Accueil

Méditation et santé: 8 postures yoga facile à exécuter

Laisser un commentaire

YOGA: POSTURE DE LA CHAISE AVEC TORSION
Vous saviez déjà que vous devriez vous lever souvent de votre chaise au cours de la journée. Et, votre traqueur d’activité est peut-être là pour vous le rappeler. Mais bougez-vous vraiment autant que vous le pourriez dans votre espace de travail au fil de la journée ? Alors, exercez-vous à faire des torsions sur votre chaise de bureau plusieurs fois par jour, pour le grand bien de votre dos. Selon la philosophie du yoga, cet exercice facilite aussi la digestion!

 

EXERCICE DE RESPIRATION ET EMBOUTEILLAGE
La prochaine fois que vous serez bloqué à un feu de circulation ou sur le lieu d’un accident routier, essayez cet exercice de respiration qui vous aidera à passer le temps et à calmer toute poussée de rage au volant. D’abord, respirez normalement, puis commencez à allonger vos inspirations et expirations. Inspirez par le nez en comptant jusqu’à trois, puis expirez par la bouche en comptant encore trois, et ainsi de suite. La respiration doit se faire de façon calme et mesurée. Si elle devient saccadée ou haletante, raccourcissez votre souffle.

 

MÉDITATION SOUS LA DOUCHE
Prendre votre douche est un des rares moments de la journée où vous pouvez fermer les yeux sans être distrait par quoi que ce soit. (Au bureau, on penserait que vous seriez en train de dormir, et à la maison, que vous vous manqueriez d’attention pour votre famille ; au volant, c’est carrément dangereux !)
Prenez quelques minutes sous la douche pour méditer par la visualisation. Imaginez-vous dans un lieu de vacances et concentrez-vous sur un détail (comme le bleu de la mer des Caraïbes). Chaque fois que quelque chose vous distraira de cette image, retournez mentalement à la couleur azur de l’eau. Recommencez jusqu’à la fin de votre douche et débutez ainsi la journée avec l’esprit clair.

 

POSTURE D’OUVERTURE DES HANCHES
Pratiquer le yoga assis à son bureau peut sembler formidable, mais vous feriez mieux de vous limiter à des exercices discrets. Voici une posture facile : au travail ou pendant une longue réunion, croisez votre cheville sur le genou opposé et penchez-vous lentement vers l’avant pour allonger la colonne vertébrale jusqu’à ce que vous sentiez vos fessiers et l’extérieur de votre hanche s’étirer. Vous vous sentirez mieux et vous diminuerez votre tension lombaire.

 

ÉTIREMENT LATÉRAL MATINAL
Si vous avez déjà assisté au réveil d’un animal ou d’un bébé, vous avez remarqué qu’ils commencent par s’étirer. Faites la même chose avant de sauter du lit. Un simple étirement latéral rapide est une des postures de yoga qui vous aidera à émerger du sommeil, à étirer votre colonne et à ouvrir bien grand vos poumons. Vous serez alors fin prêt pour la journée!

 

ÉTIREMENT DES MOLLETS SUR LE TROTTOIR
Lorsque vous attendez le signal pour traverser la rue, ne restez pas sans rien faire. Saisissez l’occasion pour vous étirer les mollets en posant votre pied sur le rebord du trottoir ou contre un poteau. C’est un étirement classique bien connu de tous les coureurs, mais dont tout le monde y compris les marcheurs peut profiter.

 

POSTURE D’OUVERTURE DES ÉPAULES DANS LA SALLE DE BAINS
On croyait que seuls les maniaques de l’informatique et les dentistes avaient une mauvaise posture. Mais, avec la prolifération des équipements électroniques et la dépendance qui les accompagne, la « mauvaise posture du portable » est plus répandue que jamais. Faites la guerre aux épaules tombantes et au dos rond en pratiquant cet exercice d’ouverture des épaules chaque fois que vous irez à la salle de bains. Appuyez un avant-bras en poussant contre le rebord de la porte ou de l’armoire quand vous entrez et faites de même pour l’autre en sortant.

 

ÉTIREMENT DES ISCHIO-JAMBIERS DEVANT LA TÉLÉ
Demandez à tout débutant en yoga quelle partie de son corps lui donne le plus de problèmes et il vous répondra invariablement que c’est la tension de l’extérieur des cuisses (muscles ischio-jambiers). Rester assis à longueur de journée en est la cause principale, mais vous pouvez combattre cette tension en adoptant une autre position assise ou même couchée ! Lorsque vous êtes assis sur le canapé en soirée, penchez-vous vers l’avant sur vos hanches jusqu’à ce que vous sentiez un étirement. Il est très important de maintenir sa colonne vertébrale bien droite. Si vous avez de la difficulté à exécuter cette posture, étendez-vous par terre et levez une jambe que vous maintenez en l’air pour provoquer un étirement. Si vous n’arrivez pas à toucher votre pied ou votre mollet, aidez-vous d’une serviette ou d’une ceinture.

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements

L’ADN est-il l’avenir des mémoires d’ordinateur?

Un commentaire

D’ici 2020, entre 21 et 26 milliards d’appareils seront connectés à Internet. Pour réussir à entreposer cette énorme quantité de données, des chercheurs en génomique tentent d’utiliser le meilleur outil offert par la nature : l’ADN.

Des relevés effectués par des chercheurs ou des compagnies, comme IBM ou Google, montrent que, chaque année, de nouveaux records sont établis quant à la quantité de données produites.

La technologie actuelle ne permet pas de régler le problème du stockage d’information, compte tenu de l’explosion des réseaux sociaux et de la vitesse à laquelle du nouveau contenu est mis en ligne.

Comme solution, des scientifiques américains se sont tournés vers l’ADN, l’une des façons les plus compactes de stocker de l’information sur Terre. L’ADN est composé de quatre nucléotides, quatre molécules identifiées à l’aide des lettres A, T, G et C, qui s’agencent entre elles pour encoder toute l’information biologique. Leurs travaux ont été publiés dans la revue Science.

Des chiffres et des lettres

La méthode employée pour passer du virtuel au biologique a déjà été testée dans d’autres études : on associe arbitrairement une lettre de l’ADN à une combinaison de 0 et de 1 qui forment les données informatiques, transformant ainsi le biologique en binaire.

 

Avec cette façon de procéder, les 6 milliards de lettres formant l’ADN humain donnent environ 1,5 gigaoctet de données (un disque Blu-ray contient entre 25 et 50 gigaoctets).

Cela peut paraître peu, mais chaque cellule contient une copie de ce code en son noyau (un noyau cellulaire mesure environ 10 microns). Si on multiplie ce chiffre par les 37 trillions de cellules qui forment un corps humain (37 milliards de milliards), on obtient une quantité de données insensée! Il est donc facile d’envisager que maîtriser l’ADN pour l’informatique réglerait tout problème de stockage actuel.

Un encodage unique, mais coûteux

La méthode employée par les chercheurs s’appelle « encodage par fontaine d’ADN ». Avec cet algorithme, il est possible d’entreposer 215 millions de gigaoctets dans 1 gramme d’ADN.

Ceci est la valeur maximale proposée par leur méthode. L’équipe a toutefois commencé avec un projet plus petit, en encodant plusieurs fichiers pour une valeur de 2,15 mégaoctets.

Ces chercheurs ont d’abord traduit la séquence binaire en séquence d’ADN grâce à leur algorithme. Ils ont ensuite fait synthétiser les brins d’ADN par une compagnie de biotechnologie, qui leur a envoyé le tout par la poste.

Ils ont ensuite reconverti l’ADN en fichiers informatiques, sans qu’aucune erreur ne s’y glisse, ce qui est une première. Rares sont ceux qui ont eu l’occasion de regarder une vidéo sur leur écran d’ordinateur à partir d’un fichier qui, peu de temps auparavant, était stocké dans un agencement de molécules organiques!

Il y a toutefois deux problèmes qui pourraient porter ombrage à cette méthode : son coût et sa vitesse. Il aura fallu 2 minutes 30 et 7000 $ pour encoder un fichier et 9 minutes ainsi que 2000 $ supplémentaires pour le décoder. Il n’est donc pas envisageable que cette technique soit commercialisable sous sa forme actuelle.

Les nouvelles technologies faisant souvent face à des problèmes de coûts, seul le temps nous dira si nous enregistrerons un jour nos fichiers sur des clefs USB à base d’ADN.

 

Source:Radio Canada

 

 

La Sexualité Sacrée: les femmes regardent plus de porno que les hommes sur leur smartphone

Un commentaire

Pornhub vient de révéler des statistiques assez étonnantes sur la consommation de porno par les femmes. Et apparemment, les femmes seraient d’avides utilisatrices de Pornhub sur le smartphone, contrairement aux mecs qui auraient plus tendance à consulter tout ça sur leur ordinateur. 

Les statistiques de Pornhub sont toujours un vrai délice, tant elles nous en apprennent sur l’intimité de l’humanité toute entière. Et on n’exagère pas : les études Porhnub sont souvent segmentées en statistiques pour tous les pays de la planète dans lesquelles le site est accessible. Ainsi, on peut savoir par exemple chaque année quelles sont les recherches préférées des français sur Pornhub.

Reste qu’un cliché a la vie dure : ce sont surtout les mecs qui regardent du porno. Et bien à en croire Pornhub, ce qui était encore vrai il y a quelques années, change à vitesse grand V. La proportion de femmes qui visitent le site a grimpé cette année à 26% des internautes. Là où les hommes ont du mal à lâcher leur ordinateur, les femmes, elles, sont près de 80% à consulter Pornhub depuis leur smartphone.

Pornhub nous apprend que les femmes regardent de plus en plus de porno

La tendance n’est pas nouvelle, les femmes ont rapidement préféré ce moyen de consultation des vidéos X contrairement aux hommes, et ce au moins depuis août 2014 où elles étaient déjà 68% à utiliser Porhnub via leur smartphone contre 59% d’hommes. Aujourd’hui, on a 79,8% de femmes qui consultent Pornhub via ce medium. Contre 69,2% d’hommes. La plupart des femmes séduites par Pornhub et donc via leur smartphone, est la tranche 18-34.

 

Porhnub précise que le site est particulièrement plébiscité par les « visiteuses les plus jeunes » de cette tranche. En outre, les pays où l’usage féminin de porno via mobile est la plus forte, c’est l’Afrique du Sud, les Etats-Unis, le Royaume Uni, le Pakistan et l’Inde. Vous pouvez voir le détail des statistiques dans ces infographies

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo: Qui était Jacques Cartier

Laisser un commentaire

Technologie:Un ingénieur de la NASA embauché pour travailler sur le projet Flying-Car Uber

Laisser un commentaire

L'illustration de l'artiste de la voiture volante Puffin, un véhicule concept développé par l'ingénieur de l'aérospatiale de la NASA Mark Moore. Uber a embauché Moore pour travailler sur l'initiative volante de voiture de la compagnie, connue sous le nom Uber Elevate. Crédit: NASA

L’illustration de l’artiste de la voiture volante Puffin, un véhicule concept développé par l’ingénieur de l’aérospatiale de la NASA Mark Moore. Uber a embauché Moore pour travailler sur l’initiative de recherche et développement   de voiture volante  de la compagnie, connue sous le nom Uber Elevate.
Crédit: NASA

 

Uber a engagé l’ingénieur de longue date  de la NASA ,Mark Moore, pour travailler sur le projet  de voitures volantes  de la compagnie du covoiturage, selon Bloomberg Technology.

Moore deviendra directeur de l’ ingénierie pour l’ aviation et contribuera à développer l’initiative Uber Elevate, qui envisage l’ aide de «taxis aériens» pour transporter les gens entre des «vertiports» situés à moins de 50 miles à 100 miles (80 à 100 kilomètres) l’un de l’autre, ce que Bloomberg Technology a rapporté lundi (6 février 2017).

Moore a passé les 30 dernières années à la NASA. Ses recherches sur le décollage et atterrissage vertical (VTOL) les bateaux – comme le électrique véhicule concept Puffin – a contribué à inspirer le cofondateur de Google Larry Page pour commencer deux compagnies de vol de voitures, Zee.aero et Kitty Hawk, d’après Bloomberg Technology .

On ne sera pas trop longtemps à attendre  avant  d’entrer dans le futur des  « Jetsons »  ,et tout ce  que de tels projets promettent, selon Moore: Il a dit à Bloomberg Technology qu’il s’attend de voir plusieurs nouveaux types de voitures volantes  différentes entrer  en ligne dans le prochain un à trois ans. Ces véhicules utiliseront des pilotes humains pour l’avenir prévisible, selon Moore .

 

 

 

Anarchie politique US:Le Congrès américain vote pour quitter l’ONU

Un commentaire

Donald Trump avec Melania ,sa femme et son dernier fils,Barron Trump.

Donald Trump avec Melania ,sa femme et son dernier fils,Barron Trump.

Quelques jours après l’investiture de Trump, les membres du Congrès s’emparent du moment pour exiger que les USA sortent de l’ONU. Ils présentent à la Chambre des députés un projet de loi qui abroge la Loi de 1945 sur la participation aux Nations Unies et réclament la pleine souveraineté.

    Sous une présidence Trump, il y a la conviction de plus en plus grande que l’idée de sortir les USA de l’ONU est non seulement vraisemblable, mais que cela pourrait rallier l’enthousiasme national, puisque les citoyens US cherchent à vaincre l’élite mondiale corrompue et à reprendre le contrôle de leur pays.

    Appelé American Sovereignty Restoration Act of 2017 , ce projet de loi est censé abroger la participation des USA aux Nations Unies et bannir tout versement de financement à l’ONU, ainsi que la contribution militaire US à toute opération de l’ONU. Le projet de loi retire aussi l’immunité diplomatique aux fonctionnaires de l’ONU.

Le Congrès Américain,une place d,intérêts divers!

Le Congrès Américain,une place d,intérêts divers!

    Ce projet de loi exige : (1) que le Président mette fin à l’adhésion des USA aux Nations Unies, y compris à tous ses organismes affiliés officiellement, agences spécialisées, commissions ; (2) de fermer la Mission US auprès des Nations Unies.

    Le projet de loi prohibe : (1) le financement de la participation imposée ou volontaire des USA aux Nations Unies ; (2) le financement de toute contribution US à toute opération militaire ou de maintien de la paix de l’ONU ; (3) de dépenser des fonds pour soutenir la participation des forces armées US dans le cadre de toute opération militaire ou de maintien de la paix de l’ONU ; (4) aux forces armées US de servir sous commandement de l’ONU ; et (5) l’immunité diplomatique aux officiers ou employés de l’ONU.

    Les partisans du projet de loi disent que la sortie de l’ONU est attendue depuis longtemps. Ils se réfèrent aux milliards de dollars gaspillés, alors que l’ONU travaille systématiquement contre les projets US. Bien que les USA versent plus aux Nations Unies que tout autre pays, les recommandations US sont rejetées par le veto des élites mondiales qui ont leur propre programme.

    Bien que l’adoption de ce projet de loi ne soit pas garantie à la première tentative, tant à la Chambre qu’au Sénat – même avec la voix du Président Trump – ce sera un baromètre utile pour compter et départager les politiciens mondialistes des patriotes prêts à faire la transition du retour du pouvoir au peuple.

    Les spécialistes qualifient déjà le projet de loi de « brillant coup d’échecs » du Président Trump. Il changera pour toujours l’équilibre du pouvoir au sein des politiciens de carrière corrompus, comme McCain et Graham. L’objectif est de piéger les adversaires de Trump sans aucune possibilité de gesticuler.

    La sortie est-elle prochaine ? Le monde change rapidement, les gens se réveillent, et l’exemple du Brexit et de l’élection de Trump, ainsi que d’autres bouleversements sismiques dans le monde, prouvent que les gens qui en ont marre du statu quo sont capables de se révolter et de forcer le changement.


HORS TEXTE

LE 8 NOVEMBRE 2016,NOUS AVONS TOUS ÉVITÉ LE PIRE

trump-election-president

Je ne dis pas que Trump est un super gars et qu’il fait partie de la Résistance, non, je dis qu’on a vraiment évité le pire (Hillary Clinton) qu’aux États Unis certains appellent Killary. Ne nous y trompons pas, Trump a été mis en face de Hillary par la Cabale, pour faire élire Hillary. Mais au pentagone et à la CIA, beaucoup d’efforts ont été fait par la Résistance pour faire sortir les casseroles d’Hillary Clinton, via wikileaks. Toutes les fuites venaient de l’intérieur. C’est le travail de la Résistance que vous venez de voir à l’œuvre. La Résistance a réussi l’impossible ce 08 Novembre 2016 : faire élire le pire candidat au monde (Donald Trump).

Donc, les américains n’ont pas le meilleur président possible, mais le moins pire des 2.

Il y a maintenant au moins un espoir de ce coté là que le nouveau président ne soit pas 100% à la botte de la Cabale. Et si vous voulez mon avis, on vient juste de passer à coté de la 3eme guerre mondiale avec Hillary Clinton. De là à croire qu’il va lui même faire le ménage dans l’establishment américain, pourquoi pas on verra, mais de toute façon, n’oublions pas que c’est nous, le collectif des 99% qui avons tous les pouvoirs.

On a tous travaillé dur à s’informer, évoluer et partager nos infos autours de nous, sur Internet, mais d’abord dans le champs de conscience collectif. Nous allons atteindre le 100ème singe les amis. Et le monde va changer pour toujours. L’Histoire est en marche et nous en faisons tous partie.

La suite des évènements va être passionnant, non pas parce que Trump a été élu, mais parce que cette élection catastrophique, a profondément bouleversée tous les américains. C’est la pire élection au monde qui vient d’avoir lieu. Et alors que des pays comme l’Espagne a tourné pendant plus de 540 jours sans aucun gouvernement, et la Belgique aussi, le monde entier est enfin en train de s’interroger sur la question : mais pourquoi avons nous besoin d’un représentant pour prendre les décisions a notre place ????

Cette élection marquera l’accélération du déclin de ce système pourri qu’est la fausse démocratie représentative.

Un nouveau système réellement démocratique prendra bientôt place dans un pays ou dans un autre, ou les gens seront libre, de voter leurs propres lois, sans aucun représentant qui puisse se faire corrompre ou trahir ses promesses électorales. Un monde libre choisi et géré par le peuple et pour le peuple.


EN CONCLUSION

 

donald-trump-001

 

Maintenant que le régime Trump a formellement été installé, la véritable bataille au sujet de l’avenir de la planète Terre peut commencer sérieusement. D’un côté, nous avons le complexe militaro-industriel de l’Occident et de l’autre, les anciennes familles de lignées sanguines.

Une autre façon de le dire est, que la bataille se situe maintenant entre ceux qui ont les armes à feu, et ceux qui contrôlent le gras (argent). Pourtant, une perspective différente d’analyser cette lutte à venir, serait de la voir comme la bataille de la Chine (Asie) contre les États-Unis (l’Ouest), mais cela est trop simpliste.

« L’Ouest » comme les choses se présentent maintenant, comprend le Japon, plus la Corée du Nord et du Sud, et peut-être même le Vietnam, tandis que « l’Asie » inclus l’Allemagne et d’autres États-Nations contrôlés par les Rothschild.

Les lignes idéologiques de la bataille ont été fixées dans deux discours, l’un par le président Chinois Xi Jinping, à la Fête à la gloire des lignées sanguines à Davos le 17 janvier, tandis que l’autre fut le discours d’inauguration du président Donald Trump.

Le discours de Xi a essentiellement soutenu le statu quo mondialiste, en autant que «le système de gouvernance économique mondiale» continue à être réformé pour donner plus de voix aux pays en développement. Xi a également promis que la Chine aiderait le monde à se développer d’une manière gagnant-gagnant en harmonie avec la nature.

Bien sûr, la Chine a été de loin le plus grand bénéficiaire du système actuel, de sorte que les lignées mondialistes ont demandé protection à la Chine, maintenant qu’une réaction contre eux a démarré en Occident.

Le discours de Trump a déploré le fait que la classe moyenne Américaine avait été détruite par les globalistes, ainsi que l’industrie Américaine, et il a promis de restaurer l’industrie et l’infrastructure Américaines.

*L’Otan est une organisation criminelle, c’est bien que les USA en sortent. La chute de la Cabale s’accélère et les effets en sont visible clairement maintenant. Ce qui se passait depuis des années derrière le rideau est en train de passer du coté visible au publique.

Analyse du discours inaugural de Donald Trump

Laisser un commentaire

Trump, révolutionnaire ?

J’ai lu et relu le discours de Donald Trump à son peuple au moment d’assumer la présidence des États-Unis d’Amérique. Un discours que bien des chefs d’État des pays émergents en Amérique latine et ailleurs dans le monde pourraient faire leur sur de nombreux points.

donald-trump_9db9db79

Le diagnostique, trop sombre pour certains, qu’il fait sur l’état de la Nation met en évidence les faiblesses d’un système qui a servi les intérêts d’une certaine élite, mais qui a laissé dépérir les conditions des travailleurs et du peuple.

 

« Pendant des décennies, nous avons enrichi l’industrie étrangère aux dépens de l’industrie américaine; subventionné les armées d’autres pays tout en permettant le très triste appauvrissement de notre armée; nous avons défendu les frontières d’une autre nation tout en refusant de défendre les nôtres; et dépensé des milliards de milliards de dollars à l’étranger pendant que les infrastructures de l’Amérique se sont délabrées et abîmées. »

 

C’est le genre de diagnostique que font bien des pays du Tiers-monde qui ont souffert de la colonisation de pays puissants venus s’enrichir au dépens des populations et avec la complicité d’une certaine élite nationale corrompue et de politiciens soumis.

 

Que l’on pense à Fidel Castro qui s’est porté au secours de son peuple, soumis à la dictature de Batista et aux multinationales qui en ratissaient les richesses.  Que l’on pense au Chili d’Allende soucieux de redonner à son peuple son indépendance et les richesses de son pays pour vaincre la pauvreté, assurer des écoles gratuites, des services de santé et redonner espoir et confiance à tous et à toutes. C’est également le cas de la Bolivie d’Évo Morales, de l’Équateur de Rafael Correa, du Venezuela d’Hugo Chavez et de Maduro. Tous veulent redonner le pouvoir à leur peuple et lui assurer la priorité sur ses propres richesses, son indépendance, l’accès à l’éducation, à la santé et à un niveau de vie respectueux de la personne humaine.

 

N’en va-t-il pas  de même avec Donald Trump ?

 

« Les Américains veulent de bonnes écoles pour leurs enfants, des quartiers sûrs pour leurs familles et de bons emplois pour eux-mêmes. 

 

Ce sont des revendications légitimes et raisonnables pour un public juste. »

 

Comment ne pas partager ce point de vue et vouloir qu’il en soit ainsi pour tous les peuples de la terre?

 

Ces objectifs comportent toutefois des mesures concrètes qui ne seront pas sans affecter ceux et celles qui s’accommodaient bien du système existant.

 

« Chaque décision sur le commerce, les impôts, l’immigration, les affaires étrangères sera prise au bénéfice des familles et des travailleurs américains.

Nous devons protéger nos frontières des ravages des autres pays fabriquant nos produits, spoliant nos entreprises et détruisant nos emplois. La protection conduira à une grande force et prospérité. »

 

Ces mesures ne sont pas sans nous rappeler celles prises par plusieurs pays émergents dans le monde. De nombreuses nationalisations se sont avérées nécessaires pour que les pays concernés puissent retrouver leur plein pouvoir sur leurs richesses. Il y eut également l’expulsion de diplomates, d’organisations humanitaires aux objectifs malveillants. Des mesures que les grandes puissances qui en bénéficiaient n’apprécièrent guère.

 

Un des points, sans doute le plus important sur le plan des relations internationales, est celui de reconnaître que chaque peuple dispose de ces mêmes droits et qu’il n’est pas dans sa politique d’intervenir par la force ou les menaces dans les affaires internes des autres peuples.

 

« Nous rechercherons l’amitié et la bonne volonté des autres nations du monde, mais nous le ferons avec l’idée que c’est le droit de tout pays de mettre ses propres intérêts en avant.

 

Nous ne cherchons pas à imposer notre mode de vie, mais plutôt à le rendre éclatant comme un exemple à suivre. »

Si Donald Trump donne suite à cette promesse, bien des peuples, victimes de l’interventionnisme étasunien, lui en seront grandement reconnaissants. Il en va de même pour ces centaines de bases militaires qui s’imposent à de nombreux peuples à travers le monde.  Le rapatriement de ces bases militaires lui permettra de faire de grandes économies pour son peuple tout en redonnant aux nations concernées leur indépendance.

 

La vision que nous livre Donald Trump le rapproche davantage d’un monde multipolaire que d’un monde unipolaire. À ce titre, il se montre ouvert au respect de chaque peuple au droit de chacun de travailler en priorité pour ses propres intérêts. Dans une telle optique, le monde des échanges se convertira en gagnant-gagnant, chacun y trouvant  ses propres intérêts. Un principe avancé par le Président chinois au sommet tout récent de Davos.

 

L’avenir nous dira si les paroles de Donald Trump seront suivies d’actions concrètes et cohérentes avec ces dernières. La non-intervention dans les affaires internes des autres pays fait partie de celles-là. À y donner suite, les relations internationales entre les peuples en seront profondément modifiées pour le mieux-être de ces peuples.

 

Ses rencontres à venir avec Vladimir Poutine et le Président chinois nous donneront une première idée jusqu’où il est prêt à aller dans cette révolution.

Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :