Une photo d’un ptérodactyle abattu durant la Guerre de Sécession …vraie ou fausse?

Voici la photo originale  revendiquée dans les années 1960…Les  manipulations  auraient été difficiles à faire éditer à l’époque. Ça aurait pu être une bannière qu’ils tenaient ces soldats confédérés, éditée par les techniques modernes du photoshop mais même là, cela arait  très bien fait.Par un expert!

 

Photo originale!

 

Ils n’avaient pas la capacité d’effets spéciaux à l’époque. Ils n’avaient même pas de plastique. La créature est au-delà de la  compétence d’un taxidermiste qui aurait dépassé tout ce qui a été fait et produit  pour ce genre de chose à l’époque.Ce trucage aurait même surpassé ce que faisait  Barnum et Buffalo Bill dans leurs cirques!

Ce pourrait être un canular moderne, mais il y a des réclamations que la photo remonterait aux années 1960 qui sont des décennies avant même l’informatique à la maison. Ils utilisaient toujours des machines à écrire et la télévision était une nouvelle invention. Donc, si ces photos étaient dans les années 60, cela ajoute au mystère car elles ne pouvaient pas avoir été édité non plus,à cette époque.

 


Voici ce qui semble être des trucages

 

Ces photos seraient apparues au-début des années 2000!

Il est possible que deux photos similaires soient toutes deux fausses. Mais quand l’un d’eux a été fait pour imiter étroitement l’aîné, il est au moins un peu suspect. Un projet de loi contrefait est le plus susceptible d’être fait à l’imitation d’un véritable projet de loi, pas une autre contrefaçon. Nous n’avons pas de corrélation exacte entre cela et les deux photos de ptérosaura de la guerre de Sécession, mais il y a suffisamment de relations pour mériter maintenant notre attention.

Figure-1: Comparaison des deux photographies: celle de droite est un canular ( émission de télévision Freakylinks )

Cliquez sur Figure-1 (peut-être en cliquant une seconde fois pour un grossissement maximum). Quelqu’un qui cherche une preuve de reconstitution de la guerre civile peut avoir peu de difficulté à remarquer un ou plusieurs problèmes avec la photo sur la droite. C’est une photo de canular, faite pour promouvoir la série télévisée Freakylinks qui a été diffusée sur le réseau Fox de 2000-2001. La photo à gauche, cependant, est plus ancienne, apparemment vue par de nombreux lecteurs d’un livre au milieu du XXe siècle. Avec cette connaissance, il est facile de voir que le canular de Freakylinks aété fait pour imiter la photographie plus ancienne.

Photoshop PAS!

Le photo-hoax de Freakylinks a commencé avec une reconstitution par des hommes habillés comme des soldats de la guerre civile. Ils ont été photographiés debout sur une mauvaise imitation du Ptéranodon apparent original dans la photographie plus ancienne. La photo avec les faux soldats a ensuite été traitée avec Photoshop ou un programme de traitement d’image similaire. Il a été fait pour avoir l’air très vieux.

Cela ne prouve pas que la photographie plus ancienne (Ptp) soit authentique ou que les producteurs de Freakylinks(Haxan Films) aient été impliqués dans une conspiration, comme certaines personnes l’ont suggéré. Mais certaines personnes ont déclaré se souvenir de la photo Ptp dans un livre autour des années 1960. C’était de nombreuses années avant que Photoshop ne soit développé.

En outre, un scientifique (Clifford Paiva, un physicien) a trouvé un certain nombre de preuves de l’authenticité de l’image du Ptéranodon apparent dans l’ancienne photo Ptp. Ceux-ci incluent des ombres constantes sous la botte du soldat qui se tient en face de l’animal, l’ombre cohérente avec ceux trouvés sur et sous l’animal. En d’autres termes, aucune manipulation de Photoshop n’a été impliquée en collant ce soldat sur une image d’un ptérosaure apparent apparent.

En surface, il semble improbable que ces deux photos de « guerre civile » soient « bidon », mais un point plus important est le suivant: un scientifique a vérifié que l’image de cet animal dans la photographie Ptp est authentique .

