Alerte Yellowstone:Les USA retirent 50 missiles nucléaires de la région du parc Yellowstone

Une nouvelle intriguante en provenance du Yellowstone qui fait décidément beaucoup parler de lui en ce moment. Les USA ont pris la décision de retirer son arsenal nucléaire situé dans la région du supervolcan.

Cette décision gouvernement accentue les spéculations sur son réveil imminent et il est vraisemblable que certaines infos ne parviennent pas au grand public.

Silo de missile nucléaire américain,comme ceux que  nous parlons dans l'article.
Silo de missile nucléaire américain,comme ceux que nous parlons dans l’article.

Voici la version officielle  des relations publiques des Forces Armées  des États-Unis d’Amérique:

Les États-Unis conserveront leur  force de frappe  actuelle de 450 missiles nucléaires basées à terre , mais vont  retirer 50 de leurs silos de lancement dans le cadre d’un plan visant à mettre les États-Unis en conformité avec un traité américano-russe de contrôle des armements,le traité de  2011,ce que  le Pentagone a déclaré mardi,le 8 avril 2014.

Le  total de 400 Minuteman 3 missiles balistiques intercontinentaux ( prêts au lancement) résultant,serait le total le plus bas d’ICBM déployés depuis le début des années 1960 .

Les décisions viennent après une forte pression  par les membres du Congrès des Etats afin  que des bases de missiles d’accueil ( Dakota du Nord , le Wyoming et du Montana )- ne se voient pas éliminer de l’un des silos de missiles qui seraient opérationnels . Cinquante silos seront conservées dans l’état «chaud» -(vide de missiles , mais capable de retourner en utilisation active rapidement) .

Le sénateur John Tester, un démocrate du Montana , a appelé l’annonce du Pentagone  » une grande victoire pour la sécurité de notre nation et pour Malmstrom Air Force Base, base  de la « Missile Wing 341e » avec 150 Minuteman et  3 missiles prêts .

 » Les ICBM sont  les missiles de dissuasion nucléaire les plus rentables , et de garder les silos chaud est une décision intelligente et le genre de bon sens  que les gens du Montana attendent de leurs dirigeants « , a déclaré Tester .

La décision de mettre 50 des missiles dans le stockage, mais de ne pas éliminer un de leurs silos de lancement, sous-entend que le Pentagone a dû procéder à des réductions plus importantes des forces nucléaires basés en mer ,pour  la Marine, afin de se conformer à un nouveau départ , ou Traité de réduction des armes force stratégique , pour 2018. L’accord  permettra de réduire le nombre de missiles nucléaires balistiques lancés par sous-marins  déployés et non déployés à 280 de l’ actuelle  force de 336 .

La Marine dispose de 14 sous-marins de la classe Ohio armés de missiles , mais seulement 12  seront comptés  comme déployés parce que deux seront en cours de maintenance à long terme à un moment donné au cours des 10 ans  à venir dans  le nouveau traité START . La Marine se lance dans un programme de plusieurs milliards de dollars pour construire un remplacement de la flotte actuelle .

L’autre  » jambe  » de la force nucléaire américaine , les bombardiers stratégiques de la Force aérienne , sera coupé du total déployé courant de 93 à 60, avec six autres disponibles dans un état ​​non déployé . Le chiffre de 60 sera constitué de 19 B- 2 bombardiers furtifs et 41 B- 52H Stratofortress bombardiers lourds .

Ainsi l’administration restera dans la limite New START de 700 armes nucléaires déployées stratégiques avec 400 missiles balistiques intercontinentaux , 240 missiles   déployés sur  sous-marins   et 60 bombardiers . La Russie est déjà bien en dessous de la limite de 700 armes déployés ; à la période la plus récente , Octobre dernier , la Russie en avait 473 et  les États-Unis avait 809 .

Les 400 missiles balistiques intercontinentaux déployés seraient le plus faible total depuis 1962 , selon un historien de la force par Hans Kristensen , un expert en armes nucléaires à la Fédération des scientifiques américains . Il dit que les  États-Unis avaient  203 missiles balistiques intercontinentaux déployés en 1962 , avec la force d’expansion rapide à 597 l’année suivante et la garniture maximum  de 1000 en  1966. Il a été entre 550 et 450 depuis 1991 .

L’administration Obama a passé des mois à trouver comment répartir les réductions nécessaires pour se conformer  au  nouveau traité START . Dans le même temps , la force d’ICBM est sur la sellette  pour une variété de problèmes graves  , y compris le moral bas , l’échec de la direction et dans  de nombreux  examens d’enquêtes comme des tricheries  et la consommation de drogues parmi les officiers  responsables de lancement .

Certaines questions touchent  la valeur du maintien de missiles balistiques intercontinentaux , bien que le président Barack Obama s’est engagé à les maintenir dans le cadre de la  » triade  » nucléaire des forces qui peuvent être lancés à partir de la terre , la mer et l’air . En plus des 450 silos d’ICBM actuellement en usage , l’ Armée de l’Air en a quatre à Vandenberg Air ForceBase , en Californie, utilisés seulement pour les lancements d’essais . Ils resteront en place.

Le Pentagone a annoncé mardi qu’il va probablement en  coûter environ 300 millions de dollars pour mettre en œuvre tous les changements annoncés comme  nécessaires pour se conformer au nouveau traité  START en 2018 . Environ les deux tiers du coût sera pour modifier certains des tubes de missiles à bord des sous-marins de la Marine afin qu’ils ne peuvent plus lancer des missiles balistiques .

La flotte sous-marine nucléaire est beaucoup plus coûteuse  à exploiter  comparée aux  missiles terrestres ou des bombardiers , mais son avantage stratégique est l’invulnérabilité relative des sous-marins en mer , et donc leur capacité à survivre à une première frappe .

Un missile armé et prêt au lancement dans son silo.
Un missile armé et prêt au lancement dans son silo.

Le nouveau traité START exige également que la Russie et les États-Unis doivent réduire à 1.550 le nombre d’ogives nucléaires associés aux missiles et bombardiers déployés . Le Pentagone n’a pas précisé la façon dont il va le faire , mais les analystes ont dit qu’ils croient que la répartition sera la suivante: 1 090 ogives à bord de sous-marins, 400 sur missiles terrestres et les 60 bombardiers compter comme un ogive chacun.

Obama a annoncé l’été dernier que les Etats-Unis seraient  prêt à réduire ses ogives au total par un autre tiers , à environ 1100 , dans un nouveau cycle de négociations avec la Russie . Mais il y a peu de chances que cela se produise de sitôt , surtout avec la crise de l’intervention russe en Ukraine .

La vraie raison:le réveil de Yellowstone  serait-il en train de se produire?

Depuis fin 2013, la gigantesque caldeira montre des signes de réveil : l’activité sismique reprend, les déformations du sol s’accentuent… Nombreux séismes sur Yellowstone dont le plus puissant depuis 30 ans Pourtant, l’agence géologique américaine (USGS) se veut rassurante : ces tremblements de terre,dit-elle, ne sont pas anormaux et ont déjà été constatés par le passé comme le montre ce graphique sur 20 ans :

 

Yellowstone activité
20 ans d’activité sismique à Yellowstone (avril 1994 – avril 2014). Situation géographique : nord de la caldeira, au centre du Geyser Norris Geyser Basin (Wyoming).

Notons toutefois que Yellowstone a connu le 30 mars 2014 un séisme de magnitude 4,7 à seulement 6 km au nord-est du Norris Geyser Basin. Il s’agit du plus puissant tremblement de terre depuis le début des années 1980 dans le parc. Le sol de Yellowstone enfle et se déplace légèrement Au niveau des déformations du sol, le réseau de GPS de Yellowstone a enregistré une légère élévation dans le centre-nord du parc national. Depuis le 1er août 2013, cette zone a enflé de plus de 5,5 cm et s’est déplacée de 1,5 cm à l’est et de 2 cm au sud. Les autres mesures GPS indiquent la présence d’une augmentation mineure de pression entre 6 à 10 km de profondeur, près de la jonction de Norris.

Déformations du sol à Yellowstone depuis 2004. Premier graphique : déplacement horizontal nord/sud. Deuxième graphique : déplacement horizontal est/ouest. Troisième graphique : déplacement vertical du sol. Station NRWY (YellowstoneContin Network) © USGS Source : http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2688_eruption_supervolcan_Yellowstone.php
Déformations du sol à Yellowstone depuis 2004. Premier graphique : déplacement horizontal nord/sud. Deuxième graphique : déplacement horizontal est/ouest. Troisième graphique : déplacement vertical du sol. Station NRWY (YellowstoneContin Network) © USGS

 

L’activité sismique du parc de Yellowstone est régulière bien que modérée. En 1959, une secousse d’une magnitude de 7,5 a été enregistrée.

Yellowstone a connu plusieurs crises éruptives importantes il y a 2 millions d’années, 1,3 millions d’années et 642 000 années.
Apparemment, les plus grosses éruptions se produisent tous les 600 000 ans environ.

Nous approchons donc de la période fatidique. Cependant, quelques chiffres ne suffisent pas à annoncer une catastrophe.

Observations de l’activité du Yellowstone

Le super-volcan de Yellowstone est sous surveillance permanente.  Le gonflement de la caldeira a  d’ailleurs été détecté grâce aux douze stations GPS qui équipent le volcan et par le radar spécialisé du satellite Envisat de l’Agence spatiale européenne.Rassurez-vous ,si l’éruption démarre,les mesures de détections et la NASA  vous vous avertir quelques minutes avant  la grande explosion et l’onde de choc.Si vous faîtes partie des privilégiés (du 1%),il est probable que vous êtes déjà préparé à y faire face et que vous avez un abri pour sauver votre vie et celle de  votre famille,pendant que le reste de la civilisation  s’effondrera.

L'activité s'intensifiant ,nous remarquons de nombreux arbres morts.
L’activité s’intensifiant ,nous remarquons de nombreux arbres morts.

 

img104_667w_500h

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources :   washingtontimes.com/news

Publicités

6 commentaires sur “Alerte Yellowstone:Les USA retirent 50 missiles nucléaires de la région du parc Yellowstone

  1. ouai ce serait marrant, le supervolcan a lui seul peut détruire la vie comme on la connait sur terre, mais si en plus les missiles nucléaires explosent, là c’est grandiose ! comme au cinéma ! 🙂 vivement le spectacle !

  2. ont verra le jour premier qui arrivera bientôt et la ont entrera d’en une nouvelle génération plus verte pour un souffle plus pure que l’ont connait en ce moment ,et je site préparée vous au jugement dernier qui est très proche entre 2014 et 2015 !!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.