Photos et vidéo du jour:Le vélo est la mort lente de la planète

 

Le vélo est la mort lente de la planète.

Le directeur général d’Euro Exim Bank Ltd. a fait réfléchir les économistes lorsqu’il a déclaré :

« Un cycliste est une catastrophe pour l’économie du pays : il n’achète pas de voitures et n’emprunte pas d’argent pour acheter. Il ne paie pas les polices d’assurance. Il n’achète pas de carburant, ne paie pas l’entretien et les réparations nécessaires. Il n’utilise pas de parking payant Il ne cause pas d’accidents graves Il n’a pas besoin d’autoroutes à plusieurs voies Il ne grossit pas.
Les personnes en bonne santé ne sont ni nécessaires ni utiles pour l’économie. Ils n’achètent pas de médicaments. Ils ne vont pas dans les hôpitaux ou les médecins. Rien n’est ajouté au PIB du pays (produit intérieur brut).
Au contraire, chaque nouveau restaurant McDonald’s crée au moins 30 emplois : 10 cardiologues, 10 dentistes, 10 diététiciens et nutritionnistes, et bien sûr + des personnes qui travaillent dans le restaurant lui-même. »

Choisissez bien : cycliste ou McDonald’s ? Cela vaut la peine d’être considéré.

C’est un excellent moyen de garder un système immunitaire fort et de vivre plus longtemps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut même pratiquer du vélo aquatique
On peut même pratiquer du vélo aquatique

 


SOUTENEZ MICHELDUCHAINE.COM EN VISITANT SA BOUTIQUE EN LIGNE:

Sur ce lien que vous pourriez partager…svp:Vintage par Michel

 

 

 

 

 

 

Les photos mexicaines du jour et vidéo:le 8 avril 2016 des webcams de Mexico enregistraient une « entité volante inconnue »

Photo 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 2

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo 3

 

 

 

 

 

 

 

 

Ceci n’est pas sans rappeler l’affaire du Mothman ,il y a plusieurs années!

Bien entendu,l’humanité n’aura pas le temps de comprendre  même 1% des secrets du monde qui l’entoure avant de disparaître!


Supportez Michel Duchaine en visitant sa boutique web afin de lutter contre la censure médiatique

 

…en cliquant sur ce lien: VINTAGE par MICHEL

 

 

 

Vie extraterrestre:Les scientifiques pensent avoir détecté des émissions radio d’un monde extraterrestre

Les scientifiques ont peut-être détecté pour la première fois des émissions radio d’une planète en orbite autour d’une étoile au-delà de notre soleil.

Les astronomes à l’origine de la nouvelle recherche ont utilisé un radiotélescope aux Pays-Bas pour étudier trois étoiles différentes connues pour héberger des exoplanètes . Les chercheurs ont comparé ce qu’ils ont vu aux observations de Jupiter, diluée comme si elle était vue depuis un système stellaire à des dizaines d’années-lumière. Et un système stellaire s’est démarqué: Tau Boötes, qui contient au moins une exoplanète. Si la détection tient, elle pourrait ouvrir la porte à une meilleure compréhension des champs magnétiques des exoplanètes et donc des exoplanètes elles-mêmes, espèrent les chercheurs.

« Nous présentons l’un des premiers indices de détection d’une exoplanète dans le domaine de la radio », a déclaré Jake Turner, astronome à l’Université Cornell et auteur principal de la nouvelle recherche, dans un communiqué . « Nous plaidons pour une émission par la planète elle-même. De par la force et la polarisation du signal radio et du champ magnétique de la planète, il est compatible avec les prévisions théoriques. »

Cependant, Turner et ses collègues ne sont pas encore sûrs que le signal qu’ils ont détecté vient vraiment de la planète, surnommé Tau Boötes b; les chercheurs ont appelé à des observations supplémentaires du système, qui se trouve à environ 51 années-lumière de la Terre dans la constellation de Boötes .

La nouvelle recherche a en fait commencé à Jupiter ; les chercheurs avaient précédemment étudié les émissions radio de cette planète, puis ajusté ces mesures pour refléter l’effet qu’ils attendaient de la proximité de l’étoile hôte et de la distance de la Terre sur leurs observations d’une exoplanète.

Ensuite, les scientifiques ont consulté les observations faites en 2016 et 2017 par le Low Frequency Array (LOFAR) aux Pays-Bas. En plus du signal potentiel de Tau Boötes b, les chercheurs rapportent également qu’ils ont peut-être capté un signal de l’étoile Upsilon Andromedae ou de sa planète, mais que la détection était encore plus faible que celle de Tau Boötes b.

Les chercheurs s’intéressent à la détection des émissions radio des planètes, car ces informations peuvent aider les scientifiques à déchiffrer ce qui se passe dans les champs magnétiques des mêmes mondes. Ces champs magnétiques , à leur tour, influencent les conditions à la surface de la planète – le champ magnétique de la Terre protège l’atmosphère qui fait du monde un où nous pouvons survivre, par exemple. De tels champs magnétiques peuvent également informer les scientifiques sur d’autres qualités d’un monde, comme sa structure et son histoire.

 

 

La représentation par un artiste de l’exoplanète Tau Boötes b montre un champ magnétique, qui peut provoquer les émissions radio que les scientifiques pensent avoir détectées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais jusqu’à présent, étudier directement ces champs magnétiques a été difficile à gérer pour les scientifiques, malgré le fait que presque toutes les planètes de notre système solaire en ont eu un à un moment de son histoire. D’où l’intérêt d’utiliser les émissions radio comme intermédiaire.

«Nous avons appris de notre propre Jupiter à quoi ressemble ce type de détection», a déclaré Turner. « Nous sommes allés le chercher et nous l’avons trouvé. »

Mais ce n’est que le début de l’histoire, pas la fin, a-t-il souligné, car les émissions radio pourraient encore provenir des étoiles ou d’une autre source au lieu de la planète. « Il reste une certaine incertitude sur le fait que le signal radio détecté provient de la planète. Le besoin d’observations de suivi est critique. »

La recherche est décrite dans un article qui sera publié par la revue Astronomy & Astrophysics et est déjà disponible à la lecture en ligne.

Le réseau de radiotélescopes géants LOFAR sera utilisé, entre autres, pour observer de près des trous noirs géants comme celui au cœur de la galaxie active Cygnus A (représentée ici), qui est à environ 700 millions d'années-lumière de la Terre.
Le réseau de radiotélescopes géants LOFAR sera utilisé, entre autres, pour observer de près des trous noirs géants comme celui au cœur de la galaxie active Cygnus A (représentée ici), qui est à environ 700 millions d’années-lumière de la Terre. Cette image de LOFAR montre des jets de plasma du trou noir qui s’étendent sur 2000 années-lumière du noyau de Cygnus A.

 

 

 

 

 

Astronomie:Le plus gros astéroïde de 2021 arrive ce mois-ci

Même si cet objet céleste ne représente pas une grande menace pour la Terre pendant ce survol ou dans un avenir prévisible, la NASA le désigne déjà comme le plus gros, mais aussi le plus rapide astéroïde qui se déplacera dans notre ciel cette année.

 

Un astéroïde dix fois plus haut que le Stade olympique de Montréal

Un énorme astéroïde, nommé 2001 FO32 par la NASA, survolera la Terre ce mois-ci. En orbite autour du Soleil tous les 810 jours environ, il se déplace de l’intérieur de l’orbite de Mercure et traverse l’orbite terrestre. Quand c’est le cas, notre planète se trouve souvent de l’autre côté du Soleil. Mais parfois, nous en sommes plus proches. Ainsi, sur la base des enregistrements de la NASA, nous assisterons le 21 mars 2021 à la rencontre la plus proche jamais vue avec l’astéroïde 2001 FO32. Son dernier rapprochement remonte au début des années 1900. Et il ne se rapprochera plus de la Terre dans un avenir proche, du moins pas avant l’année 2200.

Ce corps céleste d’un kilomètre de large est connu depuis près de 20 ans et près d’une centaine d’autres d’astéroïdes répertoriés par la NASA devraient aussi survoler la Terre d’ici la fin de l’année 2021. D’une largeur estimée à 1,1 km, 2001 FO32 se démarque pourtant comme étant le plus gros astéroïde connu à nous avoir survolés cette année. Il pourrait même mesurer jusqu’à 1,7 km de large, d’après les enregistrements astronomiques des deux dernières décennies. À titre de comparaison, cela signifie qu’il est environ deux fois plus haut que la tour CN de Toronto ou dix fois plus haut que le Stade olympique de Montréal. Et sur les quelque 25 000 astéroïdes géocroiseurs que nous connaissons, seulement trois et demi pour cent d’entre eux mesurent plus d’un kilomètre. Cela place 2001 FO32 comme un spécimen exceptionnel.

D’autant plus qu’il est également celui qui se déplacera le plus rapidement cette année. Alors que la plupart des astéroïdes se contentent de nous « accompagner » en voyageant à moins de 10 km/s, 2001 FO32 nous dépassera à une vitesse de 34,4 km par seconde, soit près de 124 000 kilomètres par heure.

 

 

 

 

 

 

 

Crédit: NASA CNEOS

Peu de chances de collision avec la Terre

Même si certains l’ont qualifié de « potentiellement dangereux », 2001 FO32 ne représente pas une grande menace pour la Terre. En effet, lorsque l’astéroïde nous croisera le 21 mars 2021, son approche la plus près se fera à plus de deux millions de kilomètres. C’est plus de cinq fois la distance de la Terre à la Lune. Le moment exact de sa position la plus proche est indiqué sur le graphique ci-dessous. Il se trouvera à plus de deux millions de kilomètres de nous et aura déjà dépassé l’orbite terrestre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit: NASA CNEOS

Au cours des 20 dernières années, les astronomes ont observé cet astéroïde à de nombreuses reprises. Ils connaissent si bien son orbite que le taux d’incertitude dans son approche la plus près, deux millions de kilomètres, est infime, puisqu’il ne s’agit que de 330 kilomètres. À titre de comparaison, si la Terre avait la taille d’un ballon de basket-ball, l’astéroïde aurait celle d’un petit grain de sable et en serait plus éloigné que la longueur d’un terrain de football (environ 120 mètres).

Étant donné que la Terre a déjà fait le tour du Soleil environ quatre milliards et demi de fois, elle a amplement prouvé sa capacité à se tenir éloignée des astéroïdes dangereux. Selon la NASA, il n’y aurait donc pas de collisions avec des astéroïdes connus pour au moins les 100 prochaines années.

Depuis le début de l’année 2021, ce sont plus de 500 nouveaux astéroïdes géocroiseurs qui ont été repérés. Bien que certains d’entre eux mesurent seulement une centaine de mètres de large, ils ont pour la plupart été détectés bien au-delà de la Lune. Quant aux plus proches, ils mesurent généralement dix mètres de moins en largeur. Bien qu’ils puissent se rapprocher de très près, voire intercepter notre planète, ceux-ci sont trop petits pour présenter un danger et exploseraient de toute façon assez loin dans l’atmosphère. Si l’année dernière était prolifique en matière de découverte d’astéroïdes – près de 3000 ont été trouvés en 2020 – l’année actuelle le sera encore plus avec quelques milliers d’autres qui seront probablement trouvés avant de quitter 2021.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici comment fut inventé le peuple juif

Les Juifs forment-ils un peuple ? A cette question ancienne, un historien israélien,  Shlomo Sand , apporte une réponse nouvelle. Contrairement à l’idée reçue, la diaspora ne naquit pas de l’expulsion des Hébreux de Palestine, mais de conversions successives en Afrique du Nord, en Europe du Sud et au Proche-Orient. Voilà qui ébranle un des fondements de la pensée sioniste, celui qui voudrait que les Juifs soient les descendants du royaume de David et non — à Dieu ne plaise ! — les héritiers de guerriers berbères ou de cavaliers khazars [a].

Le récit officiel

Tout Israélien sait, sans l’ombre d’un doute, que le peuple juif existe depuis qu’il a reçu la Torah (1) dans le Sinaï, et qu’il en est le descendant direct et exclusif. Chacun se persuade que ce peuple, sorti d’Égypte, s’est fixé sur la « terre promise », où fut édifié le glorieux royaume de David [b] et de Salomon, partagé ensuite en royaumes de Juda et d’Israël. De même, nul n’ignore qu’il a connu l’exil à deux reprises : après la destruction du premier temple, au VIe siècle avant J.-C., puis à la suite de celle du second temple, en l’an 70 après J.C.

S’ensuivit pour lui une errance de près de deux mille ans : ses tribulations le menèrent au Yémen, au Maroc, en Espagne, en Allemagne, en Pologne et jusqu’au fin fond de la Russie, mais il parvint toujours à préserver les liens du sang entre ses communautés éloignées. Ainsi, son unicité ne fut pas altérée. A la fin du XIXe siècle, les conditions mûrirent pour son retour dans l’antique patrie. Sans le génocide nazi, des millions de Juifs auraient naturellement repeuplé Eretz Israël (« la terre d’Israël ») puisqu’ils en rêvaient depuis vingt siècles.

Vierge, la Palestine attendait que son peuple originel vienne la faire refleurir. Car elle lui appartenait, et non à cette minorité arabe [c], dépourvue d’histoire, arrivée là par hasard. Justes étaient donc les guerres menées par le peuple errant pour reprendre possession de sa terre ; et criminelle l’opposition violente de la population locale.

D’où vient ce fantasme ?

D’où vient cette interprétation de l’histoire juive ? Elle est l’œuvre, depuis la seconde moitié du XIXe siècle, de talentueux reconstructeurs du passé, dont l’imagination fertile a inventé, sur la base de morceaux de mémoire religieuse, juive et chrétienne, un enchaînement généalogique continu pour le peuple juif. L’abondante historiographie du judaïsme comporte, certes, une pluralité d’approches. Mais les polémiques en son sein n’ont jamais remis en cause les conceptions essentialistes élaborées principalement à la fin du XIXe siècle et au début du XXe.

Lorsque apparaissaient des découvertes susceptibles de contredire l’image du passé linéaire, elles ne bénéficiaient quasiment d’aucun écho. L’impératif national, telle une mâchoire solidement refermée, bloquait toute espèce de contradiction et de déviation par rapport au récit dominant. Les instances spécifiques de production de la connaissance sur le passé juif — les départements exclusivement consacrés à l’« histoire du peuple juif », séparés des départements d’histoire (appelée en Israël « histoire générale ») — ont largement contribué à cette curieuse hémiplégie. Même le débat, de caractère juridique, sur « qui est juif ? » n’a pas préoccupé ces historiens : pour eux, est juif tout descendant du peuple contraint à l’exil il y a deux mille ans.

Ces chercheurs « autorisés » du passé ne participèrent pas non plus à la controverse des « nouveaux historiens », engagée à la fin des années 1980. La plupart des acteurs de ce débat public, en nombre limité, venaient d’autres disciplines ou bien d’horizons extra-universitaires : sociologues, orientalistes, linguistes, géographes, spécialistes en science politique, chercheurs en littérature, archéologues formulèrent des réflexions nouvelles sur le passé juif et sioniste. On comptait également dans leurs rangs des diplômés venus de l’étranger. Des « départements d’histoire juive » ne parvinrent, en revanche, que des échos craintifs et conservateurs, enrobés d’une rhétorique apologétique à base d’idées reçues.

Juifs iraniens vers 1923

Le judaïsme, religion prosélyte

Bref, en soixante ans, l’histoire nationale a très peu mûri, et elle n’évoluera vraisemblablement pas à brève échéance. Pourtant, les faits mis au jour par les recherches posent à tout historien honnête des questions surprenantes au premier abord, mais néanmoins fondamentales.

La Bible peut-elle être considérée comme un livre d’histoire ? Les premiers historiens juifs modernes, comme Isaak Markus Jost ou Leopold Zunz, dans la première moitié du XIXe siècle, ne la percevaient pas ainsi : à leurs yeux, l’Ancien Testament se présentait comme un livre de théologie constitutif des communautés religieuses juives après la destruction du premier temple. Il a fallu attendre la seconde moitié du même siècle pour trouver des historiens, en premier lieu Heinrich Graetz, porteurs d’une vision « nationale » de la Bible : ils ont transformé le départ d’Abraham pour Canaan, la sortie d’Égypte ou encore le royaume unifié de David et Salomon en récits d’un passé authentiquement national. Les historiens sionistes n’ont cessé, depuis, de réitérer ces « vérités bibliques », devenues nourriture quotidienne de l’éducation nationale.

Mais voilà qu’au cours des années 1980 la terre tremble, ébranlant ces mythes fondateurs. Les découvertes de la « nouvelle archéologie » contredisent la possibilité d’un grand exode au XIIIe siècle avant notre ère. De même, Moïse n’a pas pu faire sortir les Hébreux d’Égypte et les conduire vers la « terre promise » pour la bonne raison qu’à l’époque celle-ci… était aux mains des Égyptiens. On ne trouve d’ailleurs aucune trace d’une révolte d’esclaves dans l’empire des pharaons, ni d’une conquête rapide du pays de Canaan par un élément étranger.

Il n’existe pas non plus de signe ou de souvenir du somptueux royaume de David et de Salomon. Les découvertes de la décennie écoulée montrent l’existence, à l’époque, de deux petits royaumes : Israël, le plus puissant, et Juda, la future Judée. Les habitants de cette dernière ne subirent pas non plus d’exil au VIe siècle avant notre ère : seules ses élites politiques et intellectuelles durent s’installer à Babylone. De cette rencontre décisive avec les cultes perses naîtra le monothéisme juif.

L’exil de l’an 70 de notre ère a-t-il, lui, effectivement eu lieu ? Paradoxalement, cet « événement fondateur » dans l’histoire des Juifs, d’où la diaspora tire son origine, n’a pas donné lieu au moindre ouvrage de recherche. Et pour une raison bien prosaïque : les Romains n’ont jamais exilé de peuple sur tout le flanc oriental de la Méditerranée. A l’exception des prisonniers réduits en esclavage, les habitants de Judée continuèrent de vivre sur leurs terres, même après la destruction du second temple.

Une partie d’entre eux se convertit au christianisme au IVe siècle, tandis que la grande majorité se rallia à l’islam lors de la conquête arabe au VIIe siècle. La plupart des penseurs sionistes n’en ignoraient rien : ainsi, Yitzhak Ben Zvi, futur président de l’Etat d’Israël, tout comme David Ben Gourion, fondateur de l’Etat, l’ont-ils écrit jusqu’en 1929, année de la grande révolte palestinienne. Tous deux mentionnent à plusieurs reprises le fait que les paysans de Palestine sont les descendants des habitants de l’antique Judée (2).

A défaut d’un exil depuis la Palestine romanisée, d’où viennent les nombreux Juifs qui peuplent le pourtour de la Méditerranée dès l’Antiquité ? Derrière le rideau de l’historiographie nationale se cache une étonnante réalité historique. De la révolte des Maccabées, au IIe siècle avant notre ère, à la révolte de Bar-Kokhba, au IIe siècle après J.-C, le judaïsme fut la première religion prosélyte. Les Asmonéens avaient déjà converti de force les Iduméens du sud de la Judée et les Ituréens de Galilée, annexés au « peuple d’Israël ». Partant de ce royaume judéo-hellénique, le judaïsme essaima dans tout le Proche-Orient et sur le pourtour méditerranéen. Au premier siècle de notre ère apparut, dans l’actuel Kurdistan, le royaume juif d’Adiabène, qui ne sera pas le dernier royaume à se « judaïser » : d’autres en feront autant par la suite.

Les écrits de Flavius Josèphe ne constituent pas le seul témoignage de l’ardeur prosélyte des Juifs. D’Horace à Sénèque, de Juvénal à Tacite, bien des écrivains latins en expriment la crainte. La Mishna et le Talmud (3) autorisent cette pratique de la conversion — même si, face à la pression montante du christianisme, les sages de la tradition talmudique exprimeront des réserves à son sujet.

La victoire de la religion de Jésus, au début du IVe siècle, ne met pas fin à l’expansion du judaïsme, mais elle repousse le prosélytisme juif aux marges du monde culturel chrétien. Au Ve siècle apparaît ainsi, à l’emplacement de l’actuel Yémen, un royaume juif vigoureux du nom de Himyar, dont les descendants conserveront leur foi après la victoire de l’islam et jusqu’aux temps modernes. De même, les chroniqueurs arabes nous apprennent l’existence, au VIIe siècle, de tribus berbères judaïsées : face à la poussée arabe, qui atteint l’Afrique du Nord à la fin de ce même siècle, apparaît la figure légendaire de la reine juive Dihya el-Kahina [d], qui tenta de l’enrayer. Des Berbères judaïsés vont prendre part à la conquête de la péninsule Ibérique, et y poser les fondements de la symbiose particulière entre juifs et musulmans, caractéristique de la culture hispano-arabe.

La conversion de masse la plus significative survient entre la mer Noire et la mer Caspienne : elle concerne l’immense royaume khazar, au VIIIe siècle [a]. L’expansion du judaïsme, du Caucase à l’Ukraine actuelle, engendre de multiples communautés, que les invasions mongoles du XIIIe siècle refoulent en nombre vers l’est de l’Europe. Là, avec les Juifs venus des régions slaves du Sud et des actuels territoires allemands, elles poseront les bases de la grande culture yiddish (4).

les khazares…d’après une peinture.

Ces récits des origines plurielles des Juifs figurent, de façon plus ou moins hésitante, dans l’historiographie sioniste jusque vers les années 1960 ; ils sont ensuite progressivement marginalisés avant de disparaître de la mémoire publique en Israël. Les conquérants de la cité de David, en 1967, se devaient d’être les descendants directs de son royaume mythique et non — à Dieu ne plaise ! — les héritiers de guerriers berbères ou de cavaliers khazars. Les Juifs font alors figure d’« ethnos » spécifique qui, après deux mille ans d’exil et d’errance, a fini par revenir à Jérusalem, sa capitale.

Les tenants de ce récit linéaire et indivisible ne mobilisent pas uniquement l’enseignement de l’histoire : ils convoquent également la biologie. Depuis les années 1970, en Israël, une succession de recherches « scientifiques » s’efforce de démontrer, par tous les moyens, la proximité génétique des Juifs du monde entier. La « recherche sur les origines des populations » représente désormais un champ légitimé et populaire de la biologie moléculaire, tandis que le chromosome Y mâle s’est offert une place d’honneur aux côtés d’une Clio juive (5) dans une quête effrénée de l’unicité d’origine du « peuple élu ».

Cette conception historique constitue la base de la politique identitaire de l’Etat d’Israël, et c’est bien là que le bât blesse ! Elle donne en effet lieu à une définition essentialiste et ethnocentriste du judaïsme, alimentant une ségrégation qui maintient à l’écart les Juifs des non-Juifs — Arabes comme immigrants russes ou travailleurs immigrés.

