Québec:La stratégie libérale de la terre brulée et la lutte pour la libération nationale

 

Nous y voilà déjà! Deux semaines à peine après l’élection, le premier ministre se voit contraint de nous annoncer une série de mauvaises nouvelles: coupures de programmes, gel de l’embauche dans la fonction publique, coupures de subventions, etc.Cela ne me surprend pas du tout:tous les gouvernements  néolibéraux ,depuis Jean Lesage,ont agi de la sorte lorsqu’ils étaient majoritaires.

Le 22 juillet 2012,les étudiants avaient envoyés un message clair à la classe politique qui  a cherché à le récupérer plutôt que d'écouter.
Le 22 juillet 2012,les étudiants avaient envoyés un message clair à la classe politique qui a cherché à le récupérer plutôt que d’écouter.

 

Depuis que j’ai écouté le rapport de la commission québécoise sur les finances,ce matin…et leur remède de cheval pour soutenir la Sainte Croissance  Économique néolibérale,j’en suis venu à la conclusion que la table est mise pour permettre  la vente aux enchères privées de ce qui reste comme richesses économiques,naturelles et écologiques au Québec.

Ce matin,nous avons entendu les deux compères  Godbout et Montmarquette ,avec un beau sourire ,nous expliquer qu’il va falloir privatiser une partie de l’Hydro Québec,la fierté de notre pseudo révolution tranquille pour financer notre dette.Ils ont bien parler de « notre dette » quand on sait que ce sont les libéraux qui ont battu le record   de succession de mauvaises décisions.Au-delà de l’idée fumeuse de rétablir les finances par les responsables de l’endettement de l’État  ,les libéraux vont  continuer d’utiliser la carte de crédit pour au moins  tenter de maintenir en vie artificiellement cet État-Providence qu’ils ont contribué à faire naître depuis 1960.

Gaétan Barrette ,à l'époque ou il  était membre de la CAQ. Il aura dénoncé  les libéraux pendant des années avant de se joindre à eux. Il représente l'exemple parfait  du  politicien corruptible.
Gaétan Barrette ,à l’époque ou il était membre de la CAQ.
Il aura dénoncé les libéraux pendant des années avant de se joindre à eux.
Il représente l’exemple parfait du politicien corruptible.

Au-delà du pouvoir de l’argent,il y a l’impératif de rendre dociles,les québécois et québécoises. Depuis le 7 avril 2014,on a maintenant à Québec un gouvernement qui pense d’abord « canadien » avant de penser »québécois ». C’était ça l’enjeu de la dernière élection et beaucoup ne l’ont pas compris. L’éveil sera brutal, on peut s’en douter; ça commencera probablement par le démantèlement de notre état national, la bilinguisation et tout le reste.

Les propos de Philippe Couillar sont très précis sur le sujet de l’immigration ,au Québec:«Accueillir, c’est grandir et s’ouvrir. Nous grandirons ensemble au Québec. Vous aurez la tâche difficile mais essentielle de guérir les blessures des derniers mois en participant à la construction d’une société inclusive, en partageant avec fierté une identité basée sur notre langue et nos valeurs communes ».Le but est à peine voilé,dans la politique réelle de l’espion canado-saoudien: faire disparaître le fait français ,au Québec,ravalé au rang de simple province canadienne …afin d’intégrer le maximum possible d’immigrants de toutes origines possibles.

Philippe Couillard,l'espion bien payé ,le loup qui criait aux  loups et l'arroseur arrosé.
Philippe Couillard,l’espion bien payé ,le loup qui criait aux loups et l’arroseur arrosé.

Couillard a donc reçu du Nouvel Ordre Mondial,de la haute finance et du crime organisé (tout en n’oubliant pas ses amis ,les intégristes  musulmans radicaux) de banaliser le fait français au Québec,en le culpabilisant des pertes de profits (que c’est odieux!) au capitalisme pan-canadian,créateur  de prospérité économique et d’emplois « à gogo »!Philippe Couillard fonctionne donc sur le même agenda que Jack Layton:démolir  les partis politiques nationalistes,au Québec.

