L’intelligence artificielle déclenchera la troisième guerre mondiale selon Elon Musk

L’intelligence artificielle sera le principal facteur à l’origine de la troisième guerre mondiale, selon Elon Musk. Le serial entrepreneur ne cesse depuis plusieurs mois de tirer la sonnette d’alarme sur le danger que représente l’IA. Sa nouvelle déclaration fait suite aux propos de Vladimir Poutine qui déclarait cette semaine que l’intelligence artificielle était la clef pour devenir le maître du monde. 

 

Qu’est-ce qui selon vous pourrait déclencher la troisième guerre mondiale ? À l’heure où le monde entier assiste, impuissant, à des tests inquiétants de bombes atomiques par la Corée du Nord, Elon Musk a plutôt le regard tourné vers l’intelligence artificielle. Rien de très surprenant, quand on sait ce que pense l’entrepreneur de l’intelligence artificielle, qu’il considère comme l’une des plus grandes menaces pour notre civilisation.

L’intelligence artificielle pourrait être la cause de la troisième guerre mondiale, selon Elon Musk

Vladimir Poutine affirmait cette semaine que la maîtrise de l’intelligence artificielle permettrait de conquérir le monde. Le ton est donc donné : après la course aux armements nucléaires et la militarisation de l’espace, la concurrence se joue désormais sur le terrain de l’IA. De quoi faire réagir Elon Musk sur Twitter :

« La compétition pour la supériorité de l’intelligence artificielle à un niveau national pourrait être la cause de la Troisième guerre mondiale. »

Ce seul tweet ne traduit pas l’entièreté de la pensée du patron de Tesla Motors. À l’instar d’autres sommités du domaine de la science et des technologies, dont Bill Gates et Stephen King, c’est plutôt l’aspect autonome de l’IA qui est à craindre. Elon Musk poursuit en effet, expliquant que ce n’est pas tant la compétition en elle-même qui est une menace.

 

Cette guerre, d’après lui, pourrait ne pas être déclenchée par les États eux-mêmes, mais par l’intelligence artificielle qu’ils auraient peaufiné dans la course à la supériorité dans ce domaine. On pense notamment aux robots tueurs que Elon Musk et 115 autres signataires ont appelé l’ONU à bannir.

Une crainte exagérée de la part du patron de SpaceX ? C’est ce que pense Mark Zuckerberg qui a récemment jugé les propos de Elon Musk « d’irresponsables ». Ce dernier lui avait répondu en affirmant que sa compréhension du sujet était limitée.

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s