Publicités

Survivre au Nouvel Ordre Mondial:Contrôler et abolir la consommation de ces aliments qui vous tuent chaque jour

Saviez vous que certains aliments que vous mangez quotidiennement vous tuent chaque jour un peu plus ?  Alors, analysez ce que vous mangez et commencez à faire les bons choix dès aujourd’hui. Essayez d’éviter ou de limiter la consommation de ces aliments autant que possible. Ils entraînent l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, les maladies cardiaques, le diabète, la maladie d’Alzheimer et même le cancer., sans oublier l’obésité et toute l’anxiété et la dépression qui peuvent l’accompagner.

Les gouvernements néolibéraux ,à la solde du Nouvel Ordre Mondial, ne limiteront  jamais ces aliments toxiques car ils en  récupèrent des taxes et qui plus est,permettent de limiter la population en général!Le Canada et ses gouvernements provinciaux  n’interdiront jamais la consommation de gras saturé,ni certaines variétés de viandes dont on a injecté divers éléments chimiques afin de grossir le volume …et les profits!


Sauce tomate en conserve

La sauce tomate en conserve est un tueur déguisé. C’est une source cachée de sucre et il ne vous viendrait même pas à l’esprit que cela pourrait entraîner un risque accru d’obésité, de diabète, de maladie cardiaque et même de carie dentaire. Pour éviter ces problèmes, utilisez des tomates fraîches pour préparer la sauce vous-même, ou optez pour des tomates en purée sans sucre ni sel supplémentaires et ajoutez vos propres épices. Ou du moins, optez pour des marques qui contiennent moins de sucre et de sodium.

Les sodas

Les boissons gazeuses ou sodas sont vos pires ennemis. Ils peuvent tout gâcher, qu’il s’agisse de votre peau, de votre glycémie, de vos hormones ou de votre humeur. Oubliez le marketing et les étiquettes qui disent que c’est bon pour vous ou qu’il contient des nutriments ou des vitamines. Tout ce qu’il contient, c’est du sucre, des colorants alimentaires et des conservateurs. Et les versions sans sucre ne sont pas meilleures car elles sont remplies d’édulcorants artificiels nocifs. Achetez un mixeur ou un fabricant de jus et faites votre propre jus, s’il vous plaît. Et si les bulles vous manquent, vous pouvez toujours ajouter votre jus de fruits maison à de l’eau pétillante, et voilà

 


Le sucre

Si vous aimez le sucre, il existe des moyens beaucoup plus sains de satisfaire vos envies. Le sucre crée une forte dépendance et, outre le fait d’augmenter votre glycémie et de créer de la graisse, il peut entraîner des maladies cardiaques. Évitez le sucre autant que possible pour réduire le risque de diabète, de cancer, d’obésité, de maladie cardiaque et bien plus encore. Savourez un bol de fruits ou ajoutez du miel à vos recettes au lieu de sucre.

Les charcuteries

Les charcuteries comme le salami, le jambon, le saucisson, etc. sont pleines de nitrates, de sodium, d’agents de conservation et d’additifs. Toutes ces substances peuvent augmenter le risque de cancer, de maladies cardiaques, de diabète et même de problèmes de comportement et d’apprentissage chez les enfants. Pour diminuer les effets négatifs, optez pour les charcuteries de votre boucherie locale plutôt que celles des supermarchés. Ou mieux encore, apprenez à les éviter tout court.

Les huiles végétales

L’huile végétale fait partie de la cuisine et nous n’y pensons même pas à deux fois. Mais certaines de ces huiles sont des OGM et nous n’avons encore aucune idée des effets à long terme que ces produits peuvent avoir. De plus, les huiles végétales contiennent des gras trans dangereux qui peuvent déclencher des maladies cardiovasculaires, l’obésité, le cancer et la maladie d’Alzheimer. Vérifiez l’étiquette et si l’huile est raffinée, évitez-la car elle contient des radicaux libres qui peuvent favoriser la croissance du cancer, accélérer le vieillissement et causer toutes sortes de problèmes. Optez pour des alternatives saines comme l’huile d’olive, l’huile de noix de coco ou l’huile d’avocat.

La margarine

Encore une fois, la publicité est à blamer pour les GRANDES idées fausses sur la margarine. Ce n’est pas sain ! C’est l’un des aliments les plus malsains de votre alimentation. Alors, arrêtez ça ! La margarine est comme une version très mauvaise du beurre fait d’huiles végétales hydrogénées et c’est plus contre nature que vous ne le pensez. C’est de la chimie pure. Alors qu’est-ce qu’il y a de si mauvais là-dedans ? Ce sont les gras trans qui peuvent endommager votre cœur, vos vaisseaux sanguins et altérer votre taux de cholestérol. Passez au beurre pour une alternative plus saine. D’autres alternatives saines sont l’huile d’olive et l’huile d’avocat que vous pouvez étaler sur votre pain. Évitez la margarine, s’il vous plaît !

Hot-dogs

Les hot-dogs et les autres viandes fumées et salées contiennent beaucoup d’agents de conservation qui sont mauvais pour la santé. Le Physicians Committee for Responsible Medicine a comparé les effets de la consommation de hot-dogs aux effets de la cigarette. Si vous n’êtes pas encore convaincu, sachez que les hot-dogs sont riches en sodium et en toxines qui augmentent votre risque de cancer. Si vous ne pouvez pas résister, assurez-vous au moins que vos hot-dogs sont sans produits chimiques et la fameuse saucisse issue de vraies boucheries.

Les chips

Tous les aliments frits contiennent une substance dangereuse appelée acrylamide. Les chips ne font pas exception. L’acrylamide augmente le risque de cancer du côlon, du sein, de la prostate et du rectum. Évitez donc les chips ou faites-en une version plus saine à la maison. Mettez un peu d’huile d’olive sur les pommes de terre tranchées, saupoudrez d’une pincée de sel, et faites cuire au four. Nous vous promettons qu’elles seront délicieuses.

Les vinaigrettes en bouteille

Les vinaigrettes en bouteille sont pleines de sucre, de couleurs artificielles et de sirop de maïs à haute teneur en fructose. Une fois que vous avez noyé votre salade dans ce désastre nutritionnel, vous pourriez aussi bien manger un paquet de chips ou un hot dog à la place. Laissez tomber les vinaigrettes en bouteille et utilisez du jus de citron, du vinaigre de cidre de pomme ou du vinaigre balsamique avec de l’huile d’olive pour une vinaigrette saine.

Les sucres artificiels

Non, ce n’est pas mieux que du sucre. En fait, ils sont souvent pires. Les édulcorants artificiels comme l’aspartame, le néotame, l’acésulfame, le potassium, etc. peuvent contenir moins de calories, mais ils peuvent quand même augmenter le risque de diabète, d’hypertension, de maladie cardiaque et de syndrome métabolique. Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais de nombreuses gommes sans sucre contiennent de l’aspartame, qui est considéré comme la substance la plus dangereuse au monde. Le sucre a des substituts sains comme le miel, le sirop d’érable et le sirop d’agave, pour n’en nommer que quelques-uns.



L’alcool

Nous sommes désolés de vous l’annoncer, et encore une fois, beaucoup ne seront pas d’accord, mais l’alcool n’a aucun effet bénéfique sur la santé. Il est extrêmement riche en calories, peut causer de la déshydratation, des dommages au foie, un gain de poids, la dépression et des problèmes de peau. Sans parler des mauvaises décisions que vous prenez sous l’influence de l’alcool. Donc, si vous voulez endommager tous vos systèmes, du cerveau au foie en passant par la peau, buvez les paroles des publicitaires et buvez de l’alcool quotidiennement. Sinon, évitez-le définitivement.

Le pain blanc et les farines raffinées

Les céréales sont bonnes, non ? Le pain doit être bon aussi ? Pas si c’est du pain blanc fait avec des farines raffinées. La farine blanche est dépouillée de toutes les fibres nutritives, minéraux et vitamines, et tout ce que vous obtenez, c’est des déchets de céréales mélangés à des produits chimiques pour obtenir la belle couleur blanche. Mais derrière, il y a le risque de prise de poids, de lésions thyroïdiennes et de lésions d’organes. Optez plutôt pour les grains entiers et complets !

Les produits laitiers

Oui, le lait est la première nourriture que nous mangeons dès notre venue au monde. Mais le lait maternel est très différent du lait maternel d’une vache. De plus, en vieillissant, nous développons une intolérance au lactose. Les produits laitiers sont liés à une faible absorption de nutriments, aux migraines, à l’arthrite, au cancer, aux allergies et à l’asthme. Encore une fois, oubliez la publicité et passez au lait de coco ou au lait d’amande, ça a bon goût et ça ne vous tuera pas lentement comme du lait de vache.

Les viandes grillées au barbecue

L’odeur du barbecue est peut être une des plus difficile à laquelle résister, mais vraiment essayez. Les produits chimiques qui pénètrent dans la viande pendant le processus sont associés au risque de cancer du pancréas et du sein. Si vous ne pouvez pas résister, essayez de limiter la consommation de viande cuite au barbecue et pensez à ajouter du romarin à votre hamburger pour réduire la quantité et le nombre de carcinogènes.

Les barres de céréales énergétiques

Les barres énergétiques peuvent être nécessaires pour les athlètes qui ont besoin d’un coup d’énergie rapide, mais si ce n’est pas votre cas, essayez de résister à ces savoureuses bombes caloriques. Les barres énergétiques contiennent beaucoup de sucre, du sirop de maïs à haute teneur en fructose, des agents de conservation et peuvent contenir des gras trans. C’est donc essentiellement des bonbons pleins de calories, de sucre et d’ingrédients artificiels. En d’autres termes, c’est une bombe à retardement.

Les fast-food

Bien sûr, la restauration rapide a bon goût, c’est assez bon marché et c’est partout et bien pratique parfois. Mais qu’est-ce qui le rend si bon ? Ce sont les mêmes choses qui vous tuent lentement : les gras trans, le sucre, le sel, les agents de conservation, les additifs, les colorants et autres produits chimiques qui rehaussent l’apparence et le goût de ces aliments. La restauration rapide peut affecter votre risque de diabète, de maladies cardiovasculaires, de cancer, de troubles de l’humeur, de prise de poids, de troubles métaboliques, etc. Essayez au moins de réduire les fast-foods à une fois par mois.

Le blé

Le blé contient un glucide qui augmente soudainement et considérablement votre glycémie. Cela déclenche une production élevée d’insuline et une prise de poids. Avec le temps, votre pancréas deviendra surmené et vous deviendrez résistant à l’insuline, et vous pourrez alors devenir diabétique. L’hyperglycémie déclenche la production de composés qui accélèrent le processus de vieillissement et vous donnent une peau ridée. Ainsi, vous vieillirez plus rapidement et serez sujet au diabète, ce qui est en soi un gros problème donc limitez là aussi.

Les céréales au petit déjeuner

Encore une fois, il faut blâmer la publicité. Les céréales pour petit-déjeuner ne sont pas inoffensives comme leurs couleurs joyeuses et joyeuses et les jouets à l’intérieur de la boîte pourraient le suggérer. En fait, ils contiennent du sucre, des colorants artificiels, des agents de conservation, des produits à base d’OGM, et ils sont souvent dépouillés des éléments nutritifs qu’ils avaient avant leur transformation. Essayez plutôt des flocons d’avoine avec des fruits frais ou séchés. C’est délicieux, et c’est bon pour vous.

Les jus de fruits dans les grandes surfaces

Ne croyez pas les grosses étiquettes flashy qui font croire que le jus est fait de 100% fruits. La plupart du temps, le secret est dans les petits caractères. Les jus de fruits commerciaux contiennent souvent du sucre ajouté, des colorants, des agents de conservation et peuvent perdre leurs nutriments pendant la pasteurisation. Votre meilleur choix est de trouver un bar à jus local de confiance ou de faire votre propre jus de fruits à la maison. Nous opterions pour cette dernière solution. Amusez-vous et explorez de nouveaux goûts.

Le sel

Le sel joue un rôle important dans la régulation de notre tension artérielle. Si vous mangez trop de sel, vous souffrirez d’hypertension artérielle et serez exposé à un risque accru de maladie cardiovasculaire, qui est l’une des principales causes de décès dans le monde. Alors, n’éliminez pas tout le sel, car votre corps en a encore besoin mais limitez-en la quantité et faites attention à la teneur en sodium des aliments transformés. Seulement 3,75 grammes de sodium par jour est une quantité suffisante et sûre. Tout ce qui comporte plus de 6 grammes pose un risque sérieux pour la santé.

 

Publicités

Alerte écologique:Les glaciers fondent de plus en plus vite

 

Les glaciers de l’ouest du Canada perdent plus d’un pour cent de leur masse chaque année, prévient une nouvelle étude, ce qui signifie que leur fonte compte parmi les plus rapides de la planète.

Les glaciers du centre de l’Europe, du Caucase, des États-Unis continentaux et de la Nouvelle-Zélande fondent à un rythme comparable, apprend-on dans les pages du prestigieux journal scientifique «Nature», tout comme ceux situés près des tropiques.

À ce rythme, les glaciers de ces régions auront disparu avant la fin du siècle, estime l’auteur principal de l’étude, le chercheur Michael Zemp, qui dirige le Service de surveillance mondial des glaciers de l’Université de Zurich.

Règle générale, les glaciers de la planète se liquéfient beaucoup plus rapidement que ne le croyaient les scientifiques jusqu’à présent. L’étude révèle qu’ils perdent 369 milliards de tonnes de neige et de glace chaque année, dont plus de la moitié en Amérique du Nord.

Cette étude, qui est présentée comme l’enquête la plus complète jamais réalisée sur l’état de santé des glaciers, constate qu’ils fondent 

18 pour cent plus rapidement que ne l’avaient calculé des scientifiques en 2013.

Ils fondent aujourd’hui cinq fois plus vite que dans les années 1960. Leur fonte est attribuée aux changements climatiques et gonfle encore plus le niveau des mers, selon l’étude. Dans l’Arctique canadien, l’intensification de la fonte estivale serait principalement responsable de la situation.

M. Zemp a expliqué que pratiquement toutes les régions du monde ont commencé à fondre au cours des 30 dernières années.

Son équipe et lui ont utilisé des mesures réalisées au sol et des données satellitaires pour examiner 19 000 glaciers, soit un nombre nettement plus élevé que lors des études précédentes. Ils ont calculé que l’Asie du Sud-Ouest est la seule des 19 régions où les glaciers ne reculent pas, ce que M. Zemp attribue aux conditions météorologiques locales.

Depuis 1961, le monde a perdu 9600 milliards de tonnes métriques de neige et de glace, indique l’étude, soit suffisamment de matière pour recouvrir les 48 États américains continentaux sous 1,20 mètre de glace.

La fonte des glaciers serait responsable de 25 à 30 pour cent de la hausse annuelle du niveau des océans.

 

 

 

Réécrire l’histoire:L’accident nucléaire de Tchernobyl était un sabotage bien planifié

La tragédie de la centrale nucléaire de Tchernobyl a été délibérément provoquée pour provoquer des troubles en URSS et séparer l’Ukraine de la Russie. Ce sont les résultats d’une enquête physico-technique indépendante menée par le physicien atomique Nikolai Kravchuk. (Il était auparavant à la chaire de théorie du noyau atomique de la faculté de physique de l’Université d’État de Moscou Lomonossov).

