Réécrire L’histoire « effacée » par les médias de la lutte du Führer Adolph Hitler pour la Paix

Manifestation à New York durant la Deuxième Guerre Mondiale!

 

Le 3 septembre 1939, les Alliés déclarent la guerre à l’Allemagne, entraînant une guerre mondiale d’une demi-décennie.

Pendant ce temps, Hitler supplie les Alliés de retirer leurs déclarations de guerre. Les appels à la paix d’Hitler sont ignorés alors que les alliés amassent 600 000 soldats dans le nord de la France. Des plans sont ouvertement discutés pour avancer vers l’est sur l’Allemagne, via la Belgique et la Hollande, ainsi que pour établir des opérations en Norvège et au Danemark neutres, avec ou sans leur consentement.

« J’ai toujours exprimé à la France mon désir d’enterrer à jamais notre ancienne inimitié et de rapprocher ces deux nations au passé si glorieux. Je n’ai pas consacré moins d’efforts à la réalisation d’une entente anglo-allemande, pas plus que cela d’une amitié anglo-allemande. A aucun moment et en aucun endroit je n’ai agi contrairement aux intérêts britanniques… « Pourquoi cette guerre en Occident devrait-elle être menée ? – Adolf Hitler – Reichstag OCTOBRE 1939

Avant la mort de Chamberlain, il révéla que l’Amérique et les Juifs du monde avaient forcé la Grande-Bretagne à entrer en guerre contre l’Allemagne (mentionné dans The Forrestal Diaries de 1945.)

Sachant que les Allemands ne toléreraient pas les persécutions ethniques contre leur peuple dans les territoires perdus donnés à la Pologne par le honteux traité de Versailles (qui, soit dit en passant, étaient dirigés par des Juifs), les sionistes ont très probablement promu ces pogroms absurdes en utilisant leur les médias, financés par les puissants banksters, comme une manœuvre pour provoquer les Allemands, les attirant à une action militaire contre la Pologne, créant alors un prétexte pour déclencher une guerre de plus fructueuse, qui aurait un rôle décisif dans leur contrôle des finances mondiales, qui était menacé par les progrès créés par l’Allemagne NS.

Les historiens alliés négligent si duplicieusement de reconnaître l’appel incessant à la guerre lancé par l’Angleterre, la France et l’Amérique de 1934 à 1939 tandis que les nombreux appels de l’Allemagne nationale-socialiste pour comprendre et empêcher une guerre mondiale. Ces offres de paix aux puissances alliées sont un dossier historique incontestable. Les « historiens des tribunaux » de l’establishment ne peuvent pas nier la réalité de ces offres raisonnables, alors ils choisissent simplement de les ignorer à la place.

Le général Robert Wood a témoigné qu’en 1936, Churchill lui avait dit que l’Allemagne devenait trop forte et devait être anéantie. (p. 130). Pour quelle raison? …questionna Bernard Baruch . Après une interview avec Roosevelt en septembre 1939, Baruch publia un rapport à la presse dans lequel il déclarait :

« Hitler n’aura pas de guerre, mais il y sera contraint, pas cette année mais plus tard.Emil Ludwig Cohn dans Les Annales, juin 1934, également cité dans son livre « La Nouvelle Sainte Alliance ». L’Allemagne est notre ennemi public numéro un. « Notre but est de lui déclarer la guerre sans pitié. On peut en être sûr : nous mènerons cette guerre ! – Bernard Lecache, président de la « Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme », dans son journal « Droit de vivre », 9 novembre 1938.

« Les millions de Juifs qui vivent en Amérique, en Angleterre et La France, l’Afrique du Nord et du Sud et, sans oublier ceux de Palestine, sont déterminés à mettre un terme définitif à la guerre d’anéantissement contre l’Allemagne. – Le journal juif Central Blad Voor Israelieten aux Pays-Bas, le 13 septembre 1939

« J’ai souligné que la défaite de l’Allemagne et du Japon et leur élimination du commerce mondial donneraient à la Grande-Bretagne une formidable opportunité de gonfler son commerce extérieur en volume et en profit. » – Samuel Untermeyer, Les années publiques, p.347.

En avril 1939, (quatre mois avant le déclenchement de la guerre), l’ambassadeur William C. Bullitt, que je connaissais depuis vingt ans, m’appela à l’ambassade américaine à Paris. Il n’a pas dit, et je n’ai pas demandé, par qui. Il m’a laissé le déduire. … Quand j’ai dit qu’à la fin l’Allemagne serait poussée dans les bras de la Russie soviétique et du bolchevisme, l’ambassadeur a répondu : « Qu’en est-il ? Il n’y aura plus assez d’Allemands quand la guerre sera finie pour qu’il vaudrait la peine d’être bolchévisé. – Karl von Wiegand, 23 avril 1944, Chicago Herald American

Chaque appel à la paix a été rejeté.


EN COMPLÉMENTAIRE

Tout ce que les gens croyaient sur les intentions d’Hitler envers la Grande-Bretagne était un mythe créé par Churchill

Rudolph Hess et Adolph Hitler

 

Hitler ne voulait pas envahir la Grande-Bretagne. Il admirait en fait l’Empire britannique, avec sa présomption inhérente de supériorité raciale.

Il est bon que le gouvernement britannique pardonne aux milliers de déserteurs de l’armée qui se sont enrôlés dans les forces britanniques pendant la Seconde Guerre mondiale.

Bien entendu, aucune armée ne peut permettre la désertion ; cependant, ces hommes n’ont pas été traduits en cour martiale, mais ont fait l’objet d’une interdiction générale d’emploi dans l’État qui les a privés de leur droit constitutionnel à une procédure régulière.

La grande majorité d’entre eux désertèrent à partir de juin 1941, lorsque la possibilité théorique d’une invasion allemande avait pratiquement disparu.

Les hommes qui ont déserté l’ont fait après avoir été effectivement trompés pour devenir des soldats-serfs, coupant le gazon sur la tourbière d’Allen.

C’était le deuxième grand mensonge de leur jeune vie. Le premier était que l’Irlande a jamais été confrontée à une grave menace d’invasion par l’Allemagne, ce qui était l’engendrement d’un mensonge encore plus vaste – qu’en 1940, Hitler voulait envahir la Grande-Bretagne. Mais il ne l’a pas fait. Il admirait en fait l’Empire britannique, avec sa présomption inhérente de supériorité raciale. Nous savons d’après les journaux de Lord Halifax, le ministre britannique des Affaires étrangères, qu’Hitler a proposé des conditions qui n’impliquaient pas le contrôle allemand de la Grande-Bretagne. Churchill a refusé de permettre que ces termes soient lus au cabinet, et ils restent prudemment cachés sous la règle des 100 ans.

Au lieu de cela, la détermination de Churchill à maintenir la Grande-Bretagne en guerre a transformé ce qui n’avait été qu’une défaite continentale de son armée en un mythe persistant selon lequel, en 1940, la Grande-Bretagne était confrontée à une guerre pour la survie nationale.

Mais le chef de la marine allemande, Raeder, avait à plusieurs reprises interdit à son état-major de planifier une invasion de la Grande-Bretagne. Et loin de vouloir continuer la guerre, en juin 1940, Hitler ordonna la démobilisation de 20 % de son armée, afin de relancer l’économie allemande. La « flotte d’invasion » que les nazis ont commencé à rassembler cet été-là n’était pas plus capable d’envahir la Grande-Bretagne qu’elle ne l’était à Hawaï. C’était la guerre par illusion : son but était d’amener les Britanniques à la table des négociations.

Barges destinées à l'opération Sea Lion
Des barges d’invasion assemblées dans le port allemand de Wilhelmshaven. Deutsches Bundesarchiv

Cette « flotte » se composait de 1 900 barges fluviales, dont un tiers seulement était motorisé, à remorquer transmanche, par groupes de trois, par seulement 380 remorqueurs. Ces barges avaient de minuscules quilles, des proues émoussées et de petits gouvernails, avec seulement deux pieds de franc-bord : la distance entre l’eau et le haut de la coque. Ils auraient été submergés même lors d’une traversée directe de la Manche, une voie navigable peu profonde et violente reliant la mer du Nord déchaînée et l’Atlantique. Mais une invasion ne serait pas directe. Les barges, avec leurs équipages non entraînés, ne pourraient faire que trois nœuds environ, depuis les trois centres « d’invasion » : Rotterdam, Le Havre et Boulogne. Ces ports sont, respectivement, de toutes les plages du débarquement de la côte sud, au mieux, 200 milles et 60 heures, 100 milles et 30 heures, et 50 milles et 15 heures, avec des soldats souffrant du mal de mer entassés dans des barges sans quille et sans eau ni toilettes. Quelle armée serait apte à combattre après un voyage comme celui-là ? Et puis il y a les 55 000 chevaux dont la Wehrmacht aurait besoin : son transport n’était toujours pas mécanisé.

Le Führer accueuilli par des femmes slaves lors d’un arrêt sur le front de l’est.

Tout va bien, et c’est vraiment un terme relatif, la première « vague » mettrait 10 jours à débarquer, les barges faisant la navette vers et depuis ces trois ports éloignés, nécessitant des marées qui devraient obéir aux exigences du Führer plutôt que les plus âgés de la mer, en convoi, souvent de nuit, et toujours sans feux de navigation.

Pourquoi pas de lumières ? Ah : la Royal Navy. C’est là que les choses deviennent assez fantasmagoriques. En août 1940, la Home Fleet britannique SEULE se composait de 140 destroyers, 40 croiseurs et frégates, cinq cuirassés et deux porte-avions.

L’ensemble de la marine allemande, le Kriegsmarin, se composait de seulement sept destroyers, d’un croiseur avec des moteurs peu fiables, de deux croiseurs en état de marche, pas de porte-avions, et pas de cuirassés ni de croiseurs de bataille : le Bismarck et le Tirpitz étaient encore en construction, et le Gneisenau et le Scharnhorst ont été endommagés. et hors de service jusqu’à l’hiver suivant.

Et la Luftwaffe ? Eh bien, il n’y avait pas d’avions porte-torpilles, alors que les Britanniques en avaient deux (le Beaufort et le Swordfish, qui devaient tous deux montrer plus tard leur courage en mettant hors d’état de nuire les navires de guerre allemands), et les bombardements aériens défendaient vigoureusement les navires de guerre au-dessus d’une mer ouverte. est incroyablement difficile, même pour les bombardiers en piqué : les viseurs de bombe Stuka ont été calibrés pour des cibles fixes. D’accord, mais les côtes britanniques n’étaient-elles pas sans défense en 1940 ? Non – à part une armée britannique en grande partie intacte, deux divisions canadiennes entièrement équipées sont arrivées cet été-là, tout comme 200 000 fusils américains à bord du « SS Britannic ».

Cela ne diminue en rien la validité de la cause alliée, ni la décision ultérieure des près de 7 000 déserteurs de l’armée qui s’y sont enrôlés, car ils prenaient les armes contre l’un des régimes les plus pervers de l’histoire du monde.

Néanmoins, à peu près tout ce que les gens croyaient sur les intentions d’Hitler envers la Grande-Bretagne en 1940 – et croient encore aujourd’hui – était un mythe créé par Churchill, auquel il en est probablement venu à croire lui-même. Considérez tous les faits ci-dessus, puis considérez comment ce mythe a perduré, malgré eux. On se demande, non ?

(Source: Irlandais indépendant )

Déja lors de la rencontre de Téhéran,Churchill réfléchissait a une Troisième Guerre Mondiale!

 

 

 

 

 

 

 

 


VISITEZ NOTRE BOUTIQUE EN LIGNE:Vintage par Michel

Sur ce lien: Vintage par Michel

 

Réécrire l’histoire de la conspiration de la gauche sioniste:Le 4 septembre 1923,le Fûhrer remportait une importante victoire en cours

Nous entendons celui-ci tout le temps ; mais combien peu de gens qui répètent ce mensonge concocté, transmis et vieux de 100 ans se rendent compte que la première diffamation de ce type contre Hitler est venue d’un journal ouvertement pro-marxiste ? C’est vrai.

Photo du Fûhrer en 1923.

 

Co-fondé en 1876 par le communiste allemand Wilhelm Liebknecht –  Vorwarts  ( Forward ), en 1923 – dans un effort intelligent pour séparer Hitler de sa base, a affirmé que Henry Ford (qui a tenté d’exposer les banquiers juifs) et les banquiers juifs américains finançaient Hitler .

Hitler a intenté une action en diffamation contre  Vorwarts  pour cette affirmation absurde – et il a gagné devant le tribunal parce que Fake News Marxist  Vorwarts  n’a pu produire aucune preuve pour étayer leur mensonge fabriqué. Et ni les marxistes ni les fausses taupes et dupes anti-hitlériens « de droite » d’aujourd’hui.

Le premier NSDAP a peut-être collecté une somme d’argent négligeable auprès de Juifs qui sont connus pour « couvrir leurs paris » – mais l’argent réel provenait de quelques émigrés russes qui avaient échappé à la révolution bolchevique, certains propriétaires d’entreprises préoccupés par la menace très réelle de une prise de contrôle communiste en Allemagne – et un  grand nombre  de petits donateurs qui croyaient en Hitler et sa révolution.

annexe

Hitler gagne en diffamation
le 4 septembre 1923

Berlin Vorwaerts paiera 6 000 000 de marks de dommages et intérêts pour avoir dit qu’Hitler avait « de l’argent juif et de Ford ».

Adolph Hitler, leader des fascistes bavarois, s’est vu octroyer hier 6 000 000 de marks de dommages et intérêts dans son procès en diffamation contre le rédacteur en chef du Vorwaerts, le quotidien socialiste de Berlin.

Les poursuites en diffamation contre le rédacteur en chef socialiste ont été engagées par le dirigeant réactionnaire de Bavière à la suite de la publication par les Vorwaerts d’un rapport selon lequel l’Organisation hitlérienne recevait une aide financière de « Juifs américains et d’Henry Ford ».

* * *

Source : William Leone et Agence télégraphique juive


Visitez et soutenez notre Boutique en ligne: Vintage par Michel

Sur ce lien: Vintage par Michel

 

 

Dictature totalitaire mondiale en formation:Le Kenya et le Malawi, zones test pour un carnet de vaccination injecté sous la peau

Depuis 2019,des ingénieurs américains ont mis au point un marquage et une vaccination sous-cutanés encapsulés dans des nanoparticules.

La campagne de vaccination a débuté en septembre 2019,au Kenya,en prenant la population comme cobaye!
Tout cela sous les bons soins de Bill Gates!

