Ré-écrire l’histoire:l’origine des Portes d’Alexandre au sud de la Russie pour bloquer l’invasion juive

les Portes d'Alexandre le Grand...afin de bloquer les enhisseurs juifs...du Nord!Impressionnant et révélateur!
les Portes d’Alexandre le Grand…afin de bloquer les enhisseurs juifs…du Nord!Impressionnant et révélateur!

 

Les portes d’Alexandre, un ancien mur de plus de 25 miles de long, dans l’extrême sud de ce qui est maintenant la Russie, qui a été construit par Alexandre le Grand pour garder hors  de son empire, parmi d’autres groupes , une nation de Juifs  établies vers le nord.
La fortification monolithique, situé près de  la ville de Derbent ,sur  la mer Caspienne (Derbent est  dite être une ville  plus ancienne que la  Russie elle-même), commence dans la mer  et scellé au large de la plaine côtière très étroite, continue loin dans les montagnes et vient  bloquer complètement la route vers le sud à travers le Caucase oriental.
Bien qu’il soit incertain d’où  et de combien de Juifs sont venus, il est connu que les Juifs ont commencé à  entrer dans la région (Daghestan) ,en venant de la Perse avant l’époque d’Alexandre (empire de Babylone probablement). Artaxerxès III de Perse est également connu pour  avoir transplanté dans la région Caspienne un grand nombre de Juifs (ce qui ressemble aux migrants syriens et iraquiens  de 2015-2016!). Quel que soit le cas, le dirigeant grec a bloqué le passage à  ces hordes barbares, juifs et autres, pour empêcher de manière permanente de piller les terres paisibles au sud.

L’historien romain Orose (qui a fini par disparaître) nous dit que ceux exclus par Alexandre le Grand étaient « un grand nombre de Juifs ». Les historiens modernes ont censuré cet événement de l’histoire en prétendant que les portes de la Caspienne (comme ils sont maintenant connues seulement) ont été construites par des monarques persans plusieurs siècles plus tard, mais cela est démenti par les peuples de l’Est ayant connu comme celles d’ Alexandre, et les Arabes comme étant  la Banque d’Alexandre (Alexander’s Bank) – comme dans un remblai / une digue.
Ces groupes mystérieux du  nord  en sont  venu à être associé au dieu  Gog démoniaque et Magog, ainsi que la légende allemande médiévale des Juifs rouges. Les premiers savants musulmans croyaient que Alexandre avait été  pris au piège par un mal terrible (ou un sortilège maléfique) derrière la barrière et que la fin du monde serait précédée par sa sortie. Guillaume de Rubrouck (1220-1293), un missionnaire flamand et explorateur dont les comptes sont détenus dans la même haute estime que Marco Polo , a ensuite visité les Portes d’Alexandre et a écrit qu’il y avait aussi d’autres murs qui retennaient les Juifs qu’il avait été incapable de les visiter.

C’est a seule façon que  la tribu d’Israel a trouvée afin  de détruire la mémoire d’Alexandre le Grand (Alexander Magnus) et c’ était de le présenter comme un fagot dans un film de  2006.
D’autres méthodes utilisées par eux ont été de diminuer ses réalisations, et  d’enduire  sa mémoire  dans les Cours-avec … devinez quoi ….le  racisme!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s