Israël, soixante ans après sa fondation, refuse de se concevoir comme une république existant pour ses citoyens. Près d’un quart d’entre eux ne sont pas considérés comme des Juifs et, selon l’esprit de ses lois, cet Etat n’est pas le leur. En revanche, Israël se présente toujours comme l’Etat des Juifs du monde entier, même s’il ne s’agit plus de réfugiés persécutés, mais de citoyens de plein droit vivant en pleine égalité dans les pays où ils résident. Autrement dit, une ethnocratie sans frontières justifie la sévère discrimination qu’elle pratique à l’encontre d’une partie de ses citoyens en invoquant le mythe de la nation éternelle, reconstituée pour se rassembler sur la « terre de ses ancêtres ».

Écrire une histoire juive nouvelle, par-delà le prisme sioniste, n’est donc pas chose aisée. La lumière qui s’y brise se transforme en couleurs ethnocentristes appuyées. Or les Juifs ont toujours formé des communautés religieuses constituées, le plus souvent par conversion, dans diverses régions du monde : elles ne représentent donc pas un « ethnos » porteur d’une même origine unique et qui se serait déplacé au fil d’une errance de vingt siècles.

Le développement de toute historiographie comme, plus généralement, le processus de la modernité passent un temps, on le sait, par l’invention de la nation. Celle-ci occupa des millions d’êtres humains au XIXe siècle et durant une partie du XXe. La fin de ce dernier a vu ces rêves commencer à se briser. Des chercheurs, en nombre croissant, analysent, dissèquent et déconstruisent les grands récits nationaux, et notamment les mythes de l’origine commune chers aux chroniques du passé. Les cauchemars identitaires d’hier feront place, demain, à d’autres rêves d’identité. A l’instar de toute personnalité faite d’identités fluides et variées, l’histoire est, elle aussi, une identité en mouvement.

(1) Texte fondateur du judaïsme, la Torah — la racine hébraïque yara signifie enseigner — se compose des cinq premiers livres de la Bible, ou Pentateuque : Genèse, Exode, Lévitique, Nombres et Deutéronome.

(2Cf. David Ben Gourion et Yitzhak Ben Zvi, « Eretz Israël » dans le passé et dans le présent (1918, en yiddish), Jérusalem, 1980 (en hébreu) et Ben Zvi, Notre population dans le pays (en hébreu), Varsovie, Comité exécutif de l’Union de la jeunesse et Fonds national juif, 1929.

(3) La Mishna, considérée comme le premier ouvrage de littérature rabbinique, a été achevée au IIe siècle de notre ère. Le Talmud synthétise l’ensemble des débats rabbiniques concernant la loi, les coutumes et l’histoire des Juifs. Il y a deux Talmud : celui de Palestine, écrit entre le IIIe et le Ve siècle, et celui de Babylone, achevé à la fin du Ve siècle.

(4) Parlé par les Juifs d’Europe orientale, le yiddish est une langue slavo-allemande comprenant des mots issus de l’hébreu.

(5) Dans la mythologie grecque, Clio était la muse de l’Histoire.

Source : Le Monde Diplomatique 

 


NOTES

A)Le mystérieux royaume khazar a influencé notre monde moderne d’une manière dont nous n’avons pas toujours conscience.

Les Khazars n’avaient longtemps intéressé que des spécialistes de l’histoire de l’Asie centrale, comme le révèle la bibliographie d’Alan Brook. Les innombrables « chercheurs » qui pullulent aujourd’hui dans les universités américaines ont trouvé là une mine d’autant plus inépuisable qu’il s’agit d’une matière à controverses, souvent violentes, toujours passionnées: pour les uns, l’ensemble des Khazars a été converti au judaïsme et représente la quasi totalité des juifs dits « Ashkenazes » contemporains, pour les autres, seule une toute petite partie de l’aristocratie de l’empire khazar a rejoint la nouvelle religion et les juifs de la région sont de purs descendants de leurs co-religionnaires judéens. Les positions mixtes ont également d’innombrables adeptes.


Toujours est-il que la « question khazare » a opéré un débarquement tonitruant dans l’histoire contemporaine avec la polémique liée à la colonisation de la Palestine à partir de la fin du XIXe siècle.
En effet, à partir de cette période, qui correspond à l’apogée de tous les mouvements colonisateurs européens, d’immenses cohortes de juifs dits « Ashkenazim« , originaires des régions autrefois occupées par les tribus de l’empire khazar tardivement converties au judaïsme, ont déferlé sur une Palestine miraculeusement métamorphosée en « terre de leurs ancêtres« . Ils en revendiquaient la propriété au nom de la connaissance qu’ils possédaient par ouï-dire de l’existence d’un acte notarié dressé entre un extra-terrestre et d’hypothétiques ancêtres qui auraient été méchamment privés de leur héritage par de cruels centurions romains.
Dans un précédent texte, j’avais déjà montré que TOUS les premiers ministres du nouvel État surgi en terre palestinienne en 1948 étaient originaires d’Europe orientale et des régions qui correspondent à l’ex-empire khazar. Les démographes de l’actuel État hébreu n’ont trouvé qu’une seule famille, les Zinati de Pek’in, qui aurait résidé en Palestine sans aucune interruption depuis l’antiquité.

Rappel
1 – David Ben Gourion (né David Grün) 16 octobre 1886-1er décembre 1973) est né à Plonsk en Pologne dans une famille sioniste (son père, professeur d’hébreu, était un membre des Amants de Sion). Il émigre en Palestine britannique en 1906.
2 – Moshé Sharett (né Moshé Shertok) , (15 octobre 1894 – 7 juillet 1965) est né à Kherson, dans l’Empire russe (aujourd’hui en Ukraine). Il émigra en Palestine britannique en 1908.
3 – Levi Eshkol ( 25 octobre 1895- 26 février 1969) est né dans un village à proximité de la ville de Kiev , dans l’empire russe, aujourd’hui Ukraine. Il émigre en Palestine ottomane en 1914.
4 – Ygal Allon (né Ygal Païcovitch) (10 octobre 1918- 29 février 1980) est né Kfar Tabor, au pied du Mont Tavor dans l’est de la Basse Galilée d’une famille originaire de Roumanie qui émigre en Palestine en 1901.
5 – Golda Meir ( Golda Meirson, née Golda Mabovitz (3 mai 1898 -8 décembre 1978) est née à Kiev , au cœur de l’empire russe, aujourd’hui capitale de l’Ukraine. Sa famille émigre aux Etats-Unis en 1903, le couple Meirson arrive en Palestine en 1921.
6 – Yitzhak Rabin (Yitzhak Rubitzov , 1er mars 1922 – assassiné à Tel Aviv le 4 novembre 1995) est né à Jérusalem. Ses parents, Nehemiah et Rosa Rubitzov originaires d’Ukraine émigrèrent d’abord vers les Etats-Unis
7 – Menahem Volfovitz Begin (Mieczyslaw Biegun , 16 août 1913 -9 mars 1992) . Il est né à Brest-Litovsk, alors ville polonaise à majorité juive, aujourd’hui Biélorussie. Il n’arrive en Palestine qu’en 1942.
8 – Yitzhak Shamir (Yitzhak Jazernicki (15 octobre 1915…) , est né à Ruzhany, en Pologne, actuelle Biélorussie. Il émigre en Palestine en 1935.
9 – Shimon Peres (Szymon Perski ) Il est né le 2 août 1923 à Wisniew (Pologne, actuelle Biélorussie). Il émigre en Palestine en 1934.
10 – Benyamin Netanyahou (né le 21 octobre 1949 à Tel Aviv) Petit-fils d’un rabbin émigré de Lituanie en Palestine en 1920
11 – Ehud Barak (Ehud Brog, né le 12 février 1942 au kibboutz Mishmar Hasharon) Fils d’Israel Brog et d’Esther Godin, immigrés respectivement de Lituanie et de Pologne.
12 – Ariel Sharon (Ariel Scheinermann (né le 26 février 1928 à Kfar Malal en Palestine) . Son père Shmouel Scheinerman est originaire de Brest-Litovsk alors en Pologne, actuellement Biélorussie. Sa mère Véra est un médecin originaire de Mohilev en Biélorussie.
13 – Ehud Olmert ( né le 30 septembre 1945 à Binyamina en Palestine. Son père Mordechaï – né à Buguruslan en Russie, émigre en Chine en 1919, à Harbin, et arrive en Palestine en 1933.

AUTRE rappel

Lorsque les scribes judéens exilés au bord de l’Euphrate, après la conquête de la Judée par le roi Nabuchodonosor, imaginèrent l’épisode de leur fiction dans lequel un personnage mythique – Abraham – était le héros principal, ils lui prêtèrent un rêve fabuleux dans la narration intitulée Genèse.
C’est ainsi qu’au cours d’un « profond sommeil » (Gn 15,12), le héros eut « une vision » (Gn 15,1). De plus, il entendit une voix, qu’il attribua à son dieu, laquelle lui proposait une « alliance » (Gn 15,18).
« Quand le soleil fut couché, il y eut une obscurité profonde; et voici, ce fut une fournaise fumante, et des flammes passèrent entre les animaux partagés. En ce jour-là, l’Eternel fit alliance avec Abraham. » (Gn 15, 17-18)
Le dieu choisit donc de se manifester pendant le sommeil du rêveur et alors que ce dernier, avant de s’endormir, avait procédé au classique sacrifice d’animaux rituellement coupés en deux par le milieu – « partagés« , dit le texte. Il prend la précaution de décrire minutieusement son cadeau afin d’en faire saisir toute l’importance au bénéficiaire, le tout soigneusement enveloppé dans le scintillant papier-cadeau, si je puis dire, du halo impressionnant d’une « fournaise fumante » et de « flammes« , mise en scène aussi éblouissante que terrifiante, digne de tout dieu qui se respecte et soucieux de manifester sa puissance par des phénomènes impressionnants.
C’est au milieu de ce chaos météorologique rêvé que le dormeur apprend qu’il est désormais l’heureux propriétaire d’une terre qui appartenait jusqu’alors à d’autres peuples.
« Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d’Égypte jusqu’au grand fleuve, au fleuve d’Euphrate, le pays des Kéniens, des Keniziens, des Kadmoniens, des Héthiens, des Phéréziens, des Rephaïm, des Amoréens, des Cananéens, des Guirgasiens et des Jébusiens. » (Gn 15,18).
Pour comprendre le sens de la scène décrite ci-dessus, il faut s’arracher à l’avant-scène du grandiose théâtre de l’épopée et à la fascination qu’exerce sur les esprits le contenu du récit brillamment collationné et mis en forme à partir de bribes de légendes et de récits empruntés aux mythologies égyptienne et mésopotamienne et tenter de pénétrer dans les coulisses des motivations des scripteurs. Réécrits, recomposés et globalement unifiés en dépit d’un certain nombre de contradictions résiduelles, les récits mythiques ont été adaptés à la mentalité et au type d’éloquence que permettait la langue sémitique, ainsi qu’au mode de fonctionnement psychologique de la population à laquelle il était destiné.
Il n’est donc pas étonnant que les rédacteurs de la Genèse aient utilisé le stratagème d’un rêve comme véhicule de l’action de leur « dieu », ce procédé, banal à l’époque, permettait de délivrer un message d’une manière jugée convaincante par tout le monde.
L’immoralité du cadeau saute aux yeux de tout esprit normalement constitué, puisque le « dieu » transforme les Hébreux en receleurs d’un bien volé aux peuples énumérés ci-dessus. De plus, il leur permet de justifier leur vol et se fait leur complice. Le scripteur du scénario a usé de ce moyen habile de légitimer une conquête territoriale opérée par la violence et le meurtre tout en donnant bonne conscience aux conquérants et à leurs descendants.
Le mythe est bien un théâtre et il faut savoir lire son scénario.
Douglas Reid dans sa Controverse de Sion cite cette phrase de l’écrivain sioniste Julius Katzenstein – ou Joseph Kastein – (1986-1946) « Ce n’est pas Dieu qui voulait ce peuple et ce qu’il signifiait. C’était ce peuple qui voulait ce Dieu et cette signification. »


[b] Sur les célébrités bibliques et le symbolisme juif :
… David n’était pas qu’un roi, il était en fait la star ultime: il était à voile et à vapeur.

Le personnage du roi David est perçu par de nombreux érudits contemporains et amateurs de LGBTQ comme une icône gay. Les érudits bibliques qui souscrivent à cette idée soulignent l’histoire d’amour de David avec Jonathan. Dans Samuel 2 1:26, le roi hébreu écrit: «Je suis en peine pour toi, Jonathan mon frère; tu m’étais très cher. Votre amour pour moi était merveilleux, plus merveilleux que celui des femmes. »
Certains érudits considèrent cette preuve d’attraction du même sexe qui allait au-delà d’une affaire platonique. Une autre preuve vient de l’exclamation du roi Saül à son fils Jonathan à la table du dîner: « Je sais que vous avez choisi le fils de Jessé – ce qui est une honte pour vous et la nudité de votre mère! » Si David était bien Gay, il était clairement sorti du placard plus de deux millénaires avant la Marche DC Dyke.
En 1993, la prétendue homosexualité du roi David a été intégrée à la Knesset israélienne. Yael Dayan, à l’époque membre du parti travailliste à la Knesset, a évoqué l’homosexualité du roi David au Parlement israélien et cité les versets bibliques pertinents. …David aurait facilement pu finir par passer une peine à perpétuité partageant une cellule avec Harvey Weinstein.

[c] Selon Wikipédia, qui est pro sioniste :
« Au niveau démographique, la population de la Palestine passe de 94.000 Juifs (60.000 Juifs selon Justin Mc Carthy, Henry Laurens et Nadine Picaudou), 525.000 musulmans et 70.000 chrétiens en 1914 à 630.000 Juifs, 1.181.000 musulmans et 143.000 chrétiens en 1947, peu avant la fin du mandat britannique. »
Donc, en 1914, les juifs représentaient 32% de la population totale (630.000/1.954.000) c’est-à-dire moins d’un tiers de la population de la Palestine, arabe à 78%.

[d]

 La Kahena, de son vrai nom Dihya ou Damya, est une reine berbère zénète des Aurès qui combattit les Arabes Omeyyades lors de leur conquête de l’Afrique du Nord au VIIe siècle.

Pour les Berbères des Aurès, elle s’appelait Dyhia Tadmut qui veut dire la belle gazelle en tamazight ou Damya qui signifie devineresse.
En arabe, Kahena ( de la racine arabe كهن ) peut désigner l’affiliation à Cohen (fille de Cohen, de la tribu des Cohen), la prêtrise, ou une devineresse. En grec, Kahena est tiré de Karina qui signifie être pur.
En hébreu le mot est proche de Cohen qui a un sens de prêtre. 

Elle possédait  un don prophétique et était vénérée par son peuple. Elle fut l’une des premières féministes et reines guerrières de l’Histoire. Les occidentaux la comparent à Jeanne d’Arc et Ibn Khaldoun lui attribua des pouvoirs surnaturels. 
Elle règne sur tout l’Ifriqiya pendant cinq ans. Vaincue en 693 par Hassan Ibn Nooman dans la dernière bataille contre les Omeyyades, elle se réfugie dans l’Amphithéâtre d’El Jem (Tunisie). Elle est enfin faite prisonnière, puis décapitée au lieudit Bir El Kahina. Les chefs de l’armée Omeyades envoient sa tête en trophée au calife Abd al-Malik en Syrie.
Les Omeyyades demandent aux Zénètes de leur fournir douze mille combattants pour la conquête de l’Andalousie comme condition à la cessation de la guerre.
Divergences sur la religion
Selon l’historien tunisien Ibn Khaldoun, à la veille de la conquête musulmane du Maghreb, plusieurs tribus berbères pratiquaient le judaïsme.
La question de la religion de la Kahina a été traitée par plusieurs historiens du Moyen Âge ou contemporains. Plusieurs hypothèses ont été émises, selon lesquelles elle aurait été monothéiste, animiste ou autre.
Selon l’historien Gabriel Camps, spécialiste du Maghreb, les tribus zénètes n’étaient pas juives mais  chrétiennes. Toutefois, pour Paul Sebag « c’est aller à l’encontre des textes, difficilement récusables» qui donnent la Kahena pour juive, et membre d’une tribu berbère judaïsée.
En Tunisie, le seul endroit qui témoigne de l’existence de la Kahena est l’amphithéâtre d’El Djem.

Elle règne sur tout l’Ifriqiya pendant cinq ans et défait deux fois la grande armée des Omeyyades avant d’être vaincue en 693 par Hassan Ibn N’uman


EN COMPLÉMENTAIRE

La pensée économique d’IBN KHALDOUN

 

Ronald Reagan a adopté la Mouqaddimah d’Ibn Khaldoun comme livre de chevet, Mark Zuckerberg a choisi son grand ouvrage comme l’un des choix de son club de lecture et l’historien britannique Arnold Toynbee l’a décrit comme “sans aucun doute la plus grande œuvre de ce genre qui ait jamais été créée par un esprit quelconque, en tout temps et en tout lieu“. Ce sont des témoignages assez inhabituels pour un historien nord-africain du 14e siècle, mais Ibn Khaldoun était alors un homme exceptionnellement doué. Sa Mouqaddimah est une introduction – ou un prolégomènes – à une histoire du monde beaucoup plus longue.

De telles histoires étaient courantes chez les écrivains arabes, mais personne avant lui n’avait développé une théorie aussi avancée sur les raisons de l’essor des civilisations et de leur déclin. Il s’est penché sur les facteurs matériels de l’histoire et a jeté un regard sceptique sur les récits et les contes extravagants des œuvres précédentes. Musulman fervent, il n’attribue cependant pas les événements uniquement aux ordonnances divines : le facteur humain l’emporte toujours. H. Genséric

 

IBN KHALDOUN (né le 27 mai 1332 à Tunis et mort le 17 mars 1406 au Caire, est un historien, économiste, géographe, démographe, précurseur de la sociologie et homme d’État), figure emblématique de la Tunisie, du Maghreb et de la Méditerranée, ne cesse de susciter l’intérêt des chercheurs dans le Monde pour avoir, il y a plus de six siècles, posé les fondements de la sociologie moderne et développé un certain nombre de concepts et de théories dans le domaine économique qui demeurent, pour la plupart d’entre eux, d’une grande actualité.

Comment se présente la pensée économique d’IBN KHALDOUN ?

Comment cette personnalité hors pair a su intégrer dans ses analyses les dimensions sociologiques, économiques et politiques ?

Quelles sont les caractéristiques des théories et des axiomes développés par le grand érudit ?

Ces différents aspects ont fait l’objet d’un débat organisé par le Forum IBN KHADOUN pour le Développement le 2 mai 2017 .

Les grandes lignes de la présentation introductive au débat

La MUQADDIMA d’IBN KHALDOUN 

a jeté les bases de la science de l’économie.

Après avoir participé, en tant qu’homme politique, à façonner l’histoire de la Tunisie, du Maghreb et de la Méditerranée, ABDERRAHMÈNE IBN KHALDOUN a fondé la science sociologique et a lancé, par ricochet, les principes fondateurs de la science économique dans le cadre de la MUQADDIMA (les Prolégomènes en français) écrite en 1377. Pour le grand penseur, il faut comprendre la société avant d’écrire son histoire. Le peuplement et la fondation d’une société sont une nécessité pour l’homme. Celui-ci est sociable par nature. Le mobile fondamental étant le besoin, l’individu est incapable de subvenir à ses besoins tout seul. Il est donc obligé de se mettre en communauté pour le travail, la création et le partage des richesses.

L’homme est fondamentalement
« HOMO-OECONOMICUS »

Si la cité est, pour ARISTOTE, un phénomène éthique, elle est pour IBN KHALDOUN un phénomène économique, qui se manifeste dans le rapport dialectique entre la production et la consommation, concrétisé par l’échange. Environ le tiers de la MUQADDIMA est consacré aux questions économiques, en l’occurrence le contrôle des marchés, la monnaie, l’impôt, le commerce, les prix, le mode de vie et la circulation des marchandises dans l’espace et dans le temps. Dans cet ouvrage, IBN KHALDOUN a énoncé les prémices de la division du travail, source d’excédent de richesse et d’accumulation du capital. Il considère que la valeur économique d’un bien est fondamentalement définie par la quantité de travail qu’il comporte, devançant les penseurs de la renaissance en Europe. Il établit, à ce propos, une corrélation entre le développement de la société, l’avancée de la civilisation et le perfectionnement du travail. Du rudimentaire au cycle rural, l’homme devient raffiné, de plus en plus perfectionné et technique à la phase urbaine. Il précise que le travail est l’essence de la valeur et le déterminant du prix, sachant qu’il y a une différence entre la valeur et le prix. La valeur dépend de la quantité de travail cristallisée dans le produit alors que le prix prend en compte, en plus de la valeur du produit, d’autres frais et droits.

L’échange avec ses corollaires est
une nécessité sociale

Selon IBN KHALDOUN, le commerce désigne la recherche du profit par la fructification du capital en achetant bon marché et en revendant plus cher et donc en faisant des bénéfices. Le commerce est loin d’être parasitaire. Il est source de création de l’utilité au sens économique du terme. En stockant les marchandises pour les périodes de forte demande, l’utilisation des produits concernés est étalé dans le temps. En déplaçant les marchandises dans l’espace géographique, elles sont mises à la disposition de ceux qui ont le plus besoin. Dans les deux cas, il y a création de la valeur ; sachant que la simple détention d’un capital n’explique pas seule le gain ou le profit. Le commerçant doit savoir quand et comment investir et prendre en compte la corrélation positive entre la rentabilité et le risque.

Rôle primordial de l’État
dans la régulation de l’économie

IBN KHALDOUN insiste sur la fonction de régulation de l’Etat et sur sa responsabilité en matière d’émission monétaire et de dynamisation de l’économie.Il condamne la thésaurisation et considère qu’elle est source de blocage de la dynamique économique et inhibiteur de l’effet multiplicateur.Il esquisse l’ébauche d’une théorie fiscalesuivant laquelle les taux hauts tuent les totaux. Il considère qu’au départ les dépenses de l’Etat naissant sont limitées grâce à la simplicité et au bédouinisme du souverain. Les taux d’imposition sont bas, les contribuables sont incités à produire davantage, l’assiette imposable s’élargit, les revenus fiscaux de l’Etat augmentent. Par la suite, et avec le temps, la prospérité de l’Etat mène au gaspillage du souverain, ce qui engendre dans son sillage un

3 cercle vicieux avec l’augmentation des impôts, la démotivation des entrepreneurs à produire, le ralentissement de la croissance, la réduction de l’assiette imposable et l’augmentation du déficit du trésor. Pour IBN KHALDOUN, l’ultime pas vers la décadence de l’Etat est l’étape de l’engagement de l’Etat dans les activités de production pour pallier au déficit budgétaire. Cette démarche occasionne à la population des grandes difficultés financières. Les paysans délaissent les champs, les commerçants ferment leurs boutiques ; ce qui entraine l’effondrement des recettes de l’Etat.Mais, tout en dénonçant l’intervention de l’Etat dans l’économie, IBN KHALDOUN admet son intervention pour contrer les monopoles. Tout en louant l’économie libérale, et la régulation des prix par les mécanismes du marché, il admet l’impératifde l’intervention de l’Etat dans la fixation des prix des produits de première nécessité.

  1. Réflexions complémentaires

Les appréciations présentées par Salah HANNACHI, se sont articulées autour de la notoriété de l’illustre personnalité, les caractéristiques de sa pensée et la portée de son œuvre.

