L’armée américaine au bord de la révolte (un coup d’état est à prévoir)

C'est par centaines que les soldats américains s'affichent ainsi contre  l,aggression vers la Syrie ...en alliance avec Al Qaïda.
C’est par centaines que les soldats américains s’affichent ainsi contre l’agression vers la Syrie …en alliance avec Al Qaïda.

La Seconde Révolution Américaine est bel et bien commencée!

Tel est le message  véhiculé depuis si longtemps par Alex Jones et de nombreux  journalistes d’enquêtes hors des grands réseaux  d’informations. »Infowars  » le grand site d’information d’Alex Jones en fait état ,surtout de puis hier.L’information a aussi circulé vers les réseaux européens …et russes.

Au moment ou  la flotte américaine est prête à faire feu sur   la Syrie sans  regarder « les dommages collatéraux » voici en gros  ce que j’ai pu retracé un peu partout sur le web:

Une révolte militaire contre le plan de l’administration Obama pour lancer une attaque potentiellement désastreuse contre la Syrie est en train de s’accélérer, avec deux hauts gradés et membres des services réguliers qui expriment leur opposition véhémente à ce que les États-Unis s’empêtrent dans le conflit. La réaction a commencé à se répandre sur les médias sociaux hier avec de nombreux militaires postant des photos d’eux-mêmes brandissant des pancartes indiquant qu’ils refuseraient de se battre du même côté que Al-Qaïda en Syrie. D’autres ont posté leurs photos sur Twitter avec le hashtag # IdidntJoin .

Comme l’administration Obama se prépare à présenter un projet de résolution aux législateurs qui est loin d’être «limitée» dans sa portée et seraient en fait graisser les patins pour une guerre à durée indéterminée, John Kerry et d’autres fonctionnaires du Département d’Etat ont signalé que Obama va simplement ignorer le Congrès, si celui-ci vote non, et lancer l’assaut de toute façon.

Cela ne contribuera guère à rassurer un nombre croissant de personnalités influentes dans l’armée américaine qui deviennent de plus en plus récalcitrantes à ce que les Etats-Unis se laissent entraîner dans une nouvelle guerre au Moyen-Orient.

Le  Washington Post rapporte que « le plan de l’administration Obama pour lancer une attaque militaire contre la Syrie est reçu avec de sérieuses réserves par beaucoup dans l’armée américaine, qui est aux prises avec les séquelles des deux guerres longues et un budget qui se contracte rapidement, selon des officiers actuels et anciens » .

Le membre républicain du Congrès, Justin Amash a également affirmé par Twitter : « J’ai entendu beaucoup de membres de nos forces armées. Le message que j’ai toujours entendu dire est : S’il vous plaît votez non sur l’action militaire contre la Syrie ». La déclaration de Amash a été suivie par une série de tweets de vétérans militaires qui ont également exprimé leur opposition à l’attaque.

Paul Szoldra de Business Insider a également parlé de « sources qui sont soit des anciens combattants ou actuellement en service actif dans l’armée », et leur a demandé s’ils appuyaient l’escalade militaire en Syrie.

« La plupart ont répondu par un non catégorique », écrit Szoldra.

Il cite un sergent d’active de première classe qui déclare: « Nous sommes débordés, fatigués, et cassés », ajoutant que les Etats-Unis « (n’ont pas) besoin d’être la police du monde ».

«Notre implication en Syrie est si dangereuse à bien des niveaux, et le vétéran américain du 21ème siècle est plus soucieux de l’éviter plus que quiconque. Ca dépasse mon entendement que nous soyons ignorés », ajoute l’ancien caporal Jack Mandaville, un vétéran du Corps d’infanterie de Marine avec 3 déploiements en Irak.

Il n’y a pas que le personnel militaire qui expose publiquement ses préoccupations, Politico rapporte que des fuites du plan d’attaque qui « émanent de la bureaucratie du Pentagone moins enthousiaste à l’idée d’une attaque que, disons, le Département d’Etat, Conseil national de sécurité ou Obama lui-même », font partie des divulgations non autorisées qui ont « irrité » la Maison Blanche.

(Sources: Voix de la Russie, Infowars,Réseau International,The Washington Post,etc)

……………………………………………………………………………………………………

La fragilité relative des communications militaires américaines

Un site web pour l’US Marine Corps a été piraté récemment  par  un  hacker  attribué à l’armée électronique syrienne qui a critiqué le président américain Barack Obama et a appelé les soldats américains  éveillés,comme étant les  « frères de l’armée syrienne ». Le message dit que les  Marines devraient être des alliés avec les forces qui luttent pour la Syrie et a montré cinq personnes habillées en tenue armée brandissant des pancartes qui disaient qu’ils ne se battraient pas pour Al-Qaïda. « Obama est un traître qui veut mettre votre vie en danger pour sauver les insurgés d’Al-Qaïda« , selon l’affichage sur le site  » Marines.com ». « Marines, veuillez jeter un oeil à ce que vos camarades pensent de  l’alliance d’Obama avec Al-Qaïda contre la Syrie. » Le site « lui-même n’a pas été compromis ou« piraté »,selon son  porte-parole,le  Capitaine Eric Flanagan qui a fait cette déclaration  au nom du Commandement de recrutement du Corps des Marines qui exploite le site. « Il a été redirigé pour un nombre  limité d’heures pendant la nuit » et aucune information confidentielle ou personnelle » n’a été mise en danger« , at-il dit. Flanagan a dit  que : »…à ce moment de la commande ne peut pas confirmer qui était responsable pour rediriger le site ». Le message a été supprimé et le site est de retour à la normale. Le hack fait suite à celles sur le New York Times, le Huffington Post et les comptes Twitter pour le Financial Times et ITV par un groupe utilisant le nom de l’Armée Électronique Syrienne – un réseau de pirates qui prétend soutenir le gouvernement syrien et le président Bachar al-Assad.Les  « pseudo  rebelles  de la prétendue « Free Syrian Army  » (Al Qaïda false flag) ont exhorté les officiers du  président Bachar  al-Assad à faire défection mardi, cherchant à   gagner des points sur la guerre civile dans le pays (guerre qu’ils ont eux-mêmes provoqués)  pendant une accalmie créée par la décision d’Obama de consulter le Congrès américain sur les frappes militaires. Les principaux conseillers d’Obama ont lancé une campagne pour obtenir le soutien d’une attaque sur la Syrie, tandis que la Russie a rejeté les  données américaines  sur l’utilisation des armes chimiques par le gouvernement syrien. Le site est séparé de l’adresse Web. Mil, qui est le site officiel du Corps des Marines et  des informations.Flanagan  a déclaré que le site mil. N’était pas visé.

…………………………………………………………………………….

Louis-Joseph  Papineau  s'adresse au peuple du Bas-Canada (nom du Québec  à l'époque).Il était le chef politique incontesté du Parti Patriote. Les Patriotes étaient supportés par  plus de canadiens anglophones d'origine irlandaises,écossaises et autres que de canadiens français,à l'époque...contrairement à ce que beaucoup de  souverainistes actuels ignorent. La Rébellion des Patriotes du Bas-Canada avait pour but de créer un gouverment responsable,abolir la corruption et de créer une nation indépendante de l'Empire Britannique.
Louis-Joseph Papineau s’adresse au peuple du Bas-Canada (nom du Québec à l’époque).Il était le chef politique incontesté du Parti Patriote.
Les Patriotes étaient supportés par plus de canadiens anglophones d’origine irlandaises,écossaises et autres que de canadiens français,à l’époque…contrairement à ce que beaucoup de souverainistes actuels ignorent.
La Rébellion des Patriotes du Bas-Canada avait pour but de créer un gouverment responsable,abolir la corruption et de créer une nation indépendante de l’Empire Britannique.

La Seconde Révolution Américaine  lancera un appel au Peuple Québécois

Le Grand Nettoyage de la politique corrompue qui s’étend à toute l’Amérique du Nord aura un impact majeur sur les partis ,mouvements ,groupes et individus œuvrant pour la Libération du Québec.

Le moment sera opportun pour foncer et embarquer dans ce changement majeur de la politique nord-américaine.Il s’agira de manière certaine du plus profond changement à intervernir ,en Amérique du Nord depuis 1776.Ce changement surpassera en grandeur,l’assassinat de Kennedy,l’attentat du 11 septembre 2001 (qui  fut un complot interne de la CIA) et même la démission de Richard Nixon.Il est impossible  de négliger cette occasion en or massif de participer à un si grand nettoyage qui améliorera la vie politique de toutes les nations d’Amérique du Nord.

La Seconde Révolution Américaine  commencée depuis peu,va coïncider  avec une Seconde Rébellion des Patriotes Québécois ,car ceux qui agiront pour la Libération du Québec ,seront dans toute la force des Mots: de Vrais Patriotes Québécois.

L’histoire de l’Humanité est pleine de ce genre de situations ou des nations ont saisies au vol l’opportunité  de devenir libres,du moins changer les règles du jeu pendant qu’un Empire s’effondrait.

Quand l’Empire Romain s’est effondré,l’Angleterre a été l’une des premières nations à saisir l’opportunité et est devenue elle-même un empire.Plus près de nous,il y eut l’Empire d’Autriche-Hongrie  qui donna naissance à de nombreux pays,à la fin de la Première Guerre Mondiale.Que penser aussi de l’effondrement de l’Union Soviétique et de la République fédérale de Yougoslavie?

Le sort de l’Empire Américain est inscrit dans le temps et il est à la même enseigne que les mots inscrit sur les pièces de un cent: « E pluribus unum » (de l’union de plusieurs) …et le Canada tout comme le Québec,est un peu un petit morceau de cet empire;un petit morceau  en dehors des frontières mais à l’intérieur de la zone d’influence.

Vive la Seconde Révolution Américaine !

Vive  la Seconde Rébellion des Patriotes Québécois!

Vive la Lutte pour la Libération des Nations Souveraines de la Terre!

Michel Duchaine

Chercheur et Diseur de Vérités

Hervé Kempf 01bb

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.