Figure-2: Un scientifique a trouvé des preuves que Photoshop n’était pas utilisé dans  la photo Ptp

 

Les sceptiques évitent l’animal

J’ai trouvé un type commun de commentaire de la part des sceptiques. Ils évitent l’image de l’animal et pointent vers les détails dans les images des soldats. Un sceptique a déclaré que Photoshop a été utilisé à cause de choses comme des doigts manquants sur un soldat. Il semble que le sceptique était complètement ignorant de la possibilité que le soldat tenait la bélière, qui n’était pas visible sur la photographie. Mais même si cette explication est incorrecte, pourquoi voudrait-on utiliser Photoshop pour coller une image d’un fusil sur une photo qui incluait un soldat tenant son bras comme s’il tenait un fusil? C’est ridicule et rien de tel qu’une preuve réelle de tout canular de l’image du Ptéranodon apparent .

Le point principal de la photo  Ptp est la créature volante . C’est le but. Un scientifique a découvert que la tête, le cou et l’épaule de cet animal sont étroitement corrélés avec ce que nous attendrions d’un Ptéranodon moderne ou d’une espèce similaire de ptérosaure.

Conclusion

L’image de ptérosaure dans la photo Ptp a assez de preuves d’authenticité pour justifier des examens plus approfondis.Mais les critiques semblent tellement biaisées en faveur des extinctions universelles de toutes les espèces de ptérosaures qu’elles ne regarderont pas où elles devraient regarder :sur  l’image même du ptérosaure lui-même.

Taille d’un humain comparé à celle du quetzalcoatlus,le plus grand des ptérosaures vivant en amérique…il y a plus de 66 millions d’années!

 

 

Source:Livingpterosaur

 

Voir notre vidéo:

Publicités

Le secret est un crime contre l’humanité

Le secret est un fléau mondial qui coûte des trilliards de dollars (..ou d’euros) chaque année et qui détruit des millions de vie humaines, animales et végétales sur Terre.

Protéger les secrets coûte de l’argent en personnel et en infrastructures.
Toutes les personnes qui travaillent pour protéger ces secrets ne font que retarder l’inéluctable et perdent leur vie pour une mission sans espoir alors qu’ils pourraient faire autre chose de plus productif pour l’Humanité.

Ils sont au Service à Soi au lieu d’être au Service à Autrui.

Ils favorisent la Compétition (qui est un gouffre a énergie) au lieu d’être dans la collaboration qui est une économie et un partage de l’énergie humaine.

Les infrastructures qui servent à garder ces secrets coûtent des milliards a créer et entretenir alors que cet argent aurait pu mille fois mettre fin à la pauvreté dans le monde.

Pouvez vous ne serais ce qu’imaginer le coût de construction et de maintenance d’une base militaire secrète sur terre ou sous terre ?

 

 

Combien coûte la zone 51 ? Dulce ? Et si les informations de Corey Goode sont exactes concernant le programme spatial secret, et beaucoup d’autres témoignages de premier ordre corroborent ces informations, combien les bases sur la Lune et sur Mars ont-elles coûtées et continuent de coûter chaque jours ?

Combien de zéros ?

Combien de personnes pauvres, sans logement, sans nourriture, sans eau, ou tout simplement malades et sans argent pour se soigner sont mortes alors que cet argent aurait pu leur donner une vie décente ?

Les coûts cachés induits de ces secrets sont encore plus effroyables que l’argent dépensé pour les maintenir secrets. C’est le coût de la non-évolution.

Les secrets permettent de déclencher des guerres, de les manipuler, de rendre les gens malades, de mal les soigner, d’empêcher des technologies bénéfiques et libératrices pour l’Humanité de voir le jour… C’est un frein à l’évolution de toute l’Humanité.

Chaque fusée du programme spatial conventionnel, chaque avion dans le ciel, chaque voiture sur la route, les routes elles même, les médicaments, l’essence, les moyens de communications payants, nos ordinateurs binaires, les centrales nucléaires, nos factures d’électricité, les taxes et impôts exorbitants… toutes ces choses sont des insultes à notre intelligence, toutes ces choses ne devraient tout simplement plus exister depuis au moins 50 ans, voir 100 ans.

Et ils sont toujours là à cause de tous ces secrets.