La notoriété d’une personnalité hors pair

La théorie d’IBN KHALDOUN est à la fois spéculative, comme celle de Platon, d’Aristote, etexpérimentale, comme nul autre avant lui en Occident et nul autre longtemps après lui, jusqu’à NICCOLO MACHIAVELLI (1469-1527). Il est intéressant, toutefois, de noter que la pensée, à la fois spéculative et expérimentale, de MACHAVELLI est très loin de la précision, du détail concret, de la sophistication, de la cohérence et de la portée historique de celle de IBN KHALDOUN. Il est intéressant aussi de noter que comme dans le cas d’IBN KHALDOUN, dans « Le Prince » de MACHIAVEL, la pensée spéculative est composée avec une penséeexpérimentale nourrie par la pratique. En effet Machiavel a été, notamment, diplomate, politicien, historien, écrivain, humaniste et conseiller militaire des princes, en particulier de la République Florentine durant la période turbulente après l’expulsiondes Médicis. IBN KHALDOUN déclare qu’il est possible d’adopter une approche scientifique à l’étude de l’histoire et de la société. Son œuvre, Les PROLEGOMENES, précède ainsi de plus de trois siècles l’œuvre de Giambattista VICO (1668- 1744). VICO publia en 1725, son œuvre de vingt ans, « La Nouvelle Science », portant sur les sciences sociales et la cité de l’homme par opposition à la Cité de Dieu de SAINT AUGUSTIN. Par cette œuvre, VICO s’opposait aussi à la conception prévalant au début du dix-huitième siècle affirmant que les mathématiques, les sciences de la nature, et les sciences physiques étaient les seules vraies sciences pouvant faire l’objet de connaissances scientifiques, selon les critères de Descartes. VICO affirmait au contraire, comme IBN KHALDOUN trois siècles plus tôt, que la société humaine et l’histoire

4 faits par l’homme, peuvent être étudiées et connues par l’homme et faire l’objet d’une connaissance scientifique. Aussi, Arnold J. TOYNBEE (1989-1975), grand philosophe britannique de l’histoire, a dû mesurer ses mots en décrivant la MUQADDIMA d’IBN KHALDOUN, l’œuvre d’un auteur non occidental du XIVe siècle, comme « Une philosophie de l’histoire qui est sans aucun doute la plus grande œuvre de son genre qui ait été jamais créée par n’importe quel auteur, n’importe où et à n’importe quelle époque » De son côté, Robert FLINT (1838-1910), théologien, philosophe et sociologue écossais, a écrit sur IBN KHALDOUN « Comme théoricien de l’histoire il n’a pas d’égal dans aucune époque et aucun pays jusqu’ à l’arrivée de Vico, plus de trois siècles plus tard. Platon, Aristote, et Augustin ne sont pas ses pairs, et tous les autres ne méritent même pas d’être cités à ses côtés ».Il est admis, enfin, qu’en proposant le concept de « SOCIONOMIE », Egon OROWAN (1902-1989), physicien-métallurgiste, hongrois, britannique, américain était influencé par les idées de IBN KHADOUN sur l’évolution des sociétés.

Les caractéristiques de la
pensée économique d’IBN KHALDOUN

 A la différence de la plupart des autres philosophes qui l’ont précédé, IBN KHALDOUN a pratiqué et a voyagé. Il a participé intimement à la pratique du pouvoir dans une époque, très turbulente auprès de plusieurs princes et grands chefs de tribus. Il a aussi beaucoup voyagé et comparé les paradigmes sociaux, économiques et politiques en Espagne, dans les pays du Maghreb, en Italie, en Egypte, en Iran, etc., dans les systèmes urbains aussi bien que dans les systèmes nomades et ruraux. IBN KHALDOUN est souvent présenté comme l’un des premiers penseurs et même philosophes à avoir jeté les fondements de la sociologie en reconnaissant et en postulant trois principes ou concepts fondamentaux en l’occurrence le principe/concept social de la vie en groupe autrement dit en société, le principe/concept économique de besoin, de travail et de risque, et le concept politique de la solidarité, de l’Etat et de la justice. Ces concepts basés sur le postulat d’un instinct de survie sont aussi bien des concepts sociologiques que des concepts économiques et politiques. IBN KHALDOUN met en fait en place une science nouvelle, qu’il appelle la science du peuplement, ou de l’urbanisme, qui est une science intégrant les dimensions sociologique, économique et politique, difficiles à séparer, des activités humaines et de la vie en société.

La portée de l’œuvre d’IBN KHALDOUN

La portée de la pensée d’IBN KHALDOUN se reflète, notamment, à travers sa théorie du cycle, la fonction du commerce, les précisions qu’il a apportées au niveau des concepts du travail, du prix et du rôle de l’Etat.  

  • La théorie du cycle

Bien avant Hegel et beaucoup d’autres philosophes occidentaux, IBN KHALDOUN attribue un caractère cyclique à l’histoire. II affirme que l’instinct de solidarité et de puissance d’une dynastie a un cycle temporel de naissance, de maturité et de déclin s’étendant sur trois générations et peut varier d’unesociété à l’autre, d’une époque à l’autre.

  • L’utilité du commerce

A la différence de NAPOLEON, des philosophes grecs et même des premiers théoriciens de l’économie en Europe, au XVIe, XVIIe, XVIIIe et au XIXe siècle, comme MARX, IBN KHALDOUN reconnait une fonction utile et primordiale à l’échange, au commerce et à la vie en société.

  • Les concepts de la valeur et du prix

IBN KHALDOUN prend grand soin de distinguer entre valeur et prix. En fait, ce qu’il appelle valeur correspond au concept moderne de coût. Il reconnait la légitimité du profit en reconnaissant que le prix incorpore une marge définie par la rareté, le risque et la distance. Cette définition est beaucoup plus moderne que celle de Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865)qui affirme dans son livre « Philosophie de la Misère » que la valeur, d’usage ou d’échange, est définie par la rareté. Il précède Karl MARX (1818-1883) qui définit aussi la valeur d’un bien par le contenu travail mais qui considère que le profit, c’est-à-dire, la marge sur le coût pour définir le prix, est du vol. Il est intéressant de noter qu’IBN KHALDOUNa été introduit à l’Occident européen par une traduction de sa biographie en 1697 par un Barthelemy d’HERBELOT DE MOLAINVILLE. Il commença à attirer l’attention en 1806, en 1816, puis en 1858, par la publication de sa biographie et la traduction de parties de la MUQADDIMA par Sylvestre DE SACY ; sachant que Karl MARX a publié « Le Manifeste Communiste » en 1848 et le premier volume du Capital, neuf ans plus tard, en 1867.

  • La justice, fonction principale de l’Etat
  • IBN KHALDOUN,représentation

Ibn KHALDOUN considère que la fonction principale de l’Etat est la dispense de la justice par la prévention de l’injustice et que la dispense de la justice est le fondement de la vie en société (al oumrane).

6 Il rejoint en cela SAINT AUGUSTIN qui affirme qu’un Etat sans justice n’est rien d’autre qu’une bande de brigands, et est, inévitablement, destiné à disparaître alors qu’une bande de brigands qui établissent un système de justice peut devenir un Etat. Ernest André GELLNER, philosophe anglo-tchèque (1925-1995) considère que la définition dugouvernement d’IBN KHALDOUN comme « une institution qui empêche toute injustice sauf celles qu’elle commet elle-même » est la meilleure définition dans l’histoire de la théorie politique. IBN KHALDOUN affirme dans une formule lapidaire que le commerce du roi lèse les acteurs économiques et ruine la fiscalité. Il explique que l’état, de taille modeste au départ, est financé par une fiscalité légère. Par une dynamique courante et rapide, la taille de l’Etat se dilate, ce qui accroit considérablement ses besoins financiers et le conduit sans cesse à augmenter les taux et à multiplier les impôts. Ces impôts supplémentaires détruisent la rentabilité des activités de faible marge et poussent les acteurs qui les pratiquent à les abandonner, réduisant ainsi l’assiette fiscaleet provoquant un autre cycle d’augmentation de taux et d’imposition de nouveaux impôts. De plus, Il arrive une étape où, ne se suffisant plus de l’impôt, l’Etat commence à intervenir directement dans les activités économiques rentables pour récupérer aussi le profit. Confrontés à cette intervention, les acteurs privés ne voulant ou ne pouvant pas faire la concurrence à l’Etat acteur, beaucoup plus grand et plus puissant, préfèrent sortir du jeu économique dans ces secteurs, et rétrécissent encore plus, en cefaisant, l’assiette fiscale. Ainsi donc l’intervention de l’Etat fausse le jeu économique, détruit la rentabilité, éteint l’initiative et rétrécit l’assiette fiscale. De même, son intervention grandissante finit par dépasser sa capacité de gestion. L’Etat se trouve alors obligé de déléguer la gestion de son domaine à des acteurs qui le gèrent en son nom mais dans leur intérêt. L’économiste américain Arthur LAFFER, conseiller du Président américain REAGAN, cite IBN KHALDOUN, pour construire sa fameuse courbe, la courbe LAFFER, de l’élasticité du taux –revenu fiscal pour justifier la politique de réduction des taux de la fiscalité et la stratégie d’une «économie de l’offre », (« reaganomics »)

 IBN KHALDOUN, une figure tunisienne,
maghrébine, et méditerranéenne

Des pays comme l’Allemagne, par Goethe, l’Espagne par Cervantès, l’Italie par Dante, la Chine par Confucius, pratiquent une diplomatie culturelle active. Cette diplomatie leur permet de construire une image positive, un capital d’intérêt et de grands dividendes culturels, économiques, voire diplomatiques. Ils confirment en cela la théorie de Joseph S. NYE qui a, depuis longtemps, préconisé et défendu le concept de Soft Power et de puissance culturelle, puissance et capacité d’influencer le comportement des acteurs et de peser sur l’opinion et sur les événements par la culture, l’attractivité et la persuasion, non par la force militaire ou la force de l’argent.Il est à se demander s’il n’est pas temps de mobiliser le patrimoine que représentent des figures comme IBN KHALDOUN dans notre travail diplomatique et de créer des centres et des clubs IBN KHALDOUN dans chaque pays où cela est possible et s’il n’est pas temps d’organiser chaque année un festival international IBN KHALDOUN à l’image du festival CONFUCIUS en Chine.

III. Principales conclusions du débat

Trois conclusions principales se dégagent du débat organisé à la suite des analyses et des appréciations ci-dessus formulées. Elles se présentent comme suit :

(1) – IBN KHADOUN est une personnalité exceptionnelle. Il est en avance sur son temps. Il est l’un des pères fondateurs de l’histoire en tant que science, le précurseur de la sociologie cinq siècles avant Auguste COMTE. Il parle d’évolution avant DARWIN. Il développe des concepts et des théories dans le domaine de l’économie qui demeurent pour certains d’entre eux d’une grande actualité. Il est regrettable toutefois que la reconnaissance de l’œuvre d’IBN KHALDOUN soit tardive. Les premières traductions en langue européenne n’ont été effectuées qu’après près de trois siècles après la mort du grand penseur intervenue en 1406 et qu’on ne connait pas de successeurs au XVe pour approfondir et valoriser son apport dans la mesure où sa pensée s’était heurtée, à cet époque, de l’incompréhension, voire du rejetpar les décideurs de ses contemporains. Il est très souhaitable que sa pensée et son œuvre soient mieux connue dans son pays de naissance, en Tunisie aussi bien par les jeunes que par le grand public.

(2) – IBN KHALDOUN, s’il est encensé et loué par les intellectuels de l’occident depuis que son œuvre avait été traduite et diffusée, ne bénéficie pas toujours de la considération requise dans le monde arabe. Il faisait, même, l’objetd’importantes polémiques. Certains auteurs arabes le taxent durant la première moitié du XXe siècle d’opportuniste et de prétentieux. Or, plusieurs péripéties de sa vie contredisent cette appréciation ou du moins la relativisent fortement compte tenu des incertitudes et de l’instabilité qui marquaient cette époque. Il suffit de rappeler qu’il est issu d’une grande famille noble, qu’il a manifesté son indépendance lorsqu’il était Cadi et qu’il a renoncé à sa vie politique et à ses manigances pour écrire ses ouvrages et qu’il a, toujours, fait consciencieusement le travail pour lequel il est payé.

(3) – IBN KHALDOUN est un innovateur. Il a donné la meilleure définition de la mission de l’Etat, celle de garantir la justice. Il est contre l’Etat religieux et pour un Etat civil.

Il voulait écrire l’histoire politique du Maghreb et des événements dont il était témoin et à certains desquels il a même participé. Il ne s’est pas beaucoup engagé dans ses écrits dans la discussion des questions et des problématiques philosophiques et métaphysiques qui préoccupaient les philosophes de son époque et plus généralement les philosophes classiques. Cela n’entrait pas dans le corps du sujet dont il voulait traiter. A leur tour, les philosophes de son époque s’intéressaient à des questions philosophiques spéculatives, éloignées du sort des dynasties et de la vie, des actions et des décisions politiques, sociales, économiques et commerciales en cours à l’époque et auxquels Ibn Khaldoun s’intéressait.

Ses théories dans le domaine de la valeur, des prix, du marché, de la fiscalité demeurent d’une grande actualité et sont, souvent, l’objet de citations de la part d’éminentes personnalités pour justifier certaines décisions politiques. C’est le cas, en particulier, de sa théorie dans le domaine fiscal et de sa célèbre formule « les taux hauts tuent les totaux » qui avait été citée par le président américain RONALD REAGAN pour justifier au début des années quatre-vingt sa décision d’opérer une forte baisse des taux d’imposition sur les revenus de l’économe de son pays. Son affirmation que l’ultime pas vers la décadence est lorsque l’Etat devient commerçant s’est vérifiée dans plusieurs pays. Il en est de même del’affirmation que le commerce du Sultan, c’est çà dire de l’Etat nuit à la population et à la fiscalité.

IV.Principales recommandations à l’issue du débat

Sur la base de ces conclusions, le Forum IBN KHALDOUN pour le Développement présente quatre recommandations à l’effet de cultiver un certain nombre de repères, issus de notre patrimoine, pour nous aider à transcender les sentiments de doute et d’impuissance qui souvent nous animent dans la période d’incertitudes et de difficultés que nous vivons depuis quelques années. Elles se récapitulent comme suit :

1 Création d’un département d’études sur la portée de l’œuvre d’IBN KHALDOUN au sein de l’une des Universités tunisiennes ;

2 Institution d’un festival tous les cinq ans sur IBN KHALDOUN en coopération avec les pays où il a vécu ou qui l’ont marqué, en l’occurrence notamment l’Algérie, le Maroc, l’Egypte, la Syrie et l’Espagne ;

3 Création d’un prix international pour récompenser les meilleures études sociologiques ou économiques inspirées de l’œuvre d’IBN KHALDOUN réalisées dans les pays méditerranéens ;

4 Exploitation de l’apport d’IBN KHALDOUN sur le plan diplomatique en suscitant la création de clubs ou de cercles des amis des trois figures emblématiques de la Tunisie et du Maghreb en l’occurrence HANNIBAL, SAINT AUGUSTIN et IBN KHALDOUN

 

 

 

 

 

 


VISITEZ ET  PARTAGEZ NOTRE NOUVELLE BOUTIQUE EN LIGNE…POUR NOUS SUPPORTER:

https://www.etsy.com/ca-fr/shop/VintageParMichel?ref=seller-platform-mcnav

 

Réécrire l’histoire:L’expulsion des Allemands ethniques …un génocide tenu secret

La photo de la honte raciste
14 décembre 1945: Blottis dans des couvertures, les seuls survivants des 150 Polonais d’origine qui ont marché de Lodz en Pologne à Berlin dans l’espoir de trouver de la nourriture et un abri. Ils attendent sur une voie ferrée dans l’espoir d’être pris en charge par un train de l’armée britannique et d’être aidés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En cette année 2021,nous venons d’assister à la plus frauduleuse élection de l’histoire américaine et avec l’arrivée du candidat-marionnette  qu’est Joe Biden,le pédophile,il faudra un jour,dans le futur,réécrire aussi cette histoire empreinte de fourberies,de mensonges et de fraudes politiques.

Cette histoire corrompue et manipulée:c’est la nôtre!Sachez bien  mes ami(e)s que je ne cautionne pas du tout  et pour  aucune raison,le « meilleur ami qu’Israël n’aura jamais eu »!

Donald Trump est un juif ,politiquement à droite, d’origine allemande (dont l’ancêtre était un juif khazare) et Joe Biden est un juif  de gauche,un pédophile confirmé (ainsi que son fils Hunter),associé aux satanistes,aux Clinton et aux Obama.

Pendant  qu’en France,Emmanuel Macron,le petit banquier des Rothschild,essaie de modifier le paysage politique vers la dictature,au Québec,nous croupissons sous les ordonnances de confinements sanitaires  qui sont illégitimes et qui ont des odeurs de totalitarisme certain…j’en profite pour vous montrer comment on démonise un peuple pour pouvoir plus facilement l’éliminer.Au Canada,on a ,depuis des générations. démonisé le peuple québécois pour tenter de le noyer par la suite,dans une vague d’immigration  anglophone et musulmane.

Je vous présente aujourd’hui ,la méthode archaïque mais très performente utilisé par les pseudo-vainqueurs de la Deuxième Guerre Mondiale pour éliminer le peuple allemand de la surface de cette planète:

Zones peuplées par les germanophones en Europe centrale et orientale dans la première moitié du xxe siècle.

 

 

 

En 1914, 2.416.290 civils allemands vivaient en Russie. Au début de la Première Guerre mondiale, une vague d’hostilité a commencé, surtout après l’adoption des lois de liquidation en 1915.

Après la révolution bolchevique du 25 octobre 1917, les Allemands de souche de l’ancien empire tsariste ont été soumis à une campagne organisée de terreur: viols, noyades, tortures, incendies, mutilations, fusillades de masse et extermination.

Entre 1930 et 1937, les Allemands russes ont perdu un autre quart de leur population par meurtre, famine ou déportation. En 1941, Moscou a annoncé «l’évacuation» massive d’environ 440 000 agriculteurs allemands de la Volga vers les régions reculées de la Sibérie. La République allemande de la Volga a été dissoute et toute la population allemande a été déportée en Sibérie dans les camps de l’armée Trud, mais les plans génocidaires de Staline ont été presque applaudis dans le New York Times.

Avant la Seconde Guerre mondiale, environ 1,5 million de «Souabes du Danube» vivaient en Hongrie, en Roumanie et en Yougoslavie. Le résultat des morts de guerre, des expulsions, des meurtres, des décès dans les camps de travail et de l’émigration a entraîné une réduction des deux tiers de ce nombre. Sur plus d’un million de réfugiés qui se sont rendus en Allemagne et en Autriche, environ 250 000 ont émigré plus tard vers d’autres pays, notamment les États-Unis, le Canada, l’Australie, la France et les pays d’Amérique du Sud.

Réfugiés de Haute-Silésie, janvier 1945

Après la Seconde Guerre mondiale, l’importante population de souche allemande a été assassinée et expulsée lorsque, une fois rétabli à la direction par les Alliés, les programmes de «re-slovaque» de Benes ont commencé en 1945. Benes avait commencé à publier des décrets meurtriers depuis son exil sur la Tchécoslovaquie d’après-guerre dès Le 28 mars 1946, le Parlement tchèque provisoire a donné sa bénédiction post-facto à ces décrets où tous les civils allemands étaient présumés collectivement coupables et déchus de leur citoyenneté, leurs biens volés. Ils comprenaient la persécution et l’oppression les plus inhumaines et barbares des minorités humainement imaginables: déportations, expulsions, internements, verdicts des tribunaux kangourous, confiscation de biens et utilisation de camps de travaux forcés. Plus de trois millions et demi d’Allemands des Sudètes ont été brutalement expulsés de leurs maisons. Benes et ses cohortes,

Pratiquement tous les demi-millions d’Allemands en Yougoslavie ont fui, ont été assassinés ou expulsés en 1945, et des milliers ont été envoyés dans des camps d’esclaves. La violence contre les Allemands était probablement plus impitoyable que dans tout autre pays. Des villages entiers ont été incendiés et les Allemands massacrés. Il y avait 8 camps de la mort séparés où le génocide contre des civils allemands a eu lieu.

Le Traité de Versailles à la fin de la Première Guerre mondiale avait déjà préparé le terrain pour des violences qui ont gravement touché les communautés minoritaires allemandes d’Europe de l’Est. Même avant la fin de la Première Guerre mondiale, les nationalités en Autriche-Hongrie étaient avides d’indépendance et la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis ont commencé à investir et à inciter. Avec la victoire alliée, l’Europe de l’Est a été découpée dans le but principal de détruire toute prospérité et croissance allemandes futures et d’empêcher l’Allemagne / l’Autriche de redevenir trop puissante.

Allemands expulsés du nord-ouest  de l’Allemagne en 1948

 

Les réfugiés allemands, 1946
Expulsés allemands à la gare de marchandises de Berlin-Pankow, 1946

 

Cette «réinstallation» de plus de 1,5 million de personnes pendant et après la Seconde Guerre mondiale équivaut au meurtre des Allemands de souche. De plus, l’Accord de Potsdam de 1945 autorisait chaque puissance d’occupation à rapatrier «ses propres citoyens» dans son pays. Cela a conduit à l’esclavage et au massacre massif par l’Armée rouge contre les Allemands de souche rapatriés de force de Russie qui avaient auparavant fui vers les régions allemandes pour se protéger. En 1949, plus d’un million d’Allemands de souche avaient péri en Russie.

Le dictateur communiste Staline et Khrouhtchev …durant un défilé militaire après la Deuxième Guerre Mondiale.

Khrouchtchev lui-même a admis plus tard que la famine de 1933 était «un acte de meurtre» de la part du gouvernement, et même en 1990, le Comité central du Parti communiste d’Ukraine a avoué que la famine avait été délibérément créée.

Les religieux allemands de la Volga ont été sévèrement persécutés. En 1918, il y avait à peine 1 621 000 Allemands vivants en Russie et en 1919, leurs pasteurs étaient envoyés dans des camps d’esclaves. Les réquisitions de 1917-1921 ont menacé l’existence des villages ukraino-allemands. À Kandel, Großliebental, Franzfeld, Josephtal et Landua, des centaines de personnes sont mortes de faim causée par la famine provoquée par l’homme et conçue par les bolcheviks pour les exterminer. Entre 1921 et 1923, la famine orchestrée a créé une grande émigration et la population allemande a diminué d’un autre quart. Au cours de cette famine massive, environ 10 000 enfants allemands de la Volga ont été enlevés de force à leurs parents avec des promesses de nourriture alors qu’en réalité ils ont été enlevés et envoyés à la mort. 350 000 Allemands en Russie et en Ukraine ont péri dans la prochaine famine arrangée de 1932-1933.

