couler et faire disparaître les riches industriels opposés à la création de la FED :

Sacrifices d’enfants à Baal-Moloch

 

Baal alias Moloch, Lucifer, Satan. Gagez qu’il s’agit du même esprit malfaisant qui veut massacrer tous les humains. En échange de cela, il récompense ceux qui lui permettent de s’emparer de leurs âmes en leur accordant d’incroyables richesses, la renommée et le pouvoir. C’est le pacte de sang qui s’appelle « vendre son âme ».

 

 

 

Le projet secret incroyablement malveillant de la Mafia khazar est maintenant révélé publiquement pour la première fois par Gordon Duff de Veterans Today. Nous savons maintenant que «Bibi» Netanyahou a dirigé l’attaque nucléaire sur l’Amérique le 11 septembre 2001, dans le cadre d’un projet mondial de la Mafia khazar.

 

 

Accrochez-vous à votre fauteuil, il s’agit d’un grand secret et explique beaucoup de choses qui se sont passées en Amérique, toutes provoquées par Israël et la Mafia khazar qui a infiltré la plupart des institutions du gouvernement et de la société américaine. Maintenant pour la première fois le secret très particulier du Projet incroyablement malveillant de la Mafia khazar va être révélé, grâce à une interview de Mike Harris avec le rédacteur et président de Veterans Today Gordon Duff sur son talk-show «The short end of the stick» (le petit côté du manche) le 3 octobre 2015. J’ai entendu un tas de secrets d’initiés au cours des années mais celui-là remporte le pompon et explique exactement ce qu’Israël et ses pions en Amérique nous ont infligé au nom de la Mafia khazar des Rothschild en pourrissant presque tous les aspects de nos vies, en créant une économie déprimée, beaucoup de chômage et de sous-emploi, une criminalité énorme, l’alcoolisme et les drogues, des écoles pourries qui détruisent les enfants, divers programmes eugéniques comme le fluor dans l’eau du robinet et le dentifrice, du mercure dans les vaccins qui sont une grosse arnaque, et une corruption politique endémique. Cette interview a provoqué des ondes de choc dans le monde entier et quand vous examinerez le contenu de ce que Gordon Duff a divulgué pour la première fois publiquement, vous allez être choqués. Et vous comprendrez que «Bibi» Netanyahou est le dirigeant opérationnel de la Mafia khazar et qu’il était celui qui a ordonné et supervisé l’attaque nucléaire sur l’Amérique le 11 septembre 2001.

 

 

Dans cette interview, Gordon Duff a révélé à partir d’une transcription écrite ce qui s’était dit lors d’une réunion entre «Bibi» Netanyahou et un traître américain et quelques autres espions en 1990. Gordon Duff a révélé que Netanyahou était un espion du KGB comme Jonathan Pollard. Et nous savons maintenant qu’Israël a commencé comme un satellite de la Russie bolchevique et a été plutôt malheureux de la chute de l’Union Soviétique.

 

 

Benyamin Netanyahou se réunissait au Finks bar de Jérusalem, un point de chute bien connu du Mossad. Voici ce qu’il a dit, transcrit directement de l’enregistrement qui a eu des témoins et a été authentifié à 100% depuis : «si nous sommes pris, ils nous remplaceront par des gens du même acabit. Donc peu importe ce que vous faites, l’Amérique est une vache à lait et nous allons la traire jusqu’au bout, la dépecer et la vendre morceau par morceau jusqu’à ce qu’il n’en reste que le plus grand état-providence que nous allons créer et contrôler. Pourquoi ? Parce que c’est la volonté de dieu et que l’Amérique est assez grande pour encaisser le coup afin que nous puissions le refaire, encore et encore. C’est ainsi que nous traitons les pays que nous haïssons. Nous les détruisons très lentement et les faisons souffrir pour avoir refusé d’être nos esclaves.» C’est exactement ce que la Mafia khazar des Rothschild a infligé à l’Amérique depuis qu’elle a réussi à l’infiltrer et à la prendre en otage en 1913. La connaissance de ce que «Bibi» a dit au nom de la Mafia khazar devrait nous rendre tous furieux et nous motiver à expulser ces créatures malfaisantes hors de l’Amérique et reprendre notre grande République. Lorsque «Bibi» Netanyahou mentionne la volonté de dieu, le dieu auquel il se réfère est Baal (également connu comme le Grand Hibou ou Moloch), le dieu dont les Khazars croient qu’ils doivent le vénérer par de constantes effusions de sang et de douloureux sacrifices humains et des massacres, et que s’ils vendent leur âme à Baal (alias Lucifer ou Satan) ; ils seront récompensés par d’incroyables richesses, la renommée et un grand pouvoir.

 

 

Lorsqu’ils vendent leurs âmes, ce qui se passe en réalité est qu’on les prive de leurs âmes et qu’ils deviennent inhumains ou sans âme et prennent les caractéristiques de Baal qui consistent à devenir de plus en plus psychopathes et malveillants. Ce qu’évoquait «Bibi» Netanyahou était l’attaque nucléaire planifiée contre l’Amérique le 11 septembre 2001, et lorsqu’il parlait de ceux qui allaient les remplacer, il se référait au Cercle des Douze, le groupe auquel il rend des comptes, que l’animateur de talk-show Steve Webb a révélé au monde en identifiant 11 des 12 membres qui s’appellent eux-mêmes les Illuminati ou les Disciples de Satan. Ces individus font des sacrifices d’enfants deux fois par an à Denver et mangent les cœurs des enfants, boivent leur sang après avoir pratiqué sur eux des actes pédophiles. Mes amis, nous devons diffuser ces informations à tous ceux que nous connaissons pour nous unir et extirper ces pourris sans âme adorateurs de Baal de tous les coins et recoins de l’Amérique afin de les traduire tous en justice pour qu’ils soient jugés pour leurs incroyables crimes. Tous ceux qui comprennent ce que «Bibi» Netanyahou pense des Américains comme étant des vaches à lait qu’il faut dépouiller et massacrer, devraient être furieux et poussés à s’organiser collectivement pour agir contre l’espionnage israélien en Amérique par le Système de la Réserve Fédérale, l’AIPAC, la JINSA, le Defense Policy Board, le CFR (Council on Foreign Relations) et compagnie.

 

 

La Mafia khazar des Rothschild a implanté 25 charges nucléaires dans les principales cités américaines et européennes afin de faire chanter les gouvernements correspondants. C’est ce qu’on appelle l’option Samson, qui a été découverte en premier et révélée par Seymour Hersh. La Mafia khazar a également mis la main sur des têtes nucléaires de S-19 et S-20 grâce à un membre corrompu du Congrès qui avait pour mission d’acquérir des têtes nucléaires multiples ukrainiennes pour le compte du gouvernement américain afin de les désarmer. Au lieu de cela, il les a vendues aux Israéliens en partageant le gain avec d’autres membres du Congrès impliqués dans l’opération. Il s’agit là de haute-trahison et de crime capital passibles de la peine de mort.

 

 

 

Juste après leur attaque sur l’Amérique, la Mafia khazar des Rothschild a dit à l’administration américaine qu’ils feraient exploser des charges nucléaires capables d’anéantir des villes entières, y compris Washington DC, si l’administration refusait la permission à Israël de créer sa propre force policière d’occupation à l’intérieur des Etats-Unis, grâce à la réunion sous un contrôle centralisé unique israélien de tous les services de police et de renseignement américains. Cette nouvelle force d’occupation israélienne appelée Homeland Security (DHS) a été initialement dirigée par des citoyens binationaux et des pervers sexuels. L’ancienne directrice Janet Napolitano est poursuivie pour harcèlement sexuel de collaborateurs du DHS auxquels elle avait ordonné de déménager leurs bureaux dans les toilettes pour hommes. Le citoyen traître à la double nationalité Michael Chertoff (un nom traduit du russe pour fils du diable), était le cerveau criminel qui a mis en place le DHS en coopération avec l’ancien chef de la Stasi est-allemande Markus Wolf, qui avait été recruté comme conseiller spécial et qui est mort mystérieusement dès sa mission terminée. La Mafia khazar n’avait jamais pensé qu’elle serait démasquée pour son rôle dans l’attaque nucléaire sur l’Amérique du 11 septembre 2001, mais ils ont commis une de leurs plus grosses erreurs tactiques dans l’histoire en surévaluant leurs cartes par excès d’orgueil, en raison de succès trop faciles remportés par le passé grâce à leur énorme pouvoir financier.

 

 

Bientôt toute l’Amérique saura que «Bibi» Netanyahou et son Parti du Likoud ont organisé l’attaque sur l’Amérique le 11 septembre 2001 pour le compte de la Mafia khazar des Rothschild. Ils pensaient avoir le contrôle total des grands médias et qu’ils pourraient empêcher toute divulgation au public des enquêtes secrètes de l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) et des Laboratoires Sandia. Ils ont commis une grosse erreur tactique, parce que maintenant la vérité sur leur rôle dans l’attaque sur l’Amérique du 11 septembre est publiée dans l’Internet mondial, la nouvelle presse de Gutenberg mondiale. Ce que la Mafia khazar des Rothschild n’a pas compris était le pouvoir de l’Internet et à quel point les pépites de vérité qui y étaient publiées et diffusées connaîtraient un retentissement parmi les gens du monde entier et se répandraient comme une traînée de poudre à la vitesse de la lumière. La vérité est partout révélée à la population. Cette incroyable erreur tactique de la Mafia khazar les expose actuellement à une divulgation complète et à leur destruction par le monde entier qui se ligue à présent contre elle. Les Russes ont dorénavant fait fuiter les dossiers de l’AIEA, des laboratoires Sandia et d’Able Danger que leur a remis Edward Snowden. Bientôt tous ces fichiers seront accessibles à tous les Américains et au monde via l’Internet, et cela ne peut pas être arrêté. Un bon nombre de Russes du Haut-Commandement militaire réalisent à présent qu’il s’agit de la même Cabale du Crime Organisé qui a organisé les Khazars en tant que Bolcheviques pour perpétrer le meurtre de 100 millions de Russes innocents, et ces gens veulent leur revanche. C’est pour cela qu’ils veulent s’assurer que les banksters Rothschild soient mis hors d’état de nuire, ce qui privera la Mafia khazar de son éternelle et élastique source d’argent contrefait.