C’était du sabotage!

Kiev (nouvelle région, Sergey Dmitriev) – Les résultats de ses recherches ont été présentés par lui dans le livre « La catastrophe de Tchernobyl », publié en 2011 à Moscou, où il a trouvé un écho. Même avant la publication du livre, après les premières publications dans la presse ukrainienne, Kravtchouk a été immédiatement licencié de son travail à l’Institut de physique théorique de l’Académie nationale des sciences de l’Ukraine.

Résultats d’enquête gardés secrets

Dans une critique du livre, les professeurs Dr. IA Krawez et dr. VA Vychinski de Krawchuk. Les résultats des travaux du scientifique, cependant, ont été dissimulés au grand public ukrainien. Kravtchouk a alors sollicité l’aide des représentants du club russe de Kiev. Le club russe de Kiev estime nécessaire de mettre ces résultats à la disposition du public ukrainien.

Les Gorbatchevistes avaient planifié le crime

Le scientifique note que l’explosion du réacteur sous la direction du Comité central du PCUS de Gorbatchev avait été planifiée et réalisée à l’avance et que le personnel de la centrale, qui devait servir de « bouc émissaire », avait été blâmé. Après cela, les scientifiques du nucléaire accusés mutuellement et sous la pression de « disciples de la perestroïka » ont été forcés de se justifier. Cela a également été confirmé indirectement par la direction de Gorbatchev, à laquelle tous les fils ont abouti, vis-à-vis du public mondial.

La version utilisée officiellement était un mensonge

En août 1986, lors de la réunion de l’AIEA, la version officielle du cours des événements survenus à la centrale nucléaire de Tchernobyl et sa conclusion principale étaient présentées: « La cause principale de la catastrophe était la combinaison très improbable de violations des réglementations et des règles de fonctionnement, et non du personnel du bloc énergie adhéré à « , note Nikolai Kravchuk. Cela signifie que le personnel de la centrale n’aurait pas pu faire exploser Tchernobyl sans une intervention extérieure réfléchie.

Journaux d’exploitation manipulés

Ni le ministère de l’énergie de l’URSS, ni le ministère de l’énergie atomique de Russie, ni le ministère de l’énergie atomique de l’Ukraine n’étaient intéressés par une enquête objective parce qu’ils avaient accepté de coopérer au sein du secteur extrêmement fermé de l’énergie atomique. Et ils ont tout fait pour que cela ne se produise pas, en particulier ils ont manipulé les registres d’exploitation de la centrale nucléaire. Par conséquent, il n’a pas été possible d’écrire et d’enregistrer  une version officielle et … sonore.

Tests dangereux dans des conditions instables

Du 1er au 23 avril 1986, « l’état de la zone active du réacteur avait considérablement changé. Ces changements ne sont pas une coïncidence, mais ils sont le résultat d’actions bien planifiées et prédéfinies « , écrit Kravchuk. Dans le quatrième bloc d’énergie, un maximum de matières radioactives de l’ordre de 1 500 mCi [1] était présent. Au cours des essais, le réacteur était dans un état très instable avec une puissance décroissante. En outre, dans certaines chambres du réacteur, des combustibles hautement enrichis provenant de sous-marins nucléaires (plutonium 239) ont été découverts, ce qui a entraîné une forte augmentation de la puissance et de la température dans la zone active. Dans le même temps, l’approvisionnement en noyaux en graphite qui ralentissent le réacteur était épuisé. Spécialistes qualifiés de la centrale nucléaire de Tchernobyl (A. Chernyshev) n’avait pas été admis au travail le jour des essais et ceux qui étaient présents à ce moment-là « ont été invités à convaincre le responsable des essais, A.Djatlow, de CESSER IMMÉDIATEMENT les essais et de mettre le réacteur à l’arrêt. » , Malheureusement en vain, car il venait de recevoir des directions opposées.

Unités de protection d’urgence éteintes

En outre, la majorité des unités de protection d’urgence du réacteur ont été mises hors tension. « Ils ont fait l’expérience avec le turbogénérateur (TG-8), où le roulement était cassé, et non avec le TG-7 intact. » Les essais de vibration avec augmentation de la vibration ont été réalisés simultanément avec la turbine non chargée à basse fréquence, amplitude accrue et vibrations amplifiées. Après une explosion de vapeur due à un défaut des systèmes techniques (le roulement) qui n’avait pas résisté aux essais en raison de la surcharge de résonance au cours des essais, une réaction de la vapeur d’eau transformée en un mélange explosif d’hydrogène et d’oxygène (qui était la deuxième Stade du processus d’explosion) « , note le scientifique.

Une énorme explosion

Après l’explosion massive d’hydrogène dans l’espace fermé du réacteur, pour une raison quelconque, les joints d’étanchéité se sont répandus sur les parois de « deux ou plusieurs polycellules » de combustible nucléaire, atteignant une masse critique locale qui a entraîné une explosion « quasi atomique ». Ce n’est qu’après avoir pu déplacer « le couvercle supérieur » des « marmites » pesant plus de 2 000 tonnes qui dépassent de 90 degrés la zone active, de sorte qu’un nuage de plasma avec une température de 40 000 degrés se soit formé à l’intérieur du bloc a été remarqué par les témoins oculaires de l’accident de l’extérieur. La présence d’uranium hautement enrichi en U-238, qui était dissimulé au personnel, a été mise en lumière dans les premiers jours « après le débordement de la chambre de combustion », note Nikolai Kravchuk. « Et cela vient de créer une activité gamma de 17%, pour la reconvertir en plutonium-239 (avec une demi-vie d’un peu plus de 2 jours – ce qui était essentiel pour les suivants)! Il faut ajouter que l’effet sismique de l’explosion était d’une telle ampleur qu’il a ébranlé le bâtiment du bloc avec une masse de plusieurs dizaines de milliers de tonnes – il pourrait sans aucun doute provoquer le séisme local, qui avait également été enregistré.  » Cependant, malgré ces preuves évidentes, ils essaient de ne pas reconnaître le fait d’une explosion nucléaire, ainsi que leurs symptômes.

Une série de mauvaises décisions

En gros, cette explosion n’a pas immédiatement entraîné une contamination radioactive généralisée. L’augmentation violente des radiations au cours des jours suivants est due à l’augmentation progressive de la réaction du plutonium et à une série d’explosions grandement renforcées par un faux effacement au moyen d’eau et de sable, en supposant que le contenu du réacteur soit intact était.

La catastrophe n’a plus été évitée

« Si on avait immédiatement compris la nature des événements, il aurait été clair ce qu’il fallait faire – et il n’y aurait pas eu de tels déversements, sauf peut-être la chute de sacs d’acide borique! » la contamination radioactive de l’environnement – environ une douzaine de fois -, de sorte que ce qui était arrivé la veille au soir devienne inévitable, et que dorénavant l’acide borique n’aurait pas aidé … que la tâche la plus urgente doit être de se concentrer sur l’évacuation immédiate de la population de la zone des 50 km. « Toutefois, cela n’a pas été fait.

L’auteur meurt …

Defendants in Chernobyl accident trial. From left: plant director Viktor Bryukhanov, deputy chief engineer Anatoly Dyatlov, and chief engineer Nikolai Fomin during the trial. Photographed 7th July 1987.

Le destin de l’un des coupables immédiats de la catastrophe, Anatoly Dyatlov, qui a donné les ordres criminels et qui a également été informé des autres tests effectués sur le bloc, qui, selon l’intention de l’échelle derrière lui, a assuré à Tchernobyl le « coup de grâce » même si cela a échoué à l’étape précédente (malheureusement réussi). D’après Krawchuk, qu’est-ce qui « justifierait de comprendre ses actions ainsi que son comportement après la catastrophe – comme s’il avait garanti une peine beaucoup trop sévère? » 4 ans plus tard, en octobre 1990, après plusieurs lettres officielles portant la signature de l’académicien Sakharov, Jelena Bonner et d’autres fossoyeurs apparemment libéraux de l’URSS, il a été libéré prématurément à cause de sa maladie. Il a été soigné à la clinique de radiation de Munich et est décédé en 1995 d’une crise cardiaque.

… et la mafia se tait

Et Georgy Koptschinski, celui qui a donné l’ordre à Djatlov, est ensuite devenu responsable de l’énergie nucléaire au Comité central du PCUS du Département de l’industrie lourde et de l’énergie du Comité central du PCUS. Ayant précédemment travaillé à la centrale nucléaire de Tchernobyl, l’ancien chef du département Énergie atomique et industrie du Conseil des ministres de l’URSS et ancien vice-président du Comité d’État pour la sûreté nucléaire et radiologique de l’Ukraine a finalement été nommé directeur général de l’Agence ukrainienne de l’énergie atomique en 2000. il conseil dans le domaine de la sûreté nucléaire! Peut-être est-il l’un des initiateurs de l’incitation et de la dissimulation de Nikolai Kravchuk. Djatlov et Koptschinski ont tous deux publié leur propre récit de la catastrophe de Tchernobyl,

Kiev, nouvelle région, Sergei Dmitriev

L’unité becquerel, introduite dans le système d’unités SI, s’est révélée trop petite: 1 becquerel (Bq) = 1 désintégration nucléaire par seconde. Par conséquent, l’intensité de rayonnement est toujours exprimée en milliCurie (mCi) ou microcurie (μCi).

 

Н.В. Кравчук, Загадка Чернобыльской катастрофы. (Опыт независимого исследования). – М.: АИРО-XXI, 2011. 104 с. – NWKrawchuk Le mystère de la catastrophe de Tchernobyl (résultats d’une enquête indépendante), Moscou, AIRO-XXI, 2011, 104 p.) – ISBN 978-5-91022-153-0

Le livre peut être trouvé ici (russ.): Http://www.airo-xxi.ru/2009-12-27-19-12-47/doc_details/28– ou sous forme de fichier pdf:

acrobate Kravchuk_Chernobyl (russe)


Nikolai Kravchuk: La tragédie de Tchernobyl était planifiée!

Le but de l’affaire:

La centrale nucléaire de Tchernobyl a été dynamitée pour détruire l’URSS et séparer l’Ukraine de la Russie

D’après une entrevue avec dr. N.Krawtschuk.

Le physicien nucléaire ukrainien Nikolay Kravtchouk est convaincu: l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl a été provoquée par la destruction de l’URSS.

« L’explosion du réacteur … s’est produite dans la nuit du 26 avril … ce qui est fondamentalement impossible avec un nombre correct de barres de combustible. … si la quantité de barres de combustible était conforme à la réglementation, une telle explosion du réacteur n’aurait pas été possible en dix secondes, et elle n’aurait pas explosé! J’ai réussi à exprimer cette opinion lors de la conférence internationale Chernobyl +20 ‘à Kiev. Les collègues ont reçu mes commentaires avec intérêt et la direction de l’institut où je travaillais m’a demandé dès le lendemain d’être «virée» à ma propre demande. « 

Les premiers liquidateurs de la catastrophe ont tous reçu une dose de radiation fatale et beaucoup sont morts quelques jours après la tragédie (texte: « Nous remplissons la mission du gouvernement! »).

 

QUATRE EXPLOSIONS

Qu’avez-vous fait après votre libération?

Je suis devenu un retraité ordinaire, mais après un certain temps, ils m’ont appelé à notre institut de géophysique et m’ont demandé de continuer à travailler sur Tchernobyl. Ils m’ont donné six mois… J’ai fait un travail colossal puis j’ai rédigé un rapport… tous les scientifiques de la question de Tchernobyl ont produit des versions totalement contradictoires. Dans la tête tout a tourné! Mais plus tard, le « puzzle » a été créé … il y a eu des explosions dans la centrale nucléaire de Tchernobyl! Les autorités ont gardé ce secret, ils en ont officiellement rendu compte.

Comment savez-vous cela?

Vous n’avez pas besoin de sept rides sur votre front. Tout ce que vous avez à faire est d’étudier les informations existantes avec suffisamment de détails et de parler à des témoins. Ma version est la suivante: chaque explosion a été précédée par une série de circonstances – il s’est avéré … dans le réacteur … et dans l’ensemble du système du quatrième bloc.

1. … rien qu’avec le turbo-générateur TG-8, une expérience a été réalisée et le camp s’est ainsi séparé. Le roulement défectueux commence à vibrer. Cela a été transféré à la génératrice … si le personnel du quatrième bloc l’avait éteint à temps, il aurait freiné la rotation progressivement, la tragédie ne se serait pas produite. Mais les spécialistes de la centrale nucléaire étaient libres de faire le travail ce jour-là des essais … ceux qui étaient présents ce jour-là n’ont pas convaincu le chef, Anatoly Djatlov, de mettre fin à l’expérience et du réacteur. Il venait de recevoir l’ordre inverse d’en haut.
2. Le réacteur est à paroi simple – il a une connexion directe à la turbine … l’eau … dans le réacteur s’est réchauffée, s’est transformée en vapeur et est allée directement dans le pipeline du générateur … les vibrations résultantes ont été renvoyées au réacteur … elles sont devenues le Canaux des barres de combustible détruits … les barres de combustible non prévues des sous-marins nucléaires ont été détruites, il a formé l’élément explosif plutonium 239.

À la suite de l’accident, le quatrième bloc d’alimentation de la centrale nucléaire a été complètement détruit

Tout cela a conduit à une forte augmentation d’énergie et à une température élevée dans la zone active… l’approvisionnement en noyaux de graphite qui ralentissent le réacteur était épuisé. Au dire de tous, il aurait dû être changé un mois avant la ventilation. Cela pouvait être lu dans les instructions … Mais quelques semaines après l’accident, sur instructions de la direction de la centrale nucléaire de Tchernobyl, ces instructions ont été réécrites.

3. la situation dans son ensemble a abouti … à un endroit, un nombre suffisant d’éléments explosifs s’était accumulé … la masse critique a été atteinte et cela a conduit à la dernière, la quatrième, explosion.

… jusque-là … quand la première explosion a eu lieu … d’un coup … les parois du pipeline ont été détruites et la température dans le réacteur a augmenté rapidement. L’eau s’est progressivement transformée en vapeur, et ici, elle a immédiatement commencé à s’échapper de cette « marmite » dont le « couvercle » pesait 2 500 tonnes. Je dis cela uniquement à cause des images … il est donc plus facile d’imaginer un réacteur. Ils cuisent les pommes de terre et l’eau s’évapore. Seules les pommes de terre ne volent nulle part. Mais la vapeur soulève le couvercle. Lorsqu’une « explosion de vapeur » s’est produite à Tchernobyl, le couvercle s’est soulevé d’un demi-pouce – c’était suffisant – puis il l’a laissé tomber de nouveau. Il y avait un coup … c’était une explosion. Le « couvercle » est retombé au même endroit, mais dans le « pot » était encore l’eau, et le processus a été répété. C’est arrivé un deuxième coup. Dans le troisième, il restait de la vapeur dans cette « marmite », mais à des températures aussi élevées, une réaction de conversion de l’eau et de la vapeur en un mélange explosif d’hydrogène et d’oxygène … a éclaté. Mais elle était spatiale – sans centre.