Entre 1945 et 1950, 11 730 000 à 15 000 000 Allemands ont fui et ont été expulsés de ces territoires orientaux de l’Allemagne, de la Tchécoslovaquie et d’autres pays d’Europe orientale; plus précisément, plus de 6,9 ​​millions des territoires orientaux de l’Allemagne, plus de 2,9 millions d’Allemands de la Tchécoslovaquie et plus de 1,8 à 4 millions d’autres parties de l’Europe de l’Est. Et en plus de l’expulsion forcée de ces 11,7 millions de personnes, 3,1 millions supplémentaires sont mortes ou «ont disparu» au cours du processus d’expulsion / liquidation. Il existe des charniers dans diverses régions qui, encore aujourd’hui, ne reçoivent aucune publicité. À l’été 1945, 20000 personnes faibles, confuses, affamées et sans-abri moururent chaque jour en Allemagne, et un an plus tard, au plus fort des expulsions en juillet 1946, 14 400 personnes par jour étaient encore déversées sur la frontière dévastée et affamée dans une Allemagne qui avait été réduite à une taille plus petite qu’elle ne l’était au 11e siècle. En URSS, plus de 75% des esclaves civils allemands travaillaient dans le secteur minier ukrainien et 11% dans l’Oural. En 1946, sur les «internés arrêtés» allemands, 39% sont morts et sur 875 000 civils allemands supplémentaires enlevés et transportés vers les camps, près de 50% ont péri.

L’évacuation des Allemands de Bessarabie en août 1940, conformément au pacte Hitler-Staline, après l’annexion de la Bessarabie par l’URSS.

 

En Slovaquie, les principales colonies allemandes étaient la région de Zips et la ville de Preßburg. En 1910, les Slovaques ne représentaient que 14,8% de sa population et Preßburg avait une ancienne histoire germanique et magyare et a été construit et rendu prospère au cours des siècles en grande partie par les Autrichiens. Commerçants et universitaires hongrois et allemands. Du jour au lendemain, il devint « Bratislava », un nom suggéré par Woodrow Wilson lui-même en mars 1919 après que l’Allemagne et l’Autriche aient perdu la Première Guerre mondiale. Alors que la « Slovaquie » devint semi-indépendante en 1919, les 180 000 Allemands des Carpates devinrent des citoyens de seconde zone du jour au lendemain, mais ils avaient au moins quelques droits minoritaires. Même les écoles allemandes ont été autorisées à rouvrir. En 1930, même après avoir tenté de «réapprovisionner» artificiellement la région en Slovaques, il y avait encore une population allemande de 31 000 habitants à Pressburg même et de 19 000 dans les environs. Le recensement tchécoslovaque de 1930 citait 154 821 Allemands de souche en Slovaquie. La plupart étaient alors des citoyens tchécoslovaques.

Quelques-uns sont restés, malgré tous les obstacles, et d’autres sont revenus après avoir été libérés de Sibérie. La relation entre la minorité d’Allemands survivants et de Slovaques s’est légèrement améliorée depuis. Certains Allemands des Carpates ont même récupéré 20% de leurs biens confisqués. La majorité, cependant, s’est réinstallée en Allemagne après la chute de l’Union soviétique.

Les civils allemands expulsés ont été internés dans des camps de concentration où beaucoup ont été assassinés par la famine intentionnelle et une maladie ignorée et incontrôlée. Le décret Benes n ° 115 du 8 mai 1946, toujours en vigueur, a déclaré que tous les actes contre les Allemands, jusqu’au viol et au meurtre d’enfants, étaient des «actes de représailles justifiés» qui ne pouvaient pas être poursuivis.

Les Allemands locaux des Carpates ont fui ou ont été tués dans des camps de la mort tels que Svaljava. Quelques 700 civils en  résidence ont été emmenés pour le travail d’esclave en Sibérie, les derniers n’ayant été libérés qu’en 1969. À la fin de 1946, après «évacuation», environ 24 000 Allemands de souche restaient encore en Slovaquie. Bien que la plupart des violences contre les civils allemands aient pris fin à la fin des années 40, la discrimination a abouti à l’assimilation.

Dans les régions d’Allemagne prises pour la Pologne en 1945, toute la population allemande de souche a été soit assassinée, expulsée, soit soumise à de sévères représailles à la fin de la guerre. Comme en Prusse orientale, dans toute la Poméranie, de Dantzig à Stettin en passant par Elbing et toutes les anciennes villes baltes allemandes, les bombardements catastrophiques alliés ont été suivis par la Terreur rouge. Les quelques Allemands survivants dans ces régions furent placés devant de violents comités de «vérification» dirigés par les communistes qui décidèrent de leur sort. Leur langue et leurs droits civils ont été immédiatement suspendus et de nombreux innocents ont subi des châtiments horribles. Des milliers sont morts en fuyant. Outre les camps polonais, au début de 1945, on estimait qu’environ 165 000 Allemands avaient été déportés vers l’Union soviétique à partir des territoires allemands annexés de facto par la Pologne.

Les Allemands de Silésie, dont certains avaient des racines dans ces régions remontant à des siècles, et qui avant la Seconde Guerre mondiale s’élevaient à environ 4 millions, ont été collectivement étiquetés partisans allemands et ont fui ou ont été assassinés, mis dans des camps, envoyés aux Goulags ou expulsés. Les Allemands ont été contraints de présenter des excuses publiques pour leur «culpabilité collective» lors de rassemblements sociaux et gouvernementaux. D’autres ont été envoyés dans des camps dans des conditions insupportables. Sur 8 064 Allemands du Camp Lamsdorf en Haute-Silésie, 6 488, dont des centaines d’enfants, sont morts de faim, de maladie, de travaux forcés et de mauvais traitements physiques, y compris la torture. Cela s’est répété par milliers. On estime que 90 000 civils sont morts lors de leur fuite de Breslau alors que l’Armée rouge envahissait la ville. Ceux qui ont été arrêtés ont été assassinés, envoyés au Goulag ou placés dans des camps de concentration.

La première et la deuxième «Yougoslavie» furent la création des dirigeants français, britanniques et américains victorieux en 1919 à Versailles. Dans le premier État yougoslave de 1919-1941, environ un demi-million d’Allemands de souche vivaient parmi 14 millions de personnes. Après l’éclatement de la Yougoslavie en avril 1941, environ 200 000 Allemands de souche devinrent citoyens du nouvel État de Croatie, tandis que la plupart des quelque 300 000 Allemands de souche restants dans d’autres régions relevaient de la juridiction de la Hongrie.

À la fin de la guerre en mai 1945, les autorités allemandes avaient évacué 220 000 Allemands de souche yougoslave vers l’Allemagne et l’Autriche. Les quelque 200 000 Allemands de souche laissés dans leur patrie ancestrale sont devenus les captifs des communistes. Après Noël 1944, entre 27 000 et 30 000 Allemands de souche (âgés de 18 à 40 ans) ont été envoyés en URSS depuis la Yougoslavie, les hommes constituant 90% du groupe. La plupart ont été envoyés dans des camps de travail dans le Donbass où 16% d’entre eux sont morts. Quelque 63 635 civils allemands de souche yougoslave ont péri sous le règne de terreur brutal yougoslave entre 1945 et 1950, la plupart à la suite de travaux forcés, de purges ethniques ou de maladies et de malnutrition sévère.

Les communistes yougoslaves ont confisqué ce qui se traduirait aujourd’hui par douze milliards de dollars de propriétés allemandes (97 490 fermes, magasins, usines) et un million d’acres de terres allemandes.

Parmi les Allemands de souche danubienne qui ont servi dans l’armée allemande (beaucoup n’avaient pas le choix), plus de la moitié ont péri après la fin de la guerre dans les camps yougoslaves, y compris environ 150000 des soldats qui s’étaient rendus aux autorités militaires britanniques lors de l’armistice du 8 mai 1945 et ont été livrés aux partisans communistes yougoslaves! Plus de 7 000 soldats allemands capturés sont morts dans des «marches d’expiation» de 800 milles commandées par les communistes depuis la frontière sud de l’Autriche jusqu’à la frontière nord de la Grèce et de nombreux soldats allemands en captivité à la fin de l’été 1945 ont été jetés vivants dans de grandes fosses et exécutés. Enfin, dans les dix années qui suivirent 1945, 50 000 autres périrent de malnutrition et d’épuisement, travaillèrent à mort comme esclaves de la Yougoslavie.

 

Le territoire des Sudètes

À la fin de la Grande Guerre, l’Autriche-Hongrie a été dissoute, les limites finales révisées de la Hongrie ont été formées en juin 1920. La Tchécoslovaquie est devenue un nouveau pays découpé dans l’ancien territoire hongrois et dans les zones historiques allemandes des Sudètes, où la colonisation allemande avait commencé avant le 13ème siècle. La nouvelle Yougoslavie a gagné des terres dans le sud de la Hongrie, y compris une bande du Banat occidental. La Roumanie a déclaré l’unité avec une partie du Banat et de la Transylvanie. Le démembrement du Royaume hongrois vieux de 1 000 ans a fait perdre à la Hongrie 71,5% de son territoire et 63,6% de sa population lors du « Traité de paix » de Trianon en 1920. En vertu de ce traité, trois millions et demi de Hongrois ont été forcés, sans droit à l’autodétermination, de vivre avec des Serbes, Croates, Slovènes et Roumains dans certaines régions et dans la nouvelle Tchécoslovaquie.

Tous ont hérité d’un grand nombre d’Allemands de souche. Des millions d’Allemands qui ont pu partir. Les villageois souabes dont les familles vivaient en Hongrie depuis 200 ans se sont soudainement retrouvés dans trois pays différents. Entre les guerres, le mode de vie des Allemands ruraux est resté quelque peu normal, mais cela a radicalement changé après la Seconde Guerre mondiale.

La Hongrie et la Roumanie se sont d’abord rangées du côté de l’Allemagne, puis ont changé de camp. Des milliers d’Allemands se sont échappés immédiatement dans des convois tirés par des chevaux alors que les Soviétiques prenaient le contrôle de ces pays. En Hongrie, les terres appartenant aux Allemands ont été immédiatement saisies par le gouvernement et les Allemands «non magyarisés» ont été exécutés ou expulsés comme traîtres. Les expulsions ont eu lieu en 1946 et 170 000 Allemands ont été envoyés dans la zone américaine de l’Allemagne de l’Ouest et des milliers  sont portés disparus depuis lors.

La Tchécoslovaquie, bien qu’elle ait promis de garantir les droits des minorités nationales sous la protection de la Société des Nations en 1918, ne l’a jamais fait au cours de ses vingt premières années. Au lieu de cela, des millions d’Allemands et de Hongrois de souche ont été victimes, harcelés, outrageusement taxés et privés de leurs droits civils. Les terres allemandes et hongroises ont été confisquées par le gouvernement tchèque sans compensation et réparties entre les colons tchèques et slovaques et les recensements ont été truqués pour assurer une majorité. L’intolérance tchèque sous cette première « République » tchécoslovaque avait fait de la vie une misère infernale pour ses minorités et ces conflits astucieusement créés ont conduit directement à la Seconde Guerre mondiale

La deuxième « République » tchécoslovaque, construite artificiellement, a été encouragée par l’assistance et l’approbation étrangères qu’elle a reçues malgré les décrets mégalomane et xénophobe de Benes qui ont substitué à la coexistence autrefois harmonieuse des peuples tchèque, allemand, slovaque et hongrois la brutalité, le déni des droits fondamentaux de l’homme , vol et meurtre.

Les premiers Allemands de Transylvanie, les « Sasi », étaient venus en Roumanie au XIIe siècle. En janvier 1945, 100 000 Allemands de souche (femmes âgées de 18 à 30 ans et hommes âgés de 17 à 45 ans) ont été envoyés en esclavage en Union soviétique depuis la Roumanie. 10% sont morts dans les camps ou dans les transports. Sur 298 000 Allemands de souche à Siebenbuergen en 1941, 50 000 ont tout simplement disparu. En 1945, 30 000 personnes ont été envoyées aux travaux forcés en Ukraine et dans d’autres régions. Les civils allemands restants ont été dépouillés de toutes les usines, machines, entreprises, banques, fermes, champs, forêts, vignobles et propriétés. Ils ont été victimes de discrimination, violemment réprimés, privés du droit de vote et privés de leurs biens, églises et droits de vote.

L’ordonnance secrète 7161 (décembre 1944) du Comité de défense de l’État de l’URSS a rendu possible l’internement de tous les Allemands adultes de Roumanie, de Yougoslavie, de Hongrie, de Tchécoslovaquie et de Bulgarie. Mis à part l’expulsion et le nettoyage ethnique sans précédent de millions de Prussiens, dont 3 millions sont morts dans le processus, entre 1944 et 1947, tous les autres Allemands de souche d’Europe de l’Est ont été expulsés. Avec le début de la guerre entre l’Allemagne et l’Union soviétique, au moins 900 000 Allemands de souche ont été expulsés de la République allemande autonome de la Volga et d’autres régions de l’Union soviétique. La Sibérie, l’Oural et le Kazakhstan étaient les zones d’expulsion. En outre, environ 300 000 réfugiés ont été « rapatriés » de force après la guerre.

Plus de 500 000 civils allemands des régions de l’Oder-Neiße (Silésie, Haute-Silésie, Poméranie orientale, Brandebourg oriental, Prusse orientale et occidentale) et Pologne, quelque 10 000 du centre de l’Allemagne, 30 000 Allemands des Sudètes et 16 000 civils du sud-est L’Europe a perdu ses maisons et a été expulsée pour travaux forcés en URSS dès 1944. Environ 10 pour cent des victimes sont mortes pendant le transport vers la Russie des suites d’homicides, de faim et de froid. Près de la moitié des soi-disant déplacés rapatriés sont morts dans les camps, l’un des pires étant le camp de Kolyma.

Les camps de travail pour Allemands n’existaient pas seulement en Union soviétique, mais dans presque toutes les régions d’où les Allemands étaient déplacés. Les derniers n’ont été fermés qu’en 1950. En Pologne, en Tchécoslovaquie et en Yougoslavie, il y avait des camps de la mort. 2 061 camps existaient en Tchécoslovaquie. Dans le camp de Mährisch-Ostrau, environ 350 personnes ont été torturées à mort au début de juillet 1945. En Pologne et dans les régions sous administration polonaise, il y avait 1 255 camps. 6 048 personnes sur environ 8 000 sont mortes dans le seul camp de Lamsdorf (Haute-Silésie). Pour la zone yougoslave, la Croix-Rouge a trouvé 1 562 camps et prisons. En mai 1945, pratiquement tous les Allemands yougoslaves vivaient et mouraient dans des camps.

La plupart des pays qui avaient autrefois une présence ethnique allemande substantielle ne le font plus. Que ce soit à cause de guerres, de bouleversements gouvernementaux, de délocalisations ou de meurtres, des villes et des régions entièrement d’origine ethnique allemande ont disparu.

Au cours des derniers mois de la Seconde Guerre mondiale, en particulier après la fondation de la deuxième Yougoslavie, la vie des Allemands de souche sous l’État communiste de Josip Broz Tito est devenue périlleuse et la majorité d’entre eux ont été forcés de fuir. Tito, qui a régné de 1945 à 1980, a procédé à un «nettoyage ethnique» et à des meurtres de masse avec la sanction des gouvernements britannique et américain. L’un de ses premiers actes a été un décret transférant les «biens ennemis» dans la propriété de l’État, confisquant ainsi tous les biens des Allemands de souche sans compensation, et déclarant ceux d’origine allemande comme «ennemis du peuple» sans droits civils. Ensuite, leur citoyenneté yougoslave a été annulée.

Si les expulsions en Europe de l’Est sont plus connues, il y a eu d’autres cas de nettoyage ethnique, bien qu’à une échelle beaucoup plus petite. Après la fin de la guerre, par exemple, les Néerlandais ont décidé d’expulser 25 000 Allemands vivant aux Pays-Bas, les qualifiant de «sujets hostiles». À partir du 10 septembre 1946 à Amsterdam, les Allemands et leurs familles ont été emmenés de chez eux au milieu de la nuit et ont reçu une heure pour récupérer 50 kg de bagages. Ils ont été autorisés à emmener 100 florins avec eux, mais leurs autres biens sont allés à l’État néerlandais. Ils ont été emmenés dans des camps d’internement près de la frontière allemande, dont le plus grand était Mariënbosch près de Nimègue. Au total, environ 3 691 Allemands ont été expulsés. L’opération a pris fin en 1948. Les Allemands n’étaient plus considérés comme des ennemis de l’État après juillet 1951.

retraite de la wehrmacht, de la Hongrie, Mars 1945

 

 

 

L’évacuation des civils et des troupes allemandes de Courlande, octobre 1944

 

 

 

 

 

La Gigantesque Arnaque du COVID-19:Les tenants et les aboutissants de l’Arnaque

 

 

Foster Gamble appelle Covid-19 «le plus grand crime de l’histoire» dans cet examen approfondi du sujet.
Des milliards de personnes sont paralysées par la confusion, la peur et l’impuissance.

Ceux qui ne suivent pas la vérité pandémique devraient sauter cet article.

Je considère Foster comme un commentateur crédible et son «lien complet entre les points» mérite d’être pris en considération.

Où réside la vraie maladie – et comment la guérir.

 

 

 

 

 

 

INTRODUCTION

«Si vous dites un mensonge assez gros et continuez à le répéter, les gens finiront par le croire.» ~ Joseph Goebbels, ministre nazi de la propagande

Des milliards de personnes semblent paralysées par la confusion, la peur et l’impuissance.

Nous entendons dans les médias grand public que la deuxième vague prévue est là et que des nombres record de cas sont signalés. L’Europe ferme à nouveau. Joe Biden vante des mandats de masque nationaux et plus de verrouillages. Les médias traditionnels évitent toute discussion sur des preuves contraires à leur récit, des opinions divergentes d’experts qui ne sont pas d’accord, ou la reconnaissance de la Suède, du Dakota du Sud, de la Russie [1] et d’autres, qui n’ont pas fait de verrouillage et qui étaient apparemment mieux lotis.

Les médias traditionnels nous disent de résister aux théories du complot et que les bonnes personnes obéissent, alors que le nombre de cas supposés, notre économie, nos relations et nos options ne cessent de s’aggraver. Mais que se passe-t-il si les médias sont eux-mêmes le bras d’un complot très réel et dangereux qu’ils nous disent d’éviter? Que nous ayons confiance ou non dans ces sources traditionnelles est au cœur du grand fossé que nous traversons. Même un examen superficiel de qui paie pour les publicités dans les médias grand public révèle un biais en faveur des intérêts pharmaceutiques. Ce n’est que la pointe de l’iceberg.

Foster Gamble

 

 

 

 

 

Onze mois de recherches dévouées m’ont conduit à la conclusion inéluctable que la plupart d’entre nous sont des cibles sans méfiance du plus grand crime de l’histoire . Nous sommes au bord d’un scénario mondial de tyrannie médicale, biologique et politique qui ferait passer l’holocauste d’Hitler ou le grand bond de Mao comme un jeu d’enfant – car cette fois, il englobe la planète entière.

Les bonnes recherches ne manquent pas pour les personnes vraiment curieuses de savoir ce qui se passe réellement, mais vous ne les trouverez pas dans la plupart des journaux grand public. En fait, on peut souvent les identifier parce qu’ils sont censurés. Ce que j’espère offrir au lecteur, c’est une connexion complète des points et des stratégies et ce que nous pouvons faire à ce sujet.

Je décrirai l’histoire cohérente qui a émergé des références croisées de milliers d’articles, d’études, de livres et de vidéos. Je présenterai les informations les plus critiques dans un dialogue de questions-réponses pour distiller de nombreuses conversations que j’ai eues au cours des derniers mois. Cela ne vise pas à instiller la peur, bien que, naturellement, les gens auront toute une gamme de réactions émotionnelles au scénario que je décris. Il vise à informer et à responsabiliser quiconque est prêt à prendre des mesures critiques pour mettre fin aux souffrances inutiles et créer ensemble un monde vraiment prospère.

Alors, accrochez-vous à vos basques… et allons-y.

(REMARQUE: toutes les références (#) se trouvent au bas de cet article.)

DIALOGUE

Q – Alors que pensez-vous de toute cette histoire de COVID?
Je pense qu’il se passe des choses très dangereuses, donc, comme pour les arts martiaux, nous devons nous détendre, trouver notre centre, être agiles et aussi discernant que possible sur ce qui nous attend.

Q – Êtes-vous préoccupé par le virus?
J’essaie d’être attentif à toute contagion qui pourrait me rendre malade, moi ou quelqu’un d’autre. Donc, je fais très attention à garder mon système immunitaire fort et à éviter d’être avec des personnes malades.

Q – Ils appellent cela une «pandémie mondiale», avec des centaines de milliers de morts. Cela ne vous concerne pas?
Ma plus grande préoccupation n’est pas Covid-19, mais ce qui se cache derrière.

Q – Qu’entendez-vous par «qu’est-ce qu’il y a derrière?»
L’expérience de ma vie m’a fait beaucoup hésiter à prendre les déclarations des grands médias, du gouvernement, des mondialistes ou des producteurs pharmaceutiques pour argent comptant. Cela m’a encouragé à voir comment nous pourrions être dupés pour servir leur programme de contrôle accru sur la vie des gens. Je pense que nous devons naviguer en amont dans les hypothèses communes pour découvrir ce qui se passe réellement.

Q – Êtes-vous en train de dire que vous êtes un théoricien du complot?
Oui, comme la plupart des gens qui se sont réellement penchés sur les complots du passé et du présent. Mais plus important encore, je me considère comme un analyste du complot. Je suis très conscient qu’une grande partie de l’activité destructrice dans le monde est le résultat de conspirations très réelles. Ainsi, lorsque nous sommes confrontés à des informations sur la prochaine menace effrayante, nous pouvons regarder à travers plusieurs lentilles.

Nous pouvons paniquer et nous abandonner à tout ce que les contrôleurs nous dictent (comme avec le 11/9, l’effondrement de la bulle immobilière de 2008, Ebola, Zika et la grippe porcine, etc.), ou nous pouvons commencer à chercher avec diligence pour découvrir autant de vérité que nous pouvons. Au cours de mes 15 années de formation et d’enseignement de l’art martial non violent de l’Aikido, j’ai appris que la première condition préalable, pour nous défendre et défendre nos proches, est la conscience de la situation – une évaluation précise de notre réalité environnante.
Ne serait-il pas logique, si le monde entier était réellement confronté à une menace microbienne mortelle, d’avoir des débats publics télévisés avec des experts de toutes les sciences et perspectives? Mais nous n’avons pas vu cela. Plutôt l’inverse. Les projections terrifiantes qui ont justifié toute cette prise de contrôle autoritaire ne se sont pas manifestées. Ces projections de décès ont été créées par Neil Ferguson (1), financé par Gates, de l’Imperial College de Londres, le même type dont les modèles de réchauffement planétaire financés par l’ONU ont été utilisés pour tenter de justifier et de financer un gouvernement mondial unique. Celles-ci aussi étaient outrageusement surestimées mais elles servent encore à effrayer les gens  suffisamment pour atteindre leur objectif prévu de créer une assiette fiscale à partir de laquelle ils veulent financer une autorité mondiale toute-puissante.

