Nouvel Ordre Mondial:Les États-Unis ne sont pas en position de lancer la guerre contre la Syrie

Les États-Unis ne sont pas en mesure de lancer une offensive dite humanitaire contre la Syrie

 

Les corrupteurs côtes à côtes: les sionistes d’Israël et la monarchie corrompue d'Arabie Saoudite qui financent Al Qaïda ,le terrorisme dans le monde et...la diffusion gratuite du Coran.
Les corrupteurs côtes à côtes: les sionistes d’Israël et la monarchie corrompue d’Arabie Saoudite qui financent Al Qaïda ,le terrorisme dans le monde et…la diffusion gratuite du Coran.

Yuram Abdullah Weiler, un journaliste et un militant anti-guerre basé à Denver, a fait ces remarques lors d’un entretien téléphonique avec Press TV cette semaine, en commentant une récente attaque au gaz toxique en Syrie qui a tué deux et blessé 100 personnes.

« Nous avons une situation dans le conflit syrien où chaque côté accuse l’autre. Nous avons vécu cela  au moins deux fois avant. La télévision d’Etat syrienne a accusé les membres de la Nusra avant al-Qaïda,d’être  lié à l’utilisation du chlore gazeux à Kfar Zeita, « a déclaré Weiler, le 14 Avril 2014. « Il est connu que Jabhat al-Nusra a de grandes quantités de chlore gazeux sous leur contrôle, puisque la seule usine de gaz de chlore en Syrie est près d’Alep, une ville  qui a été reprise par ce groupe terroriste en Août 2012. Ainsi, ce qui semble corroborer les rapports par le gouvernement syrien que ces obus et des roquettes à têtes de chlore sont en fait utilisé par la Takfiris contre les troupes gouvernementales syriennes soutenues à l’étranger « , at-il ajouté. L’attaque à Kfar Zeita, qui se serait produit le 12 Avril, était similaire, mais à une échelle beaucoup plus petite, de 21 autres.En  Août  2013 ,une attaque chimique dans Ghouta près de la  capitale Damas, dont la responsabilité n’a pas été établie officiellement. Le rapport final de la Mission des Nations Unies pour enquêter sur les allégations de l’utilisation d’armes chimiques n’a pas abordé la question de savoir qui était responsable de l’attaque au gaz dans Ghouta. Le 13 Avril, l’ambassadeur de Barack Obama aux Nations Unies, Samantha Powers, a déclaré que tous les rapports d’une attaque au gaz toxique en Syrie ont été jusqu’à présent « sans fondement », et que les Etats-Unis tente d’établir ce qui s’est passé avant .

« Ce pourrait être une position officielle  pour la soi-disante intervention« humanitaire »», a déclaré Weilera. Lorsqu’on lui a demandé si les États-Unis pourrait  peut-être penser à entrer directement le conflit en Syrie, Weiler a répondu: «Bien qu’il yient des bruits de prise de position  dans cette  direction, je voudrais vraiment en douter.Les États-Unis ont  les mains pleines. Avec la situation en Ukraine qui  s’escalade de jour en jour, Obama est en train d’ essayer de trouver une façon gracieuse de ne pas s’engager dans une plus grande confrontation  avec la Fédération de Russie.  » « Nous avons vécu cela avant. Dernièrement en  Août 2013, Obama  avait menacé  la Syrie ,d’une attaque de missiles de croisière sur des cibles syriennes choisies, mais il a dû faire marche arrière en raison de l’opposition aux plans d’attaque des États-Unis , par la Russie et la Chine. Et c’est une honte qui éclate  quand les médias alternatifs ont fait exposer la vérité de qui était derrière l’attaque de  Ghouta, qui semble avoir été un complot organisé par  une alliance entre  le Mossad  israélien et l’Arabie Séoudite  , avec le soutien des entrepreneurs pirvés de  «défense» (comme Blackwater) aux  États-Unis », a déclaré Weiler.

Sources : Press Tv

Publicités

L’Ukraine bascule dans la guerre civile provoquée par les mercenaires de Blackwater

Les affrontements deviennent de plus en plus musclés.
Les affrontements deviennent de plus en plus musclés.

 

Alors que plusieurs provinces de l’est de l’Ukraine avaient déclaré leur indépendance en début de semaine et que des manifestants occupaient les locaux de l’administration régionale, comme à Donetsk, il semble que les autorités néo-nazis de Kiev aient décidé de réagir par la force.

Les milices de Praviy Sektor qui avaient été prépositionnées avec des éléments de la garde nationale et des mercenaires de Blackwater dans la semaine, sont passées à l’action pour déloger les autonomistes à Slaviank, dans la province de Donetsk où des tirs ont été entendus.

Le Conseil de la sécurité nationale et de la Défense de l’Ukraine a décidé d’entamer une opération anti-terroriste à grande échelle suite aux événements dans l’Est du pays, a indiqué Alexandre Tourtchinov, nommé par la Verkhovna Rada (parlement du pays) en tant que président par intérim du pays.

Les partisans de la fédéralisation ont pris le contrôle d’un certain nombre de bâtiments administratifs dans l’Est de l’Ukraine, notamment dans la ville de Slaviansk.

« Le Conseil de sécurité nationale et de la défense a pris la décision d’entamer une opération antiterroriste à grande échelle impliquant les forces armées de l’Ukraine », a indiqué Tourtchinov en s’adressant au peuple de l’Ukraine dimanche. Il a promis de ne pas entamer les poursuites envers tous ceux qui rendront les armes et quitteront les bâtiments occupés.

