L’ADN de l’extraterrestre humanoïde d’Atacama a été analysé

Voici ATA ...et tout cela est bien réel.
Voici ATA …et tout cela est bien réel.

Ce que vous voyez ci-contre existe réellement. Il s’appelle Ata, l’humanoïde d’Atacama. Il a tout de l’extraterrestre de SF : il a un gros crâne surmonté d’une crête et ne mesure que… 15 cm. Il a été découvert il y a une dizaine d’année dans le désert d’Atacama au Chili. Et son ADN vient d’être analysé. Et voici ce qu’il en est ressorti :

Tout est parti d’un projet Kickstarter, où un scientifique et un réalisateur souhaitaient produire un documentaire révélant la vérité sur la présence ou non d’extraterrestre. Intitulé Sirius, ce documentaire a pour point d’orgue l’analyse ADN d’Ata, le squelette le plus troublant jamais découvert sur Terre.

siruis-ata-full-documentaire-entier-2

L’ADN d’Ata a été analysé par des chercheurs de l’Université de Stanford en Californie. Et leurs résultats sont formels. Ata n’est pas un extraterrestre. Il est humain. Son ADN est composé de 23 chromosomes et ils ont toutes les spécificités normales de l’homme. Son ADN est plus proche de nous que de celui des chimpanzés. Et les chercheurs vont plus loin, Ata est de sexe masculin, et il avait pour mère une indigène du Chili.

siruis-ata-full-documentaire-entier-4

Contrairement à ce qui avait été dit, Ata n’est pas un fœtus fossilisé. Et c’est là que ça devient dingue : quand il est mort, Ata devait avoir entre 6 et 9 ans ! Pour les chercheurs, Ata est né, a respiré, a mangé et s’est développé. Ça ne fait aucun doute. Plus intrigant encore, si Ata mesure 15 cm après 6 ans de vie, quelle taille faisait-il à la naissance ?

siruis-ata-full-documentaire-entier-6

Les recherches doivent être approfondies pour tenter de comprendre quel type de mutation a subi Ata. Il va falloir encore attendre plusieurs mois avant de pouvoir réellement lever le mystère sur l’humanoïde d’Atacama. En attendant, vous pouvez regarder le documentaire Sirius qui devrait sortir un jour au cinéma .

ata-corps-tete-300x168

Sources: 20 Minutes, GuilleMette Wermacht

5 commentaires sur “L’ADN de l’extraterrestre humanoïde d’Atacama a été analysé

  1. Bonjour,

    Cela me rappelle une histoire apprise au cours de lecture au cours élémentaire. Ça remonte.
    Il s’agissait d’un couple qui ne pouvait avoir d’enfants. Cependant, très longtemps après, un enfant leur est né. Il était tellement petit qu’on ne le voyait pas. Il était sorti de l’oreille du père.
    De nos jours, tout est remis en question. Alors, pourquoi pas … ?

  2. Ca remet en cause bien plus.
    Car si on croit notre physique actuelle, un homme aussi petit ne pas exister contenu de la thermodynamique du corps.

Répondre à Marige Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.