Poésie : La lumière de l’amour,oeuvre de

Affiche retouvée dans un local Vril

La lumière de l’amour


sentez-vous en vous une douleur profonde
que vous croyez qu’il déchire votre coeur
vous préféreriez mourir que vivre sur
vous espérez que la grâce vous est donnée
comme une roue de moulin si lente et dure
rien ne vous est épargné la misère
rien n’est ce que votre souffrance
ne soulage rien de heureux fin indique que
personne ne vous aide à moins que vous seul
et une petite lueur
des lumières à l’ intérieur vous
et votre esprit hydrate
si ce monde peut vous donner rien
et vous tombez presque dans la folie
, l’étincelle est allumée en vous
qui vous annonce maintenant de près du salut qui
vous dit et seulement vous,
peu importe comment vous êtes inquiet
pour la vie, peu importe si personne ne se tient à vos côtés

peu importe à quel point êtes – vous maintenant
et votre chemin de marcher seul
quand il ne reste rien, donc alors
à allumer cette petite lumière sur
le vous aide à transporter votre douleur
que vous éclaire avec un certain désespoir
que simplement arrêté juste à l’ intérieur vous brûlez
et connaît tous vos besoins
ce L’amour léger signifie
que vit toujours dans ton esprit
qui est toujours éternel pour toi
et traverse ta souffrance avec toi

de l’amour avec toute splendeur dans sa divinité faite
même dans la plus grande angoisse

n’abandonne jamais ton apparence

la lumière de l’amour

– sans limites,
c’est probablement sur les genoux de DIEU


L’AUTEURE:

 

L’article a été relié à une amie de Maria Orsic…Brigitte  Helm

Brigitte Helm,vers 1928

 

 

Publicités

Vidéo et article:Les mystères du Troisième Reich: l’adaptation de la technologie alien et le destin actuel de l’humanité

Le Plan Z développé  par l’entourage immédiat du Führer

Carl Gustav Jung aurait déclaré qu’il n’y avait pas d’insulte plus grave que le prétendu compliment selon lequel quelqu’un n’aurait pas changé depuis dix ans (à moins qu’il ne s’agisse d’une dame); car qui ne change pas ne se développe pas davantage. En tant qu’êtres d’esprits cognitifs, nous, les humains, pouvons évoluer, et le faire est l’une de nos responsabilités dans cette vie. Cela n’a rien à voir avec la cohérence ou même la force de caractère, de se raidir sur les erreurs.Logiquement, nous avons tellement évolué. Les nouvelles informations et les résultats obtenus nous ont aidés de différentes manières à mieux comprendre les éléments importants à évaluer.Il y a dix, vingt ans ou plus, à un âge où les gens adoptent facilement un esprit d’opposition incompatible avec l’habituel, nous n’avons pas vraiment compris grand-chose des « ovnis » allemands. D’autres se sont naturellement similaires. Commençant par les travaux préliminaires sur le « Plan-Z », nous sommes arrivés à la conclusion que toutes ces réalisations impressionnantes accomplies pendant le  Troisième Reich n’étaient pas dues au leadership de l’époque, mais qu’elles étaient contre-productives presque partout, ainsi les modifications à apporter  au chasseur à réaction Messerschmith 262 pour en faire un  bombardier ou lors du transfert des nouveaux sous-marins « U-boat Model XI  » vers les bases secrètes en Antartique .S’il est certainement faux de politiser et de nier tout et tout ce qui vient de cette époque, ce qui aujourd’hui est généralement traité de manière haineuse par la gauche bolchévique et les néolibéraux, il serait tout aussi faux de s’excuser pour ce qui était réellement faux! Nous devons apprendre à faire des discernements et à se servir de notre jugement!Et malheureusement c’est beaucoup demandé à notre époque actuelle! Cela doit également être clarifié à ce stade. L’ère nationale-socialiste a apporté beaucoup de changements rapides sur les plans scientifiques,sociaux et humanitaires et influence  encore aujourd’hui. L’adaptation des technologies alien depuis le crash ovni de Freiburg  ne fut pas chose facile pour les ingénieurs allemands et beaucoup de pilotes d’essais sont morts pour la tester!Aussi afin d’assurer le développement des nouveaux disques volants de fabrication terrienne,il fut décidé d’envoyer le maximum de matériel vers les bases de Neue Schwabenland et Neu Berlin,en Antartique.Des milliers de savants et de jeunes couples  choisis sur le volet ont été expédié sur les nouveaux sous-marins de Model XI,…car la guerre obligeait ce genre de sécurité.

Si nous avions vécu à l’époque nazie, nous nous serions aperçu  que toute l’opposition de gauche ainsi que tous les sionistes à l’emploi des médias sociaux tels que Facebook ,Twitter et autres se seraient  tous retrouvés dans un camp de concentration,un camp de travail,en prison ou…devant un peleton d’exécution!

Car la vérité, la liberté, la chevalerie et la justice sont les normes de nos vies actuelles. Nous devrions toujours être conscients de cela,même sous la tyrannie du Nouvel Ordre Mondial ,même si nous devons trop tolérer des mondialistes « illuminés » comme Justin Trudeau,des mafieux sionistes travaillant pour  le totalitarisme israélien comme Donald Trump,un fier despote au service de la mafia khazare  ou une marionnette  comme Emmanuel Macron…au service des banques de Rotschild.

Le national-socialisme de 2019 n’est plus celui de 1933.Le national-socialisme a énormément évolué depuis et il est devenu la seule vraie opposition au Nouvel Ordre Mondial actuel ainsi qu’au crime organisé et ,par conséquent ,aux Triades Chinoises!

Si Adolph Hitler vivrait aujourd’hui,il serait un opposant farouche aux Donald Trump,aux Justin Trudeau,aux Emmanuel Macron …ainsi qu’aux dictateurs de la Chine Communiste et de Corée du Nord.Le Führer ne se serait jamais assis avec les talibans pour discuter.

Adolph Hitler était entouré de grands généraux ,mais prenait de douteuses décisions stratégiques qui se sont retournées contre lui.L’arrêt des bombardements sur Londres en est un exemple frappant,tout comme la décision d’envahir  l’Union Soviétique …à la date choisie.

LA DIABOLISATION D’ADOLPH HITLER  ET LE NÉGATIONISME DES DÉVELOPPEMENTS TECHNOLOGIQUES ALLEMANDS

Depuis 1945,tout ce qui se rapporte au national-socialisme,au Führer et aux nouveaux combattants pour la vérité et la liberté nationale des peuples est censuré.

Écrire ou faire un vidéo sur ces sujets est tabou et risque de vous faire exclure des réseaux sociaux pro-sioniste et gauchistes…

*Important:voir l’article antérieur sur   le même sujet pour mieux comprende celui-ci:   

https://michelduchaine.com/2014/02/26/la-societe-du-vrilmaria-orsic-et-le-crash-ovni-de-freiburg-en-1936/

 

 


Prenons un cas historique censuré:

Hitler a honoré les troupes et les infirmières britanniques pour avoir sauvé la vie de marins allemands

Adolf Hitler a décerné des croix rouges allemandes portant la croix gammée nationale-socialiste à ceux qui ont traité 55 de ses marins blessés lors de la guerre civile espagnole.

 

Le navire Deutschland a été touché par deux bombes au large d’Ibiza lorsqu’il a été pris pour cible par les républicains en 1937 alors qu’ils résistaient au dirigeant espagnol, le général Franco.

Le personnel de l’armée britannique a sauvé la totalité des personnes sauf cinq, inspirant les louanges du Fuhrer lui-même.

Quatre des médailles données par le chef fasciste sont toujours détenues dans des musées britanniques, deux au musée de la médecine militaire de Ash Vale à Surrey.

L’un se trouve au Royal Ulster Rifles Museum de Belfast et l’autre à la Spalding Gentlemen’s Society du Lincolnshire. D’autres ont été vendus aux enchères.

Ils reviennent à une époque où l’establishment britannique voulait apaiser Hitler.

La permission du monarque est requise pour que le personnel de service reçoive des médailles étrangères et le roi autorise leur acceptation et leur port par intérêt politique.

Le gouverneur de la colonie britannique, Charles ‘Tim’ Harrington, a alors déclaré à l’amiral allemand Rolf Carls: «Je garderai toujours à cœur le fait que le dernier honneur que je puisse recevoir vient de la nation pour laquelle j’ai le plus profond respect. J’espère que vous exprimerez au Führer mes plus sincères remerciements pour ce grand honneur « , at-il ajouté.

Les Allemands ont décerné des médailles de la Croix-Rouge à 37 Britanniques, dont 20 Croix  à  des Dames.

Pat Robins, maintenant âgée de 87 ans, était une écolière à l’époque. La fille du major Charles Anderson du corps médical royal de l’armée, elle a dit au Times: « C’était un jour chic. »

Elle se souvient de Margaret Russell «Madge», matrone «aux capacités féroces», originaire de Gosberton, dans le Lincolnshire.

Winston Churchill lui-même a signé les documents qui reconnaissaient la galanterie de Madge lorsqu’il était ministre. Elle a été mentionnée à trois reprises comme dépêches pendant la Grande Guerre.

Hitler a ordonné qu’elle reçoive la Croix-Rouge allemande, faisant d’elle l’une des rares personnes britanniques recommandées par le leader national-socialiste, ainsi que son plus grand adversaire de guerre.

Vingt-trois personnes sont mortes sur le coup et 100 ont été blessées lors du bombardement aérien. Deux ans plus tard,le capitaine  du Deuchland devint commandant d’un U-boat  et  il coula le Stonegate, un navire marchand britannique, dans l’Atlantique Nord.


Il y a 2 ans ,un tollé de protestations s’abattaient contre le fabricant de modèles réduits Revell …pour avoir offert un disque volant Hanebu II en vente.On accusait le fabriquant de détourner l’histoire en fake news.

 

 


Qui était Maria Orsic

Maria Orsic

 

Maria Orsic était la Grande Prêtresse de la Société du Vril.C’est elle qui l’avait fondée après la Première Guerre Mondiale  afin  d’aider la puissance de l’Allemagne en puisant dans l’héritage historique de la culture arienne et nordique.Au fil du temps,à force de faire des recherches sur elle,les Dames du Vril et la Société du Vril elle-même,cette personne est devenue une  grande inspiration pour moi.


La Société du Vril et les messages métaphysiques et scientifiques d’Aldébaran.

La race alien d’Aldébaran serait celle des « grands blonds ».
Le survivant du crash ovni de Freiburg aurait servi de modèle pour le spécimen de race arienne pure.

Presque tous ceux qui parlent de Maria Orsic et de sa Société du  Vril et qui postent des commentaires stupides sur Internet ne sont pas au courant ni intéressés à discuter des aspects métaphysiques et spirituels des messages d’Aldébaran.

Les OVNIS et les extraterrestres sont des choses amusantes, mais après un certain temps, ils deviennent ennuyeux si nous continuons à parler et parler et parler uniquement de la rapidité des OVNIS et des yeux aux formes étranges des petits hommes verts, si nous répétons à l’infini les mêmes histoires au sujet des OVNIS, de l’incident de Roswell, des enlèvements, de la Zone 51 (Area 51), des collisions ici et là avec des OVNIS, et si nous continuons à regarder des séries télévisées sur les Anciens Aliens, la mise en scène la plus stupide et la plus frauduleuse de l’histoire de la télévision américaine.

Nous connaissons déjà les accidents ici et là, les enlèvements et les dissimulations des gouvernements… Nous l’avons entendu tant de fois à la télévision, et nous lisons des millions de livres sur les OVNIS et les extraterrestres. Ce qui est le plus important, c’est ce qui se trouve au-delà de « l’apparition » des aliens et des manœuvres étonnantes de leurs OVNIS qui émergent des lacs, qui se posent dessus et qui planent au-dessus des bases militaires !
Les dimensions métaphysiques de notre relation avec les extraterrestres sont plus importantes que tout autre sujet qui nous lie aux OVNIS, comme la façon dont nos gouvernements peuvent transformer une technologie extraterrestre en outil militaire de destruction massive.

Si Maria Orsic était tout simplement un médium en transe qui parlait de manière incompréhensible de l’Amour Fraternel et des Messages Spirituels des Aliens à l’humanité, des aliens qui sont nos frères et sœurs célestes, et qui affirmait comme de nombreuses personnes enlevées et contactées de nos jours qu’elle est leur messager spirituel sur Terre, alors, et seulement alors, nous devrions nous interroger sur la véracité et la fiabilité de son témoignage.
Mais elle n’était pas tout simplement un médium, car elle nous a présenté les premières données scientifiques au monde sur la façon dont on peut construire une machine spatiotemporelle, ainsi que les plans et les formules pertinentes étudiés et utilisés par l’Armée de l’Air des États-Unis, la NASA, le DOE, le DOD, la CIA, l’OSS, la NSA, le Pentagone, le MIT, Harvard, les laboratoires les plus avancés d’Amérique, et par les scientifiques militaires les plus éminents.
C’est un fait indéniable !
Ainsi, nous devons compter sur le témoignage de Maria Orsic à propos des dimensions métaphysiques et spirituelles qui nous lient à la véritable réalité cosmique, les raisons pour lesquelles nous sommes ici, où allons-nous, qui nous a créés et dans quel(s) but(s), comment le concept (l’idée) de Dieu a-t-il été créé, la menace des religions organisées et notre destin, tel que cela a été transmis à Maria par des « êtres » qui ont des millions d’années d’avance sur nous.
Le bonheur de l’humanité est plus important que la vitesse des OVNIS. Le développement de la conscience cosmique est plus important que de transformer la technologie alien en armes spatiales. La compréhension de la structure et de l’essence des civilisations galactiques est plus importante que tous les témoignages et les contes d’OVNIS qui survolent la Californie et Washington, D.C.Donald Trump devrait lire ceci,ça le changerait peut-être!

Les thèmes et les discussions sur la façon dont les êtres avancés venus d’autres mondes et d’autres dimensions peuvent résoudre de nombreux problèmes et les combats sur Terre sont plus importants que ce qui se passe dans la Zone 51 (Area 51).
Vous allez apprendre beaucoup de choses à ce sujet  en me lisant. Mais il faut le lire avec un esprit ouvert…Votre esprit est comme un parachute : il ne fonctionne que lorsqu’il est ouvert.

 

LES DAMES DU VRIL 

Une Dame du Vril…sortie des archives cachées

En ce qui concerne les « dames de Vril » – quelle que soit leur volonté particulière – le monde n’est pas ébranlé par une vision objective, nous pourrions fondamentalement laisser en toute confiance chacun son opinion à ce sujet. Quiconque, au lieu de s’en tenir au plus réaliste possible, qui provient des archives du Troisième Reich  et donc de la première source, croirait plutôt ce qui lui est servi  en premier…et il y a beaucoup de déformation de vérité.

Gudrun…une des favorites de Maria.

« Un slogan promotionnel de Siemens disait autrefois: » Une comparaison, ça vous assure!  » C’est donc aussi le cas ici – qu’il s’agisse de l’histoire de ces femmes ou de l’aspect aldébarien, etc.À maintes reprises, nous avons été et nous sommes confrontés, en tant que nationaux socialistes, à des questions et à des déclarations qui semblent utiliser l’autonomie maintenant. Il s’agit du médiumnisme de Maria Orsic.En termes humains, Maria Orsic (ou  Orschitsch) n’est pas seulement sympathique. Elle était autoritaire, elle ne pouvait pas supporter la contradiction. En outre, elle était considérée trop vaniteuse et avait tendance à rivaliser avec d’autres belles femmes. Cela aurait dû arriver à d’autres jugés comme une décision injuste. Sauf avec Traute, Maria a très bien compris Gudrun (bien que cela ait systématiquement enfreint la proposition faite aux cheveux longs). Maria ne s’est pas comprise avec  Sigrun qu’elle s’était gagné en 1941 pour le « Vril Thing », comme elle l’a déclaré à plusieurs reprises. Malgré cette disproportion personnelle, les deux femmes ont bien travaillé ensemble en la matière. Toutes deux placent le patriotisme nécessaire dans la guerre avant le personnel.Contrairement à ce que l’on dit souvent, Maria Osic. n’a jamais été particulièrement encline au spirituel. Elle n’était ni médiale ni perceptuelle . Les affaires magiques…elles les ont laissés à d’autres, en particulier Traute et Sigrun. Maria Orsic  était la gestionnaire idéale lorsque vous définissiez la gestion comme la capacité de déléguer correctement. Sa capacité de réflexion analytique devait être excellente, de sorte qu’elle était capable d’émerveiller même les officiers supérieurs, dont elle connaissait bien certains. Maria Orsic comprenait également les contextes militaires. Par exemple, elle a qualifié l’ordre de Hitler de prendre simultanément des mesures contre Stalingrad et le Caucase comme une grave erreur stratégique (ceci est également mentionné par GFM Erich von Manstein). La compétence de Hitler en tant que général semble l’avoir mise en doute, alors qu’elle le considérait comme un bon chancelier. Le blâme pour le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale ne l’a jamais vu. Contrairement à Erika, par exemple, qui exprimait sa crainte en 1935 dans une lettre (que Léonie / Leona ont également signée), la politique de Hitler pourrait obliger l’Allemagne à mener une guerre qui faisait cruellement défaut. Au début, Maria ne partageait pas cette inquiétude. En outre, elle avait une aversion personnelle pour Léonie et Erika, d’autant plus qu’il y avait deux très jolies femmes qui  aiment aussi briller de tous leurs éclats. 


ADAPTATION DE TECHNOLOGIE ALIEN

Le « Focke-Wulf UFO »

La société Focke-Wulf est largement connue, notamment par des machines telles que le Fw 190 ou le Fw 200. Les deux fondateurs, Heinrich Focke et Georg Wulf, ont créé leur société sur la base de l’ancienne usine Albatros, qui avait construit d’excellents avions de combat pendant la Première Guerre mondiale. a.

Il est moins connu que Focke-Wulf a également inventé l’hélicoptère. En 1936, le premier hélicoptère au monde a démarré avec Hanna Reitsch sur la manette de commande et le développement de l’hélicoptère s’est poursuivi assez rapidement, ce qui a atteint son premier sommet avec le Fa 266.

Le prototype de cet hélicoptère a été piloté par Anna Reitsch,la plus extraordinaire pilote d’essai de la Luftwaffe.

Les hélicoptères étaient la préoccupation particulière de Heinrich Focke. Il a donc créé sa propre entreprise, qui ne s’occupait que de rien. Et même pendant la Seconde Guerre mondiale, des hélicoptères d’une efficacité étonnante ont fait leur apparition. Après la fin de la guerre, Heinrich Focke est fait prisonnier de guerre et doit ensuite travailler longtemps pour la France, qui y est souvent dissimulée. C’est lui qui a permis à la France de construire des hélicoptères (Rolf Engel ayant construit la technologie de fusée en France). Hormis les Américains, où les Allemands travaillant pour eux étaient honorés publiquement, d’autres pays ont caché ce qu’ils devaient à « Beuteuteutschen ».

Dessin technique

En 1944, l’idée de l’avion rotatif est également venue à Heinrich Focke. Peut-être par Kurt Tank, le célèbre « Vril » se lie d’amitié avec le concepteur en chef de Focke-Wulf. Heinrich Focke a tout de suite pensé que son principe d’hélicoptère, combiné à de nouveaux types de propulsion, était prédestiné au concept d’avion à réaction.

Alors il est allé développer une machine complètement nouvelle qui n’était pas un hélicoptère, mais qui avait des éléments de l’hélicoptère. En raison de la forme inhérente à la construction, il a appelé cette machine «rayons». Cette forme doit, surtout en vol, avoir inévitablement donné l’impression d’une «soucoupe volante», d’un «OVNI». Le rayon avait l’air si futuriste, voire étranger. qu’il pourrait facilement être considéré comme un vaisseau spatial extraterrestre.

Tout d’abord, un modèle de tests en soufflerie réduit de manière proportionnelle a été produit. Les expériences auraient très bien fonctionné. Dans le même temps, les travaux sur les éléments d’entraînement se sont poursuivis.

La prochaine étape a été la réalisation d’un prototype.

Construction du prototype:gabarit.

On ignore dans quelle mesure le « Rochen » a prospéré au cours des premiers mois de 1945. Les déclarations et les opinions à cet égard divergent: Heinrich Focke lui-même n’a, bien entendu, rien révélé qui puisse être dissimulé après la fin de la guerre. L’incertitude quant à savoir si le premier rayon, ou peut-être deux de ces aéronefs, a contribué au phénomène connu sous le nom de « phénomène OVNI ».

Modèle réduit du Focke W Rochen ( ou Rayon)
Alors, est-ce que l’un ou l’autre « OVNI », qui a été repéré après 1945, peut-être un « rayon »? Vous ne pouvez pas complètement exclure cela complètement.

LA PREMIÈRE MISSION VERS MARS

Partis pour Mars?

À l’heure actuelle, la mission américaine Mars continue de progresser. L’hypothèse selon laquelle vous pouvez découvrir des traces de la vie sur Mars ne semble pas sans fondement. Parallèlement, d’autres pays que les États-Unis se préparent à l’exploration de Mars.

Ceux qui auraient pu être là plus tôt seront traités dans l’article ci-dessous, qui est une adaptation de la version non publiée de: « La magie du phénomène allemand des OVNIS ».

Passons maintenant à une partie de l’histoire des ovnis allemands, qui semble difficile à croire et pour laquelle il n’y a pratiquement aucune preuve claire: L’histoire du dispositif Haunebu III et de ses diverses prétendues sociétés Mars. En raison de doutes, nous ne traiterions même pas cette partie de l’histoire si ce n’était il y a environ trois ans que de superbes photos étaient apparues; une des sources italiennes très sérieuses (ci-dessus).

Nous entrons maintenant en 1944 et le groupe de personnes en concurrence avec le peuple Vril. La relation entre ces deux formations très différentes ne semble pas avoir été particulièrement étroite avant le milieu de 1943. Mais apparemment, l’atmosphère a changé et une coopération collégiale a été instaurée dans le but commun de gagner la guerre. L’autre groupe à examiner est le centre de développement IV de la troupe technique de la SS dont le siège est à Wiener Neustadt (avant 1938 à Augsbourg). En dépit du fait que ce groupe était subordonné à la SS, appartenait à ce facto et donc sous le commandement de l’infortuné Heinrich Himmer, qui a apporté tant de souffrances et de misères à de nombreuses personnes, nous avons ici la troupe technique de la SS du scientifique – regarder le côté exploratoire. La terrible influence de Himmler sur les événements de la Seconde Guerre mondiale, en particulier dans l’est de l’Europe, ne doit pas être ignorée.

Rappelons-nous d’abord un événement de l’année 1936. À cette époque, le « peuple Vril » vendit l’intégralité des documents de construction au projet GV-1 (Groß-Vril-1) « Hauneburg » – Haunebu. L’acheteur aurait payé un prix très raisonnable pour l’énorme somme de 40 000 Reichsmark pour l’époque. La communauté Vril pourrait bien utiliser cet argent. Elle a planifié la réalisation d’un avion presque deux fois plus grand que la construction vendue. L’acheteur des plans Hau-Nebu, la troupe technique des SS, finit par en faire le Do-Stra. À l’origine, la principale préoccupation de la SS E IV n’était pas du tout un avion, mais l’utilisation du principe de l’entraînement pour l’énergie générale, rendre l’Allemagne moins dépendante des importations de pétrole brut. De telles tentatives de mise en œuvre n’ont probablement abouti à rien. Considérer que l’affinité vibratoire est au cœur des choses, et non pas «l’énergie libre», bien sûr, c’est logique. Ainsi, seule l’utilisation de la construction acquise demeurait un avion. Alors Haunebu I, Haunebu II et le Do-Stra.

Mais cela n’a pas satisfait les ambitieux techniciens du SS-E-IV. Là-bas, le « Thule-Treibwerk », partiellement indépendant, avait été développé sur la base de l’entraînement Vril / Schumann, qui était déjà utilisé dans le Haunebu II. Il devait être possible de coupler plusieurs moteurs Thule. Trois groupes électrogènes de ce type étaient supposés déplacer un dispositif Haunebu qui éclipserait tout ce qui avait été imaginé auparavant: le Haunebu III, 71 mètres de diamètre – un véritable cuirassé du ciel; ou plus correctement: pour l’univers et pour tout l’espace aérien de la terre.

Il y a quelques années encore, les doutes sur la réalisation possible du géant Haunebu semblaient tout à fait appropriés. Non seulement à cause du manque de crédibilité de l’image, mais aussi à cause de considérations logiques à la lumière de la pénurie notoire de matières premières, qui a obstrué massivement toute la guerre allemande. Par exemple, dans une interview personnelle en 1983, Rolf Engel nous en a parlé davantage à propos de ce problème. Il a été l’un de ces experts qui ont dû se prononcer sur les projets qui justifieraient ou non l’utilisation de matières premières et de main-d’œuvre. Un Haunebu III aurait été inimaginable pour des raisons de répartition sensible des matières premières à ses yeux; il aurait consommé autant de matière que la production des réservoirs pour toute une division. Des expériences sur modèles ont peut-être eu lieu, de même que pour le Do-Stra, mais difficilement la réalisation du dispositif géant. Quiconque penserait que l’influence du SS avait été si grande dans le Troisième Reich que de telles allocations spéciales de matières premières auraient pu être exécutées serait très faux. L’influence de Himmerl et de la SS n’a pas été aussi forte qu’on le suppose souvent. Ceci est confirmé, par exemple, par le fait que Goering a pu étouffer le désir de Himmler de disposer d’une force aérienne SS, comme il l’a déjà mentionné. Si ceux-ci avaient pu être réalisés, il aurait très probablement été là que ces nouveaux types d’aéronefs ont été utilisés que Göring et Hitler ont ignoré de manière criminelle;

Un Vril-7 sorti tout droit des archives allemandes.

Le soutien de Hitler à la SS était cependant limité. Le matériel nécessaire pour un Haunebu III aurait difficilement été attribué à Himmler. Du côté « Vril », le Vril 7, beaucoup moins coûteux, n’aurait jamais été créé si Canaris n’avait pas fourni le matériel nécessaire par le biais de contacts suisses. Une réalisation du puissant Haunebu III est donc difficile à imaginer. Cela semble très logique. Ajoutez à cela la question de savoir où, entre la mi-1943 et le début de 1945, face à la supériorité aérienne de l’ennemi, un engin aussi monstrueux aurait pu être construit sans être dérangé: plus de 30 mètres de diamètre et une hauteur comparable à celle d’une maison à plusieurs étages! En bref, cela ne semblait tout simplement pas possible. Et pourtant, apparemment, rien n’était impossible à l’époque. Alors Haunebu III est-il né? Quelque part, quand même?

C’est difficile à croire. Néanmoins, la réalité du géant Haunebu depuis l’apparition de la photo avec la silhouette derrière le char, un tigre chasseur, n’est plus à exclure. La deuxième image reproduite ici, que l’appareil Haunebu III montre ou semble montrer, provient d’une autre source, à propos de l’authenticité peut dire peu. Cette photo en vol de Haunebu III aurait été prise au-dessus du lac de Constance. Cela semble assez convaincant. Le plus important, cependant, est l’inclusion de Jagdpanzer, qui montre une structure en arrière-plan qui ressemble beaucoup à Haunebu III. C’est difficile à croire, mais vous ne pouvez pas le mettre de côté,

Kennet Arnold dessina en 1947 ce qu’il appela une soucoupe volante…mais…
…si on le compare à un Horten allemand,c’est la même chose!

Mais qu’en est-il de l’histoire aventureuse du prétendu vol à destination de Mars, qui aurait été faite avec l’appareil Haunebu III? Nous voulons examiner cette question de manière à ce que chaque lecteur puisse se faire sa propre opinion – car cela seul sera possible émotionnellement, il est impossible de fournir des faits sans équivoque.

Hans Kammler

Si l’on souhaite croire en un certain nombre de documents non étayés, qui ne sont disponibles, pour ainsi dire, que sous forme de photocopies de photographies, mais qui ont néanmoins beaucoup à leur crédit, il aurait été possible de réaliser une première copie du colossal Haunebu III de type OVNI avant Mai 1945. Le but militaire de ce géant était de combattre l’industrie de l’armement américaine, soviétique et britannique. Des attaques de représailles étaient également prévues pour le bombardement allié de villes allemandes. Ceci n’est pas explicitement mentionné, mais doit être accepté. Le fonctionnement du Haunebu III devrait être similaire à celui qui avait été conçu pour le plus petit appareil Vril 7: attaque depuis l’orbite terrestre. Donc vers l’espace. D’autre part, il n’y aurait pas de défense, même de nos jours (pour les efforts de SDI, etc., l’équipage d’un Haunebu III ou d’un Vril 7 ). Si le développement avait vraiment mûri jusqu’à présent, même un seul Haunebu III aurait bientôt été utilisé, les paroles de Hans Kammler déjà rendues apparaîtront soudain sous un jour réaliste. Cette déclaration est confirmée, mais ce n’était probablement pas – ou en tout cas pas principalement – en rapport avec l’appareil Haunebu III. l’équipage d’un Haunebu III ou d’un Vril 7 s’empêcherait de rire). Si le développement avait vraiment mûri jusqu’à présent, même un seul Haunebu III aurait bientôt été utilisé, les paroles de Hans Kammler déjà rendues apparaîtront soudain sous un jour réaliste. Cette déclaration est confirmée, mais ce n’était probablement pas – ou en tout cas pas principalement – en rapport avec l’appareil Haunebu III. l’équipage d’un Haunebu III ou d’un Vril 7 s’empêcherait de rire). Si le développement avait vraiment mûri jusqu’à présent, même un seul Haunebu III aurait bientôt été utilisé, les paroles de Hans Kammler déjà rendues apparaîtront soudain sous un jour réaliste. Cette déclaration est confirmée, mais ce n’était probablement pas – ou en tout cas pas principalement – en rapport avec l’appareil Haunebu III.

Amiral Canaris

Le prototype du Haunebu III aurait déjà été testé en pratique et effectué avec succès au moins un vol à destination du Japon. Ceci est également rapporté par une source japonaise, qui doit être qualifiée de remarquable. Indépendamment du Haunebu III, il est souligné à plusieurs reprises qu’aucune arme appropriée n’était disponible pour les OVNIS. Sans cela, cependant, ces dispositifs ne valaient rien du point de vue militaire. Le salut de l’empire par les OVNIs presque à la dernière minute est donc resté. Ce qui restait à faire était de sécuriser et d’élargir les bases extérieures déjà mentionnées de la « guerre après la guerre », comme le voulait la stratégie envisagée. Canaris avait emprunté cette voie en premier, Himmler le rejoignit.

Enrich Himmler et sa fille Gudrun.

À la lumière de la situation que nous venons de décrire, on ne peut du moins pas entièrement nier que l’idée d’une base externe sous le code « Siegfried-Martha » ait effectivement été planifiée et même abordée. Le code Siegfried-Martha faisait référence aux deux lettres SM, et celles-ci signifiaient: Base Mars. Il y a eu ce code, cela ne fait aucun doute. Que son sens soit le même, cependant, ne peut être prouvé.

Examinons brièvement la situation des responsables de tels projets en ces temps difficiles pour l’Allemagne. Beaucoup étaient prêts à donner leur vie pour le peuple et la patrie, des millions l’ont fait. Les volontaires aux commandes spéciales extrêmes ne manquaient pas. Il n’y a pas eu d’opération similaire à celle du kamikaze japonais, mais SO existait. Celles-ci ne signifiaient pas une chance de survie nulle, mais très petite. Les volontaires SO ont été en nombre beaucoup plus élevé que n’aurait jamais pu être utilisé (de fait, cela n’est presque jamais arrivé) En bref: une mission suicide – non seulement symbolique, mais aussi littéralement, à savoir pour un vol à destination de Mars –

Dessin d’un Vril-7

À ce stade, il convient de laisser entendre qu’un vol purement informatique vers Mars avait déjà été entrepris avec le dispositif Vril 7. Afin de ne pas se méprendre: Ce n’était pas un vol qui avait pour objectif d’atteindre la planète Mars elle-même. Au lieu de cela, Mars avait été choisi simplement comme objectif mathématique pour la formation d’un « canal de vibration ». Le dispositif Vril 7 posait donc dans ce « canal » le chemin du retour vers Mars, mais sans le quitter et sur le point d’atterrir sur la planète. Le vol du Vril 7 dans le canal « Ce monde au-delà » complètement détaché de l’influence des lois de la nature du cosmos brut « , de Terre à Mars, a duré huit minutes. Le voyage de retour a pris le même temps. Étant donné que l’interaction entre le groupe « Vril » et les membres de la E-IV depuis le milieu de 1943 était une relation très étroite et bientôt probablement amicale, a reçu la E-IV de la partie « Vril » toutes informations importantes ou particulièrement souhaitables. En ce qui concerne une éventuelle opération sur Mars, le SS E-IV a pu s’appuyer sur une certaine expérience. Il y a une seule indication que l’une des dames aînées du cercle de « Vril » était presque constamment impliquée dans l’E-IV. En ce qui concerne une éventuelle opération sur Mars, le SS E-IV a pu s’appuyer sur une certaine expérience. Il y a une seule indication que l’une des dames aînées du cercle de « Vril » était presque constamment impliquée dans l’E-IV. En ce qui concerne une éventuelle opération sur Mars, le SS E-IV a pu s’appuyer sur une certaine expérience. Il y a une seule indication que l’une des dames aînées du cercle de « Vril » était presque constamment impliquée dans l’E-IV.

Un Hanebu II
Un hanebu II

Si les fragments vagues, mais à certains égards pas tout à fait incroyables, de la vérité s’approchent de la vérité, le dispositif Haunebu III a été retiré de la terre en avril 1945 et est immergé dans la direction de Mars dans le « canal ». La formation et le vol se sont bien déroulés, ainsi que la réémergence du chenal et le reste de l’approche directe vers la planète voisine. À l’atterrissage, cependant, il y avait tellement de difficultés que ce serait un atterrissage forcé. Il y a eu deux causes à cela. Premièrement, c’était la gravité de Mars, beaucoup plus basse que celle de la Terre. On pourrait imaginer cela, mais bien sûr aucune donnée exacte sur la force, resp. Faiblesse, obsédé par Mars et sa  gravitation. Ainsi, il s’agissait d’une première erreur de calcul. Encore plus grave, cependant, était une autre erreur. Pour atterrir sur Mars, il a été décidé de choisir une surface apparemment lisse, jusqu’à présent très reconnaissable. Trop tard, il s’est avéré que cette zone n’était pas faite de sol solide, mais de plusieurs mètres de poussière et de sable presque poussiéreux. La coïncidence des conséquences des deux erreurs de jugement, la gravité martienne et le sol non solide, ont conduit l’ Haunebu III  vers  un accident impuissant gisant sur Mars, s’enfonçant  profondément dans la poussière et le sable. C’est la description qui aurait été transmise par radio au bureau central d’E-IV au cours des derniers jours d’avril 1945.

Dessin technique d’un vaisseau-mère Aldébaran

Il n’y a aucune indication concrète pour l’établissement d’une base allemande sur Mars. En outre, le point de départ de l’éventuel vol de Haunebu III sur Mars ne peut que peu contribuer. D’une part, parce qu’il est question d’une rupture irréparable de ce vaisseau spatial OVNI, d’autre part, parce que, comme déjà dit, le texte le plus important à cet égard a le caractère d’un récit plutôt que d’un rapport factuel. Mais tout cela n’exclut pas complètement que la tentative aurait pu être faite. Si un nombre remarquable de sondes de reconnaissance n’arrivent pas sur Mars ou disparaissent très rapidement sans laisser de trace, cela ne signifie pas nécessairement que l’équipage d’une base allemande sur  Mars s’assure que rien ne filtrera.

La majorité des scientifiques pensent aujourd’hui que Mars aurait pu créer des conditions semblables à la Terre il y a plusieurs millions d’années. Il ne serait donc pas complètement exclu de trouver des traces de vie ou de moyens de subsistance dans la région. Au moment de la possible planification allemande du « SM », il était supposé que, dans les grandes cavités situées sous la surface de Mars, il y avait des espaces utilisables. Là où cette hypothèse évoquée n’est pas claire, elle a au moins existé de façon manifeste. Peut-être que le vol d’essai de Vril 7 avait fourni plus de connaissances que les sources encore disponibles. Tout ce chapitre se trouve sous un épais voile d’incertitude, mêlé à des spéculations qu’il est à peine ordonné de commander et également sans fondement. Mais dans un livre comme celui-ci, qui, tout en voulant être aussi vrai et clair que le difficile, le permet, peut et devrait même être une marge de manœuvre pour ce qui pourrait être plus divertissant que informatif – si cela est indiscutable dans les passages pertinents comme nous le faisons consciencieusement. Souvent, c’est la sensation sans préjugé du lecteur, qui détecte intuitivement ce qui peut ou ne peut pas être, et donc, peut-être, être capable de voir plus profondément et de juger plus sûrement que de nombreux observateurs sobres qui suivent exclusivement le ratio. L’histoire finale de Haunebu III et de sa mission est très significative. dans la mesure où le matériel difficile permet, et peut même être, une marge de manœuvre pour peut-être plus divertissant que purement informatif – si cela est clairement noté aux endroits appropriés auparavant, comme nous le faisons avec diligence. Souvent, c’est la sensation sans préjugé du lecteur, qui détecte intuitivement ce qui peut ou ne peut pas être, et donc, peut-être, être capable de voir plus profondément et de juger plus sûrement que de nombreux observateurs sobres qui suivent exclusivement le ratio. 

Un vaisseau-mère…tel que décrit.

Le projet « Andromedagerät », qui aurait également dû être planifié à la SS, n’est que marginalement mentionné. Une réalisation de ce vaisseau-mère OVNI n’est pas suffisamment concrète. L’idée existait.

Photographie prise après 1945 montrant ce qui semble être un transport Aldébaran…un vaisseau-mère.
À l’époque,en pleine vague ovni,on lui donnera le nom de « cigare-volant »!

Divers croquis témoignent que, du moins en théorie, l’idée de dispositifs de type vaisseau spatial Haunebu encore plus grands (alias Haunebu IV) a été évoquée. Les idées dépassaient un diamètre de plus de 100 mètres – et vers le début de l’année 1944/45, lorsqu’il n’était plus question de la faisabilité de tels projets. Le projet « Andromada device », dont la première esquisse est susceptible de remonter à 1943, appartient à la même catégorie. L’idée de ce vaisseau-mère pour les appareils Haunebu et Vril est certainement née de la question de l’approvisionnement en nourriture des équipages, etc., sur de longues périodes. Selon toute vraisemblance, ce « cigare volant » n’était plus réalisé, bien que les hypothèses soient différentes.

Quoi qu’on en pense, il y a eu au moins des projets qui ont rendu l’imaginable bien au-delà des frontières. Que ceux-ci – ou du moins l’un ou l’autre – soient devenus une réalité et aient dépassé les limites du terrestre, cela ne veut pas dire avec certitude aujourd’hui. La probabilité parle contre, mais rien n’est complètement impossible.

Il est aussi possible que les allemands aient reçu une aide de dernières minutes:un vaisseau-mère livré clé en mains avec instructeurs compris!

Un jour,dans une autre vie…nous saurons!

Aldébaran

 

Dessin d’une pléiadienne aperçue en rêve par une voyante!

 

 

Les liens profonds de Jeffrey Epstein avec la haute mafia de Wall Street et le Plan Illuminati de Dépopulation Mondiale

 

Jeffrey Epstein est mort  pour que le Nouvel Ordre Mondial,son oligarchie et ses alliés du crime organisé (la mafia khazare entre autre) soient en sécurité.Cet homme risquait de faire écrouler le système…il en savait trop!Nous,peuple endormi,esclave docile du métro-boulot-dodo,devons continuer à dormir au gaz,surtout arrêtons de lire les nouvelles mondiales,car le réveil risque d’être brutal!

Donald Trump avec une très jeune escorte et son fournisseur de « chair fraîche:Jeffrey Epstein!

« Lorsque Jeffrey Epstein passait sa peine en Floride pour prostitution de mineures, il a eu un visiteur étonnant: James E. Staley, l’un des principaux dirigeants de JPMorgan Chase et l’un des personnalités les plus en vue de Wall Street. »

Si vous ne pensez pas que les gangsters et les voyous de Wall Street n’ont aucun intérêt à voir Jeffrey Epstein mort et enterré, alors détrompez-vous[1]. ..de toute façon,les derniers  gardiens de prison d’Epstein sont aujourd’hui multimillionnaires ,car ils se sont fait payer   leur inestimable silence!

 

Le New York Times a lui-même a rapporté il y a environ un mois:

James E. Staley

 «Lorsque Jeffrey Epstein passait sa peine en Floride pour avoir sollicité la prostitution de mineures, il a eu un visiteur étonnant: James E. Staley, l’un des principaux dirigeants de JPMorgan Chase et l’une des personnalités les plus en vue de Wall Street.

« M. Staley avait de bonnes raisons de maintenir ses relations avec M. Epstein, qui l’avait reçu à son bureau de Palm Beach, où il avait été autorisé à purger une partie de sa peine de 13 mois d’emprisonnement en 2008 et 2009. Au fil des ans, M. Epstein avait canalisé des dizaines de clients fortunés vers M. Staley et à sa banque….

 

« M. Epstein a néanmoins réussi à s’attacher à une poignée d’éminents vétérans de Wall Street, dont M. Staley, qui est maintenant directeur général de la banque britannique Barclays.

 

« M. Epstein a fourni des services de fiscalité personnelle à Leon D. Black, dont Apollo Global Management est l’une des plus grandes sociétés de capital-investissement au monde. Il a discuté d’une idée d’investissement majeure avec Glenn Dubin, qui dirigeait le fonds de couverture Highbridge Capital Management et auquel il a  confié des millions de dollars. Et, avec M. Staley, il a jeté les bases d’une  acquisition majeure pour JPMorgan.

« M. Black, M. Dubin et M. Staley n’étaient pas les relations commerciales les plus importantes de M. Epstein: cette distinction appartient à l’ultra sioniste Leslie H. Wexner, le milliardaire juif fondateur de l’empire de la distribution L Brands, qui comprenait Victoria’s Secret et The Limited. Il a donné à M. Epstein de larges pouvoirs pour investir sa fortune pendant près de deux décennies. « [a]

Ne me dites pas que les gangsters de Wall Street ne sont pas impliqués dans la débâcle d’Epstein. Certains n’ont peut-être pas la moindre idée de ce qu’il faisait, mais d’autres personnes influentes savaient évidemment qu’il était pédophile et qu’il dirigeait ce qui semblait être un stratagème de Ponzi [2].Si Epstein va en procès et fournit une liste de personnes qui savaient ce qu’il faisait, alors Epstein ne sera pas la seule personne à aller en prison.

Monsieur Epstein, nous vous supplions de fournir cette liste. Nous devons certainement mettre ces gangsters derrière les barreaux pour le reste de leur vie.

Source : Veterans Today

L’homme qui adorait son pénis

Le New York Times, qui ne craint pas les aspects les plus croustillants et lunatiques dans cette affaire pleine de simulacres, choisit, pour qualifier Epstein, le terme de serial-illusionist. (C’est assez classe, non ?) Cette idée conduit la longue analyse-NYT du 31 juillet 2019 où l’on est informé des projets d’Epstein, de transgénisme, de transexualisme, de transfécondationnisme, de transcongélationnisme (j’aurais pu écrire cryogénisation, mais c’est un peu trop simple pour lui, et pas assez pour moi) ; ce dernier domaine est détaillé pour nous confirmer qu’il s’agit essentiellement de la congélation de sa tête et de son pénis (transpénisme ? transérectionnisme ?) qu’il importait de conserver, selon les projets à long terme d’Epstein, pour cette démarche toute entière consacrée au culte du transhumanisme sous toutes ses formes possibles. (Des amis, nous précise le NYT, auraient précieusement recueilli ces confidences lors d’élégants dîners que donnait le serial-illusionist.)

 

Epstein voulait faire de son immense ranch du Nouveau-Mexique une sorte d’élevage de nombreux bébés issus de son pénis, en rassemblant des jeunes filles “attractives” par douzaine pour les ensemencer, un peu comme les projets de sauvegarde dans des aménagements souterrains d’une minorité des élitesSystème devant l’imminente attaque nucléaire qui liquidera le reste du genre humain, Deplorables en tête, dans le Dr. Strangelove de Kubrick. (Ou bien, penseront quelques excités du domaine, la référence se trouve-t-elle dans les programmes nazis du genre “haras humain”, pour la propagation jusqu’à l’Éternité de la pureté bosseuse du pénis d’Epstein.)

Eh bien, nous confie encore le NYT (présenté ici par ZeroHedge.com), tout cela et bien d’autres choses encore attiraient autour d’Epstein des constellations de sommités scientifiques où les “nobélisés” ne manquaient pas à l’appel ; ces précisions, j’en conviens, nous laissant à penser considérablement à propos de la très-haute science de la modernité, et du futur à-venir qu’elle nous façonne et nous concocte…

» Comme le Times le note plus loin, même après sa condamnation en 2008 pour sollicitation de la prostitution d’une mineure, Epstein a réussi à s’intégrer dans la communauté scientifique [ou à intégrer la communauté scientifique à lui], attirant un “éventail étincelant de scientifiques de renom”.

» “Il s’agit notamment du physicien lauréat du prix NobelMurray Gell-Mann, qui a découvert le quark ; du physicien théoricien et auteur à succès Stephen Hawking ; du paléontologue et biologiste de l’évolution Stephen J. Gould ;d’Oliver Sacks, neurologue et auteur à succès ; de George M. Church, ingénieur moléculaire qui a travaillé pour identifier des gènes qui pourraient être modifiés pour créer des humains supérieurs ; et de Frank Wilczek, physicien théorique du MIT et co-lauréat Nobel de physique”. »

Source : Dedefnsa.org

NOTES

[a] Kate Kelly, Matthew Goldstein, Jessica Silver-Greenberg et James B. Stewart, «Les liens profonds de Jeffrey Epstein avec les personnalités les plus célèbres de Wall Street», NY Times, 22 juillet 2019; pour des rapports connexes, voir Sonali Basak, Heather Perlberg et Sabrina Willmer, «Jeffrey Epstein avait une porte sur Apollo: ses liens profonds avec Leon Black», Bloomberg, 1 er août 2019.

[1] Pactole pour les tueurs. La mort d’Epstein rapportera 100 millions de dollars


Epstein « sera suicidé » sous faux drapeau

Depuis longtemps,il était prévu qu’Epstein serait sacrifié  afin de faire mourir le scandale…avant que l’oligarchie soit frappée.Prenons le temps de lire ce qui suit:

 

Les nouvelles des Grands Médias Menteurs sur la «tentative de suicide» de Jeffrey Epstein ne sont en réalité que de faux reportages, comme d’habitude, sur un autre type de faux canular flagrant (et soigneusement mis en scène).

 

Soyons clairs sur un point: Epstein est le témoin de Pedogate le plus radioactif de l’histoire américaine, ainsi que le plus dangereux pour l’élite au pouvoir.

Avec cette compréhension, il est impossible qu’Epstein soit autorisé à fournir les preuves contre bon nombre des personnalités les plus puissantes et les plus riches du monde.

Compte tenu de cette réalité évidente, il devrait être clair que le meilleur moyen d’éliminer une menace aussi grave consiste à faire disparaître Epstein au moyen d’un canular : un «suicide» sous faux drapeau.

Une fois «suicidé», TPTB [1] peut facilement le ramener à la vie dans un pays étranger comme Israël où il se sentira chez lui.

De cette manière, Epstein peut continuer à fonctionner en tant qu’agent du Mossad en effectuant bon nombre des tâches de chantage qu’il avait auparavant accomplies uniquement à partir d’une base d’opérations strictement privée qui protège sa véritable identité.

La communauté du renseignement anglo-américano-sioniste n’éliminerait jamais un atout aussi précieux, actif dans les domaines les plus sensibles du chantage et de la corruption depuis tant d’années. Ils savent qu’il n’y aura JAMAIS d’autre Jeffrey Epstein, alors pourquoi l’élimineraient-ils ou le mettraient-ils dans une telle situation?

C’est vrai, ils ne l’ont pas fait et ils ne le feront pas!

POINT CLE: Étant donné que Jeffrey Epstein est actuellement détenu au Centre métropolitain correctionnel fédéral de New York, il est le détenu le plus étroitement surveillé par caméras. Epstein est non seulement un témoin d’État extrêmement précieux, et son cas est si politiquement sensible que les protocoles de la prison exigent une surveillance minutieuse minute par minute. Par conséquent, les autorités pénitentiaires compétentes auraient été informées de son épisode d’automutilation bien avant qu’il soit parvenu à la situation désastreuse décrite ICI.

Par conséquent, la nature hautement suspicieuse de tout cet événement en prison indique que les perpétrateurs  conditionnent le public à accepter son suicide quand ils le «sucideront» de façon dramatique pour obtenir un effet médiatique maximal… sauf , évidemment, s’il s’agissait bien là d’une tentative infructueuse avec leur schéma d’origine qui a été contrecarré par un intrus de type « casque blanc ». Maintenant qu’Epstein a été transféré dans un hôpital gardé secret (peut-être même situé dans la même prison), ses poursuivants pourrant plus facilement l’arkancider [2] ……. … Mais pas pour de vrai.

Conclusion

Il n’y a pas de plus gros scandale que cet  EPSTEINgate. Au tout début de Pizzagate [3], un site Web Alt Media avait prédit que ce Pedogate avait le potentiel de détruire toute la maison.

Où «Pedogate est global, Pizzagate est local».

Eh bien, EPSTEINgate est la pierre angulaire de Pedogate. Une fois que cette grenade a été dégoupillée, il n’y a plus de retour possible. En réalité, ce «plus grand scandale du troisième millénaire» a profondément gangréné tout le spectre politique.

Trump a déjà été corrompu par ACOSTAgate, il connaît donc bien les conséquences potentielles (qui ne se sont pas encore manifestées) entre maintenant et le jour du scrutin.

Quoi qu’il en soit, il est d’une importance capitale pour les médias alternatifs d’examiner et de diffuser toutes les informations / données maintenant que EPSTEINgate est un mécanisme de contrôle de pédogate exposé comme jamais auparavant.

RÉSULTAT FINAL: L’épisode «tentative de suicide» d’Epstein n’est qu’un des éléments d’une psyop complexe conçue pour atteindre plusieurs objectifs. Tout d’abord, il a averti tous les responsables politiques et intellectuels de niveau inférieur américains: que tout le monde est maintenant susceptible d’être exposé aux preuves de Pedogate, il vaudrait donc mieux qu’ils ne pensent même pas à laisser la réserve de la rectitude politique. Tous ceux qui enfreignent le code non négociable du Deep State seront soit suicidés, soit disparus ou purement et simplement assassinés. Car même si Jeffrey Epstein peut être retiré si rapidement de la scène, n’importe qui d’autre peut l’être aussi.

 

Source: Everything points to Epstein being suicided via a ‘false flag’ hoax

—————————————————  


NOTES

[1] The powers that be

The powers that be, ou TPTB, est une locution anglaise, un plurale tantum, désignant des instances supérieures, plus ou moins omnipotentes ou omniscientes, ayant un certain pouvoir sur d’autres personnes. Très utilisée, cette expression peut tout autant désigner une autorité établie et définie (gouvernement, responsables, managers, etc.) que des pouvoirs inconnus ou de l’ombre (personnes qui tireraient les ficelles dans un complot, extraterrestres) ou encore des responsables de la production d’une série télévisée.

[2] Arkancide (Arkansas  suicide) est la triste habitude des témoins potentiels des transactions mafieuses des Clinton en Arkansas, qui décident soudainement de se tirer deux balles à l’arrière de leur crâne. La police et les coroners de l’Arkansas, notamment Fahmy Malak qui a répondu au gouverneur Bill Clinton, en qualifiant automatiquement ces tirs de « suicides ».

Après que Bill Clinton soit devenu président, le phénomène s’est étendu à Washington D.C., à l’exemple de l’ex-amant d’Hillary Clinton, Vincent Foster, a été « Arkancidé ».

[3] PizzaGate. Résumé global de l’affaire.

AVERTISSEMENT !!! Cet article ne doit pas être mis entre toutes les mains car il décrit et suppose des faits d’une atrocité sans limite. Certaines images peuvent choquer, certaines informations, ou par prudence nous pourrions dire “spéculations” sont absolument terrifiantes. En tant qu’éditeur du web, c’est une décision difficile que de faire le choix de cette publication. Cependant nous estimons que les horreurs de la réalité du monde dans lequel nous vivons doivent être mise à jour et SERONT très bientôt, de toutes façons, mises à jour aux yeux de tous. Accepter d’écrire un tel article est un engagement militant, Dannick n’est pas une affabulatrice mais bien une investigatrice de longue date de cette question de la pédocriminalité étatique, elle sait de quoi elle parle.

ATTENTION contenu graphique choquant !!!

Cet article parlant sans détour de trafic et de prostitution d’enfants en réseau organisé ainsi que des pratiques sataniques par les élites, il n’est pas à mettre dans toutes les mains : Âmes sensibles et mineurs s’abstenir.

 

Photo au ton très ‘‘Eyes Wide Shut’’ d’une des fêtes privées au Comet ping Pong : on peut noter qu’ici, les enfants et ados remplacent les femmes du film de Stanley Kubrick.
Comparé au monde anglophone, bien peu en France ont suivi ce qui se passe aux États-Unis concernant le Pizzagate, ni n’ont saisi l’ampleur ou la gravité de cette sale affaire.
Pourtant cette odieuse histoire de trafic et prostitution d’enfants en réseau par et pour l’élite à Washington DC, le centre du pouvoir aux US, a défrayé la chronique et effrayé les puissants à tel point que l’ex président des États-Unis Obama, et le pape François eux-mêmes en ont parlé en terme de ‘‘fausses infos’’, ce dernier déclarant carrément que c’était un ‘’péché’’ de les répandre, équivalent à de la coprophagie !
Les médias de masse les ont soutenu dans ce tollé contre de simples utilisateurs de réseaux sociaux, ce qui est un comble quand on sait que la majorité des informations qu’ils présentent au bon peuple sont au mieux des déformations de la réalité, mais surtout des fables destinées à manipuler l’opinion publique, les attentats sous faux drapeaux en étant le rappel continuel, bien que la majorité des français ne le réalisent pas encore (1).
Alors pourquoi cette affaire a-t-elle déclenché autant d’intérêt et de colère outre-Atlantique, menant à l’accession de Donald Trump à la présidence au dépend d’Hillary Clinton, pourtant partie gagnante? & pourquoi donc les organes du pouvoir jusqu’à leur sommet se sont-ils sentis obligés de dénoncer ceux qui y accordent un crédit quelconque comme un acte passible de nous envoyer droit en enfer ?
Comme certains journalistes le pensent, le fait même de voir tous ces organes du pouvoir se réunir comme un seul homme pour dénoncer en chœur de « fausses infos » impliquant de la pédophilie d’élite qui n’auront en fait touché qu’un petit restaurant, est en soi une bonne raison pour y regarder de plus près par nous-mêmes.

Le Pizzagate : De quoi parle-t-on au juste ?

Pour ceux qui ont juste quelques années de vécu dans le siècle précédent, le Pizzagate rappelle le terme Watergate utilisé après la divulgation de la trahison du président Nixon dans les années 70. Ce scandale qui avait provoqué la démission du président des États-Unis, a ouvert les yeux de la population américaine sur la faculté de mensonge et de manipulation de leur propre président, et donc de leur gouvernement.
Gate signifie portail (vers l’inconnu), et dans un cas comme celui du Pizzagate, représente une véritable boîte de Pandore ouvrant l’accès à d’autres scandales incluant la pédophilie et le satanisme d’élite, qui semble enfin s’étaler à la vue de tous :
Car si on récapitule ce que l’on sait à l’heure actuelle de cette affaire, qui incrimine jusqu’aux Clinton, l’ex président Obama, et George Soros, le bras droit des Rothschild, on s’aperçoit rapidement que la simple ‘‘rumeur’’ ne peut être suffisante pour la qualifier.

Alors comment a commencé toute cette histoire ?

Cette affaire a débutée par l’enquête combinée de plusieurs citoyens concernés sur des réseaux sociaux comme Reddit, après les divulgations des emails très étranges, mis en ligne par Wikileaks  du chef de campagne d’Hillary Clinton et chef de cabinet de Bill Clinton, ainsi que d’Obama dont il était le conseiller : John Podesta. …Puis d’autres proches de la Fondation Clinton, comme Anthony Weiner, le mari de la conseillère d’Hillary Clinton Huma Abedin, dont nous parlerons plus bas en détail.
Ces échanges entre notamment John, certains membres de ce gouvernement, son frère le lobbyiste Tony Podesta, mais aussi l’artiste sataniste Marina Abramovic , tous amis de James Alefantis, le propriétaire d’une pizzeria très prisée située à Washington DC, le Comet Ping Pong au centre de ce scandale, sont totalement illisibles et incompréhensibles si on ne connait pas les codes utilisés par les pédocriminels pour discuter de leurs activités illicites en toute tranquillité : Il y était continuellement question de pizzas, hotdogs et d’’autres termes culinaires récurrents, parsemés ça et là dans des phrases qui n’avaient aucun rapport, les rendant totalement surréalistes pour un œil non averti. La combinaison de ces différentes trouvailles a rapidement porté les soupçons vers cette pizzeria, qui semblerait être au centre d’un réseau de trafic et de prostitution d’enfants pour les 1% américains.
Le code utilisé

 

Alors pourquoi prendre cette affaire au sérieux, alors que tous les médias de masse et les plus hautes sphères du pouvoir l’ont qualifiée de simple rumeur à ranger au rang de fausses informations ? Plusieurs raisons sont à prendre en compte, dont les termes codés utilisés compulsivement par tous ces politiciens et membres éminents de la société, tout au long de ces emails dévoilés par Wikileaks, mais aussi relevés sur les comptes Instagram et Reddit d’Alefantis et de ses amis, car ils sont des codes utilisés par les pédocriminels selon le FBI :
Hotdog=garçon ; pizza=fille ; fromage=petite fille ; pâtes=petit garçon ;
Noisette=personne de couleur ; carte=sperme ; sauce=orgie, etc.…
D’autres termes comme ping-pong (rapport sexuel), domino (sado-masochisme), ketchup (sang), moutarde (excrément), etc. ont aussi été relevés dans ces emails cryptés ainsi que sur le compte d’Alefantis et en live à la pizzeria Comet Ping Pong, dénotant un aspect pédophile et satanique, selon de nombreux experts sur les abus rituels sataniques et le FBI.
La spirale triangulaire et le cœur dans un cœur sont d’autres signes de reconnaissance, le premier pour les petits garçons et l’autre pour les petites filles (Boy Love et Girl).

 

Dans le logo du menu de Comet Ping Pong on trouve le symbole pour le ‘‘Girl Love’’ ainsi que le sigle PED.
On les retrouve donc étalés dans le menu de Comet Ping Pong, mais aussi dans le logo d’une autre pizzeria littéralement à côté, le Besta Pizza (Pizza de la Bête en Portugais (2), dont le propriétaire Andrew Kline est aussi une figure importante de la sphère gouvernementale américaine démocrate, Clinton l’ayant appointé procureur dans l’unité de poursuites contre les trafics humains du département de la Justice.

 

En fait plusieurs autres commerces dans la même rue que la pizzeria Comet Ping Pong , contiennent ouvertement des symboles pédophiles dénoncés par le FBI, ce qui pointerait vers un véritable réseau de prostitution infantile en plein centre de Washington:
Avant, après : Avec quelle rapidité le logo de Besta Pizza a été changé dès le début du scandale !
Car il est intéressant de voir aussi que la galerie d’artisanat et bistro Terasol qui a aussi reçu et soutenu Hillary Clinton lors de sa campagne présidentielle, située juste à côté de Beyond Borders financé par la Fondation Clinton, avait aussi un logo pédo pour l’attraction des petites filles… Avant cette enquête indépendante. Ces deux bâtiments se trouvant à proximité de la pizzeria incriminée :

Les personnalités impliquées dans le Pizzagate du bas en haut de l’échelle du pouvoir

 

James Alefantis

Propriétaire de la pizzeria Comet Ping Pong, mais aussi de Buck’s Fishing & Camping juste à côté, ce simple restaurateur est étonnamment considéré comme une des 50 personnalités les plus influentes à Washington DC.
Publié par Alefantis sur son site pour le 10ème anniversaire de Buck’s Fishing & Camping : Bon appétit !…

Tout est-il que James Alefantis, sous le pseudo jimmycomet, compilait des images à caractère sexuel, pédophile et morbide tout le long de son compte Instagram et Reddit public… Passé en privé depuis le scandale, alors que les utilisateurs du réseau social Reddit qui ont dénoncé ces bizarreries ont vu leur compte suspendu sans explication.  C’est étonnant alors qu’il est pourtant évident que quand on lit le terme #hotard (contraction de pute & débile) sous la photo d’un bébé, ou #Chickenlovers (amateurs de petit enfant) accolé à celle d’un homme tenant un bébé, tous deux entourés d’un collier jaune lié aux codes sexuels du FBI (code sexuel des bracelets), ainsi que des dizaines d’autres photos et illustrations à caractère sexuel côtoyant celle, par exemple, d’une petite fille attachée à une des tables en sous-sol du restaurant, on peut se poser de sérieuses questions :

 

Deux exemples parmi des dizaines d’autres de l’humour très particulier d’Alefantis…

 

Pizza slut=Pizza salope : Jeu de mots très fin trouvé sur le compte de James Alefantis.

 

…Mais les choses passent encore un autre cran quand on y trouve en plus la photo d’une salle avec le mot-clé #killroom (Salle des tortures) soulignée de la mention #murder (meurtre) par Alefantis lui-même. C’est d’autant plus inquiétant qu’en enquêtant sur le compte de la personne qui avaient ajouté la mention #killroom à cette publication, les apprentis détectives du réseau social Reddit ont eu la désagréable surprise de tomber sur plusieurs photos troublantes de ce qui semble être des cercueils d’enfants construits par cet ami d’Alefantis,  sous le nom de simples tables à café :

On pourrait donner le bénéfice du doute à Alefantis, bien que sa pizzeria, au logo clairement sataniste (pentagramme inversé et lune de Baphomet) pour les initiés, contienne des muraux avec des têtes d’enfants décapités à la vue de tous (y compris des enfants venus ‘‘jouer au ping-pong’’ en sous-sol), et des passages secrets menant à des pièces cachées, dont la ‘‘Boum Boum Room’’(3) dans laquelle on ne ‘‘doit pas utiliser son portable’’ (… & pourquoi ?), et qu’il y est programmé régulièrement des musiciens (comme le groupe Heavy Breathingdécrivant sans complexe des abus pédo-sataniques sur enfants ou ayant des connotations clairement pédophiles, si ce n’est en plus les photos de trous creusés dans les sous-sols de la pizzeria qu’il a posté sur son compte ‘‘…avec beaucoup d’excitation !’’.

 

 

On pourrait donner le bénéfice du doute à Alefantis, bien que sa pizzeria, au logo clairement sataniste (pentagramme inversé et lune de Baphomet) pour les initiés, contienne des muraux avec des têtes d’enfants décapités à la vue de tous (y compris des enfants venus ‘‘jouer au ping-pong’’ en sous-sol), et des passages secrets menant à des pièces cachées, dont la ‘‘Boum Boum Room’’(3) dans laquelle on ne ‘‘doit pas utiliser son portable’’ (… & pourquoi ?), et qu’il y est programmé régulièrement des musiciens (comme le groupe Heavy Breathingdécrivant sans complexe des abus pédo-sataniques sur enfants ou ayant des connotations clairement pédophiles, si ce n’est en plus les photos de trous creusés dans les sous-sols de la pizzeria qu’il a posté sur son compte ‘‘…avec beaucoup d’excitation !’’.

 

 

Comet Ping Pong une pizzeria ‘‘familiale’’ : Son logo, sa Boum Boum Room et ses muraux très adaptés…

Tout comme les artistes présentés : Ici Kim Noble (artiste rescapée d’abus rituels sataniques) et Sex Stains (traduisez : Tâches de sexe), pour ‘‘Tout âge’’ comme décrit sur le poster.
Le clou est planté quand on réalise que cette charmante pizzeria se trouve exactement à la pointe sud d’un pentagramme inversé dont tous les autres points sont des centres pédiatriques, écoles primaires et secondaires, jardins d’enfants et autres instituts liés à l’enfance :

La thèse du réseau de prostitution infantile relié à Comet Ping Pong est confirmée non seulement par les traces de tunnels reliant au moins 5 habitats appartenant à Alefantis, dont le Musée Pegasus qui semble être le lieu où se trouve la Killroom mentionnée plus haut, mais aussi par le fait que le siège du culte les Finders, relié de très près à la CIA, dont des membres furent interpelés avec des enfants clairement abusés qui n’étaient pas les leurs, sans qu’il y ait la moindre suite, se situe à un quart d’heure de route seulement de Comet Ping Pong :
James Alefantis aurait changé son nom de famille de manière à ce qu’en le prononçant en anglais il est la consonance française pour ‘‘J’aime les enfants’’ : Clairement ce n’est pas le cas.
Les amis d’Alefantis aussi ‘‘aiment les enfants’’ on dirait.

                                          John Podesta

 

Art cannibale dans le bureau de John Podesta

 

Comme nous l’avons déjà vu, John Podesta est un politicien américain très influent du parti Démocrate, ayant été membre du gouvernement sous les présidents Clinton et Obama.
Wikileaks nous apprend que le propriétaire de Comet Ping Pong est un ami personnel de John Podesta, à qui il a envoyé notamment un email cryptique qui mentionne le fait que son équipe aurait ‘‘retrouvé un mouchoir… (Handkerchief, utilisé lors de rituels pédosataniques)…noir & blanc… (Code FBI pour sadisme & pédophilie) …qui aurait une carte… (Traces de sperme, rappelez-vous les ‘‘cartes de France’’ telles que nos anciens les appelaient) …lié à des activités ‘‘pizza’’ (pédophile):
Ce n’est qu’un de ces nombreux emails qui dénotent non seulement des codes utilisés par les pédocriminels selon le FBI (trouvés 78 fois pour le terme pâtes=pasta et 85 fois pour fromage=cheese), mais aussi une invitation à un bain nocturne avec des enfants, dont on retrouve les photos sur le site Evie’s crib avec en titre la mention explicite : ‘‘Evelyn is growing up, soon she will be the Queen of the entire US of A, right now, for a limited time only, you can spend some time with her online, raw and uncut. Take advantage of this now, as in the future she will have the power of life and death over you. ’’ (Traduction : ‘‘Evelyne grandit, bientôt elle sera la reine des US, tout de suite, pour un temps limité, vous pouvez passer du temps avec elle en ligne, entière et non censurée. Profitez de cet avantage maintenant, car dans le futur elle aura le pouvoir de vie et de mort sur vous’’).
On peut aussi se demander pourquoi le chroniqueur Andrew Breitbart avait publiquement accusé Podesta d’être un pédophile et trafiquant d’esclaves de haut rang en 2011, un an seulement avant sa mort prématurée :
Le frère de John Podesta, lobbyiste puissant, est aussi une des personnalités les plus renommées de Washington DC. Comme cet article du Washington Post le démontre aisément, son goût prononcé pour les pièces d’art contemporain les plus étranges voire lugubres essaiment sa maison :
Cette pièce de Louise Bourgeois nommé ‘‘l’arche de l’hystérie’’ est clairement inspirée d’une des photos
(À gauche) d’une des victimes prises par la police dans l’appartement de Jeffrey Dahmer (4), un serial killer gay particulièrement cruel et dérangé dans les années 80, qui torturait ses victimes -souvent mineures- pendant des jours pendant qu’il les violait, avant de les tuer et les manger. Cette statue trône au milieu de son entrée.

 

 

 

Mais son goût pour les artistes détraqués semble habituel pour ce monsieur, une de ses artistes préférées étant Biljana Djurdjevic, dont les scènes évoquant des abus rituels pédo-sataniques sur enfants se trouvent partout dans son salon et sa chambre à coucher :

Un autre des artistes préférés de Tony dont les images rappellent le film de torture-porn Hostel 2 (5).

 

 

 

 

 

Une photo dans sa collection rappelle le film d’une violence inouïe sur des ados, Battle Royale (à droite (6).
Mais l’artiste phare des frères Podesta, tout comme de toute la jet-set américaine apparemment, reste Marina Abramovic, artiste-gourou portée sur l’ésotérisme thélémique d’Aleister Crowley. Marina, qui semble faire les beaux jours du MOCA (Museum Of Contemporary Arts) avec des happenings ‘‘artistiques’’ appelé Spirit Cooking (Cuisine d’Esprit) à 35000 dollars par personne, multiplie depuis des lustres des oeuvres sataniques sanglantes et/ou perturbantes associées à de l’imagerie pédophile :

 

Cadavres et pédophilie : ‘‘L’art’’ selon Marina.

Lady Gaga et Debbie Harry (7) du groupe Blondie (à droite) apprécient les Spirit Cookings de Marina.

 

Très appréciée de nombreux autres artistes actuels, Marina semble influencer aussi profondément les frères Podesta : Durant un de ses ‘‘Spirit Cooking’’ auquel lui et son frère étaient invités avec leurs épouses, Marina a conseillé aux participants de ‘‘couper profondément dans leur majeur gauche et d’en boire la peine’’.
Comme révélé par la photo ci-dessus, ses instructions ont été suivies à la lettre .
Quelques recherches permettent de comprendre la signification du 14 et du poisson sur ses mains torturées:
Ce serait l’illustration d’un rituel relié à Osiris, dieu solaire, qui a été tué par son frère Seth, et découpé en 14 morceaux. Isis chercha les morceaux dans toute l’Egypte, mais ne retrouva jamais le phallus, qui avait été mangé par un poisson dans le Nil : 14 + le poisson représente le phallus d’Osiris… Et la plaie faite sur le majeur, qui représente le soleil, est donc le symbole de son meurtre, répété encore rituellement dans les loges FM (8).
Marina est grande amie de Jay Z et Lady Gaga, qui aiment aussi Comet Ping Pong

Bill et Hillary Clinton
Les 2 toiles qui suivent ont été  trouvé dans la maison de Jeffrey Epstein:
Peinture représentant Bill clinton,l’ancien président des États-Unis,habillé en femme.
Ici,le scandale est ultime!
Ces toiles auraient-elles servi à faire chanter Bill Clinton?
La réputation du couple était déjà entaché par leur soutien inconditionnel à la pédocriminelle Laura Silsby, qui malgré sa tentatives d’enlèvement de 33 enfants à Haïti sous la couverture d’œuvre de charité, a pu bénéficier de ses soutiens éminents pour être libérée, changer de nom et est en charge maintenant de l’Amber Alertqui est la première instance gouvernementale prévenue pour la recherche d’enfants disparus !
  …Mais Wikileaks ayant révélé que les Clinton étaient accompagnés Anthony Weiner durant leurs visites régulières sur l’île pédophile de Jeffrey Epstein (inculpé pour trafic de mineurs dans l’affaire du Lolita Express), on ne s’étonnera donc plus de voir la Fondation Clinton derrière Beyond Borders (mentionné en début d’article), une œuvre de charité qui est consacrée à l’éradication de l’esclavage à Haïti : Il faut bien alimenter ce réseau, s’il est international.

 

Hillary Clinton et Laura Silsby : Prises la main dans le sac !
Hillary Clinton à Terasol, qui l’a soutenue lors de sa campagne électorale
Le logo de la ‘‘Pizza pour (financer) le parti’’ démocrate à Comet Ping Pong
Dans le sujet des amitiés très hautes placées d’Hillary, on trouve sur Wikileaks une référence à son endroit préféré “Pool parties at the Vineyard” qui est le lieu de vacances de rien de moins que la réputée membre du CFR Lynn Forester de Rothschild, l’ex femme de sir Evelyn de Rothschild. Lynn est connue comme étant depuis longtemps le mentor et le sponsor financier d’Hillary. Bill Clinton étant apparemment un fils illégitime des Rockefeller, et Hillary la protégée des Rothschild, on ne s’étonnera pas qu’ils aient pu accumuler les délits depuis si longtemps, sans que personne jusqu’à présent ne bronche.
Plusieurs rumeurs ont courues ces derniers temps aux US autour du comportement anormal et de la santé mentale fragile de la candidate démocrate :
Serait-elle atteinte de la maladie de Kuru, indice d’anthropophagie  ou simplement de psychopathie ? Quoiqu’il en soit, ça n’arrange pas son cas dans cette affaire.

Barack Obama :
Selon un des emails envoyés par Fred Burton (vice-président à Stratfor) trouvable sur Wikileaks, Obama aurait dépensé 65000 dollars pour faire venir par avion des Pizzas & des Hotdogs à la maison blanche lors d’une partie privée. La question qu’on peut se poser est : Pourquoi autant d’argent dépensé pour tous ces hotdogs et pizzas, alors que la cuisine de la maison blanche est au moins aussi raffinée que celle de l’Elysée ? Mais aussi combien de pizzas et de hotdogs peut-on avoir pour autant d’argent ??

 

 

Lors d’une émission culinaire, Obama était interviewé par un chef américain.
A la question : ‘‘Est-il acceptable de mettre du ketchup sur un hotdog ? ’’, Obama répondit :
‘‘Non, je veux dire que… Ce n’est pas acceptable passé l’âge de huit ans. ’’ ( ???)
Le lien d’Obama avec Comet Ping Pong : Hormis le fait que la pizzeria aie été le siège de parties privées pour aider Obama à assembler des fonds, et qu’Alefantis aie été le petit ami de David Brockqui a aidé à l’ascension politique d’Hillary et fait taire toute rumeur autour du Pizzagate grâce à son influence sur les médias de masse, ça n’explique pas qu’il aie été reçu au moins cinq fois à la maison blanche, dont une étrangement en même temps que Laura Silsby (mentionnée + haut). On peut d’ailleurs trouver sur le compte Reddit d’Alefantis cette photo plutôt cryptique d’Obama, jouant au ping-pong avec un enfant à la maison blanche :

 

 

L’ex président des Etats Unis a donc aussi travaillé étroitement avec John Podesta, communiqué avec Hillary via son email non sécurisé, et l’a ensuite protégée et soutenue.
Tous ces facteurs incriminant pointent vers la forte probabilité qu’il ait été au moins impliqué dans ce réseau… & il est vrai que quand on voit cette photo d’Obama à la maison blanche, avec cette petite fille sur les genoux, on ne peut que frémir :
Obama, range tes mains !

George Soros

Georges Soros
Membre du Comité des 300, et bras droit des Rothschilds (à la tête de ‘‘Rothschild Italia SpA’’ et membre du comité de la banque commerciale ‘‘NM Rothschild & Sons’’ à Londres,  son lien avec la France est réalisé par la Société Générale et son directeur, qui est notamment président de la direction d’Edmond de Rothschild et membre du conseil d’administration de Rothschild & Cie.), monsieur Soros est aussi très actif dans le chaos orchestré par toutes les révolutions de couleurs en Europe de l’Est et ailleurs, en finançant notamment Otpor et Move On, derrière les indignés et Anonymous (9).
Et il est aussi impliqué avec la pizzeria d’Alefantis puisqu’il est mentionné comme un grand donateur de l’American Bridge 21st Century PAC au travers duquel il a fait des versements montant jusqu’à 11000 dollars à la pizzeria Comet Ping Pong :

Par ailleurs, il a affirmé son soutien envers Hillary Clinton en finançant largement la marche des femmes anti-Trump, où on a pu retrouver par exemple Madonna, dont la symbolique utilisée dans tous ses shows montre clairement pour qui elle roule

Madonna dans sa personnification de Baphomet au Super Bowl.

 

Si on compile tous ces financements à la campagne pour Hillary Clinton ou la fondation Clinton, ça fait bien du beau monde derrière toute cette affaire, et le lien remonte directement aux Rothschild, qui nous avaient déjà habitués à leurs pratiques sataniques depuis des années :

Marie Hélène de Rothschild à son bal de 1972
Pièce centrale du repas : Vous noterez les représentations de bébés démembrés.
Déjà à l’époque les stars singeaient leurs maîtres : & oui, les ‘‘gentils’’ Beatles aussi.
Une des charmantes décorations pour le bal en 1972.
Spirit Cooking de Marina : Comme un goût de déjà vu (en plus gore) ?

 

Les preuves d’un réseau international de prostitution infantile pour l’élite

1) Les frères Podesta et la disparition de Madelaine Mc Cann au Portugal
Le lien le plus troublant avec les Podesta dans cette affaire de réseau de trafic et de rituels sataniques sur des enfants restent que les portraits-robot des suspects dans l’affaire Madeleine McCann correspondant parfaitement aux visages des frères Podesta jusqu’aux moindres détails (on y voit même le grain de beauté frontal de Tony) :

 

 

Selon le FBI, les frères Podesta étaient au Portugal le jour de la disparition de la petite Madeleine à seulement 500 mètres du lieu de disparition, dans la villa du petit fils pédophile de Sigmund Freud (10): Sir Clement Freud, soupçonné dans la disparition de la petite fille.
C’est le lien qui vient une fois encore prouver que ce réseau est international, et atteint les plus hautes sphères de plusieurs pays, car comme le pédophile en série et nécrophile Jimmy Saville en Angleterre, Clement Freud a été anobli par la Reine Elisabeth II.
…& comme par hasard on trouve aussi le portrait craché d’Anthony Weiner, déjà destitué en 2011 après des textos explicites à une mineure, et ami des Podesta, parmi les suspects.
La femme de Weiner, Huma Abedin, bras droit et visiblement amante secrète d’Hillary , bien que non impliquée directement avec Alefantis, aurait recueilli des informations Top secret grâce à elle, ce qui fait planer le spectre de la haute trahison pour Hillary, puisqu’Huma serait un agent secret pour l’Arabie Saoudite : Les emails d’Hillary nous éclairent sur ses crimes.

2) Le Pizzagate est sans aucun doute une porte ouverte vers toutes les affaires de pédophilie  et de satanisme d’élite qui ont été étouffées ou passées aux oubliettes grâce aux médias. Car pour revenir au culte des Finders (=trouveurs –d’enfants- en anglais) qui se trouve donc commodément à deux pas de la pizzeria au centre de ce réseau d’élite, pour ceux qui n’auront pas lu l’excellent article sur son lien avec la CIA plus haut, il a été prouvé par ailleurs que cette agence sensée gouvernementale répond en fait à des instances supérieures puisqu’elle aura tout fait pour appuyer la candidature de la criminelle Hillary Clinton, au dépend d’un Trump, qui bien que non parfait, a le mérite de vouloir dénoncer et incarcérer les membres de ces réseaux pédocriminels. Alors assistons-nous à un véritable coup d’état ? & si oui, qui est derrière et quel est son but ? C’est ce que nous verrons en dernier volet de cet article.
3) Les disparitions d’enfants : Aux États-Unis seulement, le FBI reporte le chiffre officiel exorbitant de 460 mille 699 enfants disparus pour la seule année 2015 !
Alors la France est-elle miraculeusement épargnée dans cette orgie d’enfants ?
En France, on parle de 50 mille, mais en y ôtant les fugues, les enlèvements parentaux, etc. il ne reste plus officiellement qu’un seul enfant disparu par an !!!!
On pourrait croire que oui selon ces chiffres, mais des affaires très sombres telles que celle d’Outreau qui a prouvée être une machination gouvernementale par de multiples journalistes, du réseau pédophile du Var (Amidlisa, dénoncée par une gendarmette anonyme dont on n’a plus entendu parler ensuite), de celui d’Angersd’Agen , d’Ardèche, ou de Nice, les affaires de l’école en bateau, mais aussi celles du Coral, ou des ballets roses qui remonte aux années 50, entre autres, nous démontrent que les chiffres sont simplement modifiés, ou que l’omerta sur ce sujet en France est encore plus importante qu’en Italie sur les activités de la mafia.
Pour ceux qui restent dubitatifs, la vision de l’émission ‘‘Viols d’enfants : La fin du silence’’ d’Elise Lucet, datant de 1999, devrait finir de les faire atterrir : Le témoignage d’un procureur en fin d’émission parlant de charniers d’enfants (au pluriel) près de Paris, déjà à l’époque…
Et si, vous avez suivi l’affaire du serial Killer Patrick Alègre à Toulouse, impliquant le maire et ensuite ministre Dominique Baudis, qui a été confirmée par les deux enfants du juge Roche impliqué lui aussi, ainsi que par des prostituées interviewées alors par Karl Zéro, qui a aussi reçu les confessions du serial killer sur le fait que ces meurtres étaient commandités, vous pouvez donner crédit à la thèse de David Mc Gowan, qui dans son livre ‘‘Programmed to Kill’’ étaie en détail l’idée que la majorité des serial killers sont en réalité employés par le gouvernement, après avoir été entrainés par un programme secret (initié par l’armée américaine) : Le Projet Phoenix destiné à en faire des tueurs de sang froid professionnels, mais aussi des procureurs d’enfants comme Saville, Dutroux, Dahmer, Henry Lee Lucas, et ici Alefantis (Qui dès le début de cette enquête m’a fait penser à Dexter, le ‘‘sympathique’’ serial killer  de la série à succès : Un hommage d’Hollywood ? *).
On pourrait aussi citer le tueur en série Emile Louis, du réseau pédophile de l’Yonne, qui bénéficiait aussi de relations hautes placées… Comme Henry Lucas qui parlait de son appartenance à un culte proche de l’Etat (Hand of Death) après son passage par l’Armée…

 

*Coïncidence ? Je ne pense pas… & je ne suis pas la seule d’ailleurs !
Après avoir lu le témoignage de cette gendarmette dénonçant le réseau du Var, nous savons que les orgies sont utilisées comme outils de chantage contre les politiciens, policiers, juristes, etc.… Cette arme semble très efficace, et remplace les affaires passées de chantage avec de simples prostituées, les mœurs des temps modernes ayant clairement régressés jusqu’aux plus bas des instincts : Le Lolita Express d’Epstein serait une opération de la CIA et du Mossad.
Compte tenu qui plus est, du fait que ce trafic génère actuellement plus d’argent que tous les autres, d’autant qu’il inclut celui du trafic d’organes pour disposer des corps après les meurtres filmés et vendus à prix d’or (snuff movies) destinés aux plus riches évidemment, on peut difficilement penser que ce trafic des plus lucratifs évite la France comme par miracle.

…& le reste de l’Europe ?

 

 

Quand on voit les affaires de réseaux internationaux  en Norvège, Suède, Espagne, Irlande, l’affaire Zandvoort qui parle de CDs contenant des dizaines de milliers de photos d’enfants abusés complètement ignorés par divers gouvernements (dont la France) bien que certains aient été reconnus par leurs parents, les dossiers X de l’affaire Dutroux qui révèle aussi un réseau pédo-satanique international, mais aussi l’affaire Mc Cann qui pointe vers le Portugal comme un centre d’intérêt pour les prédateurs pédophiles, on se rend compte que l’Europe n’est pas épargnée. Est-ce pour ça que son siège se trouve à Bruxelles, dans le pays de Dutroux ? Des photos de muraux dans la ville du centre politique et économique européen semblent bien y donner crédit :
C’est bien un enfant que vous voyez en train de se faire tuer, en plein Bruxelles !

Hollywood et les rituels sataniques : Un hommage aux élites ?

Dans le film ‘‘Hostel 2’’, il est intéressant de lire en crédit le nom de la comtesse Elisabeth (ou Erzsebeth) Bathory, dans le rôle de la femme de haut rang qui prend un bain de sang en saignant à mort une jeune étudiante au dessus d’elle (photo de gauche en bas).

 

Ce thème décliné d’ailleurs depuis peu sur un autre mural à Bruxelles (photo de droite), est tiré de l’histoire atroce de la comtesse sanglante qui avait fait plus de 600 victimes vierges (et donc au moins adolescentes) en son temps : Peut-on parler d’un hommage aux ‘‘maîtres’’ derrière la création de l’Europe ? Ca en a tout l’air.
A gauche une scène du film Hostel II et à droite le mural ‘‘artistique’’ à Bruxelles.
Il faut dire qu’avec son voisin Vlad l’empaleur (ancêtre de la famille royale anglaise, qui en est très fière d’ailleurs), elle a été à l’origine du mythe des vampires, qui semble tellement à la mode à Hollywood et dans la jet-set en général.
… Tellement à la mode d’ailleurs que certaines célébrités semblent utiliser cette méthode pour rester jeunes et belles, telles Lady Gaga qu’on a déjà vu aux Spirit Cooking de Marina (qui fait très jeune malgré son âge, 70 ans), et Kim Kardashian la femme de Kanye West :

 

 

 

 

 

 

Lady Gaga a été accusée de pratiquer la magie noire après que des femmes de ménage aient trouvée sa baignoire pleine de traces de sang dans un hôtel : Les leçons de Marina Abramovic ont été bien retenues par la superstar.
Comme la photo en début de cet article l’illustre parfaitement, les rituels du type ‘‘Eyes Wide Shut’’ sont monnaie courante dans l’élite. Est-ce la raison pour laquelle Stanley Kubrick a rencontré sa mort (10) juste après ce dernier film cryptique, qu’il n’aura pas même eu le temps d’éditer ? Sachant qu’il ne laissait rien au hasard, on pourra noter que sa scène d’orgie satanique pour l’élite fut filmée dans un château Rothschild.
Le château de Mentmore Towers en GB : Un indice ?

Ce site rappelle d’ailleurs celui du Château des Amerois (introuvable sur Google) surnommé la mère des Ténèbres, qui a été cité par de nombreuses victimes de réseau, dont Regina Louf, dans lequel est supposé y avoir au moins un sacrifice d’enfant tous les jours.
Ce lieu mystérieux, dont le propriétaire est de la famille Solvay (leader mondial de l’industrie chimique), est continuellement gardé et entretenu, bien que personne n’y habite. Comme le tristement célèbre Bohemian Grove, personne n’a pu y rentrer sans faire partie des invités, et il est absolument impossible de le tracer sur Google où l’on ne trouve qu’un lac à ce nom.
Ce lieu très reclus serait le théâtre de chasses à l’enfant et tortures médiévales sur des enfants, faisant notamment parties d’orphelinats ou de la source continuelle des sans papiers, souvent non réclamés par la famille, comme l’ont affirmé nombre victimes depuis sorties de l’ombre, avec des témoignages concordants sur l’identité des participants, allant jusqu’à des rois.
Les portes ouvertes sur l’Europe pour tous les migrants récemment, l’ont-elles aussi été délibérément pour augmenter le nombre de ces potentielles victimes ? Vu qui sont les décideurs au pouvoir et leurs activités macabres, on peut se poser en effet la question.

Château des Amerois, la ‘‘Mère des Ténèbres’’ : Tout un programme.
Car bien que l’affaire du Pizzagate n’inclue que des membres de la gauche alors au pouvoir, cet exposé nous prouve sans l’ombre d’un doute que ce genre de pratiques sataniques dépasse le cadre de simples partis politiques. Il suffit de chercher les détails de ces affaires en France, en Europe, en Australie et aux Etats Unis, pour s’apercevoir que toutes les tendances politiques au monde ont été incriminées, soit directement, soit en les couvrant :
Pour preuve le Scandale de Franklin au Nebraska, où cette fois c’était les Républicains qui étaient impliqués, et celui du réseau de la maternelle Mc Martin, largement discrédité par les médias et le gouvernement en place (dont les présidents Reagan et Bush senior, tous deux mentionnés dans le livre de Cathy O’Brian comme étant des pédophiles sadiques et utilisateurs d’esclaves sexuels), malgré les traces de tunnels trouvés par une enquête indépendante dirigée par les parents des victimes, et les multiples preuves d’abus sexuels sur ces tout petits prostitués dans ce qui semble être un autre réseau.

Réseaux nationaux ou réseau mondial ? Et qui est donc derrière le Pizzagate ?

Comme je l’ai dit précédemment, on pourrait crier ‘‘Hourra’’ après l’élection d’un Trump qui semble vouloir libérer les enfants esclaves sexuels de son pays, à défaut d’être moins raciste ou sexiste. …Mais voyant que son coup d’éclat correspond à l’agenda d’Israël, on peut encore se questionner sur qui l’a financé et institué, et ça ne peut être que les plus puissants de cette cabale : Début janvier de cette année, nous avons appris avec stupeur que Netanyahu déclassifie 400000 documents pour dénoncer les pédophiles haut placés de Washington.
Il est clair que ces informations proviennent du Mossad qui a accès à ces infos par le biais d’autres agences des services secrets de presque tous les pays, ce qui lui permet de relâcher ces bombes hautement incriminantes pour le gouvernement d’Obama et des Clintons.
Mais au vu de ce que l’on a vu auparavant, on peut se demander pourquoi tomber aussi rudement sur une politique de gauche, alors que la droite est toute autant impliquée ?
Le but est-il d’implémenter un gouvernement totalitaire au pouvoir, comme modèle pour tous les autres pays ?

Mais alors pourquoi ?

Beaucoup ont pensé que c’était en vue d’une restriction du droit de parole donné au peuple via internet, et même si c’est certainement le cas, il semble que la plupart soient passés à côté de l’essentiel, car la restriction de libertés individuelles n’est qu’un aspect de ce que tous ces gouvernements nous annoncent comme inéluctable depuis au moins des décennies :
Un Nouvel Ordre Mondial, qui inclut un gouvernement mondial -dont les États-Unis, la Russie (qui n’est qu’une combinaison de plusieurs pays aussi) et maintenant l’Union Européenne n’en sont que les prémisses-, une économie mondiale et une religion mondiale.
Alors c’est quoi au juste le Nouvel ordre Mondial ?
Et bien c’est plutôt simple pour les amateurs d’histoire et de littérature :
Intéressez-vous de près à la Rome Antique, ses mœurs décadentes, ses jeux du cirque (avec morts réels, comme dans les Hunger Games), sa démocratisation de l’inceste, l’esclavage, des rituels sexuels et sacrificiels sanglants, et de la prostitution généralisée, notamment pédophile, en plus d’une vénération totale et obligatoire du gouvernement, et vous pourrez vous faire une petite idée des Mille ans de prospérité prônée par ces malades mentaux qui nous dirigent. …Evidemment, les progrès scientifiques aidant, tout ça avec des aménagements dus à notre époque très High-tech (ça promet, mais il suffit de regarder n’importe quelle vidéo à la mode pour s’en convaincre, sinon lisez ‘‘Le Meilleur des Mondes’’ prophétique d’Aldoux Huxley).
Mais pour ceux qui veulent aller jusqu’au bout de ce que cette enquête révèle, il faut savoir Qui tire les ficelles derrière toute cette manipulation :
Sachant que l’Histoire est écrite par les vainqueurs, qui sont en l’occurrence les ancêtres de ceux qui nous gouvernent toujours actuellement, il faut comprendre les indices qui ont été semés pour nous dans certains textes dont la Bible, pour réaliser à qui exactement nous avons affaire. Evidemment ces indices ont été détournés de toutes les manières possibles, mais afin de nous asservir totalement, les instigateurs de cette phénoménale conspiration devaient quand même respecter le principe du libre arbitre, et c’est donc pour ça que ces indications, une fois toutes reliées entre elles, peuvent nous dire exactement ce qui nous pend au nez, comment, et qui l’a si longuement préparée pour nous. C’est là que la boucle est bouclée :
Car pour comprendre le NOM, il faut connaître les liens entre la CIA, derrière les Clinton, le Mossad visiblement derrière Trump, et ce membre éminent du pouvoir qu’on oublie trop souvent : Le Vatican, qui avec sa cohorte de Jésuites jusqu’au Pape lui-même maintenant se proclame ouvertement au Pouvoir, de politiciens et autres puissants pédophiles membres de l’Opus Deï ou des chevaliers de l’Ordre de Malte (comme la Reine d’Angleterre et toutes les royautés au monde) possède le monde, avec la complicité des banquiers internationaux.

Toutes les routes mènent à Rome

 

Car pour ceux qui n’auraient pas suivis, il est intéressant que l’Eglise catholique Romaine, après l’avènement de Jésus, se soit installée à Rome la païenne qui l’a quand même fait crucifier, même si c’était avec l’accord des Rabbins juifs qui se retrouvent toujours pointés du doigt 2000 ans après, sans jamais qu’on ne trouve étrange que les premiers papes soient des romains puissants, descendants des pharaons ptolémaïques (càd Grecs, que les romains ont toujours admiré et auxquels ils sont toujours liés tant culturellement que cultuellement), comme l’Empereur Constantin, qui a officiellement christianisé Rome.
Que Jésus aie existé ou non, tout est-il que son image et son message ont été pervertis depuis au moins le concile de Nicée. D’ailleurs le terme Amen vient du dieu solaire Amon-Ra.
Est-ce pour ça qu’on trouve non seulement un obélisque au centre du Vatican, ou que des symboles Assyro-Babyloniens et égyptiens se retrouvent partout dans le monde catholique ?
L’empire Romain est ainsi devenu l’Empire ‘‘Sacré’’ Romain!
Le lien entre des prêtres catholiques et le Pizzagate a clairement été fait de toutes manières*, sans compter les centaines de milliers de cas de crimes pédophiles dans le monde par des membres du clergé de l’Eglise catholique Romaine depuis les années 50, couverts par divers pape pour près de 4 milliards de dollars, jusqu’au Pape François, comme nous l’avons vu en début d’article, qui avait déjà parlé d’excommunier tous ceux qui ferait fuiter les scandales pédos du Vatican, & qui a personnellement commissionné une contre enquête pour dédouaner un des prêtres pédophiles argentins avant d’être Pape.
Alors quand on sait, grâce à l’enquête poussée menée par l’équipe d’Elise Lucet qu’il existe une véritable politique mondial de déplacement des prêtres pédophiles dans d’autres paroisses, sans sanction ni même prévenir les nouveaux paroissiens, on se demande si ce laxisme n’est pas plutôt le signe d’un réseau international de protection de ces criminels voire bien pire, alors que notre bon Pape François lui-même a répondu aux parents d’une jeune fille disparue au Vatican depuis des décennies que ‘‘elle était au Paradis’’. La question est alors : Qu’est-ce qui lui permet au juste de l’affirmer aussi cruellement, à une famille qui espère toujours la revoir en vie ? La parole de Dieu peut-être ? Si oui, je voudrais bien savoir QUEL DIEU au juste ?? Quoiqu’il en soit, même la Bible décrit la putain de Babylone comme étant le Vatican…  Dont l’âge de consentement sexuel est longtemps resté à 12 ANS !!!
Quand on voit cette photo tirée de la messe de Noël de cette année, on comprend mieux pourquoi.

 

 

Il n’y avait pas d’autres endroits où embrasser le petit Jésus, sérieusement ?
L’excellente émission de Cash Investigation nous apprend que le Vatican refuse de donner des indications sur le nombre exact de religieux pédophiles en leur sein à l’ONU, ce qui ne veut dire qu’une chose : Le Vatican est au pouvoir, au dessus des nations, la tête de la Bête. C’est donc bien le Vatican, le Pape, sa cohorte de Jésuites sorciers et autres cultes type Opus Dei qui est à la tête de ce monde aux pratiques pédophiles, cannibales et sataniques.
*Autres liens prouvant les liens entre le Vatican et son lien avec le Pizzagate: https://www.youtube.com/watch?v=XIbfoGtjXS4 ; PizzaGate: Le Scandale du garçon prostitué secoue le Vatican: https://www.youtube.com/watch?v=VFAsvPzVPQA ; http://www.lenversdudecor.org/Le-Pape-emerite-le-Pape-saint-et-l-ami-pedophile.html
Pour en revenir à l’argumentation du pourquoi toute cette affaire du Pizzagate a été rendue publique jusqu’à laisser appointer un président en faveur d’un nettoyage profond du système politique aux US, on pourrait à juste raison penser que ce n’est que de la poudre aux yeux, mais c’est sans compter le désir affiché par notre élite depuis des décennies au bas mot pour ce Nouvel Ordre Mondial, qui ressemble bien plus à la perpétuation de l’empire romain.
& Pour ce faire, quoi de plus facile que d’abord dégoûter les peuples de leur gouvernement, leur économie et leur religion, afin d’en changer simplement les noms et la forme, pour les présenter au bon peuple comme la solution à toutes leurs misères sous la forme d’un Nouvel Age de bonheur et de Paix universelle, dans un monde sans frontières ni différences ?
… Ni bien sûr d’éthique ni de Dieu autre que le ‘‘fait ce qu’il te plait’’ d’Aleister Crowley.
Mais c’est là où le bât blesse. Car beaucoup de chercheurs avant moi ont appris que pour arriver à cette ère de paix et de prospérité sur terre, il faudrait d’abord passer par les tribulations de la Bible… & comme fait exprès, on peut trouver sur les pierres-guides de Géorgie aux US, comme tout premier commandement du NOM, la phrase qui suit :
La célèbre Georgia Guidestone
‘‘Maintenez l’humanité sous 500000000 en équilibre perpétuel avec la nature’’
Comme c’est écolo ! N’oubliez jamais qu’Hitler était végétarien.
Considérant que nous sommes actuellement au moins 8 milliards d’êtres humains, si nous retranchons 500 millions, ça représente la mort de 7 milliards 500 millions de gens pour atteindre cet âge de prospérité tant attendue par notre élite ! Un génocide de type mondial !
Si vous pensez sérieusement après cet exposé, que nos élites hésiteront à sacrifier des pions même hauts placés pour arriver à leurs fins, je vous laisse à votre monde illusoire et votre abonnement au monde des Bisounours. Mais vous serez prévenus : Plus dure sera la chute.
Notre seule possibilité d’action réelle est le boycott de ce système en entier, tout en relayant au maximum les découvertes faites par tous les chercheurs anonymes qui auront passés des années à la recherche de la vérité cachée derrière ce système destructeur et corrompu.
Car un public averti en vaudra toujours au moins deux, et il ne doit jamais oublier son atout essentiel : Ce système vit et fructifie chaque jour grâce à nous, et ces tyrans souvent cachés vivent sur notre sueur, notre sang et nos larmes. Qu’est-ce qui nous oblige d’y adhérer ? Simplement l’illusion que nous en faisons partie, alors que nous en sommes les fondements.
Sans l’énergie combinée de nos croyances, dogmes et notre travail, ce système pervers basé sur une hiérarchie factice s’écroulera. A nous de faire en sorte qu’il y ait un avenir tout court.
Pour conclure je vous laisse avec cette vidéo, qui explique que celui qui est rentré dans Comet Ping Pong pour ‘‘tirer dans le tas’’, jouait déjà ce rôle DANS UN FILM QUI S’APPELAIT ‘‘SOMETHING ABOUT PIZZA’’, puisqu’il est acteur professionnel : https://www.youtube.com/watch?v=wPt1z1ipbGE&list=PLUe-RMuIGEhWpVgEBWmH5-5yfesCW3ZZ7&index=27

Les dangers d’enquêter en profondeur sur le Pizzagate

Vu le nombre de disparitions, de menaces et de morts autour du Pizzagate, on peut recommander la prudence aux enquêteurs futurs. Ces liens nous le démontrent :
Les indices d’un réseau d’élite sont tellement évidents qu’un journaliste en a parlé publiquement dans une émission de télé sur Fox News… Sa disparition des chaînes de télé américaine pointe vers des pressions sur les rares y portant crédit :
Vidéo (en anglais) sur le musée Pegasus, enlevée par l’auteur à cause de menaces d’Alefantis : https://www.youtube.com/watch?v=EZQxYQ49p0U
Les hommes qui en savaient trop sur le Pizzagate : https://www.youtube.com/watch?time_continue=885&v=5cdwReKyqCc
What is going on with the PIZZAGATE investigators? (Qu’est-ce qui se passé avec les enquêteurs du PIZZAGATE ?) : https://www.youtube.com/watch?v=yUt6ggbnRrQ
IMPORTANT Message to EVERYONE investigating #Pizzagate PROCEED WITH CAUTION (Message Important pour tout ceux investigant le Pizzagate: Faites Attention):
La faction alors au pouvoir a clairement utilisé jusqu’au meurtre pour couvrir les rumeurs : Update – Monica Petersen Investigating Clinton’s, Found Dead In Haiti – Rumors Report Suicide (Monica Petersen a été trouvée morte à Haïti alors qu’elle enquêtait sur les Clinton) :

Notes

(1) Les opérations sous faux drapeaux et leur lien avec les Rothschild : http://lesrubriquesdedanick.blogspot.fr/2017/03/lempreinte-des-rothschild-sur-charlie.html
(2) Le Portugal est devenu un véritable paradis pour pédophiles en Europe selon les dernières études sur le sujet : http://fr.newsmonkey.be/article/3410 .
Il est aussi intéressant de noter que ‘‘la Bête’’ fait référence au diable dans la Bible.
(3) ‘‘Boum Boum’’ est un terme utilisé par des prostituées dans des pays comme la Thaïlande, les Philippines ou le Vietnam pour décrire l’acte sexuel.
(4) Jeffrey Dahmer était probablement lié à un réseau pédophile selon l’auteur de ‘‘Programmed to Kill’’ Dave Mc Gowan (par ailleurs récemment décédé) : Son appartement était truffé de caméras cachées dont on n’a jamais retrouvé les films (comme Dutroux ?). Comme la plupart des serials killers américains,il  a été enrôlé dans l’armée et semble avoir subi un programme de contrôle mental appelé Opération Phoenix, avant d’être relâché dans le civil avec de sérieux troubles psychiatriques, et un agenda bien défini : Comme Henry Lee Lucas (qui s’en est venté) et son petit ami Co-serial killer, ou Charles Manson, mais aussi des dizaines d’autres serials killers, il servait apparemment d’assassin et de fournisseur d’enfants pour un réseau d’élite, sous le couvert de meurtres de maniaque isolé, thèse largement répandue par l’Establishment au travers des médias et d’Hollywood à la solde de l’élite.
(5) Selon Wikipedia ‘‘Hostel chapitre II’’ met davantage l’accent sur la psychologie des tueurs et non celle des victimes : On y rencontre un riche homme d’affaires, excité à l’idée de commettre son tout premier meurtre, et un de ses amis, qui s’est vu offrir cette ‘‘activité’’ en cadeau d’anniversaire. Ils choisissent leur victime grâce à un système de vente aux enchères (véridique, ndlr).
(6) ‘‘Battle Royale’’ est un film japonais dans lequel une classe de 3ème tirée au sort, est kidnappée dans une île retirée, et contrainte à s’entretuer jusqu’au dernier. Le film (en plus vicieux) fait référence au film des années 30 : ‘‘Les chasses du comte Zaroff’’ qui décrivait des chasses à l’homme sur l’île d’un aristocrate russe (propagande oblige)… et préfigure les ‘‘Hunger Games’’ bien plus édulcorés (quoiqu’on y tue une petite fille quand même !).
(7) Debbie Harry, chanteuse du groupe mondialement connu Blondie, avait déjà montré son intérêt pour les snuff movies dès 1983, en jouant le rôle d’une journaliste qui accepte d’être torturée et tuée dans une production sadomasochiste filmée aux US, dans le film Vidéodrome de Cronenberg.
(8) Toute l’élite pratiquant le satanisme Crowleyien (moderne) se base sur des mythes égyptiens, d’où l’utilisation compulsive de la pyramide (comme sur le billet d’un dollar), l’obélisque que l’on peut trouver dans tous les centres du pouvoir en occident (symbole du sexe d’Osiris, frère et mari d’Isis & père d’Horus, issu d’un rituel nécrophile et incestueux), ainsi que de l’œil d’Horus qui est continuellement représenté par des vedettes de l’industrie de la musique, du sport et du cinéma.
Notre culture et nos religions sont parsemées de symboles ésotériques Babylo-égyptiens.
Les loges Franc-maçonnes s’inspirant de la culture templières, elles ont empruntées ces références égyptiennes à leur maître (le Vatican, qui les a commandité et financé), qu’elles font revivre lors de leurs rituels morbides. On se doit de noter parallèlement que les jésuites remplacèrent l’ordre guerrier et luciférien des Templiers, après leur dissolution officielle par le Vatican, ainsi que l’ordre des ‘‘Alumbrados’’en Espagne où s’étaient réfugiés certains Templiers. Cet ordre, commandité par le pape Borgia hautement corrompu et décadent, est entièrement à la solde du Pape, des familles papales romaines et des royautés noires derrière le Vatican. Il n’a pas d’évêque ou de cardinal mais un général, le Pape Noir, qui dirige les hordes d’universités où sont formés les membres les plus éminents de notre société. Le plus grand observatoire sur terre, dont le nom est Lucifer, est une des multiples possessions de l’Ordre, révélant qui en vérité est vénéré par nos puissants.
(9) L’implication de Soros et des Rothschild dans les révolutions de couleurs et les indignés : http://lesrubriquesdedanick.blogspot.fr/2017/03/les-anonymous-les-indignes-occupy-wall.html
(10) Clement est le petit fils de Sigmund Freud, le célèbre créateur du complexe d’Œdipe, qui reporta pour toujours toute la faute sur les enfants qui ‘‘désireraient leurs parents’’ et initieraient donc l’inceste (selon celui dont il aurait été accusé par sa fille). Précurseur de la défense des prédateurs incestueux, aurait-il inspiré les créateurs des faux souvenirs, Carl Underwager et le couple Freydqui ont créé la Fondation du Syndrome des Faux Souvenirs suite aux accusations d’inceste de leurs propres enfants ? Tout est-il que leur lien avec la CIA est prouvé, tout comme dans la protection autour du Pizzagate.
Voici un lien qui devrait expliquer le fonctionnement d’une victime d’inceste et de pédophilie, qui explique comment une victime d’abus sexuels peut  ‘‘oublier’’ ces abus pendant des décennies : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1090363-violee-a-5-ans-elle-s-en-souvient-a-37-en-cas-de-terreur-le-cerveau-peut-disjoncter.html
(11) Stanley Kubrick, après avoir approché de très près l’élite, et travaillé pour eux (comme le héro de EWS), semble avoir passé sa carrière cinématographique à dénoncer en filigrane leurs activités criminelles dans tous ses films, de la pédophilie de Lolita au contrôle mental d’ Orange Mécanique, Full Metal Jacket ou Eyes Wide Shut, qui sera allé jusqu’à dénoncer leurs rituels ésotérico-sexuels.
Son dernier film aura poussé le bouchon trop loin, car il mourut juste après avoir montré son premier montage, jamais présenté au public, aux pontes d’Hollywood qui le distribuaient. Il était alors en pleine forme selon sa femme… Tout est-il que la version qu’on nous a permis de visionner aurait plus de 40 minutes en moins selon certaines sources confidentielles.

Autres liens pour pousser plus loin l’enquête

#PizzaGate : Vérification des faits (VOSTFR) | Activez les sous-titres ! :
#PIZZA GATE – Pédophilie – La BBC Complice ? – Voix Off Française – SGT Report Mini-Doc : https://www.youtube.com/watch?v=ATT4V05ETkM
Le réseau pédophile des Clinton : https://www.youtube.com/watch?v=q0NECKLELi4
#PizzaGate, l’affaire pizza : élites et pédophilie (EN/FR) : https://www.youtube.com/watch?v=ggH7AuWLhnk
#PEDOGATE : Les Pédophiles Enfin Pourchassés ?? – Voix Off Française – SGT Report :

Informations et vidéos essentielles en anglais

Pizza Gate Expose’- A Who’s Who – Podestas, Weiner, Clintons, Obama & More:
EX CIA ROBERT STEELE INTERVIEW #PIZZGATE & TRUMP”S PATH TO GREATNESS:
PizzaGate EXPOSED – Wikileaks PROVE Illuminati Trafficking is REAL (#Pizzagate):
Wikileaks Julian Assange Pizzagate 70 Pedo Politician Bust is a BUST Disinformation:

 

 


[2] Un système de Ponzi est un montage financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements des clients essentiellement par les fonds procurés par les nouveaux entrants. Si l’escroquerie n’est pas découverte, elle apparaît au grand jour au moment où elle s’écroule, c’est-à-dire quand les sommes procurées par les nouveaux entrants ne suffisent plus à couvrir les rémunérations des clients. L’affaire la plus du système de Ponzi est celle de l’homme d’affaires juif américain Bernard Madoff. Il a créé un système de Ponzi qui a fonctionné pendant 48 ans, de 1960 à la crise financière de 2008. C’était un gérant de hedge fund qui promettait des retours sur investissements relativement élevés, de l’ordre de 8 à 12 % par an. L’utilisation de clients réputés, des postes élevés dans l’administration, l’assuraient d’un prestige et d’une protection importants. Lorsque de nombreux clients souhaitèrent retirer leurs avoirs de sa société d’investissement lors de la crise financière de 2008, ils se rendirent compte que les caisses étaient vides et qu’ils avaient perdu tout leur argent. Avant son arrestation, Bernard Madoff gérait officiellement 17 milliards dedollars.

Des investisseurs (particuliers, institutionnels, hedge funds, fondations, banques privées…) vont déposer 65.000 plaintes. Bernard Lawrence Madoff sera condamné le 29 juin à 150 années de prison. 
Sa seule grossière erreur est de ne pas avoir  fui à temps en Israël, le sanctuaire des malfrats juifs. Epstein, lui se croyait intouchable, protégé par le lobby juif, par la CIA/Mossad, par la Maison Blanche (famille du crime Kushner) et par Wall Street. Son arrestation prouve que l’Amérique n’est pas totalement aux mains des juifs. Il reste encore quelques « patriotes » qui résistent.

Imaginons le futur à partir de 100 voir 1,000 ans vers l’infini du temps… et de l’espace

Le futur est difficile à prévoir en ce qui concerne les événements et évolutions dans les domaines sociaux, culturels, ou politiques. Mais dans d’autres domaines, il existe des futurs absolument certains ou au moins très probables, même en se projetant très loin dans le temps.

Voici donc le futur tel qu’on sait qu’il sera, dans 1000 ans et bien au-delà, jusque dans 100 millions de milliards d’années…

Pour commencer:d’ici 120 ans maximum,les événements climatiques extrêmes vont se multiplier,la calotte glaciaire antartique va continuer à fondre,plus de 50 % de la biodiversité aura disparue si le Nouvel Ordre Mondial et le néolibéralisme continuent de polluer la Terre,sans retenue.

On peut imaginer  qu’une partie importante de l’humanité sera menacée dans sa survie.

Une nouvelle éruption du supervolcan de Yellowstone est à prévoir.

 

+1000 ans
– Si la civilisation disparait, la plupart des buildings, ponts et barrages existants se seront effondrés.
– Du fait de l’évolution rapide des langages, pas un seul des mots utilisés aujourd’hui n’aura survécu.
– L’étoile Gamma Cephei remplace l’étoile polaire pour indiquer le nord.
– 29% du dioxyde de carbone rejeté avant 2100 est toujours là.

+2000 ans
– La glace du Groenland aura complètement fondu en cas de réchauffement climatique extrême (+8%). Le niveau des mers est monté de 6 mètres.

+2372 ans
– Retour de la comète Hale-Bopp (précédent passage en 1997, passage suivant en 4385)

+3200 ans
– L’étoile Iota Cephei devient l’étoile de référence pour indiquer le nord.

+5125 ans
– Nouvelle fin des grands cycles du calendrier Maya.

+10.000 ans
– 14% du dioxyde de carbone est toujours là.

+13.000 ans
– Les pôles magnétiques de la Terre s’inversent.

+18.846 ans
– Les calendriers grégorien et musulman coïncident et indiquent la même année: 20.860


L’explosion du réacteur de Tchernobil,en 1986.

+20.000 ans
– La zone de Tchernobyl est enfin sans danger.

Autre aperçu de l’explosion.
Une lave radioactive s,échappe du coeur de la centrale en fusion…surnommée « Le Pied d’Éléphant ».
C’est l’endroit le plus radioactif de la planète.

+25.000 ans

À gauche le message envoyé en 1974 et à droite,ce qui semble être une réponse reçue récemment.

– Le message envoyé par le radiotélescope d’Arecibo le 16 novembre 1974 atteint l’amas globulaire M13 à l’autre bout de la galaxie.

+50.000 ans
– Une éventuelle réponse au message d’Arecibo peut parvenir à la Terre.
– La glace du Groenland aura complètement fondu en cas de réchauffement climatique modéré (+2%).
– Disparition des chutes du Niagara du fait de l’érosion.

+100.000 ans
– Le titane de votre MacBook commence à se corroder.
– Les étoiles du ciel nocturne n’ont plus les mêmes positions du fait du déplacement du système solaire dans la galaxie. Les constellations que nous connaissons aujourd’hui n’existent plus.
– Une catastrophe globale causée par un supervolcan ou un astéroïde aura probablement eu lieu.
– L’étoile hypergéante rouge VY Canis Majoris (à 4890 années-lumière, une des plus grandes étoiles connues avec un rayon estimé entre 600 et 2100 fois celui du Soleil) aura probablement explosé en hypernova.


+296.000 ans
La sonde Voyager 2 passe à 4,7 années-lumières de l’étoile Sirius.


+500.000 ans
– La Terre aura probablement été frappée par un astéroïde massif (de 1 km ou plus).
Le plutonium produit par les réacteurs nucléaires actuels ne sera plus radioactif.
– Date limite à laquelle nous pouvons nous attendre à un nouvel âge glaciaire après avoir relâché le CO2 de l’ensemble des combustibles fossiles.

 

+1 million d’années
– Explosion de Bételgeuse en supernova. L’étoile devient tellement lumineuse qu’elle est visible en plein jour.
– Les structures massives de pierres comme la pyramide de Kheops ou les sculptures du mont Rushmore existent encore. Tout le reste a disparu.
– Le verre produit à notre époque est enfin dégradé.

+ 1.450.000 ans
– L’étoile Gliese 710 passe à 1,1 année-lumière du Soleil, suffisamment près pour perturber le nuage de Oort et précipiter des dizaines de comètes vers l’intérieur du système solaire.


+4 millions d’années
La sonde Pioneer 11 passe dans le système de Lambda Aquilae à 125 années-lumière de la Terre.

La plaque emportée par la sonde va-t-elle tomber dans des mains extraterrestres?


+5 millions d’années
Extinction des hommes du fait de la disparition du chromosome Y. La procréation humaine naturelle devient impossible.

+7,2 millions d’années
– L’érosion a effacé les statues du Mont Rushmore.

+10 millions d’années
– Le système binaire T Pyxidis situé à 3260 années-lumière explose en nova.

+50 millions d’années
– La Méditerranée n’existe plus, la dérive des continents ayant fait se rejoindre l’Afrique et l’Europe.
– Le continent Antarctique est remonté vers le nord et n’est plus recouvert de glace, faisant monter le niveau des mers de 75 mètres.
– L’ensemble de la galaxie aura eu le temps d’être colonisée, même en voyageant à des vitesses sub-luminiques.

+60 millions d’années
– L’orbite de la Terre devient imprévisible. Les effets de la gravitation sur de longues périodes rendent les orbites chaotiques et impossibles à prévoir.

+150 millions d’années
– L’océan Atlantique rétrécit, l’Amérique et l’Afrique se rapprochant à nouveau.

+240 millions d’années
– Le Soleil a accompli un tour complet de la galaxie par rapport à sa position actuelle.Ce qui  a exposé la Terre  à recevoir une seconde fois  l’énergie du centre de la galaxie.

 

+250 millions d’années
– Tous les continents sont à nouveau réunis en un continent unique.

+600 millions d’années
– L’éclipse totale de Soleil devient impossible, l’augmentation constante de l’éloignement de la Lune l’ayant rendu trop petite vue de la Terre.
– La photosynthèse de type C3 (l’un des 3 types de photosynthèse) n’est plus possible. Disparition de 99% de l’ensemble des espèces.

+800 millions d’années
– La photosynthèse C4 n’est plus possible. Fin des formes de vie multicellulaires.

+1 milliard d’années
– La luminosité du Soleil a augmenté de 10%, la température moyenne à la surface de la Terre atteint 47°, les océans s’évaporent. Des poches d’eau pourront encore exister aux pôles, permettant l’existence de formes de vie élémentaires.

+1,3 milliards d’années
– Fin des cellules à noyau (eukaryotes). Seules les cellules sans noyau (prokaryotes) survivent encore.

+2,3 milliards d’années
– Disparition du champ magnétique terrestre, la rotation du fer dans le noyau de la Terre ayant cessé. Il n’existe plus de protection contre les radiations solaires.

 

+2,8 milliards d’années
– Fin de la vie sur Terre. La température de surface atteint 147°.

+3,5 milliards d’années
– Les conditions à la surface de la Terre ressemblent à celles de Vénus.

 

+4 milliards d’années
– Collision entre notre galaxie et celle d’Andromède qui ne forment progressivement plus qu’une.

+5,4 milliards d’années
– Le Soleil a épuisé ses réserves d’hydrogène et devient une géante rouge.

+7,9 milliards d’années
– Le Soleil atteint son diamètre maximum, 256 fois plus grand qu’aujourd’hui, absorbant Mercure Vénus et la Terre.

+8 milliards d’années
– Le Soleil devient une naine blanche faisant environ 54% de sa masse actuelle.

+14,4 milliards d’années
– Le Soleil devient une naine brune. Sa température et sa luminosité s’effondrent, le rendant invisible à l’oeil nu pour un humain qui existerait encore à une distance équivalente à celle avec laquelle nous le regardons aujourd’hui.

+100 milliards d’années
– Toutes les galaxies du Groupe Local commencent à fusionner. Le processus peut prendre 1000 milliards d’années.

+150 milliards d’années
– Le rayonnement rémanent du Big Bang s’est refroidi, passant des -270° actuels au zéro absolu, le rendant indétectable avec les technologies connues.

+1000 milliards d’années
– Fin de la formation des étoiles d’après les prévisions les plus basses, les nuages de gaz nécessaires à leur formation ayant disparu des galaxies.

+1.100 milliards d’années
– Les galaxies du Groupe Local ont fini de fusionner.

+100.000 milliards d’années
– Fin de la formation des étoiles d’après les prévisions les plus hautes.

 

 

+110.000 milliards d’années
– Toutes les étoiles ont épuisé leur carburant. Il ne subsiste que des naines blanches ou brunes, des étoiles à neutrons et des trous noirs.

+1 million de milliards d’années à +100 millions de milliards d’années
(100.000.000.000.000.000 ans)
– L’univers est un vaste espace de désolation, rendu de plus en plus sombre par des sources de lumière de plus en plus rares et de plus en plus faibles.

 

 

 

Il y a 50 ans,le meurtre de Sharon Tate remet le mouvement du Peace and Love en question

Guide touristique spécialisé dans les morts célèbres à Hollywood, Scott Michaels connaît bien la passion de l’Amérique pour les faits divers macabres. Mais il avoue être surpris de la fascination qu’exerce encore 50 ans plus tard le meurtre de Sharon Tate aux mains des adeptes de Charles Manson.

Sharon Tate

C’est vraiment sans précédent. Je n’ai jamais vu un tel intérêt, assure-t-il à l’AFP dans le musée qu’il a créé à Los Angeles, baptisé Chers disparus.

J’organise des visites supplémentaires, deux à trois en plus chaque semaine, c’est dingue, poursuit-il.

 

Ces visites mènent les touristes jusqu’à Cielo Drive, route sinueuse noyée dans la végétation qui surplombe les quartiers chics de Beverly Hills. C’est là que Sharon Tate, épouse du réalisateur Roman Polanski, a été poignardée à mort aux premières heures du 9 août 1969. La comédienne avait seulement 26 ans et était enceinte de huit mois et demi.

Sharon tate encore

 

Les recherches de Tarantino

L’an dernier, l’un des clients de Scott Michaels n’était autre que le réalisateur Quentin Tarantino, alors en pleine recherche documentaire pour son film Il était une fois à Hollywood (Once Upon a Time in Hollywood), qui utilise comme toile de fond le meurtre de Sharon Tate et de quatre autres victimes dans la demeure de Cielo Drive.

Ces crimes sanglants avaient littéralement terrorisé Hollywood à l’époque, et fait la Une des journaux du monde entier.

Charles Manson, qui a paru à son procès comme un gourou halluciné et toxicomane doté d’un effroyable pouvoir de persuasion, avait ordonné à ses adeptes de commettre des meurtres dans des quartiers chics peuplés par des personnes blanches, dans l’espoir de déclencher un conflit racial aux États-Unis.

C’est avec ces instructions que les disciples de Manson, un homme et trois femmes, avaient pénétré dans la maison occupée par Sharon Tate.

Sharon Tate jouée par Margot Robbie

L’actrice est jouée dans le film de Tarantino par Margot Robbie, qui campe une jeune femme enjouée et innocente, un portrait qui n’a fait que renforcer l’intérêt du public pour cette tragédie.

Sharon était magnifique […] Elle est devenue cette sorte de symbole du bien absolu, tandis que Manson incarne l’exact opposé, estime M. Michaels, qui figure au générique d’Il était une fois à Hollywood en tant que conseiller technique.

Margot Robbie joue le rôle de Sharon Tate dans le film «Il était une fois à Hollywood»
Margot Robbie joue le rôle de Sharon Tate dans le nouveau film « Il était une fois à Hollywood ».

 

Charles Manson est mort dans une prison californienne en 2017, mais son héritage sanglant lui a survécu.

la famille Manson

D’après les témoignages, Sharon Tate avait supplié jusqu’au bout ses assassins d’épargner l’enfant qu’elle portait. Lorsqu’ils avaient pénétré dans la propriété, Roman Polanski était en Europe, mais les quatre personnes qui s’y trouvaient avec elle ont également été massacrées.

Le harem de Manson

Des touristes attirés par la tragédie

Peggy Miles, 56 ans, est née dans l’ouest de Los Angeles, non loin du lieu du crime qu’elle visite avec Scott Michaels. Elle est convaincue que cette tuerie a changé la perception que les Américains avaient de la contre-culture hippie : d’étrange ou agaçante, elle a pris des allures dangereuses, voire maléfiques.

Ça a rendu les hippies vraiment effrayants, se souvient-elle. À l’époque, de nombreux voisins ont installé des portails ou acheté des armes à feu, et on ne l’a plus laissée aller seule à l’école.

Les cinq personnes tuées par des adeptes de Charles Manson le 9 août 1969 : Wojciech Frykowski, Sharon Tate, Stephen Parent, Jay Sebring, and Abigail Folger.

Dans le même bus qu’elle se trouve Lauren Kershner, 28 ans, obsédée par le culte de Manson depuis l’adolescence et qui dévore les livres consacrés au sujet. Je suis surtout à Los Angeles pour le 50e anniversaire des meurtres, reconnaît la jeune femme, fascinée par l’emprise que le gourou exerçait sur ses disciples.

Spahn Ranch ou toute l’histoire d’Helter Skelter est née!

Scott Michaels a baptisé cette visite Helter Skelter (4 heures, 85 dollars). C’est le nom d’une chanson des Beatles, dont l’album Blanc a inspiré la mystique de Manson : il était persuadé que le disque, et cette chanson en particulier, contenait des messages subliminaux annonçant une guerre apocalyptique entre les personnes blanches et noires.


 

Chaos: Charles Manson, la CIA et l’histoire secrète des années soixante

La fascination exercée depuis vingt ans par un journaliste sur les meurtres de Manson a conduit à de nouvelles révélations choquantes sur l’implication du FBI dans cette réévaluation fascinante d’un cas infâme de l’histoire américaine.
Je vous présente ici la  version audio de l’interview  de Tom o’Neil concernant le  livre (en anglais seulement,hélas!):

En deux nuits sinistres à Los Angeles, les jeunes partisans de Charles Manson ont assassiné sept personnes, dont l’actrice Sharon Tate, alors enceinte de huit mois. Sans aucune pitié ni apparemment sans motif, la famille Manson a respecté tous les ordres de son chef. Leurs crimes ont allumé une flamme de paranoïa à travers le pays, marquant la fin des années soixante. Manson est devenu l’un des criminels les plus infâmes de l’histoire, son nom a toujours été attaché à une époque où les charlatans se mêlaient à des prodiges, l’amour libre était aussi possible que le lavage de cerveau et l’utopie – ou la dystopie – n’était qu’un voyage difficile.

Lors de l’arrivée des policiers,on regroupa toute la famille à l’extérieur,

Il y a vingt ans, le journaliste Tom O’Neill rapportait un article sur les meurtres dans un magazine. Il craignait qu’il n’y ait rien de nouveau à dire. Il a ensuite mis au jour des preuves choquantes d’une dissimulation dissimulée derrière le récit « officiel », y compris l’insouciance de la police, une inconduite juridique et une possible surveillance par des agents du renseignement. Quand une interview tendue avec Vincent Bugliosi, procureur de la famille Manson et auteur de Helter Skelter, a transformé une source amicale en ennemi juré, O’Neill a su qu’il était sur quelque chose. Mais chaque découverte apportait plus de questions:

  • Qui étaient les vrais amis de Manson à Hollywood et jusqu’où allaient-ils cacher leurs liens?
  • Pourquoi les forces de l’ordre, y compris l’agent de libération conditionnelle de Manson, n’ont-ils pas exploité leurs nombreuses chances de l’arrêter?
  • Et comment Manson, un ancien illettré, a-t-il transformé un groupe de hippies pacifiques en tueurs impitoyables?
  • Les supporters de Manson

La recherche de la vérité par O’Neill l’a mené de célébrités solitaires à des espions chevronnés, de l’été d’amour de San Francisco aux sites obscurs des expériences de contrôle mental de la CIA, sur une piste truffée de dissimulations obscures et de coïncidences suspectes. Produit de deux décennies de reportages, de centaines de nouvelles interviews et de dizaines de documents inédits du LAPD, du FBI et de la CIA, CHAOS avance un argument qui pourrait être, selon le procureur général de Los

Charles Manson en prison…peu avant sa mort!

 

 

 

Photo d’e la scène de crime.

 

Le Bloc Québécois et la menace communiste venue de l’intérieur

Depuis quelques jours,l’ancien chef du Parti Communiste du Québec et membre de Québec Solidaire,André Parizeau,est devenu officiellement candidat du Bloc Québécois!

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, est à l’aise avec le passé communiste de l’un de ses candidats à l’investiture dans Ahuntsic-Cartierville, à Montréal.

La Presse canadienne a appris que le Bureau national du Bloc s’est réuni plus tôt cette semaine pour discuter du cas d’André Parizeau, qui était jusqu’à tout récemment chef du Parti communiste du Québec (PCQ)…pendant 21 ans!

André Parizeau, ex-chef du Parti communiste du Québec, a l’intention de se porter candidat bloquiste dans Ahunstic-Cartierville.

Et Yves-François Blanchet, le chef du Bloc, n’a aucun problème avec ça.

« Que quelqu’un soit pour plus ou moins d’intervention de l’État, on peut avoir la discussion », a-t-il dit.

En d’autres mots : le Bloc est une coalition. Qu’est-ce que ça fait que quelqu’un soit plus à gauche ou plus à droite ?

VIVE L’EXTRÊME GAUCHE !

Voici ce que j’aimerais rappeler à monsieur Blanchet.

André Parizeau n’a pas été un simple « compagnon de route » du Parti communiste du Québec, un simple partisan, comme de nombreux intellectuels dans les années 1970.

Il a été le chef du Parti !

Pendant 21 ans !

Jusqu’à l’an dernier !

Avec tout ce qu’on sait des régimes communistes ! Les exactions, les camps, la censure, les violations à répétition des droits fondamentaux !

Si ce n’est pas une preuve flagrante d’un sérieux manque de jugement, je ne sais pas ce que c’est…

Et le chef du Bloc n’a aucun problème à ce qu’André Parizeau représente le Bloc ? Ben coudonc.

Question quiz de la semaine : monsieur Blanchet accepterait-il que l’ex-chef du Parti fasciste du Québec brigue une candidature au Bloc ?

Certainement pas ! Le Parti fasciste, voyons, ça n’a aucun sens !

L’extrême droite ? Jamais !

Mais l’extrême gauche, pas de problème, venez, on vous ouvre tout grand les bras…

LES COCOS

Voici des extraits du programme du Parti communiste du Québec (attachez votre tuque avec de la broche).

  • Nationalisation de toutes les banques.
  • Mise sous tutelle gouvernementale de toutes les Caisses populaires.
  • Fermeture de toutes les banques américaines sur le territoire du Québec.
  • Nationalisation des secteurs de l’énergie, de la santé et de l’éducation.
  • Adoption de lois qui faciliteront la syndicalisation.
  • Signature d’ententes économiques
  • avec des pays progressistes afin de nous libérer de notre dépendance face au marché états-unien.
  • Nationalisation du secteur des communications.
  • Nationalisation des entreprises œuvrant dans la haute technologie.
  • Mise sous contrôle étatique de la presse.
  • Le gouvernement du Québec utilisera les médias pour procéder à une vaste campagne d’éducation citoyenne.

L’ÉTAT PARTOUT

  • Le gouvernement octroiera des prêts sans intérêt aux travailleurs pour les aider à racheter leurs entreprises des mains des propriétaires.
  • Le gouvernement possédera la majorité des voix dans les conseils d’administration de ces entreprises.
  • Rehaussement du niveau des taxations des entreprises.
  • Les entreprises seront dirigées par un comité de gestion composé à 30 % (minimum) de travailleurs.
  • Les cadres et les contremaîtres seront élus par les travailleurs eux-mêmes.
  • L’État élaborera un plan destiné à coordonner toute la production de biens et services au Québec.
  • Tous les avocats seront payés par l’État.
  • Ce ne seront plus des juges qui siégeront sur les tribunaux de première instance, mais de simples citoyens.
  • Les policiers n’auront plus le droit de porter des armes à feu.
  • Les escouades antiémeutes seront dissoutes.

Etc., etc.

Michel Gauthier, ancien chef du Bloc québécois qui a joint les rangs du Parti conservateur du Canada l’an dernier, affirme ne plus reconnaître son ancienne formation.
«Il n’y a rien de commun entre le Bloc aujourd’hui et le parti que j’ai dirigé», a-t-il indiqué, samedi,le 27 avril 2019i, alors qu’il prenait la parole, à Victoriaville, au congrès général de l’aile québécoise du Parti conservateur du Canada.

 

DIGNE DU PARTI RHINOCÉROS

André Parizeau a défendu ce programme surréaliste pendant 21 ans.

L’an dernier, il le défendait encore !

Et il pourrait devenir député du   Bloc à Ottawa ?


EN COMPLÉMENT

Québec Solidaire est né grâce au Parti communiste du Québec et du Parti Communiste du Canada

André Parizeau,alors qu’il était le chef du Parti Communiste du Québec

Le Parti communiste du Québec (PCQ) a participé à la fondation de Québec solidaire (QS). C’est du moins ce que le chef du PCQ, André Parizeau, a déclaré sur les ondes de la station Radio X. M. Parizeau est allé plus loin : « J’oserais même dire […] que sans notre présence […] ce projet-là n’aurait jamais vu le jour au départ […] ».

Les explications de M. Parizeau sur l’histoire des relations entre QS et le PCQ étaient un peu floues, mais en gros, c’est en 2008 que son parti s’est fait reconnaître comme collectif au sein de QS, qu’il a finalement quitté en 2014. M. Parizeau a admis qu’ils étaient plusieurs chez les solidaristes à penser que la présence du PCQ pouvait nuire à leur formation, ajoutant à ce sujet qu’il existait, de 2008 à 2014, un rapport amour-haine entre les deux partis.

Rappelons que le père d’Amir Khadir était un dirigeant du Parti communiste du Canada et qu’il a aidé à l’organisation  de la naissance de Québec Solidaire en apportant beaucoup de matériel provenant du Parti Communiste du Canada.

Nous pouvons apercevoir la silhouette du père d’Amir Khadir devant la boutique Le marcheur,dans le comté de Mercier,en décembre 2010. QS se faisait de la publicité sur le dos d’une entreprise familiale québécoise française parce qu’il y avaiot quelques souliers importés d’Israel sur les étagères.


Le dossier noir de Québec solidaire

 

Voici la ou les sources de cet article : L’Encyclopédie canadienneDossierQSFacebook, Point de bascule n° 1n° 2n° 3 et n° 4Presse gaucheYoutubeWikipédia et Marxists Internet Archive/Voici la source de la photo : Domaine public

Faut-il le rappeler ? C’est en URSS qu’a été légalisé pour la première fois dans l’époque moderne en 1920 l’avortement. C’est le marxisme culturel qui a répandu la théorie du genre dans bien des pays dont le Brésil. — CQV

Saviez-vous qu’un ex-coordonnateur d’Amir Khadir était une connaissance de Pol Pot ? Première partie de ce dossier.

Québec solidaire (QS) n’a plus besoin de présentation. Au départ populaire principalement à l’est du boulevard Saint-Laurent, l’organisation a réussi à soutirer 10 sièges aux dernières élections provinciales, dont un à Sherbrooke, un ancien fief de l’ex-Premier ministre libéral, Jean Charest.

Dépeint par plusieurs comme appartenant à l’extrême gauche, le parti de Manon Massé a déjà dû se défendre d’être associé aux antifas. Car si QS fait figure de modèle politique pour les maximalistes québécois, c’est parce qu’il a été bâti en grande partie sur le socle du communisme.

L’alliance des rouges

Québec solidaire est né en 2006 d’une fusion entre l’Union des forces progressistes et Option citoyenne. Dès le début, le parti accepta dans ses rangs des « collectifs » aux noms évocateurs : Gauche socialiste, Socialisme international, Masse critique, Parti communiste du Québec (PCQ), pour ne nommer que ceux-là.

De ces collectifs, c’est certainement le Parti communiste qui était le plus organisé. Sur son site, la formation avait très bien annoncé ses couleurs : « Tous les membres du PCQ sont également membres de Québec solidaire », était-il écrit à une certaine époque. Sur les ondes de Radio X, l’ex-chef du PCQ, André Parizeau, avait déclaré en septembre dernier que sans la présence de son ancien parti, « ce projet-là [la fondation de Québec solidaire] n’aurait jamais vu le jour au départ […] ».

M. Parizeau s’était d’ailleurs présenté sous la bannière de QS aux élections de 2007 et de 2008, de même que Francis Gagnon-Bergmann, un autre membre et ex-chef du PCQ.

Des militants fanatiques

Cet engouement pour la doctrine marxiste ne s’est pas évanoui avec le temps. En 2007, une autre ex-vedette de QS, Françoise David, était intervenue dans un atelier organisé dans le cadre d’un colloque appelé Marxism — A Festival of Resistance, qui avait eu lieu en Ontario.

En juin 2015, ce fut au tour d’Amir Khadir de participer à une conférence intitulée Bâtir une alternative politique à l’austérité : l’expérience de la gauche européenne. M. Khadir s’y était présenté en compagnie de délégués des partis d’extrême gauche européens Syriza, de la Grèce, Podemos, de l’Espagne et Die Linke, de l’Allemagne.

C’était le même Amir Khadir qui, au 6e congrès de la formation, s’était rendu compte à quel point les militants anti-capitalistes de son parti siégeaient « à gauche de la gauche ». Au micro, l’ex-député solidaire avait déclaré qu’il fallait « certes dépasser le capitalisme », c’est-à-dire « changer le système », mais que « la nouvelle gauche dont nous sommes issus se distingue quand même de la gauche radicale ». Il avait ajouté que l’erreur, pour QS, serait de proposer au peuple québécois, comme solution de rechange au capitalisme, « un système trop rigide ».

Le discours avait laissé de nombreux militants perplexes, dont plusieurs s’étaient ensuite mis à entonner le chant révolutionnaire L’Internationale, le même que chantaient les bolcheviks durant la révolution russe de 1917.

Une connaissance de Pol Pot

Roger Rashi n’est pas un nom qui vient à l’esprit de bien des Québécois. M. Rashi a été membre du comité de coordination de Québec solidaire dans la circonscription de Mercier, soit celle d’Amir Kadir, de décembre 2008 à octobre 2015. Mais ce que peu de gens savent, c’est qu’il a eu l’insigne honneur de serrer la main du diable. Ce diable, c’est le dictateur sanguinaire Pol Pot, du Cambodge, à qui M. Rashi semblait vouer une certaine admiration.

Notre homme s’était rendu au Cambodge en 1979 pour rencontrer le tyran, responsable de la mort de plus d’un million et demi de personnes. On peut le voir sur une photographie en compagnie de son idole des Khmers rouges. Aujourd’hui encore, Roger Rashi milite pour sa formation-coqueluche, Québec solidaire. À preuve, les nombreux billets et partages sur sa page Facebook en rapport avec le parti de Manon Massé. C’est peu dire que le soir du 1er octobre dernier, il jubilait.

 


SECONDE PARTIE DE L’ARTICLE

Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé

 

 

Voici la ou les sources de cette partie de l’ article : Point de bascule n°1n°2n°3 , n°4n°5n°6 et n°7, Le Point, France 24Québec solidaireWikipediaFacebookTimes of IsraelGouvernement du Canada,NewswireBarbara KayBateau canadien pour Gaza / Voici la source de la photo (rognée) : Asclepias, yanik_crepeau et Judicieux, WikimediaCC BY-SA 3.0

Le sujet de l’article ci-dessous est :

1) Promouvoir la reconnaissance, par les représentants de tous les corps sociaux, y compris ceux de l’État, de la nécessité du christianisme, en tant que seule religion intégralement vraie, pour une réalisation pleine et entière du bien commun.

Or, pour comprendre pourquoi le christianisme est la seule vraie religion, il faut comprendre en quoi les autres sont fausses. — A. H.

En plus d’être un parti d’extrême gauche, QS cède à la complaisance à l’égard de l’islamisme. Deuxième partie de ce dossier.

Nul doute que l’attitude des partis de gauche à l’égard des cultures étrangères, en particulier envers l’islam, est marquée par l’empathie. Québec solidaire (QS) ne fait pas exception à cette règle, et les premiers signes de cette manifestation d’empathie sont apparus l’année suivant sa fondation, soit en 2007.

Cette année-là, l’ex-porte-parole de QS, Françoise David, avait participé, à Toronto, à un colloque appelé Marxism – A Festival of Resistance, organisé dans le but de renforcer l’alliance entre l’extrême gauche et les milieux islamistes. Une fratrie d’intégristes avait été invitée à cet événement à titre de conférenciers, parmi lesquels Zafar Bangash, un grand supporter de la révolution islamiste en Iran. Bangash souhaite d’ailleurs que ce type de révolution se propage dans tous les pays, dont le Canada.

QS côtoie des groupes islamistes

Au printemps 2011, lorsque les premières notes de la révolution syrienne se faisaient entendre, Québec solidaire avait pris fait et cause pour le Conseil national syrien (CNS). Un choix curieux, puisque le CNS a été noyauté par les tristement célèbres Frères musulmans. Selon le journal Le Point, « près d’un tiers des membres du CNS sont des islamistes, Frères musulmans syriens ou anciens de la confrérie ». Un autre média, France 24, cite un activiste syrien selon lequel les Frères étaient plutôt majoritaires au sein du CNS.

Cet appui aux Frères musulmans était-il délibéré ? Peut-être pas, mais toujours est-il que le 6 octobre 2012, Manon Massé et un député du Bloc québécois, Richard Nadeau, ont participé à la projection du film Sous les yeux de la Palestine, un événement organisé par Islamic Relief Canada, en collaboration avec Human Concern International, l’Association des étudiants musulmans de l’Université de Montréal et la Muslim Students Association (MSA).

Il est possible que les deux personnalités politiques n’aient pas été mises au courant que les bureaux de Human Concern avaient été fermés à la demande du gouvernement canadien à la fin des années 90 parce que l’organisme était accusé d’être un paravent d’Al-Qaida, ce qu’avait avoué Oussama ben Laden lui-même. À l’époque, le chef du bureau pakistanais de Human Concern était Ahmed Said Khadr, un des hauts gradés d’Al-Qaida et père d’Omar Khadr, qui a obtenu 10,5 millions du fédéral à titre de compensation pour avoir été interné à Guantanamo.

Islamic Relief Canada a été récemment accusé par certains pays d’entretenir des liens avec le terrorisme.

Un bateau pour des islamistes

En mai 2010, Manon Massé représentait Québec solidaire au sein d’une délégation de 17 Québécois qui voulaient tenter de sauver les Palestiniens victimes de la « persécution » israélienne*. Le communiqué publié pour l’occasion était signé par Mohamed Kamel et Ehab Lotayef. Des deux, c’est le second qui nous intéresse.

Ehab Lotayef était l’un des principaux organisateurs de l’opération Un bateau pour Gaza. Il est aujourd’hui membre du conseil de la Fédération canada-arabe (FCA), créée en 1967 pour représenter les intérêts des Canadiens d’origine arabe. En 2009, le gouvernement Harper avait mis fin au financement attribué à la FCA, accusant ses dirigeants d’avoir appuyé ouvertement deux groupes terroristes, le Hezbollah et le Hamas, et d’avoir tenu des propos antisémites. Omar Alghabra, membre du caucus libéral à Ottawa, a été président de la FCA de 2004 à 2005.

Le 30 juin 2009, Omar Shaban, vice-président de la FCA pour l’ouest du Canada, avait écrit sur sa page Facebook que le Canada était un « État génocidaire […] Il disait avoir honte d’être canadien.

Ehab Lotayef avait une fois lancé un boycottage à l’endroit des librairies Chapters et Indigo en raison du soutien de ses propriétaires, Heather Reisman et Gary Schwartz, à une fondation israélienne. Selon La Presse, Lotayef aurait par ailleurs été impliqué dans une tentative de mettre en place un tribunal de la charia à Montréal. Dans ce projet, il côtoyait l’imam Said Fawaz, un représentant de la Ligue islamique mondiale de l’Arabie saoudite.

Parmi les autres organisateurs du Bateau pour Gaza figurait Elias Hazineh, ex-président de Palestine House. S’adressant au rassemblement annuel de la Journée Al-Quds en août 2013, Elias Hazineh avait tenu des propos incendiaires sur les Israéliens : « Ils [les Israéliens] ne négocient pas. Et nous négocions avec eux depuis 65 ans. Nous disons [donc] : « Sors ou tu es mort ». On leur donne deux minutes et on commence à tirer. Et c’est la seule façon pour eux de comprendre », avait-il violemment déclaré.

Hazineh a été président de la circonscription Mississauga-Erindale sous le député libéral que nous avons cité plus haut, Omar Alghabra.


EN CONCLUSION

Le Bloc québécois est noyauté par le Parti Communiste du Québec et par Québec Solidaire.La dernière a a avoir défendu l’idée de l’indépendance du Québec aura été Martine Ouellet.

Martine Ouellet,la dernière bloquiste indépendantiste

Le simple fait d’être nationaliste de droite  peut vous faire éjecter de ce parti.

On est à des années-lumière du parti fondé par Lucien Bouchard qui lui-même a changé pour s’occuper de la défense de l’oligarchie,des libéraux bien nantis et des compagnies pétrolières.

Pour les vrais défenseurs de l’idée de l’indépendance du Québec,la seule option est devenu la désobéissance civile …totale!

Boycottons cette élection fédérale d’octobre 2019 ou votons pour des candidats indépendants.

En 1993,Lucien Bouchard était le chef du Bloc Québécois…Que de changements depuis ce jour!

 

*Rappelons que Lucien Bouchard est un grand ami de la famille Desmarais,de Sagard…nos Maîtres Illuminati!

 

 

 

LE PIRATE EDWARD JORDAN: UN DESTIN PIRE QUE LA MORT

«Le Seigneur aie pitié de moi! Que feront mes pauvres enfants? » – Edward Jordan, sur le point d’être capturé

Les restes d’Edward Jordan, facilement étiquetés ‘Pirate’, vous savez donc que cela doit être vrai!

 

PREMI`RE ENQUÊTE …ET VERSION DE L’AFFAIRE

 

Edward Jordan a été décrit comme un homme à «apparence attrayante». Son visage était innocent et sans lignes, malgré ses trente-sept ans, et il avait un teint frais et roux, des cheveux noir de jais, des yeux brun foncé, de fortes dents blanches et un grand rire (Stairs 1962: 28). »Jordan était un« Black Irishman »originaire du comté de Carlow, en Irlande. Il avait été impliqué dans les événements qui préparaient la rébellion irlandaise de 1798. Au cours de cette rébellion, il fut capturé, jugé et condamné à mort. il a réussi à s’échapper, seulement pour être rattrapé. Devenu informateur, Jordan a reçu le Pardon du roi et s’est marié, mais a été forcé de fuir l’Irlande lorsque ses contacts antérieurs ont découvert sa trahison. Son épouse Margaret et lui ont atterri à New York en 1803, puis à Montréal (Québec) et enfin à Gaspé. Terre-Neuve où il s’est établi pêcheur avec l’aide d’un créancier. En tant que pêcheur, le gagne-pain de Jordan était constitué par sa goélette Three Sisters, qui doit son nom à ses trois jeunes filles à l’époque. Cependant, affligé de malchance constante, Jordan s’endette auprès de son créancier et sollicite l’aide des marchands d’Halifax, J. & J. Tremain (Stairs, 1962).

Après une série d’événements plus lamentables, Jordan est redevable à J. & J. Tremain. Vers la fin de 1809, ces marchands de Halifax envoyèrent à Captain Stairs la tâche de récupérer les 1 000 quintaux (1 quintal pesant environ 100 kg) de poisson promis par Jordan pour rembourser sa dette. Une fois à Gaspé, Stairs n’a trouvé que 100, et non 1000 quintaux, et a été obligé d’emmener Trois Sœurs de Jordanie pour rembourser sa dette. Néanmoins, Stairs a proposé à Jordan et à sa famille de se rendre à Halifax à bord de leur navire, où il pourrait trouver un emploi plus facilement qu’à Gaspé (Stairs 1962: 28). Le 10 septembre 1809, trois sœurs s’embarquèrent pour Halifax avec le capitaine Stairs, trois membres d’équipage (John Kelly, Tom Heath et Ben Matthews), Edward Jordan, son épouse Margaret Jordan et leurs quatre enfants (Howell 1995: 8).

Trois jours plus tard, le 13 septembre, Jordan sortit un pistolet et tira sur le Capitaine Stairs mais le manqua et tua Heath, qui se tenait à côté de lui. Un conflit a immédiatement éclaté opposant Jordan et Margaret à Stairs et Matthews. Il a été rapporté que tout au long de la lutte, Kelly a continué à naviguer et à diriger  le Three Sisters. Jordan, avec l’aide de Margaret, a tué Matthews. Après avoir été blessé, Stairs a sauté à la mer. Jordan insista pour changer de cap afin de «s’assurer que John était fini» (Stairs 1962: 30). Kelly refusa, déclarant qu’il était peu probable que les escaliers fassent le retour à la mer dans la mer qui coule et que s’ils devaient faire passer le navire, il serait difficile, voire impossible, de localiser des escaliers par mauvais temps. la goélette (Escalier 1962: 30).

Jordan, sa famille et Kelly s’embarquèrent pour Terre-Neuve avec l’intention d’embaucher un équipage et de retourner en Irlande. Une goélette se dirigeant vers le Massachusetts, cependant, a sauvé Stairs. Il s’est ensuite rendu à Halifax, où il a relaté ce qui s’était passé à bord de Three Sisters. Le consul britannique a diffusé une description du navire tout au long de la côte est. Les instructions à toutes les autorités judiciaires étaient «d’arrêter Jordan et Kelly, chaque fois qu’ils étaient trouvés, accusés de piraterie et de meurtre» (Stairs 1962: 31). La raison pour laquelle Jordan a été accusé de piratage et non de mutinerie, c’est qu’il était techniquement un passager à bord du navire et non un membre d’équipage, même si cela ne faisait guère de différence, les peines étant les mêmes: mort.

Une fois que le crime a été annoncé à Halifax, une récompense de 100 £ a été offerte pour la capture du «pirate Jordan» (Stairs 1962: 32). Les croiseurs ont été envoyés hors du port d’Halifax pour abattre Three Sisters. Elle a finalement été capturée par la goélette HMS Cuttle à Bay of Bulls, à Terre-Neuve (Howell, 1995: 8). Bien que Jordan et sa famille soient déterminés à se rendre en Irlande, ils ont tous été amenés à Halifax.

La Cour d’amirauté a tenu le procès en vertu des lois de William et de Mary. Jordan a été reconnu coupable et condamné à être pendu. Son épouse, Margaret, a été libérée car le tribunal a estimé qu’elle avait agi par «contrainte ou crainte de son mari» (Stairs 1995: 9). »Jordan a été exécuté le 23 novembre 1809« sur une terrasse près de Freshwater. / [Bridge] Halifax, pendu jusqu’à la mort. Après l’exécution, son corps a été goudronné et pendu ou enchaîné au parc Point Pleasant de Black Rock Beach, près de Steele’s Pond »(Conlin 2007: 1).

Des lois sévères ont été élaborées au cours de l’âge d’or de la piraterie (1690-1750), telles que les lois britanniques sur la piraterie, qui exigeaient que les corps des pirates exécutés soient affichés en public afin d’avertir les autres marins. La même année, la Royal Navy avait recruté quatre ou six mutins sur l’île McNab à Mauger’s Beach (Hangman’s Beach), juste en face du port de Black Rock Beach (Conlin 2007: 1). Tous les navires qui entraient dans le port d’Halifax en 1809 étaient confrontés à un gant de cadavres en décomposition pour les accueillir à Halifax. Pour les citoyens de Halifax qui ont traversé le parc Point Pleasant, la vue du cadavre de Jordan aurait été inévitable, car il se trouvait juste à côté de la route principale. Il y est resté pendant plus de trois décennies, se détériorant lentement et tombant dans la mer jusqu’à ce qu’il ne reste plus que le crâne. En 1844, le crâne a été recueilli dans le parc Point Pleasant et a finalement été confié au Nova Scotia Museum (NSM). En 2007, il a été présenté au Musée maritime de l’Atlantique (MMA) dans le cadre de l’exposition Pirates: mythe et réalité.


 

SECONDE VERSION DE L’AFFAIRE

LE CAS EDWARD JORDAN,PREMIER PIRATE CONDAMNÉ AU CANADA

On peut devenir pirate par choix, par mégarde, parce que l’occasion se présente, par vengeance ou par psychose. C’est cette explication qui pourrait convenir le mieux à Edward Jordan: premier pirate à être condamné au Canada.

Edward Jordan est un pirate de la dernière heure, en ce sens qu’il commence sa carrière (si on peut la nommer ainsi) au début du 19ème siècle, presque 80 après l’âge d’or de la profession.

Jordan est né en Irlande. Fils d’un famille de bigots, il hérite de la ferme parentale à 16 ans. Il mène une vie respectable ou tout au moins en accord avec les principes moraux et judiciaires de son état. Il sera ainsi « deputy-receiver » i.e. collecteur des loyers pour un grand propriétaire terrien. Métier peu populaire qui va conduire Jordan à l’exil.

En effet, un des « locataires » va déposer une plainte contre Jordan et l’accuser d’appartenir à une bande de rebelles. A cette époque, qu’importe la réputation, Jordan est jeté en prison et, après huit jours d’enfermement, il apprend qu’il sera exécuté le lendemain (sans procès bien entendu). Jordan s’échappe.

Il reste, cependant, en Irlande. Il décide de faire profil bas et travaille comme laboureur. Il apprend alors que les dragons irlandais ont brulé sa ferme et jeté sa mère dans la brasier. C’est l’acte de trop. Jordan rejoint les rebelles. Il prend part à la bataille de Wexford, se posant en défenseur des protestants hors des champs de bataille, ne pillant pas et n’assassinant pas. Un rebelle propre sur lui en résumé.
Fin de 1798 = fin de la rébellion, Jordan profite de l’Amnesty Act pour reprendre une vie plus ordinaire. Il se marie avec Margaret Croke en 1798. En 1799, l’administration découvre que finalement ses papiers ne sont pas en règle. Il est arrêté, emprisonné et jugé. Il est acquitté grâce à la légèreté des faits qui lui sont reprochés. Par prudence, Jordan et sa famille déménagent à New Ross où Jordan travaille chez un marchand. 
Après quatre années de ce régime, Jordan devient un homme aigri et trouve l’Irlande trop petite. Il n’a aucune chance d’évoluer ici. Il songe au nouveau monde. Sa décision est aussi motivée par les frémissements d’une nouvelle révolte irlandaise et tous les problèmes que cela entrainera pour lui (il connait déjà trop bien la justice anglaise).
Jordan, sa femme, et ses quatre enfants émigrent au Canada: Montréal, Québec puis Percé dans la péninsule de Gaspé où il tente de s’installer comme fermier. Les déboires continuent et, rapidement, il est criblé de dettes. Lors d’une visite à Halifax, il rencontrent les frères Tremaines, des marchands, qui lui prêtent £70. Ici les avis divergent.
Selon Jordan, il aurait parlé d’une goélette en sa possession qui aurait besoin de gréements et d’hommes pour être remise à flot. Les Tremaines lui auraient alors prêté les gréements et des hommes et lui auraient promis de prendre le navire dans leur flotte de commerce antre Halifax et les Indes Occidentales. Jordan lui certifia qu’il ferait le travail et que le navire baptisé « les trois soeurs » (en hommage à ses filles) leur serait renvoyé contre une somme de £500.
L’autre version, celle des frères Tremaines, dit que Jordan aurait déclaré posséder 1000 quintaux de morue séchée à Gaspé, qu’il aurait besoin de renflouer son navire pour vendre sa marchandise et rembourser ses dettes. La somme prêtée, les frères Tremaines, envoient un homme, le capitaine John Stairs, pour s’assurer qu’ils récupéreront leur bien (John Stairs est un marin aguerri ayant découvert les joies de la navigation grâce à la presse anglaise et quelques années de marin dans la marine de guerre anglaise…). Lorsqu’il arrive à Gaspé, il découvre que Jordan n’a que 100 quintaux de morue. Il saisit alors le « les trois soeurs » au nom des Tremaines qui l’ont armé. Désespéré, Jordan sombre dans la boisson et ne dessaoule pas du jour et de la nuit. Sa femme aussi est désespérée: ruinée elle n’a plus rien pour habiller ses enfants. John Stairs lui aurait alors donné un calico de coton pour qu’elle puisse confectionner des vêtements. Geste mal interprété par Jordan qui accuse sa femme d’adultère et la bat sévèrement. 

Le 10 septembre 1809, le « les trois soeurs » quitte Gaspé pour Halifax avec, à son bord, le capitaine John Stairs, son second John Kelly, les marins Thomas Heath et Benjamin Matthews, Edward et Margareth Jordan et leurs enfants. Pour Stairs, c’est une faveur qu’il a accordé à la famille Jordan en les ramenant à Halifax. Pour Edward Jordan, c’est une ruse. Stairs veut le conduire en prison. La psychose s’installe, il doit s’échapper…

Le 13 septembre, Stairs prend son quart. Heath est dans son dos. Soudain Jordan surgit, un pistolet dans la main, et fait feu. La balle écorche le nez de Stairs et finit sa course dans la poitrine de Heath. Stairs, au sol, recherche une arme tandis que Jordan approche une hache à la main. Mais Stairs en a vue d’autres dans la marine anglaise. Il se jette finalement sur Jordan en appelant Kelly et Matthews à l’aide. Stairs arrive a désarmer Jordan et le repousse. Il part à la recherche d’une arme tout en s’interrogeant sur le manque de réactivité de ses deux hommes d’équipage. Il appelle Kelly mais c’est Margareth Jordan qui se jette sur lui. Nouvelle mêlée, Stairs se débarrasse de la valkyrie et cherche toujours une arme sur le pont. Pendant ce temps, Edward Jordan a retrouvé une hache et se précipite sur Stairs. En chemin, il croise Matthews qu’il massacre à coups de hache. Stairs voit qu’il n’a aucune chance à bord. Il lance un panneau d’écoutille par dessus bord et se jette à l’eau.

Comportement sanguinaire, détournement d’un navire, Jordan Edward est devenu un pirate…

 

Nous avons laissé Edward Jordan, le 13 septembre 1809, alors qu’il vient de se saisir du «Trois Soeurs». Un acte dicté par d’obscures raisons, acte de piraterie ou pas? La question n’a pas de réponse claire, ce qui est certain c’est que des hommes ont péri.

Trois jours plus tard, le « Trois soeurs » entre dans les eaux de Terre-Neuve et jette l’ancre à Fortune Bay. Jordan Edward se fait nommer John ou Edward Tremaine. Kelly, lui, endose le rôle du capitaine John Stairs. Une fois à terre, Jordan tente de recruter des hommes d’équipage. Il trouve deux postulants, William Crewe et John Pigot, qui souhaitent se rendre à Halifax. Cependant, le comportement de Jordan et Kelly alarme Pigot qui se pose des questions sur le véritable but de deux apprentis pirates. Pigot mégote, il reçoit un billet lui assurant un quintal de morue comme paiement contre son travail. Ca ne suffit pas pour estomper ses soupçons et, finalement, Jordan le menace de l’attacher au mât pour y être fouetté comme l’autorisent les règlements maritimes face à des équipages récalcitrants. Pigot se calme subitement.
Après une semaine au port de St Marie, Jordan loue les services d’un pilote, Patrick Power, pour se rendre à St John puis faire route vers l’Irlande. Jordan se déclare pressé de faire route vers sa terre natale, cependant il reste tranquillement au bord, assurant à Power qu’il est en attente d’argent que doit lui remettre un créancier. Quelques jours plus tard, alors qu’il rentre à son navire avec Power, Jordan ne trouve que Kelly et deux marins à bord. Il demande où se trouve Margareth sa femme. « A terre » déclare Kelly qui reçoit ordre d’aller la chercher. Femme à bord, Jordan va se coucher, laissant Kelly et les autres boire sur le pont. Soudain, il surgit subitement, frappe sa femme en hurlant « You Shore, I hear you talk! ».
La dispute dégénère. Power garde la tête froide et éloigne les mousquets des belligérants. Jordan se bat maintenant avec Kelly et sa femme, Power tente de limiter les dommages. Finalement les trois arrivent à calmer Jordan (avec du rhum) et le laisse endormi dans sa couchette. Kelly demande à Power de garder les mousquets: « Vous ne savez pas quel sorte d’homme est Jordan » déclare-t-il. Même comportement de Margareth qui dit: « vous ne savez pas quelle diablerie ces mousquets ont créés». Durant la nuit, Magareth demande à Power et à Pigot de la laisser fuir à terre. Sans succès.

Tandis que Jordan, pour d’obscures raisons, reste au Canada au lieu de fuir, nous avons laissé John Stairs flottant sur son écoutille. Son naufrage ne dure pas longtemps. Trois heures et demi plus tard, il est recueilli sur l’Eliza, un bateau de pêche américain puis débarqué à Hingham (Massachusetts). Stairs, préviendra le consul britannique de Boston de son infortune avant de regagner Halifax. Le 10 Octobre 1809, le journal Nova Scotia Royal Gazette fait paraître dans ces colonnes, l’aventure de Stairs. Dans cet article, Jordan est présenté comme un pirate sanguinaire et meurtrier. Une prime de £100 est offerte par le gouverneur George Prevost. Le 20 Octobre, la somme passe à £200 grâce à un complèment des frère Treimane. 

Les affaires se corsent pour Jordan qui, sans doute, apprend la nouvelle lors d’une sortie à terre. Jordan décide, enfin, de se hâter, mais Power déclare que le navire n’est pas prêt à traverser l’océan pour l’Irlande. Il leur faut faire des vivres et du bois avant de partir. Provisions faites, Jordan ordonne d’appareiller. Mais un fois de plus, Power s’y oppose prétextant un manque de vent. C’en est trop, Jordan demande à des hommes en chaloupe de tracter le navire hors du port. Power l’interroge sur son soudain empressement. Jordan réplique qu’il est criblé de dettes et qu’un vaisseau de la Navy britanique , le «HMS Cuttle», est à sa recherche et doit saisir les «Trois soeurs».
Power décide alors de quitter ce navire devenu subitement peu certain. Mais l’affaire n’est pas aisée car Jordan a besoin d’un capitaine pour son navire. Power tente alors de quitter le navire en empruntant la chaloupe des « Trois soeurs ». Il reçoit l’aide de Kelly pour cette manœuvre. Hélas pour lui, Kelly quitte le navire mais sans emmener Power avec lui. Power est maintenant prisonnier du navire. De son côté Jordan prend les choses en main. Il met les voiles et demande, hache à la main, à Power de naviguer ou de mourir. Power s’execute mais à sa manière…
Au loin, une voile pointe, Power se dirige droit sur elle et refuse de changer de route. Il déclare à Jordan qu’il s’agit d’un bateau de pêche. Un peu plus tard, Jordan est pris de panique à la vue de la voile qui approche. Il s’agit du navire de la Navy. Rapidement, le « trois soeurs » est capturé, et son équipage arrêté. Kelly sera capturé, plus tard, à terre.

Le procès qui suivra sera rapide. Edward et Margareth Jordan seront accusés de meurtre, piraterie et vol en haute mer. Pigot, Stairs et Power seront les témoins de l’accusation. Margareth déclare avoir pris à parti Stairs uniquement pour protéger ses enfants d’un homme furieux. Argument valable pour la cour puiqu’elle sera acquittée par les juges. Quant à Edward Jordan, il déclare n’avoir pris possession que de ce qu’il lui appartenait déjà. Edward Jordan fut condamné pour piraterie et pour les meurtres de Heath et Mathews. Ces meurtres sont qualifiés de diaboliques et provoqués par un esprit possédé que, ni la présence de ses enfants ni celle de sa femme, n’est capable de contenir. Edward Jordan sera pendu le 24 Novembre 1809, à Point Pleasant, puis son corps sera exposé sur un gibet dans une cage de fer jusqu’à ce que la nature fasse son œuvre.

Ainsi se termine la vie de Jordan Edward, premier pirate a être pendu au Canada. Piètre pirate, meurtrier certainement, victime d’un état qu’il aura fui puis retrouvé d’une manière que nul n’aurait pu imaginer.

Reconstitution de la pendaison de Jordan ainsi que son exposition dans une cage de fer pendant 3 décennies.

 

 

 

 

Vidéo et article:Le Québec ,dernière colonie survivante de l’Empire Britannique: Le Coup d’état du Canada contre le Québec

 

La Bataille de Londres

– Dessous, secrets et coulisses du rapatriement constitutionnel Frédéric Bastien est le premier historien qui se penche sur ces événements en s’appuyant sur une étude systématique des archives, notamment les documents secrets du Foreign Office. C’est grâce à ces derniers que nous apprenons que Trudeau, dans son entêtement, est allé jusqu’à enfreindre une règle fondamentale des gouvernements démocratiques, soit celle de la séparation des pouvoirs, compromettant d’emblée la légitimité du nouveau régime constitutionnel.

Un rapatriement légal mais inconstitutionnel!

28 septembre 1981 La Cour suprême rend son verdict sur le rapatriement unilatéral de la Constitution en septembre 1981 : le rapatriement unilatéral de la Constitution est tout à fait légal. Par contre, comme six juges sur neuf reconnaissent l’existence d’une convention constitutionnelle, le gouvernement fédéral devra obtenir le consensus des provinces. Mme Solange Chaput-Rolland, ancienne membre de la commission Pépin-Robarts sur l’unité canadienne, et José Woehrling, professeur de droit constitutionnel à l’Université de Montréal, expliquent le jugement de la Cour suprême. À l’unanimité, les juges de la Cour suprême considèrent dans leur jugement que les modifications proposées par le fédéral affectent les droits des provinces. Par conséquent, une majorité de ces juges croient qu’une convention constitutionnelle oblige le fédéral à obtenir l’assentiment des provinces pour demander le rapatriement. Cinq juges sur sept pensent que celle-ci oblige le gouvernement fédéral à obtenir leur accord. Le fédéral décidera donc de ne pas outrepasser la position des provinces et tentera d’obtenir leur approbation. Le premier ministre de la Colombie-Britannique et porte-parole de l’alliance des huit, Bill Bennett, se réjouit de la décision de la Cour suprême.

Le gouvernement Trudeau se voit en quelque sorte forcé à négocier avec les provinces. À l’annonce du jugement, Pierre Elliott Trudeau est en Océanie. Il va profiter des rencontres du Commonwealth à Melbourne pour commencer son « lobbying » auprès de la reine. À son retour, le premier ministre va convoquer une conférence des premiers ministres provinciaux afin d’obtenir l’appui d’une majorité d’entre eux.

 

 

La signature sans le Québec est une insulte suprême,un coup d’état bien orchestré.

 

Pierre Elliott Trudeau et Mao Tsé Tung 1973.
PET portait une admiration sans borne au sanguinaire leader communiste.
Le fils,Justin Trudeasu qui a été intronisé chez les francs maçons par son père,voue la même admiration pour un autre dictateur communiste chinois: Xi Jin Ping.

 

– Le gouvernement péquiste exige du gouvernement Harper qu’il «ouvre les livres» du Conseil privé pour faire toute la lumière sur cette affaire trouble. – Face au refus aussi rapide que prévisible d’Ottawa, le ministre Alexandre Cloutier annonce que le gouvernement Marois préparerait «une offensive», dont on attend les détails.

– Voyant sa crédibilité remise en cause ouvertement, l’adjoint exécutif juridique de la Cour suprême réagit à la vitesse de l’éclair en ces brefs termes: «La Cour attache une très grande importance à son indépendance institutionnelle et à la confidentialité de ses délibérations, et elle examine présentement la teneur de ces allégations». S’il n’y aura évidemment pas d’«enquête» de la Cour sur la Cour, sa réaction rapide trahit tout de même une certaine inquiétude. Quoiqu’il serait fort étonnant, pour ne pas dire inconcevable, que la Cour suprême en vienne à conclure à sa propre perte de crédibilité…

– Constitutionnalistes et politologues interviewés dénoncent quant à eux le comportement allégué du juge Laskin (décédé en 1984). Ils demandent aussi que le gouvernement Harper «ouvre ses livres». Le tout, en faisant remarquer avec raison, que la constitution de 82 continuera malgré tout à s’appliquer au Québec. Publicité

– Constatant le caractère grave des allégations, certains experts proposent carrément le déclenchement d’une enquête indépendante. Un minimum dans les circonstances. – Dans les médias anglophones, d’ici et hors Québec, on rapporte l’histoire, mais on la commente peu.

– À Ottawa, on banalise et réduit le tout à des «vieilles chicanes» du passé. La réaction de Justin Trudeau — futur chef du PLC et fils de Pierre Trudeau -, s’en fait l’écho parfait.

– À Québec, le Parti libéral de Philippe Couillard marche sur des œufs tout en demandant, timidement, de faire la lumière. – Côté CAQ, la réaction de François Legault voulant que cette histoire n’ait plus d’importance aujourd’hui, en laisse plusieurs pantois et fait décrocher bien des mâchoires. Qu’un chef de parti se comporte de manière à banaliser une question pourtant centrale à l’existence politique du Québec risque de laisser des traces. De le voir contribuer ainsi à endormir une population qui a pourtant grand besoin de retrouver sa conscience politique nonobstant les convictions de chacun sur cette question cruciale, en laissera plusieurs sur leur faim.

– Jeudi soir, sur les ondes de RDI à 24 heures en 60 minutes, l’ex-premier ministre Lucien Bouchard, pourtant un proche de M. Legault, se fait cinglant et qualifie la réaction du chef caquiste d’«inacceptable» : «Comment un chef de parti, qui veut devenir un jour premier ministre du Québec peut réagir de façon aussi légère à quelque chose d’aussi important, qui est au cœur même de la vie constitutionnelle canadienne? N’oublions pas que le rapatriement, la Charte, du côté de beaucoup de gens, c’est perçu comme l’acte fondateur du Canada moderne.» – Pour les caquistes, ce retour en force de la question constitutionnelle prouve que contrairement à leur principal mantra, elle est loin d’être enterrée. Pour les libéraux et les caquistes, l’intervention de Lucien Bouchard leur met une pression considérable en les enjoignant publiquement de se réveiller sur l’«affaire» de la bataille de Londres.

– Au gouvernement Marois, nul doute qu’on entend se servir du tout pour faire la «pédagogie» d’une telle duperie. Ayant exigé du Conseil privé canadien qu’il «ouvre ses livres», il reste cependant à voir s’il sera également capable, ou non, d’aller au-delà de la rhétorique de dénonciation pour reprendre la promotion de son option comme étant sa véritable réponse…

Le vrai visage de Pierre Elliott Trudeau, Les Intouchables, 

Il y a 37 ans entrait en vigueur, le 17 avril 1982, une importante modification de la constitution du Canada, la Loi constitutionnelle de 1982, qui a donné naissance à la Charte canadienne des droits et libertés. Cette charte a été imposée par Trudeau au Québec avec l’accord des neuf provinces anglophones. Trudeau a reconnu en 1986 « qu’à cette dernière étape il fallait presque un putsch, un coup de force. »

EN CONCLUSION

Étant donné que François Legault,l’homme d’affaire multimillionnaire  est devenu premier ministre  du Québec,nous avons  tout à craindre d’un formatage  des cerveaux de la jeunesse actuelle,au Québec.

François Legault est devenu premier ministre du Québec suite à « l’écoueurantite aigüe » qui a marqué le règne des libéraux (2003-2012,2014-2018) .La loi 21 sur la laïcité va  réveiller la franc maçonnerie,le crime organisé et les migrants djihadistes et autres que Justin Trudeau a laissé entrer …librement!C’est l' »État Profond » qui a largué les libéraux (contrôlé par la famille Desmarais et leurs alliés).

J’avais prédit l’élection de François Legault en 2018 suite à cette décision des Desmarais:tantôt la CAQ et Legault auront des comptes à rendre!

Il est important pour les Illuminatis et leNouvel Ordre Mondial que les québécois de souche restent endormis et abrutis par le travail en attendant leur mise en minorité par l’immigration massive…Legault semble rentrer dans leur jeu!

Si le peuple québécois se réveille à temps,il se rendra compte qu’il se fait « fourrer » à chaque élection.

Encore une fois,je le répète:Si les élections,au Québec ou/et même au Canada pouvaient servir à changer quelque chose,on les  enlèverait et on les rendrait illégales!

Seule la désobéissance civile bien organisée pourrait changer ce système basé sur l’élite et l’oligarchie financière bourgeoise!Le système canadien actuel est né dans la tête de Pierre Elioth Trudeau,le franc maçon ,et est basé sur la division du peuple par la multi-ethnicité et le mondialisme.Souvenez-vous comment le petit Justin était à genoux devant Donald Trump quand celui-ci ait réclamé  un nouvel ALENA!

Lors de l’élection de Jean Charest,en 2008,Pauline Marois lui serre la main.

 

 

Nouvel Ordre Mondial:L’Occident se culpabilise pour satisfaire aux visées de l’Islam

En 1988, The Satanic Verses est publié. Il est écrit par Salman Rushdie (à gauche), citoyen britannique. L’Ayatollah Ruhollah Khomeiny (à droite), son « guide suprême » en 1989, a condamné Rushdie à la peine de mort pour avoir écrit ce livre. L’affaire Rushdie semble avoir profondément façonné la société britannique.

 

 

 

Il y a trois ans, le gouvernement italien a pris une décision honteuse. Il a voilé ses statues antiques romaines pour ne pas offenser le président iranien en visite, Hassan Rouhani. Les statues nues étaient enfermées dans des cases blanches. Un an auparavant, à Florence, une autre statue représentant un homme nu de style gréco-romain avait également été couverte lors de la visite du prince héritier d’Abou Dhabi. Aujourd’hui, l’une des galeries d’art britanniques les plus célèbres a recouvert deux tableaux, après que des musulmans se soient plaints de leur  » blasphème « .

À la Saatchi Gallery de Londres, deux œuvres, contenant encore des nus, superposés cette fois-ci avec une écriture arabe, ont suscité des plaintes de visiteurs musulmans, qui ont demandé que les peintures soient retirées de l’exposition Rainbow Scenes. À la fin, les peintures étaient recouvertes de feuilles. « Le Saatchi se comporte comme l’Arabie saoudite, dissimulant à la vue du public les œuvres qui blasphèment contre l’islam », a commenté Brendan O’Neill à proposde Spiked. Un expert a décrit les peintures comme  » Les versets sataniques à nouveau « . Il était fait référence au livre de Salman Rushdie, citoyen britannique, publié en 1988. En 1989, le « Guide suprême » iranien, l’ayatollah Ruhollah Khomeini, avait condamné Rushdie à mort pour avoir écrit le livre. La prime sur Rushdie ‘à 4 millions de dollars en 2016 lorsqu’un groupe d’Iraniens a ajouté 600 000 dollars à la « récompense » – sans protestation de la part de la Grande-Bretagne.

C’est après Les Versets sataniques de Rushdie que de nombreuses maisons d’édition occidentales ont commencé à s’incliner devant l’intimidation islamiste. Christian Bourgois, une maison d’édition française qui avait acheté les droits, a refusé de publier The Satanic Verses . C’était la première fois qu’un écrivain, au nom de l’islam, était condamné à disparaître de la surface de la terre – à être assassiné pour une prime.

Rushdie est toujours avec nous, mais le meurtre en 2004 de Theo van Gogh pour avoir produit et réalisé un film, « Submission », sur la violence islamique à l’égard des femmes; la mort de tant arabo-islamiques intellectuels coupables d’écrire librement, les émeutes de caricatures danoises et les nombreux essais (par exemple, ici et ici ) et les tentatives de meurtre (comme ici et ici) , l’ abattage au magazine satirique français Charlie Hebdo , attaques après le discours de Benoît du pape à Ratisbonne, annulation des livres et des textes , représentation de Mahometenfermés dans les entrepôts des musées, et les menaces et sanctions croissantes, y compris la flagellation, infligées à d’innombrables journalistes et écrivains tels que Raif Badawi , d’ Arabie saoudite , devraient nous alarmer – ne pas nous mettre à genoux.

Comme le montre la capitulation de la galerie Saatchi, la liberté de parole en Europe est à présent épuisée et faible. Jusqu’à présent, nous avons cédé aux extrémistes islamiques et aux apaisements occidentaux. C’est la leçon tragique de l’affaire Rushdie, 30 ans plus tard: aucun auteur n’oserait écrire Les Versets sataniques aujourd’hui; aucune grande maison d’édition telle que Penguin ne l’imprimerait; les attaques des médias contre les « islamophobes » seraient encore plus fortes, de même que la trahison sans fond des diplomates occidentaux. De plus, aujourd’hui, grâce aux médias sociaux en tant qu’arme de censure et menaces de masse implicites, tout auteur serait probablement moins chanceux que ne l’était Rushdie il y a 30 ans. Depuis ce temps, nous n’avons fait aucun progrès. Au lieu de cela, nous avons vu le jihad contre les Versets sataniques encore et encore.

« Personne ne voudrait aujourd’hui écrire ‘ The Satanic Verses’ , et encore moins le publier », a déclaré l’écrivain Hanif Kureishi. « L’écriture est maintenant timide parce que les écrivains sont maintenant terrifiés ».

Selon l’auteur Kenan Malik, écrivant en 2008:

« Ce dont nous parlons ici n’est pas un système de censure formelle, en vertu duquel l’État interdit les oeuvres jugées offensantes. Plutôt, ce qui s’est développé est une culture d’autocensure dans laquelle le fait de offenser est devenu moralement inacceptable Au cours des 20 années écoulées depuis la publication des Versets sataniques, la fatwa s’est effectivement intériorisée « .

L’affaire Rushdie semble également avoir profondément façonné la société britannique. La reddition de la Saatchi Gallery à Londres n’est pas unique. La galerie Tate Britain a exposé une sculpture de John Latham intitulée « Dieu est grand » du coran, de la Bible et du Talmud incrustés dans du verre. « Tamburlaine le Grand » de Christopher Marlowe a été censuré au Barbican Centre. La pièce faisait référence au prophète de l’islam « ne méritant pas d’être vénéré », ainsi qu’à une scène dans laquelle le Coran est brûlé. La Whitechapel Art Gallery de Londres a purgé une exposition contenant des poupées nues qui auraient peut-être dérangé la population musulmane. Aux peintures du centre commercial de Londres, un tableau « ISIS Threaten Sylvania » de l’artiste Mimsy a été censuré pour avoir montré aux terroristes des animaux en peluche sur le point de massacrer des animaux en peluche en train de pique-niquer.

Au Royal Court Theatre de Londres, Richard Bean a été contraint de se censurer pour une adaptation de « Lysistrata », la comédie grecque dans laquelle les femmes entament une grève sexuelle pour arrêter les hommes qui veulent partir en guerre. Dans la version de Bean, des vierges islamiques se mettent en grève pour arrêter les kamikazes terroristes.

Malheureusement, au nom de la lutte contre « l’islamophobie », l’establishment britannique semble maintenant se soumettre à la charia rampante: et à purger et à censurer un discours à lui seul.

Récemment, de grands intellectuels conservateurs ont été licenciés au Royaume-Uni. L’un d’entre eux est le philosophe sans égal Roger Scruton, qui a été limogé par un comité gouvernemental pour avoir déclaré que le mot « islamophobie » avait été inventé par les Frères musulmans  » pour mettre fin à la discussion sur un problème majeur « .

Puis ce fut le tour du grand psychologue canadien Jordan Peterson, dont la bourse de recherche à l’Université de Cambridge fut annulée pour avoir posé avec un homme portant un t-shirt  » Je suis un fier islamophobe « . Le professeur Peterson a déclaré par la suite que le mot « islamophobie » avait été « construit en partie par des personnes se livrant à l’extrémisme islamique, afin de garantir que l’islam ne soit pas critiqué en tant que structure ».

Les cas de Scruton et Peterson ne font que confirmer la signification réelle de l ‘ « islamophobie », un mot inventé pour faire taire toute critique de l’ islam par quiconque, ou comme Salman Rushdie a commenté , un mot « créé pour aider les aveugles restent aveugles ». Où est la répulsion attendue depuis longtemps?

En 2008, Tim Walker , du Telegraph , citait le célèbre dramaturge Simon Gray, affirmant que Nicholas Hytner, directeur du National Theatre de Londres de 2003 à 2015, « s’est contenté d’offenser les chrétiens », mais « se garde de rien bouleversé les musulmans  » Les dernières personnes qui l’ont fait sont les journalistes du magazine satirique français Charlie Hebdo . Ils ont payé de leurs vies. En refusant d’affronter le discours policier, ou de soutenir la liberté d’expression de Salman Rushdie, Roger Scruton, Jordan Peterson, Charlie Hebdo et Jyllands-Posten– juste la pointe d’un énorme iceberg – nous avons commencé sur la voie de la soumission à la charia et à la tyrannie. Nous avons tous dissimulé notre culture prétendument « blasphématoire » avec des burqas pour éviter d’offenser des personnes qui ne semblent pas nous déranger de nous offenser.

Sources:Giulio Meotti, éditeur culturel pour Il Foglio, est un journaliste et auteur italien.