 

 

 

C’est la raison pour laquelle la Banque de Développement des BRICS a été créée pour remplacer le Pétrodollar américain comme monnaie de réserve mondiale, mais cette nouvelle monnaie, contrairement au Pétrodollar américain, est garantie par l’or, l’argent et des ressources tangibles, sans permettre de contrefaçon. Les grands médias perdent de leur crédibilité et la plupart des Américains ne croient plus à leurs reportages de grande écoute, en particulier les moins de trente ans, qui puisent dans l’Internet et se forgent leur propre opinion. Donc de nombreux utilisateurs d’Internet rejettent les grands médias, maintenant que la vérité sur l’attaque israélienne du 11 septembre est de plus en plus facile à croire.

 

 

Bientôt tout le public américain saura que «Bibi» Netanyahou et son Mossad et les citoyens binationaux sont responsables de l’attaque du 11 septembre 2001 contre l’Amérique.

 

 

 

Le Haut-Commandement militaire américain sait que «Bibi» Netanyahou a ordonné au Mossad et aux citoyens binationaux d’attaquer l’Amérique en utilisant des armes nucléaires pour le compte de la Mafia khazar des Rothschild.

 

 

Différentes opérations ultrasecrètes sont maintenant en cours pour démasquer et décapiter la Mafia khazar des Rothschild en la privant de sa source intarissable de revenus. Les jours des pouvoirs antihumains sont à présent comptés. L’équipe secrète américaine extrêmement bien entraînée appelée les avaleurs de serpents nucléaires est maintenant à l’œuvre pour rechercher toutes les valises et arrivages diplomatiques israéliens, passant au crible au sol et par air les synagogues, les représentations diplomatiques et les planques du Mossad à l’aide de détecteurs ultrasensibles aux rayons gamma et aux neutrons d’hélium 3 ; et de satellites de haute technologie spécialement programmés pour repérer toutes les charges nucléaires dissimulées et travaillant sans relâche pour récupérer toutes les charges nucléaires volées par les Israéliens et disséminées partout dans le monde en-dehors d’Israël. Cette équipe d’élite avait été alertée par un appel de Michael Shrimpton au MI6, les informant qu’une «bombe destructrice de cité» israélienne avait été implantée près du stade olympique de Londres. Cet appel lui a valu la prison. La bombe a été récupérée par l’équipe des avaleurs de serpents nucléaires, qui s’est rendue en Angleterre pour la récupérer et la désamorcer. Malheureusement le MI6 voulait que cette bombe explose afin de renforcer le pouvoir de la Mafia khazar en Angleterre, leur siège dans le district financier de la City de Londres, pour compenser leur rapide perte d’influence.

 

Un des noms secrets des Chefs de la Mafia khazar qui dirige l’essentiel du monde depuis la City de Londres est Gog et Magog, malgré le fait que de nombreux historiens pensent que c’est le nom secret de la Russie, ce qui est une erreur. C’est le nom secret du sommet de la Mafia khazar et représente apparemment la région dont ils sont originaires. L’équipe secrète des avaleurs de serpents nucléaires est prête à être déployée en Israël à tout moment, si le pays devait s’effondrer après le retrait des grandes sociétés européennes d’Israël, et l’abandon de toute aide américaine afin de se mettre en conformité avec la loi américaine. Il est en effet illégal d’accorder des aides à une nation qui dispose d’armes nucléaires sans avoir ratifié le traité de non-prolifération nucléaire. Israël possède des armes nucléaires détectables à partir de satellites équipés de détecteurs à l’hélium 3, et n’a jamais admis en avoir possédé, ni accepté de signer le traité de non-prolifération nucléaire. Il faut que nous exigions tous que notre Congrès et l’Administration se conforment à la loi et coupent immédiatement toute aide financière et militaire à Israël, et procèdent à l’arrestation de tous les dirigeants des sociétés-écrans de l’espionnage israélien comme l’AIPAC, la JINSA, le Defense Policy Board, le Joint in NYC et l’ADL, etc.

 

 

Sans avoir de certitude, on soupçonne qu’un nombre significatif de ces charges nucléaires volées ont déjà été récupérées. Il a été rapporté qu’un message très solennel avait été adressé à «Bibi» Netanyahou et ses Likoudistes, ainsi qu’à tous les dirigeants des sociétés-écrans de l’espionnage israélien en Amérique, comme l’AIPAC, la JINSA, le Defense Policy Board, l’ADL et autres. En quoi consistait cette sérieuse mise en garde ? Si les informations des initiés sont exactes, on a dit à ces gens que s’il se produisait un autre coup monté israélien sous faux pavillon, les commanditaires ou les participants seraient poursuivis dans la cadre de la Sécurité Nationale américaine pour être éliminés, et que les structures de défense qui y auraient collaboré seraient réduites en poussière.

 

 

Le reste de l’histoire de la Mafia khazar sera probablement déterminé par VOUS

 

L’avenir de la Mafia khazar des Rothschild sera probablement déterminé par les lecteurs de Veterans Today et par Nous le Peuple qui apprenons l’histoire secrète et interdite de la Mafia khazar qui a été expurgée des livres d’histoire et des bibliothèques par la Mafia khazar, pour dissimuler leur horrible histoire que personne ne tolérerait si elle était connue. Donc partagez cette histoire avec votre famille, vos amis et associés et rendez la virale. Qu’il soit clair que si la Mafia khazar ne peut plus opérer dans le secret le plus absolu, elle sera attaquée de toutes parts et détruite à jamais. Donc brisez leur secret en dévoilant leur histoire secrète afin que tous les Américains la connaissent et la comprennent. C’est la raison pour laquelle ils ont investi tant d’efforts pour acheter et contrôler les grands médias de masse et l’éducation collective y compris les collèges et les universités, pour s’assurer que les habitants du monde ne découvriraient jamais leur terrible secret, qui est si inhumain, si mortel que le monde entier se liguerait contre eux et les attaquerait de toutes parts à tous les niveaux où qu’ils se trouvent.

 

 

 

La grande question demeure : la véritable raison de l’incroyable malveillance et de la sauvagerie des dirigeants de la Mafia khazar envers la race humaine était-elle un à-côté, une nature profonde ou un aspect entretenu ? Certains pensent que ce grossier parasitisme et cette inclination au massacre de masse, cette addiction à la pédophilie, au sacrifice sanglant d’enfants sont dus à une culture perverse, décrite comme un tribalisme malveillant, caractérisé par l’illusion paranoïde de la supériorité raciale du groupe. D’autres sont d’avis que les dirigeants de la Mafia khazar appartiennent à la lignée de Caïn, que les enfants de Caïn sont ceux du démon et n’ont absolument aucune âme ni conscience humaine, mais sont de purs prédateurs tels une bête sauvage tout en présentant deux visages (Janus), capables de tromper les gens par une belle apparence. Peut-être y a-t-il des deux. En tout cas, il est temps de révéler ce mal, le pire mal que le monde ait jamais connu. Il est temps que le monde unisse ses efforts pour éradiquer ce problème une fois pour toutes, par tous les moyens nécessaires.
La Mafia khazar est obsédée par l’idée de transformer l’Amérique en état policier semblable à une deuxième bande de Gaza. Il appartient à tous les bons Américains de le faire savoir, d’y mettre fin et de reprendre notre nation des mains de ces infiltrés qui utilisent des sociétés-écrans de l’espionnage israélien comme l’AIPAC. Allez vivre en paix ou retournez en pays khazar.

La Mafia khazare est un Syndicat mondial du Crime Organisé qui a infiltré en profondeur et détourné les institutions politiques des États-Unis d’Amérique. Et la Mafia khazare a réussi à prendre le contrôle du Congrès américain, des dernières administrations restantes et à amener l’Amérique à organiser des guerres pour le compte d’Israël au Moyen-Orient, en élaborant toutes sortes de coups montés, y compris l’attentat nucléaire sur l’Amérique le 11 septembre 2001. Dans notre premier article [1] sur la Mafia khazare, nous avons détaillé l’histoire occulte qui avait été expurgée des bibliothèques et des livres d’histoire et n’est pas enseignée dans les cours d’histoire à l’université. Il est évident que les dirigeants de la Mafia khazar sont extrêmement habiles, spécialistes de l’infiltration et de l’utilisation d’autres groupes pour se dissimuler, particulièrement ceux qui sont fondés sur les différentes religions populaires.

La Mafia khazare dispose des meilleurs experts mondiaux pour infiltrer et détourner n’importe quel mouvement politique, idéologique ou religieux et ils ont obtenu quelques grandes réussites par l’infiltration en détournant le sens des religions comme le Judaïsme, le Christianisme et certaines parties de l’Islam (wahhabisme, salafisme [2]). Prenez le cas de l’infiltration réussie du Christianisme en Amérique pour constituer leSionisme chrétien qui est un dénigrement complet du Nouveau Testament et des enseignements de Jésus et ignore totalement l’Apocalypse 2:9 et 3:9 où sont évoqués les Juifs pervertis (par Satan et Balaam, NdT.). L’infiltration et le détournement pervers du Judaïsme par la Mafia khazar est légendaire, bien que ce genre de Judaïsme n’ait rien à voir avec le Judaïsme de la Torah et n’est qu’une forme visiblement dévoyée qui mérite plus le nom de Talmudisme babylonien [3] ou culte de Baal, culte de Moloch, du Hibou ou plus précisément de la Synagogue de Satan.