Seule la désobéissance civile peut  faire échec au pillage des ressources du Québec:autant humaines que matérielles,autant environnementales que minières!

http://www.youtube.com/watch?v=_U7wtipm1sM

Stratégie néolibérale:
ÉTAPE 1: on réduit les revenus de l’État: réduction d’impôt et de taxes (surtout pour les entreprises et les plus riches), générosité publique, augmentation de la dette.
ÉTAPE 2: on crie à l’apocalypse appréhendée: on n’a plus les moyens de se payer les services gratuits, chacun doit faire sa juste part, la dette publique va exploser, les agences de crédit (les banques) vont baisser notre cote et augmenter nos taux d’intérêt, la faillite est à l’horizon, le syndrome de la Grèce.
ÉTAPE 3: on coupe dans les services collectifs gratuits, on congédie des travailleurs de l’État, on gèle les salaires, on investit pour créer de la croissance et de la richesse (pour les riches).
ÉTAPE 4 et OBJECTIF VISÉ: les services collectifs sont repris en mains par le privé qui s’enrichit davantage en chargeant le gros prix aux utilisateurs-payeurs. Le peuple s’appauvrit encore un peu plus. L’environnement ne tient pas le coup face aux impératifs de survie économique.
ÉTAPE 5 NON PRÉVUE: le climat s’emballe, l’économie s’effondre, les sociétés sont bouleversées, débordées et décimées. L’Apocalypse, la vraie.
Seul espoir: que le peuple reprenne le contrôle des décisions, en d’autres mots, la restauration de la démocratie.

Anarchopanda,le symbole des Manifestations Étudiantes du Printemps 2012.
Anarchopanda,le symbole des Manifestations Étudiantes du Printemps 2012.Il pourrait reprendre du service.

Quel type de démocratie avons-nous réellement?

Il y  a  beaucoup de gens qui continuent  à dire que le peuple a parlé ,oui le peuple a dit non aux libéraux, mais compte tenu du système électoral  anachronique à la Britannique : c’est la majorité du peuple  qui est battu avec 62% du peuple contre alors que les libéraux ont  38% du vote.Le problème,c’est ce parti politique mafieux qui a perdu tout honneur  qui va nous gouverner majoritairement , alors je me pose la question suivante: est-ce qu’une minorité peut avoir les mains libres pour gouverner une majorité?

Poser la question c’est y répondre ,le système de une voix =un vote n’existe pas ici .Le Québec est donc dans un cul-de-sac politique,social,économique et écologique.

La démocratie est dans la rue!

Ce n’est certainement pas en criant au meurtre, à la disparition de « notre identité », au « colonialisme » ou à la négation de nos « aspirations dites nationales » qu’on redressera la situation financière du Québec,pense  les petits amis de Couillards  dont font partie les dinosaures  du Fond de Solidarité  de deux syndicats  corrompus ,entre autres choses.
Les oppositions  à l’Assemblée Nationale seront TRÈS heureuses de voir « l’ennemi » s’attaquer à une situation catastrophique encouragée, que dis-je provoquée par un électoralisme de bas étage.
Ce ne sont pas les JANETTES,ni les YVETTES de jadis  qui pourront redresser la situation, même si elles en profiteront. Encore moins les « chartistes » et « artistes » dépendants de subventions, ni les corporatistes syndicaux, défenseurs de privilèges arrachés par chantage à un parti plus intéressé au pouvoir qu’à faire ce qu’il faut.

Ce qu’il faut:c’est abolir ce système corporatiste ,ce capitalisme élitiste,ce faux nationalisme archaïque qui ne pense qu’à faire tourner la roue du système tout en préparant une retraite généreuse à ses porte-parole qui oublieront tout, après avoir reçu leurs primes de départ.Pour abolir un système politique désuet et corrompu,il faut simplement fabriquer  un autre système  concurrent et le faire fonctionner  à côté,tout en dénonçant ses carences…et les carences du système défendu par Couillard,l’espion canado-saoudien,sont nombreuses.

La juge France Charbonneau...
La juge France Charbonneau…sera-t-elle baillonnée par couillard?

La lutte pour l’indépendance nationale sous le régime politique des gros docteurs corrompus 

Le régime politique de Couillard n’aurait pu naître sans fourberie ,ni falsification  du système.C’est pourquoi le directeur général des élections,Jacques Drouin qui avait été mis en place par John James  Charest ,a décidé de prendre subitement sa retraite.Dans peu de temps,ce régime politique bâti sur la fraude et le mensonge va éclater lorsque la vérité va sortir (voir notre autre article sur ce sujet:Les manigances et les coïncidences  …) …et tout va basculer.

Premièrement ce régime politique n’a pas été élu avec le mandat de nous rattacher au Canada.Lors du scrutin du 7 avril dernier, les Québécois et les québécoises  ne se sont pas prononcés sur leur adhésion ou non au putsch constitutionnel de Pierre Elioth Trudeau  avec l’appui du ROC (Rest of Canada) perpétré contre le Québec en 1982. Une adhésion formelle du gouvernement Couillard en la signature de la constitution du Rocanada ,sans consultation référendaire au Québec, provoquerait une crise politique sans précédent sur tout le territoire québécois…et la guerre civile ou crise sociale  pourrait aussi s’étendre au Canada anglais,vers l’Alberta elle-même.
Que le gouvernement québécois soit formé par le clan  soumissioniste ou par le clan souverainiste, les options constitutionnelles étant proposées aux Québécois et québécoises – le statu quo (fédération du ROC) et l’indépendance du Québec – seront à l’ordre du jour de l’intendance coloniale de la Province of Quebec tant qu’il n’y aura pas réparation du putsch constitutionnel de 1982. Quoi que les canadians disent et /ou fassent, seul le peuple québécois sera toujours le seul maître de sa destinée,au Québec.

Dans toute colonie écrasée par l’Empire Britannique,l’expérience historique démontre que lorsque la Lueur de la Liberté a frappé l’Esprit des esclaves accroupis,il est très difficile de l’éteindre…en les laissant vivants.Une autre expérience de l’histoire nous montre de façon éclatante que plus on  réussit à tuer les « Résistants à l’Empire »,plus la Résistance  s’accentue.

Couillard,en bon espion formé à l’école  des oppresseurs de la tyrannie des Saoud ,doit le savoir fort bien:c’est un homme fort habile et un politicien véreux qui a du flair.Ce que beaucoup de stratèges  politiques du Parti québécois ne semblent pas avoir compris ,c’est qu’il ne faut jamais sous-estimer un adversaire surtout lorsque l’on sait qu’il est plus intelligent que la moyenne.Regardez comment il s’est entouré des gros docteurs corrompus qui végètent dans les arcanes  mal odorantes de la scène politique du Québec.Regardez ce qu’ils ont en commun:ils sont tous riches,ils ont tous profité du systèmes délabré de de Santé Publique,ils possèdent tous des cliniques privées et ils sont tous dangereux.

Il est à craindre qu’il faille un jour se débarrasser  de beaucoup de rats qui gangrènent dans notre système de santé.Il est  clair que c’est l’endroit parfait pour  détourner beaucoup d’argent public,tout comme la voirie et la construction.

C’est cela le système à abattre pour bâtir un autre système plus humain,plus communautaire,plus solidaire et plus patriotique que  cet engrenage de politicailleries rompues au crime organisé.

Sous le le régime politique  des gros docteurs corrompus de Couillard ,la colonie québécoise  travaillera à la promotion du fédéralisme canadien, et ceux qui se scandalisaient du moindre sous public dépensé pour des études consacrées à la faisabilité de la souveraineté ne trouveront cette fois rien à redire. Il y a là une forme de loyalisme ostentatoire qui témoigne de l’asservissement psychologique de bien des Québécois à un Canada qui s’obstine pourtant à ne pas reconnaître le Québec comme société distincte.Les sionistes qui ont porté à bout de bras le NPD au Québec ,lors de l’élection du 2 mai 2011,le savent très bien.

On le sait, le gouvernement Couillard entend se consacrer à «l’économie».Devant ce mot, »économie,tout devra plier,même les étudiants et les travailleurs à petit salaire,surtout eux. Il s’agit normalement de la plus creuse des formules creuses, mais dans le contexte présent, cela veut essentiellement dire qu’il entreprendra le redressement des finances publiques, une tâche commune, faut-il le dire, à tous les États occidentaux. La  dernière colonie survivante de l’Empire Britannique,le Québec,couve une crise latente des finances publiques depuis plusieurs années  (pour ne pas dire trois générations) et le gouvernement libéral serait bien mal venu d’en faire porter la responsabilité seulement au précédent gouvernement. C’est tout un modèle social-bureaucratique administré tour à tour par des gouvernements du PQ et du PLQ qui a endetté le Québec au-delà de tout bon sens. Comme on le sait tous:une dette ,c’est une manière habile de tenir un peuple en esclavage.C’est une tâche de salut public que d’entreprendre un redressement des finances publiques, en ciblant mieux les missions de la Colonie  et en débureaucratisant l’appareil public.Comme on le sait,nous parlons de la survie de l’État-Providence et le Parti libéral corrompu du Québec se tirerait une balle dans la tête et dans le pied en même temps,en parlant d’austérité pendant que la Commission Charbonneau parlera de sommes d’argent public détournées,de dépenses  pharaoniques des fabriquants d’élections,etc

Il y a manifestement dans le gouvernement Couillard des ministres issus du monde des affaires ,de la haute finance ,du 1% avec des diplômes de Harvard et de Concordia ,qualifiés capables d’affronter ce problème. Reste à savoir si ce gouvernement aura la détermination pour cela. On s’en souvient, la réingénierie de l’État entreprise par Jean Charest en 2003 avait avorté devant la pression de la rue. La passion réformatrice du gouvernement s’était vite éteinte et le gouvernement Charest s’était contenté d’une gestion à la petite semaine du Québec, tout en faisant miroiter au loin le fantasme du plan Nord, censé ranimer les vieux rêves de prospérité nordique hérité des années Bourassa. Il n’est pas certain, toutefois, que le gouvernement Couillard suive le même chemin, d’autant que  Philippe Couillard  semble se faire une haute idée de lui-même.

Ne nous trompons-pas : ils seront nombreux, dans l’opposition, à se réjouir que le gouvernement Couillard s’attaque à la sale besogne de maintenir l’État-Providence en vie. La grande question des penseurs capitalistes,de la haute bourgeoisie  et de nos maîtres Illuminati  pour les prochaines années se laisse définir ainsi : comment conjuguer le redressement des finances publiques avec la conservation indispensable des grandes valeurs de solidarité sociale? Reste à savoir aussi comment le gouvernement Couillard cherchera à rallier la population à une politique de rigueur qui rappellera inévitablement les années du déficit zéro. Se contentera-t-il de son mandat électoral pour enclencher ses réformes? Il serait absolument en droit de le faire et il faudra bien rappeler un jour qu’un gouvernement élu est en droit d’appliquer son programme, même si ceux qui n’ont pas voté pour lui s’en désolent. Préférera-t-il miser sur une gestion par sommets? Ce n’est manifestement pas dans ses plans mais il n’est pas inimaginable qu’il s’essaie au rôle de grand rassembleur…ce qu’il semble entreprendre en espérant la mort  du Parti québécois…mais il en restera toujours un pour lui rappeler ses  promesses de grandeur mensongères,comme tout parti politique depuis 1960.

Tout cela pourrait provoquer une crise sociale, disent les optimistes ou les pessimistes, selon qu’ils la souhaitent ou la craignent. Il n’est pas certain que ce soit le cas, cela dit. Le Québec a peut-être épuisé une part de ses énergies contestataires au moment du printemps 2012 et quoi qu’en pensent certains, les mouvements contestataires ne peuvent soulever une population par pur volontarisme. Quant aux nationalistes, ils seront pour un temps encore sonnés par la défaite du 7 avril 2014. À moins que le gouvernement Couillard ne s’en prenne directement à certains symboles forts de l’identité  québécoise, on les voit mal regagner d’un coup en popularité,au train ou vont les choses,mais ce  n’est pas impossible. La  reconstruction du Parti québécois exigera de la patience et une mise à jour de sa  vision du Québec.La bourgeoisie capitaliste et affairiste incarnée par pierre-Karl Péladeau a transformé le parti de René Lévesque en une nouvelle Union Nationale,mais sans leader fort.

Dans tous les cas, le régime politique de  Couillard marquera probablement l’histoire politique du Québec. Nous sommes devant le gouvernement le plus fédéraliste et le plus manipulateur depuis près de 70 ans. Il ne s’agit pas d’un gouvernement comme les autres, mais de celui de «l’intégration lucide» au Canada, pour reprendre la formule de Maurice Lamontagne. Le Québec doit être une province canadienne exemplaire, mais ne sera rien de plus qu’une province canadienne. Les souverainistes qui réfléchissent à leur avenir devraient se demander s’ils veulent simplement incarner l’alternance au nouveau gouvernement libéral ou s’ils entendent développer authentique alternative politique. Pour l’instant, on ne le sait pas encore…pourquoi ?…Parce que dans notre fort intérieur nous savons maintenant que nous sommes géré par de dangereux criminels légaux.Nous savons que nous vivons dangereusement dans une Matrice  qui  nous voit venir de loin qui contrôle notre pouvoir financier qui vide nos avoirs et notre futur et qui s’apprète à vendre nos moyens de faire de l’argent ,notre Hydro Québec.Nous savons aussi que ce régime politique va tout faire pour nous assimiler ,mieux que Durham l’aurait imaginé:par l’immigration.Les familles des intégristes  islamiques qui appuient Couillard et ses petits amis sionistes,vont faire venir  le maximum possible de leur famille…avec la bénédiction de Harper et des Conservateurs.

« Yanai Elbaz : ex-directeur en gestion immobilière du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et ayant travaillé de près avec l’ex-patron déchu du CUSM, Arthur Porter – personnage trouble soupçonné d’être au centre d’une histoire de pots-de-vin de 22 millions de dollars qui auraient été versés par SNC-Lavalin pour obtenir le méga contrat de la construction du méga hôpital anglophone. Porter, entre autres nombreuses activités, avait également fondé une compagnie maintenant défunte avec l’ex-ministre libéral de la Santé Philippe Couillard. »
« Yanai Elbaz : ex-directeur en gestion immobilière du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et ayant travaillé de près avec l’ex-patron déchu du CUSM, Arthur Porter – personnage trouble soupçonné d’être au centre d’une histoire de pots-de-vin de 22 millions de dollars qui auraient été versés par SNC-Lavalin pour obtenir le méga contrat de la construction du méga hôpital anglophone. Porter, entre autres nombreuses activités, avait également fondé une compagnie maintenant défunte avec l’ex-ministre libéral de la Santé  et actuel premier ministre ,Philippe Couillard. »

La question à $10 millions est celle-ci:que fera ce gouvernement néolibéral face à la plus importante crise économique de l’histoire qui se profile à l’horizon de l’année prochaine?D’après moi,il va mentir plus fort pendant que beaucoup d’entre nous feront l’autruche.

En fait,vous le savez tous,inutile de se conter des mensonges: le pouvoir politique réel est dans la rue,seul la désobéissance civile peut nous débarrasser de cette gouvernance du crime organisé!Il s’agit de prévoir d’avance l’effondrement de ce système en préparant une nouvelle organisation,un nouveau parti politique  pour reprendre en main la gérance de l’État du Québec.Face au régime institutionalisé de la corruption,dont l’inspiration remonte à Al Capone,organisons la résistance et la lutte au crime ,autour d’un  petit groupe d’incorruptibles.

Michel Duchaine

Chercheur et Diseur de Vérité

Promoteur du Mouvement Québécois de Désobéissance Civile.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.