Pédophilie… légale:En Afghanistan, le «bacha bazi», un esclavage sexuel qui vise les jeunes garçons

Le «bacha bazi» est une coutume pédophile afghane, qui remonte au XIXe siècle. Toujours tolérée, elle est très répandue au sein des forces afghanes soutenues par l’Occident. C’est aussi une arme utilisée par les talibans pour piéger et commettre des attaques contre des policiers et des militaires.

Le commandant de la police afghane, Seddiqullah, 30 ans, se dit préoccupé par ces attaques de Talibans qui font appel à des bachas. 

 

La loi afghane punit le viol et criminalise l’homosexualité. Mais elle n’interdit pas le «bacha bazi», qui signifie littéralement «jouer avec les garçons» en dari, l’une des deux langues officielles afghanes. 

En Afghanistan, les bachas sont souvent des enfants issus de milieux très pauvres et vendus à un tiers par leur propre famille pour de l’argent ou des cadeaux. Certains sont même kidnappés. Lors de soirées réservées aux hommes, ces enfants sont contraints de danser habillés en femme et sont victimes de rapports sexuels forcés. 

Car, selon la tradition, avoir à sa disposition, sous son toit, un bacha est un symbole de pouvoir et d’influence pour un chef de guerre, un policier ou un militaire, dans les régions pachtounes d’Afghanistan et du Pakistan. 

Un «mort-vivant»
Les témoignages de familles de victimes sont rares car ces personnes sont souvent accablées par la honte et le chagrin. L’AFP est parvenue à retrouver un jeune Afghan réchappé des griffes d’un policier. Traumatisé, il lui a été impossible de raconter ce qui lui était arrivé deux ans plus tôt. Le regard fixe, voûté au-dessus de sa tasse de thé, il est décrit par son père comme un «mort-vivant»«Ses cicatrices vont mettre du temps à guérir», admet-il à propos de son fils qui a réussi à échapper à son agresseur grâce à l’intervention d’une personne de pouvoir.

Cette coutume semble assez ancienne si l’on en juge par cette photo du 19 ième siècle (vers 1890 environ)…on y voit de jeunes garçons au milieu de ce groupe.

Une arme pour les talibans
Il arrive aussi que ces mineurs soient recrutés par des rebelles talibans pour approcher des policiers ou des gradés militaires qu’ils sont chargés de tuer en les empoisonnant ou les droguant.

Le président afghan Ashraf Ghani a promis une «enquête approfondie» sur ces pratiques qui se perpétuent dans les hautes sphères de la police et de l’armée. Des membres du Congrès américain ont estimé que ces abus pourraient compromettre les aides financière et militaire des Etats-Unis. Du côté de l’ONU, un protocole de 2011 pour mettre fin à ces abus sexuels n’a pas abouti.

Le «bacha bazi» s’est intensifié depuis deux ans. Il était interdit sous le régime taliban, entre 1996 et 2001. 


EN COMPLÉMENT

Des soldats américains censés ignorer le viol de petits garçons par des alliés afghans

Les soldats américains ont dit de protéger et d’ignorer les pires terroristes (= pédophiles).

Probablement juste une coïncidence que TPTB sont des satanistes et des pédophiles.

Le sergent de 1 ère classe Charles Martland
Sgt. 1re classe Charles Martland, récipiendaire de son béret vert et de l’étoile de bronze pour ses actions héroïques lors d’un déploiement en Afghanistan, est mis à la porte de l’armée après une carrière de 11 ans bien décorée.

 

 

 

 

– Béret vert décoré expulsé de l’armée – Pourquoi cela s’est-il passé vous laissera en colère

Sgt. 1re classe Charles Martland, récipiendaire de son béret vert et de l’étoile de bronze pour ses actions héroïques lors d’un déploiement en Afghanistan, est mis à la porte de l’armée après une carrière de 11 ans bien décorée.

 La raison est sûre de vous laisser en colère.

Martland, semble-t-il, a affronté un officier de police afghan formé par les États-Unis après avoir appris qu’il avait violé un jeune garçon et battu sa mère sévèrement.

L’Armée a-t-elle été justifiée dans sa réaction au fait que Charles Martland ait bousculé un violeur et une batteuse?

– L’armée américaine rejette l’appel du Green Beret, qui a été expulsé après avoir affronté un présumé violeur afghan

Un jeune garçon qui a été enlevé par un officier afghan.

 

– Des soldats américains accusés d’ignorer les abus sexuels commis sur des garçons par des alliés afghans (New York Times):

KABOUL, Afghanistan – Lors de son dernier appel téléphonique à la maison, le cap. Gregory Buckley Jr. a expliqué à son père ce qui le troublait: depuis sa banlieue dans le sud de l’Afghanistan, il pouvait entendre des policiers afghans abuser sexuellement de garçons qu’ils avaient emmenés à la base.

«La nuit, nous pouvons les entendre crier, mais nous ne sommes pas autorisés à faire quoi que ce soit», a déclaré le père de la Marine, Gregory Buckley, père, avant de l’avoir tué avant d’être abattu à la base en 2012. Il a exhorté son fils à dire à ses supérieurs. « Mon fils a dit que ses officiers lui avaient dit de détourner les yeux parce que c’était leur culture. »

Les abus sexuels généralisés à l’encontre d’enfants ont longtemps été un problème en Afghanistan, en particulier parmi les commandants armés qui dominent une grande partie du paysage rural et peuvent harceler la population. La pratique s’appelle bacha bazi , littéralement «jeu de garçon», et les soldats américains et les marines ont pour instruction de ne pas intervenir – dans certains cas, même lorsque leurs alliés afghans ont maltraité des garçons sur des bases militaires, selon des entretiens et des archives judiciaires.

La politique a perduré alors que les forces américaines ont recruté et organisé des milices afghanes pour aider à maintenir un territoire contre les talibans. Les soldats et les marines sont de plus en plus troublés par le fait qu’au lieu de se débarrasser des pédophiles, l’armée américaine les armait parfois et les plaçait comme les commandants de villages – et ne faisait rien quand ils ont commencé à maltraiter des enfants.

«Si nous étions ici, c’est parce que nous avons appris les terribles actes des talibans auprès des populations, à savoir comment ils enlèvaient les droits humains», a déclaré Dan Quinn, ancien capitaine de forces spéciales qui avait tabassé un commandant de la milice soutenu par les Américains à cause  de la découverte d’un garçon enchaîné à son lit comme un esclave sexuel. « Mais nous allions au pouvoir avec des gens qui feraient des choses pires que les talibans – c’est ce que les anciens du village m’ont dit. »

La politique consistant à enjoindre aux soldats d’ignorer les abus sexuels commis sur leurs enfants par leurs alliés afghans fait l’objet d’un nouvel examen minutieux, en particulier au moment où il apparaît que des militaires tels que le capitaine Quinn ont été victimes de sanctions disciplinaires, voire de ruines dans leur carrière, pour y avoir désobéi.

Après le passage à tabac, l’armée a relevé le capitaine Quinn de son commandement et l’a retiré de l’Afghanistan. Il a depuis quitté l’armée.

Quatre ans plus tard, l’armée tente également de se retirer de force du Sgt. Première classe Charles Martland , un membre des forces spéciales qui a rejoint le capitaine Quinn pour frapper le commandant.

«L’Armée affirme que Martland et d’autres auraient dû détourner le regard (une affirmation que je trouve absurde)», a déclaré la semaine dernière le représentant Duncan Hunter, un républicain californien qui espère sauver la carrière du sergent Martland, à l’inspecteur général du Pentagone.

Dans le cas du sergent Martland, l’armée a déclaré qu’elle ne pouvait faire de commentaire en raison de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

Interrogé sur la politique militaire américaine, le porte-parole du commandement américain en Afghanistan, le colonel Brian Tribus, a écrit dans un courrier électronique: «En règle générale, les allégations d’abus sexuels sur des enfants par des militaires ou des policiers afghans relèvent du droit pénal afghan. « Il a ajouté qu ‘ » il n’y aurait pas d’exigence expresse que les militaires américains en Afghanistan le signalent « . Une exception, a-t-il dit, concerne les cas où le viol est utilisé comme une arme de guerre.

La politique américaine de non-intervention vise à maintenir de bonnes relations avec la police afghane et les unités de milice que les États-Unis ont formées à la lutte contre les Taliban. Cela reflète également une réticence à imposer des valeurs culturelles dans un pays où règne la pédérastie , en particulier parmi les hommes puissants, pour qui le fait d’être entouré de jeunes adolescents peut être une marque de statut social.

Certains soldats pensaient que la politique avait du sens, même s’ils étaient personnellement bouleversés par la prédation sexuelle dont ils avaient été témoins ou dont ils avaient entendu parler.

«La situation dans son ensemble visait à combattre les talibans», a déclaré un ancien caporal de la Marine. « Ce n’était pas pour arrêter la molestation. »

L’ancien caporal, qui parlait sous le couvert de l’anonymat pour ne pas offenser d’autres marines, se souvint avoir eu le mal du cœur le jour où il entra dans une pièce sur un socle et vit trois ou quatre hommes allongés sur le sol, séparés par des enfants. « Je ne suis pas sûr à cent pour cent de ce qui se passait sous la feuille, mais j’ai une assez bonne idée de ce qui se passait », a-t-il déclaré.

Mais la politique américaine consistant à traiter les abus sexuels contre des enfants comme un problème culturel a souvent aliéné les villages dont les enfants sont la proie. Les pièges de la politique sont apparus clairement lorsque des soldats des forces spéciales américaines ont commencé à former des milices de la police locale afghane pour occuper des villages que les forces américaines avaient repris aux Taliban en 2010 et 2011.

À l’été 2011, le capitaine Quinn et le sergent Martland, deux bérets verts lors de leur deuxième voyage dans la province de Kunduz, dans le nord du pays, ont commencé à recevoir de vives plaintes concernant les unités de la police locale afghane qu’ils formaient et soutenaient.

On leur a d’abord appris que l’un des commandants de la milice avait violé une fille de 14 ou 15 ans qu’il avait vue travailler dans les champs. Le capitaine Quinn a informé le chef de la police provinciale, qui a rapidement infligé une peine. « Il a passé un jour en prison, puis elle a été forcée de l’épouser », a déclaré M. Quinn.

Un cas type de « garçon danceur » en Afghanistan.

Lorsqu’il a demandé à un officier supérieur ce qu’il pouvait faire de plus, on lui a dit qu’il avait bien fait d’en parler aux autorités locales, mais qu’il ne restait plus rien à faire. « Nous sommes félicités pour avoir fait la bonne chose, et un gars vient de s’en tirer en violant une jeune fille de 14 ans », a déclaré M. Quinn.

Les anciens du village étaient de plus en plus mécontents du comportement prédateur des commandants soutenus par les Américains. Après chaque cas, le capitaine Quinn rassemblerait les commandants afghans et leur donnerait des conférences sur les droits de l’homme.

Bientôt, un autre commandant s’est échappé avec le salaire de ses hommes. M. Quinn a déclaré par la suite avoir entendu dire que le commandant avait dépensé l’argent pour danser des garçons. Un autre commandant a assassiné sa fille de 12 ans dans un prétendu crime d’honneur pour avoir embrassé un garçon. « Il n’y a pas eu de répercussions », a rappelé M. Quinn.

En septembre 2011, une femme afghane, visiblement meurtrie, s’est présentée à une base américaine avec son fils qui boitait. Abdul Rahman, l’un des commandants de la police afghane dans la région, a enlevé le garçon et l’a forcé à devenir un esclave sexuel, enchaîné à son lit, a expliqué la femme. Quand elle a cherché le retour de son fils, elle a été battue elle-même. Son fils avait finalement été libéré, mais elle craignait que cela ne se reproduise, a-t-elle dit aux Américains sur la base.

Elle a expliqué que parce que « son fils était un si beau garçon, il était un symbole de statut » convoité par les commandants locaux, a rappelé M. Quinn, qui n’a pas parlé directement à la femme, mais a été informé de sa visite à son retour à la base d’une mission plus tard ce jour-là.

Le capitaine Quinn a donc convoqué Abdul Rahman et l’a confronté à propos de ce qu’il avait fait. Le commandant de la police a reconnu que c’était vrai, mais il l’a écartée. Lorsque l’officier américain a commencé à donner des conférences sur «comment vous êtes tenu à une norme plus élevée si vous travaillez avec les forces américaines et que les gens attendent plus de vous», le commandant a commencé à rire.

« Je l’ai pris et je l’ai jeté à terre », a déclaré M. Quinn. Le sergent Martland a rejoint, a-t-il dit. «Je l’ai fait pour m’assurer que le message était bien compris: s’il retournait vers le garçon, il ne serait pas toléré», a rappelé M. Quinn.

Il y a désaccord sur l’étendue des blessures du commandant. M. Quinn a déclaré qu’elles n’étaient pas sérieuses, ce qui a été corroboré par un responsable afghan qui a ensuite revu le commandant.

(Le commandant, Abdul Rahman, a été tué il y a deux ans dans une embuscade tendue par les talibans. Son frère a déclaré lors d’une interview que son frère n’avait jamais violé le garçon, mais avait été victime d’une fausse accusation gérée par ses ennemis.)

Le sergent Martland, récipiendaire d’une étoile de bronze pour ses actions lors d’une embuscade des talibans, a écrit dans une lettre à l’armée cette année que lui et M. Quinn «estimaient que moralement, nous ne pouvions plus rester inactifs et permettre à notre ALP de commettre des atrocités. , ”Faisant référence à la police locale afghane.

Le père du caporal suppléant Buckley pense que la politique consistant à écarter les agressions sexuelles a été un facteur déterminant dans le décès de son fils.

Le Caporal suppléant Buckley et deux autres Marines ont été tués en 2012 par l’un des nombreux hommes vivant à leur base, aux côtés d’un commandant de la police afghane nommé Sarwar Jan.

M. Jan avait longtemps eu une mauvaise réputation; en 2010, deux officiers de la marine ont réussi à convaincre les autorités afghanes de l’arrêter à la suite d’une litanie d’abus, y compris de corruption, de soutien aux Taliban et d’enlèvements d’enfants. Deux ans plus tard à peine, le commandant de la police était de retour dans une autre unité, au poste de caporal suppléant Buckley, de la base d’opérations avancée de Delhi, dans la province d’Helmand.

Avant de danser ,les garçons doivent se maquiller comme une femme.

Le Caporal suppléant Buckley avait remarqué qu’un grand groupe de «garçons de thé» – des domestiques parfois forcés de faire de l’esclavage sexuel – était arrivé avec M. Jan et s’était installé dans la même caserne, à un étage sous les Marines. Il en a parlé à son père lors de son dernier appel à la maison.

La nouvelle du poste de M. Jan a également été portée à la connaissance des officiers de la marine qui l’avaient fait arrêter en 2010. L’un d’entre eux, le major Jason Brezler, a envoyé un courrier électronique aux officiers de la marine à la BOA à Delhi pour les avertir de l’existence de M. Jan et joindre un dossier. à propos de lui.

L’avertissement n’a jamais été entendu. Environ deux semaines plus tard, l’un des garçons plus âgés de M. Jan – environ 17 ans – a pris un fusil et a tué le caporal suppléant Buckley et les autres Marines.

Le père du caporal suppléant Buckley s’interroge toujours sur le point de savoir si le meurtre a eu lieu à cause d’abus sexuel commis par un allié américain. « En ce qui concerne les jeunes garçons, les Marines permettent que cela se produise et ils sont donc coupables par association », a déclaré M. Buckley. « Ils ne savent pas que nos Marines sont malades au ventre. »

Le seul membre du service militaire américain à avoir été puni dans l’enquête qui a suivi était le major Brezler, qui avait envoyé un courriel d’avertissement concernant M. Jan, ont déclaré ses avocats. Lors d’une des audiences du major Brezler, des avocats du Corps de la marine ont averti que des informations sur le penchant du commandant de la police pour abuser de garçons pourraient être classées. Le Corps des marines a entamé des procédures en vue de la libération du major Brezler.

Il semble que M. Jan soit passé à un poste de commandement supérieur dans la même province. Dans une interview, il a nié le fait de garder des garçons esclaves sexuels ou d’avoir des relations avec le garçon qui a tué les trois Marines. « Non, tout est faux », a déclaré M. Jan. Mais les personnes qui le connaissent disent qu’il souffre toujours d’un «problème de maux de dents», un euphémisme pour abus sexuel sur un enfant.

 

 

Publicités

«Des centaines de cannibales noirs» dans un village sud-africain

Des centaines de cannibales africains noirs se sont livrés à de grandes fêtes sur de la chair humaine cette année dans la ville sud-africaine d’Estcourt, dans la province du KwaZulu-Natal, a avoué un responsable du gouvernement local, quatre jours après la comparution de quatre habitants accusés de meurtre et de complot.

 

 

Selon un article paru dans le service de presse News24 d’Afrique du Sud, plus de 300 personnes sur un village de 971 seulement ont admis avoir sciemment pris part à des fêtes cannibales cette année sous les ordres d’un médecin-sorcier local.

Les quatre Africains arrêtés, nommés Nino Mbatha (32 ans), Sthembiso Sithole (31 ans), Lindokuhle Masondo (32 ans) et Lungisani Magubane (30 ans), ont comparu lundi devant le tribunal de Estcourt pour accusation de meurtre et de complot.

Ils ont été arrêtés après que l’un des quatre hommes soit entré au poste de police d’Estcourt vendredi, en possession de morceaux de corps et avoué être «fatigué de manger de la chair humaine».

Lorsqu’il fut interrogé, il produisit une partie d’une jambe humaine et une main. Une enquête plus poussée a conduit la police à une maison dans le quartier de Rensburgdrift à Estcourt où elle a été accueillie avec une odeur nauséabonde et où d’autres restes humains ont été retrouvés.

Les quatre Africains ont apparemment violé, tué et découpé le corps d’une femme, qu’ils ont ensuite consommé.

Le porte-parole de la police du KwaZulu-Natal, le colonel Thembeka Mbhele, a déclaré vendredi que l’un des accusés, Mbatha, était un « nyanga » (mot politiquement correct signifiant guérisseur traditionnel, mais en réalité juste un médecin de sorcière), et a été arrêté dans la région d’Amangwe. plus de parties du corps ont été trouvés.

Plus tard, le conseiller de quartier Mthembeni Majola, qui a tenu une réunion à la salle communautaire d’Esigodlweni lundi, a déclaré qu’environ 300 résidents avaient avoué avoir visité Mbatha et mangé sciemment de la chair humaine qu’il leur avait donnée.

Il a dit qu’il y avait environ 700 personnes à la réunion où environ 300 résidents ont avoué avoir su que Mbatha avait de la chair humaine et avoué l’avoir mangée.