Tous les étés, en juillet les grands dirigeants de la Mafia khazare et leurs sujets se réunissent à Bohemian Grove dans la Forêt de Redwood près de San Francisco en Californie pour discuter et décider des politiques du gouvernement américain pour l’année à venir. C’est un fait établi, que beaucoup de dispositions politiques du gouvernement américain sont négociées avec en arrière-plan des rituels de sacrifices d’enfants, y compris la célèbre « Cremation of care », et un flot ininterrompu d’orgies homosexuelles et pédophiles.

Quel est le mal inimaginable qui se dissimule derrière le Talmudisme babylonien ?
Certains appellent ce Talmudisme babylonien : Le satanisme occulte ou Luciférisme de la super-élite ou ceux qui se désignent eux-mêmes comme les Illuminati, le Cercle des Douze ou les Disciples de Satan. Que vous le vouliez ou non, c’est un fait qu’en ce moment-même la Mafia khazare dirige la plupart des institutions du gouvernement américain, y compris le Congrès, l’appareil judiciaire et la Cour Suprême, dont on sait que cinq des neufs juges sont corrompus et dans la poche de la Mafia khazar. Nous savons de source sûre par des enregistrements des services de renseignement que ces cinq-là ont été illégalement influencés pour valider la décision inconstitutionnelle et infâmante concernant Citizens United qui a permis à des chevilles ouvrières de la Mafia khazare basées à l’étranger comme Sheldon Adelson de soutenir financièrement la réélection de nombreux Républicains.

Nous savons avec certitude que le Congrès américain est dirigé sous la coupe de la Mafia khazare par l’intermédiaire de ses chevilles ouvrières et leurs agents. Comment le savons-nous avec certitude ? John Boehner a violé son serment de fonction et la Loi Logan (1), en se rendant coupable de trahison lorsqu’il a invité « Bibi » Netanyahou à s’exprimer devant le Congrès ! Boehner a-t-il bu un coup de trop et a-t-il commis un acte de trahison ? Pourquoi a-t-il été sanctionné, arrêté et démis de ses fonctions de Président de la Chambre des Députés pour avoir transgressé la Loi Logan et n’avoir cessé, de soutenir et d’apporter son aide à l’ennemi étranger, c’est à dire Israël, qui a dirigé l’attentat nucléaire sur l’Amérique le 11 septembre 2001 ? Nous savons maintenant que le Président de la Chambre des Députés a transgressé son serment de fonctionnaire et la Loi Logan.

(1)La Loi Logan est une loi fédérale des États-Unis qui interdit aux citoyens non autorisés de négocier avec les gouvernements étrangers. Elle a été adoptée en 1799 et modifiée en dernier lieu en 1994. La Violation de la Loi Logan est un délit , punissable par la loi fédérale d’un emprisonnement allant jusqu’à trois ans.(NdT)

Boehner a invité « Bibi » Netanyahou à s’exprimer devant le Congrès indépendamment du Président des États-Unis, et s’est rendu en Israël durant la dernière semaine de son mandat pour aider Israël à bloquer les négociations américaines avec l’Iran sur le nucléaire iranien. Oui, il s’agit d’une violation très claire de son serment de fonction, de la Loi Logan et cette violation peut être être considérée comme une haute trahison envers l’Amérique en aidant Israël; et nous savons avec certitude qu’Israël est un ennemi véritable bien que dissimulé de l’Amérique,parce qu’il est l’auteur de l’attentat nucléaire du 11 septembre 2001, selon des preuves accablantes des services secrets maintenant accessibles. Ainsi que quarante-sept membres du Congrès qui ont envoyé une lettre sans autorisation préalable à l’Iran ; en affirmant que l’Iran pouvait s’attendre à ce que tout accord soit ultérieurement annulé par un nouveau Congrès. Et ils ont envoyé cette lettre à la demande de Netanyahou. Bien sûr, comme d’énormes revenus, des avantages en nature et quelques privilèges bien rémunérés ainsi que des allocations régulières leur sont versés sur des comptes offshore provenant de l’AIPAC & Co, ils ont conscience que s’ils ne se conforment pas aux souhaits de Netanyahou, le robinet de l’argent israélien va se tarir.

En quoi consiste exactement le Talmudisme babylonien qui est la philosophie et le mode de fonctionnement des Dirigeants de la Mafia khazar ?

Certains experts qui ont étudié le Talmudisme babylonien l’ont également évoqué selon les termes de la Synagogue de Satan ou l’ancienne Magie Noire ou la Magie de l’argent babylonienne, l’art de la magie noire, c.à.d. de créer de l’argent à partir de rien tout en facturant aux autres des intérêts usuraires pour quelque chose qui aurait dû leur appartenir dès l’origine. C’est le Président George Washington qui avait averti que la Franc-maçonnerie avait été infiltrée et détournée par des Satanistes qui l’utilisaient comme couverture, et nous savons maintenant que cette évolution s’est poursuivie jusqu’à ce que les plus hauts degrés de la Franc-maçonnerie aient été complètement usurpés par la Mafia khazare qui s’en sert pour obtenir des faveurs politiques et des privilèges particuliers de la part d’autres Francs-maçons qui occupent des postes élevés.

Les dirigeants de la Mafia khazare ont également infiltré et détourné l’essentiel de la Chrétienté !

L’infâme pasteur radical
sioniste chrétien, le
Révérend John Hagee

Pourquoi celui-ci ignore-t-il l’Apocalypse 2:9 et 3:9 ? N’aurait-il jamais entendu parler des enseignements de Jésus de Nazareth sur la Synagogue de Satan ? Pourquoi ignore-t-il que prêcher le Christianisme en Israël est un crime punissable de cinq ans de prison ? Ne sait-il pas qu’Israël abrite les plus grands trafiquants d’esclaves sexuels et trafiquants d’organes de l’histoire avec le plus fort taux de fréquentation de prostituées esclaves sexuelles, la plupart originaires de l’Ukraine et de l’Europe de l’est ? Pourquoi ignore-t-il qu’Israël a dirigé un attentat terroriste nucléaire contre l’Amérique le 11 septembre 2001 ?

Comment se fait-il qu’il ne connaisse pas les résultats récents sur la recherche génétique de l’université Johns Hopkins qui démontrent que 97,5 % des Juifs israéliens n’ont aucun sang hébreu et aucun droit ancestral sur la terre palestinienne et ne sont pas des sémites, alors que 80% des Palestiniens ont de l’ancien sang hébreu, possèdent les droits ancestraux sur la terre et sont de véritables sémites ? A-t-il bu trop de doses du Kool-Aid talmudique babylonien au cours de voyages de luxe que lui a payé Israël ?

Mais l’infiltration des religions par la Mafia khazare ne s’est pas limitée au Judaïsme, les dirigeants de la Mafia khazare ont également infiltré l’essentiel de la Chrétienté, et cette infiltration a produit ce qu’on appelle le Sionisme chrétien qui est en fait une forme dévoyée du Christianisme fondée sur de gros mensonges bien positionnés. Le premier gros mensonge est que les Juifs vivant en Israël sont les frères et les sœurs apparentés de Jésus-Christ et que de ce fait tous les Chrétiens sont soumis à eux en tant que Peuple élu de Dieu. Bien sûr nous savons qu’il y a de nombreux problèmes par rapport à cette revendication des Israéliens notamment d’être directement apparentés à Jésus de Nazareth. Pourquoi ? Parce que la récente recherche génétique de l’université Johns Hopkins démontre que près de 97,5% des Juifs vivant en Israël n’ont absolument aucun sang hébreu, alors que près de 80% des Palestiniens ont de l’ancien sang hébreu. Donc nous savons avec certitude que les Juifs israéliens ne sont pas des sémites du tout, mais sont des Khazars et des Ashkénazes d’Europe centrale, alors que les Palestiniens sont de véritables sémites. Cela signifie que les Israéliens sont les plus grands antisémites au monde et n’ont aucun droit ancestral à l’ensemble de la Palestine.

Les dirigeants de la Mafia khazar ont également infiltré et détourné une partie de l’Islam.

Mais cela ne s’arrête pas là, les dirigeants de la Mafia khazare ont également infiltré et détournés les valeurs d’une partie de l’Islam, et particulièrement le Wahhabisme par l’intermédiaire de la famille royale saoudienne qui admet sur son site internet qu’elle a des origines juives [2]. Par conséquent, l’Arabie saoudite a été accusée d’être l’une des nations les plus arriérées, misogynes et brutales au monde et le soutien principal des opérations terroristes sous faux pavillon du genre Gladio israéliennes.

Voilà ce que les dirigeants de la Mafia khazare peuvent faire lorsqu’ils ont le pouvoir absolu sur les gens en utilisant la religion comme façade pour leur totalitarisme fasciste incroyable et qu’ils ont, grâce au soutien des banksters mafieux khazars des Rothschild, un accès illimité à la fabrication de l’argent dont ils ont besoin pour acheter et se mettre dans la poche la plupart des politiciens et des ministres de gouvernements.