Ce que vous voyez lorsque votre contenu est interdit:

 

 

 

 

 

 

Nous avons vu la censure pure et simple (2) de dizaines de milliers d’experts médicaux réputés et d’autres enquêteurs s’ils ne sont pas d’accord avec le dogme de l’establishment transmis par l’Organisation mondiale de la santé, par les CDC Centers for Disease Control, GAVI, les Nations Unies, le World Economic Forum, Big Pharma et certaines des grandes banques.

Les alertes viennent du monde entier. L’archevêque Carlo Maria Vigano (3) avertit: «Le but de la Grande Réinitialisation est d’imposer une dictature de la santé (supprimer la virgule)… avec un passeport sanitaire, une carte d’identité numérique, … et des camps de détention.» C’est l’homme qui a également aidé à démasquer les dissimulations d’abus sexuels sur des enfants au Vatican. Le président du Ghana a également lancé un avertissement public. (4) – vidéo (Citation)

Q – Mais ce sont de grandes organisations bien financées et très respectées dans la communauté internationale. Pourquoi n’accepterions-nous pas l’expertise de ces établissements de haut niveau?

Après des décennies de recherche, j’ai exposé le cas dans THRIVE I (5), selon lequel la principale mission tacite de la plupart de ces organisations n’est pas de favoriser la santé, la liberté et la prospérité des peuples, mais de tromper, de manipuler et de forcer l’humanité à devenir centralisée, une autorité totalitaire mondiale – leur soi-disant Nouvel Ordre Mondial, plus récemment appelé The Great Reset.

Q – Cela ressemble au scénario d’un film de James Bond, pas à la vraie vie. Comment diable un groupe de personnes relativement restreint pourrait-il acquérir suffisamment de pouvoir et garder les choses suffisamment secrètes pour tromper 99,9% de l’humanité en leur faisant renoncer à leurs libertés?

Auriez-vous pu imaginer il y a neuf mois que la quasi-totalité de l’humanité – avec peu de questionnement ou de résistance – pourrait être mise en quarantaine dans leurs maisons, leurs entreprises détruites, obligées de porter des masques et poussées à se icraindre et à s’éviter?

Q – Non, honnêtement, je ne pourrais pas, mais il semble que nous soyons dans une situation difficile qui appelle une réponse dramatique. Cela ne suffit pas pour me faire penser que cela fait partie d’un programme géant pour conquérir le monde.

C’est compréhensible, alors regardons plus en profondeur. J’ai dit très clairement dans THRIVE I et II que ceux qui veulent dominer le monde s’efforcent depuis longtemps d’accomplir certains jalons qui leur donneraient le pouvoir qu’ils recherchent. En neuf ans, pas un seul de ces faits et affirmations n’a été réfuté avec succès et cet ordre du jour a considérablement progressé. Malheureusement, il semble que j’avais raison dans mon diagnostic.

Je rendais récemment visite à une amie – une femme très intelligente qui n’est pas informée sur la plupart de cela, et elle disait qu’elle ne pouvait pas imaginer comment les citoyens allemands auraient pu manquer ce qui se passait vraiment avec l’agenda d’Hitler pendant si longtemps. J’ai dit: « Ils ressentaient probablement le même sentiment de déni que vous ressentez actuellement. » Nous sommes comme la grenouille proverbiale dans la marmite qui est lentement portée à ébullition.[2].

La plupart des universités américaines sont devenues des camps d’endoctrinement marxistes (6) , avec des jeunes hypothéquant leur vie pour s’entraîner à se frayer un chemin vers l’assujettissement ultime qui s’est systématiquement terminé par la pauvreté, l’emprisonnement, la torture et le massacre de masse.

Les mondialistes ont très bien réussi à prendre le contrôle des écoles, des gouvernements, des armées, des agences de renseignement, des devises, des économies, des médias, du divertissement et plus encore. Ils ont supprimé les médias de recherche de la vérité, les nouvelles énergies, les remèdes médicaux révolutionnaires et l’agriculture naturelle.

Cependant, il y a des éléments importants sur la liste de contrôle des «choses à faire» nécessaires des contrôleurs avec lesquels ils n’ont pas réussi suffisamment pour obtenir un contrôle total.

Soudainement, au cours des neuf derniers mois, ils sont sur le point de les accomplir tous.

LISTE DE VÉRIFICATION «TOUJOURS À FAIRE» DES CONTRÔLEURS

Q – Que pensez-vous qu’ils essaient encore de faire?

Voici quelques exemples:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Détruisez les petites entreprises
    • Les méga-sociétés restent ouvertes tandis que les petites entreprises et les églises sont fermées – décimant davantage la classe moyenne (en France, les fast food genre MacDo sont ouverts alors que les autres restaurants sont fermés, ce qui sur la paille beaucoup de chefs et cuisiniers…)
  • Effondrement des économies des États-Unis et d’autres pays
    • Cela éliminerait le principal obstacle à un gouvernement mondial unique, tous les centaines de millions d’amoureux de la liberté, armés et indépendants.
    • Les principaux milliardaires aux États-Unis ont considérablement augmenté leur richesse (7) tandis que des centaines de millions d’autres perdent leurs revenus, leurs entreprises et leurs maisons.
    • Les grandes technologies comme Google, Amazon et Facebook ont​​ soudainement et discrètement acheté des immeubles de bureaux récemment libérés (8)  et des villes ravagées par les émeutes comme New York.
  • Distraire les gens en imprimant des renflouements de trillions de dollars (9) pour les banquiers, les grandes entreprises et les États
    • Les grandes banques américaines et européennes étaient toutes en faillite avec des milliards de dettes sur produits dérivés – et elles étaient incapables d’augmenter les taux d’intérêt, les taxes ou de créer de nouvelles guerres – qui sont les techniques habituelles de sauvetage des grandes banques.

 

 

 

 

  • Faire respecter une société sans numéraire (10)
    • Cela permettrait une surveillance totale et un contrôle numérique des ressources de chacun. Les cryptos gérés par le gouvernement, plutôt qu’indépendants, ne feraient que contribuer à cette stratégie de contrôle.
  • Dissidents censurés – Internet, livres et films
    • Ceci est la version technocratique de la police du ministère de la vérité et de la pensée d’Orwell
  • Susciter des troubles civils
    • Allumer la flamme pour nous amener à nous blâmer et à nous battre les uns contre les autres – comme toutes les «révolutions de couleur» financées par Soros dans le monde, ce qui facilite la justification de la loi martiale et ouvre la voie au système bancaire Rothschild et acquiescement au Nouvel Ordre Mondial.
  • Interdire les manifestations pour la liberté dans des pays du monde entier, notamment à Hong Kong, en France et en Chine
  • Arrêter la vendetta de Trump contre l’État profond en nuisant à l’économie, en le blâmant pour le Covid et en forçant des bulletins de vote par correspondance qui sont plus facilement manipulés
  • Forcer la vaccination mondiale (11)
    • L’eugénisme de Gates / Gavi / Monsanto et le cartel de dépeuplement changent notre ARN / ADN pour transformer l’humanité en une espèce OGM – plus facile à contrôler et prête à fusionner avec des robots d’intelligence artificielle. Les humains naturels voudront-ils se reproduire avec des OGM? Aurons-nous besoin de cartes d’identité pour décrire l’état de notre ADN? Combien de temps avant qu’aucun humain naturel n’existe plus? (12)
  • Obtener des puces RFID dans le corps de chacun
    • Nous rend plus facile à suivre, à devenir malade ou à avoir des effets émotionnels – en utilisant la 5G et d’autres rayonnements EMF
  • Réduire rapidement la population sans que la cause réelle ne soit apparente
    • Une population plus petite est plus facile à contrôler, avec moins de concurrence pour la nourriture
  • Imposer l’Agenda 21/30 de l’ONU (13) et le Green New Deal
    • Il s’agit du plan techno / communiste – présenté par l’ONU sous le couvert de l’environnementalisme et des objectifs de développement durable – pour contrôler toutes les populations, se déplacer le plus dans les villes et gérer de manière centralisée l’attribution des ressources via le réseau intelligent et les scores de crédit social de style communiste chinois.
  • Justifier et imposer une surveillance totale (14)
    • Du ciel, dans les rues, sur nos ordinateurs, dans nos maisons et appareils électroménagers et dans nos corps grâce à l’écaillage avec suivi et traçage
  • Fascisme technocratique
    • Plutôt qu’un dictateur ou un roi individuel (dont les gens ont fini par reconnaître l’autorité injuste), le système technologique lui-même qui nous traque, nous restreint et nous récompense semblera être la source de l’autorité. Mais derrière ce rideau numérique se cacheront toujours les redoutables sorciers sociopathes – des sociétés secrètes perverties utilisant des mensonges et de la fausse monnaie pour dominer ou détruire le reste d’entre nous.[3]
  • Contrôle gouvernemental universel des soins de santé
    • Le contrôle gouvernemental national des soins de santé s’est déjà révélé incompétent et coercitif. Maintenant, l’ONU fait pression pour un contrôle mondial de l’accès de chacun aux traitements médicaux. (15)
  • Un gouvernement mondial
    • L’Accord de Paris sur le climat, le Partenariat transpacifique, la grande réinitialisation du WEF… ce sont toutes des ruses trompeuses pour amener l’espèce humaine à financer, légaliser et se soumettre à un État totalitaire mondial – le grand objectif tragique et mortel de l’Agenda de la domination mondiale.
À quoi ressemble le programme de domination mondiale

 

 

 

 

 

 

Q – C’est peut-être juste une coïncidence? Peut-être que les humains sont intrinsèquement mauvais et ont besoin d’une règle de type parental.

Alors peut-être êtes-vous un «théoricien de la coïncidence»? Le virus n’est pas naturel. L’effondrement économique n’est pas naturel. Les vaccins proposés ne sont pas naturels. Forcer les gens à s’injecter des toxines n’est ni naturel ni moral. Se donner le pouvoir de forcer les gens à quitter leur travail et de restreindre leurs mouvements n’est ni naturel ni moral.

Nous sommes dans un moment très dangereux au niveau mondial – en partie en relation avec notre santé – mais surtout en relation avec les auteurs du programme de domination mondiale utilisant cette opération Covid sous «faux drapeau», ce scénario «Problème / Réaction / Solution», pour sauter leur ligne de but prévue dans leur plan de règle complète des espèces. De leur point de vue, c’est «Comment pouvons-nous obtenir un contrôle complet des systèmes mondiaux avec une résistance minimale et avant que les gens ne réalisent ce que nous faisons?»

Oui, cela peut arriver ici. C’est déjà le cas.

Nous sommes assez nombreux à comprendre cela et à agir. Ils continueront à fonctionner à moins qu’ils ne soient arrêtés.

Nous devons nous réveiller avec cet agenda et non seulement dire NON, mais utiliser cette crise pour dénoncer,  et poursuivre ceux qui nous priveraient de notre liberté, de nos ressources – même de nos vies – pour satisfaire leur besoin de tout contrôler sur la planète Terre.

C’est ce vers quoi ils visent. Nous avons tout mis en garde il y a 9 ans dans Thrive I. La narration est «Voici à quoi ressemble le programme de dépopulation aujourd’hui.» Notez les «vaccins toxiques», «irradiation» et «pandémies d’origine humaine».

 

 

 

Capture d’écran de THRIVE I

 

 

 

 

 

 

 

Il s’agit du cartel mondialiste Rothschild / Gates / Rockefeller / ONU / CIA / WEF / CDC / OMS qui réalise un plan pluriannuel pour couvrir l’effondrement de leurs banques endettées et prendre le contrôle du monde avant qu’elles ne soient complètement exposées, hors du pouvoir et poursuivies.

Q – Êtes-vous en train de suggérer que toute cette épidémie mondiale a été intentionnellement orchestrée afin de faire avancer ce programme ou simplement que certaines personnes profitent d’une pandémie à leur propre avantage?

Mes amis enquêteurs me disent que pour résoudre un crime, suivez l’argent et cherchez le MOTIF , les MOYENS ET l’OPPORTUNITÉ . La domination mondiale a longtemps été une motivation essentielle (plus importante que l’argent pour les gens au sommet de la pyramide qui peuvent imprimer ou prendre votre argent). Bill Gates, George Soros, les Rockefeller, les Rothschild et les autres suspects habituels ont les moyens de racheter, de soudoyer ou de menacer les principales sociétés technologiques, pharmaceutiques et médiatiques ainsi que les grandes agences de régulation. Il est donc logique de voir s’il existe des preuves qu’ils envisagent de créer et de saisir l’ occasion d’infliger leurs méga crimes à l’humanité.

 

 

 

 

 

 

Jetons un coup d’œil aux preuves circonstancielles qui sont accessibles au public et voyons quel genre d’image elles dépeignent.

PREUVE CIRCONSTANCIELLE

Un exercice de juin 2001, connu sous le nom de «Dark Winter», a prédit de nombreux aspects de la réponse gouvernementale à la pandémie qui réapparaîtraient plus tard en 2010. (16)

En 2010, la Fondation Rockefeller a publié une étude (17) sur les réponses potentielles à une pandémie, dont une appelée «Lockstep», qui est presque identique à l’arrêt autoritaire mondial actuel.

La même année, Bill Gates a annoncé la «Décennie du vaccin: 2010-2020». (18)

 

 

 

 

 

Gates est un eugéniste de deuxième génération (19) en faveur d’une dépopulation drastique qui a parlé à plusieurs reprises en public du rôle positif des vaccins dans la réduction de la population.

Gates, le CDC, l’OMS et divers Big Pharmas ont été attrapés à plusieurs reprises avec des stérilisants cachés dans les vaccins qu’ils faisaient la promotion en Afrique, aux Philippines, au Mexique, en Inde, etc.

 

 

 

 

Gates était l’un des principaux bailleurs de fonds du coffre-fort de semences biologiques du Svalbard, en Norvège (20) , tout en poussant des semences OGM chez les agriculteurs africains et indiens.

Gates a financé toutes les étapes de ce programme de vaccination – planification, armement, fabrication, vaccination, tests, traçage, suivi, puce, l’OMS et les médias.

Gates était un partenaire, avec le CDC, l’OMS, les grandes sociétés pharmaceutiques, les grandes banques et Johns Hopkins dans la création de l’événement 201 (21) – en octobre 2019. Cette répétition de scénario enregistrée sur vidéo montre une fois de plus la planification détaillée des verrouillages mondiaux, les effondrements économiques , les pénuries alimentaires, les troubles civils et les dépassements autoritaires – avec la pandémie comme excuse.

Les recherches du Dr David E. Martin révèlent que le CDC a commencé à breveter illégalement la propriété du virus Sars-Covid en 2003. (22) [4]

Fauci a détruit la recherche de dénonciation de doctoresse Judy Mikovitz sur le virus et l’a fait emprisonner pendant des années sans aucune accusation. Pourquoi feraient-ils cela? Elle raconte son histoire dans le film PLANDEMIC et dans ses livres, PLAGUE and PLAGUE OF CORRUPTION.

Fauci a fait volte-face sur les masques, les tests et les verrouillages – en fonction de la manière dont le vent politique souffle. La seule chose dont il semblait certain était en 2017, lorsqu’il a déclaré dans un discours public: « Trump verra une pandémie surprise au cours de son mandat (23) » . Était-il un devin oracle… ou plutôt était-il au courant?

L’ONU s’est efforcée d’imposer son Agenda 21 (24) comme une façade pour un gouvernement de style communiste mondial. Est-ce une coïncidence si elle devait être achevée juste après la «décennie du vaccin»? Apparemment, il est un peu tard, il a donc été renommé Agenda 2030.

Les gouvernements du monde entier ont mis fin à la promotion ou à l’utilisation de l’hydroxycholoraquine (25) – qui s’est avérée efficace pendant plus de 40 ans avec des symptômes de type Covid, mais qui concurrencerait les nouvelles innovations de plusieurs milliards de dollars des grandes entreprises pharmaceutiques et exclurait le besoin d’une vaccination mondiale.

Les nouveaux verrouillages sont basés sur des «cas». (26) «Plus de tests conduisent à plus de « cas », car les tests PCR ne sont pas seulement peu fiables, mais peuvent être facilement truqués en faisant plus que les cycles recommandés. La plupart des personnes dites «infectées» ne présentent aucun symptôme. Elles sont en bonne santé et rien ne prouve qu’elles infectent d’autres personnes dont l’immunité n’est pas compromise. (27)

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans un classique «bait and switch», Big Media et Big Tech ont fait la transition de leur appât de médias sociaux gratuits et l’ont fait passer à une exploration complète des données, au suivi, à la limitation de la portée des réseaux et finalement à la censure pure de tout message allant à l’encontre du récit mondialiste – même s’il s’agit de dizaines de milliers de médecins, d’infirmières et de scientifiques réputés. (28)

Des camps de confinement Covid (29) sont en cours de création dans de nombreux pays, à commencer par l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada et les États-Unis (FEMA) [5]. Dans Thrive I, nous avons souligné que ceux-ci étaient en cours de rénovation «en cas de pandémie ou de troubles sociaux».

Le PDG de Moderna a vendu tout son stock (30) immédiatement après une flambée des prix basée sur des contrats gouvernementaux pour un vaccin non encore testé. Si le capitaine du navire est en train de renflouer, que dit-il pour le reste d’entre nous?

Le PDG de Pfizer a vendu 62% de son action (31) dans un scénario similaire.

Avant la déclaration d’une pandémie, Klaus Schwab et son Forum économique mondial avaient déjà préparé leur «grande réinitialisation», le programme détaillé pour prendre le contrôle de l’économie mondiale, établir la tyrannie médicale et un gouvernement mondial unique, ainsi que la vaccination, la puce et suivi de tout le monde, partout. «Les problèmes mondiaux nécessitent des solutions mondiales», déclare Schwab. Et il nous assure: «D’ici 2025, vous ne posséderez rien… et vous en serez heureux (32) .»

Maintenant, nous avons beaucoup de preuves sur la façon dont les autoritaires émergents pensent et agissent quand ils pensent que personne ne les voit. Gavin Newsom, Nancy Pelosi, Diane Feinstein, London Breed, Steve Adler, Lori Lightfoot et de nombreux autres politiciens dictatoriaux ont été surpris en train d’ignorer hypocritement leurs propres décrets de verrouillage. Et ce n’est qu’aux États-Unis.

 

 

RÈGLES POUR TOI MAIS PAS POUR MOI –
Nancy Pelosi au salon de coiffure, Gavin Newsom au French Laundry,
Diane Feinstein à l’aéroport de DC

 

 

 

 

 

Je pourrais continuer encore et encore… Nous entendons sans cesse: «Cela ne semble tout simplement pas logique.» Oui… à moins que l’on ne comprenne l’Agenda pour la domination mondiale. Ensuite, cela devient évident.

 

 

 

 

 

 

 

 

Q – Êtes-vous en train de dire que vous pensez que ce virus s’est propagé intentionnellement? Et voulez-vous dire que le virus était d’origine humaine?

Je ne sais pas personnellement de manière concluante, mais il existe de nombreuses preuves convaincantes qui le suggèrent. Considérez les faits suivants:

La base de l’armée à Ft. Detrick, dans le Maryland, était l’endroit où la soi-disant recherche sur le «gain de fonction» était menée pour créer des armes biologiques basées sur Covid. Il a été fermé en 2019 (33) en raison d’apparentes violations de la sécurité. La recherche s’est poursuivie à Wuhan, en Chine, avec un financement de 3,7 millions de dollars du NIAID dirigé par le Dr Fauci (34) .

Le Dr Paul Cottrell, qui a étudié la «bioinformatique» de Covid-19, a trouvé au moins quatre modifications humaines (35) – des «inserts» génomiques pour rendre Covid plus contagieux et toxique pour les humains. (Il y a toujours l’excuse que «nous devons le développer pour trouver un antidote» ou un vaccin – au cas où quelqu’un d’autre le développerait.). Le virologue lauréat du prix Nobel, le Dr Luc Montagnier, a également déclaré publiquement que «Covid-19 était créé dans un laboratoire séropositif. (36) »

Un autre professeur de Harvard (37 ans) a été arrêté pour avoir secrètement fourni des matériaux toxiques et consulté le laboratoire de Wuhan.

Les rayonnements toxiques, comme la 5G, semblent être l’une des sources de dommages à notre système immunitaire qui nous rend vulnérables à la contagion Corona. [6]
Wuhan a été la première de nombreuses villes de Chine à être complètement couverte de rayonnement 5G (38) – peu de temps avant l’épidémie. Les navires de croisière Princess Line (39) qui étaient mis en quarantaine avec un grand nombre de cas Covid s’étaient vantés de leur nouvelle couverture 5G sur l’ensemble des navires.

 

 

 

 

 

 

 

Je reconnais qu’il existe de nombreux cas de Covid, y compris ceux présentant de réels symptômes, dans des régions où il n’y a pas de 5G. Cependant, je pense que la 5G est une source importante de toxicité, qui submerge notre corps et nous rend vulnérables à diverses maladies. Il existe également d’autres sources.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Jeux mondiaux militaires (40) ont eu lieu à Wuhan à la fin de 2019. L’équipe américaine – de Ft. Detrick – généralement de solides performances, a terminé 35e, derrière des équipes comme l’Iran, la Finlande et la Slovénie. L’équipe était logée à distance de marche du marché libre que certains appellent «Ground Zero» – la source de la propagation virale qui s’est produite quelques jours après le départ de l’équipe. Y a-t-il eu des soldats sélectionnés qui étaient en quelque sorte engagés dans le démarrage de la propagation? De nombreux participants sont tombés malades. Ont-ils été utilisés pour ramener la contagion dans leurs pays? [7]

Q – Mais maintenant, on dit que la «deuxième vague» arrive… les gouvernements et l’OMS signalent une augmentation significative des cas partout dans le monde. Ne pensez-vous pas que c’est urgent?

Je suis profondément désolé pour la perte d’êtres chers que vivent les gens. Tout comme je le serais s’ils mouraient d’une autre maladie.

La grande majorité des décès dits Covid concernent des personnes âgées de plus de 65 ans (41) et présentant des conditions préalables à la sortie – comorbidités.

Les taux de mortalité globaux sont en baisse (42) malgré Covid et toutes les personnes qui n’ont pas pu obtenir de soins nécessaires pour d’autres afflictions.

 

 

 

 

 

 

Les statistiques sur la propagation de Covid sont extrêmement gonflées (43) . À qui cela servirait-il?

Les rapports d’hôpitaux débordés se sont avérés extrêmement exagérés. Pourquoi?

Les hôpitaux ont été considérablement incités financièrement (44) à appeler pratiquement tous les décès Covid. Cela signifie plus d’argent pour les hôpitaux, mais cela sert-il un programme plus large de remplissage des chiffres?

 

 

 

 

 

 

Les tests PCR utilisés pour établir les nombres de «cas» ne sont absolument pas fiables (45) à cette fin, même comme l’atteste son inventeur – même Fauci dit qu’il est inutile s’il est effectué plus de 35 fois et la plupart des tests sont effectués à 37-40 cycles ou plus . Pourquoi quelqu’un ferait-il ça? Les tests PCR ne reflètent même pas avec précision la présence d’un virus.

