Élection du 1 er octobre 2018 au Québec:Fraude électorale dans le comté de Johnson

Voici pourquoi l’Ère Nouvelle du Québec ainsi que moi-même ne participeront pas aux élections du Québec en 2018:

Comme je vous l’avais annoncé antérieurement,les Élections du 1er octobre 2018 au Québec…sont truquées et arrangées d’avance par la famille Desmarais de Saggard,les libéraux corrompus et les anciens amis d’Arthur Porter (lire: les francs maçons,la mafia italienne et québécoise,etc) .

Quiconque en 2018 est  assez crédule  pour penser que l’on peut changer quoi que ce soit en allant voter mériterait de réfléchir a ceci: au Québec,si le fait d’aller voter suffirait a pouvoir changer quelque chose,on (les vrais Maîtres du système) abolirait tout simplement les élections et suspendrait le droit d’élire quelqu’un  pour gérer l’état.

De cette façon ,la dictature néolibérale pourrait montrer son vrai visage et tous ceux et celles qui militeraient pour  plus de démocratie seraient irrémédiablement  poursuivi comme danger possible a la sécurité de l’état.

Organiser des manifestations est maintenant devenu potentiellement dangereux pour  quiconque veux vivre heureux car le système va  vous ficher et vous suivre a la loupe.

La seule manière sérieuse (mais qui demande un peu de courage et d’efforts) est d’organiser « Une seule et définitive manifestation  (ou affrontement ) contre ce gouvernement pourri ,devant l’Assemblée Nationale du Québec …en réclamant sa démission totale (premier-ministre,ministres,députés de tous les partis et surtout les haut-fonctionnaires.

Un comité national de Salut Public devrait le remplacer afin de changer les règles pour un système politique  dont l’élection comporterait au moins deux tours de scrutin avec proportionnelle.

Ce même comité pourrait profiter de son pouvoir temporaire afin de consulter le peuple québécois sur une Constitution de l’État du Québec et expulser les immigrants illégaux du territoire national.

Les anciens élus de l’ancienne Assemblée Nationale corrompue seraient  jugés devant un tribunal du peuple afin de déterminer leur avenir dans la société.Le Comité National de Salut Public aurait le pouvoir d’abolir tout parti politique qui aurait des liens avec le crime organisé et certaines sociétés secrètes comme les francs maçons et les illuminati.Il aurait aussi le pouvoir de lever une milice d’autodéfense nationale afin de faire respecter les nouvelles lois!

Actuellement,les urnes de scrutin sont  déjà prêtes ,pleines de beaux bulletins de vote bien remplis.Vous allez a nouveau assister ,en spectateur,au couronnement de Celui qui favori des Vrais Maîtres du Système,va vous imposer son gouvernement majoritaire avec environ 35 % des votes…a moins que l’on bourre les urnes un peu plus!Va-t-on les retrouver encore en dessous des  tables d’un obscur McDonald’s près de chez vous ou tout simplement sur un coin de rue ,attendant d’être ramassées?

Je ne veux pas perdre mon temps a participer a un pareil cirque,mais vous ,allez-vous vous laisser marcher sur les pieds a nouveau en regardant le sourire imbécile de Philippe Couillard  et le rire moqueur de François Legault?Je ne suis pas le seul homme qui au Québec voulait se battre pour changer ce système,mais qui en ont eu assez de voir  un peuple abruti par le travail et les impôts ,continuer a baisser les bras devant des gouvernements  majoritaires avec 32% des votes…prendre une attitude fataliste et docile devant toute cette tyrannie néolibérale!

Seule la désobéissance civile peut donner une vision d’avenir a ce système électoral dépassé en le forçant a se régénérer ou …mourir!

Annuler votre bulletin de vote et vous lancerez un signal fort au système politique corrompu et…corrupteur du Québec! 

En attendant,voici un début de preuve de ce que je vous avais annoncé:

  

 


Fraude électorale dans le comté de Johnson

Hier, le 14 septembre 2018, M. Mario Roy, directeur de l’Unité Citoyenne d’Enquêtes Anti-Corruption est allé déposer son formulaire de candidat indépendant annexé de 117 signatures au bureau du Directeur du scrutin de Drummondville. Ce formulaire a été téléchargé sur le site Web du Directeur Générale des Élections Québec il y a 3 semaines.

Le Directeur du Scrutin a accepté sa candidature, mais le bureau de Québec l’a refusé, prétextant que le formulaire présenté n’était pas valide.

M. Denis Mercier, directeur du scrutin du bureau de Johnson, a parlé avec sa coordonnatrice du bureau de Québec, Mme Nadine Brissson, qui dit ne pas pouvoir accepter ses signatures en raison du numéro du formulaire, qui pourtant provient de leur site Web.

M. Roy a donc appelé le DGE et la téléphoniste a parlé avec M. Mercier. Le résultat de l’appel est que M. Roy n’a qu’à faire une plainte. Ce qui sera bien sûr effectué dans les plus brefs délais, ainsi que les procédures pour poursuivre le DGE.