Pourquoi la Mafia khazare a-t-elle si bien réussi à infiltrer et détourner les valeurs des États-Unis d’Amérique et tant d’autres pays du monde ? Les dirigeants au sommet de la Mafia khazare ont prétendu avoir autant de réussite et de pouvoir parce que leur dieu Lucifer (alias Baal ou Moloch) leur avait accordé le pouvoir en échange de leur soumission à sa volonté, en présentant des sacrifices humains comme offrandes et en mettant en œuvre différentes méthodes de dépopulation générant la mort des peuples afin d’éliminer et de purifier la race humaine par la survie des plus aptes. Car nous savons maintenant avec certitude que l’essentiel de leur réussite provient de leur subtile capacité à montrer leurs deux visages (Janus). Mais leur véritable pouvoir provient de leurs pratiques illégales, inconstitutionnelles et l’escroquerie de la magie de l’argent babylonienne. C’est un pouvoir financier qu’ils ont acquis en mettant la main sur le système d’émission et de distribution de la masse monétaire américaine en instituant également 90 % des banques centrales du monde dans leur sphère privée. Ils ont utilisé de l’argent imaginaire sans garantie qu’ils ont prêté à leurs clients captifs à des taux usuraires pour réaliser d’énormes profits avec leurs échanges monétaires.

Afin d’infiltrer et d’utiliser ces groupes aussi efficacement comme ils l’ont fait pendant des siècles, les dirigeants de la Mafia khazare ont utilisé leur capacité subtile à montrer deux visages. Cette aptitude rare pour réussir en politique a été appelée le principe de Janus, qui consiste à montrer un visage bienveillant et protecteur en public, mais qui est associé à une malveillance profonde (camouflage) sans âme, inhumaine si ignoble qu’elle semble inimaginable pour la plupart des humains ordinaires qui ont une âme.

« Bibi » Netanyahou est le dirigeant opérationnel de la Mafia khazare et possède un long passé d’agent du KGB avant l’effondrement de l’Union Soviétique. Lorsque cet effondrement s’est produit grâce aux efforts astucieux et ingénieux de l’Ambassadeur Lee Wanta, beaucoup des Juifs russes du KGB, qui étaient des membres de haut rang de la Mafia khazare, n’étaient plus sous le contrôle des Bolcheviques en Russie. Ils ont donc transféré leur base d’opération en Israël qui avait été constituée comme une nation bolchevique dissimulée au nom des Rothschild. En fait les Rothschild ont financé la construction de la Knesset, dont l’architecture fourmille de symboles et de géométries maçonniques.

De fait, la Mafia khazare des Rothschild (MKR ou RKM en anglais)) a été la source initiale du Bolchevisme qui n’est rien d’autre qu’une couverture du Talmudisme babylonien exprimée sous forme de tribalisme judaïque raciste et malveillant. Et un des traits caractéristiques de cette Mafia khazar bolchevique est la vengeance impitoyable qu’elle exerce sur ceux qui contrecarrent ses projets. C’est le but de leur vie, de prendre leur revanche sur leurs ennemis qui sont tous des Chrétiens et des Musulmans, qu’ils qualifient tous de Goyim, ce qui signifie à leurs yeux du bétail qu’il faut abattre. Le désir ancestral de la Mafia khazare d’exercer une vengeance impitoyable envers tous ceux qui ont contrecarré leurs projets ne souffre pas d’exceptions. Comme nous l’avons mentionné dans la 1ère partie, la Mafia khazare des Rothschild a exercé une vengeance impitoyable contre la Russie en 1917 en provoquant le plus grand bain de sang au monde dans un sillage de tortures, de viols et de massacres massifs. Durant le régime bolchevique en Russie, ils ont procédé au massacre d’environ 100 millions de citoyens russes innocents, y compris du Tsar et de toute sa famille enfants inclus. C’est un fait notoire qu’historiquement le groupe que la Mafia khazare des Rothschild, comme la plupart des Talmudistes babyloniens, haïssait le plus étaient les Chrétiens du monde entier, mais particulièrement en Amérique. L’Islam arrive tout se suite en seconde position dans le classement des cibles génocidaires de la Mafia khazare. Ensuite les agents bolcheviques khazars ont dépouillé la Russie de toutes ses richesses, y compris l’or, l’argent, les œuvres d’art et les joyaux qui n’ont pas été récupérés ou n’ont pas donné lieu à réparation aux Russes survivants jusqu’aujourd’hui. A ce jour ces mêmes familles de la Mafia khazare (alias la Synagogue de Satan) détiennent d’immenses richesses. Il faut espérer qu’un jour les Russes les récupéreront sous forme de dédommagements des dirigeants de la Mafia khazare. 

Aujourd’hui beaucoup de juifs insistent continuellement sur ce qu’ils appellent l’Holocauste perpétré en Europe au cours de la Deuxième Guerre Mondiale.

La traduction des anciennes racines terminologiques anglaises signifie en fait le sacrifice ardent à Lucifer. Non, ce ne sont pas 6 millions de Juifs qui ont péri dans les camps de travaux forcés des Nazis, parce que des archives officielles de la Croix-Rouge montrent qu’environ 200 000* d’entre eux sont morts de maladie, la plupart du temps du typhus et de privations parce que les lignes de ravitaillement étaient bombardées par les Alliés.

*Le document de référence de la Croix-Rouge internationale est bien authentique, mais ne représente qu’une faible partie des cas. Un rapport Croix-Rouge internationale confirme que l’Holocauste de six millions de juifs est un canular.   Pour un rabbin US, «la vérité est que même pas un million de juifs a été tué» durant l’holocauste

Les Khazars talmudiques babyloniens ont dirigé le génocide arménien qui a été expurgé des livres d’histoire et devenu inaccessible au public. L’horrible crucifixion de jeunes adolescentes arméniennes après leur viol a été ordonnée par les Dirigeants de la Mafia khazare afin de terroriser aussi bien les Arméniens capturés que leurs auteurs turcs pour leur rappeler ce qui arrive à ceux qui résistent au règne de la Mafia khazare.

Ci-dessous la crucifixion des jeunes filles arméniennes près de Deir ez-Zor (actuellement en Syrie), dont certaines, comme le montre la photo, ont été sauvées par des bédouins arabes.

Des tirefonds ont été enfoncés dans les poignets et les pieds de ces jeunes filles pour les clouer à des poteaux en bois. On leur a dit que si elles voulaient croire en Jésus-Christ, alors elles pouvaient aussi mourir comme lui. C’est la même haine dont témoignent les adeptes du PNAC et les citoyens binationaux vivant en Amérique « Israël d’abord » et les plus virulents Tribalistes judaïques vivant en Israël à l’égard des Chrétiens américains et des Américains en général.

Ils ont choisi les plus belles adolescentes vierges pour les déshabiller, les violer et les crucifier publiquement en forçant les habitants du lieu à regarder le spectacle en les menaçant avec des armes. Personne n’a pu les protéger ou réagir à leurs cris à glacer le sang lorsqu’elles ont été crucifiées, parce que tous les Arméniens avaient été désarmés et attendaient eux-mêmes d’être raflés, massacrés et affamés progressivement. Allons-nous permettre à ces démons de la Mafia khazar néo-bolchevique talmudique babylonienne de faire ce genre ce choses à nos femmes et nos enfants ? Ne remettez jamais vos armes et si quelqu’un essaie de vous les enlever, utilisez-les pour vous défendre, comme Soljenitsyne l’a suggéré dans son livre l’Archipel du Goulag, et d’en tuer le plus possible en état de légitime défense, parce que si personne ne se lève pour se battre lorsqu’ils commenceront, nous serons de toute façon assassinés par la Mafia khazar. Si nous nous défendons tous à 100% lorsqu’ils viendront nous chercher, ils pourront être arrêtés. Oui il y aura des pertes importantes, mais nous ne pouvons pas laisser ces monstres de la Mafia khazar des Rothschild nous massacrer massivement sans bouger le petit doigt.

 Ne vous attendez à rien d’autre qu’à la torture et au meurtre de la part des Dirigeants de la Mafia khazar, que ce qu’ils ont infligé aux Arméniens, aux Russes et aux Allemands à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale. Nous savons qu’il est établit que cette Mafia khazar a profondément infiltré, détourné l’Amérique et contrôle le Congrès américain par une corruption massive, le chantage et la compromission. Si nous permettons à ces Infiltrés de la Mafia khazar de transformer l’Amérique en un Gaza bis, ils vont créer le plus grand camp de prisonniers à ciel ouvert au monde et commettre le plus grand génocide jamais perpétré au monde. Ils sépareront les femmes et les petites filles des hommes et les violeront quand ils voudront avant de les assassiner. Voilà leur projet secret pour l’Amérique, qu’ils appellent les Goyim américains. N’oubliez jamais ce que ces monstres inhumains sans âme ont infligé aux Arméniens et aux Russes chrétiens entre  1915 et 1917, et aux femmes et aux filles en Allemagne à la fin de la Deuxième Guerre Mondiale. Pouvez-vous imaginer l’énormité des dédommagements en compensation qu’un Tribunal international infligera à ces familles démesurément riches de la Mafia khazar qui ont dépouillé de leurs biens et pillé toutes les richesses des Arméniens après le viol, la torture et le génocide d’un million et demi d’entre eux ?

La divulgation complète de la liste des génocides et des crimes contre l’humanité et la plupart des sociétés du monde est maintenant en cours grâce à l’Internet et au bouche à oreille et ne peut plus être ni empêchée ni arrêtée par la Mafia khazar. Le monde entier se retourne maintenant vers la Mafia khazar et ne tardera pas à la traduire en justice. Et maintenant pour la première fois, nous avons des preuves matérielles que le génocide turc d’un million et demi d’Arméniens entre 1915 et 1919 comprend la crucifixion de jeunes filles arméniennes clouées aux poignets et aux pieds, était dirigée par des Talmudistes babyloniens. Le rédacteur de Veterans Today Mike Harris a découvert de nouvelles preuves matérielles de cette histoire occulte qui, comme tant de crimes secrets de la Mafia khazar, a été expurgée des livres d’histoire et des bibliothèques, pour protéger la Mafia khazar d’une divulgation complète de son côté inhumain absolu, de sa barbarie sans borne, et de ses projets et activités génocidaires.