Dans une telle explosion, les substances ne sont pas rejetées mais sont comprimées uniformément sur toute la circonférence du récipient. … à partir du combustible nucléaire existant – plutonium 239 – une masse critique a été formée. Et qu’est-ce que ça veut dire? Une explosion nucléaire classique! C’était le quatrième. Tout … au fond de la « marmite » s’est envolé, le « couvercle » pesant plus de deux mille tonnes a été démoli. Dans le bloc, un nuage de plasma avec une température de 40 000 degrés s’est formé. Des témoins oculaires ont remarqué l’incident. L’action sismique d’une explosion d’une telle force pourrait être tout à fait suffisante pour provoquer un séisme local … et cela a été enregistré. Malgré ces preuves évidentes, il a été tenté de clarifier le fait d’une explosion nucléaire, ainsi que ses symptômes,

En résulte-t-il que les conséquences les plus terribles sont dues à cette quatrième explosion?

Exactement! Mais cette explosion à elle seule n’aurait pas conduit à une contamination radioactive aussi énorme. La forte augmentation des radiations au cours des jours suivants est due à l’augmentation progressive de la réaction du plutonium et à une série d’explosions provoquées par la fausse trempe du réacteur … la demi-vie du plutonium est d’environ deux jours. Si les personnes impliquées dans la liquidation de l’incident avaient réfléchi un instant, elles se seraient rendues compte que d’autres explosions étaient possibles pendant cette période. En fin de compte, cela s’est également produit – il y a eu des explosions, mais déjà des plus faibles … elles ont conduit exactement à la propagation du rayonnement radioactif sur de vastes territoires. Si les liquidateurs avaient deviné que le réacteur pourrait être immobilisé avec de l’acide borique, aurait été les explosions ultérieures, ainsi que la propagation des radiations à éviter. Mais au lieu de cela, ils ont essayé d’arrêter le réacteur avec du sable et de l’inonder d’eau. C’est une ignorance élémentaire de la physique qui a conduit à cette terrible tragédie! … et combien de membres de l’académie y ont été, et combien d’organisations y étaient, mais … ils ne pouvaient pas expliquer les choses les plus élémentaires … chaque physicien atomique devrait le savoir grâce à ses études. qui a conduit à cette terrible tragédie! … et combien de membres de l’académie y ont été, et combien d’organisations y étaient, mais … ils ne pouvaient pas expliquer les choses les plus élémentaires … chaque physicien atomique devrait le savoir grâce à ses études. qui a conduit à cette terrible tragédie! … et combien de membres de l’académie y ont été, et combien d’organisations y étaient, mais … ils ne pouvaient pas expliquer les choses les plus élémentaires … chaque physicien nucléaire devrait le savoir grâce à ses études.

UN MEDICAMENT ALIMENTAIRE GIGANTIQUE

Mais vous prétendez que l’accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl était une action planifiée …

Ce n’est pas ce que j’ai dit, ce sont les personnes qui ont pris connaissance de mes enquêtes. L’un des membres de l’Académie a étudié les résultats de mes recherches et a reconnu que celles-ci représentaient l’image la plus complète de toutes les théories physiques connues à ce jour … Il a ajouté: « Nikolay Vasilyevich, j’ai eu l’impression qu’il s’agissait d’un crime brillamment planifié! » Nous ne pouvions pas expliquer cela à l’époque – c’était beaucoup trop dangereux. Tout est simple ici: même en août 1986, lors de la réunion de l’AIEA, la version officielle des événements survenus à la centrale nucléaire de Tchernobyl et sa principale conclusion étaient présentées: « La combinaison très improbable de violations de la commande et des instructions de fonctionnement,

Le cimetière de la technologie contaminée – l’un des lieux de prédilection pour les randonnées pédestres

L’académicien Emlen Sobotovich a convenu avec moi qu’il n’aurait pas eu à concrétiser quoi que ce soit , ni à ériger l’énorme sarcophage sur les lieux de l’accident. Il aurait suffi d’inonder le tout d’un mélange spécial: cela ne permet pas aux gaz de se répandre… L’autre jour, 20 heures après l’accident, il n’y aurait pas eu de danger nucléaire. Et même pas aujourd’hui … toutes ces actions à couvrir sont un gaspillage de fonds! Maintenant, la prochaine « couverture » est à nouveau construite. Alors, des milliards sont gaspillés, pour ne rien rater et pour que tout le monde s’en débarrasse. Une énorme mangeoire!

Nombreux sont ceux qui comptent sur leur travail pour affirmer que la catastrophe de la centrale nucléaire de Tchernobyl était la condition préalable à la destruction de l’URSS …

Pourquoi pas Je suppose que les principaux « architectes » de la catastrophe de Tchernobyl étaient ceux qui voulaient également provoquer la destruction de l’Union soviétique. Sous la direction du Comité central de Gorbatchev du PCUS, l’explosion du réacteur avait été planifiée à l’avance et réalisée, et la responsabilité en était clairement imputée au personnel de la centrale. Même dans la liquidation des conséquences de l’accident accordé à Gorbatchevl’instruction « de faire quelque chose immédiatement, afin que seules ses négociations avec l’Occident ne soient pas perturbées ». Et puis les gens ont juste fait quelque chose qui leur est venu à l’esprit en premier. La réaction à l’accident a été convulsive et nullement scientifique. La principale cause de la propagation des radiations… n’était pas l’explosion, mais les mauvaises actions des liquidateurs et les mauvaises instructions des dirigeants.

Comparaison de la tragédie ukrainienne avec la récente explosion de Fukushima – qui était plus dangereux?

Ce sont deux choses différentes: à Tchernobyl, beaucoup plus de matières radioactives sales ont été éjectées et au Japon, seules les matières radioactives ont explosé. Mais la catastrophe de Tchernobyl est des dizaines de fois inférieure à Fukushima! Notre accident a touché 6% du territoire ukrainien et 23% du Belarus. La demi-vie des isotopes du césium 134 et du strontium 90 est de 28 ans. Après quelques années, cela ne voudra plus rien dire. Mais le plutonium est dangereux et il s’est envolé du centre de l’explosion à quelques kilomètres … il a explosé de Fukushima, dont on se souviendra des conséquences pendant de nombreuses années. Et le pire de tout: la radioactivité est entrée dans l’eau, où vivent les poissons,

La centrale nucléaire japonaise « Fukushima-1 » après l’explosion de mars 2011 a d’abord été refroidie à l’eau, mais il était temps de comprendre que cela ne ferait qu’augmenter la propagation des radiations

Cela signifie-t-il que nous ne serons pas protégés contre des tragédies similaires à l’avenir?

… Vous pouvez faire exploser n’importe quel réacteur sur demande! Tout dépend des possibilités, qui le veut, qui le fera. Rien n’explose tout seul. Si les instructions sont suivies, comment manipuler la technique et si vous connaissez un peu la physique … rien n’est impossible avec de tels objets stratégiques!

Sources: un ancien officier  du KGB qui veut resté anonyme!


L’ENVIRONNEMENT de CHERNOBIL

 

 

 

 

 

 

 

Comment vaincre le stress ? par Boulay Quentin

*Je  me permet aujourd’hui ,de vous présenter un article remarquable de Boulay Quentin que j’estime important pour notre époque!

 

Le stress est un ressenti connu de toutes et de tous à différents niveaux et face à différentes situations. L’idée de cet article est de vous faire comprendre concrètement ce qu’est le stress et de vous présenter les différents moyen d’y faire face pour augmenter considérablement votre bonheur et votre bien-être si vous le combattez en sortant de votre zone de confort.

Nous allons donc aborder, dans un premier temps, le stress sous son angle général, sa définition , ses différentes formes, ses symptômes. Ensuite, vous serez invitez à réaliser un test pour déterminer votre niveau de stress.
En troisième partie, nous étudierons quelles sont les situations qui génère
un fort niveau de stress. Puis nous verrons les remèdes naturels et médicamenteux pour le combattre. 
Et pour finir nous étudierons le stress positif, en quoi il consiste et comment arriver à ce niveau de stress optimale.

Stress : Définition

Le stress (anglicisme) est, en biologie, l’ensemble des réponses d’un organisme soumis à des pressions ou contraintes de la part de son environnement. Ces réponses dépendent toujours de la perception qu’a l’individu des pressions qu’il ressent. Définition Wikipedia

De façon plus personnelle, le stress représente pour moi une réaction du corps à un sentiment de pression, de danger et/ou de difficulté perçu par notre mental. Un état de stress sera donc proportionnelle à la force de croyance de votre mental de cette réalité future.

Le stress expliqué en 2 minutes

Résultats de recherche d'images pour « stress »

Les 3 niveaux de stress

Les différentes études menées sur le stress ont abouti sur 3 différents niveaux de stress présentés ci-dessous.

Le stress aigu :
Le stress aigu représente le niveau psychologique et émotionnel commun d’un fort stress a connotations et conséquences négatives, qui nous pousse à nous renfermer sur nous même , à être agressif ou encore très irritable. C’est le stress le plus puissant mais à son avantage, il est aussi l’un des stress les plus temporels ( 1h , 1 jours jusqu’à semaine )

Le stress chronique :
Le stress chronique connaît les même racines à la différence que ce dernier est souvent présent sur une période plus longue, voir très longue et peut conduire à des burn-out , ou des gros renfermements synonyme d’isolation et de tristesse quotidienne.
Il faut donc ne pas hésiter à consulter un professionnel si vous vous sentez dans cette catégorie de stress. 

( Si vous ne souhaitez pas faire part de vos problèmes à un inconnu, il existe de nombreuses technique dites « du bonheur » que vous pouvez mettre en place à partir de chez vous.  » La gratitude , « l’affirmation de soi » ou encore la répétition d’affirmations positives.. ) 

Le bon stress :
Egalement appelé, « stress positif » , il est le niveau de stress optimal qui liera parfaitement créativité et performance sans nuire à ces deniers par un trop plein de pression.
Il est autrement appelé le « stress des vainqueurs« . Vous retrouverez plus de détails sur ce type de stress et ses bienfaits directement à la fin de cet article.


Alors si nous pouvons définir et caractériser le stress et sa provenance, ne pensez-vous pas que nous pouvons y faire face en utilisant notre mental ? 

C’est bien ce que nous allons étudié aujourd’hui dans cet article :

Comment vaincre le stress ? 

Pour commencer, il faut réussir à définir ce qu’est un état de stress et comment le reconnaître grâce à des sensations ou des émotions.

Stress : Les Symptômes

Il existe énormément de symptômes qui peuvent provenir ou indiquer un état de stress. 

Les symptômes les plus « classiques » du stress

Maux de ventre :
Selon une étude menée par le cabinet de psychologie Canadien, les maux de ventre sont présents dans plus de 74% des cas pour les patients atteint de stress temporel et/ou chronique.

Fatigue :
La fatigue ressentie est l’un des indicateurs principal du stress, il est souvent le premier indicateur d’une situation stressante ou d’un état de stress.

Transpiration :
La transpiration est un classique pour les grands stressé. Dans la majorité des cas, le stress secrète une hormone dans le cerveau qui déclenche la sudation et donc la transpiration naturelle.

Maux de tête :
De la même manière que les maux de ventre, les maux de tête sont régulièrement présents et arrivent souvent lors des situations de stress.

Les autres symptômes possible du stress.

Vertige :
Les vertiges sont des sensations de déplacements dans l’espace, une tête qui tourne, qui finissent souvent par une chute. Ce n’est pas le symptôme principal du stress et il ne revient que dans certains cas de stress poussés. Mais les vertiges peuvent être un gros signal d’alarme. On les appelle « les vertiges d’anxieux », si il vous arrive d’en faire l’avis d’un spécialiste sera important.

Vomissements / Nausées :
Les vomissements sont aussi un symptôme présent dans certains cas de stress, comme les vertiges. Les vomissements ne sont pas obligatoirement présents et révèlent un fort taux de stress.

Angoisse :
Même si les angoisses sont plus un ressenti qu’une sensation de mal-être, un fort taux de stress sur un instant T peut directement créer de l’angoisse, voir même des crises d’angoisses dans certains des cas les plus extrêmes.

Constipation :
Lors d’un stress chronique présent depuis un moment, les intestins peuvent se retrouver perturbé et certains patients atteint de stress régulier peuvent se retrouver de temps à autre constipé.

Perte de poids :
Un stress chronique, ou stress de longue durée peut entraîner à terme à une perte de poids de manière régulière! 
C’est également un symptôme alarmant qui indique qu’il faut que vous consultiez un professionnel ou que vous changiez votre système de croyance par le biais d’exercice de développement personnel.
( Attention , changer ses croyances et son mental n’est pas un travail des plus simple et nécessite du temps !! )

Perte de connaissance :
La perte de connaissance peut être liée avec le malaise ou encore les vertiges

Niveau de stress : Le test

Afin de définir et faire face au stress, selon votre niveau d’anxiété, il est nécessaire de pour voir tester son niveau de stress pour mettre en place les exercices les plus efficaces pour combattre ce dernier. C’est pourquoi je vous ai sélectionné un « test du stress » pour définir si vous y êtes sensibles ou non et surtout à quel niveau!

JE TEST MON NIVEAU DE STRESS

Les situations favorables au stress

Il existe de nombreuses situations fortes en émotion et qui directement ou indirectement augmentent le niveau de stress pour les personnes les plus sensibles. Nous allons les détailler et voir comment on peut passer au dessus de ces dernières.
Et pour contraindre et éviter le stress, le plus important est dans un premier temps d’identifier les facteurs de stress, ce qui permettra par la suite de mettre en place les solutions qui permettront de combattre ce stress.

Au travail

Au travail de nombreux éléments peuvent entraîner du stress, et il convient à chacun de déterminer si ces éléments sont la source de leur stress ou non, en voilà quelques exemples : 
– Les conflits avec les collègues 
– Le sentiments d’infériorité par rapport à ces mêmes collègues 
– La peur de mal effectuer une tâche et/ou de perdre un client important
– Le manque de responsabilité et/ ou le contrôle omniprésent du responsable…

Ce ne sont que 4 exemples parmi l’océan de possibilité de stress issu du travail mais cela permet de vous donner une idée des éléments déclencheurs que l’on recherche pour identifier la provenance du stress.

A la rentrée

Lorsque l’on est enfant ou adolescent, la rentrée scolaire est l’un des moments les plus détesté de l’année. 
C’est le moment par excellence où l’on peut ressentir de la « peur » : La peur de ne pas être dans la même classe que ces ami(e)s, la peur de se retrouver seul(e) -> Elle se résument toutes dans : « la peur de l’inconnu. »

Pour passer le permis, un oral ou un examen

Le stress des examens.. Nous y avons tous, plus ou moins, été confrontés et lorsque l’on est jeune il est difficile de passer au dessus et de prendre conscience que ce n’est « qu »un » examen.
C’est l’une des formes d’angoisses et de peur la plus présente chez les jeunes notamment au niveaux des études du fait du système de notation mis en place par les écoles et l’éducation nationale.


Comment vaincre le stress : Les remèdes ?