En permettant à des citoyens de télécharger un formulaire de leur propre site que le DGE ne reconnait pas, M. Mario Roy ne pourra être sur le bulletin de vote et participer ce lundi 17 septembre 2018 au débat des candidats.

Deux vidéos seront mises dans la zone de commentaires. La première étant celle faite immédiatement après les appels au DGE. La deuxième étant celle où l’on peut entendre M. Denis Mercier expliquer la situation à la téléphoniste du DGE de Québec.

Je vous invite  a joindre notre groupe Facebook: Mouvement Québécois de Désobéissance Civile

…ou notre parti politique en formation :Ère Nouvelle du Québec

Publicités

Des manifestants réclament un moratoire sur l’expulsion des migrants haïtiens

Un rassemblement s’est tenu samedi avant-midi devant les bureaux de l’Agence des services frontaliers, à Montréal, pour demander à Ottawa de rétablir le moratoire sur les expulsions vers Haïti.

C’est le réseau Solidarité sans frontière, qui lutte pour l’abolition des frontières et un statut légal pour tous, qui organisait l’évènement. L’organisme réclame la réinstauration du moratoire sur les renvois en Haïti.

Déclaré en 2004 en raison de l’instabilité et de la violence sur l’île, ce moratoire a été reconduit en 2010 à la suite au séisme qui a frappé le pays. Ce moratoire avait été levé à la fin de 2014.

La cinquantaine de manifestants qui étaient présents à Montréal déplorent notamment le fait que d’un côté, les migrants haïtiens continuent à être expulsés du Canada et que de l’autre, Ottawa reconnait que le climat social actuel en Haïti est dangereux.

Le 6 juillet dernier, d’importants soulèvements populaires ont éclaté en Haïti et le gouvernement canadien a réagi en recommandant d’éviter tout voyage dans le pays.

Avec le relatif retour au calme des derniers jours, les avertissements gouvernementaux ont été atténués. Affaires mondiales Canada recommande tout de même de faire preuve d’une grande prudence lors d’un voyage en Haïti, « en raison du taux de criminalité élevé en différents endroits du pays ainsi que des tensions politiques et sociales persistantes ».

Sur le site Internet de l’État canadien, des avertissements plus précis suggèrent aux Canadiens d’éviter des régions spécifiques où les conditions de sécurité sont « particulièrement instables et dangereuses ».

Taux d’acceptation en baisse

La Commission de l’immigration et du statut de réfugié indique par ailleurs que de moins en moins de demandeurs d’asile d’origine haïtienne voient leur demande acceptée. De février 2017 à mars 2018, seulement 10 % de ces demandes, dont la grande majorité sont faites par des migrants haïtiens entrés au Québec par le chemin Roxhamont, ont connu une fin heureuse.

On arrive à ce faible pourcentage en analysant les 7164 demandes d’asile déposées par des Haïtiens pour cette période. De ce lot, 1074 sont traitées et 98 ont été acceptées.

Cette situation exaspère la manifestante Jennie-Laure Sully, qui a pris la parole durant l’évènement de samedi.

Mme Sully croit qu’une solution commune, plutôt que des règlements individuels, devrait être instaurée. « On demande que les personnes soient traitées de façon respectueuse et que leurs droits humains soient respectés. Surtout, on veut une solution globale et collective; on ne veut pas de cas par cas », explique la manifestante.

Début de la dictature totalitaire mondiale: le discours de Donald Trump annonce la mainmise de la mafia kazhare alliée au sionisme sur la corporation américaine

Le 20 janvier 2017 restera à jamais marqué dans l’histoire moderne,comme étant une déclaration de guerre de l’establishment américain contre son propre peuple.Cette date marquée au fer rouge dans le sang du peuple américain,sera  pour les néoconservateurs malfaisants, le jour ou fut inauguré Donald Trump comme le nouveau CEO de l’occupation militaire “temporaire” que sont les “Etats-Unis d’Amérique Inc.” C’était le 45ème concours de beauté pour la « Bête ». Les esclaves de maison étaient assis derrière lui sur le podium et les esclaves des champs se tenaient devant lui, attendant leur pitance.

Une vision de l'Île de la Grande-Tortue.
Une vision de l’Île de la Grande-Tortue.

Cette plantation se tient de manière illégale sur la  terre-mère des Premières Nations, sur Ono’ware:keh ou Île de la Grande Tortue. Celle-ci ne fut jamais reconnue par la colonie USA  (Voir mon article sur ce sujet: les États-Unis sont une corporation)qui a été construite sur le génocide et le vol qui continuent à ce jour. Trump a rassuré les esclaves coloniaux sur le fait que nos ressources naturelles seront toujours volées et notre terre ancestrale  détruite.