La Mafia khazare a crée les Camps de concentration nazis pour fournir une main-d’œuvre forcée gratuite constituée par les Juifs de la classe moyenne et pauvre, afin de permettre aux sociétés multinationales concernées de générer de gros profits de guerre en  mettant en place « des mots incantatoires »,  déclenchant un contrôle mental pour éviter toute critique éventuelle à l’égard de leurs intermédiaires et agents qui seraient des Juifs endoctrinés ayant avalé leur Kool-Aid. Ces camps de travaux forcés ou camps de travail nazis ont été construits par les grandes sociétés multinationales associées à la Mafia khazar pour faire réaliser d’énormes profits aux Banksters Rothschild et créer une obstruction permanente à toute critique de leurs intermédiaires et représentants opérant sous la couverture du Judaïsme.

Oui, les Dirigeants de la Mafia khazare se sont montrés très rusés en créant ces deux mots incantatoires par le contrôle mental que sont les mots Holocauste et antisémitisme, pour bloquer sur le champ toute critique des Juifs qui allaient pourvoir aux besoins de la Mafia khazare au cours des années à venir dans le monde entier. Oui, c’était une chose terrible pour tous les Juifs fortunés liés à la Mafia khazar de quitter l’Allemagne avant la guerre et d’abandonner les Juifs de la classe moyenne et inférieure à leur sort d’être raflés  et conduits dans les camps de travail où ils ont été obligés de servir la machine de guerre nazie. Aussi atroce que cela ait été, rappelez-vous que cela a été organisé par des Juifs du sommet de la pyramide qui s’étaient vendus à la Mafia khazar des Rothschild. Et si vous considérez que près de 75 millions de gens ont été tués lors de la Deuxième Guerre Mondiale, le chiffre de 200 000 ne représente qu’une fraction de l’ensemble (si l’on considère le chiffre officiel, cela représente 5% des pertes, NdT.)

…..

Ce sont les mêmes familles de la mafia khazare qui ont infiltré et détourné l’Amérique et veulent faire subir le même sort à nous et à nos familles après avoir transformé l’Amérique en un État policier israélien, leur nouveau Gaza bis, le plus grand camp de prisonniers à ciel ouvert au monde. Ces Dirigeants de la Mafia khazare veulent ensuite faire des Américains de nouveaux Palestiniens et nous dépouiller de toutes nos richesses, de tous nos biens immobiliers et mobiliers avant d’éliminer progressivement 90% d’entre nous pour ne conserver que 10% d’esclaves endoctrinés mentalement, à leur service. N’oubliez pas les deux millions de morts de toutes les guerres du Moyen-Orient dont sont responsables les Juifs israéliens grâce à la manipulation du Congrès américain, du peuple américain, et de l’Administration américaine, qui ont permis de lancer des guerres au nom d’Israël pour le compte de la Mafia khazare des Rothschild et d’utiliser des soldats américains comme chair à canon israélienne dans les conflits destinés à créer un Grand Israël.

C’est le Judaïsme talmudique babylonien contrôlé par la Mafia khazare des Rothschild, également connu sous le nom de Bolchevisme ou de Tribalisme judaïque malveillant, qui a été responsable de plus de 179 millions de morts rien qu’au cours du siècle dernier. Peut-être est-il temps pour le monde entier de se focaliser sur tous ces morts et sur le groupe qui en est le véritable responsable : la Mafia khazare des Rothschild.

N’oubliez pas le Projet de la Mafia khazare des Rothschild pour les Etats-Unis d’Amérique et le peuple américain. Ce projet a été clairement énoncé par « Bibi » Netanyahou en 1990 dans le Finks Bar de Jérusalem. L’enregistrement a eu pour témoins des agents de renseignement chevronnés qui le surveillaient. Gardez en tête qu’il est de notoriété publique parmi les agents de terrain de nombreux services de renseignement du monde entier que « Bibi » Netanyahou est le dirigeant opérationnel de la Mafia khazare, qu’il est un dirigeant du renseignement qui met la main à la pâte, et qu’il a une longue expérience de la gestion de tous les agents du Mossad et autres intermédiaires-clé et Sayanims (agents dormants) déployés en Amérique pour espionner l’Amérique et les Américains.

Beaucoup de ces agents du Mossad, et autres ressources-clé et Sayanims sont bien dissimulés et profondément intégrés dans de nombreuses institutions du gouvernement américain, y compris le Congrès, l’Administration, ainsi que dans les grandes universités et les soi-disant groupes de réflexion à but non lucratif. Prenez en compte les paroles de ce dirigeant opérationnel raciste et sous-homme de la Mafia khazar des Rothschild qui ont été enregistrées au Finks Bar. C’est cet individu inhumain incroyablement malveillant qui a planifié, ordonné et supervisé l’attentat nucléaire contre l’Amérique le 11 septembre 2001. Ne vous laissez plus berner par les mensonges à deux facettes qui sont souvent répandus par les grands médias maitrisés par la Mafia khazar : « Si nous sommes pris, ils nous remplaceront par des gens du même acabit. Donc peu importe ce que vous faites, l’Amérique est une vache à lait et nous allons la traire jusqu’au bout, la dépecer et la vendre morceau par morceau jusqu’à ce qu’il n’en reste que le plus grand état-providence que nous allons créer et contrôler. Pourquoi ? Parce que c’est la volonté de dieu et que l’Amérique est assez grande pour encaisser le coup afin que nous puissions le refaire, encore et encore. C’est ainsi que nous traitons les pays que nous haïssons. Nous les détruisons très lentement et les faisons souffrir pour avoir refusé d’être nos esclaves. »

Conclusion :

Remarque aux militaires et policiers américains dont la plupart sont maintenant entraînés par l’ADL (Anti-defamation League, une émanation du B’nai B’rith israélien) comme forces d’occupation anti-terroristes :Quand allez-vous vous réveiller et cesser de vous laisser utiliser comme chair à canon par la Mafia khazare pour massacrer les ennemis d’Israël ? Pourquoi mourir pour moins que rien, pour une Cabale du Crime Organisé particulièrement malveillante ? Pourquoi vous exposer à la mutilation, la mort et une vie de handicapé pour les beaux yeux de la plus grande entreprise criminelle au monde ? Affrontez la réalité, alors qu’au moment où vous vous battiez au Moyen-Orient, vous combattiez pour Israël et la Mafia khazar, pas l’Amérique, et la Mafia khazar et Israël vous utilisaient comme chair à canon en lieu et place de la leur.

Vous avez été facilement incités à vous battre pour Israël grâce aux gros mensonges du gouvernement américain relayés par les grands médias sous contrôle (CMMM), les scénarios trompeurs et la Propagande de la Mafia khazar et il est temps de cesser de vous faire avoir. Il vaudrait beaucoup mieux que vous soyez déployés pour protéger les frontières de l’Amérique et pour combattre les cartels de la drogue et les trafiquants d’êtres humains qui les infiltrent pour le compte de la Mafia khazar.

Nos Pères Fondateurs savaient que les soldats américains ne devaient jamais être envoyés à l’étranger pour se battre pour les guerres des autres. Cela doit s’arrêter à présent et nous devons clarifier qui est notre véritable ennemi et comprendre que cet ennemi qu’est la Mafia khazar est dans nos murs et a infiltré et détourné le Congrès et aussi le gouvernement américain. Une fois que vous êtes envoyés pour vous battre dans les guerres israéliennes au Moyen-Orient, une fois stationnés sur le champ de bataille, il est naturel que les citoyens de ces pays que vous avez envahis veuillent essayer de tuer autant de soldats américains que possible. Ne feriez-vous pas de même si quelqu’un envahissait votre nation et utilisait des bombardements anonymes pour massacrer en masse des centaines de milliers de femmes et d’enfants innocents pour détruire votre infrastructure ? Bien sûr, une fois que des soldats américains sont tués, c’est discutable. Leurs frères d’armes deviennent particulièrement motivés pour tuer ou être tués, provoquant ainsi l’escalade du conflit comme dans la vendetta de McCoy-Hartfield de 1863-1891. Peu de temps après, la plupart des soldats américains déployés au Moyen-Orient sont totalement endoctrinés mentalement, incités à croire qu’ils ont le droit d’être là et qu’ils jouent le rôle de gendarme du monde alors qu’ils ne sont rien d’autre que de la chair à canon sous contrôle mental pour la Mafia khazar et les Israéliens.

Et lorsqu’ils rentrent chez eux, blessés, estropiés et handicapés en raison de tout l’uranium appauvri auquel ils ont été exposés, ils sont considérés comme des moins que rien par le Department of Veterans Affairs (ou VA) et exposés aux malversations et aux mauvaises pratiques des VA, beaucoup étant incapables de trouver du travail, beaucoup finissant comme des sans-abri, divorcés et abandonnés. Et si jamais ils reconnaissent qu’ils souffrent de symptômes de SPT (Symptôme de Stress post-traumatique) auprès d’un médecin manipulateur à l’esprit déformé des VA, alors on leur retire le droit constitutionnel de posséder des armes et on leur prescrit un cocktail de médicaments qui les incite au suicide et en provoque chez les anciens militaires du Moyen-Orient. Les VA gèrent en fait un programme de « nettoyage » pour le compte de la Mafia khazar et d’Israël pour s’assurer que les vétérans qui rentrent chez eux en ayant besoin d’aide n’en reçoivent pas. Tout est fait pour ruiner leurs vies et en faire des citoyens de seconde zone, à moins qu’ils ne continuent de croire aux gros mensonges, aux faux scénarios et à la propagande du gouvernement américain contrôlé par la Mafia khazar. Ce traitement et ce contrôle mental infligés aux soldats américains sont si criminels et inhumains que c’en est stupéfiant. Et les pourris qui infligent cela à nos bons soldats qui ont été trompés et manipulés, doivent être poursuivis en justice aux côtés des autres agents, intermédiaires et exécutants aux deux visages de la Mafia khazar en Amérique. 