Majola a également révélé que le cannibalisme « ne se limitait pas à Estcourt » et que Mbatha « entretenait des liens dans la région d’Uthukela ».

«Nous ne savons pas quoi faire ni à qui faire confiance», a déclaré Majola. «Cela s’est produit dans notre communauté. Les familles, les personnes que nous connaissons et vivons avec nous ont maintenant avoué avoir mangé cette femme », a-t-il déclaré.

Il a ajouté que des membres de la communauté avaient également avoué avoir creusé des tombes sous les ordres de Mbatha et lui avoir remis les ossements.

Majola a déclaré que la communauté avait déclaré lors de la réunion que le sorcier leur avait dit qu’exploiter les tombes les fortifierait et les protégerait des blessures et que lui apporter les ossements leur apporterait de la richesse à l’avenir.

Majola a déclaré qu’il ne pouvait en croire ses yeux lorsqu’un des suspects a conduit les membres de la communauté et la police sur les lieux de l’inhumation du corps d’une femme.

«Elle était enterré sous de gros rochers et nous avons dû faire appel à une machine TLB pour enlever les rochers. Ils nous ont montré les parties du corps dans l’une des maisons. Ils ont admis qu’ils attendaient que les parties du corps attirent les asticots. Apparemment, les asticots collectent de l’argent pour eux,selon une superstition locale.

Cinq hommes accusés de cannibalisme ont comparu lundi 28 août devant le tribunal d’une petite ville de l’est de l’Afrique du Sud, a rapporté la police. Les suspects, originaires de l’agglomération rurale d’Estcourt, dans la province du KwaZulu-Natal, ont été arrêtés il y a une semaine après la reddition de l’un d’entre eux à la police, à qui il a avoué « être fatigué de manger de la chair humaine ». Ses aveux ont conduit à l’arrestation de quatre personnes.

 

 

 

 

 

 

 

Les liens profonds de Jeffrey Epstein avec la haute mafia de Wall Street et le Plan Illuminati de Dépopulation Mondiale

 

Jeffrey Epstein est mort  pour que le Nouvel Ordre Mondial,son oligarchie et ses alliés du crime organisé (la mafia khazare entre autre) soient en sécurité.Cet homme risquait de faire écrouler le système…il en savait trop!Nous,peuple endormi,esclave docile du métro-boulot-dodo,devons continuer à dormir au gaz,surtout arrêtons de lire les nouvelles mondiales,car le réveil risque d’être brutal!

Donald Trump avec une très jeune escorte et son fournisseur de « chair fraîche:Jeffrey Epstein!

« Lorsque Jeffrey Epstein passait sa peine en Floride pour prostitution de mineures, il a eu un visiteur étonnant: James E. Staley, l’un des principaux dirigeants de JPMorgan Chase et l’un des personnalités les plus en vue de Wall Street. »

Si vous ne pensez pas que les gangsters et les voyous de Wall Street n’ont aucun intérêt à voir Jeffrey Epstein mort et enterré, alors détrompez-vous[1]. ..de toute façon,les derniers  gardiens de prison d’Epstein sont aujourd’hui multimillionnaires ,car ils se sont fait payer   leur inestimable silence!

 

Le New York Times a lui-même a rapporté il y a environ un mois:

James E. Staley

 «Lorsque Jeffrey Epstein passait sa peine en Floride pour avoir sollicité la prostitution de mineures, il a eu un visiteur étonnant: James E. Staley, l’un des principaux dirigeants de JPMorgan Chase et l’une des personnalités les plus en vue de Wall Street.

« M. Staley avait de bonnes raisons de maintenir ses relations avec M. Epstein, qui l’avait reçu à son bureau de Palm Beach, où il avait été autorisé à purger une partie de sa peine de 13 mois d’emprisonnement en 2008 et 2009. Au fil des ans, M. Epstein avait canalisé des dizaines de clients fortunés vers M. Staley et à sa banque….

 

« M. Epstein a néanmoins réussi à s’attacher à une poignée d’éminents vétérans de Wall Street, dont M. Staley, qui est maintenant directeur général de la banque britannique Barclays.

 

« M. Epstein a fourni des services de fiscalité personnelle à Leon D. Black, dont Apollo Global Management est l’une des plus grandes sociétés de capital-investissement au monde. Il a discuté d’une idée d’investissement majeure avec Glenn Dubin, qui dirigeait le fonds de couverture Highbridge Capital Management et auquel il a  confié des millions de dollars. Et, avec M. Staley, il a jeté les bases d’une  acquisition majeure pour JPMorgan.

« M. Black, M. Dubin et M. Staley n’étaient pas les relations commerciales les plus importantes de M. Epstein: cette distinction appartient à l’ultra sioniste Leslie H. Wexner, le milliardaire juif fondateur de l’empire de la distribution L Brands, qui comprenait Victoria’s Secret et The Limited. Il a donné à M. Epstein de larges pouvoirs pour investir sa fortune pendant près de deux décennies. « [a]

Ne me dites pas que les gangsters de Wall Street ne sont pas impliqués dans la débâcle d’Epstein. Certains n’ont peut-être pas la moindre idée de ce qu’il faisait, mais d’autres personnes influentes savaient évidemment qu’il était pédophile et qu’il dirigeait ce qui semblait être un stratagème de Ponzi [2].Si Epstein va en procès et fournit une liste de personnes qui savaient ce qu’il faisait, alors Epstein ne sera pas la seule personne à aller en prison.

Monsieur Epstein, nous vous supplions de fournir cette liste. Nous devons certainement mettre ces gangsters derrière les barreaux pour le reste de leur vie.

Source : Veterans Today

L’homme qui adorait son pénis

Le New York Times, qui ne craint pas les aspects les plus croustillants et lunatiques dans cette affaire pleine de simulacres, choisit, pour qualifier Epstein, le terme de serial-illusionist. (C’est assez classe, non ?) Cette idée conduit la longue analyse-NYT du 31 juillet 2019 où l’on est informé des projets d’Epstein, de transgénisme, de transexualisme, de transfécondationnisme, de transcongélationnisme (j’aurais pu écrire cryogénisation, mais c’est un peu trop simple pour lui, et pas assez pour moi) ; ce dernier domaine est détaillé pour nous confirmer qu’il s’agit essentiellement de la congélation de sa tête et de son pénis (transpénisme ? transérectionnisme ?) qu’il importait de conserver, selon les projets à long terme d’Epstein, pour cette démarche toute entière consacrée au culte du transhumanisme sous toutes ses formes possibles. (Des amis, nous précise le NYT, auraient précieusement recueilli ces confidences lors d’élégants dîners que donnait le serial-illusionist.)

 

Epstein voulait faire de son immense ranch du Nouveau-Mexique une sorte d’élevage de nombreux bébés issus de son pénis, en rassemblant des jeunes filles “attractives” par douzaine pour les ensemencer, un peu comme les projets de sauvegarde dans des aménagements souterrains d’une minorité des élitesSystème devant l’imminente attaque nucléaire qui liquidera le reste du genre humain, Deplorables en tête, dans le Dr. Strangelove de Kubrick. (Ou bien, penseront quelques excités du domaine, la référence se trouve-t-elle dans les programmes nazis du genre “haras humain”, pour la propagation jusqu’à l’Éternité de la pureté bosseuse du pénis d’Epstein.)

Eh bien, nous confie encore le NYT (présenté ici par ZeroHedge.com), tout cela et bien d’autres choses encore attiraient autour d’Epstein des constellations de sommités scientifiques où les “nobélisés” ne manquaient pas à l’appel ; ces précisions, j’en conviens, nous laissant à penser considérablement à propos de la très-haute science de la modernité, et du futur à-venir qu’elle nous façonne et nous concocte…

» Comme le Times le note plus loin, même après sa condamnation en 2008 pour sollicitation de la prostitution d’une mineure, Epstein a réussi à s’intégrer dans la communauté scientifique [ou à intégrer la communauté scientifique à lui], attirant un “éventail étincelant de scientifiques de renom”.

» “Il s’agit notamment du physicien lauréat du prix NobelMurray Gell-Mann, qui a découvert le quark ; du physicien théoricien et auteur à succès Stephen Hawking ; du paléontologue et biologiste de l’évolution Stephen J. Gould ;d’Oliver Sacks, neurologue et auteur à succès ; de George M. Church, ingénieur moléculaire qui a travaillé pour identifier des gènes qui pourraient être modifiés pour créer des humains supérieurs ; et de Frank Wilczek, physicien théorique du MIT et co-lauréat Nobel de physique”. »

Source : Dedefnsa.org

NOTES

[a] Kate Kelly, Matthew Goldstein, Jessica Silver-Greenberg et James B. Stewart, «Les liens profonds de Jeffrey Epstein avec les personnalités les plus célèbres de Wall Street», NY Times, 22 juillet 2019; pour des rapports connexes, voir Sonali Basak, Heather Perlberg et Sabrina Willmer, «Jeffrey Epstein avait une porte sur Apollo: ses liens profonds avec Leon Black», Bloomberg, 1 er août 2019.

[1] Pactole pour les tueurs. La mort d’Epstein rapportera 100 millions de dollars


Epstein « sera suicidé » sous faux drapeau

Depuis longtemps,il était prévu qu’Epstein serait sacrifié  afin de faire mourir le scandale…avant que l’oligarchie soit frappée.Prenons le temps de lire ce qui suit:

 

Les nouvelles des Grands Médias Menteurs sur la «tentative de suicide» de Jeffrey Epstein ne sont en réalité que de faux reportages, comme d’habitude, sur un autre type de faux canular flagrant (et soigneusement mis en scène).

 

Soyons clairs sur un point: Epstein est le témoin de Pedogate le plus radioactif de l’histoire américaine, ainsi que le plus dangereux pour l’élite au pouvoir.

Avec cette compréhension, il est impossible qu’Epstein soit autorisé à fournir les preuves contre bon nombre des personnalités les plus puissantes et les plus riches du monde.

Compte tenu de cette réalité évidente, il devrait être clair que le meilleur moyen d’éliminer une menace aussi grave consiste à faire disparaître Epstein au moyen d’un canular : un «suicide» sous faux drapeau.

Une fois «suicidé», TPTB [1] peut facilement le ramener à la vie dans un pays étranger comme Israël où il se sentira chez lui.

De cette manière, Epstein peut continuer à fonctionner en tant qu’agent du Mossad en effectuant bon nombre des tâches de chantage qu’il avait auparavant accomplies uniquement à partir d’une base d’opérations strictement privée qui protège sa véritable identité.

La communauté du renseignement anglo-américano-sioniste n’éliminerait jamais un atout aussi précieux, actif dans les domaines les plus sensibles du chantage et de la corruption depuis tant d’années. Ils savent qu’il n’y aura JAMAIS d’autre Jeffrey Epstein, alors pourquoi l’élimineraient-ils ou le mettraient-ils dans une telle situation?

C’est vrai, ils ne l’ont pas fait et ils ne le feront pas!

POINT CLE: Étant donné que Jeffrey Epstein est actuellement détenu au Centre métropolitain correctionnel fédéral de New York, il est le détenu le plus étroitement surveillé par caméras. Epstein est non seulement un témoin d’État extrêmement précieux, et son cas est si politiquement sensible que les protocoles de la prison exigent une surveillance minutieuse minute par minute. Par conséquent, les autorités pénitentiaires compétentes auraient été informées de son épisode d’automutilation bien avant qu’il soit parvenu à la situation désastreuse décrite ICI.

Par conséquent, la nature hautement suspicieuse de tout cet événement en prison indique que les perpétrateurs  conditionnent le public à accepter son suicide quand ils le «sucideront» de façon dramatique pour obtenir un effet médiatique maximal… sauf , évidemment, s’il s’agissait bien là d’une tentative infructueuse avec leur schéma d’origine qui a été contrecarré par un intrus de type « casque blanc ». Maintenant qu’Epstein a été transféré dans un hôpital gardé secret (peut-être même situé dans la même prison), ses poursuivants pourrant plus facilement l’arkancider [2] ……. … Mais pas pour de vrai.

Conclusion

Il n’y a pas de plus gros scandale que cet  EPSTEINgate. Au tout début de Pizzagate [3], un site Web Alt Media avait prédit que ce Pedogate avait le potentiel de détruire toute la maison.

Où «Pedogate est global, Pizzagate est local».

Eh bien, EPSTEINgate est la pierre angulaire de Pedogate. Une fois que cette grenade a été dégoupillée, il n’y a plus de retour possible. En réalité, ce «plus grand scandale du troisième millénaire» a profondément gangréné tout le spectre politique.

Trump a déjà été corrompu par ACOSTAgate, il connaît donc bien les conséquences potentielles (qui ne se sont pas encore manifestées) entre maintenant et le jour du scrutin.

Quoi qu’il en soit, il est d’une importance capitale pour les médias alternatifs d’examiner et de diffuser toutes les informations / données maintenant que EPSTEINgate est un mécanisme de contrôle de pédogate exposé comme jamais auparavant.

RÉSULTAT FINAL: L’épisode «tentative de suicide» d’Epstein n’est qu’un des éléments d’une psyop complexe conçue pour atteindre plusieurs objectifs. Tout d’abord, il a averti tous les responsables politiques et intellectuels de niveau inférieur américains: que tout le monde est maintenant susceptible d’être exposé aux preuves de Pedogate, il vaudrait donc mieux qu’ils ne pensent même pas à laisser la réserve de la rectitude politique. Tous ceux qui enfreignent le code non négociable du Deep State seront soit suicidés, soit disparus ou purement et simplement assassinés. Car même si Jeffrey Epstein peut être retiré si rapidement de la scène, n’importe qui d’autre peut l’être aussi.

 

Source: Everything points to Epstein being suicided via a ‘false flag’ hoax

—————————————————  


NOTES

[1] The powers that be

The powers that be, ou TPTB, est une locution anglaise, un plurale tantum, désignant des instances supérieures, plus ou moins omnipotentes ou omniscientes, ayant un certain pouvoir sur d’autres personnes. Très utilisée, cette expression peut tout autant désigner une autorité établie et définie (gouvernement, responsables, managers, etc.) que des pouvoirs inconnus ou de l’ombre (personnes qui tireraient les ficelles dans un complot, extraterrestres) ou encore des responsables de la production d’une série télévisée.

[2] Arkancide (Arkansas  suicide) est la triste habitude des témoins potentiels des transactions mafieuses des Clinton en Arkansas, qui décident soudainement de se tirer deux balles à l’arrière de leur crâne. La police et les coroners de l’Arkansas, notamment Fahmy Malak qui a répondu au gouverneur Bill Clinton, en qualifiant automatiquement ces tirs de « suicides ».

Après que Bill Clinton soit devenu président, le phénomène s’est étendu à Washington D.C., à l’exemple de l’ex-amant d’Hillary Clinton, Vincent Foster, a été « Arkancidé ».

[3] PizzaGate. Résumé global de l’affaire.

AVERTISSEMENT !!! Cet article ne doit pas être mis entre toutes les mains car il décrit et suppose des faits d’une atrocité sans limite. Certaines images peuvent choquer, certaines informations, ou par prudence nous pourrions dire “spéculations” sont absolument terrifiantes. En tant qu’éditeur du web, c’est une décision difficile que de faire le choix de cette publication. Cependant nous estimons que les horreurs de la réalité du monde dans lequel nous vivons doivent être mise à jour et SERONT très bientôt, de toutes façons, mises à jour aux yeux de tous. Accepter d’écrire un tel article est un engagement militant, Dannick n’est pas une affabulatrice mais bien une investigatrice de longue date de cette question de la pédocriminalité étatique, elle sait de quoi elle parle.

ATTENTION contenu graphique choquant !!!

Cet article parlant sans détour de trafic et de prostitution d’enfants en réseau organisé ainsi que des pratiques sataniques par les élites, il n’est pas à mettre dans toutes les mains : Âmes sensibles et mineurs s’abstenir.

 

Photo au ton très ‘‘Eyes Wide Shut’’ d’une des fêtes privées au Comet ping Pong : on peut noter qu’ici, les enfants et ados remplacent les femmes du film de Stanley Kubrick.
Comparé au monde anglophone, bien peu en France ont suivi ce qui se passe aux États-Unis concernant le Pizzagate, ni n’ont saisi l’ampleur ou la gravité de cette sale affaire.
Pourtant cette odieuse histoire de trafic et prostitution d’enfants en réseau par et pour l’élite à Washington DC, le centre du pouvoir aux US, a défrayé la chronique et effrayé les puissants à tel point que l’ex président des États-Unis Obama, et le pape François eux-mêmes en ont parlé en terme de ‘‘fausses infos’’, ce dernier déclarant carrément que c’était un ‘’péché’’ de les répandre, équivalent à de la coprophagie !
Les médias de masse les ont soutenu dans ce tollé contre de simples utilisateurs de réseaux sociaux, ce qui est un comble quand on sait que la majorité des informations qu’ils présentent au bon peuple sont au mieux des déformations de la réalité, mais surtout des fables destinées à manipuler l’opinion publique, les attentats sous faux drapeaux en étant le rappel continuel, bien que la majorité des français ne le réalisent pas encore (1).
Alors pourquoi cette affaire a-t-elle déclenché autant d’intérêt et de colère outre-Atlantique, menant à l’accession de Donald Trump à la présidence au dépend d’Hillary Clinton, pourtant partie gagnante? & pourquoi donc les organes du pouvoir jusqu’à leur sommet se sont-ils sentis obligés de dénoncer ceux qui y accordent un crédit quelconque comme un acte passible de nous envoyer droit en enfer ?
Comme certains journalistes le pensent, le fait même de voir tous ces organes du pouvoir se réunir comme un seul homme pour dénoncer en chœur de « fausses infos » impliquant de la pédophilie d’élite qui n’auront en fait touché qu’un petit restaurant, est en soi une bonne raison pour y regarder de plus près par nous-mêmes.

Le Pizzagate : De quoi parle-t-on au juste ?

Pour ceux qui ont juste quelques années de vécu dans le siècle précédent, le Pizzagate rappelle le terme Watergate utilisé après la divulgation de la trahison du président Nixon dans les années 70. Ce scandale qui avait provoqué la démission du président des États-Unis, a ouvert les yeux de la population américaine sur la faculté de mensonge et de manipulation de leur propre président, et donc de leur gouvernement.
Gate signifie portail (vers l’inconnu), et dans un cas comme celui du Pizzagate, représente une véritable boîte de Pandore ouvrant l’accès à d’autres scandales incluant la pédophilie et le satanisme d’élite, qui semble enfin s’étaler à la vue de tous :
Car si on récapitule ce que l’on sait à l’heure actuelle de cette affaire, qui incrimine jusqu’aux Clinton, l’ex président Obama, et George Soros, le bras droit des Rothschild, on s’aperçoit rapidement que la simple ‘‘rumeur’’ ne peut être suffisante pour la qualifier.

Alors comment a commencé toute cette histoire ?

Cette affaire a débutée par l’enquête combinée de plusieurs citoyens concernés sur des réseaux sociaux comme Reddit, après les divulgations des emails très étranges, mis en ligne par Wikileaks  du chef de campagne d’Hillary Clinton et chef de cabinet de Bill Clinton, ainsi que d’Obama dont il était le conseiller : John Podesta. …Puis d’autres proches de la Fondation Clinton, comme Anthony Weiner, le mari de la conseillère d’Hillary Clinton Huma Abedin, dont nous parlerons plus bas en détail.
Ces échanges entre notamment John, certains membres de ce gouvernement, son frère le lobbyiste Tony Podesta, mais aussi l’artiste sataniste Marina Abramovic , tous amis de James Alefantis, le propriétaire d’une pizzeria très prisée située à Washington DC, le Comet Ping Pong au centre de ce scandale, sont totalement illisibles et incompréhensibles si on ne connait pas les codes utilisés par les pédocriminels pour discuter de leurs activités illicites en toute tranquillité : Il y était continuellement question de pizzas, hotdogs et d’’autres termes culinaires récurrents, parsemés ça et là dans des phrases qui n’avaient aucun rapport, les rendant totalement surréalistes pour un œil non averti. La combinaison de ces différentes trouvailles a rapidement porté les soupçons vers cette pizzeria, qui semblerait être au centre d’un réseau de trafic et de prostitution d’enfants pour les 1% américains.
Le code utilisé

 

Alors pourquoi prendre cette affaire au sérieux, alors que tous les médias de masse et les plus hautes sphères du pouvoir l’ont qualifiée de simple rumeur à ranger au rang de fausses informations ? Plusieurs raisons sont à prendre en compte, dont les termes codés utilisés compulsivement par tous ces politiciens et membres éminents de la société, tout au long de ces emails dévoilés par Wikileaks, mais aussi relevés sur les comptes Instagram et Reddit d’Alefantis et de ses amis, car ils sont des codes utilisés par les pédocriminels selon le FBI :
Hotdog=garçon ; pizza=fille ; fromage=petite fille ; pâtes=petit garçon ;
Noisette=personne de couleur ; carte=sperme ; sauce=orgie, etc.…
D’autres termes comme ping-pong (rapport sexuel), domino (sado-masochisme), ketchup (sang), moutarde (excrément), etc. ont aussi été relevés dans ces emails cryptés ainsi que sur le compte d’Alefantis et en live à la pizzeria Comet Ping Pong, dénotant un aspect pédophile et satanique, selon de nombreux experts sur les abus rituels sataniques et le FBI.
La spirale triangulaire et le cœur dans un cœur sont d’autres signes de reconnaissance, le premier pour les petits garçons et l’autre pour les petites filles (Boy Love et Girl).

 

Dans le logo du menu de Comet Ping Pong on trouve le symbole pour le ‘‘Girl Love’’ ainsi que le sigle PED.
On les retrouve donc étalés dans le menu de Comet Ping Pong, mais aussi dans le logo d’une autre pizzeria littéralement à côté, le Besta Pizza (Pizza de la Bête en Portugais (2), dont le propriétaire Andrew Kline est aussi une figure importante de la sphère gouvernementale américaine démocrate, Clinton l’ayant appointé procureur dans l’unité de poursuites contre les trafics humains du département de la Justice.

 

En fait plusieurs autres commerces dans la même rue que la pizzeria Comet Ping Pong , contiennent ouvertement des symboles pédophiles dénoncés par le FBI, ce qui pointerait vers un véritable réseau de prostitution infantile en plein centre de Washington:
Avant, après : Avec quelle rapidité le logo de Besta Pizza a été changé dès le début du scandale !
Car il est intéressant de voir aussi que la galerie d’artisanat et bistro Terasol qui a aussi reçu et soutenu Hillary Clinton lors de sa campagne présidentielle, située juste à côté de Beyond Borders financé par la Fondation Clinton, avait aussi un logo pédo pour l’attraction des petites filles… Avant cette enquête indépendante. Ces deux bâtiments se trouvant à proximité de la pizzeria incriminée :

Les personnalités impliquées dans le Pizzagate du bas en haut de l’échelle du pouvoir

 

James Alefantis

Propriétaire de la pizzeria Comet Ping Pong, mais aussi de Buck’s Fishing & Camping juste à côté, ce simple restaurateur est étonnamment considéré comme une des 50 personnalités les plus influentes à Washington DC.
Publié par Alefantis sur son site pour le 10ème anniversaire de Buck’s Fishing & Camping : Bon appétit !…

Tout est-il que James Alefantis, sous le pseudo jimmycomet, compilait des images à caractère sexuel, pédophile et morbide tout le long de son compte Instagram et Reddit public… Passé en privé depuis le scandale, alors que les utilisateurs du réseau social Reddit qui ont dénoncé ces bizarreries ont vu leur compte suspendu sans explication.  C’est étonnant alors qu’il est pourtant évident que quand on lit le terme #hotard (contraction de pute & débile) sous la photo d’un bébé, ou #Chickenlovers (amateurs de petit enfant) accolé à celle d’un homme tenant un bébé, tous deux entourés d’un collier jaune lié aux codes sexuels du FBI (code sexuel des bracelets), ainsi que des dizaines d’autres photos et illustrations à caractère sexuel côtoyant celle, par exemple, d’une petite fille attachée à une des tables en sous-sol du restaurant, on peut se poser de sérieuses questions :

 

Deux exemples parmi des dizaines d’autres de l’humour très particulier d’Alefantis…

 

Pizza slut=Pizza salope : Jeu de mots très fin trouvé sur le compte de James Alefantis.

 

…Mais les choses passent encore un autre cran quand on y trouve en plus la photo d’une salle avec le mot-clé #killroom (Salle des tortures) soulignée de la mention #murder (meurtre) par Alefantis lui-même. C’est d’autant plus inquiétant qu’en enquêtant sur le compte de la personne qui avaient ajouté la mention #killroom à cette publication, les apprentis détectives du réseau social Reddit ont eu la désagréable surprise de tomber sur plusieurs photos troublantes de ce qui semble être des cercueils d’enfants construits par cet ami d’Alefantis,  sous le nom de simples tables à café :

On pourrait donner le bénéfice du doute à Alefantis, bien que sa pizzeria, au logo clairement sataniste (pentagramme inversé et lune de Baphomet) pour les initiés, contienne des muraux avec des têtes d’enfants décapités à la vue de tous (y compris des enfants venus ‘‘jouer au ping-pong’’ en sous-sol), et des passages secrets menant à des pièces cachées, dont la ‘‘Boum Boum Room’’(3) dans laquelle on ne ‘‘doit pas utiliser son portable’’ (… & pourquoi ?), et qu’il y est programmé régulièrement des musiciens (comme le groupe Heavy Breathingdécrivant sans complexe des abus pédo-sataniques sur enfants ou ayant des connotations clairement pédophiles, si ce n’est en plus les photos de trous creusés dans les sous-sols de la pizzeria qu’il a posté sur son compte ‘‘…avec beaucoup d’excitation !’’.

 

 

On pourrait donner le bénéfice du doute à Alefantis, bien que sa pizzeria, au logo clairement sataniste (pentagramme inversé et lune de Baphomet) pour les initiés, contienne des muraux avec des têtes d’enfants décapités à la vue de tous (y compris des enfants venus ‘‘jouer au ping-pong’’ en sous-sol), et des passages secrets menant à des pièces cachées, dont la ‘‘Boum Boum Room’’(3) dans laquelle on ne ‘‘doit pas utiliser son portable’’ (… & pourquoi ?), et qu’il y est programmé régulièrement des musiciens (comme le groupe Heavy Breathingdécrivant sans complexe des abus pédo-sataniques sur enfants ou ayant des connotations clairement pédophiles, si ce n’est en plus les photos de trous creusés dans les sous-sols de la pizzeria qu’il a posté sur son compte ‘‘…avec beaucoup d’excitation !’’.

 

 

Comet Ping Pong une pizzeria ‘‘familiale’’ : Son logo, sa Boum Boum Room et ses muraux très adaptés…

Tout comme les artistes présentés : Ici Kim Noble (artiste rescapée d’abus rituels sataniques) et Sex Stains (traduisez : Tâches de sexe), pour ‘‘Tout âge’’ comme décrit sur le poster.
Le clou est planté quand on réalise que cette charmante pizzeria se trouve exactement à la pointe sud d’un pentagramme inversé dont tous les autres points sont des centres pédiatriques, écoles primaires et secondaires, jardins d’enfants et autres instituts liés à l’enfance :

La thèse du réseau de prostitution infantile relié à Comet Ping Pong est confirmée non seulement par les traces de tunnels reliant au moins 5 habitats appartenant à Alefantis, dont le Musée Pegasus qui semble être le lieu où se trouve la Killroom mentionnée plus haut, mais aussi par le fait que le siège du culte les Finders, relié de très près à la CIA, dont des membres furent interpelés avec des enfants clairement abusés qui n’étaient pas les leurs, sans qu’il y ait la moindre suite, se situe à un quart d’heure de route seulement de Comet Ping Pong :
James Alefantis aurait changé son nom de famille de manière à ce qu’en le prononçant en anglais il est la consonance française pour ‘‘J’aime les enfants’’ : Clairement ce n’est pas le cas.
Les amis d’Alefantis aussi ‘‘aiment les enfants’’ on dirait.

                                          John Podesta

 

Art cannibale dans le bureau de John Podesta

 

Comme nous l’avons déjà vu, John Podesta est un politicien américain très influent du parti Démocrate, ayant été membre du gouvernement sous les présidents Clinton et Obama.
Wikileaks nous apprend que le propriétaire de Comet Ping Pong est un ami personnel de John Podesta, à qui il a envoyé notamment un email cryptique qui mentionne le fait que son équipe aurait ‘‘retrouvé un mouchoir… (Handkerchief, utilisé lors de rituels pédosataniques)…noir & blanc… (Code FBI pour sadisme & pédophilie) …qui aurait une carte… (Traces de sperme, rappelez-vous les ‘‘cartes de France’’ telles que nos anciens les appelaient) …lié à des activités ‘‘pizza’’ (pédophile):
Ce n’est qu’un de ces nombreux emails qui dénotent non seulement des codes utilisés par les pédocriminels selon le FBI (trouvés 78 fois pour le terme pâtes=pasta et 85 fois pour fromage=cheese), mais aussi une invitation à un bain nocturne avec des enfants, dont on retrouve les photos sur le site Evie’s crib avec en titre la mention explicite : ‘‘Evelyn is growing up, soon she will be the Queen of the entire US of A, right now, for a limited time only, you can spend some time with her online, raw and uncut. Take advantage of this now, as in the future she will have the power of life and death over you. ’’ (Traduction : ‘‘Evelyne grandit, bientôt elle sera la reine des US, tout de suite, pour un temps limité, vous pouvez passer du temps avec elle en ligne, entière et non censurée. Profitez de cet avantage maintenant, car dans le futur elle aura le pouvoir de vie et de mort sur vous’’).
On peut aussi se demander pourquoi le chroniqueur Andrew Breitbart avait publiquement accusé Podesta d’être un pédophile et trafiquant d’esclaves de haut rang en 2011, un an seulement avant sa mort prématurée :
Le frère de John Podesta, lobbyiste puissant, est aussi une des personnalités les plus renommées de Washington DC. Comme cet article du Washington Post le démontre aisément, son goût prononcé pour les pièces d’art contemporain les plus étranges voire lugubres essaiment sa maison :
Cette pièce de Louise Bourgeois nommé ‘‘l’arche de l’hystérie’’ est clairement inspirée d’une des photos
(À gauche) d’une des victimes prises par la police dans l’appartement de Jeffrey Dahmer (4), un serial killer gay particulièrement cruel et dérangé dans les années 80, qui torturait ses victimes -souvent mineures- pendant des jours pendant qu’il les violait, avant de les tuer et les manger. Cette statue trône au milieu de son entrée.

 

 

 

Mais son goût pour les artistes détraqués semble habituel pour ce monsieur, une de ses artistes préférées étant Biljana Djurdjevic, dont les scènes évoquant des abus rituels pédo-sataniques sur enfants se trouvent partout dans son salon et sa chambre à coucher :

Un autre des artistes préférés de Tony dont les images rappellent le film de torture-porn Hostel 2 (5).

 

 

 

 

 

Une photo dans sa collection rappelle le film d’une violence inouïe sur des ados, Battle Royale (à droite (6).
Mais l’artiste phare des frères Podesta, tout comme de toute la jet-set américaine apparemment, reste Marina Abramovic, artiste-gourou portée sur l’ésotérisme thélémique d’Aleister Crowley. Marina, qui semble faire les beaux jours du MOCA (Museum Of Contemporary Arts) avec des happenings ‘‘artistiques’’ appelé Spirit Cooking (Cuisine d’Esprit) à 35000 dollars par personne, multiplie depuis des lustres des oeuvres sataniques sanglantes et/ou perturbantes associées à de l’imagerie pédophile :

 

Cadavres et pédophilie : ‘‘L’art’’ selon Marina.

Lady Gaga et Debbie Harry (7) du groupe Blondie (à droite) apprécient les Spirit Cookings de Marina.

 

Très appréciée de nombreux autres artistes actuels, Marina semble influencer aussi profondément les frères Podesta : Durant un de ses ‘‘Spirit Cooking’’ auquel lui et son frère étaient invités avec leurs épouses, Marina a conseillé aux participants de ‘‘couper profondément dans leur majeur gauche et d’en boire la peine’’.
Comme révélé par la photo ci-dessus, ses instructions ont été suivies à la lettre .
Quelques recherches permettent de comprendre la signification du 14 et du poisson sur ses mains torturées:
Ce serait l’illustration d’un rituel relié à Osiris, dieu solaire, qui a été tué par son frère Seth, et découpé en 14 morceaux. Isis chercha les morceaux dans toute l’Egypte, mais ne retrouva jamais le phallus, qui avait été mangé par un poisson dans le Nil : 14 + le poisson représente le phallus d’Osiris… Et la plaie faite sur le majeur, qui représente le soleil, est donc le symbole de son meurtre, répété encore rituellement dans les loges FM (8).
Marina est grande amie de Jay Z et Lady Gaga, qui aiment aussi Comet Ping Pong

Bill et Hillary Clinton
Les 2 toiles qui suivent ont été  trouvé dans la maison de Jeffrey Epstein:
Peinture représentant Bill clinton,l’ancien président des États-Unis,habillé en femme.
Ici,le scandale est ultime!
Ces toiles auraient-elles servi à faire chanter Bill Clinton?
La réputation du couple était déjà entaché par leur soutien inconditionnel à la pédocriminelle Laura Silsby, qui malgré sa tentatives d’enlèvement de 33 enfants à Haïti sous la couverture d’œuvre de charité, a pu bénéficier de ses soutiens éminents pour être libérée, changer de nom et est en charge maintenant de l’Amber Alertqui est la première instance gouvernementale prévenue pour la recherche d’enfants disparus !
  …Mais Wikileaks ayant révélé que les Clinton étaient accompagnés Anthony Weiner durant leurs visites régulières sur l’île pédophile de Jeffrey Epstein (inculpé pour trafic de mineurs dans l’affaire du Lolita Express), on ne s’étonnera donc plus de voir la Fondation Clinton derrière Beyond Borders (mentionné en début d’article), une œuvre de charité qui est consacrée à l’éradication de l’esclavage à Haïti : Il faut bien alimenter ce réseau, s’il est international.

 

Hillary Clinton et Laura Silsby : Prises la main dans le sac !
Hillary Clinton à Terasol, qui l’a soutenue lors de sa campagne électorale
Le logo de la ‘‘Pizza pour (financer) le parti’’ démocrate à Comet Ping Pong
Dans le sujet des amitiés très hautes placées d’Hillary, on trouve sur Wikileaks une référence à son endroit préféré “Pool parties at the Vineyard” qui est le lieu de vacances de rien de moins que la réputée membre du CFR Lynn Forester de Rothschild, l’ex femme de sir Evelyn de Rothschild. Lynn est connue comme étant depuis longtemps le mentor et le sponsor financier d’Hillary. Bill Clinton étant apparemment un fils illégitime des Rockefeller, et Hillary la protégée des Rothschild, on ne s’étonnera pas qu’ils aient pu accumuler les délits depuis si longtemps, sans que personne jusqu’à présent ne bronche.
Plusieurs rumeurs ont courues ces derniers temps aux US autour du comportement anormal et de la santé mentale fragile de la candidate démocrate :
Serait-elle atteinte de la maladie de Kuru, indice d’anthropophagie  ou simplement de psychopathie ? Quoiqu’il en soit, ça n’arrange pas son cas dans cette affaire.

Barack Obama :
Selon un des emails envoyés par Fred Burton (vice-président à Stratfor) trouvable sur Wikileaks, Obama aurait dépensé 65000 dollars pour faire venir par avion des Pizzas & des Hotdogs à la maison blanche lors d’une partie privée. La question qu’on peut se poser est : Pourquoi autant d’argent dépensé pour tous ces hotdogs et pizzas, alors que la cuisine de la maison blanche est au moins aussi raffinée que celle de l’Elysée ? Mais aussi combien de pizzas et de hotdogs peut-on avoir pour autant d’argent ??

 

 

Lors d’une émission culinaire, Obama était interviewé par un chef américain.
A la question : ‘‘Est-il acceptable de mettre du ketchup sur un hotdog ? ’’, Obama répondit :
‘‘Non, je veux dire que… Ce n’est pas acceptable passé l’âge de huit ans. ’’ ( ???)
Le lien d’Obama avec Comet Ping Pong : Hormis le fait que la pizzeria aie été le siège de parties privées pour aider Obama à assembler des fonds, et qu’Alefantis aie été le petit ami de David Brockqui a aidé à l’ascension politique d’Hillary et fait taire toute rumeur autour du Pizzagate grâce à son influence sur les médias de masse, ça n’explique pas qu’il aie été reçu au moins cinq fois à la maison blanche, dont une étrangement en même temps que Laura Silsby (mentionnée + haut). On peut d’ailleurs trouver sur le compte Reddit d’Alefantis cette photo plutôt cryptique d’Obama, jouant au ping-pong avec un enfant à la maison blanche :

 

 

L’ex président des Etats Unis a donc aussi travaillé étroitement avec John Podesta, communiqué avec Hillary via son email non sécurisé, et l’a ensuite protégée et soutenue.
Tous ces facteurs incriminant pointent vers la forte probabilité qu’il ait été au moins impliqué dans ce réseau… & il est vrai que quand on voit cette photo d’Obama à la maison blanche, avec cette petite fille sur les genoux, on ne peut que frémir :
Obama, range tes mains !