La facture de ces secrets est tellement exorbitante qu’on a du mal à imaginer le nombre de zéros que ces secrets ont coûté à l’humanité et continuent de coûter tous les jours.

Tout ça pour quoi ?

Du Fric et le Pouvoir. Le pouvoir d’une petite minorité sur l’ensemble de l’Humanité.
Garder les gens ignorants et contrôlables.

Maintenir l’esclavage de la race humaine sur Terre.

 

Prenons quelques exemples de l’impact de ces secrets sur l’Humanité :

Les société secrètes détiennent des connaissances (secrètes) sur les Origines de l’Humanité, notre Histoire réelle, et les capacités psychiques que nous possédons tous.

Les Gouverne-ments nous mentent sur leurs réelles intentions, sur la façon dont les guerres sont manipulées pour être déclenchées au profit de certains lobby et agendas secrets.

Les méga-corporations nous mentent sur les dangers des produits qu’ils nous vendent, et ils empêchent les petites entreprises d’accéder à la connaissance en déposant des copyrights sur les inventions de leurs esclaves (employés).

Les services de renseigne-ments luttent contre le partage des informations pour protéger ces méga-corporations et sont au service du Capital et non pas du peuple. Ils appellent cela la lutte contre le piratage, « piratage » étant un mot manipulé pour parler du partage et du libre accès à l’information. Ils croient dur comme fer défendre la loi alors qu’ils ne font que défendre les criminels qui ont créés ces lois criminelles pour leurs propres bénéfices.

Le complexe militaro-industriel vole les brevets les plus intéressant (comme ceux de Nikola Tesla par exemple) pour développer des technologies ultra-secrètes pour leurs fins personnelles, ne laissant filtrer qu’au compte goutte les inventions dans le domaine Civil. Et je ne parle même pas des découvertes faites lors de la rétro-ingénierie des engins extra terrestres crashés sur Terre…

L’industrie pharmaceutique ment sur les dangers des produits qu’ils nous vendent tout en créant des terrains propices pour développer des maladies pour avoir plus de clients (exemple de la vaccination).

L’industrie pétrolière utilisent aussi les brevets pour enterrer les technologies d’énergie libre et gratuite (tout en tuant les inventeurs qu’ils n’arrivent pas à acheter).

On pourrait continuer cette liste tous ensemble pendant des semaines tellement la liste des secrets est longue…

J’ai passé, tout comme vous, des années sur les bancs de l’école à perdre mon temps à apprendre 70% de choses fausses (car les vraies informations sont secrètes). Imaginez ce qu’on aurait pu faire de tout ce temps à apprendre de vrais choses et les mettre en pratique !

Comment serait le monde sans aucun secret ?

Penchons nous un instant sur l’idée d’un monde sans secret. Comment serait le monde si les secrets étaient interdits et qu’une loi les considérerait comme pouvant être un crime contre l’Humanité ?

Le ciel serait bleu et calme, sans aucun chemtrail ni avion bruyant dans le ciel.

Les routes et les voitures ont disparues laissant place à la nature.

Les voyages sur Terre ne coûteraient quasiment rien (pas d’essence, énergie du point zéro et anti-gravité) et se feraient en quelques minutes, donc les frontières n’auraient plus aucun sens et auraient sans doute disparues.

 

Cela élimine aussi la pollution et donc cela impacte aussi sur les problèmes de santé qui sont liés a la pollution.

On aurait plus besoin de frontières ni d’États (encore des économies), ni d’une armée pour chaque pays, une seule armée pour toute l’Humanité, non pas pour faire des guerres mais pour maintenir la paix si besoin, partout sur Terre.

Qui dirigerait cette armée (et la planète) me direz vous ?

Tout simplement le peuple, la démocratie, la vraie, c’est a dire sans AUCUN LEADER, directement via des systèmes de prises de décision démocratiques.

Quand tous les secrets auront été exposés, les Humains ne voudront plus d’Élus pour les représenter et prendre les décisions à leur place.

 

Les gens ne seraient plus malades, et s’ils l’étaient ils seraient soignés gratuitement et rapidement grâce aux technologies qui sont pour le moment gardées secrètes car trop efficaces.