La manière dont on a menti, arnaqué et contrôlé mentalement les soldats américains, utilisés comme chair à canon, est absolument écœurante et tous les Américains devraient être furieux, particulièrement les soldats.Quand les soldats américains vont-ils se réveiller et commencer à refuser d’obéir à ces ordres illégaux, inconstitutionnels de commettre des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité et quand vont-ils refuser d’envahir des pays étrangers qui ne nous ont jamais agressés le moins du monde ?

Si les troupes américaines qui ont combattu dans ces guerres au Moyen-Orient pour le compte d’Israël se réveillent un jour et comprennent ce que leur propre gouvernement leur a infligé au nom de la Mafia khazar et d’Israël, en les utilisant comme chair à canon, alors malheur à eux et les soldats américains refuseront collectivement de se battre pour toute guerre illégale. Si on vous ordonne d’attaquer et de désarmer des Américains, vous allez refuser de le faire et faire votre devoir envers Nous le Peuple, conformément à votre serment à la Constitution, en nous défendant contre ces infiltrés à deux visages de la Mafia khazar talmudique babylonienne et ces monstres inhumains sans âmes qui sont parmi nous et prétendent se préoccuper de nous alors qu’ils ne font que servir l’Empire du Mal de la Mafia khazar des Rothschild ; dont le seul but est de dépouiller, tyranniser, emprisonner, torturer et désarmer puis massacrer massivement leurs victimes comme ils le font avec les Palestiniens.

 

 

 

Sources:Preston James et Mike Harris et  Veteranstoday

 

Anarchie politique US: Dans quelle galère s’embarque Trump

Laisser un commentaire

president_2-1728x800_c

 

 

 

Le bref discours d’investiture du Président Trump est une déclaration de guerre à l’establishment US entier. Contre l’ensemble de ceux qui détiennent le pouvoir.

Trump a longuement expliqué que les ennemis des USA sont ici. Ce sont : les mondialistes ; les néocons et les autres partisans de l’unilatéralisme habitués à imposer les USA au monde et à les engager dans des guerres ruineuses et sans fin ; les politiciens qui servent l’establishment dirigeant plutôt que le peuple ; et à vrai dire, l’ensemble de l’aréopage d’intérêts privés qui laissent se dégrader les USA tout en profitant de la chose pour s’enrichir.

À vrai dire, le Président Trump s’est engagé dans une guerre bien plus dangereuse pour lui que s’il l’avait déclarée contre la Russie ou la Chine.

Qualifiés d’ennemis par Trump, les groupes d’intérêts sont bien ancrés et habitués à être au pouvoir. Leurs puissants réseaux sont toujours en place. Bien que la majorité soit républicaine à la Chambre des députés et au Sénat, la plupart des membres du Congrès sont redevables devant les groupes d’intérêts dirigeants qui leur fournissent les fonds de campagne, plutôt que devant le peuple ou le Président. Le complexe militaro-sécuritaire, les compagnies délocalisées, Wall Street et les banques, ne se soumettront pas à Trump. Pas plus que les médias de la pressetituée, qui appartiennent à des groupes d’intérêt dont le pouvoir est remis en question par Trump.

le-congres-americain-certifie-l-election-de-donald-trump-a-la-presidence

Aucun doute que son discours rassembleur [inclusiveness] sera ignoré par les fielleux de gauche, qui continueront à le traiter de raciste, tout comme les manifestants payés 50 dollars de l’heure, comme je l’ai déjà écrit.

À vrai dire, le leadership noir, par exemple, est piégé dans son rôle de victime, d’où il lui sera dur de sortir. Comment rallier des gens qui ont appris toute leur vie durant que le Blanc est raciste et qu’ils sont victimes des racistes ? Est-ce faisable ?

J’ai participé juste quelques instants à une émission de Press TV où nous étions censés fournir l’analyse du discours d’investiture de Trump. L’autre commentateur était un Noir de Washington. Le laïus intégrateur [inclusiveness] de Trump ne l’a pas impressionné, et l’animateur de l’émission ne s’intéressait qu’à montrer les manifestants embauchés pour discréditer les USA. Tant de gens ont des intérêts économiques à parler au nom des victimes, que ce genre de propos est disqualifiant.

Ainsi, en plus des mondialistes, de la CIA, des compagnies délocalisées, des industries d’armement, du gratin de l’OTAN en Europe, et des politicards étrangers habitués à se faire grassement rétribuer pour leur soutien à la politique étrangère interventionniste de Washington, Trump aura contre lui les leaders des gens discriminés, noirs, hispaniques, féministes, clandestins, homosexuels et autres transgenres. Cette longue liste inclut évidemment aussi les libéraux blancs, car ils sont convaincus que l’intérieur des USA est l’habitat des racistes blancs, des misogynes, des homophobes et des cinglés de la gâchette. Pour eux, ces 84% du pays devraient être placés en quarantaine ou claquemurés.

En d’autres termes, reste-t-il assez de bonne volonté dans la population pour permettre à un président d’unir les 16% de haineux aux 84% de forcenés ?

 

donald-trump_9db9db79

Voyez les forces qui s’opposent à Trump :

Comme leur pouvoir et revenu en sont revalorisés, les leaders noirs et hispaniques ont besoin de passer pour des victimes. Ils tourneront un œil désabusé vers l’ouverture de Trump ; elle est bonne pour les Noirs et les Hispaniques, mais pas pour eux.

Les dirigeants et les actionnaires des multinationales s’enrichissent avec les emplois délocalisés que Trump veut ramener dans le pays. Si les emplois reviennent, leurs profits, primes de rendement et gains en capital disparaîtront. Mais ce sera le retour de la sécurité économique pour la population US.

Le budget annuel de 1000 milliards de dollars du complexe militaro-sécuritaire est lié à la « menace russe ». Comme Trump veut le remplacer par des relations équilibrées, son assassinat ne peut être écarté.

De nombreux Européens doivent prestige, pouvoir et revenus à l’OTAN que Trump remet en cause.

Les profits du secteur financier viennent presque entièrement de la mise en esclavage des gens par la dette et du pillage de leurs pensions privées et publiques. Avec son représentant, la Réserve fédérale, le secteur financier peut déborder Trump avec la crise financière. La Banque de la Réserve fédérale de New York dispose d’un bureau de spéculation complet. Elle peut plonger le marché entier dans la tourmente. Ou soutenir tout marché, car sa capacité à créer des dollars US n’a aucune limite.

Tout l’édifice politique des USA s’est coupé de la volonté, des désirs et des besoins du peuple. Maintenant Trump dit que les politiciens seront responsables devant le peuple. Cela signifierait évidemment une importante réduction de leur sécurité au pouvoir, de leur revenu et richesse.

Il existe un grand nombre de groupes, financés par on ne sait qui. Par exemple, contre l’énergique engagement de Trump à défendre tout le monde contre l’establishment dirigeant, RootsAction a réagi aujourd’hui par une requête « demandant au congrès d’ordonner au Comité judiciaire de Chambre d’ouvrir une enquête de mise en accusation » et d’envoyer de l’argent pour la destitution de Trump.

Human Rights First, un autre groupe fasciste, attaque la protection des frontières voulue par Trump, car elle condamne « l’espoir d’un refuge pour ceux qui fuient la persécution ». Réfléchissez un instant à ceci : Selon les organisations libérales progressistes de gauche et les organisations des groupes d’intérêts raciaux, les USA sont une société raciste, à l’image du président Trump. Et malgré tout, les victimes du racisme se réfugieraient aux USA, là où elles subiront une persécution raciste ? Ça n’a pas de sens. Les clandestins viennent ici pour travailler. Demandez aux entreprises du bâtiment. Demandez aux abattoirs de volaille et d’animaux. Demandez aux services de nettoyage des régions de villégiature.

La liste de ceux qui ont déclaré la guerre à Trump est suffisamment longue, bien que l’on puisse encore en rajouter.

Nous devrions nous demander pourquoi un milliardaire âgé de 70 ans, propriétaire d’entreprises florissantes, marié à une fort belle femme et père d’enfants intelligents, est prêt à sacrifier ses dernières années à l’extraordinaire stress d’un président porteur de l’angoissant programme consistant à rendre au peuple son pouvoir. Il est certain que Trump s’expose à être assassiné. La CIA ne va pas ramasser ses cliques et ses claques et aller voir ailleurs. Pourquoi quelqu’un entreprendrait-il de restaurer en grand les USA, ce qu’a dit vouloir faire Trump, alors qu’il pourrait plutôt passer ses dernières années à prendre énormément de plaisir ?

Quelle que soit la raison, nous devons lui en être reconnaissants, et s’il est sincère, nous devons l’encourager. S’il est assassiné, il nous faudra prendre les armes, réduire en cendres le QG de la CIA de Langley et tous les abattre.

S’il réussit, il méritera le titre de Trump le Grand !

trump-abolish-federal-reserve-885x350

Russie, Chine, Iran, Venezuela, Équateur, Bolivie…, tous les pays sur la liste des victimes de la CIA devraient comprendre que l’ascension de Trump ne donne qu’une piètre protection. La CIA est une organisation mondiale. Ses rentables activités génèrent des revenus indépendants du budget US. Cette organisation est capable de lancer des opérations sans le consentement du président, ni même de son propre directeur.

La CIA a eu près de 70 ans pour se retrancher. Elle ne ramassera pas ses cliques et ses claques pour aller voir ailleurs.