George Soros

Georges Soros
Membre du Comité des 300, et bras droit des Rothschilds (à la tête de ‘‘Rothschild Italia SpA’’ et membre du comité de la banque commerciale ‘‘NM Rothschild & Sons’’ à Londres,  son lien avec la France est réalisé par la Société Générale et son directeur, qui est notamment président de la direction d’Edmond de Rothschild et membre du conseil d’administration de Rothschild & Cie.), monsieur Soros est aussi très actif dans le chaos orchestré par toutes les révolutions de couleurs en Europe de l’Est et ailleurs, en finançant notamment Otpor et Move On, derrière les indignés et Anonymous (9).
Et il est aussi impliqué avec la pizzeria d’Alefantis puisqu’il est mentionné comme un grand donateur de l’American Bridge 21st Century PAC au travers duquel il a fait des versements montant jusqu’à 11000 dollars à la pizzeria Comet Ping Pong :

Par ailleurs, il a affirmé son soutien envers Hillary Clinton en finançant largement la marche des femmes anti-Trump, où on a pu retrouver par exemple Madonna, dont la symbolique utilisée dans tous ses shows montre clairement pour qui elle roule

Madonna dans sa personnification de Baphomet au Super Bowl.

 

Si on compile tous ces financements à la campagne pour Hillary Clinton ou la fondation Clinton, ça fait bien du beau monde derrière toute cette affaire, et le lien remonte directement aux Rothschild, qui nous avaient déjà habitués à leurs pratiques sataniques depuis des années :

Marie Hélène de Rothschild à son bal de 1972
Pièce centrale du repas : Vous noterez les représentations de bébés démembrés.
Déjà à l’époque les stars singeaient leurs maîtres : & oui, les ‘‘gentils’’ Beatles aussi.
Une des charmantes décorations pour le bal en 1972.
Spirit Cooking de Marina : Comme un goût de déjà vu (en plus gore) ?

 

Les preuves d’un réseau international de prostitution infantile pour l’élite

1) Les frères Podesta et la disparition de Madelaine Mc Cann au Portugal
Le lien le plus troublant avec les Podesta dans cette affaire de réseau de trafic et de rituels sataniques sur des enfants restent que les portraits-robot des suspects dans l’affaire Madeleine McCann correspondant parfaitement aux visages des frères Podesta jusqu’aux moindres détails (on y voit même le grain de beauté frontal de Tony) :

 

 

Selon le FBI, les frères Podesta étaient au Portugal le jour de la disparition de la petite Madeleine à seulement 500 mètres du lieu de disparition, dans la villa du petit fils pédophile de Sigmund Freud (10): Sir Clement Freud, soupçonné dans la disparition de la petite fille.
C’est le lien qui vient une fois encore prouver que ce réseau est international, et atteint les plus hautes sphères de plusieurs pays, car comme le pédophile en série et nécrophile Jimmy Saville en Angleterre, Clement Freud a été anobli par la Reine Elisabeth II.
…& comme par hasard on trouve aussi le portrait craché d’Anthony Weiner, déjà destitué en 2011 après des textos explicites à une mineure, et ami des Podesta, parmi les suspects.
La femme de Weiner, Huma Abedin, bras droit et visiblement amante secrète d’Hillary , bien que non impliquée directement avec Alefantis, aurait recueilli des informations Top secret grâce à elle, ce qui fait planer le spectre de la haute trahison pour Hillary, puisqu’Huma serait un agent secret pour l’Arabie Saoudite : Les emails d’Hillary nous éclairent sur ses crimes.

2) Le Pizzagate est sans aucun doute une porte ouverte vers toutes les affaires de pédophilie  et de satanisme d’élite qui ont été étouffées ou passées aux oubliettes grâce aux médias. Car pour revenir au culte des Finders (=trouveurs –d’enfants- en anglais) qui se trouve donc commodément à deux pas de la pizzeria au centre de ce réseau d’élite, pour ceux qui n’auront pas lu l’excellent article sur son lien avec la CIA plus haut, il a été prouvé par ailleurs que cette agence sensée gouvernementale répond en fait à des instances supérieures puisqu’elle aura tout fait pour appuyer la candidature de la criminelle Hillary Clinton, au dépend d’un Trump, qui bien que non parfait, a le mérite de vouloir dénoncer et incarcérer les membres de ces réseaux pédocriminels. Alors assistons-nous à un véritable coup d’état ? & si oui, qui est derrière et quel est son but ? C’est ce que nous verrons en dernier volet de cet article.
3) Les disparitions d’enfants : Aux États-Unis seulement, le FBI reporte le chiffre officiel exorbitant de 460 mille 699 enfants disparus pour la seule année 2015 !
Alors la France est-elle miraculeusement épargnée dans cette orgie d’enfants ?
En France, on parle de 50 mille, mais en y ôtant les fugues, les enlèvements parentaux, etc. il ne reste plus officiellement qu’un seul enfant disparu par an !!!!
On pourrait croire que oui selon ces chiffres, mais des affaires très sombres telles que celle d’Outreau qui a prouvée être une machination gouvernementale par de multiples journalistes, du réseau pédophile du Var (Amidlisa, dénoncée par une gendarmette anonyme dont on n’a plus entendu parler ensuite), de celui d’Angersd’Agen , d’Ardèche, ou de Nice, les affaires de l’école en bateau, mais aussi celles du Coral, ou des ballets roses qui remonte aux années 50, entre autres, nous démontrent que les chiffres sont simplement modifiés, ou que l’omerta sur ce sujet en France est encore plus importante qu’en Italie sur les activités de la mafia.
Pour ceux qui restent dubitatifs, la vision de l’émission ‘‘Viols d’enfants : La fin du silence’’ d’Elise Lucet, datant de 1999, devrait finir de les faire atterrir : Le témoignage d’un procureur en fin d’émission parlant de charniers d’enfants (au pluriel) près de Paris, déjà à l’époque…
Et si, vous avez suivi l’affaire du serial Killer Patrick Alègre à Toulouse, impliquant le maire et ensuite ministre Dominique Baudis, qui a été confirmée par les deux enfants du juge Roche impliqué lui aussi, ainsi que par des prostituées interviewées alors par Karl Zéro, qui a aussi reçu les confessions du serial killer sur le fait que ces meurtres étaient commandités, vous pouvez donner crédit à la thèse de David Mc Gowan, qui dans son livre ‘‘Programmed to Kill’’ étaie en détail l’idée que la majorité des serial killers sont en réalité employés par le gouvernement, après avoir été entrainés par un programme secret (initié par l’armée américaine) : Le Projet Phoenix destiné à en faire des tueurs de sang froid professionnels, mais aussi des procureurs d’enfants comme Saville, Dutroux, Dahmer, Henry Lee Lucas, et ici Alefantis (Qui dès le début de cette enquête m’a fait penser à Dexter, le ‘‘sympathique’’ serial killer  de la série à succès : Un hommage d’Hollywood ? *).
On pourrait aussi citer le tueur en série Emile Louis, du réseau pédophile de l’Yonne, qui bénéficiait aussi de relations hautes placées… Comme Henry Lucas qui parlait de son appartenance à un culte proche de l’Etat (Hand of Death) après son passage par l’Armée…

 

*Coïncidence ? Je ne pense pas… & je ne suis pas la seule d’ailleurs !
Après avoir lu le témoignage de cette gendarmette dénonçant le réseau du Var, nous savons que les orgies sont utilisées comme outils de chantage contre les politiciens, policiers, juristes, etc.… Cette arme semble très efficace, et remplace les affaires passées de chantage avec de simples prostituées, les mœurs des temps modernes ayant clairement régressés jusqu’aux plus bas des instincts : Le Lolita Express d’Epstein serait une opération de la CIA et du Mossad.
Compte tenu qui plus est, du fait que ce trafic génère actuellement plus d’argent que tous les autres, d’autant qu’il inclut celui du trafic d’organes pour disposer des corps après les meurtres filmés et vendus à prix d’or (snuff movies) destinés aux plus riches évidemment, on peut difficilement penser que ce trafic des plus lucratifs évite la France comme par miracle.

…& le reste de l’Europe ?

 

 

Quand on voit les affaires de réseaux internationaux  en Norvège, Suède, Espagne, Irlande, l’affaire Zandvoort qui parle de CDs contenant des dizaines de milliers de photos d’enfants abusés complètement ignorés par divers gouvernements (dont la France) bien que certains aient été reconnus par leurs parents, les dossiers X de l’affaire Dutroux qui révèle aussi un réseau pédo-satanique international, mais aussi l’affaire Mc Cann qui pointe vers le Portugal comme un centre d’intérêt pour les prédateurs pédophiles, on se rend compte que l’Europe n’est pas épargnée. Est-ce pour ça que son siège se trouve à Bruxelles, dans le pays de Dutroux ? Des photos de muraux dans la ville du centre politique et économique européen semblent bien y donner crédit :
C’est bien un enfant que vous voyez en train de se faire tuer, en plein Bruxelles !

Hollywood et les rituels sataniques : Un hommage aux élites ?

Dans le film ‘‘Hostel 2’’, il est intéressant de lire en crédit le nom de la comtesse Elisabeth (ou Erzsebeth) Bathory, dans le rôle de la femme de haut rang qui prend un bain de sang en saignant à mort une jeune étudiante au dessus d’elle (photo de gauche en bas).

 

Ce thème décliné d’ailleurs depuis peu sur un autre mural à Bruxelles (photo de droite), est tiré de l’histoire atroce de la comtesse sanglante qui avait fait plus de 600 victimes vierges (et donc au moins adolescentes) en son temps : Peut-on parler d’un hommage aux ‘‘maîtres’’ derrière la création de l’Europe ? Ca en a tout l’air.
A gauche une scène du film Hostel II et à droite le mural ‘‘artistique’’ à Bruxelles.
Il faut dire qu’avec son voisin Vlad l’empaleur (ancêtre de la famille royale anglaise, qui en est très fière d’ailleurs), elle a été à l’origine du mythe des vampires, qui semble tellement à la mode à Hollywood et dans la jet-set en général.
… Tellement à la mode d’ailleurs que certaines célébrités semblent utiliser cette méthode pour rester jeunes et belles, telles Lady Gaga qu’on a déjà vu aux Spirit Cooking de Marina (qui fait très jeune malgré son âge, 70 ans), et Kim Kardashian la femme de Kanye West :

 

 

 

 

 

 

Lady Gaga a été accusée de pratiquer la magie noire après que des femmes de ménage aient trouvée sa baignoire pleine de traces de sang dans un hôtel : Les leçons de Marina Abramovic ont été bien retenues par la superstar.
Comme la photo en début de cet article l’illustre parfaitement, les rituels du type ‘‘Eyes Wide Shut’’ sont monnaie courante dans l’élite. Est-ce la raison pour laquelle Stanley Kubrick a rencontré sa mort (10) juste après ce dernier film cryptique, qu’il n’aura pas même eu le temps d’éditer ? Sachant qu’il ne laissait rien au hasard, on pourra noter que sa scène d’orgie satanique pour l’élite fut filmée dans un château Rothschild.
Le château de Mentmore Towers en GB : Un indice ?

Ce site rappelle d’ailleurs celui du Château des Amerois (introuvable sur Google) surnommé la mère des Ténèbres, qui a été cité par de nombreuses victimes de réseau, dont Regina Louf, dans lequel est supposé y avoir au moins un sacrifice d’enfant tous les jours.
Ce lieu mystérieux, dont le propriétaire est de la famille Solvay (leader mondial de l’industrie chimique), est continuellement gardé et entretenu, bien que personne n’y habite. Comme le tristement célèbre Bohemian Grove, personne n’a pu y rentrer sans faire partie des invités, et il est absolument impossible de le tracer sur Google où l’on ne trouve qu’un lac à ce nom.
Ce lieu très reclus serait le théâtre de chasses à l’enfant et tortures médiévales sur des enfants, faisant notamment parties d’orphelinats ou de la source continuelle des sans papiers, souvent non réclamés par la famille, comme l’ont affirmé nombre victimes depuis sorties de l’ombre, avec des témoignages concordants sur l’identité des participants, allant jusqu’à des rois.
Les portes ouvertes sur l’Europe pour tous les migrants récemment, l’ont-elles aussi été délibérément pour augmenter le nombre de ces potentielles victimes ? Vu qui sont les décideurs au pouvoir et leurs activités macabres, on peut se poser en effet la question.

Château des Amerois, la ‘‘Mère des Ténèbres’’ : Tout un programme.
Car bien que l’affaire du Pizzagate n’inclue que des membres de la gauche alors au pouvoir, cet exposé nous prouve sans l’ombre d’un doute que ce genre de pratiques sataniques dépasse le cadre de simples partis politiques. Il suffit de chercher les détails de ces affaires en France, en Europe, en Australie et aux Etats Unis, pour s’apercevoir que toutes les tendances politiques au monde ont été incriminées, soit directement, soit en les couvrant :
Pour preuve le Scandale de Franklin au Nebraska, où cette fois c’était les Républicains qui étaient impliqués, et celui du réseau de la maternelle Mc Martin, largement discrédité par les médias et le gouvernement en place (dont les présidents Reagan et Bush senior, tous deux mentionnés dans le livre de Cathy O’Brian comme étant des pédophiles sadiques et utilisateurs d’esclaves sexuels), malgré les traces de tunnels trouvés par une enquête indépendante dirigée par les parents des victimes, et les multiples preuves d’abus sexuels sur ces tout petits prostitués dans ce qui semble être un autre réseau.

Réseaux nationaux ou réseau mondial ? Et qui est donc derrière le Pizzagate ?

Comme je l’ai dit précédemment, on pourrait crier ‘‘Hourra’’ après l’élection d’un Trump qui semble vouloir libérer les enfants esclaves sexuels de son pays, à défaut d’être moins raciste ou sexiste. …Mais voyant que son coup d’éclat correspond à l’agenda d’Israël, on peut encore se questionner sur qui l’a financé et institué, et ça ne peut être que les plus puissants de cette cabale : Début janvier de cette année, nous avons appris avec stupeur que Netanyahu déclassifie 400000 documents pour dénoncer les pédophiles haut placés de Washington.
Il est clair que ces informations proviennent du Mossad qui a accès à ces infos par le biais d’autres agences des services secrets de presque tous les pays, ce qui lui permet de relâcher ces bombes hautement incriminantes pour le gouvernement d’Obama et des Clintons.
Mais au vu de ce que l’on a vu auparavant, on peut se demander pourquoi tomber aussi rudement sur une politique de gauche, alors que la droite est toute autant impliquée ?
Le but est-il d’implémenter un gouvernement totalitaire au pouvoir, comme modèle pour tous les autres pays ?

Mais alors pourquoi ?

Beaucoup ont pensé que c’était en vue d’une restriction du droit de parole donné au peuple via internet, et même si c’est certainement le cas, il semble que la plupart soient passés à côté de l’essentiel, car la restriction de libertés individuelles n’est qu’un aspect de ce que tous ces gouvernements nous annoncent comme inéluctable depuis au moins des décennies :
Un Nouvel Ordre Mondial, qui inclut un gouvernement mondial -dont les États-Unis, la Russie (qui n’est qu’une combinaison de plusieurs pays aussi) et maintenant l’Union Européenne n’en sont que les prémisses-, une économie mondiale et une religion mondiale.
Alors c’est quoi au juste le Nouvel ordre Mondial ?
Et bien c’est plutôt simple pour les amateurs d’histoire et de littérature :
Intéressez-vous de près à la Rome Antique, ses mœurs décadentes, ses jeux du cirque (avec morts réels, comme dans les Hunger Games), sa démocratisation de l’inceste, l’esclavage, des rituels sexuels et sacrificiels sanglants, et de la prostitution généralisée, notamment pédophile, en plus d’une vénération totale et obligatoire du gouvernement, et vous pourrez vous faire une petite idée des Mille ans de prospérité prônée par ces malades mentaux qui nous dirigent. …Evidemment, les progrès scientifiques aidant, tout ça avec des aménagements dus à notre époque très High-tech (ça promet, mais il suffit de regarder n’importe quelle vidéo à la mode pour s’en convaincre, sinon lisez ‘‘Le Meilleur des Mondes’’ prophétique d’Aldoux Huxley).
Mais pour ceux qui veulent aller jusqu’au bout de ce que cette enquête révèle, il faut savoir Qui tire les ficelles derrière toute cette manipulation :
Sachant que l’Histoire est écrite par les vainqueurs, qui sont en l’occurrence les ancêtres de ceux qui nous gouvernent toujours actuellement, il faut comprendre les indices qui ont été semés pour nous dans certains textes dont la Bible, pour réaliser à qui exactement nous avons affaire. Evidemment ces indices ont été détournés de toutes les manières possibles, mais afin de nous asservir totalement, les instigateurs de cette phénoménale conspiration devaient quand même respecter le principe du libre arbitre, et c’est donc pour ça que ces indications, une fois toutes reliées entre elles, peuvent nous dire exactement ce qui nous pend au nez, comment, et qui l’a si longuement préparée pour nous. C’est là que la boucle est bouclée :
Car pour comprendre le NOM, il faut connaître les liens entre la CIA, derrière les Clinton, le Mossad visiblement derrière Trump, et ce membre éminent du pouvoir qu’on oublie trop souvent : Le Vatican, qui avec sa cohorte de Jésuites jusqu’au Pape lui-même maintenant se proclame ouvertement au Pouvoir, de politiciens et autres puissants pédophiles membres de l’Opus Deï ou des chevaliers de l’Ordre de Malte (comme la Reine d’Angleterre et toutes les royautés au monde) possède le monde, avec la complicité des banquiers internationaux.

Toutes les routes mènent à Rome

 

Car pour ceux qui n’auraient pas suivis, il est intéressant que l’Eglise catholique Romaine, après l’avènement de Jésus, se soit installée à Rome la païenne qui l’a quand même fait crucifier, même si c’était avec l’accord des Rabbins juifs qui se retrouvent toujours pointés du doigt 2000 ans après, sans jamais qu’on ne trouve étrange que les premiers papes soient des romains puissants, descendants des pharaons ptolémaïques (càd Grecs, que les romains ont toujours admiré et auxquels ils sont toujours liés tant culturellement que cultuellement), comme l’Empereur Constantin, qui a officiellement christianisé Rome.
Que Jésus aie existé ou non, tout est-il que son image et son message ont été pervertis depuis au moins le concile de Nicée. D’ailleurs le terme Amen vient du dieu solaire Amon-Ra.
Est-ce pour ça qu’on trouve non seulement un obélisque au centre du Vatican, ou que des symboles Assyro-Babyloniens et égyptiens se retrouvent partout dans le monde catholique ?
L’empire Romain est ainsi devenu l’Empire ‘‘Sacré’’ Romain!
Le lien entre des prêtres catholiques et le Pizzagate a clairement été fait de toutes manières*, sans compter les centaines de milliers de cas de crimes pédophiles dans le monde par des membres du clergé de l’Eglise catholique Romaine depuis les années 50, couverts par divers pape pour près de 4 milliards de dollars, jusqu’au Pape François, comme nous l’avons vu en début d’article, qui avait déjà parlé d’excommunier tous ceux qui ferait fuiter les scandales pédos du Vatican, & qui a personnellement commissionné une contre enquête pour dédouaner un des prêtres pédophiles argentins avant d’être Pape.
Alors quand on sait, grâce à l’enquête poussée menée par l’équipe d’Elise Lucet qu’il existe une véritable politique mondial de déplacement des prêtres pédophiles dans d’autres paroisses, sans sanction ni même prévenir les nouveaux paroissiens, on se demande si ce laxisme n’est pas plutôt le signe d’un réseau international de protection de ces criminels voire bien pire, alors que notre bon Pape François lui-même a répondu aux parents d’une jeune fille disparue au Vatican depuis des décennies que ‘‘elle était au Paradis’’. La question est alors : Qu’est-ce qui lui permet au juste de l’affirmer aussi cruellement, à une famille qui espère toujours la revoir en vie ? La parole de Dieu peut-être ? Si oui, je voudrais bien savoir QUEL DIEU au juste ?? Quoiqu’il en soit, même la Bible décrit la putain de Babylone comme étant le Vatican…  Dont l’âge de consentement sexuel est longtemps resté à 12 ANS !!!
Quand on voit cette photo tirée de la messe de Noël de cette année, on comprend mieux pourquoi.

 

 

Il n’y avait pas d’autres endroits où embrasser le petit Jésus, sérieusement ?
L’excellente émission de Cash Investigation nous apprend que le Vatican refuse de donner des indications sur le nombre exact de religieux pédophiles en leur sein à l’ONU, ce qui ne veut dire qu’une chose : Le Vatican est au pouvoir, au dessus des nations, la tête de la Bête. C’est donc bien le Vatican, le Pape, sa cohorte de Jésuites sorciers et autres cultes type Opus Dei qui est à la tête de ce monde aux pratiques pédophiles, cannibales et sataniques.
*Autres liens prouvant les liens entre le Vatican et son lien avec le Pizzagate: https://www.youtube.com/watch?v=XIbfoGtjXS4 ; PizzaGate: Le Scandale du garçon prostitué secoue le Vatican: https://www.youtube.com/watch?v=VFAsvPzVPQA ; http://www.lenversdudecor.org/Le-Pape-emerite-le-Pape-saint-et-l-ami-pedophile.html
Pour en revenir à l’argumentation du pourquoi toute cette affaire du Pizzagate a été rendue publique jusqu’à laisser appointer un président en faveur d’un nettoyage profond du système politique aux US, on pourrait à juste raison penser que ce n’est que de la poudre aux yeux, mais c’est sans compter le désir affiché par notre élite depuis des décennies au bas mot pour ce Nouvel Ordre Mondial, qui ressemble bien plus à la perpétuation de l’empire romain.
& Pour ce faire, quoi de plus facile que d’abord dégoûter les peuples de leur gouvernement, leur économie et leur religion, afin d’en changer simplement les noms et la forme, pour les présenter au bon peuple comme la solution à toutes leurs misères sous la forme d’un Nouvel Age de bonheur et de Paix universelle, dans un monde sans frontières ni différences ?
… Ni bien sûr d’éthique ni de Dieu autre que le ‘‘fait ce qu’il te plait’’ d’Aleister Crowley.
Mais c’est là où le bât blesse. Car beaucoup de chercheurs avant moi ont appris que pour arriver à cette ère de paix et de prospérité sur terre, il faudrait d’abord passer par les tribulations de la Bible… & comme fait exprès, on peut trouver sur les pierres-guides de Géorgie aux US, comme tout premier commandement du NOM, la phrase qui suit :
La célèbre Georgia Guidestone
‘‘Maintenez l’humanité sous 500000000 en équilibre perpétuel avec la nature’’
Comme c’est écolo ! N’oubliez jamais qu’Hitler était végétarien.
Considérant que nous sommes actuellement au moins 8 milliards d’êtres humains, si nous retranchons 500 millions, ça représente la mort de 7 milliards 500 millions de gens pour atteindre cet âge de prospérité tant attendue par notre élite ! Un génocide de type mondial !
Si vous pensez sérieusement après cet exposé, que nos élites hésiteront à sacrifier des pions même hauts placés pour arriver à leurs fins, je vous laisse à votre monde illusoire et votre abonnement au monde des Bisounours. Mais vous serez prévenus : Plus dure sera la chute.
Notre seule possibilité d’action réelle est le boycott de ce système en entier, tout en relayant au maximum les découvertes faites par tous les chercheurs anonymes qui auront passés des années à la recherche de la vérité cachée derrière ce système destructeur et corrompu.
Car un public averti en vaudra toujours au moins deux, et il ne doit jamais oublier son atout essentiel : Ce système vit et fructifie chaque jour grâce à nous, et ces tyrans souvent cachés vivent sur notre sueur, notre sang et nos larmes. Qu’est-ce qui nous oblige d’y adhérer ? Simplement l’illusion que nous en faisons partie, alors que nous en sommes les fondements.
Sans l’énergie combinée de nos croyances, dogmes et notre travail, ce système pervers basé sur une hiérarchie factice s’écroulera. A nous de faire en sorte qu’il y ait un avenir tout court.
Pour conclure je vous laisse avec cette vidéo, qui explique que celui qui est rentré dans Comet Ping Pong pour ‘‘tirer dans le tas’’, jouait déjà ce rôle DANS UN FILM QUI S’APPELAIT ‘‘SOMETHING ABOUT PIZZA’’, puisqu’il est acteur professionnel : https://www.youtube.com/watch?v=wPt1z1ipbGE&list=PLUe-RMuIGEhWpVgEBWmH5-5yfesCW3ZZ7&index=27

Les dangers d’enquêter en profondeur sur le Pizzagate

Vu le nombre de disparitions, de menaces et de morts autour du Pizzagate, on peut recommander la prudence aux enquêteurs futurs. Ces liens nous le démontrent :
Les indices d’un réseau d’élite sont tellement évidents qu’un journaliste en a parlé publiquement dans une émission de télé sur Fox News… Sa disparition des chaînes de télé américaine pointe vers des pressions sur les rares y portant crédit :
Vidéo (en anglais) sur le musée Pegasus, enlevée par l’auteur à cause de menaces d’Alefantis : https://www.youtube.com/watch?v=EZQxYQ49p0U
Les hommes qui en savaient trop sur le Pizzagate : https://www.youtube.com/watch?time_continue=885&v=5cdwReKyqCc
What is going on with the PIZZAGATE investigators? (Qu’est-ce qui se passé avec les enquêteurs du PIZZAGATE ?) : https://www.youtube.com/watch?v=yUt6ggbnRrQ
IMPORTANT Message to EVERYONE investigating #Pizzagate PROCEED WITH CAUTION (Message Important pour tout ceux investigant le Pizzagate: Faites Attention):
La faction alors au pouvoir a clairement utilisé jusqu’au meurtre pour couvrir les rumeurs : Update – Monica Petersen Investigating Clinton’s, Found Dead In Haiti – Rumors Report Suicide (Monica Petersen a été trouvée morte à Haïti alors qu’elle enquêtait sur les Clinton) :

Notes

(1) Les opérations sous faux drapeaux et leur lien avec les Rothschild : http://lesrubriquesdedanick.blogspot.fr/2017/03/lempreinte-des-rothschild-sur-charlie.html
(2) Le Portugal est devenu un véritable paradis pour pédophiles en Europe selon les dernières études sur le sujet : http://fr.newsmonkey.be/article/3410 .
Il est aussi intéressant de noter que ‘‘la Bête’’ fait référence au diable dans la Bible.
(3) ‘‘Boum Boum’’ est un terme utilisé par des prostituées dans des pays comme la Thaïlande, les Philippines ou le Vietnam pour décrire l’acte sexuel.
(4) Jeffrey Dahmer était probablement lié à un réseau pédophile selon l’auteur de ‘‘Programmed to Kill’’ Dave Mc Gowan (par ailleurs récemment décédé) : Son appartement était truffé de caméras cachées dont on n’a jamais retrouvé les films (comme Dutroux ?). Comme la plupart des serials killers américains,il  a été enrôlé dans l’armée et semble avoir subi un programme de contrôle mental appelé Opération Phoenix, avant d’être relâché dans le civil avec de sérieux troubles psychiatriques, et un agenda bien défini : Comme Henry Lee Lucas (qui s’en est venté) et son petit ami Co-serial killer, ou Charles Manson, mais aussi des dizaines d’autres serials killers, il servait apparemment d’assassin et de fournisseur d’enfants pour un réseau d’élite, sous le couvert de meurtres de maniaque isolé, thèse largement répandue par l’Establishment au travers des médias et d’Hollywood à la solde de l’élite.
(5) Selon Wikipedia ‘‘Hostel chapitre II’’ met davantage l’accent sur la psychologie des tueurs et non celle des victimes : On y rencontre un riche homme d’affaires, excité à l’idée de commettre son tout premier meurtre, et un de ses amis, qui s’est vu offrir cette ‘‘activité’’ en cadeau d’anniversaire. Ils choisissent leur victime grâce à un système de vente aux enchères (véridique, ndlr).
(6) ‘‘Battle Royale’’ est un film japonais dans lequel une classe de 3ème tirée au sort, est kidnappée dans une île retirée, et contrainte à s’entretuer jusqu’au dernier. Le film (en plus vicieux) fait référence au film des années 30 : ‘‘Les chasses du comte Zaroff’’ qui décrivait des chasses à l’homme sur l’île d’un aristocrate russe (propagande oblige)… et préfigure les ‘‘Hunger Games’’ bien plus édulcorés (quoiqu’on y tue une petite fille quand même !).
(7) Debbie Harry, chanteuse du groupe mondialement connu Blondie, avait déjà montré son intérêt pour les snuff movies dès 1983, en jouant le rôle d’une journaliste qui accepte d’être torturée et tuée dans une production sadomasochiste filmée aux US, dans le film Vidéodrome de Cronenberg.
(8) Toute l’élite pratiquant le satanisme Crowleyien (moderne) se base sur des mythes égyptiens, d’où l’utilisation compulsive de la pyramide (comme sur le billet d’un dollar), l’obélisque que l’on peut trouver dans tous les centres du pouvoir en occident (symbole du sexe d’Osiris, frère et mari d’Isis & père d’Horus, issu d’un rituel nécrophile et incestueux), ainsi que de l’œil d’Horus qui est continuellement représenté par des vedettes de l’industrie de la musique, du sport et du cinéma.
Notre culture et nos religions sont parsemées de symboles ésotériques Babylo-égyptiens.
Les loges Franc-maçonnes s’inspirant de la culture templières, elles ont empruntées ces références égyptiennes à leur maître (le Vatican, qui les a commandité et financé), qu’elles font revivre lors de leurs rituels morbides. On se doit de noter parallèlement que les jésuites remplacèrent l’ordre guerrier et luciférien des Templiers, après leur dissolution officielle par le Vatican, ainsi que l’ordre des ‘‘Alumbrados’’en Espagne où s’étaient réfugiés certains Templiers. Cet ordre, commandité par le pape Borgia hautement corrompu et décadent, est entièrement à la solde du Pape, des familles papales romaines et des royautés noires derrière le Vatican. Il n’a pas d’évêque ou de cardinal mais un général, le Pape Noir, qui dirige les hordes d’universités où sont formés les membres les plus éminents de notre société. Le plus grand observatoire sur terre, dont le nom est Lucifer, est une des multiples possessions de l’Ordre, révélant qui en vérité est vénéré par nos puissants.
(9) L’implication de Soros et des Rothschild dans les révolutions de couleurs et les indignés : http://lesrubriquesdedanick.blogspot.fr/2017/03/les-anonymous-les-indignes-occupy-wall.html
(10) Clement est le petit fils de Sigmund Freud, le célèbre créateur du complexe d’Œdipe, qui reporta pour toujours toute la faute sur les enfants qui ‘‘désireraient leurs parents’’ et initieraient donc l’inceste (selon celui dont il aurait été accusé par sa fille). Précurseur de la défense des prédateurs incestueux, aurait-il inspiré les créateurs des faux souvenirs, Carl Underwager et le couple Freydqui ont créé la Fondation du Syndrome des Faux Souvenirs suite aux accusations d’inceste de leurs propres enfants ? Tout est-il que leur lien avec la CIA est prouvé, tout comme dans la protection autour du Pizzagate.
Voici un lien qui devrait expliquer le fonctionnement d’une victime d’inceste et de pédophilie, qui explique comment une victime d’abus sexuels peut  ‘‘oublier’’ ces abus pendant des décennies : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1090363-violee-a-5-ans-elle-s-en-souvient-a-37-en-cas-de-terreur-le-cerveau-peut-disjoncter.html
(11) Stanley Kubrick, après avoir approché de très près l’élite, et travaillé pour eux (comme le héro de EWS), semble avoir passé sa carrière cinématographique à dénoncer en filigrane leurs activités criminelles dans tous ses films, de la pédophilie de Lolita au contrôle mental d’ Orange Mécanique, Full Metal Jacket ou Eyes Wide Shut, qui sera allé jusqu’à dénoncer leurs rituels ésotérico-sexuels.
Son dernier film aura poussé le bouchon trop loin, car il mourut juste après avoir montré son premier montage, jamais présenté au public, aux pontes d’Hollywood qui le distribuaient. Il était alors en pleine forme selon sa femme… Tout est-il que la version qu’on nous a permis de visionner aurait plus de 40 minutes en moins selon certaines sources confidentielles.

Autres liens pour pousser plus loin l’enquête

#PizzaGate : Vérification des faits (VOSTFR) | Activez les sous-titres ! :
#PIZZA GATE – Pédophilie – La BBC Complice ? – Voix Off Française – SGT Report Mini-Doc : https://www.youtube.com/watch?v=ATT4V05ETkM
Le réseau pédophile des Clinton : https://www.youtube.com/watch?v=q0NECKLELi4
#PizzaGate, l’affaire pizza : élites et pédophilie (EN/FR) : https://www.youtube.com/watch?v=ggH7AuWLhnk
#PEDOGATE : Les Pédophiles Enfin Pourchassés ?? – Voix Off Française – SGT Report :

Informations et vidéos essentielles en anglais

Pizza Gate Expose’- A Who’s Who – Podestas, Weiner, Clintons, Obama & More:
EX CIA ROBERT STEELE INTERVIEW #PIZZGATE & TRUMP”S PATH TO GREATNESS:
PizzaGate EXPOSED – Wikileaks PROVE Illuminati Trafficking is REAL (#Pizzagate):
Wikileaks Julian Assange Pizzagate 70 Pedo Politician Bust is a BUST Disinformation:

 

 


[2] Un système de Ponzi est un montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements des clients essentiellement par les fonds procurés par les nouveaux entrants. Si l’escroquerie n’est pas découverte, elle apparaît au grand jour au moment où elle s’écroule, c’est-à-dire quand les sommes procurées par les nouveaux entrants ne suffisent plus à couvrir les rémunérations des clients. L’affaire la plus du système de Ponzi est celle de l’homme d’affaires juif américain Bernard Madoff. Il a créé un système de Ponzi qui a fonctionné pendant 48 ans, de 1960 à la crise financière de 2008. C’était un gérant de hedge fund qui promettait des retours sur investissements relativement élevés, de l’ordre de 8 à 12 % par an. L’utilisation de clients réputés, des postes élevés dans l’administration, l’assuraient d’un prestige et d’une protection importants. Lorsque de nombreux clients souhaitèrent retirer leurs avoirs de sa société d’investissement lors de la crise financière de 2008, ils se rendirent compte que les caisses étaient vides et qu’ils avaient perdu tout leur argent. Avant son arrestation, Bernard Madoff gérait officiellement 17 milliards dedollars.

Des investisseurs (particuliers, institutionnels, hedge funds, fondations, banques privées…) vont déposer 65.000 plaintes. Bernard Lawrence Madoff sera condamné le 29 juin à 150 années de prison. 
Sa seule grossière erreur est de ne pas avoir  fui à temps en Israël, le sanctuaire des malfrats juifs. Epstein, lui se croyait intouchable, protégé par le lobby juif, par la CIA/Mossad, par la Maison Blanche (famille du crime Kushner) et par Wall Street. Son arrestation prouve que l’Amérique n’est pas totalement aux mains des juifs. Il reste encore quelques « patriotes » qui résistent.

Une ex-mannequin est internée pour ses révélations sur la pédophilie et les sacrifices d’enfants pratiqués par les Illuminatis

Nathalie Augustina, était top-modèle aux Pays-Bas dans les années 1980. Elle est aujourd’hui internée dans un hôpital psychiatrique, méthode classique en Occident (introduite par la CIA) pour punir les dissidents. Son crime est de dévoiler la dépravation des Illuminatis dans un nouveau livre, Nathalie: Confessions of a Fashion Model: The Dark Side of the Fashion Industry: Monarch Mind Control, Slavery and Sexual Abuse [« Nathalie – le côté obscur de l’industrie de la mode : contrôle mental Monarch, esclavage et abus sexuels »] présenté ci-dessous.

 

Nathalie Augustina (image à gauche)  était mannequin et esclave sexuelle sous contrôle mental MK-Ultra [1], offerte en récompense aux hommes politiques pour leurs services rendus aux richissimes satanistes qui gouvernent le monde. Les traumas subis pendant sa petite enfance ont créé un cloisonnement de son esprit et c’est son autre « alter » qui pratiquait lesservices sexuels. Bien qu’elle n’en ait aucun souvenir, il est pourtant évident qu’on s’est servi d’elle. Par deux fois elle se retrouva enceinte en n’ayant gardé aucune mémoire de quelconques rapports sexuels. On lui offrit des millions de dollars pour un bébé mais elle fit le choix d’avorter. Elle avait par ailleurs des pouvoirs médiumniques et opérait dans le milieu de la CIA et de l’élite sataniste.

Ce qu’elle dévoile sur la dépravation des Illuminatis concorde avec les révélations du banquier néerlandais Ronald Bernard, et confirme le témoignage que nous avons publié : Une transfuge juive des Illuminati décrit des rituels horribles.