 

Des ingénieurs du Massachusetts Institute of technology (MIT) ont inventé des nanoparticules injectables sous la peau qui émettent une lumière fluorescente invisible à l’œil nu mais visible par un smartphone, et qui pourraient un jour servir à confirmer que la personne a bien été vaccinée.

La Fondation Gates, qui finance le projet, a aussi lancé des enquêtes d’opinion au Kenya, au Malawi et au Bangladesh pour déterminer si les populations seront prêtes à adopter ces microscopiques boîtes quantiques, ou préféreront en rester aux vieilles cartes de vaccination.

 

L’idée est d’inscrire sur le corps lui-même la preuve du vaccin, dans des pays en développement où les cartes de vaccination en papier sont souvent erronées ou incomplètes, et où les dossiers médicaux électroniques inexistants.

Le système, décrit mercredi dans la revue Science Translational Medicine, n’a pour l’instant été testé que sur des rats mais les chercheurs, financés par la Fondation Bill et Melinda Gates (partenaire du Monde Afrique), espèrent les tester sur des humains en Afrique dans les deux prochaines années, dit à l’AFP la coautrice Ana Jaklenec, ingénieure biomédicale de MIT.

Les ingénieurs ont passé beaucoup de temps à trouver des composants à la fois sûrs pour l’organisme, stables et capables de durer plusieurs années.

Croix luminescente

La recette finale est composée de nanocristaux à base de cuivre, appelées des boîtes quantiques (« quantum dots » en anglais), de 3,7 nanomètres (nm) de diamètre, et encapsulés dans des microparticules de 16 micromètres (μm, 1 μm égale un millionième de mètre, et 1 nm égale un milliardième). Le tout est injecté par un patch de microaiguilles de 1,5 mm de longueur.

Après avoir été appliquées sur la peau pendant deux minutes, les microaiguilles se dissolvent et laissent sous la peau les petits points, répartis par exemple en forme de cercle ou bien d’une croix. Ces petits points sont excités par une partie du spectre lumineux invisible pour nous, proche de l’infrarouge.

Un smartphone modifié, pointé sur la peau, permet de faire apparaître, fluorescent sur l’écran, le cercle ou la croix. Les chercheurs voudraient qu’on puisse injecter le vaccin contre la rougeole en même temps que ces petits points. Un médecin pourrait des années plus tard pointer un smartphone pour vérifier si la personne a été vaccinée.

Des chercheurs du MIT ont présenté, le 18 décembre 2019 à Washington, une technologie de vaccination sous-cutanée encapsulée dans des nanoparticules et des nanocristaux qui deviennent fluorescents à l’approche d’une lumière proche de l’infrarouge.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La technique est censée être plus durable que le marquage par feutre indélébile, pour lequel les chercheurs ont simulé cinq années d’exposition au soleil. Et elle requiert moins de technologie qu’un scan de l’iris ou que la maintenance de bases de données médicales.

La limite du concept est que la technique ne sera utile pour identifier les enfants non-vaccinés que si elle devient l’outil exclusif. En outre, les gens accepteront-ils de multiples marquages sous la peau pour chaque vaccin? Et qu’adviendra-t-il des points quand le corps des enfants grandira ?

La Fondation Gates poursuit le projet et finance des enquêtes d’opinion au Kenya, au Malawi et au Bangladesh pour déterminer si les populations seront prêtes à adopter ces microscopiques boîtes quantiques, ou préféreront en rester aux vieilles cartes de vaccination.

POSER CES QUESTIONS EST Y RÉPONDRE

L’histoire récente de l’humanité nous montre que le marquage social  a été souvent utilisé.Ce sont les allemands de la Deuxième Guerre Mondiale qui figurent au palmares avec les passeport de circulation,les croix jaunes pour identifier les  juifs,etc.

En regardant ce qui se passe en 2021 avec le passeport sanitaire et la division sociale voulue par les systèmes politiques (en vaccinés vs les non-vaccinés) ,on comprend facilement que le Troisième Reich allemand de 1933 a servi de modèle pour élaborer la situation actuelle.Il est clair que dans notre monde occidental chrétien que la démocratie est morte depuis longtemps et que ce sont des profiteurs manipulés par des sociétés secrètes qui mènent le bal!


EN COMPLÉMENTAIRE

la Guinée renforce les contrôles aux frontières et ferme les boîtes de nuit

Le port obligatoire du masque a été décrété et les fonctionnaires ne pourront accéder à leur lieu de travail que munis de leur passe sanitaire.

Une femme passe devant des graffitis sur un mur représentant des mesures d’hygiène pour freiner la propagation du coronavirus COVID-19 à Conakry, en Guinée, le 4 mai 2020

La Guinée avait annoncé 10 août 2021, le renforcement des contrôles sanitaires aux frontières, le port obligatoire du masque et la fermeture des boîtes de nuit afin de lutter contre l’épidémie de Covid-19.

« A situation exceptionnelle, il faut des mesures exceptionnelles appliquées avec courage, détermination et la plus grande fermeté », a déclaré le président Alpha Condé, selon un communiqué rendant compte du conseil des ministres. Le port obligatoire du masque a ainsi été décrété, ainsi que la « fermeture jusqu’à nouvel ordre des boîtes de nuit et d’autres lieux de loisirs très fréquentés ». Les fonctionnaires, y compris les ministres, ne pourront accéder à leur lieu de travail que munis de leur passe sanitaire.

Ainsi,même en Afrique,les tentacules de la pieuvre  dictatoriale sanitaire s’étendent!

Les personnes entrant en Guinée et « venant de pays notamment touchés par le variant Delta » devront être vaccinées, ont ajouté les autorités, sans donner la liste des pays concernés, mais en soulignant que des tests PCR devront également être présentés à l’arrivée. Alpha Condé a précisé que l’objectif du gouvernement était de vacciner d’ici au mois de novembre 70 % de la population du pays, qui compte plus de 13 millions d’habitants.

Variant Delta et virus de Marburg:la psychose collective en oeuvre

 

 

La Guinée a officiellement recensé 27 112 cas de Covid-19, dont 263 mortels, un chiffre sous-évalué selon les observateurs. Avec l’émergence du variant Delta, plus contagieux, la barre des 1 000 personnes testées positives par jour est en passe d’être franchie, avec près de dix décès quotidiens à l’hôpital, selon les chiffres officiels.

Sur un autre front sanitaire, les autorités guinéennes n’ont encore annoncé aucune décision concernant le premier cas de la maladie à virus de Marburg, hautement virulente et provoquant une fièvre hémorragique. « Un cas a été déclaré. Nous nous organisons pour circonscrire le virus et organiser la riposte. Nous informerons l’opinion de l’évolution », a déclaré à l’AFP le porte-parole du gouvernement, Tibou Camara. « C’est la première fois que [cette maladie] est identifiée dans le pays et en Afrique de l’Ouest », peut-on lire sur le site de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Quelque 155 cas contacts de la victime – un homme décédé le 2 août – sont suivis quotidiennement. Le virus de Marburg est un cousin à peine moins meurtrier du virus Ebola, contre lequel il n’y a ni vaccin ni traitement et qui entraîne la mort dans 50 % des cas en moyenne. Ce cas a été détecté moins de deux mois après que la Guinée a déclaré la fin d’une épidémie d’Ebola qui avait éclaté au début de l’année, faisant douze morts. Le pays a déjà été sévèrement éprouvé par la fièvre hémorragique due au virus Ebola, qui y avait tué 2 500 personnes entre fin 2013 et 2016.


UNE INVITATION À  LUTTER CONTRE LA CENSURE DES MÉDIAS:VISITEZ NOTRE BOUTIQUE EN LIGNE: VINTAGE PAR MICHEL

Sur ce lien: Vintage par Michel

 

 

La Gigantesque Arnaque du COVID-19:L’Australie organise un rituel de vaccination luciférienne ciblant 24 000 enfants (images choquantes)

Je reprends aujourd’hui,la poursuite de mes articles…Vous m’excuserez d’avoir pris un temps pour me rétablir de la chaleur accablante des dernières semaines


 

Jeudi 19 août 2021, Le ministre de la Santé et de la Recherche médicale de la Nouvelle-Galles du Sud (Australie), Brad Hazzard, a annoncé cette semaine que 24.000 enfants seraient ciblés dans une campagne de vaccination de masse sous surveillance policière, sans que les parents soient autorisés à l’intérieur de la Qudos Bank Arena où les vaccinations de masse auraient lieu.
Son annonce a fait sourciller beaucoup de gens. Pourquoi les parents ne seraient-ils pas autorisés à entrer dans l’arène? Pourquoi la garde de police ? Encore plus, pourquoi les enfants devraient-ils être vaccinés, étant donné que les enfants courent un risque pratiquement nul de décès par covid et ne peuvent donc tirer aucun « avantage » des vaccinations, même si ces vaccins fonctionnent.
La réponse peut être beaucoup plus troublante que vous ne l’imaginez. Il s’avère que la Qudos Bank Arena a été utilisée comme temple satanique pendant de nombreuses années, avec des performances « artistiques » lucifériennes qui vénèrent Satan et souillent Dieu.

De nombreux groupes de rock satanique se sont produits dans l’établissement au fil des ans, déclenchant des vagues d’énergie démoniaque dans l’établissement alors que des foules démoniaques acclament Satan.
Un groupe de rock qui s’y est produit s’appelle Slipknot (Nœud coulant), et leurs chansons incluent « The Devil and I » (le diable et moi), « Wait and Bleed » (attente et saignement) et « Unsainted » (non saint). Vous pouvez voir leur teaser de 14 secondes pour leur performance à la Qudos Bank Arena sur ce lien YouTube, car YouTube n’interdit pas les vidéos de culte satanique, mais ils interdisent toute personne qui dit la vérité sur les vaccins.
Voici quelques captures d’écran de cette vidéo, et cette chanson a été interprétée à la Qudos Bank Arena :
Vous remarquez la coiffe « protéine spike» ici ?

La vidéo présente également des scènes de cannibalisme où les membres du groupe mâchent des moignons ensanglantés de bras et de mains humains amputés, ce qui rappelle ce qui se produit actuellement à cause des caillots sanguins provenant des vaccins contre le covid :

 

Les personnes qui prennent des vaccins contre le covid participent à un rituel mondial de culte de la mort, qui est également décrit comme une scène de « kamikaze » dans le clip du groupe :

 

 

 

 

 

 

Voici une représentation de la protéine de pointe dans un cadre rituel satanique, également tirée de la vidéo :

La vidéo présente également des scènes d’automutilation, avec une personne arrachant la chair de son visage, ce qui est exactement ce que l’arme biologique à protéines de pointe réalise à l’intérieur du corps lorsqu’elle attaque le système cardiovasculaire.

 

Ce qui est étonnant, c’est que cette vidéo est apparue des années avant l’épidémie de covid-19, démontrant comment les forces démoniaques étaient bien informées de cette attaque satanique contre la société humaine, même des années avant qu’elle n’ait lieu.
À l’heure actuelle, 24 000 enfants australiens défilent dans l’arène où se déroule ce culte satanique. On leur injecte des armes biologiques à protéines de pointe déshumanisantes et destructrices de tissus alors qu’aucun parent n’est autorisé à être présent.
Ce n’est évidemment pas une initiative de santé publique : c’est un rituel de sacrifice d’enfants mené à l’échelle nationale.
Tout parent qui sacrifie son enfant au culte de la mort de la protéine de pointe ne condamne pas simplement son enfant à la souffrance et à la mort, il signe un contrat avec le Diable qui est lié par le sacrifice de son enfant, une pratique courante dans le culte satanique rituel.

Nous avons tous les détails – avec des vidéos et des images choquantes et graphiques – dans le podcast inquiétant de Situation Update d’aujourd’hui :

Brighteon.com/44c1d780-8c1e-43f6-b602-347440e9de8a

Source
————————–

Les autorités sanitaires poussent les plans d’extermination par injection de rappel pour se dépêcher et tuer les masses avant qu’elles ne se réveillent complètement à l’escroquerie covid

 

Pour tous ceux qui y prêtent attention, il est tout à fait évident maintenant que l’ensemble de l’escroquerie «plandémique» de la covid est un plan de dépeuplement mondial visant à effrayer les gens pour qu’ils prennent des injections d’armes biologiques à protéines de pointe («vaccins») qui les tueront au fil du temps. Ce que les mondialistes n’avaient pas prévu, cependant, c’est l’éveil rapide à la vérité qui se répand maintenant comme une traînée de poudre dans le paysage de la médecine et de la science. Avec plus de médecins, de docteurs, d’infirmières et de travailleurs de la santé qui se réveillent et dénoncent chaque jour, les mondialistes paniquent et se dépêchent pour tuer les masses avant que les «gens normaux» ne découvrent l’arnaque de la dépopulation par les vaccins.
D’où la ruée folle vers une piquouze dite « d’appoint » qui contient bien sûr encore plus d’armes biologiques à protéines de pointe pour accélérer la mort massive à travers la planète.
Les mondialistes sont tellement désespérés de la peur des gens des injections de rappel, qu’ils admettent maintenant ouvertement que les vaccins existants contre le covid échouent et n’offrent aucune protection durable.
Dans un aveu vraiment étonnant de tout cela, le J(N)ew York Times a publié hier un article intitulé « Israël, cité comme modèle pour vaincre Covid, fait face à une nouvelle vague d’infections ».
L’article admet ouvertement que les vaccins contre le covid administrés à 2,5 milliards de personnes dans le monde ne fonctionnent plus très bien, et que les personnes qui ont pris ces vaccins sont désormais celles qui tombent malades et meurent. Citation :
L’une des sociétés les plus vaccinées, Israël a désormais l’un des taux d’infection les plus élevés au monde, ce qui soulève des questions sur l’efficacité du vaccin.
Une quatrième vague d’infections se rapproche rapidement des niveaux des pires jours de la pandémie en Israël de l’hiver dernier. Le taux quotidien de nouveaux cas confirmés de virus a plus que doublé au cours des deux dernières semaines, faisant d’Israël un point chaud croissant dans les hit parades internationaux.
La grande majorité de la population âgée d’Israël avait reçu deux doses du vaccin Pfizer-BioNTech fin février, et à ce jour, environ 78 % de la population de 12 ans et plus est complètement vaccinée.
Mais certains experts craignent que le taux élevé d’infections en Israël parmi les premiers vaccinés n’indique un déclin des protections du vaccin au fil du temps, une découverte qui a contribué à une décision américaine mercredi de commencer à offrir des injections de rappel aux Américains à partir du mois prochain.
Et parmi les personnes complètement vaccinées, les scientifiques israéliens ont trouvé de plus en plus de preuves d’une immunité décroissante, en particulier parmi la population plus âgée qui a été vaccinée en premier.
Les données publiées par le ministère israélien de la Santé fin juillet suggèrent que la piquouze de Pfizer n’était efficace que de 39 % contre la prévention de l’infection dans le pays fin juin et début juillet, contre 95 % de janvier à début avril… ce fléau s’est principalement banlieues bourgeoises complètement vaccinées
.