Paul Craig Roberts
Original : www.paulcraigroberts.org/2017/01/20/trumps-declaration-war/
Traduction Petrus Lombard

Sources

La lignée du sang:les liens de parenté entre Hillary Clinton,Donald Trump,François Hollande et…Philippe Couillard

3 commentaires

Selon  Guillaume de Morant,de la Revue Française de Généalogie,le président élu américain est loin d’ètre banal et nous réserve de grandes surprises comme son origine., mais une nouvelle fois, la généalogie vient de s’inviter dans la campagne américaine et…l’histoire du monde. Les deux candidats,Donald Trump et Hillary Clinton  sont de la même famille ! Enfin, de la même famille généalogique, car si Hillary Clinton et Donald Trump sont bel et bien cousins, leur lien de parenté n’est pas des plus proches, au 19e degré !

En fait,ce sont de grands amis qui nous jouent la comédie pour prendre  le pouvoir.

En fait,ce sont de grands amis qui nous jouent la comédie pour prendre le pouvoir.

Selon MyHeritage, leur ancêtre commun était John de Gaunt, premier duc de Lancaster, comte de Richmond et duc d’Aquitaine et leur généalogie comporte de ce fait du sang royal. Dans leurs aïeux figure également le roi Edouard III d’Angleterre, ce qui comble d’aise le public américain, très friand de ce genre de « people relation ». Les généalogistes, que tout cela ne peut qu’amuser, se plaisent aussi à commenter les découvertes de  Jean-Louis Beaucarnot dans son dernier livre « Dico des Politiques », paru récemment aux éditions de l’Archipel.

On y découvre un autre lien de parenté, inédit celui-ci, entre Hillary Clinton et le  président français  François Hollande. Ils cousinent par les aïeux québécois de la candidate américaine, née Rodham, qui descend en effet du côté maternel, via son arrière-grand-mère Delia Martin, des familles Belleperche et Couillard, qui figurent également dans l’arbre généalogique du  président Hollande. La  première semaine de novembre 2016, c’était une autre information généalogique franco-américaine qui défrayait la chronique : on avait découvert un lointain cousin français au président américain milliardaire. Avec toutes les pincettes nécessaires…


HORS TEXTE

…et Philippe Couillard dans tout cela

 

Philippe Coiuillard

Philippe Couillard

Ce fédéraliste corrompu, ardent défenseur d’un Québec inféodé à Ottawa, est issu d’une vieille famille française du Québec, dont les ancêtres ont émigré au tout début de la colonie. L’aïeul du pseudo premier ministre, Guillaume Couillard de l’Espinay, un matelot et charpentier de Saint-Servan (35), commune aujourd’hui rattachée à Saint-Malo, s’est installé en Nouvelle-France en 1613. Il a été le premier colon français anobli par Louis XIV.

 

SON ANCÊTRE DIRECT:GUILLAUME COUILLARD DE LESPINAY

guillaume-couillard-de-lespinay

COUILLARD DE LESPINAY, GUILLAUME , charpentier, matelot et calfat, fils de Guillaume Couillard et Élisabeth de Vesins, fils-frère de Louis Hébert ; Originaire de Saint-Malo ou de la paroisse de Saint-Landry à Paris; b. c.  1591; ré. 1663 au Québec.

Couillard épousa Guillemette , fille de Louis Hébert, au Québec, environ 26 août 1621. Par elle , il avait 10 enfants, et à cause des nombreux descendants de ces enfants Couillard apparaît dans la généalogie de presque toutes les vieilles familles canadiennes-françaises.

Il était venu au Canada vers 1613 selon Champlain , qui parlait bien de lui en 1628. Couillard a été l’ un des premiers à installer de façon permanente dans la colonie. Louis Hébert, le premier agriculteur, est arrivé au Québec seulement en 1617. Après sa mort en 1627, Couillard lui succède l’élevage de ses terres, ayant hérité, par sa femme, la moitié de la succession de Hébert. En outre, dans la même année (1627) Champlain a également accordé à Couillard, pour des raisons personnelles, « une centaine d’ acres de terres pour effacer et de semences, » qui bordait sur la rivière Saint – Charles. En 1632 Couillard avait près de 20 acres en culture, et en 1639 , il possédait un moulin à farine. Le 8 Juillet de la même année Huault de Montmagny lui un «greffier chargé d’inspecter les terres cultivées et la nourriture des colons du Québec.» Nommé Il avait été la première personne à faire usage d’une charrue, au printemps 1628. En 1643 , il faisait la chaux pour la Compagnie des Cent-Associés.

À la fin de Juin 1628 Champlain, alarmé par l’approche de l’anglais et la menace de la famine à Québec, a décidé d’envoyer quelqu’un à Tadoussac pour réparer et ramener un bateau, dans le but de déplacer les gens unessential vers la Gaspésie. Couillard, le seul homme capable de mener à bien cette opération, a obstinément refusé de le faire, en dépit de son état de préparation normal d’être de l’aide. Dans la crainte d’être massacrés par les Indiens, « qu’il craignait pour sa peau, et ne voulait pas quitter sa femme, de peur de la perdre. »

Lorsque le Québec a été capturé en 1629, la famille de Guillaume Couillard était la seule famille complète qui a accepté de vivre sous l’occupation, et Champlain qui lui sont confiées deux jeunes filles indiennes, Charité et Espérance , qu’il avait adoptées. Après le retour des Français en 1632 Couillard a continué à travailler sans ménagement pour la colonie.

Cette famille est rattachée à une branche  secondaire  de la famille de Donald Trump.

 

 


Robert Trump, le « cousin » mayennais de Donald Trump !

 

Robert Trump et sa femme Solange.

Robert Trump et sa femme Solange.

Un parent éloigné de Donald Trump vit en Mayenne ! Il s’appelle Robert, il a 67 ans et il habite avec sa femme à Brecé dans le nord du département. France Bleu Mayenne l’a rencontré.

Il s’appelle Robert Trump. Il a 67 ans et il est Français. Il vit dans un petit village d’à peine 800 habitants, aux confins de la Mayenne et de l’Orne. Et il aurait donc un lien de parenté avec Donald Trump. Oui, oui, vous avez bien lu, le candidat Républicain à la présidence des Etats-Unis.

La famille paternelle de Robert Trump vient de Manchester. Edmond, son grand-père, y est né avant de poser ses valises en France après la Première Guerre Mondiale. C’est donc de cette ville industrielle du nord de l’Angleterre que viendrait leur ancêtre commun, selon les recherches de Robert : « Théoriquement, c’est l’arrière-arrière petit cousin de mon arrière-grand-père. Je ne suis pas sûr du degré à 100%, mais nous avons un ancêtre commun. » Robert a d’ailleurs reçu des Etats-Unis un livre de généalogie qui recense les Trump du monde entier. Il y en a une cinquantaine en France.

le-livre-des-trump

 

 

Trump, donc. Un patronyme qui ne passe pas inaperçu ces derniers temps. Robert a droit à son lot de plaisanteries tous les jours : « Je suis passionné de motos anciennes. Je traîne souvent dans les garages de la ville de Mayenne et des alentours. Quand ils me voient arriver, ils m’appellent tous Donald ! Mes voisins, quand ils me voient passer ils crient ‘tiens, v’là le président qui arrive !' »

Katia,une fille de Robert Trump et son chien Choupette.

Katia,une fille de Robert Trump et son chien Choupette.

Katia, l’une des six filles du couple Trump, y a droit aussi : « Dans les magasins, dès qu’on voit mon nom sur mon carnet de chèques ou sur ma carte bleue, la première chose qu’on me demande, c’est si je suis de la famille de Donald Trump. Ça n’arrête pas en ce moment… On m’a aussi demandé si j’avais le même caractère, mais pas du tout ! »

Donald ? Il me prend pour un Mickey ? »

Il y a près de 30 ans, le père de Robert aurait reçu une lettre d’un certain Donald Trump qui recherchait de la famille en Europe. Mais le courrier a fait long feu : « Mon père l’a ouvert et quand il a vu inscrit le nom Donald Trump, il a dit qu’il ne voulait pas qu’on le prenne pour un Mickey. Il ne parlait pas anglais. Il nous l’a dit quelques temps après. » Et c’est en lisant un article sur Donald et Ivana Trump (son ex-épouse) quelques années plus tard que Robert et sa femme ont finalement fait le rapprochement. Et commencé des recherches. Au final, ils n’ont jamais vraiment tenté d’entrer en contact avec ce lointain cousin d’Amérique. Mais pour Robert, même si la parenté est très lointaine, il y a bien comme un petit quelque chose.

« Quand on voit Donald Trump à la télévision, il y a quelques années, avant que j’aie les cheveux blancs, j’avais les cheveux roux comme lui. On appelait ça le ‘roux anglais’ quand j’étais jeune. »

La famille Trump : Robert et Solange, leur fille Katia et Dylan et Alexis, leurs petits-fils

La famille Trump : Robert et Solange, leur fille Katia et Dylan et Alexis, leurs petits-fils

 


HORS TEXTE 

John of Gaunt ,l’ancêtre commun à tous

 

Ce jour – là ,6 mars  1340 Jean de Gaunt, duc de Lancaster, est né à Gand, à partir de laquelle son nom  « de Gaunt » provient. Troisième fils d’ JohnofgauntEdouard III et de Philippa de Hainault. Il est dit que la meilleure façon de lui faire jeter un accès de rage était de se référer à la rumeur qui dit qu’il n’a pas été le fils d’Edouard III, mais d’un boucher  de Gent.

Sa connaissance du service actif a commencé à un jeune âge, à l’âge de seulement 10 ans il accompagne son père et son frère aîné Edward, le Prince Noir, sur une expédition navale dans la guerre avec la France. Dans l’ensemble ce fut une expédition réussie, que plusieurs des navires ennemis ont été capturés, mais cela aurait également pu être la fin du jeune John et de  son père, parce que le navire transportant le roi et ses fils a été heurté et a commencé à couler avant tout ont été sauvés par Henry, 1er duc de Lancaster et le père de Jean de la première femme de John de Gaunt.