Trump a fait un discours de “guerre perpétuelle”, basé sur une fausse histoire, une économie en échec, des marchés financiers frauduleux, une culture populaire ouvertement immorale pour dire que les Américains ne seront plus des couards. L’armée et la police vont s’assurer que tout le monde obéisse. L’État va essayer d’améliorer les valeurs familiales et religieuses. “Le carnage américain s’arrête ici” a t’il dit, ce qui veut dire pour nous qu’ils débarrassent le plancher de la Grande Tortue !…

Provocations et sanctions iront en augmentant contre ceux qui seront jugés être désagréables aux intérêts américains. Il a annoncé quer la guerre allait continuer. Comme il l’a dit dans sa campagne électorale, il est un politicien menteur, et alors ?… Il admet être un tyran pour gagner et d’être sans pitié s’il perd. Il a choisi minutieusement des militaires va t’en guerre et des hommes d’affaire blancs pour gouverner.

Trump a prêté serment à la constitution/charte de l’entreprise coloniale que sont les Etats-Unis d’Amérique Inc.

En fait, les mots les plus emprunts de sens qu’ils pourraient nous dire seraient: “Good-bye !!”
Le grand activiste Lakota, Russel Means ,nous rappelle que si tout le monde vivait en accord avec kaia’nere:kowa, la Grande Loi de la Paix iroquoise, nous aurions la paix sur toute la  terre.(voir mon article sur ce sujet délicat ou  j’ai parlé de s’inspirer de  cette grande loi de la Paix (texte très important à lire)


HORS TEXTE

légende amérindienne pour méditer et faire un lien avec la spiritualité des Premières Nations

 

Une jeune femme fut accusée un jour d’adultére par son mari beaucoup plus âgé  et , bien qu’elle fût enceinte, fut expédiée au-delà de la voûte céleste à l’extérieur du monde.


Pendant sa chute, un vol de canards se porta promptement à son secours et l’accompagna jusque sous le ciel là où les eaux s’élargissent. Pour lui assurer la possibilité d’avoir un lieu de séjour permanent , les animaux décidérent de plonger vers la Terre. La tortue est prête à se charger de sa trouvaille et à ce moment là, le sol s’étend et la tortue devient elle aussi plus grande jusqu’à ce que finalement la Terre atteigne ses dimensions actuelles. C’est alors que la femme tombée du ciel met au monde une fille.

Plus tard, fécondée par le vent, celle-ci met à son tour au monde des fréres jumeaux. Le premier fils est un héros du peuple appelé  » Rejeton » ou  » bonnes pensées » , le second est appelé  » Pierre de feu » ou  » mauvaises pensées ». la mére meurt lors de la naissance de son deuxiéme fils et la femme tombée du ciel devient le tuteur des jumeaux.
Pendant que  » Rejeton » accomplit l’acte de création , crée les plantes et les animaux, et essaie de réaliser une terre idéale,  » Pierre de feu » fomente un plan entravant les projets de son frére et voué à rendre difficile la vie des hommes.
Il est soutenu dans ses plans par sa grand-mére qui créa le soleil à partir de la tête de sa fille morte et la cacha loin à l’Est jusqu’à ce que  » Rejeton »  la subtilisa avec l’aide des animaux et la fixe définitivement dans le ciel.

« Pierre de feu » continuait d’enfermer dans une grotte les animaux créés par  » Rejeton » , mais ces derniers finissaient toujours par être délivrés par ce dernier – l’enfermement des animaux symbolise en fait l’hibernation-.
Aprés avoir banni  » Pierre de feu » , qui dans certaines versions devient aussi » le maître du monde souterrain »,  » Rejeton  » se retire finalement de la Terre.

Mythe de la Création des Onondagas,des Iroquois, des Senecas et des Mohawks
recueilli dans  » Les symboles des indiens »…


EN CONCLUSION

Au Québec,en France et dans tout l’Occident Chrétien,une seule voix,une seule volonté  et une seule demande:se débarrasser du néolibéralisme mensonger et corrupteur qui menace toute forme de vie sur notre petite planète bleue!

Ici au Québec,il y aura  des élections le 1 er octobre 2018 et toutes les informations que j’ai reçu jusqu’à présent,prouvent que la famille Desmarais associée a la secte des Illuminati  aurait choisi la Coalition Avenir Québec a défaut de pouvoir se fier a la réélection du Parti libéral du Québec.

Pour moi,le combat commence,ici,autour de moi et dans notre vie de tous les jours:il faut  que la lutte contre la corruption politique,le crime organisé et les sociétés secrètes devienne  une obsession !

C’est une question de courage individuel et collection!

Les gens qui sont pauvres,le sont devenus a cause de leur  mentalité!…De même les gens qui vivent en esclavage le sont,parce qu’ils ont développés ce complexe de l’esclave intérieur!

Si nous voulons devenir des gens libérés  et un peuple  libre,il nous faut penser,réfléchir et respirer en libérateurs et en peuple libre!

Avant l’arrivée des colonisateurs,les peuples des Premières Nations Américaines avaient su abolir la Guerre en s’unissant dans une vaste confédération sous le leadership  d’un homme,Deganawida,connu sous le nom du Grand Pacificateur!