Même le directeur du CDC a maintenant abandonné la promesse initiale de vaccins contre le covid
Vous vous souvenez du récit original sur la façon dont les vaccins fourniraient une immunité et une protection absolues et permanentes contre le covid ? Ce récit s’est maintenant effondré. Même le NYT(aka JYT) ne prétend plus que le vaccin offre une immunité durable de quelque nature que ce soit.

Mais c’est encore empire : le directeur du CDC, le Dr Walenksy, admet maintenant ouvertement que les vaccins augmentent le risque de maladie. Non seulement ils ne fonctionnent pas, mais ils aggravent la maladie.
Cela signifie que, alors que la première vague de vaccins inflige des maladies et des décès accélérés parmi les 2,5 milliards de citoyens du monde qui ont déjà été piqués, nous allons assister à une vague d’hospitalisations et de décès parmi les vaccinés. (Les hôpitaux du monde seront submergés.)
Surnommés les cas de « percée » par les grands médias menteurs, ils sont en réalité le résultat de « coups mortels» de vaccins conçus pour réduire la population humaine.
Mais les gens se rendent compte de l’arnaque, les médias menteurs et leurs se dépêchent de faire pression pour des injections de rappel pour tuer les masses avant qu’elles ne se révoltent
En raison de tous les décès, blessures et fraudes pures et simples commis via des « cas » diagnostiqués par PCR, les peuples du monde s’éveillent rapidement à l’étonnante vérité de tout cela : c’est une arnaque pour parvenir à une dépopulation mondiale et à un contrôle autoritaire sur l’humanité.
Alors que les confinements s’intensifient, les gens descendent dans la rue et exigent la fin de l’arnaque. Avec des centaines de milliers de personnes qui manifestent maintenant en France, l’ establishment là-bas empêche les personnes non vaccinées de faire leurs courses dans les magasins, cherchant à affamer littéralement les non vaccinés. Cela ne servira qu’à réveiller les gens encore plus rapidement, ajoutant aux niveaux de mécontentement qui explosent maintenant à travers la planète.
Nous sommes arrivés à un point de basculement. L’humanité s’éveille à un rythme accéléré, alors maintenant les mondialistes essaient d’exterminer les gens aussi rapidement que possible pour arrêter la propagation de la vérité..

Source


EN COMPLÉMENTAIRE

Quand la majorité silencieuse des vaccinés commence à persécuter les hérétiques…

 

Le pouvoir y certes est allé fort. Alors on rassemble facilement un million de personnes dans les rues alors on se dit qu’on a gagné. Mais ce n’est pas si simple. On aura bientôt cinquante millions de vaccinés en France…et possiblement six millions au Québec et ces vaccinés ne seront pas commodes. Samedi,je n’ai pas eu l’impression d’une manif de vainqueurs, mais de perdants, de minoritaires et d’isolés. L’écrasante majorité des beaufs de ce pays sont pour le « passe » comme ils ont été pour la guerre contre l’Irak, la Syrie, la Libye, les confinements, les masques, la mondialisation, Macron, la russophobie viscérale, le Reset, l’écologie, le reste.

Il y aura révolte citoyenne lors du réveil!

On retrouve les chiffres de Stanley Milgram, alors pourquoi s’étonner ? 60% gobent tout, 30% doutent, 10% résistent. Je sais que les sondages sont truqués, mais voyez la réalité du terrain. Ceux de mes lecteurs qui travaillent me le disent, qu’on les persécute au boulot. Et on n’est qu’un début. Macron a la majorité et les médias derrière lui, plus les milliers de milliards de ses oligarques. Il peut voir venir.

Un rappel : on fascise les non-vaccinés parce qu’ils parlent d’étoile jaune. Mais on en parle en Israël. Et Stefan Zweig (suicidé en 1941) ne disait pas que les juifs étaient gazés par Hitler en 1938 à Vienne ; il disait que les Juifs n’avaient plus le droit de s’asseoir sur un banc, d’aller au restaurant ou au cinéma. Zweig aussi explique que la masse anesthésiée finit par s’en foutre du sort du juif – comme aujourd’hui le vacciné du non-vacciné. Au-dessus plane donc une élite surhumaine ou transhumaine qui LUI VEUT VRAIMENT DU MAL.

Regardez une brève et belle émission du Journal l’Humanité : une petite mignonne explique à partir de 1’23 qu’elle n’a plus de droits et qu’elle est harcelée au boulot par ses gentils collègues (« ils sont tous pour le vaccin, ils disent que je suis un danger pour la nation »). Je répète, c’est ce que me confirment MES LECTEURS QUI TRAVAILLENT. Une bonne dame confirme que les vaccinés accusent et persécutent. Plus il y aura de vaccinés, plus il aura de persécutions.

Le vacciné a tout pour se sentir bien dans sa peau. Dans ses mémoires Maurice Bardèche en effet explique que les Français cherchent à survivre (ô marché noir…) et que le sort des Juifs leur est indifférent. Bardèche : « le public ne me sembla montrer aucune sensibilité particulière à l’égard de l’avenir qu’on pouvait craindre pour les Juifs résidant en France. La partie de la population dont je pouvais connaître les sentiments avait cru, à tort ou raison, je n’en sais rien, que la plupart des Juifs avaient souhaité cette guerre, combattu ceux qui voulaient l’éviter. »

Les minorités non vaccinées seront accusées de ne pas tenir compte des braves gens qui risquent d’être contaminés à cause d’elles. On verra la suite. Il est facile de parler de révolte de rue alors qu’ils ont encore la loi martiale et l’OTAN dans leur pochette-surprise. Vive notre âge obscur.

Déjà,ici au Québec,on nous rabat les oreilles sur les endroits ou nous ne pourront plus aller si.é..nous ne sommes pas vaccinés!

La dictature sanitaire de François Legault vole haut dans les sondages fabriqués par les médias corrompus par l’argent public!

Au Canada ,on utilise l’argent public pour vous corrompre!


AUTRE COMPLÉMENTAIRE

Culte des vaccins et déclin de la spiritualité : le point par Rudolf Steiner en 1917

Rudolf Steiner

 

On n’a pas assez relié le développement des vaccins avec la disparition des génies artistiques et littéraires en occident : à partir des années 1880, ils se raréfient au niveau de naissances, ensuite ils disparaissent. Qui a succédé à Broch, Musil, Strauss, Ravel, Céline, Bernanos, Bartok ou Ives ? La disparition de la grande culture pressentie par Zweig dans les années trente est une donnée du monde d’après 1945. On entre dans l’ère du citoyen superflu dont parle Nietzsche dans Zarathoustra, citoyen tellement superflu qu’il se laisse emprisonner et exterminer sans réagir. La culture devient du savoir congelé (Debord) ou de la pensée et de la musique jetable. La poésie a disparu : tout ce qui importe c’est de jouir et survivre. La panique Covid et le code QR n’ont pas d’autre cause.

Le déclin de la spiritualité accompagna aussi la modernité et ses vaccins (voyez ce pape et ces cathos) ; et c’est là que je vais reprendre Rudolf Steiner et ses conférences de 1917. Steiner est un grand esprit qui n’est pas ma tasse de thé, pas plus que Lévi-Strauss. Je les cite ici parce qu’ils ont raison ou ouvrent une vraie question sur un certain point de la monstruosité moderne. Quod verum est meum est, comme dit Sénèque à Lucilius (lui oui est un de mes maîtres).

Steiner voit donc le vide spirituel arriver avec son cortège de démons :

« En fait, rien ne reste tout à fait vide. Et dès lors que l’âme de l’homme se retire de plus en plus de son corps, celui-ci est de plus en plus exposé au danger d’être habité par autre chose. Si les âmes ne veulent pas faire effort pour s’ouvrir à des impulsions spirituelles qui ne peuvent prendre naissance que dans la connaissance du spirituel, le corps sera habité par des êtres démoniaques. Voilà le sort vers lequel marche l’humanité ; les corps peuvent être entièrement habités par des puissances ahrimaniennes démoniaques ».

Il est bon, disait Léon Bloy (qui redoutait Pasteur comme la peste) d’exaspérer les imbéciles et de rafraîchir l’imagination des bons chrétiens ; alors poursuivons dans la même veine :

« La nostalgie du diable qu’a ressentie Ricarda Huch a vraiment un lien avec ce qui se prépare. Les institutions, les concepts, les idées sociales que conçoivent aujourd’hui les gens sont des abstractions grossières par rapport aux conditions complexes qui vont se créer. Et parce que les humains ne sont pas capables de saisir à l’aide de leurs concepts, de leurs représentations, la réalité qui est là, ils glissent de plus en plus au chaos, comme le révèlent suffisamment les événements de cette guerre ».

Car on est en 1917. Steiner ajoute :

« Autrefois, au concile de Constantinople, l’esprit a été éliminé, on a institué un dogme : l’homme n’est fait que d’une âme et d’un corps, parler d’esprit est une hérésie. On aspirera sous une autre forme à éliminer l’âme, la vie de l’âme ».

Si un christianisme déjà dévoyé a éliminé l’esprit, le scientisme moderne élimine, lui, l’âme ; c’est là que le vaccin va l’aider :

« Dans le passé, on a éliminé l’esprit. On éliminera l’âme au moyen d’un médicament. En partant d’une « saine vue des choses », on trouvera un vaccin grâce auquel l’organisme sera traité dès la prime jeunesse autant que possible, si possible dès la naissance même, afin que ce corps n’en vienne pas à penser qu’il existe une âme et un esprit ».

Seul le corps doit rester, l’âme et l’esprit doivent disparaître :

« Les autres, les successeurs des actuels matérialistes, chercheront le vaccin qui rendra les corps « sains », c’est à dire constitués de telle façon qu’ils ne parleront plus de ces sottises que sont l’âme et l’esprit, mais, parce qu’ils seront « sains », des forces mécaniques et chimiques qui, à partir de la nébuleuse cosmique, ont constitués les planètes et le Soleil. On obtiendra ce résultat en manipulant les corps ».

Rôle du médecin moderne :

« On confiera aux médecins matérialistes le soin de débarrasser l’humanité des âmes. Oui, ceux qui croient qu’on peut prévoir l’avenir à l’aide d’idées qui jouent avec la réalité, sont bien dans l’erreur ».

La liquidation spirituelle des enfants est déjà à l’ordre du jour :

« Je vous ai expliqué que les esprits des ténèbres souffleront à leurs hôtes, aux hommes qu’ils habiteront, de découvrir un vaccin qui puisse dès la prime jeunesse, par la voie du corps, extirper la tendance à la spiritualité. On vaccine aujourd’hui contre telle ou telle maladie, à l’avenir, on vaccinera les enfants à l’aide d’un produit que l’on peut très bien composer, et qui empêchera les enfants de développer en eux les « folies » de la vie spirituelle, « folie » dans la perspective matérialiste, bien entendu ».

C’est à cette époque très freudienne qu’on cherche à traiter chimiquement ou cliniquement les génies :

« La chose a déjà commencé, dans le domaine littéraire du moins, où elle est moins nocive. Des écrits de médecins très savants ont déjà paru qui traitent de la pathologie de différents génies. Conrad Ferdinand Meyer, Victor Scheffel, Nietzsche, Schopenhauer, Goethe, on a essayé de les comprendre tout en faisant état de tel ou tel trait pathologique avéré. Et ce qui est le plus bouleversant dans ce domaine, c’est qu’on a aussi essayé de comprendre le Christ Jésus et les Evangiles en se plaçant au point de vue de la pathologie ».

Les siècles du totalitarisme et des camps de concentration arrivent. Dans un esprit proche de Guénon et de Bernanos, Steiner écrit :

« Mais tout cela vise à trouver pour finir le moyen de vacciner les corps afin que ne s’y développe pas la tendance aux idées spirituelles, et que leur vie durant les hommes ne croient qu’à l’existence de la matière que perçoivent les sens. Tout comme on vaccine contre la phtisie, on vaccinera contre la tendance à la spiritualité ».

Cela explique très certainement la faible résistance à la tyrannie sanitaire et au Reset. Les peuples abêtis et grégaires ont été anesthésiés (cf. Payne et aussi Ortega Y Gasset) par le consumérisme, la massification, les médias mais aussi par les vaccins. Le culte obligatoire des vaccins actuels, promu par 99% des élites mondiales et par ce pape monstrueux, n’est certes pas fortuit.

sources :

• Steiner : « La chute des esprits des ténèbres » – Quatorze Conférences faites à Dornach du 29 Septembre au 28 Octobre 1917.


VISITEZ NOTRE BOUTIQUE EN LIGNE ET  PROFITEZ EN POUR ACHETER UN CADEAU À VOTRE ÊTRE CHER:

SUR CE LIEN : Vintage par Michel

 

 

 

 

 

La Gigantesque Arnaque du COVID-19:L’opération Covid-19 met à nu le « Nombre de la Bête »

«fait que, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, soient marqués sur la main droite ou sur le front, de sorte que personne ne puisse acheter ou vendre à moins qu’il a la marque.  »
Nouveau Testament, Apocalypse, chapitre 13

Comme la vague de criminalité Covid est si ÉNORME, il y aura de graves conséquences !

Il y a maintenant des fissures énormes et irréparables qui s’ouvrent dans la façade du Plan Covid-Arnaque (Plandemic).

 

Le SYSTÈME de la BÊTE

La chose extraordinairement unique à propos de cette plus grande conspiration criminelle mondiale de l’histoire du monde, c’est qu’elle devait impliquer tout le monde – chaque entité institutionnelle majeure, c’est-à-dire qui était nécessaire pour mener à bien ce gigantesque canular.

Cela signifie que le  SYSTÈME DE LA BÊTE [1] a  révélé à quel point il est puissant et omniprésent à travers la planète.