Apparemment , c’ était Edward qui était le héros, aux côtés du Duc mentionné ci -dessus, dans la vie de jeune John, et entre les âges de 10 et 15 ans, John vivait à la maison d’Edward. Il a fonctionné comme un mentor pour son jeune frère et présenté selon Froissart à John comme son «très cher et bien – aimé frère »
Le Prince Noir était l’héritier du trône , qui n’a jamais pu le réclamer, comme il est mort avant que son père Edward, et la succession est allé à son propre fils Richard, qui est devenu Richard II. John of Gaunt aimait beaucoup son influence pendant la minorité de son neveu, mais il  voulait gouverner réellement, cependant, c’était entre les mains d’un conseil, comme la plupart de la noblesse préfèrait  cela à avoir John de Gaunt comme régent réel.

Seuls quelques années dans le règne de Richard II, la Peasant’s Revolt a éclaté comme une protestation à l’ambition de percevoir les impôts  en 1380-1381, qui a été initié par John de Gaunt. Ce fut la seule fois qu’une rébellion armée a réussi à franchir les portes de la Tour.

Contrairement à son frère Edward, John n’a jamais été un commandant de guerre distingué, et il a été le premier à conclure que la guerre avec la France était impossible de gagner en raison de la main-d’oeuvre de qualité supérieure et des ressources financières commandée par la France. Dès les années  1370, il a pris part aux  premières étapes de négociations de paix. On ne peut guère attendre qu’il ait su que son petit-fils Henri V serait en commande d’au moins une glorieuse victoire sur les Français, à  Agincourt en 1415, 16 ans après le décès de John de Gaunt.

Marriage_of_blanche_of_lancster_and_john_of_gaunt_1359John of Gaunt a été marié trois fois,soit  à Blanche de Lancaster,à l’ infante Constance de Castille et la dernière et non la moindre, Katherine Swynford, maîtresse de longue date et mère de ses enfants avec le nom de Beaufort qui devint sa femme après que  Constance fut  morte. Katherine Swynford, probablement né à Hainault comme l’une des trois filles – dont l’une, Philippa, plus tard se marierait au  poète Geoffrey Chaucer – et un fils du héraut et plus tard chevalier Paon de Roet. Elle entra dans la maison de Jean de Gand comme gouvernante de ses filles Philippa de Lancaster et Elizabeth de Lancaster.

Le mariage entre John of  Gaunt et Kathrine Swynford a eu lieu après avoir donné naissance à des enfants, mais ils ont été légitimée après le fait.
Katherine SwynfordLes gens font parfois sortir, normalement pour invalider la demande Tudor au trône, que la progéniture de Beaufort avait été interdit de jamais hériter du trône, mais il faut savoir que cela était loin d’ être fait par John de Gaunt lui – même, mais par leur moitié -son Frère Henri IV, sur l’autorité douteuse et très probablement pour des raisons égoïstes.

John of Gaunt était ainsi le grand-père paternel de Margaret Beaufort, elle-même mère, comme nous le savons tous, de Henry VII.

Grâce à sa femme Blanche de Lancaster , il était aussi le père d’Henri IV et  grand –père et grand – père d’Henri V et Henri VI respectivement.
Il est mort à l’âge de 58 ans en 1399, et fut enterré dans la cathédrale Saint – Paul à côté de sa première femme, Blanche de Lancaster. Leur tombeau a été malheureusement perdu dans le grand incendie de 1666.

 

 

 

 

 

 

Le drapeau de John of Gaunt fut ressorti en 2006 pour le Jour de l'Empire (Imperial Day)

Le drapeau de John of Gaunt fut ressorti en 2006 pour le Jour de l’Empire (Imperial Day)

 

Armoiries de John of Gaunt.

Armoiries de John of Gaunt.

 

 

La lignée du Sang les rattache au trône d’Angleterre,aux Francs maçons,aux sionistes et aux…Templiers!

 

 

 

 

 

Vidéo importante à écouter:Israël-Une loi nazi ,pour décimer les Palestiniens…un génocide se prépare

Laisser un commentaire

Les dossiers de Michel Duchaine:Le sionisme et le wahhabisme: les deux fléaux de la domination néolibérale au Moyen Orient

2 commentaires

En 2017,il est évident que la création d’israël a eu pour cause une raison radicalement différente que celle invoquée.Sa fonction est d’établir une tête de pont occidentale au Moyen Orient, région riches en ressources, surtout en hydrocarbures et d’agir dans la région par un travail de sape pour déstabiliser tous ces pays afin de permettre aux multinationales occidentales de les piller en toute tranquillité.Donc, tant que nous ne cesserons pas de croire au mythes fabriqués par les sionistes et que ces mythes soient ouvertement et universellement dénoncés ainsi que la cause réelle de la création de cette entité raciste et violente en Palestine, nous aurons toujours ces problèmes et les lobbies sionistes auront encore de beaux jours devant eux. israël n’est qu’un projet de l’oligarchie mondiale subversive afin de dominer l’humanité et piller toutes ses richesses. Rien d’autre. Tout le reste n’est que du baratin de propagande

La drogue des djihadistes ,en Syrie et en Irak,provient d'une recette de l'OTAN.

La drogue des djihadistes ,en Syrie et en Irak,provient d’une recette de l’OTAN.

WAHHABISME ET SIONISME

L’armée israélienne et les groupes takfiristes qui font aujourd’hui régner la terreur au Moyen-Orient sont les bras armés de deux idéologies qui sont beaucoup plus proches qu’on ne l’imagine: Le sionisme et le wahhabisme. Alors que les apparences et la propagande médiatique laissent à penser le contraire, elles sont en réalité les deux faces d’une même médaille, et leur alliance apparait désormais au grand jour. Ces deux forces apparemment antagonistes sont les enfants de l’impérialisme anglais qui a contribué à les créer vers la fin du 18 eme siècle, avant de participer activement à instaurer les deux entités territoriales abritant leurs adeptes : Israël et l’Arabie saoudite. Le cousin américain pris ensuite la relève, suite au déclin de l’empire britannique, afin de leur assurer protection et sécurité, en échange d’un contrôle et d’une emprise sur les réserves d’hydrocarbures de la région. Les USA s’installant ainsi au sommet de ce triangle satanique, à l’origine de toutes les tragédies du Proche et Moyen-Orient, de la seconde moitié du 20eme siècle à nos jours. Dans cette partition diabolique, les sionistes sont le glaive de l’impérialisme et les wahhabites en sont les supplétifs, les harkis. Chacune ayant sa fonction : Le sionisme est une calamité extérieure imposée au monde arabe tandis que le wahhabisme, est une maladie dégénérative endogène inoculée aux Arabes afin qu’ils s’attaquent d’abord à d’autres musulmans. Mais de la même manière qu’il ne faut pas confondre islam et wahhabisme, il ne faut pas non plus confondre judaïsme et sionisme. En effet, le wahhabisme est à l’islam ce que le sionisme est au judaïsme : une idéologie de conquête du pouvoir au nom d’une interprétation dévoyée de la religion et au détriment des peuples. Chacun prend en otage les lieux saints de la religion qu’il prétend représenter : la Mecque pour les uns, Jérusalem pour les autres. Leur méthodes sont similaires dans leur violence et leur férocité : crimes de guerre, bombardements aveugles sur des populations civiles (Yémen/gaza et Liban), meurtres de sang-froid de civils désarmés, assassinats de femmes et d’enfants, tortures… Leurs objectifs actuels sont les mêmes : – opposer les Musulmans chiites et sunnites et par voix de conséquences s’attaquer sans cesse à la République Islamique d’Iran et au Hezbollah, principaux remparts à leur domination régionale. – déstabiliser et détruire les Etats arabo-musulmans afin de justifier l’occupation par des armées étrangères. – par leurs actions, légitimer les attaques islamophobes contre les minorités musulmanes en Occident. Ainsi, alors que l’on pensait que le wahhabisme était au service de l’impérialisme américano sioniste, on se rend compte aujourd’hui qu’il en fait intégralement partie et que sionisme et wahhabisme sont deux frères jumeaux. Le monde se portera considérablement mieux lorsque ces deux fléaux seront éradiqués ainsi que leurs parents de l’oligarchie mondiale qui sont derrière ce double virus de l’humanité.

La majorité des armes saisies lors des combats,proviennent des pays occidentaux:États-Unis,Angleterre,France,Allemagne surtout. Elles auraient étré financées par les deux états criminels de l'Arabie Saoudite et d'Israel.

La majorité des armes saisies lors des combats,proviennent des pays occidentaux:États-Unis,Angleterre,France,Allemagne surtout.
Elles auraient étré financées par les deux états criminels de l’Arabie Saoudite et d’Israel.

LA NÉCESSITÉ:UNE RÉFORME MONDIALE DES GRANDES RELIGIONS

Une réforme générale des grandes religions est devenue une nécessité fondamentale pour établir des règles de base pouvant faire naître la paix des cendres de la Syrie,de la Lybies,de l’Irak et de l’Afghanistan.Il  faut donc arrêter les guerres financières apportées par les banques de Rothschild au Moyen Orient et maintenir le dialogue dans le but de trouver des points d’entente afin de fondre les grandes religions en une seule entité unificatrice.

Dieu,l’Amour et le partage des ressources devant être au centre de  toutes les discussions.

Al Baghdaddy,le pseudo-calife autoproclamé serait un ancien agent du Mossad israélien.

Al Baghdaddy,le pseudo-calife autoproclamé serait un ancien agent du Mossad israélien.

 

 

 

 

 

 

 

Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :