Nos forêts menacées.

Nos forêts menacées.

 

Il y a actuellement plus de 3.000 d’arbres sur terre, mais ce chiffre baisse rapidement. C’est un total bien plus élevé que les précédentes estimations des scientifiques, mais bien moindre que le celui que l’on devait constater avant l’apparition des hommes, selon une étude publiée mercredi dernier dans le journal Nature.

Une association de jeunes dépendant des Nations-Unies s’était fixé pour objectif de planter 1 milliard d’arbres, et elle a demandé au chercheur Thomas Crowther, de Yale, si la plantation de ces arbres pourrait aider à combattre le changement climatique actuel – car les arbres capturent et accumulent le dioxyde de carbone, responsable du réchauffement climatique. Crowther leur a répondu que pour leur donner cette information, il devait d’abord savoir combien d’arbres il y avait sur Terre à l’heure actuelle.

Le résultat de son inventaire – 3.040 milliards – dépasse de beaucoup les estimations de 400 milliards, basées sur des images satellites. Crowther et ses collègues ont utilisé quelque 429.775 mesures au sol, prises par satellites et modèles informatiques afin d’obtenir une image plus précise.

Mais la terre était couverte d’un bien plus grand nombre d’arbres avant l’apparition des hommes, selon les modèles informatiques de Crowther – environ le double, c’est à dire, 5.600 milliards.

Crowther accuse les hommes, qui détruisent 15 milliards d’arbres par an, alors qu’ils en plantent seulement 5 milliards. A ce rythme, tous les arbres auront disparu dans 300 ans.

Donc, planter des arbres n’aurait pas de grandes conséquences sur le changement climatique, affirme Crowther. Mais cela n’arrêtera pas les jeunes planteurs qui, au vu des résultats, ont décidé d’augmenter leur objectif pour le porter à 18 milliards d’arbres.

Sources:Express.be

Publicités