La Criminelle Arnaque du COVID-19:93% des autopsies révèlent que des personnes vaccinées contre le Covid-19 sont mortes du vaccin

La piqûre de vax Covid-19 a été impliquée dans 93% des décès de personnes autopsiées. Le point le plus intéressant à noter est que le coroner ou le procureur général a affirmé qu’ils n’étaient pas dus aux piqûres du génocide. Au départ, quinze corps ont été examinés, âgés de 28 à 95 ans. Ils étaient décédés de 7 jours à 6 mois après la « vaccination ». Cependant, un examen plus approfondi a révélé que la piqûre ayant provoqué un caillot était la cause du décès de 14 des 15 patients. L’organe le plus attaqué était le cœur, mais d’autres organes étaient touchés comme les poumons et le foie. La signification de ces découvertes est déconcertante, car cela signifie qu’il existe un potentiel de millions de décès.

Dr Sucharit Bakdi
Dr Sucharit Bakdi

 

 

Le Dr Sucharit Bhakdi et le Dr Arne Burkhardt ont fait un travail merveilleux pour sensibiliser le public à ces dangereux piqûres de vax Covid-19. Les membres des familles ont demandé que les corps de ces victimes soient minutieusement examinés. Le Dr Bhakdi a consacré toute sa vie à la pratique, à l’enseignement et à la recherche en microbiologie et en maladies infectieuses. Le Dr Burkhardt est un pathologiste et virologue de renommée mondiale qui a publié plus de 300 articles dans les domaines de l’immunologie, de la bactériologie et de la virologie. Les deux hommes travaillent actuellement en Allemagne. Ironiquement, le Dr Bhakdi envisage de quitter le pays parce que les autorités sanitaires veulent que son enfant de 4 ans soit piqué par vax Covid.

Le Dr Bhakdi et le Dr Burkhardt ont tous deux remarqué que chez 14 des 15 patients témoins, il y avait de nombreuses preuves de l’attaque du corps contre lui-même, ce qu’ils n’avaient jamais vu auparavant. Ces patients étaient des personnes décédées à la maison, lors d’événements sportifs, dans la voiture ou au travail. Le Dr Burkhardt a pu ajouter 55 patients supplémentaires à ses examens, portant le nombre total à 70. Chez plus de 90 % des personnes décédées, le Dr Burkhardt a découvert une auto-attaque auto-immune dans les tissus de ces organes par des lymphocytes T tueurs, dans la plage d’âges de 28 à 90 ans. Dans tous les décès, ils ont trouvé les mêmes résultats pathologiques. Le seul dénominateur commun à toutes ces personnes était le vax génocidaire Covid, une thérapie génique, qui a causé des dommages aux protéines de pointe aux tissus. Quatre des victimes du vax Covid-19, n’ont reçu qu’une seule dose. À chaque piqûre de Covid, le système immunitaire s’aggrave progressivement. Le Dr Bhakdi décrit les injections comme «fuyantes», produisant des protéines de pointe qui préparent les organes à l’attaque des lymphocytes tueurs. Il a également noté que ces lymphocytes du système lymphatique sont en train de mourir. Ces cellules sont responsables de la destruction des virus et des bactéries déjà présents dans notre corps, tels que la mononucléose infectieuse, le cytomégalovirus, le virus de l’herpès, le virus d’Epstein-Barr, la tuberculose, la toxoplasmose et tout autre virus dormant. Le Dr Bhakdi a également noté qu’il y a « une explosion de tumeurs et de cancers parmi les vaccinés que personne ne peut expliquer« . Les lymphocytes sont les cellules responsables du contrôle des cancers dans notre corps.

 

 

Le Dr Hoffe avait découvert plus tôt cette année dans ses propres recherches que 60% des patients qui avaient reçu la piqûre de génocide Covid avaient des niveaux élevés de D-dimères, ce qui est un indicateur de coagulation sur les parois des petits vaisseaux sanguins. Le Dr Ryan Cole, un autre pathologiste, constate une multiplication par vingt du cancer de l’utérus, ainsi que d’autres tumeurs. Le Dr Cole a noté que les « vaccins » n’incitent pas les patients à produire suffisamment d’IgA sécrétoires. L’immunoglobuline A est la première ligne de défense contre les microbes nocifs, tout en maintenant une réponse immunologique équilibrée. Enfin, le Dr Cole reconnaît que les infiltrats de lymphocytes T dans la population piquée sont destructeurs de tissus. Il veut faire une étude pour voir comment la protéine de pointe se dépose dans les organes au site des infiltrats.

CONCLUSION

Le fameux docteur Bhakdi a été nominé pour un prix Nobel en 2021.Il est actuellement le scientifique le plus censuré de la planète!

Le travail de l’équipe Bhakdi/Burkhardt est une bombe. C’est la première fois qu’une étude explique comment les piqûres du vax du génocide tuent les lymphocytes dans le système lymphatique, ce qui équivaut à une station d’épuration du corps. Cela conduira par conséquent à l’émergence d’agents pathogènes dormants infectant l’hôte. Je connais personnellement une infirmière praticienne en Pennsylvanie qui a contracté le zona et une infection au Covid-19, après sa troisième injection de rappel. L’une des questions que je me pose et sur laquelle je pense que nous avons besoin de plus de recherches est la suivante : la mort des lymphocytes est-elle une conséquence permanente de l’injection de Covid ? Nous savons par des études antérieures que chaque injection semble détruire l’immunité. Les piquants se préparent-ils à une facilitation de l’infection par des anticorps (Antibodydependant enhancement ou ADE en anglais), ce qui conduirait à des infections percées ? [Une infection percée est un cas de maladie dans lequel un individu vacciné devient infecté par la maladie, en raison du fait que le vaccin n’a pas réussi à fournir une immunité complète contre l’agent pathogène]

Le travail de l’équipe Bhakdi/Burkhardt, ainsi que du Dr Hoffe et du Dr Cole, peut être décrit comme suit.
– Premièrement, les événements inflammatoires dans les petits vaisseaux sanguins sont caractérisés par une abondance de lymphocytes T et de cellules endothéliales mortes, qui à leur tour peuvent conduire à des caillots sanguins.
– Deuxièmement, il y a une accumulation importante de lymphocytes T dans les tissus entourant les vaisseaux sanguins.
– Troisièmement, il y a une infiltration massive des organes et des tissus avec ces cellules tueuses.
D’après les travaux de tous ces scientifiques, nous voyons que le cœur est le principal organe impliqué, mais la coagulation peut se produire n’importe où avec ces piqûres Covid, du cerveau aux vaisseaux sanguins. Ces « injections de caillots » doivent être stoppées immédiatement !

Source
Réseau d’actualités Nemos – 11 janvier 2022


N’OUBLIEZ PAS DE VISITER NOTRE BOUTIQUE EN LIGNE 

Sur ce lien:Vintage parMichel

 

 

 

 

La Criminelle Arnaque du COVID-19:Combien de personnes les vaccins Covid-19 ont-ils vraiment tué ?

Veuillez partager cet article très important avec tous ceux que vous connaissez. Aidez à sauver des vies et envoyez cet article aux hôpitaux, cabinets médicaux, maisons de soins, écoles, journaux, journalistes, etc. 

Notre Blog étant ostracisé par Big Tech, Faites du copier/coller et diffusez tout ou partie de ce constat dîment référencé. H.G.

Personne ne sait combien de personnes les vaccins tuent – ​​ou combien ils tueront.

Mais bien que je n’aie pas vu les médias grand public mentionner la plupart de ces décès, des gens sont déjà morts ou ont été blessés après avoir reçu le vaccin.

Par le Dr Vernon Coleman

CHOQUANT – Les derniers décès et blessures/EIM  de covid jab du VAERS (des nourrissons, des adolescents et des jeunes adultes meurent après le vaccin)

données openvaers.com covid (on estime que seulement 1% des événements indésirables du vaccin sont signalés)

Remarque : Le paragraphe suivant a maintenant été ajouté à l’impression des données d’analyse Pfizer du Royaume-Uni : « Un rapport d’un ADR (EIM en français : évènement indésirable de médicament) suspecté au programme Yellow Card ne signifie pas nécessairement qu’il a été causé par le vaccin… » À mon avis, c’est encore une autre tentative de détourner l’attention des problèmes bien réels liés aux vaccins. Nous notons que lorsque des patients décèdent 60 jours après un test covid positif, ils sont ajoutés aux chiffres de décès covid mais si quelqu’un venait à mourir 60 minutes après un vaccin covid, alors ce n’est qu’une coïncidence.

PFIZER (données britanniques) – Certaines des blessures/EIM  comprennent : les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques, les fausses couches, la paralysie de Bell, la septicémie, la paralysie, les troubles psychiatriques, la cécité, la surdité, le zona, l’alopécie et le covid-19. (Veuillez aider à sauver des vies et envoyer le lien pour l’impression de l’analyse des données Pfizer aux écoles et aux journaux locaux)

Remarque : Le paragraphe suivant a maintenant été ajouté à l’impression des données d’analyse d’AstraZeneca au Royaume-Uni : « Un rapport d’un EIM suspecté au programme Yellow Card ne signifie pas nécessairement qu’il a été causé par le vaccin… » À mon avis, c’est encore un autre tentative de détourner l’attention des problèmes bien réels liés aux vaccins. Nous notons que lorsque des patients décèdent 60 jours après un test covid positif, ils sont ajoutés aux chiffres de décès covid mais si quelqu’un venait à mourir 60 minutes après un vaccin covid, alors ce n’est qu’une coïncidence.

ASTRAZENECA (données britanniques) – Certaines des nombreuses blessures/EIM comprennent : la cécité, les accidents vasculaires cérébraux, les crises cardiaques, les fausses couches, la septicémie, la paralysie, la paralysie de Bell, la surdité, le zona, l’alopécie et le covid-19. (Veuillez aider à sauver des vies et envoyer le lien pour l’impression des données d’analyse d’AstraZeneca aux écoles et aux journaux locaux)

Base de données européenne des rapports sur les effets indésirables suspectés des médicaments :  Moderna ,  Pfizer-Biontech ,  AstraZeneca  et  Janssen .

  • Le député Derek Sloan a fait part de ses inquiétudes concernant la censure des médecins et des scientifiques sur le vaccin covid-19 ( vidéo – bitchute )
  • Moderna commence les premiers essais humains pour le vaccin contre la grippe basés sur la nouvelle technologie d’ARNm utilisée pour fabriquer le vaccin covid-19 de l’entreprise ( article – Daily Mail )
  • Ce qui suit est le projet de liste de travail de la FDA sur les effets secondaires possibles du vaccin contre le covid (voir page 16 du document). Cela a été publié en octobre 2020 AVANT le début du déploiement du jab.

 

Remarque importante :
des articles de presse ont signalé que le vaccin AstraZeneca provoquait des caillots sanguins. C’est vrai, mais TOUS les vaccins expérimentaux provoquent également des caillots. Il y a eu de nombreux décès, avec plus de 1000 rien qu’au Royaume-Uni, et un grand nombre d’événements indésirables. Il est important de se rappeler que ces vaccins expérimentaux qui sont administrés à des personnes en bonne santé n’empêchent pas la covid-19 ni n’empêchent sa transmission, et le risque qu’un jeune adulte en bonne santé meure de covid-19 est extrêmement faible.

Ce ne sont là que quelques-uns des décès et des blessures/EIM  possibles qui ont suivi la vaccination.

Je n’ai aucun doute que les autorités prétendront que ces décès étaient une coïncidence.

Et rappelons-nous si un patient décède dans les 28 jours après avoir été testé positif pour le coronavirus (et le test ne signifie pas que le patient a même la maladie puisque la plupart des tests sont de faux positifs), alors le décès sera répertorié comme un covid-19 mort et on dira que le patient est décédé « avec » covid-19. Donc, de la même manière, il est parfaitement raisonnable de dire que si un patient décède ou tombe malade dans les 28 jours suivant sa vaccination, le décès ou la maladie était lié au vaccin contre le covid-19.

Les médias grand public commenceront-ils un jour à enregistrer ces décès ou maladies ? Ou les journalistes vont-ils continuer à promouvoir la ligne officielle du gouvernement – ​​et à nier, déformer ou supprimer la vérité ?

Combien de personnes doivent mourir avant que les médias ne se réveillent ?

 

Décès peu de temps après Covid Jab – Encore une autre coïncidence

Other Important Covid Vaccine Information

 

Les athlètes et le vaccin Covid

Est-ce le covid jab qui a causé la mort et les blessures/EIM  des sportifs suivants ? Il est évidemment rare que de jeunes athlètes en super forme développent soudainement des problèmes cardiaques, surtout lorsque beaucoup d’entre eux auraient subi des examens médicaux approfondis au cours de leur carrière.

  • Avi Barot, 29 ans, joueur de cricket de Saurashtra fait un arrêt cardiaque, décède :
  • Abou Ali, 22 ans , footballeur professionnel s’effondre sur le terrain pendant le match :
  • Fabrice NSakala, 31 ans , défenseur de Besiktas s’effondre sur le terrain pendant le match :
  • Jens De Smet, 27 ans, footballeur s’effondre sur le terrain, décède d’une crise cardiaque :
  • Jente van Genechten, 25 ans , footballeur s’effondre sur le terrain à cause d’une crise cardiaque :
  • Frédéric Lartillot , footballeur français s’effondre dans un vestiaire, décède des suites d’une crise cardiaque après match :
  • Benjamin Taft, 31 ans, footballeur allemand s’effondre après un match, décède des suites d’une crise cardiaque :
  • Rune Coghe, 18 ans , footballeur belge victime d’un arrêt cardiaque sur le terrain :
  • Helen Edwards , arbitre retirée du court lors des qualifications pour la Coupe du monde en raison de problèmes cardiaques :
  • Dimitri Lienard, 33 ans , milieu de terrain du FC Strasbourg s’effondre pendant le match :
  • Sergio Aguero, 33 ans , l’attaquant vedette de Barecelona admis à l’hôpital pour un examen cardiaque après le match :
  • Emil Palsson, 28 ans, le milieu de terrain de Sognal s’effondre en raison d’un arrêt cardiaque pendant le match :
  • Antoine Méchin, 31 ans , triathlète français est victime d’une embolie pulmonaire suite à Moderna :
  • Luis Ojeda, 20 ans , footballeur argentin, est décédé subitement :
  • Greg Luyssen, 22 ans , cycliste professionnel belge met fin à sa carrière à cause de problèmes cardiaques :
  • Pedro Obiang, 29 ans , ex-star de West Ham souffre d’une myocardite après le vaccin :
  • Cienna Knowles, 19 ans , star équestre hospitalisée en raison de caillots sanguins :
  • Un footballeur de 17 ans meurt en s’effondrant sur le terrain contre Boston United (Dylan Rich)
  • Un footballeur décède à 29 ans après avoir subi une crise cardiaque lors d’un match en l’honneur de son frère décédé

Vaccin Covid-19 – Effets secondaires possibles du vaccin

Les pro-vaccins aiment vous dire que les vaccins sont parfaitement sûrs et parfaitement efficaces. Même lorsqu’ils ne seraient pas considérés comme suffisamment sûrs pour être utilisés comme nettoyant pour le four, les fanatiques s’enthousiasment pour eux. Les jeunes et ceux qui connaissent peu la médecine ou la science parlent des vaccins avec révérence parce qu’ils ont été endoctrinés à croire aux mensonges pro-vaccins.

Et les pro-vaxxers mentent, bien sûr.

Les vaccins causent beaucoup de maladies et pas mal de décès et ils ne font pas toujours ce qu’ils sont censés faire. Les gouvernements du monde entier ont versé plusieurs milliards de dollars à des patients qui sont tombés malades à cause des vaccins – ou aux proches de patients qui ont été tués par un vaccin.

Il y a, par exemple, de sérieux doutes sur ce que fait réellement le vaccin contre le covid-19. Étant donné que le vaccin est un nouveau type de vaccin et qu’il est administré avant que les tests et les observations habituels ne soient terminés, personne ne sait ce qui arrivera aux personnes à qui le produit sera injecté dans un bras.

Quels seront les effets secondaires ? Combien mourront ?

Eh bien, je ne sais pas et personne d’autre non plus.

Que se passe-t-il si une femme est enceinte lorsqu’elle reçoit le vaccin ou tombe enceinte après avoir reçu le vaccin ? Le vaccin n’est pas censé être administré aux femmes enceintes, mais toutes les grossesses ne sont pas planifiées.

Le vaccin interférera-t-il avec les médicaments essentiels qui sauvent des vies ? De nombreux patients âgés prennent déjà un certain nombre de médicaments prescrits. Le vaccin interférera-t-il avec eux? Personne ne sait. Le vaccin contre le covid-19 est la plus grande expérience de l’histoire. Et, contrairement à un essai clinique approprié, il est en grande partie non réglementé. Comme pour tous les vaccins, la plupart des problèmes qui surviennent ne seront jamais signalés ou reconnus.

On estime qu’aux États-Unis, seulement 1 effet secondaire sur 100 des vaccins est signalé.

Le meilleur que nous ayons est une liste de travail des effets indésirables possibles que la FDA a publiée aux États-Unis. ( Voici le lien vers le projet de liste de travail )

Puisque je crois que tout le monde a le droit de savoir quels effets secondaires il pourrait y avoir avec un vaccin fortement promu, je vais vous lire la liste officielle des effets secondaires possibles. Il ne s’agit, rappelez-vous, pas de ma liste, mais d’un projet de liste compilé par la FDA – la Food and Drug Administration aux États-Unis.

  • Le syndrome de Guillain Barre
  • Encéphalomyélite aiguë disséminée
  • Myélite transverse
  • Encéphalite
  • Myélite
  • Encéphalomyélite
  • Méningo-encéphalite
  • Méningite
  • Encéphalopathie
  • Convulsions
  • Saisies
  • Accident vasculaire cérébral
  • Narcolepsie
  • Cataplexie
  • Anaphylaxie
  • Infarctus aigu du myocarde (crise cardiaque)
  • Myocardite
  • péricardite
  • Maladie auto-immune
  • Décès
  • Grossesse, issue de la naissance
  • Autres maladies démyélinisantes aiguës
  • Réactions allergiques non anaphylactiques
  • Thromocytopénie
  • Coagulation intravasculaire disséminée
  • Thromboembolie veineuse
  • Arthrite
  • Arthralgie
  • Douleur articulaire
  • maladie de Kawasaki
  • Syndrome inflammatoire multisystémique chez l’enfant
  • Maladie renforcée par le vaccin

Vous n’allez pas nécessairement les recevoir tous ou même aucun d’entre eux si vous avez le vaccin. Mais ce sont les effets secondaires possibles que la FDA a répertoriés. Ils sont tous désagréables, la plupart très sérieux et on ne peut pas être plus sérieux que la mort.

Et si vous êtes assez fou pour recevoir le vaccin, vous et votre médecin devriez surveiller les symptômes de toutes les maladies figurant sur la liste de la FDA.

Votre gouvernement ne vous parlera pas de ces dangers – ils ne croient pas au consentement pleinement éclairé en ce qui concerne les vaccins.

En effet, la plupart des gouvernements font désormais tout ce qu’ils peuvent pour s’assurer que toutes les critiques des vaccins sont interdites. Selon l’endroit où vous vivez, il est, ou sera bientôt, illégal de mentionner que les vaccins pourraient ne pas toujours fonctionner ou vous rendre malade.

Enfin, si votre gouvernement se souciait vraiment de vous, il mènerait un procès très simple et bon marché.

Ils garderaient une note de tous les problèmes de santé affectant 20 000 patients qui avaient reçu le vaccin et compareraient cette liste avec une liste de tous les problèmes de santé affectant 20 000 patients qui n’avaient pas reçu le vaccin au cours de la même période. Ils font les comparaisons tous les 3, 6 et 12 mois.

Bien sûr, ils devraient trouver des médecins honnêtes pour superviser l’essai, car ce serait très facile à manipuler.

Mais cela donnerait des résultats très intéressants donc je doute qu’ils le fassent.

Veuillez partager cet article avec tous ceux que vous connaissez.


N’OUBLIEZ PAS DE VISITEZ  LA BOUTIQUE EN LIGNE DE VOTRE SITE WEB FAVORI AFIN DE GARDER EN VIE LE DROIT À UNE LIBRE OPINION

Sur ce lien : Vintage par Michel

 

 

 

 

La Criminelle Arnaque du COVID-19:Les vaccins covid ont tué au moins 7,4 millions de personnes dont 400 milles Américains, 97 milles Français, 58 milles Canadiens, 17 milles Belges, 11 milles Suisses, Algériens et Tunisiens

Des chercheurs de l’Université de Columbia ont découvert que le nombre réel de personnes décédées aux États-Unis et dans d’autres territoires à la suite de l’une des injections expérimentales de Covid-19 est nettement plus élevé que les chiffres officiels des Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ( CDC).
Le CDC affirme qu’un peu plus de 20.000 personnes sont décédées à la suite de la vaccination contre Covid-19, mais le facteur de sous-déclaration de Columbia estime à 20 fois ce nombre, soit environ 400.000 décès, ce qui est beaucoup plus précis.
Les mêmes causes (vaccins ARNm) produisant les mêmes effets, nous pouvons en déduire le nombre de décès et d’effets indésirables pour chaque pays, en proportion du  nombre d’individus vaccinés.

Le Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) indique actuellement environ 20.000 décès et près de 103.000 hospitalisations ont été signalées comme effets indésirables des injections de Covid-19 aux États-Unis et dans d’autres territoires.

Nombre de décès suite à la vaccination Covid-19 dans le VAERS

 

 

 

 

 

Le problème avec le VAERS est qu’il n’enregistre qu’un très petit pourcentage – aussi peu que 1% – des effets indésirables et des décès liés au vaccin. Pour cette raison, les scientifiques utilisent souvent des multiplicateurs pour estimer le nombre réel.

Un résumé de cette dernière étude sur les décès par injection de Covid-19 explique que « des estimations précises des événements indésirables graves et des taux de mortalité induits par le vaccin Covid-19 sont essentielles pour les analyses du rapport risque-bénéfice de la vaccination et des rappels contre le coronavirus SARS-CoV-2 dans différents groupes d’âge. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source

Pour la recherche, les scientifiques de Columbia ont utilisé la variation régionale des taux de vaccination pour prédire la mortalité toutes causes confondues et les décès non liés à la covid au cours des périodes ultérieures. Ceci était basé sur deux ensembles de données indépendants et accessibles au public des États-Unis et de l’Europe.

Ils ont découvert que plus de six semaines après l’injection, les injections de Covid-19 avaient une corrélation négative avec la mortalité. Durant cinq semaines, cependant, les injections ont prédit la mortalité toutes causes confondues dans presque tous les groupes d’âge avec un schéma temporel lié à l’âge cohérent avec le déploiement du vaccin aux États-Unis.

En comparant le taux de mortalité par vaccin estimé de l’étude avec le taux signalé par le CDC, les chercheurs ont conclu que les décès indiqués dans VAERS sont sous-déclarés d’un facteur 20, ce qui est « cohérent avec le biais de sous-détermination connu du VAERS ». Sur cette base, les scientifiques ont déclaré que jusqu’à 187.000 personnes pourraient être décédées à cause des vaccins Covid-19 entre février et août 2021 aux seuls États-Unis.

L’équipe de l’Université de Columbia a également conclu que les risques associés aux injections de Covid-19, y compris les rappels, « l’emportent sur les avantages chez les enfants, les jeunes adultes et les personnes âgées présentant un faible risque professionnel ou une exposition antérieure au coronavirus« .

Ils ont en outre souligné qu’il existe un « besoin urgent d’identifier, de développer et de diffuser des diagnostics et des traitements pour les effets indésirables et débilitants causées par les vaccins, et qui bouleversent la vie de tant de gens ».

Cependant, une analyse plus approfondie menée par Steve Kirsch et Jessica Rose suggère que cette nouvelle étude pourrait encore sous-estimer le nombre réel de décès suite à la vaccination contre le Covid-19, après que son équipe a découvert que le véritable nombre de décès dus aux injections pourrait être 41 fois plus élevé que ce qui a été signalé au VAERS. Cela porterait le nombre total de décès à 820.000.

Mais un calcul plus récent effectué par Wayne à VAERS Analysis suggère que le taux de sous-déclaration réel pourrait atteindre 44,64, ce qui porterait le nombre réel de décès suite à la vaccination contre Covid-19 à 893.000.

Calcul du véritable taux de sous-déclaration de 44,64

Les données CMS sur la diapositive ci-dessous (données pertinentes encerclées) montrent 52.030 décès survenus dans les 14 jours suivant l’injection dans une population de 27.431.845 bénéficiaires de Medicare. Cela équivaut à un taux de mortalité de 189 pour cent mille (ou 1.890 par million) :

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faut noter qu’il s’agit de personnes recevant n’importe quelle dose, pas seulement des personnes « complètement vaccinées » avec 2 doses.

Étant donné que Medicare n’est disponible que pour le groupe d’âge des 65 ans et plus (bien qu’il existe quelques exceptions que nous considérerons comme négligeables), nous devrons extraire les données du même groupe d’âge du VAERS.

Si nous effectuons une requête sur les rapports VAERS américains pour la tranche d’âge de 65 ans et plus et pour les décès dans les 14 jours suivant l’injection, nous obtenons 2.369 décès. Pour obtenir le nombre total de personnes vaccinées avec au moins une dose dans ce groupe d’âge, nous devons télécharger les données à partir de cette page CDC – https://covid.cdc.gov/covid-data-tracker/#vaccination-demographic::

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois que nous avons ouvert le fichier csv téléchargé, nous additionnons ensuite le nombre de vaccinations indiqué pour le groupe d’âge des 65-74 ans et le groupe d’âge des 75+ ans pour obtenir 55.949.565.

 

 

 

 

 

 

nfin, nous prenons les décès et divisons par le nombre de vaccinations (2 369/55 949,565), ce qui donne un taux de mortalité de 42,34 décès par million. En comparant le taux de mortalité CMS de 1.890/million au taux de mortalité VAERS, nous voyons que le ratio est de 1.890/42,34, ce qui nous donne un facteur de sous-déclaration pour le VAERS de 44,64. Cela correspond à un véritable taux de notification dans le VAERS de 2,2 % de tous les événements indésirables.

 Source :  The Exposé on December 31, 2021

Estimation du nombre de décès et d’effets indésirables (E.I.)  causés par les vaccins covid pour quelques pays 

Millions Vaxxés taux décès Taux E. I. Milliers décès Milliers E.I.
France 49 0,20% 1,01% 97 499
Canada 29 0,20% 1,01% 58 297
États-Unis 204 0,20% 1,01% 400 2060
Algérie 6 0,20% 1,01% 11 57
Belgique 9 0,20% 1,01% 17 89
Tunisie 6 0,20% 1,01% 11 59
Suisse 6 0,20% 1,01% 11 59
Monde 3770 0,20% 1,01% 7392 38070

Jusqu’à ce jour, il y aurait eu 7,392 millions de morts causées par les vaccins Covid, et 38 millions d’effets indésirables. 

ANNEXE

À l’occasion de la nouvelle année 2022, je vous présente mes meilleurs vœux de bonheur et de santé.

En ce début de janvier, vous êtes  plus de 7 millions à avoir visité ce blog. Vous êtes les bienvenus et je vous en remercie.

Initialement, ce Blog était destiné à lutter contre le terrorisme islamiste, l’une des A.D.M. aux mains de l’Empire anglo-sioniste, utilisée pour détruire les pays arabes et/ou africains non soumis à cet impérialisme.   Mais les évènements nous ont ensuite imposé des priorités qui nous touchent tous au niveau mondial.

Malgré la censure qui nous est imposée par Facebook, Google, et d’autres, nous continuons la lutte. Avant ces censures, le nombre moyen de visiteurs était de 30.000 par jour. Dès le début de la censure, ce nombre est tombé à 7000. Il est actuellement de 8000 par jour, malgré ces censures qui, non seulement perdurent, mais se durcissent.


SUPPORTEZ VOTRE SITE WEB FAVORI EN VISITANT SA BOUTIQUE EN LIGNE:

Sur ce lien:Vintage par Michel

 

 

 

La Criminelle Arnaque du COVID-19:Surmortalité dans le monde entier due aux «vaccins» contre le covid

L’été 2021 jusqu’à l’automne 2021 connaît une augmentation fulgurante de la mortalité, toutes causes confondues, par rapport à celle de la même période en 2020. Qu’est-ce qui a changé ? Les injections ont été déployées dans le monde entier.
Tous les pays où la vaccination est élevée, y compris l’Écosse, Israël, le Danemark et les États-Unis, connaissent une augmentation massive du nombre de décès dus à des causes autres que le « covid ». Le coupable désigné est le vaccin.

L’Unz Review a réalisé une analyse approfondie des données disponibles, qui montre clairement que la mortalité toutes causes confondues est « lunaire », pour ainsi dire. Les records sont battus en termes de nombre de morts, en particulier dans les régions du monde où un grand nombre de personnes ont reçu les injections.
En Écosse, par exemple, le gouvernement a récemment enregistré la 20ème semaine consécutive au cours de laquelle les décès excessifs dans tout le pays ont dépassé la moyenne quinquennale. C’est dans un pays avec un taux de conformité « vaccinale » de 87 pour cent jusqu’à présent.
« Même en excluant les décès de Covid, ils étaient près de 20% au-dessus de la normale pour la semaine la plus récente, et la tendance est à la hausse », a relayé Alex Berenson sur son Substack.
L’Allemagne est dans un bourbier similaire avec près de 78.000 décès supplémentaires signalés, un chiffre de 10% supérieur à ce qui était prévu.
« Chiffres de la mortalité (en Allemagne) en septembre 2021 : 10% au-dessus de la médiane des années précédentes », a ajouté Berenson.
Plus de jeunes meurent des inoculations que de personnes âgées
Au Danemark, en Finlande et en Norvège, les décès « mystères » de covid sont actuellement plus élevés que jamais, même pendant le pire de la plandémie. Les décès ont vraiment commencé à augmenter dans ces trois pays, immédiatement après le déploiement du « vaccin ».
Pendant cinq mois consécutifs, le Danemark a battu le record de 10 ans de décès de « toutes causes ». Pendant ce temps, il n’y a eu pratiquement aucun décès causé par « covid ».
L’Irlande, le Royaume-Uni et Israël affichent tous des chiffres alarmants similaires. Et il se trouve que ces trois pays ont des taux de « vaccination » extrêmement élevés.
Il est intéressant de noter que le groupe démographique le plus défavorisé dans tout cela est celui des jeunes, qui meurent à un taux beaucoup plus élevé des injections que les personnes âgées. On pourrait penser que le contraire serait vrai.

 

« Alors que le nombre de morts du COVID a été largement limité aux personnes âgées … ce sont les jeunes qui subissent le plus les blessures causées par le vaccin », a rapporté LifeSiteNews , comme relayé par Unz .
« Selon VigiAccess, la base de données sur les événements indésirables de l’Organisation mondiale de la santé, 41 % des plus de 2,4 millions de blessures liées au vaccin signalées à ce jour concernent des personnes de moins de 44 ans, et seulement 6 % des personnes de plus de 75 ans.
C’est un génocide des jeunes qui s’opère avec les injections
Non seulement les décès, mais aussi les blessures graves, sont en augmentation à la suite de ces injections. Pensez à des choses comme les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, les caillots sanguins, les maladies circulatoires et les problèmes neurologiques, « les mêmes maladies induites par les vaccins contre lesquelles les médecins et les scientifiques, qui nous ont dit la vérité depuis le début, nous ont mis en garde », a noté Unz .
« En termes simples, les vaccins augmentent les décès, ne les réduisent pas », ajoute Whitney. « Ils aggravent les choses »
« Ils perpétuent la crise. Et c’est pourquoi la ligne rouge dans le graphique pointe vers le haut. C’est une indication que le nombre de morts continuera d’augmenter tant que nous continuerons à faire ce que nous faisons maintenant, inoculer des millions de personnes avec un agent pathogène cytotoxique qui déclenche des caillots sanguins, une inflammation et une auto-immunité.
Le rapport complet de Whitney est disponible sur le site Web d’ Unz.
Source


Selon un frère franciscain: nous sommes arrivés à la bataille finale de l’Apocalypse !

Frère Bugnolo : « Nous sommes clairement passés de la réalité à une zone grise. Ce n’est pas une blague. Interdiction des métaphores. Nous sommes arrivés à Armageddon. C’est la bataille finale dont saint Jean l’Apôtre a parlé dans le livre de l’Apocalypse, le dernier livre de la Bible, et pourquoi cela dépasse toute compréhension. Ce niveau de mal fait passer Hitler pour un saint. Cela fait passer Mao et Pol Pot pour des gens honnêtes, et je dis cela avec une sorte de rhétorique, parce qu’ils étaient d’horribles tueurs et des hommes très méchants.
Mais ce qui se passe aujourd’hui va bien au-delà et pousse le mal à un niveau que nous n’avons jamais vu dans l’histoire de l’humanité, qu’aucun esprit humain n’aurait jamais imaginé. C’est pourquoi je dis que c’est clairement l’œuvre de Satan.
Ces mondialistes ont presque certainement des prêtres sataniques quelque part ou exercent des cultes sataniques quelque part ou il y a quelqu’un qui est possédé par un démon, de qui ils reçoivent des instructions. Je ne peux pas imaginer d’autres possibilités, comment on peut humainement penser à un tel projet, le contempler puis l’exécuter. C’est au-delà de toute compréhension humaine. Je n’aime pas dire que j’avais raison. Je prends la plus grande prudence et essaie de faire tout mon possible pour accepter psychologiquement ce qui va se passer, car c’est bien pire que je ne le pensais en juin, quand j’ai fait ma première vidéo, célèbre dans le monde entier : un tour de montagnes russes, pas tout raide. Mais maintenant, Noël pourrait être les derniers mois de normalité en Occident. Différentes nations seront anéanties, a dit Notre-Dame à La Salette, je veux dire à Fatima, et le peuple ne l’a pas écoutée. Il nous a dit à travers les Écritures qu’à la fin des temps, nous devons nous séparer des méchants, nous devons quitter Babylone. Alors commencez à penser à toutes les conséquences horribles et si vous ne reconnaissez pas cette nouvelle réalité, vous serez mort. »

 


N’OUBLIEZ PAS DE VISITER LA BOUTIQUE EN LIGNE DE CE SITE WEB…C’EST NOTRE SEULE FAÇON DE SURVIVRE:

Sur ce lien:Vintage par Michel