Pour abolir le pouvoir Illuminati du Nouvel Ordre Mondial et des néolibéraux,il faut nous inspirer de leur courage et de leur Vision Spirituelle!

La première étape consiste a abolir ses peurs intérieures afin de pouvoir acquérir du courage,une Paix Intérieure et faire résolument le Serment de ne jamais baisser notre résolution et notre détermination a vaincre la tyrannie qui nous écrase!

Vive l’Ère Nouvelle Du Québec!

Vive le Mouvement Québécois de Désobéissance Civile!

Vive le Mouvement Mondial de Désobéissance Civile!

 


Note importante: De fait les nations iroquoises confédérées par kaia’nere:kowa n’ont fait aucune expérience de guerre entre elles depuis le XIIème siècle. A un moment donné, avant l’invasion européenne du XVIème siècle, il y a eu jusqu’à 58 nations autochtones, libres et indépendantes, vivant en accord avec la Grande Loi de la Paix, ceci représentait déjà quelques millions de personnes…

Les smart-phones, iPads, médias sociaux (facebook, twitter etc), la pop culture et autres diversions ludiques sont l’opium des masses

Le Canada sera 80% non-blanc « dans 100 ans »

Les politiques d’immigration actuelles transformeront Vancouver en un état non-blanc à 70% en deux générations, et tout le Canada en un pays non-blanc à 80% dans les 100 prochaines années, a averti l’un des principaux diplomates de ce pays.

Écrivant dans le Vancouver Sun, l’ancien ambassadeur en Asie et au Moyen-Orient, Martin Collacott, a déclaré que la politique d’immigration canadienne «remplaçait sa population» et constituait «un cas d’ignorance délibérée, de cupidité et de politiquement excessif».

Citant Eric Kaufmann, professeur à l’Université de Londres, M. Collacott a déclaré que «près de sept résidents de Vancouver sur dix seront des« minorités visibles » sur deux générations et 80% des

La population canadienne (comparativement à 20% aujourd'hui) ne sera pas blanche en moins d'un siècle. "

Il a continué à écrire:

M. Kaufmann note qu'avec son taux d'immigration toujours élevé et le fait que quatre nouveaux immigrants sur cinq sont des minorités visibles, le Canada subit le taux de changement ethnique le plus élevé de tous les pays du monde occidental.

Des questions doivent être posées sur les raisons pour lesquelles un tel remplacement radical de la population a lieu et qui en profite.

Bien que le Canada ait été aidé par une immigration à grande échelle à divers moments de son histoire, l'apport élevé actuel cause plus de problèmes que d'avantages pour notre population actuelle.

Notre économie croît en raison de l'augmentation de la population, mais le Canadien moyen obtient un plus petit morceau de la plus grande tarte.

Le coût est énorme - avec les dernières estimations indiquant que les contribuables doivent assumer les nouveaux arrivants à hauteur d'environ 30 milliards de dollars par an. Les jeunes des grandes villes comme Vancouver et Toronto sont évincés du marché du logement par des prix exorbitants causés en grande partie par le flux incessant de nouveaux arrivants, et la qualité de vie de la plupart des résidents est négativement affectée par l'augmentation de la circulation et des déplacements. , avec la congestion et la pression sur les systèmes de santé et d'éducation.

Malgré cela, ceux qui profitent de l'immigration de masse continuent de vanter ses bienfaits. Leurs revendications ne sont toutefois pas étayées par les faits.

Nous ne sommes pas confrontés à des pénuries de main-d'œuvre imminentes que nous ne pouvons pas rencontrer avec notre main-d'œuvre existante et notre infrastructure éducative.

De plus, l'immigration ne constitue pas un moyen réaliste de faire face aux coûts associés au vieillissement de notre population.

Ceux qui cherchent à bénéficier d'une immigration élevée et continue comprennent les dirigeants des partis politiques qui cherchent à élargir leur base politique avec des politiques conçues pour faciliter la venue de l'étranger et tirer pleinement parti de la citoyenneté. Les dirigeants d'organisations d'immigrants désireux d'élargir leur base de soutien et leur influence sont également actifs.

Une autre influence importante a été les contributions des promoteurs qui veulent un approvisionnement illimité de nouveaux acheteurs de maisons et qui sont les principaux bailleurs de fonds des politiciens et des partis - en particulier au niveau municipal. 
À cet égard, il convient de noter qu'il n'y a pas si longtemps, les principaux politiciens de Vancouver des deux côtés de la classe politique - tels que les anciens maires Art Phillips et Mike Harcourt - étaient prêts à considérer l'immigration comme l'une des principales causes , sinon la principale cause, de la hausse des prix des maisons. Maintenant, cependant, aucun politicien canadien n'a le courage ou l'intégrité de relier les deux.

Non seulement parce qu'ils sont si lourdement redevables à l'industrie immobilière d'une manière ou d'une autre, mais aussi parce que la critique de l'immigration de masse est considérée comme xénophobe, voire raciste, car les nouveaux arrivants sont majoritairement des minorités visibles.