Le graphique suivant ne capture que certaines de ces entités institutionnelles et mouvements mondialistes qui ont constitué le  SYSTÈME DE LA BÊTE depuis le tout début. Il comprend également des opposants féroces qui ont exposé le CORONAhoax actuel  .

Même un examen superficiel du précédent diagramme du complot COVID-5G révèle que chaque grande institution mondiale et nationale, qui est vitale pour la continuité du  SYSTÈME DE LA BÊTE , s’est inscrite sur la « carte de la frénésie de crime Covid » en constante évolution.

La première de ces organisations criminelles est peut-être le complexe gouvernemental et médical (GMC) qui a participé à ce génocide mondial sans précédent en tant que principal criminel opérationnel de Covid.

Le GMC comprend l’OMS, le CDC, la FDA, le NIH, l’AMA,  Big Pharma et plusieurs autres poids lourds de la santé qui ont tous  conspiré pour mener un complot criminel extrêmement complexe pour commettre un génocide mondial et couvrir la vague mondiale de criminalité Covid.

Dès le départ, les chances d’empêcher un complot criminel aussi compliqué de se défaire complètement étaient minces, voire nulles, et vraiment beaucoup plus proches de « AUCUN ». Car comment pourrait-on compter sur les innombrables co-conspirateurs pour rester ensemble lorsque les choses sont devenues difficiles – vraiment difficiles car elles sont sur le point de le devenir alors que les perspectives d’un autre verrouillage mondial augmentent en raison de la «variante Delta» inexistante et totalement fausse .

En effet, la   cabale mondialiste du Nouvel Ordre Mondial ait même imaginé pouvoir maintenir cette conspiration criminelle et dissimuler des relents d’un tel degré d’orgueil et d’arrogance jamais vus dans l’histoire enregistrée.

Maintenant que l’ensemble du système de santé américain, ainsi que les différents gouvernements à tous les niveaux des États-Unis, ont subi une perte de confiance incomparable en raison du génocide gériatrique délibéré exécuté au cours de la dernière année et demie, à quoi les médecins s’attendent-ils ?

Maintenant que les mêmes responsables de la santé et hommes de main politiques ont imposé à la population des vaccins hautement expérimentaux, qui se sont chacun avérés extrêmement dangereux pour la santé humaine et souvent mortels, comment les médecins du monde entier réagiront-ils aux accusations à venir de « meurtre par médicament » et «viol médical » ?

Avouons-le : la fête est finie pour  Big Pharma  et tous leurs nombreux co-conspirateurs criminels qui ont empoisonné les citoyens américains pendant plusieurs décennies.

L’effondrement en chute libre de la confiance qui se produit actuellement ne fera que s’accélérer à mesure que de plus en plus de personnes mourront des injections répétées de vaccins Covid, ou deviendront mortellement malades des expositions au défilé annuel des prochaines grippes en raison de leur vulnérabilité accrue après avoir reçu les piquouses.

Il est devenu très clair que l’une des principales raisons de la poussée démesurée de vacciner une même personne sur la planète – SANS CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ – était de la rendre considérablement plus sensible à tous les agents infectieux courants qui circulent chaque saison de la grippe. Les victimes vaccinées contre le Covid seront également beaucoup plus sans défense face aux nombreux autres micro-organismes pathogènes et microbiens virulents en raison de leur système immunitaire fortement compromis et/ou supprimé.

Bien entendu, tous ces développements intentionnels ont été soigneusement mis en œuvre par le  SYSTÈME DE LA BÊTE (BS).

Parce que la BS satanique s’est maintenant pleinement exposée, elle n’a d’autre choix que d’aller à fond dans sa tentative de verrouiller l’ensemble de la civilisation planétaire. Car une fois la boîte de Pandore ouverte, impossible de remettre les choses comme avant. Ce qui signifie que  LA GRANDE ARNAQUE COVID  était vraiment un jeu de dés ÉNORME et très conséquent… en ce qui concerne l’élite du pouvoir.

Ce qui est maintenant clair, c’est que les criminels de Covid se sont mis à nu comme jamais auparavant dans l’histoire de l’humanité ; et ils seront – finalement – traqués et sévèrement punis; à moins qu’ils ne dépeuplent la planète de tous les chercheurs de vérité.

Contrairement aux «attaques sous faux drapeau du 11 septembre» et à la «guerre contre le terrorisme» et à d’autres crimes odieux contre l’humanité, le complot criminel hautement prémédité et organisé de Covid a été carrément mis dans l’arrière-cour de tout le monde. Chaque personne sur Terre a été profondément affectée par la pure malveillance démontrée par  les pouvoirs en place  (TPTB) tout au long de cette guerre de bioterrorisme en cours. Et cela seul change tout car tout le monde, à des degrés divers, a la peau du jeu.

Qui sont au juste les individus et les organisations qui commettent ce plus grand « crime de l’ère » ?

Marque de la bête

Quelle plus grande preuve existe-t-il de l’existence d’un SYSTÈME DE LA BÊTE apparemment tout-puissant   que la « Marque de la Bête ?

N’est-ce pas le but de l’Agenda de Super Vaccination Covid   ? Pour s’assurer que chaque personne sur la planète soit dotée de la  « Marque de la Bête » minutieusement bio-ingénierie de Bill Gates ?

Quoi de mieux que d’imposer un programme de vaccination obligatoire au COVID-19 à toute l’humanité.

Bien que ce plan d’agression médicale piqûres Covid puisse sembler tiré par les cheveux, c’est exactement l’objet du plan.

Par conséquent, il est impératif que les États-Unis, informés et conscients, fassent tout ce qui est nécessaire pour empêcher l’approbation par la FDA des vaccins les plus dangereux et les plus mortels de l’histoire des États-Unis.

Conclusion

À la lumière de ces dures réalités, il est fort probable que TPTB souffrira bientôt à la fois de la fatigue psychologique et de l’épuisement des gens suite à la dissimulation.

Pensez simplement à la main-d’œuvre, au temps et à l’énergie qu’il faut à la fois pour perpétuer cette fausse pandémie de COVID-19, puis la couvrir, puis administrer un programme de super vaccination Covid extrêmement nocif et mortel  dans  le monde entier.

Il va sans dire qu’une opération bioterroriste de cette taille et de cette ampleur est vouée à entraîner BEAUCOUP d’erreurs, beaucoup d’erreurs graves. Voir :  CE MÉMO SECRET EST-IL UN SUPER ÉCRAN PAR LES CRIMINELS BRITANNIQUES COVID ? !

La simple surveillance de tous les lanceurs d’alerte devient également une opération majeure. Le niveau d’espionnage et de surveillance 24h/24 et 7j/7 est à lui seul un travail colossal qui doit être entrepris sans faute. De plus, tout ce qu’il faut, c’est un dénonciateur courageux pour faire exploser tout le stratagème criminel de Covid – pour de bon.

Chaque entité institutionnelle au sein du SYSTÈME DE LA BÊTE a connu un effondrement complet de la confiance dans le monde entier depuis que COVID-19 a été nommé pour la première fois

En fait, les systèmes politiques, médicaux, scientifiques, juridiques, universitaires et autres systèmes influents ont perdu à jamais la confiance du peuple. De même, les gouvernements à tous les niveaux ont subi de manière irréversible la perte de confiance des gouvernés, qui est nécessaire pour continuer cette ruse Covid. Finalement, le public forcera ces fonctionnaires criminels et corrompus à quitter leurs fonctions. Et, de nombreux criminels de Covid seront probablement poursuivis dans toute la rigueur de la loi.

Ce n’est qu’alors que  Nous, le Peuple, nous  reposerons tranquillement.

Note spéciale :  ce que ces super-criminels de Covid ont fait jusqu’à présent est si outrageusement barbare qu’ils se sont créés un dilemme « ça passe ou ça casse ». En d’autres termes, s’ils ne verrouillent pas la planète comme jamais auparavant, ils subiront tous les conséquences les plus graves. Être pendu en direct sur Internet serait facile pour eux. Par conséquent, à l’avenir, les criminels Covid feront tout ce qui est nécessaire pour éviter leurs chutes respectives et certaines punitions. Cela signifie que la situation ne fera que s’intensifier pendant le mandat du POTUS Imposteur Joe Biden. Et que les contrôleurs de Covid deviendront beaucoup plus effrontés et imprudents dans leurs efforts pour dépouiller les Américains de leurs droits et libertés constitutionnels.

Source : OPERATION COVID-19 EXPOSES THE BEAST SYSTEM


NOTES

 

[1] Beaucoup de gens soulignent des similitudes entre les caractéristiques des vaccins et la marque de la bête du livre de l’Apocalypse.

La marque de la bête est décrite dans le Nouveau Testament, plus précisément dans l’Apocalypse, chapitre 13. Dans ce dernier livre de la Bible, l’auteur, connu sous le nom de Jean l’Ancien, décrit les vues qu’il voit à la fin du monde.

Deux bêtes surgissent de la mer, et la seconde bête «fait que, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, soient marqués sur la main droite ou sur le front, de sorte que personne ne puisse acheter ou vendre à moins qu’il a la marque.  »

On en arrive aujourd’hui à la situation catastrophique suivante : personne ne peut acheter ou vendre, aller au travail ou à l’école, ou voyager, etc. sans posséder la marque de la bête, c’est-à-dire le « pass vaccinal » et autres documents de marquage et puces électroniques intégrées au corps humain au moyen des soi-disant vaccins.

Voici ce qu’a dit Bill Gates dans un article sur le sujet dans Yahoo Finance :

« La solution ultime, la seule chose qui permettrait un retour complet à la vie normale,  de pouvoir s’asseoir sans crainte dans un stade plein de gens, serait de créer un vaccin. Et cela pas seulement dans notre pays mais dans le monde entier afin de créer une vaste immunité et que « cette chose » quelle qu’elle soit ne se propage pas en grand nombre »

Vouloir un vaccin pour lutter contre le Covid 19 n’est pas suspicieux en soi. C’est ce que Bill Gates a dit ensuite qui a soulevé des soupçons.
En effet, dans un autre article : Bill Gates veut pucer les gens avec une micro chip pour « lutter contre des maladies » comme le Coronavirus (Kurios.com). Durant une session de Reddit, Gates a parlé de « certificats numériques » révélant qui a guéri ou qui a été vacciné contre le Covid 19. Ceci a soulevé des inquiétudes chez de nombreuses personnes qui craignent que le milliardaire américain, promoteur de vaccins tueurs en Afrique, veuille implanter des puces à tout le monde.

Et, en effet, Gates a suggéré une telle possibilité : « Cependant, le sujet de controverse concerne les certificats numériques. On aura donc un registre des gens testés, vaccinés »

A quoi fait-il référence ?
Peut-être à son « quantum dot tatoo » ? Il s’agit d’un tatouage invisible accompagnant le vaccin : il est fait de points quantiques : de très petits cristaux semi-conducteurs qui reflètent la lumière et qui brillent en présence de lumière infrarouge.

Ces tatouages incluent l’application de micro aiguilles résorbables contenant le vaccin et des capsules microscopiques contenant des points fluorescents à base de cuivre. Ces capsules étant biocompatibles. (Jamesfitzer.org )

Ces tatouages ont pour but de contenir le carnet de santé de chaque personne. C’est la fondation Bill et Melinda Gates qui a poussé à trouver une solution pour identifier les gens vaccinés et qui a financé cette recherche publiée dans le « Journal of Translational  Medecine »

Ces tatouages sont en cours de développement par les chercheurs du MIT (Institut de technologie de Massachussetts) et Rice University. 

Ceux-ci ont créé une encre qui peut être incorporée dans la peau avec le vaccin et qui est lisible uniquement par un smartphone spécial (camera et filtre spécialisés)

Ce système de dépistage dans la peau destiné à tous les habitants du monde ressemble à la fameuse « marque de la bête » .

 


SUPPORTEZ VOTRE SITE WEB FAVORI EN VISITANT  SA BOUTIQUE EN LIGNE

 

Sur ce lien : Vintage par Michel

 

 

 

 

La Gigantesque Arnaque du COVID-19:Les données officielles montrent que DEUX FOIS plus de personnes sont décédées à cause des vaccins Covid-19 en 6 mois que de personnes décédées de Covid-19 en 15 mois

Nous sommes en mesure de le confirmer grâce aux données publiées par Public Health England Scotland, aux côtés des données publiées par la MHRA sur le programme Yellow Card Report. Cependant, la véritable image est probablement bien pire en raison de la grande quantité de décès enregistrés dus aux injections survenues en Écosse. En effet, Public Health England refuse de publier ces données.
Selon les données publiées par le NHS sur les décès liés à Covid-19 jusqu’au 10 juin 2021, il y a eu 87253 décès dans les 28 jours suivant un test positif. Cependant, parmi ceux-ci, seuls 3591 sont décédés de Covid-19, tandis que les autres avaient tous des conditions préexistantes allant des maladies cardiaques à la démence.
D’autre part, 
2.431 femmes ont signalé la perte de leur bébé à naître en raison d’un vaccin Covid-19  conseillé par leur médecin.

Les 83.662 personnes décédées avec des conditions préexistantes n’ont peut-être été ajoutées aux statistiques de décès de Covid que parce qu’elles ont reçu un résultat de test positif pour le virus SARS-CoV-2 dans les 28 jours avant leur décès. Un résultat de test qui sera dû au fait que les hôpitaux exigent essentiellement que des tests soient effectués avant que le traitement ne soit proposé, bien que cela soit contraire à la loi.

Le test utilisé est le test PCR, qui ne peut pas détecter l’infection et peut trouver tout ce qu’il veut trouver s’il est effectué à un taux de cycle élevé, produisant des faux positifs, il n’est donc pas difficile de comprendre pourquoi des dizaines de milliers de personnes sont mortes d’autres les causes ont été ajoutées aux statistiques de décès dus au Covid.

En utilisant le chiffre de 3591 personnes qui seraient décédées de Covid-19 selon les données du NHS, nous pouvons voir qu’une moyenne de 239,4 personnes sont décédées par mois depuis mars 2020 jusqu’en juin 2021.

Cela comprend 3501 personnes de plus de 40 ans et à peine 90 personnes de moins de 40 ans.

Cela met vraiment les choses en perspective lorsque vous prenez le chiffre connu des personnes décédées à cause des vaccins Covid-19. Depuis le 9 décembre 2020 jusqu’au 30 juin 2021, un total de 450 décès ont été signalés au programme Carte jaune de la MHRA comme effets indésirables du vaccin Pfizer ARNm Covid-19. Une moyenne de 75 par mois.

