Tuerie de Nice:l’origine criminelle du complot

Mohamed Lahouaie Bouhlel
Mohamed Lahouaie Bouhlel

POUR COMMENCER : D’OU VIENT LE SOI-DISANT TERRORISTE

« Radicalisation rapide », ils disent. De la poudre aux yeux, de l’arnaque, une nouvelle menterie pour sans doute accuser encore une fois l’islam. Honteusement, machinalement, tragiquement et perpétuellement. Le tueur de Nice, Mohamed Bouhlel Lahouaiej, n’était qu’un chauffeur-livreur…qui roula subitement sur l’or à la fin de sa vie. Échec après échec, il a résolu de mourir mais en pensant à sa famille. Les révélations de son frère cadet, Jaber Bouhlel, jamais tenues en compte par la presse française -sans surprise-, prouvent que son frère, le tueur, a envoyé, avant de mourir, à sa famille, la rondelette somme de 240,000 Dinars tunisiens,  84.000 £, soit 100 000 €, d’après le témoignage de son frère relayé par le journal britannique Dailymail. Mais, comme François Hollande, l’homme « hyper-renseigné » avait trouvé un coupable, l’ »islam radical », la presse a été obligée d’abonder dans son sens. Quelle menterie !

Mais d’où viennent ces sous ? C’est la vraie question qu’il faut se poser. Hélas, la presse française, toujours elle, se contente de dire: « il a vidé ses comptes »; « il a vendu sa voiture ». A-t-on interrogé la banque pour savoir combien il avait dans ledit compte ? Que nenni. Même pas 200 euros, selon des sources fiables. Même la famille du tueur ne comprend pas, lui qui n’avait pas donné de ses nouvelles durant…4 ans s’est subitement enrichi. Il a acheté des armes, et loué un camion de 19 tonnes. Le tueur de 31 ans, l’homme qui a tué 84 personnes dont des enfants, ne s’est surtout pas radicalisé. Ce père de trois enfants étaient un homme colérique, certes, mais qui aimait la vie. Ce sont ses échecs sentimentaux et sociétaux qui lui ont fait accepter cet argent. Il ne maîtrisait même pas une seule sourate du coran.

On apprend entre autres, que, pour pouvoir louer un camion, il faut tout d’abord un dépôt de garantie de 2000 € en Carte Bleue (CB, VISA, MasterCard). Le contrat de location est ensuite obligatoirement établi au nom du cautionnaire. Le mode de paiement est la Carte Bleue (CB, VISA, MasterCard) et les pièces à fournir sont: le justificatif de domicile de moins de 3 mois, plus la dernière fiche de paie. La location journalière est de 189 €. L’amateur d’alcool, de belles femmes et de salsa était psychologiquement fragile. Ils l’ont eu. Les « qui » donc ? Forcément des islamistes nous dira-t-on. Vraiment ? Sa famille insiste sur le fait que l’homme a souffert de troubles mentaux graves entre 2002 et 2004. Pendant ses crises, il cassait tout ce qui traînait devant lui. Voilà un homme mentalement instable dont ont nous dit qu’il a tout programmé. Non, les autres ont programmé, et l’ont envoyé mourir. Ce sont eux qu’on doit traquer et emprisonner à perpétuité…

Quand on se radicalise, l’argent n’a aucune espèce d’importance…On meurt pour Allah et rien d’autre…

Pour cet article posté sur son mur, le compte Facebook d’Allain Jules a été désactivé. Pas suspendu, mais désactivé. Irrévocable donc. C’est à dire, 5000 amis à la poubelle et 15 000 fans, sur la page « Allain Jules Fans », perdus.


DANS LA MÊME FOULÉE:

 La famille du djihadiste aurait reçu 100.000 euros quelques jours avant la tuerie

L'État Islamique est derrière les rideaux.
L’État Islamique est derrière les rideaux.

(17/07/2016) Le djihadiste responsable de la mort de 84 personnes, vendredi 14 juillet à Nice, a envoyé 100 000 euros à sa famille tunisienne quelques jours avant les attaques.

RTL.be rapporte (source) :

Selon un tabloïd britannique, la famille de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel aurait reçu une importante somme d’argent quelques jours avant le massacre de Nice. Le frère du tueur s’est dit surpris par une telle fortune.

La famille du tueur de Nice, établie en Tunisie, aurait révélé par l’intermédiaire du frère qu’une somme de 100.000 euros leur avait été envoyée par Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le conducteur du camion. L’argent aurait été envoyé quelques jours avant la tuerie de Nice de ce jeudi soir, a indiqué le site du DailyMail.co.uk.

Les 100.000 euros auraient été envoyés par colis via des amis qui se rendaient dans sa ville natale de Msaken en Tunisie. “Il a envoyé l’argent de manière illégale. Il a donné les 100.000 euros à des connaissances de retour en Tunisie.”, a précisé Jaber, le frère de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel. Le frère du tueur a admis avoir été très surpris par une telle somme d’argent. La famille avait pour habitude de recevoir de très petites sommes.

Il est d’usage que les organisations islamistes versent de l’argent aux familles des terroristes. L’Iran agissait encore récemment ainsi en Palestine.

I24 rapportait (source) :

L’ambassadeur d’Iran au Liban, Mohammad Fathali, a annoncé mercredi que son pays offrirait 7.000 dollars (6.350 euros) aux familles de chaque Palestinien tué au cours de ce qu’il appelle “l’intifada de Jérusalem”.

L’Iran donnera aussi 30.000 dollars (27.200 euros) aux familles palestiniennes dont Israël détruira la maison parce que l’un de ses membres aura commis un attentat anti-israélien, a dit le diplomate lors d’une conférence de presse avec des représentants de groupes palestiniens.

 


LE PROJET ABRAHAM à la base du terrorisme actuel,en France

Un projet mis de l'avant par la CIA et les services secrets israéliens et français...
Un projet mis de l’avant par la CIA et les services secrets israéliens et français…

Les services secrets américains liés à la CIA et leurs équivalents français, ont un département spécial tenu secret appelé originalement « ABRAHAM PROJECT » chargé des assassinats politiques ou de personnes « qui dérangent » par des malades mentaux téléguidés pour accomplir ces crimes.

Le processus est simple: des malades mentaux, principalement des schizophrènes, sont répertoriés, qui vivent généralement seuls. Ensuite des systèmes audio sont installés en secret et en leur absence chez ces malades qui vont soit pendant leur sommeil, soit quand ils sont éveillés leur permettre « d’entendre des voix » se prétendant être « dieu » et qui leur demandent de tuer quelqu’un et qu’ensuite leur maladie sera terminée. Le propre des schizophrènes étant justement d’entendre des voix, on est bien évidemment la sur un terrain propice. Les malades mélangent leurs réels symptômes avec lesquels ils ont l’habitude de vivre et qu’ils traitent plus ou moins bien par de lourdes médications, avec ces messages qui sont eux bien réels et qui leur sont envoyés par les services secrets.

Ensuite lorsque le conditionnement est jugé suffisant, il est nécessaire de pousser le malade a passer a l’acte par un évènement physique. Car les pauvres schizophrènes sont habitués a négliger les voix qu’ils entendent et a les mettre sur le compte de leur maladie. A ce moment la un agent des services secrets les rencontre physiquement, en leur rappelant les messages qu’ils entendent chez eux et en leur disant que ce n’est pas leur maladie mais bien un message de « Dieu »… et qu’eux même sont les envoyés de ce même « dieu » qui leur confie une mission. Les agents sont déguisés pour renforcer l’impact avec par exemple des lentilles de contact fluorescentes, des perruques blanches, ou des pierres lumineuses semblant incrustées dans leur peau, tout cela pour que le malade soit fortement impressionné et pense réellement avoir a faire a un envoyé céleste. Il leur parle même de leur famille et leur révèle des choses que seul un proche de leurs parents a pu connaître, chose facile pour les services secrets qui on collecté ces informations pendant des mois voire des années. Ils leurs remettent enfin une arme provenant des stocks d’armes saisies dans les affaires de drogue ou de banditismes, et leur disent que la maladie qui les fait tant souffrir va disparaître dés qu’ils auront accompli la mission que « dieu » leur confie, et qu’ils seront acquittés lors du procès qui suivra car étant des malades mentaux reconnus… mais qu’étant guéris par »dieu » pour avoir accompli leur mission, au bout de quelques mois ils seront libres et guéris, sans compter leur récompense ultime qui sera d’être les bienvenus au paradis pour avoir accompli une mission divine et débarrassé la terre d’un agent du diable!

De telles perspectives pour des individus malades et souffrant épouvantablement tous les jours de leur vie, associées a un conditionnement savant, sont pratiquement toujours suivies de succès. Que se passe t il ensuite ? La cible est abattue… la police arrête le criminel… il raconte son histoire: que c’est dieu qui lui a demandé de tuer un agent du diable, qu’il a même rencontré un de ses anges qui lui a remis l’arme etc… et les médias et la police rapporte exactement les propos du tueur télécommandé qui, étant donné son passé psychiatrique sera acquitté et interné pour très longtemps en ne comprenant pas pourquoi la « guérison promise par dieu » qui devait lui permettre de sortir au bout de quelques mois ne se produit pas… et il raconte son histoire, encore et encore aux psychiatres ce qui lui garantit de finir ses jours a l’hôpital comme incurable…

 

Sources:http://www.newscientist.com/article/dn13513,Rense.com.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s