Alerte en Libye:l’escalade du terrorisme alimenté par les mercenaires djihadistes se poursuit

Que signifie encore le drapeau libyen?
Que signifie encore le drapeau libyen?

LE CAIRE Le ministre des Affaires étrangères de la Libye a déclaré dimanche,28 décembre 2014, que des groupes extrémistes  intensifient leurs attaques et  font  un nouvel effort pour s’emparer des ressources pétrolières du pays, après une agression sur les terminaux de l’Est  qui a mis  les réservoirs de stockage en feu, envoyant des nuages massifs de fumée noire dans le ciel.

Le ministre des Affaires étrangères Mohamed Dayri, parlant au Caire, a déclaré que les forces de son gouvernement espèrent repousser l’assaut lancé par des milices basés dans la ville occidentale de Misrata et loyal au gouvernement islamiste   rival ,basé à Tripoli (ce gouvernement a récemment reconnu l’autorité du calife de l’État Islamique). Il a dit  que des groupes djihadistes extrémistes ont rejoint l’attaque, qui a entraîné la fermeture du plus grand terminal maritime du pays.

Un fonctionnaire de compagnie pétrolière, Mohammed alHarari, a déclaré samedi soir que 850 000 barils de pétrole ont été perdus en raison de l’incendie dans cinq réservoirs de stockage.

Les combats ont éclaté autour du plus grand terminal pétrolier de la Libye, Sidra, qui est actuellement sous le contrôle des miliciens anti-islamistes alliés au gouvernement internationalement reconnu basé dans la ville orientale de Tobrouk. Le gouvernement djihadiste  basé à Tripoli avait promis de « libérer » Sidra plus tôt ce mois.

Les frappes aériennes ont été rapportés dimanche à Misrata pour la première fois, dans ce qui semblait être une réponse à l’attaque sur les terminaux pétroliers. Ahmed alMusmari, porte-parole militaire de l’armée dirigée par Tobrouk, dit alWasat (agence de nouvelles du site Web de la Libye) que les frappes aériennes  étaient ciblées  vers les bases utilisées pour attaquer ses troupes.

Un agent de sécurité à Misrata a déclaré que les frappes aériennes étaient près de l’aéroport principal de la ville, avec un missile frappant à 300 mètres d’une tour de l’aéroport mais il a manqué le tarmac. Le fonctionnaire a déclaré que le raid aérien a entraîné la suspension d’un vol Turkish Airlines, mais sans faire de victimes. Le fonctionnaire a parlé anonymement parce qu’il ne était pas autorisé à informer les journalistes.

Dayri, le ministre des Affaires étrangères pour le gouvernement   « dit légal »  de Tobrouk, dit  que les extrémistes, dont certains ont prêté allégeance au groupe extrémiste État islamique, ont accru leur présence en Libye, y compris dans la capitale.

« Nous sommes préoccupés ,nous  les Libyens. Mais le monde arabe et la communauté internationale devraient l’être aussi à cause de la volonté de ces groupes terroristes extrémistes pour atteindre les ressources pétrolières et les revenus de l’état. C’est une question dangereuse « , a déclaré Dayri.

Des pourparlers parrainés par l’ONU entre les gouvernements rivaux sont prévues pour le 5 janvier 2015.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.