Certains me diront, oui mais alors il y aurait trop d’humains sur Terre.


Mensonges sur le sujet de la surpopulation mondiale.

le mensonge de la surpopulation mondiale que le Nouvel Ordre Mondial (la Cabale) veut nous faire avaler de force pour justifier son plan diabolique d’extermination de 90% de la population mondiale.

Pourquoi ce sujet de la surpopulation mondiale est l’un des plus important ?

Réponse :
Car toute l’idéologie et les actions criminelles du Nouvel Ordre Mondial en découlent :
– campagnes de vaccinations  / stérilisations
– OGM / Monsanto pour tuer les gens et tenir la production alimentaire mondiale en otage
– chemtrails
– accès a la médecine pour les plus pauvres et retrait des découvertes médicales importantes
– énergies fossiles / complexe pétrolier (je développerai plus loin)
– élévation spirituelle de la population mondiale (vous ne voyez pas le lien c’est normal je vais développer plus loin)
– complexe militaire / guerres

Toute leur argumentation est basée sur un énorme mensonge, celui de la surpopulation mondiale.

Ce mensonge est partout, TV, scientifiques bidons, politiciens, religions, manuels scolaires… Il est aussi lié a d’autres mensonges comme celui du réchauffement climatique (on sait que toutes les planètes du système solaire sont actuellement en réchauffement).

Il est tellement partout que même des gens biens et intelligents sont convaincus qu’il y a effectivement une surpopulation mondiale.

Cela est faux, et il faut absolument comprendre pourquoi c’est faux et pourquoi on veut nous faire croire cela.

La vérité est la suivante :

D’un point de vue Énergétique, l’augmentation de la population mondiale est incompatible avec l’énergie fossile et payante.
L’augmentation de la population mondiale signifie OBLIGATOIREMENT de relâcher dans le domaine publique les énergies gratuites (énergie du point zéro qui est actuellement utilisée par l’armée américaine dans les black projects et d’autres découvertes il y a 100 ans par Nicolas Tesla et dont les brevets sont détenus et gardés par des compagnies pétrolières).

 

Si le nouvel ordre mondial veut continuer à tenir nos vies dans leur mains (couper le courant si on est pas sage / riche), il faut absolument continuer à utiliser des énergies fossiles.

Quand Nicolas Tesla a créé son antenne qui récupérait l’électricité de la stratosphère pour la diffuser sans fil a plus de 100 kms autour de son antenne, son financier JP Morgan lui a demandé : « ou est ce qu’on met le compteur ? », ce a quoi Nicolas Tesla lui a répondu : « Impossible de mettre un compteur car l’énergie est diffusée partout gratuitement ».

Résultat évidement : financement coupé, antenne détruite laboratoire brûlé, normal JP Morgan avait investit dans les mines de cuivres, il avait acheté tout le cuivre pour être le seul a pouvoir répondre à l’appel d’offre du gouvernement américain pour créer les lignes du premier réseau électrique qui serait du coup devenu totalement inutile avec l’invention de Tesla

 

Que faut il pour vivre ?
De l’eau, un toit, des aliments et de l’énergie pour se chauffer ou se refroidir selon le climat.

80% de la planète est recouverte d’eau donc inhabité par les humains, et sur les 20% de terres émergées 95% ne sont pas habités par les humains (déserts et végétation). C’est uniquement a certains endroits, dans les villes ou la Cabale a amassé ses esclaves pour qu’ils soient prêt de leur unité de production (travail) que le problème de la surpopulation existe.

Hors l’histoire a prouvée qu’à partir de rien (le désert, du sable et des cailloux), on peut tout faire (exemple: Las Vegas).

Énergie + Eau + Humains = on peut tout faire
…car la Terre procure le reste (nourritures et matières premières).

Il faut juste de l’énergie et de la technologie qu’on maîtrise déjà (usine de désalinisation) pour irriguer n’importe que désert pour en faire un jardin d’abondance.
Je vous rappel que l’eau est inépuisable et que 80% de la Terre en est recouverte. Un tuyau, une usine de désalinisation et c’est fini !