Source : La Voix de la Russie

De leur côté, les indépendantistes s’organisent : les habitants de Donetsk, qui ont été rejoints par les forces de l’ordre locales, ont formé des milices qu’ils ont envoyé en soutien aux insurgés de Slaviank.

Les forces anti-émeutes de Donetsk (Est de l’Ukraine) ont refusé d’obéir à leurs chefs et, après avoir mis les rubans orange et noir des partisans pro-russes, ont annoncé qu’ils soutenaient les revendications des protestataires.

« Nous refusons de disperser les manifestants pacifiques, car nous ne voulons pas qu’ils se comportent à notre égard comme les putschistes de Maïdan », a déclaré un membre des forces de l’ordre.

« Nous refusons d’obéir aux autorités de Kiev, car nous contestons leur légitimité », a ajouté son collègue.

Source : Ria Novosti

Les événements semblent s’accélérer vers une guerre civile sur le modèle Yougoslave, Moscou a demandé une réunion d’urgence du conseil de sécurité de l’ONU pour tenter de trouver une solution politique…

La Russie a appelé dimanche les autorités de Kiev à cesser « la guerre contre leur propre peuple », se déclarant indignée par les menaces du gouvernement de recourir à l’armée pour mettre fin aux troubles dans l’est de l’Ukraine. « Nous exigeons des hommes de main de Maïdan, qui ont renversé le président légitime d’Ukraine, de cesser immédiatement la guerre contre leur propre peuple », a déclaré le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch, selon des images de la chaîne de télévision russe Rossia 24.

« L’ordre criminel d’(Olexandre, NDLR) Tourtchinov de recourir à l’armée pour réprimer les protestations provoque l’indignation », a-t-il poursuivi, réagissant à l’annonce du président par intérim ukrainien du lancement d’une « opération antiterroriste de grande envergure » pour mettre fin aux troubles dans l’est de l’Ukraine. « Nous condamnons vivement les tentatives de recours à la force contre les manifestants et les militants avec l’aide de combattants du (parti nationaliste, NDLR) Secteur Droit et d’autres groupes armés illégitimes », a-t-il ajouté.

Moscou réclame une réunion « urgente » de l’ONU

La Russie appelle à la tenue « urgente » d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur la crise en Ukraine. « La partie russe va porter la situation de crise dans le sud-est de l’Ukraine en urgence devant le Conseil de sécurité de l’ONU et auprès de l’OSCE », l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, a ainsi indiqué Alexandre Loukachevitch. « Actuellement, c’est de l’Occident que dépend la possibilité d’éviter une guerre civile en Ukraine », a poursuivi le porte-parole.

Une série d’attaques visiblement coordonnées a été lancée samedi dans des villes de l’Est russophone de l’Ukraine, région frontalière de la Russie, par des hommes armés, portant souvent des uniformes sans insignes.

L’Union européenne a sommé dimanche Moscou de cesser les « opérations visant à déstabiliser » son voisin et invité Kiev à continuer de faire preuve de retenue, tandis que Paris se prononçait pour de « nouvelles sanctions en cas d’escalade militaire ». Moscou dément toute responsabilité et le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a affirmé à plusieurs reprises que Moscou n’avait aucune intention de rattacher à la Russie les régions orientales de l’Ukraine.   (Source : Le Point)

 

Capture de mercenaires  américains de Blackwater

Blackwater 001

Les  mercenaires à la solde de  Blackwater sont si impressionnants  que les gens ordinaires peuvent les capturer … bref , gonflés de leur réputation surfaite , ils ne sont pas le un dixième aussi bon que ce qu’ils prétendent être . C’est seulement aux États-Unis qu’il y  aurait ces  » armées capitalistes  » … Leurs membres sont plus habitués à brutaliser les travailleurs et en faisant des tours sales que des opérations militaires réelles . En bref, ils ne sont pas des hommes honorables , et personne ne devrait traiter ces Ecumeurs en tant que tel .

Ukraine USA_military_mercen_535222a

______________________________

Le groupe « Patriot Opolchenie » a  capturé un ressortissant étranger dans Beketova, rue de Kharkov et a affiché une vidéo sur le web . La vidéo montre un groupe de personnes agressives  utilisant un langage fort que ils ont questionné une personne non identifiée portant un uniforme spetsnaz Sokol MVDU . L’inconnu , plaquée au sol , parlait  anglais et dit qu’il est un citoyen américain . Cela prouve les précédents rapports que les mercenaires américains sont , en effet , arrivés à participer à des opérations dans le sud-est de l’Ukraine . Les mercenaires se déguisent en uniforme MVDU , comme indiqué .

ukraine-protest-in centerof Kiev

Traduction d’un journal russe  :

Que devez-vous ? La raison de l’accalmie est que la junte a seulement un petit nombre de ces mercenaires à sa disposition , et ils sont sous le contrôle de Langley , de toute façon. Cela implique aussi que la junte n’a pas obtenu Kharkov , ce qui signifie que la junte n’a pas assez de credibilité et d’influence pour faire plus que des  opérations limitées … ce qui ne présage rien de bon pour l’avenir . Kharkov est une ville de KPU grand temps … ce sera seulement recharger les patriotes encore plus . La junte devra verser le sang pour retrouver le « contrôle » … Notez bien que les Etats-Unis bave son approbation . Si cela ne vous dit pas le mal absolu à Foggy Bottom et le Capitole , et que Nuland et Zbigniew sont des criminels en tout sauf le nom , rien ne va.(Sources:Voices  from Russia)

 

Mercenaires américains arrêtés  le 13 avril 2014  en République de Donesk par la population.
Mercenaires américains arrêtés le 9 avril 2014 en République de Donesk par la population.