 

 

 

Depuis le 5 janvier 2021 jusqu’au 30 juin 2021, un total de 960 décès enregistrés ont été signalés au programme Carte jaune de la MHRA en tant que réactions indésirables au vaccin AstraZeneca Covid-19. Une moyenne de 160 par mois.

 

Le vaccin à ARNm Moderna a également fait l’objet de 6 rapports de décès. Le programme de carte jaune de la MHRA a également reçu 24 rapports de décès pour lesquels la marque de vaccin n’était pas spécifiée.

Cela signifie que le nombre total de décès signalés au programme de carte jaune de la MHRA en tant que réactions indésirables à tous les vaccins Covid-19 approuvés d’urgence au cours des 6 derniers mois s’élève à un total de 1440 jusqu’au 30 juin 2021. Il s’agit d’une moyenne de 240 décès survenus par mois. Cette statistique à elle seule dépasse déjà de 0,6 le nombre moyen de décès par mois de personnes décédées de Covid-19.

Cependant, nous avons également des données publiées par Public Health Scotland avec lesquelles travailler.

Un rapport publié par PHS le 23 juin 2021 a révélé qu’entre le 8 décembre 2020 et le 11 juin 2021, un nombre total de 5522 personnes sont décédées dans les 28 jours suivant la dose d’un vaccin Covid-19.

Selon la feuille de calcul fournie par Public Health Scotland qui comprend le nombre de décès par type de vaccin et la date à laquelle ils se sont produits, 1877 décès sont dus au vaccin Pfizer, 3643 décès sont dus au vaccin AstraZeneca et 2 décès ont été en raison du à Moderna.

Cela équivaut à une moyenne de 920 décès survenant chaque mois en raison des vaccins Covid-19 rien qu’en Écosse. Dépassant le nombre moyen de personnes décédées de Covid-19 en Angleterre de 680,6 par mois.

En combinant le nombre total de décès signalés à la MHRA en tant que réactions indésirables aux piqûres de Covid-19, avec le nombre total de décès enregistrés dans les 28 jours suivant un piqûre de Covid-19 en Écosse, nous pouvons voir qu’il y en a eu 6 962 décès au cours des 6 derniers mois dus aux vaccins Covid-19. C’est presque le double du nombre de personnes décédées de Covid-19 en Angleterre au cours des 15 derniers mois.

Cela signifie également que sur la base des données disponibles, 1160 personnes meurent en moyenne chaque mois à cause des vaccins Covid-19. Cela dépasse de 920,9 le nombre moyen de personnes qui meurent de Covid-19 chaque mois.

En utilisant les données sur le nombre de décès dus aux vaccins Covid-19 en Écosse, nous pouvons également estimer le nombre probable de décès dus aux piqûres en Angleterre. En nous adaptant à la taille de la population (simple règle de 3), nous estimons que le nombre réel de décès dus aux injections en Angleterre au cours des 6 derniers mois pourrait atteindre 57.470.

Mais lorsque vous entendez dire par Devi Sridhar a dit qu’ils sont 100% sûrs, nous vous entendons pleurer. Eh bien, nous sommes désolés de vous informer qu’elle n’a pas dit la vérité.

Les données pour l’Écosse révèlent également que le nombre de décès dus aux vaccins Covid-19 en 6 mois est dix fois supérieur au nombre de personnes décédées du Covid-19 entre mars 2020 et janvier 2021. Une demande d’accès à l’information faite le 30 janvier, a demandé au gouvernement écossais de révéler le nombre total de personnes décédées de Covid-19 depuis mars 2020.

Ce à quoi le gouvernement écossais a répondu le 11 mars 2021 comme suit :

« La réponse à votre question est que 596 décès impliquant COVID-19 ont été enregistrés alors qu’il n’y avait pas de problème de santé préexistant entre mars 2020 et janvier 2021 (y compris). »

Quelle que soit la façon dont vous les regardez, les données montrent que les vaccins Covid-19 tuent beaucoup plus de personnes que Covid-19 n’en a jamais fait. Le problème que vous avez maintenant, c’est qu’ils veulent ensuite vacciner vos enfants.

Source : Official Data shows TWICE as many people have died due to the Covid-19 Vaccines in 6 months than people who have died of Covid-19 in 15 months

By The Daily Expose on July 15, 2021


EN COMPLÉMENTAIRE

2 431 femmes ont signalé la perte de leur bébé à naître en raison d’un vaccin Covid-19 conseillé par leur médecin

Nous avons récemment révélé comment le Center for Disease Control aux États-Unis avait manipulé les résultats d’une étude réelle extrêmement discutable sur la sécurité de l’administration des vaccins Covid-19 aux femmes enceintes. 

Le CDC avait présenté les résultats de l’étude pour montrer que seulement 12,6% des femmes avaient subi une fausse couche après avoir reçu le vaccin Covid-19. Cependant, en lisant les petits caractères, nous pouvions voir que le nombre réel de femmes qui avaient subi une fausse couche était de 82 %.

Malheureusement, au Royaume-Uni, le Joint Committee on Vaccination and Immunization (JVCI) avait conseillé que toutes les femmes enceintes devraient se voir proposer le vaccin Covid-19 sur la base des résultats de cette étude.

Mais ce qui est plus regrettable, ce sont les conséquences de ces conseils qui sont maintenant observés au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Europe…

Les dernières données du Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) aux États-Unis nous montrent qu’au 9 juillet 2021, 1073 femmes ont signalé une fausse couche comme réaction indésirable à l’un des vaccins Covid-19. Cependant, il est important de se rappeler que seulement 1 à 10 % des effets indésirables sont signalés au VAERS, et il existe un énorme arriéré de rapports sur la grande quantité d’effets indésirables subis par un public non averti. Ainsi, les données présentées dans le système VAERS n’incluent pas tous les rapports qui ont été soumis jusqu’au 9 juillet 2021, et les rapports effectués dès janvier ne font que s’ajouter au système.

Comment savons-nous que seulement 1 % des effets indésirables sont signalés ? Parce qu’un rapport de 2011 commandé par le département américain de la Santé le dit –

« Les événements indésirables liés aux médicaments et aux vaccins sont courants, mais sous-déclarés. Bien que 25 % des patients ambulatoires subissent un événement indésirable médicamenteux, moins de 0,3 % de tous les événements médicamenteux indésirables et 1 à 13 % des événements graves sont signalés à la Food and Drug Administration (FDA). De même, moins de 1 % des événements indésirables liés aux vaccins sont signalés. »

Cela signifie donc que le nombre réel de femmes qui ont perdu leur enfant à naître, sur les 90.000 présumées ayant reçu l’un des vaccins Covid aux États-Unis, pourrait se situer entre 10.730 et 100.730.

Il est important de se rappeler que ce ne sont pas que des statistiques, ce sont de vraies personnes, et cela a eu une issue tragique dans leur vie. Comme cette femme qui déclare que tout allait bien avec sa grossesse jusqu’à 4 heures après avoir reçu une dose du vaccin Pfizer ARNm Covid.

Et une autre femme qui avait consulté 2 obstétriciens-gynécologues , médecins spécialisés dans la grossesse. Elle leur a demandé si elle devait se faire injecter un vaccin Covid-19 et ils ont insisté pour qu’elle le fasse. Deux jours après avoir reçu le vaccin d’ARNm de Moderna, elle a commencé à faire une fausse couche. Trois jours plus tard, la fausse couche était terminée.

Lorsque le JCVI dit qu’« aucun problème de sécurité n’a été identifié » aux États-Unis, il ment. Le JCVI devrait sûrement conseiller à toutes les femmes enceintes de se faire vacciner parce que les essais cliniques indiquent qu’il est sûr de le faire ? Après tout, les autorités du Royaume-Uni continuent de nous rappeler que les vaccins Covid ont été passé « à travers tous les essais cliniques et les contrôles de sécurité que tous les autres médicaments autorisés subissent ». Sauf qu’ils ne l’ont pas fait. Elles mentent aussi.

Aucun des vaccins Covid n’est autorisé selon les règles, ils ont plutôt reçu une autorisation d’utilisation d’urgence, qui n’est valable que lorsqu’il y a un état d’urgence déclaré, c’est-à-dire des restrictions de verrouillage. Pourquoi n’ont-ils reçu qu’une autorisation d’utilisation d’urgence ? Parce que les essais cliniques de phase trois pour tous les vaccins Covid ne se termineront pas avant 2023. Nous fournissons une vérification détaillée des faits sur le sujet que vous pouvez lire ici.

Ce qui signifie qu’il n’y a pas d’études pour confirmer que les vaccins Covid sont sans danger pour les femmes enceintes, comme l’a confirmé le gouvernement britannique lorsque le vaxx d’ARNm de Pfizer a reçu une autorisation d’utilisation d’urgence en décembre 2020. C’est précisément ce que le gouvernement britannique a déclaré dans son conseil à l’époque –

Grossesse
Il n’y a pas ou peu de données sur l’utilisation du vaccin à ARNm COVID-19 BNT162b2. Les études de toxicité pour la reproduction chez l’animal n’ont pas été achevées. Le vaccin à ARNm COVID-19 BNT162b2 n’est pas recommandé pendant la grossesse. Pour les femmes en âge de procréer, une grossesse doit être exclue avant la vaccination. De plus, les femmes en âge de procréer doivent être avisées d’éviter une grossesse pendant au moins 2 mois après leur deuxième dose.

Allaitement maternel

On ne sait pas si le vaccin à ARNm COVID-19 BNT162b2 est excrété dans le lait maternel. Un risque pour les nouveau-nés/nourrissons ne peut être exclu. Le vaccin à ARNm COVID-19 BNT162b2 ne doit pas être utilisé pendant l’allaitement.

Fertilité

On ne sait pas si le vaccin à ARNm COVID-19 BNT162b2 a un impact sur la fertilité.

Cela signifie que vous êtes le cobaye pour l’essai/l’étude si vous choisissez d’avoir un vaccin expérimental contre le Covid,

Au Royaume-Uni, à la 24è mise à jour hebdomadaire sur les effets indésirables des vaccins Covid-19 signalés au programme de carte jaune MHRA, un nombre total de 183 femmes ont signalé la perte de leur enfant à naître en raison du vaccin à ARNm Pfizer au 7 juillet 2021.

Cependant, encore une fois, la MHRA estime que seulement 1% à 10 % des effets indésirables sont signalés au programme Yellow Card. Ainsi, le nombre de femmes qui ont réellement perdu leur bébé après avoir reçu le vaccin Pfizer pourrait en fait se situer entre 1830 et 18300.

147 autres femmes (en réalité 1470 à 14700) ont également signalé la perte de leur enfant à naître après avoir reçu le vaccin vecteur viral AstraZeneca.

Le jab d’ARNm de Moderna, dont seulement 1,1 million de doses ont été administrées au Royaume-Uni, a également causé une fausse couche à 11 (en réalité 110 à 1100) femmes jusqu’à présent. Cependant, à mesure que le déploiement de ce vaxx expérimental s’accélère, nous pouvons nous attendre à voir des nombres similaires à ceux signalés pour Pfizer, car ils constituent tous deux une thérapie génique expérimentale similaire.

Les femmes des pays de l’UE signalent également la perte de leurs enfants à naître en raison des vaccins contre le Covid. Au 17 juillet, le système Eudravigilance montre que 401 femmes ont signalé la perte de leur enfant à naître après avoir subi le vaccin Pfizer.

331 femmes ont signalé la perte de leur enfant à naître après avoir reçu l’injection d’AstraZeneca, ce qui comprend 329 rapports d’avortement spontané et 3 rapports d’avortement manqué.

277 femmes ont signalé la perte de leur enfant à naître après avoir reçu le vaccin Moderna, cela comprend 270 rapports d’avortement spontané et 7 rapports d’avortement manqué.

Et 8 femmes ont signalé la perte de leur enfant à naître après avoir reçu le vaccin vecteur viral Johnson et Johnson.

Comme vous pouvez le voir d’après les données que nous venons de présenter, aucun des vaccins Covid ne s’avère sûr pour une utilisation chez les femmes enceintes. Au total, 2431 rapports de fausses couches dues aux vaccins Covid-19 ont été signalés au Royaume-Uni, en Europe et aux États-Unis. Il s’agit d’une augmentation de 183% par rapport au nombre qui avait été signalé au 29 mai 2021.

Mais l’autre question persistante à laquelle il faut répondre est «pourquoi une femme enceinte souhaiterait-elle prendre le risque de prendre l’un des vaccins expérimentaux Covid»?

Voici quelques-unes des choses que les autorités exigent que vous évitiez pendant la grossesse : poisson fumé, fromage à pâte molle, peinture humide, café, tisane, suppléments vitaminiques, malbouffe transformée… la liste est interminable. Pourtant, les femmes se présentent pour prendre l’un des vaxx expérimentaux.

La réponse réside très probablement dans le fait que ces femmes ne sont pas correctement informées. Si les autorités leur disent qu’il est sûr de l’avoir, alors cela doit être vrai, n’est-ce pas ? Eh bien, ils ont tort, car les autorités leur disent en fait le contraire. Au moins, ils sont par écrit de toute façon, si ces femmes reçoivent réellement cette information est une autre histoire, nous doutons qu’elles le soient.

Le Royal College of Midwives étiquette en fait le risque de vaccination contre le Covid pour les femmes enceintes dans une fiche d’information qu’ils ont créée en janvier. Ils déclarent ce qui suit –

  • Les vaccins Covid n’ont pas été testés chez les femmes enceintes.
  • Les preuves d’efficacité sont insuffisantes pour les femmes enceintes.
  • Nous ne savons pas si le vaccin fonctionne aussi bien pendant la grossesse
  • Nous ne savons pas s’il existe des inconvénients particuliers à la grossesse.

Si ces femmes sont sensibilisées aux risques ci-dessus, cela leur incombe tout autant que le JCVI pour avoir modifié ses conseils. Ce que ces femmes doivent comprendre, c’est qu’elles sont les cobayes, et en prenant le vaccin Covid, elles participent à une expérience, extrêmement dangereuse et scandaleuse en plus.

Il est important que les femmes enceintes puissent lire cet article pour les sensibiliser aux faits et leur permettre de faire un choix en toute connaissance de cause, alors partagez-le largement.

Sources


NOTES IMPORTANTES

Le Dr Peter McCullough révèle que les vaccins Covid « tuent directement des bébés au premier trimestre » alors que la pression criminelle pour vacciner les femmes enceintes se poursuit

 

Dr Peter McCullough

Le médecin le plus connu sur le traitement précoce du COVID-19 a publié une nouvelle interview explosive dans laquelle il révèle la poussée inutile destinée à donner aux femmes enceintes le vaccin Covid-19 tue directement les bébés au premier trimestre.