 

 

 

 

 

 

Q – Suggérez-vous qu’il n’y a peut-être même pas de virus?

Comme l’expliquent le Dr Robert Young et le Dr Tom Cowan, il semble y avoir un EFFET CORONA important – pas un virus Corona.

Les postulats de Koch et Rivers établissent la norme pour prouver l’existence de virus (c’est ce qui est enseigné à l’école de médecine), tels que l’isolement, la reproduction et l’infection (46) . Aucun virus, y compris Corona, n’a jamais répondu aux critères de cette norme.

Du Dr Andrew Kaufman, MD – Postulats de Koch: ont-ils été prouvés pour les virus? ou (Le coq dans la rivière des rats)

 

 

 

 

 

 

 

L’effet Corona est une fonction de notre système immunitaire excrétant les toxines de nos cellules sous forme d’exosomes (les sphères couronnées). Si nous en sommes surchargés, cela endommage notre circulation, notre respiration, notre santé. Les envoyer en grand nombre sur d’autres qui sont également déjà débordés donne l’illusion qu’il existe un «bug» infectieux qui veut nous nuire. Cette dynamique peut être militarisée.

 

Par le Dr Andrew Kaufman, MD - Covid-19 et exosomes
Par le Dr Andrew Kaufman, MD – Covid-19 et exosomes

 

 

 

 

 

 

 

Le Dr Young demande: «Si votre poisson rouge est malade, allez-vous d’abord le traiter avec un vaccin… ou changez-vous l’eau?»

D’après le Dr Robert O. Young –
La théorie du terrain contre la théorie des germes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Louis Pasteur, le père de la théorie des germes, a déclaré sur son lit de mort: «Le germe n’est rien. Le terrain est tout. » Nous devons nettoyer le terrain de nos fluides interstitiels en éliminant les métaux lourds, l’excès d’acide, le stress, l’air polluant, la nourriture, l’eau et les rayonnements électromagnétiques. Les vaccins exacerbent la condition toxique dans notre corps et peuvent être utilisés pour «abattre le troupeau» – pour une action proactive de  dépeuplement.
La grippe espagnole de 1918 a «coïncidé» avec la première couverture majeure de populations humaines avec des ondes radio et des tests chimiques toxiques sur des soldats américains (47) .
L’épidémie de «virus» Zika en Afrique a «coïncidé» avec une exposition massive au glyphosate toxique et à la vaccination par DTC. (48)
En 1968, la grippe de Hong Kong «coïncidait» avec l’utilisation massive du radar (49) . L’oxyde d’aluminium utilisé dans de nombreux vaccins peut agir comme une antenne réceptrice qui amplifie les effets destructeurs des radiations – comme la 5G.
Ces théories sont importantes à considérer et si la santé mondiale était vraiment l’objectif, elles feraient partie du débat public, non censurées. Ils soulignent certainement l’importance d’établir et de maintenir un mode de vie sain en tant qu’élément essentiel de notre défense contre Covid, et pourtant les gymnases, les parcs et les plages sont fermés car les gens sont obligés de respirer leur propre C02, qui est connu pour nous rendre malades.
Q – Êtes-vous en train de dire que tout cela est simulé pour des profits?
Le profit va de pair avec le contrôle. Big Pharma est déjà en train de ratisser d’énormes contrats gouvernementaux pour des vaccins non testés. Une condition comparable à une grippe grave est utilisée pour générer la peur et l’effondrement économique pour affaiblir et terrifier les masses en vue d’un contrôle total.
 
DOUBLESPEAK À L’ENVERS
Lorsque nous sortons du contrôle de l’esprit orwellien, il est soudainement évident que …
–  «La quarantaine est en fait une« arrestation à domicile ».
–  «La distance sociale est en fait une « isolation forcée ».

–  Le port du masque est considéré par de nombreux experts et tests comme non seulement inutile (sauf comme un symbole de notre subjugation), mais dangereux (50) .
–  La «nouvelle normalité» n’est pas une normale naturelle d’un individu en bonne santé, souverain et prospère dans des communautés bénévoles, mais un État policier totalitaire technocratique, biologique, médical et politique mondial.
Si cette soi-disant «pandémie» que les mondialistes milliardaires ont prédit, planifiée, perpétrée et dont ils ont profité était ce qu’ils disent, pourquoi auraient-ils besoin de:
– Fabriquer des modèles exagérés et défectueux
– Utiliser des tests peu fiables
– Exagérer les nombres de «cas» lorsque le taux de mortalité réel est minuscule
Les hôpitaux et les navires médicaux semblaient débordés
– Censurer des données et des opinions divergentes?
Q – Alors, que pensez-vous qu’il se passe réellement?
J’ai entendu un résumé en une seule équation!… 1929 + 1984 + 911 = 2020 Effondrement économique orchestré (1929) + État policier envisagé (1984) + terrorisme sous faux drapeau (911) = Covert 19 Scamdemic (2020)

 

 

 

 

 

Beaucoup de gens peuvent le sentir. Nous nous dirigeons vers une sorte de conflit majeur, une guerre civile mondiale, mais quelles sont les parties?

Est-ce la gauche contre la droite, les conservateurs contre les libéraux? Est-Ouest? Masque contre pas de masque? Vaccin vs pas de Vaccin? Noirs vs Blancs? Hommes vs femmes? Riches vs pauvres?

Ce sont les batailles «diviser pour régner» dans lesquelles l’élite veut nous duper tout en dissimulant la vraie bataille – dans laquelle elle serait largement dépassée en nombre et immédiatement vaincue si l’humanité était suffisamment consciente. Et c’est… la lutte entre ceux qui veulent être vraiment libres et ceux qui veulent continuer à nous voler notre liberté.

Telle est la véritable signification du terme «conformité». C’est comme l’Allemagne dans les années 40, l’URSS dans les années 50 et la Chine dans les années 60 – mais en pire, car c’est mondial et cela inclut l’abandon non seulement de nos droits et de notre liberté, mais de notre ADN même et potentiellement de nos vies. Si nous perdons cette guerre, il n’y a personne d’autre pour nous sauver, pas d’endroit où fuir, pas d’endroit où se cacher. Cela dépend de nous et le moment est venu de se réveiller et de défendre la liberté.

Q – N’y a-t-il donc de BONNES NOUVELLES dans tout cela?

BONNES NOUVELLES
  1. Cette fraude mondiale est si évidente – pour quiconque ose penser de manière critique et relier les points … que les gens se remettent en question récemment et se réveillent par centaines de millions au programme de contrôle et de fraude pour la domination mondiale – le Nouvel Ordre Mondial, le Grande réinitialisation.

 

 

 

 

 

 

  1. Covert-19 a clairement indiqué que l’humanité peut se connecter à l’échelle mondiale et agir en quelques jours ou semaines. Imaginez si nous nous connections tous autour d’une vraie liberté , de percées scientifiques bénéfiques et d’ une collaboration volontaire .
  2. Les politiciens et les dirigeants institutionnels doivent prendre des positions publiques sur des questions telles que le consentement éclairé, la liberté de la santé, le choix du masque, le choix ou non du vaccin obligatoire, les décrets gouvernementaux autoritaires, les verrouillages et les médias menteurs ou de vérité … Les politiciens et les dirigeants institutionnels doivent prendre des positions publiques, ce qui révèlera de façon dramatique leurs côtés autoritaires et leur pulsion psychopathique pour un contrôle absolu dans tous les aspects de nos vies.
  1. Puisque les soi-disant «virus» ne sont pas des entités vivantes et reproductrices, au sens habituel, ils sont très difficiles à manipuler / à armer pour se propager et tuer. Cela nous donne une chance de nous réveiller en tant qu’espèce et de neutraliser les sociopathes qui, l’histoire nous le montrera, viendront ensuite avec les décès par vaccin, l’internement et le meurtre de dissidents.
  2. Il existe une solution saine . Éliminer les toxines comme la 5G, la pollution, les pesticides , les OGM, les herbicides qui empoisonnent notre environnement et notre corps. Renforcer notre système immunitaire avec des aliments sains, de l’air pur, de l’eau et des aliments. Faire de l’exercice et réduire notre stress. Nourrissons plus de contacts, de but dans la vie et d’amour.
  3. Nous devons trouver nos épines , trouver nos amis en toute liberté et trouver comment nous allier avec succès autour de principes vrais et éthiques. Les gens grandissent et partagent de la nourriture, trouvent des modes alternatifs d’éducation centrée sur l’enfant et forment des groupes de solutions locaux et virtuels.
  4. Les White Hats aux États-Unis (véritables patriotes et amateurs de liberté dans l’armée et les agences de renseignement) travaillent main dans la main avec l’ Asian Dragon Alliance (les familles royales les plus riches de Chine, du Japon, d’Indonésie, des Philippines et du Viet Nam) pour évincer les banques de la Cabale, et pour le retour dans un monde multipolaire basé sur des devises honnêtes et adossées à des actifs, un commerce éthique et la protection de l’environnement. Parmi ces forces, ils ont les preuves, les renseignements, de l’argent et la force militaire pour accomplir cette tâche historique et commencer à libérer le monde. Je ne crois pas que les auteurs de l’agenda totalitaire réussiront, parce qu’ils sont dénoncés et parce qu’ils ne comprennent pas le pouvoir de l’amour et de la vérité.
  5. Nous créons, par nécessité, de nouvelles plateformes Internet (Bitchute, LBRY, Brighteon, Parler, Locals, MeWe, etc.) pour le partage d’informations qui honorent la liberté d’expression, des points de vue divergents, la confidentialité des données et des informations vitales pour notre santé et notre sécurité.
  6. La motivation monte en flèche pour trouver une base pour un moyen durable pour les gens de coexister harmonieusement . Il est clair que les gens ne s’entendront pas sur toutes sortes de choses, et il est temps de changer notre objectif de forcer les autres à respecter notre point de vue pour  établir une morale universelle où les principes, et non la politique, sont la réponse cohérente. Plus précisément, le principe de non-agression (NAP – comme on le voit dans Thrive II) (51) , où chacun de nous est responsable de ne pas violer les droits d’un autre contre sa volonté.

QUE POUVONS-NOUS FAIRE?

  1. Trouvez le courage de dépasser votre peur . Ceci est pour vos petits-enfants. C’est pour l’avenir de notre espèce. C’est la bataille pour l’utopie (basée sur la vraie liberté) ou l’oubli (basée sur l’assujettissement total aux autoritaires corrompus et psychopathes que nous appelons «l’État profond».) Partagez cet article et d’autres médias alternatifs de dénonciation avec votre communauté, levez-vous contre la honte dominante qui garde les chercheurs de vérité dans le placard.
  2. Tenez-vous debout à votre façon . Trouvez votre chemin d’objectif. Clarifiez votre mission. Choisissez votre secteur d’intérêt sur lequel concentrer vos efforts. Choisissez votre principal problème dans ce secteur et le niveau d’engagement qui vous convient (besoins immédiats, changement systémique ou changement de conscience) de toutes les manières possibles.
  3. Joignez-vous à d’autres via le ThriveOn Solutions Hub (52) ou d’autres infrastructures collaboratives décentralisées. Formez des groupes locaux de liberté et partagez des ressources et les meilleures pratiques avec d’autres groupes dans votre comté, état, pays et au niveau international. (Le ThriveOn Solutions Hub est conçu pour prendre en charge tout cela. Il s’agit d’ une plate-forme destinée à faciliter l’action coordonnée mondiale que Thrive lance en 2021. )
  4. Soutenez les sources de Truth Media engagées dans une vérité fondée sur des preuves plutôt que les annonceurs d’entreprise, les partis politiques ou les États-nations

 

 

 

 

 

  1. Classer des poursuites – comme le Dr Reiner Fullmich (53) et Robert Kennedy Jr. (54)
  2. Délivrer des avis de responsabilité et de déshonneur (techniques de common law pour tenir les auteurs responsables et empêcher leurs actes destructeurs.) (55)
  3. Manifestez dans d’énormes actions de masse critique.

 

Manifestation de Berlin,cet été.

 

 

 

 

 

 

 

  1. Rejoignez-nous pour protéger vos entreprises locales .
  2. Se désinvestir , boycotter et poursuivre en justice les organisations et les individus responsables.
  3. Dénoncez et abandonnez les politiciens corrompus.
  4. Demandez à vos shérifs et policiers locaux de cesser d’appliquer la tyrannie Covid et de sanctionner des crimes dans lesquels il n’y a aucune victime.
  5. Activez votre sifflet! Si vous êtes en mesure de dénoncer la corruption et la conspiration dans votre société pharmaceutique, hôpital, agence de régulation, bureau gouvernemental, média, faites-le comme si l’avenir de l’humanité en dépendait.
  6. Achetez autant de terres réelles , de graines, de crypto-monnaies et de métaux précieux que possible. Stockez de l’eau, de la nourriture et d’autres fournitures.
  7. Créez et utilisez des alternatives à la tromperie du Covid Pass – compagnies aériennes, banques, écoles, lignes de bus, restaurants et plus encore… comme des bastions sécurisés de santé et de liberté économique.

 

Imaginez un vaccin tellement bon pour votre santé
qu’on vous menace pour que vous le preniez
Pour une maladie tellement mortelle
qu’on doit vous tester pour savoir si vous l’avez

 

 

 

 

 

 

 

 

S’il vous plaît, ne me croyez pas simplement parce que j’écris cela. Vérifiez par vous-même. Nous ignorons cela à nos risques et périls et à celui de notre espèce.

«Ce sont la maladie. Nous sommes le remède.~ Jon Rappoport

«Ce qu’il faut, c’est de la bravoure et de la désobéissance.» ~ Gary Barnett

«Nous devons apprendre qu’accepter passivement un système injuste, c’est coopérer avec ce système, et ainsi devenir un participant à son mal.» «Ceux qui aiment la paix doivent apprendre à s’organiser aussi efficacement que ceux qui aiment la guerre.» ~ Dr. Martin Luther King jr.

 

Si le peuple pouvait réaliser sa puissance, tout serait différent

 

 

 

 

 

 

 

Il y a de la lumière à la fin du Trance-demic Rabbit Hole.

Nous avons la vérité et la force vitale de notre côté.

Réveillez-vous. Parlez. Agissez maintenant pour créer un avenir prospère!

RÉFÉRENCES

1 – Le modèle informatique de Neil Ferguson Neil Ferguson est déchiré en lambeaux https://www.technocracy.news/neil-fergusons-computer-model-is-ripped-to-shreds/

Analyse: les racines communes du changement climatique et de l’hystérie COVID-19 https://regulatorwatch.com/reported_elsewhere/analysis-the-common-roots-of-climate-change-and-covid-19-hysteria/

Imperial College clairement lié à la réponse américaine à la pandémie https://www.technocracy.news/imperial-college-clearly-linked-to-us-pandemic-response/?print=print

Imperial College (Royaume-Uni) trouvé en tant que seul agent de panique sur le coronavirus https://www.thelibertybeacon.com/imperial-college-uk-found-as-sole-agent-of-panic-over-coronavirus/

2 – Censure Oligarques ou gouvernement: qui dirige vraiment la censure des Big Tech? https://www.technocracy.news/oligarchs-or-government-who-really-directs-big-tech-censorship/ BREAKING: YouTube démantèle la chaîne «The Highwire» de Del Bigtree après que ses enquêtes ont remis en question le COVID-19 truqué récit de l’OMS et du CDC https://www.newsbreak.com/news/1609151368228/breaking-youtube-de-platforms-del-bigtrees-the-highwire-channel-after-his-investigations-questioned-the-rigged- covid-19-narratif-de-qui-et-cdc

CHD répond à l’accusation de diffusion de «désinformation» sur Facebook https://childrenshealthdefense.org/news/chd-responds-to-accusation-of-spreading-misinformation-on-facebook/

Facebook et Twitter franchissent une ligne bien plus dangereuse que ce qu’ils censurent https://theintercept.com/2020/10/15/facebook-and-twitter-cross-a-line-far-more-dangerous-than-what-they -censurer/

YouTube annule l’interdiction de deux ans de The Health Ranger, puis interdit la première vidéo mise en ligne qui exhorte les téléspectateurs à passer à Brighteon.com https://www.naturalnews.com/2020-07-07-youtube-reverses-two-year -ban-of-the-health-ranger.html

YouTube interdit les vidéos Mercola https://www.lewrockwell.com/2020/06/joseph-mercola/youtube-bans-mercola-videos/

Twitter lève la barre de la censure sur COVID-19 https://www.technocracy.news/twitter-raises-censorship-bar-over-covid-19/ Technofascism: livre numérique brûlant à l’ère totalitaire https://www.lewrockwell.com / 2020/05 / john-w-whitehead / technofascisme-livre-numérique-brûlant-à-l’ère-totalitaire /

Censure du coronavirus: les entreprises de médias sociaux s’associent à l’OMS pour censurer Info https://needtoknow.news/2020/03/coronavirus-censorship-social-media-companies-partner-with-who-to-censor-info/

3 – Lettre puissante de l’archevêque Viganò de Carlo Maria Vigano au président Trump: La lutte éternelle entre le bien et le mal se joue en ce moment https://www.lifesitenews.com/opinion/archbishop-viganos-powerful-letter-to-president-trump-eternal -la-lutte-entre-le-bien-et-le-mal-se joue-maintenant

4 – Le Président du Ghana LE PRÉSIDENT DU GHANA EXPOSE L’AGENDA DE LA CORONA – Nana Akufo-Addo – COVID19 – CORONAHOAX https://youtu.be/6_Pg1XCsNPU

5 – THRIVE I https://www.thriveon.com/thrive-i

6 – camps d’endoctrinement marxiste – socialisme à la hausse: Les universités et les Profs « radicales » aidant steer changement dans la politique de la gauche, les critiques disent https://www.foxnews.com/politics/socialism-rising-universities-and-radical-profs-helping-steer -guerre-en-politique

100% des professeurs sont de gauche dans 40% des collèges américains https://www.independentsentinel.com/100-of-professors-are-leftists-in-40-of-us-colleges/

7 – Les milliardaires aux États-Unis ont augmenté leur richesse en ballon de fortune des milliardaires américains à plus de 1000 milliards de dollars depuis le début de la crise COVID: rapport https://www.nydailynews.com/news/national/ny-billionaires-get-richer-20201126-2schu3d6gzeotmulc3tc3n6z5a -story.html

Milliardaires américains Râteau dans une autre 1 billion $ depuis le début de la pandémie https://childrenshealthdefense.org/defender/american-billionaires-another-1-trillion-since-pandemic/?utm_source=salsa&eType=EmailBlastContent&eId=cd018a74-f455-4c6e-a69e- dbae75bead44

8 – Achat d’immeubles de bureaux récemment libérés, Manhattan vidé pendant la pandémie, mais les grandes technologies déménagent https://www.nytimes.com/2020/10/13/nyregion/big-tech-nyc-office-space.html

9 – Sauvetages d’un billion de dollars Les États-Unis ont jeté plus de 6 billions de dollars dans la crise des coronavirus. Ce nombre pourrait augmenter. https://www.washingtonpost.com/business/2020/04/15/coronavirus-economy-6-trillion/

10 – La société Cashless La Fed présente la Cashless Society http://www.theuncensoredreport.com/2020/10/fed-introduces-cashless-society/

Le cercle est terminé: la BOJ se joint à la Fed et à la BCE pour préparer le déploiement de la monnaie numérique https://www.lewrockwell.com/2020/10/tyler-durden/the-circle-is-complete-boj-joins-fed-and- la BCE prépare le déploiement de la monnaie numérique /

Voici comment une société sans numéraire affecterait la vie quotidienne https://www.lewrockwell.com/2020/08/daisy-luther/heres-how-a-cashless-society-would-affect-day-to-day-life /

11 – Forcer la vaccination mondiale Le New England Journal of Medicine promeut les vaccinations obligatoires et explique aux États comment le faire https://www.technocracy.news/new-england-journal-of-medicine-promotes-mandatory-vaccinations/

La Chine commence un programme de vaccination non prouvé mais largement répandu https://www.technocracy.news/china-begins-unproven-but-widespread-vaccination-program/

OBEY OU AUTRE: New England Journal of Medicine dit que les gens qui refusent les vaccins OBLIGATOIRES coronavirus doivent être sévèrement punis, enfermés dans leur maison et ont tiré de leur emploi https://www.naturalnews.com/2020-10-04-new-england-journal -of-médecine-obligatoire-vaccins-coronavirus-punis.html

Le gouvernement américain et Yale organisent des essais cliniques sur la meilleure façon de «  persuader  » les Américains de prendre le vaccin COVID-19 https://www.lewrockwell.com/2020/08/no_author/us-government-yale-hold-clinical-trials-on -comment-mieux-persuader-les-Américains-de-prendre-le-vaccin-covid-19 /

Le vaccin contre le coronavirus est l’arme de dépopulation «solution finale» contre l’humanité; les mondialistes espèrent convaincre des MILLIARDS de personnes de se suicider via le vaccin https://www.naturalnews.com/2020-08-03-coronavirus-vaccine-final-solution-depopulation-weapon.html

Plan de vaccination forcée dévoilé https://www.lewrockwell.com/2020/07/bill-sardi/forced-vaccination-plan-unveiled/

Ce que la vaccination obligatoire et le déploiement de la 5G ont en commun https://www.greenmedinfo.com/blog/what-mandatory-vaccination-and-5g-rollout-have-common-12

Health Ranger déclare son indépendance de la tyrannie médicale: nous avons tous le droit de légitime défense contre les vaccins forcés https://www.naturalnews.com/2020-07-04-health-ranger-declares-independence-from-medical-tyranny- nous-avons-tous-le-droit-de-légitime-défense-contre-les-vaccins-forcés.html

La technocratie dans votre corps: pas la science-fiction https://blog.nomorefakenews.com/2020/06/19/technocracy-inside-your-body-not-science-fiction/

Pourquoi le public devrait-il se rebeller contre la vaccination forcée https://www.technocracy.news/why-the-public-should-rebel-against-forced-vaccinations/

12 – Au-delà des humains naturels – L’ÂGE DES MACHINES SPIRITUELLES – Ray Kurzweil

13 – Imposer l’Agenda 21/30 de l’ONU https://www.thriveon.com/media/agenda-21-think-globally-enslave-locally-qa-with-thrive

14 – Justifier et imposer une surveillance totale Une biopuce implantable financée par la DARPA pour détecter le COVID-19 pourrait frapper les marchés d’ici 2021 https://www.mintpressnews.com/darpa-covid-19-vaccine-implant-mrna/271287/

Microchip’d? La biopuce DARPA pour nous «sauver» de COVID peut contrôler l’ADN humain https://www.zerohedge.com/technology/microchipd-darpa-biochip-save-us-covid-can-control-human-dna

Micropuces, nanotechnologie et biocapteurs implantés: la nouvelle norme? https://childrenshealthdefense.org/child-health-topics/military-vaccines/microchips-nanotechnology-and-implanted-biosensors-the-new-normal/

Cela commence: essais de passeport COVID sur United Airlines au Royaume-Uni https://www.technocracy.news/it-begins-covid-passport-trials-on-united-airlines-in-uk/