Même si un degré modéré de diversité peut rendre la société plus dynamique - et ma propre famille en est un exemple - la situation est très différente quand elle atteint un niveau où elle submerge et remplace en grande partie la population existante, surtout quand il n'y a pas de bien. raison de permettre que cela se produise.

Avec les politiques actuelles, nous devrons trouver de la place pour des dizaines de millions de nouveaux arrivants, dont la plupart vont s'installer dans les zones déjà densément peuplées du pays où se trouvent la plupart des opportunités d'emploi ainsi que leurs proches.

Nous devrons aussi composer avec le fait que beaucoup d'entre eux apporteront avec eux des valeurs et des traditions qui peuvent différer à certains égards de celles de la plupart des Canadiens, comme l'égalité des sexes et le souci de protéger l'environnement.

Si le Canada poursuit sa trajectoire actuelle décrite par Kaufmann, nous deviendrons l'un des premiers et peut-être le seul pays au monde à laisser volontairement sa population être largement remplacée par des gens d'ailleurs. 
Est-ce ce que les Canadiens veulent pour leurs enfants et leurs descendants? Presque certainement pas.

Et pourtant, nous laissons cela se produire par une combinaison d'ignorance volontaire, de cupidité politique et financière et d'excès de politiquement correct.

Sommes-nous prêts à faire quelque chose? Malheureusement, il semble que la plupart des Canadiens sont trop concentrés ou trop myopes pour le faire - du moins à ce stade.

Les Canadiens méritent un débat public complet et éclairé sur la mesure dans laquelle la politique d'immigration déterminera l'avenir du pays. Cela devrait former la base d'une politique publique sensée fondée sur les intérêts à long terme de la population existante plutôt que sur ceux des groupes d'intérêts spéciaux.

Sans cela, nous ne pouvons pas nous attendre à ce que nos descendants héritent d'un pays qui ressemble au Canada d'aujourd'hui.

 

Trop regarder la photo de Justin Trudeau peut affecter l'équilibre mental!

 

 

Les codes maçonniques secrets dans la politique québécoise

Tout d’abord ,pour les nouveaux lecteurs,les douze signes maçonniques de reconnaissance:

 

Les 12 signes maçonniques. Source: « Freimaurersignale in der Presse ».

Quelques signes tirés d’un ancien manuel maçonnique. Source: « Richardson’s monitor of freemasonry ». La dernière image, en bas à droite, provient du livre: « Scotch Rite Masonry Illustrated Part 2 » page 26.

Une affiche de la chanteuse Barbara Hendricks annoncant un concert bénéfice pour une loge maçonnique. Une pose voulue, le doigt près de l’oeil. 

 

 

 

Un exemple classique de pose voulue. Remarquez les plis dans la toile de fond du photographe.Cette photo a été prise dans un studio. Le geste est la pyramide maçonnique. Cette image a été publiée dans le journal La Presse du 29 sept. 2007. « Environnement: l’ADQ veut briser les forces de l’immobilisme ». 

 

 

la main sur le coeur (signe de fidélité). En haut à gauche: « André Boisclair a défendu sans réserve son candidat Robin Philpot, jeudi. (Philpot est accusé d’avoir nié l’holocauste au Rwanda » (08/03/07). À droite lors du soir des élections et en bas un autre photographe a jugé bon d’immortaliser le même geste au même moment.

Le signe d’admiration est un très ancien signe religieux (comme tous les signes maçonniques). C’est un geste que les prêtres se font enseigner dans les séminaires et qui fait parti de leur rituel. Les politiciens se font eux aussi enseigner le même geste dans leurs loges maçonniques. 

Ce post est inspiré du livre de l’auteur Allemand Johannes Rothkranz, « Freimaurersignale in der Presse » (signaux maçonniques dans la presse). Lire aussi le livre « codex magica » dans la même veine. Ces deux livres sont disponibles gratuitement sur des p2p comme emule.
Consultez aussi ces pages web: http://www.yogaesoteric.net/content.aspx?lang=FR&item=2355
http://www.waitingtorot.blogspot.com/

Ces signes sont seulement valides quand un journal important ou une agence de presse les publient. Donc si votre voisin fait ces signes, cela ne compte pas. Si le journal explique pourquoi le sujet pointe du doigt, il ne s’agit pas d’un code. Les images d’athlètes sur le terrain de jeu ne comptent pas non plus car les sportifs ont leur propres codes reliés à leur sport. Le code a été découvert quand on s’est rendu compte que plusieurs photos publiés dans les journaux étaient des poses voulues. C’est-à-dire que le sujet photographié regarde directement la caméra en faisant le signe « OK », par exemple.
Ces 12 gestes sont très communs pour ne pas attirer l’attention mais avec un peu de patience, vous allez vite découvrir que le signe ok par exemple, revient un peu trop souvent.
Quel est donc l’importance pour un journal de montrer quelqu’un faisant le signe ok?
Pourquoi quelqu’un qui donne une entrevue dans un journal va t’il se laisser photographier avec un doigt dans l’oeil? Pourquoi les journaux publient ils aussi souvent des photos aussi disgracieuses? Et sourtout pourquoi s’agit il toujours des même 12 signes mais jamais de photos avec un type qui se gratte le dos?

Voici donc les 12 signes tels qu’illustrés sur la première photo du haut tiré du livre de Rothkranz.
La photo du bas est un collage d’images tirées du livre: « Richardson’s monitor of freemasonry » lien

1- Pointer de l’index. L’index vers les haut est le 2e signe maçonnique du « secret monitor ». l’index près de l’oeil est le signe du degré « mark master ». l’index près de la bouche est le signe du « royal master ». Le sujet peut aussi pointer vers la caméra etc.
2- faire le signe « OK ».
3- faire un poing.
4- faire une pyramide avec ses avant bras sur une table.
5- faire un geste comme si on tenait une boule invisible avec une ou deux mains.
Ce signe ressemble beaucoup au signe du « knight templar », tel qu’illustré.
6- la main sur le coeur. Signe du « sublime knight elected ».
7- la poignée de main maçonnique. Il y a plusieurs variantes. Le pouce est tourné vers le bas et presse le revers de la main de l’autre personne.
8- regarder vers le haut de façon éxagéré dans une photo. (imitation de Jésus sur la croix).
9- se faire photographier en regardant par-dessus les lunettes.
10- la main sur les lunettes.
11- la main sur la cravatte (signe de détresse).
12- la main sur le cou (signe de détresse).

Cependant, comme avec tous les langages, il peut survenir parfois des erreurs de communication dans le code. Deux ou trois fois dans toute une année, un journal va laisser passer une photo d’un non-initié en train de faire un geste maçonnique. Rothkranz admet ce fait lui-même dans son livre. La confirmation vient quand la personne emploi d’autres gestes maçonniques dans des photos différentes ou si le sujet regarde directement la caméra sur la photo, bref si la pose est artificielle et voulue.
Ces codes sont valides dans le monde entier. Au Québec, le journal La Presse ,le Devoir et http://www.radio-canada.ca participent à ces codes.


Deux codes maçonniques:regard exagéré vers le haut et signe O.K.
Avec Marc Laviolette,c’est un signe de haut rang employé pour rendre une communication …silencieuse.
Fort employé chez les marxistes.
Gilles Duceppe:la décision vient d’en haut.
Jean Charest et son poing :signification d’un agenda.Jean charest faisait alors campagne sur le thème de l’unité.

 

Mario Dumont nous montre un signe maçonnique du 18 ième dégré.En pointant du doigt et en parlant des accommodements raisonnables.
Si vous ne voyez pas de signes maçonniques ici,c’est que les médias les ont coupé.N’oubliez pas la collaboration entre les grandes familles contrôlant les médias,les gouvernements,les francs maçons et le Nouvel Ordre Mondial qui inclus parfois le crime organisé.
On voit Mario Dumont et son signe maçonnique d’origine en bas…On a coupé le doigt de Charest en haut,etc…
Regard vers le haut…avec supplication.Les sondages sont un désastre pour le Parti Québécois et Boisclair tire à boulets rouges sur Dumont et l’ADQ.
Mon oeil? Jean Charest reconnaît ses échecs. Cette même photo est aussi utilisée pour un autre article. Titre: « Seul le PLQ peut régler le déséquilibre fiscal, dit Charest ». Mon oeil, en effet et un futur échec de Charest, sans doutes. (03/03/07)L’index près de l’oeil est le « dueguard du mark master mason »

 

Doigt horizontal= « Nous allons dans cette direction » (par rapport au texte). « Charest appelle Harper à l’aide » (pour contrer la popularité de Dumont) Le Devoir (03/03/07)
Un geste maçonnique très clair ici: « Boisclair adopterait un gouvernement réduit ». 04/03/07
Signe OK= « bénédiction » maçonnique. Voici Le vice-président de la Commission des droits de la personne qui vient de déposer un rapport sur l’homophobie. Ce n’est probablement pas un hasard non plus. Probablement que l’animateur de radio qui a traité Boisclair de tapette travaille pour la loge péquiste question de donner à Boisclair l’occasion de passer pour une victime. Boisclair va gagner beacoup de votes avec cette histoire là.

 

la présidente du Conseil du trésor, Monique Jérôme-Forget. « Les libéraux chiffrent les promesses de Dumont » (9/03/07)
Regard vers le haut. Le ministre des finances du gouvernement Harper,James Flaherty, s’ingère dans la campagne électorale québécoise. « Québec obtiendra 2,2 milliards de plus d’Ottawa » 19/03/07/
Mario Dumont:Regard vers le haut et jeux de la main (tenir une boule invisible). Le comté baromètre de Saint-Jean voterait ADQ (22/03/07)
Les libéraux sont minoritaires, l’ADQ forme l’opposition officielle et le PQ est recalé au 3e rang. Cette photo de Gérald Larose est apparue sur le site cyberpresse.ca la veille de la démission de Boisclair. L’ordre est venu d’en haut, Boisclair doit quitter. Notez le décor derriere Larose: il s’agit d’une vieille photo d’archive du temps des dépliants du conseil de la souveraineté distribués dans les écoles…

PLUS RÉCEMMENT :LES POLITICIENS MAÇONNIQUES ACTUELS ET TRÈS RÉCENTS

François Legault nous montre ici qu’il est un important personnage chez les francs maçons:François Legault donnant le signe du « Most excellent master ».