Enfin une « bonne nouvelle » : la Norvège reconnaît les effets néfastes des vaccins Covid et indemnise les victimes

Le Dr McCullough, professeur de médecine à Texas A&M, a récemment été interviewé par Mike Adams sur Brighteon Conversations, où il a discuté de prophylactiques efficaces, de nutraceutiques, de traitements et de perfusions d’anticorps pour la prétendue maladie de Covid-19. Le Dr McCullough a déclaré que ces approches réussissent à traiter les personnes âgées et les populations à risque. Mais a déclaré qu’ils étaient inutiles pour la majorité des personnes de moins de 50 ans, car pour eux, surmonter Covid-19 est comme affronter une brise légère.

Le médecin respecté a ensuite évoqué l’acte criminel consistant à donner aux femmes enceintes l’une des piquouses expérimentales de Covid-19. Les autorités américaines et britanniques demandent aux femmes d’éviter, pendant la grossesse, le poisson fumé, le fromage à pâte molle, la peinture humide, le café, les tisanes, les suppléments vitaminiques et la malbouffe transformée. Mais les autorités américaines et britanniques pensent qu’il est parfaitement acceptable pour chaque femme enceinte d’avoir un vaccin expérimental approuvé par une procédure illégale d’urgence.

« Les femmes enceintes peuvent traverser le covid-19 sans encombre », a déclaré le Dr McCullough. « Aucune femme ne devrait jamais prendre le risque avec le vaccin Covid-19 pendant la grossesse, point final. » Les vaccins Covid-19 n’ont jamais été testés sur les femmes enceintes dans les études cliniques, car il est contraire à l’éthique de faire subir de tels abus aux femmes enceintes. Par conséquent, les conceptions des l’étude n’ont pas testé les défauts mutagènes ou reproducteurs.

“ Les femmes craignent de boire un demi-verre de vin pendant la grossesse, alors comment diable peuvent-elles prendre un vaccin extrêmement expérimental, non prouvé et dangereux ? C’est presque comme si les médecins, les Américains et tout le monde subissaient un lavage de cerveau ensemble, ils avaient été propagés et ils acceptaient aveuglément quelque chose dont ils devraient simplement rester à l’écart.
Ces vaccins tuent directement les bébés au cours du premier trimestre et c’est absolument atroce, horrible. Aucune femme ne devrait jamais prendre le risque avec le vaccin Covid-19 pendant la période de grossesse. « 

Une nouvelle étude, publiée dans le New England Journal of Medicine, corrobore les affirmations de bon sens du Dr McCullough. L’étude « Preliminary Findings of mRNA Covid-19 Vaccine Safety in Pregnant Persons » a révélé que les vaccins Covid avaient provoqué des avortements spontanés chez 104 femmes parmi 127 femmes enceintes au cours du premier trimestre. Au total, 827 femmes enceintes ont participé à l’étude, mais 700 d’entre elles ont reçu la piquouse expérimentale au cours du troisième trimestre. Cela signifie que le vaccin perturbe les étapes critiques du développement prénatal précoce et tue quatre bébés sur cinq au cours des 20 premières semaines de gestation.

Les données au Royaume-Uni montrent également qu’un certain nombre de femmes ont signalé la perte de leur bébé au programme de carte jaune de la MHRA. Au 23 juin 2021, 289 femmes au total ont signalé la perte de leur bébé à cause des vaccins Ovid-19. Cependant, le nombre réel pourrait être beaucoup plus élevé en raison du fait que seulement 1 à 10 % des effets indésirables sont signalés au programme.

153 rapports de fausse couche, 1 rapport de décès d’un bébé prématuré, 5 rapports de mort fœtale et 4 rapports de mortinatalité ont été signalés comme effets indésirables du

113 rapports de fausse couche, 1 rapport de mort fœtale et 2 rapports de mortinatalité ont été signalés comme effets indésirables du vaccin AstraZeneca.

7 rapports de fausse couche ont été signalés comme des réactions indésirables au vaccin Moderna récemment approuvé d’urgence.

 Le Comité consultatif du CDC sur les pratiques d’immunisation (ACIP) et American College of Obstetricians and Gynecologists continuent de recommander que les femmes enceintes aient accès aux vaccins COVID-19. Ainsi que le JCVI au Royaume-Uni qui a basé sa recommandation sur ce que font les États-Unis plutôt que sur des preuves scientifiques.

Ces autorités ont jusqu’à présent refusé d’annuler leurs recommandations, même si des preuves préliminaires montrent que ces vaccins expérimentaux provoquent un taux d’avortement spontané de 83 % au cours du premier trimestre.

Il était une fois un certain bon sens dans la communauté médicale sur la question de la protection des femmes enceintes contre les substances potentiellement nocives. Le développement fœtal est un processus critique et délicat, en particulier au cours du premier trimestre, lorsque les organes vitaux et les fonctions physiologiques prennent forme.

Vous pouvez regarder l’intégralité de l’entretien avec le Dr Peter McCullough dans la vidéo (la discussion sur la vaccination des femmes enceintes commence à partir de la 28e minute).

Source : Dr Peter McCullough reveals the Covid Vaccines are “directly killing babies in the first trimester” as criminal push to vaccinate pregnant women continues

By The Daily Expose on July 4, 2021

La Norvège versera une indemnisation aux victimes d’AstraZeneca

En Norvège, au moins trois réclamations concernant des effets indésirables graves du vaccin AstraZeneca ont été acceptées, entraînant une indemnisation financière. On s’attend à ce que beaucoup d’autres soient confirmés en lien avec les blessures causées par le vaccin.

Le système norvégien d’indemnisation des patients (NPE) a annoncé vendredi 2 juillet qu’il verserait des paiements à trois demandeurs qui ont été grièvement blessés après avoir reçu le vaccin Oxford AstraZeneca.

Le NPE a confirmé que la piquouse AstraZeneca, qui est actuellement suspendu en Norvège, a causé de graves cas de caillots sanguins et une faible numération plaquettaire chez ces demandeurs, dont l’un est malheureusement décédé.

Deux agents de santé – qui faisaient partie du groupe prioritaire pour la vaccination – font partie de ceux qui ont eu des effets indésirables après avoir reçu une dose du vaccin, qui a ensuite été retiré du programme national de vaccination en raison de ses effets secondaires graves.

Les deux femmes ont été transportées d’urgence à l’hôpital en mars et l’une d’entre elles, qui avait la quarantaine, est décédée.

Un autre demandeur, un homme anonyme dans la trentaine, souffre toujours de graves réactions immunitaires à la suite de la piquouse.

L’homme a déclaré au NPE : « J’ai été admis à l’hôpital avec une grande douleur. C’était effrayant de suivre les nouvelles concernant d’autres personnes qui venaient de mourir du même vaccin. »

Rolf Gunnar Jorstad, le directeur de l’organisme, a annoncé qu’ils calculaient le montant de l’indemnisation qui doit être versée, précisant que le lien entre les blessures et le vaccin a été établi et confirmé par le personnel médical.

Jorstad a également déclaré que la famille de la femme décédée recevrait un paiement pour ses funérailles.

En Norvège, il y a eu jusqu’à présent 77 demandes d’indemnisation concernant le vaccin Covid-19. Plus de 50 de ces allégations concernent le vaccin AstraZeneca, tandis que le reste est lié aux vaccins Moderna et Pfizer. Huit de ces applications concernent des cas mortels.

Les médias NRK ont rapporté qu’il y avait eu plus de 16000 réactions indésirables enregistrées au vaccin Covid-19 à la fin juin, selon l’Agence norvégienne des médicaments (NMA). Ces effets indésirables vont de légers, tels que maux de tête, fièvres sévères, y compris caillots sanguins, paralysie et anaphylaxie.

Actuellement, au Royaume-Uni, il y a eu un total de 1.0007.253 réactions indésirables aux vaccins Covid-19 signalées depuis décembre 2020, dont 1.403 décès à la suite de la piquouse expérimentale. Malgré cela, les médias britanniques ne reconnaîtront aucune de ces blessures ou ne rapporteront pas les dangers du « vaccin ». Espérons que ceux dont la vie a été ruinée par la piquouse puissent obtenir justice et compensation pour ce que les grandes sociétés pharmaceutiques leur ont fait.

Pays n’ayant pas vacciné PERSONNE (qui pourraient servir de refuges ultérieurs) :

Burundi; Corée du Nord; Djibouti; Émirats Arabes Unis; Érythrée; Géorgie du Sud et les îles Sandwich du Sud; Guam; Guernesey; Guyane française; Haïti; Île Christmas; Île Norfolk; Îles Cocos; Îles Falkland; Îles Mariannes du Nord; Kiribati; Lesotho; Micronésie; Nicaragua; Niue; Puerto Rico; Sainte-Hélène; Saint-Siège (Vatican); Saint-Vincent-et-les Grenadines; Samoa américaines; Tanzanie; Terres australes et antarctiques françaises; Territoire britannique de l’Océan Indien; Tokelau; Turkménistan.


LUTTONS CONTRE LA CENSURE DES MÉDIAS EN SUPPORTANT NOTRE BOUTIQUE EN LIGNE:

 

Sur ce lien svp:Vintage par Michel

 

*Aujourd’hui,notre boutique vous offre une magnifique porcelaine chinoise de Jingdezhen 景德镇:

Sur ce lien:

https://www.etsy.com/your/shops/VintageParMichel/tools/listings/1043257152?ref=listing_card_body&from_page=/your/listings

 

 

 

 

 

 

La Gigantesque Arnaque du COVID-19:Les vaccins anti-Covid-19 pourraient être à l’origine des variants

 

 

En janvier, un rapport du service de renseignement des forces de défense israéliennes (pdf) mettait en garde contre le fait que le programme de vaccination de masse en Israël pourrait créer une mutation résistante aux vaccins Covid-19. Préparé pour le Centre national d’information et de connaissances sur le coronavirus, le rapport indiquait que « la campagne de vaccination de masse qui se déroule parallèlement à l’épidémie active en Israël peut ‘pousser le virus à évoluer’ ».

En mai, Luc Montagnier de l’Institut Pasteur, le virologue dont la découverte du VIH lui a valu un prix Nobel en 2008, a averti que les vaccins Covid-19 suscitent des variants plus mortels. « Je fais des expériences à l’Institut avec des patients qui sont tombés malades du coronavirus après avoir été vaccinés. Je vais vous montrer qu’ils sont en train de créer des variants résistants au vaccin », a-t-il déclaré lors d’une interview en France. « Ce sont les anticorps produits par le virus qui permettent à une infection de se renforcer. […] Il est clair que les nouveaux variants sont créés […] grâce à la vaccination. »

Le Dr Luc Montaigner

Bien que d’autres ne soient pas d’accord, le fait qu’une vaccination de masse au milieu d’une pandémie puisse créer des variants relève de la science fondamentale, a déclaré le Dr Geert Vanden Bossche, virologue belge, dont les références dans l’industrie des vaccins incluent des postes chez GSK Biologicals, Novartis Vaccines, l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI) ainsi que la Fondation Bill et Melinda Gates.

Dans un discours-programme prononcé lors du Sommet sur les vaccins aux États-Unis et dans une lettre adressée à l’Organisation mondiale de la santé (pdf), le Dr Bossche a exposé le danger. Comme les vaccins contre le Covid-19 sont incapables d’éliminer rapidement le virus Covid-19, ils créent un terrain propice à l’apparition de variants, un peu comme cela se produit avec les bactéries qui ne sont pas éliminées lorsque les patients ne prennent pas un traitement complet d’antibiotiques. Le virus a alors le temps de s’adapter et de muter – ce qui ne le tue pas rapidement rend sa progéniture plus forte – ce qui a donné lieu à cette suite interminable de variants que nous observons actuellement.

Selon le Dr Bossche, le danger de cette « évasion immunitaire » est considérablement accru par les confinements, qui empêchent le système immunitaire inné de l’organisme d’être suffisamment sollicité par des agents pathogènes aléatoires et d’autres agents environnementaux pour qu’il reste entraîné et en forme, un peu comme le déconditionnement qui se produit lorsque nous ne faisons pas suffisamment d’exercice physique pour maintenir notre cœur, nos poumons et nos autres muscles en forme.

La tempête parfaite d’un système immunitaire inné inapte et de vaccins Covid-19 inefficaces contre des virus mutants de plus en plus virulents de leur propre fabrication verra les personnes précédemment infectées par le Covid-19 et les vaccinés eux-mêmes succomber à l’infection par les variants, a affirmé le Dr Bossche, qui a ajouté que les vaccinés courent un risque particulier, car les anticorps spécifiques à longue durée de vie produits par la vaccination ont particulièrement tendance à neutraliser les anticorps généraux du corps (pdf).

La théorie selon laquelle les vaccins ne sont pas aussi efficaces contre les variants a été étayée par une étude non évaluée par des pairs réalisée en mai par 14 chercheurs de cinq écoles de médecine et universités allemandes, qui ont découvert que le variant Delta (indien) B.1.617 hautement transmissible – l’un des quatre variants classés par l’OMS comme « variant préoccupant au niveau mondial«  – est plus à même que le virus original d’infecter des patients qui ont été précédemment vaccinés ou infectés.

Les auteurs ont conclu que la capacité du variant Delta à échapper aux anticorps spécifiques du Covid-19 « peut contribuer à la propagation rapide de ce variant », ajoutant que « dans les populations présentant un pourcentage élevé de personnes ayant des réponses immunitaires préexistantes contre le SRAS-CoV-2[alias Covid-19], les variants viraux qui peuvent échapper au contrôle immunitaire ont un avantage sélectif ». Ils ont noté qu’un phénomène similaire a pu se produire avec le variant sud-africain, B.1.351, et une mutation brésilienne appelée P.1, qui semblent également prospérer dans les populations ayant acquis une immunité contre le Covid-19.

En d’autres termes, les personnes immunisées contre le Covid-19 pourraient être encore vulnérables à des variants plus transmissibles et/ou mortels du virus.

Une autre étude non évaluée par des pairs qui étaye cette théorie a été réalisée par les services de santé israéliens Clalit et l’université de Tel-Aviv. Elle a analysé 800 personnes qui avaient été infectées par le Covid-19 – 400 d’entre elles avaient été préalablement vaccinées et 400 n’avaient pas été vaccinées – pour découvrir que celles qui avaient été entièrement vaccinées par deux injections Pfizer avaient contracté le variant sud-africain à un taux huit fois supérieur à celui des personnes non vaccinées (bien que la taille de l’échantillon soit très petite). L’étude, qui a comparé les deux groupes en fonction de données démographiques telles que l’âge et le sexe, a également révélé que les personnes ayant reçu une injection Pfizer ont plus souvent contracté le variant britannique que celles qui n’en ont reçu aucune.

Deux nouvelles inquiétudes ont été exprimées dans un article paru dans Science au début de l’année, intitulé « New mutations raise specter of ‘immune escape’ » (le phénomène des nouvelles mutations soulève la question de l’ « évasion immunitaire »), qui décrivait comment des mutations plus mortelles pouvaient apprendre à échapper à la réponse immunitaire chez des personnes précédemment guéries ou vaccinées, ce qui conférait à la mutation un avantage dans les populations à forte immunité. Dans un exemple, Jesse Bloom, biologiste évolutionniste au Fred Hutchinson Cancer Research Center, a montré que E484K, une mutation d’un variant sud-africain inquiétant appelé 501Y.V2, réduisait la puissance d’anticorps spécifiques d’un facteur pouvant atteindre 10.

Pour lutter contre les vagues de mutations provoquées par le Covid-19, de nombreux experts insistent sur la nécessité de créer de nouveaux vaccins. Mais si ces vaccins sont administrés pendant une pandémie, d’autres avertissent qu’ils pourraient simplement perpétuer un cercle vicieux où de nouvelles variantes engendrent le besoin de nouveaux vaccins engendrant de nouvelles variantes.

Source 

On ne vaccine jamais pendant une épidémie, c’est un principe de base que tous les médecins connaissent ! Pourquoi ce silence du corps médical ? Les 10.000 euros qu’auraient reçu les médecin pour compenser leur diminution de revenu en 2020 ?
————————————-
Israël : Un étudiant VACCINÉ infecte 83 étudiants, après avoir été contaminé par un VACCINÉ, qui lui-même avait été contaminé par un VACCINÉ !

NEW – Vaccinated student infects 83 peers at a high school in Tel Aviv, Israel. He, in turn, had contracted it from a relative who had also been vaccinated, and that relative had contracted it from a person who had also been vaccinated (Channel 12)

Matthew Pottinger, qui est le conseiller adjoint à la sécurité nationale respecté du président Donald Trump, dit que la théorie la plus «  crédible  » sur l’origine du coronavirus est qu’il s’est échappé de l’Institut de virologie top secret de Wuhan en Chine

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Voir notre boutique en ligne pour nous permettre de survivre  à la censure:

 

Sur ce lien: Vintage par Michel

 

 

 

 

 

 

Article multilingue/Multilingual article:Appel à la Résistance Nationale des Nations du 4 juillet 2021 /Appeal to the National Resistance of Nations of July 4, 2021

Nous en sommes finalement rendu au 4 juillet 2021:Jour de l’Indépendance Américaine!Jour de la Nation qui se « prétend » la championne des droits et des libertés de toutes les nations!
Tantôt,nous en serons au  14 juillet 2021,fête universelle de la Révolution Française qui donna naissance à la Déclaration Universelle des Droits de L’Homme et du Citoyen!La Belle République Française écrasée sous la férule d’un certain Emmanuel Macron,banquier des Rotschild qui avait usurpé le pouvoir de la présidence en instaurant un climat de psychose lors de sa dernière élection!
Si le peuple pouvait réaliser sa puissance, tout serait différent
Maintenant que cela fait plus de un an et demi environ que nous vivons sous l’oppression sanitaire des gouvernements corrompus:
1-si ce cheminement vous satisfait dans la vie ,veuillez continuer de dormir au gaz sans déranger ceux et celles qui veulent vous réveiller!Car si vouys vous placez pour nous fermer la route:vous devenez des collaborateurs du Système Politique…donc une nuisance que nous devrons éliminer d’une manière ou d’une autre!
Veuillez nous excuser de faire la Révolution Mondiale sans votre possible contribution.
2-si ce cheminement ne vous satisfait pas et que vous en avez ras-le-bol de cette tyrannie,joignez vous à nous et ne vous arrêtez pas:continuez votre chemin…qui est le Nôtre aussi (celui de la Résistance et de la Désobéissance Civile des Nations).
Si ce monde n’est pas celui que vous avez rêvé étant jeune:changez le!
Attendez-vous aussi au pire: soit celui de devoir peut-être défendre votre vie et celles de vos enfants avant de vous faire tuer,car le Système institué Actuellement par le Nouvel Ordre Mondial (celui des Legault,des Trudeau,des Macron,des Biden et des Merkel ) ne vous permettra pas de sortir de l’esclavage pour devenir, après réflexion, des humains libres!
Ces criminels vont s’arranger pour vous faire abattre avant!
Donc il n’y a pas de « Terrain Neutre » et vous ne pouvez pas vous endormir devant votre écran de télévision ou en vous cachant peureusement derrière votre masque inutile,car avec le vaccin vous allez mourir pareil!
Les Nations sont en danger!
Aux armes citoyens!Aux Armes citoyennes! Unissons-nous!

We have finally reached July 4, 2021: American Independence Day! Day of the Nation which « claims » to be the champion of the rights and freedoms of all nations!
Soon, we will be on July 14, 2021, universal feast of the French Revolution which gave birth to the Universal Declaration of Human and Citizen’s Rights! The Beautiful French Republic crushed under the rule of a certain Emmanuel Macron, banker of the Rotschild who had usurped the power of the presidency by creating a climate of psychosis during his last election!

 

 

Now that we have been living under the health oppression of corrupt governments for over a year and a half:
1-if this path satisfies you in life, please continue to sleep on gas without disturbing those who want to wake you up! Because if you place yourself to close the road to us: you become collaborators of the Political System … nuisance that we will have to eliminate one way or another!
Please excuse us for making the World Revolution without your possible contribution.
2-if this path does not satisfy you and you are fed up with this tyranny, join us and do not stop: continue your path … which is also Ours (that of the Resistance and of the Civil Disobedience of Nations).
If this world is not the one you dreamed of when you were young: change it!
Also expect the worst: either that of perhaps having to defend your life and those of your children before being killed, because the System currently instituted by the New World Order (that of Legault, Trudeau, Macron, Biden and the Merkels) will not allow you to come out of slavery and become, upon reflection, free humans!
These criminals will manage to get you shot first!
So there is no « Neutral Ground » and you cannot fall asleep in front of your TV screen or fearfully hiding behind your useless mask, because with the vaccine you will die the same!

Nations are in danger!

To Citizen Arms! To Citizen Arms! Be together!


Emmanuel Macron et Justin Trudeau:2 politiciens vendus à la cause mondialiste et serviteurs des Rotschild!

 

 

Ahora que hemos estado viviendo bajo la opresión sanitaria de gobiernos corruptos durante más de un año y medio:
1-Si estás satisfecho con este viaje en la vida, ¡sigue durmiendo a gas sin molestar a quienes te quieran despertar! Porque si te colocas para cerrarnos el camino: te conviertes en colaboradores del Sistema Político … molestia que tendremos que eliminar de una forma u otra!
Perdónenos por hacer la Revolución Mundial sin su posible contribución.
2-Si este camino no te satisface y estás harto de esta tiranía, únete a nosotros y no te detengas: continúa tu camino … que también es Nuestro (el de la Resistencia y de la Desobediencia Civil de las Naciones).
Si este mundo no es el que soñabas cuando eras joven: ¡cámbialo!
También espere lo peor: o quizás tener que defender su vida y la de sus hijos antes de ser asesinados, porque el Sistema actualmente instituido por el Nuevo Orden Mundial (el de Legault, Trudeau, Macron, Biden y los Merkels) no lo permitirá. que salgas de la esclavitud y te conviertas, tras la reflexión, en seres humanos libres.
¡Estos criminales lograrán que te disparen primero!
Así que no hay un « terreno neutral » y no puedes quedarte dormido frente a la pantalla de tu televisor o esconderte con miedo detrás de tu máscara inútil, ¡porque con la vacuna morirás igual!

¡Las naciones están en peligro!

¡A las armas ciudadanas! ¡A las armas ciudadanas! ¡Estar juntos!


SUPPORTEZ VOTRE SITE WEB FAVORI EN FAISANT UNE PETITE VISITE SUR SA BOUTIQUE EN LIGNE

Sur ce lien svp: Vintage par Michel

 

 


 

 

 

Wir haben endlich den 4. Juli 2021 erreicht: den amerikanischen Unabhängigkeitstag, den Tag der Nation, der « beansprucht », der Verfechter der Rechte und Freiheiten aller Nationen zu sein!
Bald werden wir am 14. Juli 2021 sein, dem universellen Fest der Französischen Revolution, das die Allgemeine Erklärung der Menschen- und Bürgerrechte hervorbrachte!Die schöne Französische Republik wurde unter der Herrschaft eines gewissen Emmanuel Macron, Bankiers der Rotschild, zerschlagen die Macht der Präsidentschaft an sich gerissen, indem er während seiner letzten Wahl ein Klima der Psychose geschaffen hat!

 

 

Nun, da wir seit über anderthalb Jahren unter der gesundheitlichen Unterdrückung korrupter Regierungen leben:
1-Wenn Sie mit dieser Reise im Leben zufrieden sind, schlafen Sie bitte weiterhin auf Gas, ohne diejenigen zu stören, die Sie aufwecken möchten! Denn wenn Sie sich dazu stellen, uns den Weg zu versperren: Sie werden Mitarbeiter des Politischen Systems … Ärgernis, das wir so oder so beseitigen müssen!
Bitte entschuldigen Sie, dass wir die Weltrevolution ohne Ihren möglichen Beitrag gemacht haben.
2-Wenn Sie dieser Weg nicht zufriedenstellt und Sie diese Tyrannei satt haben, schließen Sie sich uns an und hören Sie nicht auf: Setzen Sie Ihren Weg fort … der auch Unser ist (der des Widerstands und des zivilen Ungehorsams der Nationen).
Wenn diese Welt nicht die ist, von der Sie in Ihrer Jugend geträumt haben: Ändern Sie sie!
Erwarten Sie auch das Schlimmste: Entweder müssen Sie Ihr Leben und das Ihrer Kinder verteidigen, bevor Sie getötet werden, weil das derzeit von der Neuen Weltordnung (dem von Legault, Trudeau, Macron, Biden und den Merkels) eingeführte System dies nicht zulässt Ihr sollt aus der Sklaverei herauskommen und nach dem Nachdenken freie Menschen werden!
Diese Kriminellen werden es schaffen, dich zuerst erschießen zu lassen!
Es gibt also keinen « Neutral Ground » und Sie können nicht vor Ihrem Fernsehbildschirm einschlafen oder sich ängstlich hinter Ihrer nutzlosen Maske verstecken, denn mit dem Impfstoff werden Sie genauso sterben!

Nationen sind in Gefahr!

Zu den Waffen der Bürger! Zu den Waffen der Bürger! Zusammen sein!


قد وصلنا أخيرًا إلى 4 يوليو 2021: يوم الاستقلال الأمريكي! يوم الأمة التي « تدعي » أنها نصيرة حقوق وحريات جميع الأمم!
قريباً ، سنكون في 14 يوليو 2021 ، العيد العالمي للثورة الفرنسية التي ولدت الإعلان العالمي لحقوق الإنسان والمواطن! الجمهورية الفرنسية الجميلة التي سُحقت تحت حكم إيمانويل ماكرون ، مصرفي روتشيلد الذي كان لديه اغتصب سلطة الرئاسة بخلق مناخ من الذهان خلال انتخابه الأخير!

 

الآن بعد أن كنا نعيش في ظل الاضطهاد الصحي للحكومات الفاسدة لأكثر من عام ونصف:
1- إذا كنت راضيًا عن هذه الرحلة في الحياة ، فالرجاء الاستمرار في النوم على الغاز دون إزعاج من يريد إيقاظك ، لأنك إذا وضعت نفسك لتغلق الطريق أمامنا ، فأنت تصبح متعاونًا مع النظام السياسي … مصدر إزعاج يتعين علينا التخلص منه بطريقة أو بأخرى!
من فضلك اعذرنا على صنع الثورة العالمية بدون مساهمتك الممكنة.
2-إذا كان هذا الطريق لا يرضيك ، وسئمت من هذا الاستبداد ، انضم إلينا ولا تتوقف: واصل طريقك … وهو أيضًا طريقنا (طريق المقاومة والعصيان المدني للأمم).
إذا لم يكن هذا العالم هو الذي حلمت به عندما كنت صغيرًا: فغيره!
توقع أيضًا الأسوأ: إما أن تضطر إلى الدفاع عن حياتك وحياة أطفالك قبل القتل ، لأن النظام الذي وضعه النظام العالمي الجديد (نظام Legault و Trudeau و Macron و Biden و Merkels) لن يسمح عليك أن تخرج من العبودية وتصبح ، عند التفكير ، بشرًا أحرارًا!
هؤلاء المجرمين سوف يتمكنون من إطلاق النار عليك أولاً!
لذلك لا توجد « أرض محايدة » ولا يمكنك النوم أمام شاشة التلفزيون أو الاختباء وراء قناعك غير المجدي بخوف ، لأنك ستموت مع اللقاح بنفس الطريقة!

الأمم في خطر!

إلى سلاح المواطن! إلى سلاح المواطن! لنكن معا!


我们终于到了 2021 年 7 月 4 日:美国独立日!“声称”是所有国家权利和自由的捍卫者的国家日!
很快,我们将在 2021 年 7 月 14 日,诞生了《世界人权和公民权利宣言》的法国大革命的世界盛宴!美丽的法兰西共和国在某个罗茨柴尔德银行家埃马纽埃尔·马克龙的统治下被粉碎了。在他上次选举期间制造精神病气氛篡夺了总统的权力!

 

La Liberté …assassinée!

现在我们已经生活在腐败政府的健康压迫下一年半了:
1-如果你对人生的这段旅程感到满意,请继续加油,不要打扰那些想叫醒你的人!因为如果你把自己关在通往我们的道路上:你成为政治系统的合作者……滋扰,我们将不得不以一种或另一种方式消除!
请原谅我们在没有您可能的贡献的情况下进行了世界革命。
2-如果这条道路不满足您并且您厌倦了这种暴政,请加入我们,不要停止:继续您的道路……这也是我们的(抵抗运动和公民不服从的国家)。
如果这个世界不是你年轻时梦想的世界:改变它!
还要做最坏的打算:要么在被杀之前必须保护你和你孩子的生命,因为目前由新世界秩序(勒戈、特鲁多、马克龙、拜登和默克尔的秩序)建立的体系将不允许你从奴隶制中走出来,经过反思,成为自由的人类!
这些罪犯会设法让你先开枪!
所以没有“中立地”,你不能在你的电视屏幕前睡着,也不能害怕地躲在你没用的面具后面,因为接种了疫苗你会死的一样!

国家危在旦夕!

致公民武器!致公民武器!在一起!

 


우리는 마침내 2021 년 7 월 4 일에 도달했습니다 : 미국 독립 기념일! 모든 국가의 권리와 자유의 옹호자라고 « 주장 »하는 국가의 날!
곧 우리는 2021 년 7 월 14 일 세계 인권 선언을 탄생시킨 프랑스 혁명의 세계적 향연이 될 것입니다! 아름다운 프랑스 공화국은 로츠 차일드의 은행 가인 엠마누엘 마크 롱의 통치 아래 무너졌습니다. 그의 마지막 선거에서 정신병의 분위기를 만들어 대통령의 권력을 빼앗 았습니다!

 

이제 우리는 1 년 반 이상 부패한 정부의 건강 억압 아래 살고 있습니다.
1-이 인생의 여정에 만족한다면 깨우고 싶은 사람들을 방해하지 않고 계속 주유소에서 잠을 자십시오! 우리와의 길을 막기 위해 자신을두면 정치 시스템의 협력자가됩니다 … 우리가 어떤 식 으로든 제거해야 할 성가신!
여러분의 공헌없이 세계 혁명을 일으킨 것에 대해 죄송합니다.
2-이 길이 당신을 만족시키지 못하고 당신이이 폭정에 지쳤다면, 우리와 함께하고 멈추지 마십시오. 당신의 길을 계속하십시오 … 그것은 또한 우리의 것입니다 (저항군과 국가의 시민 불복종).
이 세상이 당신이 어렸을 때 꿈꾸던 세상이 아니라면 바꾸세요!
또한 최악의 상황을 예상하십시오. 현재 신세계 질서 (레고 트, 트뤼도, 마크 롱, 바이든, 메르켈)에 의해 제정 된 시스템이 허용하지 않기 때문에 죽기 전에 여러분과 자녀의 생명을 지켜야하는 것입니다. 당신은 노예 상태에서 나오고, 반성하자면 자유로운 인간이 되십시오!
이 범죄자들이 먼저 총을 맞을 것입니다!
따라서 « 중립 지대 »가 없으며 TV 화면 앞에서 잠들거나 쓸모없는 마스크 뒤에 두려워 숨을 수 없습니다. 백신을 사용하면 똑같이 죽을 것입니다!

국가가 위험합니다!

시민 무기로! 시민 무기로! 함께하세요!

Ça veut dire que sur 5029 décès, il y en a environ 4500 provenant des #CHSLD. Et pour 500 morts seulement en 6 mois parmi 8 millions de citoyens en dehors, on nous a imposé le confinement, la distanciation sociale, on a carrément détruit l’économie du Québec en entier, on a écrasé les commerces et les petites entreprises, augmenté la dette de 30%, on a engendré la détresse psychologique, conduit des gens au suicide, fermé les parcs du Québec, mis fin à tous les sports, fermé les écoles, les tribunaux, l’Assemblée nationale…
Maintenant que c’est fini, le gouvernement veut continuer sa dictature pour deux ans avec le projet de loi 61 qui lui permettra de se protéger de toute poursuite éventuelles, entre autres choses.

Photos et vidéo du jour:Le vélo est la mort lente de la planète

 

Le vélo est la mort lente de la planète.

Le directeur général d’Euro Exim Bank Ltd. a fait réfléchir les économistes lorsqu’il a déclaré :

« Un cycliste est une catastrophe pour l’économie du pays : il n’achète pas de voitures et n’emprunte pas d’argent pour acheter. Il ne paie pas les polices d’assurance. Il n’achète pas de carburant, ne paie pas l’entretien et les réparations nécessaires. Il n’utilise pas de parking payant Il ne cause pas d’accidents graves Il n’a pas besoin d’autoroutes à plusieurs voies Il ne grossit pas.
Les personnes en bonne santé ne sont ni nécessaires ni utiles pour l’économie. Ils n’achètent pas de médicaments. Ils ne vont pas dans les hôpitaux ou les médecins. Rien n’est ajouté au PIB du pays (produit intérieur brut).
Au contraire, chaque nouveau restaurant McDonald’s crée au moins 30 emplois : 10 cardiologues, 10 dentistes, 10 diététiciens et nutritionnistes, et bien sûr + des personnes qui travaillent dans le restaurant lui-même. »

Choisissez bien : cycliste ou McDonald’s ? Cela vaut la peine d’être considéré.

C’est un excellent moyen de garder un système immunitaire fort et de vivre plus longtemps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut même pratiquer du vélo aquatique
On peut même pratiquer du vélo aquatique

 


SOUTENEZ MICHELDUCHAINE.COM EN VISITANT SA BOUTIQUE EN LIGNE:

Sur ce lien que vous pourriez partager…svp:Vintage par Michel

 

 

 

 

 

 

La Gigantesque Arnaque du COVID-19:CDC: 5 888 DÉCÈS et 329 021 Blessures dues aux injections COVID-19 – Plus que les 29 années précédentes de décès par le vaccin VAERS

 

Les décès enregistrés à la suite des injections COVID-19 expérimentales ont grimpé en flèche cette semaine alors que le CDC a ajouté hier davantage de données dans le Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS), une base de données financée par le gouvernement américain qui suit les blessures et les décès causés par les vaccins.

 

 

 

 

Alors que les informations contenues dans le VAERS sont des informations accessibles au public, les médias d’entreprise continuent de les censurer, et quiconque ose publier des informations accessibles au public du gouvernement américain est qualifié de « fausses nouvelles » par les « vérificateurs de faits ».

Les données publiées hier 11 juin 2021, répertorient 5 888 décès parmi 329 021 cas de blessures suite à des injections COVID-19. Il y a également 5 884 autres cas mettant la vie en danger, 43 892 visites aux urgences, 4 583 incapacités permanentes et 19 597 hospitalisations.

 

 

 

 

 

Pour mettre cela en perspective, ces totaux représentent une période de 6 mois depuis décembre 2020, date à laquelle la FDA a autorisé l’utilisation en urgence de ces injections, et le total des décès dépasse désormais les décès enregistrés dans le VAERS suite aux vaccinations des 29 dernières années, depuis le début 1992.

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est un génocide. Et comme de nombreux médecins et scientifiques dissidents l’ont déclaré, il s’agit de injections d’armes biologiques conçues par des eugénistes pour réduire la population mondiale.

Le CDC et la FDA admettent enfin des problèmes d’inflammation cardiaque dus aux injections COVID

Le CDC et la FDA se sont rencontrés la semaine dernière le 10 juin 2021 et ont finalement admis qu’il y avait des centaines de cas signalés de myocardite et de péricardite (inflammation du cœur) suite à des injections d’ARNm.

Avant cette réunion, la seule chose qu’ils étaient prêts à admettre était qu’il y avait des cas « rares » de caillots sanguins dans le cerveau, tout en choisissant d’ignorer une myriade d’autres conditions signalées, y compris de nombreux autres types de caillots sanguins.

Le rapport du 10 juin indiquait qu’il y avait eu 216 rapports d’inflammation cardiaque après les premières doses des injections Pfizer et Moderna, et 573 rapports après les deuxièmes injections.

L’âge médian après la première dose était de 30 ans, tandis que l’âge médian après la deuxième dose n’était que de 24 ans. Elle touche plus de deux fois plus d’hommes que de femmes.

Étant donné que ces cas signalés ne représentent qu’une infime minorité des cas réels, en raison de la nature passive de la déclaration au VAERS, il est évident que nous avons une crise nationale entre nos mains causée par les sociétés pharmaceutiques et leurs injections expérimentales.

Le gouvernement n’est pas votre ami, et peu importe que vous viviez dans un État rouge ou bleu, car ils sont tous pro-vaccins.

Alors que certains gouverneurs de l’État rouge ont pris des mesures pour empêcher la discrimination via les passeports vaccinaux, pas un seul gouverneur aux États-Unis ne s’est manifesté pour mettre un terme aux campagnes massives visant à injecter autant de personnes que possible avec ces armes biologiques, qui sont désormais axées sur les enfants, même s’ils ont le pouvoir de le faire par le biais de leurs pouvoirs exécutifs.

Pas une. Ils sont TOUS complices de meurtre.

Par Brian Shilhavy;  Rédacteur en chef, Health Impact News

Source : Health Impact News


Les vaccins expérimentaux contre la Covid sont des systèmes d’administration d’armes biologiques qui inondent les organes vitaux et la circulation sanguine de protéines de pointe inflammatoires

 

 

Après la publication des courriels de Fauci, il est maintenant clair que de hauts responsables de la santé publique ont conspiré pour dissimuler l’origine de la protéine de pointe du SRAS-CoV-2, une toxine de laboratoire qui est maintenant injectée sous forme d’ARN messager et traduite dans des cellules humaines. Les protéines de pointe inflammatoires sont maintenant répliquées dans les cellules humaines, subvertissant la synthèse protéique naturelle des cellules, tout en s’infiltrant dans la circulation sanguine et en s’accumulant dans les organes vitaux. Une étude montre que la protéine de pointe peut envahir et vivre dans le tissu neural, infectant les neurones et provoquant un neurotropisme

La sous-unité S1 de la protéine de pointe pénètre dans le tissu parenchymateux du cerveau dans les modèles murins. Les cellules endothéliales du cerveau tentent de cacher la protéine de pointe dans le glycocalyx capillaire cérébral, ce qui peut entraîner une dégradation du glycocalyx, un dysfonctionnement de la barrière hémato-encéphalique (BHE) et un œdème cérébral.

Les protéines de pointe causant des lésions cérébrales, sont dix fois plus puissantes lorsqu’elles sont injectées

Lorsque ces protéines de pointe traversent la BHE, elles induisent une inflammation des neurones et altèrent le fonctionnement de base du système nerveux central. Une étude de Nature Neuroscience révèle que la protéine de pointe S1 du SRAS-CoV-2 est conçue pour se fixer à l’enzyme de conversion de l’angiotensine-2 (ACE2), traverser la BHE et endommager les systèmes cardiovasculaire et nerveux central. La protéine de pointe peut manipuler le système nerveux central, provoquant un afflux de cytokines et déclenchant une tempête de cytokines. Cet afflux de cytokines peut également traverser la barrière hémato-encéphalique, endommageant davantage la réponse immunitaire. Lorsque la protéine de liaison virale traverse la barrière hémato-encéphalique, elle permet au virus de traverser également la barrière hémato-encéphalique, permettant au virus d’influencer directement les régions du cerveau qui régulent la fonction respiratoire. Selon l’étude, les protéines de pointe injectées dépassent la BHE environ dix fois plus que l’exposition intranasale.

 

 

La protéine de pointe se fixe principalement à l’ACE2, mais peut également se fixer à d’autres protéines. La protéine de pointe traverse non seulement la barrière hémato-encéphalique, mais elle se déplace également dans la circulation sanguine, provoquant des caillots sanguins. Cette toxine attaque également le bulbe olfactif, le foie, la rate et les reins.

Les protéines de pointe déployées via des vaccins imitent un système de livraison d’armes biologiques

Byram Bridle, immunologiste viral et professeur agrégé à l’Université de Guelph, en Ontario, a déclaré que la communauté médicale « avait fait une grosse erreur » en déployant des programmes de protéines de pointe par le biais de campagnes de vaccination de masse. Le Dr Bridle était l’un des scientifiques qui ont travaillé sur le développement d’un vaccin contre la Covid-19. Le Dr Bridle mentionne une « étude de bio distribution » qui montre comment la protéine de pointe s’échappe dans le sang après la vaccination et circule pendant plusieurs jours, s’accumulant dans les organes et les tissus. La protéine de pointe peut attaquer la rate, la moelle osseuse, le foie, les glandes surrénales et à des « concentrations assez élevées » dans les ovaires.

« Nous savons depuis longtemps que la protéine de pointe est une protéine pathogène. C’est une toxine. Elle peut causer des dommages à notre corps s’il entre en circulation », a déclaré Bridle. Les scientifiques ont supposé que le vaccin n’affecterait que les muscles deltoïdes, reproduirait les protéines de pointe dans les cellules du site de vaccination et déclencherait une réponse immunitaire localement. Cependant, les protéines de pointe s’échappent du site de vaccination et s’échappent dans la circulation sanguine. Ces toxines peuvent provoquer une agglutination du sang ou des saignements cérébraux. 

Les méthodes de déploiement de ces vaccins expérimentaux contre la Covid ne sont pas non plus indicatives de la médecine. Il n’y a actuellement AUCUN consentement éclairé pour ces injections et AUCUN respect pour la dignité humaine ou l’auto-décision. Les méthodes de son déploiement sont des tactiques de guerre, et nos propres gouvernements et systèmes médicaux sont armés contre nous. Le vaccin peut être décrit plus précisément comme un système de distribution d’armes biologiques car il est déployé par la coercition, la fraude médicale, la corruption, l’intimidation, la discrimination et la ségrégation. 

Les gouvernements ont forcé à plusieurs reprises les citoyens à se verrouiller pour forcer l’adoption. On dit aux citoyens que leur vie ne reprendra pas son cours normal tant qu’ils ne se soumettront pas. Les gouvernements ont volé de l’argent aux contribuables et l’affichent maintenant comme des prix dans les loteries de vaccins. Le CDC essaie d’utiliser les passeports vaccinaux pour diviser la nation, en profilant et en contrôlant les vaccinés tout en séparant et en persécutant les non vaccinés.

Apprenez-en plus dans l’interview avec l’immunologiste Byram Bridle :

https://www.brighteon.com/2495a88b-90ad-4411-9171-faef76358dbc

 


SOUTENEZ VOTRE SITE WEB FAVORI EN VISITANT LA BOUTIQUE 

VINTAGE PAR MICHEL,NOTRE PRINCIPAL REMPART CONTRE LA CENSURE MÉDIATIQUE QUI S’AGRAVE PARTOUT:

Sur ce lien:Vintage par Michel