Si Monsanto n’existait pas, les graines seraient gratuites, donc vous pouvez faire pousser n’importe quoi n’importe ou. Tout réside dans l’énergie et dès lors qu’elle est gratuite (et forcement par la même occasion elle sera non polluante), vous ne manquez de rien de vital.

Prenez un instant google earth et allez vous balader en Afrique ou au Nevada ou au nouveau Mexique, ou en Arizona, ou en Russie, ou en Australie, ou en Chine, ou en Inde et regardez si vous voyez beaucoup de monde ?


EN CONCLUSION

La Terre n’a jamais été le but final de notre civilisation. C’est un nid.

Quand l’oisillon grandit, il doit prendre son envol. l’Univers est infini, tout comme la vie.

Les planètes ne nous appartiennent pas, nous en sommes juste les gardiens (et on est mauvais dans ce rôle actuellement), la propriété est une illusion, nous ne sommes pas la première civilisation a avoir grandi ici, ni la dernière.

De nouveaux systèmes verront leur émergence partout sur la planète, nous ne travaillerons plus que quelques heures par semaine pour le bien de la communauté au lieu de travailler comme des esclaves pour nourrir ce système complètement fou.

L’argent disparaîtra petit à petit, avec une période de transition, mais il finira par disparaître totalement car il sera devenu totalement inutile.

L’abondance remplacera la rareté.

Le fait que de plus en plus de personnes parlent du revenu universel, est la preuve que nous avons déjà avancer dans cette transition.

D’un point de vue spirituel, le fait de connaître enfin nos origines et les interventions qui ont eu lieu sur Terre pour nous séparer (création des langages, des religions…), fera que l’Humanité va se rassembler, s’unifier, apprendre à se découvrir et à s’aimer malgré nos différences.

Cela sera d’autant plus facile lors qu’enfin nous serons en contact avec d’autres civilisations d’autres planètes (le secret le mieux gardé actuellement au monde), nous aurons beaucoup plus de facilité à nous unir en temps que peuple Humain quand nous aurons l’officialisation à l’échelle planétaire de ces contacts.

D’un point de vue technologique et industriel, imaginez le gain de temps et d’énergie !!!

Plus besoin de réinventer la roue !!!

Plus besoin qu’un ingénieur en Chine passe 5 ans a comprendre comment un ingénieur en Russie a réussi a créer son invention. Un email et il aura les plans. C’est la puissance de la collaboration.

Au lieu de perdre 5 ans à trouver comment l’autre a fait, il utilise ses 5 ans pour améliorer le système ou en crée un nouveau sur les bases de ceux déjà créé par les autres.

Le prix de tous les objets que nous utilisons fera une chute vertigineuse car dans le prix actuel, il y a la protection des marques, des brevets, réinvention de la roue, marketing pour faire croire que notre produit est meilleur que l’autre, etc…

Le temps libre nous permettra d’étudier les arts, d’apprendre des choses justes et utiles pour tous.

Bref nous serions dans un véritable paradis si tous ces secrets disparaissaient de la surface de la Terre.

 C’est pour cela que j’exposerai jusqu’à mon dernier souffle terrien tous les mensonges qui nous maintiennent en esclavage.

Car la vérité nous libérera aussi certainement que ce sont tous ces mensonges, tous ces secrets, qui nous ont maintenu en esclavage.

Le secret est un crime, et ceux qui les gardent sont des criminels. Toujours les mêmes 1%…

 

 

Nouvelle en développement:Le Japon s’apprête à inonder le Pacifique avec 1 million de tonnes d’effluent radioactif

Le Japon s’apprête à inonder le Pacifique avec 1 million de tonnes d’eau contaminée par la centrale de Fukushima.

Des millions de tonnes d’eau radioactive sont stocké près de la centrale.

 Le gouvernement japonais est pressé par des experts de rejeter progressivement de l’eau radioactive dans l’océan Pacifique … L’eau est stockée sur le site dans environ 900 grands réservoirs complètement remplis et qui pourrait se déverser si une autre catastrophe majeure frappait le site. Le gouvernement a été supplié de donner l’autorisation de relâcher l’eau dans l’océan … Les pêcheurs locaux sont extrêmement hésitants sur cette solution … Fumio Haga, un pêcheur, a déclaré: « Les gens fuiraient le poisson de Fukushima dès que l’eau serait libérée ».