Google et Oracle vont surveiller les Américains qui reçoivent le vaccin Covid-19 de Warp Speed ​​pendant jusqu’à deux ans https://www.thelastamericanvagabond.com/google-oracle-monitor-americans-who-get-warp-speeds-covid-19-vaccine -pendant deux ans/

Premier test des «passeports d’immunité» qui a lieu aujourd’hui https://www.technocracy.news/first-test-of-immunity-passports-taking-place-today/

Vous ne parlez pas aux traceurs de contact? Il y a une assignation pour cela https://www.technocracy.news/wont-talk-to-contact-tracers-theres-a-subpoena-for-that/

Contact Tracing in the Circus of Robots https://blog.nomorefakenews.com/2020/06/01/contact-tracing-in-the-circus-of-robots/

US Surveillance Bill 6666: The Devil in the Details https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2020/06/02/hr-6666-covid-19-government-surveillance.aspx

Le nouveau monde courageux de Bill Gates et Big Telecom https://www.lewrockwell.com/2020/06/no_author/the-brave-new-world-of-bill-gates-and-big-telecom-2/

Ben Swann analyse le projet de loi de 100 milliards de dollars sur la recherche des contacts, HR 6666 https://needtoknow.news/2020/05/ben-swann-analyzes-the-100-billion-contact-tracing-bill-hr-6666/

Le pire est à venir: traçage des contacts, cartes d’immunité et tests de masse https://www.lewrockwell.com/2020/05/john-w-whitehead/the-worst-is-yet-to-come-contact-tracing -cartes-d’immunité-et-tests-de-masse /

L’Union européenne prépare un «passeport des vaccins» depuis 2018 https://needtoknow.news/2020/05/the-european-union-has-been-planning-a-vaccine-passport-since-2018/

15 – Contrôle gouvernemental universel des soins de santé L’ OMS se félicite de la déclaration historique des Nations Unies sur la couverture sanitaire universelle https://www.who.int/news/item/23-09-2019-who-welcome-landmark-un-declaration-on-universal- couverture sanitaire

16 – L’opération Dark Winter All Roads mène à Dark Winter https://www.unz.com/wwebb/all-roads-lead-to-dark-winter/

17 – En 2010, la Fondation Rockefeller publie une étude Rockefeller Lockstep 2010 was Blueprint for 2020 COVID-19 Pandemic http://themillenniumreport.com/2020/07/rockefeller-lockstep-2010-was-blueprint-for-2020-covid- 19-pandémie /

Un monde de contrôle gouvernemental descendant plus strict et de leadership plus autoritaire, avec une innovation limitée et une répulsion croissante des citoyens. https://archive.org/details/pdfy-tNG7MjZUicS-wiJb/page/n17/mode/2up?q=Lock+Step+A+world+of+tighter+top-down

Simulation en direct Exercice pour préparer les dirigeants publics et privés pour réponse à une pandémie https://www.weforum.org/press/2019/10/live-simulation-exercise-to-prepare-public-and-private-leaders-for-pandemic- réponse

18 – «Décennie du vaccin: 2010-2020». Décennie de collaboration vaccinale https://www.gavi.org/our-alliance/global-health-development/decade-vaccine-collaboration

19 – Gates est un eugéniste de deuxième génération The Gates Family, Eugenics and COVID-19 https://tottnews.com/2020/04/09/gates-family-eugenics-covid-19/

Les Nations Unies forcées d’admettre que les vaccins de Bill Gates propagent la polio dans toute l’Afrique https://www.naturalnews.com/2020-09-08-united-nations-admits-vaccines-bill-gates-spreading-polio-africa.html

Frederick Taylor Gates https://en.wikipedia.org/wiki/Frederick_Taylor_Gates

La peste la plus meurtrière du XXe siècle: la grippe de 1918 https://www.youtube.com/watch?v=UDY5COg2P2c&fbclid=IwAR3a6DSKcncUrmWrrgnnyHV2V_Ur32Ul3ynBfMIhnbl4kiinDAAcJqoJ0WI

Déconstruire l’agenda de Bill Gates https://www.lewrockwell.com/2020/06/joseph-mercola/deconstructing-bill-gates-agenda/

EXCLUSIF: Bill Gates a négocié un accord de recherche de contacts de 100 milliards de dollars avec un membre du Congrès démocrate, parrain du projet de loi, six mois AVANT la pandémie de coronavirus https://truepundit.com/?s=EXCLUSIVE%3A+Bill+Gates+Negotiated+%24100+Billion+Contact+Tracing

Qui est Bill Gates? (Documentaire complet, 2020) https://www.corbettreport.com/who-is-bill-gates-full-documentary-2020/ ‘Bill Gates cherche à Microchip Humanity!’ https://www.lewrockwell.com/2020/05/no_author/bill-gates-seeks-to-microchip-humanity/

La micropuce contraceptive de Gate sera implantée chez les femmes https://www.armstrongeconomics.com/international-news/disease/gates-contraceptive-microchip-to-be-implanted-into-women/

WO2020060606 SYSTÈME DE CRYPTOCURRENCE UTILISANT DES DONNÉES D’ACTIVITÉ CORPORELLE https://patentscope.wipo.int/search/en/detail.jsf?docId=WO2020060606&tab=PCTDESCRIPTION&_cid=P21-KHQMHA-36858-1

20 – Réserve de semences biologiques Pourquoi Bill Gates et Monsanto financent-ils un coffre-fort de semences «Doomsday»? https://theantimedia.com/why-are-bill-gates-and-monsanto-funding-a-doomsday-seed-vault/

21 – Événement 201 Événement 201: La simulation de coronavirus https://www.youtube.com/watch?v=HQt7pcVlcEM

22 – La recherche du Dr David Martin expose les crimes de brevet des CDC https://takeoregonback.com/2020/05/19/cdc-broke-the-law-in-2003-patenting-corona-sars-human-virus/

23 – «Trump verra une pandémie surprise pendant son mandat.» En 2017, Fauci dit qu’il y aura une épidémie surprise pendant le mandat de Trump https://www.youtube.com/watch?v=puqaaeLnEww

24 – Agenda 21/30 de l’ONU https://www.thriveon.com/media/agenda-21-think-globally-enslave-locally-qa-with-thrive

25 – Arrêt de la promotion ou de l’utilisation de l’hydroxycholoraquine The Lancet, New England Journal of Medicine s’est transformé en risées alors qu’une étude largement diffusée sur l’hydroxychlore s’est avérée basée sur des données fabriquées organisées par un écrivain de science-fiction et un modèle de contenu pour adultes https: //www.naturalnews .com / 2020-06-04-lancet-new-england-journal-of-medicine-hydroxychlorine-study-Surgisphere-total-fraud.html

26 – Les nouveaux verrouillages sont basés sur des «cas». https://thefatemperor.com/published-papers-and-data-on-lockdown-weak-efficacy-and-lockdown-huge-harms/

Les lockdowns sont basés sur la fraude: lettre ouverte aux personnes qui veulent la liberté https://blog.nomorefakenews.com/2020/12/03/lockdowns-are-based-on-fraud-open-letter-to-people-who-want -liberté/

Une bombe de 10 mégatonnes contre les Covid Creeps https://mailchi.mp/tomwoods/stillmorecharts?e=6047021e56

Comment le CDC pourrait-il commettre cette erreur? https://www.theatlantic.com/health/archive/2020/05/cdc-and-states-are-misreporting-covid-19-test-data-pennsylvania-georgia-texas/611935/

27 – Aucune preuve qu’ils infectent d’autres personnes dont l’immunité n’est pas compromise. NY Times sur le test Covid-19: «Jusqu’à 90% des personnes testées positives portaient à peine n’importe quel virus», beaucoup ne sont «pas susceptibles d’être contagieux» https://www.infowars.com/posts/ny-times-on- test covid-19-jusqu’à-90-personnes-testées-positives-portées-à peine-n’importe quel-virus-beaucoup-ne sont-pas-susceptibles-d’être-contagieux /

28 – Des dizaines de milliers de médecins, d’infirmières et de scientifiques réputés. NOUVELLES ALTERNATIVES Mise à jour: plus de 50000 médecins et scientifiques signent une déclaration s’opposant aux verrouillages COVID https://www.collective-evolution.com/2020/11/01/update-nearly-45000-doctors-scientists-sign-declaration-opposing-covid -blocages /

29 – Camps de confinement Covid De l’Australie aux États-Unis et au Royaume-Uni, des camps de coronavirus de haute sécurité abritent des évacués de Wuhan https://www.news.com.au/lifestyle/health/health-problems/from-australia-to-the- nous-et-royaume-uni-camps-de-coronavirus-de haute sécurité-abritent-les-évacués-de-wuhan / news-story / 883731ee030debb4c741f3eed5ca67fb

L’armée américaine approuve 11 camps de quarantaine de coronavirus à côté des principaux aéroports américains qui peuvent traiter «  jusqu’à 1000 personnes  » alors que le 13e cas américain est confirmé en Californie https://www.dailymail.co.uk/news/article-7992909/Military- approuve-11-COVID-19-camps-de-quarantaine-1-000-personnes-grands-aeroports.html

30 – Le PDG de Moderna a vendu la plupart de ses actions «Bad Optics» ou quelque chose de plus? Les ventes d’actions des dirigeants de Moderna suscitent des inquiétudes https://www.npr.org/2020/09/04/908305074/bad-optics-or-something-more-moderna-executives-stock-sales-raise-concerns

31 – Le PDG de Pfizer a vendu 62% de ses actions Le PDG de Pfizer Albert Bourla a vendu des millions en stock le jour même de la révélation du vaccin https://nypost.com/2020/11/11/pfizer-ceo-sold-5-5m- en-stock-parmi-covid-19-vaccin-révèle /

32 – «Vous ne posséderez rien dans 10 ans… et vous en serez heureux.» https://www.armstrongeconomics.com/world-news/conspiracy/klaus-schwab-says-you-will-own-nothing-in-10-years/

33 – Wuhan, Chine avec des millions de dollars de financement NIAID dirigés là-bas par le Dr Fauci. Le Dr Fauci a soutenu le laboratoire controversé de Wuhan avec des dollars américains pour que les laboratoires d’armes biologiques de recherche sur le coronavirus à risque soient fermés et les scientifiques poursuivis

https://www.lewrockwell.com/2020/05/joseph-mercola/bioweapon-labs-must-be-shut-down-and-scientists-prosecuted/ https://www.newsweek.com/dr-fauci- soutenue-controversée-wuhan-lab-millions-us-dollars-risky-coronavirus-research-1500741

34 – Le laboratoire d’armes biologiques à Ft. Detrick, Maryland a fermé La recherche sur les germes mortels est arrêtée au laboratoire de l’armée en raison de problèmes de sécurité https://www.nytimes.com/2019/08/05/health/germs-fort-detrick-biohazard.html

35 – Dr Paul Cottrell – au moins quatre modifications humaines
MISE À JOUR DU CORONAVIRUS: DR PAUL COTTRELL: «PRÉPAREZ-VOUS MAINTENANT PENDANT 18 MOIS!»
https://www.bitchute.com/video/J6VEYzwSdZU/?t=0 (13h00 – 20h00)

36 – «Covid-19 a été créé dans un laboratoire séropositif.» «COVID-19 Created in Lab with HIV» Medicine Nobel confirme Indian Research divulgué par VT https://www.veteranstoday.com/2020/05/15/covid-19-created-in-lab-with-hiv-medicine- nobel-confirme-recherche-indienne-divulguée-par-vt /

«Je suis la cible»: un virologue chinois réduit au silence dit à Tucker COVID-19 libéré intentionnellement, le PCC essayant de la «disparaître» https://www.zerohedge.com/medical/i-am-target-silenced-chinese-virologist-tells -tucker-covid-19-libéré intentionnellement-ccp

Un scientifique norvégien se joint à d’autres affirmant que le coronavirus a été créé dans un laboratoire https://nexusnewsfeed.com/article/science-futures/norway-scientist-joins-others-claiming-coronavirus-was-created-in-a-lab/

Les laboratoires d’armes biologiques doivent être fermés et les scientifiques poursuivis https://www.lewrockwell.com/2020/05/joseph-mercola/bioweapon-labs-must-be-shut-down-and-scientists-prosecuted/

Pourquoi un scientifique du laboratoire d’armes biologiques de Fort Detrick a été assassiné https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2020/05/19/fort-detrick-bioweapons-lab-scientist-murdered.aspx

Dr Meryl Nass: Pourquoi la protection de l’origine du COVID-19 est-elle si importante? https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2020/06/14/how-did-coronavirus-originate.aspx

COVID fabriqué dans un laboratoire! Les ex-sceptiques l’admettent en raison de l’accumulation de preuves https://www.veteranstoday.com/2020/05/27/accumulating/

Preuve que le SRAS-CoV-2 a émergé d’un laboratoire biologique de Wuhan, en Chine https://project-evidence.github.io

La preuve que COVID était une attaque de guerre biologique américaine contre la Chine https://www.lewrockwell.com/2020/04/no_author/the-evidence-that-covid-was-a-us-biowarfare-attack-on-china/

Un scientifique lauréat du prix Nobel qui a découvert le VIH déclare que le coronavirus a été créé en laboratoire https://www.dr-rath-foundation.org/?s=Nobel+Prize-Winning+Scientist+Who+Discovered+HIV+Says+Coronavirus+Was + Créé + en + laboratoire

Le Dr Fauci a soutenu le laboratoire controversé de Wuhan avec des dollars américains pour la recherche sur le coronavirus à risque https://www.newsweek.com/dr-fauci-backed-controversial-wuhan-lab-millions-us-dollars-risky-coronavirus-research-1500741

Scientifique de «  Bat Woman  » qui pourrait détenir la clé pour guérir le coronavirus et l’empêcher de se reproduire https://www.mirror.co.uk/news/world-news/bat-woman-scientist-who-could-21857145

COVID 19: Créé par la CIA en Caroline du Nord pour la bio-guerre https://principia-scientific.com/covid-19-created-by-cia-in-north-carolina-for-bio-warfare-2/

CV19 Pas du tout chinois, conçu, Deep State et prouver que c’est plus facile et plus facile https://orwell1984366490226.wordpress.com/2020/03/18/cv19-not-chinese-at-all-engineered-deep-state-and -l’améliorer-est-plus facile-et-plus facile /

37 – Charles Lieber de Harvard arrêté pour activités à Wuhan Un scientifique acclamé de Harvard est arrêté, accusé d’avoir menti sur des liens avec la Chine https://www.npr.org/2020/01/28/800442646/acclaimed-harvard-scientist-is-arrested- accusé de mentir sur ses liens avec la Chine

38 – La relation de la 5G avec Covid COVID-19 est un écran de fumée pour la maladie des radiations 5G HTTPS://GREATMOUNTAINPUBLISHING.COM/2020/11/15/COVID-19-IS-A-SMOKESCREEN-FOR-5G-RADIATION-POISONING/

LA 5G POURRAIT-ELLE DÉCLENCHER LA PROPAGATION DU CORONAVIRUS? https://manhattanneighbors.org/5g-corona/

5G – Pourquoi? https://www.armstrongeconomics.com/world-news/technology-world-news/5g-why/ Rayonnement 5G lié à une infection à coronavirus, une nouvelle étude suggère https://nexusnewsfeed.com/article/health-healing/5g- nouvelle-étude-liée-aux-rayonnements-à-une-infection-coronavirus /

Appel international Stop 5G sur Terre et dans l’espace, The Evidence Mounts http://cellphonetaskforce.org/wp-content/uploads/2020/05/The-Evidence-Mounts.pdf

Une étude montre une corrélation directe entre les réseaux 5G et les épidémies de «coronavirus» http://radiationdangers.com/?s=Study+Shows+Direct+Correlation+between+5G+Networks Étude de la corrélation entre les cas de coronavirus et la présence de réseaux 5G https://www.5gexposed.com/wp-content/uploads/2020/04/Study-of-correlation-coronavirus-5G-Bartomeu-Payeras-i-Cifre.pdf 5G, 60 GHz, absorption d’oxygène, vous et Coronavirus https://ourgreaterdestiny.org/2020/02/5g-60-ghz-oxygen-absorption-you-and-coronavirus/

COVID et une connexion 5G? https://blog.nomorefakenews.com/2020/04/07/covid-and-a-5g-connection/

RAPPORT: Comment la surveillance et la 5G sont accélérées sous le prétexte https://www.takebackyourpower.net/surveillance-5g-fast-tracked-under-coronavirus-pretext/

Le ciel tombe-t-il vraiment? https://www.cellphonetaskforce.org/wp-content/uploads/2020/03/Is-the-Sky-Really-Falling.pdf

39 – Les navires de croisière Princess Line s’étaient vantés de leur nouveau COVID-19 5G est un écran de fumée pour la maladie des radiations 5G https://greatmountainpublishing.com/2020/11/15/covid-19-is-a-smokescreen-for-5g- intoxication aux radiations /

40 – Les Jeux mondiaux militaires ont eu lieu à Wuhan à la fin de 2019 Les Jeux mondiaux militaires ont-ils propagé Covid-19? https://prospect.org/coronavirus/did-the-military-world-games-spread-covid-19/

41 – La majorité des décès dits Covid concernent des personnes de plus de 65 ans 95% des Américains tués par COVID-19 avaient 50 ans ou plus https://www.aarp.org/health/conditions-treatments/info-2020/ coronavirus-morts-seniors-adultes.html

42 – Les taux de mortalité globaux sont en baisse Comment le CDC / OMS simulera les effets du vaccin COVID pour le faire passer pour un succès https://blog.nomorefakenews.com/2020/09/22/how-cdc-will-fake- effets-du-vaccin-covid-font-le-ressembler-au-succès /

Étude de l’UCLA: La chance que 50-64 ans meurent de COVID19 est de 1 sur 19 millions https://principia-scientific.com/ucla-study-chance-of-50-64-year-old-dying-from-covid19- is-1-in-19-million / CDC a dit qu’il y avait eu plus de suicides que de morts par COVID-19 https://www.armstrongeconomics.com/world-news/corruption/cdc-said-there-have-been-more -suicides-que-mort-par-covid-19 /

 

 

 

 

 

 

Surveillance de Yellowstone:Une étude révèle la plus grande éruption du supervolcan de Yellowstone

La nouvelle étude suggère également que le supervolcan sous le parc national de Yellowstone était beaucoup plus explosif dans ses débuts et pourrait ralentir,actuellement.

 

 

Les explosions des super-éruptions volcaniques ont été parmi les événements les plus extrêmes de l’histoire de la Terre, éjectant d’énormes volumes de matériaux – au moins 1000 fois plus que l’ éruption du mont St.Helens en 1980 – avec le potentiel de modifier le climat de la planète.

Désormais, dans une étude publiée le 1er juin 2020 dans la revue à comité de lecture Geology , des chercheurs ont annoncé la découverte de deux super-éruptions nouvellement identifiées survenues il y a 9,0 et 8,7 millions d’années, associées à la piste du hotspot de Yellowstone – un hotspot volcanique. responsable du volcanisme à grande échelle dans l’Idaho, le Montana, le Nevada, l’Oregon et le Wyoming. Les chercheurs pensent que le plus jeune des deux – connu sous le nom de super-éruption de Grey’s Landing – a été l’événement le plus important et le plus cataclysmique de la province volcanique. Le volcanologue Thomas Knott de l’Université de Leicester est l’auteur principal de l’article. Knott a déclaré dans un communiqué :

Sur la base des classements les plus récents de tailles de super-éruptions, c’est l’une des cinq premières éruptions de tous les temps.

 

Piste du hotspot de Yellowstone. Image via l’affaire Kelvin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les résultats indiquent que le hotspot, qui alimente aujourd’hui les célèbres geysers, mudpots et fumerolles du parc national de Yellowstone , pourrait diminuer en intensité. Knott a déclaré à Scientific American que bien que le taux actuel d’éruptions suggère qu’une autre explosion ne se produira pas avant environ 900000 ans, cette estimation est simplement une moyenne historique et ne prévoit pas comment et quand la nature agira. Il a dit :

Nous ne voulons pas encourager la complaisance – ni semer la peur.

 

Pot de peinture de fontaine. Image via National Park Service

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’équipe a utilisé une combinaison de techniques pour corréler les dépôts volcaniques dispersés sur des dizaines de milliers de kilomètres carrés. Knott a déclaré :

Nous avons découvert que les gisements qui appartenaient auparavant à de multiples éruptions plus petites étaient en fait des couches colossales de matériaux volcaniques provenant de deux super-éruptions auparavant inconnues il y a environ 9,0 et 8,7 millions d’années.

La plus jeune des deux, la super-éruption de Grey’s Landing, est maintenant le plus grand événement enregistré de toute la province volcanique de Snake-River – Yellowstone.

L’équipe estime que la super-éruption de Grey’s Landing était 30% plus grande que le détenteur du record précédent (le célèbre Huckleberry Ridge Tuff ) et a eu des effets dévastateurs au niveau local et mondial. Knotts a déclaré :

L’éruption de Grey’s Landing a émaillé une zone de la taille du New Jersey dans du verre volcanique brûlant qui a instantanément stérilisé la surface terrestre. Tout ce qui se trouve dans cette région aurait été enterré et très probablement vaporisé pendant l’éruption.

Les particules auraient étouffé la stratosphère, pleuvant des cendres fines sur l’ensemble des États-Unis et englobant progressivement le globe.

Les deux super-éruptions récemment découvertes se sont produites au cours du Miocène , l’intervalle de temps géologique s’étalant il y a 23 à 5,3 millions d’années. Knott a déclaré :

Ces deux nouvelles éruptions portent à six le nombre total de super-éruptions du Miocène enregistrées dans la province volcanique de Yellowstone – Snake River. Cela signifie que le taux de récurrence des super-éruptions du hotspot de Yellowstone au cours du Miocène était, en moyenne, tous les 500 000 ans.

En comparaison, dit Knott, deux super-éruptions ont eu lieu – jusqu’à présent – dans ce qui est maintenant le parc national de Yellowstone au cours des trois derniers millions d’années. Il a dit:

Il semble donc que le hotspot de Yellowstone ait connu une triple diminution de sa capacité à produire des événements de super-éruption. C’est une baisse très importante.

Mais les nouvelles découvertes, dit Knott, ont peu d’incidence sur l’évaluation du risque d’une autre super-éruption se produisant aujourd’hui à Yellowstone.

Nous avons démontré que le taux de récurrence des super-éruptions de Yellowstone semble être une fois tous les 1,5 million d’années. La dernière super-éruption il y a 630 000 ans, ce qui suggère qu’il nous faudra peut-être jusqu’à 900 000 ans avant qu’une autre éruption de cette ampleur ne se produise.

Bottom line: Une nouvelle étude a identifié la plus grande éruption de l’histoire du supervolcan de Yellowstone et suggère également que son activité pourrait ralentir.

Source: Découverte de deux nouvelles super-éruptions de la piste du hotspot de Yellowstone (USA): le hotspot de Yellowstone est-il en déclin?

 

 

 

Ovni et extraterrestres : Plus de 60 ans après, le retraité de l’Armée de l’Air Richard French raconte sa vérité

Dans les années 1950, Richard French est membre de l’Armée de l’Air américaine. Il était chargé par ses supérieurs d’aller enquêter sur les apparitions d’OVNI et de tout faire pour discréditer ces histoires. Aujourd’hui, Richard French raconte une de ces apparitions. Une histoire loin d’être banale et assez effrayante.

Quand des OVNI sont aperçus aux Etats-Unis, des enquêtes sont ouvertes. Le Lieutenant Richard French, de l’armée de l’air américaine était chargé de se rendre sur place dans les années 1950 pour démanteler des rapports concernant des apparitions d’OVNI. Mais un jour, ce qu’il a vu était loin d’avoir été imaginé par un petit groupe de personnes. A l’époque, il a été tenu de mentir sur ce qu’il a vu de ses propres yeux. Aujourd’hui, âgé de 83 ans et à la retraite, il a décidé de dire la vérité. Et, le moins que l’on puisse dire est que ce témoignage est assez effrayant.

Deux soucoupes et deux aliens juste sous la surface de l’eau

En 1952, Richard French est envoyé à Newfoundland pour enquêter sur l’apparition étrange d’un OVNI. « Ils m’ont dit qu’il y avait deux êtres étranges qui se trouvaient sous l’eau après être entré en collision avec l’eau à près de 160 km/h« , a-t-il raconté au Huffington Post. « De nombreuses personnes étaient rassemblées au bord de l’eau. Toutes étaient en train de regarder ce qui se passait sous l’eau » a-t-il ajouté.

C’est à ce moment précis que le discours de Richard French prend une tournure digne des films de Science-fiction. Selon ses souvenirs, l’eau était très claire et il pouvait voir deux embarcations circulaires mesurant chacune plus de 5 mètres de diamètre. Elles flottaient juste sous la surface de l’eau à près de six mètres du bord de l’eau. « La première chose que j’ai vu, c’était des OVNI. […] L’eau était très claire et je pouvais vraiment voir ce qui se passait » a expliqué Richard French. Les êtres qu’il a vu « mesuraient entre 60 et 90 centimètres, ils étaient de couleur grise, une silhouette fine, de longs bras et des mains avec seulement deux ou trois doigts. […] Ils ressemblaient vraiment aux aliens qu’on avait l’habitude de voir dans les films (…) Cela a duré 20 minutes. Les deux soucoupes sont ensuite parties ensemble à une vitesse éclaire. Je pense qu’ils étaient en train de réparer leurs engins pour ensuite repartir » a-t-il précisé.

Un rapport fictif

Mais à l’époque, le travail de Richard French était justement de discréditer ces théories d’aliens. Qu’a-t-il donc écrit sur son rapport concernant cette histoire ? « J’ai fait un rapport fictif. Je n’ai pas vraiment dit qu’il s’agissait d’OVNI, j’ai dit qu’il s’agissait de choses que l’on ne connaissait pas, des sortes de véhicules méconnaissables. En d’autres termes, j’étais très ambigu et je suis resté évasif » a-t-il avoué. Malheureusement pour nous, cette apparition à Newfoundland date des années 1950 et aucune image n’a pu être enregistrée.


EN COMPLÉMENTAIRE

Il y a eu DEUX crashs d’OVNIS à Roswell, affirme un ancien responsable de l’armée de l’air qui dit qu’il était là

 

Plus de soixante-dix ans après qu’un OVNI se soit prétendument écrasé à Roswell, au Nouveau-Mexique, un responsable à la retraite de l’armée de l’air a déclaré que non seulement l’incident choquant s’était réellement produit – mais qu’il s’était produit deux fois.

Le lieutenant-colonel Richard French, qui a servi dans l’armée pendant plus de 27 ans, était à Alamagordo, au Nouveau-Mexique, en 1947, lorsqu’un objet inhabituel est tombé du ciel et s’est écrasé au sol à Roswell.

Les autorités militaires ont publié un communiqué de presse après l’incident choquant, disant: «  Les nombreuses rumeurs concernant le disque volant sont devenues une réalité hier lorsque l’officier du renseignement du 509th Bomb Group de la huitième Air Force, Roswell Army Air Field, a eu la chance de gagner possession d’un disque volant.

Mais, à peine 24 heures plus tard, les militaires ont rétracté leur déclaration antérieure et ont affirmé que l’objet qu’ils avaient d’abord pensé être un «  disque volant  » était un ballon météorologique qui s’était écrasé sur un ranch voisin.

Les médias et le public ont accepté l’explication sans conteste. Depuis lors, de nombreuses personnes ,dont des scientifiques,ont remis en question la ligne de l’armée sur l’incident.

«  Il y a eu en fait deux accidents à Roswell, que la plupart des gens ne connaissent pas  », a déclaré French au Huffington Post .

«  Le premier a été abattu par un avion américain expérimental qui volait au départ de White Sands, au Nouveau-Mexique, et il a tiré sur ce qui était en fait une arme électronique de type à impulsion qui a désactivé et enlevé tous les contrôles de l’OVNI, et c’est pourquoi il s’est écrasé.

 

Théorie: Le lieutenant-colonel Richard French, qui a servi dans l’armée pendant plus de 27 ans, affirme qu’il y a eu deux accidents liés aux OVNIS à Roswell

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contentieux: l’ancien colonel de l’armée de l’air Richard French dit qu’il était un démystificateur officiel d’OVNI et qu’il y avait deux, pas un, des crashs d’OVNIS de Roswell

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«Quand ils l’ont frappé avec cette impulsion électromagnétique – bingo! Il y a toute leur électronique et, par conséquent, l’OVNI était incontrôlable.

French, qui prétend avoir reçu l’ordre de démystifier les observations d’OVNIS, a déclaré qu’une source confidentielle de l’armée lui avait parlé de l’abattage du soi-disant vaisseau spatial extraterrestre et a ajouté qu’il y avait eu un deuxième crash près de Roswell quelques jours plus tard.

«  C’était à quelques kilomètres de l’endroit où l’accident d’origine s’est produit  », a déclaré French au HuffPo. «  Nous pensons que la raison pour laquelle ils étaient là à ce moment-là était d’essayer de récupérer des pièces et des survivants du premier accident. Je [fais référence à] les gens de l’espace – les gars dont c’était l’OVNI.

Mais d’autres experts ont rejeté les affirmations de French. ‘Aucune chance! Zéro chance », a déclaré le colonel de l’armée John Alexander, chargé d’enquêter sur les observations d’OVNIS.

«Dans les années 80, j’étais le gars qui développait tous les systèmes d’armes à impulsions. Nous n’aurions pas pu le faire alors. Dans les années 60, ils avaient un système laser, mais votre portée était extrêmement limitée, et nous n’avions pas d’armes laser opérationnelles pendant cette période.

Mais les réfutations n’ont pas empêché les autres de se manifester et de contester la ligne officielle de l’armée.

Chase Brandon, un agent qui a servi 25 ans avec la CIA, a récemment affirmé que des informations relatives à l’accident avaient été dissimulées dans une chambre forte cachée au siège de l’agence à Langley.

« Ce n’était pas un ballon météo – c’était ce que les gens ont rapporté pour la première fois », a-t-il déclaré. «C’était un appareil qui ne venait pas de cette planète.

« Il y a eu en fait deux accidents à Roswell, que la plupart des gens ne connaissent pas », a déclaré French au HuffPost. «Le premier a été abattu par un avion américain expérimental qui volait hors de White Sands, NM, et il a tiré sur ce qui était effectivement une arme électronique de type à impulsion qui a désactivé et emporté tous les contrôles de l’OVNI, et c’est pourquoi il écrasé. »

French – un pilote de l’armée de l’air qui était à Alamagordo, NM, en 1947, en cours de test dans une chambre d’altitude, une exigence annuelle pour les officiers qualifiés – était très spécifique dans la façon dont l’armée aurait abattu ce qu’il croyait être un vaisseau spatial d’un autre. monde.

« Quand ils l’ont frappé avec cette impulsion électromagnétique – le bingo! – il y a toute leur électronique et, par conséquent, l’OVNI était incontrôlable », a déclaré French, qui a effectué des centaines de missions de combat en Corée et en Asie du Sud-Est, et qui a occupé plusieurs postes. travaillant pour le renseignement militaire.

Un autre officier à la retraite doute de l’histoire de French.

« Aucune chance! Aucune chance! » a déclaré le colonel de l’armée John Alexander , dont la propre autorisation top-secrète lui a donné accès dans les années 1980 aux documents officiels et aux comptes d’OVNIS. Il a créé un groupe de haut niveau de fonctionnaires gouvernementaux et de scientifiques qui ont déterminé que, bien que les ovnis soient réels, ils ne pouvaient pas trouver de preuves d’une dissimulation officielle.

«Dans les années 1980, j’étais le gars qui développait tous les systèmes d’armes à impulsion. Nous n’aurions pas pu le faire à l’époque. Dans les années 60, ils avaient un système laser, mais votre portée était extrêmement limitée, et nous ne l’avons pas fait. avoir des armes laser opérationnelles dans ce laps de temps « , a déclaré Alexander, qui travaille pour obtenir l’amnistie pour les militaires qui souhaitent parler de leurs expériences OVNI.

À l’exception du titre initial du journal déclarant que l’armée avait capturé une soucoupe volante à l’extérieur de Roswell, l’armée de l’air a fermé les livres sur Roswell, affirmant que la véritable identité de l’objet était un ballon de surveillance à haute altitude, nommé « Mogul ».

Mais après que des témoins oculaires – y compris de nombreux militaires – aient commencé à raconter leur participation à une prétendue dissimulation de l’incident de Roswell, certains chercheurs ont insisté sur le fait qu’il s’agissait en fait d’un vaisseau extraterrestre qui s’était écrasé à Roswell.

Regardez cette vidéo de Ret. Le lieutenant-colonel de l’armée de l’air Richard French

 

French dit qu’il a été informé de la «fusillade» d’OVNI par un autre officier militaire – une source confidentielle – de White Sands Proving Grounds, une région du désert du Nouveau-Mexique où l’armée américaine a testé de nombreux systèmes d’armes.

Sa source a dit à French qu’il y avait eu un deuxième crash d’OVNI près de Roswell quelques jours après le premier.

« C’était à quelques kilomètres de l’endroit où se trouvait le crash initial », a déclaré French. « Nous pensons que la raison pour laquelle ils étaient là-bas à ce moment-là était d’essayer de récupérer des pièces et des survivants du premier crash. Je [fais référence à] les gens de l’espace – les gars dont l’OVNI était. »

Alors que French n’a pas offert plus de détails sur ce qu’il dit être un deuxième crash d’OVNI, il a taquiné autre chose.

«J’avais vu des photographies de parties de l’OVNI qui avaient des inscriptions dessus qui ressemblaient à une langue arabe – c’était comme un numéro de pièce sur chacune d’elles. C’étaient des photographies dans un dossier que je viens de feuilleter. « 

C’est un parallèle intéressant avec l’histoire récente de l’ ancien agent de la CIA Chase Brandon , qui a affirmé avoir trouvé une boîte au siège de la CIA dans les années 1990 – une boîte intitulée «Roswell».

Brandon a déclaré au HuffPost qu’il avait regardé dans la boîte et parcouru des documents écrits et des photographies confirmant ses soupçons que l’objet qui s’est écrasé à Roswell, « était un engin qui ne venait manifestement pas de cette planète ».

Cette histoire a déclenché une fureur de controverse entre ceux qui croyaient et ne croyaient pas l’histoire de Brandon.

Regardez ce reportage de 1997 sur le «  Cas clos: rapport final sur le crash de Roswell  » de l’armée de l’air

 

 

Et maintenant, nous avons French, qui a servi plus de 27 ans dans l’armée, y compris comme enquêteur et démystificateur pour la célèbre étude des OVNIS de l’armée de l’air, connue sous le nom de Projet Blue Book , qui a commencé en 1947.

« Je suis l’un des auteurs du Projet Blue Book, et j’ai commencé avec le Bureau des enquêtes spéciales de l’Armée de l’Air, stationné à Spokane, Washington. Une des tâches que j’avais en 1952 était de démystifier les histoires d’OVNIS », a déclaré French.

« En d’autres termes, si quelqu’un avait une observation d’OVNI, moi et un autre agent essayerions de trouver une explication logique à cette étrange apparence aérienne. La plupart des rapports provenaient de civils plutôt que de militaires. Nous avons donné notre analyse et essayé de la démystifier. en disant que c’était du brouillard marécageux ou que la chose qu’ils voyaient était en fait accrochée à des fils. Elle a traversé les canaux jusqu’au niveau présidentiel. « 

Mais pourquoi a-t-on ordonné aux Français de démystifier les rapports d’OVNIS en premier lieu?

« Ils ne vous donnent jamais d’explication, mais je vais vous dire quelle est mon analyse: s’ils acceptaient le fait qu’il y a des créatures venant sur Terre d’autres univers ou de partout, cela détruirait fondamentalement les religions, et le fait que l’impuissance de nos militaires contre eux détruirait la réputation des militaires », a déclaré French. « Vous parlez de raisons militaires, de défense nationale et religieuses. »

Comme cela s’avère souvent avec des histoires d’OVNIS révélatrices, cela dépend de qui vous croyez.

Antonio Huneeus est un journaliste d’investigation OVNI vétéran de 30 ans qui a récemment passé du temps avec le français et tente de découvrir plus de faits sur les informations que l’ancien officier du renseignement militaire voudrait nous faire croire.

« Nous avons fait une recherche et trouvé son nom sur une page officielle de l’Armée de l’Air qui a confirmé qu’il était un pilote de combat, mais cette page n’avait rien à voir avec les OVNIS » , a déclaré Huneeus, rédacteur en chef d’ Open Minds Magazine , au HuffPost.

« Mes réserves concernent certaines des affirmations qu’il fait, et à cause de son âge, sa mémoire n’est plus aussi bonne qu’elle l’était », a déclaré Huneeus. « Il est clair pour moi qu’il a assez bien lu sur le sujet des OVNIS, ou qu’il a peut-être entendu des histoires ou parlé aux gens. Donc, j’essaie de séparer exactement ce qu’il a vécu et vu directement de ce qu’il a entendu et lu. »

Soixante ans après que French ait commencé à enquêter sur les ovnis pour le projet Blue Book, il pense toujours qu’il y a un camouflage.

« Cela se passe aujourd’hui. Il n’y a aucun doute à ce sujet. J’ai écouté leurs dénégations plusieurs fois et, à ce moment-là, j’étais en opposition directe avec leur position. Dans mon esprit, il n’y avait aucun doute que les OVNIS étaient réels. . « 

 


GALERIE DE PHOTOS NON-RÉSOLUES

 

OVNI sur le désert de Mojave 9 septembre 1985
Cet OVNI en forme de cigare a été photographié par le pilote de l’aviation générale David Hastings alors qu’il pilotait un avion Cessna Skymaster au-dessus du désert de Mojave le 9 septembre 1985. Il n’y a jamais eu d’indication de canular dans ce cas, qui reste inexpliqué à ce jour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OVNI sur la base Holloman
Un objet volant non identifié a été photographié par un employé du gouvernement au-dessus du Holloman Air Development Center au Nouveau-Mexique en 1964.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mannequins Roswell
L’armée de l’air a publié « The Roswell Report » en 1997. Contre les allégations selon lesquelles des extraterrestres ont été récupérés sur le site du Nouveau-Mexique, le rapport a indiqué que les responsables militaires avaient ramassé des mannequins de 200 livres, ci-dessus, qui ont été utilisés dans une expérience.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alien au Brésil
Capture vidéo de près. Ce qui ressemble à une créature extraterrestre avec la tête, le cou, les bras et le corps visibles debout dans la forêt tropicale brésilienne à Manaus, au Brésil. Dans cette séquence Amaz-extraterrestre, un être solitaire non identifié semble se tenir dans la jungle du Brésil – même en cambrant le dos – à quelques mètres d’une lumière bleue clignotante. Dans ce que certains allèguent comme preuve que la Terre est visitée par des extraterrestres d’une autre planète, la vidéo a été obtenue par l’écrivain paranormal Mike Cohen qui dit que la vidéo a été prise par deux touristes britanniques visitant la région de Manaus dans la jungle amazonienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crop Circle à Yogyakarta, Indonésie
Un grand cercle et un motif géométrique selon les résidents locaux ont été créés par un OVNI apparu dans une rizière du hameau de Krasakan à Sleman, Yogyakarta, le matin du 23 janvier 2011.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Croquis de l’observation d’OVNI
Ce dessin de témoin oculaire d’une présumée observation d’OVNI est dans l’un des 19 fichiers autrefois secrets publiés sur le site Web des Archives nationales britanniques. Les fichiers couvrent les observations signalées entre 1986 et 1992. Bien que de nombreux rapports aient été démystifiés, certains restent inexpliqués.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marquages ​​sur le terrain France
Un enquêteur en 1989 mesure les marques qui, selon certains, ont été laissées par un OVNI en Normandie, en France. La France a commencé à publier ses « X-Files » sur les observations d’OVNIS en 2007.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’astronaute Gordon Cooper
L’astronaute Gordon Cooper, qui a piloté les missions spatiales Mercury et Gemini dans les années 1960, a dit une fois qu’il avait vu un OVNI « en forme de soucoupe typique, de forme double cylindrique, métallique ». Il était également franc sur l’idée que certains OVNIS étaient des véhicules interplanétaires visitant la Terre.

 

 

 

 

 

 

La Chine lance la mission historique Chang’e 5 pour collecter les premiers échantillons de lune depuis 1976

La première mission de retour d’échantillons lunaires depuis les années 1970 est en cours.

La mission robotique chinoise Chang’e 5 a été lancée aujourd’hui (23 novembre) depuis le centre de lancement spatial de Wenchang dans la province de Hainan, s’élevant dans le ciel au sommet d’une fusée Long 5 mars vers 15h30 HNE (21h30 GMT; 4h30 le novembre 24 heure locale à Hainan).

Si tout se passe comme prévu, l’audacieux et complexe Chang’e 5 ramènera des échantillons de lune immaculés sur Terre à la mi-décembre – ce qui n’a pas été fait depuis la mission Luna 24 de l’Union soviétique en 1976.

Une fusée chinoise Long March 5 lance la mission de retour d’échantillons de lune Chang’e 5 en orbite depuis le site de lancement de l’engin spatial Wenchang sur l’île de Hainan, dans le sud de la Chine, le 24 novembre 2020, heure de Pékin (23 novembre HNE). (Crédit d’image: Administration spatiale nationale chinoise)

La courte mission de Chang’e 5 sera pleine d’action. Les 18 100 livres. Un vaisseau spatial (8200 kilogrammes) arrivera probablement en orbite lunaire vers le 28 novembre, puis enverra deux de ses quatre modules – un atterrisseur et un véhicule d’ascension – sur la surface lunaire un jour ou deux plus tard . (Les responsables chinois ont été généralement vagues sur les détails de Chang’e 5, de sorte que les informations sur la chronologie ont été rassemblées à partir de diverses sources par des observateurs de l’espace chinois comme Andrew Jones de Space News , qui fournit également des articles pour Space.com.)

La mission atterrira dans la région de Mons Rumker de l’immense plaine volcanique Oceanus Procellarum (« Ocean of Storms »), dont des parties ont été explorées par un certain nombre d’autres missions de surface, dont Apollo 12 de la NASA en 1969.

L’atterrisseur fixe étudiera ses environs avec des caméras, un radar pénétrant dans le sol et un spectromètre. Mais son travail principal est d’accrocher environ 4,4 livres. (2 kg) de matériau lunaire, dont certains seront creusés jusqu’à 6,5 pieds (2 mètres) sous terre. Ce travail sera effectué sur deux semaines, ou un jour lunaire – une date limite ferme, étant donné que l’atterrisseur Chang’e 5 est alimenté par l’énergie solaire et ne pourra plus fonctionner une fois la nuit tombée à son emplacement.

 

Mons Rumker abrite des roches qui se sont formées il y a à peine 1,2 milliard d’années, ce qui signifie que Chang’e 5 « aidera les scientifiques à comprendre ce qui se passait à la fin de l’histoire de la lune, ainsi que comment la Terre et le système solaire ont évolué », comme l’a noté la Planetary Society à but non lucratif. sa description de la mission . (Les 842 livres, ou 382 kg, de roches lunaires rapportées par les astronautes d’Apollo entre 1969 et 1972 sont considérablement plus anciennes, offrant une fenêtre sur un passé lunaire plus profond.)

L’atterrisseur Chang’e 5 transférera ses échantillons vers le véhicule d’ascension, qui les lancera sur l’orbite lunaire pour une rencontre avec les deux autres éléments de la mission, un module de service et une capsule de retour terrestre. Le matériel lunaire sera chargé dans la capsule de retour, que le module de service ramènera vers la Terre, la libérant peu de temps avant un atterrissage prévu le 16 décembre ou le 17 décembre.

« Alors que les véhicules à classification humaine comme la capsule Apollo de la NASA reposaient uniquement sur un solide blindage thermique, Chang’e 5 effectuera un ‘saut de rentrée’, rebondissant une fois dans l’atmosphère pour ralentir avant de plonger pour un atterrissage en Mongolie intérieure, » la Planetary Society a écrit. « Le site d’atterrissage est le même que celui utilisé pour le vaisseau spatial Shenzhou avec équipage de retour [en Chine]. »

Cette illustration montre les composantes de l’ambitieuse mission de retour d’échantillons lunaires Chang’e 5 en Chine. (Crédit d’image: All About Space // Future)

 

Cette photo de la lune prise par les astronautes d’Apollo 15 de la NASA en 1971, la mission chinoise Chang’e-5 débarquera dans la région fin 2020. (Crédit d’image: NASA)

Chang’e 5, le tout premier effort de retour d’échantillons en Chine, est la sixième et la plus ambitieuse mission du programme d’exploration lunaire robotique de Chang’e , qui porte le nom d’une déesse de la lune dans la mythologie chinoise. La Chine a lancé les orbiteurs Chang’e 1 et Chang’e 2 en 2007 et 2010, respectivement, et le duo d’atterrisseur-rover Chang’e 3 s’est posé sur le côté proche de la lune en décembre 2013.

La mission Chang’e 5T1 a lancé un prototype de capsule de retour lors d’un voyage de huit jours autour de la lune en octobre 2014, pour aider à se préparer à Chang’e 5. Et en janvier 2019, Chang’e 4 est devenu la première mission à avoir atterrissage en douceur sur le côté mystérieux de la lune. L’atterrisseur et le rover de Chang’e 4 sont toujours aussi puissants que l’atterrisseur de Chang’e 3. (Le rover Chang’e 3 est mort après 31 mois de travail sur la surface lunaire.)

Illustration d’un artiste du vaisseau spatial chinois Chang’e 5.

Chang’e 5 fait partie d’une récente vague de missions de retour d’échantillons. Le 6 décembre, par exemple, des morceaux de l’astéroïde Ryugu collectés par la mission japonaise Hayabusa2 devraient atterrir en Australie. Et la sonde OSIRIS-REx de la NASA a attrapé un gros échantillon de l’astéroïde Bennu le mois dernier; ce matériel descendra sur Terre en septembre 2023, si tout se passe comme prévu.