Les riches et la royauté appartiennent à des sectes satanistes et se livrent de manière routinière à la pédophilie, à la torture, au meurtre d’enfants et de bébés, ainsi qu’au cannibalisme . La police et le Renseignement militaire laissent faire et couvrent leurs activités. Les lanceurs d’alerte sont assassinés ou enfermés dans un hôpital psychiatrique [1] et comme dans le cas de Nathalie, à la clinique psychiatrique Mentrum d’Amsterdam.

Dans le passé, le « contre-renseignement néerlandais » l’a confinée pendant deux mois dans une cellule d’isolement. Elle a été attachée nue sur une chaise et interrogée sur des « codes » auxquels sa personnalité normale n’avait pas accès. Puis elle a été emmenée à Mentrum où on l’a déshabillée et mise sous drogues.

Robin de Ruiter, auteur de The 13 Satanic Bloodlines : Paving the Road to Hell [Les 13 lignées satanistes : un chemin vers l’enfer], a participé à l’écriture de son livre. En introduction, il explique ce qu’est le lavage de cerveau MK-Ultra [1] et révèle que les agences de mannequins sont en fait des maisons closes. Les agents sont des proxénètes. Les mannequins qui résistent sont éliminées. En voici un cas récent.

Nathalie raconte que la plupart des top-modèles des années 1980 ont fait le commerce du sexe pour la gloire et la fortune. Elle prétend avoir étédroguée et violée par l’acteur Keanu Reeves. « Presque toutes les vedettes de cinéma sont non seulement des esclaves Monarch, mais beaucoup d’entre elles sont elles-mêmes des dresseurs d’esclave ; elles ont toutes une double vie« . (205) [3]

Un pédophile milliardaire, Jeffrey Epstein, agent du Mossad israélien, faisait venir par avion (le lolita express) des hommes connus sur son « île aux orgies » où ils avaient des relations sexuelles avec des mineures droguées. « Les carnets de vol [comportent] le Prince Albert, Bill Clinton et Donald Trump, des émirs et des dirigeants arabes… but final : le chantage pour le compte d’Israël. » (63) [4]

Nathalie était présente à des événements organisés par David Rockefelleret des membres de la famille Rothschild [5]. « Il y eut tout d’un coup un peu de remue-ménage… une très vieille dame… est entrée et chacun s’est écarté sur son passage. On aurait dit qu’elle était âgée de plusieurs siècles… des gardes du corps l’aidaient à marcher droit. Elle était couverte de bijoux… elle vint vers moi et me toucha le bras. ‘Je suis honorée de faire votre connaissance. Vous avez une très belle peau. »(126)

Apparemment, ceux qui ont tout, recherchent la seule chose qu’ils ne peuvent avoir.

Elle se retira du mannequinat dans les années 1990 et devint chercheuse et activiste anti-pédophile. « J’ai découvert qu’aux Pays-Bas l’inceste était gigantesque et que le viol des enfants était très peu puni… le système néerlandais protégeait ces monstres… j’avais sous les yeux les agissements d’une société pédophile. » (152)

« En 2018, l’Union Européenne a préparé d’importantes mesures pour légaliser et normaliser la pédophilie et décriminaliser en Europe les relations sexuelles avec les enfants. [6] Le principe d’un âge minimum a été déjà été abandonné par plusieurs pays européens. Dans ces pays, on autorise les adultes à avoir des rapports sexuels avec des enfants de tout âge. Ils ne seront pas poursuivis pour viol si l’enfant victime est incapable de prouver qu’il y a eu « menace, violence, contrainte ou surprise.« (204)

L’humanité est à l’évidence en partie gouvernée par ses éléments les plus dépravés, qui nous initient à leurs pratiques sataniques pour mieux nous exploiter.

Nathalie Augustina est une femme courageuse. Nous devons exiger sa libération immédiate.

Source: Henry Makow

Traduction: MK Polis

 

 

Réseau Mondial de pédophilie:Les évêques du Chili démissionnent collectivement

Chili : le traitement de choc du pape François

Le pape François offrait un profil triste et isolé.

Le chef de l’Eglise catholique a conduit tous les évêques chiliens à présenter leur démission, pour amorcer un profond renouveau après la crise des abus sexuels dans ce pays


AVANT-PROPOS

Je tiens a souligner le courage du Pape François qui ose défier  les francs maçons et les satanistes qui  se sont infiltrer au cœur du Vatican depuis plusieurs décennies.

Voir cet article antérieur pour vous en convaincre:

https://michelduchaine.com/2018/02/11/les-dossiers-de-michel-duchainepardonne-par-leglise-un-pretre-pedophile-atteint-du-vih-qui-a-viole-30-enfants/

Je souligne aussi que des liens énormes existent entre le Réseau Mondial de Pédophilie …et le Chili en général je vous suggère d’écouter  notre vidéo sur la secte nazi de Paul Shaeffer  (Colonia Dignitad) 

Sur ce lien vers un article antérieur:

https://michelduchaine.com/2017/11/20/video-et-article-colonia-dignitadla-secte-pedophile-nazi-de-paul-schaefer-au-chili/

 

 


C’est un véritable cap dans l’histoire de la lutte de l’Eglise contre les abus sexuels qui vient d’être franchi. Pour le mesurer, il faut se souvenir qu’il y a cinq mois, en janvier, le pape s’était lui-même trouvé en difficulté au cours de son voyage au Chili. Il avait été pris dans la vague considérable de protestations contre les évêques du pays, dénoncés pour leur gestion désastreuse des affaires d’abus sexuels commis par des membres du clergé. Alors, le pontife avait soutenu la hiérarchie de l’Eglise, avant de faire machine arrière et de demander un complément d’enquête. Ce qui l’avait conduit à rencontrer des victimes, et enfin à convoquer au Vatican les 34 évêques chiliens.

 

Pendant ces trois jours à huis clos, entre discussions franches et incitation à la prière et la méditation, le pape argentin a accompli le tour de force de conduire les prélats à présenter eux-mêmes leur démission collective, volonté exprimée fermement par les victimes elles-mêmes. Pour un expert du Vatican, il s’agit d’un processus de gouvernement inédit dans l’histoire récente de l’Eglise, car synodal : non pas un acte autoritaire et unilatéral du Souverain pontife, mais une décision “collective“, basée sur le discernement à partir de la vérité des faits. Et conduite d’une main “paternelle“ par le pape, de la bouche même des évêques. Main d’un pasteur qui sait corriger, mais aussi encourager à une sortie par le haut, en vue d’un renouvellement en profondeur de l’Eglise.

Une faillite collective

Car les faits sont accablants. C’est un véritable “système“ qui a été mis au jour dans cette enquête détaillée de 2300 pages demandée par le successeur de Pierre, et non pas seulement quelques faits isolés. Une faillite collective,  affirme-t-il dans une synthèse de 10 pages, révélée par la télévision chilienne. Des “négligences dans la protection des enfants de la part d’évêques et de supérieurs religieux“. Des plaintes jugées “invraisemblables“, des documents détruits, des transferts de religieux laissés au contact d’enfants, ou encore des séminaires ou noviciats confiés à des prêtres “soupçonnés d’homosexualité active“, au mépris des règles ecclésiastiques…

Opération-vérité qui n’a guère de précédent de cette ampleur dans l’histoire récente de l’Eglise. De même, au passage, qu’elle n’a pas non plus d’équivalent au sein d’autres institutions profanes, comme l’école, alors que la pédophilie est loin d’affecter la seule Eglise catholique. Mais il faut de fait remonter à… 1801 pour voir une telle démission en bloc des prélats d’un pays. C’était en France, après la Révolution française, lorsque Napoléon avait demandé à Pie VII la démission de tous les évêques. Et encore, à l’époque, il s’agissait d’un épiscopat divisé sur l’attitude face à la mainmise de l’Etat révolutionnaire et athée.


EN COMPLÉMENT

La dernière démission collective remonte à 1801

Pierre Joseph Célestin François (1759–1851)
Allégorie du Concordat de 1801

La démission de l’ensemble des évêques chiliens ce 18 mai est un fait rare. Mais il existe un précédent historique à la démission de tout un corps épiscopal. C’était en France… en 1801. Explications.

La démission des 34 évêques chiliens est un fait rare, exceptionnel mais pas inédit. Il est déjà arrivé que l’ensemble d’un corps épiscopal démissionne. C’était en France, après la Révolution française, lors du Concordat de 1801. Également appelé « Convention entre le gouvernement français et sa Sainteté Pie VII », ce texte va régir les relations entre l’État et les églises en France jusqu’au vote de la loi de séparation de 1905. Le Concordat, en créant des relations officielles entre l’État français et la papauté, nécessite une réorganisation de la hiérarchie catholique en France.

Un clergé divisé en deux

À l’époque, avec la Constitution civile du clergé de 1790, les prêtres français avaient dû prêter un serment de fidélité à la Constitution et les évêques n’étaient plus nommés mais élus par les citoyens électeurs de leur diocèse. En avril 1791, le pape Pie VI avait fermement condamné ce serment qui faisait des prêtres de « quasi-fonctionnaires ».

À ce moment-là, le clergé français était donc divisé en deux : le clergé d’Ancien Régime, dont la majorité des évêques étaient en exil à l’étranger depuis la Révolution française, et un clergé constitutionnel. L’exigence formulée par Napoléon Bonaparte, alors Premier consul, de composer un épiscopat selon sa volonté va donc l’obliger à faire plier l’ensemble du clergé français.

Le 15 août 1801, le pape Pie VII promulgue ainsi deux décisions pour permettre cette réorganisation : le bref Tam multa, qui exige la démission des évêques institués par Rome, et le bref Post multos labores qui demande celle des évêques élus. Par cette intervention directe, la papauté redevient la — seule — source de l’institution canonique.

 

L’Empereur Napoléon I pardonnant aux rebelles au Caire!

 

 


Suite au recours du pape le 18 mai 2018:Les évêques du Chili démissionnent collectivement

 

L’ensemble des évêques chiliens ont remis leur démission au pape François « afin qu’il décide librement pour chacun d’entre nous », ont-ils déclaré. Les prélats demandent également « pardon » aux victimes d’abus sexuels de la part du clergé, mais aussi « au Pape, au peuple de Dieu et à notre pays ».

La conférence épiscopale chilienne a annoncé ce 18 mai 2018 que les 34 évêques chiliens ont remis leur démission au pape François. Cet événement intervient alors qu’un rapport leur a été remis en début de semaine indiquant que, depuis des années, l’Église catholique chilienne abrite « de nombreuses situations d’abus de pouvoir, d’autorité et d’abus sexuels ». Le pape François avait annoncé dans la foulée des « changements » à court, moyen et long terme pour rétablir « la justice » au sein d’une Église chilienne entachée par des scandales de pédophilie.

Les évêques ont annoncé avoir remis « par écrit » leurs charges « dans les mains du Saint-Père, afin qu’il décide lui-même et librement pour chacun » d’entre eux. Ils expliquent également demander « pardon pour la douleur causée aux victimes, au Pape, au peuple de Dieu et notre pays pour les graves erreurs et les omissions » qu’ils ont commises.

La persévérance et le courage des victimes

Les prélats chiliens ont également remercié les victimes pour leur « persévérance et leur courage », malgré les énormes difficultés personnelles, spirituelles, sociales et familiales « qu’ils ont dû affronter », et malgré « l’incompréhension et les attaques » de la communauté ecclésiale.

Les évêques affirment encore remercier le pontife « pour son écoute paternelle et sa correction fraternelle ». Ils espèrent que ce chemin de changement guidé par le pape François sera une « pierre milliaire », pour rétablir la justice et contribuer à la réparation des dommages causés. Et donner un « nouvel élan » à la mission prophétique de l’Église au Chili.


Exigence de justice

Ici l’enjeu n’est pas le rapport à la politique, toujours conflictuel, mais la “justice“, a affirmé le pape François. Justice qui n’est pas seulement à entendre au sens juridique du terme, mais aussi à celui de vertu morale : “nous demandons pardon aux victimes, au pape, au peuple de Dieu, et à notre pays“, ont déclaré les évêques chiliens.

Au-delà de la spectaculaire démission du corps épiscopal tout entier, c’est donc à un renouveau global que le pape engage les évêques : une douloureuse mais salutaire exigence de réforme en profondeur de l’Eglise au Chili.

Cela prendra du temps, et en particulier celui d’une réflexion sur le sens même du sacerdoce. Les actes pédophiles des prêtres sont comme “faire une messe noire“, avait ainsi expliqué le pape François en 2014 : c’est le Corps du Christ lui-même qui est profané. En Irlande, après un scandale d’une ampleur similaire, Benoît XVI avait conduit le clergé de l’île à une démarche de purification sans exemple jusqu’alors : pénitence publique, jeûne, prière, adoration continuelle de Jésus – lui-même « victime de l’injustice et du péché » – devant la Sainte hostie exposée sur les autels des églises. Et pour les évêques, exercices spirituels en vue d’une révision de vie radicale. Un remède de choc, auquel les catholiques chiliens à leur tour seront sans doute conduits…

 

 

 

 

 

Nouvel Ordre Mondial:L’Ex banquier Illuminati qui a exposé le réseau pédophile de l’Élite mondiale est retrouvé mort

Le corps du banquier néerlandais Ronald Bernard est retrouvé mort  en Floride!

 

 

Un banquier néerlandais qui a parlé plus tôt cette année pour exposer les secrets des  Illuminati , y compris les détails d’un réseau satanique  de pédophile ancestral et du sacrifice  d’un enfant  , a été retrouvé mort en Floride.Les révélations de Ronald Bernard sur les abus d’enfants et les sacrifices humains exécutés par l’ Elite ont envoyé des ondes de choc à travers le monde lorsque des vidéos de ses interviews télévisées, dans lesquelles il décrit ses expériences, sont devenues virales sur les réseaux sociaux.Ses descriptions déchirantes de la mort rituelle des enfants et des abus sexuels exposaient le ventre perturbant de l’élite sociale et politique (dont la Fondation Clinton).Bernard a affirmé que son expérience dans les Illuminati était «une formation pour devenir un psychopathe» car il a révélé des détails sordides des sacrifices d’enfants que la cabale utilise pour faire chanter ses membres en disant: « J’ai été prévenu quand je suis entré dans cela – ne faites pas cela à moins que vous ne puissiez mettre votre conscience à 100% dans le congélateur. »Je m’entendais rire en l’espèce, mais ce n’était pas une blague du tout ».

Des adolescents photographiés lors d’un rituels pédophile satanique.

Non seulement Bernard a révélé les pratiques complètement dépravées et méchantes de l’élite qui comprenaient le sacrifice d’enfants et le viol, il a également exposé les méthodes Illuminati de manipulation et de contrôle des masses .

Il a poursuivi en disant que les êtres humains sur cette planète remontent à un état prédateur ou une entité élite qui est à l’abri de la loi, par le privilège qui leur est conféré par l’État. « Toute misère sur terre est un modèle d’entreprise. »La Syrie est un modèle commercial, »Il s’agit de ressources et d’autres intérêts ».Maintenant, il semble que son dénonciation ait pu lui coûter sa vie après que son cadavre ait été trouvé après avoir eu mystérieusement « disparu ».Selon NP , Bernard, âgé de 61 ans, vivait à Sebring, en Floride, l’année dernière après avoir épousé un citoyen américain.

 

Le bureau du shérif du comté de Highland a déclaré que Ronald Bernard appelait le 911 à 15h46 en disant qu’il s’est perdu après avoir quitté la promenade à 13h00 sur la piste naturelle à l’extrémité ouest du lac Sun ‘n à Sebring.Plus d’une douzaine de députés avec des unités K-9, des unités aériennes des comtés de Highlands et de Polk, quatre roues de HCSO et la Commission de conservation des poissons et de la faune de la Floride ont cherché Ronald Bernard. » Le terrain était très difficile, et les chercheurs se trouvaient parfois dans les eaux profondes de la taille alors qu’ils essayaient de zéro sur l’emplacement de Fernandez « , a déclaré le bureau du shérif.Les députés ont fait un ping à son téléphone portable, mais il a continué à afficher différents endroits et Bernard a rappelé à plusieurs reprises – il a déclaré que sa vie était en danger – mais il a continué à bouger malgré le fait de pouvoir rester mis, ont indiqué les députés. Les derniers contacts par des agents  avaient avec l’ancien banquier furent  à 18h13.

 

 

 

Son corps a été retrouvé loin de sa voiture.

 

 

À 8 h 24, l’hélicoptère du Polk County a repéré Bernard, qui était face  dans l’eau peu profonde à environ 300 mètres du dernier emplacement connu de son téléphone portable et à 1,8 milles de l’entrée du sentier du boulevard Sun ‘n Lake et Balboa Boulevard.

La cause du décès sera déterminée par le médecin légiste.

Ronald Bernard a fait trembler les pratiques occultes et les sacrifices d’enfants parmi les élites de l’industrie bancaire, décrivant ses expériences dans une entrevue télévisée qui a été virale au début de cette année.

John Podesta…

Partager des détails explicites sur la façon dont les Illuminati utilisent des sacrifices d’enfants pour tester et faire  chanter leurs membres, il a dit qu’on lui avait demandé de sacrifier un enfant à une fête. «Je me suis entraîné pour devenir un psychopathe et j’ai échoué».En décrivant la période où son « congélateur commençait à fonctionner mal », Ronald a également raconté des histoires sur les économies nationales en panne et les sociétés en faillite.

Ces actions ont conduit à des suicides et à des destructions – des réussites à célébrer, selon ses collègues banquiers.

 

 

 

 

 

Anarchie politique US: Arrestations imminentes à Washington de nombreuses personnalités en rapport avec le vaste réseau mondial de pédophilie Pizzagate

Un dénonciateur du FBI a confirmé que les 30 hommes politiques et 40 autres personnes doivent être arrêtés à Washington DC et àNew York dans le cadre du réseau pédophile « Pizzagate », et d’autres suspects sont sous enquête que l’enquête continue « ramification dans des directions inattendues. « 

L’initié au Federal Bureau of Investigation affirme que le FBI vient de terminer la paperasse (02/02/17 15:00) et va tout soumettre au ministère de la Justice en vue de l’arrestation du réseau « Pizzagate » qui commencera dès que Jeff Sessions est confirmé Procureur général.

billarycoverups-1024x576

M. Sessions a été informé de l’enquête de grande envergure et tous les éléments de preuve il y a trois semaines.

Les enquêteurs disent qu’ils ont tenu des fichiers sur les politiciens de haut rang depuis des années. Cependant, ils ne trouvaient pas une preuve  de béton jusqu’à Novembre 2016, quand ils ont suivi trois suspects après qu’ils auraient été capturés en utilisant un langage codé dans un forum internet créé par le FBI pour les pédophiles …un piège.

L’enquête de police Pizzagate ensuite bifurqué à partir de là, par la suite découvrir un enchevêtrement de la criminalité en plein essor dans les couloirs de Washington DC du pouvoir.

 » Je ne l’ ai jamais été impliqué dans une enquête qui a gardé ramification dans tant de directions inattendues,  » a-t – il dit.

Bill Clinton et Bill Cosby:2 grands pédophiles.
Bill Clinton et Bill Cosby:2 grands pédophiles.

Selon l’initié anonyme:

L’information a été finalement soumis du FBI au DOJ aujourd’hui (5 février 2017) à 15 heures.M. Sessions a été informé il y a 3 semaines à l’enquête dans son intégralité. Une fois que suppose sa position, des mandats d’arrêt seront signés, et les arrestations seront faites. Ceci est également la raison pour laquelle le Parti démocrate à Washington DC a été la lutte contre le vote Sessions. Panique.

En outre, à partir de lundi ou mardi de la semaine prochaine, vous allez commencer à voir des arrestations d’individus. Plus de 30 hommes politiques (nombreux sont les noms des ménages), et plus de 40 autres individus à travers DC, VA et aussi une poignée à New York. Certains peuvent se rendre eux- mêmes avant qu’ils ne soient appréhendés, alors gardez un œil sur ce que ce week-end et le début de semaine, et vous saurez s’ils sont impliqués d’une certaine manière.

La pédophilie infantile ring / trafic sexuel arrête la Californie n’a pas encore lié, au moins aucune preuve suggérant qu’il était. Peut-être tort a des gens commencent à parler, ou faire des affaires sur la question.

Jerry Epstein que j'ai déjà signalé comme le grand manitou pourvoiyeur de chair fraiche.
Jerry Epstein que j’ai déjà signalé comme le grand manitou pourvoiyeur de chair fraiche.

Bien que l’initié a refusé de révéler tous les noms sur la liste de ceux qui seront arrêtés par le FBI, ils ne révèlent que des démocrates et le sénateur américain, Chuck Ellis Schumer, était l’un des noms de haut niveau qui seront arrêtés, ainsi que Le sénateur Tim Kaine et ancien procureur général du Connecticut Richard Blumenthal.

Le sénateur Jeff Sessions devrait avoir son rôle en tant que procureur général a confirmé la prochaine nous après avoir survécu à son premier vote plancher d’essai jeudi, malgré presque tous les démocrates dans le vote de la chambre sont  contre M. Sessions…avec raison!

Les dirigeants démocrates ont déclaré que leur vote n’a pas été une déclaration sur M. Sessions lui-même, mais plutôt sur les politiques qu’ils craignaient qu’il poursuivrait au ministère de la Justice, comme il est largement admis que Sessions va porter plainte contre Hillary Clinton,et demander son arrestation.

Des démocrates affirment également qu’ils ne sont pas convaincus que  M. Sessions fera une vérification indépendante sur M. Trump.

 

bill-clinton-and-the-pedophile-the-sex-scandal-that-could-destroy-hillarys-presidential-ambitions

 

 

 

 

 

 

Anarchie politique américaine:Est -ce que le FBI enquêtait sur des orgies sexuelles organisées par la Russie impliquant Trump …et le couple Obama?

Le directeur du FBI James Comey a soulevé le spectre d’un nouveau scandale politique à Washington DC après avoir refusé de répondre à une question du sénateur démocrate  Ron Wyden,de l’Oregon, si le Président élu est sous enquête en rapports avec  ses «liens russes.

trump-israel-332x205
Au cours d’une audience du Sénat sur le prétendu «piratage russe» de la récente élection américaine, le sénateur démocrate  de l’Oregon a reçu des rapports des médias affirmant que l’administration Trump entrante a des liens étroits avec Moscou, et s’est directement adressé au directeur du FBI. 

« Ma question pour vous, M. Comey, est :est-ce que  le FBI a enquêté sur ces relations signalées, et si oui, quelles sont les conclusions du FBI? »,a demandé sévèrement le sénateur  Wyden dès le  début de l’échange.

«Je ne pourrai jamais commenter les enquêtes, si nous avons ou pas, dans un forum ouvert. Donc, je ne peux pas vraiment répondre d’une façon ou d’une autre, »ce que  Comey a répondu en peu de temps. Wyden semblait imperturbable que Comey a esquivé la question et rapidement déplacé à la prochaine ligne d’enquête. «Voulez-vous fournir une réponse non classée à ces questions et  relâcher  le mordeau pour le peuple américain avant le 20 Janvier? » dit le sénateur. «Je suis désolé, vais-je…? » a dit  un directeur Comey secoué , demandant des éclaircissements sur la question. Lors de l’élaboration de la question, Comey n’a fourni aucune couleur de la situation. « La réponse sera la même chose que je viens de vous donner, je ne peux pas en parler. » Avec la même persévérance et la détermination affichée lors de l’audition 2013, Wyden a pressé sur le sujet.  « Je pense que le peuple américain a  le droit de savoir, » a-t-il dit sur  un volume sensiblement élevé. « En cas de retard dans  le fait de déclassifier ces informations et de les libérer pour le peuple américain :si cela  ne se produit pas avant le  20 Janvier, je ne suis pas sûr que ça va se passer un jour. »

Le refus de Comey de dire si le président élu est sous une enquête secrète a coïncidé avec plusieurs médias publiant des rapports , accusant Donald Trump de se livrer à des «actes sexuels pervers qui ont été disposés / contrôlés par le FSB. » Même les points de vente qui ont publié les rapports ont souligné que non seulement ils ne sont pas fondées, mais contiennent plusieurs erreurs factuelles. Néanmoins, le New York Times, CNN, BuzzFeed et d’ autres ont publié un dossier qui aurait déjà  circulé parmi les législateurs, les journalistes et les responsables à Washington DC pendant des semaines. Un résumé de ces rapports a même été présenté au président Obama et à Donald Trump lui – même.

Les notes de service auraient été compilées par une source anonyme, qui prétend être un ancien officier du renseignement britannique. Selon lui, le gouvernement russe a gâté  Donald Trump comme un président potentiel depuis au moins 5 ans, »On  lui a même offert des occasions d’affaires lucratives, fourni avec intelligence et arrangé pour « actes sexuels pervers » pour être en mesure de faire chanter le président élu .


IMPORTANT

Lien vers une copie  de résultat d’enquête important: Documents


capture-decran-scandale-sexuel
Capture d’écran

Plus précisément, les mémos prétendent que le FSB a embauché une suite présidentielle à Hôtel Ritz Carlton de Moscou où Barack et Michelle Obama sont restés et ont invité les prostituées à souiller leur lit en effectuant « une Golden Shower »(traduction libre: pluie d’or « ) » devant M. Trump. 

Le fait que plusieurs médias pratiquement simultanément,ont  décidé de publier ces rapports,il faut  malgré tout ,admettre leur caractère erroné est dit par lui-même. Cependant, le FBI a été en possession de ces notes de service pendant un certain temps aussi. Et si l’interrogatoire de Wyden est pas un hasard fou, le président élu pourrait bien être sous l’enquête, ce qui rend la situation encore plus troublante.  Le sénateur Wyden est connu comme un fervent partisan de la transparence du gouvernement et pour griller des fonctionnaires au cours des audiences publiques, parfois en les obligeant à divulguer des informations auparavant inaccessibles au grand public. Peut-être, le plus célèbre échange que  Wyden a eu jusqu’à aujourd’hui était avec le directeur du renseignement national James Clapper. Ensuite, le sénateur lui a demandé si les agences de renseignement américaines participent à la collecte en vrac des données des citoyens américains. Au moment Clapper a menti, en disant «Non», mais après les révélations Snowden ,les juristes ont dû admettre qu’il a donné une «réponse la moins mensongère » possible afin de protéger les programmes d’espionnage secrets…en cours!.  

En fait,ce sont de grands amis qui nous jouent la comédie pour prendre  le pouvoir.
En fait,ce sont de grands amis qui nous jouent la comédie pour prendre le pouvoir.

 

 

 

 

Sources

 

 

 

 

 

 

 

 

Après la découverte d’un grand réseau pédophile en Norvège, peu d’informations ont filtré

L’abomination pédophile, les actes sadiques et barbares mâtinés de satanisme, les enlèvements d’enfants par des puissants dégénérés, sont une angoisse diffuse pour les parents et pour le peuple en général, dont le souvenir remonte au moins à l’époque de Gille de Rais.

En France, la peur et la haine contre les parasites au pouvoir remonte périodiquement à la surface lorsque des gendarmes enquêtent puis disparaissent et que les coupables ne sont jamais jugés.

Aux États-Unis, l’Affaire Pizzagate remue les consciences et les tripes des Américains, car elle met en cause les membres éminents de l’oligarchie (((démocrate))), comme John Podesta. La censure fébrile exercée contre ceux qui enquêtent sur ces inquiétants personnages renforce le sentiment que ces choses sont vraies.


HORS TEXTE

L’affaire explosive du « PizzaGate »

exterieur-de-comet-ping-pong

 

Depuis le scandale du Watergate, les divers scandales éclatant aux États-Unis se voient affublés du suffixe « gate ».

Cet article est une traduction panachée de deux articles du Daily Stormer, l’un examinant l’affaire (en), l’autre se concentrant plus sur les réactions médiatiques (en).

Ensemble, ils fournissent une vue d’ensemble de l’affaire.

Je tiens aussi à reproduire un mot d’avertissement :

Nous ne voulons pas devenir des théoriciens de la conspiration. Nous voulons être informés et nous voulons punir des crimes. Cette information est explosive. Beaucoup des indices sont plutôt circonstantiels. Si nous pouvons obtenir une véritable enquête, alors elle pourrait porter ses fruits. Je pense que l’objectif devrait être d’enquêter et de répandre la conscience de la possibilité, mais pas de devenir une escouade de la conspiration. […] Nous devons être prudents à ne pas perdre de crédibilité à diffuser des rumeurs infondées.

Les indices circonstantiels sont ici vraiment persuasifs (sinon je n’écrirais pas cet article), mais ce rappel a une portée plus large, et le doute raisonné est la meilleure attitude pour ne pas s’emmêler dans une toile de mensonges.


Présentation rapide du PizzaGate et du contexte

Des allégations crédibles ont émergé indiquant qu’une pizzeria de Washington DC s’appelant Comet Ping Pong a été au centre d’un réseau pédophile élaboré. Ces allégations sont devenus communément connues sous le nom de PizzaGate. Une dissimulation active de ces allégations semble être en cours par des titres de fausse information et des sites de réseaux sociaux peu recommandables.

Des titres connus pour leurs fausses informations, comme le Washington Postet le New York Times, ont écrit des articles affirmant que le PizzaGate n’est rien de plus qu’une théorie de la conspiration. Ils ne fournissent aucun détail sur pourquoi les allégations seraient fausses, et s’attendent en lieu et place que nous les prenions au mot. Les deux journaux ont un passif de création de fausses informations, donc en aucun cas nous ne pouvons accepter leur version sans discussion.

Le réseau social Reddit a censuré tout le subreddit PizzaGate (en) qui comptait plus de 20.000 abonnés. ils ont affirmés que tout le subreddit a été censuré parce que des informations personnelles ont été publiées. Eh bien soit, mais pourquoi ne pas travailler avec les modérateurs pour supprimer les messages contrevenants, comme de coutume ? Quel est l’objectif dans la suppression du subreddit tout entier ? Le seul objectif crédible serait que Reddit cherche intentionnellement à censurer la discussion de ce sujet.
capture

Le PDG de Reddit, Steve Huffman, a été critiqué de manière virulente pour cela par de nombreux utilisateurs de Reddit l’accusant d’être un pédophile et de dissimuler le scandale. Il a été si énervé qu’il a fini par modifier des messages d’utilisateurs soutiens de Donald Trump dans le subreddit r/The_Donald, où beaucoup de participants ont été extrêmement critiques de la décision de censurer le subreddit PizzaGate.

Il y a aussi eu des tentatives par Twitter pour censurer le contenu lié au PizzaGate.

Le fait même que toutes les élites médiatiques cherchent à étouffer cette affaire prouve qu’elle mérite davantage d’attention.

Les allégations

Le restaurant Comet Ping Pong est la propriété d’une tapette du nom de James Alefantis, qui a été impliqué dans une relation homosexuelle avec le fondateur de Media Matters, David Brock. Media Matter est une opération de propagande marxiste, initialement fondée avec des financement du milliardaire juif George Soros.

De manière assez étrange, Alefantis avait été précédemment nommé 49ème homme le plus puissant à Washington DC par GQ Magazine. Demandons nous comment le propriétaire d’une pizzeria pourrait possiblement être considéré l’un des hommes les plus puissants de Washington DC. On n’arrive certainement pas à cette position en faisant des pizzas. Ce serait cependant possible en fournissant à des politiciens puissants des enfants avec lesquels avoir des relations sexuelles.

 James Alefantis est l’homosexuel dégénéré qui dirige Comet Ping Pong. James Alefantis « aime » les enfants.

James Alefantis est l’homosexuel dégénéré qui dirige Comet Ping Pong. James Alefantis « aime » les enfants.

Alefantis est connecté de près à John Podesta, qui a été le président de la campagne d’Hillary Clinton. Comme nous le savons, le compte courriel de Podesta a été piraté et son contenu a été ensuite révélé par WikiLeaks. En plus de ses courriels révélant des accords politiques corrompus de toute sorte, cela a aussi révélé un certain nombre de conversations étranges, avec des mots comme pizza, pâtes et d’autres types de nourriture. La manière dont ces mots sont utilisés semble indiquer qu’ils ne sont pas censés être compris littéralement et forment un code pour quelque chose de plus sinistre.

Il a été spéculé que les noms de nourritures sont un code pour ce qui suit :

« hotdog » : garçon
« pizza » : fille
« fromage » (cheese) : petite fille
« pâtes » (pasta) : petit garçon
« glace » (ice cream) : prostitué homme
[…]
« carte » (map) : sperme
« sauce » : orgie

Les courriels révélés par WikiLeaks

Voici certains des courriels qui ont suscité la suspicion.

Le premier montre John Podesta discutant avec son frère Tony Podesta, un puissant agent de pression à Washington DC, à propos de pizza. Cela paraît assez innocent, n’est-ce pas ?

https://www.wikileaks.org/podesta-emails/emailid/55930

« Laisse moi savoir. Ou je pourrais ramener une pizza à la maison. » « Je vais m’évanouir. J’ai trop à faire avant d’aller au Michigan demain. Pas besoin de pizza. »
« Laisse moi savoir. Ou je pourrais ramener une pizza à la maison. »
« Je vais m’évanouir. J’ai trop à faire avant d’aller au Michigan demain. Pas besoin de pizza. »

 

Puis nous voyons celui-ci où Tony parle d’avoir une pizza pendant une heure ? Qui donc dit vouloir avoir de la pizza pendant une heure ?

https://www.wikileaks.org/podesta-emails/emailid/52942

 

 « Marie n’est pas libre. Tu aimerais avoir une pizza pour une heure ? »

« Marie n’est pas libre. Tu aimerais avoir une pizza pour une heure ? »

 

https://www.wikileaks.org/podesta-emails/emailid/37072

 

Puis il y a ça. Ils parlent d’avoir une pizza « extravaganza ».

https://www.wikileaks.org/podesta-emails/emailid/37072

Courriel
« Nous rejoindras-tu ? Petite réunion quelques jours avant la pizza extravaganza. »

Ici vous avez Alefantis disant à John Podesta qu’après avoir levé plus de 40.000 dollars il regrette de ne pas lui avoir fait une pizza. Vraiment ?

https://www.wikileaks.org/podesta-emails/emailid/48531

Courriel

En voici un autre bizarre. Un homme nommé Herbert Sandler demande s’il devrait plutôt jouer aux dominos sur du fromage ou des pâtes. Quelle personne normale écrit des courriels comme cela ? Tout cela semble être un code.

https://wikileaks.org/podesta-emails/emailid/30613

Courriel
« Mary et John. Je pense que vous devriez prévenir quand vous changez des stratégies qui ont été en place depuis longtemps. J’ai immédiatement réalisé que quelque chose était différent à la forme de la boîte, et je me suis demandé qui m’enverrait quelque chose dans la boîte cubique. Ô surprise, au lieu de pâtes et de magnifiques sauces, c’était un assortiment de fromage tentant, ravissant. […] P.S. : Pensez-vous que je ferais mieux de jouer au domino sur du fromage que sur des pâtes ? »

Puis vous avez celui-là parlant d’un mouchoir de John Podesta lié aux pizzas sur lequel il y a une carte. Une fois encore, cette discussion n’a aucun sens si vous interprétez les mots littéralement. Les mouchoirs ont aussi été utilisés au sein de la communauté homosexuelle pour signaler les préférences sexuelles.

https://wikileaks.org/podesta-emails/emailid/23561

Courriel
« L’agent immobilier a trouvé un mouchoir (je crois qu’il a une carte qui semble liée aux pizzas). Est-ce le tien ? »

Et enfin en voici un parlant de glace « gratuite ». Remarquez la réponse étrange.

https://wikileaks.org/podesta-emails/emailid/19018

Courriel
Je considère la glace, son achat, et sa consommation une affaire assez sérieuse. Nous ne pouvons pas seulement lancer cela pêle-mêle dans des références ordinaires, en particulier liées au mot « gratuit ».

Il y en a aussi un courriel bizarre de la fuite de Stratfor (en) qui parle de comment Barack Obama a dépensé 65.000 dollars pour apporter des pizzas et des chiens à une fête. C’était dans un échange courriel entre des dirigeants de haut-niveau à Stratfor. C’est encore davantage de preuve de cette sorte de langage codé étrange.

La lugubre pizzeria Comet Ping Pong

Continuons au-delà du contenu de WikiLeaks. La pizzeria Comet Ping Pong est un endroit assez dérengant pour un certain nombre de raisons. Le propriétaire sus-mentionné a publié un certain nombre d’images dérangées sur son compte Instagram. Beaucoup des images avec les commentaires associés font des allusions à de la sexualité avec des enfants. Son compte Instagram originel a été supprimé de la vue publique, mais pas avant que des chercheurs indépendants d’endroits comme 4chan n’aient pu les télecharger et les archiver. Ci-dessous une vidéo qui parcourt ce que cet homosexuel écoeurant publiait.

Le restaurant Comet Ping Pong lui-même a été décrit comme extrêmement lugubre pour ce qui est supposé être un restaurant familial. Des peintures murales bizarres se trouvent sur les murs, et il y a des salles de bains cachés. Il a aussi hébergés des performances musicales très bizarres qui sont promues comme étant pour « tous les âges ».

Voici quelques exemples.

Un groupe du nom de « Sex Stains » a fait un concert à Comet Ping Pong il y a quelques mois. Regardez l’affiche qu’ils ont utilisé pour promouvoir leur présence.

Affiche Sex Stains
Tous les âges ? Pour voir un groupe appelé « Sex Stains » représenté par une affiche comme celle-ci ? Sérieusement ?

De manière remarquable, le groupe a fait une vidéo pour sa chanson « Land of la LA » qui comporte un symbole que le FBI a identifié comme utilisé par les pédosexuels pour exprimer leur préférence (en).

Sex Stains
Il s’agit des triangles bleus.

Document FBI

« Heavy Breating », un groupe menée par une juive du nom d’Amanda Kleiman, a aussi joué des concerts au Comet Ping Pong. Le site internet du groupe comporte certaines des choses les plus malades et dégénérées que l’on pourrait imaginer.

 

Dans une vidéo, Kleinman sur scène blague sur certaines personnes ayant des relations sexuelles avec des enfants.

Seule une personne malade inviterait des groupes comme ceux-ci à jouer à ce qui est supposé être un restaurant pour des familles.

Plus bizarre encore, une autre pizzeria située juste à côté de Comet Ping Pong, du nom de Besta Pizza, a fait figurer le même symbole pédophile sur son menu.

Besta Pizza localisation
Un peu étrange que ces deux pizzerias soient l’une à côté de l’autre.
Besta Pizza menu
Besta Pizza a retiré ce symbole pédophile de son site internet depuis l’explosion du PizzaGate.

Il y a d’autres choses bizarres comme l’obsession de Tony Podesta pour l’art comportant des références ouvertes aux petits enfants.

Clairement, il y a assez d’indices circonstantiels pour que les autorités déclenchent une enquête. Qui sait, peut-être qu’il y a une explication parfaitement logique pour toutes ces choses. Cela paraît douteux, au vu de tout ce qui a été découvert, mais une enquête réelle permettrait d’aller au fond des choses.

Ce qui est le plus inquiétant sur le PizzaGate est que des réseaux sociaux comme Reddit et Twitter se sont donnés du mal pour étouffer la discussion sur le sujet. Ce n’est pas une fausse information comme le suggèrent le New York Times et le Washington Post. Ce sont des questions légitimes auxquels il faut apporter des réponses. Tout ce qu’ils ont réussi à faire est de rendre curieuses un nombre plus élevé de personnes à ce sujet.

Nous allons voir comment cette histoire va se dérouler au cours des prochaines semaines. Une chose est sûre, il ne semble pas qu’elle va tomber dans l’ennui d’ici peu.

Le pouvoir de l’information

Je crois que le PizzaGate va être énorme. La raison primordiale est qu’il me semble que la main-mise de FakeNews, Inc., précédemment connu comme les médias dominants, a été brisée. Le point de bascule a été atteint lors de la campagne de Trump 2016 alors qu’ils ont détruit leur crédibilité dans une tentative désespérée pour essayer d’empêcher l’accession de Trump à la présidence.

Prenons un moment pour contextualiser le PizzaGate en terme de dynamique de pouvoir globale.

Je vois le PizzaGate comme une simple bataille dans un changement de paradigme massif, qui réaligne notre monde toute entier. Le Moyen-Âge était contrôlé par une alliance de l’aristocratie (loi/violence) et de l’Église (discours/suggestion). La renaissance a marqué le glissement du pouvoir de contrôler la politique gouvernementale de l’aristocratie (violence) vers les marchands (la finance), et dans l’ère moderne nous sommes contrôlés presque exclusivement par des moyens financiers. Il y a une citation fameuse, d’attribution douteuse, qui résume l’observation de ce glissement de pouvoir : « Permettez-moi d’émettre et de contrôler la monnaie d’un pays, et je ne me soucie pas de qui fait ses lois ! » Cette citation résume le concept du pouvoir financier supplantant le pouvoir militaire pour le contrôle de l’État.

Nous voyons maintenant le glissement de pouvoir de la finance à l’information. C’est pourquoi l’Alt-Right est en ascension, parce que ce mouvement est nativement numérique. C’est une excellente nouvelle, parce que nous prospérons sur la vérité alors que nos adversaires prospèrent sur les mensonges. À l’ère industrielle, les techniques de communications analogiques étaient assez chère ce qui favorisait la centralisation (des entreprises possédaient des tours radios, pas des individus), ce qui permettait à des moyens financiers de contrôler les lois qui contrôlaient les entreprise. À l’ère numérique, les communications coûtent peu, sont universelles, et de manière plus importantes, passent par des noeuds décentralisés qui peuvent traiter la censure comme un dégât et la contourner. Maintenant que nous pouvons mettre en réseau nos cerveaux et communiquer directement, le pouvoir de la finance es condamné parce qu’elle ne peux plus maintenir le contrôle des communications par des actions légales contre des entreprises. Les tentatives de censurer la pensée par des entreprises comme Twitter, Facebook, Google, Reddit, etc. sont vouées à l’échec, l’information continuant à circuler en contourant ces dégâts.

Ce changement de paradigme est la clé pour comprendre le PizzaGate dans le contexte des évènements mondiaux. Si le PizzaGate se confirme, il montrera que des leviers de pouvoir significatifs sont contrôlés par le chantage, et par la création de liens dans des sectes. Il est possible que l’État profond ait activement promu à des postes de pouvoir ceux qu’il pouvait contrôler par chantage. Ce serait logique. Je ne fais pas des accusations ici. Je ne dis pas que c’est le cas de manière irréfutable. Je dis que la pression obtenue par l’enregistrement de comportements criminels est un outil utile à ceux essayant de contrôler un régime. Nous devons garder cela à l’esprit comme une situation possible. Nous devons aussi garder à l’esprit la dynamique des sectes, où les membres payent un prix d’entrée élevé et deviennent dévoués au succès du groupe, comme les membres d’un gang commettant un meurtre comme prix d’entrée.

Le problème pour les élites mondialistes est que l’ère numérique a changé les règles. Maintenant, de moins en moins de choses peuvent être gardées secrètes, tant au niveau personnel qu’étatique. Il est devenu de plus en plus difficile de garder secrets les accords de couloir, comme le prouve WikiLeaks. C’est parce que l’État Profond est composé de nombreuses factions en compétition, ce n’est pas un monolithe à but unique.

La fumée et le feu

« Il n’y a pas de fumée sans feu. »

« Si vous subissez la DCA, vous savez que vous êtes au-dessus de la cible. »

Les chercheurs ont compilé des informations sur le réseau pédophile et quelques choses très bizarres se sont produites. C’est la fumée qui me laisse pensée qu’il y a le feu : les tentatives du système de censurer et de créer des récits alternatifs.

L’article du New York Times

21 novembre 2016

Le NYT publie un article sur les « fausses » informations, affirmant sans ambages que les accusations contre James Alefantis et Comet Ping Pong sont fausses. La chose amusante est que Cecilia Kang (aussi mentionnée dans les courriels de Podesta) ne réfute aucune information, mais écrit « faux » 15 fois. Donc, mettant en jeu la crédibilité du New York Times pour défendre un simple propriétaire de pizzeria, et ne pas fournir le moindre contre-argument factuel ? C’est très bizarre.

Snopes

21 novembre 2016

Snopes rejoint le NYT pour défendre un propriétaire de pizzeria.

Reddit censure le sous-reddit PizzaGate

22 novembre 2016

Il y avait beaucoup de chercheurs actifs sur le sujet et Reddit l’a censuré, déclarant ne pas vouloir de « chasse aux sorcières ». Notons aussi qu’il y a au moins deux sous-reddits pour la discussion de la pédophilie, par des pédophiles.

L’article du Washington Post

24 novembre 2016

WaPo a publié un article se plaignant des « fausses » informations. Cet article montre une fois encore un manque frappant de réfutation de la moindre information, se fondant en lieu et place sur une négation pure et simple.

Le feu

J’ai peut-être tort, mais je crois que le PizzaGate a le potentiel d’enflamer la population pour du sang mondialiste. Je crois que FakeNews, Inc. a complètement perdu le contrôle du discours. Cette affaire de réseau pédophile pourrait être la corde avec laquelle nous pendrons les mondialistes. Nous pourrions pouvoir littéralement les exécuter par rapport à cela. Ils sont coupables de tant de crimes qui sont tout autant ou davantage monstrueux, mais cela pourrait être celui qui permettra de faire couler leur sang. C’est une excellente arme avec laquelle battre la gauche.

Les Clinton sont des criminels dangereux pour toute société qui se respecte,
Les Clinton sont des criminels dangereux pour toute société qui se respecte,

 

 

 


En Norvège, des réseaux pédophiles viennent d’être attrapés, mais les conséquences pénales et médiatiques sont particulièrement émoussées, pas un mot ou presque dans la presse.

Tidens Krav :

Dans un des plus grands coups de filet de son histoire, la police norvégienne a mis la main sur 150 teraoctets de matériel brut, comprenant des photos, des films et des discussions, comme l’a révélé un porte-parole de la police lors d’une conférence de presse tenue ce dimanche. « Ce matériel montre des viols infligés à des enfants de tous âges, et même à des bébés », a dit Hilde Reikrås, chef de l’opération nommée Chambre Noire.

Elle a donné des exemples de l’étendue de ces mauvais traitements. « Le matériel montre des pénétrations de bambins, des enfants attachés, des enfants qui ont des relations sexuelles entre eux et avec des animaux » a dit Reikrås.

Parmi les 51 personnes impliquées dans ces affaires, 20 ont été arrêtées par la police de la région Ouest. Sur les 16 d’entre eux qui ont été emmenés en prison, 6 y restent. 31 personnes vivent dans des juridictions qui ne sont pas celles de la région Ouest, les enquêtes sont en cours. La police a souligné qu’il ne s’agissait pas d’un seul réseau, mais de plusieurs.

Seuls six de ces monstres sont derrière les barreaux. Le traitement pénal et médiatique de l’affaire montre une gène extrême.

Hilde Reikrås, au centre
Hilde Reikrås, au centre

The Local :

La police norvégienne a lancé son enquête après avoir reçu un tuyau du FBI, dont les agents avaient réussi à s’introduire dans un des sites internet pédophiles pour traquer leurs utilisateurs.

Presque aucune autre information n’est disponible. Seules ces bribes ont filtré dans l’article norvégien.

« Un des accusés, dont la compagne était enceinte, avait prévu avec un complice de violer l’enfant lorsqu’il serait né » a dit la police. Certains des accusés ont posté leurs crimes directement en ligne et ont commis des atrocités contre leurs propres enfants. Les peines prévues pour ce genre de crimes sont de 15 ans au maximum. [ndt : seulement !!]

Dans la liste des accusés, il y a deux anciens politiciens élus et un politicien élu en poste, un professeur et un avocat.

Ceci explique que les noms ne soient pas donnés et que rien ou presque ne filtre dans les (((médias))).

Le comportement étrange du New York Times et la piste de la Fondation Clinton

New York Times :

Le policier Floystad a dit aux journalistes que de nombreux suspects étaient hautement diplômés, qu’il y avait parmi eux des avocats et des hommes politiques. Il a dit qu’il ne pouvait pas en dire plus, car il devait attendre les conclusions de l’enquête, qui porte le nom de « Chambre Noire », et qui a commencé en 2015. Les enquêteurs ont dit que les criminels se rencontraient sur le dark web, se servant de systèmes de cryptage et d’anonymat pour cacher leurs traces.

Étrangement, le New York Times a retiré de son site cette brève, datée du 20 novembre 2016, qui rendait compte de façon très neutre et factuelle des arrestations. Cliquez ici sur le premier lien pour confirmation.

Tout aussi étrange, juste avant la sortie de cette brève du New York Times, issue d’une dépêche de l’Associated Press, on apprenait que le gouvernement norvégien baissait drastiquement ses subventions à la Fondation Clinton.

Daily Caller :

Le gouvernement norvégien prévoit de réduire sa contribution à la Fondation Clinton de presque 90 %. La Norvège ne donnera que 23 millions de Couronnes, soir 5,1 millions de dollars, à la Clinton Health Access Initiative, une annexe de la Fondation Clinton, d’après un article du journal norvégien Hegnar (no), daté du 15 novembre 2016.

Le pays scandinave va réduire sa subvention de 87 % par rapport au pic enregistré en 2015. Cette chute massive pourrait être le signal d’autres réductions de dons, en provenance des donateurs au long cours de la Fondation Clinton, au lendemain de la défaite d’Hillary Clinton aux élections présidentielles.

Autrement dit : le gouvernement norvégien réduit sa subvention aux Clinton. Le lendemain, les réseaux pédophiles norvégiens sont dénoncés, grâce à un coup de pouce du FBI. Une sacrée coïncidence !

Daily Stormer :

En tout état de cause, il est impossible que la Fondation Clinton ait une ample connaissance des activités illicites de ses donateurs étrangers (ni une implication dans celle-ci, évidemment).

Il est encore moins probable qu’elle pourrait utiliser ce savoir pour mener des représailles contre la Norvège, faisant d’une pierre deux coups en persuadant par chantage les autres de continuer à payer leurs pots-de-vin à la Fondation, même si Hillary ne tient plus les rènes du pouvoir.

Ce serait sombrer dans la théorie du complot, colporter de fausses informations.

Mais pour ne pas prêter le flanc à de telles accusations, j’encourage les lecteurs à mener leurs enquêtes à fond.

Partout en Occident,que nous soyons du Québec,de la France,de la Belgique,de la Suisse,etc,prenons exemple sur la droite alternative  (l’alt-right )américaine et menons nos enquêtes,nous-mêmes, le coeur bien accroché, car la corruption des parasites du sommet de la pyramide (le 1%) est mieux cachée que celle des parasites du bas, mais pas inconnaissable.

billarycoverups-1024x576

 

 

Sources diverses (voir l’article) et Blanche  Europe

 

 

 

 

 

Fuite de Wikileaks:diner satanique dans le clan d’Hillary Clinton avec du sang,du sperme et du lait maternel

Un mot-dièse fait le buzz sur Twitter : #SpiritCooking. Un hashtag qui concerne l’équipe de campagne du camp Clinton… De quoi s’agit-il ?

du_sang_du_sperme_et_du_lait_maternel_wikileaks_expose_les_diners_du_camp_clinton

Le journaliste d’investigation Hicham Hamza, du désormais célèbre site de réinformation PANAMZA, revient sur un élément plus personnel de la campagne pro-Clinton, qui avait notamment été abordé par un journaliste duNew York Post

Si je devais prendre un pari, je dirais que ces nouvelles fuites concerneront des éléments privés d’Hillary Clinton. À moins que WikiLeaks ne mente, la phase 3 devrait avoir lieu avant le weekend. C’est seulement à ce moment-là que Clinton deviendra inéligible.

John Crudele, journaliste au New York Post

Visiblement, le journaliste du New York Post a gagné son pari. Les révélations de WikiLeaks suite aux courriels qui ont été obtenus dans la messagerie de la candidate Démocrate semblent être entrées dans la phase 3. De quoi rendre inéligible la candidate Démocrate ? Les médias de masse font la sourde oreille sur cette information. 


Du sang, du sperme et du lait maternel : Wikileaks expose les dîners du camp Clinton

Les médias traditionnels continuent de passer sous silence la dernière révélation explosive au sujet de l’équipe de la candidate Hillary Clinton.

En ce vendredi 4 novembre, ce hashtag de Twitter est devenu fulgurant en quelques heures : #SpiritCooking.

Le terme est contenu dans un email de John Podesta récemment révélé par Wikileaks.

La très célèbre Marina Abramovic...chez le 1% au sommet de l'élite. Une émule d'Aleister Crowley,le mage du satanisme.
La très célèbre Marina Abramovic…chez le 1% au sommet de l’élite.
Une émule d’Aleister Crowley,le mage du satanisme.

Le directeur de campagne d’Hillary Clinton y correspond – en juin 2015 – avec son frère Tony à propos de leur invitation à un dîner singulier.

La New-Yorkaise d’origine serbe Marina Abramovic, artiste contemporaine adulée par l’élite culturo-mondaine et engagée financièrement dans la campagne de Clinton, leur a proposé de participer à son Spirit Cooking (L’Esprit aux Fourneaux).

L’expression –inspirée ici par l’occultiste satanique Aleister Crowley– est une allusion directe à son livre homonyme ainsi qu’à sa performance effectuée en 1997 et visible ci-dessous (âmes sensibles, s’abstenir).

Sur le mur, Abramovic rédige ainsi avec du sang de cochon la phrase suivante parmi d’autres:« Mélanger du lait maternel frais avec du sperme frais ». Une poupée humaine de petite taille est ensuite aspergée de sang.

with-a-knife-cut-deeply-into-the-middle-finger-of-your-left-hand-eat-the-pain-1

Réaction des médias traditionnels? 

Silence radio. 


PANAMZA

abr-1024x574

En dépit de l’incroyable buzz suscité – à quatre jours de l’élection présidentielle américaine- par cette divulgation de Wikileaks, aucun organe de la presse occidentale -massivement favorable au camp Clinton- n’a rapporté le troublant contenu de cet email de John Podesta, bras droit de Clinton qui fut convié au domicile de la « voyante«  Marina Abramovic.

Faisons ici un pari : la plupart des journalistes mainstream -notamment en France- tenteront d’édulcorer la teneur de cette information en vous rappelant que la donatrice de Clinton est -avant tout- une artiste provocatrice (clin d’oeil au chiffre du diable dans l’Apocalypse de Jean, son compte Twitter est ainsi intitulé –depuis 2013– « @AbramovicM666 »).

Il vous sera facile de leur répliquer en exposant cette déclaration explicite tenue en 2013 par l’intéressée. Interrogée sur le réseau social Reddit à propos de « la place de l’occultisme dans l’art contemporain » et notamment l’usage de la « magick » (pratique spécifique de la magie renvoyantdirectement à l’occultiste satanique Aleister Crowley), Abramovic répond sans sourciller que la nature de la « magie occulte » dépend du « contexte » : dans une « galerie », c’est seulement « de l’art » ; dans une « maison privée » ou dans des « cercles spirituels », ce n’est « pas de l’art ».

Ce  type de diner est une offrande à Satan. Les illuminati sont donc tous des dévots à Satan...ils vendent leurs âmes pour le pouvoir!
Ce type de dîner est une offrande à Satan.
Les illuminati sont donc tous des dévots à Satan…ils vendent leurs âmes pour le pouvoir!
Traduction:L'art de Marina Abramovic doit être magnifique!
Traduction:L’art de Marina Abramovic doit être magnifique!

Notre source:Panamza

Voyez aussi comment l’élite  du show business,représentée ici par la fameuse Lady Gaga,en pense: