Le marché des valeurs grince des dents depuis la remontée de Trump dans les sondages en une semaine.

hillary_clinton-004

Voici ce que le New York Post avait prédit:

Nous (le New York Post, ndlr) allons avoir droit à une phase finale à couper le souffle ; alors, pour celles et ceux qui n’ont pas suivi assidûment l’élection, laissez-nous vous rappeler nos prédictions.

Nous avions dit et nous le dirons encore : Hillary Clinton sera inéligible le jour des élections.

Et voici d’autres choses que nous avions dites :

Les démocrates ont commis une grave erreur en choisissant Clinton comme candidate, car trop de gens savent énormément de choses à son sujet.

James Comey, directeur du FBI, a rendu un bien mauvais service aux Démocrates (et non aux Républicains) en ne cognant pas plus fort sur Hillary Clinton l’été dernier. En effet, si Comey avait sorti tout de suite la grosse artillerie, les Démocrates auraient changé de candidat.

Nous avions aussi dit qu’un piège allait se refermer sur Clinton. Un piège ourdi par une personne liée aux Russes qui ont piraté ses courriels personnels. Selon nos sources, son mot de passe avait été volé lors d’un voyage en Russie, alors qu’elle était secrétaire d’État.

Parmi vous, beaucoup peuvent penser que ce piège réside dans la décision de Comey de rouvrir l’enquête sur les courriels. Il n’en est rien. Le guet-apens en question, c’est la troisième phase des fuites concernant les courriels de Clinton.

Si je devais prendre un pari, je dirais que ces nouvelles fuites concerneront des éléments privés d’Hillary Clinton. À moins que WikiLeaks ne mente, la phase 3 devrait avoir lieu avant le weekend(5 et 6 novembre 2016). C’est seulement à ce moment-là que Clinton deviendra inéligible.

Publicités