…à perte de vue!

Actuellement, la quantité d’eau radioactive à Fukushima continue de croître de 150 tonnes par jour.
 Les réacteurs sont irrémédiablement endommagés, et l’eau de refroidissement doit être constamment pompée pour éviter leur surchauffe. 
Cette eau capte la radioactivité avant de s’échapper des chambres de confinement endommagées et de se rassembler dans les sous-sols … «Notre effort de récupération jusqu’à maintenant s’effondrerait immédiatement si l’eau était libérée», a dit Yuichi Manome, fermier d’Iwaki.

Sources nombreuses: Daily Mail, 

NewsWeek

Independant

Metro UK

 

Alerte Fukushima:Des déchets radioactifs à perte de vue sur l’ensemble des sites

Le vaste chantier de décontamination à Fukushima engendre une énorme quantité de déchets radioactifs. Les autorités en attendent 22 millions de mètres cubes après incinération des déchets organiques. D’ici 2021, 15,2 millions de mètres cubes devraient être entreposés « provisoirement » sur un site de 16 km2qui entoure la centrale accidentée, sur les communes d’Ôkuma et Futaba. En attendant, ces déchets s’entassent un peu partout, parfois à perte de vue.

 

L’Acronique de Fukushima a publié, il y a un peu plus d’un an, un reportage sur toute la chaîne de gestion de ces déchets, avec des photos et des vidéos. Greenpeace Japon vient de mettre en ligne des images de ces déchets vus du ciel : La première vidéo en japonais est visible sur Youtube, la seconde en allemand est visible ici.

 Une note en anglais de Greenpeace fait aussi le point sur les déchets radioactifs.

 La décontamination, presque terminée officiellement, sauf dans les zones dites de « retour difficile », ne concerne que les zones habitées qui deviennent des oasis au milieu des montagnes et des forêts qui couvrent 75% du territoire de la province de Fukushima. La décontamination de petites zones dans les territoires les plus contaminés est prévue pour ne pas rayer de la carte deux communes, même si les habitants ne rentreront pas. L’obstination de la reconquête, jusqu’à l’absurde.

 

 

Dinosaure:découverte fantastique d’un dinosaure au plumage arc-en-ciel

L’analyse microscopique d’un fossile vieux de 160 millions d’années laisse à penser que le plumage coloré du dinosaure Caihong juji ressemblait à celui de certaines espèces d’oiseaux actuelles comme les colibris.

Les restes de ce dinosaure de la taille d’un canard ont été mis au jour en Chine par un agriculteur. Il présentait une tête et une poitrine recouvertes de plumes brillantes.

Son nom latin, Caihong juji , signifie « arc-en-ciel avec une grande crête ».

Ses plumes irisées devaient avoir un éclat métallique et changeaient probablement de couleur lorsqu’elles étaient observées sous différents angles.

« L’état de préservation de ce spécimen est incroyable. Nous étions très excités lorsque nous avons réalisé le niveau de détail que nous pouvions apercevoir dans les plumes », ajoute le paléontologue Chad Eliason.

Il est même possible de voir l’empreinte laissée par les cellules mélanosomes qui contiennent les pigments qui donnent aux animaux leurs couleurs. Le pigment s’est dégradé depuis longtemps, mais les scientifiques ont pu retracer l’apparence du dinosaure à partir de la structure cellulaire.

Le crâne du Caihong ressemblait à celui du Velociraptor . Il avait également une crête osseuse au milieu de sa tête.

Cette découverte soulève des questions sur l’évolution de l’irisation, propriété qui permet de disperser la lumière en rayons ayant les couleurs de l’arc-en-ciel.

Ce type de plumage était peut-être utilisé pour attirer les partenaires amoureux, tout comme les paons utilisent leur queue colorée.


Présentation d’un dinosaure  extraordinaire

 

Au cours des dix dernières années, les dinosaures théropodes du Jurassique moyen-tardif Yanliao Biota ont offert de rares aperçus de l’évolution paravienne précoce et en particulier de l’origine des oiseaux. Le premier théropode non-scansorioptérygide de Yanliao découvert a été Anchiornis huxleyi, et depuis, plusieurs autres espèces extrêmement similaires ont également été rapportées. Caihong juji,  un spécimen de Yanliao récemment découvert, présente un éventail de caractéristiques ostéologiques, de caractéristiques de plumage et de morphologies putatives de mélanosomes qui n’avaient pas été observées auparavant chez d’autres Paraves. Le nom  Caihong  vient du mandarin ‘Caihong’ (arc-en-ciel). Le nom spécifique,  juji, vient du mandarin «ju» (grand) et «ji» (crête), se référant aux crêtes lacrymales proéminentes de l’animal.

L’holotype (PMoL-B00175) est un petit squelette articulé avec des tissus mous fossilisés, conservé dans une plaque et une dalle, collecté par un fermier local du comté de Qinglong, province du Hebei, en Chine, et acquis par le Musée paléontologique du Liaoning en février. 2014. Le spécimen (estimé à environ 400 mm de longueur totale du corps avec une masse corporelle de ~ 475 g) présente les autapomorphies suivantes chez Paraves: accessoire fenestra posteroventral à fenestra promaxillary, lacrymal avec crêtes orientées dorsolatérale proéminentes, dentary robuste avec antérieure pointe dorsoventrale plus profonde que sa section médiane et son ilium court.

Caihong juji  diffère d’  Anchiornis huxleyi  en ce qu’il a un crâne peu profond avec un long museau, un membre antérieur proportionnellement court et un avant-bras proportionnellement long. Caihong  ressemble aussi aux troodontides basaux et, dans une moindre mesure, aux dromaeosauridés basaux des dents (les dents antérieures sont minces et serrées, mais les dents moyennes et postérieures sont plus grosses et plus espacées et les dentelures sont absentes dans le prémaxillaire et le maxillaire antérieur).

Nanostructures plaquettaires sur le corps de  Caihong juji et les mélanosomes dans les plumes iridescentes existantes (Hu, et al., 2018)

Les plumes sont bien conservées sur le corps, mais dans certains cas, elles sont trop densément conservées pour présenter à la fois des caractéristiques morphologiques grossières et fines. Les plumes de contour sont proportionnellement plus longues que celles des autres théropodes non-avialan connus. Les plumes de la queue ressemblent à celles de l’ archæoptéryx,  et le trinfontidé  Jinfengopteryx a  de grandes rectrices attachées à chaque côté de la série caudale formant une queue en forme de fronde, une caractéristique qui a été suggérée pour représenter une synapomorphie pour les Avialae.

Mais, la caractéristique la plus remarquable observée à  Caihong,  est la présence de certaines nanostructures conservées dans la tête, la poitrine et des parties de sa queue, qui ont été identifiées comme des mélanosomes. Ils sont longs, plats et organisés en feuilles, avec un motif similaire à ceux des plumes de gorge iridescentes des colibris.

Recouvert comme un deinonychosaure basal,  Caihong  montre les premières plumes asymétriques et les avant-bras proportionnellement longs dans le registre des fossiles du théropode, ce qui indique des différences locomotrices entre les paraviens jurassiques proches et a des implications pour comprendre l’évolution des caractéristiques liées au vol.

Les références:

Hu, et al. Un dinosaure jurassique à crête osseuse avec une évidence de plumage irisé souligne la complexité de l’évolution paravienne précoce. Nature  (2018)  doi : 10.1038 / s41467-017-02515-y

Godefroit, P. et al. Un dinosaure aviaire du Jurassique de Chine résout l’histoire phylogénétique précoce des oiseaux. Nature  498 , 359-362 (2013).

 

 

Les trois dernières années sont les plus chaudes jamais enregistrées

Le réchauffement climatique s’est poursuivi en 2017, faisant des trois dernières années les plus chaudes jamais enregistrées depuis le début des relevés météorologiques au XIXe siècle, a annoncé jeudi l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

2017 est cependant « l’année la plus chaude sans un phénomène El Niño », précise l’agence spécialisée de l’Organisation des Nations unies (ONU).