 

Ils ne se cachent plus. Assez évident.Toujours regarder ce qui entoure un personnage, que ce soit un politicien, scientifique ou spirituel qui parle en public cela en dit long.

 

La poignée de main maçonnique entre Pauline Marois et Jean charest en 2008.
Arthur Porter,le grand maître franc maçon,pointe du doigt pour Philippe Couillard,l’élève!

 

François Legault observe sa nouvelle recrue,François Rebello faisant le geste maçonnique de l’ouverture des mains.
Jean-François Lysée et le signe des mains ouvertes.
Martin Coiteux,,,même signe,mais plus ouvertes.
Martin Coiteux devant la pyramide inversée.Ensemble ,on fait avancer le Québec »,derrière lui!
Philippe Couillard pointe du doigt.

 

Le 16 juin 2017,Jean-François Lisée faisait ce signe de OK du bout des doigts:les sondages sont en baisse pour le PQ.

 

Une poignée de main commune qui en dit tout…celle sur le dessus prend une posture semblable à une pyramide.

 

 

 

Le Québec sous la gérance du crime organisé:Action collective déposée contre Hydro-Québec

Une demande de recours collectif sera déposée contre Hydro-Québec pour exiger un remboursement des «trop-perçus» qui avaient permis au gouvernement d’équilibrer plus rapidement ses finances.

 

La Coalition peuple allumé a recruté à cet effet près de 30 500 participants sur la plate-forme d’action citoyenne Weroes.

En avril dernier, le même regroupement avait symboliquement mis en demeure le premier ministre Couillard pour exiger des éclaircissements quant au remboursement des abonnés, quelques jours après que le gouvernement eut admis avoir profité des trop-perçus pour combler son déficit.

Le ministre des Ressources naturelles de l’époque, Pierre Arcand, avait annoncé que l’atteinte de l’équilibre budgétaire marquait la fin de cette pratique.

Hydro-Québec avait confirmé un écart de 1,4 milliard $ entre ses besoins et ses revenus depuis 2008. Son porte-parole, Louis-Olivier Batty, avait toutefois tenu à souligner que ce chiffre représente «moins qu’un pour cent sur nos prévisions budgétaires». Il avait nié toute surfacturation et expliqué l’écart par des gains d’efficience.

Le ministre Arcand avait écarté d’ailleurs la possibilité d’un remboursement des abonnés, promettant plutôt des hausses minimales des tarifs d’électricité.

En août dernier, Hydro-Québec a demandé à la Régie de l’énergie de lui permettre d’augmenter ses tarifs résidentiels de 1,1 pour cent. La Régie devrait rendre sa décision vers le début du mois de mars.

Pour l’année qui tire à sa fin, elle avait donné le feu vert à une augmentation de 0,7 des tarifs résidentiels, égale à celle de 2016, alors qu’Hydro souhaitait une hausse de 1,6 pour cent.

La Coalition peuple allumé, qui tient un point de presse ce mercredi, réclame un remboursement rétroactif pour les trop-perçus accumulés de 2008 à 2013, qui représentent selon elle une ristourne de 365 $ par abonné ou une baisse de tarifs de plus de 10 pour cent.

Mercredi matin, l’actuel ministre de l’Énergie et des Ressources Naturelles, Pierre Moreau, a déclaré qu’il serait «étonnant» qu’une surfacturation soit démontrée.

Il a rappelé que les sommes facturées par la société d’État dépendent des décisions prises par la Régie de l’énergie selon les prévisions d’Hydro-Québec sur sa demande de consommation.

 

 

 

 

Des fortunes de grands argentiers du PLC à l’abri de l’impôt à l’étranger

Justin Trudeau discute avec Stephen Bronfman à l’occasion d’une fête organisée par ce dernier à St. Peters Bay à l’Île-du-Prince-Édouard en août 2013.

 

 

Une nouvelle fuite massive de documents lie aux paradis fiscaux d’influents argentiers du Parti libéral du Canada proches de la famille Trudeau, mais aussi les anciens premiers ministres Paul Martin, Jean Chrétien et Brian Mulroney.

Qualifiée de plus importante encore que les Panama Papers, la fuite des Paradise Papers impliquerait également plusieurs dizaines d’autres personnes riches, dont le secrétaire au Commerce de Donald Trump, les stars de la musique Bono et Madonna et même la reine Elizabeth II.

La célèbre famille montréalaise Bronfman et l’influent sénateur libéral Leo Kolber ont longtemps eu aux îles Caïmans une fiducie de plus de 60 millions de dollars américains dont la principale fonction, selon les experts consultés, semble avoir été d’éviter de payer de l’impôt au Canada, a révélé dimanche le Consortium international des journalistes d’enquêtes (CIJE).

Ce consortium s’est penché pendant plusieurs mois sur plus de 13 millions de documents qui ont fuité de cabinets d’avocats spécialisés dans les paradis fiscaux.

Or, l’un des héritiers de la famille Bronfman, Stephen, a été au coeur de la campagne à la chefferie et de financement du premier ministre, Justin Trudeau, alors que Leo Kolber a été l’un des grands argentiers de son père et ex-premier ministre, Pierre Elliot Trudeau, ont observé les médias canadiens membres du Consortium : Radio-Canada et le quotidien Toronto Star.

L’avocat représentant les familles Bronfman et Kolber a nié, auprès de ces médias, que la moindre loi ou la moindre règle éthique ait été violée.

Ironiquement, rappellent les deux médias canadiens, le sénateur Leo Kolber avait été amené, à l’époque du premier ministre Martin, à se pencher sur un projet de loi visant justement à éviter que les fiducies servent à contourner le fisc alors qu’il présidait l’important comité sénatorial des banques et du commerce.

Le projet de loi était mort au feuilleton au Sénat. Il faudra attendre 14 ans et l’élection du gouvernement conservateur de Stephen Harper pour qu’une version moins contraignante de la loi soit adoptée. La fiducie Bronfman-Kolber a finalement été liquidée en 2016.

Mulroney, Martin et Madonna

Ces révélations, qui seront suivies par d’autres dans les prochains jours, promet-on, viennent de disques durs obtenus par le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung et dont le contenu a été partagé avec le CIEJ et son réseau de 382 journalistes dans 67 pays.

Les données proviendraient notamment des cabinets d’avocats réputés Appleby, aux Bermudes, et Asiachi Trust, de Singapour, actifs entre autres dans plus d’une quinzaine de paradis fiscaux.

Les documents montreraient, entre autres, que Brian Mulroney a siégé à partir de 2004 au conseil d’administration d’une compagnie incorporée aux Bermudes et appartenant à un milliardaire syrien mêlé à une affaire de corruption dans un contrat de vente d’armes.

On y verrait aussi que le rôle de consultant qu’a joué Jean Chrétien auprès d’une compagnie pétrolière incorporée aux Bermudes après qu’il eut quitté la vie publique lui aurait valu 100 000 options d’achat d’actions.

On relève également que Paul Martin a longtemps eu une compagnie maritime (Canada Steamchip Lines) qui comptait une quinzaine de filiales souvent enregistrées aux Bermudes avant qu’il n’en cède le contrôle à ses fils en 2003. Les trois hommes ont nié avoir fait quoi que ce soit de répréhensible.

Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, ne s’est pas excusé d’avoir gardé, grâce à des entités offshore, 31 % du contrôle d’une société de transport maritime faisant affaire avec un proche du président russe, Vladimir Poutine.

La reine d’Angleterre a dit que c’est à son insu qu’une partie de ses millions a transité par les îles Caïmans et les Bermudes. Quant à Madonna et Bono, comme Apple, Nike, Uber et Tesla, ils ont affirmé respecter strictement la loi.

Optimiste malgré tout

« Je ne crois pas que ces nouvelles révélations soient tellement une surprise pour les gens », a remarqué en entretien téléphonique au Devoir la fiscaliste Brigitte Alepin, qui publiait déjà il y a 15 ans un ouvrage intitulé Ces riches qui ne paient pas d’impôt« On peut quand même s’étonner qu’avec tout ce qui s’est dit sur les paradis fiscaux, nos élus ne soient pas devenus plus prudents dans le choix de leurs relations. »

La professeure de l’UQAM et organisatrice depuis trois ans d’une conférence internationale annuelle sur la concurrence fiscale se montre relativement optimiste malgré tout. « Ce que je ne réalisais pas il y a 15 ans, c’est combien la solution pratique à ce problème est complexe », explique-t-elle.

Il ne suffit pas qu’un gouvernement décide à serrer la vis à ses contribuables pour les empêcher de tirer profit des règles plus laxistes d’un autre pays. Il faut convaincre suffisamment de gouvernements qu’au moins un minimum de règles communes est nécessaire, ne serait-ce que pour conserver un certain pouvoir sur leur fiscalité.

C’est ce qu’a notamment entrepris de faire l’Organisation de coopération et développement économiques (OCDE) en s’attaquant au secret bancaire et en exigeant plus de transparence de la part des entreprises sur l’endroit où ils exercent leurs activités, réalisent des profits et payent leurs impôts.

 
Stephane Dion et John kerry:la fraternisation avec Skull and Bones.

« Les choses progressent mieux que je l’aurais cru, mais il reste encore à convaincre plusieurs pays pour atteindre une masse critique suffisante, observe Brigitte Alepin. Espérons qu’on y parvienne avant que les contribuables n’aient complètement perdu confiance dans nos systèmes fiscaux. »