Il existe de nombreuses façons de réduire le stress, voir même de le vaincre. Parmi toutes les méthodes, nous pouvons les distinguer en deux parties distinctes : Les remèdes naturels et les remèdes médicamenteux.

Pour vous aider à combattre ce stress et à le réduire à son maximum, nous allons vous présenter ci-dessous l’ensemble des remèdes qui existent et comment ils peuvent vous être bénéfique lors de vos pics de stress quotidien.

Les remèdes naturels

Comment vaincre le stress naturellement ?

La rationnalisation

Pour conclure sur les différentes situations qui génère du stress, la clé pour s’en sortir et être moins impacté reste et restera toujours la RATIONALISATION !! 
Comparez toujours l’épreuve que vous allez affronter à une échelle de la douleur, pour vous faire comprendre à quel point c’est ridicule et à quel point même un échec ne réduira pas votre vie à néant.

Exemple :
Prenez une échelle de 1 à 10 ;
Imaginez que l’on vous coupe tous les membres et disons que cette douleur est classifiée à 9 sur cette échelle ! 
De la même façon, donnez maintenant une note aux sentiments de stress et à la douleur de louper votre examen, d’aller faire sa rentrée ou d’affronter vos collègues en fonction de la note donnée précédemment.

Cet exercice vous permet de vous rendre compte à quel point la vie est douloureuse si nous la voyons douloureuse et il y a de fortes chance que ce petit exercice de rationalisation vous permette de vous épanouir et vous fasse grandement réalisé que ce que vous allez affronter est loin d’être grave et/ou insurmontable.

Huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des anti-stress par nature, qu’elles soient à respirer, ou à mettre sur soi! Elles peuvent devenir votre plus fidèle alliée contre le stress et l’anxiété au quotidien. 
Pour aller plus loin, je vous donne les deux types d’huiles essentielles les plus efficace, selon moi, pour vaincre le stress : 
L’Huile essentielle d’orange & L’Huile essentielle de lavande.

Massage / Reflexologie

La réflexologie, ici le massage des mains, permet de calmer le stress de façon radicale, je vous ai sélectionné une vidéo simple et explicative pour soulager votre stress par le biais de cette technique de massage. 
A vous de jouer ! 🙂

*Pour lire la suite de cet article remarquable  de Boulay Quentin voicici le lien que je vous recommande: Comment vaincre le stress

Les dossiers de Michel Duchaine:Un chasseur de trophées dévoré par les crocodiles lors d’un safari de chasse

Un chasseur sud-africain a été tué par un crocodile. Des tests ADN ont été effectués sur des restes humains trouvés à l’intérieur d’un crocodile, ce qui le prouve.

Le chasseur Scott Van Zyl, âgé de 44 ans, a disparu la semaine dernière après un safari de chasse. La police a abattu trois crocodiles du Nil qu’ils soupçonnaient d’avoir mangé le père de deux enfants. Van Zyl était un chasseur professionnel qui travaillait pour une entreprise qui organise des voyages pour des clients étrangers.

 

Tout cela s’est passé au Zimbabwe après que les policiers eurent abattu les crocs. Ils ont ensuite récupéré les carcasses et procédé à des tests ADN afin de déterminer lequel avait mangé Van Zyl. Van Zyl participait à un safari de chasse sur les rives du Limpopo avec un pisteur zimbabwéen et une meute de chiens. Ses traces de pas ont été suivies et suivies sur une rive lors d’une opération de recherche et de sauvetage dirigée par le Heritage Protection Group et les autorités du Zimbabwe.

L’équipe de recherche a reçu l’autorisation de tirer trois crocodiles du Nil dans la région. On découvrit alors que l’un d’entre eux contenait les restes de Van Zyl. Les tests ADN viennent juste de le prouver. Des groupes de défense de la nature ont condamné les circonstances autorisées qui ont conduit à la mort de Van Zyl. Ils affirment qu’il n’aurait pas dû chasser en premier lieu. Pendant qu’il était à la chasse, lui et son pisteur avaient quitté leur camion et étaient entrés dans la nature dans différentes directions. Plus tard dans la journée, ses chiens sont revenus au camp sans lui. Son fusil et ses affaires ont ensuite été retrouvés à l’intérieur du camion.


CROCODILE 1,CHASSEUR 0

Avec cette affaire,je trouve cet animal fort sympathique!

 

Cela a ensuite incité une opération de sauvetage. Une équipe de sauvetage composée d’hélicoptères, de plongeurs et de pisteurs a sillonné la région, tandis que des amis distribuaient des affiches disparues dans les villages et aux pêcheurs le long de la rivière. Les traces de Van Zyl ont été repérées plus tard menant à la rive du fleuve et son sac à dos avait déjà été récupéré par des traqueurs. La police et les services de protection de la natureanimale ont décidé conjointement de tirer sur les reptiles afin de déterminer s’il était mangé par l’un d’eux. Au moins quatre personnes ont été tuées par des crocodiles au Zimbabwe le mois dernier.

En mars, des villageois ont ouvert un crocodile et ont retrouvé les restes d’un garçon de huit ans. Un témoin oculaire a capturé cette scène choquante à l’aide d’un smartphone dans le village de Mushumbi Pools, dans la province de Mashonaland, dans le nord du Zimbabwe. Les habitants de la région soupçonnaient le crocodile d’avoir tué et mangé le jeune garçon et abattu l’animal. Il semble que l’augmentation du nombre de décès pourrait être liée à la forte pluie qui sévit récemment au Zimbabwe. Les niveaux des rivières et des barrages ont été élevés, ce qui peut amener les crocodiles dans des zones où ils ne sont généralement pas trouvés.

Il y a encore plus de cas de personnes mangées par des crocodiles récemment. Un crocodile a récemment été abattu à Beatrice, qui est une communauté agricole de la province voisine de Mashonaland East, avec ce qu’on croyait être les restes d’un pêcheur local dans son estomac. En novembre de l’année dernière, un crocodile a également tué un garçon de 13 ans qui avait été forcé de pêcher pour payer ses frais de scolarité.

Les crocodiles du Nil se nourrissent généralement de poissons, d’antilopes et de zèbres, mais ils peuvent également attaquer les humains.


VIDÉO DE PROMOTION DU SAFARI DE CHASSE DE VAN ZYL

 

 

 

 

 

 

 

UE: Dire aux Européens quoi penser

  • Bien entendu, les initiatives susmentionnées s’ajoutent à toutes les autres mesures que l’UE a mises en place pour « guider » les Européens sur la voie de la réflexion appropriée … que les géants de la technologie en ligne non transparents et non responsables – Facebook, Google, Twitter et Mozilla – signés en octobre 2018 et leur «Code de conduite pour la lutte contre le discours de haine en ligne illégal en ligne» de 2019.
  • Dans la même veine que les « camps de rééducation » chinois ou les « centres de réhabilitation » de l’ancienne Union soviétique qui abusaient de la psychiatrie à des fins politiques, Marine Le Pen a été condamnée en septembre à subir des tests psychiatriques pour pouvoir tweeter les images, en vue d’établir si elle était capable de comprendre les remarques et de répondre aux questions « .
  • Il est probablement prudent de dire que les premières victimes des politiques d’éducation aux médias de l’UE seront la diversité des opinions et la liberté d’expression.

 

 

 

Marine Le Pen (photo du podium), chef du parti français Rassemblement National (Rassemblement national), a posté des tweets condamnant le groupe terroriste État islamique, y compris des photos de leurs victimes assassinées. Pour cela, elle a été inculpée de « diffusion d’images violentes » et condamnée par un tribunal à une évaluation psychiatrique afin de déterminer si elle « était capable de comprendre des propos et de répondre à des questions ».

 

La première Semaine européenne de l’éducation aux médias , une initiative de l’Union européenne, se déroulera du 18 au 22 mars dans différentes villes d’Europe. Cette semaine est une nouvelle initiative de la Commission européenne visant à « souligner l’importance de l’éducation des médias pour la société et à promouvoir ses initiatives et ses projets dans toute l’Union européenne ». La Commission européenne explique sa politique de renforcement de la « culture médiatique » au sein de l’UE – qui aurait pu être une initiative noble et utile – de la manière suivante:

« Avec l’essor rapide de la technologie numérique et son utilisation croissante dans les domaines des affaires, de l’éducation et de la culture, il est important de s’assurer que tout le monde peut comprendre et interagir avec les médias numériques.

« L’éducation aux médias est essentielle à la croissance économique et à la création d’emplois. Les technologies numériques sont un moteur essentiel de la compétitivité et de l’innovation dans les secteurs des médias, de l’information et des technologies de la communication. »

Dans le cadre de sa stratégie de « marché unique numérique », la Commission européenne ajoute faiblement:

« L’éducation aux médias concerne différents médias (radiodiffusion, radio, presse), différents canaux de distribution (traditionnels, Internet, réseaux sociaux) et répond aux besoins de tous les âges … Un niveau élevé d’éducation aux médias est un facteur clé pour permettre aux citoyens prendre des décisions éclairées à l’ère numérique. L’initiation aux médias est une condition préalable à une démocratie moderne et dynamique. « 

Cependant, il n’est pas nécessaire de scruter beaucoup la surface avant de constater qu’au moins certains aspects de la politique d’alphabétisation des médias de la Commission européenne concernent moins les citoyens que de les éclairer, plutôt que de les guider avec lourdeur sur ce qu’ils doivent penser. Selonla Commission européenne, « le développement de la pensée critique de l’utilisateur est une pierre angulaire de toutes les définitions possibles de l’éducation aux médias ». Il semblerait que la Commission se soit arrogée la tâche formidable de « développer » cette faculté essentielle des citoyens européens.

En outre, selon la Commission :

« L’initiation aux médias est également un outil qui responsabilise les citoyens, leur permet de se sensibiliser et aide à contrer les effets des campagnes de désinformation et de la diffusion de fausses informations par le biais des médias numériques. »

L’ initiative de l’UE contre la désinformation , selon laquelle « l’exposition des citoyens à la désinformation à grande échelle, y compris des informations trompeuses ou carrément fausses, constitue un défi majeur pour l’Europe » « contient » un plan d’action visant à intensifier les efforts pour contrer la désinformation en Europe et au-delà … « Le plan d’action est analysé plus en détail ici .

Bien entendu, les initiatives susmentionnées s’ajoutent à toutes les autres mesures que l’UE a mises en place pour «guider» les Européens sur la voie de la réflexion. Parmi ces mesures figurent le Code de pratique sur la désinformation , signé en octobre 2018 par les géants de la technologie en ligne non transparents et inexplicables – Facebook, Google, Twitter et Mozilla – et son  » Code de conduite de 2019 pour lutter contre le discours de haine en ligne illégal en ligne « .

À l’évidence, les Européens ont désormais besoin des conseils indispensables de la Commission européenne pour savoir comment naviguer, lire et interpréter correctement les informations, qu’il s’agisse d’une source traditionnelle ou numérique. Comment et pourquoi la bureaucratie de l’UE a-t-elle décidé d’apprendre à lire et à penser aux Européens est quelque peu obscure.

Néanmoins, pour certains dirigeants européens, cette batterie d’artillerie de mesures bureaucratiques visant à guider la pensée des Européens n’est toujours pas suffisante. Le président français Emmanuel Macron a récemment prononcé un discours dans lequel il proposait la création de « l’Agence européenne pour la protection des démocraties »:

« Nous devrions faire en sorte que les règles européennes bannissent toute incitation à la haine et à la violence de la part d’Internet , car le respect de l’individu est le fondement de notre civilisation de la dignité ». [Souligné dans l’original]

 

Comme toujours, qui définit ce qui est perçu comme de la « haine » a été laissé au vent. Vraisemblablement, tout ce que les dirigeants de l’UE jugent contraire à la politique qu’ils préfèrent, comme l’a montré l’expérience antérieure . Dans la France de Macron, par exemple, Marine Le Pen, chef du parti du Rassemblement National (Rassemblement National), anciennement connu sous le nom de Front National , a été inculpée.avec la diffusion de « messages violents incitant au terrorisme ou à la pornographie ou portant gravement atteinte à la dignité humaine », pour avoir tweeté des images d’atrocités commises par l’Etat islamique en Syrie et en Irak en 2015, et pouvant être visionnées par un mineur. Une des images montre le corps de James Foley, le journaliste américain décapité par des terroristes de l’Etat islamique, tandis que les autres montrent un homme vêtu d’une combinaison orange poussé par un tank et un autre homme brûlé vif dans une cage. « Daesh est-ce! » Le Pen a écrit dans la légende, qu’elle a tweetée quelques semaines après l’attaque de l’Etat islamique à Paris en novembre 2015, au cours de laquelle 130 personnes ont été tuées.

« Je suis accusé d’avoir condamné les horreurs de Daesh », a déclaré Le Pen . Dans la même veine que les  » camps de rééducation  » de Chine ou les  » centres de réhabilitation  » de l’ancienne Union soviétique qui abusaient de la psychiatrie à des fins politiques, Le Pen a été condamné en septembre à subir des tests psychiatriques pour tweeter les photos, ostensiblement pour déterminer si elle capable de comprendre les remarques et de répondre aux questions. « 

Selon le système judiciaire français, l’avertissement contre le terrorisme islamique est non seulement criminel mais représente apparemment une aberration psychologique. Le Pen pourrait être condamné à trois ans de prison et à une amende de 75 000 € (85 000 $). Également en septembre, le Parlement a levé l’immunité d’un autre député du Rassemblement National, Gilbert Collard, sur des tweets similaires contenant des images d’ISIS. Les poursuites pénales sont bien sûr un moyen pour les gouvernements de traiter leurs opposants politiques, mais elles se limitaient autrefois aux dictatures et non aux démocraties parlementaires, comme la France.

Mariano Rajoy et Carles Puigdemont peu avant le référendum sur l’indépendance de la Catalogne.
Le refus de reconnaître le vote à 90 % en faveur de l’indépendance de cette région par l’Union Européenne et divers pays néolibéraux comme le Canada,montre fort bien que la démocratie n’existe plus et que le néolibéralisme de gauche a tendance à vouloir fabriquer un nouveau système totalitaire qui menacera toutes les volontés nationalistes dans le monde…mêmes celles de gauche.
Le Nouvel Ordre Mondial est bien vivant avec des serpents à sonnettes comme Justin Trudeau et Emmanuel Macron.

 

On peut se demander si cette forme de censure européenne est ce que Macron, avec son plan orwellien, voudrait voir exporté vers le reste de l’Europe.

Dans le même temps, la prochaine semaine de l’éducation aux médias débutera par une conférence d’ouverture organisée par la Commission européenne le 19 mars. Jusqu’à présent, environ 180 événements sur l’ éducation aux médias ont été annoncés dans toute l’Europe pour le mois de mars. En Slovénie, des ateliers tels que  » Atelier d’initiation aux médias pour les étudiants: lutter contre les fausses informations  » et  » Alphabétisation réelle des médias pour un monde de fausses actualités  » sont proposés. À Londres, les Européens sont invités à un séminaire sur « L’ éducation aux faux médias: Pensée critique, résilience, engagement civique , « où:

« Des chercheurs américains et britanniques renommés dans le domaine de l’éducation aux médias se réuniront … avec des enseignants, des bibliothécaires, des journalistes, des producteurs de médias numériques et des jeunes pour s’attaquer à la désinformation liée à l’éducation aux médias … dans un objectif commun: une stratégie concrète pour exploiter les médias l’alphabétisation pour développer la résilience des jeunes face aux « fausses nouvelles », en se concentrant sur des études de cas réalisées au Royaume-Uni et aux États-Unis. « 

Il est probablement prudent de dire que les premières victimes des politiques d’éducation aux médias de l’UE seront la diversité des opinions et la liberté d’expression.


EN COMPLÉMENT ET EN CONCLUSION

L’Europe met fin à la liberté d’expression!

Image associée

  • Selon La Nouvelle Europe, à Leeuwarden, « une vingtaine d’opposants aux projets [d’établir des centres d’asile] dans la région ont reçu des visites de police à domicile. » En d’autres termes, les Pays-Bas se livrent à la censure des États, posant ainsi la question suivante: les Pays-Bas sont-ils maintenant un État policier?
  • Dans la ville de Sliedrecht, la police s’est rendue au bureau de Mark Jongeneel et lui a dit qu’il « tweetait trop » et qu’il devait « surveiller son ton »: ses tweets « peuvent sembler séditieux ». Sa faute? Un tweet a déclaré: « Le Collège de Sliedrecht propose de prendre 250 réfugiés dans les deux prochaines années. Quelle mauvaise idée! »
  • En septembre 2015, Die Welt a signalé que les personnes qui expriment des opinions « xénophobes » sur les médias sociaux risquent de perdre le droit de voir leurs propres enfants.
  • Alors que les citoyens européens ordinaires risquent d’être arrêtés et poursuites pour « remarques xénophobes », un commissaire européen allemand, Günther Oettinger, a appelé une délégation chinoise visite des ministres « yeux bridés » ( « Schlitzaugen »). Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a promis que M. Oettinger serait responsable du budget de l’UE.
  • De toute évidence, la loi n’est pas égale. Les commissaires européens peuvent faire des remarques « xénophobes » et obtenir une promotion; Les citoyens européens, pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression, sont arrêtés et poursuivis en justice.

En Europe, l’ennemi est-il maintenant les gouvernements? De plus en plus de preuves montrent que même un avis modéré allant à l’encontre de la politique officielle du gouvernement peut vous conduire en prison ou au moins vous assurer de la visite de votre police kafkaïenne locale et sympathique. L’Europe est-elle effectivement devenue un Etat policier?

Plusieurs gouvernements européens indiquent clairement à leurs citoyens que critiquer les migrants ou les politiques européennes en matière d’immigration est une infraction criminelle. Les personnes qui vont  » trop loin « , selon les autorités, sont arrêtées, poursuivies et parfois condamnées.

Aux Pays-Bas, en octobre 2015, la police a rendu visite à des personnes qui avaient naïvement commenté à propos des centres d’asile sur Twitter. Dans la ville de Sliedrecht, la police s’est rendue au bureau de Mark Jongeneel et lui a dit qu’il « tweetait trop » et qu’il devrait « surveiller son ton « : ses tweets » peuvent sembler séditieux « . Sa faute? La ville avait organisé une réunion de citoyens au sujet d’un centre de réfugiés dans la région et Jongeneel avait posté quelques tweets. L’un d’eux a déclaré: « Le collège de Sliedrecht propose de prendre 250 réfugiés dans les deux prochaines années. Quelle mauvaise idée! » Plus tôt, il avait également tweeté: « Faut-il laisser cela se produire?! »

Il n’était pas le seul. À Leeuwarden, selon la nouvelle Europe :

« … une vingtaine d’opposants aux projets [d’établir des centres d’asile] dans la région ont reçu des visites de police à domicile. Cela s’est également produit à Enschede et dans certaines localités du Brabant, où, selon les médias néerlandais, des personnes ont critiqué l’arrivée de réfugiés et ont dirigé une page sur les médias sociaux sur le sujet, leur demandant de s’arrêter « .

Un porte-parole de la police nationale a expliqué que dix unités de renseignement de « détectives numériques » surveillaient en temps réel les pages Facebook et les comptes Twitter, à la recherche de messages « trop ​​lointains », afin de pouvoir leur rendre visite pour leur dire « quel effet poste ou tweet sur internet peut avoir.  » En d’autres termes, les Pays-Bas se livrent à la censure des États, soulevant ainsi la question suivante: les Pays-Bas sont-ils maintenant un État policier?

Au Royaume-Uni, Scott Clark a été arrêté en février 2016 pour avoir écrit sur la page Facebook de la Scottish Defence League que les réfugiés syriens « verraient notre côté méchant. » Selon un reportage , il aurait évoqué les agressions sexuelles subies par des hommes de comparution arabe ou nord-africaine à Cologne, en Allemagne, le soir du Nouvel An, pour justifier ses commentaires en ligne, dans lesquels il écrivait également: « Si quelque chose arrivait à une jeune fille Je cracherai personnellement au visage des conseillers qui ont poussé et poussé pour qu’ils soient logés ici … « Il a également écrit: » Il y a une invasion islamique. Une chose est en train de tomber. Nous avons juste vu 15 Syriens dans le boozer local … I opposé à leur arrivée depuis le début « .

L’inspecteur Ewan Wilson du bureau de police de Dunoon a déclaré au Guardian:

« J’espère que l’arrestation de cette personne envoie un message clair que Police Scotland ne tolérera aucune forme d’activité susceptible d’inciter à la haine et de provoquer des commentaires offensants sur les médias sociaux. »

En Allemagne, un couple marié, Peter et Melanie M., ont été poursuivis en justice pour avoir créé un groupe Facebook critiquant la politique du gouvernement en matière de migration. Selon la presse , la page a déclaré: « La guerre et les réfugiés économiques inondent notre pays. Ils apportent terreur, peur et chagrin. Ils violent nos femmes et mettent nos enfants en danger. Mettez fin à cela! »

Lors du procès, Peter M. a défendu ses propos en ligne et a déclaré: « On ne peut même pas exprimer une opinion critique des réfugiés sans se faire qualifier de nazi. Je voulais créer un forum de discussion où vous puissiez parler de réfugiés … » Il a ajouté que, dans son rôle d’administrateur du groupe, il avait supprimé les propos radicaux ou pro-nazis, mais que Facebook avait supprimé la page, il ne pouvait pas présenter les preuves au tribunal.

Dans son verdict, le juge a déclaré : « La description du groupe est une série de généralisations avec un arrière-plan clair de droite. » Peter M. a été condamné à neuf mois d’emprisonnement avec sursis et son épouse à une amende de 1 200 euros. Le juge a ajouté: « J’espère que vous comprendrez la gravité de la situation. Si vous vous assoyez à nouveau devant vous, vous allez finir en prison. « 

En Allemagne, le fait de critiquer les migrants et les politiques gouvernementales en matière d’immigration peut avoir d’autres conséquences draconiennes. En septembre 2015, Die Welt a signalé que les personnes qui expriment des opinions « xénophobes » sur les médias sociaux risquent de perdre le droit de voir leurs propres enfants. Il n’est même pas nécessaire que le tribunal considère le bien-être de l’enfant comme une menace et limite le droit des parents de voir son enfant ou d’ordonner la présence d’un « éducateur » lors d’une réunion entre le parent et l’enfant, qui peut « intervenir au besoin. » Il est également possible d’interdire certaines actions, expressions ou réunions en présence de l’enfant. En dernier recours, le tribunal peut retirer complètement l’enfant de la garde de ses parents.

Selon Eva Becker, présidente du groupe de travail sur le droit de la famille au sein du barreau allemand (DAV), « le facteur décisif est une bonne compréhension de la population ». Becker estime qu’il ne suffirait pas de considérer le bien-être de l’enfant en danger, si un parent déclarait qu’il préférerait ne pas avoir de migrants syriens vivant dans son voisinage. En revanche, si un père ou une mère fait des commentaires qui contiennent des menaces verbales contre des réfugiés en présence de l’enfant, il « dépassera manifestement la limite critique ».

Il n’est même pas pertinent de savoir si ces propos sont criminels au regard du droit allemand. Même un commentaire non punissable en droit allemand peut pousser un parent à dépasser la « limite critique ». Il n’est pas crucial de savoir si l’acte est criminel, mais s’il « influence » l’enfant de manière à mettre en danger son bien-être. Si un tribunal établit que le bien-être de l’enfant est menacé, le droit de visite du parent peut être limité au départ.

Les actions, plutôt que de parler, sont considérées comme encore plus incriminantes. Selon Becker, discuter avec des connaissances au sujet de demandeurs d’asile en présence de l’enfant, c’est une chose, mais c’est bien pire de le conduire à des manifestations « xénophobes ».

Becker ne définit jamais ce que l’on entend par « xénophobe ». Cela semble impliquer que l’on parle de xénophobie à sens unique, par exemple, pas de xénophobie islamique à l’encontre de non-musulmans, mais aucune tentative n’est faite pour en définir la définition, bien qu’il s’agisse clairement de la partie la plus cruciale du problème.

Alors que les citoyens européens ordinaires risquent d’être arrêtés et poursuivis en justice pour leurs propos « xénophobes », il en va tout autrement pour ceux qui se trouvent aux plus hauts échelons de l’Union européenne.

Dans un discours prononcé à Hambourg en octobre, Günther Oettinger, membre de la Commission européenne chargé de l’économie numérique, a qualifié de « yeux bridés » ( » Schlitzaugen « ) une délégation chinoise de ministres en visite , expression généralement considérée comme raciste. Oettinger n’a même pas pris la peine de s’excuser, mais a déclaré à Die Welt qu’il était important de voir ses commentaires dans un « contexte plus large ».

La Commission européenne a également refusé de présenter ses excuses aux enquêteurs d’Oettinger (qui visiblement dénigraient également les femmes et les homosexuels) et de ne pas enquêter sur celles-ci. La porte-parole de la Commission, Margaritis Schinas, a déclaré aux journalistes incrédules que « nous n’avons rien à ajouter ». Lorsqu’on lui a demandé s’il y aurait une enquête sur ces propos, il a répondu: « Nous n’avons pas de FBI à la Commission ».

Le 28 octobre dernier, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, avait promu M. Oettinger au poste hautement convoité et puissant de vice-président chargé du budget de l’UE.

De toute évidence, la loi n’est pas égale. Les commissaires européens peuvent faire des remarques « xénophobes » et obtenir une promotion; Les citoyens européens, pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression, sont arrêtés et poursuivis en justice.

Alors que des citoyens européens sont arrêtés et poursuivis pour avoir exercé leur droit à la liberté de parole, un commissaire européen, tel que Günther Oettinger (à gauche), appelle une délégation chinoise en visite, « les yeux bridés », et est récompensé par une promotion du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker (à droite). ).

Sources

 

 

S’opposer aux ambitions dangereuses de la Chine à l’ère de Trump

  • L’amiral John Richardson s’inquiète apparemment d’un manque de communication. La communication n’est pas le problème. Le problème est que les généraux et les amiraux chinois ont été et continuent d’être hostiles, belligérants et belliqueux.
  • « Nous ne voulons pas de la guerre. C’est la façon dont vous l’empêchez. Rappelez-vous, montrez un pouvoir écrasant, pas d’indécision ou de faiblesse. Certains Chinois liront correctement les signaux de fumée. » – Arthur Waldron, Université de Pennsylvanie.
  • Le meilleur moyen d’éviter un conflit dans le détroit de Taiwan est d’indiquer clairement à Beijing que l’Amérique défendra Taiwan.
  • Au premier semestre de 2012, les États-Unis, malgré l’obligation ferme de défendre les Philippines, n’ont rien fait lorsque la Chine a pris le contrôle de Scarborough Shoal dans la mer de Chine méridionale. Lorsque les généraux et les amiraux chinois ont constaté l’échec de Washington, ils ont mis le feu aux autres récifs et îlots des Philippines, ont attaqué les îles japonaises situées dans la mer de Chine orientale et ont commencé à récupérer et à militariser des éléments de la chaîne Spratly. Feebleness n’enhardit que l’agression chinoise. Il n’y aura pas de bonne fin en Asie tant que Washington n’aura pas dissuadé Pékin de la croyance arrogante qu’il peut prendre tout ce qu’il exige.
La nette détérioration des relations entre les deux armées les plus effrayantes du monde était évidente lorsque le chef des forces navales américaines, le chef des opérations navales, l’amiral John Richardson, s’est rendu à Beijing ce mois-ci. Sur la photo: l’amiral Richardson (à droite) est accueilli par de hauts responsables de la défense chinoise à l’Académie de recherche navale de l’Armée de libération du peuple à Beijing, le 14 janvier 2019

 

La nette détérioration des relations entre les deux armées les plus effrayantes du monde était évidente lorsque le chef des forces navales américaines, le chef des opérations navales, l’amiral John Richardson, s’est rendu à Beijing ce mois-ci.

Les officiers chinois étaient prêts pour Richardson: ils ont tenu des propos hostiles, notamment au sujet des relations des États-Unis avec Taiwan. L’OIIC Richardson s’en est tenu au script de coopération vieux de plusieurs décennies de Washington.

Il est temps que les décideurs américains modifient ce scénario en abandonnant, entre autres, des thèmes d’engagement, en introduisant des notions de réciprocité et en faisant preuve de résolution.

Richardson a pris une note optimiste alors qu’il quittait la Chine pour sa deuxième visite officielle en tant que meilleur amiral des États-Unis. « J’apprécie beaucoup l’hospitalité que j’ai reçue en Chine », a-t-il tweeté le 16 janvier. « J’ai eu d’excellentes discussions avec mes homologues et je suis impatient de renforcer nos relations à l’avenir. »

Les propos de l’amiral contrastaient fortement avec ceux de ses homologues chinois. Ils ont menacé d’une action militaire contre les États-Unis. De plus, Global Times , le tabloïd contrôlé par le Quotidien du Parti communiste dans un éditorial, a proféré des menaces voilées contre Richardson. « Beijing doit prendre des mesures concrètes pour aider les Etats-Unis à corriger leur vision », a noté le document après avoir évoqué l’action militaire visant à faire respecter les revendications territoriales étendues de Beijing. « La Chine doit avoir la capacité de faire payer à ses rivaux des coûts insupportables. »

Le décalage dans le ton des messages américains et chinois suggère que quelque chose ne va peut-être pas.

Pour commencer, il semble que quelque chose ne va pas au sommet de l’Armée de libération du peuple. Deux fois le mois dernier, de hauts officiers chinois ont publiquement demandé des attaques non provoquées contre la marine américaine. Dans le second épisode, le 20 janvier, le contre-amiral Luo Yuan a déclaré vouloir utiliser les missiles balistiques Dong Feng-21D et Dong Feng-26 pour couler deux porte-avions et créer 10 000 « victimes ».

Bien que ces déclarations belliqueuses ne représentent pas une politique officielle, elles peuvent néanmoins être considérées comme reflétant la pensée des officiers supérieurs. En tout état de cause, ils devraient être profondément troublants.

La réponse américaine appropriée n’était pas celle de Richardson: « Je suis impatient de poursuivre notre dialogue alors que nous recherchons un terrain d’entente et des possibilités de coopération ». La réponse de Richardson aurait dû être: « J’annule mon voyage en Chine. »

Richardson, avant le voyage en Chine, a défendu sa visite :

« Un échange de vues systématique est essentiel, en particulier en période de friction, pour réduire les risques et éviter les erreurs de calcul. Un dialogue honnête et franc peut améliorer les relations de manière constructive, aider à explorer les travailler à travers nos différences. « 

« Intérêts communs »? Nous n’entendons pas seulement des paroles inacceptablement belliqueuses de Luo et d’autres; nous avons vu et voyons encore des actions dangereuses de la part des Chinois dans le monde commun.

Le 30 septembre, le destroyer chinois Lanzhou est arrivé à moins de 45 mètres de l’USS Decatur alors qu’il franchissait la proue du navire de guerre américain près du récif Gaven dans la mer de Chine méridionale. Le Decatur a dû faire demi-tour pour éviter une collision. La marine américaine a qualifié diplomatiquement les manœuvres de Lanzhou « d’insalubrité et de manque de professionnalisme ».

Malgré le comportement risqué – et malgré le refus de Pékin de faire appel à un appel du port de Hong Kong pour le USS Wasp – octobre, la marine américaine a demandé l’autorisation au groupe Ronald Reagan Strike de payer un appel au port de Hong Kong, région administrative spéciale de la République populaire. de la Chine, quelques semaines à peine après l’incident de Decatur-Lanzhou.

James Fanell, l’un des principaux commentateurs des interactions de la US Navy avec la Chine, a déclaré à Gatestone que la demande d’appel au port avait sapé la ligne de conduite plus dure du président Trump:

« Ce qui semble clair, c’est que la RPC a réussi à convaincre des générations de dirigeants du Pentagone que des relations » mil-à-mil « sont importantes pour la promotion de la sécurité, malgré les preuves empiriques accablantes qui prouvent le contraire. »

Fanell, qui en tant que capitaine était l’officier en chef du renseignement de la flotte du Pacifique, a raison en ce qui concerne les preuves. Au fil du temps, l’armée chinoise a mené une série d’interceptions dangereuses de la marine et de l’aviation américaines sur et au-dessus de la mer de Chine méridionale et de la mer de Chine orientale.

L’amiral Richardson s’inquiète apparemment d’un manque de communication. La communication n’est pas le problème. Le problème est que les généraux et les amiraux chinois ont été et continuent d’être hostiles, belligérants et belliqueux.

De plus, ces discussions ne feront que nuire à ces officiers généraux. En fait, les efforts de dialogue menés par les Américains aggravent la situation. Les amiraux de la marine américaine peuvent penser qu’ils agissent de manière responsable et constructive, mais les Chinois perçoivent manifestement les faiblesses et agissent en conséquence. L’explication la plus plausible des commentaires de Luo le mois dernier est qu’il pensait que l’Amérique pouvait être intimidée de quitter la région.

Le général Li Zuocheng, membre de la Commission militaire centrale du Parti communiste, a également tenté d’intimider. Il a confié à Richardson à Beijing que l’Armée de libération du peuple assumerait « tous les coûts » pour empêcher toute ingérence étrangère dans les affaires taïwanaises.


EN COMPLÉMENT

Taiwan a commandé deux frégates lance – missiles US Perry-classe dans la marine de Taiwan en Novembre 2018 

Un haut responsable militaire chinois a mis en garde mardi la marine américaine contre toute « ingérence » en faveur de l’indépendance de Taiwan, affirmant que Pékin défendrait sa revendication « à tout prix ».

Le général Li Zuocheng, membre de la Commission militaire centrale, a tenu ces propos lors d’une réunion à Beijing avec l’amiral John Richardson, chef des opérations navales américaines.

La Chine considère que Taiwan fait partie de son territoire et sera réunifiée, bien que les deux parties soient gouvernées séparément depuis leur scission en 1949 après une guerre civile remportée par les communistes de Mao Zedong.

L’île autogérée a sa propre monnaie, son drapeau et son gouvernement, mais n’est pas reconnue comme un État indépendant par l’ONU.

Pékin a déclaré qu’il n’hésiterait pas à recourir à la force si Taipei déclarait officiellement son indépendance ou en cas d’intervention extérieure – y compris de la part des États-Unis, le plus puissant allié officieux de l’île.

« La question de Taiwan est une affaire interne à la Chine, concerne les intérêts fondamentaux de la Chine et les sentiments nationaux du peuple chinois, et aucune ingérence extérieure ne sera tolérée », a déclaré Li Zuocheng dans un communiqué publié par le ministère de la Défense.

« Si quelqu’un veut séparer Taiwan de la Chine, l’armée chinoise défendra à tout prix l’unité de la mère patrie », a-t-il déclaré au chef de la marine américaine.

Ces derniers mois, des navires de la marine américaine ont traversé à plusieurs reprises le détroit de Taiwan, qui sépare la Chine continentale de l’île.

Pékin considère tous les navires traversant le détroit comme une violation de sa souveraineté, alors que les États-Unis et de nombreux autres pays considèrent cette route comme une voie internationale ouverte à tous.

Une loi américaine récente encourageant les visites mutuelles entre des responsables américains et taïwanais a également provoqué la colère de Pékin.

Washington, qui a rompu ses relations diplomatiques avec Taipei en 1979 pour reconnaître que Pékin reste le plus puissant allié de l’île et son principal fournisseur d’armes.


Une île artificielle chinoise dans la mer de Chine..pès des Philippines.

 

 

Après avoir quitté la Chine, Richardson, à son crédit, a suggéré d’envoyer un groupe de frappe de porte-avions dans le détroit de Taiwan. « Nous ne voyons pas vraiment de limitation sur le type de navire susceptible de traverser ces eaux », a-t-il déclaré à des journalistes à Tokyo.

La prochaine étape pour les États-Unis consiste à conduire un transporteur dans le détroit, comme l’avait fait la marine en 2007, après que les Chinois eurent refusé une escale à Hong Kong.

Pourquoi s’arrêter avec un seul groupe de grève des transporteurs? Arthur Waldron de l’Université de Pennsylvanie a déclaré à Gatestone que, pour marquer durablement Pékin, les États-Unis devraient organiser un passage dans le détroit de Taiwan avec non seulement le supercarrier Ronald Reagan mais également une flottille de « quelques sous-marins japonais et de l’Izumo; Navires français ou australiens disponibles et la marine de Taiwan l’observant.  » Il recommande également d’envoyer des avions à ajouter à l’effet.

Un des nouveaux navires de guerre chinois le Linyi

« Nous ne voulons pas de guerre », a écrit Waldron dans un message adressé aux professionnels de la défense la semaine dernière. « C’est comme ça que vous l’empêchez. Rappelez-vous, montrez un pouvoir écrasant, pas une indécision ou une faiblesse. Certains Chinois liront correctement les signaux de fumée. »

Le meilleur moyen d’éviter le conflit dans le détroit de Taïwan, comme le suggère Waldron, est d’indiquer clairement à Pékin que l’Amérique défendra Taïwan. Au cours des deux derniers mois, Pékin a menacé d’envahir. Malheureusement, comme le souligne Joseph Bosco, un ancien responsable des relations avec la Chine au Bureau du secrétaire à la Défense, le meilleur moyen que Washington puisse faire pour le moment est de créer un « diplomate confus » que les Chinois peuvent interpréter comme un manque de détermination de la part des Américains.

« Vous pouvez parier », a déclaré Bosco  la semaine dernière, « les calculs de la Chine changeraient radicalement si le président Trump ou le secrétaire Pompeo ou le nouveau Secrétaire général ou John Bolton prononçaient publiquement ces mots devant Pékin: » Nous défendrons Taiwan en toutes circonstances. « Cela permettrait, a-t-il déclaré, » de reconstituer efficacement le traité de défense mutuelle conclu entre les États-Unis et Taiwan en 1954 « et » de modifier la dynamique stratégique en faveur de Washington et de Taipei « .

Certains – en fait beaucoup – de « modifier » sont absolument nécessaires, et ce n’est pas un moment trop tôt. Au premier semestre de 2012, les États-Unis, malgré l’obligation ferme de défendre les Philippines, n’ont rien fait lorsque la Chine a pris le contrôle de Scarborough Shoal dans la mer de Chine méridionale. Quand des généraux et des amiraux chinois ont constaté l’échec de Washington, ils ont mis le feu aux autres récifs et îlots des Philippines, attaqué les îles japonaises situées dans la mer de Chine orientale et commencé à récupérer et à militariser des éléments de la chaîne des îles Spratly. La faiblesse américaine  n’enhardit que l’agression chinoise.

Il n’y aura pas de bonne fin en Asie tant que Washington n’aura pas dissuadé Pékin de la croyance arrogante qu’il peut prendre tout ce qu’il exige.

Comment faire ça? En plus de naviguer dans le détroit de Taiwan, l’amiral Richardson peut peut-être faire en sorte que quelques navires de la marine américaine effectuent une escale au port de l’île et s’y attardent quelques instants.

les missiles chinois à longue portée sont devenu une réalité.

 

 

 

Vidéo important :Débat sur la décroissance avec Paul Aries

 

Paul Aries

 

Economique, sociale, politique, écologique, existentielle… La crise systémique sonne la fin du modèle capitaliste. Fervent défenseur de l’écologie du bien vivre, Paul Ariès propose un modèle alternatif fondé sur la gratuité, proposition qui croise les revendications montantes en faveur d’un revenu universel inconditionnel. Ni utopiste ni doux rêveur, Paul Ariès fonde sa démonstration sur de multiples initiatives réussies en France et à l’étranger : gratuité de l’eau et de l’énergie élémentaire, des transports en commun, de la restauration scolaire, des services culturels et funéraires, de la santé, du beau… 
Et s’emploie à dénoncer les idées reçues : non la gratuité ne conduit pas au gaspillage ni à la déresponsabilisation ! Un plaidoyer joyeux pour transformer en profondeur notre société et remplacer la jouissance d’avoir par une jouissance d’être.Ce débat enregistré en 2013 est là pour nous le rappeler.

Partagez ce vidéo important mes ami(e)s:

 

 

 

 

Des têtes humaines étonnantes: les photographies satellites prouvent-elles l’existence de l’homme en Antarctique… il y a 6000 ans?

Des informations géographiques et cartographiques précises concernant le continent antarctique n’ont été réellement découvertes qu’en 1822. Cependant, en contradiction directe, les anciennes cartes révèlent que l’Antarctique est totalement exempt de glaciation des milliers d’années auparavant.

Selon les experts en cartographie et océanographie anciennes, seule une culture maritime très avancée explorant l’Antarctique après la fin de la dernière période glaciaire, il y a 11 000 ans, aurait pu créer de telles cartes. Alors, qui était cette civilisation soudainement incroyablement avancée?

Le magnifique mais formidable paysage de l’Antarctique.

 

L’incapacité de trouver une réponse acceptable à ce mystère cartographique a conduit à penser que les anciennes cartes étaient produites par des extraterrestres extrêmement avancés, car pour produire des cartes d’énormes masses continentales, elles ne pouvaient être tracées avec précision que d’un point de vue aérien, à l’aide d’appareils d’arpentage spécialement conçus pour le but!

Prenons une position  rationaliste ,comme les professeurs d’universités actuels qui ne veulent pas toucher au paranormal  et au réalisme fantastique.

Ainsi, à l’exclusion des extraterrestres (soyons frileux), quels cartographes très avancés sur le plan technique pourraient parcourir notre planète plusieurs milliers d’années avant Columbus, et autres? D’où viennent-ils et comment ont-ils acquis l’expertise et la capacité de navigation nécessaires pour naviguer dans de vastes océans et, surtout, pour enregistrer leurs découvertes sur des cartes qui auraient été la source d’informations transmises à des explorateurs «modernes» comme Columbus, Cook, Magellan ou Vasco da Gama, par exemple.

 

Une photographie satellite surprenante révèle le passé lointain de l’Antarctique

Pour citer un exemple, il y a la carte « Buache » du XVIe siècle qu’il prétend avoir été réalisée par une très ancienne civilisation, qui cartographiait avec précision le continent de l’Antarctique, dépourvu de sa calotte glaciaire d’un mile de profondeur. Cependant, sans aucune preuve concrète pour étayer ses affirmations, les experts soupçonnent que la carte de Buache était probablement le produit d’une imagination vive. Mais était-ce? Nous verrons plus tard.

« Carte des terres du sud comprise entre le tropique du Capricorne et le pôle Antarctique, où les nouvelles découvertes faites en 1739 au sud du cap de Bonne-Espérance peuvent être vues », de Philippe Buache.

 

 

Auteur, archéologue de l’espace et chercheur indépendant, William James Veall a tiré parti de l’étroite extension actuelle de la déglaciation côtière en Antarctique et a utilisé la photographie satellite à télédétection pour exposer un grand nombre de têtes humaines et de portraits d’animaux absolument étonnants, ainsi qu’un matériel inscriptif démontrant clairement que quelqu’un avait touché dans au moins trois zones distinctes du littoral antarctique dans un passé lointain.

FIGURE 1: Carte moderne de l’Antarctique indiquant la partie du littoral de la mer de Ross, l’objet de l’archéologue de l’espace, William James Veall, sondé par satellite de télédétection (en rouge) et le segment sans glace prolongé du littoral de la mer de Ross, comme indiqué dans l’annonce 1512 cartes d’Oronteus Finaeus (indiquées en vert).

 

William Veall poursuit: Beaucoup de lecteurs d’Antiquités Anciennes savent déjà que j’utilise la technique de la photographie satellite à télédétection pour exposer des images au sol: sculptures rupestres, intaglios, pictogrammes, pétroglyphes et symboles d’épigraphie. Actuellement, je suis également impliqué dans l’utilisation de la technologie par satellite pour le service extrêmement important de détection, de préservation et de protection des sites archéologiques du monde entier contre le vol et les actes de vandalisme. (GlobalXplorer)

En utilisant cette même technique, j’ai très bien réussi à tracer le littoral «houblon» de voyageurs transocéaniques en Amérique du Sud, le littoral nord-américain, Terre-Neuve, la côte ouest de l’Afrique, l’Uruguay et même le long de la côte est de l’Australie ( voir tableau 1) avec quelques révélations incroyables.
FIGURE 2: Tableau 1. Anciens symboles découverts le long de la côte est de l’Australie par William James Veall, mars 2017.

 

L’Antarctique était-il une fois sans glace?

Après une incursion assez fructueuse le long de la côte est de l’Australie, j’ai décidé de tenter ma chance et de mettre à l’épreuve la déclaration faite par le géographe, cartographe et mathématicien grec, Marinus de Tyr, qui, en 400 av. J.-C., avait eu connaissance d’une ancienne carte illustrant Antarctique sans glace.

Logiquement, le point le plus proche de tout contact transocéanique avec l’Antarctique utilisant comme guide la côte est de l’Australie serait de traverser l’Atlantique Sud, de pénétrer dans le cercle antarctique et de débarquer à un point situé à peu près dans la région de Wilkes Land; la même région que celle choisie par Ross en 1840-1843.