Ainsi, malgré l’absence de ce phénomène, la température en 2017 s’est située 1,1 °C au-dessus des niveaux préindustriels. La température à la surface du globe en 2016 était la plus chaude jamais enregistrée, avec 1,2 °C de plus qu’à l’époque préindustrielle. En 2015, elle la dépassait de quelque 1,1 °C.

Parmi les événements climatiques majeurs de 2017 figurent plusieurs ouragans qui ont frappé les Caraïbes et les États-Unis, tandis que la banquise arctique a connu en fin d’année son niveau le plus bas au milieu de l’hiver et que les barrières de corail tropicales ont pâti de températures élevées de l’eau.

« La température record devrait attirer l’attention des dirigeants mondiaux, y compris du président Trump, sur l’ampleur et l’urgence des risques que les changements climatiques font subir aux populations, riches et pauvres, dans le monde », a estimé Bob Ward, du Grantham Research Institute on Climate Change de Londres.

Lors l’accord de Paris en 2015, la communauté internationale s’est engagée à contenir le réchauffement « bien en deçà » de 2 °C. Donald Trump, sceptique sur la réalité du changement climatique, a retiré les Etats-Unis de l’accord, estimant qu’il détruirait des emplois industriels.

Dix-sept des 18 années les plus chaudes répertoriées depuis le début des relevés météorologiques, au XIXe siècle, se sont produites depuis 2000, confirmant l’impact des gaz à effet de serre sur les températures, affirme l’OMM.

L’OMM utilise notamment les données de l’Administration américaine pour les océans et l’atmosphère (NOAA), de l’Administration américaine pour l’aéronautique et l’espace (Nasa), du Centre Hadley du Service météorologique britannique, du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT) et du Service météorologique japonais.

 

Espèce éteinte:Le Wakaleo schouteni, une nouvelle espèce de lions marsupiaux

Les restes fossilisés d’un crâne découverts dans le nord-est de l’Australie appartiennent à une nouvelle espèce animale de la famille aujourd’hui disparue des lions marsupiaux, ont établi des paléontologues australiens.

Dessin artistique d’un wakaleo

 

 

La bête a été nommée  Wakaleo schouteni  par les paléontologues de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud.

Elle avait la taille d’un chien et pesait environ 23 kg, ce qui équivaut au cinquième du poids de la plus grosse espèce connue de lions marsupiaux, leThylacoleo carnifex , qui pouvait peser jusqu’à 130 kg.

Il y a au moins 18 millions d’années, peut-être même jusqu’ à 23 millions d’années, le  Wakaleo schouteni  vivait dans des forêts chaudes et humides. Ses membres antérieurs robustes laissent à penser qu’il pouvait chasser des opossums, des lézards et d’autres petites proies.

C’est la dixième espèce de la famille des  Thylacoleonidae  identifiée à ce jour, et l’une des plus anciennes. Ces carnivores, dont la taille variait entre celle du raton laveur et celle du léopard, transportaient leurs petits dans une poche comme le font les kangourous et les koalas.

Cette famille comprend aujourd’hui des espèces carnivores d’Australie. Selon les paléontologistes, deux de ces espèces de lions étaient déjà présentes sur le territoire australien dans l’Oligocène il y a 25 millions d’années.

Outre le  Wakaleo schouteni , il y avait aussi le  Wakaleo pitikantensis, identifié en 1961, qui était légèrement plus petit.

Des dents bien distinctes

Contrairement à d’autres prédateurs à dents pointues, les lions marsupiaux ont développé une dentition permettant de trancher à l’horizontale : une dent du bas s’étirait le long de la mâchoire de chaque côté, et son bord tranchant pouvait atteindre l’équivalent de quatre dents normales. « Une dent supérieure s’étendait également, ce qui donnait à ce lion marsupial une morsure semblable à celle d’un coupe-boulon », explique la paléontologue Anna Gillespie.

L’espèce nouvellement identifiée vivait avant l’apparition de cette caractéristique dentaire particulière. Elle possédait le même nombre de dents que les premiers marsupiaux, et une dent légèrement allongée s’alignait devant les molaires.

Les espèces qui viendront après le  Wakaleo schouteni  seront plus imposantes et leurs dents seront encore plus longues et plus coupantes.