 

Il n’est pas déraisonnable de supposer sur le principe que le littoral extrême oriental de l’Australie se dirige vers le sud, suivant à peu près tout le méridien de 153 ° selon lequel les anciens explorateurs auraient «sauté la côte» de ce méridien par paliers faciles à mesurer, connus dans l’ancien langage de navigation les latitudes »en conjonction avec certaines constellations aériennes, leur permettant ainsi de traverser les océans jusqu’à atteindre le continent antarctique.

Après un balayage préliminaire de la plus grande partie du périmètre antarctique, une partie déglacée de la région de la mer de Ross semblait être la seule zone susceptible de fournir suffisamment de données factuelles et factuelles pour que ce «coup dans le noir» ait une réelle signification pour répondre à la question. : Existe-t-il des signes d’activité autochtone ou externe pouvant expliquer le fait que diverses cartes marines anciennes prétendent montrer que tout ou partie du littoral de l’Antarctique est exempt de glace?

Ainsi, premièrement, comment Marinus de Tyr a-t-il appris l’existence de «l’Antarctique» en 400 av. J.-C. et deuxièmement, Buache at-il réellement accès à des cartes anciennes lui permettant de construire ce qu’il prétend être une représentation fidèle du continent antarctique? moins sa couverture de glace et de neige gelées?

Apparemment, c’est Aristote qui a informé Marinus de l’existence d’un continent nommé «Terra Australis» entourant le pôle Sud. Marinus a ensuite marqué la carte du monde qu’il compilait à partir d’autres cartes anciennes portant le même titre. Mais, ce qui est le plus fascinant, sa carte montre Terra Australis (Antarctique) sans le bouclier de glace traditionnel. Cependant, les cartes anciennes que Marinus aurait utilisées mystérieusement « ont disparu », nous n’avons donc aucun moyen de vérifier son histoire.

Par la même occasion; Cela n’explique pas comment d’autres anciens cartographes, comme Oronteus Finaeus et Hadji Ahmed, pourraient également prétendre avoir accès à des cartes datant de 6 000 ans (4000 ans av. J.-C.) représentant le continent de l’Antarctique complètement dépourvu de glace. D’où viennent leurs cartes et qui les a compilées? Je crois que j’ai peut-être eu une réponse par hasard.

Oronteus Finaeus (ou Oronce Finé),

À la recherche de la route des explorateurs

Je dois avouer qu’avant mon coup de feu antarctique – à part le fait de savoir que l’Antarctique abritait le pôle Sud … et quelques pingouins – je n’avais aucune idée préconçue sur cette région recouverte de glace, à l’extrémité sud de la planète Terre. . Imaginez ma surprise de découvrir par hasard que j’avais suivi la voie maritime désormais connue des explorateurs «modernes» vers l’Antarctique et que, par mégarde, ma sonde de télédétection avait atterri pratiquement au même ancrage choisi par Amundsen (1911-1912) et Scott (1910-1913) ).

En contournant le cap Adare et dans la mer de Ross, j’ai balayé la côte est le long d’un tronçon où la mer de Ross borde la terre Victoria. C’est tout à fait par hasard qu’une partie du rivage déglacié s’est retirée un peu à l’intérieur des terres, laissant à découvert un tronçon de deux kilomètres environ, bien que certains endroits soient encore recouverts de traces de glaciation. Selon les études scientifiques les plus récentes, le bouclier de glace de l’Antarctique oriental a même commencé à fondre au cours des vingt dernières années à un rythme alarmant, probablement à cause du réchauffement de la planète.

J’avais à peine franchi la moitié du terrain sur le littoral de la mer de Ross lorsque j’ai eu le choc de ma vie!

Têtes humaines

Le satellite avait capturé très clairement une image de tête humaine (portrait) en regardant depuis le terrain rocheux. (Figures 7 et 7a) Cela n’était pas censé se produire: la présence de l’humanité sous quelque forme que ce soit, préhistorique ou autre, n’a jamais été détectée en Antarctique. logiquement, soyez un territoire vierge exempt de tout peuple autochtone préhistorique jusqu’à bien après la fin du grand âge glaciaire, il y a 12 000 ans.

FIGURES 7 et 7a: Le tout premier portrait que j’ai découvert sur l’Antarctique; Cette étonnante figure coiffée d’un chapeau tricorne est sculptée dans une surface rocheuse déglacée de 25 mètres de hauteur sur 32 mètres de largeur. Elle présente une tête humaine, d’apparence caucasienne, avec des traits faciaux gentils et des yeux légèrement épicanthic et expressifs. La joue gauche (face) est piquée avec une «étoile» de style crétois; le front avec une pointe de diamant SIG. Sous l’œil droit (en regard) se trouve un petit triangle piqué. Juste en face, deux personnages de Linear A ont été picorés.

Les recherches effectuées par l’Université de Reading au Royaume-Uni suggèrent fortement qu’une civilisation avancée existait déjà plusieurs milliers d’années avant les Egyptiens, les Sumériens ou les Babyloniens; cette culture des peuples noirs (époque Kiffian) due aux changements climatiques a été chassée vers le sud de leurs terres du « Sahara Vert » (9000 – 4000 av. J.-C.) pour finalement fusionner leur technologie prétendument assez avancée avec les peuples moins développés des régions méridionales, Egypte, par exemple. (Voir les références: ‘ Momie noire du Sahara Vert’ – une excellente vidéo).

Le balayage des côtes rocheuses de la mer de Ross a permis de dégager une quarantaine de portraits de têtes humaines, notamment des têtes d’animaux et, parmi ceux du tableau 2, près de cent symboles picorés. Ma méthode d’analyse a été développée au cours de nombreuses années, en étudiant littéralement des centaines de situations d’imagerie satellitaire dans les montagnes et les déserts du monde, ce qui a permis de créer des règles extrêmement critiques pour une interprétation précise des images.

 

FIGURE 3: Tableau 2: Tableau illustrant les anciens symboles découverts le long du littoral antarctique de la mer de Ross par l’archéologue de l’espace, William James Veall, en avril 2017. 

 

FIGURE 4: Tableau 3: Comparaison des scripts Linéaire A et Linéaire B des Tableaux 1 et 2.

FIGURE 4: Tableau 3: Comparaison des scripts Linéaire A et Linéaire B des Tableaux 1 et 2.

[Note de l’auteur: Les fonds des figures 5 à 12 ont été légèrement diffusés pour améliorer la clarté de l’image, mais cette image satellite originale n’a jamais été retouchée. La silhouette ajoutée ne doit pas être un «portrait» mais simplement une aide pour identifier la pose de l’image satellite. Les figures 5 à 12 sont publiées sous «Autorisations d’utilisation équitable» de Google Earth .]

 

FIGURES 5 et 5a: Un pétroglyphe, situé sur l’île Marambio, dans le coin nord-ouest de l’Antarctique, présente un profil de visage de singe tout à fait inhabituel, qui sous-tend la tête d’un aigle. La tête est marquée d’un symbole SIG en boucle ouverte sur la joue gauche. Trois cercles (pierres) sont joints à l'arrière de la tête de l'aigle. Une date peut-être?

FIGURES 5 et 5a: Un pétroglyphe, situé sur l’île Marambio, dans le coin nord-ouest de l’Antarctique, présente un profil de visage de singe très inhabituel sous la tête d’un aigle. La tête est marquée d’un symbole SIG en boucle ouverte sur la joue gauche. Trois cercles (pierres) sont joints à l’arrière de la tête de l’aigle. Une date peut-être?

Quelle culture particulière a utilisé ce motif comme icône de signature pour annoncer sa présence en Antarctique? La tête mesure 34 mètres de haut sur 50 mètres de large (Eagle), l’Aigle 18 mètres de haut sur 39 mètres de long (59 pieds sur 128 pieds). Les deux «dieux» réunis semblent représenter Hanuman, le tout-puissant dieu hindou des singes et l’aigle, le dieu hindou Garuda … mais dans l’ANTARCTIQUE?

FIGURE 6: À l’origine, j’avais ignoré ces débris jonchés de roches, mais une manipulation minutieuse de la prise de vue avec une caméra de télédétection a révélé un motif de roches qui ressemblait à une ancienne légende ancrée dans le littoral. Malheureusement, la partie du texte qui fait face à la mer est maintenant submergée sous l’eau (de fusion). Taille exposée de 50 mètres de long sur 25 mètres de large.

Ce message était-il une dédicace pour célébrer un rêve de longue date de débarquer sur la masse terrestre la plus emblématique de la planète Terre? agissant comme un contrepoids pour équilibrer la planète avec une autre grande masse terrestre dans le nord: l’Arctique? Je le crois.

Les caractères paraissent très similaires au script de comptabilité ‘Minoan Linear A’, circa 1800 – 1400 av. c’est extrêmement intéressant car les « points et tirets » pourraient bien se traduire en données chronologiques, en d’autres termes – annonçant l’arrivée et la date du premier passage de l’homme européen sur le continent antarctique?

Il est intéressant de noter que le tableau 3 montre très clairement que les caractères sont à la fois linéaires A et B, alors que pratiquement tout le matériel inscriptif ultérieur (voir tableau 2) le long du littoral de la mer de Ross est «picoré» dans un alphabet plus avancé du genre phénicien. Ainsi, par inférence, le débarquement doit avoir eu lieu bien avant 1200 avant JC car, à partir de ce moment-là, le genre phénicien (1100 av. J.-C.) commença à dominer «l’écriture».

Un autre fait qui pourrait confirmer que le message était une « dédicace de l’arrivée » ; le symbole en triangle donne une latitude exacte de 72 21 04 00 S et une longitude de 170 15 37 00E. D’après mon expérience, un triangle suivi d’un «A» majuscule signifiait presque toujours une géodésie d’importance.

De plus, pourquoi placer cette coordonnée sur un rivage fragile alors que tous les autres sont gravés dans la falaise? Réponse: de nombreuses années auparavant, le littoral avait été considérablement étendu, comme le prouvent les anciennes cartes Oronteus Finaeus et Buache (voir la carte de la figure 1, extension verte).

FIGURES 7 et 7a: Le tout premier portrait que j'ai découvert sur l'Antarctique; cette étonnante figure coiffée d'un chapeau tricorne est sculptée dans une surface rocheuse déglacée.

FIGURES 7 et 7a: Le tout premier portrait découvert par Veal sur l’Antarctique; cette étonnante figure coiffée d’un chapeau tricorne est sculptée dans une surface rocheuse déglacée.

FIGURES 8 et 8a: Ce chiffre de 23 mètres de haut sur 20 mètres de large est clairement d’ascendance «autochtone». La tête semble avoir une mâchoire saillante inhabituelle. Un gnomon enregistre la coordonnée de longitude 170.16.26.00 de cette image particulière.

FIGURES 8 et 8a: Ce chiffre de 23 mètres de haut sur 20 mètres de large est clairement d’ascendance «autochtone». La tête semble avoir une mâchoire saillante inhabituelle. Un gnomon enregistre la coordonnée de longitude 170.16.26.00 de cette image particulière.

En lisant l’histoire de l’Antarctique, les références indiquent clairement qu’il n’y a jamais eu de flore ni de faune indigènes sur le continent, car la masse terrestre était entièrement recouverte de glace depuis au moins neuf millions d’années … avant même la préhistoire. 


Un message sur le rivage

 

En lisant l’histoire de l’Antarctique, les références indiquent clairement qu’il n’y a jamais eu de flore ni de faune indigènes d’aucune sorte sur le continent parce que la masse terrestre était complètement recouverte de glace depuis au moins neuf millions d’années … avant même l’homme préhistorique 

Selon les experts en cartographie et océanographie anciennes, seule une culture maritime très avancée explorant l’Antarctique après la fin de la dernière période glaciaire, il y a 11 000 ans, aurait pu créer des informations géographiques et cartographiques précises sur des cartes. Pourtant, de telles cartes existent apparemment. Alors, qui était cette civilisation soudainement incroyablement avancée?

Les images satellites révèlent des surprises

Maintenant, cette découverte de William James Veall pose la question suivante: qui a sculpté avec une telle finesse deux têtes de cerfs massives, qui, de par leur conformation, suggèrent qu’elles pourraient appartenir à l’espèce Huemul? La taille des sculptures (chacune) est en moyenne de 18 mètres de long sur six mètres de large (59 x 20 pieds).

FIGURES 9 et 9a: Parmi la pléthore d’images de l’Antarctique, j’ai enregistré chaque pièce d’imagerie qui a suscité sa propre surprise. Les deux animaux représentés dans cette figure passionnante ne font pas exception.

 

Les deux sculptures étaient-elles des icônes de la patrie ou des vagues successives d’immigrants ont-ils importé des cerfs en tant que source d’aliments vivants ou de fourniture de lait? cela pose une autre question: d’où? L’habitat le plus proche pour l’espèce de cerf Huemul serait probablement la Patagonie, en Amérique du Sud.

Un Heumul, un cerf du sud des Andes (Hippocamelus bisulcus) dans la réserve nationale de Cerro Castillo, dans la région d’Aysén, au Chili.

 

 

Il y a une solution possible. Pendant une période de climat tempéré, une route maritime a-t-elle été ouverte entre le cap Horn (Patagonie) et les îles Shetland? Je suis assez confiant pour avancer cette suggestion car des traces distinctes d’activités d’art rupestre sont visibles sur les parois rocheuses de certaines îles du groupe des Shetland. (à publier plus tard)

De plus, l’île Nelson fait directement face à la péninsule Antarctique où j’ai enregistré davantage de portraits de têtes humaines, dont l’un est le MS 3815 représenté à la figure 5, située sur l’île Marambio. Certains peuples ont-ils mis le pied sur l’Antarctique avant ou après ceux qui ont atterri à la mer de Ross? En outre, les mêmes personnes ont-elles, au cours d’une grande période de changement climatique, fait le tour du monde ou emprunté une route terrestre déglacée de l’Antarctique pour atteindre la communauté de la mer de Ross? Par conséquent, expliquer pourquoi différentes races sont immortalisées dans son portrait à la tête humaine.

 

La réponse à de telles questions est un projet énorme et distinct en soi, probablement même supérieur à celui de l’enquête sur la mer de Ross, car il doit prendre en compte les mouvements transitoires d’humains et d’animaux entre la pointe de l’Amérique du Sud et la péninsule Antarctique, des intervalles probables de glaciation et de déglaciation. pendant les périodes de changement climatique.

Si la fonte des glaciers se poursuit, on découvrira inévitablement davantage de portraits de têtes humaines, avec peut-être un matériel très important d’inscriptibilité; Tout cela fera des comparaisons fascinantes avec le mouillage de la mer de Ross et résoudra la question de savoir qui ont vraiment été les premiers à fouler le sol de l’Antarctique.

FIGURE 10 et 10a Quelle découverte incroyable! Entièrement sculptée dans la roche blanche, cette tête humaine de forme ovale est ornée d’un regard effrayant aux yeux ronds, marqué par des symboles anciens. Les points dans un cercle autour d'un motif central sont typiques de la fin du 13ème siècle av. Mycénien. (Taille 44 mètres de haut x 33 mètres de large).

FIGURE 10 et 10a Quelle découverte incroyable! Entièrement sculptée dans la roche blanche, cette tête humaine de forme ovale est ornée d’un regard effrayant aux yeux ronds, marqué par des symboles anciens. Les points dans un cercle autour d’un motif central sont typiques de la fin du 13ème siècle av. Mycénien. (Taille 44 mètres de haut x 33 mètres de large).

FIGURES 11 et 11a: Une tête humaine superbement sculptée dans un casque de style «roman / greco» avec une marque GIS en boucle ouverte sur le panneau avant. Le portrait, d'une hauteur de près de 800 mètres sur une largeur de 400 mètres, est gravé dans la face abrupte d'une crête de montagne. Immédiatement à droite (en regard) se trouve un symbole SIG très distinct qui donne une lecture en latitude de 82º 25 15 00S. A six cents mètres à l'est se trouve un piquet, un SIG à pointe en diamant indiquant la longitude du site.

FIGURES 11 et 11a: Une tête humaine superbement sculptée dans un casque de style «roman / greco» avec une marque GIS en boucle ouverte sur le panneau avant. Le portrait, d’une hauteur de près de 800 mètres sur une largeur de 400 mètres, est gravé dans la face abrupte d’une crête de montagne. Immédiatement à droite (en regard) se trouve un symbole SIG très distinct qui donne une lecture en latitude de 82º 25 15 00S. A six cents mètres à l’est se trouve un piquet, un SIG à pointe en diamant indiquant la longitude du site.

Les photographies satellite montrent que la sculpture se trouve sur un flanc de montagne dans la chaîne Holyoake. Le fait même que ce buste colossal ait été sculpté dans un endroit si isolé et couvert de neige m’a beaucoup intrigué, même si j’accepte que le buste ait été sculpté si cette région de l’Antarctique était devenue jadis libre de glace et accessible. Quand, par qui et dans quel but cette figure massive at-elle été fixée à cet endroit particulier?

La navigation par satellite révèle d’anciens records

Et puis, je me suis souvenu de la lecture d’un excellent livre du regretté professeur Charles Hapgood, (FRGS)  » Maps of the Sea Sea Ancient  » qu’Oronteus Finaeus avait tracé la position du pôle Sud à partir d’anciennes cartes qu’il avait acquises. Hapgood a pu calculer que le pôle Sud d’Oronteus Finaeus était en fait à 7,5 degrés (800 km) du véritable pôle Sud que nous connaissons aujourd’hui.

Maintenant vint le moment de vérité! Le 9 mai 2017, mon navigateur satellite avait enregistré une lecture latitudinale de 82 ° 25 ‘pour la statue, presque à 7,5 ° du vrai pôle Sud. J’ai ensuite vérifié les coordonnées longitudinales, 160º 32 ‘.

Chaque coordonnée confirmait presque exactement la position du pôle Sud, exactement comme Oronteus Finaeus l’avait indiquée sur sa carte de 1531 après JC.

Je crois fermement que la gigantesque sculpture de 800 mètres de haut a été sculptée, non seulement pour marquer de manière permanente ce que l’on croyait être, à l’époque, le véritable pôle Sud, mais aussi pour honorer et enregistrer à Memoriam les premiers peuples à avoir jamais existé. atteindre sciemment le «pôle Sud».

Messages sur le bord de la mer

La dernière chose que je m’attendais à faire était d’écrire un article en profondeur, d’analyser et de créer des illustrations pour de nombreux portraits, de dessiner des cartes, ainsi que des tables d’épigraphie, le tout résultant d’une intuition amusante de faire le tour du vaste continent antarctique par Remote. satellite de détection – tout par curiosité.

Trouver toute une série de portraits de têtes humaines, apparemment composés d’au moins cinq cultures différentes, plus des têtes d’animaux, le tout entremêlé d’une masse de textes inscriptifs et, romantiquement,  » un message au bord de la mer », était pour le moins époustouflant .

Il ne fait absolument aucun doute dans mon esprit, contrairement à ce que l’on sait, que l’Antarctique a été visité dans le passé avec probablement une habitation de longue durée le long, du moins, des régions côtières dans des périodes de climat plus tempéré; cette preuve réfute complètement la croyance de longue date selon laquelle « l’Antarctique n’a JAMAIS vécu de peuple autochtone dans ce pays. En fait, jusqu’en 1822, personne n’avait jamais vu l’Antarctique ».

Mais la cerise sur le gâteau était certainement lorsque j’ai découvert l’importance de la figure massive sculptée dans la chaîne de montagnes de Holyoake pour commémorer la découverte et l’enregistrement de l’emplacement exact du pôle Sud, tel qu’extrapolé des anciennes cartes d’Oronteus Finaeus.

J’ai une légère réserve sur ce point, après avoir enregistré par télédétection des centaines de marqueurs SIG (géodésique et d’identification). J’ai toujours été étonné de l’incroyable précision obtenue par les anciens cartographes – et je ne parle pas en degrés, mais en minutes -, évoquant discrètement une civilisation ancienne possédant des connaissances en astronomie, en navigation et en cartographie de superlatifs équipement scientifique non égal à l’homme «moderne» jusqu’au 19ème siècle au moins.

La datation de matériel artificiel est, au mieux, très aléatoire. Le code vestimentaire de toute statue ou portrait ancien est presque toujours un indice sonore de la provenance. Ici, un indice est dans le style de casque plutôt «roman / greco», comme on le voit ci-dessus. En fait, le long de la section de la mer de Ross, il semble y avoir au moins quatre bustes portant le même casque, suggérant qu’une force expéditionnaire de la Méditerranée avait effectivement réussi à atteindre l’Antarctique.

En tant qu’archéologue de l’espace, je ne prétends pas avoir d’expertise en épigraphie; Cela n’empêche pas de faire des observations sur les documents que j’ai découverts au cours de mes recherches. Par conséquent, est-il possible de dériver un laps de temps simplement à partir du matériel inscriptif que j’ai présenté dans les tableaux 1 à 3)? La réponse est oui. Premièrement, en observant les extrémités historiques des tableaux.

Le tout premier stade de la chaîne d’épigraphie antarctique aurait besoin de hiéroglyphes égyptiens: il n’y en a AUCUN. Un point final de ma chaîne tabulée devrait inclure l’alphabet grec « modernisé », l’hébreu et peut-être même le lettrage romain. Il n’y en a pas. Ainsi, nous avons établi les limites du matériel inscriptif répertorié.

Tableau 1 « Symboles découverts le long de la côte est de l’Australie ».

Tableau 1 « Symboles découverts le long de la côte est de l’Australie » . MS 3755, Col 5, dépeint un personnage proto-sinaïtique (un homme agitant joyeusement des bras) vers 1850 av. Est-ce le premier lien dans l’hypothèse? En examinant les autres caractères des tableaux 1 et 2, nous constatons un biais en faveur de l’écriture minoenne, Linear A. Maintenant, Linear A a été développé, entre 1800 et 1400 av. D’où «points et tirets» qui signifient un script en base 10. (voir tableau 3 et le « message sur les sables » )

Tableau 2. Graphique illustrant les anciens symboles découverts le long du littoral antarctique de la mer de Ross par l’archéologue de l’espace, William James Veall, en avril 2017.
Tableau 3. «Message sur les sables»

 

Cependant, on remarquera dans le «mélange» (tableaux 1, 2 et 3) que des caractères du script mycénien Linéaire B, développé vers 1500 avant JC – 1200 avant JC, sont principalement utilisés pour la communication.

Ainsi, nous avons une date de début dans notre chronologie composée de Proto-Sinaiatic (1850 av. J.-C.) parallèle à Linéaire A (1800 av. J.-C. – 1400 av. J.-C.), suivi de Linear B (1500 av. La Linéaire B était suivie de l’alphabet phénicien (1100 av. J.-C.) qui continuait jusqu’à l’âge du fer (1050 av. J.-C.) avant d’être repris par des variantes de l’alphabet grec (800 – 750 av. J.-C.). 

Selon le matériel inscriptif, la région de la mer de Ross en Antarctique était sujette à des visites et à un éventuel habitat semi-permanent au cours d’une période de déglaciation de 1850 av. J.-C. à au moins 1050 av. hors 1000 ans.

De plus, je pense que sur une période de 1 000 ans, l’Antarctique a finalement été circumnavigée, la carte de l’Antarctique a donc été cartographiée au format bitmap, produisant ainsi la série de cartes locales légèrement disjointes et historiquement rapportées.

Une évaluation approfondie de la glaciation et de la déglaciation de l’Antarctique, même pour seulement 10 000 ans, est extrêmement complexe et sort du cadre de cet article. Qu’il suffise de dire que si le «message dans les sables» était peut-être un message d’adieu, pourquoi était-il «écrit» en Linéaire A / Linéaire B et non pas le même alphabet que la masse de textes inscriptifs présentée dans le Tableau 2? Y a-t-il eu des visites successives au cours de la période de 1000 ans? Peut-être avec ces dernières vagues utilisant une forme de communication écrite plus «moderne».

Qui aurait pu créer de telles œuvres?

Nous avons déjà discuté était Aristote qui a informé Marinus de Tyr en 400 avant JC de l’existence d’un continent appelé Terra Australis (Antarctique) qu’il avait glanées (local) des cartes des centaines d’années.

Maintenant, si nous acceptons les anciennes cartes mentionnées par Aristote, qui remontent à des centaines d’années, 1450 av. J.-C. se situe bien dans un laps de temps acceptable. Une période qui englobe la période où les Minoens étaient des négociants maritimes extrêmement actifs, de superbes artisans produisant d’étonnantes figurines humaines en or et en bronze, ainsi que des formes naturelles outils de fer et de bronze pour la construction navale aux beaux-arts.

Détail de la fresque du dauphin, le palais minoen de Knossos, Crète, (1700-1450 av. J.-C.)

Un détail de la fresque du dauphin, le palais minoen de Knossos, Crète, (1700-1450 av. J.-C.) 

Les sculptures de la mer de Ross ne pouvaient avoir été sculptées que par des artistes hautement qualifiés travaillant avec peut-être certaines des roches les plus dures connues de l’homme; ces artisans auraient sûrement besoin de «mauls et ciseaux» en bronze ou en fer résistant. Ce fait est très important car les dates de l’âge du bronze minoen (1500 – 1200 av. J.-C.) et le léger chevauchement qui s’ensuit dans le premier âge du fer (1050 av. J.-C.) maintiennent fermement les Minoens dans notre calendrier postulé.

Beaucoup de cultures différentes?

Un point très intéressant se pose lorsque l’on considère que, sur un aussi court littoral, il existe au moins cinq cultures complètement différentes décrites par la physionomie des bustes; Je ne crois pas que ce soit une génération issue d’un développement linéaire, parce que tout simplement, nous nous pencherions sur des dizaines de milliers d’années, pas seulement sur 10 000 ans d’histoire déglaciée.

De plus, les artistes antiques ont soigneusement sélectionné leurs pièces de façades en pierre pour refléter les tons de couleurs des visages qu’ils désiraient représenter, nous présentant ainsi des portraits inédits d’habitants « en chair » exactement tels qu’ils étaient il ya plusieurs siècles. .

Étrangement, même les portraits des peuples les plus primitifs sont marqués du même SIG «international» en boucle ou en forme de diamant, indiquant clairement que les statues sont contemporaines aux côtés des quantités copiques de matériel inscriptif; comme nous l’avons déjà dit, il est facile de le dater entre les limites de 1850 et de 800 av.

 

Je ne peux pas affirmer catégoriquement que les Minoens ont été les premiers à voir ou à mettre les pieds sur les côtes de l’Antarctique; c’est quelque chose que nous ne saurons jamais avec certitude. Le fait même que des bustes «primitifs» soient évidents parmi les sculptures suggère que les «Fisherfolk» originaires de Patagonie, de Nouvelle-Guinée ou d’Australie-Méridionale, par exemple, auraient également pu tirer parti d’un climat tempéré et étaient déjà en résidence avant les Minoens. arrivée.

De toute évidence, sans un examen médico-légal approfondi, je ne saurais dire si les Minoens, passionnés par la reconstitution de tous les êtres vivants sous forme de peintures ou de sculptures, ont conçu le littoral de la mer de Ross comme un chef-d’œuvre et des outils permettant de façonner des images à leur image avant l’arrivée des Minoens… et l’utilisation d’un insigne SIG. (Je ne pense pas?)

Et pour finir, quelques HOT NEWS:

FIGURE 12 et 12a: La figure 12 est la photographie satellite originale non modifiée. La figure 12a a été légèrement retouchée au crayon.

FIGURE 12 et 12a: La figure 12 est la photographie satellite originale non modifiée. La figure 12a a été légèrement retouchée au crayon.

Cette dernière capture satellite montre ici encore une fois l’étrange juxtaposition entre la forme primitive et le matériel symbolique. Où se situe ce spécimen d’humanité «préhistorique» dans la chaîne d’humanité exposée de l’Antarctique?

Notez le front bas orné d’un bandeau à fleurs, de petits yeux fixés sous une crête (front) crânienne. Observez le nez large et trapu au-dessus d’une grande bouche montrant très clairement un ensemble de canines saillantes et saillantes. Remarquez la fleur, en bas à droite, parmi le matériel inscriptif.

Gardant à l’esprit le précédent contact Australie / Antarctique mentionné ci-dessus, je soupçonne que l’image représente une arrivée autochtone précoce sur le continent, mais associée à un matériel inscriptif… c’est un mystère persistant!

Enfin, la question fascinante que tout le monde se posera: croyez-vous que, maintenant que l’Antarctique a été partiellement exposé, ce continent deviendra la véritable « île » et la mystérieuse île de « Atlantis »?

EN CONCLUSION

Il est impossible qu’un peuple préhistorique ait pu faire cela…seule une civilisation très avancée sur le plan technologique le pourrait.

Une civilisation qui connaissait le déplacement dans l’espace et  la technologie aérospatiale…par exemple!

Cette étude basée sur les recherches de Veal,nous montre bien   les raisons de l’expédition allemande de 1938-39:retrouver l’ancienne civilisation …venue des Cieux! 

Squelette retrouvé fossilisé en Antartique.

 

 

 

Campagne européenne contre le bolchevisme: perspective allemande de la seconde guerre mondiale (VIDEO)

Comme le rapporte ce reportage allemand sur la guerre, des jeunes hommes de toute l’Europe se portent volontaires pour faire leur service militaire sur le front armé paneuropéen contre le bolchevisme soviétique.

 

 

Des scènes du Danemark, de la Norvège, des Pays-Bas et de l’Espagne. Les troupes allemandes libèrent Riga, la capitale de la Lettonie. Les cadavres de Lettons tués par les bolcheviks sont montrés.

Les Juifs sont rassemblés et contraints de travailler. Les forces allemandes percent les fortifications de la «ligne Staline». Dans la formidable «double bataille» de Bialystok-Minsk, plus de 300 000 prisonniers soviétiques sont capturés. Les forces allemandes prennent Minsk, capitale de la Biélorussie, que les Soviétiques ont incendiées avant de se retirer. Hebdomadaire allemand « Die Deutsche Wochenschau » du 16 juillet 1941 (n ° 567). Avec sous-titres anglais (pas tout à fait exact). Durée: 34:07 minutes

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :